AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poulet (Luna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 626
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Poulet (Luna)   Jeu 17 Mar - 9:22

Luna & Flynn
Poulet
Depuis son agression, Flynn ne passait plus autant de temps dehors. Il savait qu'il devait se montrer prudent, pour son bien, mais il n'y avait pas que cela. Sans vraiment l'avoir désiré, le jeune homme était devenu un peu paranoïaque. Il savait parfaitement que s'il était bel et bien la cible de cette agression - il ne connaissait pas encore les détails de l'affaire - c'était parce qu'il avait mis son nez où il ne fallait pas. Cependant, ça ne l'empêchait pas d'avoir envie d'en savoir plus. Comment rester insensible quand on se retrouvait à apprendre qu'un type soit disant à la retraite après une carrière d'avocat était plongé dans des affaires louches, ou encore qu'un jeune homme à peine sortie de l'école de magie avait des intentions plus que noirs et qu'il tuait même des personnes. Flynn ne connaissait pas toute l'affaire, il n'avait que des brides d'information, ce qui suffisait clairement pour le mettre dans le pétrin jusqu'au cou. Il ne se rendait donc pas compte que les deux histoires qu'il avait partiellement entendue étaient liées entre elles et qu'elles étaient même bien plus grosses qu'il ne le pensait. Comment pouvait-il imaginer une seule seconde que le gamin que Clyde lui avait dit être l'assassin de sa soeur, puisse être le maître de ce nouveau groupe de mage noir qui sévissait depuis quelque temps ? Dans tous les cas, Flynn ne savait pas pourquoi il avait été agressé et même s'il ne voulait pas trop le montrer, il avait quand même un peu peur. Alors il ne sortait plus beaucoup et quand il ne se trouvait pas à la Gazette des Sorciers pour travaillait, il était enfermé pour écrire son manuscrit. Deux activités qui prenaient donc énormément de temps dans son emploi du temps.

Sauf qu'à un moment donné, le jeune homme avait quand même besoin de sortir. En dehors du fait qu'il fallait de temps en temps qu'il fasse le plein des placards, il avait aussi besoin de matériel pour son travail d'écriture. Le journaliste venait de casser sa dernière plume en écrivant son manuscrit. Il pesta contre lui d'ailleurs, il avait tendance à être un peu trop crispé sur ses plumes ces derniers temps. Flynn n'avait donc pas eu d'autres choix que de sortir afin d'aller faire un peu de ravitaillement. Heureusement, il faisait jour. En même temps, si cela était arrivé en pleine nuit – puisque effectivement, cela lui arrivait d'écrire en pleine nuit, on ne choisissait pas vraiment le moment où l'inspiration venait – il n'aurait pas pris la peine de sortir et se serait contenté d'aller se coucher (ce qui aurait été parfaitement raisonnable). Mais là, il faisait jour, alors il partit faire ses achats. En sortant du magasin où il se ravitaillait en nécessaire à écriture (plume, encre, parchemin...), il reprit la route vers chez lui, son sac à la main. Ce fut à ce moment-là qu'il vit un objet tomber de la poche d'une jeune femme blonde qui se trouvait devant lui.

« Excusez-moi ! »
Il espérait attirer l'attention de la jeune femme, en meme temps qu'il se penchait pour ramasser le dit objet. Quelque chose dont il ignorait complètement la nature, il aurait été bien incapable de dire ce que c'était. Mais ça venait bel et bien de tomber de la poche de l'inconnue. « Vous avez fait tomber ça. »

Lui dit-il alors en lui tendant l'objet, après qu'elle se soit retournée.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3953
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Sam 19 Mar - 12:21


Poulet
F

aire ses achats scolaires avait toujours été une habitude et une tradition qui plaisait beaucoup à Luna, parce que la perspective de l'année suivante ne la dérangeait pas le moins du monde, d'une part, et parce que c'était une tradition qu'elle partageait avec son père d'autre part. Une tradition qu'elle appréciait particulièrement, et qui faisait presque partie d'elle, même. Certes, elle y avait déjà dérogé l'année précédente (celle d'avant étant assez particulière, Dumbledore avait pallié à leurs besoins à leur place), mais elle l'avait accepté sans mal, car le reste des voyageurs s'était trouvé avec elle. Cette année, elle n'avait demandé à aucun d'eux, pas même à Ginny, de l'accompagner. Il faut dire que la situation était tendue, dernièrement, entre les six adolescents. Et pour cause, le mensonge de Harry et Hermione, et tout ce qu'il impliquait, était resté en travers de la gorge de beaucoup. Luna elle-même ne pouvait pas vraiment dire qu'elle l'ait complètement apprécié. Forcément, elle ne pouvait que se dire que ces courses, elle aurait pu les refaire avec son père, là, maintenant, que tout serait différent... Elle ne leur en voulait pas vraiment. Ils ne pouvaient pas se permettre de s'en vouloir, encore moins trop longtemps. Et elle les comprenait, au fond. Mais de fait, elle avait bien compris que ce serait le cadet de leurs soucis pour le moment. D'autant qu'elle était la seule, à présent, à devoir appréhender l'année scolaire suivante. Le reste de ses camarades ne suivrait pas. Pour une bonne raison. Tout comme elle-même avait décidé de rester. Pour une bonne raison. Alors c'était armée des quelques gallions à sa disposition qu'elle avait arpenté seule le chemin de traverse, et vaquait à présent de boutiques en boutiques pour refaire le plein de tout le matériel nécessaire à l'année à venir. Ça ne la dérangeait pas outre mesure d'être seule, la solitude était même un état naturel, chez elle. Mais qu'elle aurait presque eu tendance à oublier, dernièrement. Ce qui la désolait plutôt, c'était pourquoi elle était seule présentement, et cela ne dépendait pas d'elle. Deux lourds sacs sous le bras, elle était prête à retourner chez elle (ou du moins à ce qui lui servait de chez-elle pour l'heure) quand elle entendit une voix masculine l'interpeller, derrière elle. Luna se retourna, et posa ses yeux ronds sur l'homme à qui cette voix appartenait. Il tenait dans sa main la paire de lorgnospèctres qui avait dû glisser de de sa tête. La jeune femme ne s'en était pas du tout rendue compte.

-Oh mes lorgnospectres ! Merci !


Luna gratifia l'homme qui avait eu la gentillesse de lui rendre son dû d'un grand sourire avant de poser ces étranges lunettes sur ses yeux et d'examiner quelques secondes son interlocuteur. Toujours avec le même accoutrement, qui ne manquait pas de lui donner l'allure de l'illuminée mentale qu'elle était bel et bien, elle reprit la parole.

-Vous devez être soucieux. Il en vole plein autour de vous.


Quoi ? Des joncheruines, bien sûr ! Luna les voyait voleter autour de la tête de son interlocuteur. Ou en tous cas, ses lorgnospectres donnaient l'illusion de points lumineux autour de son crâne, comme des lucioles qui voltigeraient autour de ses oreilles. Elle n'explicita pas son propos. Pour elle, c'était évident. Et bien sûr, ce qui était évident pour elle l'était rarement pour le reste de l'humanité.





code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 626
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Mer 4 Mai - 14:34

Luna & Flynn
Poulet
Flynn n’avait aucune idée de ce que c’était que ces choses qu’il tenait dans la main, mais visiblement ça parla à la jeune femme qu’il avait interpelée. En même temps, le journaliste avait bien vu que la jeune fille venait de perdre cet objet, cela ne pouvait donc que lui appartenir et lui parler. Cependant, quand elle prononça le nom de cette chose, Flynn ne sut pas plus ce que c’était. Il était aussi étonné que curieux, même si l’étonnement prenait quand même le dessus. Flynn prit le temps de détailler un peu plus l’inconnue qu’il avait sous les yeux, trouvant qu’elle avait des allures assez étrange. Il n’était pas du genre à juger les autres aux premiers regards, mais quand même, elle avait un accoutrement qui n’était vraiment pas familier. Et elle avait une façon de parler bien étrange. Outre le mot bizarre qu’elle avait prononcé en reprenant ce qui semblait être des lunettes pour il ne savait quoi, elle affirma ensuite que Flynn devait être soucieux parce qu’il y en avait plein qui volait autour de lui. Plein de quoi ? Elle ne se montra pas plus précise, même si cette information semblait si évidente pour elle. Flynn resta interloqué pendant une ou deux secondes, cherchant ce qu’il devait dire en cette seconde précise.

« Plein de quoi ? »

Demanda-t-il finalement, simplement. Il ne voyait pas vraiment ce qu’il pouvait répondre d’autre de toute façon. Le journaliste aurait très bien pu se contenter de l’ignorer, reprendre son chemin et oublier cette rencontre rapide. Puisqu’il avait rendu l’objet à la jeune femme, il n’avait aucune raison valable d’entamer une conversation avec elle. Il avait fait sa bonne action de la journée et il pourrait rentrer chez lui, s’enfermer à double tour comme il le faisait souvent et apprécier la sécurité de son logement. Il n’était pas à l’aise au milieu du chemin de traverse. Sauf que le jeune homme n’était pas du tout comme ça, il n’était pas du genre à ignorer les autres et à se montrer désagréable. Alors, il n’avait aucune envie de l’être avec cette jeune femme, même si elle était particulièrement étrange. En même temps, des sorciers étranges, il y en avait sans doute à tous les coins de rue. Et le journaliste devait bien avouer qu’il se demandait ce qu’elle sous-entendait en lui disant qu’il avait l’air soucieux. Flynn ne s’en cachait pas, il l’était. En même temps, il venait quand même de vivre une expérience quelque peu traumatisante. Il craignait à chaque seconde qu’un mage noir – ou il ne savait quoi d’autre – vienne à sa rencontre pour l’enlever une nouvelle fois et lui faire pire que ce qu’il avait vécu la dernière fois. Il n’avait aucune envie de mourir, encore moins maintenant qu’avant, il n’avait pas plus avant d’abandonner ce pour quoi il vivait. Il ne voulait pas se retenir de chercher des informations, se retenir d’écrire des articles alors qu’il avait retrouvé le goût de l’écriture. Mais en même temps, il savait qu’il risquait quand même gros.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3953
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Mer 4 Mai - 20:53


Poulet
L

una n'ignorait pas que ce qu'elle tenait pour être des évidence était bien loin de l'être pour tout le monde, ce n'était pas faute de se le faire rappeler sans cesse, pour ceux qui avaient la gentillesse ou la curiosité d'entendre ses explications en sourcillant mais sans se moquer immédiatement d'elle en la reléguant à la catégorie des illuminés. Il était normal que l'homme face à elle ignore ce qu'étaient les joncheruines, et même s'il le savait, d'ailleurs, elle n'avait pas prononcé le nom de ces microscopiques créatures, ce qui ne rendait pas les choses plus simples, bien au contraire. Luna, si habituée à ses propres absurderies, s'étaient contentées de considérer que ses lorgnospèctres étaient un indice suffisant en soi pour que l'on sache immédiatement de quoi elle voulait parler. Bien sûr, ce n'était pas le cas. D'ailleurs, il se pouvait tout à fait qu'à cette époque, ces lunettes n'aient pas encore été inventées. La bleue et bronze n'était pas bien renseignée à ce sujet. De manière générale, ses croyances bien ancrées étaient largement diffusées par Le Chicaneur, qui était par conséquent sa référence. Mais à cette époque, la revue dont son père deviendrait l'éditeur n'existait pas encore, alors Flynn avait d'autant plus une bonne excuse de ne pas complètement comprendre son propos (ce que faisaient autant ceux de son époque du futur au passage).

-Des joncheruines,
répondit-elle alors d'un ton très naturel, un très léger sourire aux lèvres, ses lunettes étranges toujours fichées sur ses oreilles, observant ces créatures pas plus grande qu'un grand de poussière qui s'amoncelaient autour de son crâne. Ils encerclent votre tête. Ils aiment beaucoup les cerveaux déjà embrouillés, ils peuvent s'y nicher plus facilement. Elle marqua une pause, tout ceci avait été prononcé avec la conviction et le sérieux de quelqu'un qui croit entièrement à ce qu'il dit, et pour cause, on pouvait bien faire boire à Luna des litres de veritaserum que son discours ne varierait pas pour autant, parce que ses convictions étaient ce qu'elles étaient. Vraies ou fausses, au fond, ça n'avait que peu d'importance. Mais ne vous en faites pas, ils sont inoffensifs. Généralement, ils finissent par se lasser. Si vous avez un peu de chances, ils emporteront vos soucis en même temps qu'ils s'en iront.

Ça, par contre, c'était la légende dans ce qu'elle tenait autrement pour totalement indiscutable. Il y avait beaucoup de spéculations concernant les joncheruines, et c'était en partie pour cela qu'elles plaisaient tant à Luna. Le fait qu'elles soient invisibles à l'œil nu (sauf cas de lorgnospectres) n'y était pas pour rien. Le genre humain peine à croire dans ce qu'il ne voit pas, et c'est bien dommage, le monde invisible était bien plus foisonnant que celui qui se bornait à nos seuls yeux.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 626
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Ven 27 Mai - 22:02

Luna & Flynn
Poulet
Bon, il avait bien entendu dans un premier temps, mais il ne comprenait toujours pas ce que c’était que des… joncheruines. Par chance, la jeune femme qu’il venait de rencontrer et qui lui parlait de ces choses pris la peine de lui expliquer plus en détail ce que c’était. Ils encerclaient sa tête ? En entendant cela, Flynn ne put s’empêcher de regarder un peu autour de sa tête, ce qui était évidemment impossible. De ce que le journaliste comprenait, c’était les lunettes étranges que la jeune femme avait sur ses yeux qui lui permettaient de les voir. Mais le jeune homme ne comprenait pas bien ce que c’était pour autant. En dehors du fait qu’il devait avoir un cerveau embrouillé et plein de souci, puisque c’était pour cette raison qu’il y avait ces « machins » autour de sa tête. Flynn ne savait pas vraiment comment il devait vraiment considérer cette conversation qu’il avait avec cette inconnue. C’était quand même un peu étrange, il fallait bien l’avouer. La jeune femme était un peu étrange en fait, même si le journaliste n’irait pas jusqu’à affirmer qu’elle était folle à lier. En fait, il ne la trouvait pas du tout folle d’ailleurs, il ne comprenait simplement pas de quoi elle parlait.

« Je ne peux pas dire que j’ai beaucoup de chance ces derniers temps. » Reprit-il alors, revenant sur les propos de la jeune femme. Ce qui était vraiment le cas, puisqu’il avait eu quelques ennuis dernièrement. Même si ces ennuis lui avaient permis d’avoir d’autre chose plus agréable dans son existence, il avait quand même eu de sacré coup. « Mais si je peux avoir moins d’ennui, ça ne me dérangerait pas en effet. »

Flynn devait bien avouer que ces derniers temps, il se prenait quand même énormément la tête. En grande partie parce qu’il craignait d’avoir de nouveau affaire à ses agresseurs. Le journaliste ne savait toujours pas pourquoi il avait été torturé de cette manière et il n’avait pas vraiment décidé de changer sa curiosité. Il ne pouvait pas changer sa nature après tout. Il n’avait aucune envie de changer en tout cas. Et puisqu’il était curieux, il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie d’en savoir un peu plus sur ce que la jeune femme lui racontait.

« Et donc ce sont vos… lorgnospectres… »
Il lui semblait que c’était bien cela qu’elle avait prononcé. « qui vous permette de voir ces joncheruines ? »

Il n’en avait jamais entendu parler, mais ce n’était pas pour autant que ça n’existait pas. Bon, c’était le cas, mais il n’en savait rien pour l’instant. Ce n’était pas comme s’il y avait le Chicaneur dans leur époque, qui pouvait avoir la réputation de raconter des choses un peu farfelue. De toute façon, si la jeune femme lui parlait de cela, il avait envie d’en savoir plus, même si ça le menait à rien. C’était comme ça, Flynn était curieux de tout et pas seulement des choses qui pouvaient atteindre à sa vie.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3953
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Sam 28 Mai - 11:45


Poulet
L

una, depuis ses yeux ronds, adressait à son interlocuteur un regard mêlé de surprise et de reconnaissance, les deux à la fois, car s'il n'était pas rare qu'elle renseigne le premier venu sur ses croyances étranges, avec toujours le même naturel désarmant, il était bien rare par contre qu'elle trouve une oreille suffisamment attentive pour prêter garde à ce qu'elle pouvait bien dire. Captiver l'attention de ses rares amis (qui se limitaient donc aux voyageurs temporels) n'était pas toujours simple, celle d'inconnus encore moins, et elle ne s'en formalisait pas le moins du monde. La demoiselle ne se cherchait pas un auditoire à tout prix, bien au contraire. L'entendait qui le voulait, et passait son chemin qui le souhaitait, mais le plus souvent, le deuxième cas de figure se présentait à elle, alors elle en avait pris l'habitude. Seulement, son interlocuteur semblait réellement trouver de l'intérêt aux mots qu'elle prononçait, elle le ressentait, et elle s'en voyait non plus flattée mais tout simplement contente, car Luna aimait à partager ses centres d'intérêt avec autrui, qu'importe de qui il pouvait s'agir.

L'homme confirma ce qu'elle venait d'affirmer, assurant qu'il n'avait pas eu beaucoup de chances, effectivement, ces temps derniers. La bleue et bronze n'avait pas la moindre idée de ce qui avait pu lui arriver (mais elle finirait sans doute par l'apprendre, et plus tôt qu'elle n'aurait pu l'imaginer), mais elle le croyait sans mal. Elle ne chercha pas à en savoir plus sur ce qui avait pu le troubler. On ne confiait pas ses soucis au premier venu comme cela, même Luna, qui était pourtant suffisamment sociable pour partager ses lubies avec quiconque acceptait de lui prêter une oreille un tant soit peu attentive, n'irait pas discuter d'emblée avec Flynn de ses propres soucis, de ses histoires de voyage temporel, des mensonges d'Hermione et Harry ou encore du fait que son père lui manquait, ce genre de choses. Ils pouvaient demeurer en surface de leurs vies respectives et avoir une conversation plaisante malgré tout. La bleue et bronze considérait même que cela facilitait grandement le caractère potentiellement plaisant de leur discussion.

Luna décocha à Flynn un grand sourire quand celui-ci s'intéressa de plus près à ses lorgnospectres, acquiesçant au passage d'un signe de la tête pour lui confirmer qu'il avait en effet vu juste et que c'était bel et bien là le nom de ses étranges lunettes, qu'il n'avait donc pas écorché. Il semblait sincèrement curieux de la manière dont elles pouvaient potentiellement fonctionné, une curiosité réelle et sans malice, comme pouvaient parfois en faire preuve certains de ses camarades à Poudlard, camarades que Luna laissait faire en donnant l'air de rien. Il n'empêche qu'elle préférait largement discuter avec quelqu'un comme Flynn, si on lui laissait le choix.

-C'est ça.
approuva-t-elle avec un réel enthousiasme tout en tendant ses lunettes à son interlocuteur. Vous voulez essayer ?

Elle ne s'offusquerait pas franchement s'il prenait l'envie à l'homme de refuser, c'est ce que la plupart des gens feraient sans doute. Mais la plupart des gens n'avaient pas sa curiosité.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 626
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Jeu 7 Juil - 21:40

Luna & Flynn
Poulet
Flynn devait bien avouer qu’elle trouvait sa conversation et sa rencontre avec la jeune Luna assez curieuse. Le jeune homme ne comprenait pas tout ce qu’elle lui racontait, il ne savait pas vraiment comment tout prendre non plus. Elle lui parlait de bestiole qui se trouvait autour de sa tête et qu’elle voyait avec les étranges lunettes qu’elle avait sur le visage. Il était un peu étonné, il ne comprenait pas tout, mais il ne pouvait pas nier que c’était quand même un peu intéressant. Enfin, en même temps, le journaliste ne se doutait pas que ce qu’elle racontait n’avait rien à voir avec la vérité. S’il devait douter de tout et ne jamais être curieux, il était évident que le jeune homme ne ferait jamais bien son métier. Il avait une curiosité exacerbée, ce qui ne lui apportait pas que des bonnes choses d’ailleurs. Mais bon, le jeune homme ne pensait pas qu’il allait avoir des ennuis en s’intéressant un peu à ce que pouvait lui dire la jeune fille qui se trouvait sous ses yeux et avec qui, il allait avoir bien plus de points communs qu’il n’osait imaginer en cet instant précis. Il ne le savait pas encore, mais ils allaient avoir des occasions de se recroiser encore, dans des moments bien plus sérieux que celui-ci. Quand Flynn mentionna le nom des lunettes de Luna, il vit apparaitre sur son visage un grand sourire. Apparemment, il n’en sortait pas trop mal dans la prononciation. Bon, en même temps, le journaliste avait quand même l’habitude de récolter des informations, sans pour autant les noter directement dans un carnet. Sauf que bon là, ce n’était pas évident quand même au vu des noms étranges qu’elle venait de prononcer. Le sourire de Flynn s’agrandit à son tour quand Luna confirma ses dires, dans un grand enthousiasme. Il ne s’attendait pas à ce que cela lui fasse autant plaisir de l’entendre lui dire ça. La jeune fille lui tendit alors ses lunettes, lui demandant s’il voulait essayer.

« Eh bah, pourquoi pas. »

Répondit-il simplement avant de prendre les lorgnospectres des mains de Luna, avant de les mettre sur ses yeux. Il ne put s’empêcher de faire un bond en arrière en voyant les lumières autour de la tête de la jeune fille. Il était surpris oui, il ne s’attendait pas à voir ce genre de chose. Il approcha sa main des lunettes pour les lever afin de regarder la tête de Luna sans les lunettes, avant de les remettre sur son nez. Les lumières étaient de nouveau présentes.

« C’est quoi ces trucs ? »
Il était vraiment étonné. Bon, le jeune homme se doutait que c’était les joncheruines dont parlaient Luna, mais quand même c’était un peu particulier. Mais au moins, il voyait bien quelque chose avec ces lunettes un peu étranges. Il ne savait pas vraiment ce que ça signifiait, mais bon c’était quand même une expérience. Flynn retira les lunettes pour les rendre à Luna. « Comment tu as eu ces lorgnospectres ? »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3953
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Ven 8 Juil - 19:26


Poulet
À

ce stade, nombre de personnes l'auraient sans doute envoyé balader sans chercher à en apprendre plus à son sujet, ce n'était pas le cas de l'homme qui se trouvait face à Luna, et qui faisait l'effort de s'intéresser à ce qui la fascinait, qui laissait sa curiosité prendre le dessus sur la raison, au point d'admettre qu'elle n'était peut-être pas qu'une simple illuminée. La demoiselle sourit en voyant son interlocuteur essayer ses lorgnospectres et ce sourire s'élargit en le voyant réagir directement. Quand elle évoquait l'existence des joncheruines, on affirmait bien souvent qu'elle délirait sans même accepter d'observer les preuves qui à ses yeux étaient indiscutables. Là, Flynn les avait sous les yeux. Lui aussi les voyait. C'était agréable que de l'imaginer. Non pas qu'elle ait absolument besoin d'être crue de tous, elle était habituée à ce que ce ne soit pas le cas, mais parce qu'elle appréciait que, pour une fois, on tienne compte ne serait-ce qu'un peu de son opinion. Puisqu'il observait son visage, la jeune femme devina qu'elle devait en avoir aussi pour rôder à côté de son crâne. Elle n'en était pas vraiment surprise, à vrai dire, il est vrai, après tout, qu'elle avait plus d'un souci à l'esprit, il était logique que ces créatures veulent se nourrir de ses mauvaises pensées.

- Je les ai faites moi-même !
répondit Luna qui ne manquait pas de s'en montrer très fière. D'autant plus fière que le résultat était là, et qu'elle n'était plus la seule à pouvoir l'observer. Elle avait fait elle-même ses lorgnospectres, et ils fonctionnaient. Bon, il faut dire qu'elle avait eu de l'entraînement, grâce à Xenophilius, bien sûr. C'est mon père qui m'a appris comment faire.

Cette information n'était sans doute pas nécessaire, mais Luna n'en avait que faire, elle aimait parler de son père, autant qu'elle le pouvait, même s'il était loin et qu'il lui manquait. Justement parce qu'il était loin et qu'il lui manquait. Tant qu'elle pouvait parler de lui, il était bel et bien présent, et elle pouvait songer de façon concrète à son retour auprès de lui, ce même si elle savait ce retour plus que compromis, et qu'il lui faudrait sans doute attendre longtemps avant de retrouver ses habitudes, sa maison, ce rythme de vie dont elle avait peur d'oublier les plaisirs, tout ce qu'elle avait si sincèrement aimé, tout ce qui lui avait tenu à cœur, et qui passaient par des choses aussi simples et essentielles que l'élaboration de lorgnospèctres. Luna ne savait pas si cette information trouverait quelque echo que ce soit chez Flynn mais en tous cas, elle le trouvait très sympathique, elle avait envie de mieux le connaître.

-Je m'appelle Luna
, se présenta-t-elle, qui voulait mieux le connaître, curieuse.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 626
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Lun 8 Aoû - 16:14

Luna & Flynn
Poulet
Flynn ne pouvait pas nier qu’il trouvait quand même la jeune femme sous ses yeux un peu étrange, mais ses lunettes l’étaient encore plus. Le jeune homme ne mettait pas la parole de Luna – puisque c’était son prénom – en doute, il avait même bien envie d’y croire. Bon, c’était un peu étrange et particulier, mais en même temps il en voyait un tas de chose étrange ces derniers temps. Alors, une de plus ou de moins, ça n’allait pas changer grand-chose. En tout cas, Luna affirma qu’elle avait fait ces lunettes elle-même, avec l’aide de son père. Quelque chose disait au journaliste que le père de la jeune femme devait être comme elle. Et il ne pouvait pas s’empêcher d’être curieux et d’avoir presque envie de le rencontrer. Evidemment, Flynn ne se rendait pas compte (encore parce que la résistance allait les rapprocher plus que ce qu’ils ne pensaient pour l’heure) que c’était tout simplement impossible. Ce père en question était loin d’être encore le père de la jeune fille. Comment pourrait-il s’en douter en même temps ? C’était à peine imaginable d’envisager le voyage dans le temps, alors il était bien incapable de le penser en cet instant si normal. Alors, forcément, le jeune homme ne pouvait que mettre les pieds dans le plat avec cette information.

« Vraiment ? Je dois avouer que je serais curieux de rencontrer votre père. »

En même temps, le jeune homme était constamment curieux et par moment, il l’était vraiment trop. Mais bon, pour le coup, il ne savait vraiment pas que c’était impossible et qu’il abordait un sujet délicat. Cette jeune fille était un peu étrange (mais dans le bon sens du terme évidemment) alors le journaliste ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de rencontrer son père. Cet homme, il l’imaginait bizarrement comme elle, mais il était peut-être complètement différent. Enfin, en même temps, il disait ça comme ça, ce n’était pas comme s’il allait pousser Luna à le présenter à son père. Il se contentait juste de faire la conversation.

« Je m’appelle Flynn. »
Dit-il alors pour se présenter à son tour, puisque Luna venait de lui donner son prénom. « Je suis journaliste à la Gazette des Sorciers. » L’information n’était pas forcément utile, mais c’était une manière pour lui de terminer de se présenter. C’était un peu ce qui caractérisait sa vie après tout, même si Luna n’avait pas forcément d’intérêt à savoir qu’il était journaliste. Mais le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de mieux la connaître, par pure curiosité, alors il fallait bien qu’il en dise un peu sur lui en échange. « Tu es encore à Poudlard toi ? »

De ce qu’il voyait, elle n’était pas bien âgée. Ce n’était pas une gamine non plus, mais il ne pensait pas qu’elle avait terminé ses études. Et si c’était le cas, le journaliste aurait une nouvelle fois mis les pieds dans le plat. Mais il ne pensait pas se tromper, vraiment.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3953
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Lun 8 Aoû - 22:00


Poulet
L

una afficha un grand sourire quand son interlocuteur affirma qu'il serait curieux de rencontrer son père. Même si parler de lui faisait toujours un peu mal, ça lui faisait paradoxalement du bien, aussi, et elle en avait peu d'occasions, malheureusement (elle pourrait bien le faire avec les autres voyageurs mais ils étaient tous affecté par l'absence de leurs familles, il était complètement inutile d'en rajouter). Elle savait très bien que son père n'était pas forcément en odeur de sainteté auprès de beaucoup de gens. Il était comme elle, il savait ce que cela faisait que d'être exclu et que d'opposer son opinion à l'opinion générale. Et ça ne le dérangeait pas. Elle avait prit exemple sur lui sur bien des plans... Il n'empêche, ce qu'il pouvait lui manquer... Elle aurait vraiment aimé, en vérité, pouvoir traîner ce presque inconnu par le bras et le conduire jusqu'à son père pour que ce dernier puisse le rencontrer, pour qu'ils puissent discuter lorgnospèctres, joncheruines, et tout et le reste. Mais ça n'arriverait pas. À moins que cet homme ne vive très longtemps et qu'elle le lui présente à son retour à son époque.

-Vous n'aurez jamais l'occasion de le rencontrer, malheureusement,
dit-elle sans perdre ce sourire, même si formuler cela à haute voix lui donnait un peu de vague à l'âme.

Il lui manquait. Et peut-être que sans les mensonges de Harry et Hermione, elle serait avec lui, alors... Même si ce n'était pas la bonne solution quoi qu'il en soit. L'homme lui apprit s'appeler Flynn, elle retint ce prénom. Allez savoir, peut-être que cela ne lui servirait à rien, peut-être qu'ils ne se parleraient plus jamais et que cette conversation serait unique, mais ce n'était pas grave, elle aimait connaître les personnes à qui elle parlait. Et en l'occurrence, ça n'allait pas lui être inutile du tout. Elle découvrirait assez vite que leurs destins étaient plus liés qu'elle ne l'aurait imaginé.

-Oui, je suis à Poudlard. Enfin, encore pour une année.


Son sourire s'était un peu dissipé en disant cela. Elle avait pris la décision de retourner à l'école de magie, personne ne l'y avait obligé, et elle mettait un point d'honneur à aider Rhian et Louisa, mais malgré tout, elle appréhendait un peu de passer cette année supplémentaire à Poudlard sans le reste des voyageurs temporels, même si elle aimait Poudlard et avait l'habitude de n'être que peu entourée.

-Vous travaillez dans quoi, vous ?


Il n'aurait peut-être pas envie de répondre à sa question, mais puisqu'il avait répondu à sa question, elle se disait qu'il accepterait sans mal de répondre à la sienne, elle était curieuse de découvrir dans quoi pouvait bien travailler son interlocuteur. Ça ne changerait pas sa vie, bien sûr, mais cette information suffirait déjà à lui en apprendre beaucoup sur la personne à qui elle avait affaire.





code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 626
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Jeu 29 Sep - 20:01

Luna & Flynn
Poulet
Quand Luna affirma qu’il n’allait pas avoir l’occasion de rencontrer un jour son père, Flynn ne pouvait que croire en ces mots qu’elle expliquait qu’il était mort. Evidemment, le journaliste ne pouvait pas une seconde croire à une autre hypothèse, même s’il s’avançait un peu trop vite. L’homme pourrait très bien avoir disparu sans être mort, mais quelque chose dans la façon qu’avait Luna de parler lui disait que ce n’était pas le cas. Et puis, elle l’avait connu donc il ne pouvait pas juste l’avoir abandonné. Flynn se faisait des idées, sans se rendre compte qu’il s’en faisait justement, pensant donc que le père de la jeune femme était mort. Et forcément, il se sentit un peu troublé par cette réponse. Non pas qu’elle soit la première personne qu’il rencontre à avoir perdu un proche, mais c’était toujours quelque chose d’un peu difficile. Parce que ça ne pouvait que le ramener à sa propre histoire et qu’il s’en voulait de faire remonter les mauvais souvenirs. Mais la jeune femme changea rapidement de sujet et donc, Flynn décida qu’il valait mieux éviter d’y revenir. A choisir, il préférait largement éviter ça et se concentrer sur le fait qu’elle était encore à Poudlard, pour sa dernière année. Encore une fois, Flynn eut le sentiment qu’elle était un peu plus triste en disant cela et le journaliste ne comprenait pas vraiment pourquoi. En même temps, le jeune homme ne pouvait pas le comprendre, puisqu’il ne savait rien de la situation de Luna. Du moins, pour l’heure, parce que sans qu’il ne le sache, il était en train de discuter avec une futur alliée de taille. Mais pour l’heure, il ignorait encore que quelque chose allait les rapprocher prochainement.

« Je suis journaliste. »
Répondit-il alors, dès que Luna lui posa la question. Puisque la jeune femme avait pris la peine de répondre à ses questions alors qu’il se montrer – comme à son habitude – un peu trop curieux, il n’avait aucune raison de ne pas répondre à sa question. C’était après tout normal qu’elle se questionne sur ce qu’il faisait dans la vie, alors il répondait tout simplement. « Je travaille pour la Gazette des Sorciers. »

Parce que journaliste ne désignait pas entièrement son travail. C’était son métier effectivement, mais Flynn jugeai utile de préciser qu’il travaillait pour la Gazette des Sorciers. Même si en soit, ce n’était pas si grandiose non plus. Mais en même temps, le jeune homme devait bien avouer qu’il était quand même fier de son métier, de ce qu’il faisait dans sa vie. Alors qu’il avait quand même passé des instants difficiles au point de ne pas trop savoir s’il allait pouvoir reprendre son métier, son travail et tout simplement sa vie normale. A ses yeux ce n’était pas rien donc, même si ce n’était pas grand-chose non plus.

« Tu es dans quelle maison à Poudlard ? »

Demanda-t-il alors, se laissant plus encre aller à la curiosité. Il aimait bien converser avec la jeune femme, sans savoir vraiment pourquoi.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3953
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Jeu 29 Sep - 20:37


Poulet
U

n sourire plus que sincère se déposa sur les lèvres de Luna quand elle apprit quelle était la profession de son interlocuteur. Journaliste, c'était un métier qu'elle admirait beaucoup, elle avait une grande estime pour ceux qui s'étaient donné pour mission de répandre l'information... Certes, cette information était parfois biaisée, règlementée par un gouvernement qui ne voulait pas laisser filtrer certaines choses, mais en soi, c'était une vocation qu'elle trouvait admirable. En même temps, comment Luna pourrait-elle penser autrement. Si quelqu'un était baigné dans le monde du journalisme depuis sa plus tendre enfance (en plus d'un monde complètement loufoque peuplé de créatures en tout genre), c'était bien elle, puisque son père était rédacteur en chef et directeur de sa propre revue. Oui, vraiment, c'était un métier qu'elle estimait beaucoup, et donc, elle n'en estimait que d'autant plus son interlocuteur, même si cela lui faisait incontestablement penser à son père (mais il lui manquait au point où tout finissait par lui faire penser à lui, malheureusement)... Bon, il travaillait pour la Gazette du Sorcier. Tout prestigieux ce journal soit-il (le journal de référence chez les sorciers, après tout), il n'était de loin pas le préféré de Luna... mais cette presse était sans doute moins corrompue à cette époque qu'elle ne le serait dans le futur.

-C'est un beau métier, ça, journaliste,
répondit-elle de son ton un peu rêveur.

Oui, journaliste, c'était en effet un très beau métier. Elle ne disait pas cela pour complimenter son interlocuteur. Elle n'était pas d'un naturel à brosser les gens dans le sens du poil, de toute façon. La jeune femme avait la fâcheuse tendance à dire tout ce qu'elle pensait (quand elle n'était pas contrainte, par les circonstances, à mentir), loin d'elle l'idée de faire dans la flatterie. Ce n'était absolument pas dans sa nature, et elle en voyait d'autant moins l'intérêt.

-Je suis à Serdaigle
, répondit-elle ensuite, en réponse à la question de son interlocuteur, qui semblait vraiment l'interroger par curiosité, par intérêt sincère, et non pour meubler la conversation. Il se posait des questions sur elle, elle se posait des questions sur lui, si bien que questions et réponse se succédaient telle une rengaine assez plaisante. Car en effet, Luna non plus n'était pas encore arrivée au bout de ses questions. Vous n'avez jamais envisagé de travailler pour un autre journal que la Gazette ?

La question était certainement indiscrète. Et peu flatteuse, quelque part, Flynn le prendrait peut-être mal, mais ce n'était pas du tout dans le but de l'offenser, qu'elle s'exprimait ainsi. Elle se contentait de laisser parler sa curiosité, c'est tout, et cette curiosité sans bornes s'épargnait parfois un brin de délicatesse. Le fait est qu'elle ne pensait pas que la Gazette soit le lieu d'accomplissement de tout journaliste. Peut-être que son interlocuteur avait d'autres ambitions.





code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 626
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Dim 4 Déc - 13:49

Luna & Flynn
Poulet
Quand Luna affirma que journaliste était un beau métier, Flynn ne pouvait que la croire sincère. Il ne pensait pas qu’elle mentait simplement pour le flatter, ou alors elle était une très bonne menteuse. Le jeune homme devait bien avouer qu’il appréciait d’entendre ce genre de propos. Tout le monde ne pensait pas que journaliste était un beau métier, on e pouvait pas dire que les personnes comme lui avaient vraiment l’habitude de se faire des amis (preuve en était de son agression d’ailleurs, c’était son travail qui lui avait apporté des ennuis). Tout le monde ne considérait pas les journalistes comme de bonnes personnes, parce qu’ils avaient l’habitude de fouiller où ils ne devaient pas le faire. Evidemment, Flynn le comprenait parfaitement, mais cela ne l’empêchait pas d’aimer son travail. Quand on avait un souci parce que des journalistes mettaient le nez dans nos affaires, c’était que ces affaires n’étaient pas vraiment appropriées. Du moins, c’était l’avis de Flynn. L’homme apprécia donc le compliment de la jeune femme, même si en soit, ce n’était pas grand-chose.

« J’étais un Serdaigle aussi. »

Dit-il alors, quand Luna lui apprit qu’il était dans la maison bleu et bronze. Ce n’était qu’un détail, mais en même temps il trouvait la coïncidence vraiment amusante. Enfin, coïncidence était sans doute un grand mot. Parce qu’il n’y avait que quatre maisons à l’école de magie, il n’était pas vraiment étonnant de rencontrer régulièrement des personnes aillant fréquenté la même maison que soit par hasard. Bien au contraire, on avait une chance sur quatre que ça soit le cas à chaque fois qu’on rencontrait quelqu’un. Mais cela ne l’empêchait pas d’apprécier d’entendre Luna lui dire qu’elle fréquentait la même maison que lui à l’époque. Même si ça ne changeait vraiment pas grand-chose. Et d’ailleurs, la jeune femme ne manqua pas de revenir sur son travail d’aujourd’hui.

« Non pas vraiment. » Il ne savait pas vraiment quoi penser de la remarque de Luna, même s’il se doutait qu’elle ne devait pas vraiment porter la Gazette des Sorciers dans son cœur. Flynn n’était pas un fervent défenseur du journal pour lequel il travaillait, parce qu’il savait parfaitement qu’il avait des défauts (à commencer par son rédacteur en chef qui ne faisait pas assez confiance aux bons journalistes), parce que le gouvernement avait forcément un peu son mot à dire. Mais Flynn n’avait jamais pensé changer de journal non, parce qu’il se plaisait où il était. Et au vu de sa situation, on ne pouvait pas vraiment dire qu’il devait se montrer difficile. « Peut-être que ça arrivera un jour. » Dit-il parfaitement honnêtement. « Mais pour l’heure, je n’ai pas l’intention de travailler ailleurs. Tant qu’on me laisse faire mon métier, je n’ai pas vraiment d’intérêt de le faire. »

Tant qu’on lui faisait confiance et qu’on lui laisser écrire ses articles comme il le voulait. Tant qu’on lui laissait du temps pour le reste aussi, parce que mine de rien il avait un emploi du temps vraiment chargé ces derniers temps.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3953
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Dim 4 Déc - 18:37


Poulet
L

una sourit avec douceur quand le journaliste lui apprit avoir fait partie de la famille des bleus et bronze quand il était à Poudlard. Luna n'était pas de ces élèves en proie à des accès terribles de patriotismes qui faisaient une distinction trop grande entre les maisons sans saisir les nuances de cette appartenance, mais elle devait reconnaître ne pas être surprise de découvrir que cet homme avait fait partie de sa maison. Elle le connaissait à peine, bien sûr, elle faisait seulement sa connaissance, mais ce qu'elle découvrait de lui lui donnait réellement le sentiment qu'il avait toutes les qualités requises pour cette maison, et c'était là une maison à laquelle on ne pouvait être que fier d'appartenir, à ses yeux. Elle se contenta de ce simple sourire, ne commenta pas. Sans imaginer que son interlocuteur soit "vieux" non plus, elle supposait qu'il avait quitté les bancs de l'école de magie depuis un bon moment déjà. Aucun intérêt, donc, à revenir sur des informations qui éveilleraient peut-être chez lui une bienveillante nostalgie, mais qui avaient peu de chances selon elle de l'intéresser réellement. Un autre sujet de conversation était amorcé, quoi qu'il en soit.

Il lui apprenait n'avoir pas réellement songé à travailler dans un autre journal. Cette information ne manquait pas d'étonner Luna... mais à autre époque, autres mœurs, et la presse générale sorcière était sans doute moins pervertie à l'époque (cette époque) qu'aujourd'hui (le futur, techniquement)... quoi que dès lors que l'actualité est déposée sur papier, les mots se chargent d'un parti-pris, qu'il soit volontaire ou non. Enfin... L'homme semblait s'épanouir dans son travail, donc, et ne pas envisager, du moins pas pour le moment, de travailler où que ce soit ailleurs. Un jour, peut-être... Cela le regardait, après tout. Il pouvait bien faire ce qu'il voulait. Les interrogations de Luna n'avaient pas le moins pour but de porter quelque accusation que ce soit, c'était avant tout l'expression naturelle et sans filtre d'une curiosité qu'elle n'avait jamais cherché à ignorer ou à taire. On le laissait faire son travail, manifestement, on ne le brimait ni ne le bridait, alors il n'avait pas forcément l'intention de changer son fusil d'épaule. Cela se comprenait.

-Je chercherais votre nom dans ce journal, la prochaine fois,
affirma-t-elle avec toute sa douceur habituelle et son ton cristallin. J'aimerais beaucoup vous lire.

C'était vrai. Ce pouvait sembler étrange d'affirmer cela à quelqu'un à qui elle ne parlait après tout que depuis quelques minutes. Mais elle pensait le moindre mot qu'elle venait de prononcer. Elle n'était certainement pas abonnée à la Gazette. Elle n'y jetait pas d'œil si elle n'avait pas une raison précise de le faire. Mais elle considérait que son interlocuteur, qui lui faisait décidément une excellente impression (et l'avenir confirmerait cette dernière) méritait amplement qu'elle s'applique pour une fois à faire un tel effort.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 626
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Mar 31 Jan - 17:36

Luna & Flynn
Poulet
Flynn n’avait vraiment jamais envisagé de travailler ailleurs, parce que la Gazette des Sorciers lui allait très bien. Oh, le journaliste savait quand même que le journal était loin d’être complètement parfait, mais en même temps si les sorciers n’étaient parfaits, un journal tenu par des sorciers ne pouvait donc pas l’être. Le rédacteur en chef du journal était loin d’être parfait donc, Flynn aimerait bien qu’il fasse moins preuve de myosine, quand bien même il n’était pas directement touché. Mais en tout cas, le journal lui permettait de faire son travail comme il aimait le faire, donc il n’allait pas trop se plaindre non plus. Surtout après la longue période d’absence qu’il avait eu, il ne pouvait pas se le permettre du tout. Il était déjà bien heureux d’avoir retrouvé sa place au sein de la Gazette des Sorciers. Flynn n’avait donc pas l’intention de changer ça, il avait envie de juste profiter du métier qu’il aimait. Et en même temps, il était loin d’avoir que son travail de journaliste dans sa vie maintenant, alors Gazette ou pas, ça n’allait pas changer grand-chose. Pour l’heure, il ne voyait pas d’intérêt à travailler ailleurs, ça lui convenait parfaitement. Il devait bien avouer qu’il ne pouvait pas s’empêcher de trouver la question de la jeune fille un peu étrange. Mais en même temps, s’il connaissait la vérité (et il allait bientôt la connaître d’ailleurs), il comprendrait qu’elle lui pose une telle question. Mais dans son époque à lui, il ne se posait pas la question.

Le journaliste afficha un sourire quand la jeune fille affirma qu’elle allait chercher son nom dans le journal la prochaine fois, parce qu’elle avait envie de le lire. C’était une intention vraiment sympathique, le jeune homme ne pouvait pas vraiment dire le contraire, mais c’était quand même un peu étrange. Après tout, ils se croisaient à peine, Luna n’avait donc pas d’intérêt à regarder ses articles dans le journal.

« C’est gentil, mais tu n’as pas besoin de le faire. »

Dit-il d’ailleurs, pensant sincèrement les mots qu’il venait de prononcer. Parce qu’il considérait vraiment qu’elle n’avait pas besoin de faire ça. Bon, Flynn n’était pas non plus du genre à se dire que ses articles ne valaient pas du tout le coup d’œil, mais quand même, la jeune fille n’avait pas besoin d’aller spécifiquement chercher son nom dans la Gazette des Sorciers.

« Tu sais ce que tu veux faire une fois tes études terminées ? »

Demanda-t-il alors, puisqu’ils parlaient de son propre métier. Luna lui avait dit qu’il lui restait encore une année d’étude, donc elle devait déjà réfléchir à ce qu’elle voulait faire une fois sortie de Poudlard. Si elle voulait faire quelque chose évidemment, parce que ce n’était pas forcément le cas dans leur époque – et il ne se doutait pas que l’époque de Luna n’était pas du tout la même – puisqu’elle était une femme justement. Il se posait donc la question, parce qu’il ne pouvait pas s’en empêcher, il était vraiment curieux de nature.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3953
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Mar 31 Jan - 18:16


Poulet
-J

e sais, affirma Luna dans un sourire et avec une grande douceur quand son interlocuteur lui fit remarquer qu'il n'avait pas la moindre raison d'aller chercher son nom dans le journal ou de le lire, et qu'elle n'en avait certainement pas l'obligation, je ne dis pas ça pour vous faire plaisir, vous savez.

Luna et son franc-parler habituel. Elle exprimait toujours les choses comme elle le ressentait. Et donc, si elle avait affirmé s'intéresser au travail journalistique de Flynn, c'était effectivement parce que c'était le cas, parce qu'elle trouvait cette conversation plaisante, et qu'elle était donc curieuse du contenu que pouvait proposer son interlocuteur dans la Gazette du Sorcier. Aussi, quand elle affirmait qu'elle savait pertinemment qu'elle n'avait pas l'obligation de tenir sa promesse implicite, mais qu'elle y tenait quand même, c'était également tout aussi vrai. Oui, vraiment, la prochaine fois qu'elle aurait un exemplaire de la Gazette entre les mains, elle n'hésiterait pas un seul instant à aller fouiner à la recherche du nom de Flynn Bennett. À plus fortes raisons quand elle se rendrait compte que cette rencontre fortuite n'était que des prémices, puisque le journaliste et la bleue et bronze étaient destinés à se revoir, et allaient lutter pour une cause commune. La demoiselle, pour le moment, appréciait seulement la compagnie d'un homme qu'elle trouvait très sympathique, et au parcours professionnel intéressant, et qui semblait sincèrement s'intéresser à leur conversation, lui aussi, puisqu'il l'interrogea finalement pour ce qu'elle voulait faire plus tard.

Bonne question... À vrai dire, c'était là le genre de choses auxquelles Luna ne s'était plus vraiment autorisée à réfléchir depuis un bon moment. Il y avait d'autres priorités, toujours d'autres priorités. Comment se tourner vers l'avenir quand l'objectif était certes de rejoindre le futur, mais sans songer à son cas personnel. Ils étaient focalisés sur le bien de tous, leur cas individuel semblait par conséquent n'avoir qu'une infime importance. Et c'était effectivement le cas. Elle pourrait bien songer à son futur métier quand le moment serait venu. Ceci dit, puisque Flynn lui donnait l'occasion de réfléchir à la question, elle saisissait cette opportunité au vol. Que répondre alors.

-Je n'ai pas vraiment le temps d'y réfléchir
, reconnut-elle doucement. J'aurais peut-être aimé faire la même chose que vous, affirma-t-elle alors. Parce qu'elle avait une affinité particulière avec le journalisme. Et bien sûr, si elle devait travailler dans ce milieu, ce ne pourrait être que pour le Chicaneur. Ceci dit, elle n'avait pas de passion si grande pour l'écriture pur en faire une chose pareille. Mais je n'en suis pas sûr. Un travail en rapport avec la nature, sans doute. Les plantes, les animaux... surtout les animaux.

Dans tous les cas, elle parlait de travailler. Parce que quoi qu'il en soit, elle appartenait à son temps, et ça lui semblait naturel. Elle dévoilait ses propos au fil de ses réflexions, sans forcément faire le tri dans ses pensées ou réellement filtrer sa réponse. Elle ne voyait pas forcément de raison de le faire, après tout. Elle répondait tout simplement sincèrement à la question qui lui avait été posée.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 626
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Mar 21 Mar - 15:01

Luna & Flynn
Poulet
Flynn afficha un sourire à Luna quand elle lui affirma qu’elle ne disait pas cela pour lui faire plaisir, qu’elle savait qu’elle n’était pas obligée de le faire. La jeune femme avait une manière naturelle de parler qui plaisait énormément au journaliste. Même si, en un sens, il avait quand même un peu de mal à la cerner. Le jeune homme ne voyait pas pour quelle raison elle prendrait la peine de regarder ses articles dans la Gazette des Sorciers, même si bien sur ça ne pouvait que lui faire plaisir. C’était toujours un plaisir après tout d’être lu, quand on était un journaliste. Flynn aimait son métier, évidemment, mais il n’aurait guère d’intérêt si personne ne lisait ses articles après tout. Même si le jeune homme ne cherchait pas spécialement la gloire non plus, ce n’était pas son but, mais c’était quand même agréable de savoir qu’on était lu.

Et pour l’heure, Flynn attendait simplement de savoir ce que Luna avait envie de faire de sa vie. C’était sans doute un peu trop indiscret de sa part, mais il ne pouvait vraiment pas s’empêcher d’être curieux. Alors qu’en soit, le journaliste n’avait vraiment aucune raison de poser autant de question à une jeune inconnue comme elle. Mais il ne pouvait vraiment pas s’en empêcher, après tout c’était dans sa nature. Et quelque chose lui disait que Luna n’allait pas se contenter d’être une femme comme les autres. Dans leur époque, les femmes n’avaient pas forcément des rêves de carrière, bien au contraire. La plupart se destinait simplement à se marier et fonder une famille, en étant de simple femme au foyer. Flynn ne pouvait pas encore savoir que ce n’était pas du tout dans les mœurs de Luna, puisqu’elle ne vivait pas à la même époque que lui, mais même sans le savoir encore il y avait quelque chose dans la façon de parler de la jeune femme, dans sa façon d’être, qui la poussait à croire qu’elle était bien plus indépendante que ça.

Et d’ailleurs ça se confirma quand elle reprit la parole, même si dans un premier temps elle affirma qu’elle n’avait pas vraiment pris le temps de réfléchir à ce qu’elle voulait faire plus tard, avant de dire qu’elle aimerait peut-être faire la même chose. Mais elle n’en était pas sûr, elle souhaitait aussi faire un travail en rapport avec la nature, les animaux. C’était en tout cas de beaux rêves.

« Tu as de belles ambitions. » Même si Luna ne savait pas encore ce qu’elle avait envie de faire, elle avait envie de faire quelque chose et c’était important. « J’ai un ami qui est magizoologiste, c’est le genre de travail qui demande à être vraiment passionné. »

De ce qu’il en savait en tout cas, avec ce que Norbert pouvait bien lui raconter quand ils se voyaient. Ce n’était pas le genre de travail qu’on faisait, en se disant qu’on va pouvoir se la couler douce. Et c’était justement ça qui était intéressant.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3953
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Mar 21 Mar - 18:17


Poulet
L

una sourit très sincèrement quand Flynn lui assura
qu'elle avait de belles ambitions. Peut-être que c'était juste une manière de parler sans qu'il en pense pour autant grand-chose, mais elle avait la faiblesse de le penser sincère. Elle appréciait qu'on l'encourage dans ses ambitions, même si elle n'était pas vraiment certaine qu'elles soient concrètement mises à profit à un moment ou à un autre, étant donné que pour l'heure, ses ambitions devaient être plus concrètes et pragmatiques, et que ses projets d'avenir pouvaient bien attendre (ils le pouvaient d'autant plus d'ailleurs que rien ne garantissait à la bleue et bronze de pouvoir les réaliser, ni à quelle époque elle les réaliserait si cela advenait). Ça faisait du bien, cela étant, de parler à quelqu'un qui ne pouvait être que neutre à son sujet, qui puisse lui imaginer un avenir, une carrière... tout simplement parce qu'il n'avait pas la moindre idée d'où elle venait (mais cela changerait bien assez vite). Elle avait le sentiment qu'une moindre charge reposait sur ses épaules, et ça ne faisait pas de mal. Elle n'était plus qu'une adolescente avec ses aspirations et ses rêves plus ou moins réalistes. Son interlocuteur n'attendait rien d'autre de sa part. Et c'était diablement agréable, pour tout dire. Luna, sincèrement concernée, fut intriguée quand son interlocuteur lui affirma qu'il connaissait un magizoologiste. Ce n'était pas un métier si fréquent, mais c'était clairement une profession qu'elle se verrait bien embrasser un jour ou l'autre, si on lui en laissait l'occasion. Si on lui laissait vraiment le choix. Ce qui n'avait rien de certain.

Il lui fit remarquer que c'était là le genre de profession qui demandait un temps et un investissement importants, c'était loin de la déranger. Il faut dire qu'elle était d'un naturel à se donner à fond dans ce qui la passionnait. Si elle se désintéressait de quelque chose, elle ne le feignait pas, et dans le cas contraire, elle se donnait à cent pour cent. Ce devait être de famille. Son père se donnait corps et âme au Chicaneur, et ne comptait pas son temps, le concernant. Et sa mère était de la même trempe... et au final, elle l'avait malheureusement payé très cher, beaucoup trop cher. Enfin, ce n'était pas la question, quoi qu'il en soit l'investissement ne serait certainement pas ce qui lui manquerait si elle se lançait dans ce genre de voie. Elle avait certainement le tempérament passionné nécessaire.

-Ça ne me dérange pas
, assura Luna d'un ton confiant. C'était drôle, d'en parler ainsi à son interlocuteur, elle se rendait compte qu'elle ne se contentait pas de caresser certaines ambitions, elle avait envie de les prendre à bras le corps. Votre ami est spécialisé dans quelles créatures ?

Pour le peu qu'elle savait de ce métier, elle savait que certains préféraient se consacrer à l'une ou l'autre créature. Luna en serait bien incapable, elle.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 626
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Mar 16 Mai - 21:23

Luna & Flynn
Poulet
Flynn afficha un sourire quand Luna affirma que ça ne la dérangeait pas de faire preuve de passion et d’investissement. Il valait mieux en effet, si elle se lançait dans une carrière de ce genre. Ce n’était pas la seule carrière en réalité qui demandait autant d’investissement, le journalisme aussi en un sens. Tous les métiers pouvaient devenir vraiment intense et demander énormément de temps, surtout quand on avait envie de faire du bon travail. Mais généralement, quand on aimait vraiment ce qu’on faisait, on n’avait aucun souci à consacrer du temps pour ce travail. Flynn en tout cas, de son côté, n’avait aucun mal à donner du temps à son travail. En tout cas, il n’avait plus de mal. Évidemment, après le décès d’Elizabeth ça avait été compliqué et il avait eu du mal à reprendre son travail, mais cela n’empêchait qu’il aimait quand même ce qu’il faisait. Et le fait, justement, de pouvoir reprendre correctement son métier, ça lui avait permis de remonter la pente. Ça avait participé à son bien-être en tout cas, en d’autre chose, Caelan aussi avait son rôle là-dedans. Enfin, dans tous les cas donc, quand on voulait bien faire son métier, il valait mieux l’apprécier. Et forcément, certain demandait plus d’investissement que d’autre et Flynn avait un exemple dans la magizoologie quand même. Il savait à quel point Norbert avait un peu de mal à allier sa vie privée avec sa vie professionnelle. En tout cas, Flynn se disait que c’était une bonne chose que Luna n’ait pas peur de se donner à fond.

« Il n’a aucune spécialité. »
Répondit le jeune homme quand Luna le questionna un peu plus sur Norbert. « Il aime bien trop toutes les créatures pour se focaliser sur une spécialité. » Et c’était le cas. Si Norbert lui apprenait tout d’un coup qu’il décidait de ne s’occuper qu’une partie des créatures fantastiques, donc en délaissant d’autre, il ne le croirait pas. Bon, en soit, le journaliste ne le connaissait peut-être pas assez pour prévoir ce genre de chose, mais quand même. Il pensait le connaître suffisamment. Et en fait, sans doute que la jeune femme sous ses yeux le connaissait aussi d’ailleurs. Il était quand même de notoriété public. « Tu le connais peut-être. » Dit-il d’ailleurs, marquant une courte pause avant de reprendre. « Il s’agit de Norbert Dragonneau, l’auteur de Vie et habitat des animaux fantastiques. »

Le livre avait connu un franc succès, le jeune homme avait bien envie de croire que la jeune femme sous ses yeux le connaissait quand même. Surtout si elle s’intéressait aux animaux, c’était quand même le livre le plus parlant dans le domaine. Celui qu’on devait sans nul doute prendre en référence. D’ailleurs, Flynn se demandait s’il n’était pas sur la liste des fournitures des élèves de l’école de magie. Ça serait assez logique, mais il n’en savait rien. Il ne s’était pas assez renseigné à ce sujet, il s’en voulait presque au final d’ailleurs.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3953
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Mer 17 Mai - 17:31


Poulet
L

una, si elle se sentait totalement investie dans cette conversation et prenait vraiment plaisir à bavarder avec son interlocuteur, ne savait pas si la réciproque était vraie. Elle n'était pas habituée aux discussions aussi longues, pas avec des personnes qu'elle ne connaissait pas, en tout cas, les gens trouvaient généralement bien rapidement un prétexte pour se dérober à la discussion. Cette fois, pour son plus grand plaisir, ce n'était pas le cas. Elle était vraiment contente d'avoir trouvé par hasard quelqu'un qui acceptait de parler de tout et de rien avec elle et qui par ailleurs ne semblait pas outre mesure dérangé à l'idée de discuter de choses qui la concernaient peut-être davantage elle que son interlocuteur. Si l'un de ses grands amis était magizoologiste, la bleue et bronze ne savait pas ce que lui-même pensait de cette discipline, et peut-être que la conversation commençait à l'ennuyer. Si c'était le cas, il le cachait très bien, il lui répondait de bon coeur, et Luna prenait plaisir à entendre ses réponses, d'autant qu'il était rare de parler à quelqu'un qui connaissait, de près ou de loin, ce métier souvent méconnu et encore moins considéré.

L'ami du journaliste ne s'était donc pas penché sur une seule discipline en particulier, il avait décidé de s'intéresser à tous les animaux fantastiques sans aucune exception. Un homme selon son coeur, donc. Luna ne se verrait certainement pas, pour sa part, s'attacher à une seule et unique créature ou catégorie de créatures. Elle aimait mieux tout voir et tout découvrir, comme s'y était donc dévoué cet ami qui se révélait ne pas être un anonyme du tout, puisqu'il s'agissait de nul autre que du très fameux Norbert Dragonneau, une sommité dans son domaine. Luna n'avait pas besoin d'entendre le titre de son ouvrage pour savoir de qui il s'agissait. Vie et Habitat des animaux fantastiques était un livre de chevet pour elle, outre le fait que c'était un livre qu'on lui avait demandé d'acheter en soins aux créatures magiques, aussi bien à cette époque que dans le futur. C'était étrange de songer à cet homme, qui était un vieillard à son époque, comme d'un homme encore en pleine mesure de ses fonctions, dont les travaux n'étaient pas encore achevés quand Luna pouvait prédire à l'avance sur quoi se pencheraient ses prochaines recherches et quels seraient les titres de ses prochains ouvrages.

-Vous êtes ami avec Norbert Dragonneau ?
demanda-t-elle alors, impressionnée, mais sans attendre confirmation. Elle savait bien qu'il disait vrai. Mais en tout cas, ce n'était pas un simple magizoologiste, qu'il connaissait, c'était l'expert ultime dans son domaine. J'ai lu Vie et habitat des animaux fantastiques des dizaines de fois ! assura-t-elle sincèrement. C'est un de mes livres préférés. Bon, même s'il manque quelques créatures, quand même.

Pas de chapitre sur les nargoles, par exemple.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 626
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Ven 14 Juil - 19:29

Luna & Flynn
Poulet
Eh bien, visiblement Luna connaissait Norbert Dragonneau. Bon, en même temps, le jeune homme s’en était un peu douté quand même. Parce que le magizoologiste était quand même vraiment connu dans le monde magique, son livre avait eu un grand succès. Et mine de rien, Flynn devait bien avouer qu’il ne manquait pas de fierté d’avoir le jeune homme comme ami. Surtout quand il voyait autant d’enthousiasme chez une personne en l’apprenant. Il ne répondit pas à Luna quand elle lui posa la question, se contentant simplement de lui adresser un sourire. Il n’avait pas besoin de répondre non, parce que la situation était claire. Son sourire se fit plus grand en apprenant que la jeune femme avait lu plein de fois le livre de Norbert. Eh bien, c’était quand même la preuve qu’elle était mordue des créatures fantastiques. En un sens, le jeune homme n’y avait pas vraiment douté, mais il avait quand même la preuve sous les yeux. Même si ce n’était pas spécialement étonnant pour Flynn d’apprendre que le livre de Norbert était l’un des préférés de Luna, parce qu’il savait que le livre de son ami avait énormément de succès. En même temps, c’était le seul du genre, c’était une grande innovation dans la vie des sorciers. Avec ce livre, ils s’étaient rendus compte de l’intérêt de ces créatures, énormément de chose avaient changés. Même si, visiblement, la jeune femme avait quelques réserves. Flynn connaissait bien le livre de Norbert, parce qu’il l’avait lu par intérêt parce qu’il était son ami bien sûr, mais aussi parce qu’en tant que journaliste, il était évident qu’il devait savoir de quoi il parlait quand il écrivait un article. Même si le journaliste n’était pas du tout au point sur les créatures – il n’avait clairement pas la même passion que son ami, ou encore la jeune femme sous ses yeux – il pensait quand même qu’il était vraiment complet.

« Vraiment ? » Il ne mettait pas en doute les propos de la jeune femme en disant ça, il se contentait simplement de relever ses propos. « Je pensais qu’il était assez complet. Mais je sais que Norbert travail encore beaucoup. Surtout sur son prochain ouvrage. »

En soit, cela ne serait pas étonnant que Norbert n’ait pas fait le tour des créatures. Non pas qu’il ne soit pas contentieux dans son travail, mais il y avait évidemment toujours quelque chose à apprendre. Sinon, le magizoologiste n’aurait pas besoin de passer autant de temps loin de sa famille et à travailler sur son prochain ouvrage (donc Flynn espérait bien pouvoir faire l’article dans le journal). C’était un domaine où on ne pouvait sans doute jamais réellement faire le tour. Mais en même temps, découvrir que Luna affirmait qu’il manquait des créatures dans l’ouvrage de son ami, ce n’était pas rien non plus. Elle semblait vraiment calée sur les créatures magiques par conséquence, en tout cas il était évident qu’elle était vraiment passionnée. Il ne pensait voir cela que chez Norbert, mais non.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3953
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Ven 14 Juil - 22:54


Poulet
L

una se rendait bien compte que son propos était sans doute bien trop présomptueux, et pourtant, elle-même était loin de l'être, elle ne tenait pas à passer pour quelqu'un qui avait la science infuse. C'était loin d'être le cas. Elle avait appris énormément de choses au sujet des créatures magiques par l'intermédiaire de Vie et habitat des animaux fantastiques. Il s'avérait juste qu'elle avait des convictions...disons... difficilement démontrables... et qui, forcément, n'étaient pas compatibles avec cet ouvrage. Ajoutez à cela le fait qu'ils étaient dans une époque où le chicaneur n'existait pas pour justifier l'existence des nargoles et des ronflaks cornus, oui, l'ouvrage de Norbert Dragonneau était clairement le plus complet que l'on puisse trouver dans le commerce. Et Luna l'adorait, c'est pour cette raison d'ailleurs qu'elle décida de ne pas plaider sa cause et de s'abstenir de parler joncheruines en compagnie de son interlocuteur. Elle préférait que leur discussion reste plaisante comme elle l'était pour le moment. Elle appréciait d'avoir fait la connaissance du journaliste, et même si elle savait faire abstraction de la vision des autres, elle ne voulait pas qu'il se fasse une image faussée d'elle-même sous prétexte qu'elle n'avait su s'empêcher de partager son opinion avec son interlocuteur. Il la mettait en confiance, et elle en oubliait par instants qu'il valait mieux qu'elle fasse preuve d'autant de discrétion que possible, vraiment.

-Oh j'en suis sûre
, affirma Luna, qui ne remettrait certainement pas en cause l'intégrité et le travail assidu dont faisait preuve le magizoologiste expérimenté. elle n'était vraiment pas grand-chose en comparaison, elle était jeune, passionnée certes, mais elle avait encore beaucoup de choses à apprendre, et c'était tant mieux, car elle était curieuse de tout, elle ne demandait qu'à se satisfaire de nouvelles expériences. Je ne savais pas qu'il écrivait un nouveau livre, admit la jeune femme dont les grands yeux globuleux luisaient de curiosité, elle devait bien reconnaître être emballée par cette révélation. Vous savez sur quoi ce sera ?

Elle allait peut-être ennuyer son interlocuteur avec ses questions, mais en même temps, elle avait découvert que le jeune journaliste était ami avec l'un des sorciers dont les écrits avaient eu une nette influence sur ses convictions et ses passions... Des écrits qui avaient motivé et passionné son père avant elle. Son père... il deviendrait complètement fou s'il découvrait que la jeune femme avait sympathisé avec un ami proche de l'un de ses héros. Qui sait, elle arriverait peut-être à le lui raconter un jour, peut-être... Ou jamais. Jamais, sûrement. Elle regrettait de ne pas vouloir lui en parler. Et encore, elle ne se rendait pas compte alors qu'elle allait nettement se rapprocher du neveu même de Norbert Dragonneau, sans se rendre compte d'office, d'ailleurs, qu'il s'agissait de lui.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 626
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Sam 26 Aoû - 23:35

Luna & Flynn
Poulet
Flynn ne jugeait évidemment pas du tout les propos de la jeune femme sous ses yeux, parce qu’il savait bien que son ami devait avoir encore énormément de chose à découvrir dans son domaine. En un sens, c’était ce qu’il y avait de bien en même temps, le fait de ne jamais s’ennuyer. Il y avait tellement de créatures fantastiques que Norbert ne risquait pas de s’ennuyer, au grand dam de sa famille. Parce que Flynn imaginait très mal son ami s’arrêter un jour de travailler. Même quand il allait être à la retraite, ce qui allait arriver à un moment ou à un autre, Flynn l’imaginait assez bien continuer de travailler. Donc, autant dire qu’il n’avait pas terminé. Et c’était normal au vu de la situation, il y avait constamment des choses à apprendre. Flynn afficha un sourire quand Luna affirma donc qu’elle était sûr qu’il avait vraiment beaucoup travaillé sur son premier ouvrage. C’était le cas, en tout cas, il l’avait fait. Et visiblement, la jeune fille ne savait pas qu’il était en train de travailler sur le prochain. En même temps, c’était normal. Il n’y avait aucune raison qui pouvait pousser la jeune fille à savoir que Norbert était en train de plancher sur son prochain bouquin. Même si c’était en partie logique et qu’il y avait donc de forte chance que ça arrive.

« Je ne sais pas non. » Dit-il alors, en toute honnêteté. « Du moins, je sais que cela concerne évidemment les créatures, mais plus précisément je ne sais pas. Je ne saurais pas tant qu’il ne m’aura pas accordé une interview. »

Flynn n’avait aucune intention de mettre en avant le fait qu’il avait l’avantage de pouvoir avoir un interview de la part de Norbert. Son but n’était pas de se mettre en avant. Mais cela n’empêchait pas le fait qu’il avait quand même la possibilité de questionner son ami. Ce dernier lui avait même dit qu’il allait lui accorder une interview exclusive alors forcément... mais ce n’était quand même pas dans ce but qu’il en parlait maintenant.

« Je ne m’y connais de toute façon pas assez pour réellement savoir ce qu’il va faire. »

Parce que non, en effet, il ne s’y connaissait pas réellement. Bon, il avait les connaissances qu’il avait concernant les créatures quand il était à l’école de magie, mais en même temps ça ne suffisait pas. Ce n’était pas quelque chose qui le passionnait tant que cela, quand bien même il aimait écrire des articles sur Norbert. Mais ça, c’était surtout parce qu’il était son ami. Norbert aurait pu travailler sur tout autre chose, cela n’aurait pas changé grand-chose. Quoi que Flynn pouvait quand même reconnaître qu’il était plus intéressant d’écrire sur les créatures qu’autre chose. Il y avait toujours quelque chose à raconter. Surtout que Norbert faisait tellement de voyage qu’il y avait forcément des choses intenses. Enfin bref, il avait hâte que son ami termine son ouvrage afin qu’il puisse en faire un article.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3953
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Lun 28 Aoû - 0:26


Poulet
L

una était sans doute, techniquement et par la force des choses, mieux placée que son interlocuteur pour savoir exactement de quel nature serait le prochain ouvrage de Norbert Dragonneau. Mais si elle admirait le zoologiste, ce n'est pas pour autant qu'elle connaissait son oeuvre et sa chronologie dans son intégralité, ni comme si elle pouvait être sûre que la bibliographie du bonhomme était toujours la même... Quand on y réfléchissait, si leur voyage temporel avait suffi à faire passer Gelert Grindelwald de vie à trépas alors qu'il était supposé vivre toujours, ell ne pouvait plus rien présumer du futur (présent ?) qu'elle avait quitté. Elle était donc curieuse et attendait sincèrement les réponses de son interlocuteur... qui n'en avait pas de précises. Cela concernait les animaux fantastiques une fois de plus, en même temps, sur quoi d'autre pourrait écrire le spécialiste par excellence des créatures magiques ? S'il y avait bien un domaine dans lequel on l'attendait au tournant, c'était celui-là, à plus forte raison qu'il y excellait, bien évidemment. Mais donc, elle devrait prendre son mal en patience de ce point de vue-là, du moins tant que le journaliste n'aurait pas interviewé son ami. La bleue et bronze ne prit en rien cette remarque pour de la flagornerie. Après tout, c'était logique qu'il ne sache pas grand chose de tout cela si, de prime abord, il ne s'intéressait pas spécialement à ce domaine. A chacun ses préférences et ses compétences, après tout. Luna, elle, était passionnée par les créatures (qu'elles soient existantes ou non, au passage), mais elle concevait sans difficulté aucune que ce ne soit pas le cas pour tout le monde. Après tout, la jeune femme elle-même avait des lacunes dans bien des domaines, quand bien même elle était curieuses de beaucoup de choses... c'était juste... comme ça.

-Tant pis
, se contenta de répondre Luna dans un haussement d'épaules.

Elle n'allait certainement pas en vouloir, après tout, à son interlocuteur sous l'unique prétexte qu'il n'avait pas eu information croustillante et inédite à lui révéler alors que Norbert Dragonneau était arrivé totalement par hasard dans leur conversation (et Luna était loin de s'imaginer le rôle qu'il pourrait éventuellement jouer dans sa vie, plutôt qu'elle n'aurait su le présumer, en réalité.

-On ne peut pas tout connaître, c'est dommage pourtant...
Luna, elle, aimerait bien tout connaître, mais elle gageait tout de même que ce genre de connaissance absolue devait avoir le don de rendre les gens très malheureux. Flynn, en tant que journaliste, ne faisait sans doute pas exception à ce sentiment de curiosité que Luna imaginait inhérent à tout être humain, même si ce n'était pas tout le monde qui devait le manifester si frontalement. Vous, vous vous intéressez à quoi ? demanda-t-elle, qui n'avait pas fini de vouloir cuisiner son interlocuteur, quitte à l'ennuyer.

Comme elle ne s'ennuyait pas, elle ne se rendait pas compte.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 626
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: Poulet (Luna)   Ven 13 Oct - 14:33

Luna & Flynn
Poulet
Flynn ne sut pas vraiment comment la jeune Luna prit le fait qu’il n’avait aucune idée de sur quoi allait porter le prochain livre de son ami magizoologiste. Est-ce qu’elle prenait les choses mal ou pas ? Le jeune homme n’en savait rien donc. Non pas que ça ne l’intéressait pas en soit, mais mine de rien les créatures magiques ce n’était pas concrètement ce qui pouvait l’intéresser. Enfin, non pas qu’il ne s’y intéressait pas du tout non plus, mais dans tous les cas il ne s’y connaissait pas. Ce qu’il savait, c’était ce que Norbert avait pu lui dire plusieurs fois. Bon, il avait quand même lu son livre, bien sûr, mais il serait incapable de ressortir ce qu’il y avait dedans. La jeune femme affirma alors qu’on ne pouvait pas tout connaître et que c’était dommage. Flynn n’était pas vraiment certain de pouvoir qualifier cela comme dommageable. Parce que si quelqu’un connaissait tout sur tout, cela manquerait quand même de saveur. Flynn ne savait pas s’il aimerait tout connaître, parce que cela voudrait dire qu’il n’aurait plus aucune recherche à faire, plus aucune curiosité à avoir. Or, le jeune homme aimait sa curiosité, il aimait se poser des questions, questionner… ce genre de chose.

« Oh, à plein de chose. » Dit-il alors quand Luna lui demanda à quoi il s’intéressait. C’était bien la preuve que la jeune femme avait une curiosité qui lui ressemblait quand même, qu’elle se posait énormément de question et qu’elle en posait surtout énormément. Le jeune homme n’avait pas l’intention de le lui reprocher, d’habitude c’était lui qui posait ce genre de questions, qui passait son temps à harceler les autres. « Je n’ai pas vraiment de domaine de compétence. »

Il était loin d’être spécialiste dans quelque chose, de s’intéresser à une chose bien présence. Comme Norbert donc, par exemple, qui était un spécialiste sur les créatures fantastiques.

« En tant que journaliste, je touche un peu à tout forcément. » Parce qu’il devait quand même écrire un peu sur tout. Bon, il était loin d’être un spécialiste sur tout ce qu’il écrivait, bien au contraire, ce n’était pas pour rien qu’ils devaient quand même enquêter parfois longtemps avant d’écrire un papier digne de ce nom. « Cela m’ennuierait de tout savoir en tout cas. » Reprit-il. « Je suis curieux de nature. »

Ce qui le poussait donc à ne pas avoir de souci à laisser Luna lui poser encore et encore des questions, à le questionner de cette manière. Ce n’était pas un souci pour lui, parce qu’il devait bien avouer qu’il appréciait quand même la jeune femme qui se trouvait sous ses yeux. Ils ne se connaissaient pas du tout, c’était clair, ils venaient à peine de se croiser et ils discutaient depuis peu, mais quand même. Le jeune homme devait bien avouer qu’il aimait bien le caractère de la jeune femme. Quand bien même, elle était vraiment curieuse, un peu trop pour certain, mais pas pour lui c’était clair.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Poulet (Luna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» LUNA X GRIFFON FEMELLE 1 - 2 ANS (34) ADOPTEE
» Duo de Poulet à l'ananas
» Poulet sauté à la coriandre et au cumin
» Le poulet au chlore bientôt dans nos assiettes
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-