AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Change moi les idées (Ines)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
avatar
▌ Messages : 414
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Change moi les idées (Ines)   Ven 11 Déc 2015 - 10:09

Les traditions sont ce qui cimente au quotidien une famille que seuls unissent des codes ancestraux, si fermement ancrés dans les esprits que plus personne ne prend le risque de les contester. Lou détestait la plupart de ces traditions, mais comme ses pairs, elle s'y pliait avec docilité. On avait toujours fait ainsi : pourquoi cela aurait-il, alors, des raisons de changer ?

Parmi ces traditions, il y avait donc les vacances en famille. Les Hamilton possédaient une résidence secondaire au nord de l'italie, un manoir isolé (protégé des moldus, cela allait de soi), et ils y passaient toujours une grande partie de leurs vacances.

Ce que cela changeait, en définitive ? Cela ne changeait absolument rien du tout. Les parents Hamilton menaient exactement le même train de vie que d'ordinaire (mis à part que le père en vacances n'allait pas travailler mais restait sur son canapé, son verre de whisky pur feu à la main, et n'en bougeait pas), ses parents ne leur organisaient pas de sortie en bord de mer, ou de visite culturelle (qu'a-t-on à faire du Colisée, après tout ? Il a été bâti par des moldus). Ils étaient juste là, dans la copie conforme de leur manoir de Grande-Bretagne, mais en Italie.

Mais Lou s'en contentait. Il n'était pas vraiment dans sa nature de contester quoi qu'il en soit. Elle s'occupait comme elle le pouvait pour sa part, ce qui consistait, au final, à dévorer chacun des livres de la bibliothèque familiale.

Elle n'était pourtant pas vraiment d'humeur à lire. Elle n'arrivait pas à s'ôter de l'esprit sa conversation avec Tom. C'était inévitable. Bien sûr que c'était inévitable. Mais maintenant, l'inévitable était concret. Et difficile pour elle de cesser de penser à ce à quoi elle pensait sans cesse.

Sans compter que ses parents le lui rappelaient sans arrêt, eux aussi. Tom avait cette capacité là, celle de captiver, et son charisme naturel avait fait des merveilles sur ses parents, au point qu'ils lui avaient bien vite pardonné son statut d'orphelin, et le fait que l'union de ces deux enfants ne satisferait aucun intérêt matériel.

Quelle importance ! Le gendre idéal avait d'autres projets, et elle n'en ignorait rien, dès le départ. À présent, ses parents allaient sans doute lui chercher un mari de secours. Lou s'en moquait une personne. Beaucoup disaient que l'on aime qu'une personne dans sa vie. Personne ne disait que cela n'avait pas pour autant besoin d'être réciproque. Mais elle, elle avait été aux première loges pour le découvrir.

Pour pallier à sa solitude et à ses états d'âme, elle avait demandé à ses parents l'autorisation de faire venir Ines pour quelques jours. Heureusement pour elle, Ines était très appréciée des Hamilton, ils ne se firent donc pas prier bien longtemps.

Et ce fut avec grand plaisir que, ce jour-là, Lou ouvrit la porte à sa meilleure amie, l'accueillant d'un sourire et d'une grande accolade.


"Bonjour Ines ! Entre, je t'en prie. Tu vas bien ?"


Elle lui laissa plus d'espace pour la laisser entrer à sa suite, impatiente d'entendre sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: Change moi les idées (Ines)   Sam 12 Déc 2015 - 21:01


ines & lou

Change moi les idées.

En attendant de recevoir des réponses, par rapport à la mission que m'avait confié Tom, je m'étais en quelque sorte amusé à écrire sur une liste différents sorts aussi merveilleux les uns que les autres. Certes la personne visée, ne pensait pas la même chose mais je m'en fichais totalement. J'allais appeler mon elfe de maison, pour aller prendre un moldu plus ou moins en bonne santé, car il devait quand même tenir un petit moment. Après ça serait la surprise pour voir si cette vermine perdrait la vie ou non. Dans un sens si la mort allait être son destin, alors mon statut de personne innocente prendrait fin. J'avais hâte que cela arrive et puis il fallait que je m'entraîne avant de provoquer de magnifiques meurtres. Je poussais un soupir et appelai Winkie pour prendre un moldu quelconque et en attendant, je partais en direction de ma chambre afin de prendre une douche et mettre une robe assez simple, de couleur rouge bordeaux. Elle s'arrêtait au niveau des genoux et les manches se finissaient aux coudes.

Je venais de claquer des doigts pour faire une coiffure rapide, lorsque cet elfe m'annonça que le moldu en question se trouvait dans la cave. Je faisais un simple signe de tête, je ne prenais pas la tête de répondre, au moins dans un sens je me montrais clémente car sinon elle allait encore couiner. Je me sentais de bonne humeur aujourd'hui et torturer une personne, allait m'extasier encore plus. Je marchais tranquillement vers la cave, tout en réfléchissant sur le sort, par lequel j'allais commencer. Je fis un sourire sadique, avant de rentrer dans l'une des salles de la cave et je commençais sans plus attendre mon entraînement. Je devais bien m'avouer, qu'au début tout était très amusant, entendre la victime criait la mort, j'adorais ressentir le pouvoir en moi. Mais voilà, en fin de compte le moldu n'avait pas tenu le coup et avant même que je ne pense à appeler Winky pour qu'elle se débarrasse du corps. Elle s'était incliné devant moi, pour me dire que le hibou de Lou avait pris place dans le salon.

J'ordonnais à mon elfe, de s'occuper du mort et je marchais vers l'endroit où se trouvait le hibou. Je fronçais les sourcils, car cela ne faisait pas longtemps qu'elle et sa famille était arrivé en Italie pour leurs fameuses vacances. Parfois, je faisais le voyage avec eux, car on m'aimait beaucoup et je me sentais mieux avec sa famille. Faut dire que de mon côté, on s'en foutait un peu de mon existence, donc forcément j'aimais un peu plus les Hamilton. Je n'avouerais pas mon sentiment envers eux, mais j'étais un peu plus douce lorsque je parlais durant ces moments. Après avoir pris la lettre, son hibou était aussitôt reparti. J'étais assez confuse, car ça ne disait pas grand-chose. Mais je sentais que Tom ne se trouvait pas très loin, dans le sens où j'avais remarqué que le parchemin possédait des auréoles, sans doute des larmes. Je poussais un soupir, car maintenant il était mon maître, mais arg je l'avais prévenu à plusieurs reprises. Mais bon, Lou devait me parler, je n'étais pas sa meilleure amie pour rien et puis au final, j'avais une invitation de ses parents pour passer mes vacances là-bas. Un repos pouvait avoir du bien pour moi.

Avec un sort informulé, je fis ma valise et transplanai directement devant la maison de vacances des Hamilton. Je frappais à la porte et peu de temps après Lou arriva afin de ma saluer.

"Bonjour Ines ! Entre, je t'en prie. Tu vas bien ?"

J'entrais dans la maison avant de me retourner et de lui retourner le sourire et l'accolade.

"Bonjour Lou, je vais bien mais toi comment te sens-tu?" Lui demandais-je en étant assez douce.

Oui mon caractère allait vite reprendre le dessus, mais elle avait beau cacher sa douleur, cela ne changeait pas le fait, que je voyais au-dessus de tout cela. Pour l'instant, c'était la consolation avant de la booster pour de bon. Je me retenais de faire une grimace, car avec tout cela, je n'avais pas pensé couvrir la marque des mangemorts. Enfin ce n'était pas grave, Lou allait le voir et je m'expliquerais et ensuite, j'utiliserais un sort pour que sa famille ne le voit pas à leur tour.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
HYDRE
avatar
▌ Messages : 414
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Change moi les idées (Ines)   Jeu 17 Déc 2015 - 13:18



"Bonjour Lou, je vais bien mais toi comment te sens-tu?"


Elle était ravie d'entendre qu'Ines allait bien, d'autant qu'elle était convaincue que sa réponse était sincère. Elle connaissait suffisamment bien sa meilleure amie, en tous cas elle le pensait, pour savoir si elle allait bien ou non. Et si elle allait mal, de toute façon, Lou voulait croire qu'elle ne le lui cacherait pas.

Tout comme la réciproque était également vraie, entièrement vraie. D'ailleurs, Lou comptait bien répondre à son interlocutrice le plus sincèrement possible.

Si elle mit quelques secondes avant de prendre la parole, ce n'était pas parce qu'elle hésitait à se montrer honnête, non, c'est parce qu'elle ne savait pas vraiment quoi répondre.

Tom et elle avaient rompu. Elle savait bien que cela arriverait un jour, ça n'en rendait pas moins les faits douloureux, d'autant qu'elle n'était pas certaine de savoir aimer qui que ce soit après lui, ce même s'il l'avait aimé si mal.

Bien sûr, l'expérience était douloureuse. Elle n'arrêtait pas de penser à lui, et il lui manquait, dire qu'elle rayonnait de bonheur serait un indéfinissable mensonge.

Elle vivait concrètement sa première rupture, et la pilule était difficile à avaler, vraiment difficile... mais au final, elle s'attendait à pire. Elle avait eu le temps, d'année en année, de se faire à l'idée. Et finalement, elle lui était devenue supportable. Plus qu'elle ne l'aurait imaginé. Elle avait le sentiment de cultiver peu à peu une personnalité enfouie, que sa relation avec Tom avait permis de créer, et que leur rupture ferait éclore.

Non, vraiment, elle n'allait pas si mal que cela, finalement. Sans doute mieux que ce à quoi son entourage avait dû s'attendre, en tous cas. Dans ces moments là, d'ailleurs, elle déplorait qu'elle soit considérée comme une petite chose fragile dont il fallait à tous prix prendre soin comme si elle était de sucre, incapable de reprendre du poil de la bête par ses propres moyens. Bon, d'accord, elle donnait cette impression globale, mais puisqu'on ne cessait de lui rabâcher qu'elle était plus forte qu'elle ne croyait, il était temps qu'on cesse de la croire moins forte que ce qu'elle était en réalité.

"Je ne tiens pas une forme olympique mais en fait... je vais plutôt bien. Tu risques de ne pas me croire mais c'est le cas."
Elle marqua une pause. "Tom et moi, on a rompu." Elle esquissa un sourire un peu triste. "Ce n'est pas vraiment une surprise. Tu sais, j..."

Elle ne finit pas la phrase qu'elle avait commencé à prononcer. Elle venait de voir la marque des ténèbres sur son avant-bras.

Lou ouvrit des yeux ronds. Cela ne pouvait signifier qu'une chose et une seule. Et pourquoi ne lui avait-elle rien dit jusqu'alors ? Elle ne lui avait même pas parlé de ses intentions de rejoindre les mangemorts.

Lou encercla son poignet de ses mains. Quelle importance que ses états d'âme en comparaison de cette révélation ! Ça changeait absolument tout... et c'était plutôt étonnant, quand on avait connaissance des contentieux, que partageaient Tom et Ines, même si ça arrêtait à des contentieux et qu'ils avaient plus de points communs qu'ils ne s'en reconnaissaient.


"Tu comptais m'en parler quand, de ça ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: Change moi les idées (Ines)   Mar 22 Déc 2015 - 20:32


ines & lou

Change moi les idées.

En l'observant un peu plus, je pouvais voir que la chère Lou se portait plutôt bien pour l'instant en tout cas. Comme tout le monde, après une rupture on pouvait très bien craquer un peu, je dirais dans ce cas que cela restait un sentiment humain. Et donc, je n'allais pas lui en vouloir si jamais ma tendre meilleure amie se mettrait à pleurer tout d'un coup. Certes, cette phase devait durer peu de temps bien entendu, car on avait une prestance devant les autres en tout cas. Après pendant les moments seuls, ce n'était pas vraiment la même chose. Je me souvenais après la rupture avec Daniel, j'étais une épave mais devant tout le monde, je restais la célèbre Ines. Mais je laissais mes véritables sentiments, dans ma chambre ou dans un endroit discret. Pour le coup, avec Lou je me permettais pas de me lâcher, dans ce sens car elle n'aimait pas ma relation avec lui. D'ailleurs, je me demandais comment elle allait le prendre, si jamais je reformais un couple avec ma moitié.

Après je restais fière envers ma Lou, car elle se montrait tout de même forte. Peu importe ce qu'elle allait dire, je lui laisserais le bénéfice du doute et après, je m'adapterais aux futurs événements. Comme quoi, ce que je lui avais appris par mes leçons, prenait place comme il le fallait.  

"Je ne tiens pas une forme olympique mais en fait... je vais plutôt bien. Tu risques de ne pas me croire mais c'est le cas." Je lui fis un clin d’œil, car je me sentais vraiment satisfaite, de sa réaction. "Tom et moi, on a rompu." Je roulais des yeux, car ce n'était pas une surprise pour moi et elle le savait très bien. "Ce n'est pas vraiment une surprise. Tu sais, j..."

Et voilà, je devais passer par le moment colérique de Lou. Durant ces moments, elle pouvait pratiquement être aussi redoutable que moi. Alors dans un sens, c'était bien que je possédais le statut de meilleure amie, enfin pour l'instant en tout cas. A vrai dire, la personne qui allait mieux comprendre l'histoire derrière ma décision, serait plutôt Daniel que Lou. Mais quelle idée, de ne pas avoir pensé à cacher la marque des ténèbres. Oh après tout, j'allais lui en parler un jour ou l'autre et pour Lou, le plus tôt restait le mieux.

"Alors Lou, avant que l'on commence le sujet fâcheux. Car ta question va bientôt arriver. Je tiens à te dire, que je suis fière de ta réaction, en même temps c'était évident que la relation prendrait fin un jour ou l'autre." Je poussais un soupir. "Et non, je ne vais pas te dire à propos, que tu vas peut-être former un couple avec Tom par la suite." Je lâchais un petit sec. "Car tu le sais aussi bien que moi, ce n'est pas mon genre."

J'avais toujours eu un sacré caractère, c'était de cette façon et pas autrement. Je faisais partie des personnes, avec laquelle on ne voulait pas se frotter. Mais bon là pour le coup, je restais un peu plus soft avec elle. Surtout que j'allais devoir passer aux confidences. Oui bien entendu, j'aurais dû lui avouer, mon intention de faire absolument tout pour repartir avec Daniel. Mais voilà, il y avait pas seulement la raison de mon ex et donc j'espérais surtout que Lou allait rester, sur mes autres raisons tout aussi importantes. Alors je me préparais mentalement à la future discussion. Mais bien entendu, ça n'allait pas se passer dans le hall.

"Tu comptais m'en parler quand, de ça ?"

Je poussais un soupir et me servais du poignet qu'elle m'avait encercler, afin de la tirer avec moi pour que l'on puisse aller dans sa chambre. Je faisais en sorte, que personne ne nous entend et donc je restais silencieuse, le temps faire un sort d'insonorisation afin de prendre toutes les précautions possibles. J'aimais sa famille oui, mais ne sachant pas s'il était présent ou non, je devais bien faire cela. Je ne voulais pas être punie par Tom, peu importe si ses parents deviendraient ou non des mangemorts. Une fois ma tâche terminée, je me retournais vers Lou afin de lui répondre.

"Justement Lou, j'allais t'en parler durant ma visite ici." Commençais-je sérieusement, avant d'aller m'asseoir sur son lit. "Je sais, j'aurais dû t'avouer mes intentions depuis un moment, mais j'ai pris la décision de garder les choses de mon côté. Moi et Tom oui ce n'est pas l'amour fou, mais dans un autre vie, tu sais très bien autant que moi, que l'on aurait une parfaite entente." Je marquais une pause avant de reprendre. "Je sais depuis un moment, des choses qu'il prévoyait de faire par la suite et j'ai gardé le secret. Je veux faire le mal autant que lui, je veux te protéger à tout moment et oui que ça te plaise ou non, je voudrais reformer un couple avec Daniel." Je regardais un peu vers la fenêtre, avant de me consacrer à la jeune femme. "Crois-moi, ça me tue de devoir me plier à ses ordres, mais je gagne de mon côté et lui aussi. Alors dans un sens, tout le monde est content."

Je m'arrêtais de parler et attendis sa réponse, avant de m'adapter à ses paroles. On avait toutes les deux du caractère et dans ces moments, on devait mettre tout cela de côté. C'était le temps, d'une conversation vraiment sérieuse.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
HYDRE
avatar
▌ Messages : 414
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Change moi les idées (Ines)   Jeu 7 Jan 2016 - 16:22

"Alors Lou, avant que l'on commence le sujet fâcheux. Car ta question va bientôt arriver. Je tiens à te dire, que je suis fière de ta réaction, en même temps c'était évident que la relation prendrait fin un jour ou l'autre."


Lou haussa les épaules. À ses yeux, le sujet n'était pas vraiment fâcheux. Ou du moins il n'avait à présent plus de raisons de l'être. Il l'avait été autrefois, oui, elle en convenait, quand elle s'agrippait à la moindre seconde passé avec Tom quand Inès lui rappelait combien elles étaient vaines. Lou en avait déjà conscience, alors, mais elle s'en contentait. Pour elle, c'était suffisant.

Tom Jedusor avait toujours été un objet de contentieux entre elles, comme Daniel avait pu l'être aussi d'ailleurs (car si Inès avait toujours traité Tom avec peu d'égard, Lou n'éprouvait pas plus de considération pour Daniel, elle avait fini par espérer qu'ils se remettent ensemble, parce qu'elle avait bien compris que la jolie blonde n'en démordrait pas, et qu'elle avait besoin de sa compagnie pour être heureuse, ce n'est pas pour autant qu'elle tolèrerait le caractère de Chaser un jour), mais à présent, on pouvait clairement dire que cela appartenait au passé.

Cela appartenait au passé, en effet, puisque Lou Hamilton n'était plus la petite ami du futur seigneur des ténèbres et qu'il n'y avait plus de relation à juger. Elles n'auraient pas à se prendre la tête sur la question car Lou n'avait pas la moindre intention de se morfondre des jours durant en pleurant sur son sort. Elle tirait le meilleur parti de la situation, et si c'était à refaire, elle le referait, elle ne considèrerait pas ses années passées avec Tom comme des années perdues, elle en avait apprécié le moindre instant à sa juste valeur.

Lou esquissa un sourire en coin quand Inès lui dit être fière de sa réaction. Faire la fierté de sa meilleure amie était l'un des plus hauts objectifs de son existence. Et elle-même n'était pas peu fière d'elle au passage. Elle ne perdit pas davantage ce sourire quand Ines lui faisait remarquer que cette relation avait été condamnée par avance. Lou était moins bête qu'on pouvait le croire, elle le savait bien, elle l'avait su dès le début. Bon, il avait p lui arriver de se laisser bercer par d'absurdes espoirs, mais sans jamais complètement y croire. C'était bien pour elle le temps que ça avait duré. Quoi que l'on puisse en penser.


"Et non, je ne vais pas te dire à propos, que tu vas peut-être former un couple avec Tom par la suite. Car tu le sais aussi bien que moi, ce n'est pas mon genre."


Cette fois, Lou leva les yeux au ciel. Elle adorait Ines, vraiment, mais par moment, elle avait vraiment l'impression qu'elle ne la considérait que comme une petite chose inférieure. D'accord, elle se considérait elle-même comme une petite chose inférieure bien souvent, mais cette fois, elle ne semblait pas la comprendre.

Cela étant, elle pouvait lui être reconnaissante. Si Lou était effectivement aux abois, au désespoir, à chercher à tous prix à recoller des morceaux brisés dès l'origine, elle aurait effectivement voulu que sa meilleure amie lui mette un bon coup de pied au derrière pour la faire redescendre sur terre.


"La question ne se pose pas, je n'ai pas envie de me remettre avec lui."

Et le pire, c'est que c'était vrai. Pourtant, elle aimait toujours Tom, elle était même convaincu que son coeur ne saurait jamais plus battre de la sorte pour aucun autre homme, mais elle ne voulait pas revenir avec lui. Parce que cela n'aurait plus de sens.

Le rideau s'était fermé sur leur histoire au moment adéquat. Il n'y avait pas le moindre besoin d'un rappel. Et personne pour le vouloir, même parmi les principaux acteurs de cette jolie mascarade.

Si sujet qui fâche il devait y avoir, il concernait plutôt cette marque découverte sur l'avant-bras de la jolie blonde, en fait...

"Justement Lou, j'allais t'en parler durant ma visite ici. Je sais, j'aurais dû t'avouer mes intentions depuis un moment, mais j'ai pris la décision de garder les choses de mon côté. Moi et Tom oui ce n'est pas l'amour fou, mais dans un autre vie, tu sais très bien autant que moi, que l'on aurait une parfaite entente."


Oui, elle aurait dû lui avouer ses intentions auparavant... Là, Lou avait tout bonnement le sentiment de ne pas être digne de ses confidences. Peut-être était-ce parce qu'elle était à fleur de peau ces derniers temps, mais elle se sentait un peu vexée, oui. Sans doute pour rien.

Mais en tous cas, elle avait raison, et Lou l'avait toujours pensé, d'ailleurs, Tom et Ines avaient tout pour s'entendre, à commencer par leurs caractères très différents. Ce n'était pas pour rien qu'elle tenait autant à eux. C'était des caractères qui lui plaisaient.

Mais fallait-il vraiment qu'elle attende qu'ils soient séparés pour une telle prise de conscience ? Lou se serait bien épargné ces années de reproche.


"Je sais depuis un moment, des choses qu'il prévoyait de faire par la suite et j'ai gardé le secret. Je veux faire le mal autant que lui, je veux te protéger à tout moment et oui que ça te plaise ou non, je voudrais reformer un couple avec Daniel."


Lou comprenait très bien cela. Après tout, les intérêts de Tom était aussi les siens. Par contre, elle fut plus surprise de l'entendre parler du couple qu'elle aimerait reformer avec Daniel. Elle fronça les sourcils. Ça, c'est sûr, elle ne s'y était pas attendue. D'un autre côté, elle devinait où elle voulait en venir, en embrassant la cause des mangemorts, plus rien ne les empêchait d'être à nouveau ensemble.

Au fond, Lou n'avait rien à redire, elle préférait l'avoir de leur côté que contre eux, elle n'aimait juste pas à avoir à découvrir les choses de la sorte, et à avoir le sentiment d'être considérée une fois de plus comme une simple gamine.


"Crois-moi, ça me tue de devoir me plier à ses ordres, mais je gagne de mon côté et lui aussi. Alors dans un sens, tout le monde est content."


Oui... Sur le principe, oui...


"Je ne vais pas te le reprocher, au contraire, j'espérais que ça arrive."
répondit-elle les bras croisés. "Mais j'aurais pensé compter suffisamment pour que tu viennes me consulter avant de prendre ta décision."

Elle peinait à dissimuler la rancoeur qu'elle éprouvait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: Change moi les idées (Ines)   Mar 2 Fév 2016 - 18:05


ines & lou

Change moi les idées.

Je me demandais sur le coup, si ma chère et tendre Lou avait enfin voulu m'écouter, dans le sens où il ne fallait absolument pas s’apitoyer sur son sort. J'étais bel et bien la première personne à être heureuse qu'elle ne formait plus un couple avec Tom. Lou disait que mon couple avec Daniel était néfaste en quelque sorte, mais sincèrement elle n'avait jamais fait le recul de son ancienne relation avec Jedusor. Je savais très bien à quel point mon maître était un parfait acteur, mais voilà je voyais à travers lui et j'en avais perdu du temps à vouloir prévenir ma meilleure amie. Alors oui maintenant, je me sentais entièrement satisfaite que ce soit de l'histoire ancienne. J'allais en tout cas la laisser tranquille pour les vacances, qu'elle se fasse vraiment à l'idée et pourquoi pas après, je ferais en sorte qu'elle voie quelqu'un de correct. Enfin après, il pouvait avoir des chances pour que Tom veuille la récupéré pour n'importe quel raison. Bien entendu, dans ce cas je n'allais rien dire du tout, surtout depuis le jour où j'étais devenue un mangemort. Enfin voilà, j'allais surtout m'adapter par rapport aux futurs événements. Lou était bien la seule personne pour qui j'accepterais de faire une chose pareil. En règle générale, je me trouvais bien en dernière position pour faire agence matrimonial, oh merlin en toute franchise, je n'en faisais absolument pas partie du tout.

Je n'avais absolument pas de cœur, sauf pour elle et Daniel. Ce qui était vraiment énorme à mon avis. Dans mon sens, les autres n'en valaient pas la peine. En ce qui concernait Tom Jedusor, il y avait surtout une loyauté sans failles. Je mettais très nettement ma vie entre ses mains, je devais lui obéir à vie et non je ne regrettais pas ma décision car même je n'allais pas être avec Daniel je le verrais toujours. Mais là pour l'instant, je devais surtout me concentrer sur Lou. Elle allait faire une grande affaire, sur le fait que je sois maintenant un mangemort et en fin de compte, elle allait essayer de me faire culpabiliser sur le fait que je ne lui avais rien dit avant. Mais bon en tout cas, il fallait clore le sujet de Tom enfin pour l'instant en tout cas.

"La question ne se pose pas, je n'ai pas envie de me remettre avec lui."  

Je lui fis un sourire narquois, sincèrement pour le coup il était un peu difficile pour moi de cacher ce que je ressentais réellement. Et puis de toute façon, dans tous les cas j'aurais été assez brusque envers elle. Que Lou avait besoin d'être rassuré d'accord, mais pas trop non plus, on ne se trouvait pas dans un roman à l'eau de rose non plus.

"Tu m'en vois ravie dans ce cas." Disais-je simplement. Je réfléchissais un peu, avant lui poser la question qui avait un rapport sur des futurs plans pour Tom. Dans le cadre où il aurait besoin de Lou, de façon intime par la suite. "Et si jamais il se mettrait en tête, de se remettre en couple avec toi, tu ferais quoi ma chère Lou?" Demandais-je sérieusement. En effet, j'étais curieuse d'avoir sa réaction.

Lorsque je m'expliquais sur mes motivations, par rapport au fait que j'avais maintenant rejoint les rangs de Tom, je voyais bien à quel point elle me comprenait, bon après peut-être moins par rapport à Daniel. Après cela restait tout à fait, évident que je voulais cela aussi et puis pour l'instant je me plaisais toujours à croire, que Daniel comprendrait aussi ma décision afin d'être avec lui. Après ce n'était pas comme si, j'étais une personne gentille et qui changeait afin d'être un parfait mangemort. Absolument tout le monde gagnait dans l'échange, il fallait simplement que toutes les pièces s'emboîtent.

"Je ne vais pas te le reprocher, au contraire, j'espérais que ça arrive." Répondit-elle les bras croisés. "Mais j'aurais pensé compter suffisamment pour que tu viennes me consulter avant de prendre ta décision."

J'étais assez contente, de l'avoir de mon côté sur la décision même de faire partie des rangs de Tom. J'en avais bel et bien la confirmation maintenant. Mais en entendant l'autre partie, je poussais un soupir avant de me lever afin de prendre ses mains. Je les serrais légèrement avant d'ouvrir ma bouche.

"Tu sais très bien autant que moi, que dans tous les cas j'allais t'en parler après avoir fait tout cela avec Tom. Tu es ma meilleure amie et je tiens à toi c'est bien vrai, mais sincèrement entre nous tu aurais été à ma place, tu ne te serais pas engagé dans les mêmes actions que moi?" Demandais-je en montrant un certain sentiment de faiblesse, que je détestais montrer d'habitude. "Je suis bien la dernière personne a montrer de la bonté, enfin sauf pour toi et Daniel et oui j'aurais peut-être du t'en parler avant, mais maintenant c'est faits sans aucun retour en arrière." Je m'éloignais vers la fenêtre avant de reprendre. "De toute façon, tu n'aurais pas cela étrange, que je me comporte comme une parfaite meilleure amie?" Demandais-je avec un certain sarcasme en ricanant légèrement.

Je devais absolument remettre ma carapace, je n'aimais pas montrer ce genre d'émotion et j'avais dû le faire aujourd'hui à mon plus grand désarroi. Je poussais un léger soupir, de continuer ma conversation avec la jeune fille qui allait très bientôt me répondre.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
HYDRE
avatar
▌ Messages : 414
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Change moi les idées (Ines)   Dim 14 Fév 2016 - 11:32


"Tu m'en vois ravie dans ce cas. Et si jamais il se mettrait en tête, de se remettre en couple avec toi, tu ferais quoi ma chère Lou?"


Après toutes ces années d'amitié, Lou avait par moments l'impression que sa meilleure amie ne la comprenait pas du tout, ou pire, ne voyait que ses faiblesses sans accepter de voir aussi ses forces, y compris celles que le temps et l'expérience lui avaient permis d'acquérir.

Lou avait aimé Tom. Elle l'aimait encore, elle l'aimerait sans doute toujours. Elle avait graillé quelques instants avec lui, et elle en était heureuse. Elle était satisfaite de ce qu'elle avait eu, et elle n'en demandait pas davantage. Elle n'en voulait pas davantage. Elle préférait rester sur le souvenir de ce qu'elle avait obtenu. C'était bien assez pour elle.

Et qu'elle arrête de l'appeler "ma chère Lou", elle avait l'impression d'être au beau milieu d'une soirée mondaine. Elles n'étaient que toutes les deux, pourquoi fallait-il qu'elles s'embarrassent de ces civilités en privé ?


"À moins que cela ne serve à conforter une quelconque couverture et soit nécessaire à la cause, non seulement il ne me le demandera pas." Ce serait totalement absurde qu'il le lui demande. "Mais dans tous les cas, je refuserais."

Ce n'était pas une question de volonté ou de possibilité. C'était une question de lucidité. On prenait souvent Lou pour la gourde de service, parce qu'elle s'était permis d'aimer Tom, et que Tom faisait mine de l'aimer pour les bienfaits de son image. Bien sûr, il lui arrivait par moments de vouloir croire que tout ça n'était pas factice, elle aimait bien prétendre. Elle aimait bien rêver... Mais elle savait quand même ce qu'il en était, au fond. Difficile, sans doute, de comprendre, qu'elle puisse assumer une situation qui aurait déplu à tant d'autres. On préférait certainement l'imaginer bête et naïve (elle l'était un peu, certes, mais pas tant en vérité) que résignée.

"Tu sais très bien autant que moi, que dans tous les cas j'allais t'en parler après avoir fait tout cela avec Tom. Tu es ma meilleure amie et je tiens à toi c'est bien vrai, mais sincèrement entre nous tu aurais été à ma place, tu ne te serais pas engagé dans les mêmes actions que moi? Je suis bien la dernière personne a montrer de la bonté, enfin sauf pour toi et Daniel et oui j'aurais peut-être du t'en parler avant, mais maintenant c'est faits sans aucun retour en arrière."


Non, elle ne savait pas. Peut-être Lou était-elle particulièrement susceptible en ce jour précis. Parce qu'elle devait encore se remettre d'une rupture, même consentie, et que c'était la première fois de sa vie, et parce que sa meilleure amie, qui lui disait tout, pensait-elle, croyait normal de ne lui parlait qu'après d'une décision aussi cruciale que celle de rejoindre les mangemorts.

Non, elle ne savait pas, si ce jour devait arriver (et elle s'était dit qu'il arriverait), qu'Ines ne prendrait même pas la peine de l'avertir avant. Elle avait l'impression de lui être si indifférente... Alors qu'Ines était l'une des personnes les plus importantes à ses yeux.


"Je ne te parle pas de ton engagement, Ines, je te parle simplement de m'en parler avant. Même pas d'écouter ce que j'aurais eu à te dire à ce sujet, juste à m'en parler. Mais ça, visiblement, ça ne t'a même pas effleuré l'esprit."

Elle était globalement sur les nerfs, elle ne devrait sans doute pas s'emporter, mais elle avait vraiment le sentiment qu'Ines se montrait parfaitement condescendante avec elle, elle avait du mal à l'accepter.

"De toute façon, tu n'aurais pas cela étrange, que je me comporte comme une parfaite meilleure amie?"


Lou baissa les yeux, la dernière chose qu'elle voulait, s'était s'embrouiller avec Ines, d'autant qu'au cours d'une joute verbale, elle n'avait aucune chance de gagner. La plus brillante et loquace des deux, ce n'était pas Lou. Mais était-ce si difficile de comprendre que tout ce dont elle avait besoin, pour le moment, c'était de son amie, juste elle, et pas de cette fichue carapace ?


"Non, j'aurais trouvé ça normal."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Change moi les idées (Ines)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Change moi les idées (Ines)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le pois congo : source de protéines et de devises
» On ne change pas une equipe qui gagne
» DOLLARISATION / À chaque entreprise son taux de change
» Faudrait que je change mon portable: que me conseillerz vous
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
-