AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fantôme
avatar
▌ Messages : 211
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: N'en a plus l'usage.
Camp: Neutre
Avatar: Kelly MacDonald

Message#Sujet: Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]   Jeu 26 Nov - 9:07

Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit



Le mois de juin s'épaissit d'un brouhaha constant et violent qui ne s'adoucit qu'à la mi-mois l'espace de quelques jours, quand les élèves se font soudainement attentifs et studieux et tente au mieux de réussir leurs examens de fin d'année, avant qu'un nouveau vent de liberté ne vienne réduire à néant le calme et faire éclater de nouveau le bruit, les éclats de voix, de rire, de joie. Le mois de juin et son soleil réchauffent des coeurs impatients de pouvoir enfin quitter les vacances pour retrouver leurs familles et savourer deux mois salutaires de pause avant de hanter plus directement qu'elle encore les couloirs de l'école. C'est une période qu'Helena ne supporte pas. Cet enthousiasme généralisé pèse sur son âme et sur son esprit, car elle-même ne peut en éprouver, et ce bruit est une disharmonie constante à ses oreilles transparentes, qu'elle sera satisfaite de voir rompue quand tous les élèves s'en seront allés en direction du Poudlard-Express pour retourner dans leurs foyers respectifs. Quand elle même demeurerait à jamais ici. Ici, dans son foyer par défaut qui serait alors habité d'un profond et épais silence, seulement troublé par ces autres fantômes qu'elle s'appliquerait à éviter, comme toujours, à l'abri de la tour de Serdaigle, le domaine de sa mère, dont elle avait si bien déshonoré le nom autrefois. Le silence peut être oppressant, mais elle le savourerait avec délices, car le mouvement et les bavardages constants attisent en elle un sentiment détestable que rien ne sait calmer. Absolument rien. Ils n'y sont pour rien, mais leur bonheur attise son malheur, et il est simple de contacter comme, à leurs yeux, la mort est anodine. Ils l'acceptent et s'en moquent, à voir des spectres évoluer tout autour, et tout au long de leur journée. Leur directeur d'école a été assassiné. Qu'en ont-ils à faire ? Ils s'en moquent très sincèrement et très sérieusement, c'est un fait qui ne peut que s'observer. Ils ne sont pas à blâmer. Ils ont la jeunesse, la vie devant eux, le sentiment que nul n'oserait la faucher tant elle a de la valeur. Ce n'est pas de leur faute. Mais par instants, elle les exécrait tous.

Elle avait passé la matinée à l'abri de la salle commune des serviables, déserte à cette heure, qui a le mérite d'être suffisamment en hauteur par rapport au parc pour que les cris et hurlement n'agressent que modérément ses tympans. Mais l'heure de la pause avait sonnée et la salle commune avait été envahie. Ni une ni deux, Helena s'était échappée et avait passé à travers la porte des serdaigles pour trouver un nouveau coin de tranquillité. Elle ère à présent, toisant le monde de toute son inconsistance spectrale, dans le couloir du septième étage, quand elle reconnaît le pas sautillant d'une élève de la maison des aigles qui n'a pas manqué d'intriguer Helena depuis son arrivée à Poudlard. Pas seulement du fait de son arrivée tardive, mais parce qu'elle ne ressemble à personne d'autre. Elle semble à la fois la plus digne et la plus indigne de la maison de sa mère. Brillante car personne ne la soupçonne de l'être, et une capacité à se moquer de l'opinion d'autrui sur laquelle Helena pourrait bien prendre exemple. Elle s'arrête et l'observe s'avancer vers elle, hésitant à prononcer le moindre mot, mais se taisant, finalement.


CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4050
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]   Ven 27 Nov - 21:05


Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit
V

oilà, les vacances approchaient, et elles étaient porteuses, pour Luna autant que pour le reste des voyageurs, d'interrogations, de dilemmes et de décisions qui pourraient radicalement changer le cours des choses dans les temps à venir. Luna pouvait donner l'impression de ne pas s'en soucier, comme elle donnait souvent le sentiment de ne se soucier de rien, simplement parce que son don était de savoir ignorer l'opinion d'autrui et d'agir à contrecourant, mais le fait est qu'elle se sentait aussi concernée que tous les autres par ce qui se passait, et qu'elle ruminait sa décision depuis un moment déjà. Un moment, oui, mais plus maintenant, son choix était enfin fait. En même temps, il n'y avait pas vraiment de choix à faire. Elle avait fait une promesse, ou du moins se l'était-elle faite à elle-même, mais les promesses personnelles avaient à ses yeux autant de valeur que celles que l'on exprimait à voix haute. Un engagement devait se tenir, c'est tout, c'est une des choses que son père lui avait enseigné, et quand comme elle on n'avait pas beaucoup d'amis, il devenait plus important encore de se fier à soi-même et de ne pas se trahir. Elle allait donc rester à Poudlard l'année suivante. Elle était supposée avoir encore une année devant elle, nulle ne l'en empêcherait, et elle assumerait ce choix seule. Elle était bien décidée à dissimuler autant que possible l'information à Ginny, pour qu'il ne lui vienne pas à l'esprit de la suivre. Ça la rassurerait, oui, mais c'était son choix. Elle le faisait pour Rhian. Et elle le faisait pour Louisa. Et elle savait donc qu'elle ne parcourait pas les couloirs de cette époque pour la dernière fois (car elle ne s'imaginait pas qu'ils aient la possibilité de rentrer avant un moment, elle s'était faite une raison... si elle savait).

Elle avait flâné dans le parc, profitant d'un moment de pause et de la chaleur d'un mois de juin qui préparait à un été caniculaire, une chaleur douce et reposante qui donnait toujours le sentiment que l'horizon des possibles était tout à coup plus vaste et étendu. Elle y avait traqué quelques joncheruines qui pourraient bien mettre du désordre dans un cerveau déjà bien embrouillé de pensées diverses. Elle se rendait à la salle commune des serdaigles, traversant le couloir de son habituel pas sautillant. Ce fut alors qu'elle croisa une silhouette aussi fantomatique que familière. La dame grise s'était arrêtée au beau milieu du couloir en la voyant approcher. Luna s'arrêta en même temps qu'elle et la gratifia d'un sourire. Elles parlaient beaucoup, dans une autre vie.

-Bonjour Helena. fit-elle sans la moindre gêne à l'idée de prononcer un nom qui était connu de bien peu. Et d'ailleurs, Helena elle-même ne devait pas savoir que, de confidences en confidences, elle avait fini par lui apprendre qui elle était vraiment.


code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
avatar
▌ Messages : 211
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: N'en a plus l'usage.
Camp: Neutre
Avatar: Kelly MacDonald

Message#Sujet: Re: Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]   Mar 8 Déc - 9:54

Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit



Il flotte autour de la jeune Aulne Quitter comme une aura singulière. Une spécificité, une unicité, qui fait que d'aucuns, puisqu'ils ne la comprennent pas, la méprise, car l'on est toujours défiant avec ce que l'on ne connaît pas, et plus encore avec ce que l'on ne parvient pas à comprendre. Helena, elle, a toujours de la curiosité (autant que de jalousie) à revendre. Son aura, à elle, possède la luminescence des spectres, mais elle reste la plus intrigante des deux. Elle pense qu'autrefois, foule de questions aurait accompagné cette croisée des chemins, car elle aurait voulu avoir un oeil plus neuf sur elle, essayer de déceler l'indécelable. Elle s'est néanmoins fermée, de siècle en siècle, jusqu'à devenir presque inaccessible, comprenant qu'apprendre des autres, c'est également se révéler un peu soi-même. C'est inévitable, même lorsqu'on se montre très prudent comme elle a espéré l'être jusque là (en tous les cas jusqu'à son triste coup de folie). Elle se dit donc que cette rencontre ne sera que l'occasion de beaucoup d'autre, celle d'une curiosité que l'on étouffe avec grande difficulté avant de tourner la page, de passer à toute autre chose. Ces autres choses qui n'ont pas de réelle importance dans une vie comme la sienne, ou l'immatérialité le dispute à l'inconsistance et l'ennui.

Elle songe que s'il n'avait tenu qu'à elle de décider de l'évolution de cette situation, elle se serait contentée d'un signe de tête accompagné d'un sourire aussi pâle que ne l'est son visage, et elle aurait tracé sa route, laissant la jeune blonde à ses pas sautillants et à ses nargoles tant chéries. Mais cela ne tient pas qu'à elle, cela tient aux circonstances. Et la donne change fondamentalement, alors qu'elle se voit prénommée d'une manière qui ne lui était plus coutumière depuis longtemps, avant sa longue conversation avec Tom Jedusor, qui depuis lors ne lui avait jamais reparlé et quitterait l'école bientôt sans qu'elle soit certaine qu'il s'acquitte de sa promesse. Comment sait-elle ? La nouvelle s'était-elle répandue. Le jeune homme a-t-il répété sa découverte à tous ? Cela peut tout aussi bien être le fruit d'un pur hasard, elle veut d'abord accorder le bénéfice du doute à ce jeune homme au charme duquel il était malaisé d'être insensible. Mais elle sait. Comment sait-elle ? Ses grands yeux globuleux semblent toujours voir au-delà de ce qui est décelable, c'est une réflexion qu'Helena s'est déjà faite. Mais comment aurait-elle su ? À peine arrivée, pourtant. Négligeant toute politesse, car dans le trouble la politesse sait aisément s'oublier, elle fixe son interlocutrice avec un mélange diffus de peur et d'interrogation.

-Comment m'as-tu appelée ?


Son ton révèle à la fois une interrogation sincère et sa froideur d'usage, qui lui sert bien en la circonstance, car la dame grise ne sait trop quelle va être la suite, et surtout ce qu'elle va représenter pour elle. Il y a toute la réserve nécessaire à ces situations d'urgence, mais le tout ponctué d'une légère pointe d'angoisse qu'elle n'arrive pas à taire ou à réfréner.


CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4050
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]   Ven 11 Déc - 18:10


Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit
C'

était en toute décontraction et en pleine conscience de la portée de ses propos qu'elle avait nommé la dame grise par son nom et son prénom. Alors qu'il lui fallait depuis presque deux ans évoluer dans cette époque hostile sous une identité qui n'était pas la sienne, elle avait pris conscience de la valeur qu'il fallait accorder à notre nom, combien il pouvait conditionner notre personne, combien l'échanger pouvait nous échanger, combien il était nécessaire de ne jamais s'oublier soi-même. En presque mille ans, la dame grise avait de quoi s'oublier, et étant donné son histoire tragique, elle voulait peut-être oublier, d'ailleurs, mais ce n'était pas la bonne attitude à adopter. Luna devait suffisamment mentir au quotidien pour ne pas vouloir réitérer l'expérience encore, alors qu'elle considérait qu'iul n'y avait aucune raison de le faire. Outre le fait que le secret des voyageurs temporels était devenu un secret de polichinelle, Helena avait ses propres secrets, même si elle n'avait jamais voulu les confier en entier à Luna à l'époque, qu'elle lui ait appris sa filiation à Rowena Serdaigle, c'était déjà beaucoup. Elle ne s'étonna pas donc, du fait que les fantôme des serdaigles, elle, s'étonne. C'est l'inverse qui l'aurait surpris davantage. Elle l'avait anticipé, et sa réponse ne pouvait pas la surprendre.

-Helena.
répéta-t-elle sans se départir de sa voix douce et de son sourire. Elle n'éprouvait aucune honte ni le moindre regret quant au fait de s'exprimer de la sorte. Je sais que c'est votre nom, ajouta-t-elle sans se démonter toujours et avec cette décontraction qui lui était si coutumière. Vous me l'avez avoué. Dans mon autre vie.

Ce devait être incompréhensible, mais elle n'en avait cure, elle expliquerait, à sa manière, ce qui devait l'être, elle avait seulement anticipé une question qu'elle s'attendait à lui voir poser, en toute logique. Se lancerait-elle dans des explications plus alambiquées ? Luna n'en savait rien. Elle et la dame grise n'avaient pas vraiment une relation normale, comment pourrait-on avoir une relation normale avec un fantôme ? Elles étaient passées de connaissances à ... étranges confidentes. Il fallait sûrement un esprit tel que celui de Luna pour apprécier et écouter Helena en l'acceptant telle qu'elle était, et pour ce qu'elle était, sans distance présumément approprié lorsque l'on s'adresse à quelqu'un qui a rendu l'âme depuis très longtemps. Elles avaient construits cette relation étrange sur la durée, difficile de concevoir qu'elle soit encore la même à ce jour, mais la bleue et bronze ne s'en formalisait pas. Et si elle n'essuyait qu'une sublime indifférence, peu lui importerait. Elle y était, après tout, habituée. C'était une attitude, une réaction qu'elle recueillait au quotidien de la part de ses camarades, et elle veillait à ne plus y prendre garde. Ou elle en faisait quelque chose d'autre, il fallait muer le négatif en positif, cela faisait du moins partie de sa philosophie, et jusqu'alors, si elle l'avait trahie quelques fois, elle l'avait préservée bien plus souvent encore.


code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
avatar
▌ Messages : 211
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: N'en a plus l'usage.
Camp: Neutre
Avatar: Kelly MacDonald

Message#Sujet: Re: Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]   Mar 19 Jan - 10:29

Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit



Elle aurait pu croire en un trouble de l'audition. Mais, malgré sa condition de fantôme, tous ses sont très clairs, excepté le toucher, bien sûr, elle a le sentiment qu'ils s'affutaient chaque jour qui passe depuis sa mort, comme si elle pouvait saisir et capter tous les bruits du monde. En vérité, elle sait qu'elle a bien entendu. La jeune élève de serdaigle, la nouvelle qui a causé tant de troubles, l'a appelé Helena. Elle le lui répète, ne laissant aucun doute. Comment cela est-ce possible ? Helena n'a jamais révélé son identité à Aulne, elle ne l'apprenait pas à tout va à qui voulait l'entendre, c'est un secret bien gardé, protégé, et elle entend qu'il le reste. Le préfet en chef des vert et argent l'aurait-il trahi ? Elle ne sait quoi penser, mais elle doit admettre les faits. Ce qu'il adviendra d'elle si son plus grand secret devient secret de polichinelle est alarmant. Elle tient à cette tranquillité, elle est restée à Poudlard, oui, mais chaque jour l'isole un peu plus du monde et des autres. Parce qu'elle le veut, parce qu'elle l'a décidé. Elle ne veut être au centre d'aucune conversation, d'aucune rumeur, et elle se sent déjà sur le point de nier l'intégralité de ce que peut penser son interlocutrice. Elle est supposée transmettre le savoir, pas l'erreur, mais des situations comme celle qu'elle est en train de rencontrer paraissent exiger d'elle un changement de plans.

Mais Aulne Quitter n'est décidément pas une adolescente comme n'importe quelle autre. Helena aurait pu le gager et en attester sans presque rien savoir d'elle, en se fiant à son attitude, à ses réflexions, à sa démarche, le sentiment qu'elle donne d'être toujours dans la lune alors qu'elle est en fait d'une admirable clairvoyance, comme peu d'autres (et encore moins de son âge) sont capables d'en faire preuve. Une folie douce mais essentielle. Mais ce n'est pas la folie qui guide son propos. Helena n'en a pas l'impression, du moins. Et pourtant, le spectre ne peut pas s'en empêcher. Pourtant, de quoi s'agit-il, là ? Son autre vie ? Qu'est-ce que cela peut signifier. Helena peut bien prétendre avoir deux vie, celle d'avant et celle d'après mort, mais Aulne ? De quoi veut-elle parler ? Elle a l'air sincère, mais que signifie tout cela ? Elle ne lui a rien confié, quelque chose lui échappe. Et la curiosité naturelle du fantôme l'invite à en apprendre davantage.

-Que veux-tu dire ?

Elle reste sur sa réserve malgré tout, n'écourtant pas la distance entre elle et son interlocutrice, elle a peut-être tort d'accorder du crédit à la bleue et bronze, il se peut bien qu'elle nage tout simplement en plein délire. Cela étant, dire ou pas, elle sait, elle connaît son secret le plus terrible. Si elle ment, elle a forcément su autrement. Et Helena veut savoir comment, connaître les tenants et aboutissants d'une affaire plus obscure encore que ce que son esprit foisonnant est capable d'imaginer. Plus obscure encore que sa propre vie, peut-être, qui est pourtant froide et lugubre. Et sa mort n'est pas particulièrement mieux.


CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4050
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]   Dim 24 Jan - 14:47


Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit
L

una pouvait paraître bien naïve, par moments, mais il ne faut pas se fier aux apparences, elle était loin de l'être. Il lui était arrivé de trahir son secret, il est vrai, une fois, mais cette expérience lui avait servi de leçon, et depuis lors, elle n'avait pas commis le moindre impair, elle savait quels étaient les enjeux et quels étaient les risques, ce n'était pas pour rien qu'elle avait pris la décision, par exemple, de rester à Poudlard l'année suivante dans le but de protéger Rhian et Louisa. Elle savait ce que devait être son rôle, quelle devait être sa place (même si elle n'avait pas tous les éléments en main, en vérité), elle en avait parfaitement conscience, et quand elle semblait agir avec une légèreté confondante, elle avait en vérité parfaitement conscience de ce qu'elle faisait. Luna et Helena s'étaient parfaitement entendues. Dans son autre vie. Parce que Luna savait voir au-delà des apparences, elle avait donc su voir au-delà de l'image que la dame grise donnait d'elle-même. Elle avait su plusieurs de ses peines, et la tragédie de son histoire, et cette-dernière l'avait touchée. Elle ne risquait rien à lui parler d'elle-même, parce que le fantôme de serdaigle était la discrétion incarnée, ni plus ni moins, qu'elle avait ses propres secrets, et saurait respecter celui de la bleue et bronze, puisqu'il s'avérait que cette-dernière, bien malgré elle, possédait également un secret. Bien sûr, elle ne pouvait pas comprendre, elle ne la connaissait pas, ne savait pas qu'elles devraient se connaître. Et la question qu'elle lui posa par conséquent, n'avait absolument rien de surprenant. Luna s'était attendue à une réaction de la sorte, et encore, Helena se montrait d'un calme des plus olympiens.

-Moi aussi, je finirais presque par oublier mon vrai nom tant sont peu nombreux ceux qui le connaissent, ici.
répondit-elle avec la plus grande des légèretés. Ça fait du bien de l'entendre prononcer, non ? On a l'impression d'être un peu soi-même.

Et en effet, Aulne Quibber, à force d'être considérée comme telle, était comme devenue une entité dissociable et en même temps indissociée d'elle-même. Luna avait voulu se reconnaître en Aulne, mais n'y était pas parvenue, et finalement, le contact avec les voyageurs temporels lui était devenu d'autant plus primordial qu'elle avait besoin de renouer avec elle-même et l'histoire qui était la sienne. En cela, il lui était plutôt confortable, malgré les difficultés, que leur identité secrète ne soit quasiment plus qu'un secret de polichinelle.

-Je viens d'une autre époque. Une époque où vous m'aviez beaucoup parlé de vous.

Helena était une femme pragmatique, elle la prendrait sans doute, comme beaucoup, pour une véritable folle furieuse, mais Luna comptait malgré tout se montrer sincère, tout simplement parce qu'elle ne voyait pas d'utilité à mentir à Helena. Et qui sait, cette conversation pourrait peut-être bien fournir des fruits pour le moins inattendus.


code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
avatar
▌ Messages : 211
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: N'en a plus l'usage.
Camp: Neutre
Avatar: Kelly MacDonald

Message#Sujet: Re: Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]   Lun 8 Fév - 11:16

Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit



La dame grise à l'habitude de s'exprimer par énigmes, ne serait-ce que pour éviter que le moindre secret de son existence ne finisse par être révélé par des bavardages moins elliptiques. Cela ne fonctionne pas à chaque fois, semble-t-il. Elle est déjà la deuxième à la démasquer. Deux, il n'en fait pas plus pour que la rumeur se répande à folle vitesse. Helena ne peut y consentir. Presqu'un millénaire qu'elle garde enfouie en elle ces blessures profondes et leurs sinistres conséquences, ce ne sera pas en vain. Elle niera, quoi qu'il en soit, fera comme elle l'a toujours si bien fait, elle se taira. Oui, Helena Serdaigle a l'habitude de parler par énigmes. Elle n'en est pas moins décontenancée lorsqu'elle se retrouve face à ce qui semble être une énigme personnifiée. La jeune bleue et bronze réussit l'exploit de l'intriguer plus que de raison, au point que, sans croire ou comprendre encore, elle ne peut que rester suspendue à ses lèvres, attentive au moindre propos qui s'en échapperait, et à ce que ceux-ci pourraient bien signifier. Elle lui parle d'un faux nom. Parce qu'elle aussi ment sur son identité ? Cette hypothèse semble aussi étrange qu'elle, mais il y a tant de sincérité dans sa voix, par delà la loufoquerie candide qui émane de toute sa personne ! Ment-elle ? Pour s'attirer ses faveurs. Helena n'exclue pas cette hypothèse, mais, même si celle-ci serait rassurante, elle croit pouvoir la croire, et c'est pire que tout.

Elle observe un moment la jeune blonde, circonspecte. Le pire, c'est qu'elle a raison. Par instants, n'être présentée que comme la dame grise, ce fantôme presque muet hantant les couloirs du château depuis des siècles et des siècles lui va amplement, car en se faisant oublier, elle fait également oublier ses erreurs passées, sa jalousie et sa trahison. Mais elle ne peut ignorer qui elle fut, le sang qui coula dans ses veines, l'histoire si riche qui composa son existence. S'oublier étant tentant, mais au-delà du fait que ce n'était pas efficace, ce pouvait aussi être dangereux. Elle ajoute alors qu'elle vient du futur. Vraiment ? Là, Helena se braque. Son esprit est logique, et si elle plane indéfiniment au-dessus du sol, elle n'en reste pas moins terre à terre.

-Tu voudrais me faire croire que tu as effectué un voyage temporel ?
demande-t-elle, défiante. Il n'existe pas de telles choses.

Ou elle le refuse en tous cas, car ce que cela pourrait induire sur sa perception même de l'existence lui déplaît profondément, plus encore que le paradoxe temporel que Luna représenterait en elle-même s'il faut admettre cette hypothèse et la tenir pour acquise. La demoiselle est peut-être plus folle encore que ce qu'elle semble déjà être de prime abord. Lui supposer quelque désordre psychologique est en tous cas pour le fantôme une alternative rassurante à une réflexion contrariante.


CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4050
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]   Ven 12 Fév - 17:39


Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit
L

a jeune femme comprenait sans mal que son interlocutrice refuse de la croire. Helena Serdaigle n'était pas d'un naturel à croire sur parole, ou encore à faire confiance facilement. La jeune femme en savait quelque chose, évidemment, puisqu'elle avait mis très longtemps, dans l'autre vie, à la gagner, cette confiance, au point que le fantôme de Serdaigle finisse bel et bien par lui avouer qu'elle était en vérité la fille de la célébrissime Rowena Serdaigle et ce qu'avait été son parcours, des plus tragiques. Il aurait été plus simple de revenir à ce point précis, d'autant que, s'il était quelqu'un avec qui Luna aurait apprécié de partager ses pensées et états d'esprits, c'était la dame grise, mais il allait falloir faire plus que de prononcer les faits sur le ton de la plus pure évidence pour que son interlocutrice finisse pour de bon par la croire. Au fond, c'était tout à son honneur, vraiment. Parce qu'elle avait bien raison de faire preuve de prudence, surtout en ces temps troublés. C'était juste difficile de reconquérir qui l'on avait mis un certain temps à apprivoiser. Pas par défi. Par curiosité, par intérêt sincère, parce que la jeune femme se sentait proche d'elle, même si leurs tempéraments ne pourraient pas être plus différents, l'une rêveuse, dans les nuages, l'une pragmatique, les pieds sur terre. Même si, au sens propre, c'était le fantôme des serdaigles qui n'avait d'autres choix, translucide, que de planer au-dessus du sol.

-J'en suis la preuve, pourtant.
répondit Luna d'un ton calme, toujours sans se démonter. Ce n'est pas possible ici et maintenant. Mais plus tard, ce sera possible. Elle marqua une pause. Je n'ai pas de raisons de te mentir, ajouta-t-elle dans l'espoir de la convaincre, même s'il en faudrait sûrement bien plus, d'autant que la bleue et bronze n'avait aucune preuve concrète et tangible de ce qu'elle avançait. Sinon, dans cinquante ans, tu me croiras. Elle esquissa un fin sourire. Je suis patiente.

Ça, c'est certain, la patience était clairement une vertu qui pouvait caractériser la bleue et bronze. Pour preuve, elle ne s'emportait jamais, ne s'agaçait jamais, au point de pouvoir par instants donner le sentiment d'être quelque peu indifférente alors qu'elle était toujours très concernée. Seulement, la précipitation ne donnait jamais grand chose de bon. Sans la précipitation de Harry, qui avait voulu sauver son parrain sans songer que tout ceci puisse être un piège, elle ne serait pas là de prime abord. Même si c'était sans doute un mal pour un bien... Enfin... c'est du moins ainsi qu'elle avait choisi de croire, parce que tout ceci avait ainsi du sens.


code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
avatar
▌ Messages : 211
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: N'en a plus l'usage.
Camp: Neutre
Avatar: Kelly MacDonald

Message#Sujet: Re: Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]   Mer 23 Mar - 9:09

Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit



La jeune fille en face d'elle la déstabilise complètement. Elle doit faire cet effet sur beaucoup d'autres, à coup sûr. Elle est désorientée. Elle sait qu'elle devrait se contenter de ne pas le croire. Après tout, l'honnêteté n'est le maître mot de personne, elle a eu le loisir de l'apprendre à plus d'une reprise. Elle n'a pas de raisons de se laisser abuser par de tels propos, aussi fous et alambiqués. Venus d'un esprit loufoque, peut-être malade. Pourtant, il y a tant de sincérité dans la voix de son interlocutrice qu'il est presque impossible de ne pas la croire. Ou de ne pas croire qu'elle est convaincue de ce qu'elle raconte en tous cas. Pendant un long moment (combien de temps dure-t-il ? Elle serait bien incapable de le dire), elle ne dit rien du tout, elle se contente d'observer son interlocutrice. Elle aimerait transpercer son esprit et son âme d'un seul regard, mais cela est impossible, bien sûr. Elle est, des deux, la plus transparente (au-delà du sens propre évident, cela va sans dire), et pourtant, ce cœur qui a cessé de battre est normalement le berceau de mille secrets inaccessibles. Comment a-t-elle pu savoir ? Elle l'ignore. Cela l'inquiète, bien sûr. Elle ne comprend rien à cette situation, à cette conversation. Cela se peut-il ? Dit-elle vrai ? Vient-elle d'un futur dans lequel le fantôme lui aurait fait suffisamment confiance pour se repaître de confidences auprès d'elle ? Qui sait. Mais elle n'oublie pas sa conversation avec le préfet, Tom Jedusor. Les grands manipulateurs sont partout, c'est une vérité qu'il lui est impossible d'ignorer. Elle a l'air, pourtant, dans sa folie, plus fiable que son prédecesseur. Cela, elle ne saurait l'expliquer, mais elle veut laisser à la jeune Aulne Quibber le bénéfice du doute. Risque-t-elle beaucoup, après tout ? Le plus grand risque pour elle est d'être découverte. Manifestement, c'est déjà le cas.

-Pourquoi ?
demande-t-elle finalement d'un ton parfaitement circonspect. Si cela est vrai, pourquoi m'en parler ?

Il est sûr et certain qu'un tel secret n'a pas dû s'ébruiter. Même en voulant y rester perméable, Helena ne serait pas passée à côté d'une telle information, surtout après deux années passées à errer dans les couloirs du château. À entendre tous les murmures et les bruits du château. Elle avait su pour les nouveaux étranges et toutes les questions qu'ils avaient soulevé aussitôt qu'ils avaient mis les pieds dans l'école de magie. Mais jamais il n'avait été question d'une autre époque. Comment cela aurait-il été possible. C'était si improbable, invraisemblable pour n'importe quel esprit pragmatique. Et pourtant, pourtant, Luna veut bien entendre cette parole pour vraie. Elle cherche surtout à comprendre ce qui lui vaut des confessions si spontanément. Elle veut démêler le vrai du faux. Là où il n'y a sans doute que du vrai. Ou peut-être que du faux, en vérité.

-Cela n'a pas de sens.


En présence d'Aulne, rechercher du sens est une entreprise bien périlleuse, mais Helena s'y essaye malgré tout. Surtout parce qu'elle n'avait pas eu l'occasion de la cerner autant que d'autres encore. Si qui que ce soit ait jamais réussi à la cerner.


CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4050
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]   Mer 23 Mar - 19:07


Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit
"P

ourquoi ?" était une question souvent posée, et qui trouvait bien rarement de réponses satisfaisantes. Curieuse de nature, Luna la posait souvent, elle aussi, mais elle n'attendait plus depuis longtemps que la réponse lui tombe directement entre les mains. Si son père lui avait appris une chose (mais en vérité, il lui en avait appris plus d'une, leçon qu'elle retenait à présent précieusement, qu'elle cajolait comme de précieux trésors), c'était que lorsqu'une question se posait, il fallait chercher la réponse de soi-même, et qu'importe qu'elle semble circonvenir à toute logique, il fallait lutter pour la vérité au-delà de la logique et de la vraisemblance. Et il n'y avait pas qu'une seule vérité. Il y avait une vérité personnelle, chaque individu était libre de croire ou non, d'avoir des convictions, de reconnaître une chose ou autre pour juste... Luna n'avait pas de réponse toute faite à la question "pourquoi ?", de fait, mais elle comprenait sans mal que son interlocutrice veuille en savoir davantage. Il devait être particulièrement perturbant d'entendre quelqu'un vous dire tout savoir de vous et vous affirmer, dans la foulée venir du futur. La vérité était parfois plus invraisemblable que de rassurants mensonges. Les voyageurs temporels en faisaient les frais au quotidien. Luna haussa les épaules. Il est vrai qu'elle aurait pu garder son secret pour elle. Mais elle n'avait pas vu d'intérêt à le cacher à son interlocutrice. Tout simplement parce qu'elles avaient réussi à se faire mutuellement confiance, suffisamment pour qu'Helena lui confie ses plus sombres secrets, que Luna n'avait jamais trahis. Elle était certaine que le fantôme de serdaigle ne disperserait pas cette information aux quatre vents... Pour ce que cette information avait encore de confidentielle, de toute façon... Plus le temps passait, plus les personnes dans la confidence étaient nombreuses. C'était dorénavant plus un secret de polichinelle qu'autre chose. La dernière remarque d'Helena fit sourire Luna. Cette manie de vouloir trouver un sens commun à tout. Certaines situations généraient leur propre sens, voilà tout.

-Tu as toujours été honnête avec moi.
répondit Luna. Même si, techniquement, elle ne l'avait pas été "encore", mais se perdre dans ces pinaillages temporels et chronologiques pouvaient bien rapidement vous faire tourner chèvres. Luna avait cessé depuis longtemps de s'exprimer selon une frise chronologique logique. Elle parlait au passé de ce qui était son passé, quoi de plus logique, après tout ? Pour le reste... L'ordre, le sens, tout cela avait été bouleversé dès lors qu'ils avaient changé le cours du temps, de toute manière. Alors je suis honnête avec toi.

Et c'était en effet toute l'honnêteté du monde qui s'entendait dans le son de sa voix. Bien sûr, cela pouvait ne rien vouloir dire. Il y avait d'excellents menteurs et comédiens qui savaient sans mal vous faire passer des vessies pour des lanternes, Luna en avait été la victime, d'ailleurs. Mais c'était un fait. Elle ne mentait pas.


code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
avatar
▌ Messages : 211
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: N'en a plus l'usage.
Camp: Neutre
Avatar: Kelly MacDonald

Message#Sujet: Re: Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]   Lun 2 Mai - 11:37

Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit



Une personne aussi manifestement folle doit bien être la dernière dans laquelle on puisse avoir envie de placer sa confiance et ses croyances. Ignorer ses propos pourrait bien être la meilleure et la plus efficace de armes pour Helena, qui voit son pragmatisme s'envoler en vapeurs spectrales à mesure que les propos de la jeune fille trouvent écho à son oreille. Elle n'est pas comme tout le monde, c'est un fait. Elle semble planer plus haut qu'elle même, alors qu'Helena flotte naturellement au-dessus du sol et a vécu bien malgré elle l'équivalent de bien trop nombreuses vies. Il y a pourtant quelque chose qui empêche au fantôme de croire en des fabulations. Elle n'est pas comme tout le monde, oui, mais cela lui semble signifier que, justement, puisqu'elle a le mérite de ne pas être comme tout le monde, elle possède également le mérite de ne pas être malhonnête. Si c'est bien un mensonge qu'elle profère, elle y croit pourtant dur comme fer. Et si c'est effectivement un mensonge qu'elle profère, alors comment peut-elle connaître cette information aussi spécifique sur elle-même ? Qu'un seul élève a su déceler jusqu'alors, ce secret qu'elle n'a jamais révélé à personne et qui s'est perdu dans les limbes ?

Elle est peut-être de connivence avec le jeune Tom Jedusor, mais le spectre n'y croit pas. Il lui semble évident qu'il y a bien autre chose pour se dissimuler derrière tout cela. Quelque chose qui veut lui échapper parce que la vérité dépasse toutes les règles de la vraisemblance. Qui sait, elle vient peut-être du futur, après tout. Si invraisemblable cette hypothèse puisse-t-elle sembler, elle paraissait plus cohérente qu'un mensonge vil et amer prononcé par une personne si douce et innocente. Avec prudence mais tout de même beaucoup de curiosité, elle se permet alors de lui poser les questions qui la taraudent.

-Et que t'ai-je dit d'autre sur moi ? demande-t-elle avec un peu de défiance mais tout autant d'intérêt, malgré tout, car son interlocutrice pousse la curiosité du spectre dans de nouveaux retranchements.

Elle sait son nom. C'est déjà beaucoup car il implique de nombreuses autres choses, mais s'il n'y a que ce nom, l'honneur est peut-être sauf. Mais se serait-elle hasardée à d'autres confidences, avec elle ? C'est à supposer. Helena ne peut en tous les cas pas l'exclure. Elle veut en savoir davantage dans tous les cas.

CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4050
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]   Mar 3 Mai - 16:38


Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit
"P

our peu que l'on décide réellement de prêter une oreille attentive et sincère à ce que Luna Lovegood pouvait parfois bien dire, il est certain qu'il y avait de quoi douter du moindre mot qui s'échappait de ses lèvres. Et à raison, parfois, d'ailleurs, car si la demoiselle ne considérait jamais mentir (sauf quand elle en avait l'obligation, et autant dire que son voyage temporel l'avait assommée de contraignantes obligations qu'elle se serait épargnées sans mal, le mensonge était quelque chose qu'elle gérait très mal), ce n'était pas pour autant que ce qu'elle disait était vrai. Existait-il vraiment des ronflaks cornus, des joncheruines et des nargoles ? Peut-être pas, non, mais cela n'empêchait pas la bleue et bronze d'y croire dur comme fer, et sans aucune malice. Et en cela, il était logique que son interlocutrice hésite à la croire. C'était un réflexe normal, et pour ainsi dire communément admis, et Luna s'y était accoutumée, elle n'aurait pas eu de difficultés à admettre sa "défaite" (qui à ses yeux n'en aurait pas été une) si le fantôme de Serdaigle avait refusé d'entendre ce qu'elle aurait tout à fait pu considérer comme des affabulations de la pire espèce. Après tout, Helena Serdaigle était quelqu'un d'intelligent et de très pragmatique, les personnes intelligentes et pragmatiques s'attiraient rarement l'affection de Luna Lovegood (en même temps, rares étaient ceux qui lui accordaient son affection tout court).

Mais puisqu'elles avaient su nourrir une entente réelle par le futur, il ne semblait pas si improbable d'admettre qu'elles puissent réitérer, et le fantôme semblait en tous cas ouvert à une vérité qui, pourtant, cela se voyait sans mal, la dépassait. Traverser les âges sans faillir et assister à tous, c'était une chose, les traverser en s'autorisant une ellipse inversée d'un demi-siècle, c'en était évidemment une autre. Et en effet, la dame grise semblait abaisser un peu sa garde. Peut-être était-ce du fait de son nom, ce nom qu'elle n'entendait que fort peu, et qu'elle aimait qu'on évite à lui rappeler, ce que Luna faisait généralement, bien qu'elle n'ait su en l'occurrence trouver d'autres façons d'interpeller le spectre qui hantait la maison des bleus et bronze depuis presque un millénaire.

-Sur toi, pas grand chose, tu n'aimes pas ça.
Parler d'elle, ce que Luna pouvait sans mal comprendre, de son obscur passé, Luna n'avait pu déceler de beaucoup de choses. Mais on parlait beaucoup quand même.

Parce qu'il y a bien des sujets plus intéressants que le "soi".


code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
avatar
▌ Messages : 211
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: N'en a plus l'usage.
Camp: Neutre
Avatar: Kelly MacDonald

Message#Sujet: Re: Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]   Lun 27 Juin - 10:21

Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit



Helena se retrouve dans la position pour le moins étrange que de se sentir soulagée par son propre comportement. Un comportement futur, semble-t-il... Si elle accepte de croire en ce que dit son interlocutrice. Mais cette dernière semble aussi étrange que sincère. C'est d'ailleurs, à vrai dire, plutôt désarmant. Elle songe qu'il faut donc voir le temps comme une entité au multiple épaisseurs. Luna est allée à la surface, puis elle a creusé pour venir jusqu'à elle, et dans une époque comme dans l'autre, elle l'a connue. C'est étrange que de se dire que des mots qu'elle n'a pas encore prononcés, pourtant, puissent être ancrés dans la mémoire de quelqu'un, de quelqu'un qui vous semble inconnu, loufoque quoique charmant. Le fantôme de Serdaigle ne sait pas encore si elle est totalement prête à accepter cette vérité, mais il y a tant de sincérité dans les yeux brillants (et globuleux) de son interlocutrice qu'elle ne sait faire autrement que de lui laisser quoi qu'il puisse en être le bénéfice du doute. Il y a quelque chose de fascinant à cette situation, qui éveille grandement la curiosité d'Helena, toute surprise qu'elle puisse être d'avoir finalement su se livrer à quelqu'un, au point de dévoiler sa véritable identité, et que ce quelqu'un puisse être une personne aussi fantasque. Mais peut-être est-ce une chose prépondérante à la situation. Sans cela, contradictoirement, Helena aurait peut-être eu moins confiance. Le discours de Luna se tient, en tous cas. Helena n'est pas de nature à se repaître de confidences auprès de n'importe qui, pas du tout. Et si elle s'est contentée de dire le minimum sur elle-même, cela la rassure, un demi-siècle de plus sur la longue liste ses demi-siècles d'errance déjà entamés, ce n'était pas grand-chose, il faut l'avouer. À son échelle, en tous cas, cela n'altère plus une personnalité.

-De quoi parlait-on, alors ?
demande le fantôme, et le fantôme songe toujours qu'il est singulier de parler au passé d'un événement futur. Peut-être devrait-elle modifier sa grammaire pour la rendre plus conforme à la situation ? Mais rien ne saurait être conforme à une telle situation. Il est plus que sûr à son regard que personne n'en vit jamais de telles quelles que soient les circonstances.

Quoi qu'il en soit, le spectre s'étonne et s'interroge sur les conversations qu'elle a pu entretenir avec la jeune Luna. Non pas qu'elle doute des capacités de la bleue et bronze à mener une conversation, elle lui prouve dans l'instant qu'elle est parfaitement apte, mais parce qu'elle doute plutôt d'elle-même. Helena est une solitaire. Elle se mure souvent dans le silence et l'isolement. Même auprès des autres fantômes, elle n'est pas trop loquace. Comment cette demoiselle était parvenue (allait parvenir) à percer sa carapace... Certes, on lui passait à travers aisément, physiquement, mais il n'était pas si simple de l'atteindre, psychologiquement. À moins peut-être d'aiguiser sa curiosité au plus haut degré. Et pour cela, la bleue et bronze semble avoir plus d'une corde à son arc.

CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4050
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]   Lun 27 Juin - 20:02


Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit
Q

uand bien même Luna avait été entièrement sincère avec son interlocutrice, elle aurait compris sans mal que cette dernière se braque, décide de ne rien entendre, et refuse de reconnaître que la bleue et bronze ne lui adressait que la pure et simple vérité. D'autres avaient mis bien plus de temps à se laisser convaincre malgré l'étrangeté de la situation, elle n'aurait pas pris ombrage d'une telle réaction, d'autant qu'elle savait pertinemment, justement, combien Helena Serdaigle était une femme infiniment pragmatique. Intelligente et cultivée, certes, mais quand même foncièrement terre-à-terre, ce même si ses pieds n'avaient pas eu le loisir de toucher le sol depuis près d'un millénaire. La voyageuse temporelle ne savait trop quels mots avaient su finalement convaincre son interlocutrice. Si elle avait seulement eu besoin d'être convaincue. Si elle lui laissait seulement le bénéfice du doute. Elle faisait le choix de n'en avoir cure. Du moment qu'elle acceptait cette échange, Luna en était contente. Elle appréciait ses conversations avec la Dame grise, il n'y avait pas la moindre malice là-derrière, c'était seulement ainsi. Elle aimait passer du temps avec elle, discuter de tout et de rien, brasser ensemble autant de sujets qu'il peut y en avoir sans éprouver, à aucun moment, le moindre semblant de lassitude. Le fantôme de Serdaigle ne lui avait que très peu parlé d'elle, c'était un fait avéré, et elle songeait qu'elle avait bien fait de le mettre en avant, car le spectre, désormais consciente de cela, semblait un peu plus détendue. C'était normal, Luna devinait que l'âme d'Helena Serdaigle était jonchée de secrets et de mystères, son nom et sa seule présence en ces lieux étaient une preuve irréfutable de cela, et les secrets et les mystères sont des bien précieux qui perdent de leur valeur sitôt qu'il sont dévoilés. Elle ne tenait pas tant, de ce fait, à ce qu'on les découvre. Luna, dans un sourire radieux, préférait donc satisfaire à la curiosité légitime du fantôme que de revenir là-dessus. Ce dernier, de toute évidence, n'avait quoi qu'il en soit pas la moindre envie de revenir là-dessus non plus de toute façon, ou d'en dévoiler davantage de tout ce que dissimulait déjà si bien sa transparence.

-De tout, vraiment
, répondit Luna de son habituelle voix cristalline. De ce qui nous venait à l'esprit.

C'était effectivement le cas. Ce pouvait être des sujets graves et importants comme des sujets légers et anodins, parfois philosophiques, parfois ancrés dans la réalité (en tous cas dans l'idée que Luna se faisait de la réalité). Qui pouvait, de toute façon, décider de ce qui mérite d'être débattu ou non, de ce qui a de l'importance ou pas ? Elles n'en décidaient pas elle-même quand elles parlaient, il n'y avait aucun jugement de valeur d'aucune sorte, et c'était là une chose que Luna appréciait particulièrement.

-Qu'est-ce que tu as à l'esprit, maintenant ?



code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
avatar
▌ Messages : 211
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: N'en a plus l'usage.
Camp: Neutre
Avatar: Kelly MacDonald

Message#Sujet: Re: Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]   Lun 22 Aoû - 17:27

Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit



Elle ne sait pas au nom de quoi encore cette conversation se poursuit alors qu'elles feraient mieux d'y renoncer, que le fantôme devrait retracer son chemin l'air de rien, depuis ses hauteurs spectrales sans plus porter d'attention à la demoiselle de sa maison. Mais ça lui est impossible. La voilà curieuse et intriguée, comme elle l'a bien trop souvent été, qui observe le mystère et espère le décrypter, qui ne veut pas croire mais finit par le faire tout de même, sans vraiment comprendre pourquoi. Elle ne parvient pas à détourner les yeux de la jeune Aulne (dont ce n'est donc pas le vrai nom), elle est sidérée et presque inquiète, car son passé enfoui n'a que trop tendance dernièrement à remonter à la surface. Et il est étrange de se dire que des souvenirs futurs font partie du passé de quelqu'un d'autre. Ce désordre temporel dépasse complètement Helena, et cela attise plus encore sa curiosité. Comment ne pas vouloir en savoir plus ? Comment ne pas chercher à comprendre ? C'est, bien sûr, totalement impossible. Le fantôme sait que ce qui agite son âme ne se dissipera pas si facilement. Et le meilleur moyen de tirer les choses au clair c'est peut-être, en effet de chercher à en apprendre plus, de ne pas se braquer et de poser autant de questions qu'elle réclamait de réponses (ce qui faisait vraiment beaucoup, au final. De quoi pouvaient-elles bien parler, c'est en effet l'une des questions qui la tracassent en premier lieu, même si ce peut sembler anodin, ne serait-ce que pour savoir à quel point elle aurait été capable de se confier auprès de son interlocutrice. Au final, elle n'en sait toujours rien, vraiment rien. Car si elle a commencé à se confier légèrement, peut-être en aura-t-elle dit plus par la suite, qui sait ? Cela l'inquiète. Rester, partir, que faire ? donner plus de détails sur le fond de sa pensée ? Jouer le jeu ? Sonder l'âme de Luna ? Elle ne savait pas, elle ne savait rien, elle se sentait totalement perdue. Elle hésite avant de prendre la parole à l'adresse de Luna. Elle avait songé à ne pas répondre. Elle penche au final pour un total entre-deux.

-Que j'ai du mal à comprendre. Et que je n'aime pas ça...
répond très posément le fantôme. Je préfère y aller.

Son ton est vif, sec, sévère. Elle n'y peut rien du tout, c'est simplement comme cela, elle devrait reparler à Luna, prendre son courage à demain, mais elle ne sait s'y résigner. Ce lui est impossible. Elle a besoin de rassembler ses esprits, de savoir où elle en était. Après, seulement, elle parviendrait peut-être à avoir cette conversation pour laquelle elle considérait qu'il était trop tôt. Pour une morte comme elle, destinée à l'éternel, les notions de temps et d'éternité sont, ils faut le dire, distendues. Elle n'attend pas plus longtemps et disparaît de son sillage.

CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» -Claire-"Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit" Serdy forever.~
» Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit [Luna]
» ? « Tout homme abrite en lui une bête sauvage. »
» Tout homme qui marche peut s'égarer. [Jay & Louanne]
» je peux pas plaire a tout le monde, mais quand je vois a qui je ne plaid pas, ça ne me dérange pas ! - KALISTA
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Rez-de-chaussée et étages
 :: Septième étage
-