AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Simple comme une lettre à la poste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6207
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Simple comme une lettre à la poste   Dim 29 Nov - 19:52


Jo se trouvait en face de la poste magique du chemin de Traverse. Elle avait tout ce qu'il faut à la maison pour envoyer du courrier, son père avait deux chouette, et il y avait encore le hibou de sa mère. Mais la jeune fille avait eu envie de sortir. Elle était assise sur un muret et tenait deux lettres entre ses mains, l'une était pour Caleb et l'autre pour Daniel. Elle leur demandait si ils allaient bien, et si leurs vies se passaient comme il l'avait souhaité. Et elle leur disait que tout allait beaucoup mieux pour elle. Mais elle hésitait à les envoyer, sans vraiment savoir pourquoi, aprés tout,c'était tous les deux ses amis, et elle pouvait leur écrire n'importe quand. Enfin même si elle suspectait qu'une lettre à Dan, ne fasse que ravivé la colère d'Ines envers elle. Et pour Caleb, rien ne s'y opposait vraiment. Elle regardait la poste d'un air un peu perdu, et inquiet face à ce dilemme. Devait-elle envoyer ses lettres ou non?

Aprés un moment, elle se décida, elle se leva et commença à avancer vers la poste. C'était décidé, elle allait les envoyer, et elle verrait bien ce qu'ils lui répondraient. Elle fit donc quelques pas, puis s'arrêta, en se disant que si ils voulaient vraiment de ses nouvelles, ils lui auraient écrit. Et puis les deux jeunes hommes ne lui manquaient pas tant que ça, elle avait survécu sans eux, durant cette année à Poudlard. Donc finalement elle n'avait pas besoin de leur demander des nouvelles, si il ne voulait pas en donner. Mais quand même c'était des amis, se seraient bête de ne pas savoir si ils vont bien ou non. Elle soupira et fit un pas de plus, mais elle n'avait toujours pas pris de décision concernant son envoi de courrier, pourtant cela devrait simple, comme envoyer une lettre à la poste. Elle arriva devant la porte, et s'arrêta, mais une personne en sortit et fit cogner la porte dans le nez de la pauvre Jo.  

"Aie..." fit-elle en se frottant le nez douloureux. Les lettres de Jo venaient de tomber par terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: Simple comme une lettre à la poste   Lun 30 Nov - 10:29


Rp libre!

Simple comme une lettre à la poste.

Parmi mes habitudes, partir à la poste magique, n'en faisait certainement pas partie. Mais voilà, cette fois-ci était une exception avec laquelle je faisais l'effort et bon, dans un sens cela me donnait une autre occasion de sortir. Certes, je n'étais certainement pas désespéré, pour me donner une excuse aussi puérile pour sortie de chez moi. Mais bon tout cela menait au fait, qu'un correspondant avait envoyé son hibou là-bas et pas chez moi. Pendant que je me préparais, je secouais la tête en repensant à tout cela et je trouvais cette situation pathétique. Oh après cette personne, avait beaucoup de choses dans son esprit en ce moment. Ce fameux correspondant était un cousin plus ou moins éloigner dans ma famille. Mais en tout cas, il pouvait m'aider par rapport à la mission que Tom m'avait confié et voilà que de son côté, il était arrivé au bon moment. Et c'est donc qu'avec un soupir, je partis en direction de la poste.

Pendant que je marchais au chemin de traverse, je me disais qu'heureusement sa mère m'avait envoyé un hibou au bon endroit. Sinon je n'allais certainement pas allez là-bas, enfin en tout cas, aujourd'hui je ferais une découverte et il n'y avait aucun mal à cela. Enfin pas pour l'instant, car je n'étais pas beaucoup occupé jusqu'à maintenant et puis si cela faisait avancer ma mission... J'étais plutôt distraite, en entrant mais rien de spécial n'arriva pour l'instant en tout cas. Et c'est avec la lettre dans ma main, que je prenais la sortie, en pensant à la ranger dans un endroit sur, pour ne pas la perdre. Lorsque j'entendis un "aie" derrière la porte, je fronçais les sourcils car cette voix ne m'était pas inconnue.

Je levais les yeux, en remarquant Jo. Ah la personne mystérieuse, ne l'était plus tout d'un coup. Elle allait s'en remettre, aucune raison de s'inquiéter ne serait une seconde. Maintenant, je me sentais curieuse sur deux lettres qui se trouvaient sur le sol. Alors je me baissais et les pris, sans attendre une jérémiade de sa part. Je levais un sourcil en voyant, que l'une des lettres était destinée à Daniel. Je poussais un soupir et mis mon agacement de côté, à la limite je préférais que ce soit Jo, que Neils. Enfin j'allais tout de même, attendre sa réaction avant de faire quoi que ce soit avec les lettres.

"Oh... C'est toi." Disais-je, reflétant mon ennui mortel en la voyant.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6207
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Simple comme une lettre à la poste   Mer 9 Déc - 17:13


Jo avait espéré que sa querelle avec Ines était finie et qu'elle ne se reverrait pas avant trés longtemps, genre jamais, cela aurait bien arrangé la petite Serpentard. Mais comme la jeune fille n'avait pas de chance, lors de sa première visite au chemin de traverse c'était sur Ines qu'elle tombait. Elle aurait pu être entrain de rire avec des amis, ou faire une balade avec son père. Non c'était pile au moment où elle hésitait à envoyer une lettre à Daniel. Lettre qui était tombé pile comme il faut pour que la jeune Stinwick voit bien à qui elles étaient destinées. Jo n'avait vraiment pas de chance. Elle soupira et ferme les yeux serrant les dents prête à entendre n'importe quelle remarque bien placée. Mais tout ce qui sortit des lèvres d'Ines fut, un "ah c'est toi", d'un ton si ennuyant, qu'elle crut l'avoir rêver pendant quelques minutes. Elle secoua la tête et leva les yeux vers son ancienne camarade de classe. C'était bien de se dire que c'était une ancienne, mais c'était aussi un triste, car c'était une ancienne amie.

"Euh oui... Je voulais envoyer du courrier" commenta simplement la jeune fille en se penchant pour prendre les lettres et les serra contre elle, pour ne plus les perdre. Bien que sa rencontre avec Ines lui coupait tout envie de prendre contact avec Daniel, ou même Caleb, même si ce dernier n'avait rien à avoir dans l'histoire. Elle posa son regard sur les lettres et soupira un peu tristement.
"Euh.. j'ai beaucoup de choses à faire" fit Jo espérant ainsi se séparer d'Ines et qu'elles puissent partir chacune de leurs côtés. Stinwick avait dit qu'elle n'en avait plus rien à faire de Jo, et la jeune fille voulait bien la croire. Mais il se passerait sans doute beaucoup de temps avant que Jo puisse être aussi naturelle que possible en présence de la jeune femme. Bien que cela n'arriverait sans doute pas avant longtemps, et peut-être même jamais. Oui, quitter la Grande Bretagne aprés ses études à Poudlard serait sans doute la meilleure chose à faire, pour prendre du recul notamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: Simple comme une lettre à la poste   Mer 9 Déc - 19:58


Rp libre!

Simple comme une lettre à la poste.

S'il y avait une chose pour laquelle, on était d'accord moi et Jo, allait dans le sens où, l'on ne voulait pas se voir. Mais voilà que ce soit, au chemin de traverse ou ailleurs, ce genre de chose devait bien arriver un jour ou l'autre. Alors bon, ça n'allait pas être de bonne retrouvaille, certes, mais bon ce n'était pas non plus pour lui en faire voir de toutes les couleurs. Non pas ici en tout cas, ce genre de chose avait bien plus de sens à l'école. Maintenant, j'avais l'occasion de faire des choses bien plus intéressante. Et donc, je ne voyais le fait que Jo, voulait à tout prix s'enfuir de ma présence. Après, il fallait bien avouer, que je l'avais martyrisé tout de même. Et lorsque je faisais ça, on pouvait qualifier cela de haut niveau tout de même. Le niveau du débutant, n'était plus pour moi depuis bien longtemps d'ailleurs.

"Euh oui... Je voulais envoyer du courrier" commenta simplement la jeune fille qui prenait ses lettres.

Je poussais un soupir, oui cela devenait bien assez évident pour moi. Sinon pourquoi, Jo irait dans le coin pour le courrier. En même temps de ce côté-là, il y avait un moyen bien plus rapide pour envoyer des lettres, comme nos hiboux personnels. Mais bon, pour la pauvre petite fille, ça lui faisait une petite sortie. En même temps, je me foutais un peu, de ce qu'elle voulait faire dans sa petite vie. On avait beau ne plus avoir de lien toute les deux, mais cela ne changeait pas le fait je t'entendrais plus parler de cette petite personne. Je me demandais si Jo avait tout dit à son père ou non. En même temps, dans un sens, si cela était le cas alors j'en aurais peut-être entendu parler et ce depuis un moment.

"Euh.. j'ai beaucoup de choses à faire." Disait ' elle.

Oh comme elle voulait partir, cela me faisait oui plaisir de la voir de cette façon. J'avais beau, passer à autre chose, mais cela ne changeait pas le fait que mes pensées étaient bien différentes, car j'avais pas mal d'idée en réserve pour cette jeune fille. Je secouais légèrement la tête, avant de lui répondre dans les règles de l'art.

"Je me demandais bien pourquoi tu étais ici, dit donc." Disais-je avec un parfait sarcasme. "Ne te sauve pas comme ça, je ne vais rien faire à tes lettres. Alors envoie-les, même s'il y a l'une des deux lettres destinée à Daniel." Je levais un sourcil avant de répliquer à mon interlocutrice. "Je t'assure que te voir, me fait autant plaisir qu'à toi, mais tu te doutais tout de même, que cela allait arriver tout de même. Alors ne fait pas ta peureuse, c'est vraiment stupide de ta part."

Je roulais des yeux, car il y avait une chance sur deux avant de recevoir une autre réponse, aussi passionnante que les autres. Mais bon, nos conversations allaient assez vite et donc cela m'empêchait de vouloir faire certaines choses assez fâcheuses. Ce n'était pas si mal, dans un sens, je m'amusais un peu à vrai dire. On pouvait voir un peu, le dominant sur un esclave, en allant dans les grandes lignes bien entendu.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6207
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Simple comme une lettre à la poste   Dim 13 Déc - 21:19


Que pouvait répondre la jeune Jo à ça, elle tenait toujours ses lettres contre elle, et même Ines venait de lui donner l'autorisation de les envoyer, bien qu'elle n'en avait pas besoin pour le faire. Mais finalement cela ne lui donnait pas envie de le faire, en fait, elle avait surtout envie d'aller voir ailleurs, si elle y était. Mais en même temps, elle avait l'impression qu'elle ferait plaisir à Ines en n'envoyant pas ses lettres. Elle se décida qu'elle allait entrer dans la poste, mais sans envoyer ses lettres. Oui, elle se doutait bien que les deux jeunes femmes allaient forcément se recroiser, mais elle espérait que ce serait dans trés longtemps, genre quand elle aurait un peu oublié d'avoir peur de la jeune femme. Enfin peur était peut-être un bien grand mot, mais elle était un peu angoissée de se retrouver dans la même pièce et en même temps qu'Ines.

"Je savais bien qu'on se recroiserait" fit Jo d'un ton évident, mais elle ajouta dans sa tête, qu'elle aurait préféré que ça soit dans quelques années. Mais elle savait qu'il fallait affronter sa peur le plus tôt et le plus vite possible, mais la jeune fille avait déjà dépasser ce stade depuis longtemps. Parce que ça fait plus d'un an qu'elle laisse Ines, Lou et d'autres la malmenaient et elle n'avait toujours pas affronter sa peur. Bon il y en avait déjà une de moins à Poudlard, et cela rassurait un peu la jeune Benett.
"C'est ce que je vais faire" commenta Jo en faisant le tour de la jeune femme, pour se retrouver face à la porte qu'elle ouvrit cette fois-ci sans se la prendre dans le nez. La jeune fille se tourna vers Ines, une dernière fois hésita à lui dire quelque chose. Comme un au revoir ou un salut. Elle se contenta d'hocher la tête et entra dans la poste. Mais elle décida de ne pas envoyer ses lettres, et les mit dans son sac, avant de faire bêtement le tour des hiboux. Pour laisser un peu de temps, puis elle ressortit espérant qu'Ines ne serait plus là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: Simple comme une lettre à la poste   Mar 22 Déc - 16:53


Rp libre!

Simple comme une lettre à la poste.

"Je savais bien qu'on se recroiserait" fit Jo mettant en place l'évidence dans sa belle petite phrase.

La vie avait tout de même un sens ironique, pour nous mettre des gens que l'on n'aimait pas forcément sur notre route. Et donc même si ce temps, n'allait pas durer très longtemps entre moi et Jo, il fallait tout de même prendre sur soi avant de passer à autre chose. Bien entendu, j'espérais sincèrement, que je n'allais pas devoir revoir bientôt cette chère jeune femme, que je ne portais plus à mon cœur depuis un moment. En y repensant, les circonstances étaient bel et bien stupides dans un sens, mais voilà que je vois ou non les choses d'un autre point de vue, cela ne changeait pas le fait que je passais à autre chose. Peu importe mes états d'âme, lorsque je prenais une décision, je m'y tenais tout simplement. Enfin bon, mon petit moment avec cette fille, allait se terminer, à mon plus grand plaisir d'ailleurs.

Il me semblait avoir enlevé tout envie, à Jo pour envoyer ces fameuses lettres. Dans un sens, cela pouvait me faire plaisir oui mais bon voilà, je ne voyais pas vraiment l'intérêt d'avoir de la satisfaction dans tout cela. Après tout, cela restait sa décision pour faire ou non sa petite tâche de la journée certainement. Il y avait une chance sur deux, pour que sa petite escapade en ma présence, soit tout expliquer à son cher daddy chéri. Si je voyais bien sa façon de faire, Jo allait très bientôt entrer à la poste, afin de faire semblant d'envoyer son courrier et ensuite, je mettrais en place une belle réplique. Ensuite, je partirais de mon côté sans vraiment attendre une réponse de sa part. C'était bien pour cela, que j'avais choisi de ne pas lui répondre pour l'instant.  

"C'est ce que je vais faire." Répliqua Jo, avant de me contourner, afin de rentrer à la poste.

Sachant qu'elle ne me voyait pas, je levais un sourcil par son geste. La jeune femme essayait de dire quelque chose, mais c'était bien mieux pour tout le monde qu'aucun mot ne sorte de sa bouche. En même temps, ce n'était pas comme s'il aurait eu un énorme impact dans ma vie. Mais bon, je préférais son entrée dans la poste afin d'éviter toute phrase de sa part, pour l'instant en tout cas. Je marchais un peu vers le côté de la boutique, afin de mieux voir le départ des hiboux et je lâchais un petit rire, sachant qu'aucun animal était parti. Malheureusement pour Jo, aujourd'hui il n'y avait pas grand monde dans le coin et donc pour cela était le mauvais moment, pour faire croire à son geste. Je secouais la tête, avant de reprendre ma place initiale afin d'être là pour sa sortie.

Je secouais la tête, en la voyant sortir et je me décidais enfin à lui parler.

"Tu sais Jo, lorsqu'il y a pas beaucoup de monde, cela ne sert à rien de faire semblant d'envoyer tes lettres. Car si je ne trompe pas, il y a seulement eu des hiboux qui sont arrivés à la poste, sans aucun départ." Je m'arrêtais un peu avant de reprendre. "Donc ton geste a été sincèrement stupide de ta part ma chère, à l'âge que tu as, il faudrait peut-être évoluer." Je roulais des yeux. "Après tout fait ce que tu veux, mais tu me fais pitié ma chère Jo, c'est seulement des lettres alors fais-toi plaisir."

Je me retournais avant de reprendre ma route, après si elle voulait répliquer, alors Jo pouvait tout simplement m'arrêter d'une façon ou d'une autre.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6207
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Simple comme une lettre à la poste   Mer 13 Jan - 17:18


Jo n'avait pas envoyé la lettre, et Ines avait vite fait de le comprendre, mais la jeune fille n'avait pas envie de s'attarder sur ce détail, elle pouvait avoir changer d'avis, ou bien avoir envie de l'envoyer plus tard, ou bien même vouloir changer le contenu de la lettre. Mais Ines avait vu qu'elle ne les avait pas envoyé, mais c'est pas grave, même si elle passait encore pour une cruche, Jo en avait marre qu'Ines la rabaisse sans cesse. Elle avait envie de lui envoyer dans la figure des répliques sanglantes, sauf qu'elle ne trouvait jamais rien de probant à dire, de marquant, ou même quoi que ce soit à dire. Alors lorsque la jeune femme lui envoya sa réplique au visage, Jo se contenta de la regarder éberluée, et peut-être un stupidement. Puis Ines fit demi-tour et partait sans rien demander de plus. Jo hésitait à l'interpeler, mais pour lui dire quoi, elle ne trouvait rien à redire, ou bien la laisser partir. Elle soupira et se tourna vers la poste une dernière fois, et regarda les lettres dans sa main. Finalement, elle sortit sa baguette et jeta un sort pour que les deux lettres ne ressemblent plus qu'à un tas de cendres. Plus qu'un an, et elle serait loin de Londres, de l'Angleterre, et de tout ce monde.

Si le destin veut que Jo retrouve Daniel ou bien Caleb, et bien il ferait en sorte qu'ils se croisent et plus voilà. Et si cela n'arrivait pas, et bien tant pis. De toute façon, elle s'en doutait déjà que son amitié avec Daniel, ne résisterait pas à sa dispute avec Ines, et même au moment où elle lui avait dit ses sentiments pour lui. Et son amitié avec Caleb, c'était la même chose, il avait sa vie loin de Poudlard, et elle encore un an à faire. Jo arriva au croisement, et vit Ines marchait dans une direction, alors exprès, elle prit l'autre direction, alors que c'était l'opposé du chaudron baveur, là où elle aurait dû se rendre pour prendre le Magicobus, et bien tant pis, elle va faire un tour avant d'y retourner, espérant ne pas recroiser encore Ines.

FIN POUR MOI!
Je préfère sauter le RP, ici, j'espère que tu m'en veux pas, mais on s'en fera un autre, c'est sure.
Merci pour ce chouette RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Simple comme une lettre à la poste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» - Que voudriez-vous graver sur votre tombe ? - Quelque chose de court et simple, comme : Je reviens dans 5 minutes.
» Divorcer, c'est simple comme bonjour
» Lettre ouverte au président René Preval du colonel Himler Rebu
» Petites phrases comme-ci, comme-ça...
» Go Habs Go - Simple Plan
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-