AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le feu ou la glace (Cedrella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Gabrielle Rookwood
▌ Messages : 572
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeVen 27 Nov - 13:22

Gabrielle & Cedrella
Le feu ou la glace.
Gabrielle s'y était évidemment un peu attendue quand elle prit le chemin de l'Angleterre, quittant sa France natale afin de vivre avec Raziel, elle allait rencontrer énormément de personne. Cela venait évidemment du fait qu'elle entrait dans une grande famille de sorciers de sang pur, comme les Rookwood, ils avaient énormément de relation. Il y avait eu énormément de personne à son mariage par exemple, la moitié étant parfaitement inconnu à la jeune femme. Depuis qu'elle était avec Raziel donc, la jeune femme avait eu le loisir de faire de nombreuses connaissances. Cependant, elle savait parfaitement que que certaines rencontres n'étaient pas forcément aux gouts de sa belle-famille. Tant que cela ne dérangeait pas Raziel, Gabrielle n'en avait vraiment que faire. Elle connaissait les opinions des Rookwood sur les moldus et il semblait que son époux soit plus entrainé dans l'obscurité de ces idées qu'elle ne l'avait cru au départ, mais ça ne changeait absolument rien à ce qu'elle pensait de son côté. Elle n'avait rien contre les moldus, elle ne prônait pas du tout le sang pur des sorciers. Son sang était pur et lui avait donc permis de se marier avec son époux, sauf que cela n'avait pas été du tout un critère à ses yeux. Ça leur avait permis de tout simplement vivre leur relation plus ou moins normalement, sans trop d'ennuie en tout cas. Sa belle-famille n'avait pas eu cet argument contre elle en tout cas. Alors forcément, elle avait des amis en dehors de ces relations que les Rookwood pensaient correcte, comme les Weasley et plus précisément Septimus.

Quand Gabrielle avait rencontré Septimus, elle s'était rapidement bien entendu avec lui. Ils n'étaient pas si proches que cela, mais ils s'entendaient suffisamment pour se voir de temps en temps et se rendre visite. En même temps, il n'était pas vraiment difficile pour la jeune femme de se faire des amis, elle avait une sorte de don pour cela. Cela venait sans doute du fait qu'elle était vraiment ouverte aux autres, qu'elle était gentille. Et puisqu'elle appréciait Septimus, Gabrielle décida d'aller lui rendre visite. Elle n'avait pas vraiment pris la peine de le prévenir, c'était une idée sur un coup de tête parce qu'elle avait besoin de sortir de sa grande demeure. Quand Raziel n'était pas là, elle se sentait tellement seule. Sauf que ce n'était pas parce que les vacances scolaires étaient arrivées qu'il était tout le temps là. Il avait des choses à faire, le plus souvent pour sa famille et Gabrielle n'avait aucune envie de penser à ce qu'il pouvait bien faire pour eux, pour ce Dimitri Borodine qu'elle avait rencontré, ou elle ne savait encore. Elle avait donc besoin de prendre l'air et elle avait décidé de partir rendre visite à Septimus en se disant qu'elle pourrait passer un moment agréable en compagnie d'une personne qu'elle appréciait. Elle s'était donc rendu à l'appartement de l'homme, ne se doutant malheureusement pas qu'il n'était pas présent (en même temps, si elle avait pris le temps de prévenir). Quand elle frappa à la porte, ce ne fut donc pas l'homme comme elle pensait qui lui ouvrit la porte.

« Bonjour Cedrella. »

Dit-elle de sa voix douce, un sourire sur le visage. Elle savait évidemment que la jeune femme vivait maintenant avec Septimus (c'était une histoire qui avait fait grand bruit dans le club fermé des grandes familles de sang pur). Gabrielle n'avait rien contre elle, mais elle devait bien avouer que leurs relations étaient un peu... froides, autant que la jeune femme qu'elle avait sous les yeux.
Code by Gwenn

_________________
Quand on aime quelqu'un, on le prend dans son ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 548
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeVen 27 Nov - 20:08


Le feu ou la glace
V

oilà, l'appartement était propre comme un sou neuf. C'était que, à force, Cedrella risquait fort de devenir une vraie fée du logis, elle mériterait peut-être d'autant mieux le surnom que ses soeurs, Callidoris et Charis (bref, ses Javotte et Anastasie personnelles), lui donnaient de temps en temps pour l'ennuyer, et lui donneraient sans doute tout le temps à présent qu'elle était devenue la risée et la honte de sa famille : Cinderella, donc. Elle détestait ça, en vérité, mais ça devait être son labeur à elle, puisqu'elle ne travaillait pas, pour sa part, et ne s'imaginait pas travailler, à vrai dire (même si elle réalisait que dépendre tous les deux d'un seul salaire n'était tout de même pas l'idéal)... Elle finirait par trouver sa place, son rythme et son équilibre dans cette vie nouvelle, elle le savait, elle en était sûr, le moindre moment passé avec Septimus en valait largement la peine, et elle-même devait se réapprendre avant que de s'adapter à sa nouvelle vie. Elle était ainsi qu'on l'avait formatée, à présent, elle se demandait ce qu'elle pourrait bien être et devenir, indépendamment de tout ce qui avait fait d'elle une Black comme devait, semble-t-il, l'aimer sa famille. Ce fut alors qu'elle appréciait ce travail accompli, espérait que son fiancé saluerait ses efforts, que l'on toqua à la porte de l'appartement.

Cedrella n'était jamais très à l'aise, quand elle recevait de la visite et que Septimus n'était pas là (et même quand il n'était pas là, en vérité). Il ne pouvait s'agir que d'une visite pour l'homme, puisqu'elle imaginait mal un membre de sa famille ou l'un de ses anciens amis venir la voir dans ce qu'ils auraient tôt fait de considérer comme un véritable taudis. Les amis et la famille de Septimus étaient adorables, et notamment avec elle, ils s'étaient montrés compréhensifs, faisaient tout pour l'intégrer. Seulement, la jeune femme avait toutes les peines du monde à se sentir à l'aise (s'il lui arrivait de l'être autrement qu'avec Septimus). C'était des personnes qu'elle avait méprisées pour le principe autrefois, et par moments, elle avait l'impression d'être une pièce rapportait qui dénotait complètement avec le reste du décor. Et puis, il y avait les amis de son fiancé avec lesquels le courant passait encore plus difficilement. Comme celle qui se trouvait de l'autre côté de la porte.

Pourtant, elle ne devrait rien avoir contre Gabrielle. Comment pouvait-on avoir quoi que ce soit contre elle ? La jeune femme était un ange, vraiment, d'une douceur et d'une gentillesse incroyable. Et c'est pour ça que Cedrella l'appréciait difficilement. Quand elle la voyait, elle se disait qu'elle était tout bonnement le genre de femme que Septimus mériterait, alors qu'elle-même avait bien souvent le sentiment de ne pas être à la hauteur, qu'il serait plus heureux avec une femme comme Gabrielle. Alors oui, sa jalousie n'avait pas lieu d'être, d'autant que Gabrielle était très amoureuse de son époux, mais elle cristallisait tout ce que Cedrella regrettait parfois de ne pas être, sans pour autant réussir à se forcer à l'être.

-Bonjour Gabrielle. Septimus n'est pas rentré encore.
dit-elle de sa voix froide. Elle hésita quelques secondes, elle se serait bien contentée de cela avant de lui claquer la porte au nez, mais non, un minimum de bienséance. Tu veux entrer ?



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Gabrielle Rookwood
▌ Messages : 572
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeLun 21 Déc - 12:03

Gabrielle & Cedrella
Le feu ou la glace.
Gabrielle devait bien avouer qu’elle aurait largement préféré que ce soit Septimus qui lui ouvre la porte de son appartement et non Cedrella. Il y avait quelque chose entre elles qui faisaient qu’elles ne parvenaient pas vraiment à s’entendre. C’était rare que la jeune française n’apprécie pas quelqu’un, mais ça arrivait par moment. Même si on ne pouvait pas vraiment dire qu’elle ne l’appréciait pas non plus, c’était simplement un peu tendu. Les deux jeunes femmes ne se ressemblaient pas du tout, elles étaient même complètement différentes. A un détail prêt en fait, celui qui les poussait à aimer un homme. Gabrielle était folle amoureuse de Raziel, elle l’avait épousé et elle portait actuellement son enfant. Cedrella c’était la même chose, elle aimait Septimus au point de s’être mis toute sa famille à dos. Les deux femmes faisaient preuves de grands sacrifices pour être avec ceux qu’elles aimaient. Gabrielle avait quitté sa famille en France pour s’installer dans ce pays qu’elle ne connaissait pas, devant se reforger un cercle d’ami, et accepter au passage les activités douteuses qu’elle venait de découvrir concernant Raziel. Cedrella avait quitté sa famille et ses amis aussi, mais plus par la force des choses. Elles avaient bien plus de points en communs que les circonstances semblaient montrer. Cependant, ça n’empêchait pas pour autant leurs conversations d’être un peu glaciale. Septimus n’était donc pas là. Gabrielle se contenta d’adresser un sourire à son interlocutrice, qui lui avait parlé d’une voix froide. Elle s’attendait à ce qu’elle referme la porte simplement, elle envisageait déjà de rentrer chez elle et de repasser à un autre moment. La française n’avait pas l’intention de s’imposer et elle devait bien avouer qu’elle ne savait pas vraiment comment se comporter en présence de la Black. Et puis finalement, elle lui demanda si elle voulait entrer. Gabrielle hésita une seconde, avant de prendre la parole.

« Oui, pourquoi pas. »

Après tout, elle n’avait rien à perdre à entrer et passer un peu de temps en compagnie de Cedrella. Au pire, les deux jeunes femmes n’allaient pas s’adresser beaucoup de mot et elles allaient se contenter d’attendre ensemble le retour du fiancé de Cedrella. Au mieux, elles pourraient discuter un peu. Gabrielle entra donc dans l’appartement, ne se sentant cependant pas vraiment à l’aise. Après quelques secondes de silence, elle finit par prendre la parole.

« Tu vas bien ? »

C’était quand même la moindre des choses de sa part de se préoccuper de l’état de la personne qui l’invitait chez elle. Elle ne savait cependant pas vraiment si Cedrella allait bien prendre la chose ou pas. Au pire, elle n’avait vraiment rien à perdre et en réalité, au fond d’elle, Gabrielle devait bien avouer qu’elle se posait vraiment la question. Cedrella vivait des moments particuliers depuis qu’elle avait été abandonnée par sa famille à cause de l’homme qu’elle aimait. Simplement parce qu’il n’était pas digne de ce sang qu’ils prônaient. Gabrielle ne pouvait vraiment pas s’empêcher de faire le rapprochement avec sa propre histoire. Elle n’avait rien contre les moldus, elle n’avait aucune envie de cautionner ce que la famille Rookwood faisait, pourtant elle avait quand même été accepté en tant qu’épouse de Raziel. Sa famille aurait pu prendre la décision de le rejeter aussi.
Code by Gwenn

_________________
Quand on aime quelqu'un, on le prend dans son ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 548
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeSam 26 Déc - 16:22


Le feu ou la glace
P

ar instants (dans des instants comme celui-ci, somme toutes), Cedrella ne pouvait s’empêcher de regretter les codes de bienséances auxquels on l’avait astreinte depuis sa plus tendre enfance. Quoi qu’elle ne les avait jamais appliqué à tous, bien au contraire. Plusieurs de ses camarades à Poudlard (et même Septimus, d’ailleurs) pourraient sans mal confirmer le fait que la politesse, à certains moments, et en fonction de ses interlocuteurs, ne l’étouffait pas spécialement. Mais elle n’avait aucune raison valable pour claquer la porte au nez de Gabrielle Rookwood. Qu’elle ait été encore considérée comme une Black par sa famille ou non, une sang pur respectable qui avait épousé un sang pur respectable pouvait avoir droit d’entrée aussi bien chez les Black que chez les Weasley… Il n’empêche que l’envie de la rembarrer sèchement ne manqua pas de la saisir. Gabrielle n’avait rien fait pour cela, pourtant, mais c’était plus fort qu’elle. La savoir appartenir au cercle d’amis de Septimus, c’était sans cesse se demander pourquoi cette jolie blonde au visage et au caractère d’ange ne saurait pas lui être préféré à elle, elle et son caractère de glaçon. Le fait qu’elle soit mariée et visiblement heureuse en ménage n’y changeait absolument rien. Mais elle lui avait proposé d’entrer et – grand mal lui fasse – Gabrielle avait accepté. Elle n’avait donc d’autre choix que d’ouvrir grand la porte et de la laisser passer.

-Je vais bien, oui.
Affirma-t-elle en invitant d’un geste la jeune femme à s’installer sur l’un des fauteuils du salon.

C’était la vérité. À peu de choses près. Même si tout n’était pas parfait dans cette nouvelle vie, elle s’y sentait quoi qu’il en soit plus heureuse que si elle avait dû renoncer pour de bon à l’homme qu’elle aimait. Elle aurait pu préciser qu’elle devait encore s’adapter à un nouveau mode de vie, que sa famille et son foyer lui manquaient bien souvent, mais elle ne voulait pas donner à Gabrielle la satisfaction de savoir que tout n’était pas parfait dans sa vie, elle voulait donner l’image de la femme épanouie qu’elle aimerait être complètement au côté de Septimus. Dans le cas présent, c’était une attitude assez puérile, certes, mais elle l’assumait. Au quotidien, néanmoins, elle regrettait de ne pouvoir dire aller bien en étant complètement sincère. Vraiment, elle voudrait… Mais il était difficile de contrôler ses sentiments, et d’ailleurs, elle en savait quelque chose.
Sans consulter son interlocutrice, Cedrella leur servit deux verres (autant tenter de rendre cette conversation un tant soit peu agréable) de jus de citrouille (c’est tout ce qu’ils avaient en réserve) avant de s’asseoir à son tour. Bon, si elle se montrait aussi succinte dans ses réponses, elles n’iraient pas bien loin. Alors, comme il était de bon aloi qu’elle lui retourne la question et que, au fond, elle était tout de même un peu curieuse, elle prit à son tour la parole.

-Et toi alors, comment vas-tu ? Et comment se porte Raziel ?


Et elle ne demandait, pour le coup, qu’à entendre son interlocutrice lui affirmer filer le parfait amour avec son époux.




code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Gabrielle Rookwood
▌ Messages : 572
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeDim 7 Fév - 14:23

Gabrielle & Cedrella
Le feu ou la glace.
Gabrielle devait bien avouer qu’elle peinait à savoir exactement comment se comporter avec Cedrella Black. Les deux femmes n’avaient pas grand-chose en commun, en dehors du fait qu’elles étaient toutes les deux des sorcières de sang pur et qu’elles étaient amoureuses. Leurs situations et leurs caractères n’étaient vraiment pas les mêmes. Si la jeune française avait pour habitude de se montrer chaleureuse avec les autres, Cedrella était froide. Cela était arrivé à Gabrielle de trouver son interlocutrice antipathique, alors qu’elle avait quand même pour habitude d’essayer de trouver le plus de qualité possible aux autres. Gabrielle se sentait donc un peu mal à l’aise, mais c’était peut-être l’occasion pour elle de briser un peu la glace (si c’était possible). La française entra donc dans l’appartement de Septimus et Cedrella, s’installant dans un fauteuil quand la jeune femme l’y invita d’un signe, en lui disant qu’elle allait bien. Cedrella n’entra pas plus dans les détails, mais Gabrielle se doutait bien que sa situation n’était pas parfaite. Elle était bien placée pour connaitre l’opinion des sorciers de sang pur sur la jeune femme qu’elle avait sous les yeux, elle était vraiment mal vu maintenant qu’elle avait renoncé au mariage décidé par ses parents pour s’enticher d’un traitre à son sang. La jeune femme avait longuement entendu la mère de Raziel en parler, elle avait honte pour la famille Black. Elle avait même affirmé à Gabrielle qu’elle était heureuse d’avoir une belle-fille comme elle, même si bien sûr la française savait qu’elle n’était pas parfaite aux yeux de la femme. Il y avait pire en tout cas. Gabrielle ne dit rien pendant que Cedrella leur servit des verres de jus de citrouille, avant qu’elle ne lui retourne la question, prenant au passage des nouvelles de Raziel.

« Je vais bien. » Répondit-elle dans un large sourire. Elle le disait sincèrement, elle allait bien. Tout n’était pas parfait, surtout depuis que ce Dimitri Borodine avait décidé de lui rendre une visite, mais elle allait vraiment bien. « Raziel se porte bien aussi, il peut profiter des vacances. » Mais puisque la française se trouvait actuellement dans le salon de Cedrella, ça prouvait qu’il ne passait pas tout son temps avec sa jeune épouse. « Maintenant que le mariage est passé, je t’avoue que j’ai le sentiment de respirer à nouveau. » Gabrielle ne savait pas vraiment si elle pouvait vraiment se permettre de se confier plus sur elle, mais elle se disait que c’était le meilleur moyen d’entamer vraiment une conversation. La française était bien plus bavarde que Cedrella après tout. Elle espérait simplement ne pas ennuyer la jeune femme, ou lui rappeler des moments difficiles pour elle. « Je peux enfin faire autre chose que supporter ma belle-mère. »

Elle dit cette dernière phrase dans un nouveau sourire. Elle aimait Madame Rookwood, mais elle ne pouvait pas nier qu’elle était quelque peu… lourde par moment. Elle avait eu à cœur d’offrir à son fils un mariage digne de ce nom, elle avait espéré que tout soit parfait. Ca l’avait été, à peu près.
Code by Gwenn

_________________
Quand on aime quelqu'un, on le prend dans son ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 548
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeDim 7 Fév - 18:03


Le feu ou la glace
E

lle allait bien. Bon, à la vérité, cela faisait une belle jambe à Cedrella, qui n'aurait pas non plus compati mille ans au sort de Gabrielle si elle avait dû découvrir que celle en face de qui elle se trouvait frôlait la dépression. Mais si la jolie blonde pouvait être heureuse (sous-entendu : heureuse en ménage), elle n'allait certainement pas s'en plaindre et encourager plutôt cet état d'esprit. Elle allait donc bien et profitait de la présence de Raziel qui, effectivement, puisque l'année scolaire était achevée, devait être en vacances. La jeune femme devait bien reconnaître qu'elle apprécierait que Septimus puisse prendre quelques vacances, lui aussi. Il travaillait d'arrache-pied, si bien que, même si elle savait ne pas en avoir vraiment le droit, elle ne pouvait s'empêcher de déplorer qu'il soit si peu auprès d'elle. Eh non, elle n'avait pas le droit de s'en plaindre, puisque s'il accumulait les heures de travail supplémentaires, c'était avant tout pour leur garantir à tous les deux un train de vie décent (bien loin du luxe qu'elle avait pu côtoyer autrefois, mais dont elle apprenait tout de même à se satisfaire).

Elle parla un peu d'elle, également. Rien que dans sa façon de procéder, déjà, on ne pouvait que comprendre combien le caractère de Gabrielle différait du sien. Cedrella était quelqu'un de renfermé, de secret, pour espérer qu'elle se livre à vous, il fallait réussir à percer ne serait-ce qu'un peu sa carapace, et c'était loin d'être une mince affaire. Elle ne s'épanchait jamais sur sa vie, et elle laissait donc à Gabrielle le soin de meubler la conversation, un rôle qu'elle prit visiblement très à cœur, puisqu'elle ne manqua pas de parler un peu plus longuement du mariage. Le fameux mariage. Cedrella y aurait bien assisté, mais elle n'était dors et déjà plus la bienvenue à ce moment là, elle s'était contentée d'en réceptionner les échos. Une belle cérémonie, semble-t-il. Cedrella n'avait pas cherché à en savoir bien plus, elle s'en fichait, une fois encore. Quitte à parler mariage, elle préférait songer au sien, même si, après avoir échapper de justesse à un premier, elle avait décidé d'un commun accord avec Septimus de ne pas se précipiter pour le second. Cedrella et Septimus finiraient par se marier, c'est l'évidence, mais pour le moment, ils prenaient déjà soin d'apprivoiser leur nouvelle vie, et ce n'était pas toujours si simple.

-Mrs Rookwood n'a jamais été d'excellente composition, c'est vrai.
remarqua Cedrella.

Et pourtant, pour les quelques fois où leurs chemins s'étaient croisés, au début, pour les quelques conversations qu'elles avaient tenu, elles avaient réussi à s'entendre. Bon, sauf qu'elle faisait à présent de ces personnes qui appréciaient de la rabaisser plus bas que terre.

-Ma belle-mère ne sera pas vraiment le problème, pour ma part. Mes parents, par contre...


Sauf qu'elle se passerait très certainement d'eux, à ce stade. Cedrella, sans s'en rendre compte, commençait à se confier. À croire que, finalement, aborder le sujet du mariage était un bon moyen de briser la glace.


code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Gabrielle Rookwood
▌ Messages : 572
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeLun 7 Mar - 11:29

Gabrielle & Cedrella
Le feu ou la glace.
Affirmer que Mrs Rookwood (mère donc) n’était pas de très bonne composition était encore un peu léger par moment. Gabrielle aimait sa belle-mère, vraiment, mais à très petite dose. Maintenant que le mariage était passé, la jeune femme devait bien avouer qu’elle faisait en sorte de la croiser le moins souvent. La femme pouvait vraiment être très pesante par moment et Gabrielle n’était pas vraiment du genre à envoyer balader les autres. Alors elle supportait Mrs Rookwood sans rien dire, prenant sur elle avant de finalement souffler une fois qu’elle partait. Tant qu’elle ne serait pas enceinte – ce qui n’allait pas tardé à arriver en fait – Gabrielle se disait qu’elle aurait un peu de calme. Malheureusement, elle se doutait qu’une fois qu’elle allait tomber enceinte, Gabrielle aurait bien du mal à être tranquille. Elle avait hâte de fonder sa famille avec son époux, mais sur ce détail précis elle n’était pas vraiment pressé. Enfin, la jeune femme n’avait de toute façon pas vraiment le choix que de faire avec, elle ne pouvait pas changer sa belle-mère. Même si elle aimerait bien pouvoir changer quelque petite chose dans ce monde. Comme cette incapacité pour les sorciers de sang pur comme les Rookwood d’accepter les différences. Cedrella, contre toute attente, se confia un peu à Gabrielle, mentionnant son propre mariage futur. La française savait très bien que le couple attendait un peu avant de se lancer dans l’aventure, mais ils allaient bel et bien se marier. Elle trouvait ça très beau, vraiment, quoi qu’elle puisse penser de la reine des glaces qu’elle avait sous les yeux. D’ailleurs, elle avait le sentiment de la voir un peu différemment en cet instant précis, alors qu’elle parlait de ses parents qui poseraient des soucis avec son union.

« Je suis vraiment désolée que tes parents n’acceptent pas ton union. » Elle le pensait sincèrement, même si évidemment elle n’y était pour rien. Mais Gabrielle compatissait, vraiment. Elle n’aurait pas supporté que son mariage ne soit pas accepté de sa famille ou sa belle-famille, même si comme Cedrella elle n’aurait pas renoncé à Raziel. Ces histoires étaient vraiment ridicules. Gabrielle avait entendu comment les sangs pur parlait de Cedrella maintenant, elle trouvait ça parfaitement idiot. Comme le fait que ni elle, ni Septimus (enfin surtout Septimus quand même) n’avaient pu être invité à son propre mariage parce qu’ils n’étaient pas dignes. « Tu penses que ça ne pourra jamais s’arranger ? »

Avec un peu de chance peut-être ? Les parents de Cedrella ne pourraient pas revenir sur leurs décisions parce qu’ils aiment leur fille ? La vie serait bien plus simple de si les choses se passaient de cette manière, mais il était évident que ce n’était pas le cas. Gabrielle avait envie d’être optimiste, mais elle savait quand même que ça ne servait à rien de de l’être de trop et le futur allait lui prouver encore plus qu’elle ne devait pas trop espérer de changement dans le monde magique. Changer un individu c’était possible, plusieurs familles c’était impossible.
Code by Gwenn

_________________
Quand on aime quelqu'un, on le prend dans son ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 548
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeLun 7 Mar - 18:14


Le feu ou la glace
Q

uand Gabrielle affirma être sincèrement désolée de savoir que la famille de Cedrella l'avait rejetée comme une malpropre sous le seul prétexte qu'elle soit tombée amoureuse et voulait être heureuse, elle se contenta d'une légère moue, qui somme toute, pouvait signifier "ce n'est rien". N'était-ce effectivement rien ? Bien sûr que non. Même si Cedrella était heureuse auprès de Septimus, comme elle ne l'avait jamais été jusqu'alors, et même si elle se sentait revivre auprès de lui, il n'en demeurait pas moins qu'il était dur pour elle d'avoir rompu ainsi et si brutalement les ponts avec une famille qui avait pourtant été toute sa vie. Ce n'était pas seulement le luxe de leur demeure (en rien comparable avec celui tous relatifs que le jeune couple connaissait), la réputation de sa famille où les grandes réceptions et autres mondanités qui avaient été son lot quotidien, qui lui manquaient. C'était eux. Son père, sa mère, ses deux sœurs, Charis et Callidora, qui ne faisaient pas davantage d'efforts pour renouer contact avec elles, quand bien même elles avaient jusqu'alors été si proches... Même si leurs vies étaient bien artificielles, elle voulait croire que l'affection (certes bien dissimulée) qu'ils avaient les un pour les autres allait au-delà de toutes ces considérations, de toutes ces histoires de sang pur. Après tout, Septimus avait le sang aussi pur qu'elle-même (pour peu que cela signifie véritablement quelque chose), pourquoi fallait-il qu'ils se ferment à ce point... Mais ceci dit, elle-même, sans Septimus, n'aurait-elle pas réagi pareil si l'une de ses sœurs avait agi de la sorte ? Elle n'en savait rien... Elle n'était pas certaine de vouloir savoir, d'ailleurs.

-J'en suis certaine.
répondit-elle dans un léger soupir. Pour eux, je n'appartiens plus à leur famille.

C'était douloureux que d'en parler, et sa voix tremblait légèrement. Elle tremblait d'autant plus qu'il était assez perturbant - presque contrariant, de s'exprimer ainsi à l'adresse de Gabrielle Rookwood, qui était son strict opposé, et auprès de laquelle Cedrella ne s'était certainement pas attendue à s'épancher, même une seule seconde. Mais le sujet était encore trop cuisant et difficile à aborder pour qu'elle puisse vraiment en parler avec autant de distance qu'elle le voudrait. Non, pour ses parents, elle n'était plus une Black, elle le savait de source sûre, son nom avait été rayé de l'arbre généalogique familial. Quiconque devait rencontrer un tel sort savait pertinemment à quoi s'en tenir. Elle était une pestiférée, elle le resterait. Les Black avaient ce don pour rayer de la carte leur propre sang, dès lors qu'ils considéraient qu'il était menacé... Au fond, mieux valait ne plus être mêlée à des gens pareils. Oui, c'est vrai. Seulement, elle les aimait encore, elle...

-C'est sans importance.
répondit-elle alors, un peu plus fermé, qui ne voulait clairement pas faire étalage de ses sentiments auprès de Gabrielle, convaincue de s'être déjà montrée beaucoup trop bavarde quant à sa douleur et à ses préoccupations. Je suis bien mieux sans eux.

Au fond, c'était vrai, oui. Mais elle aurait préféré ne pas avoir le sentiment qu'elle devait se couper d'une partie d'elle-même pour conserver l'autre.


code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Gabrielle Rookwood
▌ Messages : 572
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeJeu 21 Avr - 22:06

Gabrielle & Cedrella
Le feu ou la glace.
Gabrielle et Cedrella ne s’entendait pas vraiment depuis qu’elles se connaissaient, depuis qu’elles s’étaient rencontrées pour la première fois. La française n’avait pas l’habitude de ne pas s’entendre avec les autres, mais elle était bien trop différente de Cedrella. Gabrielle n’avait rien contre elle, mais elle ne pouvait pas forcer le fait qu’elles s’entendent. Elles n’avaient vraiment pas le même caractère et encore moins le même parcours. Même si elles avaient quand même quelques points communs, comme le fait d’abandonner beaucoup pour l’homme qu’elle était. Même si Gabrielle n’avait pas concrètement abandonné sa famille – puisqu’ils ne la considéraient pas comme une pestiféré et qu’ils la soutenaient – elle avait quand même quitté son pays et sa vie pour rejoindre Raziel. Mais le plus probant, c’était le fait qu’elles aimaient. Gabrielle et Cedrella avaient des sentiments forts pour leurs fiancés et époux. Mais en même temps, la française devait bien avouer qu’elle se sentait un peu partagé avec le fait de converser de cette manière avec Cedrella. C’était bien la première fois qu’elles discutaient de cette manière, que la sorcière se montrait à ce point ouverte avec elle. Cedrella expliqua d’ailleurs que c’était impossible que sa famille change d’avis, parce que pour ses parents, elle ne faisait vraiment plus partie de leur famille. Gabrielle avait de la peine pour celle qui lui faisait face, même si elles n’étaient pas proches. Parce que même à sa pire ennemie, elle ne voudrait pas qu’elle connaisse ce sort. C’était bien trop triste comme situation.

Gabrielle ne savait pas vraiment quoi répondre à la jeune femme, parce qu’elle avait peu de chance de lui remonter le morale. Elle n’était déjà pas bien placée pour le faire et concrètement, il n’y avait sans doute aucun moyen de le faire. Comment passer outre le fait que ses parents décidaient de nous rejeter, parce qu’on aimait quelqu’un qu’ils n’appréciaient pas. Il n’y avait pas vraiment de manière de le supporter. Même si Cedrella affirma que c’était sans importance, parce qu’elle était mieux sans eux. Elle était bien avec Septimus – même si Gabrielle avait un peu de mal à comprendre ce que Septimus trouvait à sa reine des glaces – mais ça n’empêchait que sa famille pouvait lui manquer. Mais la jeune femme n’avait sans doute pas vraiment envie de se confier à elle, après tout elle n’avait aucune raison de le faire.

« Je sais bien que je ne suis pas celle à qui tu as sans doute envie de te confier. » Sans doute ou même carrément, elles étaient loin d’être proches, bien au contraire. « Mais ça ne sert à rien de faire comme si ça ne te touchait pas. Parce que je me doute que ce n’est pas le cas. »

Elle ne connaissait pas vraiment Cedrella, mais elle ne pouvait pas croire que la jeune femme sous ses yeux ne soit pas touchée par le fait que sa famille ne la considérait plus comme un membre. Une personne normale ne pouvait pas être insensible à ce genre de chose quand même.
Code by Gwenn

_________________
Quand on aime quelqu'un, on le prend dans son ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 548
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeSam 23 Avr - 16:15


Le feu ou la glace
G

abrielle avait on ne peut plus raison sur un point, Gabrielle n'était pas celle à qui, d'instinct, Cedrella pourrait prendre la décision de se confier, déjà que, d'ordinaire, elle répugnait à parler aux autres de ce qui pouvait bien la tourmenter, fussent-ils proches d'elle (dans ce cas comme dans bien d'autres, Septimus faisait néanmoins exception), alors à quelqu'un qu'elle ne portait pas, en soi, dans son cœur, cela confinait à l'absurde. Pourtant, elle était bien aimable Gabrielle, hein, mais justement, la regarder, c'était voir toutes les qualités qui lui manquaient, tout comme la jeune femme, en la regardant, devait être heureuse d'observer tous les défauts qui lui avaient été épargnés, ce qui faisait certainement d'elle la fiancée idéale aux yeux de beaucoup. Elle ne doutait pas que les Weasley, même s'ils l'acceptaient au sein de leur famille, auraient largement préféré que Septimus leur ramène une fiancée comme elle... Bien sûr, c'était des considérations injustifiées, mais elle ne savait pas les ignorer... et en leur nom, elle peinait à se confier à son interlocutrice, qui mériterait pourtant d'entendre ce qu'elle pouvait avoir à lui dire.

Outre le fait qu'elle avait raison sur ce point, Gabrielle n'avait pas tort sur le suivant non plus. Prétendre que tout ceci ne la touchait pas ne rimait à rien, au fond, d'autant qu'il était certain qu'elle le prétendait sans doute bien mal. Elle ne le faisait pas tant pour son interlocutrice, pourtant, que pour elle-même. Elle voudrait réussir à se convaincre qu'elle était capable de faire abstraction de ce à quoi elle avait dû renoncer pour simplement profiter d'un fiancé qu'elle aimait, adorait, même, et qui saurait mieux la rendre heureuse que son père, sa mère, ses sœurs ou n'importe quel membre de cette famille dont elle portait encore le nom sans que quiconque veuille encore d'elle pour autant. Oui, bien sûr que ça la touchait. Elle savait bien quelle sorte de surnoms on lui donnait, celui de femme au cœur de glace, que rien ne touche, froide comme un glaçon et incapable de se montrer aimable avec autrui. Cette réputation, elle ne l'avait pas seulement acceptée, elle se l'était forgée. C'était plus simple pour elle d'agir de la sorte que d'accepter cette part d'humanité qui l'autorisait à souffrir. Et pourtant, elle avait mal quand même. Septimus la rendait heureuse, elle ne voudrait pas qu'il en doute une seule seconde, mais sa famille et ses habitudes d'autrefois lui manquaient cruellement malgré tout.

-Qu'est-ce qu'il faudrait que je dise, alors ?
demanda-t-elle, toujours sur la réserve, et d'un ton bien trop agressif, qui contrastait forcément avec celui que Gabrielle avait employé auparavant, comme Cedrella contrastait tout court avec Gabrielle quoi qu'il en soit. Ils me manquent et alors, qu'est-ce que ça change. J'ai fais mon choix, je préfère les oublier que de me rendre malade pour eux.

Et d'éveiller chez Septimus le moindre doute ou le moindre regret sous le prétexte qu'elle avait certains regrets, de ceux qui n'avaient pour autant aucun rapport avec lui.


code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Gabrielle Rookwood
▌ Messages : 572
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeDim 22 Mai - 12:33

Gabrielle & Cedrella
Le feu ou la glace.
Gabrielle savait bien qu’elle n’avait aucun droit de dire ce genre de chose à Cedrella, mais même si elles étaient loin d’être proches, la jeune femme n’avait pas pu s’empêcher. Les deux femmes ne se comprenaient pas souvent en grande partie parce qu’elle n’avait rien à voir l’une avec l’autre. Si Gabrielle se montrait chaleureuse et avenante avec les autres, c’était complètement l’inverse pour Cedrella. Par moment, la jeune femme ne pouvait pas s’empêcher de se demander ce que Septimus lui trouvait, mais elle ne remettait en aucunement en question les sentiments qu’ils avaient l’un pour l’autre. Après tout, quand on voyait Raziel et Gabrielle, on pouvait aussi se demander ce qu’ils faisaient ainsi ensemble. Et plus encore quand on avait connaissance des allégeances des Rookwood, qui n’avaient rien à voir avec ce que Gabrielle pouvait un jour « épouser ». Gabrielle n’avait aucun doute sur ce qui lié Cedrella et Septimus, comme elle ne doutait pas non plus que la jeune femme cachait ce qu’elle ressentait vraiment. Ce n’était pas à elle qu’elle devait se confier évidemment, elle n’avait aucune raison de s’ouvrir à la française, mais quand même. La reine des glaces de Septimus n’avait pas besoin de cacher ce qu’elle ressentait vraiment et le fait qu’elle était particulièrement touchée par l’abandon de sa famille. Tout le monde serait touché à sa place.

Cependant, Cedrella n’avait pas tort en affirmant que ça ne changeait pas grand-chose qu’elle le dise. Dans tous les cas, les Black avaient décidé de la renier parce qu’elle avait décidé de privilégier son cœur à sa famille. Gabrielle ne savait vraiment pas comment elle aurait réagi si jamais sa famille n’avait pas aimé Raziel, ou inversement si les Rookwood ne l’avaient pas accepté. Ca n’avait pas été complètement évident, mais ils ne s’étaient jamais opposés à leur mariage. Ce qui aurait pu être le cas. Encore une fois, Gabrielle n’avait pas vraiment sa place pour dire ce qu’elle pensait de la situation de Cedrella, mais elle était bien incapable de s’en empêcher. Et en un sens, si jamais la reine des glaces devait le prendre mal, ça ne changerait pas grand-chose à leur situation.

« Parce qu’en ne disant rien, tu t’empêches de te rendre malade ? »
Gabrielle ne connaissait pas Cedrella parfaitement, mais elle osait croire que ça ne changeait rien qu’elle garde pour elle ses sentiments. Elle était quand même triste d’avoir été abandonné par ses proches. « Ce n’est pas parce qu’ils te manquent, que certaines personnes puissent croire que tu regrettes tes choix. » Et par certaines personnes, Gabrielle sous-entendait effectivement Septimus. Même si encore une fois, elle n’avait pas à se mêler de leurs affaires. « J’ai quitté mon pays et ma famille pour venir vivre avec Raziel et ils me manquent énormément. Mes proches me manquent, mes repères me manquent et je n’ai pas honte de le dire. Ce n’est pas parce que j’ai fait ce choix que je ne dois rien ressentir. Et rien ne m’empêche d’aimer Raziel et d’être heureuse avec lui. »
Code by Gwenn

_________________
Quand on aime quelqu'un, on le prend dans son ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 548
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeMar 24 Mai - 18:52


Le feu ou la glace
C

edrella était bien forcée de le reconnaître, quelles que puissent être leurs divergences d'opinion et de caractère (et autant dire qu'elles étaient particulièrement nombreuses), Gabrielle avait bel et bien raison. Ce n'était pas parce qu'elle ne parlait pas de ce qui lui arrivait, de ses doutes, de ses rancœurs et regrets que ces derniers disparaissaient ou cessaient de la ronger. C'était même tout le contraire. Contenir ses sentiments et ses impressions ainsi qu'elle le faisait (et ainsi qu'elle avait pris l'habitude de le faire) était loin de la rendre moins malade. C'était même tout l'inverse, en vérité. À force de tout garder pour elle, comme elle en avait pris la fâcheuse habitude, elle se rendait certainement plus malade qu'en exprimant son ressentir à qui voulait bien l'entendre. Mais il n'était pas dans sa nature de trop en dévoiler d'elle et de ses sentiments. Elle se sentait faible quand il lui en prenait ne serait-ce que l'idée, comme si c'était un crime que de laisser paraître aux yeux du monde ce que son cœur veut exprimer plutôt que de porter au quotidien un masque de froideur et de neutralité qui vous rendait forcément peu accessible et nécessairement déplaisant.

Gabrielle avait vu clair en elle, c'est certain. Car les mots qu'elle prononça ensuite ne pouvaient vraiment pas prêter à confusion. Elle parlait bel et bien de Septimus, et une fois encore, la jeune femme ne pouvait pas lui donner tort. Elle connaissait suffisamment son futur époux pour savoir qu'il n'irait jamais lui reprocher d'avoir quelques regrets vis-à-vis de sa famille, d'éprouver un véritable manque à leur contact. Elle voulait croire, tout de même, qu'elle avait su lui prouver la pure sincérité de ses sentiments en renonçant à son mariage et en venant vivre avec lui. Mais ce n'était pas tant en lui qu'elle manquait de confiance qu'en elle-même. Cedrella se reprochait, au fond, de ne pas être capable, d'elle-même, de tout simplement tourner la page. Elle aurait aimé pouvoir rayer sa famille de son existence comme on arrache la page d'un livre, mais il n'en était rien. La réalité se révélait bien plus fastidieuse, et elle considérait cela comme une faiblesse qu'il ne fallait surtout pas montrer... Alors même que c'était normal de ne pouvoir oublier des gens qui ont marqué la majorité de votre vie.

-Mais toi...
répondit-elle d'un ton moins froid que tantôt, un peu perturbée par cette conversation. C'est toi qui t'es éloignée de ta famille, elle n'a aucun reproche à te faire. Moi... C'est ma famille qui ne veut plus de moi. Et elle aurait voulu pouvoir savourer à la fois la compagnie des Black et celle de Septimus. Son éducation l'avait sans doute rendue bien trop exigeante. Couper les ponts avec ma famille, c'est la seule preuve tangible que je peux donner à Septimus de... Elle n'explicita pas son propos, se contentant d'un vague geste de la main, sa distance naturelle vis-à-vis d'autrui se mêlait parfois d'une certaine pudeur de sentiments, elle ne voulait pas parler si distinctement de l'amour qu'elle éprouvait pour son fiancé. Si je n'arrive pas à y renoncer, c'est un peu comme si cette preuve n'avait plus la moindre valeur.


code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Gabrielle Rookwood
▌ Messages : 572
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeJeu 30 Juin - 18:57

Gabrielle & Cedrella
Le feu ou la glace.
Effectivement, Gabrielle avait elle-même fait le choix de s’éloigner de sa famille. Elle l’avait fait physiquement, mais pas de cœur. Alors, elle ne pouvait pas entièrement comparer sa situation avec celle de la jeune femme qui se trouvait sous ses yeux. Mais Gabrielle osait croire qu’elle pouvait comprendre les sentiments de Cedrella. Encore une fois, elle dépassait sans doute les limites de ce qu’elle avait le droit de faire et de dire, mais tant pis. Elle ne pouvait pas rester indifférente de toute façon, alors qu’elle avait un peu le sentiment de se retrouver dans Cedrella. C’était assez étrange d’ailleurs, parce qu’elles n’étaient pas du tout pareille toutes les deux. Elles n’avaient rien en commun normalement, elles n’avaient pas du tout le même caractère. Mais finalement, Gabrielle se découvrait avoir des points communs avec la jeune femme, même si elle ne savait pas vraiment si elle pouvait se permettre de comparer leurs situations. Comme Cedrella l’affirmait, Gabrielle n’avait pas été rejetée par sa famille contrairement à elle. Elle ne pouvait donc pas entièrement comprendre ce qu’elle ressentait, même si sa famille lui manquait aussi. Même si Gabrielle n’avait pas tant d’affection que cela pour la fiancée de Septimus, elle ne pouvait pas s’empêcher de compatir quand elle comprenait qu’elle avait bien du mal à tourner la page sur sa famille, alors que cette dernière ne voulait plus d’elle.

« Tu lui as déjà tout prouvé en abandonnant ton mariage et ta réputation. » Gabrielle ne savait même pas pourquoi elle s’efforcer de remonter le moral de la jeune femme. Normalement, elle n’avait aucune raison de le faire. Ce n’était même pas ce qu’elle cherchait à tous les coups et Gabrielle s’occupait vraiment de ce qui ne la regardait pas, mais tant pis. Elle le faisait parce qu’elle ne pouvait pas s’en empêcher. « Je ne pense pas qu’il serait du genre à te demander d’abandonner complètement ta famille. C’est normal que tu n’arrives pas à y renoncer complètement, qu’ils te manquent, ça ne te rends qu’humaine. »

Ce qui était être un reproche qu’on pouvait faire à la jeune Black et futur Weasley. Quand on la voyait comme cela, on pouvait clairement se demander si elle était humaine. Elle l’était bien sûr, mais elle ne montrait tellement pas ses sentiments qu’on pouvait se demander si elle en ressentait. Mais Gabrielle découvrait en cet instant qu’elle cachait vraiment bien son jeu, elle était plus fragile que ce qu’elle souhaitait montrer. Et la française osait croire qu’elle n’avait pas envie de montrer cette fragilité par question de fierté. C’était dommage, les sentiments et la fragilité n’était pas un mal.

« Au moins, tu as le courage de t’opposer aux choix de ta famille. » Dit-elle doucement, dans un léger soupir. Et elle ne disait pas ça simplement pour Cedrella, elle ne pouvait pas s’empêcher de faire le rapport avec sa propre histoire. « Tout le monde ne serait pas capable de ça. »

Raziel par exemple, qui ne supportait pas du tout sa position de mage noir. Et pourtant, il ne s’opposait pas à sa famille et il faisait le mal. Comment ça allait être dans le futur ?
Code by Gwenn

_________________
Quand on aime quelqu'un, on le prend dans son ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 548
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeVen 1 Juil - 22:37


Le feu ou la glace
I

l était surprenant de constater comment le caractère de certaines personnes pouvaient influer sur leurs actes. Gabrielle ne devait pas apprécier outre mesure Cedrella, ou du moins, c’était une chose dont cette dernière n’avait pas manqué de se convaincre (mais en même temps, elle ne se pensait pas aimée de grand monde, à l’heure qui l’était – ce qui ne la dérangeait pas tant qu’elle l’était de Septimus, restait à espérer que cela demeure le cas), et pourtant, elle tentait de la rassurer, elle considérait que cela en valait la peine. Cedrella n’aurait pas fait tant d’effort avec son interlocutrice. En fait, il était certain qu’elle n’en aurait fait aucun, elle n’avait rien de la générosité dont Gabrielle, elle, semblait capable en abondance, comme si elle ne savait pas faire autrement que de renvoyer les autres sur les roses… Elle avait eu de l’entraînement, pour ça, il faut dire. Ceci dit, quand elle entendait parler Gabrielle, elle devait bien admettre que ses propos la rassuraient, parce qu’elle était bien obligée d’y adhérer. Elle avait effectivement rason, elle n’avait normalement pas besoin de donner à Septimus des preuves supplémentaires de ses sentiments, il devait forcément en savoir la nature et l’intensité, elle avait après tout tout quitté pour lui, sans pour autant savoir si leur histoire avait des chances de fonctionner… Même si, quelque part, elle avait toujours été bien incapable de ne serait-ce qu’envisager le contraire. Pour elle, l’évidence faisait loi. Et l’évidence, c’était qu’elle appartenait corps et âme à Septimus, et ce depuis toujours. Et en effet, Septimus ne lui avait jamais rien demandé, encore moins de quitter sa famille. Il ne l’avait pas davantage obligée à renoncer à ses fiançailles. C’était là des décisions qu’elle avait prise en toute connaissance de cause, et sans l’impulsion de personne. Elle se mettait sans doute une pression qui n’avait pas lieu d’être, et il fallait que Gabrielle le lui soutienne pour qu’elle daigne enfin admettre que c’était certainement le cas, oui. Peut-être parce qu’il n’était pas des plus simple que d’être « humaine », comme elle le disait si bien. C’était plus facile de prétendre que rien ne pouvait vous atteindre. Question d’orgueil. Gabrielle ajouta par ailleurs qu’elle était courageuse. Cedrella appréciait le compliment, même si elle n’était pas certaine de le mériter réellement. Elle ne s’était sentie à aucun moment courageuse dans sa démarche. Elle avait simplement agi aux ordres de son cœur, et ce dernier avait alors pris le contrôle sur son existence toute entière : sa raison, son esprit, sa morale.

-Peut-être…
dit-elle, ignorant que si Gabrielle s’exprimait ainsi parce qu’elle était bien placée pour connaître ce genre de cas de figure. Son époux, à sa manière, et pour d’autres raisons, avait su l’incarner à la perfection. Je n’avais pas vraiment le sentiment de pouvoir faire d’autre choix, en fait. Je n’avais même pas le sentiment qu’il y avait un choix à faire. Ça, c’était finalement venu plus tard, quand elle avait tout quitté pour Septimus, et qu’elle avait dû en assumer les conséquences. Je suppose que si tu avais ce genre de décisions à prendre pour Raziel, tu n’hésiterais pas non plus, avança-t-elle alors sans savoir.



code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Gabrielle Rookwood
▌ Messages : 572
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeSam 30 Juil - 23:02

Gabrielle & Cedrella
Le feu ou la glace.
Gabrielle trouvait vraiment Cedrella courageuse, même si bien sûr elles étaient loin d’être amies. Gabrielle n’avait pas grand-chose contre la jeune femme, d’ailleurs elle n’avait même rien du tout. Simplement, elles n’avaient pas du tout le même caractère et il semblerait qu’elles avaient quand même du mal à s’entendre. Mais en même temps, la jeune femme trouvait vraiment que son interlocutrice était courageuse, elle ne disait pas ça dans le but de la brosser dans le sens du poil. La jeune femme était bien placée pour savoir que ce n’était pas forcément évident de prendre des décisions de ce genre, même pour la personne qu’on aimait à la folie. La jeune femme ne savait pas exactement ce que le futur allait lui réserver, mais elle ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’elle n’aurait peut-être pas autant de chance que Septimus. Pas que Raziel ne prendrait pas des décisions en son sens, qu’il la mettrait à l’écart. Bien au contraire, il aurait envie de se ranger de son côté, de la choisir par rapport aux autres. Cependant, elle ne savait pas si on allait le laisser faire. Sans grande surprise, Cedrella fit preuve d’humilité en affirmant qu’elle était peut-être courageuse. Elle ne considérait pas qu’elle avait vraiment eu de choix à faire, que cela s’était simplement imposée à elle. Gabrielle devait bien avouer qu’elle trouvait l’histoire de la reine des glaces et de Septimus vraiment très belle. Même si la française peinait à vraiment comprendre ce que le jeune Weasley pouvait trouver à sa fiancée, elle devait bien avouer qu’ils avaient une belle histoire quand même. Et puis, plus les minutes passaient, plus Gabrielle commençait à voir du bien dans la jeune Black. C’était bien la première fois qu’elles se parlaient de cette manière, qu’elles avaient une conversation si… ouverte. Et c’était un peu étrange en fait, Gabrielle ne s’y était vraiment pas attendu. Le fait qu’elle n’avait pas beaucoup d’ami dans ce pays devait peut-être jouer un peu, surtout ces derniers temps.

« Non pas une seconde. »
Répondit alors Gabrielle quand Cedrella affirma que si elle devait se retrouver dans sa position, qu’elle aurait ce genre de choix à faire, elle n’hésiterait pas une seconde. C’était le cas, Gabrielle était prête à tout abandonner pour son époux, parce qu’elle l’aimait et qu’il était tout simplement son âme sœur. La jeune femme n’envisageait pas du tout son avenir loin de lui. Malheureusement, plus le temps passait, moins elle ne savait ce qu’elle devait vraiment attendre de l’avenir. « Quoi qu’il y a peut-être… certaine chose qui pourrait me faire hésiter… »

Se permit-elle d’ajouter, sans doute plus pour elle que pour Cedrella, puisqu’elle n’avait aucune idée de la raison qui la poussait à parler de la sorte. Surtout pas avec Cedrella, avec qui elle n’avait quand même aucune affinité. C’était juste que ces derniers temps, Gabrielle se posait quand même énormément de question, la visite de Dimitri Borodine la retournait plus que ce qu’elle n’aurait cru. Les révélations à suivre sans doute plus encore.
Code by Gwenn

_________________
Quand on aime quelqu'un, on le prend dans son ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 548
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeMer 3 Aoû - 18:22


Le feu ou la glace
S'

il était une personne avec laquelle Cedrella ne s'était clairement pas attendue à parler si ouvertement de sa relation avec Septimus, c'était bien Gabrielle Rookwood. Déjà, d'ordinaire, Cedrella n'était pas le genre de personne à apprécier les discussions à cœur ouvert. Généralement, elle gardait tout ce qu'elle pensait et ressentait pour elle et ne le partageait pas. C'était à ses yeux un signe de faiblesse, c'était prouver qu'elle avait des failles, que la barrière qu'elle imposait entre elle et les autres était finalement facile à franchir, et cela lui donnait le sentiment d'être vulnérable. Il n'y avait normalement qu'avec son futur époux qu'elle savait mettre de côté ces considérations et faire preuve de plus de liberté dans sa parole... Alors oui, parlait ainsi de choses qui la concernaient personnellement, se dévoiler sur ses sentiments alors qu'elle se retrouvait face à Gabrielle, qui était son entière opposée et que Cedrella avait bien du mal à ne pas considérer comme une rivale (ce même s'il fallait être aveugle pour ne pas voir combien la jeune femme aimait son époux), c'était des plus étranges... Mais en même temps, ce n'était pas déplaisant. Parler avec elle était comme un exutoire, allez savoir pourquoi, peut-être parce que Gabrielle est typiquement le genre de personnes à qui l'on sait que l'on peut faire confiance, comme si aucune malice ne pouvait se dégager de sa personne. Cedrella pouvait bien se ressaisir, se fermer comme une huitre et considérer qu'elle en avait trp dit à son interlocutrice, mais c'était sans doute trop tard. Et de toute manière, il semblait que ce soit au tour de son interlocutrice, à présent, de trop en dire, à la grande surprise de Cedrella.

Éprise comme elle l'était de Raziel Rookwood (oui oui, Cedrella en avait conscience, elle savait très bien que sa peur de voir Septimus la lui préférer était toute irrationnelle et ne reposait que sur le fait qu'elle songeait parfois qu'une femme à la personnalité plus similaire à la sienne lui aurait sans doute mieux convenu), elle ne pensait pas qu'elle puisse avoir le moindre doute sur aucun point de leur relation, et elle la pensait effectivement capable de faire ce qu'elle pouvait pour rester auprès de son mari, quitte à faire quelques sacrifices et des choix difficile. Pour autant, même si elle avait abondé dans son sens tout d'abord, elle avait ajouté quelque chose. Une chose qui n'était pas entrée dans l'oreille d'un sourd. Comment ça, certaines choses ? Gabrielle avait semblé parler plus pour elle-même que pour Cedrella, et cette dernière savait que la décence voudrait sans doute qu'elle fasse comme si elle n'avait rien entendu. Mais sa curiosité la poussait à un tout autre comportement.

-Quelles choses ?
demanda-t-elle sans véritablement de tact, et tout en ayant conscience que son interlocutrice refuserait sans doute de lui répondre.


code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Gabrielle Rookwood
▌ Messages : 572
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeMer 21 Sep - 21:49

Gabrielle & Cedrella
Le feu ou la glace.
Parler ainsi à coeur ouvert avec Cedrella Black n'était pas quelque chose que Gabrielle aurait cru possible. Si la française respectait le couple de Septimus avec sa fiancée, elle devait bien avouer qu'elle avait plus de mal avec la fiancée. D'une manière générale, Gabrielle s'entendait parfaitement bien avec les gens, sauf quelques exceptions dont Cedrella faisait partie. Elle n'avait rien contre elle en soit, mais c'était juste qu'elles n'avaient pas du tout le même caractère. Si Gabrielle était ouverte, ce n'était pas le cas de Cedrella. Mais en soit, les deux femmes n'étaient peut-être pas si différentes que cela. En tout cas, elles avaient un point commun, le même grand amour pour les hommes qu'elles avaient ou allaient épouser. Septimus avait de la chance aux yeux de la jeune femme d'être aimé autant par sa fiancée, elle ne pouvait que lui souhaiter cela. Tout le monde en ce bas monde méritait de ressentir l'amour et donc, forcément, Gabrielle respectait énormément l'union des deux jeunes sorciers. Contrairement à beaucoup de personne, qui ne voyaient pas d'un bon œil le fait que Cedrella ait abandonné son mariage avec un sorcier digne pour vivre avec Septimus. Le genre de chose qui se trouvait souvent dans le monde des sorciers, dans les familles dont Gabrielle faisait partie justement. Et à ce propos se laissa aller un peu plus en parole, qu'elle n'aurait dû. Ces derniers temps, Gabrielle ne pouvait pas s'empêcher de laisser ses pensées tourner encore et encore dans son esprit, mais elle n'avait pas spécialement eu envie de ramener le sujet sur la table en présence de Cedrella. Elle avait finalement dit cela plus pour elle-même, mais la jeune femme releva quand même ses propos.

Gabrielle hésita une seconde avant de reprendre la parole, réfléchissant à la meilleure manière de contourner un peu les choses. Ce n'était pas qu'elle ne voulait pas parler à la jeune femme se trouvant sous ses yeux - même si le fait qu'elles ne soient pas proches ne l'aidait pas forcément à entrer dans ce genre de confidence - mais elle ne jugeait pas utile de rependre ce sujet. C’était... compliquée. Tellement compliqué qu'au final, Gabrielle n'avait aucune idée de ce qu'elle devait penser et faire concernant ces détails. Et encore, elle ne savait pas tout de ce qui se tramait et de ce que tout cela allait engendrer. Gabrielle soupira longuement avant de reprendre la parole.

"C'est juste que..." Elle hésita une seconde encore. "Les Rookwood sont une famille très unie, très... fermé." Pour ne pas dire complètement psychorigide quand il était question des moldus. "Je sais que Raziel n'est pas du tout comme les autres membres de sa famille, mais... je sais aussi que ce n'est pas toujours évident pour lui de s'opposer à eux. Et je... je ne partage pas tout à fait leur vision du... monde."

Finalement, la jeune sorcière venait de se confier bien plus qu'elle ne le pensait, même si elle était restée quand même assez vague sur le sujet. Mais bon, ce n'était pas bien facile de comprendre ce qu'elle signifiait pas là, surtout pour une personne qui venait justement d'une famille qui ressemblait parfaitement aux Rookwood. Les Black étaient tout aussi fermé qu'eux, Cedrella se serait attiré bien plus d'ennuis si elle avait voulu épouser un moldus.
Code by Gwenn

_________________
Quand on aime quelqu'un, on le prend dans son ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 548
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeJeu 22 Sep - 17:59


Le feu ou la glace
C

edrella avait bien conscience de s'être montrée d'une indiscrétion totale vis-à-vis de son interlocutrice comme elle venait de le faire alors même que la remarque de Gabrielle ne lui était peut-être pas même destinée et que, surtout, leur relation pour le moins distante, de base, n'invitait pas forcément aux confidences, d'un côté comme de l'autre. Elle ne savait pas ce qui faisait la différence aujourd'hui. Cedrella n'oubliait pas ses réticences vis-à-vis de Gabrielle, elle n'oubliait pas leurs divergences de caractères et le fait qu'elle la considérait comme l'incarnation même du type de personne que l'homme qu'elle aimait pourrait lui préférer un jour... mais quelque chose avait changé, dans leur conversation. Elle ne saurait exactement dire quoi. Peut-être avaient-elles simplement abordé les sujets qu'il fallait. Ou se trouvaient-elles toutes les deux dans un état d'esprit, dans des dispositions qui les invitaient à se livrer un peu plus... allez savoir. Dans tous les cas, c'était un fait que Cedrella s'était livrée quelque peu à Gabrielle, et que Gabrielle, maintenant, se livrait à son tour à Cedrella. C'était peut-être une simple prétention dans leur relation pour le moins houleuse, la reine des glaces n'éprouvait pas forcément plus de sympathie pour son interlocutrice maintenant que le jour de leur rencontre, mais elles avaient une conversation à cœur ouvert, et cette conversation en particulier ne lui déplaisait pas tant, même si les sujets qu'elles abordaient étaient loin d'être des plus simples... Et c'était encore plus certain au vu des derniers propos de la jeune femme.

Les Rookwood étaient une famille très fermée, commença-t-elle. C'était une chose que la jeune femme ne pouvait qu'entendre et comprendre, puisque pour ce qui était d'avoir appartenu à une famille très fermée, Cedrella avait donné. Dans ce domaine, les Black semblaient bien être des champions toute catégorie, et leur réputation ne s'était jamais démentie (en même temps, quand cette réputation était mise à mal, les Black savaient mettre de côté les gêneurs, Cedrella avait été aux premières loges pour le constater). Raziel n'était pas comme les autres membres de sa famille mais avait bien du mal à leur tenir tête. Ça aussi, Cedrella pouvait le comprendre. Elle-même avait eu grand mal à s'opposer à sa famille, et en dépit de toutes les horreurs qui avaient été dites, de tout le mal qui lui avait été faits, ses parents et ses sœurs savaient lui manquer (mais elle ne pensait pas que la réciproque soit vraie, par contre).

-Je vois
, répondit Cedrella. Et elle ne disait pas cela pour être aimable à son interlocutrice (d'un autre côté, si Cedrella agissait de sorte à se montrer aimable, ça se saurait, quand même). Elle voyait réellement où elle voulait en venir. Elle même avait connu le même cheminement d'esprit. À la différence que ces liens inappropriés, elle les avait brisés. Gabrielle ne pouvait pas en faire de même (à moins que Raziel tourne le dos à sa famille, bien sûr). Le principal, c'est que tu restes intègre à toi-même. Il ne sert à rien de dénaturer ce qu'on est pour... plaire à une certaine caste sociale.

Et voilà que Cedrella donnait des conseils à Gabrielle. Et qui allaient dans le sens du progrès, en plus ! Septimus avait décidément une drôle d'influence sur elle.



code by Mandy


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Gabrielle Rookwood
▌ Messages : 572
Humeur :
Le feu ou la glace (Cedrella) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Le feu ou la glace (Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitimeSam 19 Nov - 20:37

Gabrielle & Cedrella
Le feu ou la glace.
Gabrielle ne pouvait pas s’empêcher d’être troublée dernièrement, mais elle ne s’était quand même pas attendue à se confier de la sorte avec Cedrella. Quand elle avait vu la fiancée de Septimus sur le pas de la porte, elle avait cru que la conversation n’allait pas être très agréable, comme d’habitude. Elles ne se détestaient pas non plus au point de se disputer, mais elles ne s’appréciaient pas. Du moins, pour le moment. Oh, la jeune française ne considérait pas qu’elle allait pouvoir devenir vraiment amie avec Cedrella. Même si Gabrielle était douce et aimante, elle n’aimait pas tout le monde et elle savait parfaitement que leur différence de caractère ne pouvait pas vraiment les aider à s’entendre. Mais elles pouvaient au moins avoir une conversation agréable et surtout… ouverte. Gabrielle se confiait sur des choses qui l’angoissait avec elle. Sans doute parce qu’au final, la jeune Black était bien placée pour la comprendre. De ce que la sorcière avait compris – c’était que ce n’était pas vraiment évident de tout comprendre dans les familles de sorciers d’Angleterre – les familles se ressemblaient sur de nombreux points, surtout les plus obscure. Les Black ne devaient donc pas être beaucoup plus différent que les Rookwood, quand bien même ils étaient plus nombreux. Cedrella pouvait donc sans doute la comprendre et elle était bien placé au vu de sa situation pour le faire. Gabrielle afficha un léger sourire quand la jeune femme affirma qu’elle voyait où elle voulait en venir. La française avait craint de ne pas parvenir à se montrer assez explicite, mais comme elle le pensait, la fiancée de Septimus l’avait comprise. Et en plus de la comprendre, elle lui donna des conseils. La situation était vraiment étrange, mais pas désagréable. Bien au contraire même. La française apprécia les paroles de son interlocutrice, elle apprécia de l’entendre lui dire qu’elle devait rester intègre à ce qu’elle était, qu’elle ne devait pas changer ou se dénaturer pour plaire à certaine personne. Gabrielle ne voulait pas changer, mais elle savait bien que rien ne serait facile dans sa situation. Parce qu’elle ne pouvait pas se mettre sa belle-famille à dos (ce qu’elle allait pourtant faire).

« Je ne veux pas changer. » Dit-elle doucement, avant de reprendre. « Mais j’ai peur que ma famille se brûle les ailes à cause de tout ça… »

Sa famille qui était Raziel et l’enfant qu’elle portait. Elle craignait qu’ils souffrent à causer de ce que les Rookwood étaient, de ce qu’ils faisaient. De ce que Raziel faisait aussi également, parce qu’il n’avait pas d’autre choix et qu’il ne pouvait pas s’opposer à sa famille. Ce que Gabrielle ne lui demandait pas vraiment, même si cela ne la rassurait pas vraiment. La jeune femme poussa un soupire avant de se lever.

« Merci de m’avoir écouté Cedrella. Je dois avouer que cette conversation a été… agréable. » Et elle ne l’aurait pas cru ainsi. « Mais j’ai suffisamment pris de ton temps. Je viendrais voir Septimus un autre jour. »
Code by Gwenn

_________________
Quand on aime quelqu'un, on le prend dans son ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Le feu ou la glace (Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Le feu ou la glace (Cedrella)   Le feu ou la glace (Cedrella) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le feu ou la glace (Cedrella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» MOIS DE GLACE
» Attention ou je t'arrache les moustaches !![Eclat de Glace]
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» L'âge de Glace 2 et 3
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement de Septimus Weasley
-