AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nos chemins se recroisent [Hagrid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 137
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Sapin et ventricule de dragon, 23,75 centimètres, rigide
Camp: Bien
Avatar: Maggie Smith

Message#Sujet: Nos chemins se recroisent [Hagrid]   Jeu 26 Nov - 10:16

Nos chemins se recroisent



Le chemin de traverse est un lieu spécifique qui lui a toujours beaucoup plu, pas tant pour les trésors qu'il recèle que pour le souvenir qu'elle en garde de la première fois où elle y a mis les pieds. Passer le pub peu amène qu'est le chaudron baveur pour se retrouver propulsé dans un tout autre univers, chaleureux, guindé de couleurs et de passants enthousiasmes et se laisser transporter par le flot enthousiasme de leurs discussions, ça n'a de prix que celui que l'on accepte de mettre dans les multiples articles qui vous font de l'oeil dans les vitrines élégamment décorées de chaque boutique. Elle se souvient de l'euphorie de la première fois, quand elle était venue là acheter ses fournitures scolaires pour sa première année d'étude à Poudlard. L'euphorie s'était un peu dissipée au fil des années des études, car l'attrait de la nouveauté devait bien s'estomper, à un moment ou à un autre. Mais malgré tout, elle en gardait toujours des restes d'émotions chaque fois qu'elle déambulait dans cette allée animait et faisait du lèche-vitrine.

Que vient-elle chercher ? Quelques fournitures de bureau, rien qui ne doive lui demander un temps infini, pour autant, le chemin de traverse la happe, si bien qu'elle ressent qu'elle y passera plus de temps qu'il n'est nécessaire. Pour des plumes neuves et du parchemin de qualité, elle peut ne prendre que quelques minutes, mais elle s'attarde devant chaque vitrine. Elle aime beaucoup le chemin de traverse à cette période particulière de l'année, quand le soleil y dépose une lumière particulière et que l'on y croise ces élèves en vacances qui viennent faire leurs achats scolaires ou tout simplement flâner dans les environs. Alors qu'elle avance, ses parchemins enfin sous le bras, elle reconnaît une silhouette familière. Comment la manquer, en même temps ? Hagrid dépasse de très nombreuses têtes tous les autres passants.

-Hagrid !
l'appelle-t-elle en levant les bras pour qu'il la trouve parmi la foule tout de même pas aussi compacte qu'au mois d'août, mais tout de même assez conséquente.

Elle s'avance vers lui, un sourire est venu se figer sur son visage autrement plutôt austère. Elle est heureuse de le retrouver, d'autant qu'elle a le sentiment qu'il se porte bien. Elle sait que la vie du demi-géant n'est pas simple au quotidien : brimé pour son apparence, accusé à tort d'un crime qu'il n'avait pas commis, envoyé à Azkaban un temps pour ce crime. Elle l'avait défendu et soutenu à l'époque, mais ça n'avait pas été simple de se dresser face à l'hostilité commune des médisants.

-Comment vas-tu ?
demande-t-elle une fois à son niveau (même si être au niveau de Hagrid est physiologiquement impossible). Je suis heureuse de te revoir.



CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 548
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Nos chemins se recroisent [Hagrid]   Jeu 26 Nov - 14:03


Hagrid marchait sur le chemin de traverse, et venait de quitter le jeune Jack. Dans un coin du chemin et reprenait sa route quand une nouvelle voix l'appela. Il se dit que c'était sa journée, mais quand il reconnut Minerva, il sourit de toutes ses dents. Il tait heureux de revoir la jeune femme, elle l'avait aidé dans un moment trés difficile. Il l'avait remercié au moins mille fois, mais il se disait qu'une de plus, était toujours nécessaire. Mais en plus de cela, il était content qu'on l'interpelle dans la rue, autrement que pour lui dire monstre, ou d'autres noms bien moins sympathique. Il vit la jeune femme levait le bras pour qu'il puisse la voir, et il s'avança vers elle en levant sa grande main à son tour.

"Bonjour, Minerva, ça va?" demanda-t-il en s'arrêtant à sa hauteur. Elle lui demanda d'ailleurs la même chose, et le demi-géant ne savait pas trés bien quoi répondre. Il était vivant, habitait sa cabane et pouvait aller dans la forêt quand il le souhaitait, faire de longues balades. Mais il n'avait pas encore réussit à franchir les portes de Poudlard, passant toujours la petite porte de la cuisine pour récupérer son repas auprès des elfes, mais il n'allait jamais plus loin. Peur des autres élèves, et puis aussi... d'entrer dans l'école alors qu'il n'y était plus étudiant, il se demandait parfois si il avait vraiment le droit d'entrer dans le château.

Et une dernière chose l’inquiétait, c'était de croiser les parents de Mimi, il n'était pour rien dans la mort de leur fille, mais c'était quand même difficile de pouvoir leur faire face. Ils étaient moldus, donc les probabilités de les croiser sur le chemin de Traverse était moindre. Mais Hagrid savait qu'il fallait se lancer, qu'il devait faire face et grandir. Mais le savoir et le faire, son bien différentes. Et l'une était vraiment trés difficile. Hagrid porta son regard sur Minerva, elle n'était pas bien grande à côté de lui, mais ce n'était pas pire que certains premières années, qui étaient tous petits. La jeune femme semblait aller bien, mais il attendait la réponse à sa question pour en être sûre. Sinon, il ferait tout ce qu'il pourrait pour que les choses s'améliorent dans la vie de son ancienne préfète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 137
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Sapin et ventricule de dragon, 23,75 centimètres, rigide
Camp: Bien
Avatar: Maggie Smith

Message#Sujet: Re: Nos chemins se recroisent [Hagrid]   Mar 8 Déc - 10:14

Nos chemins se recroisent



De la part du garde-chasse de Poudlard, Minerva aurait préféré un "oui" franc et massif en guise de réponse, plutôt que... pas de réponse du tout. Ce n'est pas tout à fait exact, il lui avait demandé comment elle-même allait, ce qui est déjà bien, mais pas ce qui lui semble le plus intéressant. La jeune femme a beaucoup pensé à Hagrid après son départ de l'école de magie. Elle s'était sentie le devoir de le défendre et de le protéger quand elle en avait encore la possibilité et le pouvoir au sein de l'école. Mais elle ne peut plus faire grand chose maintenant qu'elle est à l'extérieur. Elle compte avant tout et surtout sur la bienveillance de Dumbledore, à l'heure actuelle, et elle est certaine qu'il s'acquitte parfaitement de cette tâche malgré ses autres (et forcément nombreuses) préoccupations. Elle veut tout de même saisir cette occasion de s'assurer que tout allait pour Hagrid, que ses anciens camarades ne le persécutent pas (ce qu'ils faisaient même avant l'affaire Myrtle, naître demi-géant n'a rien de simple), qu'il arrive qu'il arrive quand même à avoir quelques amis, comme Stevens ou Johnson, qui ont été d'une loyauté sans faille) avec lui quand tous les soupçons pesaient sur lui à l'ouverture de la chambre des secrets. Pour l'heure, on ne lui accorde pas de réponse concrète, mais elle veut se fier au sourire qui lui est adressé, et au fait qu'il ait décidé de se promener sur le chemin de traverse. Sans vouloir trop s'avancer, c'est tout de même plutôt bon signe. Souhaitant que le demi-géant s'ouvre davantage à elle, Minerva accepte de répondre en premier.

-Je vais bien. Je travaille toujours au ministère. J'espère recevoir de l'avancement prochainement.


Son travail au ministère représente à peu près le seul événement palpitant dans son existence. Et ce n'est pourtant ni fascinant, ni forcément valorisant, d'autant que cette hypothétique promotion ne se présente pas si bien que cela. À moins, peut-être, qu'elle ne cède aux avances de son directeur, et elle n'en a pas l'ombre d'une intention.

-Comment s'est passé ton année à Poudlard ?
C'est plus fort d'elle que de le demander. Que comptes-tu faire tes vacances ?

Les vacances doivent être un soulagement pour Hagrid, je pense, mais je lui souhaite tout de même d'être bien entouré durant ces deux mois d'été. Et si ce n'est pas le cas ? Je m'arrangerais pour que ce le soit, de fait.


CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 548
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Nos chemins se recroisent [Hagrid]   Mer 13 Jan - 17:41


Hagrid aimait bien Minerva, quand il était arrivé à Poudlard,c 'est elle qui l'avait accueillit dans le château, la visite de la salle commune et des dortoirs. Évidemment ils n'étaient pas que tous les deux à ce moment-là. Mais par la suite, elle avait toujours u un petit mot pour lui, ou un conseil, ou un avis pour lui. C'est pourquoi il était content que tout aille bien pour elle et même peut-être qu'elle aurait un avancement dans son travail, en tout cas, Hagrid le souhaitait pour elle.
"J'espère que tu l'auras ton avancement, et que ta carrière va marcher" fit Hagrid dans un sourire, il se tenait au dessus d'elle, forcément Hagrid était tout de même un demi-géant. Et la plupart des passants, faisait un détour autour de lui, certains plus grands que d'autres, mais Rubeus ne faisait plus attention à ce genre de choses, sinon il allait se rendre malade. Et puis du moment qu'il y avait des personnes comme Minerva ou Jack pour parler avec lui, c'était le plus important.

"Mon année s'est bien passé, j'ai organisé un jardin, et plusieurs élèves sont venus m'aider. Et certains viennent me rendre visite. Et je vais souvent dans la forêt interdite." dit le jeune garçon, il avait maintenant dix-sept ans, et étant majeur, les professeurs n'avaient plus grand chose à lui dire sur ses visites dans la forêt. Bien sur, il ne parla pas des étranges rumeurs avec Minerva, il ne voulait pas inquiéter la jeune femme, surtout que cela ne le tracasser pas tant que ça. Dans l'ensemble, son année s'était bien passé, le seul souci encore au programme, et qu'il n'avait pas encore eu le courage de remettre les pieds dans l'école, enfin dans l'enceinte du château. Mise à part les cuisines, pour son repas préparait par les elfes, il n'allait pas plus loin. Mais l'année prochaine, il avait décidé qu'il le ferait. Ce serait pour lui une victoire, et aussi un signe qu'il avait enfin tourner la page, et qu'il allait de l'avant.

"Je n'ai rien de prévu de particulier pour les vacances, mais j'ai tout de même des plantes à resemer, certaines à récolter, et toi, tu vas travailler tout l'été, ou t'accorder des vacances?" demanda Hagrid, il ne voudrait qu'elle passe tout son temps à travailler, c'était déjà ce qu'elle faisait beaucoup à Poudlard, surtout la dernière année, Hagrid s'en souvenait bien. Et puis, peut-être qu'elle aurait le temps de venir lui rendre une petite visite à sa cabane, et elle reverrait Poudlard, mais il n'osait pas lui demander de peur de la déranger, ou peut-être qu'elle dise non.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 137
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Sapin et ventricule de dragon, 23,75 centimètres, rigide
Camp: Bien
Avatar: Maggie Smith

Message#Sujet: Re: Nos chemins se recroisent [Hagrid]   Mar 19 Jan - 11:30

Nos chemins se recroisent



Un léger sourire s'esquisse sur les lèvres de Minerva quand elle entend Rubeus l'encourager et lui souhaiter de l'avancement et la bonne marche de sa carrière. Il est toujours plaisant de savoir que quelqu'un croit en soi et en son potentiel. D'autres, d'ailleurs, font preuve d'une telle reconnaissance, mais ce n'est pas pour autant que les résultats suivent au bout du compte. La jeune femme sait qu'elle a des compétences que son emploi ne permettent pas d'exploiter, elle le comprend bien. Elle en a bien conscience. Mais pour le moment, on ne lui donne pas sa chance. Qu'importe, Minerva a bien l'intention de persévérer. Elle ne doute pas que, un jour ou l'autre, ses efforts seraient payants. L'obstination et la persévérance sont des qualités certaines, et qu'il faut nourrir et encourager pour espérer que la situation change, pour qu'elle soit estimée à sa juste valeur. Oui, c'est peut-être se tenir en trop grande estime, mais l'on n'arrive à rien non plus si l'on ne fait pas preuve du minimum syndical d'orgueil. Minerva ne s'épanche pas sur son sujet, elle préfère bien davantage s'intéresser au sort de Hagrid, qui répond bien vite aux questions qu'elle lui a posées à l'instant.

Minerva ne s'attendait pas à ce que le bilan de l'année scolaire de Hagrid soit si enthousiasmant, mais elle est ravie pour le demi-géant. Il n'a en rien mérité ce qui lui est arrivé. Accusé à tort, libéré mais congédié de l'école, lui que l'on brimait déjà du fait de sa nature... Mais il a cette force de caractère qui ne peut qu'imposer le respect, et sait tirer le meilleur parti de situations que d'autres trouveraient bien trop alarmantes. Il a organisé un jardin. De sa part, ce n'est pas surprenant, et c'est une initiative que la jeune femme ne manque pas de trouver admirable. Apparemment, il sait également conserver quelques amis, et c'est ça, surtout, qui est le plus important. Minerva apprécie de ne pas le savoir seul, et brimé par tous. Ses vacances semblent partie pour être relativement routinières, mais visiblement, il en est satisfait, et c'est le principal. Globalement, oui, Minerva est ravie de ce qu'elle apprend et rassurée de savoir que les choses vont si bien pour le garde-chasse de Poudlard.

-Je n'ai malheureusement pas le temps de prendre des vacances.
confirme la jeune femme dans un léger sourire en coin. Elle aimerait bien prendre des vacances, oui, passer quelques semaines en Écosse, par exemple. Mais au fond, elle n'aime pas l'inactivité. Ces semaines de vacances lui auraient semblé vraiment très longues. D'une longueur à peine supportable, en fait. Mais je m'en accommode. Elle esquisse un sourire. Qu'est-ce que tu viens faire au chemin de traverse ?


CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 548
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Nos chemins se recroisent [Hagrid]   Mer 20 Jan - 12:49


La jeune femme ne pouvait pas prendre de vacances, cette année, c'était un peu dommage pour elle. Connaissant un peu la jeune femme, Hagrid ne serait pas étonné qu'elle en fasse un peu trop, et ne trouve même pas le temps de dormir. Bon il exagérait un peu, mais elle pouvait être trés bosseuse.
"Prend au moins le temps de te reposer un peu" fit Hagrid, sincèrement inquiet de la santé de son amie.  Minerva lui demanda ce qu'il venait faire sur le chemin de traverse. A vrai dire, il était juste venu faire un tour dans le coin, pour voir un peu ce qui se passait dans le monde des sorciers. Il ne pensait pas tomber sur Jack et Minerva le même jour, deux camarades de classes, bien qu'ils n'étaient pas des amis proches, comme il pouvait l'être avec Dora et Steve. Tous les deux avaient quand même compter dans sa scolarité.

"Oh, je faisais un petit tour" fit Hagrid avec le sourire en levant la tête vers le reste du chemin de traverse. Il y avait beaucoup de choses à voir, et sans doute des choses qu'il pouvait encore redécouvrir. J'ai croisé Jack Dawson, tout à l'heure" fit Hagrid avec le sourire. Il ne connaissait pas les relations que la jeune Minerva entretenait avec Jack. Tous les deux n'avaient pas été dans la même maison, et Jack était plus jeune que Minerva. Mais tous les deux étaient de bons amis du demi-géant, dans des circonstances bien différentes pourtant.
"Et toi, tu as des contacts avec tes anciens camarades de classe?" demanda Hagrid curieux de savoir si les gens continuaient de se fréquenter aprés l'école, ou si finalement, tout n'était que des amitiés d'adolescent. Hagrid espérait toujours rester amis avec Steve, Dora, et puis Minerva et d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 137
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Sapin et ventricule de dragon, 23,75 centimètres, rigide
Camp: Bien
Avatar: Maggie Smith

Message#Sujet: Re: Nos chemins se recroisent [Hagrid]   Lun 8 Fév - 10:48

Nos chemins se recroisent



Un nouveau sourire s'esquisse doucement sur les lèvres du futur professeur de métamorphose. Prendre le temps de se reposer, bien sûr qu'elle y songe, mais il ne suffit malheureusement pas toujours de le vouloir pour prendre les vacances que l'on a pourtant durement mérité. En quittant l'Écosse et le soutien que l'on lui offrait de l'y apporter, en venant s'installer à Londres, abandonnant son fiancé et son seul amour pour embrasser une carrière digne de ce nom et rester quoi qu'il arrive une femme indépendante, elle a accepté les aléas qui vont forcément avec. Les factures s'accumule, et ce n'est pas ses aptitudes et son potentiel que l'on rémunère. Son maigre salaire se doit d'être gonflée pour lui permettre de garder un train de vie décent, et pour cela, elle en est plus à demander des heures supplémentaires que des jours de congé. Bien sûr, il faut à tous prix qu'elle s'épargne un violent burn-out, elle le sait, ce qu'elle ne sais pas, en revanche, c'est comment ne pas s'investir à fond dans tout ce qu'elle fait. Alors si elle entend le conseil de son interlocuteur, et sait qu'il est avisé et part d'une excellente intention, elle ne compte pas l'appliquer pour autant.

Elle préfère ne pas s'attarder trop longtemps sur son propre cas, elle aime mieux, et de loin, en savoir plus sur l'état de son interlocuteur et les raisons de sa venue ici. Des raisons qui ne se font pas attendre, d'ailleurs. Il se contente de faire un tour, c'est une bonne chose, et ça ne surprend pas Minerva. Hagrid a toujours été très sociable, ressenti ce besoin d'aller vers les autres, des autres qui le lui rendent si mal. C'est vraiment injuste car, quand on le connaît autant que la jeune femme, on sait que ce jeune homme est une véritable crème, quelqu'un d'adorable, vraiment, qui ne mérite absolument pas d'être traîné dans la boue comme il l'est bien trop souvent. Apparemment, il a rencontré un ami en chemin. Jack Dawson, Minerva ne le connaît pas si bien que cela, mais pour autant, puisque le demi-géant semble ravi de l'avoir croisé, la jeune femme considère que c'est une bonne chose.

-À vrai dire plus vraiment.
admet la jeune femme à demi-mot. Elle regrette assez, pour tout dire, d'avoir laissé ainsi s'étioler d'anciennes et sincères amitiés. À sa sortie de Poudlard, elle avait été accaparée par ses études, aujourd'hui par son travail. Il faudrait que j'y remédie. reconnaît-elle. Il y a toujours les mêmes enseignants, à Poudlard ?

Elle demanderait bien des nouvelles de certains de ses camarades, mais il n'y en a plus aucun pour être encore élève à Poudlard dorénavant. Il n'en est pas forcément de même pour les professeurs, par contre, et Minerva apprécierait d'avoir de leurs nouvelles. Oui, elle était bel et bien un vrai rat de bibliothèque, qui avait la tendance de sympathiser avec ses professeurs quand cela ne lui était pas demandé, c'est vrai (pour preuve, elle est encore régulièrement en contact avec Dumbledore).

CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 548
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Nos chemins se recroisent [Hagrid]   Sam 12 Mar - 21:20


Hagrid se trouvait face à Minerva, il était content de l'avoir croisé, aprés Jack, voilà qu'il retrouvait Minerva. C'était vraiment bien. Il sourit à son amie, et ancienne camarade de classe, sans elle, il se serait bien perdu dans les couloirs de Poudlard au moins une centaine de fois, et elle lui avait expliqué beaucoup de choses sur les maisons et les autres camarades de classe. Minerva lui dit qu'elle n'avait plus de contact avec ses anciens camarades, Hagrid trouvait cela un peu triste, de profondes amitiés pouvaient naître dans les couloirs de Poudlard, pour finir par disparaitre parce qu'ils ne se fréquentent plus en dehors de l'école. Ils espéraient que cela n"arriverait pas avec Dora et Steve, et qu'ils viendraient toujours lui faire un petit coucou à sa cabane ou vice-versa. Le demi-géant serait toujours ravi d'aller rendre visite à ses amis ou de recevoir de la visite.

Minerva demanda si il y avait toujours les mêmes enseignants à Poudlard, certains comme Dumbledore ou Slughorn, il avait l'impression qu'il faut partit des murs, et qu'on ne pouvait pas parler de Poudlard sans penser à eux. Et puis d'autres qui passaient rapidement entre les murs, parfois ne restait pas plus d'un an. Ces derniers temps à cause de la guerre contre Grindelwald, bien qu'elle soit fini depuis un an, il y avait encore de nombreuses plaies à cicatriser, et des remous dans le monde des sorciers et même moldus donc la seconde guerre mondiale, c'était aussi arrêter. D'ailleurs Hagrid se demandait si les deux choses n'étaient pas un peu liées entre elle.

"Oh, Dumbledore est toujours là, tout comme Slughorn... Tu es au courant pour Dippet?" demanda Hagrid, tout le monde des sorciers étaient sans doute au courant de ce qui était arrivé à l'ancien directeur de Poudlard.

PS : Pardon, il est un peu court.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 137
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Sapin et ventricule de dragon, 23,75 centimètres, rigide
Camp: Bien
Avatar: Maggie Smith

Message#Sujet: Re: Nos chemins se recroisent [Hagrid]   Mer 23 Mar - 9:36

Nos chemins se recroisent



Minerva hoche doucement la tête dans un sourire tout en entendant son interlocuteur lui parler des professeurs encore présents à Poudlard. Pour ces deux indétrônables que son Dumbledore et Slughorn, elle le savait, en vérité. Elle n'aurait guère pu passer à côté de l'information concernant Dumbledore, d'ailleurs, puisqu'elle est régulièrement en contact avec ce dernier. Il lui a même confié, dernièrement, une mission particulière, très particulière, dont elle n'a pas encore compris tous les tenants et aboutissants. Mais c'est là une chose dont elle ne peut parler à son interlocuteur, malgré toute la confiance qu'elle place en lui. À son grand regret. Elle apprécierait de se confier à ce sujet. Un secret que l'on partage uniquement avec soi-même se change parfois en lourd fardeau. Bien trop lourd pour elle en l'occurrence. Elle préfère ne pas insister sur ce sujet, un autre est bien vite abordé qui rend les autres bien futiles en comparaison. Son sourire s'efface aussitôt de son visage à la mention du directeur de Poudlard. Du moins, l'ancien directeur de Poudlard, aujourd'hui six pieds sous terre.

-Je suis au courant, oui.
répond-t-elle d'une voix blanche. Quoi qu'on puisse en dire, il manquera beaucoup à Poudlard.

La presse... et le commun des mortels, même, s'était acharnée sur le pauvre Armando Dippet, qui ne demandait qu'à devenir le meilleur directeur possible. Il n'avait peut-être pas la carrure des responsabilités qui lui incombaient, mais à sa décharge, ses années de direction avaient été perturbées comme rarement d'autres. Et il n'était pas en faute. Il est bien simple d'affirmer que la direction de Poudlard aurait pu empêcher l'ouverture de la chambre des secrets ou les meurtres d'Hornby et de Ciallmhar (qui avaient eu lieu en dehors de l'école de magie, au passage), mais Minerva n'accuse, elle, que le responsable et les circonstances. Dippet n'était peut-être pas le plus grand sorcier du monde magique, mais il s'était donné sincèrement du mal. Et il a bien remédié à certaines injustices (même si il a eu l'appui de Dumbledore, qui a largement aidé), en acceptant d'engager Hagrid comme garde-chasse au château, par exemple. Il faut d'ailleurs espérer que sa place ne soit pas contrariée par une nouvelle direction. Oui, Dippet n'avait pas feint ses efforts. Et sa mort semblait laisser la plupart de marbre. Comme une mort ne devrait jamais le faire.

-Sait-on déjà par qui on envisage de le remplacer ?


En tant qu'employé à Poudlard, il se peut que Hagrid soit au courant. Minerva reconnaît être pour le moins curieuse, à ce sujet. À ses yeux, il n'y a qu'un choix valable, et qui ne pourra que mettre tout le monde d'accord. Comment, en ces heures obscures, ne pas envisager de placer Albus Dumbledore, l'homme qui défia et assassina Gellert Grindelwald, à la tête de l'école de magie ? Mais les choix du ministère s'avéraient par moments être proprement incompréhensibles.


CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 548
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Nos chemins se recroisent [Hagrid]   Dim 5 Juin - 22:53


Rubeus était un peu triste de la mort de Dippet, il n'avait aucun ressentiment à son égard, d'ailleurs Hagrid n'en avait pour personne, même pas pour Tom Jedusor qui l'avait tout de même fait renvoyer de l'école Poudlard. Peut-être que le demi-géant pardonne facilement, ou peut-être qu'il ne souhaite pas vivre dans la haine de l'autre. Mais il avait encore tout de même du mal à franchir les portes de l'école, autrement que par la petite porte de la cuisine. Peut-être lors de la nouvelle année, il réussirait à franchir les portes. Comme il l'avait supposé, Minerva était au courant pour la mort de Dippet, et sans doute bien des choses qui étaient arrivé de son vivant à l'école Poudlard. Bien qu'elle ne soit plus élève à l'école, elle devait avoir des informations par la presse, ou les gens parlent. Les professeurs entre eux, les élèves à leurs parents et ainsi de suite.

La jeune femme demanda qui était pré-sentit pour succéder à Dippet. Pour Hagrid, il n'y avait qu'une seule personne qui aurait la probation de tout le monde, autant des élèves qui l'aimaient bien, que de la communauté magique qui appréciaient son travail au sein de l'école autant que dans le reste du monde. Cet homme ne portait qu'un seul nom : Albus Dumbledore. Malheureusement Hagrid n'avait pas de certitude dans le domaine pour répondre à la question de la jeune femme sans se tromper.

"J'aimerais bien que ça soit Dumbledore, mais personne n'est sure de rien, on le saura sans doute à la rentrée" fit Hagrid avec un sourire, espérant que sa prière serait entendu et exaucée. Cela étant, il espérait pouvoir garder sa petite cabane dans le parc de Poudlard, sinon où pourrait-il bien aller? .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 137
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Sapin et ventricule de dragon, 23,75 centimètres, rigide
Camp: Bien
Avatar: Maggie Smith

Message#Sujet: Re: Nos chemins se recroisent [Hagrid]   Lun 27 Juin - 11:01

Nos chemins se recroisent



Minerva ne peut qu'approuver les propos de son interlocuteur quand ce dernier fait savoir son envie de voir Dumbledore succéder à Dippet à la direction de l'école de magie. Même si la jeune femme ne saurait être objectif quant à cet homme qu'elle considère réellement comme un mentor, elle considère elle aussi qu'aucun autre homme ne saurait mieux que lui prendre la tête de Poudlard. Malheureusement, elle sait bien que ce n'est jamais si simple. Pour travailler au ministère, elle a bien conscience que l'école fait et a toujours fait l'objet d'une lutte de pouvoir, et même si la réputation de Dumbledore n'est plus à contester ou réprouver, loin de là, il se trouvera toujours quelques détracteurs pour vouloir faire entendre une voix différente. Quoi qu'il en soit, la jeune femme est prête à apporter tout son soutien au professeur de métamorphose. Tout comme Hagrid, elle souhaite réellement qu'il succède à Dippet, elle ne conçoit aucun autre nom à ce titre.

-Dumbledore est un choix évident
, approuve-t-elle. Reste à espérer que le ministère soit du même avis. Même si elle y était employée, Minerva y avait déjà vu trop de luttes de pouvoir et de corruption pour être totalement sereine à ce sujet. Les choix les plus évidents ne son pas toujours ceux qui résultent des longs et laborieux conseils d'administration auxquels elle avait pu assister. Sans quoi, j'ignore quel destin attend Poudlard. Dumbledore est le seul qui puisse protéger l'école en ces temps troubles.

Elle ne pense pas avoir à justifier davantage son opinion, cette-dernière ne vient pas de nulle part. Entre les morts d'élèves, celle de Dippet, et maintenant ce nouveau groupe de mages noirs qui sème la terreur dans toute la Grande-Bretagne, qui pourrait mieux protéger les enfants, la génération future, que l'homme qui a su mettre fin au règne de terreur de Grindelwald et le réduire au silence ? Personne. C'est ainsi, le bureau des Aurors a beau être à l'affut, les mesures prises ne suffisent pas, et en entendant, Poudlard est forcément en danger. Ce lieu charnière attirera toujours des convoitises. Qui a la mainmise sur l'école l'a aussi, après tout, sur tous les jeunes esprits qui ne sont certes pas pour tous corruptibles ou influençables, mais qui dans tous les cas n'ont pas à payer les opinions et le choix de mages aux desseins obscurs.


CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 548
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Nos chemins se recroisent [Hagrid]   Sam 13 Aoû - 23:17


Hagrid sourit, la jeune femme était d'accord avec lui, Dumbledore était le meilleur choix possible pour l'école. Il espérait que c'est ce qui arriverait à la rentrée, peut-être aurait-il ainsi le courage de pouvoir rentrer à nouveau entre les murs de l'école. Non pas qu'il ait eu peur de Dippet, durant ces deux années, presque trois qu'il avait vécu dans le parc de Poudlard, depuis son renvoi. Mais la présence de Dumbledore au poste de directeur lui donnerait peut-être un peu plus de courage et une meilleure opportunité de franchir le pas, le pas de la porte, c'est le cas de le dire. Minerva était donc d'accord avec lui, et cela renforcer grandement l'avis du demi-géant. Tous ignorait le destin de Poudlard et du reste de la communauté magique, Dumbledore à la tête de l'école lui assurerait une meilleure stabilité, mais si à l'extérieur, le monde magique sombre dans la peur, et les attaques de sombres mages, ce n'était pas non plus l'idéal. Il faudrait un Ministère fort face à la menace. Et Hagrid ne connaissait personne parmi les sorciers capables de tenir le choc face à tous ça.

"J'espère que Ministère approuvera la nomination de Dumbledore à la tête de Poudlard, c'est tout ce qu'on peut espérer. Sinon qui pourrait-il mettre? Un autre professeur? Un gratte-papier du Ministère? Non ça parait évident, je pense. Mais bon le Ministère a parfois.... des idées ... arrêtés" fit Hagrid avec un maigre sourire, il pensait notamment à son cas, le Ministère l'avait condamné avant même qu'il ne puisse s'expliquer, et le reste des éventements à provoquer la perte de sa baguette magique, de son statut d'écolier, et c'est uniquement grâce à Dumbledore qu'il avait échapper à Azkaban. Dumbledore avait dit qu'il était responsable, mais pas coupable. Il avait avoué avoir amené l'araignée géante dans l'école, mais qu'il ne savait pas ce qu'elle avait fait. Ce qui était le cas, mais il savait aussi que ce n'était pas l'araignée qui avait fait du mal à la jeune fille, mais il n'avait pas pu le prouver devant la justice magique du Ministère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 137
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Sapin et ventricule de dragon, 23,75 centimètres, rigide
Camp: Bien
Avatar: Maggie Smith

Message#Sujet: Re: Nos chemins se recroisent [Hagrid]   Lun 22 Aoû - 18:16

Nos chemins se recroisent



Minerva n'a aucun mal à comprendre les raisons pour lesquelles le garde-chasse de Poudlard aimerait voir Albus Dumbledore à la tête de l'école de magie. Quoi de plus normal ? Hagrid doit beaucoup au professeur de métamorphose. Sans lui, le jeune homme aurait pu passer le reste de ses jours à Azkaban, dans l'obscurité et sous la garde des détracteurs. C'est lui qui avait pris sa défense contre presque tout le monde après l'ouverture de la chambre des secrets. Avec Dumbledore à la tête de Poudlard, Hagrid serait tranquille. Il n'aurait à craindre ni pour son poste, ni pour sa sécurité. Dumbledore ne laisserait rien arriver à Hagrid, et ce serait rassurant pour elle de le savoir aussi, car la jeune femme regrettait par moments d'être trop loin de Poudlard pour réellement prendre la défense du demi-géant comme elle avait pu le faire autrefois, quand elle était encore élève. Oui, ce choix est le plus judicieux. Reste à savoir si cela aurait bel et bien lieu. Hagrid n'a réellement pas tort. Avec ces gens-là, on ne peut jamais savoir. Ce n'est que trop vrai.

-Je te signale que j'en fais partie
, répond-t-elle d'un ton pince-sans-rire, car quoi qu'elle puisse prétendre, elle est parfaitement de l'avis de son interlocuteur, en vérité. Ce n'est pas parce qu'elle est au service du ministère qu'elle n'en voit pas toutes les dérives ni qu'elle ne les méprise. Si tout n'y est pas à jeter à ses yeux, on ne peut quand même que tout est loin d'être parfait, réellement. Mais tu as raison. Il ne reste qu'à espérer que les choix les plus judicieux sauront être pris. Elle marque une pause. Quoi qu'il en soit, ce qui importe, c'est que les élèves et le personnel soient en sécurité.

Hagrid compris, donc. Minerva ne le dit qu'à mi-mot, mais elle espère vraiment que la sécurité de son interlocuteur ne sera jamais compromise. Pour le reste, Dumbledore ou pas Dumbledore, ce ne serait plus alors si grave que cela. Un point important aurait au moins trouvé sa résolution pleine et entière. Ce pouvait être possible avec d'autres professeurs de l'école, pas seulement Dumbledore, elle en est sûre. Et si le ministère doit mettre le nez dans ces affaires (ce qui est malheureusement bien probable, surtout avec les temps qui courent), ce n'est pas pour autant que quelqu'un d'incompétent sera forcément nominé à ce titre.

CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 548
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Nos chemins se recroisent [Hagrid]   Lun 29 Aoû - 15:30


Hagrid était contente d'avoir croisé la route de Minerva, sur le chemin de Traverse. Avec son travail au Ministère, il ne la croisait pas souvent, et puis il faut dire que lui non plus ne sortait pas souvent de Poudlard. Ils ne pouvait pas faire grand chose sur la nomination du chef de l'école, du directeur de Poudlard, il n'y avait qu'a attendre de voir la décision que le conseil de l'école prendrait, et espérait que leur choix serait judicieux, comme le disait Minerva. Hagrid lui sourit et se dit qu'il était sans doute temps de rentrer à l'école, il aurait aimé passer plus de temps avec la jeune femme, mais elle avait sans doute du travail, et lui aussi devait rentrer.
"Bon, je vais te laisser. Surtout prend soin de toi, et pense à prendre des vacances pour te reposer un peu" fit Hagrid. Minerva n'avait pas une triste mine, mais c'était toujours une bonne chose de prendre un peu de temps pour se reposer, un peu de temps pour soi, pour rechercher ses batteries, en quelque sorte.

"Je dois rentrer à Poudlard, j'espère qu'on pourra se revoir bientôt. N'hésite pas à passer à Poudlard, si tu veux!" ajouta le jeune garçon, il savait qu'il y aurait toujours du monde pour accueillir la jeune femme, elle avait laissé une belle marque au sein de l’école, surtout les deux dernières années de sa scolarité, où elle avait commencé à être un peu plus ... sage pour venir en aide aux autres, surtout à lui notamment. Et puis aujourd'hui, il serait ravi de lui montrer son petit coin à lui, sa cabane en lisère de la forêt dans le parc de Poudlard. Il tapota l'épaule de la jeune femme, peut-être un peu trop violemment et dans un dernier geste de la main, il la salua et la quitta avec le sourire, ravie des deux rencontres qu'ils avaient fait dans la journée, celle de Jack et de Minerva, deux bons amis qu'il avait croisé dans les couloirs de l'école.

PS : Je pense qu'on peut le terminer ici, sauf si tu veux le continuer un peu, n'hésite pas à me le dire.  Sinon c'était un trés chouette, toujours ravie de croiser ta plume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nos chemins se recroisent [Hagrid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Trois chemins qui se croisent (PV Oeil de Lynx et Nuage de Cerisier)
» les chemins de la liberté
» A la croisée des chemins
» Ce qu'apporte la poussière des chemins [Aetius][Terminé]
» Quatre Chemins, Trois Chatons [PV Petite Perle et Petit Courage]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-