AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Heureux qui comme Ulysse [pv Harry <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ron
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Emma Watson

Message#Sujet: Heureux qui comme Ulysse [pv Harry <3]   Sam 21 Nov - 19:46


Heureux qui comme Ulysse
U

n mélange de sensations diffuses et diverses avaient envahi le coeur de la jeune femme à la réception de la lettre de Jacob Hoover. Le message était clair et sans mauvaise interprétation possible. Le retourneur de temps était prêt, juste à temps pour qu'ils puissent sereinement entamer leur voyage (enfin, sereinement, le mot était certainement trop fort) vers ce qui avait été leur présent et était ici considéré comme le futur. Ils n'avaient que quelques jours devant eux, mais en soi, techniquement, c'était bel et bien jouable. C'était d'abord une joie sincère qui l'avait envahie, à l'idée de retrouver ces repères autrefois familiers qui finissaient par s'estomper un peu trop à mesure que les jours défilaient dans cette époque maudite, à l'idée de retrouver enfin ses parents, ses camarades, ses professeurs... Même si, dans les faits, c'était au ministère de la magie, traqués par des mangemorts, qu'ils allaient atterrir. Ou pas, avec toutes les modifications temporelles dont ils étaient la cause, il leur était tout simplement impossible de présumer de ce qui les attendait. Dans tous les cas, ce ne pouvait en rien les rassurer. Et à cette pensée, tout à coup, la joie était remplacée par des nombreux doutes. Pouvaient-ils vraiment se précipiter dans cet avenir plus qu'incertain après tout ce qu'ils avaient déclenché ici même. Pouvaient-ils abandonner Pomona et la Résistance du jour au lendemain ? Ne fallait-il pas pour de bon saisir ce qui ressemblait fort à l'opportunité de tuer le mal à la racine, et qui n'était certes pas une justification logique de leur voyage, mais un semblant de justification, tout du moins ? Elle avait lu et relu la lettre, et les doutes s'étaient transformés en angoisse. Hermione adressa à Harry, une fois sortis du bureau de poste, alors qu'ils marchaient à travers les rues de Pré-au-lard, un regard qui en disait long, et où ne se distinguait plus la moindre lueur d'enthousiasme.

-Qu'est-ce qu'on fait, maintenant ?


La question ne devrait peut-être pas se poser, d'autant que ne pas se présenter au rendez-vous, ce n'était pas seulement manquer une occasion, c'était défier l'autorité du ministère, mais elle était incapable de seulement annoncer la "bonne nouvelle" à tout le monde avant de préparer ses bagages. Elle savait quelle serait leur réaction (en fait, mystérieusement, ce dont elle doutait le plus, celui qu'elle pensait le plus susceptible de la comprendre avec Harry, c'était Neville, mais il était le seul) : ils seraient tous trop ravis de pouvoir s'en aller une bonne fois pour toutes, et d'aller affronter leurs démons dans l'époque qui était la leur. C'était parfaitement compréhensible... mais elle ne savait pas se résigner à cette option. Au fond, elle savait bien ce qu'elle attendait de Harry, en lui posant sa question. Elle ne voulait pas qu'il soit la voix de sa conscience, mais au contraire celle de sa totale inconscience, car il en fallait une bonne dose pour prendre la décision de reporter leur calvaire à une année entière.



code by Mandy


_________________

La resistance lives on
You see the distant flames They bellow in the night. You fight in all our names, for what we know is right. And when you all get shot And cannot carry on... Though you die, La Resistance lives on.
 (c)LUCKYRED.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1032
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Heureux qui comme Ulysse [pv Harry <3]   Sam 21 Nov - 20:28

Hermione & Harry
Heureux qui comme Ulysse
Harry avait espéré pendant un long moment que cette lettre ne parvienne jamais, que cette nouvelle n’arrive jamais. Et pourtant, elle était bien là, sous leurs yeux. Hermione et Harry étaient allés ensemble au bureau de poste, ils avaient lu ensemble la lettre et le jeune homme était bien heureux de se trouver en compagnie de sa meilleure amie. Parce que même si elle avait semblé heureuse d’apprendre la nouvelle sur le coup, au fil des minutes qui s’écoulaient, Harry n’avait eu aucun mal à constater que ce n’était plus vraiment le cas à présent. Il ne savait pas exactement ce qui traversait son esprit, mais il avait quand même sa petite idée. Est-ce que c’était raisonnable de rentrer maintenant ? Le survivant savait parfaitement ce qu’il en pensait. Il le savait depuis des mois et des mois, il n’avait aucune envie de rentrer. Du moins, pas de cette manière. Evidemment, Harry avait envie de retrouver le futur et de pouvoir rentrer chez lui, mais il ne pouvait pas quitter le passé en ce moment. Ils laissaient bien trop de chose derrière eux pour pouvoir partir comme cela. Ils avaient engendré bien trop d’évènement. Que deviendraient les grands-parents d’Harry quand il allait quitter le passé ? Et Pomona ? Le survivant pensait vraiment qu’ils ne pouvaient pas partir et il sentait une boule dans son ventre à l’idée de devoir annoncer la « bonne » nouvelle à ses amis. Surtout à Ginny, qui allait sauter de joie à l’idée de rentrer.

Quand Hermione lui demanda ce qu’ils faisaient à présent, il avait envie de croire qu’elle attendait de lui la réponse qu’il voulait lui donner. Le jeune homme s’arrêta, observant sa meilleure amie quelques secondes, avant de prendre la lettre dans ses mains. Il parcourut rapidement les lignes écrites par Jacob, leur indiquant qu’ils avaient rendez-vous au ministère dans deux jours. Ca ne laissait vraiment pas assez de temps pour préparer leurs départs. Pour tuer Tom Jedusor avant de partir.

« On n’a que deux jours, on n’a pas assez de temps. » Il n’avait, à ses yeux, pas besoin d’expliquer pour quelle raison ils avaient besoin de temps. Hermione était sans doute la mieux placé pour savoir ce qu’il avait en tête. Harry ne voulait pas partir sans être certain qu’il avait une existence dans le futur. Rien ne pouvait lui assurer que Rhian et Louisa n’allaient pas mourir avant d’avoir continué la lignée des Potter. Il allait peut-être simplement disparaitre en retournant dans le futur. Il leva son regard vert vers les yeux d’Hermione, avant de pointer sa baguette sur la lettre et d’y mettre feu. Elle se dissipa simplement dans l’air. « On n’était pas au courant… on ne savait pas. » Le jeune homme marqua une pause, espérant qu’Hermione allait le suivre sur ce coup-là. « On fait comme s’il n’y avait jamais eu de lettre et aucun moyen de rentrer chez nous. »

Harry se doutait bien que c’était une chose énorme qu’il demandait à sa meilleure amie, mais il espérait qu’elle allait comprendre. Ils ne pouvaient pas partir, pas maintenant. En perdant la possibilité de rentrer dans deux jours, ils auraient un an de plus pour terminer ce qu’ils avaient commencé.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ron
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Emma Watson

Message#Sujet: Re: Heureux qui comme Ulysse [pv Harry <3]   Dim 22 Nov - 11:45


Heureux qui comme Ulysse
H

ermione éprouva un sentiment singulier, à la frontière entre l'angoisse et le soulagement, quand Harry dit à voix haute ce qu'elle avait pensé tout bas, ou peut-être pensé assez fort pour qu'il sache qu'elle serait de son côté. C'était un fait, deux jours, ce n'était pas assez. Deux jours ne suffiraient pas à aviser la résistance, à régler les problèmes en suspens, à garantir la protection de Rhian et de Louisa. Deux jours, ce n'était absolument rien. Un an, ce serait sûrement déjà bien assez peu, quarante-huit heures, c'était inconcevable. Hermione tentait de se rassurer plus que de se raisonner en se répétant cela. Les autres ne comprendraient peut-être pas, mais c'était la meilleure solution, en fait, il ne fallait pas envisager d'autres options. Certes, ils ne parviendraient peut-être pas à anéantir le futur seigneur des ténèbres, leur garantissant un retour dans un futur métamorphosé mais sans doute plus serein, mais au moins pourraient-il s'assurer, si on leur laissait plus de temps, que la situation resterait sous contrôle. Non, il ne fallait pas en parler aux autres. S'ils laissaient parler la majorité et qu'elle se retournait contre eux, ils seraient bien contraints de partir, non, ce n'était pas possible.

Hermione ne retint pas le geste de Harry, quand il pointa sa baguette sur la lettre soit salvatrice, soit incriminante, et la réduisit en un fin brasier, qui se mua lui-même en petit tas de cendre. Plus aucune trace. C'était peut-être le mieux, oui, faire comme s'ils ne savaient rien, ne pas se présenter au rendez-vous en prétextant n'avoir pas été informés, ou que le hibou s'était égaré, en espérant qu'on ne leur servirait pas une beuglante pour les rappeler à leurs obligation. Passé le 15 juin, ils pourraient bien donner cette piètre excuse et informer tout le monde, et ils n'auraient plus qu'à patienter jusqu'au 15 juin suivant. Ainsi, ils communiqueraient aux autres l'espoir de rentrer chez eux, et ils gagnaient du temps. Hermione hocha la tête.

-On ne dit rien.
approuva-t-elle tout en appréhendant la possibilité que leur décision tombe dans les mauvaises oreilles et que leur mensonge soit bien rapidement décelé. Quand il serait trop tard, il faudrait peut-être qu'ils essuient les foudres de leurs camarades, qui leur reprochaient déjà bien assez de faire bande à part, tous les deux. Tant pis. C'était un risque nécessaire, ils finiraient bien par comprendre. Mais on ne se laisse qu'un an, Harry. Un an, c'est tout, d'accord ?

Son ton était des plus sérieux. Retarder l'échéance, soit, mais la prolonger d'année en année, c'était hors de question, connaissant l'entêtement de Harry, elle devinait que si Lord Voldemort sévissait toujours le jour de leur départ, il aurait grand mal à abandonner, mais il le faudrait. Ils avaient désormais un délai déterminé, et, quoique serré, il n'était pas question qu'ils dépassent le temps qu'ils avaient déjà grapillé.



code by Mandy


_________________

La resistance lives on
You see the distant flames They bellow in the night. You fight in all our names, for what we know is right. And when you all get shot And cannot carry on... Though you die, La Resistance lives on.
 (c)LUCKYRED.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1032
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Heureux qui comme Ulysse [pv Harry <3]   Dim 22 Nov - 14:57

Hermione & Harry
Heureux qui comme Ulysse
Harry avait observé longuement la réaction d’Hermione, espérant vraiment qu’elle allait aller dans son sens. Il l’espérait oui, même s’il avait envie de croire qu’elle ne pouvait qu’être de son avis. Ce n’était pas pour rien qu’elle lui demandait ce qu’ils devaient faire, au lieu d’affirmer haut et fort son envie et sa hâte de rentrer chez eux. Elle ne le retint pas quand il brûla la lettre, il fut donc sûr de son soutien. Harry savait qu’il pouvait compter sur Hermione, du moins pour se rallier à son idée. S’ils décidaient d’informer tout le monde de la nouvelle et qu’ils votaient, le jeune homme était persuadé qu’ils seraient obligés de rentrer. Après tout, les Weasley et Luna attendaient avec impatience de retrouver leurs familles. Hermione aussi, bien sûr, mais elle savait reconnaitre qu’ils avaient besoin de plus de temps avant de partir. Harry de son côté… il n’y avait pas grand monde qui l’attendait de l’autre côté. Ses proches étaient presque tous là, en dehors de Sirius qui se trouvait encore dans le futur. Mais quelque chose disait à Harry que son parrain agirait exactement de la même manière que lui. Ce n’était pas le dernier à foncer dans la bataille.

Harry se contenta d’un signe de la tête quand Hermione confirma le fait qu’ils n’allaient rien dire. Le jeune homme avait parfaitement conscience du fait qu’il risquait de s’en mordre les doigts ensuite, mais il pensait vraiment agir comme il le fallait. Ses amis pouvaient bien comprendre, après tout ? Même s’il était incapable de leur en parler avant que l’échéance ne passe. Il espérait simplement que ses camarades allaient se résigner, puisqu’ils n’auraient pas le choix. Même si à cette idée, Harry se rendait bien compte de ce qu’il était capable de faire pour contrer Tom Jedusor. Il ne partirait pas sans qu’il ne soit plus en vie… il ne pouvait pas. Il laissa planer le silence pendant quelques secondes après la question d’Hermione, plongeant son regard dans le sien.

« D’accord… juste un an de plus. On aura le temps de partir dans de bonne condition. »

Il disait cela le plus sérieusement possible, même s’il ne savait pas vraiment s’il y parviendrait. Du moins, il savait parfaitement qu’il allait avoir du mal à rentrer si jamais son Némésis se trouvait encore parfaitement en vie. Harry ne voulait pas qu’il obtienne la même grandeur que dans leur histoire, qu’ils puissent provoquer ces années sombres. Qu’il tue ses parents…

« Mais les autres ne doivent vraiment pas être au courant. »

Et il disait cela, parce qu’il voulait vraiment qu’Hermione tienne sa langue. Le survivant se sentait capable de ne rien dire, même à Ginny, Hermione devait donc faire de même… même avec Ron. Avec un peu de chance, leurs camarades n’allaient jamais être au courant de rien et dans un an et deux jours, ils allaient pouvoir prendre le chemin de leur époque. Cela laissait exactement un an à Harry pour tuer Tom, il n’avait aucune envie de laisser sa chance passer.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ron
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Emma Watson

Message#Sujet: Re: Heureux qui comme Ulysse [pv Harry <3]   Dim 22 Nov - 15:36


Heureux qui comme Ulysse
H

ermione n'avait pas été certaine que Harry accepte vraiment de ne leur laisser qu'un an pour tout arranger et partir dans de meilleures conditions. Encore qu'il serait sans doute capable, peu avant le jour fatidique, de reporter la date, mais sur le moment, elle le ressentait sincère, et ça la rassurait. Ce serait plus simple d'admettre rester encore coincés si longtemps à cette époque si elle pouvait espérer tout de même en repartir un jour. Cela rendait les choses plus faciles, plus réconfortantes, elle avait moins le sentiments de combattre des moulins à vents, leurs engagements étaient concrets, de même que l'issue qu'ils escomptaient. S'ils parvenaient à mettre un terme aux agissements de Jedusor et à retourner dans leur époque dans la foulée suivante, alors ils y auraient tout gagner. Mais les autres avaient de fortes chances de considérer s'apprêter à tout perdre, et Hermione ne pourrait pas leur reprocher de penser ainsi. Elle n'était pas celle qui vivait le plus mal la situation. Elle savait, par exemple, combien cette époque était un enfer pour Ginny, quoique son agression (et sa relation avec Harry) semblait lui insuffler une force de volonté nouvelle. Non, il ne fallait pas qu'ils leur en parlent. Ils devraient faire comme si de rien, n'était, feindre l'ignorance, et si la nouvelle devait parvenir aux oreilles de l'un d'entre eux, ils feraient mine de le découvrir exactement en même temps.

-Je ne dirai rien, Harry.
affirma-t-elle d'un ton qui ne tolérait pas de répliques, même si son coeur se serrait un peu à cette perspective.

Cette décision-ci était plus difficile à prendre que les précédentes. Elle songea à Ron et à ce que serait sa réaction s'il découvrait le pot-aux-roses. Elle avait juré de ne pas le maintenir à l'écart de leurs projets, de ne pas faire bande à part avec Harry, et voilà qu'elle agissait en contradiction totale avec sa parole donnée. Mais comme on dit, à situation désespérée, mesure désespérée. Et la situation était vraiment  désespérée. Parler à l'un des autres voyageurs, c'était craindre qu'ils ne se partagent l'information, et une fois encore, elle ne voulait pas prendre le risque qu'ils ne comprennent pas. Ron allait la détester, s'il découvrait la vérité, et l'idée de le perdre lui faisait du mal, mais ce qu'ils tentaient d'accomplir allait au-delà de leurs simples vies personnelles, malheureusement, il y avait des vies humaines en jeu, au-delà des leurs propres. Ils ne pouvaient pas négliger cela non plus.

-Et on fait quoi pour Hoover ? Ils vont savoir qu'on a reçu la lettre...

Forcément, non ? Ils avaient dû apposer leurs signatures, pour récupérer ce courrier officiel. Cacher les faits à leurs amis, c'était déloyal, mais jouable. À des membres du ministère, Hermione avait davantage de doutes, par contre. Pour eux aussi, il allait falloir trouver une excuse, d'autant qu'ils devaient s'assurer qu'on leur laisserait tout de même toujours accéder au retourneur de temps à la date souhaitée.



code by Mandy


_________________

La resistance lives on
You see the distant flames They bellow in the night. You fight in all our names, for what we know is right. And when you all get shot And cannot carry on... Though you die, La Resistance lives on.
 (c)LUCKYRED.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1032
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Heureux qui comme Ulysse [pv Harry <3]   Sam 28 Nov - 23:36

Hermione & Harry
Heureux qui comme Ulysse
Harry se rendait bien compte bien sûr du fait qu’ils prenaient une décision qui n’allait vraiment pas plaire aux autres, s’ils découvraient un jour la vérité. Le survivant en avait parfaitement conscience, mais il ne pouvait vraiment pas faire autrement. Il ne se sentait pas capable de quitter cette époque maintenant et il savait que s’ils demandaient l’avis de tout le monde, le vote allait les conduire à rentrer. Peut-être qu’Harry pourrait parvenir à convaincre tout le monde qu’ils ne devaient pas partir de suite, qu’ils devaient s’arranger que les jeunes Potter (et bien d’autre, comme Pomona) restent en vie avec leurs départs, mais il ne pouvait pas prendre ce risque. Parce que s’il ne parvenait pas à convaincre tout le monde du bien fait de rester dans les parages, il n’aurait pas d’autre choix que de rentrer. Ce n’était pas envisageable de laisser tout le monde rentrer en restant dans le passé. Harry savait parfaitement qu’il risquait de payer les conséquences de sa décision (principalement avec Ginny), mais il n’avait pas d’autre choix que d’assumer. Heureusement qu’il pouvait compter sur Hermione, il ne portait pas seul cette décision sur ses épaules. L’important était donc qu’ils n’en parlent bien à personne, afin que jamais cette décision ne soit découverte par leurs camarades. Harry n’aimait pas ça bien sûr, il aurait préféré ne pas avoir besoin de mentir à ses amis (et surtout à sa petite amie). Sauf qu’il savait parfaitement qu’il devait par moment faire des choix difficile et il était prêt à assumer ces choix, en espérant bien sûr que jamais cette décision n’arrive aux oreilles de leurs camarades. Ils n’avaient pas le choix, ils ne pouvaient pas partir maintenant. Il fallait qu’ils espèrent pouvoir partir un jour. Parce que même si Harry promettait sincèrement de ne rester qu’un an de plus, il savait qu’il risquait de changer d’avis au dernier moment en fonction de la situation. Cependant, le survivant allait s’arranger pour que la situation soit parfaite pour leur départ, ça lui laissait un an de répit.

« On peut-être les contacter pour leur dire qu’on est pas prêt à partir, qu’on les remercie mais qu’on a tous décidé de rester encore un an… »

Mentir un peu plus donc, mais c’était nécessaire. Logiquement, ils ne pouvaient pas seulement poser un lapin au ministère de la magie. Il fallait qu’ils puissent rentrer chez eux l’année suivante et les voyageurs avaient un avantage avec leurs entrées au ministère. Ce n’était donc pas le moment de perdre la confiance d’Hoover. Par contre, Harry n’était pas certain que ce dernier accepte ce qu’ils lui donnent comme excuse, puisqu’ils s’étaient quand même tués à la tâche pour trouver cette solution.

« On peut pas simplement faire les morts de toute façon. »

Il était évident que s’ils n’avaient pas de nouvelle des voyageurs temporels, les membres du ministère allaient se poser des questions. Ils risquaient même de les chercher, ce n’était donc pas dans leur intérêt. Il fallait vraiment que leurs amis ne soient au courant de rien.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ron
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Emma Watson

Message#Sujet: Re: Heureux qui comme Ulysse [pv Harry <3]   Dim 29 Nov - 9:32


Heureux qui comme Ulysse
H

ermione ne savait pas trop si la suggestion de Harry pourrait bien suffire à apaiser l'ire du ministère à l'idée qu'ils restent un an de plus. N'ayant - pour des raisons qui ne regardaient qu'eux mais que la jeune femme trouvait plus que légitimes - révélé à personne leurs intentions, à présent qu'ils se trouvaient dans cette époque, on leur demanderait forcément de rendre des comptes quand au motif de leur refus de partir tout de suite. "Nous ne sommes pas prêts", c'était bien vague comme refus, et tant pis s'ils disaient tous le penser. Ils étaient dans le collimateur du ministère, l'un des employés du département des mystères avait été débauché exprès pour travailler sur leur retour, et eux, ils décidaient de rester un an supplémentaire, avec toutes les implications administratives et déontologiques qui devaient suivre. Quels excuses donner au ministère quand il faudrait leur rendre des comptes ? Hermione n'avait pas vraiment d'idées précises, elle se disait que le plus simple serait de prétexter une maladie qui handicaperait trop la personne atteinte pour envisager de voyager de suite... Elle devait encore y réfléchir, c'est sûr, qu'importe, une fois la date dépassée, de toute manière, ce n'est pas comme si qui que ce soit aurait le choix. Elle garda ces réflexions-ci pour elles, se disant qu'il valait mieux attendre qu'elles soient plus abouties pour en faire part à son meilleur ami. Dans tous les cas, le courrier leur ferait gagner du temps, ils n'auraient qu'à s'y montrer très vagues, en deux jours, Hermione trouverait de quoi leur peaufiner une excuse qu'elle espérait convaincante. Et bien sûr, ils s'exprimeraient au nom de tous les voyageurs. C'était une perspective qui ne la réjouissait vraiment pas. Faire de la détention d'information et se jouer de ses camarades, voilà qui n'allait pas leur ôter de la tête qu'elle et Harry se la jouaient solo sans aucun esprit de groupe (en même temps, soyons lucides, c'était effectivement le cas), mais elle n'entrevoyait pas d'autres choix. C'était auprès de Ron, surtout, qu'elle éprouvait de sérieux scrupules, d'autant qu'elle lui avait fait une promesse qu'elle était déjà en train de rompre, et qu'elle était presque convaincue qu'il appuierait leur décision... Mais dans le doute... Ils n'auraient pas besoin de savoir, personne n'avait besoin de savoir... Ils ne pouvaient plus reculer quoi qu'il en soit.

-D'accord, mais on envoie la lettre à la dernière minute, quand il sera forcément trop tard.


Si ils envoyaient leur missive trop tôt, Hermione craignait qu'ils ne manquent leur effet et que Hoover ou pire, Lestrange, ne les oblige formellement à rentrer chez eux, quelle que soit leur décision. Ils avaient déjà engrangé une flopée de paradoxes temporels en restant là si longtemps, rester un an de plus pouvait avoir une sérieuse influence, et le ministère (autant que d'autres voyageurs) pourraient ne pas approuver... Mais c'était justement le but. Avenir changé pour avenir changé, autant s'assurer que ce dernier soit plus lumineux et sûr que l'époque sombre et hostile qu'ils avaient quitté, où Lord Voldemort reprenait dans l'ombre un pouvoir qu'il n'aurait jamais dû acquérir. Ils avaient un an, un an pour vaincre le mal, pour le détruire à sa source, et ils ne devaient pas manquer le coche.



code by Mandy


_________________

La resistance lives on
You see the distant flames They bellow in the night. You fight in all our names, for what we know is right. And when you all get shot And cannot carry on... Though you die, La Resistance lives on.
 (c)LUCKYRED.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1032
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Heureux qui comme Ulysse [pv Harry <3]   Ven 8 Jan - 23:14

Hermione & Harry
Heureux qui comme Ulysse
Hermione et Harry étaient en train de prendre une décision qui allait clairement changer beaucoup de chose pour les voyageurs. Le survivant savait parfaitement qu’il risquait de s’attirer les foudres de ses amis en décidant ainsi du sort de tout le monde. Sauf qu’il ne pouvait pas prendre le risque de demander l’avis de tout le monde. Si jamais l’un des voyageurs n’acceptaient pas de rester un an de plus (pour la bonne cause aux yeux d’Harry), il était évident qu’ils n’allaient pas pouvoir ignorer le retour dans leur époque. Harry était tout bonnement incapable de prendre le risque, alors il devait prendre cette décision bien égoïste et s’arranger pour que le ministère ne soit pas trop en colère de leur absence. Il était évident que les membres du ministère n’allaient pas apprécier de savoir que ces années de recherche pour leur permettre de rentrer chez eux ne servaient à rien, que les voyageurs n’avaient aucune envie de rentrer. Ils devaient cependant trouver une bonne excuse. Harry se doutait bien qu’ils ne pouvaient pas simplement leur dire qu’ils ne voulaient pas partir, ils devaient avoir une bonne raison. Sauf que ce n’était pas vraiment dans ses qualités de réfléchir à ce genre de détail, il avait bien plus l’habitude d’agir avant de réfléchir d’ailleurs (ce qui n’avait pas manqué le jeune homme de se retrouver dans des positions fâcheuses, comme cinquante années en arrière). Harry n’avait donc aucune idée de ce qu’ils pouvaient bien raconter au ministère pour se décharger un peu de ce « devoir ». Hermione trouverait peut-être, elle.

« D’accord, c’est mieux en effet. » Il valait mieux qu’ils mettent toutes les chances de leurs côtés. Ils pouvaient aisément trouver une excuse, mais il ne fallait pas permettre au ministère de les forcer à rentrer pour autant. « Je ne voudrais pas que Lestrange ne mette des bâtons dans les roues. »

Ils ne pouvaient pas minimiser le détail de la présence de ce Lestrange dans les rangs du ministère, de ceux qui cherchaient un moyen de leur permettre de rentrer. Harry ne savait pas vraiment si son but était de les arrêter ou non, dans tous les cas le survivant n’avait aucune envie qu’un mangemort (puisque ça ne pouvait pas être autre chose qu’un mangemort) s’occupe de leur affaire. Ce n’était pas pour rien que le survivant avait depuis un moment arrêté de faire confiance au ministère, il était aussi pourrit qu’à leur propre époque.

« Il serait bien trop heureux de nous savoir parti. »

« Il », c’était évidemment Tom Jedusor. Le mage noir aurait champ libre si les voyageurs prenaient la route pour leur monde, il allait pouvoir prendre le pouvoir comme l’histoire lui avait déjà permis de faire. Et en plus, il saurait comment se débarrasser du seul élément capable de l’arrêter dans le futur, puisqu’il se doutait de quelque chose concernant les Potter. Rhian et Louisa risquaient de ne pas survivre bien longtemps après leur départ, autant dire qu’ils avaient de bonnes raisons pour rester.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ron
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Emma Watson

Message#Sujet: Re: Heureux qui comme Ulysse [pv Harry <3]   Mar 12 Jan - 18:44


Heureux qui comme Ulysse
H

ermione hocha doucement la tête quand son interlocuteur lui fit remarquer qu'il valait mieux, en plus du reste, donné à Lestrange du grain à moudre et matière à leur mettre des bâtons dans les roues. C'était effectivement l'une des considérations que la jeune femme n'avait pas manqué de prendre en compte. Avertir trop tôt le ministère, c'était prendre le risque de se voir rentrer contre leur gré, sans compter que l'assistant de Hoover n'était autre qu'un sbire de Jedusor, ce qui ne pouvait pas avoir quoi que ce soit pour les rassurer. Alors oui, c'était le mieux ainsi. Dans le sens où on pouvait vraiment trouver du "mieux" à cette situation. Ils allaient donc faire ainsi. La jeune femme s'imaginait dors et déjà le soir même préparer sa missive à l'avance (dans l'espoir de trouver la meilleure formulation possible afin de ne pas trop s'attirer les foudres du ministère), attendant le moment propice pour agir. Elle imaginait sans mal également l'angoisse que représenterait pour elle un retour de la part de Hoover. Ils risquaient forts de ne pas être en odeur de sainteté auprès des membres du département des mystères. Ceci dit, aux grands maux les grands remèdes, ils n'avaient pas vraiment le choix, en définitive. Leur non-départ allait faire plus d'agacés et de malheureux que véritablement d'heureux, mais c'était un risque à prendre. À ce stade, et quoi que puisse en penser le reste des voyageurs, ils n'avaient tout simplement pas le choix. Et leurs seules vies n'étaient pas tout ce qu'il y avait en jeu. Loin de là.

-Il ne serait pas le seul.
répondit-elle simplement, et bien sûr, elle faisait référence à Tom et au reste des mangemorts conscients de la situation... et dans leur propre camp, autant dire que leur décision ne ferait pas l'unanimité, il fallait vraiment espérer qu'ils ne découvrent jamais le pot-aux-roses... Même s'il semblait difficile de le cacher indéfiniment. Hermione poussa un léger soupir. Elle n'aurait jamais pensé vivre une situation à ce point alambiquée, et même si elle était convaincue d'agir au mieux, elle ne parvenait pas à s'ôter ce fichu poids de la conscience. Et elle était prête à parier qu'il la rongerait bien longtemps, sans doute tout au long de cette année aux manifestes accents de compte à rebours, dorénavant. Chaque minute de chaque heure de chaque jour allait compter, dorénavant. Ils ne pourraient pas s'accorder un délai d'un an supplémentaire la fois suivante. Hermione ne le supporterait de toute façon pas. Si on m'avait dit que je déclinerais une occasion de partir d'ici...

Il y a un an de cela, en tous cas, elle ne l'aurait pas cru le moins du monde, et le sourire un peu triste qu'elle affichait en témoignait largement. Son époque lui manquait, à commencer par ses parents, et elle renonçait à les retrouver toute une année durant. Ce sacrifice était sans doute la juste contrepartie de ses mensonges.



code by Mandy


_________________

La resistance lives on
You see the distant flames They bellow in the night. You fight in all our names, for what we know is right. And when you all get shot And cannot carry on... Though you die, La Resistance lives on.
 (c)LUCKYRED.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1032
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Heureux qui comme Ulysse [pv Harry <3]   Jeu 11 Fév - 12:11

Hermione & Harry
Heureux qui comme Ulysse
Il ne serait pas le seul, c’était évident. Beaucoup de personne serait heureuse d’apprendre qu’ils pourraient partir, à commencer par les membres de leur groupe. Harry ne minimisait pas du tout la décision qu’il venait de prendre avec Hermione, ainsi que les conséquences qu’elle allait avoir. Si les autres voyageurs apprenaient tout ça, s’ils découvraient qu’ils avaient raté leur chance de rentrer (même s’il allait y avoir une autre dans un an, mais en un an on ne savait pas ce qui pouvait arriver), ils n’allaient pas manquer de leur tomber dessus. Harry prenait le risque en pleine conscience, il savait parfaitement que ses amis allaient sans doute lui tomber dessus quand ils allaient apprendre la vérité (s’ils l’apprenaient, à choisir Harry préférait qu’ils ignorent qu’il était au courant). Sauf qu’il agissait, à ses yeux, de la meilleure des manières. Ce n’était pas difficile à comprendre qu’ils ne pouvaient pas partir maintenant en laissant à Jedusor tous les moyens possibles pour changer le futur. Avec ce qu’il savait – et il savait beaucoup – il était évident que les voyageurs n’allaient pas retrouver leur futur. Harry ne savait pas quel conséquence cela allait avoir, il ne savait même pas s’il serait encore en vie dans les années à venir. C’était pour cela qu’il avait besoin de rester, qu’il devait arrêter Voldemort avant qu’il ne devienne le seigneur des ténèbres connu de tous, provoquant la crainte à l’évocation de son nom. Harry se disait que ses amis pourraient peut-être le comprendre (après tout, ils étaient tout aussi concerné par les changements dans le passé), mais il ne pouvait vraiment pas prendre le risque de leur en parler. Il valait mieux qu’ils ignorent tout. Même si ça risquait de vraiment leur retomber dessus après.

Le survivant adressa un faible sourire à Hermione, en réponse au sien, quand elle mentionna le fait qu’elle ne s’était pas attendue à renoncer à une chance de rentrer chez eux. Lui aussi pendant un temps avait vraiment eu envie de rentrer, mais cela faisait un moment au final qu’il se craignait plus de rentrer que de rester. Mais il ne pouvait pas vraiment comprendre ses amis. Il n’y avait personne qui l’attendait vraiment dans le futur. Il n’avait pas de parent qu’il espérait revoir – du moins pas de cette manière, mais en arrêtant Tom il pouvait tout espérer – pas de frère non plus. Ses proches étaient pour ainsi dire, presque tous avec lui.

« Si on m’avait dit qu’on ferait un voyage dans le temps. »

Ils ne pouvaient vraiment pas prévoir grand-chose au final. C’était pour cette raison que c’était dangereux de rester un an de plus, puisqu’ils n’avaient aucune idée de ce que cette année allait lui réserver. Mais en même temps, c’était bien plus dangereux de partir maintenant sans s’arranger que la situation s’améliore.

« Mais on rentrera l’année prochaine… je te le promets. »

Il disait cela en étant sincère, vraiment, sauf qu’il savait qu’il ne pouvait pas vraiment faire ce genre de promesse.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ron
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Emma Watson

Message#Sujet: Re: Heureux qui comme Ulysse [pv Harry <3]   Sam 13 Fév - 10:57


Heureux qui comme Ulysse
O

ui, si on lui avait dit, aussi, qu'ils feraient un tel voyage dans le temps, elle ne l'aurait pas cru davantage. Cette expérience, cette aventure, les obligeaient, tous autant qu'ils étaient, à se construire de nouveaux repères, de nouvelles certitudes, et de nouvelles priorités. Ce n'était pas confortable, pas agréable, pas rassurant, c'était accepter de vivre dans l'incertitude constante, mais il était nécessaire qu'ils fassent avec. Ne serait-ce que parce que tout ceci était bien loin de ne concerner que leurs petites personnes. Il y avait de nombreuses vies en jeu. Ce que certains allaient sans doute prendre pour un acte d'égoïsme total était, en vérité, une acte de renoncement. Pour sa part, du moins. Elle aurait aimé, un instant, dans la tête de Harry. Pas pour toutes les responsabilités qui lui incombaient et le fardeau qui reposait sur ses épaules, ça non, mais pour, ne serait-ce que quelques instants, ne pas ressentir ce manque épouvantable. Le souvenir de ses parents, ces temps derniers, ne cessait de la hanter, et elle avait le sentiment de les entendre lui reprocher de retarder encore l'échéance plutôt que de venir les retrouver. C'était ce qu'elle faisait, oui, mais au fond, ce n'était qu'elle qui pouvait se blâmer, pas ses parents. À son retour, ils ne sauraient même pas qu'elle avait techniquement disparu pendant trois années entières... Il fallait qu'elle cesse d'y penser, de toute manière. Y penser trop, c'était perdre pied, et il était indispensable que ces pieds restent parfaitement ancrés au sol. La peur, l'angoisse... tout cela était parfaitement normal, mais devait être régulé. Il fallait garder la tête froide, ne pas oublier de se montrer pragmatique.

Ce n'était qu'une année de plus, après ils rentreraient. Hermione voulait tenir la promesse de Harry pour acquise, même si elle savait pertinemment qu'il ne pouvait pas lui en faire de telles. Avoir une date butoir, c'était une excellente chose, le compte à rebours était enclenché, ils savaient qu'ils n'avaient que peu de temps pour faire beaucoup, que ce serait quasiment impossible, mais qu'il était nécessaire qu'ils réussissent dans les temps. Y avait-il meilleur motivateur qu'une course contre la montre, après tout ? Oui, de nombreux imprévus pouvaient survenir. Si la situation, d'une manière ou d'une autre, en venait à empirer, la jeune femme se voyait mal accepter de s'en aller, les enjeux étaient trop grands. Mais c'était rassurant de se faire cette promesse... C'était agréable de se dire qu'il était permis d'y croire. Il y avait un soupçon d'optimisme que l'on pouvait s'accorder à ressentir dans cette situation profondément chaotique, c'était assez agréable.

-Je crois que je vais devoir nous créer un planning pour nous permettre de tenir tous nos objectifs à temps.
se permit-elle de plaisanter, comme s'il y avait quoi que ce soit dans tout cela qui puisse bel et bien s'organiser. Oh, comme ce serait rassurant, il n'empêche. Il est temps de rentrer.

Pour affronter le regard des autres, forts de leur mensonge tout neuf. Encore une perspective qui ne l'enchantait guère.



code by Mandy


_________________

La resistance lives on
You see the distant flames They bellow in the night. You fight in all our names, for what we know is right. And when you all get shot And cannot carry on... Though you die, La Resistance lives on.
 (c)LUCKYRED.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1032
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Heureux qui comme Ulysse [pv Harry <3]   Mer 16 Mar - 19:30

Hermione & Harry
Heureux qui comme Ulysse
Harry aurait aimé bien sûr de ne pas retourner dans le passé, mais en même temps il ne pouvait pas entièrement mettre de côté la chance qu'il avait de pouvoir changer un peu le passé. Après tout, il avait une chance de pouvoir retrouver sa famille (avec un peu de chance). Mais évidemment, il n'aurait pas pu prévoir cet évènement. Ils n'auraient pas pu prévoir ça, comme ils n'avaient pas pu vraiment prévoir refuser de rentrer chez eux. Harry réfléchissait à cela depuis que Jacob Hoover avait mentionné le fait qu'ils pourraient rentrer à leur deuxième anniversaire d'arrivée. Parce qu'il ne voulait vraiment pas rentrer tant que Voldemort courrait encore dans le monde et surtout avec le fait qu'il savait trop de chose sur lui. Si encore Jedusor n'avait pas connaissance de la famille d'Harry, s'il n'avait mis à prix la tête de ses grands-parents, Harry aurait peut-être pu concevoir de partir (mais l'envie de retrouver sa famille était bien trop grande), sauf que ce n'était pas le cas. Il ne pouvait pas partir donc et il réfléchissait à cette possibilité de retarder l'échéance depuis un moment maintenant, il n'était donc pas vraiment surpris par le fait de rester un an de plus. Il s'était fait à l'idée, parce qu'il voulait absolument faire quelque chose pour arrêter Jedusor. Et Harry promettait à Hermione qu'ils n'allaient rester qu'un an de plus. Il pensait vraiment ces paroles, il avait envie de rester une seule année de plus, parce que son but était vraiment d'arrêter Voldemort avant l'année suivante. Maintenant qu'ils avaient une échéance, les choses allaient peut-être être plus rapides. Après tout, jusqu'à présent, les voyageurs avaient agis sans vraiment savoir s'ils pourraient rentrer. Ils avaient une motivation après tout, une date limite, ça allait être un avantage pour vraiment avancer. Du moins, c'était ce qu'Harry espérait, il fallait vraiment qu'il parvienne à arrêter Jedusor avant la fin de l'échéance. Le survivant se doutait bien que ses camarades n'allaient pas se montrer beaucoup plus patients. Avec un peu de chance - ce qui n'était pas le cas - leurs amis n'allaient pas connaitre la vérité et ils penseraient encore pendant un moment qu'ils ne pouvaient pas rentrer.

« Tu es la meilleure pour faire ça. » Rétorqua le jeune homme quand Hermione affirma qu'elle devrait sans doute mettre en place un planning pour qu'ils parviennent à faire tous ce qu'ils avaient à faire en cette année. Elle l'était en effet, le survivant ne connaissait personne aussi ordonné que sa meilleure amie. « Allons-y. »

Harry poussa un long soupir, avant de se mettre en route pour rentrer. Maintenant qu'ils venaient de prendre la décision de retarder le moment de leur retour, les deux amis devaient parvenir à rester de marbre devant leurs amis. Harry était certain qu'il prenait la bonne décision, mais il ne pouvait pas etre certain qu'il fasse bien de cacher la vériter aux autres voyageurs. Mais Harry ne pouvait pas prendre le risque de mettre au courant les autres, il ne voulait pas qu'ils votent à l'unanimité de rentrer tous ensemble dans quelques jours. Il était évident que les autres voyageurs pouvaient comprendre qu'ils ne pouvaient par partir maintenant, parce qu'ils ne pouvaient pas prendre le risque que Voldemort profite de ses nouvelles connaissances contre eux - contre lui - mais dans le doute, Harry préférait largement ne rien dire. Il risquait bien évidemment d'en payer le prix bientôt.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Heureux qui comme Ulysse [pv Harry <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage.
» MYTHOLOGIE GRECO/ROMAINE
» Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage.
» Sur cette terre, comme l'ombre nous passons. Sortis de la poussière, nous y retournerons. PV Louvly
» ULYSSE mâle yorkshire toy 5 ans SPA DOUAI 59
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
-