AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Journalisme. La névrose du scoop. (Phèdre :3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
HYDRE
avatar
▌ Messages : 622
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Message#Sujet: Re: Journalisme. La névrose du scoop. (Phèdre :3)   Ven 11 Aoû - 18:32


Journalisme. La névrose du scoop.
P

hèdre savait bien que sa tendance à fourrer son nez où elle ne devrait pas devait avoir le don d'en agacer plus d'un, car elle pouvait se montrer sacrément intrusive quand elle décidait de mener ses petites enquêtes sur les uns et sur les autres... Pour autant, elle n'avait pas l'intention de s'en cacher. Seth la connaissait, il était même l'une des personnes qui la connaissaient le mieux... Si ce défaut avait dû lui déplaire en d'autres circonstances, elle ne doutait pas du fait qu'il le lui aurait fait remarquer. Là, c'était différent parce qu'il était question de cette fameuse Pomona qui lui faisait manifestement de l'effet. Bon, elle comprenait, elle n'aimerait pas spécialement la situation si les rôles étaient inversés, à la vérité. Mais les rôles n'étaient pas inversés, et elle avait bien le droit de s'amuser un peu, non, c'est ce qu'elle pensait vraiment, en tout cas. Elle ne prit aucun ombrage de la remarque de son interlocuteur. Elle n'était pas jalouse (enfin, peut-être qu'il y avait un fond de jalousie quand même, parce qu'ils avaient été ensemble et que ça ne s'oubliait jamais tout à fait), elle était juste curieuse, beaucoup trop curieuse, oui, et ne s'en cachait pas un seul instant. Elle n'avait aucune raison de se sentir vexée. Puisque ce n'était pas vrai. A la place, elle se contenta simplement de sourire de plus belle. Il n'allait clairement pas s'en sortir si facilement. E!t s'il pensait que, de cette manière, il avait réussi à contourner le sujet, eh bien il se trompait, tout simplement. Elle n'était pas du genre à lâcher l'affaire, quand elle avait quelque chose en tête. Et ça, normalement, il en avait bien conscience.

-La curiosité aussi, mais j'ai toujours adoré les vilaines choses,
répondit-elle alors sans perdre son sourire. Et crois-le ou non, je me suis remise de notre relation, même si ça doit être difficile à admettre pour ton cerveau atrophié, plaisanta-t-elle alors. Et elle considérait que c'était de bonne guerre. S'il tenait vraiment à la faire passer pour ce qu'elle n'était pas, c'est-à-dire une stalkeuse jalouse (stalkeuse oui, jalouse non), elle pouvait bien le faire passer pour un petit prétentieux de bas étage (prétentieux oui, de bas étage non). De toute façon, pour lui envier quoi que ce soit, il faudrait déjà que je la connaisse un peu mieux.

Et ça, c'était juste une manière de lui faire comprendre qu'elle ne lâcherait pas le morceau, qu'il le veuille ou non. Elle n'éprouvait pas non plus le besoin exceptionnel de mener sa petite enquête, mais cette fille, clairement, l'intriguait. Alors forcément, elle cherchait à en découvrir plus... Et puisqu'elle avait ses propres méthodes pour y parvenir...

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 584
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Journalisme. La névrose du scoop. (Phèdre :3)   Sam 23 Sep - 16:21

Seth & Phèdre
Journalisme. La névrose du scoop.
Phèdre n’était pas dénuée de vilain défaut, personne ne pouvait dire le contraire. La curiosité au même titre que la jalousie était une mauvaise chose, normalement, et même si Seth savait bien que la journaliste n’avait aucune raison d’être jalouse – parce que même s’ils avaient été ensemble, leur relation appartenait au passé – elle était loin de pouvoir s’empêcher d’être curieuse, très clairement. En même temps, c’était un peu la base dans son métier, comme dans celui de Seth. Et donc si la curiosité passait pour un vilain défaut, Seth avait plus l’habitude de le voir comme une qualité. Quand on avait pas un minimum envie d’en savoir plus, cela ne servait à rien de se lancer dans le journalisme ou encore dans les enquêtes des Aurors. Seth sourit donc à la remarque de la jeune femme, avant qu’elle ne lui envoya une pique bien méritée. Le jeune homme ne répliqua rien, se contentant simplement de lui lancer un regard qui voulait tout dire. Il n’allait pas répondre non, parce qu’il n’y avait rien à dire, c’était de bonne guerre. Le jeune homme s’était amusé à sous entendre qu’elle pouvait être jalouse, il était normal qu’elle lui renvoi la pareille.

En tout cas, ils savaient parfaitement tous les deux qu’ils s’étaient bien remis de leurs relations et qu’il n’y avait aucune raison de faire preuve de jalousie. S’il devait apprendre que Phèdre sortait avec quelqu’un, ça ne changerait absolument rien pour Seth. Après tout, même s’ils avaient passé du bon temps tous les deux – il ne fallait pas le nier, ils savaient parfaitement s’amuser tous les deux – ils savaient aussi qu’ils n’étaient pas fait l’un pour l’autre et que rien ne pouvait les mener quelque part ensemble. Ils étaient amis, c’était très bien comme ça.

« Tu sais que tu devrais par moment lâcher l’affaire ? »
Demanda-t-il sans vraiment le penser, quand elle affirma que pour être jalouse, il faudrait déjà qu’elle en sache un peu plus sur Pomona. Cela, il voulait bien le croire. Et il savait qu’elle disait ça surtout pour bien lui faire comprendre qu’elle n’avait pas l’intention d’en rester là. « Dis moi ce que tu veux savoir. »

Dit-il alors simplement en affichant un sourire en coin. Non parce qu’il pouvait en dire beaucoup sur la jeune femme – qui avait le dont de le rendre dingue plus que n’importe qui, sans qu’il ne se rende compte encore à quel point il l’aimait et il avait besoin d’elle – mais il n’avait pas spécialement envie de dire des choses que Phèdre ne pensait pas. Autant la laisser donc poser des questions et lui répondre.

« Peut-être qu’un jour je te la présenterais. » Ajouta-t-il alors, comme ça. Sans se rendre compte qu’en fait, il n’allait jamais avoir l’occasion de la lui présenter parce que les événements allaient quelque peu s’enchaîner. À un point où bientôt, Seth ne serait plus avec la jeune Auror, mais pire encore... il allait la croire morte. Par chance, il pourrait compter sur la jeune femme sous ses yeux.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 622
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Message#Sujet: Re: Journalisme. La névrose du scoop. (Phèdre :3)   Dim 24 Sep - 14:04


Journalisme. La névrose du scoop.
P

Seth n’était pas la première personne à affirmer qu’elle devrait lâcher l’affaire, par moments, mais c’était un conseil que la jeune femme n’écoutait jamais. Bien sûr, elle savait pertinemment que cela pourrait lui porter préjudice à un moment ou à un autre, mais c’était une chose que Phèdre assumait complètement. C’était dans sa nature, et elle n’avait pas envie de lutter contre elle. Elle était curieuse et insistante, quitte à se montrer par moments désagréable et intrusive… mais de toute évidence, elle ne le faisait jamais (ou rarement) sans en bénéficier au bout du compte. Elle avait obtenu des scoops sérieux grâce à son insistance, et elle considérait que c’était de cette façon qu’elle parvenait à tirer les vers du nez de Seth au sujet de sa Pomona au fil de leur conversation. Après tout, l’Auror en était même venu à affirmer qu’il la lui présenterait peut-être après avoir précédemment assurer qu’il ne les ferait pas se rencontrer (sous le prétexte qu’ils étaient ex – prétexte valable certes, mais totalement insuffisant aux yeux de la jeune femme, qui de toute manière n’aurait pas la bêtise de se présenter de cette manière à la jeune femme, même si tout finit toujours par se savoir). Ce genre de cas de figure ne faisaient jamais que la convaincre de poursuivre sur la même voix et de ne jamais taire sa curiosité maladive quoi qu’il puisse advenir.

-Tu n’auras pas le choix,
affirma-t-elle, sûre d’elle, quand Seth affirma qu’il la lui présenterait peut-être. Ou elle mettrait ses menaces de la rencontrer dans son coin à exécution, et s’il y avait bien quelqu’un de capable de savoir qu’elle en était capable, c’était bien lui, il la connaissait par cœur ou presque. Et c’est vrai que tu m’as déjà dit pas mal de choses, admit-elle.

A force d’insistance, elle avait pu obtenir pas mal d’informations. Pomona Fitz était stagiaire il y a peu encore, donc devait être assez jeune, elle ressemblait à Seth de caractère, elle était une Auror redoutable malgré son inexpérience, et elle faisait prononcer au jeune homme plus de compliments qu’il n’avait dû en articuler tout au long de sa vie. C’était un début… Mais Phèdre n’en avait jamais assez, et puisque Seth semblait plus disposé à parler – sans doute par lassitude, peu importe, la journaliste était habituée à avoir les gens à l’usure et elle ne voyait pas le problème avec ça. Donc, même après avoir reconnu qu’il lui avait dit pas mal de choses, elle repartit à l’attaque comme si de rien n’était.

-Vous êtes ensemble depuis combien de temps ? Comment ça s’est passé ? … T’envisages de lui sortir le grand jeu ? De type mariage et tout ce qui s’ensuit ?


Elle évita l’hypothèse des mômes, imaginer Seth avec des gosses, c’était beaucoup trop, par contre… déjà que l’imaginer se faire passer la bague au doigt… N’empêche que c’était aussi perturbant qu’amusant, d’interroger son ex sur sa vie sentimentale. Alors elle n’arrivait pas à s’en empêcher.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 584
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Journalisme. La névrose du scoop. (Phèdre :3)   Ven 17 Nov - 12:40

Seth & Phèdre
Journalisme. La névrose du scoop.
En réalité, Seth n’avait pas spécialement envie de subir l’interrogatoire de Phèdre, parce qu’à la base, c’était plutôt lui qui faisait subir les interrogatoires. Mais en même temps, il connaissait suffisamment la journaliste pour savoir qu’elle n’était pas du tout du genre à lâcher l’affaire, bien au contraire. Quand elle avait une idée en tête, elle ne l’avait pas ailleurs et elle ne lâchait pas l’os qu’elle pouvait ronger (ouais, il la comparait un peu à un chien là). Elle allait insister encore et encore et Seth pourrait très bien se contenter de ne pas répondre en insistant de son côté pour ne pas répondre… mais il savait d’avance qu’elle allait le fatiguer grandement. Alors, à choisir, Seth allait donc répondre aux questions de la jeune femme, même s’il était loin d’être motivé. Surtout que Phèdre ne manqua pas de lui faire vraiment subir un interrogatoire, elle enchaîna les questions les unes après les autres, sans lui permettre de répondre à l’une des questions entre deux. Très bien, Seth regrettait déjà de lui avoir dit qu’elle pouvait lui poser ses questions. Surtout que Phèdre n’était quand même pas très fine concernant ses questions.

« Depuis quelques jours. » Répondit-il sincèrement à la première question de la jeune femme, ne cherchant pas à développer plus que cela. En même temps, cela faisait seulement quelques jours en effet qu’ils étaient ensemble. En soit, ce n’était sans doute pas grand-chose, mais en même temps c’était tout de même déjà différent de tout ce que Seth avait pu connaître avant. La relation qu’il avait avec Pomona n’avait rien à voir avec celles qu’il avait pu avoir avant. « On était en train de travailler et voilà. »

Il n’avait aucune envie de répondre plus longuement aux questions de Phèdre. Il avait accepté d’entendre les questions de Phèdre, il avait accepté d’y répondre, mais il n’avait pas dit qu’il allait faire un roman à chaque fois qu’il devait lui dire quelque chose. En même temps, il n’y avait pas grand-chose de plus à dire sur la manière dont c’était arrivé. C’était arrivé, comme ça, d’un coup. C’était dingue, mais c’était ça en effet. Cela pouvait sembler un peu rapide, un peu étrange, mais en fait, c’était juste logique et évident pour Seth.

« Je te laisse repenser à ma première réponse pour déduire de la suite. » Dit-il alors dans un fin sourire, ne pouvant donc pas s’empêcher de taquiner la journaliste. Cela ne faisait que quelques jours qu’il était avec Pomona, donc non il n’avait pas envisagé de lui sortir le grand jeu. Non pas que ça ne pourrait jamais arriver, mais ce n’était clairement pas le cas pour le moment. « Sérieusement, tu imagines me marier un jour ? »

Il se posait vraiment la question. De son côté, il ne s’imaginait pas se marier non. Mais en même temps… eh bien, il y avait peu de temps, il ne s’imaginait pas être amoureux et pourtant, il l’était bel et bien de Pomona.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 622
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Message#Sujet: Re: Journalisme. La névrose du scoop. (Phèdre :3)   Ven 17 Nov - 22:07


Journalisme. La névrose du scoop.
A

h ? Quelques jours seulement ? Vraiment ? Clairement, Phèdre n'aurait pas parié là-dessus, mais s'il le lui disait, cela devait être vrai... et ça rendait d'autant plus surprenante la manière dont Seth lui parlait de la jeune femme qu'il fréquentait, la mystérieuse Pomona Fitz. Seth avait eu des relations qui avaient duré plus de quelques jours en dehors de celle qu'ils avaient partagée. Elle le savait bien, mais il ne prenait jamais franchement la peine de lui en parler, ou bien très distraitement, en lui laissant clairement comprendre que ça n'avait pas vraiment d'importance pour lui. Là, il était évident qu'il tenait à cette fille, et même, Phèdre avait envie de l'avancer, qu'il en était amoureux... alors que ça ne faisait que quelques jours ! Comme quoi, même après tout ce temps, il était encore capable de le surprendre. En bien ou en mal ? Ca... Elle ne saurait se décider à ce sujet avant d'avoir vu la jeune femme de ses propres yeux. Bien sur, cela rendait presque absurde sa volonté de la rencontrer, mais justement, Phèdre y tenait d'autant plus que manifestement, cette fille était allée jusqu'à bouleverser les habitudes de son ami. Enfin... effectivement, par contre, ça rendait complètement prématurées les questions qu'elle avait posé ensuite concernant la demande en mariage, la cérémonie en grande pompes et tout ce qui s'ensuit. Ca lui avait échappé comme ça. Sans doute parce que c'était de leur âge. Dans son entourage, tout le monde ou presque était marié et avait des enfants, alors forcément. Elle était presque en train d'endosser le rôle de vieille fille à son âge, de son côté (et ça risquerait de durer encore longtemps, sentiment amoureux ou pas, le secret et la clandestinité n'encourageaient pas les grandes et fastueuses cérémonies). Bref, non, évidemment, il ne pensait pas à ça... Ceci dit...

-Eh bien... hier encore, je t'aurais dit non,
confirma Phèdre dans un fin sourire quand Seth lui demanda si elle l'imaginait vraiment capable de se marier un jour, mais hier encore je pensais qu'aucune fille ne trouverait jamais grâce à tes yeux.

Seth et Phèdre se ressemblaient beaucoup, et il avait été évident quand ils étaient ensemble que jamais ils ne se marieraient, c'était même exclu. Et elle avait longtemps cru que tous les deux ne passeraient jamais devant l'autel, ensemble ou avec d'autres... Mais elle était prête à changer d'avis. Il faut croire qu'il y avait une bonne personne pour tout le monde, et que cette personne mérite que l'on rentre dans un moule où on ne pensait pas s'intégrer. Et ce qu'elle était en train de penser était au-delà de mièvre, au passage. Tomber amoureuse ne lui avait sans doute pas fait que du bien... et ça ne ferait sans doute pas que du bien à Seth non plus, d'ailleurs, au passage. Elle serait bientôt bien placée pour le réaliser.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Journalisme. La névrose du scoop. (Phèdre :3)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Journalisme. La névrose du scoop. (Phèdre :3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Phèdre : coupable ou non coupable ?
» SCOOP/LE NOUVEAU CEP
» Scoop! Le budget de la Marine: un scandale!!!
» Arnaud Legrand
» Le scoop de demain de Paris Match !
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-