AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeVen 12 Fév - 15:57

Caelan & Flynn
La torture interroge, et la douleur répond.
Il ne fallait parfois pas grand-chose pour que les ennuis nous touchent. Quand on mettait un peu trop souvent son nez dans les affaires des autres, on se retrouvait dans les ennuis jusqu’au cou. Flynn le savait bien, même s’il n’avait jamais eu quand même trop eu à faire au danger direct. Cependant, en tant que journaliste, l’homme avait conscience que par moment, il était possible de se faire des ennemis. Ce n’était pas simplement en traitant des sujets graves que cela pouvait arriver, bien au contraire. Parfois, c’était juste un concours de circonstance, une trop grande curiosité. Flynn n’était pas dénoué de curiosité, bien au contraire, et ces derniers temps il avait eu tendance à découvrir des choses qui frôlait bien trop la noirceur du monde. Il y avait eu ce coup d’œil trop curieux dans le bureau de Dimitri Borodine, qu’il n’imaginait pas du tout aussi proche de la magie noire. Il découvrait également, via Clyde, qu’il y avait des jeunes personnes qu’on ne pouvait pas soupçonner à ce point mauvaise et pourtant…

Mais malgré tout cela, le jeune homme ne s’était pas vraiment douté à s’attirer autant d’ennui. Ce fut bien pour cette raison qu’il fut incapable de prévoir ce qui allait se passer lors d’une soirée, alors qu’il quittait la Gazette des Sorciers pour rentrer chez lui. Comme souvent, il ne se servait pas de la magie pour rentrer, parce qu’il appréciait quand même les marches solitaires. Mais ce soir-là, ce fut visiblement une erreur de sa part. Puisqu’une personne vint à sa rencontre, ce qui allait entraîner un long moment difficile. Flynn n’avait aucune idée de ce que ce sorcier cherchait, ce qu’il voulait et surtout pourquoi il s’en prenait à lui de cette manière. Mais le journaliste ne mit pas longtemps avant de comprendre qu’il ne lui voulait clairement pas du bien, l’entraînant dans un coin isolé, avant de torturer pendant des heures. Il était évident que le journaliste n’était pas censé s’en sortir vivant, mais la chance tourna visiblement à son avantage.

Il profita d’un instant de déconcentration de son tortionnaire, pour agir. Malgré le fait que son corps lui faisait atrocement mal (il n’avait aucune idée de l’état dans lequel il se trouvait, mais au vu de ce qu’il avait subi, il ne devait pas être très beau à voir), il parvint à se libérer des cordes qui le retenaient et à transplaner. C’était un effort surhumain, qu’il allait être incapable de réitérer, mais au moins il venait de quitter son lieu de torture. Pour aller où ? Sur le moment, il n’avait pas vraiment réfléchit. Il savait qu’il devait transplaner, s’éloigner de cet endroit, mais il n’avait pas spécialement réfléchit à l’endroit où il devait se rendre. Il s’était contenté de penser à quelqu’un, Caelan, et ce fut pour cette raison qu’il se retrouva devant la porte de son appartement. Il se contenta de s’écrouler devant la porte, incapable de faire autre chose. Et ce fut en cet instant qu’il remarqua qu’il était vraiment bien amoché.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 892
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeSam 13 Fév - 13:04


La torture interroge, la douleur répond
C

aelan menait une vie en dent-de-scie, ces derniers temps, et cela se constatait d'autant plus depuis que les vacances scolaires avaient commencé. Les cours à Poudlard avaient le mérite de rythmer son quotidien. On ne passait pas du tout noir au tout blanc, du tout au rien. Mais depuis le début de l'été, la jeune femme avait le sentiment de vivre en suspension, dans l'attente constante. Elle savait qu'elle pouvait être appelée à tous moments à combattre pour l'Ysbridion, et elle veillait toujours à être prête, à avoir tout à sa disposition, pour être parée à intervenir immédiatement si nécessaire. Seulement, les jours pouvaient passer, parfois, et aucun signe ne se présentait. Dans ces moments-là, la duelliste expérimentait et éprouvait une sorte de latence indéfinissable, qui l'exaspérait parce qu'elle ne savait pas en profiter, craignait toujours que tombe le couperet, qui vienne briser une harmonie relative, qui existait d'autant moins qu'elle ne faisait rien. Elle s'occupait en attendant, quitte à en faire des crises d'insomnie, toujours sur le qui-vive, incapable de trouver le sommeil.

Et c'était sans doute tant mieux car, quand on vint s'effondrer devant sa porte au beau milieu de la nuit, elle sut instantanément que quelque chose d'anormal était en train de se produire. Aux aguets. Elle se précipita vers la porte et l'ouvrit sans aucune douceur, le tout pour poser ses yeux sur l'homme effondré sur son palier. Son cœur manqua un battement, puis s'accéléra à toute vitesse : c'était Flynn. Et Flynn dans un état terrifiant, il avait dû être roué de coups et meurtris de sortilèges cuisants, elle ne voyait pas comment expliquer autrement l'état où il se trouvait. Mille questions se bousculaient dans l'esprit de Caelan, mais pour le moment, elle tenait surtout à palier au plus urgent. Se remettant de la surprise de cette découverte lugubre, qui lui avait extorqué un juron, elle fit de son mieux pour porter Flynn à l'intérieur (la magie aidant) et pour l'installer sur le canapé, avant de se précipiter dans la salle de bain afin d'y récupérer tout le matériel de soin qu'elle avait à sa disposition (et une chance pour Flynn, sa trousse à pharmacie était bien garnie - c'était aussi ça, d'être sans cesse sur le qui-vive, on se dit qu'on peut toujours retrouver un blessé agonisant devant sa porte).

De retour auprès de Flynn, elle tenta de le "réparer" au mieux avec tout les sortilèges de sa connaissance, et quelques onguents normalement très efficaces. Quand elle eut fait à peu près tout ce qui était en son pouvoir, consciente qu'un passage par Sainte-Mangouste ne serait pas du luxe (mais elle ne voulait pas prendre ce risque tant qu'elle ne saurait pas ce qui lui était arrivé exactement), elle s'installa près de lui, l'observant avec inquiétude.

-Qu'est-ce qui s'est passé ? Qui t'a fait ça ?


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeDim 14 Fév - 15:27

Caelan & Flynn
La torture interroge, et la douleur répond.
Flynn s’en voulait déjà d’être venu déranger Caelan, mais il n’avait vraiment pas su que faire. Il avait dû partir de cet endroit le plus rapidement possible et il lui avait semblé judicieux d’aller la trouver. Parce qu’il ne pouvait pas compter sur beaucoup de personne et qu’elle était sans doute la mieux placée pour lui venir en aide. Ce n’était pas vraiment Clyde qu’il devrait trouver actuellement. La porte s’ouvrit peu de temps après ton arrivé, l’ancienne Auror le découvrant donc dans son état. Flynn était bien incapable de prendre la parole pour le moment, mais par chance, Caelan n’attendit rien de sa part. Elle se contenta de le faire entrer chez lui, non sans douleur pour le corps du journaliste, avant de l’installer dans son canapé. Elle s’absenta un temps, afin de récupérer de quoi le soigner, avant de revenir à ses côtés. En cet instant, le jeune homme était content d’avoir fait le bon choix, il était évident que l’ancienne Auror était la personne adéquate pour lui venir en aide. Même si ce n’était pas gagné, même s’il était loin d’être sorti d’affaire. Le journaliste sentait les premiers effets des sorts de soin de la jeune femme, ainsi que ses onguents, mais ça ne résolvait pas vraiment sa situation. Outre le fait qu’il faudrait qu’il passe à Sainte Mangouste, pour faire bien les choses, il se trouvait surtout sur la liste de cible d’une personne. Et il ne savait même pas pourquoi, du moins pas précisément.

Evidemment, Caelan ne manqua pas de lui poser la question. Flynn mit quelque seconde avant de prendre la parole, il était en train de réfléchir à ce qui venait de se passer. Il n’oubliait pas chaque supplice que le sorcier qui l’avait agressé lui avait fait, mais il n’avait pas pour autant idée de qui il était. Visiblement, il n’avait pas eu envie que cela se sache et heureusement pour lui. Parce que si le journaliste avait eu connaissance de son identité, il n’aurait pas hésité à le dénoncer. Malheureusement, il ne savait pas plus pourquoi il venait de subir tout cela.

« Un sorcier, je ne sais pas qui c’est. »
Parvint-il à articuler, un peu difficilement cependant. A chaque fois qu’un mot traversait sa bouche, il avait le sentiment que toute sa poitrine était en feu. « Je ne sais pas pourquoi. » Le journaliste inspira longuement, avant d’afficher une grimace. « Mais j’ai le nez dans de salle affaire dernièrement… »

Il y avait eu ce qu’il avait vu dans le bureau de Dimitri Borodine (et qui était la cause de ces supplices), il y avait ce que Clyde lui avait raconté aussi. Le fait qu’il se soit intéressé à la mort d’Oly de par son article, découvrant plus de noirceur qu’il n’avait cru au départ. Finalement, tout cela ne tournait qu’autour d’un même jeune homme, mais il n’avait pas encore entièrement conscience. Le journaliste n’avait pas fait le lien entre Borodine et Jedusor, ce gamin que Clyde affirmait être responsable de la mort de sa sœur et qu’il croyait sur parole.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 892
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeDim 14 Fév - 15:48


La torture interroge, la douleur répond
U

n sorcier... Bon, ça réduisait quelque peu le champ des possibilités, puisque cela semblait signifier qu'il ne s'agissait pas d'une sorcière (quoique, des fois qu'il y ait eu du polynectar dans l'affaire, on ne pouvait être sûr de rien), mais ça n'aidait pas vraiment. Ce pouvait bien être n'importe qui. Caelan presserait bien Flynn de lui en dire davantage, de lui décrire son agresseur aussi précisément qu'il le pouvait, mais ce n'était pas encore le moment de lui faire subir un interrogatoire en règle. Mieux valait qu'elle laisse son instinct d'Auror de côté pour le moment - même si ce ne serait pas longtemps, ne serait-ce que pour garantir la sécurité du journaliste autant que possible - et qu'elle s'assure déjà qu'il aille mieux. Le fait qu'il soit capable de lui parler, et ce dans un langage audible et cohérent, était dors et déjà plutôt encourageant. Flynn ne savait pas pour quelle raison exactement il avait été agressé. Cela aurait pu paraître surprenant en soi, on peut torturer sans raison si on est un sadique absolu, mais la torture trouve normalement un fondement déplorable mais logique (pas pour rien que les Wardens autrefois, et l'Ysbrid aujourd'hui, employaient ces méthodes, même si elles n'étaient pas du goût de Caelan), on torture pour extorquer une information, de quelque ordre que ce soit. Si on ne lui avait pas appris les motifs du traitement qu'il avait subi, c'était qu'on avait l'intention qu'il n'en sorte pas indemne, dans ce cas, la situation était d'autant plus grave pour Flynn : sa vie était manifestement menacée. Et les raisons les plus crédibles qu'il trouve à cela étaient sans doute les bonnes. En tant que journaliste professionnel, Flynn ne manquait pas d'aller au bout de ses enquêtes, c'est ce qui en faisait un excellent journaliste, mais également un ennemi potentiel. De nouveau, Caelan fut tentée d'assaillir le journaliste de questions. Quelles affaires avait-il découvertes, lesquelles d'entre elles pouvaient bien justifier ces horreurs ? Mais non, elle n'allait pas l'assaillir tout de suite. D'abord s'inquiéter de sa santé, ensuite, elle se soucierait de sa sécurité.

-Je t'ai jamais dit que ta curiosité te jouerait des tours, un de ces quatre ?
demanda-t-elle, s'autorisant un fin sourire dans l'espoir de dédramatiser un peu la situation. Je crois que non. Dommage, un "je te l'avais bien dit", ça aurait été de bon ton, là... pas de meilleur ton que celui qu'elle employait, relativement léger, qui lui permettait pour sa part de modérer son inquiétude pourtant vivance, et, elle l'espérait, apaiserait un peu le grand blessé. Comment tu te sens ?

Elle ne lui demandait pas de lui répondre qu'il se portait comme un charme, mais elle voulait s'assurer que ses sortilèges de guérison et onguents faisaient bel et bien effet. Tout en posant cette question, elle examinait Flynn afin de s'assurer qu'elle n'avait rien négligé, n'était passé à côté d'aucune blessure cuisante. Elle n'était pas médicomage, il faudrait qu'il reçoive des soins spécialisés, mais elle voulait croire qu'elle était quand même parvenue à apaiser au moins un peu sa douleur et à l'apaiser un peu. Quand il serait question de le venger et de retrouver son agresseur, elle aurait plus de facilités à se montrer véritablement utile.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeDim 21 Fév - 18:13

Caelan & Flynn
La torture interroge, et la douleur répond.
Flynn eut envie de sourire, ce qu’il fit, à la remarque de Caelan, mais cela ne manqua pas de lui tirer une grimace ensuite. Parce que même sourire ça lui faisait mal. Il n’y avait sans doute pas un seul endroit de son corps qui ne lui faisait pas mal, même si les soins de l’ancienne Auror faisaient quand même effet. En attendant, il devait bien avouer qu’il trouvait la remarque de son amie amusante, elle permettait de détendre un petit peu l’atmosphère. Elle ne lui avait jamais dit en effet que sa curiosité allait lui jouer des tours, mais il n’avait pas vraiment eu besoin d’elle pour le savoir. Et pour minimiser les conséquences de cette curiosité. Il était évident qu’il avait le nez dans des affaires trop sombre et que cela avait sans doute un rapport avec ce qu’il venait de vivre. Ou alors, c’était un pur hasard. Le problème, c’était que Flynn n’avait aucune idée de la raison pour laquelle il s’était retrouvé dans cette position. Cela n’avait peut-être pas de rapport du tout, peut-être qu’il était simplement tombé sur un sadique. Quoi que le fait qu’il ne soit au courant de rien devait signifier qu’il n’était pas censé s’en sortir vivant, ce qui était effectivement le cas. Il avait eu énormément de chance d’être encore en vie.

« Tu peux y aller si tu veux, pour te faire plaisir. »

Répondit-il dans une nouvelle grimace, qui devait normalement être un sourire. Ca ne lui dérangeait pas du tout qu’elle lui dise ça, en même temps ça compterait pour toutes les fois où il s’était fait lui-même la réflexion. Il avait pendant un long moment arrêté sa carrière de journaliste et quand il s’était remis au travail, il s’était dit qu’il ne devrait pas se mêler de chose trop grave. Mais sa curiosité avait pris le dessus, comme cette fois ci dans le bureau de Borodine. Ou encore avec Clyde, qu’il n’avait pas pu s’empêcher de questionner encore et encore sur le décès de sa sœur et donc d’apprendre des choses graves.

« Pas très bien. »
Il se redressa péniblement, afin de s’assoir. Il ne se sentait pas vraiment bien allongé, il avait envie de s’assoir, mais chaque mouvement de son corps lui faisait mal. Bon, c’était quand même beaucoup mieux que quand il était arrivé. « Mais je vais m’en sortir. » Dit-il pour rassurer Caelan, qui prenait soin encore de vérifier son état. Il avait beaucoup de chance de l’avoir, elle lui avait sans doute sauvé la vie. Peut-être qu’il aurait mieux fait de se rendre à Sainte Mangouste tout de suite, mais là, maintenant, il n’avait confiance en personne. « Je suis désolé d’être venu comme ça chez toi… t’as été la première personne à qui j’ai pensé quand j’ai pu me sauver. »

Il avait confiance en Caelan, alors il avait décidé de se rendre chez elle au lieu d’aller ailleurs. Ce n’était sans doute pas le moment de devenir paranoïaque, mais il n’avait pas non plus eu beaucoup de temps pour réfléchir quand la possibilité de s’enfuir s’était présentée à lui.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 892
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeDim 21 Fév - 18:37


La torture interroge, la douleur répond
C

aelan, malgré l'offre de Flynn, retint son "Je te l'avais bien dit". Il faut dire que l'état dans lequel il se trouvait mettait la jeune femme à rude épreuve. Même sourire semblait être une entreprise douloureuse pour le journaliste, qui voyait ses sourires se muer en grimace. Elle avait mal pour lui, et elle n'était finalement pas certaine de lui apporter autant que ce dont il avait besoin après l'épreuve qu'il venait tout juste de traverser. Il le lui confirma : il ne se sentait pas très bien. Caelan connaissait un certain nombre de sortilèges de guérison, elle avait une trousse à pharmacie conséquente, chargée de potions et d'onguents divers, parce que ça faisait partie du métier d'Auror, mais elle n'était pas médicomage pour autant. Pour se remettre sur pied, il fallait que Flynn voit un vrai spécialiste. Il avait beau dire qu'il allait s'en sortir, il n'était pas en mesure de le savoir bel et bien, et la jeune femme serait plus rassurée avec un avis médical, même si elle n'envisageait pas de faire transplaner Flynn en l'état, et qu'elle poursuivait de penser que le mener à Sainte-Mangouste était une particulièrement mauvaise idée, en tous cas tant qu'elle n'en saurait pas davantage sur les motifs de cette agression.

-Ne t'excuse pas, tu as bien fait.


Elle se retint d'ajouter qu'elle se sentait touchée d'avoir été la première personne à qui il ait pensé au moment de transplaner pour sauver sa peau. Il avait bien fait, oui, parce qu'elle avait les compétences pour l'aider, d'une part, mais aussi, tout simplement, parce qu'il aurait été tout bonnement hors de question qu'elle l'abandonne à son sort. Ils avaient coupé sans forcément y prêter garde les ponts un certain temps, tous les deux, après la mort d'Elizabeth, mais à présent qu'il faisait son retour fracassant dans sa vie, elle n'avait aucune intention de le laisser tomber. Elle le voyait bien, le sentait bien, elle s'attachait à Flynn... Bien assez pour avoir une peur bleue qu'il puisse lui arriver quoi que ce soit et pour se sentir capable de remuer ciel et terre afin de le secourir. D'ailleurs, elle n'avait pas dit son dernier mot encore.

-Je vais contacter Zelda. C'est notre...
l'infirmière attitrée de l'Ysbridion, mais étant donné qu'elle s'était bien gardée de parler de l'Ysbridion pour le moment à quiconque, elle allait plutôt changer son fusil d'épaules. Une infirmière bien plus douée que moi, elle est totalement digne de confiance.

Elle n'attendit pas son accord. Elle s'empressa de griffonner un mot à la va vite à l'adresse de Mrs Sparkley qu'elle attacha à la patte de son hibou, espérant qu'il trouverait rapidement son destinataire.

-Est-ce que... ça te ferait du bien de boire quelque chose ?


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeSam 27 Fév - 13:36

Caelan & Flynn
La torture interroge, et la douleur répond.
Il espérait en effet qu’il avait bien fait de se rendre chez Caelan en cet instant précis. Non pas qu’il puisse douter une seule seconde de ses compétences et du fait qu’elle allait l’aider, mais il espérait surtout ne pas lui attirer d’ennuie. Il ne pensait pas avoir été suivit, mais qui pouvait vraiment garantir qu’il ne serait pas retrouvé ? Il était peut-être en train de mettre en danger la jeune femme et il ne se pardonnerait vraiment pas de le faire. Il ne voulait vraiment pas lui causer du tort, surtout pas à cause des affaires qui pouvaient l’avoir conduit à un tel évènement. Caelan avait été Auror – donc parfaitement compétente pour lui venir en aide – mais elle avait tout raccroché pour devenir professeur de balai à Poudlard, afin d’avoir une vie bien plus posée. Evidemment, le journaliste était loin de se douter qu’elle n’était pas entièrement posée, qu’elle avait décidé de reprendre le flambeau d’autrefois et qu’elle était prête à se battre de nouveau. Il ne pouvait pas le savoir, puisqu’elle ne lui en avait pas parlé. Il pensait donc, logiquement, qu’elle cherchait simplement à s’éloigner de ce genre de vie et lui, il venait la déranger dans sa tranquillité avec ses histoires douteuses. Enfin, pour l’heure, elle ne savait rien de ces affaires qu’il soupçonnait être à l’origine de cet évènement. Il ne savait pas exactement pourquoi quelqu’un avait cherché de le tuer – c’était bien cela le but de la manœuvre – mais il ne pouvait pas croire que c’était un hasard. Flynn se contenta donc d’adresser un sourire, qui ressemblait plus à une grimace, à la jeune femme quand elle lui affirma qu’il avait bien fait. Il l’espérait vraiment.

Caelan affirma alors qu’elle allait contacter Zelda, une infirmière digne de confiance. Flynn n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit que son amie prenait déjà un parchemin pour griffonner un mot à l’infirmière en question, avant de l’envoyer avec son hibou. A choisir, le journaliste n’aurait pas voulu mettre quelqu’un d’autre au parfum de cette histoire, mais si Caelan affirmait qu’elle était digne de confiance, alors il la croyait. Il avait entièrement confiance en l’ancienne Auror, il se reposait entièrement sur elle en cet instant. Il était vrai que les soins de Caelan lui avait fait du bien, mais son agresseur l’avait quand même sacrément amoché.

« Je ne sais vraiment pas ce que j’aurais fait sans toi. »
Plus Flynn y pensait, plus il était évident qu’il n’aurait eu aucune idée de qui aller voir pour l’aider. Il aurait pu se rendre, sans doute, directement à Sainte Mangouste, mais Flynn n’avait vraiment pas confiance. Il savait qu’il ne fallait pas se fier aux apparences. « Je crois bien que ça me fera du bien de boire quelque chose en effet. »

Peut-être qu’il devrait attendre de voir l’infirmière que Caelan avait appelé, mais honnêtement il avait vraiment soif. Il ne se sentait pas trop mal quand même, même s’il était amoché, il savait parfaitement que ça aurait pu être pire. Au moins, il était en vie.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 892
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeSam 27 Fév - 14:29


La torture interroge, la douleur répond
C

aelan sourit doucement quand Flynn affirma qu'il n'aurait pas su ce qu'il aurait fait sans elle. Elle voulait croire qu'il aurait bien trouvé quelqu'un d'autre dans son entourage pour savoir prendre soin de lui. Disons que l'avantage certain qu'elle avait sur ces personnes, c'était la force manifeste de l'expérience. Elle était Auror depuis de nombreuses années, elle avait fait ses preuves sur le terrain, elle savait gérer les situations d'urgence. Il était bien tombé avec elle parce qu'elle disposait de toutes ces compétences. Mais elle voulait croire qu'il n'y avait pas eu que cela, que la motivation de Flynn à aller la trouver elle plutôt que quelqu'un d'autre n'était pas seulement le fait de ses aptitudes... C'était peut-être trop demander... et ce n'était certainement pas le moment de s'interroger à ce sujet. Sauf qu'elle n'y pouvait rien, une part d'elle avait envie de croire qu'il avait préféré compter sur elle plutôt que n'importe qui d'autre tout simplement parce qu'il s'agissait d'elle, ni plus ni moins que cela.

-Je préfère ne pas savoir non plus.
répondit-elle, choisissant de répondre à son interlocuteur avec humour. Malgré la gravité de la situation, il ne servait à rien de s'appesantir, bien au contraire. Ils y gagneraient davantage à tenter de décompresser, l'un comme l'autre, des angoisses de cette nuit. Il serait toujours temps d'y revenir au moment opportun, à tête reposée, en laissant passer la nuit, peut-être, en dormant sur tous ces problèmes. Je suis indispensable, mets-toi ça dans le crâne. ajouta-t-elle en se levant le temps de chercher un verre dans la cuisine et de le remplir d'eau fraîche. Ceci fait, elle revint s'installer à côté de Flynn et déposa le verre entre ces mains, espérant que cela lui ferait effectivement du bien. Elle avait beau être une pro du combat, la santé n'était pas pour autant son rayon, il fallait bien qu'elle l'admette. Plus sérieusement, tu peux compter sur moi, quoi qu'il arrive et n'importe quand. affirma-t-elle plus sérieusement.

Elle voulait qu'il n'ait pas l'ombre d'un doute à ce sujet. Peut-être que ce qui lui était arrivé n'était jamais qu'un accident désastreux, qu'il s'était retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Elle ne croyait pas trop en cette affirmation, mais sait-on jamais. Dans tous les cas, s'il devait se retrouvait la cible de personnes suffisamment dangereuse pour le mettre dans un tel état, elle avait envie qu'il se sache entouré, pour ne pas dire protégé.

-Tant qu'on ne sait pas ce qui s'est passé, j'aimerais mieux que tu ne restes pas seul...


Elle le pensait sincèrement... Et s'il fallait que quelqu'un veille sur lui, même si elle ne le disait pas, elle voulait que ce soit elle.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeSam 12 Mar - 18:12

Caelan & Flynn
La torture interroge, et la douleur répond.
Flynn afficha un sourire amusée (légèrement douloureux malheureusement) quand Caelan affirma qu’elle était indispensable et qu’il devait se le mettre dans la tête, avant de se lever pour aller chercher de l’eau. Elle n’avait pas tort, elle l’était vraiment. Le journaliste ne minimisait pas ses paroles quand il affirma qu’il ne savait pas ce qu’il aurait fait sans elle. D’autre personne aurait pu l’aider, bien sûr, mais elle était celle qui lui avait traversé l’esprit sur le moment. Peut-être qu’au fond, c’était surtout celle qu’il avait eu envie de voir. Caelan avait des capacités pour l’aider, en tant qu’Auror c’était évident, mais elle était surtout une personne sur qui Flynn savait qu’il pouvait compter sans souci. Pendant très longtemps ils ne s’étaient pas vus et maintenant, le jeune homme se disait qu’il ne savait pas comment il avait fait toutes ces années sans la voir. Outre le fait qu’elle avait été capable de l’aider et techniquement elle pouvait le défendre si jamais les ennuis se pointaient encore, elle était surtout un soutien sans faille. Elle était… elle tout simplement. Flynn était bien incapable de préciser un peu plus le fond de sa pensée. Le jeune homme avait cru mourir, vraiment, sous les mains de son gourou, il avait vraiment envie de la revoir, au moins une dernière fois. Il n’avait rien répondu avant qu’elle ne revienne à ses côtés, lui tendant un verre d’eau. Flynn l’attrapa délicatement, les mains légèrement tremblantes.

« Je sais, merci. »

Il savait en effet qu’il pouvait compter sur elle, ce n’était pas pour rien qu’il se trouvait chez elle actuellement. Le jeune homme porta le verre d’eau à ses lèvres pour en boire une gorgée. Le mouvement en lui-même lui fit un peu mal, mais quand il sentit le liquide couler le long de sa gorge, il en sentit plus de bénéfice. Il se rendait compte simplement maintenant qu’il avait effectivement très soif. Heureusement que Caelan savait prodiguer les premiers soins. Il n’était clairement pas au point, mais il allait s’en sortir. C’était déjà bien mieux qu’avant. Il prit le temps de terminer son verre et de le poser avant de reprendre la parole.

« Je n’ai pas les moyens de me payer un garde du corps et j’ai aucune envie de déranger quelqu’un pour avoir un baby-sitter. »

Flynn appréciait vraiment la sollicitude de la jeune femme et au fond, ça ne le dérangerait pas du tout qu’elle se charge de sa sécurité, mais… il ne pouvait pas vivre comme ça. Il ne pouvait pas se cacher du monde, parce qu’il venait d’être victime d’une agression. Peut-être que cette agression n’avait rien à voir avec lui… bon d’accord, c’était presque certain qu’il était concerné. Mais il n’avait pas envie de vivre dans la peur – quoi qu’il n’ait pas trop le choix non plus – et il voulait encore moins déranger les autres. Déjà qu’il avait le sentiment d’être un poids en cette seconde chez Caelan, il ne voulait pas l’être encore plus. C’était de sa faute s’il se retrouvait là.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 892
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeSam 12 Mar - 19:02


La torture interroge, la douleur répond
C

aelan se doutait bien que Flynn refuserait l'offre implicite qu'elle lui faisait, seulement, elle n'était pas certaine de vouloir lui laisser le choix. Il est certain qu'il n'allait pas se payer les services d'un garde du corps, et ce n'était pas vraiment ce qu'elle attendait de lui non plus, et il ne voulait pas par ailleurs abuser de la gentillesse d'une autre personne. Elle le reconnaissait bien là. Sauf que, en attendant, affirmer qu'elle ne serait pas franchement rassurée à l'idée de le savoir retourner chez lui et au travail après ce qui lui était arrivé était en fait un doux euphémisme. Au vu de ce qui lui était arrivé, et qui laissait supposer un certain acharnement, elle pensait, même, était certaine, que Flynn avait bel et bien été la cible de ces attaques. Peut-être à titre dissuasif, seulement, ce qui justifierait qu'il soit encore en vie alors que ses agresseurs auraient très bien pu finir le travail, mais quand bien même, connaissant Flynn et quoi qu'il ait découvert, cela ne parviendrait pas à le dissuader d'arrêter, et ça lui faisait d'autant plus peur. Elle tenait à lui, peut-être même plus que ce qu'elle n'avait accepté d'admettre jusqu'alors. L'idée de le perdre ou que du mal lui soit fait était un crève-cœur absolument insupportable pour elle. Alors elle ne le laisserait pas partir sans avoir pu s'assurer au préalable qu'il ne risquait rien.

-Pas forcément un baby-sitter... un ange gardien, si tu préfères ? Juste quelqu'un qui s'assurerait qu'il ne t'arrive rien. Le temps qu'on sache ce qui t'es arrivé, tu vois...
Elle poussa un léger soupir. Je suis désolée... Je sais que je peux pas t'obliger à faire quoi que ce soit mais... Elle se sentit un peu idiote d'ajouter cela, mais au point où elle en était, il semblait que c'était son inquiétude qui parlait finalement à sa place. Je tiens à toi. Beaucoup. Je... Je me détesterais s'il devait t'arriver quoi que ce soit. Je le supporterai pas.

La jeune femme baissa les yeux. Elle n'était pas très à l'aise dans cette exercice. L'honnêteté n'était pourtant pas ce qui lui manquait. Bien au contraire, généralement, quand elle pensait quelque chose, elle le disait, et ça ne la dérangeait pas. Elle était franche. C'était un défaut, une qualité... Les opinions divergeaient à ce sujet. Elle s'en moquait. Ça faisait partie de sa personnalité, en tous cas. Sauf que là, elle avait presque le sentiment d'être trop honnête. Comme si c'était vraiment le moment de lui sortir ce genre de choses. Comme si c'était vraiment le genre d'arguments qui allaient le décider à accepter son aide. Non, à la place, il allait sûrement considérer d'autant plus qu'il valait mieux qu'il reste à l'écart d'elle et qu'il se débrouille tout seul comme un grand... Enfin, ce qui était dit était dit, à présent.

-Tu...
Elle se racla la gorge, histoire de reprendre un peu contenance. Tu veux un autre verre d'eau ?


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeSam 19 Mar - 17:46

Caelan & Flynn
La torture interroge, et la douleur répond.
Flynn ne voulait pas prendre sa situation par-dessus la jambe, il savait parfaitement qu’il devait se montrer particulièrement prudent. Le journaliste n’était vraiment pas rassuré par tout cela, mais il ne pouvait pas faire grand-chose pour autant. Il se trouvait visiblement dans une situation qui le dépassait, mais il n’avait pas tente six solutions. Flynn n’avait pas envie, pour autant, d’ennuyer quelqu’un avec ses soucis ou encore d’en apporter à d’autre. C’était compliqué, mais en tout cas, le jeune homme n’avait pas spécialement envie de demander à quelqu’un de le « protéger », c’était bien trop lourd. Il comprenait bien sûr que Caelan souhaite simplement le protéger, s’assurer que rien n’allait lui arriver. Il le comprenait, mais il n’avait pas envie de devenir un fardeau. Il avait le sentiment de l’être depuis tellement longtemps maintenant, depuis la mort de son épouse. Il n’avait vraiment pas envie d’être plus un poids qu’il n’était déjà, de déranger plus Caelan que ce qu’il venait de faire. Elle lui venait déjà en aide, elle venait de le soigner et de s’assurer qu’il s’en sorte (même s’il lui faudrait sans doute d’autre soin aussi). Il ne pensait pas mériter autant déjà. S’il avait des ennuis maintenant, c’était certainement parce qu’il avait mis son nez où il ne fallait pas. Cela lui apprendrait, il savait parfaitement qu’il courait des risques. Il ne méritait donc pas qu’on prenne à ce point du temps pour le protéger et il n’avait vraiment aucune envie de causer plus de tort encore. Même s’il ne pouvait pas non plus empêcher Caelan de s’inquiéter, ce qu’elle faisait apparemment beaucoup.

Flynn ne dit aucun mot quand Caelan affirma qu’il pouvait simplement avoir un ange gardien, au moins le temps qu’ils arrivent à savoir pourquoi il avait été agressé de la sorte. Oui, c’était sans doute plus raisonnable, mais le jeune homme avait un peu de mal à changer d’avis. Flynn aurait pu rétorquer quelque chose, mais il ne le fit pas. Parce que Caelan continua sur sa lancée et affirma qu’elle tenait beaucoup à lui et qu’elle n’avait pas envie que quelque chose lui arrive, même si elle ne pouvait pas non plus lui faire changer d’avis. Flynn se sentit un peu mal à l’aise en cet instant, ne sachant pas vraiment comment il devait réagir. Non pas qu’il n’appréciait pas les propos de l’ancienne Auror – qui l’était plus encore maintenant qu’il ne le croyait – justement, il les appréciait à leur juste valeur. Il s’en voulait sincèrement de lui causer de l’inquiétude de cette manière. Il ne voulait vraiment pas qu’elle s’inquiète, même si évidemment elle avait sans doute toutes les raisons du monde de le faire.

« Non merci. » Dit-il dans un souffle pour répondre à la question de Caelan, concernant un nouveau verre d’eau. Il n’avait plus soif non. « Ecoutes, je ne veux pas te causer plus d’ennuis que ce que je t’en donne déjà… » Il marqua une pause, ne lâchant pas le visage de Caelan du regard. Il leva doucement son bras (les mouvements de son corps continuaient de lui faire mal…) pour venir déposer une main sur la joue de la jeune femme. « Je ne veux pas que tu te sentes coupables de quoi que ce soit… je suis désolé. »

Oui, il l’était. Il n’avait aucune envie de l’inquiéter ou encore de lui faire plus de mal encore. Peut-être qu’il devrait s’éloigner d’elle pour la protéger, mais il en était bien incapable.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 892
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeSam 19 Mar - 18:21


La torture interroge, la douleur répond
O

n le répétait bien souvent à Caelan : elle parlait trop. Chez elle, il n'y avait pas de filtre. Quand elle avait quelque chose à dire, elle le disait, elle articulait sa pensée sans vraiment se soucier, d'ordinaire, de la manière dont elle allait être entendue... ou alors elle s'en souciait trop tard. En l'occurrence, elle regrettait vraiment de ne pas avoir tenue sa langue. En bonne égoïste qu'elle était, elle avait inversé les rôles. C'était pour Flynn qu'il fallait s'inquiéter, et pour Flynn seulement, rien d'autre, personne d'autre. Ses états d'âme à elle importaient peu. Si elle s'en était un peu servis dans l'espoir de faire changer d'avis son interlocuteur, elle savait pertinemment que sa méthode avait été assez déloyale. Et risquée. Pour elle. Parce qu'elle avait vraiment trop parlé. Quand elle affirmait qu'elle tenait beaucoup à lui, qu'elle tenait bien trop à lui pour accepter qu'il se mette en danger sans savoir se pardonner de ne pas savoir le protéger, elle ne mentait pas. Elle était même en dessous de la vérité. Et elle s'en rendait compte en même temps que les mots franchissaient le seuil de ses lèvres, ce qui était encore pire, car l'absence du précieux filtre susmentionné la mettait un peu mal à l'aise. Avoir pris concrètement conscience du fait qu'elle pourrait perdre Flynn, comme ça, du jour au lendemain, lui avait remué les entrailles. Mais une fois encore, on s'en foutait, là, maintenant, tout de suite, de l'état de ses entrailles à elle.

-Tu ne me causes aucun ennui.
affirma-t-elle avec sincérité. Et pour cause, si elle voulait des ennuis, elle était tout à fait capable de s'en causer toute seule, elle n'avait pas besoin d'attendre après Flynn pour cela. Elle trembla légèrement quand elle sentit la main du journaliste se poser sur sa joue. Oui, c'était agréable, mais... Elle songea à Elizabeth. C'était idiot, surtout maintenant. Et tout à coup, elle arrivait à se sentir inquiète ET coupable. Il venait la trouver en toute confiance, et elle... Bref. Elle attrapa doucement la main de Flynn et l'écarta de sa joue. Et si tu ne veux pas que je me sente coupable de quoi que ce soit... Sauf que c'était déjà le cas, seulement, ça ne concernait pas ce qu'elle-même aurait forcément pensé de prime abord. Suis au moins mes conseils, d'accord ? Enfin, sois juste prudent, quoi...

C'était trop peu, comme conseils, elle avait envie de l'empêcher de sortir de cette pièce pour être sûre qu'il ne lui arrive rien, mais elle se rendait bien compte qu'il y avait une part d'égoïsme dans une requête de ce genre. Flynn était un grand garçon, s'il voulait prendre soin de lui tout seul ou faire appel à d'autres pour l'entourer, elle n'avait pas son mot à dire.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeDim 20 Mar - 11:08

Caelan & Flynn
La torture interroge, et la douleur répond.
Flynn se rendait bien compte qu’il n’agissait peut-être pas de la bonne manière, mais il ne parvenait pas à s’empêcher de vouloir protéger Caelan des éventuels soucis qu’il pourrait lui apporter. Evidemment, la jeune femme savait très bien en avoir sans lui, mais ça n’empêchait pas qu’il n’avait pas envie d’en rajouter une couche. Peut-être, qu’avec un peu de chance, ce qui venait d’arriver n’était rien du tout (bon, même lui n’y croyait pas en fait). Dans tous les cas, il n’avait pas envie d’entraîner la jeune femme dans ses soucis, parce qu’il ne supporterait pas que quelque chose lui arrive par sa faute. Elle se sentirait coupable de ne pas parvenir à le protéger comme elle le disait, il se sentirait de son côté coupable de lui causer du tort. Elle affirmait qu’il ne lui causait aucun ennui, mais le jeune homme ne parvenait pas vraiment à la croire sur parole. Qui pouvait dire que les hommes qui s’en étaient pris à lui à l’instant n’étaient pas parvenu à le suivre par exemple ? Flynn avait tenté de se montrer prudent, bien sûr, mais il ne pouvait pas garantir à cent pour cent qu’ils n’étaient pas sur sa trace. Caelan pouvait se défendre évidemment, bien plus que lui, mais quand même. Flynn avait posé sa main sur la joue de Caelan dans un geste tendre, mais elle l’écarta doucement. Ce mouvement lui fit un peu l’effet d’une cascade glacée, légèrement douloureux quand même. Flynn avait un peu de mal à savoir ce qu’il ressentait en cet instant précis, ou alors au contraire… il ne le savait que trop bien. Il y avait quelque chose différent maintenant avec Caelan depuis qu’ils s’étaient retrouvés. Il y avait quelque chose de différent en lui aussi. Ce n’était pas pour rien qu’il avait à cœur de la protéger, sans doute plus que d’autre d’ailleurs.

« Je me serais, je te le promets. »

Dit-il finalement, quand Caelan lui demanda d’être prudent. Il avait l’intention de l’être dans tous les cas, même s’il affirmait ne pas avoir envie d’imposer sa sécurité à quelqu’un. Sa présence, peut-être, sa sécurité, certainement pas. Il n’avait aucune idée de pourquoi il avait été agressé de cette manière, mais il espérait pouvoir épargner encore des soucis. C’était sans doute plus facile à dire qu’à faire, mais il comptait bien être prudent oui. Pendant quelques secondes, Flynn ne dit rien, se contentant de regarder Caelan dans les yeux et il se sentit soudainement troublé. Il se doutait pourquoi, mais il se dit aussi que ce n’était sans doute pas une bonne chose. Il se sentait un peu perdu.

« Je… je devrais… peut-être te laisser tranquille. Je t’ai embêté suffisamment… »

Oui, bon, il disait ça, mais en réalité il n’avait aucune envie de s’en aller. Bien au contraire, si ça ne tenait qu’à lui… mais ça ne tenait pas qu’à lui. Il n’avait pas envie de se faire des films inutilement, ça ne le mènerait sans doute nulle part… Sur ces mots, le jeune homme se leva. Mais l’exercice se montrait bien plus complexe qu’il ne le pensait et il ne tint pas sur ses jambes.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 892
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeDim 20 Mar - 11:47


La torture interroge, la douleur répond
C

aelan avait vraiment eu envie de croire dans la sincérité de son interlocuteur, quand celui-ci lui avait affirmé qu'il serait prudent. Et elle était convaincue qu'il avait l'intention de l'être. Mais elle le connaissait, quand même, et sa curiosité pourrait bien finir par lui faire défaut de nouveau, à un moment ou à un autre... Sans compter que, même en faisant le plus attention possible à soi, quand on a des tueurs (ou des intimidateurs violents) aux trousses, on ne peut pas vraiment se permettre de renoncer à l'aide d'une Auror émérite (ou d'une ex Auror, puisque c'était ce qu'il imaginait) sous le prétexte de lui éviter des soucis. Les problèmes qu'elle pourrait rencontrer, elle s'en moquait bien. Elle n'était plus à cela près, et elle doutait fort que ce soit les agresseurs de Flynn qui finissent par avoir raison d'elle, même si on ne pouvait jamais être sûr de rien. Caelan avait préféré ne pas insister. De toute façon, avec ou sans l'accord de Flynn, elle le protègerait. Elle retint une nouvelle réflexion quand il lui affirma qu'il l'avait embêtée suffisamment longtemps. Mais quelle image lui donnait-elle ? Ce qui l'embêterait, là, maintenant, c'était plutôt qu'il s'en aille. Mais elle ne savait pas l'exprimer. D'autant moins que... bref... elle avait le sentiment que tout ce qu'elle pourrait dire à ce stade serait susceptible de prêter à confusion. Parce que c'était le cas. Et ce n'était vraiment pas le moment de se perdre dans ce genre de considération. Et en attendant, il était hors de question qu'elle le laisse s'en aller. Tant pis si sa présence le dérangeait à ce point, tant qu'il était en bonne santé. Et il avait besoin de soins plus sérieux que ceux qui lui avaient été prodigués. Zelda allait bien finir par arriver. Elle aurait voulu le faire comprendre à son interlocuteur, mais en définitive, la corps du jeune homme imposa ses propres interdits à sa place. Ses jambes vacillèrent. Dans un geste inquiet, Caelan s'était précipitée vers lui, et le tenait à présent dans ses bras, sans même trop l'avoir compris elle-même, sans être pour autant capable de vraiment comprendre cette étreinte spontanée qu'elle n'arrivait pas à relâcher à présent, quand bien même elle n'arrangeait peut-être pas les blessures de son interlocuteur de la sorte.

-Reste, s'il te plaît.
lui dit-elle, le maintenant toujours fermement serré dans ses bras. Tu ne m'embêtes pas. Je veux que tu restes, tu comprends ?

Elle se sentait étrange. Parce que ces mots lui venaient très sincèrement, et elle savait pertinemment qu'ils reflétaient plus d'honnêteté qu'elle ne saurait en exprimer. Elle voulait qu'il reste parce qu'elle voulait être avec lui. Au-delà de l'inquiétude que lui inspirait son état et de la crainte que ce cas de figure finisse par se reproduire. Elle voulait qu'il reste parce qu'elle aimait chacun des instants qu'ils passaient ensemble, au-delà du motif le plus évident qu'il avait à rester. C'est-à-dire qu'il n'était pas même capable de tenir sur ses jambes.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeSam 9 Avr - 17:27

Caelan & Flynn
La torture interroge, et la douleur répond.
Flynn n’avait aucune envie de partir, c’était une évidence. Mais en même temps, le jeune homme n’avait aucune idée de ce qu’il devait faire ou pouvait faire même. Il n’avait vraiment pas envie d’être un poids pour Caelan. En soit, il ne voulait l’être pour personne évidemment, mais il voulait l’être encore moins pour l’ancienne Auror. Il ne savait pas vraiment pourquoi, mais c’était comme ça. Il n’avait pas envie d’être un boulet dans sa vie, ce qu’il avait un peu le sentiment d’être en cet instant. Il avait pensé à elle directement quand il s’était retrouvé dans cette situation, pas seulement parce qu’elle était en capacité de l’aider. Il y avait d’autre chose en dessous, qu’il ne savait pas vraiment s’il arrivait à le comprendre. Quoi que si, il le comprenait de plus en plus, mais c’était une chose de le comprendre et de l’accepter. Il n’avait donc pas envie de partir, mais il se leva quand même. Sauf que malgré le fait qu’il se soit levé, il fut bien incapable de s’en aller. Son corps ne parvint pas à le porter assez pour qu’il puisse faire le moindre pas vers la porte, ce qui était peut-être un signe ? Flynn n’en savait rien, mais il sut que l’ancienne Auror se leva rapidement pour le rejoindre et le prendre dans ses bras, le maintenant afin qu’il ne tombe pas. Flynn fut bien incapable de décrire la sensation que cela lui fit quand il la sentit le prendre dans ses bras. C’était agréable, même si cela lui faisait quand même un peu mal. Mais le moindre contact allait lui faire mal pendant un moment, c’était évident au vu de l’état dans lequel il se trouvait. Le côté agréable prenait le dessus de toute façon, même si ça l’angoissait un peu et il ne manqua pas de resserrer un peu plus cet étreinte. Les mots de la jeune femme étaient aussi agréables. Elle voulait qu’il reste. Il ne l’embêtait pas. Flynn voulait croire qu’elle était sincère, mais quand même. Il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir encore envie de fuir, mais c’était simplement parce qu’il avait peur de ce qu’il pouvait faire. De ce qu’il avait envie de faire. Et ce qu’il fit d’ailleurs.

Parce que sans dire quoi que ce soit et se laissant simplement porter par les évènements et se sentiments, le jeune homme observa longuement le regard de Caelan avant de finalement approcher ses lèvres des siennes. Il ne savait pas du tout ce qu’il était en train de faire – enfin si, mais bon – il était un peu perdu dans ses émotions et ne savait pas trop où il allait aller, mais il y allait de toute façon. Parce que dans tous les cas, il avait envie de ça depuis un moment. Depuis qu’ils s’étaient retrouvés, Flynn savait que les choses étaient différentes avec l’ancienne Auror, mais en même temps ça lui faisait un peu peur. Parce qu’il fallait bien avouer, l’homme vivait encore avec l’ombre de sa défunte épouse.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 892
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeSam 9 Avr - 18:00


La torture interroge, la douleur répond
P

endant plusieurs secondes, ni l'un ni l'autre ne dirent rien, ils se contentèrent de se regarder, et Caelan se sentit étrange. Ce n'était pas nouveau, elle l'était depuis qu'il avait passé le pas de sa porte, comme ce sentiment s'était imposée à elle depuis que leurs chemins s'étaient croisés de nouveau à Gringotts, mais s'il devait se passer quoi que ce soit entre eux (et évidemment, cette pensée lui avait déjà traversé l'esprit, puisque Flynn était bien loin de la laisser indifférente), elle n'avait pas imaginé que ce puisse être en de telles circonstances. D'ailleurs, elle avait trouvé préférable de ne pas l'imaginer. Elle supposait Flynn trop attaché à son épouse décédée pour vouloir refaire sa vie, et elle-même s'en voulait de savoir envisager à ce point une relation avec Flynn alors qu'elle avait été une proche amie d'Elizabeth. Qu'est-ce qu'elle penserait d'elle ? La culpabilité devait normalement venir freiner toute initiative.

Sauf qu'elle disparut comme neige au soleil quand le journaliste approcha ses lèvres des siennes et l'embrassa. Elle sentit les battements de son cœur s'accélérer tandis que ses maux et réflexions se taisaient pour de bon. C'était aussi inattendu qu'agréable. Flynn était là, avec elle et, sans que rien ne l'y prépare, sans qu'elle ait osé admettre qu'il pourrait peut-être éprouver quelque chose pour elle, lui aussi, il l'embrassait. Quand ses lèvres se détachèrent des siennes, ce fut à son tour de lui rendre son baiser, avant de l'inviter avec douceur à se rasseoir. Elle n'était pas bien certaine de ce qu'ils étaient en train de faire, tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle aimait vraiment ça, comme il fallait bien qu'elle admette s'être grandement attaché à Flynn. Leur relation, depuis leurs retrouvailles, n'avait plus eu grand chose à voir avec celle qu'ils entretenaient quand Elizabeth était là, et où leur entente était cordiale sans s'autoriser à être vraiment proche. Une fois qu'ils furent assis, elle déposa doucement une main sur sa joue, le regardant dans les yeux.

-C'était juste de la gratitude, ça, ou autre chose ?


Elle avait parlé sur le ton de l'humour, puisque c'était ce que Caelan faisait toujours quand une situation la décontenançait, mais le fait est qu'elle s'interrogeait sincèrement. Flynn avait vécu une nuit éprouvante. Il se pouvait parfaitement qu'il soit juste perdu, égaré émotionnellement, et qu'il se soit laissé porter par quelque chose qui ne relevait pas des sentiments que Caelan, pour sa part, ne pouvait plus se cacher éprouver pour lui. Quelque part, elle avait le sentiment de profiter un peu de son état de faiblesse, et elle trouvait cela pire encore. Dans un monde idéal, ils se seraient rapprochés comme le font deux individus normaux, sans heurts et sans séance de torture, mais ils n'étaient pas normaux... et ce monde était bien loin d'être idéal.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeDim 10 Avr - 0:19

Caelan & Flynn
La torture interroge, et la douleur répond.
Ce n’était sans doute pas le bon moment, mais tant pis. Les évènements et le rapprochement soudain de leurs corps avaient provoqué cet instant, que le jeune homme devait bien avouer avoir eu envie de connaître depuis un moment. Flynn s’était bien rendu compte que les choses étaient différentes avec Caelan depuis qu’ils s’étaient retrouvés, ils n’avaient vraiment pas la même relation que quand Elizabeth était encore en vie. Et ce n’était sans doute pas le moment idéal pour penser à sa défunte femme. Le jeune homme devait bien avouer qu’il était un peu perdu dans ses sentiments, mais cela n’avait rien à voir avec les évènements de cette nuit. Le journaliste eut peur pendant un temps qu’elle le repousse – ce qu’elle aurait eu le droit de faire évidemment – mais bien au contraire, elle répondit à son baiser et ne manqua pas de lui en offrir un également, avant de les inviter doucement à s’asseoir. Il était évident qu’il valait mieux éviter les mouvements brusques pour le moment. Ils s’installèrent donc de nouveau dans le canapé et Caelan ne manqua pas de l’interroger un peu sur ce qui venait de se passer.

C’était compréhensible, ça semblait vraiment venir de nulle part. Mais ça ne venait pas de nulle part, bien au contraire. Depuis qu’elle était revenue dans sa vie, Flynn avait vraiment senti le changement, c’était tellement agréable. Et effectivement, les évènements de la soirée jouaient quand même un peu dans ce qui venait d’arriver. Outre le fait qu’il ne se serait pas retrouvé chez l’ancienne Auror sans cela, ça lui avait peut-être ouvert un peu les yeux. Voir même beaucoup.

« J’ai pas vraiment l’habitude d’embrasser les gens par gratitude. » Répondit-il dans un fin sourire à la jeune femme, attrapant sa main dans la sienne. « Depuis que tu es revenue dans ma vie, tu l’as complètement illuminé. » Il espérait qu’elle ressentait la même chose que lui, mais il avait moins de doute maintenant que ce simple contact avait eu lieu, mine de rien, il allait changer beaucoup de chose. « Si je suis venu jusqu’ici ce soir, c’est pas simplement parce que je me suis dit que tu pouvais m’aider. Je n’ai pas arrêté de penser à tout, tout le temps. J’avais peur de ne plus jamais te revoir. »

S’il était mort ce soir, si ses tortionnaires avaient été jusqu’au bout, c’était effectivement ce qui se serait passé. Il n’aurait plus jamais eu l’occasion de poser son regard sur le visage de Caelan et il aurait perdu la possibilité de lui dire franchement ce qu’il avait sur le cœur. Même si ça n’avait pas été simple pour autant, mais on ne pouvait pas dire que Flynn était particulièrement doué.

« Mais je ne sais pas si je suis encore fait pour ça. »
Les relations, parce qu’il était évident que ce n’était pas juste des sentiments en l’air qu’il était en train d’avouer à l’ancienne Auror. « Et j’ai une vie bien trop instable apparemment… »
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 892
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeDim 10 Avr - 10:08


La torture interroge, la douleur répond
C

aelan esquissa un fin sourire quand son interlocuteur affirma qu'il n'avait pas l'habitude d'embrasser les gens par gratitude. Il y avait un début à tout, mais néanmoins, elle appréciait comprendre ce qu'il sous-entendait. Ce baiser, ce n'était pas seulement l'effet du trouble et de la reconnaissance. Il l'avait embrassée parce qu'il en avait eu l'envie, même si ce n'était pas le lieu, ni le moment... ou peut-être que c'était bel et bien le lieu et le moment, parce qu'il leur avait fallu cela, ces circonstances précises, pour oser se livrer l'un à l'autre, pour s'ouvrir leur cœur. Elle apprécia le contact de ses mains dans les siennes, elle avait le sentiment que ce geste était le plus naturel du monde, l'inquiétude avait laissé place à un bien-être qu'elle pouvait admettre s'expliquer. Et les déclarations qu'il lui fit ensuite n'ajoutait qu'à ce sentiment, tandis que son sourire ne pouvait s'empêcher de s'élargir à mesure que Flynn parlait. Elle avait illuminé sa vie, disait-il. Peut-être exagérait-il un peu, mais c'était diablement agréable à entendre. D'autant que c'était réciproque. Ils avaient trouvé si facilement une telle complicité en se retrouvant, tous les deux, qu'il était bien difficile de ne pas admettre qu'ils étaient véritablement bien, ensemble. La suite était plus agréable encore. Elle avait espéré, oui, en son for intérieur, que son choix de la trouver en premier n'était pas seulement motivé par le fait que son passif lui permettait de gérer les situations d'urgence.

Elle voulut répondre, lui ouvrir son cœur à son tour, mais Flynn reprit la parole, la refroidissant légèrement. Il ne savait pas s'il était encore fait pour cela : sous entendu, pour une nouvelle relation. Elle ne pouvait pas le lui reprocher, c'était normal. Après ce qu'il avait vécu, l'idée de vivre une nouvelle histoire ne devait pas forcément être des plus simples. Mais si quelqu'un devait lui prouver qu'il était capable d'aimer de nouveau, de s'engager une fois encore dans une relation, elle espérait que ce puisse être elle. En termes de déconvenues sentimentales, Caelan n'avait jamais subi ce que Flynn avait dû affronter, sa dernière relation s'était achevé de façon catastrophique quand Septimus s'était barré pour sa reine des glaces, mais elle avait eu le temps de s'en remettre, depuis, par contre, pouvait-on vraiment se remettre un jour de la mort de sa famille ? Caelan ne pouvait pas avoir la prétention de croire qu'elle pourrait guérir en quelques secondes ces plaies qui n'avaient peut-être pas encore eu le temps de cicatriser.

-Crois-moi, ma vie est bien moins stable que la tienne.
La jeune femme savait qu'il ne voulait pas la mêler à ses affaires, mais si l'un pourrait causer souci à l'autre, c'était bien elle... D'ailleurs, c'était peut-être elle qui devrait mettre le hola pour cette raison. Perdre ses proches, ça avait été le lot quotidien de Wardens, ce serait sûrement le lot quotidien des membres de l'Ysbridion, également. Elle déposa un nouveau baiser sur ses lèvres. Elle aimait sentir que ce geste lui était naturel. On peut... juste faire les choses à notre rythme. Elle marqua une pause. Je comprendrais que tu aies besoin de temps. Mais ça m'arrive d'être patiente, parfois, je te jure.



code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeSam 16 Avr - 12:04

Caelan & Flynn
La torture interroge, et la douleur répond.
Flynn avait parfaitement conscience qu’il ne devait peut-être pas tout dire de ce qu’il pensait, mais il parvenait difficilement à ne pas se laisser entraîner par ses angoisses. Ce n’était pas contre Caelan bien sûr, mais il ne pouvait pas s’empêcher d’angoisser pour une tonne de raison. Sa seule véritable relation avait été avec Elizabeth et il l’avait épousé pour mieux la perdre ensuite. Il avait eu d’autre histoire avant elle, mais rien de bien sérieux. Le jeune homme avait eu beaucoup de mal à remonter la pente après le décès de son épouse et il devait bien avouer qu’il n’avait pas spécialement envie de recommencer, de devoir perdre de nouveau quelqu’un à qui il tenait plus que tout. Mais en même temps, le journaliste était bien incapable de taire les sentiments qu’il avait pour Caelan. Il avait cru pendant un temps qu’il avait simplement une grande affection pour elle depuis qu’ils s’étaient retrouvés, mais cette soirée lui avait bien fait comprendre qu’il avait des sentiments bien plus forts que cela. Et malgré ses angoisses, le jeune homme savait aussi parfaitement que la vie était courte et que ce n’était pas une bonne chose de perdre du temps inutilement. Que se passerait-il s’il devait la perdre avant même d’avoir eu l’occasion d’être un peu heureux avec elle ? Puisqu’il envisageait parfaitement d’être heureux en sa compagnie. Mais définitivement, le journaliste avait l’habitude de se poser trop de question.

Flynn ne comprit pas vraiment pourquoi Caelan affirma ensuite que sa vie était bien moins stable que la sienne, puisqu’il était à mille lieues d’imaginer que la jeune femme avait repris sa baguette afin de retourner se battre. Il pensait qu’elle était simplement professeur de vol à Poudlard, ce qui était quand même bien plus stable qu’un journaliste qui avait, apparemment, mis son nez dans de mauvaises affaires. Mais soit, il ne s’occupa pas vraiment de ce détail. Quand Caelan vint déposer ses lèvres sur les siennes, de nouveau, dans un geste qui semblait si naturel ce qui le rendait encore plus agréable, il avait bien envie de tout oublier ici et maintenant. Flynn ne put afficha un sourire en entendant la jeune femme – qu’il pouvait considérer comme sa petite-amie ? Ca semblait être le cas oui – affirma qu’elle savait être patiente.

« La patience n’a jamais été ton for. » Se permit-il d’affirmer, la connaissant quand même énormément. Le journaliste déposa une main sur la joue de Caelan, plongeant son regard dans le sien. « On va faire les choses à notre rythme oui, mais je n’ai pas besoin de temps. » Il marqua une courte pause. « Je ne veux pas perdre du temps. J’ai envie d’être avec toi et si c’est aussi ce que tu veux… » Les signes semblaient aller dans ce sens en effet, Flynn espérait qu’il ne faisait pas fausse route quand même. « Il faudra juste faire avec mes angoisses. »

Ces angoisses qu’il avait vu naître tardivement et qu’il risquait de voir s’accentuer avec le temps.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 892
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeSam 16 Avr - 14:37


La torture interroge, la douleur répond
C

aelan afficha un léger sourire quand Flynn affirma que la patience n'était pas son for. Effectivement, c'était loin d'être là une de ses qualités majeurs. Elle savait en faire preuve quand cela était nécessaire, bref, dans les situations d'urgence, et pour Flynn, elle aurait été capable de mettre de côté son goût de l'immédiateté, mais en effet, elle n'aimait pas particulièrement attendre, encore moins dans des situations comme celle-ci, où son cœur lui dictait de se jeter à l'eau, à cœur perdu, et de se moquer des conséquences, même si ce n'était pas juste d'imposer au journaliste son train de vie dissolu. Il craignait de la mettre en difficulté avec ses histoires, les personnes qui, manifestement, voulaient sa peau, c'était ne pas tenir compte du fait que Caelan risquait, elle, sa peau à chaque instant, depuis qu'elle avait rejoint l'Ysbridion. D'ailleurs, elle devrait sans doute lui en parler. Elle n'osait pas. Ce n'était pas tant la confidentialité de leur groupe qui l'en dissuadait, pour être parfaitement honnête, que la crainte qu'il ne trouve là un prétexte à s'en aller tant qu'il le pouvait encore. Il avait perdu son épouse, elle risquait sa vie à chaque instant, elle ne voulait pas lui imposer la peur de la perdre, elle préférait faire avec ses propres craintes, celles de voir Flynn revenir un jour sur le pas de sa porte dans un état plus misérable encore que celui dans lequel il venait de lui arriver.

Caelan ne pouvait qu'approuver les propos de son interlocuteur, c'était tout ce qu'elle avait voulu entendre. Non, ils n'avaient pas besoin de temps, puisqu'ils étaient l'un et l'autre parfaitement au clair avec leurs sentiments, mais ils avaient peut-être, par contre, besoin d'évoluer à leur rythme, pour ne pas se brusquer, pour canaliser leurs angoisses mutuelles car, même si Caelan avait le sang-froid, elle aussi en éprouvait bel et bien. Oui, elle aussi voulait être avec lui, cela faisait un moment qu'elle le voulait en ne se l'avouant qu'à moitié, songeant qu'Elizabeth, d'où qu'elle puisse se trouver, lui reprocherait sans doute d'avoir ainsi, peut-être, profité de la faiblesse de celui qui avait été son mari. Mais l'Auror voulait croire que ce n'était pas seulement la faiblesse ou son état qui invitaient Flynn à s'exprimer de la sorte, que ses propos étaient le fruit réfléchi de pensées auxquelles il avait enfin réussi à donner de l'ordre. Les tristes événements n'avaient fait qu'office d'éléments déclencheurs. Elle passa doucement une main dans les cheveux du journaliste, sans cesser de le regarder droit dans les yeux.

-Tes angoisses, je t'aiderai à les détruire les unes après les autres, jusqu'à ce qu'elles aient toutes disparues.
Elle déposa un baiser à la commissure de ses lèvres. Je te le promets.

Après tout, Caelan était experte dans ce domaine. Quand un obstacle se présentait à elle, elle l'affrontait jusqu'à lui nuire. Elle n'agirait pas différemment cette fois.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeMar 17 Mai - 15:08

Caelan & Flynn
La torture interroge, et la douleur répond.
Flynn n’avait vraiment pas besoin de réfléchir plus. Même s’il avait pris l’habitude de se poser mille questions, plus encore quand il était question de ce genre de chose, il savait qu’il n’avait pas besoin de le faire en cet instant précis. Et c’était bien parce qu’il avait frôlé la mort. Ce n’était pas un contre coup du choc, ou quelque chose dans ce style, c’était simplement qu’en faisant un peu le bilan de sa situation, le journaliste avait regretté de ne pas avoir pris les devants. S’il était mort ce soir, il n’aurait jamais eu l’occasion d’avouer à Caelan les sentiments qui étaient nés pour elle. Parce qu’il avait vraiment des sentiments pour elle, plus que de la simple amitié comme il avait tenté de se convaincre jusqu’à présent. Il ne pouvait pas prendre le risque de ne jamais lui en parler, pas après ce qu’il avait vécu. C’était un peu horrible à dire, mais il avait vraiment eu besoin de cet évènement pour se rendre compte de ce qu’il devait faire, qu’il devait profiter de cette vie qui pouvait parfois être bien courte. Comme s’il avait eu besoin d’une nouvelle leçon, alors qu’il avait eu l’occasion de s’en rendre compte. Mais il s’était sentit un peu coupable, de pouvoir continuer son existence, que son cœur se remette à battre pour une autre, alors que son épouse était morte. Flynn osait croire que de là où Elizabeth se trouvait, elle appréciait de le voir heureux. Parce qu’il avait vraiment l’intention d’être heureux avec Caelan, quand il parviendrait à taire un peu ses angoisses. Mais elles étaient nombreuses, elles seraient toujours présentes. C’était dans sa nature, il était comme ça et il parviendrait difficilement à changer maintenant. Il pouvait simplement se contenir un peu et compter sur l’aider de Caelan pour taire ses angoisses. Ce qu’elle comptait apparemment l’aider à faire. Flynn appréciait de sentir les doigts de l’ancienne Auror dans ses cheveux, ses lèvres se déposant doucement sur les siennes.

« Je te fais confiance pour ça. » Et pour tout un tas d’autre chose aussi, mais il savait déjà qu’elle allait parvenir à taire ses angoisses avec le temps. « Ça risque de demander un peu de temps. » Le jeune homme afficha un léger sourire, il ne fallait pas lui en demander trop en cet instant précis. « On sera obligé de passer beaucoup de temps ensemble alors ? »

Flynn n’avait vraiment aucune idée d’où est-ce que ça allait bien pouvoir les conduire et rien n’enlevait le fait que le journaliste craignait d’apporter des ennuis à l’ancienne Auror – mais qui d’autre qu’une ancienne Auror, pas si ancienne que ça en fait, pour se protéger de ce genre d’ennuis – mais dans tous les cas il ne voulait pas reculer. Il était grand temps qu’il arrête de se voiler la face et qu’il assume enfin ce qu’il ressentait. Il tenait vraiment à Caelan et ça faisait un moment maintenant que c’était le cas. Ils pouvaient sans doute passer tous les obstacles ensemble.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 892
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeMar 17 Mai - 22:38


La torture interroge, la douleur répond
C

aelan afficha un sourire en coin quand Flynn affirma qu’il lui adressait toute confiance pour l’aider à chasser ses démons et ses angoisses. En effet, il pouvait lui faire confiance, sur ce point et bien d’autres. La jeune femme se sentait capable de tout pour Flynn, et elle n’avait plus de raison de se le cacher, à présent qu’elle découvrait que les sentiments qu’elle avait craint d’être seule à éprouver étaient effectivement partagés. Caelan était quelqu’un d’entier, quand elle se lançait dans une relation, quand elle tenait à quelqu’un, elle ne le faisait pas à moitié, elle se jetait à corps perdu dans cette relation, quitte à se brûler les ailes (ce qui avait été le cas avec Septimus, par exemple…). Le journaliste n’aurait pas eu besoin de lui avouer ses sentiments pour qu’elle le soutienne à chaque seconde et veille sur lui autant que possible, tout simplement parce qu’elle ne pouvait absolument pas tolérer que quoi que ce soit puisse lui arriver. Elle appréciait seulement de ne pas avoir à inventer de fausses justifications à sa générosité. Elle aimait Flynn, un point c’est tout, elle avait le droit de l’accepter, à présent, et elle avait toute légitimité pour coller aux basques de Flynn jusqu’à s’assurer qu’il était en sécurité. Ce qui risquait de durer longtemps, étant donné sa propension à s’attirer des ennuis (sans oublier les ennuis qu’elle pourrait elle-même lui apporter sans le vouloir, mais elle n’avait pas envie d’y penser, elle n’avait pas envie d’admettre que cet état de fait pourrait ruiner une relation naissante et qu’elle avait envie de voir s’épanouir, envers et contre tout). Ce serait leur satisfaction dans leur malheur. S’épargner le moindre problème, la moindre menace, ce serait beaucoup mieux, en attendant, la jeune femme était quand même heureuse de pouvoir consacrer le maximum de temps possible à l’homme qu’elle avait sous les yeux.

-J’en ai bien peur.
répondit-elle d’un ton égal. Des jours et des nuits entières, s’il le faut. ajouta-t-elle, et la lueur qui pétillait dans ses yeux laissait clairement comprendre que cette perspective n’était pas pour lui déplaire. Je ne te lâcherai pas jusqu’à ce qu’il n’y ait plus la moindre angoisse pour t’habiter. Elle marqua une pause. Après, le souci, c’est que je risque de devoir t’en inventer d’autres pour te garder avec moi.

En fait, elle n’aurait sans doute pas besoin d’en inventer d’autres. Mais bien sûr, c’était avant tout une manière de lui dire qu’elle avait envie de lui consacrer tout son temps, tout simplement parce qu’elle aimait passer du temps avec lui, pas seulement parce qu’elle s’inquiétait (même si c’était le cas) mais parce qu’elle aimait être avec lui, parce qu’elle avait envie que cette histoire les mène quelque part. Où ? Aucune idée, encore, mais loin si possible, pour le moment, elle se sentait prête à le suivre jusqu’au bout du monde quoi qu’il le soit, et elle le lui signifia en déposant un nouveau baiser sur ses lèvres.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeJeu 23 Juin - 16:12

Caelan & Flynn
La torture interroge, et la douleur répond.
Vivement, ça semblait finalement assez simple. Flynn avait le sentiment d’être sur un petit nuage actuellement – même si son corps continuait de le faire souffrir, mais on pouvait considérer que c’était un mal pour un bien – parce qu’il avait bien envie de croire que quelque chose était en train de changer en lui et que c’était une très belle chose. Ca faisait un moment que le jeune homme avait conscience que les choses étaient différentes entre lui et Caelan, du moins le concernant. Quand il passait du temps en compagnie de l’ancienne Auror, il se sentait mieux que ce qu’il pensait. Il avait simplement mis un peu de temps avant d’accepter le fait qu’il avait sincèrement des sentiments pour la jeune femme et d’accepter qu’il avait le droit d’avoir de nouveau ces sentiments. Mais maintenant qu’ils se retrouvaient là, qu’elle lui avait avoué ses propres sentiments aussi (ce qui ne manquait pas de le rassurer), il avait envie de simplement se sentir bien. Evidemment, le moment serait encore mieux s’il se trouvait dans un état physique plus adéquat, mais ça viendrait. Flynn avait envie de croire qu’ils allaient pouvoir passer encore énormément de temps l’un avec l’autre. Qu’ils en avaient tous les deux envies, au vu des sous-entendus que signifiaient leurs propos. Flynn continuait de sourire (légèrement, mais il souriait quand même), quand Caelan affirma qu’elle allait effectivement avoir besoin de beaucoup de temps pour soulager ses angoisses. Des journées et des nuits entières, perspective qui ne manquait pas de plaire au journaliste. De toute façon, s’ils avaient envie de passer le plus de temps possible, ils n’avaient pas vraiment besoin d’excuse, mais c’était plaisant à entendre. Tout comme il était plus que présent de sentir ses lèvres se déposer sur les siennes. C’était un geste simple, doux, mais qui était vraiment agréable. Et il parvenait à vraiment devenir naturel.

« Je pense que ça peut se trouver facilement ça. »

Ajouta-t-il pour continuer dans la lancée, quand leurs lèvres se séparèrent. Au fond, Flynn ne savait pas vraiment où ça pouvait les mener tout cela et c’était sans doute mieux. Quand le journaliste se mettait à réfléchir, ça n’était jamais bon. Il valait mieux qu’il se contente simplement de profiter de l’instant présent, ce qui n’était pas rien déjà. Au contraire, c’était bien mieux qu’il profite de la vie, il découvrait malheureusement trop brusquement qu’elle pouvait parfois être bien trop courte. Il le savait déjà, mais il n’avait pas pu s’empêcher d’avoir le sentiment d’être un peu dans une bulle ces derniers temps.

« Et s’il faut, on trouvera bien d’autre raison pour passer du temps ensemble. »

Autant dire que le jeune homme affirmait qu’il avait envie de passer du temps en sa compagnie, le plus de temps possible. C’était la première fois qu’il ressentait ce genre de sensations, ce genre de sentiments, depuis le décès d’Elizabeth. Il ne pensait pas jusqu’à présent qu’il pourrait de nouveau capable d’avoir ces sentiments, mais il découvrait que oui et c’était vraiment un constat agréable.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 892
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeSam 25 Juin - 17:55


La torture interroge, la douleur répond
C

aelan n'était pas quelqu'un de très doué pour les relations de couple, loin de là. Ou disons plus tôt qu'elle n'avait jamais été particulièrement chanceuse, l'expérience la plus éprouvante du lot ayant été celle avec Septimus, bien évidemment. Caelan était quelqu'un d'émotive, qui vivait les choses à cent pour cent, elle ne s'engageait jamais dans une histoire sans se donner à fond, quitte à y perdre quelques plumes. Et c'était clairement le cas avec Flynn. Il était encore bien trop tôt et la situation était encore bien trop inédite pour que tous les deux puissent réellement se faire une idée de la manière dont les choses avaient évoluées. Mais Caelan avait envie d'y croire. Cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas sentie aussi bien avec quelqu'un d'autre. Elle n'avait pas envie de gâcher cette histoire à peine entamée, elle avait envie que ça marche, malgré l'épée de Damoclès au-dessus de leur tête. Dans tous les cas, cette histoire prenait un chemin agréable, qu'elle ressentait dans le moindre baiser échangé, dans la moindre parole prononcée. Elle se sentait incroyablement bien, presque égoïstement malgré le malheur qui avait frappé Flynn, et elle n'avait pas envie que ça s'arrête.

-J'en suis sûre. C'est pas l'imagination qui nous manque, de toute façon, pas vrai ?


Enfin, à Flynn, surtout, car Caelan avait plus de lacunes que lui dans ce domaine, ceci dit, elle savait bien qu'ils n'auraient pas besoin d'excuses. Elle le verrait parce qu'elle avait envie de le voir, parce qu'il était déjà en train de prendre une place des plus importantes dans sa vie et elle n'avait pas la moindre intention de voir cela changer. Elle mettait peut-être la charrue avant les hyppogriffes, c'est une certitude, comme d'habitude, elle s'emballait trop. Mais Flynn méritait bien qu'elle s'emballe. Elle le connaissait suffisamment bien pour savoir qu'il ne lui ferait pas de mal, ou du moins pas volontairement. À vrai dire, elle songeait qu'elle serait bien plus apte à lui faire du mal que l'inverse, et cette pensée lui serrait terriblement le cœur. Caelan allait prononcer quelques mots supplémentaires quand on frappa à la porte.

-Ça doit être Zelda
, remarqua la jeune femme, qui n'attendait de toute façon personne d'autre.

Avec tout ça, elle aurait presque oublié avoir fait appel à l'infirmière pour venir en aide à Flynn. Elle avait presque oublié l'état pitoyable dans lequel il était arrivé devant sa porte, mais ce rappel à la réalité n'était certainement pas plus mal. Ils allaient pouvoir prendre les choses en mains, et l'état du jeune homme allait pouvoir s'améliorer ne serait-ce qu'un peu. Caelan pouvait lui prodiguer toute l'affection qu'elle avait pour lui (et elle en avait en abondance), elle ne pouvait pas faire grand chose pour sa santé physique.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 840
Humeur :
La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitimeDim 24 Juil - 17:18

Caelan & Flynn
La torture interroge, et la douleur répond.
Flynn ne pensait pas qu’il manquerait une occasion de se voir, pour la simple et bonne raison qu’ils n’avaient pas vraiment de raison de se retenir. S’ils avaient envie de se voir, ils allaient se voir tout simplement. C’était juste histoire de dire, histoire de se trouver des excuses un peu inutile quand même. Il était encore bien trop tôt pour eux pour savoir exactement où ils étaient en train de se rendre. Mais en même temps, ce n’était peut-être pas forcément utile qu’ils se penchent trop sur la réflexion. C’était la première fois que le journaliste ressentait une telle sensation depuis le décès d’Elizabeth, il n’avait pas envie de tout gâcher en se posant trop de question (ce qu’il avait l’habitude de faire quand même). Il avait juste envie d’être bien et de profiter de l’instant, même si ce n’était pas vraiment évident pour lui. Sauf qu’il se rendait quand même bien compte que s’il ne profitait pas un peu de la vie, il allait passer à côté de choses importantes. Flynn avait vraiment envie que les choses marches avec l’ancienne Auror, il avait envie qu’ils puissent faire quelque chose tous les deux ensemble. Même s’ils avaient largement le temps de voir ce que ça pourrait devenir. En attendant, ils pouvaient juste profiter encore et encore et ne pas manquer de se voir dès qu’ils en auraient l’occasion. Ils n’avaient pas besoin d’excuse, ils n’avaient pas besoin d’autre raison que le fait qu’ils avaient envie de se voir.

« Ça c’est sûr. »

Confirma le journaliste quand Caelan affirma qu’ils ne manquaient pas d’imagination de toute façon, même si en un sens ils n’en avaient vraiment pas besoin. Ils suffisaient qu’ils fassent en sorte de se voir quand ils en avaient envie et Flynn savait d’avance qu’il allait en avoir tout le temps envie. Il s’emballait peut-être un peu trop, mais bon en même temps le jeune homme se rendait bien compte que cela faisait un moment que l’ancienne Auror lui faisait du bien. Depuis qu’elle était revenue dans sa vie, le journaliste avait senti le changement. Il se sentait vraiment bien à ses côtés (même si présentement, son état était loin d’être en bonne forme). Il s’emballait peut-être trop, mais Flynn en avait assez de ne pas le faire de toute façon. Même si pour l’heure, il valait mieux qu’il reste un peu tranquille. D’ailleurs, la réalité ne manqua pas de revenir au visage des jeunes sorciers quand quelqu’un frappa à la porte. Au son, Flynn sentit son cœur manquer un battement avant de se rappeler que Caelan avait demandé à une de ses amies de passer, ce qu’elle ne manqua pas de confirmer en affirmant que ça devait être Zelda. Le journaliste savait bien que cela ne servait à rien qu’il « panique » de la sorte, mais pour le coup il n’avait pas eu vraiment le choix.

Flynn allait pouvoir être remis en état et pouvoir, ensuite, reprendre une existence qui n’allait pas manquer d’être plus enrichissante encore.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Empty
Message#Sujet: Re: La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)   La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La torture interroge, et la douleur répond. (Caelan <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quelle délicieuse prestation {Hentaï} [PV Siin]
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement de Caelan Happlestrang
-