AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le tumulte est le fruit du combat. [pv Aaron :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Le tumulte est le fruit du combat. [pv Aaron :3]   Sam 12 Mar - 11:58


Le tumulte est le fruit du combat.
S

i Caelan avait dû mettre plus de temps à se décider à rejoindre l'Ysbridion, il est certain qu'elle se serait décidée, et plus que décidée, à ce stade. Car une nouvelle menace semblait avoir remplacé celle des Neo-Grindelwaldiens, ou plutôt s'être conjuguée à celle des neo-grindelwaldiens, si elle devait en croire les quelques informations que les anciens Wardens avaient réussi à glaner, et qui étaient encore bien minces pour le moment, malheureusement. Les attaques étaient de plus en plus récurrentes et dispersées, et laisser supposer que, si les partisans de Grindelwald étaient derrière tout cela, ils avaient su grossir leurs rangs d'une manière conséquente. Les questions étaient encore nombreuses, mais il n'était pas encore temps de se les poser, pour le moment. Il était temps d'agir. Une nouvelle agression leur avait été indiquée, au nord de l'Irlande. Caelan, flanquée de quelques acolytes, équipée de sa précieuse baguette, avait immédiatement transplané sur les lieux.

Mais une fois sur place, il semblait que le combat s'était achevé avant même d'avoir commencé. Une dizaine de sorciers gisaient là, leurs regards vitreux fixés vers le ciel, encore à identifier. Caelan, baguette levée, exhorta ses coéquipiers à la prudence tandis que son regard scrutait les lieux en quête d'une âme qui vive. Il semblait que les agresseurs avaient déjà quitté les lieux, mais leur appartenance au groupe des... le nom restait à déterminer, n'était pas à prouver, leur marque caractéristique, cette tête de mort, avec ce serpent entremêlé, flottait bel et bien dans les airs. Un indice de plus s'il en fallait encore d'un changement de méthode soudain, qui laissait présager un manifeste renouveau de la part des neo-grindelwaldiens. Avec Borodine au commande, ils n'avaient jamais fait à ce point dans le grandiloquent. Caelan ne serait pas surprise que la direction des troupes ait changé de mains. Et que ces mains appartiennent à un grand mégalomane devant l'éternel. C'était alors qu'elle était perdue dans ces considérations qu'elle entendit un bruit, crut percevoir du mouvement. Aussitôt, la jeune femme leva sa baguette. Il semblait qu'il y ait encore une âme qui vive, planquée quelque part, encore hors de sa vue. Une victime qui s'en était miraculeusement sortie et ne savait trop à qui il avait affaire ? Ou un ennemi à capturer ? (car oui, si l'Ysbrid ne faisait pas forcément de quartiers, il fallait bien quelques vivants pour leur révéler ce qu'ils ne comprenaient pas... au prix de méthodes peu conventionnelles que Caelan déplorait par ailleurs).

-Qui est là ? demanda-t-elle d'une voix sévère, tout en invitant d'un geste de la tête ses camarades à redoubler de vigilance.

L'un d'entre eux eut la bonne idée de lancer quelques sortilèges alentours qui devaient empêcher aux individus en présence de transplaner. Bien sûr, cela signifiait que eux non plus ne le pourraient pas davantage, mais, si ennemi il y avait, il était hors de question de le laisser s'échapper. Il fallait le retenir. Par tous les moyens possible.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 335
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Le tumulte est le fruit du combat. [pv Aaron :3]   Sam 30 Avr - 13:47

Caelan & Aaron
Le tumulte est le fruit du combat.
Ca ne faisait pas vraiment plaisir à Aaron, mais il n’avait pas d’autre choix que de suivre les ordres de Voldemort. Même si ce n’était qu’un gamin sortie à peine de l’école de magie, le jeune homme devait faire comme si de rien n’était et agir en parfait petit soldat mangemort. Il ne devait pas faire de vague afin de ne pas se faire repérer, même si en tant qu’ancien Néo-Grindelwaldien, il était logique qu’il ait un peu de mal à suivre les ordres de Voldemort qui semblait être sortie d’un peu nulle part. Du moins, il ne semblait pas à Aaron que beaucoup de ses anciens camarades étaient vraiment heureux du changement qu’avait pris leur groupe, quoi qu’il devait suffire à ceux qui n’avait qu’une seule envie, massacrer encore et encore. Quand Aaron avait décidé de rentrer dans la cause, c’était qu’il avait de bonne raison pour croire que les sorciers étaient bien plus supérieur aux moldus et qu’il était temps qu’ils prennent concrètement le dessus. Sauf qu’il n’avait pas envie d’agir pour le bon vouloir d’un gosse qui donnait vraiment l’impression d’être complètement taré. Quoi qu’il ne fallait pas être entièrement saint d’esprit pour entrer dans les Néo-Grindelwaldien non plus. Enfin, dans tous les cas, Aaron n’avait pas son mot à dire.

Le jeune homme se rendit donc sur le terrain, encore une fois. Il préférait largement quand il pouvait éviter de s’y rendre, mais il n’avait pas le choix. Les mangemorts avaient pour mission, puisqu’ils étaient plusieurs, de s’en prendre à un groupe de sorcier militant pour les droits des moldus – quelle idée… – et désireux que les sorciers et les êtres sans magie vivent en harmonie, sans le secret du monde magique. Aaron était d’accord que les moldus devaient connaitre leurs existences, mais hors de question qu’il se considère égaux à eux. Le combat fut facile, les mangemorts ne mirent pas longtemps avant d’avoir le dessus sur le groupe de sorcier qu’ils agressèrent, puisqu’ils n’étaient pas du tout préparé. Et ce fut aussi rapidement qu’ils étaient venus, que ses collègues mages noirs partirent. Aaron avait l’intention de les suivre, mais il traîna un peu plus que les autres. Il avait envie de récolter quelques informations pour l’Hydre, même s’il ne savait pas forcément s’il trouverait quelque chose d’intéressant. Cependant, alors qu’il était encore sur place, le sorcier entendit les bruits caractéristiques des transplanages.

Rapidement, Aaron se cacha où il le pouvait. Il ne mit pas bien longtemps avant de savoir qu’il s’agissait d’un groupe de sorcier contre les mangemorts, en même temps il n’y en avait aucun avec eux. Des Aurors ? Sans doute. Peut-être autre chose, mais dans tous les cas c’était évident qu’il était dans une merde royale. Il n’avait aucune idée de ce qu’il devait faire présentement. Son cerveau avait beau tourner à mille à l’heure, comme cela arrivait bien souvent, il était complètement paralysé par la peur. Ce qui ne l’empêcha pas de faire du bruit et d’attirer l’attention vers lui. C’était donc encore pire, maintenant ils savaient qu’il était là, une voix féminine s’éleva d’ailleurs, et en plus il ne pouvait plus s’enfuir. Il aurait dû se barrer direct. Il ne pouvait plus le faire maintenant et il était coincé, seul contre tous un groupe d’il ne savait pas quoi. Pour l’instant, il avait encore la chance que son masque se trouvait bien sur son visage, mais son identité ne serait plus un souci s’il se faisait tuer. Il ne pouvait pas se laisser faire, c’était évident. Sans prononcer le moindre mot, Aaron sortie légèrement de sa cachette afin de lancer un sort vers l’un des membres de ce groupe, pas celle qui avait parlé, qui tomba sous le coup. Un de moins, le sorcier en revenait à peine de ce qu’il venait de réussir à faire.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: Le tumulte est le fruit du combat. [pv Aaron :3]   Sam 30 Avr - 14:21


Le tumulte est le fruit du combat.
L

e regard aiguisé, l'oreille à l'affut, Caelan guettait le moindre mouvement, le moindre bruit susceptible de l'éclairer quant à l'éventuelle présence d'un intrus (et ennemi par conséquent). Elle était presque convaincue qu'il restait encore quelqu'un sur cette scène de crime. Il pouvait bien s'agir d'une victime des attaques qui avait réussi à en réchapper, mais Caelan ne croyait pas vraiment en cette hypothèse. Les mages noirs n'avaient manifestement pas fait de quartier, et elle doutait fort qu'ils aient pris le risque de laisser à une de leurs cibles le soin de pouvoir parler et de révéler des informations compromettantes à leur sujet. Ils avaient pour le moment l'avantage de l'anonymat - on ne savait pas qui était à la tête de ce groupe et ce qu'il pouvait bien vouloir -, ils n'allaient sans doute pas y renoncer si facilement. S'il y avait encore une âme pour respirer sur les lieux du carnage, donc, ce devait être une âme ennemie, et Caelan avait la ferme intention d'obtenir d'elle tout ce qu'elle souhaitait. L'adversaire, manifestement conscient qu'il n'avait d'autre choix que de se dévoiler et de se défendre, ne serait-ce que pour sa survie, s'extirpa finalement de sa cachette.

Le visage dissimulé sous un masque, il était parfaitement impossible de le reconnaître, mais au vu de sa corpulence, Caelan gagea qu'il devait s'agir d'un homme. Elle pointa sa baguette dans sa direction, mais il fut plus rapide qu'elle et parvint à lancer un sort sur l'un de ses frères d'armes qui le projeta au sol. Caelan fut tentée de se précipiter vers lui pour vérifier son état, mais elle avait retenu les longues leçons que lui avaient appris ses combats auprès des Warden, elle ne pouvait pas s'accorder la moindre seconde d'inattention, car c'était de cette seconde que son adversaire profiterait forcément pour prendre l'avantage sur elle. Elle s'autorisa donc quelques directives à l'adresse de ses camarades d'armes : l'un d'eux se chargerait de mener le blessé à l'écart et de le soigner autant que possible, le sort anti-transplanage ne serait levé que dans l'urgence, s'il avait la nécessité d'être mené immédiatement à Sainte-Mangouste. Dans le cas contraire, il devrait prendre son mal en patience. Il ne fallait pas qu'il leur échappe. Elle ajouta qu'elle se chargerait de lui et demanda aux autres de n'intervenir que si elle le demandait. Non pas qu'elle veuille se faire mousser, mais si Caelan avait acquis la réputation de duelliste émérite, c'est bien que les duels étaient sa spécialité, elle préférait se la jouer à un contre un que de se laisser surprendre par ses propres partenaires, qui pourraient toujours l'assister en cas de nécessité. Baguette pointée dans la direction de l'homme masqué, elle contrattaqua donc.

-Expelliarmus.


Un sortilège bien classique, s'il en est, mais sa priorité n'était pas de blesser - ou pire - cet individu. Elle devait profiter de la situation pour glaner quelques informations, c'était primordial. Le désarmer et l'intimider ensuite lui paraissait donc la meilleure option (si certains aimaient à employer des mesures drastiques pour faire parler l'ennemi au sein de leur groupe, Caelan s'en accomodait sans entièrement l'approuver. En l'absence de Purdey, elle faisait donc les choses à sa manière). Encore fallait-il que son sortilège ne soit pas paré et atteigne bien sa cible.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 335
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Le tumulte est le fruit du combat. [pv Aaron :3]   Mer 25 Mai - 20:31

Caelan & Aaron
Le tumulte est le fruit du combat.
Aaron savait parfaitement qu’il n’avait pas beaucoup de solution en cet instant précis. Il savait bien qu’il ne pouvait pas rester cacher éternellement, qu’on le découvrirait rapidement et donc qu’ils auraient le dessus. Le mangemort avait donc décidé de sortir de sa cachette, pour déjà se débarrasser de l’un des Aurors qui se trouvait là. Auror ou autre, honnêtement, le jeune homme n’en savait rien et il n’avait pas vraiment envie de le savoir. Quand l’homme tomba, Aaron sut qu’il venait de prendre un peu d’avance, mais ils étaient encore nombreux contre lui. Sauf que lui, il était tout seul. Il n’avait pas besoin d’essayer de transplaner pour savoir que ce n’était pas possible. Il allait donc devoir trouver une autre solution pour s’en sortir et il n’y en avait qu’une seule, parvenir à avoir le dessus sur ses adversaires en attendant qu’ils décident de débloquer le transplanage. Puisque l’un des hommes était touché, avec un peu de chance il allait devoir être envoyé à Saint Mangouste. Ou alors il devait faire en sorte à envoyer quelqu’un d’autre à l’hôpital. Aaron écouta attentivement les ordres qu’une jeune femme donna à ses collègues, ça devait être la tête pensante du groupe. Tant mieux, il préférait repérer celle qui donnait des ordres. Surtout qu’elle avait l’intention, apparemment, de le combattre en duel. Bien, Aaron ne savait pas s’il allait s’en sortir, mais au moins il avait quand même plus de chance de s’en sortir contre une seule personne. Quoi que les collègues de la femme aient l’intention d’intervenir sans doute si leur chef perdait l’avantage contre lui. Aaron se prépara, concentré comme jamais, pour ne pas perdre une occasion de s’en sortir. Il tourna une seconde son regard vers l’homme à terre, aidé par l’un de ses collègues. Il avait l’air de s’en sortir pour le moment, il devait donc gagner du temps. Son attention se reporta sur son adversaire donc, qui pointa sa baguette sur lui. C’était le moment.

Aaron retint son souffle, il ne devrait vraiment pas se déconcentrer s’il ne voulait pas payer cher les conséquences. Il savait qu’il pouvait très bien perdre la vie, comme à chaque fois qu’il se rendait sur le terrain pour les mangemorts. La femme lança donc un sort pour le désarmer. Elle y allait doucement encore, ça l’arrangeait. Parce que même si Aaron n’était pas le plus doué des mangemorts du pays, il savait quand même se défendre un minimum. Il parvint donc à contrer le sort de l’Auror – ou il ne savait quoi – et ne tarda pas à lancer une offensive à son tour. Aaron avait pour le moment la chance de son côté, puisque son visage était encore masqué. L’homme ne devait donc pas se faire avoir, il était hors de question qu’il se fasse arrêter. Il savait que trop bien ce que les membres du ministère pouvait faire pour obtenir des informations.

« Diffindo ! »

S’écria-t-il donc, dans le but de trancher la peau de son adversaire. De quoi espérer la mettre hors jeu.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: Le tumulte est le fruit du combat. [pv Aaron :3]   Ven 27 Mai - 21:46


Le tumulte est le fruit du combat.
T

oute duelliste chevronnée qu'elle était, Caelan n'était jamais à l'abri d'avoir affaire à des adversaires un tant soit peu coriaces, et l'homme contre lequel elle se battait était de ceux-là. Il y avait certains ennemis que l'on pouvait confondre en un coup, question de rapidité, et de miser également sur le meilleur sort. En l'occurrence, le sortilège de désarmement n'était peut-être pas la meilleure idée. Les Warden autrefois avaient eu pour habitude d'employer des méthodes bien moins douces avec leurs adversaires, et l'Ysbridion ne semblait pas décidé à s'engager sur une voie différente (quoique l'avenir pourrait bien en décider autrement), mais outre le fait que Caelan ne goûtait pas aux méthodes les plus cinglantes, elle savait que pour faire face au mieux au nouvel ennemi qui s'imposait à eux, il allait falloir la jouer fine, et ne pas trop amocher leurs opposants. Il fallait avant tout leur extorquer le plus d'informations possible sur l'ordre auquel ils étaient confrontés à présent. Cela ne suffirait peut-être pas, certes, et plusieurs de ses collègues seraient sans doute d'extirper ces informations par la force, mais ce n'était pas son cas.

Caelan avait l'intention de faire les choses en douceur, oui, mais quoi qu'il en soit, elle n'avait pour le moment aucun avantage sur son adversaire. Ce dernier n'avait pas eu la moindre difficulté à contrer son sortilège, et il lui en lança même un autre, qu'elle n'eut pas le temps de parer, et dût esquiver physiquement, et pas complètement, même, car il lui entailla légèrement le bras dans la foulée. Caelan grimaça. La blessure était superficielle, mais avait tout de même déchiré le tissus de sa chemise et creusé un léger sillon dans son bras, d'où le sang s'écoulait à présent abondamment. Ce n'était pas grand-chose en soi, ça avait beau faire mal, ce n'était pas handicapant non plus, on peut parfois perdre beaucoup de sang pour pas grand chose, mais ça n'arrangeait tout de même pas ses affaires. Elle avait beau s'être beaucoup entraînée depuis son retour en piste, elle avait quand même le sentiment d'avoir perdu depuis sa retraite anticipée. Tu parles d'une digne duelliste. Elle avait le sentiment d'être une pure amateur. Pas le temps néanmoins de s'autoflageller, le combat faisait rage, et elle avait encore plus d'un tour dans son sac. Elle n'employait jamais deux fois d'affilée le même sortilège, la méthode était trop prévisible, et le mieux était encore de surprendre son adversaire.

-Incarcerem !
lança-t-elle alors espérant que, cette fois, il attendrait sa cible.

L'amocher le moins possible et l'immobiliser au mieux, voilà quelle était stratégie, mais allez savoir si elle s'avèrerait payante ou non. Le jeune homme face à elle n'avait rien d'un débutant, ou du moins, la façon qu'il avait de se battre ne lui en donnait pas l'impression.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 335
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Le tumulte est le fruit du combat. [pv Aaron :3]   Jeu 7 Juil - 15:00

Caelan & Aaron
Le tumulte est le fruit du combat.
Quand le sort d’Aaron toucha sa cible, ce dernier fut en partie satisfait et déçu. Il était content d’avoir touché sa cible, mais ce n’était évidemment pas suffisant pour lui permettre une fuite. Bon, en même temps, le mage noir savait parfaitement qu’il allait avoir du mal à fuir. Puisqu’il ne pouvait pas transplaner, il devait trouver un moyen de débloquer la situation. Au vu du nombre d’Auror qui se trouvait présent maintenant, il était évident qu’il n’allait pas pouvoir tous les abattre. Il n’était pas assez doué pour les affronter tous, même si pour le moment il avait la chance d’être en duel contre un seulement. Mais si par chance il parvenait à se débarrasser de son adversaire, il savait qu’il allait avoir les autres sur le dos. A moins qu’ils cherchent à s’en aller afin de sauver leurs amis, c’était un risque qu’il devait prendre de toute façon. Il était clair pour le sorcier qu’il ne devait pas se laisser attraper. Il ne craignait pas tant que cela la mort en soit, il craignait bien plus de se faire arrêter. Parce qu’il était évident que la justice voudrait des informations et qu’il finirait simplement en prison, ce qui n’était vraiment pas à son goût. Sa couverture ne devait pas être détruite aujourd’hui, alors il allait devoir parvenir à s’en sortir. Même si pour l’heure, il n’avait aucune idée de la manière dont il allait y parvenir. Il s’était bien défendu jusque-là, mais son attaque n’avait pas donné grand-chose. Même s’il voyait du sang couler du bras, il voyait bien que ça ne l’avait pas handicapé suffisamment pour qu’elle ne puisse pas répliquer. Autant dire qu’il n’était pas plus sorti d’affaire. Et elle répliqua justement.

Aaron fut surpris et incapable de bloquer le sort de son adversaire, il parvint cependant à se décaler suffisamment pour que les cordes ne s’enroulent pas entièrement autour de lui. Son bras tenant sa baguette resta en dehors de « l’attaque », les cordes s’enroulèrent donc simplement autour de son torse et de son bras gauche. Sauf que dans la manœuvre, Aaron perdit l’équilibre et tomba lourdement au sol, lâchant au passage son arme. Aaron se retrouva donc au sol, légèrement sonné, sans baguette. Elle se trouvait un peu plus loin, puisqu’elle avait évidemment rebondi, le jeune homme tenta de ramper vers elle, jurant sous son masque pour son manque de concentration. Il s’en voulait, évidemment, de ne pas avoir réussi à éviter complètement le sol, de s’être fait avoir comme un bleu. Mais il n’avait pas l’intention pour autant de se laisser faire. Puisque sa baguette était encore trop hors de portée, Aaron attrapa de sa main libre un caillou au cas où. Puisqu’il se doutait que l’Auror allait forcément s’approcher, il n’allait pas lui laisser l’occasion de découvrir son identité et son visage, il n’était pas question qu’il se laisse avoir maintenant. Il avait bien trop de chose à faire (bon, dans l’idéal, il faudrait qu’il ne se fasse avoir jamais bien sûr, même si là c’était mal partie).
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: Le tumulte est le fruit du combat. [pv Aaron :3]   Jeu 7 Juil - 19:25


Le tumulte est le fruit du combat.
A

u grand agacement de Caelan, son adversaire sut détourner son sortilège, mais pas suffisamment, cependant, pour échapper complètement aux cordes lancées par l'Ysbrid, et qui enserrait à présent le torse et l'un des bras du mage noir. Ce n'était pas assez, aux yeux de Caelan, d'autant qu'il pourrait réussir à se défaire de ses liens de sa main vacante, mais elle allait se contenter de cela, malgré tout, d'autant que tout coriace l'ennemi puisse-t-il être, le choc l'avait tout de même fait tomber lourdement à même le sol, et fait tomber sa baguette au passage. C'était sa chance. Si elle avait réussi à désarmer l'ennemi, elle ne devait pas perdre cet avantage, aussi lança-t-elle un "accio" en direction de la baguette de son adversaire, qui atterrit doucement dans sa main libre. Cette dernière, portée par un bras meurtrie par la coupure qui y avait été faite, peinait à conserver sa prise, mais Caelan tenait bon. La blessure restait superficielle, et il serait idiot de perdre son avantage maintenant, alors qu'elle avait le sentiment que les vents avaient tourné en sa faveur. Les deux baguettes pointées dans la direction de sa cible, Caelan s'avançait vers lui avec le plus grand des calmes (même si elle appréhendait toute éventuelle réaction de sa part) et surtout le plus de détermination possible. Il était grand temps d'en finir, et l'homme dissimulé sous son masque avait tout intérêt à coopérer. Ou du moins, c'était son avis, elle n'avait aucune envie d'en venir aux méthodes qui avaient été propres aux Warden, quoi que ses mots puissent laisser penser.

-Maintenant, tu vas répondre gentiment à mes questions, et peut-être que je ne t'amocherai pas trop
, dit-elle alors.

Ce genre de phrases, elle avait le sentiment de les avoir prononcées cent fois, si bien qu'elles lui revenaient plutôt spontanément, en définitive, comme un vieux réflexe, là pour supposément lui donner plus d'assurance... Avec d'autres, ces mots pouvaient être les prémices d'une longue séances de torture, mais Caelan préférait laisser cela à ses frères et sœurs d'arme. Elle préférait opter pour la simple intimidation verbale tant que cela était possible, elle préférait. Bon, ceci dit, elle n'en manquait pas au naturel, la seule différence étant qu'elle avait affaire à un adversaire qu'elle réalisait bien ne pas devoir sous-estimer. Et elle avait bien raison, car elle ne l'avait pas vu serrer dans sa main libre le caillou dont il pourrait bien se servir comme arme contre elle. Elle avait trop été obnubilé par son première réflexe, qui avait été de récupérer aussi rapidement que possible l'arme de son ennemi. Pour l'heure, elle le voyait à moitié entravé, et elle, pour sa part, bien que blessée, était armée de deux baguettes. Rien d'étonnant à ce qu'elle imagine que la balance penchait plutôt dans son sens. Ce qui pourrait bien finir par lui porter préjudice.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 335
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Le tumulte est le fruit du combat. [pv Aaron :3]   Mer 3 Aoû - 22:16

Caelan & Aaron
Le tumulte est le fruit du combat.
La situation était vraiment loin d’être idéale, Aaron aurait préféré ne pas se faire avoir comme ça. Franchement, c’était la tuile. Même s’il s’était retrouvé en duelle contre une seule de ces Aurors, il avait quand même un groupe entier contre lui et il ne savait pas vraiment comment il allait faire pour s’en sortir. Il n’était pas complètement entravé et il espérait que la pierre qu’il avait dans les mains allait lui permettre de sauver ses fesses, mais ça ne voulait pas dire qu’il allait s’en sortir. Loin de là. Même s’il parvenait à se débarrasser de celle qu’il avait affronté en duel, cela ne voulait pas dire qu’il allait réussir à s’en sortir vis-à-vis de ceux qui se trouvait avec le collègue blessé. Autant dire qu’il se retrouvait vraiment dans une situation fâcheuse et qu’il ne savait vraiment s’il allait pouvoir s’en sortir. Et alors que la jeune femme qu’il avait combattue jusque-là s’approchait lentement de lui, le mangemort ne pouvait pas s’empêcher de penser au fait qu’il allait peut-être se faire arrêter. Il n’était pas question qu’il se laisse arrêter maintenant, qu’il se laisse enfermer sans se battre, mais quand même. Il pouvait très bien se faire avoir, se faire arrêter, alors qu’il avait tant de chose à faire. Tant de regret à avoir et le jeune homme ne put s’empêcher de penser à Phèdre. Non, il n’était pas question qu’il se fasse avoir maintenant, qu’il abandonne la journaliste et qu’il laisse Jedusor prendre complètement le contrôle. Sauf que même s’il en avait la volonté, il ne savait pas vraiment s’il allait pouvoir le faire. Il était un mangemort, il savait se battre, mais ce n’était pas pour autant qu’il pouvait s’en sortir contre des Auror d’Elite. Evidemment, l’Auror ne manqua pas de récupérer sa baguette, qu’elle tenait à présent dans sa main libre en plus de la sienne dans son autre main. Le jeune homme se retrouvait donc désormais désarmé contre une personne armée de deux baguettes. Sa situation était loin de s’arranger, mais il n’avait pas vraiment son mot à dire. La femme commença donc à le menacer en affirmant qu’il allait répondre gentiment à ses questions et ainsi, elle n’allait pas trop l’amocher. Le jeune homme avait conscience qu’il risquait gros en cet instant, qu’il pouvait très bien rentrer dans un état pitoyable (puisqu’il avait quand même l’intention de rentrer, il ne fallait pas exagérer. Mais il prenait sur lui, il ne devait pas céder à la panique. Du moins, c’était ce qu’il allait tenter de faire le plus possible.

« Tu peux toujours rêver. »

Lança-t-il alors en direction de la jeune femme, pour bien lui faire comprendre qu’il n’avait pas l’intention de parler. Il n’était pas question qu’il le fasse, il n’allait rien dire (ni sur lui, ni sur les mangemorts et encore moins sur l’Hydre). Aaron serra plus fortement la pierre qu’il avait dans la main, espérant qu’elle ne l’ait pas vu, mais il ne lui semblait pas être le cas. Il attendait le bon moment pour frapper, pour abattre sa carte. Mais il devait être prudent de ne pas faire trop tôt non plus, pour qu’elle ne découvre pas son visage.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: Le tumulte est le fruit du combat. [pv Aaron :3]   Sam 6 Aoû - 15:39


Le tumulte est le fruit du combat.
L'

adversaire ne bougeait pas, il était sans défense, sa baguette lui avait été confisquée... Autant dire que tout portait à croire que Caelan avait un avantage très net sur son interlocuteur... Et c'était bel et bien ce qu'elle pensait elle aussi, ce même si elle avait appris à ne pas crier victoire trop vite. À force d'expérience, elle avait conscience du fait que la situation pouvait se retourner en votre défaveur en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, ce même quand tout joue pour vous. La jeune femme était sûre de son coup, mais certains événements, qui parfois étaient même indépendants de la volonté de l'adversaire, pouvaient parfois tout changer. C'était pour cette raison qu'elle s'avançait si prudemment de son interlocuteur, les deux baguettes qu'elle tenait dans chacune de ses mains pointées en direction du mage noir, elle n'hésiterait pas à utiliser deux sorts en un s'il le fallait, mais à dire vrai, elle n'avait pas envie de supplicier son antagonistes. Certains parmi les siens, elle le savait très bien, s'en donnaient à cœur joie à ce sujet, et elle fermait les yeux sur leurs agissements, consciente du fait que, de temps à autres, cela pouvait avoir une réelle utilité, quoi qu'il en soit.

Le jeune homme avait beau être acculé, à terre, et en position de dominé, ce n'était pas pour autant qu'il lâchait l'affaire. Caelan devait bien lui reconnaître le fait qu'il avait du cran, de lui répondre ainsi qu'il le faisait, semblant capable de défendre son secret au prix de son emprisonnement et de sa vie s'il le fallait. Mais il est toujours plus simple de résister quand la menace n'est pas entièrement concrète. Et c'était bien là que Caelan comptait intervenir, elle avait la ferme intention de lui faire comprendre qu'il risquait gros, et au-delà de ce qu'il avait cru être à même de concevoir. Elle s'était accroupie pour se retrouver à son niveau et pouvoir le regarder dans les yeux... ou du moins aux yeux qu'elle devinait sous son masque d'envoyé des ténèbres. Ses deux baguettes étaient toujours orientées dans sa direction.

- Je crois que je n'ai pas été suffisamment claire concernant ce qui t'attend si tu ne coopères pas.
Elle marqua une légère pause. Tu connais le sortilège du doloris ? Elle n'attendit pas sa réponse, tout le monde connaissait son sortilège. Eh bien ce sera une partie de plaisir en comparaison de ce qui t'attends.

Menacer de torture, elle savait faire. Torturer, elle laissait ça aux autres, mais elle n'en était pas là encore. Pour l'heure, elle abattait toutes ses cartes en main dans l'espoir de le voir coopérer. S'il ne le faisait pas ? Elle savait que plusieurs de ses frères d'armes se feraient un plaisir de mettre ses menaces à elle en pratique. Et elle n'avait rien exagéré.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 335
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Le tumulte est le fruit du combat. [pv Aaron :3]   Ven 23 Sep - 11:47

Caelan & Aaron
Le tumulte est le fruit du combat.
Aaron ne voulait rien laisser paraitre, mais il n’était pas vraiment aussi sûr de lui qu’il ne voulait le faire croire. Il savait parfaitement qu’il était dans une position fâcheuse, il avait simplement espoir de pouvoir s’en sortir parce qu’il cachait un dernier atout dans sa manche (ou plus précisément dans sa main). Il comptait sur ça pour s’en sortir, mais il ne pouvait évidemment rien garantir. Parce qu’après tout, il se trouvait quand même sous le joue d’une Auror d’élite, qui avait dans sa main sa baguette et qui était loin d’être seule. Même si ses collègues n’étaient pas intervenus précédemment, il pouvait parfaitement le faire. Autant dire que sa situation était loin d’être parfaite, bien au contraire et le jeune homme ne savait pas exactement comment il allait parvenir à s’en sortir complètement. Mais bon, il était évident qu’il n’avait pas l’intention de se faire avoir pour autant et encore moins de répondre aux questions de la jeune femme, quand bien même elle le menaçait. Aaron n’eut pas besoin de répondre à la question de la jeune femme sur le sort qu’elle mentionna, évidemment qu’il le connaissait. Qui dans le monde sorcier ne connaissait pas ce sort ? Il était bien connu, parce qu’il était l’un des pires sortilèges existants, l’un des trois interdis. Et l’un de ceux que les mangemorts n’hésitaient pas à utiliser, tout autant que les Aurors visiblement. Ce n’était pas conventionnel de leur part de torturer de la sort leur prisonnier, mais ça n’étonnait guère Aaron de le découvrir. Aaron voyait bien où elle voulait en venir, mais la jeune femme n’avait pas compris sa propre situation.

« Crois-moi, ce que tu peux me faire n’est rien en comparaison à ce qui m’attends si je parle. » Et il ne mentait pas une seconde en affirmant ça, parce qu’il n’osait même pas imaginer le sort qu’on allait lui réserver si on apprenait qu’il avait parlé. Il allait clairement souffrir plus qu’avec les Aurors, même si Aaron faisait confiance à ces derniers pour être aussi cruels que les mages noirs. Ils étaient loin d’être parfait ces sorciers.

Le cœur battant comme jamais, Aaron savait que c’était maintenant qu’il devait agir s’il ne voulait pas prendre le risque qu’elle retire son masque. S’il se faisait découvrir, ça allait être encore pire. Il avait une dernière chance de pouvoir s’en sortir plus ou moins, de pouvoir fuir (à condition qu’il parvienne à annuler le sort anti transplanage bien sûr, ce qui n’était pas gagné). Le jeune homme sentait qu’il pouvait juste se laisser envahir par la peur, mais justement cette peur pouvait l’aider. Parce qu’il craignait de ne pas s’en sortir, de ne pas revoir certaine personne. Il ne pouvait pas se laisser faire. Alors sans plus de cérémonie, le jeune homme lança sa main dans laquelle il tenait la pierre pour la diriger directement sur le crâne de la jeune femme, puisqu’elle s’était accroupie et qu’elle était à sa portée. Il frappa aussi fort que possible, pour faire le plus de dégât possible.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: Le tumulte est le fruit du combat. [pv Aaron :3]   Ven 23 Sep - 18:40


Le tumulte est le fruit du combat.
C

aelan ne doutait pas un seul instant du fait que l'ennemi avait de son côté ses propres méthodes de torture, qui ne se limitaient pas non plus à un simple doloris, mais l'Auror d'élite pensait tout de même qu'il sous-estimait l'inventivité des ex Wardens dans ce domaine. Si la torture était une méthode qu'elle abhorrait par-dessus tout, elle savait bien que ses collègues l'employaient et s'y connaissaient parfaitement dans ce domaine. Elle fermait les yeux là-dessus, car elle était contrainte d'admettre que cette méthode portait ses fruits, mais ce serait mentir que d'affirmer qu'elle était à l'aise avec tout ça. Ce que son interlocuteur affirmait était justement ce qui la dérangeait dans cette affaire. Ils utilisaient les mêmes méthodes que l'ennemi... dès lors, où était la réelle frontière entre le bien et le mal... Enfin, Caelan, malgré tout, demeura impassible face à ses propos, la menace était réelle. S'il le fallait, elle serait mise à exécution, mais Caelan voyait une nouvelle parade se présenter à elle, et elle était donc décidée à l'exploiter.

Elle comptait non pas lui confirmer qu'il ne fallait pas les sous-estimer sur ce point, car c'était une chose qu'il comprendrait bien vite si ou quand il devait passait entre les mains parfois cruelles et toujours expertes des membres de l'Ysbrid. Non, elle avait un autre mode opératoire à l'esprit, plus pacifique. Les propos de son adversaire lui laissaient entrevoir une opportunité, encouragée par ce qu'il y avait de plus doux et peut-être de trop naïf en elle. S'il craignait les représailles de son maître, c'était bien qu'il le craignait tout court, non ? Ça signifiait qu'il avait peur de lui ? Que c'était ce qui l'obligeait à agir comme il le faisait... Beaucoup de mages noirs, après tout, étaient victimes de la pression de leur maître, agissaient sans conviction et sous la menace, peut-être était-il de ceux-là ? Elle s'apprêtait à lui dire qu'il ne craindrait pas le courroux de son maître, car l'Ysbridion pouvait s'engager à le protéger et à l'entourer afin qu'il ne lui fasse pas de mal, si en échange il acceptait de lui donner des informations.

-Je peux te p...


Caelan n'eut pas le temps de finir sa phrase. Convaincue qu'elle pouvait avoir l'avantage sur la situation, elle en avait négligé une information des plus importantes. Elle ne vit rien venir avant que la pierre ne se fracasse contre son crâne dans un bruit assourdissant. Et là encore, elle n'eut pas le temps de réellement comprendre, car la douleur avait pris le pas sur la réflexion et, étourdie, elle s'était tout bonnement effondrée au sol, à demi-consciente. Elle avait manqué de jugeote, et elle en payait le prix fort. Plusieurs Aurors s'étaient précipités dans sa direction en la voyant s'effondrer, prêts à faire pleuvoir une pluie de sortilège sur son agresseur, tandis que Caelan tentait tant bien que mal de reprendre son esprit, tandis qu'elle sentait la moiteur du sang épaissir ses cheveux coiffés de dreadlocks.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 335
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Le tumulte est le fruit du combat. [pv Aaron :3]   Lun 21 Nov - 14:48

Caelan & Aaron
Le tumulte est le fruit du combat.
Aaron n’avait pas du tout l’intention de parler, de dire quoi que ce soit aux Aurors. Parce qu’il savait parfaitement qu’en sauvant sa peau les concernant, il allait risquer la sienne par les mangemorts. Le jeune homme n’avait aucun respect pour son maître, pour ce gosse qui avait pris la direction du groupe de Borodine sans l’avis de qui que ce soit. Mais pour autant, il n’était pas non plus dingue au point de penser qu’il pouvait donner des informations aux Aurors sans prendre de risque, sans payer les conséquences. Le sorcier était déjà un espion, il prenait déjà des risques en faisant partie de l’Hydre et en cherchant à faire tomber Voldemort. Il ne prendrait pas de nouveau risque en donnant des informations aux Aurors, surtout qu’il ne leur faisait pas du tout confiance. Comment pourrait-il croire qu’il s’en sortirait ? Et encore, le jeune homme ne savait pas que la sorcière devant lui avait eu l’intention de lui faire une proposition, puisqu’il ne lui laissa pas le temps de le faire.

Rapidement, une fois que l’Auror reçu le coup de pierre sur la tête, Aaron attrapa sa baguette que l’Auror avait récupéré afin de se défaire de ses liens. Il attrapa vivement la baguette de la jeune femme également, alors que ses collègues approchaient. Ils avaient délaissé en partie leur autre collègue pour venir à la rescousse de celle qu’il venait de faire tomber au sol. Elle n’était pas si touché encore, mais Aaron savait qu’il avait tapé suffisamment fort pour qu’elle soit sonné. Il avait l’intention de s’en sortir et le jeune homme considérait qu’il pouvait s’en sortir un peu, qu’il avait une chance de s’en sortir. Rapidement, le sorcier lança plusieurs sorts en direction des collègues de la jeune femme, dans le but de les tenir à l’écart.

L’un des hommes s’approcha de la jeune femme qu’il avait mise à terre, pendant que l’autre continua de lui envoyer des sorts. Aaron se défendit du mieux qu’il pouvait, mais il perdit la deuxième baguette qu’il avait en main. Au moins, il avait toujours la sienne, ce qui était une bonne chose. Mais il savait parfaitement qu’il devait s’en aller rapidement, qu’il devait se sortir de là s’il ne voulait pas voir la situation dégénérer complètement. Il n’était pas question qu’il se fasse avoir, qu’il perde contre eux. Et il était évident que le jeune homme ne pouvait pas s’en sortir, parce que l’Auror qu’il avait réussi à mettre un peu KO allait forcément se relever à un moment où à un autre. Il tenta donc de transplaner, mais Aaron se vit bloqué par les sorts de protection que les Aurors avaient mis en place. C’était encore trop tôt, ils n’avaient pas enlevé les barrières pour partir eux aussi. Ils étaient donc coincés tous, mais Aaron espérait qu’ils n’allaient pas tarder à s’en aller pour soigner leurs blessés. Après tout, le premier Auror tombé était mal en point et la jeune femme avait quand même une belle blessure au crâne.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: Le tumulte est le fruit du combat. [pv Aaron :3]   Lun 21 Nov - 20:00


Le tumulte est le fruit du combat.
C

aelan avait peine à garder le fil de la situation. Tout était flou, sa perception était encore perturbée par le coup au crâne qu'elle avait reçu, si bien qu'il lui était difficilement possible d'analyser pleinement la situation. Elle avait le sentiment de ne pouvoir se fier à aucun de ses sens. Elle avait l'impression que tous les bruits alentours étaient étouffés, comme si on pressait un poids contre ses tympans qui faisaient barrage entre eux et les nuisances sonores environnantes et sa vue, quant à elle, était troublée. Elle peinait à se redresser. Elle sentait la chaleur du sang couler le long de sa nuque, et le moindre geste tendait à l'étourdir pour de bon.

Elle ne parvint finalement à mettre pieds à terre qu'au moment où l'un de ses frères d'arme l'y aida. prenant soin de garder son bras au-dessus de ses épaules pour éviter qu'elle ne s'effondre, ce qui était certainement judicieux. Elle voyait des sortilèges fuser en tous sens, mais elle était bien incapable de savoir qui lançait ses sortilèges à qui. Elle devait se faire une raison, elle n'était plus à même de combattre. Elle voulait bien épuiser jusqu'à ses dernières forces s'il le fallait, mais le jeu n'en valait pas la chandelle. Ce mage noir leur aurait été utile, ils auraient pu lui extorquer des informations peut-être importantes, mais il ne méritait pas une victoire plus grande encore sur elle. Elle sentait qu'elle perdait beaucoup de sang, la priorité avait changé. Elle sentit le contact du bois contre les doigts de sa main libre. L'un de ses collèges avait ramassé sa baguette et la lui avait tendu. Caelan la serrait aussi fermement que possible contre sa paume mais elle lui donnait le sentiment d'être un poids mort à l'extrémité de son bras. Sa baguette, qui en était généralement l'extension, ou qu'elle considérait en tout cas généralement comme telle, celle qui avait contribué à sa réputation de duelliste chevronnée, ne lui était d'aucun usage pour l'heure. On semblait attendre sa décision, et même si cela ne ressemblait que trop à un constat d'échec, elle était malheureusement prise. Elle avait besoin de soin de tout urgence.

-On se replie !
dit-elle alors à contrecœur.

Sa voix avait été plus faible, bien qu'autoritaire, que ce qu'elle avait escompté, mais tous les siens entendirent pour autant le message. Le sortilège anti-transplanage fut bien vite supprimé, et Caelan n'eut rien le temps de voir ou de dire de plus que la personne qui la soutenait jusque-là la fit transplaner. Le groupe laissait derrière lui le mage noir, qui pour la peine s'en tirait à très bon compte (ce qui agacerait plus que franchement Caelan quand elle serait à nouveau en conditions de s'agacer). S'être si simplement fait avoir ne faisait pas le moins du monde honneur à sa réputation. Mais il serait toujours temps de redorer son blason plus tard. Pour ça, il fallait survivre, déjà.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 335
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: Le tumulte est le fruit du combat. [pv Aaron :3]   Ven 20 Jan - 14:48

Caelan & Aaron
Le tumulte est le fruit du combat.
Les sortilèges continuaient de fuser dans tous les sens, Aaron cherchant le mieux possible à s’en tirer. Il se trouvait quand même contre plusieurs Aurors d’élite, ce n’était pas rien. Franchement, le mage noir avait énormément de chance sur ce coup. Parce que ses adversaires étaient forcément préoccupés par leurs blessés. Ils étaient deux, le premier et celle qui avait subi le coup de pierre sur la tête. Visiblement, le jeune sorcier avait frappé assez fort pour lui faire beaucoup de mal, de là où il se trouvait il avait vraiment le sentiment qu’elle perdait énormément de sang. C’était un bon point pour lui, vraiment. Aaron ne pouvait pas s’empêcher d’espérer que la situation puisse se tourner dans son sens, qu’il puisse réussir à s’en sortir. Parce qu’il était évident que c’était trop tôt pour lui de perdre, de se faire avoir. Le mage noir avait beaucoup trop de chose à faire, beaucoup trop de chose sur le cœur. Parce que pendant ce combat, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de penser à tout ce qu’il allait regretter si jamais, il devait mourir aujourd’hui. Et il s’en rendait bien compte, il y avait tant de chose qu’il regretterait s’il devait ne pas voir la journée du lendemain.

Il avait un peu le sentiment de retenir complètement son souffle alors que les sorts continuaient de voguer ici et là, qu’ils se répondaient. Aaron se fit toucher par moment, mais rien de grave. Qui ne pouvait vraiment l’empêcher de transplaner, s’il pouvait transplaner un jour. Tant que la barrière était encore en place, il n’allait pas réussir à partir et donc il serait bloqué. Aaron ne pouvait pas s’empêcher d’espérer qu’ils enlèvent ce blocage, qu’ils décident enfin de partir. Parce qu’ainsi, il allait pouvoir le faire. Sauf que les minutes qui s’écoulaient devenaient vraiment longues.

Et finalement, la donne sembla changer de tout au tout. Aaron n’avait pas entendu les paroles de son adversaire de duel précédemment, mais il comprit rapidement qu’ils avaient l’intention de se replier quand les Aurors récupérèrent leur blessé pour s’en aller. Il le sentit, il n’y avait plus la barrière qui empêchait le transplanage. Alors forcément, Aaron ne se fit pas prier et transplana très rapidement. Le jeune homme ne chercha même pas à savoir ce que les Aurors faisaient, s’ils rentraient, s’ils avaient l’intention de l’attaquer de nouveau ou autre. Le mage noir voulait partir, parce qu’il n’avait pas le choix. Il devait s’en aller le plus rapidement possible, afin de ne pas se faire avoir une nouvelle fois et se sortir de se guêpier en vie. Parce qu’il était en vie oui.

Il n’était pas complètement indemne, évidemment, il était un peu blessé et allait surement avoir besoin de soin, mais au moins il était vivant et c’était le plus important. Le mage noir avait réussi à s’en sortir, mais plus encore il avait réussi à s’échapper sans que les Aurors ne découvre quoi que ce soit le concernant. Il avait eu tellement de chance…
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Le tumulte est le fruit du combat. [pv Aaron :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le tumulte est le fruit du combat. [pv Aaron :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Combat des Chixx!
» Un intrus sur nos terres ! Au combat ! (PV Tornade d'Azur)
» Quelques enseignements tirés de l’échec d’un combat moral
» L'Art du Combat ... [ Nuage de Flamme ] // End.
» Combat avec boucliers de duels judiciaires
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
-