AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi je suis ce que je suis ? // Flynn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 265
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Shailene woodley

Message#Sujet: Pourquoi je suis ce que je suis ? // Flynn   Sam 28 Nov - 19:33



Pourquoi je suis ce que je suis ?

 
« Pourquoi est ce que je doute ? »

Je m’ennuie fermement depuis que je suis retourné chez mes parents, ils en ont que pour ma petite sœur qui est en train de  guérir doucement, mais surement. Enfin bref je m’en moque de son état de santé, car à cause d’elle mon père n’as pas tenu sa promesse. Il n’en parle même pas, ce matin il est juste venu vers moi en me donnant une bourse avec de l’argent pour que j’aille acheter des objets que ma sœur a besoin, mais pourquoi je ferai ce genre de chose. La réponse est très simple, il m’a dit que je pourrai garder ce qu’il restera dans la bourse, un acompte en quelques sorte pour que la veste que je souhaite. Mais en fait je ne suis plus aussi sûre de la vouloir, si j’agis de la sorte avec ma famille c’est pour leur faire payer.

Pour le moment j’en ai juste marre de me sentir seule, surtout que je sais que quand je vais retourner à Poudlard je n’aurai personne sur qui compter vu que Mélody a fini sa scolarité. Je pense que maintenant j’ai juste besoin de trouver un animal de compagnie qui me permette de ne plus me sentir seule de cette façon. J’ai beau faire la fille forte capricieuse et qui en a rien à faire des gens qui l’entoure, mais c’est faut et c’est le départ de ma seule amie qui me fait comprendre ce genre de chose. Je ne dois pas commencer à me morfondre sur moi-même, je marche doucement au chemin de traverse et regarde à travers les vitrines comme toute filles de mon âge sauf que je suis seule contrairement aux groupe que je peux croiser.

Je ne sais pas si je dois aller acheter ce que mon père m’a demander avant d’aller me trouver quelques chose ou jouer de nouveau les égoïstes et allez d’abord m’acheter ce que j’ai envie et après je verrai ce qu’il reste pour les achats prévu. Non, mais qu’est ce qui me prend de me poser ce genre de question, je me moque totalement de ma petite sœur et je pense à moi avant tout, mais je sais qu’au fond de moi c’est faux. Mais je ne dois pas changer mes habitudes donc je me dirige doucement vers l’endroit que je souhaite, mais pour le moment un homme est devant la porte et n’as pas du tout l’air de vouloir bouger, en temps normal je lui aurai demandé de se bouger d’un ton assez mauvais, mais ce n’est pas contre cette personne que je suis énervé.

- Excuser moi, est ce qu’il est possible que j’entre dans cette boutique ?

 



 
Code by Wiise sur Never-Utopia


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 628
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Pourquoi je suis ce que je suis ? // Flynn   Ven 8 Jan - 20:06

Clio & Flynn
Pourquoi je suis ce que je suis ?
En ce moment, Flynn travaillait énormément. C’était vraiment une bonne chose, parce que ça prouvait bien qu’il se remettait enfin entièrement de la mort de sa femme. En même temps, au bout d’un moment, il était vraiment temps quand même. Sauf que le jeune homme avait pendant un temps continué de tourner autour de ce décès, incapable d’entièrement s’en défaire. Mais maintenant qu’il avait repris correctement le travail et qu’il écrivait de façon personnelle, cela prouvait bien qu’il allait bien mieux. Rien n’était parfait, mais Flynn avait vraiment le sentiment de se sentir mieux quand même. Il reprenait enfin sa vie en main et il reprenait goût à la vivre. Le journaliste ne savait pas combien de temps ça allait durer de cette manière (surtout qu’il ne se doutait pas des soucis qu’il s’était attiré), mais il avait envie de savourer l’instant présent. Et parce qu’il avait envie de savourer, il se disait qu’il allait faire un petit tour sur le chemin de traverse après son passage à la Gazette des Sorciers. Flynn venait de rendre un papier qu’il avait écrit, dont il devait bien avouer été assez fier. Cela faisait très longtemps que le jeune homme n’avait pas autant apprécié un papier qu’il avait écrit, même si ce n’était pas un sujet super intéressant il était quand même content. Il se trouvait donc de bonne humeur et il décida de se rendre à la ménagerie magique du chemin de traverse, se demandant s’il n’allait pas prendre un animal de compagnie.

Il hésitait encore, mais il se disait qu’il pouvait bien se prendre un animal de compagnie en effet afin de briser un peu la monotonie de sa vie chez lui. Après tout, ça ne pouvait pas faire de mal à sa grande maison d’avoir une autre âme vivante en plus que lui. Il ne savait simplement pas quel animal prendre. Le jeune homme devait bien avouer qu’il appréciait l’idée d’avoir un hibou, mais on ne pouvait pas vraiment dire que ça soit un animal vraiment affectueux. Or, le journaliste avait quand même besoin de cette affection. Alors qu’il arrivait devant la ménagerie magique, donc, il s’arrêta une seconde pour réfléchir.  Une seconde de trop sans doute, puisqu’une jeune femme semblait attendre derrière lui s’impatientait.

« Oui bien sûr, excusez-moi. »
Dit-il rapidement en se décalant de la porte pour arrêter de boucher le passage. « Allez-y. »

Il n’avait pas du tout remarqué la présence de la jeune femme avant qu’elle ne prenne la parole, il s’en voulait un peu donc de s’être arrêté comme cela devant la porte, simplement parce qu’il avait besoin de réfléchir. Il réfléchissait toujours d’ailleurs, il n’avait aucune idée de ce qu’il pouvait faire une fois qu’il aura passé la porte de cette boutique. Sans doute qu’il allait passer un temps à réfléchir sur place. Il perdait peut-être son temps sans doute, mais tant pis. Maintenant qu’il était sur place, il n’allait pas retourner chez lui pour revenir ensuite, autant qu’il se décide maintenant.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 265
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Shailene woodley

Message#Sujet: Re: Pourquoi je suis ce que je suis ? // Flynn   Dim 10 Jan - 16:01



Pourquoi je suis ce que je suis ?

 
« Pourquoi est ce que je doute ? »

Je ne sais pas du tout ou me viens l’envie d’avoir un animal de compagnie, mais je suis bien déterminer à en avoir un. J’ai peut-être cette envie, car je m’ennuie chez moi, certes j’entretiens quelques correspondances avec certaines personnes, mais ça ne m’occupe pas toute la journée. C’est donc d’un pas assez décider que je me dirige vers la ménagerie magique, mais je n’avais pas du tout prévu qu’une personne aller se tenir devant la porte, je ne savais pas du tout ce qu’il est venu faire ici, mais il a plutôt l’air d’être dans ses pensée et sa me dérange un peu de l’interrompre alors que ça peut être important. Mais je fini par lui demander s’il est possible que j’entre dans la boutique, sa réponse ne me surprend pas du tout. De toute façon il n’a pas l’air d’être le gardien de la porte, si je savais qu’un homme tel que lui faisait ce genre de chose, je serai venu ici bien plus tôt. Mais bon trêve de plaisanterie et d’imagination débordante, l’homme vient de s’excuser avant de se décaler et de me dire que je pouvais y aller.

- Ce n’est rien, vous n’avais pas à vous excusez.

Je regarde l’homme en souriant et commence à m’avancer vers la porte, mais je ne peux pas m’empêcher de m’interroger sur la présence de l’homme devant cette boutique, peut-être qu’il souhaite lui aussi avoir un animal de compagnie, une présence qui puisse lui tenir compagnie ou pour une toute autre raison. Je en peux pas m’empêcher de me poser pas mal de question par rapport à un homme que je ne connais même pas. Il attend peut être tout simplement une personne donc je ne pense pas que je vais plus le déranger que je ne l’ai déjà fait en lui demandant si je peux entrer dans la boutique. Mais plus mes pas m’emmène dans la boutique et plus cet homme à l’air de troubler mes pensées, il ne bouge pas de l’endroit où je ‘avais laissé et il avait toujours l’air de réfléchir. Après quelques minutes je prends mon courage à deux mains et je me dirige vers la porte pour venir me placer près de l’homme. Je dois avoir l’air d’une idiot à me tenir près de lui sans rien lui dire, mais je ne sais pas comment l’aborder de nouveau, je n’ai pas le courage des Gryffondor.

- Mmm… Excusez-moi… Est-ce que je peux vous aider en quoi que ce soit ? Bien entendu vous pouvais me dire de retourner m’occuper de mes affaires, mais je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer que vous restez sur place à réfléchir…

Je ne sais pas du tout comment il va prendre mes paroles, mais je vais accepter s’il me dit de retourner m’occuper de mes affaires, car il aurait tout à fait raison. Pourquoi une adolescence tel que moi pourrai l’aider en quoi que ce soit. C’est rare que je me comporte de la sorte, mais cet homme m’intrigue, par ce qu’il a un physique assez avantageux, mais il reste là sans rien faire comme s’il avait un dur choix à faire.
 



 
Code by Wiise sur Never-Utopia


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 628
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Pourquoi je suis ce que je suis ? // Flynn   Mer 10 Fév - 16:05

Clio & Flynn
Pourquoi je suis ce que je suis ?
Flynn se sentait un peu bête d’être ainsi resté sur place, pendant qu’une personne souhaitait entrer dans la ménagerie magique. Il était tellement perdu dans ses pensées que le jeune homme n’avait même pas remarqué sa présence, l’obligeant donc à se faire remarquer pour qu’il se pousse. Evidemment, le journaliste ne put faire autre chose que s’excuser avant de se pousser pour laisser la jeune femme accéder à la boutique. Celle-ci lui répondit que ce n’était rien, qu’il n’avait pas besoin de s’excuser, mais il ne pensait pas du tout la même chose. Bien au contraire, il avait tenu à le faire parce qu’il s’était bien rendu compte qu’il l’avait dérangé. Après, évidemment, il n’y avait pas mort d’homme, mais la politesse était quand même quelque chose d’important. Même si la jeune inconnue ne lui en voulait pas, c’était la moindre des choses qu’il s’excuse pour le dérangement. Après cela, il crut que l’instant était clos.

Alors que la jeune femme entrait dans la boutique, sans doute pour faire ses achats, Flynn ne bougea pas de son côté. Ce n’était pas qu’il n’avait pas envie d’entrer pour faire de même, mais il continuait de réfléchir à quel animal de compagnie il pourrait bien prendre. Ce n’était pas anodin comme décision, il fallait un minimum d’investissement. Le jeune homme n’était pas du genre à abandonner les choses, il ne pourrait pas le faire avec un animal de compagnie non plus. Quand on décidait d’en prendre un, c’était une responsabilité de tous les jours sur plusieurs années. Le journaliste avait toujours aimé les chats, mais il aimait aussi les hiboux et ils avaient un côté plus pratique puisqu’ils pouvaient porter des lettres et colis. Le journaliste était donc complètement perdu et cela se voyait visiblement, puisque l’inconnu revint le voir. Il remarqua une nouvelle fois sa présence que quand elle prit la parole, s’excusant à son tour, avant de lui proposer son aide. Visiblement la jeune femme avait remarqué qu’il avait l’air un peu perdu. Le journaliste ne s’était pas attendu à se montrer à ce point perdu, mais il ne pouvait pas refuser un peu d’aide et les propos de la jeune femme le firent sourire. Il n’était pas du genre à demander aux personnes de s’occuper de leurs affaires non.

« Oui, je réfléchis peut-être un peu trop. »
Dit-il en plaisantant, se sentait cependant quand même un peu mal à l’aise. Il avait un peu le sentiment de passer pour un idiot, incapable de se décider devant la vitrine de la ménagerie magique. « J’ai l’intention de me prendre un animal de compagnie, mais j’hésite. » Au moins, la situation était claire à présent. « Vous êtes ici pour quelle raison vous ? » Sa question pouvait sembler idiote, mais en même temps il n’y avait pas que des animaux dans cet endroit. Il y avait aussi tout ce qu’il fallait pour bien s’occuper d’eux, de la nourriture entre autre. Peut-être que la jeune femme avait déjà un animal de compagnie et elle venait chercher des ravitaillements.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 265
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Shailene woodley

Message#Sujet: Re: Pourquoi je suis ce que je suis ? // Flynn   Sam 13 Fév - 16:11



Pourquoi je suis ce que je suis ?

 
« Pourquoi est ce que je doute ? »

Quand j’avais décidé de me rendre à la ménagerie magique, je ne m’étais pas attendu à tomber sur un jeune homme qui bloquerait la porte, mais comme je venais de lui dire, il n’a pas à s’excuser de faire ce genre de chose. S’il c’était arrêter d’un coup, là je ne lui aurai pas dit qu’il n’avait pas à s’excuser, car je lui aurais sans doute rentre dedans. Mais son geste ne m’avais pas déranger, quand il c’était pousser, j’étais entré dans la boutique et je n’avais pas pu m’empêcher de remarquer que l’homme n’avais pas du tout bougé, bien au contraire, il semblait encore en train de réfléchir, mais à quoi est ce qu’il peut bien réfléchir, bien entendu je n’allais pas lui demander directement, je ne le connais pas et je risque de me montrer impolie. Je me surprends un peu en pensant ce genre de chose, mais je ne sais pas ce qui m’arrive en ce moment, j’ai comment l’impression de changer un peu et de ne plus être la fille insupportable par moment, mais je continue tout de même de l’être.

Mais au fond de moi, j’ai envie d’aider cette homme, donc je sors de nouveau de la ménagerie et je lui demande si je peux l’aider en quoi que ce soit, bien entendu je lui dis qu’il peut me remettre à ma place s’il en ressent le besoin et je ne lui en voudrai pas du tout, bien au contraire, je comprendrai la situation. Mais à ma grande surprise l’homme me répond qu’il réfléchit beaucoup trop sur le ton de la plaisanterai, mais je pense que derrière ses paroles se cache un autre sentiment, mais je ne vais pas lui dire. Il ajoute donc qu’il souhaite un animal de compagnie, mais il hésite. Je comprends parfaitement son point de vue, il ne faut pas prendre un animal de compagnie à la légère, ça faut plusieurs jours que je réfléchie pour ma part.

- Pour ce genre de chose, je pense qu’il est bien mieux de vraiment réfléchir. Il ne faut pas prendre un animal de compagnie à la légère, il faut savoir si on aura le temps de s’en occuper, si ce n’est pas une simple lubie et demain on n’en veut plus. C’est un choix assez difficile à faire.

Je regarde l’homme en souriant, bon il doit me prendre pour une folle à cette instant, mais je viens de lui dire ce que je pense, je suis peut être une fille capricieuse qui aime avoir ce qu’elle veut, mais jamais je ne ferai de mal à un animal de compagnie qui n’a rien demander, sauf se faire adopter. Quand l’homme me demande ce que je viens faire ici, je ne trouve pas sa question idiote, car il n’y a pas que des animaux ici donc on a un large choix à faire.

- Je suis venu moi-même acheter un animal de compagnie, enfin je sais que je veux un chat vu que j’y réfléchie depuis un long moment. Qu’elle genre d’animal vous tente pour le moment ?

Je ne lui dis pas que j’ai envie de prendre un chat, pour avoir un peu plus de compagnie, car chez moi ma famille m’ignore quelques peu et qu’à Poudlard, je suis tellement insupportable que peu de personne m’adresse gentiment la parole. Je n’ai pas envie de me plaindre, je veux juste profiter de cette journée.

 



 
Code by Wiise sur Never-Utopia


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 628
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Pourquoi je suis ce que je suis ? // Flynn   Mer 23 Mar - 15:13

Clio & Flynn
Pourquoi je suis ce que je suis ?
Flynn ne s’attendait pas à bloquer à ce point en arrivant à la ménagerie magique, qu’il réfléchirait à ce point. Mais en même temps, comme l’affirmait si bien la jeune femme qu’il venait de croiser, c’était important de bien réfléchir avant de se lancer dans l’aventure d’avoir un animal de compagnie. On pouvait sans doute croire que ce n’était rien, mais le journaliste ne pensait pas que ça l’était en tout cas. Il réfléchissait donc un peu trop et il n’avait toujours pas bougé du devant de cette porte. La jeune femme qui était venue l’aborder devait le prendre pour un dingue finalement, puisqu’elle lui proposait son aide. Elle aurait très bien pu se contenter de passer son chemin, ne pas se préoccuper de lui. Flynn n’en aurait pas eu ombrage, bien au contraire. Mais Clio – dont il ignorait encore le nom – semblait d’accord sur le fait qu’il fallait vraiment réfléchir énormément avant de s’engager dans un achat d’animal de compagnie. Le journaliste était vraiment d’accord avec ça, en même temps il avait conscience des responsabilités. Il savait parfaitement que ce n’était pas un choix à faire à la légère, qu’il allait s’engager dans quelque chose d’important. Même si au fond, ce n’était que des animaux.

La jeune femme était là pour la même raison que le journaliste en tout cas, puisqu’elle venait à l’animalerie magique dans le but d’acheter un chat. Au moins, la jeune femme avait une idée bien précise de l’animal qu’elle voulait, ce qui n’était pas du tout le cas de Flynn. Même s’il avait quelques idées, il n’était pas complètement fixé et c’était surtout pour cette raison qu’il hésitait à présent.

« En fait, pour l’instant, j’hésite entre un chat et un hibou. »
Dit-il sans aucune honte. Il ne connaissait pas du tout la jeune femme qui se trouvait sous ses yeux, mais il ne voyait pas pourquoi il ne pouvait pas le lui dire honnêtement. « J’aime beaucoup les chats. » Ce qui était effectivement le cas oui, même s’il n’en avait jamais eu encore. Ses parents avaient eu un pendant un temps, mais depuis sa vie d’adulte il n’en avait jamais eu aucun. « Mais un hibou, c’est bien aussi et en plus c’est assez utile. »

Le jeune homme ne pouvait quand même pas nier le fait que l’utilité c’était important. S’il décidait d’acheter un hibou, il allait pouvoir envoyer des lettres avec, ce n’était pas rien quand même. Mais niveau affection, on ne faisait sans doute pas mieux qu’un chat (quoi que par moment, certain avec leur caractère, ce n’était pas trop ça). Enfin, Flynn n’était donc pas plus avancé maintenant et il ne savait vraiment pas ce qu’il allait bien pouvoir prendre. Et il était évident que le journaliste ne pouvait pas se permettre de prendre les deux.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 265
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Shailene woodley

Message#Sujet: Re: Pourquoi je suis ce que je suis ? // Flynn   Dim 3 Avr - 16:03



Pourquoi je suis ce que je suis ?

 
« Pourquoi est ce que je doute ? »

Je ne sais pas du tout ce que l’homme qui m’ bloquer l’entrée de la ménagerie peux penser de moi, il pense sans doute que je suis une fille qui n’a rien à faire d’autre que venir lui parler de la sorte. Je sais que je pourrai le laisser tranquille en allant chercher mon futur chat pour retourner chez moi. Mais l’homme près de moi à l’air perdu et peut être que je peux l’aider à faire un choix, même si c’est vraiment un choix personnel. Mais il y a aussi le fait que je n’ai pas envie de retourner chez moi pour le moment surtout que je vais devoir expliquer à mes parents pourquoi j’ai pris cet animal sans leur demander leur avis. Je ne veux pas pensée à eux pour le moment, donc j’explique à l’homme près de moi que je suis venu pour un chat et qu’il ne faut pas prendre de décision à la légère, mais je ne pense pas que ce soit son cas Enfin je ne sais pas du tout ce qu’il fait dans la vie, mais il a l’air d’être un homme réfléchie.

Quand il me dis qu’il hésite entre un chat et un hibou, e sourit, au moins il a une petite idée de ce qu’il veut et il ne vient pas dans ce lieu bredouille, je suis assez surprise qu’il me parle ainsi, vu que nous nous connaissions seulement depuis quelques minutes. Je ne connais même pas son prénom, mais ça me touche quelques peu qu’une personne fasse ce genre de chose avec moi, car en temps normal je me moque des autres, mais j’apprécie ce moment et le fait qu’il me donne ses impressions, qui sont tout à fait juste. Il aime peut être les chats, mais un hibou sera utile dans la vie de tous les jours.

- C’est vrai que ce choix est quelques peu compliquer surtout si vous apprécier les chats, peut être que vous devais peut être vous baser sur votre mode de vie. Si vous n’avez pas la possibilité de passer beaucoup de temps chez vous, un hibou sera parfais, mais si vous avez besoin d’une présence quand vous êtes chez vous, le chat est parfait.

Je ne sais pas du tout comment l’homme en face de moi va prendre mes paroles, j’ai essayé de lui exposer mon point de vue. Je n’ai pas du tout voulu lui faire comprendre qu’il avait besoin d’une présence, car sa se voyais très bien qu’il était seul. Pas du tout, c’est juste que c’est les caractéristiques de ses animaux et c’est toujours agréable un chat. Plus le temps passe et plus je me rends compte que je ne connais pas son prénom.

- Je suis désoler de mon impolitesse, je ne me suis pas présenté à vous. Je m’appelle Clio.  



 
Code by Wiise sur Never-Utopia


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 628
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Pourquoi je suis ce que je suis ? // Flynn   Ven 13 Mai - 9:51

Clio & Flynn
Pourquoi je suis ce que je suis ?
Ce qui était certain, c'était que Flynn avait une conversation un peu étrange avec la jeune fille qui se trouvait sous ses yeux. En soit, ce n'était qu'ils parlent, mais ils ne se connaissaient pas et abordaient des sujets un peu personnelle. Le journaliste n'avait aucune raison de taire le fait qu'il hésitait entre prendre un chat parce qu'il adorait les chats ou prendre un hibou parce que ça pouvait s'avérer très utile au quotidien. Mais en même temps, il n'avait pas plus de raison de le lui dire. Ils ne se connaissaient pas et se croisaient simplement à l'entrée de cette ménagerie, Flynn ne devait rien à cette jeune femme. Mais il lui répondait honnêtement quand elle posait ses questions, tout simplement. Et au fond, cela permettait au journaliste de mieux réfléchir à sa situation. Le fait d'exprimer son "problème" - c'était un choix important, mais ce n'était pas non plus la fin du monde - à haute voix lui permettait de poser les bases et de mieux aborder sa réflexion. Il était évident que le jeune homme adorait les chats et qu'il aimerait bien en avoir un chez lui. Mais il était du genre pragmatique par moment, se disant que l'utilité valait mieux que l'agréable. Il ne parvenait vraiment pas à se décider, à croire qu'il allait finir par prendre rien du tout ou les deux en mêmes temps. Mais deux, c'était quand même bien trop. La jeune femme reprit alors la parole, pour le conseiller. Elle n'avait pas de raison de le faire, mais elle le faisait et cela plaisait bien à Flynn. C'était agréable d'avoir une conversation honnête et agréable avec une personne qu'on ne connaît pas. La jeune inconnue lui expliqua alors que le mieux était qu'il voit en fonction de son mode de vie, s'il était souvent chez lui ou pas, s'il avait besoin d'une présence. Effectivement, vu comme cela, Flynn avait bien besoin d'une présence. Il était seul dans la vie - pour le moment - et parfois il trouvait son lieu de vie bien morne. La présence d'un chat pourrait peut-être lui permettre d'oublier un peu la solitude qu'il ressentait par moment.

Avant même que Flynn ne puisse prendre la parole pour répondre à la jeune femme (et la remercier de ses conseils qu'il prenait avec plaisir), celle-ci s'excusa de son impolitesse avant de se présenter. En effet, les deux sorciers n'avaient même pas pris le temps de se présenter correctement. Clio - puisque c'était son prénom - n'avait aucune raison de s'excuser, le journaliste ne l'avait pas fait plus qu'elle. Ils s'étaient simplement laissé emporter par une discussion particulière, ce n'était rien du tout.

« Ne vous en faites pas. » Affirma-t-il dans un premier temps pour qu'elle comprenne que ce n'était vraiment rien. « Je m'appelle Flynn. » Il n'y avait aucune raison que le jeune homme ne se présente pas à son tour, bien au contraire, c'était la moindre des choses. « Je vous remercie pour vos conseils Clio. » Il pouvait à présent l'appeler par son prénom et le jeune homme devait bien avouer que c'était agréable en fait. « Je vais peut-être partir sur un chat. Après tout, si je veux envoyer du courrier, je n'ai qu'à me rendre à la poste magique. »

Oui, cela ne servait à rien de s'étendre sur le fait qu'un hibou était bien pratique. Flynn aimait les chats, autant qu'il en prenne un.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 265
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Shailene woodley

Message#Sujet: Re: Pourquoi je suis ce que je suis ? // Flynn   Ven 22 Juil - 21:04



Pourquoi je suis ce que je suis ?

 
« Pourquoi est ce que je doute ? »

Je ne sais pas du tout pourquoi est-ce que je suis en train de conseiller cet homme, mais je pense que c’est le fait qu’il avait l’air perdu dans ses pensées qui m’ont donné cette envie. Je ne regrette pas du tout de l’avoir fait, même s’il s’agit d’une simple rencontre, au moins ma journée aura était différentes des autres. Et surtout ça me plait de pouvoir l’aider dans son choix final, j’essaie de lui exposer les choses comme je le vois, mais je ne sais pas du tout si ma façon de voir va l’aider dans son choix. Après comme je viens de lui dire il ne faut pas qu’il prenne un animal sous un coup de tête, c’est une décision difficile à prendre et il faut voir en fonction de sa façon de vivre. Je pense que je ne peux pas en dire plus pour l’aider, le choix final ne revient qu’à lui.

Mais au fil de notre discussion, je me rends compte que je ne me suis pas présenté, je rectifie rapidement ce genre de chose en me présentant, il en fait de même en me disant que je ne dois pas m’en faire pour ce genre de chose. Il s’appelle donc Flynn, c’est un très joli prénom, mais je me retiens de le dire à voix haute, surtout qu’il est en train de me remercier pour mes conseils en ajoutant qu’il va s’en doute partir sur un chat, vu que s’il souhaite envoyer du courrier il pourra donc se rendre à la poste. Est ce qu’il prend un chat pour avoir de la compagnie ? Je ne poserai pas la question à voix haute.

- Je suis enchanté de faire votre connaissance Flynn, vous n’avais pas à me remercier pour les conseils que je viens de vous donner. Je trouve que prendre un chat est un très bon choix, il ne reste plus qu’à le choisir maintenant.

Je regarde l’homme près de moi en souriant et j’avance doucement vers le lieu où se trouve les chats, ils sont vraiment beau, je ne regrette pas du tout ma décision, même si je vais devoir expliquer la présence de cette animal à mes parents quand je serai de retour.



 
Code by Wiise sur Never-Utopia


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 628
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Pourquoi je suis ce que je suis ? // Flynn   Mar 6 Sep - 23:09

Clio & Flynn
Pourquoi je suis ce que je suis ?
Finalement, Flynn partait donc sur l’idée d’un chat. C’était sans nul doute la meilleure décision. Les chats étaient quand même bien plus affectueux, ça allait lui permettre d’avoir un peu de compagnie chez lui. Depuis le décès d’Elizabeth, qui commençait quand même un peu à remonter, il n’avait pas vraiment eu de compagnie depuis. Evidemment, bientôt, il allait avoir une nouvelle relation qui allait radicalement changer les choses, en plus de se lancer dans la résistance. Alors, il ne risquait pas de ne pas être occupé les prochains temps, mais pour l’heure, avoir un chat lui semblait vraiment être une bonne idée. Cela faisait un moment qu’il y pensait, c’était sans doute l’instant pour craquer. S’il arrêtait un peu de réfléchir, il agirait sans doute bien plus. Enfin, donc, la décision était prise. Et visiblement, il n’était pas le seul à se lancer dans l’aventure. Puisque Clio aussi était sur le point de se prendre un chat. Les deux sorciers se dirigèrent d’ailleurs vers le lieu où ils se trouvaient et clairement, Flynn les trouvait tous mignon. S’il n’avait jamais été vraiment animaux, il appréciait quand même énormément les chats. Le jeune homme observa un peu donc les animaux se trouvant sous les yeux, en silence. Il n’avait aucune idée duquel prendre, il se doutait que ça allait être un coup de cœur.

« Si je peux me permettre. » Reprit-il en tournant son regard vers Clio, qui se trouvait toujours à côté de lui. Puisqu’elle lui avait été de bon conseil, le jeune homme devait bien avouer qu’il avait envie d’entamer une conversation un peu plus poussée que ce qu’ils venaient d’avoir. Parce qu’au final, ils venaient à peine de se présenter et ne savaient rien du tout l’un de l’autre. Ils n’avaient pas spécialement besoin de savoir grand-chose, mais il ne pouvait pas s’empêcher d’être curieux. En même temps, c’était l’un des grands traits de son caractère, même si ça allait le mener à des situations compliquées. « Vous êtes encore à Poudlard n’est-ce pas ? »

Elle lui semblait jeune, alors Flynn s’était dit qu’elle devait encore être élève à l’école de magie. Le journaliste n’avait pas forcément besoin de savoir ce que Clio faisait de sa vie, mais il devait bien avouer qu’il ne pouvait pas s’empêcher de se poser la question. Enfin, il se la posait sans vraiment se la poser, parce que le jeune homme avait vraiment toutes les bonnes raisons de croire qu’elle était à Poudlard. Et il ne se trompait pas sur le coup. Le jeune homme tourna une seconde son regard vers une cage où se trouvait un chat, un peu plus rachitique que les autres, tout gris. Il semblait moins mignons que les autres, mais bizarrement Flynn lui trouvait soudainement un intérêt.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 265
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Shailene woodley

Message#Sujet: Re: Pourquoi je suis ce que je suis ? // Flynn   Dim 23 Oct - 22:34



Pourquoi je suis ce que je suis ?

 
« Pourquoi est ce que je doute ? »

L’homme qui m’avait bloquer l’entrer de l’animalerie et moi-même avons fini par nous mettre d’accord sur ce que nous sommes venue chercher dans cette boutique, enfin moi je savais déjà ce que je venais faire ici, mais c’est vraiment un plaisir de l’aider à faire son choix et je suis heureuse que nous allons partir tout les deux avec un chat, bien entendu il a fait son propre chat, mais je trouve qu’un chat lui conviendrai mieux. Oui c’est assez étrange, je m’intéresse à une autre personne que moi, mais ce genre de chose arrive souvent en ce moment, mais très peu de personne s’en aperçoivent, je fait toujours mon possible pour le cacher et les autres ne voit qu’en moi que la petite fille capricieuse qui est prête à tout pour avoir quelques alors, alors que ce n’est pas du tout le cas.

Je vais arrêter de pensée à ce genre de chose et je m’avance vers l’endroit ou se retrouve les chats, il y a en certains qui sont mignon, mais je n’arrive pas à trouver le chat que je souhaite, je n’ai aucun critère pour le choisir, je souhaite juste qu’il se passe quelques chose entre l’animal et moi. Mais pour le moment ce genre de chose ne se produit pas, c’est pour cette raison que je tourne mon visage vers Flynn quand il me parle avant de me demander si je suis encore à Poudlard, c’est vrai que je ne peux pas cacher ce genre de chose, même si je vais être admise dans ma dernière année et que je ne sais pas du tout ce que je compte faire après Poudlard, je ne sais pas du tout ce que mes parents accepteront. Quand je répond à Flynn, j’ai un sourire aux lèvres, car je ne veux tout simplement pas pensée à ce genre de chose pour le moment.

- Oui je suis toujours à Poudlard, mais plus l’an prochain. Je dois réfléchir à mon avenir… Et vous que faîte vous dans la vie ? Bien entendu vous n’êtes pas obliger de me répondre si vous trouver que cette information est trop personne pour une personne telle que moi.

Bien entendu je ne serai pas du tout vexer s’il refuse de me répondre, je le comprendrai. Je suis tout de même une inconnue pour moi et nous n’avons pas vraiment échanger sur nos vie personnelle depuis notre rencontre et surtout il peux penser que je ne suis qu’une enfant et qu’il n’a aucun intérêt à partager ce genre de chose avec moi. Mais c’est assez étrange, le peux que j’ai discuter avec lui, je me sens bien, pas dans le sens ou c’est un bel homme, car c’est le cas, mais jamais je en le verrai comme un potentiel homme que je pourrai séduire.


 
Code by Wiise sur Never-Utopia


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 628
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Pourquoi je suis ce que je suis ? // Flynn   Dim 25 Déc - 20:33

Clio & Flynn
Pourquoi je suis ce que je suis ?
Flynn avait deviné juste en pensant que la jeune femme avec qui il était en train de discuter depuis quelques minutes – devant et à l’intérieur de cette animalerie – était encore jeune et donc qu’elle se trouvait encore à l’école de magie. Clio lui confirma donc qu’elle était encore à Poudlard, mais que c’était sa dernière année. Elle allait donc vivre ces derniers mois à Poudlard. Le journaliste se rappelait parfaitement de sa dernière année à l’école, des derniers mois qu’il y avait passé et qui lui manquait quelque peu en fait. Quand on se trouvait sur les bancs de l’école, on avait tendance à en avoir marre et à vite vouloir entrer dans la vie active. Puis, une fois qu’on avait terminé, on se rappelait de ces moments comme des instants bien plus simple que la vie en « dehors ». En tout cas, Flynn considérait vraiment que sa vie était bien plus simple autrefois. Il n’avait pas autant de responsabilités quand il n’était qu’un élève de l’école de magie, quand bien même il ne faisait pas autant de chose intéressante non plus. Mais au vu de ce qui s’était passé depuis sa sortie de l’école, Flynn ne pouvait qu’avoir envie par moment d’y retourner, de retourner dans le passé. Même s’il n’y avait quand même pas tout à rejeter dans son existence.

Clio allait donc bientôt quitter l’école de magie, mais Flynn n’avait pas eu le temps de réagir à sa remarque qu’elle lui posait à son tour une question sur sa vie privée. Le journaliste afficha un sourire amusé en entendant la jeune femme affirmer qu’il n’avait pas besoin de répondre s’il trouvait que sa question était bien trop personnelle pour une personne comme elle. Le jeune homme ne savait pas vraiment ce qu’elle sous-entendait par « personne comme elle », mais en tout cas il ne voyait aucun mal à répondre à sa question. Elle l’avait bien fait elle, après tout, quand il lui avait demandé si elle se trouvait encore à Poudlard. Il n’y avait vraiment aucune raison qu’il ne réponde pas à la question de la jeune femme, bien au contraire.

« Je suis journaliste à la Gazette des Sorciers. »
Quand bien même l’homme n’avait pas travaillait pendant un long moment, il avait bel et bien repris son métier. Même s’il n’était pas forcément au meilleur de sa forme, il était bel et bien journaliste. « Et il n’y a aucune raison que je ne te réponde. » Précisa-t-il alors, revenant sur le fait que la jeune femme considérait qu’elle n’était peut-être pas une personne digne qu’il lui réponde. « Tu entends quoi par « personne comme moi » ? »

Demanda-t-il alors, ne pouvait pas s’empêcher de se montrer curieux. C’était dans sa nature en même temps, il ne pouvait pas s’empêcher d’être curieux.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Pourquoi je suis ce que je suis ? // Flynn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» LUYANA • "Je ne suis pas folle! Je suis spéciale..."
» YASMINE ? J’suis gentil, j’suis gentil mais j’suis pas M. Ingalls !
» *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}
» Je suis là où tu m'as laissée
» Pourquoi moi ? Mais parce que je suis le héros de cette histoire, voyons !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: La ménagerie magique
-