AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1395
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]   Mer 2 Mar - 22:46


Celui qui a le choix a aussi le tourment.
L

a teneur de la mission avait été simplissime, autant que l'avait été son exécution. La stratégie de Jedusor (ou Voldemort, s'il fallait vraiment le nommer ainsi...) était en soi bien simple, laisser peu à peu répandre la rumeur de son empire en semant progressivement le chaos et en répandant petit à petit ses idéaux. Pour cela, il semblait nécessaire de privilégier certaines cibles, et tous ceux qui actaient le plus en faveur d'une union réelle entre sorciers et moldus, déplorant la séparation entre eux alors même que, dans l'idéal, les moldus devraient tout simplement disparaître pour que les sorciers puissent accéder à leur suprématie. La stratégie ne pouvait qu'être efficace, Gwendall devait bien le reconnaître, même s'il appréciait de moins en moins devoir reconnaître quelque qualité que ce soit à son maître contraint et forcé. Le pire, c'est que Gwendall aurait vraiment pu éprouver de la fierté à le servir. Leurs idéaux étaient les mêmes, leurs modes de pensée également, et ses méthodes ne lui déplaisaient pas le moins du monde... Seulement quand elles ne le concernaient pas. Ou plutôt et surtout quand elles ne concernaient pas la personne qui était la plus précieuse à ses yeux. En s'en prenant à Sasha, c'était à lui qu'il s'en était pris. Mais lui comme son épouse étaient pieds et poings liés à présent, alors il ne pouvait rien faire d'autre que de jouer les larbins de bas étage.

En l'occurrence, il devait sans doute admettre, s'il faisait preuve d'un minimum de bonne foi (mais ne lui en demandez pas trop quand même) que cette expédition punitive lui avait fait du bien. Depuis qu'il avait découvert la vérité sur la mort de Nemesis, Gwendall ne se sentait plus en paix avec lui-même, et aucun pan de son existence ne semblait plus solide et fiable. De fait, exécuter un ordre sanglant et mécanique tenait presque de l'exutoire salvateur. C'était en compagnie d'Aaron qu'il s'était rendu dans le quartier général d'une association galloise qui actait avec force détermination pour que la vérité du monde sorcier soit révélée aux moldus. Le combat, si on peut l'appeler ainsi, avait été court et peu intense, beaucoup de sang avait coulé, mais il n'avait pas été nécessaire de beaucoup se défendre. Ces hommes ne s'attendaient pas à être attaqués, et ils n'avaient pas les réflexes d'un Auror surentraîné ou d'un mangemort expérimenté. Alors oui, ils avaient accompli brillamment leur mission, et elle avait servi quelque peu de défouloir à Gwendall... mais l'un dans l'autre, il ne se sentait pas mieux pour autant. Ils avaient effacé toute trace de leur passage, dans un soupir résigné, Gwendall avait fait apparaître dans le ciel la marque des ténèbres. Ils s'étaient éloignés à distance raisonnable de la bâtisse qu'ils venaient d'assaillir pour ne pas être surpris, mais ils voyaient encore la marque flotter dans les airs. Gwendall ne pouvait s'empêcher d'y adresser un regard de mépris. Il avait le sentiment de se trahir lui-même.


code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 358
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]   Dim 10 Avr - 21:31

Gwendall & Aaron
Celui qui a le choix a aussi le tourment.
Même si Aaron avait le cœur dirigé vers l’Hydre, il ne pouvait rien faire pour empêcher de suivre les ordres de Voldemort. Bien au contraire, il était important pour sa couverture qu’il fasse preuve d’énormément de sérieux dans ses actes pour les mangemorts. Aaron devait devenir un agent de confiance pour le nouveau maître des mages noirs, même si quelque chose lui disait que Voldemort ne faisait pas confiance aux autres, afin de permettre son espionnage d’avoir du sens. Le jeune homme ne pouvait pas juste se contenter de faire les choses à moitié, ce n’était pas de cette manière qu’il allait obtenir des informations. Et son but était bel et bien d’obtenir le plus de renseignement possible, afin d’aider l’Hydre à avoir un coup d’avance. Cela le tuait donc de le faire, mais il était important qu’il suive à la lettre les ordres de Voldemort et qu’il fasse preuve de beaucoup de sérieux. Ce fut pour cette raison qu’Aaron se concentra le plus possible pour la mission qu’il devait accomplir avec Gwendall. Le jeune homme n’avait pas vraiment confiance en lui, c’était un trait de caractère qui le décrivait bien, mais il faisait tout pour ne pas faire d’erreur. Il commençait à avoir un peu l’habitude maintenant et le jeune homme devait bien avouer que la présence de Gwendall le rassurait. Parce que cela faisait des années que l’homme était dans les Néo-Grindelwaldien et en plus c’était un Auror.  Aaron était vraiment content de faire équipe avec lui, surtout qu’il était l’un des anciens Néo-Grindelwaldien et pas l’un de ces gamins qui jouaient au mage noir. Le jeune homme se sentait quand même bien plus à l’aise avec l’un de ses anciens collègues et non pas avec ceux qu’il devait considérait maintenant comme ses camarades mangemorts.

La mission avait été remplit avec brio. Le groupuscule n’avait pas fait long feu devant les mangemorts, en même temps ils n’étaient pas du tout préparés. Ils ne s’attendaient pas à les voir arriver et ils n’avaient pas eu de moyen de se défendre. Une fois que les traces furent complètement effacées, ils n’avaient plus qu’à laisser la marque des ténèbres dans le ciel et s’éloigner. Aaron savait qu’il n’avait pas le choix, mais c’était quand même une épreuve pour lui que d’agir de cette manière et de porter la marque sur son avant-bras. Alors qu’il s’éloignait avec Gwendall, le jeune homme ne put s’empêcher de remarquer le regard de mépris que l’homme adressa à la marque qui flottait dans le sol et qu’ils voyaient de leur position. Aaron n’était pas vraiment étonné de voir ça dans le regard de son camarade, il savait que c’était difficile pour tous les anciens Néo de devenir les « larbins » d’un gamin comme Voldemort. D’ailleurs, Gwendall était l’une de personne qui avait sa place dans l’Hydre.

« C’est bizarre de devoir laisser ça à chaque fois hein ? »

Ce n’était pas parce qu’Aaron devait passer pour un parfait mangemort qu’il ne pouvait pas exprimer une telle pensée.  
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1395
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]   Lun 11 Avr - 21:00


Celui qui a le choix a aussi le tourment.
S

ubmergé qu'il était par le flot de ses pensées, le regard toujours tourné vers la marque lugubre qui flottait dans le ciel, Gwendall en aurait presque oublié tout ce qu'il y avait autour de lui. Ce fut Aaron qui le tira de cette sorte de torpeur. Il s'était attendu à être ramené sur la terre ferme, mais il n'avait pas pensé que ce serait avec de tels termes. Bizarre, hein ? Oui, quelque part. L'initiative n'était pas si bizarre en soi, à la vérité, cette marque, c'était une manière comme une autre d'imposer un nouveau règne de la terreur, de prouver qu'il y avait un nouveau capitaine à bord, qui dictait sa loi. C'était une signature qui évitait le moindre parjure... Oui, ce n'était pas si bizarre sur la forme... Mais sur le fond, ça ne pouvait que l'être pour l'Auror, qui n'avait jamais eu à procéder de la sorte du temps où il pouvait se considérer comme un neo-grindelwaldien et non comme un mangemort, du temps où il obéissait aux ordres de Dimitri et non de ce gamin, qui avait commencé à lui pourrir l'existence bien avant qu'il n'acquière le statut qu'il possédait à présent. L'Auror tourna son regard vers Aaron. Il ne savait trop que répondre à cela... Quand on se trouvait à leur place, on était forcé et contraint de supposer que Voldemort avait des yeux et des oreilles partout, que le moindre propos pouvait lui être rapporté de manière amplifié (bon, ceci dit, Tom Jedusor n'avait pas besoin de cela pour savoir le mépris qu'il ressentait pour lui. Il avait gagné dans tous les cas, parce que Gwendall était contraint de le servir, au-delà de sa haine profonde).

-Je ne sais pas.
répondit-il, légèrement sur la réserve. C'est logique, mais... Il esquissa un léger sourire. Oh et puis zut, il pouvait bien exprimer au moins une partie de sa pensée. Il ne s'imaginait pas risquer grand chose avec son interlocuteur. Disons que ça n'a jamais été dans mes habitudes. Il marqua une pause. Enfin, tu vois bien de quoi je parle.

Parce qu'il vivait la même chose. Après tout, lui aussi avait été membres des neo-grindelwaldiens et avait subi cette situation sans rien avoir demandé à personne. C'était d'ailleurs pour cette raison, certainement, qu'il se permettait de lui adresser cette remarque, comme Gwendall s'autorisait à lui répondre. Aaron était, au fond, même moins chanceux que n'avait pu l'être l'Auror. Si ce dernier en avait bavé, il avait au moins pu préméditer la menace là où tous les autres, par la force des choses, avaient été complètement pris au dépourvu. Oui, même si le but poursuivi à l'époque n'avait pas été si différent, les méthodes divergeaient quand même sur de nombreux points. Jamais Borodine (ou Grindelwald avant lui) ne les aurait marqués comme du bétail, jamais il n'aurait laissé une mégalomanie latente infléchir son jugement. Mais le pire, dans tout cela, c'est que ça fonctionnait. Les méthodes de Jedusor étaient contestables mais efficaces. Et Gwendall craignait fort qu'il aille loin avec ces dernières.

code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 358
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]   Lun 16 Mai - 18:26

Gwendall & Aaron
Celui qui a le choix a aussi le tourment.
Aaron savait bien qu’il ne devait pas prendre trop de risque dans ses propos, quand il parlait avec Gwendall de cette marque qu’ils venaient d’installer dans le ciel. Mais puisqu’ils se trouvaient tous les deux, sans d’autres mangemorts, le jeune homme prenait le risque. Parce qu’il ne pouvait pas s’empêcher de se demander ce que son camarade pensait de cette situation. Après tout, le jeune homme était un ancien Néo comme lui, ils avaient tous les deux prêté allégeance à Borodine avant de se retrouver confronté à la décision de Jedusor. La situation était différente concernant l’Auror, mais Aaron n’en savait rien. Ce qu’il savait, c’était qu’il était un ancien Néo qui ne pouvait pas voir d’un bon œil l’entrer de Voldemort dans leurs vies. Aux yeux du jeune homme, il n’y avait aucun mage noir de leur rang qui pouvait apprécier de se faire marquer comme du bétail par un gamin de dix-sept ans, même s’ils ne pouvaient évidemment pas se rebeller. Ceux qui avaient tenté de le faire avaient payé le prix forts d’ailleurs. Ce n’était pas pour rien que l’Hydre devait se cacher, que les membres devaient être plus que prudent vis-à-vis des mangemorts et qu’Aaron ne devait pas se faire découvrir. Ce n’était pas en aillant une conversation de ce genre que le jeune homme se montrait vraiment prudent, mais il devait découvrir ce que son camarade pensait vraiment de tout cela. Il avait évidemment une idée derrière la tête.

L’homme commença à répondre à sa question un peu sur la réserve, avant de finalement se laisser plus aller à la confidence. Ce n’était pas vraiment dans ses habitudes en effet, Aaron ne pouvait que comprendre ce qu’il voulait dire par là. Le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de se dire que Gwendall était un bon candidat pour entrer dans l’Hydre, mais en même temps il ne pouvait pas prendre le risque de se monter plus explicite. Parce que le sorcier devait vraiment faire en sorte que personne ne découvre son lien avec le groupe de mage noir se rebellant contre Voldemort.

« Je vois bien oui. »
Mais il ne prenait pas vraiment trop de risque à confirmer les dires de Gwendall. Après tout, ce n’était pas un secret qu’il était un ancien Néo-Grindelwaldien. « Je crois que j’ai besoin d’un peu de temps avant de me faire à tout ça. Ce n’est vraiment pas comme avant. »

Il sous-entendait donc par là qu’il pouvait très bien s’y faire, même si cela allait lui demander du temps. Ce qui était faux bien sûr, Aaron n’avait aucune envie de se faire à cette marque des ténèbres, à adopter pleinement les méthodes de Voldemort. Il ne supportait d’ailleurs plus de voir cette marque sur son avant-bras, même s’il ne devait rien montrer du tout.

« De toute façon, on a pas vraiment le choix que de s’y faire. »

Remarqua-t-il ensuite, toujours dans le but de voir un peu la réaction de l’Auror. Il voulait savoir ce que pensait vraiment Gwendall de leur nouveau « maître ».
 
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1395
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]   Mar 17 Mai - 18:17


Celui qui a le choix a aussi le tourment.
P

our Gwendall, c'était un véritable soulagement que de pouvoir s'exprimer, même de façon voiler, sur ce qui lui rongeait le cœur, sur ce qui lui broyait l'âme à petit feu. Il avait été si sûr de lui, si volontaire, quand il avait décidé de rejoindre les neo-grindelwaldiens, jamais il n'aurait pu penser que les choses prendraient un tel tournant, compromettant ses convictions, lui faisant subir mille et un tourments. Certes, dans ce tourbillon infernal, il avait rencontré Sasha (qui n'avait rendu ce tourbillon que plus infernal encore), et pour elle, il ne regretterait jamais tout ce qu'il devait supporter et approuver à contrecœur, il n'empêche qu'il était difficile de courber l'échine et de se taire sans cesse. Certes, ils avaient déjà pu parler, avec son épouse, dans l'intimité de leur foyer, du point de vue qu'ils partageaient sur la situation, mais ce n'était pas la même chose, ils étaient dans le même bain, tous les deux, et il était parfois plus que difficile de ne pas avoir le sentiment d'être finalement seuls au monde. Parler avec Aaron, cela lui rappelait que d'autres aussi subissaient les changements qui lui pesaient si fort sur la conscience. Certes, c'était forcément à une échelle différente, mais quand bien même. Se dire que les autres n'étaient pas plus satisfaits qu'eux de découvrir la passation de main vers un nouveau leader, c'était une maigre consolation, et Gwendall en était convaincu, Aaron n'avait pas plus que lui voulu se voir soumis à l'emprise d'un gamin de dix-sept ans malheureusement aussi jeune que dangereux. Malheureusement, ce n'était pas parce que cette situation était acceptée comme intolérable que quelque chose changerait. Gwendall, en tous cas, ne pouvait rien y changer, quoi qu'il puisse vouloir. Il était pieds et poings liés, à tout jamais contraint à servir Lord Voldemort, pas tant pour se protéger lui-même que pour veiller au sort de la personne qui comptait le plus à ses yeux, sans aucun conteste possible. Entendre Aaron dire qu'ils ne pouvaient rien y faire, c'était donc un constat défaitiste et difficile à entendre, mais évident, pour ne pas dire inévitable, malgré tout, ou bien.

-À une époque, je pensais qu'on avait toujours le choix tant qu'on s'en donnait les moyens.
Mais ça, c'était avant que la réalité dans ses travers les plus cruels ne vienne le rappeler à l'ordre sans la moindre subtilité. Je n'ai pas le choix. constata-t-il, ô combien défaitiste. Mais d'autres l'auront peut-être ? suggéra-t-il dans un vague élan d'optimisme, si rare chez lui.

De cette manière, il admettait à mi-mot vouloir voir les choses changer, de cette façon, il affirmait ne pas adhérer au système en place. Il ne pensait pas prendre de risques en l'avouant à Aaron. De toute manière, ce qu'il disait, Voldemort le savait déjà. L'Auror tourna son regard vers le jeune homme. Oui, lui, il n'avait vraiment pas le choix... mais son interlocuteur, qui sait ?
Le fait est qu'il avait bel et bien fait un choix, celui que Gwendall ne pourrait jamais suivre.

code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 358
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]   Ven 24 Juin - 0:02

Gwendall & Aaron
Celui qui a le choix a aussi le tourment.
Aaron prêchait un peu le faux pour découvrir le vrai. Il affirmait qu’ils n’avaient pas le choix concernant Voldemort, pour savoir un peu ce que Gwendall pensait de cette situation. Il se doutait que le jeune homme n’appréciait pas forcément l’idée de se retrouver sous les ordres de ce gosse qui venait à peine de sortir de Poudlard – mais qui était quand même dangereux, objectivement, Aaron ne l’était pas cependant – comme tout ancien Néo-Grindelwaldien. C’était normal après tout, ils pouvaient difficilement accepter ce revirement de situation. Mais ils acceptaient quand même plus ou moins, à des degrés différents, la situation. Forcément, Aaron se demandait où se situait Gwendall, parce qu’il était un candidat pour devenir un membre de l’Hydre. Le jeune homme avait toujours eu du respect pour l’Auror, alors il avait bien envie de le voir entrer dans leur groupe. Encore une fois, le jeune homme ne pouvait pas vraiment emmener le sujet aussi directement, il devait la jouer fine. Gwendall affirma alors qu’autrefois, il pensait avoir le choix tant qu’on se donnait les moyens. Aaron ne pouvait pas s’empêcher d’y voir un certain espoir, parce qu’il espérait que Gwendall puisse faire un choix comme le sien. Sauf que l’homme parlait au passé, ce qui signifiait que ce n’était plus vraiment le cas. Et il le confirma, en précisant ensuite qu’il n’avait pas le choix, mais que d’autre si. Aaron avait envie de croire qu’il y avait un message là-dessous. Est-ce qu’il attendait que certaine personne prenne le choix de contrer celui qui était devenu leur maître sans qu’ils n’aient le choix ? Peut-être. Il s’avançait un peu, sans doute, mais le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de le penser. Et s’il se trompait, de toute façon, ça n’allait rien changer du tout. Parce que Gwendall précisait bien qu’il n’avait pas le choix, donc qu’il ne pouvait pas trahir Voldemort. Qu’il soit pour ou non une trahison ailleurs, rien n’allait changer à la situation puisque cette dernière était déjà en marche.

« Pourquoi tu n’as pas le choix ? »

Il ne pouvait pas s’empêcher de poser la question, même si du coup il allait un peu plus frontalement dans la discussion. Mais encore une fois, ils abordaient le sujet bien en surface et donc, ça pouvait simplement être une question innocente comme ça. Il n’avait pas, par exemple, affirmé que de son côté il avait le choix et qu’il avait fait le choix d’ailleurs. Même, il avait affirmé plus tôt qu’ils n’avaient pas vraiment le choix de faire avec ce nouveau maître qu’ils n’avaient pas demandé et qui leur avait été imposé. Ce n’était pas le moment pour le jeune homme de trahir sa couverture. Même s’il avait quand même confiance en Gwendall, personne ne devait découvrir son double jeu. Même au sein même de l’Hydre, personne ne devait le savoir, afin d’être sûr à cent pour cent que le secret serait bien gardé. Bon, il y avait quand même des exceptions. Un plutôt, il y avait une exception.
 
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1395
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]   Sam 25 Juin - 18:35


Celui qui a le choix a aussi le tourment.
G

wendall s'était attendu à ce que son interlocuteur lui pose la question, et en effet, il la lui adressa. C'était logique, au fond. Même si leur conversation demeurait en surface des choses quoi qu'il arrive, parce que l'un et l'autre avaient leurs secrets qu'ils ne pouvaient pas exprimer clairement. Dans tous les cas, l'Auror n'éprouvait pas le besoin de mentir à son interlocuteur. C'était peut-être à tort, mais il lui faisait confiance. Et quand bien même il aurait tort de le faire, ce que Gwendall comptait apprendre à Aaron n'était pas le moins du monde quelque chose de confidentiel. Tom Jedusor savait très bien qu'il le tenait par la menace, et son histoire pouvait servir d'exemple à d'autres, c'est tout. Alors oui, il n'hésiterait pas à lui expliquer, au moins en surface, pourquoi il considérait ne pas avoir le choix et ne comptait pas dévier de sa trajectoire, servir les mangemorts envers et contre tout, quand bien même il était loin d'approuver les actions de ses pairs et surtout la manière dont celui qui se faisait nommer Lord Voldemort décidait d'établir son ordre nouveau.

-Parce que si je devais décider de changer les choses, ce n'est pas à moi qu'il s'en prendrait, et je ne peux pas prendre le risque de mettre Sasha en danger.


Et ce serait un risque qu'il pourrait encore moins courir quand il apprendrait que leur désir de fonder une famille (un peu passé à la trappe dans l'esprit de Gwendall après la mort de Nemesis) allait trouver une issue favorable. Dans tous les cas, sa raison tenait en un nom, un seul nom, certes, mais qui avait à tout jamais bouleversé le cours de l'existence de Gwendall... pour le meilleur, voulait-il croire, même s'il avait un peu le sentiment d'affronter le pire de leur mariage en cet instant. Le jeune homme songeait qu'Aaron serait peut-être de ces individus qui regardent avec le plus grand des mépris les hommes et les femmes qui accordent trop d'importance à leurs sentiments, mais ça lui était parfaitement égal. Il n'y avait rien concernant sa relation avec Sasha dont il veuille rougir. Il voulait bien consentir au sacrifice de ses opinions et de son allégeance originale si cela pouvait lui permettre de protéger la femme qu'il aimait. L'amour vous invitait à revoir l'ordre de vos priorités, c'est une certitude. Il n'attendait l'approbation de personne, son choix était fait, c'est tout. Mais il n'avait pas besoin d'être celui des autres... Et à ce sujet, Gwendall se demandait quelles étaient les intentions d'Aaron par rapport à tout cela. Est-ce qu'il avait l'intention de virer de camp ? Mais y avait-il seulement un autre camp qui sache être propice à leurs opinions ? Il ne le pensait pas (et il avait tort)... Mais ce genre de camp peut se façonner. Après tout, ils étaient déjà deux à réfuter la prise de pouvoir de Tom Jedusor, ils ne devaient pas être les seuls, c'était tout à fait impossible.


code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 358
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]   Ven 22 Juil - 18:56

Gwendall & Aaron
Celui qui a le choix a aussi le tourment.
Aaron avait envie de savoir effectivement pourquoi Gwendall considérait qu’il n’avait pas le choix. Evidemment, ça l’intéressait, parce qu’à ses yeux l’Auror était justement bien placé pour faire partie de l’Hydre. Ils ne parlaient pas précisément, il se contentait d’aborder le sujet en surface (même si le jeune homme y allait plus profondément maintenant), mais c’était bien pour cette raison que le jeune homme posait ce genre de question à l’Auror. Gwendall était fidèle à Borodine, même si Aaron ne se doutait pas qu’il était celui qui l’avait conduit à sa perte. Cela se voyait bien qu’il n’avait aucun respect pour Jedusor, comme ceux qui se trouvait dans l’Hydre maintenant. Il était donc un bon candidat, même si le jeune homme ne pouvait pas prendre le risque de vraiment lui en parler si directement. Il se contentait, pour le moment, de tâter le terrain, ce qui ne lui donnait pas vraiment de bons pressentiments pour l’heure. Parce que ce que l’Auror disait bien à demi-mot, c’était qu’il avait envie que les choses changent, sauf qu’il ne pouvait pas le faire lui-même. Et cela pour une raison que le jeune homme aurait sans doute deviné avant d’ailleurs. Il était marié.

Ce fut ce que Gwendall précisa en effet, s’il devait décider de changer les choses, ce n’était pas à lui qu’il s’en prendrait. Jedusor était fourbe – bon en même temps, il était un mage noir et les autres étaient pas forcément honorable quand même, mais bon il était forcément pire – et donc, il était du genre à s’en prendre aux proches pour se venger d’une trahison. Ce n’était pas pour rien que le jeune homme se coupait de tout, qu’il avait décidé qu’aucun membre de l’Hydre ne serait au courant de son allégeance. Tout le monde dans ce groupe devait croire qu’il était un mangemort et qu’il était du côté du gamin de Serpentard, même si ce n’était pas forcément évident. Et d’ailleurs, il avait déjà trahi sa propre promesse en mettant Phèdre au courant de son allégeance réelle. Mais pour autant, il avait quand même décidé de garder une certaine distance. Même si c’était vraiment difficile, surtout au vu de leur dernière conversation…

« Ouais… je comprends. »
Dit-il sans montrer la déception qu’il ressentait. Parce qu’il comprenait bien en cet instant que même si Gwendall était un candidat parfait puisqu’il aimerait changer les choses, il ne l’était pas parce qu’il ne pouvait pas. Autant dire qu’ils n’allaient pas pouvoir compter sur lui, ce qui était vraiment dommage. Le jeune homme aurait été vraiment un parfait membre de l’Hydre. « C’est pour ça que je m’évite des attaches… »

Alors qu’en réalité, le jeune homme savait parfaitement ce qu’il ressentait. Il ne pouvait pas nier les sentiments qu’il avait pour Phèdre et il avait compris que la jeune femme aussi en avait pour lui. Mais ce n’était pas le moment de toute façon. Peut-être quand il en aurait terminé avec les mangemorts, puisque c’était effectivement le but de la manœuvre.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1395
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]   Mar 26 Juil - 20:59


Celui qui a le choix a aussi le tourment.
G

wendall savait qu'il n'avait pas besoin de se montrer beaucoup plus explicite pour que son interlocuteur comprenne le fond de sa pensée. Même s'ils appartenaient aux mangemorts depuis peu de temps, l'un comme l'autre (même si Tom Jedusor faisait partie de la vie de l'Auror depuis si longtemps à présent qu'il avait malheureusement le sentiment de lui avoir prêté allégeance bien avant que les neo-grindelwaldiens n'existent plus), ils connaissaient Lord Voldemort, ils savaient la duplicité et la cruauté de l'homme qui était à la tête de leur groupe, il était impossible qu'ils aient le moindre doute là-dessus. Ils l'avaient vu à l'œuvre, ils avaient vu de quelles abominations il pouvait être capable et de quelle façon il procédait, il était par conséquent évident que les personnes qui leur étaient proches pouvaient être en danger à tout moment, que ce soit pour les punir d'une erreur ou d'une autre ou pire encore, de la trahison que serait le fait de passe dans un autre camp. Ils ne pouvaient pas se le permettre... Et Gwendall avait le sentiment qu'il le pouvait encore moins que quiconque d'autre parce que son épouse était dans le collimateur de l'Héritier de Serpentard depuis ce qui semblait être une bonne éternité. Ce n'était pas partie pour changer, d'ailleurs, malheureusement. Les moyens de pression dont il disposait à leur encontre étaient bien trop nombreux, il fallait bien l'admettre.

Aaron répliqua que c'était bien pour cette raison qu'il se refusait la moindre attache. À cette remarque, Gwendall répondit par un léger sourire, qui n'avait pas grand chose d'amusé, d'ailleurs. Il songeait seulement qu'il se serait vu capable de prétendre la même chose à une époque, ce même s'il avait toujours eu une attache ou une autre dans la vie (à commencer par sa famille, cela va sans dire). Il aurait prétendu corps et bien que la cause passait avant ses sentiments... Et maintenant, il était marié, il avait tourné le dos à sa famille (et à Borodine dans le pire moment, quelque part), par amour pour sa femme, qui n'était pas la jeune femme au sang pur avec qui il avait toujours cru construire sa vie. Les résolutions du jeune homme étaient belles, et s'il parvenait à s'y tenir, c'était bel et bien une aubaine pour lui, mais Gwendall savait d'expérience à présent que rien n'était jamais aussi simple qu'il n'y paraît. Et Aaron n'était pas plus préservé que n'importe qui d'autre d'être rattrapé par ses propres sentiments.

-Les pires attaches sont justement celles que l'on ne peut pas éviter,
répondit-il, toujours ce même fin sourire aux lèvres. Et de fait, il était on ne peut mieux placé pour le savoir. Et au fond, je trouve dommage de s'en passer, même quand ça doit sérieusement vous compliquer la vie.



code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 358
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]   Jeu 8 Sep - 0:13

Gwendall & Aaron
Celui qui a le choix a aussi le tourment.
Aaron devait effectivement s’éviter les attaches et ce n’était pas pour rien qu’il n’avait rien dit à Phèdre au début, de son rôle chez les mangemorts. Il avait voulu qu’elle croie qu’il était bel et bien au service de Jedusor, pour que rien ne puisse le trahir. Il avait voulu, mais il devait bien se rendre compte que les choses ne s’étaient pas passées comme il l’avait espéré. Cependant, pour le moment, le jeune homme n’avait pas l’intention de compliquer encore plus la situation. Tous les mages noirs au service de Voldemort savaient ce qu’ils risquaient en ne suivant pas les ordres, en se montrant faible et pire encore en trahissant le maître. Ce n’était pas forcément soi-même qui serait touché, mais ses proches. Aaron, pour se protéger, avait décidé de couper les ponts avec tout ce qui pouvait le trahir (mais ça n’allait pas durer bien longtemps). Mais il ne le faisait pas seulement pour se protéger lui. Il n’avait aucune envie de faire tomber quelqu’un dans sa chute, s’il devait se faire avoir (et il allait se faire avoir, sinon ce n’était pas drôle du tout). Au vu de sa situation, donc, il valait mieux qu’il s’épargne la moindre attache. Et il avait vraiment l’intention de le faire. Il pensait pouvoir juste se contenter d’attendre la fin de Jedusor. Une fois que ce gosse allait tomber du piédestal qu’il s’était installé lui-même, il allait pouvoir reprendre une vie normale. Il était persuadé d’y arriver, mais les propos de Gwendall ne manqueraient pas prochainement de raisonner dans son esprit. Les pires attaches étaient celles qu’on ne pouvait pas éviter.

Aaron savait parfaitement que le jeune homme parlait d’expérience. Même si le mage noir ne connaissait pas grand-chose de l’Auror, il savait parfaitement qu’il avait tourné le dos à sa famille pour épouser une fille au sang impur. Même si Aaron n’avait pas énormément de contact avec ces grandes familles de sang pur – quand bien même son propre sang était aussi pur que les autres – il en avait entendu parler. Les Colloway avaient énormément perdu ces derniers temps, avec la mort de leur fille et le mariage « ignoble » de leur fils. Gwendall était donc parfaitement expérimenté quand il s’agissait des attaches qu’on ne s’attendait pas forcément à avoir. Mais le jeune homme ne voulait pas se croire incapable de résister. Il savait qu’il aimait Phèdre et il savait aussi qu’il pouvait risquer gros si cela se savait. C’était pour cette raison qu’il n’avait pas l’intention que ça se sache, il ne pensait même pas cela bien que la journaliste soit au courant. Même si, ça n’allait pas durer longtemps.

« Je pense que je vais tenter d’éviter en tout cas. » Répondit-il dans un fin sourire à son tour. Il marqua une courte pause, avant de reprendre. « Pas tant que la situation… ne sera pas différente. »

Aaron savait qu’il prenait des risques, mais il ne pouvait pas s’empêcher de vouloir faire comprendre à Gwendall qu’il souhaitait voir les choses changer. Il comprenait bien que l’Auror ne pouvait pas rejoindre l’Hydre, mais cela ne l’empêchait pas de savoir que certain voulait vraiment retourner la situation. Même s’il se montrait peut-être trop imprudent.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1395
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]   Jeu 8 Sep - 18:11


Celui qui a le choix a aussi le tourment.
A

u fond, la résolution de Aaron ne pouvait qu'être la meilleure. Certes, il ne changerait pour rien au monde le fait que Sasha soit entrée dans sa vie en dépit de toutes les difficultés qu'ils avaient rencontrées (et qu'il rencontrait toujours d'ailleurs), mais s'il était un tant soit peu honnête, il devrait bien reconnaître que tout serait plus simple s'il n'avait pas la moindre attache, s'il se contentait d'accomplir sa besogne sans se laisser guider par les élans de son cœur et sans s'inquiéter pour quiconque d'autre que lui-même. Le fait qu'Aaron ne tienne à personne au point de craindre que cela ne complique sa situation était sans doute une bonne chose pour lui au vu des circonstances. Un mangemort ne devrait normalement pas affirmer que le cœur prévalait sur le devoir. Dans l'idéal, il ne devrait pas avoir de cœur du tout, d'ailleurs (comme leur maître n'en avait pas, c'était l'évidence même, sinon il n'agirait pas ainsi qu'il le ferait). Aaron pouvait servir leur cause commune avec toute la ferveur qui lui était nécessaire, et avec elle seule pour préoccupation... Mais encore fallait-il pour cela être confiant en qui l'on avait prêté allégeance, et ni lui, ni Gwendall n'avaient choisi de prime abord ce maître là, et l'Auror ne pensait pas se faire d'illusions ni surinterpréter les choses en affirmant que son interlocuteur n'avait jamais voulu dépendre de Tom Jedusor, tout comme Gwendall lui-même s'en serait bien passé (d'autant plus dans son cas spécifique, Tom Jedusor faisait partie de sa vie bien avant toutes ces histoires, et il n'avait déjà que trop bien su en faire ce que l'on peut concevoir de pire). Les derniers propos de Aaron, un rien énigmatiques mais quelque part encourageants, ne pouvaient par ailleurs que l'inviter à envisager les choses dans ce sens. "Pas tant que la situation ne serait pas différente", cela espérait bien qu'il espérait la voir changer, non ? Aux yeux de Gwendall, cela paraissait même signifier que Aaron entendait par là qu'il serait de ceux qui comptaient acter dans ce sens. Mais peut-être se faisait-il es idées. Il ne demandait qu'à en avoir confirmation.

-Parce que tu penses que la situation a une chance de changer ?
demanda-t-il très posément, et d'un ton qui ne dissimulait pas son sérieux.

Ce n'était sans doute pas une conversation qu'ils devraient avoir, l'un comme l'autre, en tant que sbires de Jedusor, mais en même temps, ce n'était pas nouveau que l'Auror ne portait pas l'adolescent à peine sorti de Poudlard (et pourtant déjà relativement dangereux) dans son cœur. Le principal intéressé lui-même ne saurait qu'être au courant de cet état de fait. Et quelles que puissent être les intentions et pensées de Aaron, ce n'était certainement pas lui qui allait le trahir. Et Gwendall espérait que son interlocuteur en aurait suffisamment conscience pour lui livrer le fond de sa pensée.

code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 358
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]   Lun 7 Nov - 23:18

Gwendall & Aaron
Celui qui a le choix a aussi le tourment.
Aaron prenait des risques en parlant de cette manière à Gwendall, en sous-entendant qu’il pensait que les choses allaient changer. C’était bien ce qu’il avait dit, il ne pouvait se permettre des attaches tant que la situation ne serait pas différente. C’était le cas, parce qu’il ne pouvait pas se permettre de prendre des risques tant qu’il devait jouer les espions pour l’Hydre. Aaron avait parfaitement conscience de ce qu’il risquait avec des attaches et c’était bien pour cette raison qu’il avait l’intention de taire les sentiments qu’il savait naître pour Phèdre. Parce qu’il ne pouvait pas prendre ce risque, il ne pouvait pas la mettre en danger. Quand bien même, elle l’était déjà au final puisqu’elle faisait partie de l’Hydre. Aaron ne pouvait qu’avoir envie de faire comprendre ce détail à Gwendall, que les choses pouvaient changer et qu’il avait l’intention de les aider à changer justement. Il ne pouvait pas le dire clairement, parce que cela ne serait pas prudent. Même en parler à l’Auror n’était pas forcément prudent, mais Aaron avait confiance en Colloway parce qu’il savait parfaitement qu’il ne tenait pas Jedusor dans son cœur. En même temps, Aaron ne connaissait pas beaucoup d’ancien Néo-Grindelwaldien qui appréciait le nouveau maître, puisqu’ils n’avaient pas du tout eux leur mort à dire. Et surtout, que ce type sortait quand même à peine de l’école de magie, quand Borodine avait énormément d’expérience.

Gwendall sembla comprendre ce qu’il sous-entendait quand il reprit la parole, demanda à Aaron s’il pensait que les choses avaient une chance de changer. En soit, normalement, non. Parce qu’il n’y avait aucune raison qu’elles changent, à moins de faire en sorte que ça soit le cas. Et c’était bien ce qu’il avait l’intention de faire, du moins il faisait partie de ceux qui voulaient changer les choses. Le jeune homme hésita une seconde avant de répondre, parce qu’il savait parfaitement qu’en le faisant il allait sceller la situation avec Colloway. Il lui faisait confiance, mais encore une fois c’était prendre de grands risques. Il ne fallait pas qu’il soit découvert, pas encore.

« Je pense en effet qu’elle a une chance de changer. » Affirma-t-il alors, ne perdant pas une seconde le sérieux de sa voix. Aaron avait bien compris que Gwendall ne pouvait pas facilement rejoindre l’Hydre, parce qu’il était pieds et poings liés à Jedusor (ce qui poussait Aaron à considérer qu’il devait vraiment éviter des attaches, même s’il n’allait en réalité pas pouvoir vraiment les éviter). Cependant, Aaron considérait quand même qu’il était un allié, qu’il pouvait aider la cause. Du moins, il espérait que ça soit le cas. Mais il devait quand même se montrer un peu évasif encore une fois, dans le doute. « Je pense… qu’avec un peu de temps, la situation va pouvoir changer. Parce que certaines personnes… vont faire en sorte de le faire. »

Et par là, le jeune homme sous-entendait qu’il faisait partie de ces personnes. Il était l’un des acteurs, mais il n’était évidemment pas à la tête de tout cela. Il se contentait simplement d’être un pion pour évincer complètement Jedusor.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1395
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]   Mar 8 Nov - 18:37


Celui qui a le choix a aussi le tourment.
L'

espoir... Voilà bien longtemps que Gwendall avait préféré tirer une croix sur cette notion (même si apprendre la grossesse de Sasha allait lui en insuffler un peu, comme il n'aurait guère pu l'imaginer). Il préférait se concentrer sur l'instant présent et tâcher d'y survivre, pour le reste... Il ne présumait plus de rien... pas après tout ce que Jedusor lui avait déjà fait subir, et surtout fait subir à Sasha, encore moins depuis la mort de Nemesis. Lui qui avait eu une foi incommensurable en l'avenir lorsqu'il avait rejoint les neo-grindelwaldiens avait largement oublié ce sentiment après avoir croisé la route de Jedusor. Alors oui, il ne pensait pas vraiment que les choses allaient changer. Certes, on ne pensait pas non plus que quelqu'un saurait renverser le pouvoir de Gellert Grindelwald, et ça avait eu lieu, mais il y avait dans le nouveau "règne" de Lord Voldemort quelque chose de différent... Il savait tenir autrui sous sa coupe... pour preuve, l'ancien étudiant ne payait pas de mine, du haut de ses seulement dix-sept ans, et pourtant, l'Auror savait pertinemment qu'il ne pourrait pas le trahir. Même si l'envie ne manquait pas.

Il était loin d'être convaincu par l'idée que les choses puissent changer, oui, mais c'était assez appréciable de découvrir que l'espoir qu'il n'avait plus forcément, d'autres le possédaient. Est-ce que ça allait réellement changer le cours des choses... Gwendall n'était pas si optimiste, mais c'était une bonne chose que certains tentaient l'essai... comme Aaron semblait nettement le suggérait. Gwendall adressa un regard curieux à son interlocuteur. Il était convaincu que ce dernier en disait moins que ce qu'il savait exactement. Certaines personnes cherchaient à changer les choses, en faisait-il partie ? Gwendall avait envie de croire que oui, même si Aaron ne le lui disait pas directement... Ce qui était après tout parfaitement normal. Il ne pouvait pas se permettre de lui avouer les faits, c'était trop dangereux. Si faits il y avait, du moins. Et voilà un espoir qui osait surgir... Même si Gwendall ne pourrait pas s'engager dans cette même aventure.

-Et... tu fais partie de ces personnes ?
demanda-t-il qui osa parler très directement. Il préférait tenter de l'interroger frontalement, même si Aaron devait refuser de lui répondre. De la sorte, il espérait pouvoir être fixé au sujet de ce qui semblait se tramer dans un secret qu'il voudrait bien voir brisé, mais uniquement pour lui. D'ailleurs se permit-il d'ajouter, pour lever les doutes. Bien sûr, si ce devait être le cas, tu aurais ma parole d'honneur que je n'en dirais rien à personne.

Et en effet, Gwendall n'avait pas la moindre intention de trahir cet éventuel secret. À quoi bon ? Si certains s'organisaient pour faire tomber Tom Jedusor, l'Auror ne pouvait que les y encourager autant que possible. Même s'il ne pourrait pas lui-même agir directement.

code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 358
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]   Lun 2 Jan - 18:14

Gwendall & Aaron
Celui qui a le choix a aussi le tourment.
Aaron avait bien compris que Gwendall était tout à fait le genre de mangemort qu’il aurait dû recruter, mais ce dernier ne pouvait pas. Il était tenu en laisse par Jedusor, malheureusement. La position de l’Auror était sans doute l’une des pires qu’il puisse être, parce qu’Aaron comprenait bien qu’il avait envie de le faire tomber, mais qu’il ne pouvait pas se permettre de le faire. Malheureusement, le jeune sorcier aurait vraiment aimé pouvoir compter Gwendall parmi eux, il aurait aimé pouvoir compter sur lui pour faire tomber Jedusor. Mais au moins, le jeune homme considérait qu’il pouvait se contenter de son espoir de le voir tomber, qu’il le soutiendrait sans vraiment le faire directement, mais qu’il ne verrait pas de mal à ce que l’Hydre prenne le pouvoir. Ce qui allait arriver, ça allait forcément arriver. Aaron voulait vraiment croire qu’ils pouvaient y arriver, qu’ils allaient obtenir ce qu’ils cherchaient à obtenir. Parce qu’ils n’avaient tout simplement pas le choix, ils ne pouvaient pas laisser Jedusor gagner. Même s’il n’était pas beaucoup plus jeune que lui, Aaron ne pouvait considérer ce « gamin » comme un seigneur des ténèbres. Ce n’était pas possible, il ne méritait pas sa place. Quand bien même, il fallait reconnaître qu’il était doué pour diriger les troupes, qu’il savait avoir une main de fer et faire plier les plus grands sorciers. Mais ils ne pouvaient pas le laisser faire.

Quand Gwendall lui demanda s’il faisait partie des personnes qui avaient les moyens de le faire tomber, Aaron comprit que l’Auror avait compris ses sous-entendus. Mais en même temps, le jeune homme ne pouvait pas prendre le risque de dire trop frontalement ce qu’il était. Il avait confiance en l’homme, mais il n’empêchait qu’il était quand même un mangemort. Mais ce dernier lui donna sa parole d’honneur qu’il ne trahirait pas son secret. Le jeune homme laissa quelques secondes couler avant de reprendre la parole, décidant de rester tout de même un peu énigmatique. Parce qu’il n’avait aucune envie que ses paroles se retournent contre lui, c’était son côté paranoïaque qui ressortait. Et au vu de la situation, ce n’était pas de trop d’être prudent.

« Je suis heureux de pouvoir compter sur ta parole d’honneur alors. »

Dit-il pour confirmer à Gwendall donc qu’il faisait bel et bien partie de ses personnes qui avaient l’espoir de faire changer les choses, qui désiraient arrêter Jedusor. Il voulait que l’Auror sous ses yeux le comprenne, sans pour autant le dire directement. Même si en soit, c’était suffisamment explicite pour que ces quelques mots le fassent tomber. Mais Aaron avait confiance en Gwendall. Quand bien même l’homme ne pouvait pas rejoindre l’Hydre – ça, il l’avait bien compris – parce qu’il était trop attaché pour trahir Jedusor, il risquait bien trop (en grande partie à cause de sa femme d’ailleurs, ce qui ne manquait pas de prouver au jeune homme qu’il ne devait pas prendre le risque de s’attacher… rater), il était quand même indirectement de leur côté. Il lui faisait confiance donc et il ne pensait pas se tromper.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1395
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]   Lun 2 Jan - 18:42


Celui qui a le choix a aussi le tourment.
L

a réponse de Aaron n'avait rien de très explicite, mais elle suffit à Gwendall pour comprendre qu'il avait vu juste : le jeune homme appartenait bel et bien au groupe concurrent de Tom Jedusor qui cherchait à le descendre par tous les moyens. Gwendall devait bien le reconnaître, il enviait son interlocuteur. Il aimerait vraiment pouvoir faire partie de ce groupe, lui aussi, faire ce qui lui semblait juste, faire ce qui lui paraissait compter, tout en luttant contre celui qui avait usurpé un pouvoir qui n'aurait jamais dû lui appartenir. Mais il en était là, il était coincé. Il était pieds et poings liés. Il n'avait pas d'autre choix que de jouer les toutous pour Jedusor, mais au moins, il le faisait pour les bonnes raisons, pas par aveuglément, pas parce qu'il mettait l'adolescent prétentieux sur un piédestal, mais pour Sasha, Sasha qui méritait tous les sacrifices du monde. Oui, une part de lui aimerait être à la place de Aaron, mais si cela devait signifier ne pas avoir Sasha dans sa vie, alors son choix était vite fait. Il laissait d'autres faire le travail. Au moins était-ce rassurant de se dire que d'autres s'appliquaient à faire ce qui lui était interdit. Il espérait vraiment que ce groupe parviendrait à ses fins. Pour le bien de tous. Pour le plus grand bien. Gwendall hocha doucement la tête pour faire comprendre à Aaron qu'il avait compris. Oui, il avait compris, et il avait la ferme intention de garder le secret. C'était, au final, autant dans son intérêt que dans celui de son interlocuteur. Il espérait le succès de l'Hydre autant que Aaron, même s'il ne pouvait pas en faire directement partie, malheureusement.

-Je n'ai qu'une parole, en effet,
reconnut-elle le plus honnêtement possible. Et je vous souhaite tout le succès possible, ajouta-t-il comme si de rien n'était. Il marqua une légère pause avant que de reprendre. Je ne pourrais jamais prendre part à ce combat-ci mais... si je peux être utile, de quelque manière que ce soit, sache que - dans le cas hypothétique où tu appartiendrais à ce groupe, bien sûr - je n'y manquerais pas.

Il ne pouvait pas quitter les mangemorts, c'était acquis, il ne pouvait pas davantage trahir Tom Jedusor... Ou du moins, il ne pouvait pas le faire directement. Mais agir indirectement contre lui, c'était une autre affaire, non ? Qui irait le lui reprocher, après tout, s'il se contentait de faciliter la tâche à l'Hydre sans pour autant participer à leurs actions. Il était évidemment impossible pour le jeune homme de faire comme s'il ne savait rien du tout, il ne pouvait pas rester indifférent à une telle information. Fermer les yeux et prétendre qu'il ne se passait rien. Il voulait encore se battre pour les idées dans lesquelles il croyait. Et avec son interlocuteur, avec ce qu'il venait d'apprendre, il avait le sentiment que cela était possible, comme du temps des neo-grindelwaldiens... mais plus indirectement, seulement.

code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 358
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]   Sam 18 Fév - 22:26

Gwendall & Aaron
Celui qui a le choix a aussi le tourment.
Gwendall avait compris et Aaron espérait vraiment maintenant qu'il n'allait pas le trahir, qu'il ne venait pas de faire une grosse bêtise. Mais l'Auror était un bon candidat pour l'Hydre, il aurait aimé l’enrôler si cela avait été possible. Malheureusement, le jeune homme avait bien compris que son interlocuteur était pieds et poings liés, ils ne pouvaient donc pas se permettre de les aider. C'était vraiment dommage, toute aide était la bienvenue. L'Hydre était encore jeune, ils avaient besoin d'un peu d'aide pour monter en grade, pour pouvoir vraiment s'opposer à Jedusor. Pour l'heure, ils avançaient progressivement – mais sûrement aux yeux du sorcier – ils tâtonnaient un peu. Bientôt, quand ils seraient plus nombreux, plus forts, ils allaient vraiment pouvoir arrêter Jedusor et reprendre les rennes des mages noirs. Aaron espérait que ça allait arriver bientôt, même si les choses avanceraient peut-être plus si tout le monde pouvait les aider. Gwendall confirma qu'il n'avait qu'une seule parole et qu'il souhaitait tout le succès possible. Aaron lui faisait confiance, il savait qu'il pouvait vraiment croire en ses mots et le fait qu'il souhaitait qu'ils gagnent. En même temps, si l'Hydre parvenait à faire tomber Voldemort – et c'était ce qui allait arriver, bien sûr – Gwendall allait pouvoir être libre.

Ce dernier confirma d'ailleurs le fait qu'il ne pouvait pas prendre part à ce combat, tout en restant évidemment évasif comme toujours, mais qu'il souhaitait se rendre utile si cela était possible. Aaron comprenait bien qu'il ne pouvait pas directement se battre pour eux, mais en tout cas il n'avait pas l'intention de leur mettre des bâtons dans les roues. Le jeune homme devait bien avouer qu'il appréciait de savoir qu'il pouvait quand même compter sur Gwendall, même s'il n'allait pas prendre directement part au combat.

« Je ne l'oublierais pas. » Répondit-il alors, sincèrement. « Je ne manquerais pas de te faire par, si jamais j'en aurais besoin, de l'aide que tu pourras nous apporter. »

Autant dire que Gwendall ne serait pas un membre actif de l'Hydre, mais qu'il pouvait quand même le devenir dans l'ombre. C'était de toute façon une chose qu'il était important de savoir et surtout important de ne pas oublier. Aaron n'allait pas l'oublier en tout cas.

« Évidemment, c'est toujours dans l'hypothèse que je puisse un jour avoir besoin de ton aide pour une quelconque histoire. »

Leur conversation était suffisamment claire pour qu'elle ne laisse pas de doute, mais le jeune homme ne pensait pas qu'il risquait quelque chose. En même temps, ça serait vraiment dommage de se trahir de la sorte et de perdre l'avantage qu'ils avaient pour le moment. Surtout qu'ils avaient quand même bien conscience de ne pouvoir avant l'avantage bien longtemps.

« Et si jamais... par hasard, tu as besoin d'aide un jour, n'hésites pas de ton côté. »

Parce qu'il n'y avait vraiment aucune raison qu'ils ne se serrent pas les coudes contre Voldemort. Ils étaient tous dans le même bateau après tout. Un bateau qui n'était pas stable visiblement.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1395
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]   Sam 18 Fév - 22:51


Celui qui a le choix a aussi le tourment.
L'

aide que Gwendall proposait à Aaron était honnête, sincère, et il tenait à ce que son interlocuteur ne puisse avoir aucun doute à ce sujet. À ses yeux, il était d'une grande importance que le jeune homme prenne ses propos au sérieux, car s'il pouvait avoir l'opportunité, de quelque manière que ce soit, de soutenir le groupe auquel appartenait Aaron, il en avait la ferme intention. L'Auror était frustré de ne pas pouvoir agir contre un maître qu'il ne respectait pas le moins du monde, alors s'il pouvait participer, même dans une moindre mesure, à l'effondrement de son empire, il était hors de question pour lui de s'en priver, tout au contraire. Il apprécia par conséquent d'entendre son interlocuteur lui affirmer qu'il tiendrait compte de sa proposition, si l'occasion devait se présenter, l'opportunité pour lui de les soutenir sans être repéré, afin de devenir un membre de l'Hydre sans en être un réellement. Il ne pouvait pas en être certain, bien sûr, mais il avait la conviction que Aaron tiendrait son engagement quoi qu'il en soit. Leur accord tacite semblait pour le moins clair, on ne peut plus clair, même, et ils avaient tout intérêt à se soutenir, car ils en savaient suffisamment l'un sur l'autre pour risquer de se faire sombrer l'un l'autre. Autant dire qu'ils n'avaient pas le moindre intérêt à faire cela. Aaron ajouta même que, dans le cas inverse, s'il devait lui accorder son aide, il n'hésiterait pas. L'information ne tombait pas dans l'oreille d'un sourd. Gwendall n'avait pas la moindre idée de s'il en aurait besoin ou non, sans doute pas, ou bien oui, dans tous les cas, il aimait savoir qu'il pouvait y avoir quelqu'un pour surveiller ses arrières. Il était toujours bon de se sentir soutenu. Surtout qu'il n'y avait pas grand monde d'autre qui serait capable d'agir de la sorte à son égard.

-Je n'hésiterai pas,
affirma-t-il alors avec la plus grande des honnêtetés, en réponse à la proposition du jeune homme. Merci.

Gwendall ne remerciait pas autrui si facilement, mais en l'occurrence, il pensait véritablement que Aaron méritait qu'il le remercie. Ses propos étaient des plus sincères, et son interlocuteur les méritait réellement. Son soutien pourrait bien lui être précieux, et il déplorait de ne pas pouvoir lui accorder un peu plus du sien. Mais il en ferait autant que cela lui serait possible, et sans la moindre hésitation.

-On ferait bien d'y aller,
observa-t-il alors.

Cela faisait un moment qu'ils s'attardaient en ces lieux, mieux valait qu'ils s'en aillent avant d'être repérés inutilement, tout simplement. Leur conversation avait été constructive, et Gwendall voulait croire qu'elle aurait des répercussions pour l'un, comme pour l'autre. Des répercussions positives, le pensait-il.

code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Celui qui a le choix a aussi le tourment. [pv Aaron :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Flashback] “Celui qui a le choix a aussi le tourment.” Ft Lester
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
-