AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La première impression n'est pas toujours la bonne [pv Sept]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: La première impression n'est pas toujours la bonne [pv Sept]   Jeu 26 Nov - 14:36


La première impression n'est pas toujours la bonne
L'

atmosphère ne cessait pas d'être tendue au ministère, et le fait que Gwendall ne se sente pas loin de céder à la paranoïa n'aidait pas vraiment. Entre les soupçons affichés de McDowell (qu'il devait se faire un plaisir de transmettre à nombre de ses subordonnés), et l'épisode regrettable où Beresford avait découvert ses allégeances, il y avait de quoi ne pas être rassuré. Le fait, également, que les neo-grindelwaldiens aient officiellement à présent changé de leader et de non n'avait pas grand chose de rassurant non plus, car Gwendall ne pouvait rien deviner de ce qui se déroulerait pour la suite, il ne pouvait rien planifier, et son univers autrefois très structuré en pâtissait très nécessairement. Voilà plusieurs semaines, de fait, qu'il appréciait moins de se rendre à son travail, qu'il avait pourtant toujours adoré et effectué avec le plus grand des soins (tant que cela n'interférait pas avec son "autre vie" - malheureusement, cela advenait de plus en plus souvent, et ils devenaient presque indissociables au moment où il aimerait pourtant l'être). Sa seule satisfaction au quotidien devenait donc de retrouver Sasha une fois son travail terminé et, quand leurs obligations respectives leur autorisait malgré tout un semblant de paix et de calme, il se complaisait dans l'idée qu'ils pouvaient encore faire mine d'être seuls au monde. Mais comme le disait si bien un auteur moldu dont - forcément - Gwendall ne toucherait jamais la moindre page, paru quelques années plus tôt : l'enfer, c'est les autres.

Gwendall avait grand hâte de rentrer, ce jour-ci comme tous les autres, donc, et de retrouver sa chère et tendre épouse. Il ne se passait rien de particulier, pourtant. L'on pouvait même dire que la journée était plutôt calme. Gwendall n'avait pas croisé le moindre de ses détracteurs et pu travailler en paix. Il s'était rendu au niveau 3 du ministère de la magie, pour obtenir quelques informations de la part d'un des employés du Département des accidents et catastrophes magiques, puisque l'affaire sur laquelle l'Auror travaillait était non seulement une affaire de meurtre, mais une affaire durant laquelle la magie avait été exposée au regard de plusieurs moldus. L'entrevue s'était très bien déroulée, et Gwendall lisait discrètement une fiche du dossier qu'il avait à la main sur le chemin qui menait à l'ascenseur, ne faisant pas attention à qui se trouvait autour, si bien qu'il n'avait pas constaté la présence de l'homme qui marchait en face de lui. Si bien que, inévitablement, ils se percutèrent.

-Désolé.
s'excusa-t-il machinalement en levant les yeux vers qui il venait de bousculer, et qu'il connaissait bien, en vérité. Je ne t'avais pas vu.

Son ton était plus neutre envers Septimus qu'il ne l'aurait été à une autre époque, où Gwendall, par l'intermédiaire de sa famille, s'était contenté de haïr Weasley par principe. Parce qu'il portait le nom de Weasley.


code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 381
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: La première impression n'est pas toujours la bonne [pv Sept]   Sam 19 Déc - 22:28

Septimus & Gwendall
La première impression n'est pas toujours la bonne
Septimus adorait vraiment son travail, même si ce n’était pas le plus gratifiant qu’on pouvait faire au ministère de la magie, il aimait vraiment venir au ministère pour faire son travail. Sans doute parce que ça avait un rapport plus ou moins direct avec les moldus. Cependant, ces derniers temps, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de trouver ses journées longues. En dehors du fait qu’il devait faire des heures supplémentaires dans le but d’augmenter un peu son salaire à la fin du mois, il avait surtout plus que hâte de rentrer chez lui. C’était le cas depuis que Cedrella vivait chez lui, malheureusement depuis ce jour il devait aussi redoubler d’effort dans son travail. C’était en cet instant que Septimus regrettait par moment de ne pas avoir de poste un peu plus « important » au ministère, afin d’avoir plus de d’argent en fin de mois. Maintenant, il devait subvenir aux besoins de deux personnes et Septimus savait parfaitement que sa fiancée avait eu l’habitude d’avoir un train de vie bien plus riche que ce qu’il pouvait lui offrir actuellement. Il savait bien qu’elle ne demandait pas la même chose de sa part, mais le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de vouloir offrir le maximum à celle qu’il aimait et qu’il était heureux d’avoir dans sa vie. Ce qui n’avait vraiment pas été évident bien sûr.

Alors que Septimus était tranquillement en train d’arpenter un couloir de son département, sortant d’une réunion importante, il était complètement plongé dans ses pensées. Au point qu’il fut bien incapable de voir la personne qui s’approchait et qu’il percuta sans ménagement. Quand Septimus leva son regard vers Gwendall Colloway, il ne put s’empêcher de serrer légèrement les dents. Il était justement le genre de personne qui n’avait pas pour habitude de l’apprécier. Pourquoi ? Parce qu’il était un Weasley tout simplement. La famille Weasley n’était pas vraiment apprécié des autres familles de sorcier de sang pur, parce qu’ils n’avaient pas la même vision du monde qu’eux. Ils se mariaient par amour et non afin de préserver le sang de la famille, et cela même si par hasard c’était toujours tombé sur des sorciers de sang pur. Mais Septimus aimait Cedrella pour ce qu’elle était et non pour son sang. D’ailleurs, elle abandonnait sa famille pour lui, à cause de toutes ces histoires idiotes. Les Colloway n’échappaient pas à la règle. Cependant, quand Gwendall prit la parole, ce fut d’un ton que Septimus n’avait jamais eu l’occasion de l’entendre utiliser envers lui.

« Y’a pas de mal. » Répondit-il dans un fin sourire. « C’est souvent le cas. »

Qu’on ne le voit pas, qu’on ne fasse pas attention à lui. Au final, Septimus était quand même assez noyé dans la masse. Septimus ne savait pas vraiment, mais il avait vraiment le sentiment que Gwendall Colloway était un peu différent. Peut-être vis-à-vis de son mariage récent ? En toute franchise, le jeune homme ne s’amusait pas à suivre les rumeurs qui pouvaient courir dans les familles de sang pur, peut-être que Cedrella en saurait plus que lui.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: La première impression n'est pas toujours la bonne [pv Sept]   Mer 23 Déc - 0:26


La première impression n'est pas toujours la bonne
L

a réaction de Septimus ne manqua pas de surprendre Gwendall, même si, en premier lieu, il était sans doute celui qui avait eu l'attitude la plus singulière en demandant à son interlocuteur pardon plutôt qu'en traçant sa route comme si de rien n'était sous prétexte de ne rien vouloir avoir affaire avec son interlocuteur, parce qu'il appartenait à une famille qui n'était pas digne de son intérêt mais seulement digne de ses brimades. Il ne s'était néanmoins pas attendu à ce que le jeune homme face à lui lui réponde de manière aussi franche et honnête. Il pensait plutôt qu'il répliquerait que ce n'était rien, ou même ne prononcerait pas le moindre mot et retournerait à son travail. À la place, il fit le constat qu'il n'était pas rare qu'on ne le voit pas, qu'on ne le remarque pas. Bien sûr, Gwendall comprenait que Septimus s'exprimait au second degré, considérant certainement que l'on avait un peu trop tendance à le tenir pour invisible, et sous-entendant peut-être même (et à juste titre) que l'Auror n'avait pas été le dernier à adopter un tel comportement vis à vis de lui. Gwendall pourrait bien prendre le parti de s'en défendre, bien sûr, sauf qu'il n'aurait eu aucun argument à opposer au rouquin. C'était la plus stricte vérité, le jeune homme avait feint d'ignorer son interlocuteur trop longtemps pour prétendre qu'il acceptait depuis toujours d'aller au-delà de ses préjugés familiaux. Ce n'était pas le cas. D'ailleurs, même maintenant, il fallait savoir remettre les choses en contexte, rien n'était jamais complètement manichéen. Il avait fallu de nombreuses remises en question, et surtout que son chemin croise celui de Sasha et qu'elle change à tout jamais le cours de son existence pour qu'il accepte de revoir son jugement. Cela signifiait-il que Septimus et lui allaient devenir les meilleurs amis du monde. Sans doute pas, non. Mais l'Auror était tout simplement capable d'un peu plus de considération qu'autrefois.

-Et je suppose que ces propos me concernent aussi, n'est-ce pas ?


À lui de s'en faire sa propre idée, hein. S'il se sentait, de base, concerné par ses propos, c'est qu'il n'avait pas la conscience tranquille, et qu'il avait de quoi. Gwendall n'allait pas se défendre des heures et des heures de cela, d'autant que, même si Sasha lui avait fait réviser son jugement, ses vieux idéaux restaient les mêmes, il considérait toujours que les sorciers étaient largement supérieurs aux moldus, et que leur avantage devait être naturel et reconnu par tous. En amoureux des moldus, il se pouvait bien que Septimus ne remonte jamais complètement dans l'estime de l'Auror, mais au moins ce dernier faisait-il un minimum d'efforts. Il ferait peut-être mieux de ne pas insister à ce point et de se contenter de tracer son chemin, d'autant qu'ils étaient l'un comme l'autre sur leur lieu de travail, ils devaient forcément avoir mieux à faire, quoi qu'il en soit. C'était même certain, mais, puisqu'il n'avait effectivement pas la conscience tranquille, il n'avait pu s'empêcher de prendre cette remarque en partie (ou peut-être même complètement, d'ailleurs).


code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 381
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: La première impression n'est pas toujours la bonne [pv Sept]   Ven 5 Fév - 20:00

Septimus & Gwendall
La première impression n'est pas toujours la bonne
Septimus n’avait pas pu s’empêcher de faire cette remarque, alors qu’il aurait très bien pu se remettre en route sans pour autant relever la remarque de Gwendall Colloway. Il aurait dit que ce n’était rien, il aurait poursuivi son chemin et il aurait repris son travail comme si de rien n’était. Après tout, des personnes qui se percutaient dans les couloirs du ministère de la magie, il y en avait constamment. Le jeune homme était persuadé que plusieurs personnes s’étaient déjà rentrées dedans depuis leur petit incident. Cela aurait été une autre personne, Gwendall lui aurait parlé d’une autre manière, il aurait passé son chemin oui. Sauf que là, il n’avait pas pu s’empêcher de relever. Gwendall avait quand même utilisé un ton de voix qui n’avait rien à voir avec celui qu’il utilisait d’habitude, quand il devait – par la force des choses – s’adresser au rouquin. C’était quand même suffisamment énorme pour que Septimus soit incapable de faire comme si de rien n’était, même s’il n’avait pas vraiment eu la bonne réaction.

Gwendall ne manqua pas de faire remarquer que sa remarque – qu’il avait donc compris comme il fallait la comprendre – lui était adressé aussi. En effet, ça le concernait parce que dans les propos du rouquin, c’était tous les sangs purs de son genre qui était dans le même panier. De même que la famille de Cedrella qui était incapable d’accepter leur union et qui avait décidé de la renier. Et pourtant, elle ne fréquentait pas un moldu, elle était bel et bien avec un sang pur. La seule erreur des Weasley était de ne rien avoir contre eux, de ne pas considérer les sorciers comme supérieurs aux moldus et de ne pas vouloir les réduire en esclavage. Quoi que tous les sangs purs qui n’avaient pas l’intention de s’unir à eux n’avaient pas des pensées aussi radicale, mais quelque chose disait à Septimus qu’ils étaient nombreux (sinon les Néo-Grindelwaldien ne seraient pas aussi nombreux).

« Ça dépend. »
Il marqua une courte pause avant de reprendre. « Est-ce que tu as la conscience tranquille ? Sinon, oui tu es concerné par cette remarque. »

Le ton de Septimus n’était pas désagréable, il parlait même assez tranquillement. Il se contentait simplement de faire un constat, ne cherchant pas vraiment à ennuyer Gwendall. Il n’avait pas d’intérêt à plus se le mettre à dos encore (si c’était possible). Quoi qu’en même temps, l’Auror puisse bien penser ce qu’il voulait, ça n’allait pas changer la situation. Il était déjà mal vu par toute la communauté des sorciers au sang soit disant digne, ce n’était pas parce qu’il faisait ce genre de remarque à Gwendall Colloway que sa situation allait se dégrader. Il allait épouser une membre de la famille Black, mais cette dernière avait décidé d’ignorer son existence. Il ne pensait vraiment pas que les choses puissent aller plus mal encore, il pouvait bien se permettre quelques paroles en l’air de cette manière. Même s’il n’avait aucun désir de se venger de l’Auror.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: La première impression n'est pas toujours la bonne [pv Sept]   Dim 7 Fév - 17:40


La première impression n'est pas toujours la bonne
G

wendall avait-il la conscience tranquille ? Si le jeune homme répondait très sincèrement, dans ce cas précis comme dans n'importe quel autre, alors il est évident qu'il devrait répondre que non, pour la simple et bonne raison qu'il n'avait jamais, à aucun moment de sa vie, la conscience tranquille. Si cela lui était sans doute arrivé à une époque, il n'en avait plus le moindre souvenir, dorénavant. Il pesait à présent sur cette conscience bien trop de secrets et de non-dits pour que ce puisse être le cas. Non, il n'avait jamais la conscience tranquille, mais c'était là des mots qu'il s'abstiendrait bien de prononcer en présence de quiconque (qui ne soit pas Sasha, en vérité), déjà qu'on l'avait dans le collimateur, ce n'était pas le moment de tenter le diable en laissant s'échapper des réflexions de ce genre, qui ne tarderaient pas à se laisser interpréter à tort et à travers... mais aussi de façon judicieuse et dangereuse. Dans ce cas précis, en tous cas, il ne tromperait quoi qu'il en soit pas son interlocuteur, car il était manifeste qu'il s'était directement senti viser par la réflexion du jeune Weasley. Et il y avait de quoi. Il est vrai qu'il ne l'avait jamais traité avec beaucoup d'égard, comme il n'avait jamais adressé le plus grand des égards au reste de sa famille. Certes, en sa qualité de rebut aux yeux de sa famille, depuis qu'il s'était marié, Gwendall avait désormais plus de points communs avec Septimus qu'il n'en avait jamais eus. Mais il restait un indécrottable amoureux des moldus. Donc, il avait toutes les raisons de tracer sa route en sa présence. Ce qu'il ne faisait néanmoins pas, par la force des choses.

-Dans tous les cas
, répliqua-t-il, qui évitait soigneusement de souligner l'évidence, à savoir qu'il s'était effectivement concerné, et que cela l'était à juste titre. Tu aurais bien du mal à passer inaperçu, ces derniers temps, étant donné ce qui se dit de toi.

Les rumeurs allaient toujours bon train dans les cercles de familles de sang pur, et tout le monde en prenait pour son grade (lui y compris, ce n'était pas une nouveauté), mais Septimus avait fait parler de lui plus que la moyenne dans ces mêmes cercles, ces derniers temps. Si Gwendall ne voyait plus sa famille, il fréquentait encore bon nombre de sangs purs (du fait de ses activités extra-professionnelles, notamment), et la nouvelle ne lui avait donc pas échappé. Le rouquin qui parvient à détourner une Black bien sous tous rapports. Forcément, ça avait été loin d'être apprécié. Et le discret fonctionnaire du ministère dont personne n'avait rien à faire avait tout à coup pris plus d'intérêt aux yeux des consorts de l'Auror. Et ce que lui-même en pensait ? Eh bien... Pour tout dire, il lui était difficile de porter un jugement sévère sur cette histoire particulière étant donné son propre passif, force lui était de l'admettre.


code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 381
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: La première impression n'est pas toujours la bonne [pv Sept]   Lun 7 Mar - 11:48

Septimus & Gwendall
La première impression n'est pas toujours la bonne
Gwendall Colloway avait en effet tout intérêt à se sentir concerné par la remarque de Septimus, même si ce denier ne cherchait pas vraiment à se montrer désagréable envers lui. Il parlait en général, il ne pouvait quand même pas mentir sur le fait que les Weasley était particulièrement mal vu par des personnes comme l’Auror qu’il avait sous les yeux. Du moins, jusqu’à présent, puisque celui qui se trouvait en face de lui avait changé de « bord » maintenant, se retrouvant également dans le sac des rebuts, comme Cedrella. Comme quoi, Gwendall et Septimus avaient peut-être un peu plus de point commun qu’ils ne le croyaient au premier abord. Evidemment, le rouquin ne se doutait pas que l’Auror avait des pensées bien plus radicales que d’autre, qu’il ne se contentait pas de croire qu’il ne fallait pas se mélanger aux moldus. En épousant une sang mêlé, Gwendall avait quitté cette définition, mais cela ne l’empêchait pas pour autant de détester toujours autant les moldus. De son côté, Weasley continuait de les apprécier. Il était clair – même si Septimus ne s’en rendait pas forcément compte – qu’ils ne pouvaient pas plus s’entendre qu’avant. Mais quand même, il y avait un peu de changement. A la remarque de Gwendall, Septimus ne put s’empêcher de sourire un peu. Le rouquin avait l’habitude d’être considéré comme un moins que rien dans le clan des sang pur qui détestait les moldus, il avait l’habitude de ne pas être remarqué et de passer inaperçu. Mais ces derniers temps, ce n’était en effet pas vraiment le cas. Le jeune homme l’avait bien remarqué, il avait vu les regards de certaine personne se poser sur lui dans l’espoir peut-être de le tuer sur place.

« En effet, j’imagine bien. »
Et au fond, le jeune homme devait bien avouer qu’il en était un peu fier. Parce qu’il vivait à présent avec celle qu’il aimait, celle qui avait abandonné sa vie de famille et de luxe pour lui, pour ses beaux yeux et sa si belle chevelure rousse. « Ce n’est pas rien de détourner une Black du droit chemin. » Se permit-il d’ajouter, sur le ton de l’humour. Il pouvait se permettre de plaisanter sur ce sujet avec l’Auror, parce qu’il savait bien qu’ils se trouvaient en partie dans la même situation. Que Gwendall et Cedrella étaient devenus des rebus des sangs purs, par amour. « Mais de ce que j’ai pu entendre, je ne suis pas le seul. Je t’avoue que je ne m’attendais pas à… ça de toi. »

Septimus était persuadé que Gwendall était justement l’un de ces sangs purs qu’on ne pourrait pas détourner du droit chemin. Il ne connaissait pas les détails de ces familles, puisqu’il n’avait pas le droit aux rumeurs, mais il parvenait par moment à obtenir quelques informations. Le rouquin ne connaissait aucunement la jeune Mrs Colloway, mais ce qu’il savait c’était que Gwendall avait été renié de sa famille parce qu’il l’avait épousé. Il n’avait vraiment pas cru apprendre ça un jour.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: La première impression n'est pas toujours la bonne [pv Sept]   Lun 7 Mar - 18:29


La première impression n'est pas toujours la bonne
G

wendall ne put s'empêcher d'esquisser un léger sourire à la remarque de Septimus, quand bien même il ne s'agissait peut-être pas là d'une situation dont il soit réellement convenable de rire. Ceci dit, au-delà de toute plaisanterie, il y avait un incontestable fond de vérité dans les paroles du rouquin. Gwendall avait déjà côtoyés les Black. Ou du moins certains Black, car autant dire qu'ils étaient nombreux. Leur famille faisait figure d'ultime autorité, même parmi les plus honorables lignées de sang pur. Les Colloway faisaient pâle figure, en comparaison (et plus encore à présent, puisqu'entre la fille décédé et le fils corrompu auprès d'une fille de moldu, ils voyaient s'éteindre la pureté de leur lignée). Les Black étaient presque tous conforme à ce que l'on pourrait qualifier de stéréotype, un stéréotype dans lequel Gwendall ne manquait pas de s'inscrire aussi, d'ailleurs. Pour avoir côtoyé rapidement Cedrella, il devait reconnaître que Septimus avait dû accomplir un tour de force pour faire céder ce cœur de glace qui semblait parmi les plus incorruptibles, pourtant. Comme quoi, il ne fallait jamais se fier aux apparences.

Cela étant, Septimus ne manquait pas une fois encore d'avoir raison en affirmant que, s'il avait, semble-t-il, attiré le déshonneur sur la famille Black, la rumeur voulait tout autant affirmer que Gwendall ne s'était pas montré davantage digne de ses origines. C'était un fait, oui. Un fait qui lui avait valu une rupture brutale avec le reste de sa famille. Mais il ne regrettait rien. Sasha était la femme de sa vie. À partir de là, que pourrait-il regretter ? Renoncer à elle, c'était renoncer à sa raison de vivre, et il n'en avait eu que la preuve des plus cruelles quand, découvrant les origines de Sasha, il avait voulu rompre le lien qui les liait, comme si c'était réellement possible. Il pouvait associer ces moments passés loin d'elle aux heures les plus sombres de son existence et pourtant, il en avait vécu de nombreuses. Et il était loin encore d'imaginer ce qui l'attendrait sous peu. Oui, Sasha n'avait pas le sang pur, mais Gwendall pouvait passer outre, puisque ses convictions, par contre, avaient la limpidité du cristal et une noblesse que devraient lui envier certains traîtres à leur sang s'ils avaient une once de jugeote et ne plaidaient pas sans cesse en faveur des moldus. Des personnes comme Septimus, somme toute.

-Il faut croire que tu me connais mal, alors.
répondit-il, l'air de rien, quand Septimus lui fit remarquer qu'il ne s'était pas attendu à apprendre qu'il ait pu pousser le vice jusqu'à épouser une jeune femme au sang impur. D'un autre côté, Gwendall ne s'y était pas attendu non plus, Sasha avait tout bouleversé dans sa vie bien ordonnée, sans qu'il lui ait véritablement été donné l'occasion de réaliser ce qui se passait. Le mariage est prévu pour quand ? lui demanda-t-il, se sentant tout à coup une curiosité qu'il ne s'expliquait qu'en partie. Parce que, au final, leurs situations n'étaient pas si différentes, ce devait forcément changer quelque peu le regard qu'il portait sur lui (sans trop en rajouter non plus).


code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 381
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: La première impression n'est pas toujours la bonne [pv Sept]   Jeu 21 Avr - 20:55

Septimus & Gwendall
La première impression n'est pas toujours la bonne
Il était évident que Septimus ne connaissait pas Gwendall aussi bien qu’il l’avait cru. Il pensait le connaître parce qu’il connaissait les sorciers de sang pur comme lui. Il pensait qu’il était simplement comme les autres, mais non puisqu’il avait épousé une sorcière de sang impur. Comme quoi, les choses n’étaient vraiment pas gravées dans le marbre. En même temps, Cedrella avait beau être une Black, elle était sa fiancée alors qu’il était un traitre à son sang. Les Weasley avaient beau avoir le sang pur, ils n’étaient pas mieux traité que les moldus. Ils étaient considérés tout comme eux, simplement parce qu’ils ne considéraient pas que les sorciers devaient prendre le dessus sur ceux qui n’avaient pas de pouvoir magique. Septimus connaissait mal Gwendall en tout cas, parce qu’il n’avait pas envisagé qu’il puisse être l’une des personnes à trahir son sang comme sa fiancée. Et pourtant, le jeune homme était marié à une fille de moldu et il était renié de sa famille. Comme quoi, cela pouvait arriver à tout le monde. En même temps, peu de personne n’aurait cru que Cedrella prendrait ce chemin avant qu’elle n’officialise le fait qu’ils s’aimaient et qu’ils avaient envie de se marier, en renonçant au passage au beau mariage que ses parents avait prévu pour elle. Les gens pouvaient grandement étonner le monde visiblement, Gwendall en faisait partie.

« Effectivement, je me rends compte que je te connais mal. »

Vraiment, il ne le connaissait pas parce qu’il pensait qu’il était le genre d’homme qu’il aurait toujours sur le dos parce qu’il était un traitre à son sang. Et maintenant, l’Auror était comme lui. Non, il était même pire que lui. Parce que par son mariage avec sa femme en partie moldu, il brisait la lignée de sa famille. Les Colloway allaient définitivement quitter la longue liste des familles de sang pur, parce que Nemesis avait passé l’arme à gauche et que Gwendall avait décidé de s’unir avec une fille indigne. Mais cela ne donnait à Septimus que l’envie d’avoir plus de respect pour l’Auror. Evidemment, le rouquin ne pouvait pas se douter de ce que l’homme et sa femme faisaient de leurs temps libre et donc, du fait, qu’ils ne pouvaient évidemment pas s’entendre puisqu’ils n’avaient pas la même manière de voir les moldus. Ce n’était pas parce que Gwendall avait épousé une femme fille de moldu qu’il avait plus de respect pour eux, bien au contraire. Mais ce détail, le jeune homme n’en savait rien.

« Nous n’avons pas décidé d’une date encore. »
C’était le cas en effet, ils n’avaient rien fixé encore. « On a décidé de prendre notre temps. Les esprits vont avoir le temps de se calmer d’ici là. »

Pour le moment, les Black avaient encore en travers de la gorge la trahison de l’une des leurs. Ils y avaient suffisamment de membre dans cette famille pour qu’elle reste grande et puissante malgré la décision de Cedrella, mais ça ne les empêchait pas de vouloir lui faire payer sa décision.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: La première impression n'est pas toujours la bonne [pv Sept]   Sam 23 Avr - 15:33


La première impression n'est pas toujours la bonne
O

ui, effectivement, Septimus connaissait très mal son interlocuteur, mais en contrepartie, Gwendall ne le connaissait pas non plus davantage. Il s'était contenté de la cataloguer de la même manière que tous les membres de sa famille, cette famille qui l'avait à présent renié dans les grandes largeurs. Pour lui, la personnalité de Septimus se résumait à "amoureux des moldus", rien de plus, rien de moins. Vision réductrice, n'est-ce pas ? Oui, bien sûr que ça l'était. Mais si Gwendall n'avait pas l'esprit étriqué, il ne serait pas un mangemort, après tout. Certes, il avait fait quelques concessions, par amour pour Sasha, mais cela n'avait en rien altéré ses convictions, et au nom de celles-ci, il ne pourrait sans doute jamais s'entendre avec son interlocuteur, même s'il ne pouvait qu'éprouver quelque connivence vis-à-vis de lui, étant donné la vie que Septimus avait accepté de mener par amour pour Cedrella Black... Et inversement, évidemment. Ils ne s'entendraient sans doute jamais, mais ils pouvaient tout du moins daigner se comprendre mieux qu'ils n'avaient su le faire jusqu'alors. Leur point commun n'était pas des moindres, après tout : ils aimaient.

Pour cette raison, il s'était permis une question entièrement désintéressée à l'adresse de Septimus, demandant plus de précision sur la date de ce mariage au cours duquel il n'y aurait sans doute pas foule. Ils ne le savaient pas encore, la date n'avait pas été fixée. Gwendall, sur ce point, ne pouvait se permettre aucun commentaire, ce serait malvenu de la part de quelqu'un qui, pour sa part, s'était marié à l'abri des regards de tous et sans inviter personne, pas même les quelques personnes qui lui étaient encore proches alors (et qui se comptaient dorénavant sur les doigts d'une main). Il pouvait comprendre l'initiative du couple pour ce qui était d'attendre avant de vraiment se mettre à l'ouvrage. Un mariage, si on ne l'organise pas sur un coup de tête, demande un investissement de temps autant que financier, ils devaient préférer profiter de leur liberté nouvelle, acquise au mépris des grandes valeurs des sangs purs, plutôt que de se précipiter immédiatement dans un mariage qui, forcément, ne le leur rappellerait que trop bien, à coup sûr. Et oui, ils devaient vouloir que l'affaire se tasse. Pour autant, rien ne s'oublie dans ce genre de familles. Et Gwendall, qui ne songeait pas même à la possibilité d'être un jour pardonné de la sienne, en savait quelque chose.

-À ta place, je n'en serais pas si certain. Vous redeviendrez bien vite au centre de tous les ragots sitôt que vous aurez décidé d'une date, que vous vous mariez demain ou dans dix ans.
affirma-t-il sans pour autant tenir à se montrer à tout prix défaitiste. Plutôt réaliste. Ce qui, dans le monde où ils vivaient, bien malheureusement, était du pareil au même. Le plus simple est encore de faire la sourde oreille à ce qu'ils pourront bien dire. Il marqua une légère pause. Enfin, pour ta part, j'imagine que tu y es habitué depuis un moment déjà.

En tant que Weasley, ce serait on ne peut plus logique, en tous cas.

code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 381
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: La première impression n'est pas toujours la bonne [pv Sept]   Dim 22 Mai - 13:39

Septimus & Gwendall
La première impression n'est pas toujours la bonne
Septimus et Cedrella avaient envie de profiter un peu de leurs vies à deux avant de commencer à vraiment préparer le mariage qui allait officiellement les unir. Ils avaient se marier, c’était évident, ils allaient aussi fonder une famille, mais ils ne voulaient pas précipiter les choses. Ils avaient le temps de toute façon (quoi que la mère de Septimus trouvait qu’ils n’en avaient pas tant que ça), autant qu’ils profitent enfin de la vie qu’ils pouvaient mener ensemble sans trop se tracasser avec les préparatifs du mariage. Sur ce point, les deux amants étaient parfaitement d’accord. Pendant très longtemps ils avaient vécu l’un sans l’autre, pensant que jamais rien ne pouvait les unir, avant d’ensuite devoir se cacher parce que leur union n’était pas acceptable. Maintenant que c’était officiel, maintenant que les Black avaient rejeté Cedrella, ils n’avaient plus aucune raison de se cacher. Et avec un peu de chance, les esprits allaient se calmer un peu. Le rouquin n’envisageait pas une seconde que la famille de Cedrella puisse l’accepter et qu’ils pardonneraient à leur fille (elle avait été brûlé de la tapisserie familiale après tout), mais ils allaient peut-être avoir d’autre chose en tête que leur haine envers le traite à son sang qui avait volé une digne Black à sa famille. Mais il se montrait peut-être un peu trop optimiste sur le coup et Gwendall ne manqua pas de lui faire part de ses doutes. C’était sans doute évident qu’ils redeviendraient le centre de l’attention au moment où une date officielle de leur mariage allait être annoncée. Soit, tant pis, ça n’allait pas les empêcher de profiter de toute façon. Et encore une fois l’Auror vit juste en affirmant que Septimus avait l’habitude de ne pas prêter attention aux ragots et insultes à son encontre.

« Dès ma naissance, rien que le fait de porter mon nom et ma couleur de cheveux ne m’a pas aidé. » Répondit-il, sur le ton de la plaisanterie. Il n’avait aucun mal à plaisanter sur ce sujet, après tout ce n’était pas faux mais ce n’était pas dramatique. Le rouquin préférait largement appartenir à sa famille qu’à celle de Cedrella. C’était une fierté pour lui de porter le nom Weasley et c’en était une aussi qu’un jour sa fiancée le porte également. « De toute façon, c’est pas comme si on avait le choix. » Les Blacks et les familles de sang en général détestaient les Weasley depuis toujours et maintenant, Cedrella devait faire avec ça aussi. C’était simple pour lui, mais beaucoup moins pour sa fiancée. Ce qui ne pouvait que convaincre à Septimus qu’elle l’aimait énormément, même s’il n’avait aucune raison d’y douter. « C’est quelque chose que tu dois apprendre toi aussi du coup. »

Puisque Gwendall Colloway était également dans cette situation depuis son mariage avec une sang mêlé. Mariage qui avait fait grand bruit après coup, puisqu’apparemment l’Auror l’avait fait en petit comité (voir rien du tout, mais Septimus ne connaissait pas les détails, il ne passait pas sa vie à écouter les ragots des grandes familles).
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: La première impression n'est pas toujours la bonne [pv Sept]   Mar 24 Mai - 19:38


La première impression n'est pas toujours la bonne
C'

était sans surprise que Gwendall entendit son interlocuteur confirmer ses dires, quant au fait que les ragots et les bruits de couloir faisait partie de ses habitudes. Pour avoir été un membre fier de l'être de l'une de ces familles qui ne manquaient jamais une occasion de casser du sucre sur le dos des Weasley, il ne pouvait que le croire sur parole, et sans souci. Quand on portait un tel nom, et qu'on possédait toutes les caractéristiques qui y étaient affiliées (à commencer par les cheveux roux, cela va sans dire), c'était une croix à porter... Une croix dont la fiancée de Septimus avait dû, pour sa part, avoir moins l'habitude, toute Black qu'elle était, et s'étant retrouvé dans un cas de figure plutôt similaire à celui que Gwendall avait supporté. Dans tous les cas, qu'importait la manière que l'on avait ou non de supporter les choses, ce n'était pas vraiment une question de choix, dans tous les cas. Les sentiments n'étaient pas une chose qui se décidait, c'était une chose qui vous tombait dessus, et contre laquelle il était impossible de lutter. Gwendall en savait quelque chose, Septimus aussi, sans doute. Alors oui, il fallait accepter les ragots au quotidien et la mésestime des siens (quoique l'Auror rattrapait au moins le coup en appartenant aux mangemorts, même si ce n'était pas vraiment de gaité de cœur), mais ce n'était finalement que peu de choses, quand on avait un motif suffisamment fort pour accepter ce genre de cas de figure.

-En effet.
reconnut-il, ne cherchant pas vraiment à s'en cacher. Quand bien même il ne pensait pas pouvoir un jour entretenir une grande et durable amitié avec Septimus, il se sentait tout de même plus apte à se montrer un tant soit peu agréable et conciliant avec son interlocuteur. C'était quelque part la moindre des choses, il ne pouvait pas avoir l'hypocrisie de ne pas remarquer la proximité de leurs cas de figure. Comme il ne pouvait pas nier, au fond, qu'il était agréable de pouvoir s'exprimer sur la situation auprès de quelqu'un qui soit susceptible de bel et bien le comprendre. Comme sangs purs mais parias parmi les leurs, ils avaient atteint un seuil de réputation équivalent, après tout. Même si les rumeurs sur le couple Cedrella/Septimus ne manquaient pas d'avoir le vent en poupe. Au final, ce n'est pas aussi insupportable que je l'aurais cru. ajouta-t-il de nouveau assez sincèrement.

Renoncer à sa famille avait été une épreuve, subir leur jugement plus encore, d'autant que sa relation avec Sasha ne changeait rien à ses convictions. Le sang de Sasha était certes impur, mais elle n'avait rien à envier à certains sorciers au sang pur comme de l'eau de roche en termes de certitudes (à commencer par les Weasley, c'est vrai).

-Vous feriez bien de vous marier rapidement, vous les aurez sur le dos moins longtemps.

Attendre le temps d'apaiser les esprits ne lui semblait pas vraiment être une option judicieuse... mais après tout, son opinion n'avait pas nécessité d'être entendue, comme les opinion de Black et Weasley lui importaient finalement peu.

code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 381
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: La première impression n'est pas toujours la bonne [pv Sept]   Ven 1 Juil - 15:29

Septimus & Gwendall
La première impression n'est pas toujours la bonne
Septimus n’avait pas forcément besoin de la confirmation de Gwendall pour savoir qu’il vivait exactement la même chose que lui à présent, qu’il devait s’habituer à être critiqué par les siens. Quoi que le jeune Weasley n’avait jamais considéré les autres sangs purs comme les siens, puisqu’il était un paria de par sa naissance. Sa famille n’avait jamais été considérée comme une famille correcte pour les autres membres de la « haute » des sorciers, ce qui ne le dérangeait pas vraiment au fond. A quoi bon si cela signifiait qu’il fallait détester les moldus par principe et ne se marier qu’avec des sangs purs. Bon, Septimus allait épouser une sang pur, mais ce n’était pas ce détail qui l’avait attiré chez Cedrella, bien au contraire. Elle aurait pu être moldu, il l’aurait aimé de la même manière. Quoi qu’elle ait sans doute eu un caractère bien différent si elle n’avait pas été élevée dans une famille de sang pur. Mais dans tous les cas, le sang de Cedrella n’était pas du tout entré en ligne de compte dans les sentiments qu’il pouvait avoir pour sa fiancée, chose parfaitement insensée quand on sait vraiment aimer. Preuve en était le jeune homme qui se trouvait sous ses yeux et qui était de ceux qui abandonnaient leur famille par amour. Ce qu’il avait fait en moindre mesure, n’abandonnant pas sa lutte contre les moldus, mais cela le rouquin ne pouvait pas du tout le savoir. Septimus afficha un léger sourire quand Gwendall lui affirma que ce n’était finalement pas si difficile que cela, pas si insupportable. Septimus ne pouvait pas savoir ce qu’il traversait, il avait vécu avec ce rejet toute sa vie. Il ne comprenait pas toujours ce que devait traverser Cedrella non plus, même si évidemment le jeune homme savait parfaitement que ce n’était pas facile pour elle. Qu’elle supportait mal le fait d’être mise à l’écart de cette manière par sa famille, d’être rejeté et surtout d’être devenue une pestiférée. Il le comprenait en un sens, sans pour autant savoir exactement ce qu’elle devait vivre. Ce que devait donc, vivre Gwendall aussi. Et Septimus ne pouvait qu’apprécier de se dire que peut-être, Cedrella pensait aussi que ce n’était pas si insurmontable que cela.

« Nous n’allons pas attendre plus que nécessaire de toute façon. » Répondit-il à la remarque de Gwendall sur le fait qu’ils ne devraient pas attendre trop longtemps de se marier, pour qu’ils puissent avoir les familles de sang pur sur le dos moins longtemps. De toute façon, même si Septimus et Cedrella avaient décidé de ne pas se précipiter, le jeune homme avait hâte de pouvoir épouser sa fiancée. Cela serait un peu leur manière d’entamer concrètement la nouvelle vie qu’ils menaient tous les deux, même s’ils ne se retenaient pas pour la vivre déjà. « Mais on profite quand même un peu de ce qu’on peut avoir pour le moment. »

Et puis franchement, Weasley avait envie de pouvoir mettre un peu d’argent de côté pour ce mariage. Une manière pour lui de pouvoir offrir un beau mariage à la femme qu’il aimait.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: La première impression n'est pas toujours la bonne [pv Sept]   Ven 1 Juil - 23:57


La première impression n'est pas toujours la bonne
Q

ue Black et Weasley (quelle drôle d’association, tout de même, vraiment, tardent ou non à se marier, Gwendall n’en avait à vrai dire que faire, même s’il faisait mine de s’y intéresser pour le moment, puisque la conversation s’y prêtait, découvrir que leurs noces allaient être célébrées dès le lendemain ou dans une dizaine d’années, ça lui était bien égal. Certes, se marier tout de suite leur permettrait de passer l’épreuve une bonne fois pour toutes et de passer à autre chose, mais d’un autre côté, c’était leur problème. Gwendall était bien placé, d’ailleurs pour savoir que ce n’était pas forcément lors de la cérémonie même du mariage que les soucis se posaient. Après tout, au sien, de mariage, il n’y avait pas eu un seul invité, et personne n’en avait rien su tant qu’il n’avait pas lui-même décidé d’en parler (dès lors, le venin n’avait pas mis longtemps à empoisonner la pomme, mais ça, c’est une autre affaire. Bref, c’était leurs affaires , et s’ils choisissaient d’attendre pour profiter autant qu’lls le pouvaient tant qu’ils le pouvaient, eh bien tant mieux pour eux, même si Gwendall ne pensait pas qu’ils avaient besoin de ne pas être mariés pour cela. Ceci dit, s’il voulait s’attarder à faire une petite plaisanterie mal sentie concernant les Weasley, il ferait remarquer qu’il refusait peut-être de l’épouser parce qu’il était parfaitement conscient que le mariage le ruinerait, tout pauvre qu’il était forcément, et qu’il les mettrait, lui et sa reine des glaces, sur la paille. Mais non, il n’allait pas être de mauvaise foi.

- C’est vous qui savez ce qui est bon pour vous
, remarqua alors Gwendall d’un ton très neutre, finalement aussi neutre que son opinion.

Il s’étonnait lui-même de pouvoir se montrer aussi désintéressé et si peu méprisant en présence d’un Weasley, mais c’était ainsi, la situation avait changé sa perception des choses. Cela n’avait pas altéré ses opinions, certes, mais ça le conviait tout de même à admettre qu’il est certaines variables qu’il est tout bonnement impossible de contrôler, voilà tout. Quelque part, il était sans doute devenu plus tolérant. Lui qui, pourtant, exprimait toujours en acte son animosité avec une virulence qui dépassait complètement l’entendement, et qui n’avait rien de respectable.

-Il faut que je retourne travailler
, ajouta-t-il alors, songeant qu’il s’agissait certainement là d’une conversation à laquelle il était temps qu’il coupe court s’il ne voulait pas constater plus encore la faiblesse de certaines de ses opinions.

Il était vrai, qui plus est, qu’il était temps pour lui de retourner travailler. Il le fallait s’il ne voulait pas essuyer les réprimandes de son supérieur, qui guettait la moindre bévue de sa part, pour le foutre à la porte ou, surtout pour le coffrer pour perpette. La perspicacité légendaire de McDowell, il est certain que Gwendall s’en serait passé sans le moindre souci. Septimus aussi de son côté, même si l’Auror considérait que son travail était, par essence, parfaitement inutile, avait certainement encore du travail à faire. Alors il était certainement préférable qu’ils n’insistent pas pls et tracent chacun leur route.

code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: La première impression n'est pas toujours la bonne [pv Sept]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La première impression n'est pas toujours la bonne [pv Sept]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La première impression est toujours la meilleure • ft. Gron
» Mauvaise Première Impression [With Marie J. River]
» [TERMINÉ] Expédition à trois dans le Labyrinthe, pas toujours une bonne idée.
» Il y a toujours une bonne excuse || Mark
» La cible n'est pas toujours la bonne (Manon :3)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 3
-