AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1032
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Jeu 17 Mar - 13:41

Cenlyn & Harry
Le logis, c'est le temple de la famille.
Depuis la fin de l’année, Harry avait mille choses à penser. Evidemment, la plupart de ses pensées étaient entièrement tournées vers Jedusor et le fait qu’il devait arrêter les mangemorts dans leurs courses – l’apparition de la marque des ténèbres dans le ciel de temps à autre permettait à Harry de se rendre compte que ce dernier n’avait pas attendu longtemps avant d’avancer – mais il n’y avait pas que cela. En parallèle, le jeune homme avait bien l’intention de rentrer au bureau des Aurors. Autant pour trouver un travail, bien sûr, que pour avoir un pied dans ce bureau et peut-être avoir des informations sur les mangemorts. Cependant, il était important qu’il trouve un moyen de gagner de l’argent. Un stage rémunéré était donc la meilleure des solutions et Harry s’afférait à la tâche donc. Mais il n’y avait pas que cela. Il n’avait qu’un an pour arrêter Voldemort et pendant ce temps, il devait vraiment veiller à ce que rien n’arrive aux membres de sa famille. Maintenant que Rhian et Cenlyn étaient au courant du secret – il n’avait pas encore osé affronter Purdey Potter, mais il allait sans doute devoir le faire à un moment ou à un autre – il avait presque envie de partager quelque chose avec eux. C’était sans doute bête, mais ces trois Potter étaient les personnes les plus proches d’une famille pour lui. Rhian n’était qu’un gosse pour l’instant, mais si un jour il parvenait à changer son passé (ou plutôt le futur de Rhian), il pourrait peut-être vivre avec un père et une mère ainsi que des grands-parents. Pourquoi pas ? Harry avait vraiment envie de rêver un peu, mais en même temps il savait bien que ce n’était pas la priorité. Il n’empêchait qu’il avait vraiment envie d’agir égoïstement et de faire en sorte que Jedusor ne lui prenne jamais sa famille et cela, en sauvant de nombreuses autres personnes. Sirius n’irait jamais en prison par exemple… mais c’était encore un peu égoïste puisque ça le concernait directement. Neville ne devrait pas se rendre à l’hôpital pour voir ses parents, c’était mieux.

Harry ne put donc s’empêcher de se rendre chez les Potter, sans vraiment savoir ce qu’il allait faire ou dire. Il avait envie, en partie, de s’assurer qu’ils allaient bien. Purdey risquait de s’en prendre violemment à lui si jamais elle découvrait qu’ils étaient au courant, mais avec un peu de chance elle ne le serait pas. Et au pire… c’était sa famille après tout. L’année dernière, le jeune homme venait simplement en William Black en faisait croire qu’il venait prendre des cours de soutien. Aujourd’hui il venait en tant qu’Harry Potter, futur petit fils de la famille. Quand il arriva devant la porte de la maison, le jeune homme hésita une seconde avant de frapper. Il n’avait pas vraiment envie que ça soit son arrière-grand-mère qui ouvre la porte, même si cela était fort probable. De toute façon, il fallait sans doute qu’elle soit un peu plus au courant des dangers qui couraient sur la tête de ses enfants.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Sam 19 Mar - 15:22


Le logis, c'est le temple de la famille.
S

i elles n'avaient pas commencé il y a si longtemps que cela, Cenlyn était dors et déjà convaincue de pouvoir affirmer qu'elle passait les pires vacances de sa vie en cet instant précis. Entre Rhian, qui n'était plus du tout lui-même ces derniers temps (en même temps, comment lui en vouloir, avec toutes les révélations qu'il s'était pris sur la tronche ?), la visite de Louisa, qui n'avait pas particulièrement arrangé les choses, et les absences répétées de leur mère, qui disparaissait sans cesse on ne sait où (enfin, Cenlyn pensait avoir une bonne idée d'où, mais rien n'avait pu le confirmer encore jusqu'alors)... C'était vraiment pas la joie, et la demoiselle n'en pouvait plus. La tristesse de son jumeau la rendait triste, et se sentir à ce point impuissante à le rassurer (sachant qu'elle avait bien du mal à se rassurer elle-même) l'énerver autant que cela lui faisait du mal. Elle aurait eu envie de partir loin, le temps d'une semaine ou deux, de disparaître loin de tous ces soucis, de s'évader un peu... mais non, elle devait rester ici. Alors, faute de pouvoir s'évader concrètement, elle s'appliquait à le faire en esprit. Depuis le début de l'été, il n'était vraiment pas rare de la voir quitter la demeure des Potter, son balai sous le bras, pour aller prendre l'air et son envol à l'extérieur.

C'était dans ces moments-là qu'elle se sentait véritablement bien, qu'elle se sentait véritablement libre, et que ses ennuis parvenaient à s'échapper de son esprit quelque peu. Elle venait tout juste de rentrer, de ranger son balai et de se changer, fourbue et donc un peu plus en forme (l'épuisement physique avait ses vertus - pour Cenlyn, certainement pas pour votre narratrice dévouée), elle s'apprêtait à s'affaler sur son lit quand elle entendit toquer à la porte. Il n'y avait qu'elle à la maison. Purdey et Rhian était partis faire quelques courses, et Cenlyn avait décidé de ne pas les accompagner, privilégiant le fait de pouvoir passer un peu de temps toute seule. Cenlyn vint donc ouvrir la porte, même si cela lui était vivement déconseillé en l'absence de sa génitrice, et elle regretta amèrement son geste quand elle découvrit qui se trouvait de l'autre côté de la porte. Cenlyn adressa aussitôt un regard sévère à William. Enfin Harry. Intérieurement, elle se félicita d'être celle qui avait ouvert la porte, et surtout, que Rhian soit absent. Elle voulait à tout prix éviter à ces deux là de se croiser. Rhian était bien assez perturbé comme cela ces derniers temps. Elle croisa les bras, toisa le jeune homme avec défiance.

-Qu'est-ce que tu fais ici ?


Il avait tout intérêt à avoir d'excellentes raisons pour avoir ainsi fait chemin jusqu'à leur demeure et frappé à leur porte, car dans le cas contraire, elle comptait bien le renvoyer d'où il était venu à la vitesse de l'éclair.



code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1032
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Jeu 5 Mai - 16:52

Cenlyn & Harry
Le logis, c'est le temple de la famille.
Harry aurait préféré finalement tomber sur une autre personne que Cenlyn Potter. Il était même assez prêt à affronter les foudres de son arrière-grand-mère que de celles de la sœur de son grand-père. C’était qu’il avait rapidement compris que Cenlyn avait du caractère et qu’elle tenait à Rhian et donc, elle ne se montrait pas vraiment tendre avec Harry. Preuve en était de la manière dont elle l’accueillit. Le regard noir qu’elle adressa au jeune homme, il l’avait déjà vu chez Purdey. Ça devait être un truc de famille, même si question famille Harry avait tout à apprendre. Il aurait aimé un jour avoir le droit au regard noir de son père, parce qu’il aurait fait une bêtise de gamin. Il aurait aimé avoir un père… une mère… Bref. Ce n’était pas vraiment le sujet. Cenlyn ne tarda pas à demander à Harry ce qu’il venait faire ici, sans même prendre la peine de le saluer. S’il n’avait pas compris qu’elle n’était pas contente de le voir, il l’aurait compris maintenant. Le jeune homme poussa un soupire, il aurait vraiment préféré tomber sur Purdey. Mais c’était la jeune fille qui se trouvait sous ses yeux, alors il allait faire avec.

« Je suis venu voir comment vous allez. »

Vous, Rhian et elle. Evidemment, le jeune homme avait plus d’intérêt à s’assurer que Rhian et Louisa allait bien, mais Cenlyn restait quand même un membre de sa famille. Et quelque part, elle était l’une des seules personnes qu’il connaissait comme famille. Ces trois Potter étaient ce qui lui ressemblait le plus comme tel en tout cas. Il n’avait jamais eu la chance de connaître ses parents, il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de les connaître eux. Même si normalement il n’avait pas le droit, mais maintenant que les jumeaux étaient au courant, il n’y avait pas de raison qu’il se retienne. Le mal était fait, il était là encore pour au moins un an. Alors, autant qu’il fasse en sorte que sa famille aille bien. Même si bon, visiblement, il n’était pas vraiment le bienvenue.

« Ton frère et ta mère sont là ? »

Harry s’attendait un peu à voir Purdey débouler d’un coup, lui criant dessus parce qu’il n’avait pas respecté sa promesse. Au moins, les deux jumeaux étaient au courant des risques qu’ils encouraient et ce n’était pas plus mal. Parce qu’ils couraient vraiment un grand risque maintenant que Jedusor était au courant du lien entre lui et les Potter (en même temps, vu les noms). Ils pourraient faire face au danger, ils pourraient se protéger. Et il était important que l’ancienne Auror – qui n’était plus si ancienne que ça – le soit aussi, pour qu’elle réalise que ses enfants couraient un grand risque. Elle devait être prête à les défendre si jamais, ce qu’elle ferait bien sûr. Mais elle pourrait difficilement le faire si elle n’était pas au courant. Même si Harry risquait de trépasser quand elle allait l’apprendre.

« Elle sait que vous êtes au courant ? »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Jeu 5 Mai - 17:30


Le logis, c'est le temple de la famille.
C

enlyn pouvait-elle blâmer Harry de vouloir prendre de ses nouvelles ainsi que du reste de sa famille ? En soi non, effectivement, et dans une certaine mesure, elle était même capable de le comprendre, mais il lui était des plus difficile d'accepter la situation sans ciller, en se contentant de l'accueillir chez elle à bras ouverts. Il n'était pas directement responsable de ce qui arrivait au Potter, non, mais il y était trop intimement lié pour que la jaune et noir sache ne pas l'en blâmer. En sa présence, elle n'était pas capable de voir un membre de sa famille, quelqu'un qui cherchait sincèrement à tisser des liens, et qui se souciait des destins de Rhian et Louisa autrement que pour sa propre survie, elle ne voyait que l'adolescent venu du futur qui avait entièrement bouleversé le cours de leurs existences. Rhian était dans tous ces états, depuis qu'avaient débuté toutes ces histoires, et c'était pire encore maintenant que Louisa était elle aussi au courant. Elle lui en voulait de venir leur rappeler sa présence, comme s'il n'avait pas suffisamment abusé comme cela... Même si la situation n'était pas moins difficile pour lui que pour eux.

-Comment veux-tu qu'on aille.
répliqua-t-elle dans un large soupir.

Néanmoins, elle daigna ouvrir plus grand la porte pour permettre au jeune homme d'entrer. Puisqu'il avait fait tout ce chemin... Mais c'était bien parce que sa mère et son frère n'étaient pas là, autrement, elle l'aurait fichu à la porte sans sommation. Elle tentait de ménager Rhian autant que possible, et ce n'était vraiment pas simple tous les jours, elle ne tenait pas particulièrement à ce que Harry vienne encore lui compliquer la tâche. Elle fit non de la tête quand le jeune homme lui demanda si Purdey et son jumeau était présent. Non, ils ne l'étaient pas, il avait bien choisi son moment, elle n'avait pas la moindre envie de devoir supporter l'air déconfit de son frère ou la colère de sa mère parce qu'elle apprendrait qu'ils savaient la vérité et le lui avaient caché (certes, ils avaient bien l'intention de la confronter à ce sujet, mais chaque chose en son temps, l'information était suffisamment difficile à assimiler comme ça, il n'était pas forcément la peine d'en rajouter encore davantage).

-Ils sont allés faire des courses.
répondit-elle, relativement froidement. Et je te demanderais d'être parti avant qu'ils reviennent. Ce n'était même pas vraiment une demande, d'ailleurs, et l'air qu'elle affichait actuellement en témoignait sans mal, de même que son ton direct, qu'importe qu'il ait six ans de plus qu'elle. Maman n'est au courant de rien, et elle l'apprendra quand on l'aura décidé. ajouta-t-elle pour bien lui faire comprendre qu'il n'avait pas intérêt à gâcher ça. On a appris la vérité à Louisa, par contre.


code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1032
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Mar 31 Mai - 22:12

Cenlyn & Harry
Le logis, c'est le temple de la famille.
Harry se doutait bien que ce n’était pas évident pour les jeunes Potter d’accepter cette situation. Ils ne pouvaient pas vraiment aller bien, il le comprenait parfaitement. Mais le jeune homme avait envie de ne pas se contenter de savoir que sa famille était présente, même s’il ne savait pas vraiment ce dont il avait envie quand même. Le survivant avait cru pendant un instant qu’elle allait l’envoyer balader de plus belle et lui demander de partir, mais elle ouvrit la porte pour qu’il puisse entrer. Harry ne se fit pas prier, il fit rapidement un pas pour entrer dans la maison, apprenant en même temps que Purdey et Rhian n’étaient présent. Harry ne savait pas vraiment s’il devait être soulagé. En un sens, il aurait aimé pouvoir parler à Rhian, mais ce n’était pas plus mal qu’il évite Purdey Potter qui ne devait vraiment pas être heureuse de savoir qu’il avait raconté la vérité à ses enfants. Ils étaient donc partie faire des courses et Cenlyn n’avait pas envie qu’Harry soit là encore, quand ils reviendraient. Parce qu’en fait, finalement, Purdey n’était pas encore au courant. C’était une surprise en effet, il ne pensait pas que leur mère serait à ce point tenue à l’écart. Tant qu’elle pouvait continuer de croire qu’il avait respecté la parole, ce n’était pas plus mal. Harry se contenta donc de faire un signe de la tête à sa… grande tante ( ? ) pour lui faire comprendre qu’il n’avait pas l’intention de dire quoi que ce soit à l’ancienne Auror et encore moins de rester plus d temps qu’elle ne voudrait. Harry n’avait pas envie de devoir fuir comme un voleur, alors qu’il se trouvait pour la première fois au cœur d’une famille qui l’avait tant manqué dans sa vie, mais il ne pouvait pas non plus forcer le destin. Ils n’étaient que sa famille du passé, il était là pour les protéger mais c’était tout. Et en parlant de protection, Louisa était donc au courant.

« D’accord. » C’était de toute façon le mieux à faire, ils en avaient parlé avec les voyageurs. Au moins, elle savait. « Je dois t’avouer que je suis content qu’elle soit au courant. C’est sans doute le mieux… » Même si au début, il avait été convenu que ni Rhian, ni Louisa ne devait découvrir la vérité. Maintenant que Tom connaissait l’identité de ses deux grands-parents, il valait mieux qu’ils soient au courant de l’épée de Damoclès se trouvant sur leur tête. « Vous avez bien fait. »

Au moins, comme cela, Louisa était au courant. Harry, à choisir, aurait bien aimé qu’ils ne soient jamais au courant de cela, parce que c’était quand même un point énorme dans le futur. Sauf que vu la situation, ce n’était vraiment pas possible, parce qu’ils avaient quand même un malade sur le dos, qui voulait leur peau. Ils devaient être au courant, ils n’avaient pas le choix.

« Une de mes amis va rester à Poudlard l’année prochaine, volontairement. » Dit-il alors, sérieusement. Cenlyn se montrerait peut-être un peu moins désagréable avec lui si elle savait. « Elle le fait pour vous protéger, pour garder un œil sur vous. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Mar 31 Mai - 22:57


Le logis, c'est le temple de la famille.
C

enlyn se contenta de hausser vaguement les épaules quand son interlocuteur lui affirma qu'ils avaient bien fait d'informer Louisa de cette situation pour le moins singulière et perturbante. Elle le pensait aussi, il fallait qu'elle sache pour pouvoir se protéger de la menace qui pesait sur elle, c'est une certitude, ce n'est pas pour autant qu'elle se sentait vraiment contente de cette décision (en grande partie parce qu'il voyait bien combien tout cela était difficile à gérer pour les principaux concernés), ou qu'elle allait décider d'apprécier l'affirmation de son interlocuteur, qui lui affirmait qu'ils avaient pris la bonne décision. Elle ne comptait pas attendre après son approbation pour faire ses choix et prendre ses décisions comme bon lui semblait. Même si ce n'était pas vraiment tant ses choix et ses décisions, en l'occurrence. Elles concernaient avant tout Rhian et Louisa, elle-même, quelque part, se mêlait d'une affaire qui ne la regardait techniquement pas mais au sujet de laquelle elle se sentait parfaitement concernée, et pour cause, s'en prendre à son jumeau, c'était pour elle comme s'en prendre à elle, il n'y avait pas grande différence. Leur lien était fusionnel à ce point.

Harry ajouta ensuite qu'un élève de leur groupe allait rester à Poudlard pour veiller sur eux. La jaune et noire ne savait trop si elle était enchantée ou non par cette nouvelle. Elle était plus circonspecte qu'autre chose, pour le moment, et n'avait surtout pas envie de laisser au jeune homme face à elle l'occasion de se montrer reconnaissante envers lui ou quelque autre sentiment positif que ce soit. Il n'était pas responsable de ce qui leur arrivait, certes, mais Cenlyn ne pouvait pour autant faire autrement que de lui reprocher d'avoir fait peser cette épée de Damoclès au-dessus de leurs têtes, et elle détestait vraiment ça. D'un autre côté, c'était tout de même un soulagement que de se dire qu'on cherchait quand même à les protéger, qu'ils ne seraient pas seuls pour faire face à la menace qui les guettait, et contre laquelle ils n'étaient sans doute pas de taille pour lutter. Mais elle ne se sentait pas d'humeur à remercier Harry pour ça. Même, elle avait envie de dire, en toute mauvaise foi, que c'était la moindre des choses.

-On peut très bien se protéger nous-mêmes.
répliqua-t-elle alors par accès d'orgueil et de mauvaise foi. C'était faux, bien sûr. Que pouvaient-ils réellement faire, du haut de leurs douze ans, contre un mage noir sanguinaire qui voulait leur perte ? Enfin, celle de son frère et de celle qui était supposée devenir sa femme. Qui ça ?

Elle était quand même curieuse de savoir qui était cette "elle" qui prendrait donc soin de les surveiller et de les protéger. Ça avait son importance, l'air de rien, et ça lui permettrait quand même de savoir à qui se référer s'ils devaient finir par se sentir en danger.


code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1032
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Lun 11 Juil - 11:53

Cenlyn & Harry
Le logis, c'est le temple de la famille.
Cenlyn pouvait dire ce qu’elle voulait, Harry ne pensait pas qu’ils étaient à même de se protéger seul. Mais en même temps, le jeune homme n’était pas certain qu’elle le pense non plus de son côté. Le survivant ne connaissait pas vraiment la jeune Potter, mais il osait croire avoir un peu compris quel genre de caractère elle avait. En tout cas, elle était bien différente de Rhian, c’était certain. C’était peut-être juste un accès d’orgueil qui la poussait à dire ça. Dans tous les cas, Harry ne demandait pas vraiment la vie de la sœur de son grand-père, il se contentait simplement de lui exposer un fait. Luna restait à l’école de magie, dans le but de pouvoir garder un œil sur les Potter et sur Louisa. Il n’avait pas demandé leur avis avant qu’ils ne prennent cette décision. Alors, elle pouvait dire ce qu’elle voulait, ça ne changeait rien. De toute façon, ils n’étaient pas de taille. Luna ne l’était peut-être pas non plus seule d’ailleurs… mais elle ne l’était pas complètement. Le survivant n’avait pas du tout l’intention d’abandonner son amie, même s’il était évident qu’il allait par moment être bien pris en dehors de l’école de magie. Il espérait qu’elle ne rencontrerait pas trop de souci à l’intérieur de l’école de magie en tout cas et il allait faire en sorte (avec les autres voyageurs bien sûr), d’arrêter Jedusor à l’extérieur le plus rapidement possible. Harry ne prit pas la peine de contredire Cenlyn, il se doutait qu’elle n’allait pas aimer ça de toute façon. Il n’avait pas vraiment envie qu’elle s’énerve plus contre lui – elle trouvait suffisamment de raison de se montrer dure avec lui comme ça – ce n’était vraiment pas le but de sa visite. Même si, en soit, Harry ne savait pas vraiment ce qu’il faisait là. Ce n’était sans doute pas une bonne idée d’ailleurs, mais en ce moment le jeune homme accumulait un peu les mauvaises idées.

« C’est Luna. »
Il ne pensait pas utile de donner le faux nom de Luna, Cenlyn était au courant qu’elle ne s’appelait pas Aulne. Elle ne pouvait d’ailleurs pas être mieux placée pour connaître la jeune femme. Et pour ne pas l’aimer aussi, mais en même temps Harry n’était pas certain que la sœur de son grand-père soit capable d’aimer qui que ce soit qui avait un rapport, direct ou non, avec toute cette histoire. Le survivant ne s’attendait donc pas vraiment à ce qu’elle saute de joie. « Même si Jedusor quitte l’école, ça ne veut pas dire que la menace n’est plus là… » Harry n’avait pas vraiment envie de se montrer trop pessimiste, mais en même temps c’était la strict vérité. Rhian et Louisa continuaient d’être en danger et ils le seraient tant que Jedusor sera en vie. « Mais on ne laisse rien arriver. »

C’était peut-être une promesse en l’air, mais Harry le croyait vraiment. De toute façon, il était bien placé pour ne pas avoir envie qu’il arrive quelque chose à ses grands-parents.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Lun 11 Juil - 20:59


Le logis, c'est le temple de la famille.
D

e tous les voyageurs temporels (Cenlyn avait encore du mal à les considérer comme tels, mais il fallait tout de même admettre que c'était bel et bien ce qu'ils étaient), s'il y en avait bien une que la jaune et noire n'imaginait pas apte à les protéger comme il se doit, c'était bien Luna. Déjà, elle en voulait à la bleue et bronze d'avoir avoué son secret à Rhian, bouleversant à tout jamais le cours de sa vie (d'accord, elle savait qu'elle n'avait pas été totalement responsable, même pas du tout, mais quand même), et ensuite, quand on voyait Luna, on pouvait difficilement la considérer comme quelqu'un de fiable, de capable de les protéger comme il se doit. Elle était sans doute sympathique, hein (encore que), mais même, elle avait le don de l'irriter totalement. Elle était toujours dans la lune (elle portait bien son nom), à côté de la plaque, à s'extasier sur des choses qui n'existaient pas un seul instant. Elle n'était vraiment pas convaincue par ce choix, et encore moins quand elle entendait Harry lui confirmer ce qu'elle pensait déjà, même sans son avis : oui, Jedusor quittait Poudlard, ce n'était pas pour autant que les choses allaient être plus simples pour autant, ce n'est pas pour autant que son frère et Louisa allaient être en sécurité, loin s'en faut. Il avait beau dire qu'il ne leur laisserait rien leur arriver, il ne pouvait pas savoir. Cenlyn ne pensait pas, en tous cas, qu'il suffirait de Aulne Quibber (ou Luna, peu importe son nom) pour qu'ils puissent se sentir parfaitement en sécurité.

-Génial, je me sens vachement rassurée, là, tu imagines même pas
, répliqua-t-elle sans en penser le moindre mot.

Elle ironisait autant que possible pour se montrer désagréable, mais le fait est qu'elle avait vraiment peur. Pas pour elle, bien sûr, non, mais pour Rhian et Louisa. S'il devait leur arriver quoi que ce soit (et à son frère, surtout, elle devait bien l'avouer), elle ne le supporterait pas. Depuis qu'ils avaient découvert la vérité, elle éprouvait une tension constante, qu'elle n'arrivait à relâcher qu'au service de la Guilde. Elle savait que Harry était plein de bonne volonté, qu'il le pensait sincèrement, quand il affirmait qu'il ne laisserait rien leur arriver (en même temps, sa vie en dépendait, à lui aussi, logique qu'il se fasse complètement du soucis), mais ça ne suffisait pas. Il y avait toujours cette épée de Damoclès au-dessus de leurs têtes, ces responsabilités qu'elle n'avait pas la moindre envie d'assumer... Ils étaient trop jeunes pour ça. Et ils n'avaient absolument rien fait pour le mériter, vraiment rien.

-Comment on peut être sûrs qu'il ne va rien nous arriver, hein ?


Elle ne pensait pas que Harry puisse lui donner la moindre preuve, la moindre assurance... Ils ne sauraient qu'ils n'avaient pas évité le danger que lorsqu'ils y seraient confrontés.


code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1032
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Dim 21 Aoû - 0:05

Cenlyn & Harry
Le logis, c'est le temple de la famille.
Harry ne fut pas vraiment étonné de la réaction de Cenlyn, quand il lui annonça que c’était Luna qui restait à l’école de magie dans le but de les protéger. Evidemment qu’il n’était pas étonné, parce qu’il savait bien que la jeune femme n’était pas vraiment prise au sérieux. Lui-même, au début, ne l’avait pas prise au début avant de se rendre compte qu’elle n’était pas si différente que ça. D’accord, elle était un peu étrange et il était incapable de dire le contraire, mais il savait parfaitement que son amie allait tout faire pour ne pas faillir à la tâche. C’était important pour lui, il ne laisserait pas la sécurité de ses grands-parents entre les mains de n’importe qui. Même si c’était un peu égoïste, ce détail devrait rassurer vraiment Cenlyn. Ce n’était pas seulement Rhian et Louisa qu’il fallait protéger, c’était lui-même aussi. Sans ses grands-parents, Harry n’allait jamais voir le jour et ce n’était évidemment pas dans son intérêt. Alors, Cenlyn devrait avoir un peu confiance en lui. Du moins, c’était ce qu’il aurait aimé que ça soit. Sauf qu’il avait appris à découvrir que la jeune fille était loin d’avoir un caractère facile. Harry se retint de soupirer à sa remarque d’ailleurs, préférant faire comme si de rien n’était. Cela ne servait pas à grand-chose de rajouter de l’huile sur le feu.

« Parce qu’on fait tout pour que rien ne vous arrive. » Rétorqua le voyageur, espérant parvenir quand même à convaincre un peu la jeune fille. En soit, le jeune homme n’avait pas besoin de la convaincre complètement, d’avoir une bonne relation avec elle, mais il ne pouvait pas s’empêcher de vouloir arranger les choses. Cenlyn, Rhian et Purdey étaient les seuls Potter de cette époque, mais ils étaient surtout les seuls qu’il n’ait jamais rencontrés. Dans son époque, le jeune homme n’avait aucune famille et il en avait une ici et maintenant. Tout ce qu’il faisait, c’était dans l’espoir d’en avoir une aussi après. « Crois-moi, on sait ce qu’on fait. Si on est là, c’est pour l’arrêter. Le Professeur Dumbledore est au courant de la situation, il sera là si besoin. C’est… le seul sorcier que Voldemort n’ait jamais craint. »

Harry n’avait pas spécialement envie de rentrer trop dans les détails non plus, avec la jeune fille. Elle n’avait pas besoin de tout savoir et il n’avait aucune envie qu’elle soit au courant de certaine chose pouvant altérer le futur. Mais il osait croire que ce n’était pas grand-chose de lui apprendre que Dumbledore faisait peur à Tom Jedusor. C’était une information que le monde allait rapidement découvrir d’ailleurs, parce qu’il n’allait surement pas tarder à monter en puissance. En tout cas, Luna veillait sur Rhian et Louisa, mais elle n’était pas seule. Et encore, le jeune homme ne savait pas encore que plusieurs personnes allaient s’assurer de leur sécurité, tout comme plusieurs personnes au sein même de l’école allaient chercher à leur faire du mal.

« Essai de nous faire confiance… »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Dim 21 Aoû - 12:01


Le logis, c'est le temple de la famille.
C

enlyn, au fond, savait bien qu'elle était sûrement trop dure et sévère avec son interlocuteur. Après tout, ce dernier n'était en rien responsable de cette situation (et en même temps si, car sans bond dans le futur, on aurait foutu une paix royale à Rhian et Louisa et les enfants Potter auraient pu vivre un début d'adolescence aussi normal que cela puisse être possible en tant qu'enfants de Purdey Potter), c'était Jedusor (ou Voldemort - Cenlyn trouvait ça naze, comme surnom) qui était vraiment à blâmer, ce psychopathe qui n'avait pas de scrupule à l'idée d'assassiner des gamins de douze ans. La jaune et noir ne pouvait pas réellement douter des intentions de Harry. Il était primordial pour ce dernier de protéger ses futurs grands-parents (la jeune fille avait beau avoir eu le temps d'intégrer l'information, ça lui faisait quand même toujours aussi bizarre, franchement) s'il voulait ne serait-ce qu'exister. Alors il n'avait pas dû prendre les choses à la légère, effectivement... Mais quand même. Laisser le sort de son frère et de sa meilleure amie reposer entre les mains de la dégénérée de service, ce n'était pas forcément enthousiasmant.

Ce qui sut davantage la rassurer, c'était d'apprendre que Dumbledore en personne était au courant. Cenlyn (comme la plupart des gens équilibrés) nourrissait la plus grande des estimes à l'adresse de celui qui allait devenir le nouveau directeur de Poudlard à la rentrée. C'était, après tout, l'homme qui était parvenu à éliminer Gelert Grindelwald en personne. Certes, cet homme avait bien vite été remplacé par d'autres, mais si quelqu'un était capable de tenir tête à Jedusor, c'était tout de même lui. D'autant que Jedusor restait un adolescent de dix-sept ans, tout mégalomane puisse-t-il être. Dumbledore, lui, avait déjà l'âge, le potentiel et l'expérience. Oui, Cenlyn se sentait réellement rassurée par cette nouvelle information. Même si elle ne saurait être soulagée pour de bon tant que le psychopathe en herbe ne serait pas arrêté dans ses méfaits. Si en plus, il était le seul sorcier que l'autre sale type ait jamais craint...
Cenlyn poussa un profond soupir, elle savait bien qu'elle n'avait d'autre choix que de faire confiance à Harry et aux autres. C'était ça ou condamner son frère à une mort certaine. Mais c'était si difficile... Au-delà de tout ce qu'on devrait normalement leur faire supporter du haut de leurs douze ridicules années de vie.

-J'essaie,
répondit-elle simplement. Y parvenir était encore une autre affaire malgré tout, quand bien même elle savait bien qu'il faisait tout son possible pour les protéger. Mais c'est pas toi qui voit ton frère aller de plus en plus mal tous les jours sans être capable de le rassurer ou de l'aider... Elle marqua une légère pause. Combien de temps ça va durer, encore ?

Est-ce que ça allait seulement se terminer un jour...



code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1032
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Lun 17 Oct - 22:48

Cenlyn & Harry
Le logis, c'est le temple de la famille.
Harry avait le sentiment, tout de même, que la conversation était moins tendue avec Cenlyn. Rien n’allait être parfait entre eux, bien sûr, parce qu’il était évident que la jaune et noir ne pouvait pas vraiment apprécier la situation. Le jeune homme pouvait le comprendre, mais en même temps ils n’avaient pas vraiment le choix. Si au fond, Harry trouvait son compte dans le voyage dans le temps (puisqu’il avait quand même l’espoir de tuer Voldemort maintenant et empêcher sa famille de mourir de ses mains et donc l’empêcher d’être orphelin), il n’avait quand même rien demandé quand ils étaient arrivés cinquante ans en arrière. C’était un concours de circonstance, qu’ils tentaient de mettre en profit. Puisqu’ils étaient là, même si c’était compliqué, autant qu’ils en profitent pour changer le futur. Même si ce n’était pas facile pour tout le monde. Harry baissa un peu son regard quand Cenlyn lui affirma qu’il n’avait pas besoin lui de regarder son frère aller de plus en plus mal, à cause de la situation. Harry se doutait bien que c’était compliqué pour Rhian, qu’il n’était pas aisé pour lui d’accepter d’être son grand-père et de ne plus vraiment avoir le choix sur son destin. Surtout que sa vie était en jeu, maintenant que Jedusor était au courant de son identité. Le survivant aurait bien aimé que les choses se passent différemment, mais encore une fois il n’avait pas pu faire grand-chose. Comme Cenlyn, il n’y avait pas grand-chose à faire finalement. Et combien de temps ça allait durer ? C’était la grande question.

« Je peux pas te dire… » Répondit-il en n’appréciant pas vraiment de ne pas réussir à répondre plus précisément à la question de la jeune fille. Il aimerait bien savoir aussi, parce qu’il avait envie que ça s’arrête le plus possible. « Mais crois-moi, je n’ai aucune envie que ça dure très longtemps. » Même s’il avait pris la décision avec Hermione de rester un an de plus, sans demander l’avis de leurs amis, ce n’était pas de guettait de cœur. Ils seraient tous mieux une fois qu’ils seraient rentrés chez eux, mais ils ne pouvaient pas partir n’importe comment. Ils avaient besoin de s’assurer que le futur n’allait pas être si noir que prévu. « Nous faisons tous pour l’arrêter le plus rapidement possible. » Harry ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de rassurer Cenlyn, se disant qu’ainsi il pouvait aussi rassurer un peu Rhian par son intermédiaire. Même si pour le moment, c’était sans doute mieux qu’il ne croise pas la route de son grand-père.

Même si, bien sûr en arrêtant Voldemort, ils n’allaient pas forcément avoir la certitude qu’un futur meilleur les attendait. Mais même si des mangemorts cherchaient à venger leur maître, Harry considérait qu’ils ne pouvaient qu’avoir un monde meilleur sans le seigneur des ténèbres. Et égoïstement, le jeune homme espérait vraiment que ses parents n’allaient donc pas mourir. Même s’ils prenaient vraiment des risques, on ne pouvait pas vraiment dire qu’ils avaient le choix.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Mar 18 Oct - 17:53


Le logis, c'est le temple de la famille.
C

enlyn ne dissimula en rien le profond soupir qui s'échappa de ses lèvres quand Harry lui laissa entendre que, concrètement, il n'avait pas la moindre idée du temps que prendrait encore cette histoire. Bon, au fond, elle n'était pas vraiment surprise. À aucun moment elle n'avait eu le sentiment que qui que ce soit sache réellement où il mettait les pieds et ce qu'il fallait exactement faire. Ils savaient juste ce qui allait arriver, ils savaient juste qu'il fallait l'empêcher, mais ça n'allait pas au-delà de ça. Autant dire que ça n'allait pas forcément faciliter les choses, bien au contraire. Donc non, elle n'était pas franchement surprise, juste agacée. Elle rêverait vraiment que quelqu'un puisse avoir une réponse sûre et précise à lui formuler, et pour l'heure, ce n'était absolument pas le cas, tout au contraire. Comment réussir à rassurer Rhian (et à se rassurer elle-même) quand tout semblait incertain, quand tout paraissait flou. C'était totalement impossible. La demoiselle ne pouvait pas vraiment en vouloir à Harry, au final, il n'avait pas plus décidé de la situation qu'elle-même, mais elle ne parvenait pas le moins du monde à s'en empêcher... Elle avait besoin d'un bouc émissaire... et il est certain que le jeune homme face à elle avait le profil idéal, pour cela. Bien sûr, elle le croyait, quand il lui affirmait qu'il ne voulait pas que ça dure trop longtemps encore. En toute logique, il ne devait avoir qu'une seule envie, à savoir celle de retourner dans son époque, ni plus ni moins, une fois que tout serait arrangé. Il ne devait pas prendre plus de plaisir à cette situation qu'elle-même. En attendant, elle avait le sentiment qu'il avait plus de cartes en mains, et un plus grand pouvoir de décision, quand elle et son frère subissait la situation plus qu'ils n'avaient la possibilité d'influer sur elle. Peut-être qu'il valait mieux qu'ils ignorent certaines choses tous les deux, pour se préserver... Mais c'était facile à penser quand on savait tout.

-Ouais ouais, je me doute que vous vous tournez pas les pouces,
admit-elle sans pour autant prendre le parti de se montrer très franchement aimable. Mais qu'est-ce que vous faites, exactement ?

Parce que oui, qu'ils cherchaient à tout prix à arrêter Tom Jedusor et à leur sauver la peau, ça, elle l'avait très bien compris. Mais comment, concrètement ? Quels étaient leurs projets ? Que faisaient-ils, concrètement, pour empêcher que le pire ne se produise ? Ça, elle n'en savait rien. Peut-être qu'on ne leur en parlait pas dans le but de les préserver, mais au point où ils en étaient, la jaune et noir considérait qu'il valait mieux qu'ils soient plus informés que pas assez. Elle ne voulait pas seulement compter sur les autres pour protéger Rhian, elle voulait avoir elle aussi toutes les cartes en main pour veiller sur lui au mieux. Pour cela, être mieux informée ne serait sans doute pas un luxe.


code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1032
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Ven 9 Déc - 19:45

Cenlyn & Harry
Le logis, c'est le temple de la famille.
Quand Cenlyn affirma qu’elle se doutait qu’ils ne se tournaient pas les pouces, si elle avait eu un ton moins sec dans la voix, il aurait presque pu prendre ça comme un compliment. C’en était peut-être un en fait, mais il préférait ne pas trop prévoir avec la jeune fille. Cenlyn n’était pas franchement aimable depuis son arrivée (enfin, depuis qu’ils s’étaient rencontrés pour la première fois en fait). Si Harry pouvait comprendre que la situation soit compliquée pour elle – ce qui était son cas aussi – il devait bien avouer qu’il aurait aimé qu’elle soit moins… désagréable. Mais bon, au moins, elle avait du caractère et puis la situation était suffisamment compliquée pour qu’il puisse lui pardonner. Ce n’était pas possible d’en vouloir à Rhian, Cenlyn et puis Louisa d’être perturbés par ce qu’ils venaient d’apprendre (même si Harry ne savait pas encore que Louisa était au courant de tout). Même si bon, Harry aimerait quand même que Cenlyn se montre plus agréable avec lui, il n’y était pour rien dans toute cette histoire. A la base, il n’avait pas choisi de faire un bon dans le passé. Et s’il avait pris la décision de rester alors qu’il aurait pu rentrer, c’était simplement pour protéger Rhian et Louisa justement. Il ne pouvait pas se permettre de laisser Jedusor suivre le destin qui lui était réservé, même si c’était vraiment dangereux de changer le court du temps. Ils ne pouvaient de toute façon pas se permettre de ne rien faire du tout. Et donc, ils ne se tournaient effectivement pas les pouces, comme venait de le signaler Cenlyn.

La jaune et noir demanda alors à Harry ce qu’ils faisaient concrètement. C’était normal, encore une fois, qu’elle ait envie de savoir, mais en même temps il ne savait pas vraiment ce qu’il pouvait lui dire ou non. Pour leur sécurité, il valait mieux que les « jeunes » – c’était bizarre de les qualifier de la sorte, alors qu’ils allaient quand même devenir ses grands-parents, mise à part Cenlyn mais elle faisait partie de la même génération – reste en dehors des projets de la résistances. Mais en même temps, ils ne pouvaient pas les laisser entièrement à l’écart non plus.

« Je te l’ai dit, on s’arrange pour arrêter Jedusor. » C’était le cas, c’était le plus grand projet de la résistance, même si pour arrêter l’homme il fallait surtout récolter le plus d’information possible. Parce qu’ils venaient de découvrir que ça n’allait vraiment pas être évident pour eux de le tuer. « Pour le moment, on cherche le moyen de l’arrêter définitivement. » Ce n’était pas particulièrement engageant finalement, ça donnait un peu le sentiment qu’ils brassaient de l’air. Mais ce n’était pas le cas, vraiment, ils ne se contentaient pas de brasser l’air en attendant que la solution leur tombe dans les mains. « Ce n’est pas si facile que ça de l’arrêter, il s’est arrangé pour que ça ne soit pas simple. Mais on va le faire… crois-moi, on va le faire. »

Et bien sûr, quand il disait arrêter, ça voulait bien dire tuer.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Sam 10 Déc - 11:04


Le logis, c'est le temple de la famille.
D'

accord, le fait que Harry et ses camarades "s'arrangent pour arrêter Jedusor", c'était une information qu'elle avait parfaitement intégrée, mais pour elle, c'était totalement abstrait. Ils s'arrangeaient, oui, elle voulait bien. Mais de quelle manière, plus Harry lui en disait, plus elle avait le sentiment qu'ils fonçaient droit dans le mur, en fait, parce que l'intention était là, mais pas l'action. Chercher un moyen de l'arrêter, c'était quand même bien différent que de déjà savoir comment faire et de se mettre à disposition les meilleures armes possibles pour y parvenir. Ils tâtonnaient, voilà l'impression que cela donnait à Cenlyn, et cela n'était ni rassurant pour Rhian, ni rassurant pour Louisa (et par extension pour la jaune et noir qui se souciait bien trop du sort de ses camarades pour intégrer aisément cette réponse). Elle voulait bien croire qu'ils avaient la détermination d'arrêter le psychopathe en herbe, elle l'entendait dans la voix de son interlocuteur, c'était manifestement sincère, mais les intentions ne suffisent pas. La fin, ils étaient d'accord là-dessus, mais les moyens, Harry ne lui en dévoilait rien, et faute d'informations plus précises, elle ne retenait que le fait que c'était difficile, et franchement, elle se sentait encore moins rassurée qu'avant. Cenlyn aurait voulu que Harry lui annonce un plan précis, détaillé, rassurant, dont le moindre détail lui confèrerait l'espoir qu'ils étaient bel et bien capable de l'emporter sur leur ennemi, mais au lieu de ça, elle n'avait que des informations vagues et laconiques, qui la laissaient proprement circonspecte. Est-ce qu'ils brassaient réellement du vent, comme elle en avait à présent le sentiment ? Ou bien Harry se gardait-il seulement de lui délivrer le détail de son projet, avant tout pour protéger les jumeaux et Louisa qui, il est vrai, étaient bien trop jeunes pour ce genre d'histoires, ce genre de préoccupations ?

-Comment est-ce que tu veux que je te croies ? À t'entendre, vous n'avez pas la moindre idée de comment vous y prendre
, répliqua-t-elle, qui se gardait toujours d'être aimable, sans considérations pour ce que Harry pouvait bien ressentir.

Sur ce point, il était certain qu'elle était particulièrement égoïste. Elle ne se focalisait que sur son ressenti (et par extension celui de son frère, donc par surextension celui de Louisa), et elle oubliait que cette situation n'était pas plus simple pour lui non plus. Et qu'il n'était en rien responsable de ce qu'elle traversait. Elle ne se rendait pas compte de ce que représentait vraiment pour lui le fait de se retrouver face à elle, elle ne réalisait pas que le sort allait s'abattre sur la famille Potter dans de telles proportions que très tôt dans son enfance, l'arbre généalogique du jeune homme ne compterait plus le moindre Potter.

-J'ai besoin d'en savoir plus. Je dirai rien à Rhian, mais moi je veux savoir.


Pour mieux protéger son frère... qu'elle savait par contre devoir préserver de la vérité. Ou du moins d'une vérité plus encombrante encore.



code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1032
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Dim 5 Fév - 17:37

Cenlyn & Harry
Le logis, c'est le temple de la famille.
Harry voulait bien comprendre que ce n’était pas simple pour Cenlyn d’entendre ses paroles, il le concevait. Cela lui rappelait sa propre expérience, quand les « adultes » comme le professeur Dumbledore ne répondait pas correctement à ses questions et qu’il avait tendance à se retrouver dans le flou. C’était souvent à cause de cette impression d’ailleurs qu’il avait eu tendance à foncer tête baisser dans les ennuis (raison pour laquelle ils se retrouvaient tous ici d’ailleurs). Harry comprenait, mais il ne savait vraiment pas comment il pouvait répondre autrement à la jeune fille. Cenlyn ne devait pas trop en savoir, parce que ça pourrait peut-être changer des choses, mais en même temps le survivant voyait bien qu’elle était vraiment inquiète pour son frère. Le jeune homme aurait bien aimé avoir une famille pour laquelle s’inquiéter à l’époque aussi… ce qui était un peu le cas maintenant en fait. Le survivant soupira, il ne pouvait pas vraiment donner tort à la jaune et noire donc, qui ne pouvait pas comprendre qu’ils avaient vraiment un plan. En soit, ils ne savaient pas concrètement comment ils allaient devoir s’y prendre pour détruire les parties d’âmes de Voldemort, mais ils savaient déjà qu’ils devaient le faire. C’était mieux que rien, ils n’allaient pas foncer tête baissée vers Voldemort pour le tuer sans s’arranger pour le faire vraiment. Quand Cenlyn lui affirma qu’elle ne dirait rien à Rhian, qu’elle voulait savoir parce qu’elle en avait besoin, mais qu’elle ne dirait rien à son frère, Harry hésita de plus belle. Ce n’était surement pas une bonne idée, mais en même temps il la comprenait.

« D’accord… mais promets-moi de ne rien dire à ton frère surtout. Ni à ta mère. » Si Purdey devait être au courant à un moment ou à un autre, le jeune homme préférait largement que ça ne vienne pas de lui, du moins pas par l’intermédiaire de sa fille. Les jumeaux Potter n’étaient même pas censés être au courant pour lui, alors il n’avait pas envie d’en rajouter une couche. « Voldemort a trouvé un moyen de séparer son âme. » Commença-t-il alors, même s’il ne savait toujours pas si c’était une bonne idée. Sans doute pas non, mais on ne pouvait pas dire qu’il prenait toujours de bonnes décisions. « Pour que nous puissions le tuer, nous devons détruire ses parts d’âme. C’est pour ça que s’est plus compliqué que juste foncer et l’attaquer. Nous avons déjà une partie de son âme en notre possession. » Le jeune homme marqua une pause avant de reprendre. « Crois-moi, on ne se contente pas de brasser de l’air, on sait comment faire… on a juste besoin d’un peu de temps. »

C’était ce dont ils avaient le plus besoin, en plus de trouver un moyen pour détruire les Horcruxes. Mais ils faisaient vraiment leur possible pour y arriver, pour parvenir à leur fin. Et Harry était bien placé pour avoir envie d’arrêter Voldemort maintenant, ça allait tout changer. Ça allait tout changer pour les Potter.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Dim 5 Fév - 19:32


Le logis, c'est le temple de la famille.
C

enlyn se contenta de hocher la tête, très sérieusement, quand son interlocuteur lui demanda de promettre de ne rien dire à son frère ou à sa mère. Elle y comptait bien en effet. Elle ne voyait pas d'intérêt, dans tous les cas, à révéler ce qu'elle apprendrait au reste de sa famille. Bon, elle n'aimait vraiment pas faire des cachoteries à son frère jumeau et c'était bien loin d'être son genre (bien au contraire, en temps normal, elle avait plutôt tendance à absolument tout lui dire, y compris les choses insignifiantes), mais elle n'avait pas envie d'angoisser Rhian plus qu'il ne l'était déjà. Au vu de la situation, elle considérait effectivement qu'il était préférable pour le rouge et or d'en apprendre le moins possible (de toute façon, il finirait par les oublier, non ?), il n'en savait déjà que trop. Quant à sa mère... Au vu du nombre de cachoteries que cette dernière était capable de leur faire, la demoiselle n'aurait pas vraiment de scrupules à lui dissimuler ces informations quelles qu'elles puissent être. Oui, vraiment, le jeune homme pouvait lui parler en toute confiance, Cenlyn n'avait pas l'intention de trahir sa promesse de ne rien dire, pour peu qu'il y ait réellement quelque chose à dire, ce dont la jaune et noir se permettait encore de douter pour l'heure. Tant qu'elle n'aurait pas entendu l'argumentaire de Harry, elle n'arriverait pas à ne pas supposer que dans cette histoire, tout le monde pataugeait dans la semoule, exposant son frère sans ménagement à un terrible danger alors qu'il était l'une des personnes les plus innocentes que l'on puisse concevoir.

Harry se lança donc dans ses explications, et Cenlyn dut bien reconnaître qu'elle s'attendait à tout sauf à cela. Le psychopathe avait séparé son âme en plusieurs morceaux... Comment était-ce seulement possible ? La jaune et noir avait beau tenter de faire preuve du plus d'imagination possible, et même en ayant toujours était immergée dans le monde de la magie, elle trouvait cela parfaitement improbable, mais elle voyait bien que Harry était sérieux. Alors il allait falloir qu'elle fasse avec cette nouvelle information. En même temps, elle avait déjà dû tolérer le coup des voyageurs temporels, elle n'était plus vraiment à ça près, quelque part.

-Comment est-ce qu'on peut diviser son âme ?
demanda-t-elle très sérieusement, décontenancée par cette possibilité. Et ça ressemble à quoi, un morceau d'âme ? Puisque la résistance en avait un, ils devaient savoir. Mais le concept lui semblait si abstrait... Et si vous en avez un, pourquoi vous l'avez pas encore détruit ?

Les questions fusaient, inarrêtables, plus elle y réfléchissait, plus elles s'accumulaient, et elle les exprimait à mesure qu'elles lui traversaient l'esprit. Jusqu'à une ultime question.

-Est-ce que je peux vous aider ?


Après tout, c'était son frère qui était en danger, pas elle. Et elle en avait assez de laisser faire sans agir.



code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1032
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Sam 25 Mar - 12:49

Cenlyn & Harry
Le logis, c'est le temple de la famille.
Harry ne savait vraiment pas s'il faisait une bonne chose de dire tout cela à Cenlyn, mais en même temps la jeune fille ne lui laissait pas vraiment le choix. Tant pis si c'était une erreur, ça ne serait pas la première qu'il commettait. Mais bon, au moins, la jaune et noire verrait qu'ils ne se contentaient pas simplement de brasser de l'air, qu'ils agissaient, qu'ils faisaient en sorte de parvenir à leur fin et donc, qu'ils protégeaient bel et bien son frère. Voldemort ne pouvait pas gagner, Harry n'avait pas l'intention de le laisser gagner. Même s'il devait se sacrifier pour ça par exemple, ça ne lui poserait pas de souci. Parce qu'il n'était pas question que le mage noir connaisse sa grandeur comme dans leur histoire. Ils avaient la possibilité de changer l'histoire, ils avaient l'obligation de changer l'histoire, alors ils allaient le faire. Quoi qu'ils doivent faire.

Cenlyn, sans surprise, sembla choquée d'apprendre la vérité. En même temps, quand Harry l'avait appris, il avait eu un peu la même réaction. Comment est-ce qu'on peut diviser sa propre âme ? Bonne question, Harry ne savait pas s'il avait envie de donner tous les détails à la jeune fille. Elle n'avait pas besoin de connaître tous les petits détails après tout, tant qu'elle saisissait l'essentiel. Les questions de Cenlyn fusèrent en tout cas, ce qui ne surpris pas vraiment l'ancien rouge et or. Harry se doutait qu'elle aurait énormément de question, parce que la situation était quand même bien particulière. Harry la laissa parler donc, la laissant lui dire tout ce qu'elle avait à lui dire, avant de reprendre la parole.

« La seule chose que tu peux faire pour nous aider, c'est veiller sur ton frère. »

Dit-il alors, quand elle lui demanda si elle pouvait les aider. Vraiment, ils n'avaient pas besoin de son aide. Ce n'était pas qu'ils n'avaient pas besoin d'aide mais... Cenlyn était trop dangereuse et ils s'occupaient de tout de leur côté. Ils étaient assez nombreux.

« Il utilise une magie noire très puissante et particulièrement... cruelle. » Parce qu'il devait quand même tuer des personnes pour pouvoir diviser son âme. « On a un morceau, contenu dans un objet. C'est comme ça que ça marche, il met des partie de lui dans des objets. Et ils ne sont pas destructible par les moyens classique. Donc on cherche un moyen de les détruire et de récupérer toutes ces parties d'âme. »

Dit comme ça, ce n'était peut-être pas rassurant, mais ils n'avaient jamais été aussi proche de leur but que maintenant. Parce qu'ils savaient ce qu'était ce journal, qu'ils savaient comment détruire Voldemort. Ils devaient simplement réussir à le faire maintenant et ce n'était pas la partie la plus facile. Mais au moins, ils avaient des indices quand même, ils avaient un but. Il y a peu, la situation était quand même beaucoup plus dramatique, même s'ils étaient encore loin d'être arrivé à leur fin. Mais ça viendrait, forcément, ils n'avaient pas le choix.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Dim 26 Mar - 13:47


Le logis, c'est le temple de la famille.
C

enlyn se contenta d'un simple hochement de tête quand son interlocuteur affirma que la seule chose qu'elle pouvait faire, c'était de protéger de son frère. En même temps, c'était bel et bien son intention, et si elle parlait d'apporter son aide à la Résistance, ce n'était pas tant pour empêcher le mal de dominer dans le monde sorcier (même si, bon, elle préférerait quand même que ce monde ne soit pas en danger perpétuel, mais ça), mais pour protéger Rhian. C'était un point de vue égoïste, mais c'était comme ça. Elle se fichait bien qu'il y ait d'autres morts si son frère, en contrepartie, pouvait rester en vie, et elle s'en tapait si ça n'avait rien d'altruiste. Elle compensait pour le trop grand altruisme de sa mère, comme ça. Purdey préférait se préoccuper du sort du monde sorcier plutôt que de tenir la promesse faite à ses enfants, Cenlyn, elle, préférerait sacrifier le monde magique pour tenir une promesse faite à son frère, mais inutile d'entrer dans ce genre de détails. Pour elle, protéger Rhian, c'était l'évidence, aussi évident que de respirer, boire, manger, elle ne pouvait de toute façon pas faire autrement, mais elle n'était pas sûre d'avoir toutes les armes nécessaires pour réussir à faire ça efficacement. Et plus elle en apprenait, plus elle assimilait d'informations au sujet de l'ennemi, plus elle se sentait impuissante, et comprenait le sentiment d'impuissance que devaient ressentir les membres de la résistance quelquefois.

Elle fut tentée de demander plus de précisions quand à la puissante et cruelle magie qui permettait à Jedusor de diviser son âme, mais elle préféra finalement s'en abstenir. Elle songeait que ce ne lui serait pas spécialement utile d'en apprendre plus à ce sujet. Ça ne l'aiderait pas à aider son jumeau du mieux qu'elle le pouvait, alors ça pouvait bien attendre. Le reste, déjà, semblait plus utile et moins abstrait : le fait que ces morceaux d'âme soient concentrés dans des objets, le fait que les détruire s'avère une tâche compliquée et que les résistants n'aient pas encore trouvé comment faire... Ce n'était pas vraiment encourageant, malheureusement, mais au moins, c'était concret, bien plus concret que tout ce qu'on avait pu lui dire jusqu'alors, alors elle choisissait d'apprécier cette information, en même temps qu'elle s'en alarmait. Elle commençait à sincèrement se demander s'il serait vraiment possible de mettre un terme à toute cette histoire. Elle était malheureusement bien loin d'en être sûre... Cette histoire allait sans doute les poursuivre toute leur vie. Et qui sait, peut-être même au-delà, et ce n'était pas du tout encourageant.

-OK
, soupira-t-elle. Tu sais, veiller sur Rhian, c'est ce que je fais tous les jours de ma vie... mais comment je fais contre un type suffisamment cinglée pour découper son âme ?

Elle n'était sans doute pas assez forte.


code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1032
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Sam 20 Mai - 18:13

Cenlyn & Harry
Le logis, c'est le temple de la famille.
Harry ne savait vraiment pas s'il n'allait pas regretter à un moment donné de dire toutes ces informations à Cenlyn, mais elle ne lui avait pas vraiment laissé le choix non plus. En tout cas, c'était trop tard pour reculer maintenant, donc il allait assumer. Et puis, après tout, ils méritaient quand même d'en savoir un peu plus. Rien n'était facile pour personne, pas plus pour les jumeaux Potter. Si le fait de dire à Cenlyn plus d'information à propos de ce qu'il se passait, au sujet de leurs ennemis, pouvait juste lui donner encore plus la conviction de se battre... ça n'était pas un mal en soit. Même si forcément, ce n'était pas très encourageant d'apprendre à la jeune fille qu'ils avaient une partie de l'âme de leur adversaire, mais qu'ils n'avaient aucune idée de comment la détruire. Qu'ils ne savaient pas plus combien de partie Jedusor avait déjà semé. Qu'ils étaient donc un peu dans une impasse, parce qu'il leur manquait des informations. Mais au moins, elle savait ce qu'ils faisaient, elle savait qu'ils ne se contentaient pas de brasser de l'air, qu'ils cherchaient vraiment un moyen de tuer Voldemort. Même si pour le moment, ça ne ressemblait pas à grand chose.

Quand Cenlyn reprit la parole, en lui affirmant que protéger son frère était déjà ce qu'elle faisait tous les jours de sa vie, Harry se doutait qu'elle ne manquait pas de crédulité concernant ses forces contre Jedusor. Lui même ne savait pas vraiment comment il allait faire pour affronter Voldemort. Et les jumeaux Potter n'étaient que des « gosses » après tout. Mais bon, ça ne voulait pas dire qu'ils ne pouvaient pas quand même faire quelque chose.

« Ma mère a réussi à me protéger contre lui. » Dit-il alors, ne sachant pas vraiment si encore une fois il faisait bien de dire tout cela. « Il était au sommet de sa puissance, bien plus fort que maintenant et sans doute encore plus cinglé. » Quoi que, ce dernier point restait à vérifier, mais Harry se doutait qu'il avait dû encore plus séparer son âme et donc... ça n'avait clairement pas arrangé son cas. « Et pourtant, elle a réussi à me protéger. Il m'a lancé un sort de la mort, qui m'a touché... et je ne suis pas mort. » Bon ses deux parents oui, comme tout le reste de sa famille mais ça... Harry n'allait peut-être pas trop rentrer dans les détails quand même. « Ça , c'est juste parce qu'elle tenait au plus profond d'elle à me protéger. » En réalité, Harry n'avait clairement rien de spécial, malgré ce que pouvait bien penser la plupart des sorciers de son époque, c'était sa mère qui avait fait tout le travail. « Et vous serez bientôt à Poudlard. Il n'y a pas lieu plus sûr que là-bas. Surtout avec le professeur Dumbledore présent. »

Et dans tous les cas, il y en avait qui allait veiller sur Cenlyn et Rhian Potter, ainsi que sur Louisa.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Dim 21 Mai - 8:58


Le logis, c'est le temple de la famille.
C

enlyn écouta attentivement le récit de Harry sans broncher et sans l'interrompre. Si elle ne saurait à aucun moment s'empêcher de lui en vouloir, de lui reprocher la situation quand bien même il la subissait autant qu'elle, Rhian ou Louisa, elle devait bien reconnaître ne pas savoir être complètement désagréable avec lui, pas à mesure qu'ils prenaient la peine de se parler, pas alors qu'elle finissait par reconnaître en lui ce qui ne saurait désormais plus lui échapper : Harry était un Potter. Elle reconnaissait en lui des expressions, des mimiques, des regards, des traits de caractère qui ne lui rappelaient que trop bien son frère jumeau ou encore sa mère. C'était une vérité sûre et incontestable, et ce constat l'empêchait de rejeter totalement le jeune homme. Qu'elle le veuille ou non (et elle ne l'avait pas véritablement voulu), Harry faisait partie de sa famille, et elle se rendait bien compte que si elle en prenait le risque, mais elle en doutait fort, elle était bien trop campé sur ses positions pour cela, elle pourrait s'attacher à lui.

Son histoire ne la laissa pas insensible, en tout cas. Elle n'était pas sûre de tout comprendre, pourtant, que sa mère (donc la belle-fille de Rhian, en vrai, si on a envie de se faire des noeuds au cerveau cinq minutes) ait cherché à tout prix à le protéger, soit, que le seigneur des ténèbres se soit attaqué à lui et qu'un sortilège pourtant mortel, irrémédiablement, n'ait pas eu d'effet sur lui, c'était une chose qui la dépassait bien davantage, par contre, et qu'elle n'était sincèrement pas sûre de comprendre. Elle se contenta de hocher la tête quand Harry assura qu'ils seraient à Poudlard bientôt, et que l'école les protègerait. Elle ne demandait qu'à y croire, mais le nombre d'élèves décédés ces dernières années, dont une dans l'enceinte même de l'école (qui en hantait à présent les toilettes, qui plus est), ce n'était pas forcément ce qui l'encourageait à y croire. Bon, c'est vrai, Dumbledore était l'homme qui était parvenu à assassiner Grindelwald, ce qui n'est tout de même pas rien, mais Cenlyn ne pouvait pas avoir la même confiance aveugle en lui que son interlocuteur. Il y avait encore des tas de choses qu'elle ignorait, raison pour laquelle elle ne demandait qu'à obtenir de nouvelles réponses encore à toutes les questions auxquelles invitaient les réponses du jeune homme.

-Peut-être, reconnut-elle d'abord quand il parla de Poudlard et de Dumbledore, avant de revenir sur un sujet autrement plus intriguant à ses yeux. Comment ta mère a pu te protéger contre un sort mortel ? On peut pas survivre à un avada kedavra, observa-t-elle, catégorique.

Ce n'était pas forcément qu'elle veuille remettre en cause la parole de son interlocuteur, mais c'était un fait tout de même, non ?


code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1032
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Jeu 20 Juil - 21:38

Cenlyn & Harry
Le logis, c'est le temple de la famille.
Cenlyn ne semblait pas aussi convaincu que lui du fait que Poudlard et surtout le professeur Dumbledore allait les protéger, mais Harry n’en était pas étonné. Elle ne comprenait pas comme lui l’importance de ce sorcier, le fait que Voldemort lui-même le craignait. C’était un fait avéré dans son époque, tant que Dumbledore était présent, tout allait bien. Bon, en même temps, il n’avait pas toujours été là. Harry ne pouvait que se rappeler les nombreux soucis qu’il avait rencontré depuis sa première année d’école, de l’affrontement avec Voldemort pour récupérer la pierre philosophale à sa résurrection en passant par la fameuse chambre des secrets et son basilic. Mais quand même, tant que Dumbledore était là, ça pouvait aller. Harry avait envie de croire que les Potter et Louisa étaient en sécurité à Poudlard. Ils n’étaient pas seul de toute façon. Outre le fait qu’il y avait le professeur Dumbledore, il y avait aussi Luna et les autres membres de la résistance. Ils n’étaient pas seul.

Mais visiblement, ce n’était pas le truc qui intéressait le plus Cenlyn, qui revint sur la manière dont sa mère avait pu le sauver d’un sort de la mort. Elle avait raison en affirmant qu’on ne pouvait pas survivre à un sort comme ça. Combien de fois le jeune homme n’avait pas entendu ça depuis qu’il était dans le monde des sorciers. On ne peut pas résister à un Avada Kedavra, personne ne pouvait pas faire, mais Harry Potter l’avait fait quand même. Harry Potter était la seule personne connue à avoir résisté à un tel sort. Combien de fois il aurait aimé ne pas être célèbre pour ça. Parce qu’avoir évité un sort de la mort c’était une chose, la plupart était impressionné par l’idée, Harry ne faisait que voir qu’il avait juste tout perdu à ce moment-là.

« Et pourtant je suis là. Avec seulement une cicatrice en témoignage. » Le jeune homme ne se doutait cependant pas que Voldemort lui avait donné bien plus qu’une cicatrice au moment où il l’avait touché avec son sort de la mort et que ce dernier ait ricochet sur lui. Il y avait encore énormément de chose qu’il ignorait. Quand bien même il savait qu’il y avait quand même une certaine connexion entre le mage noir et lui. Du moins à son époque. Le jeune homme mit quelques secondes avant de reprendre la parole. C’était vraiment bizarre de se dire qu’ici, personne ne connaissait son histoire. Alors qu’à son époque, tout le monde la connaissait avant lui-même. « Elle s’est sacrifiée. » Harry baissa une seconde son regard avant de relever ses yeux sur Cenlyn. « Elle s’est interposée entre lui et moi, pour le protéger. Ça a créer une sorte de protection. Qui a duré plus longtemps qu’une seule nuit. »

Parce qu’avant que Voldemort ne ressuscite en se servant de son sang, il ne pouvait même pas le toucher. Mais bon, Harry n’allait pas non plus tout raconter à Cenlyn. Il en disait déjà beaucoup trop maintenant.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Jeu 20 Juil - 22:20


Le logis, c'est le temple de la famille.
C

enlyn avait beau essayer, elle n'était vraiment pas sûre de comprendre ce qui était arrivé à Harry. Il lui parlait de sa cicatrice, du sacrifice, de la protection de sa mère... et elle, elle acceptait le croire, parce qu'elle sentait bien qu'il était sincère, mais elle n'y comprenait rien pour autant. Ce qu'elle retenait néanmoins, c'est le sacrifice de sa mère... Et alors, d'autres pensées lui venaient à l'esprit, des pensées plus sombres. Elle essayait de s'imaginer ce qu'avait été la vie de Harry avant le voyage temporel, et elle lui devinait une enfance terriblement solitaire, exceptionnelle et sordide à la fois. Ce n'était pas pour rien qu'il était dans le colimateur de Tom Jedusor... Elle l'observa un instant, elle se doutait qu'il plaçait beaucoup de confiance en elle pour lui parler de cet épisode de sa vie... et ça la touchait... Elle quittait un peu sa place de "victime", et elle acceptait d'admettre que Harry l'était peut-être lui aussi, potentiellement plus qu'eux, même. Pour la première fois, elle entrevoyait ce lien familial qui les reliait indiciblement.

-Je suis désolée de ce qui est arrivée à ta mère,
dit-elle alors... Elle hésita, une question lui brûlait les lèvres, mais elle n'était pas sûre de devoir la poser... Et en même temps... Elle ne voulait pas dissimuler sa curiosité. Et ton père ? Il a survécu ?

Cette question en impliquait une autre, au fond, qu'elle n'osait pas formuler à voix haute. Elle se demandait quel était le rapport de Harry avec sa famille... est-ce qu'il n'avait pas eu de parents du tout ? Et ses grands-parents ? Oui, elle se posait bien évidemment des questions, elle se demandait ce qu'il advenait de sa famille dans le futur, et forcément, elle se demandait ce qu'il advenait d'eux, quelle était leur place dans ce futur, et leur place dans la vie de Harry. Elle savait bien que c'était le genre de question qu'elle ne devrait surtout pas poser, c'était le genre de questions auxquelles Harry ne devait sans doute surtout pas répondre... Mais c'était plus fort qu'elle, vraiment plus fort qu'elle. Elle avait voulu garder ses distances, mais Harry, en quelques mots, avait réussi à la toucher, peut-être parce qu'elle s'inquiéter sincèrement pour Rhian, pour sa mère, pour ce qu'il lui restait de famille. Elle savait ce que cela faisait de perdre un parent, elle savait ce que cela faisait de craindre pour sa famille. Elle baissait sa garde, clairement, et au final, elle n'arrivait même plus à en vouloir au jeune homme... Peut-être qu'elle devrait se ressaisir, se rattraper, mais c'était plus fort qu'elle. Et maintenant, elle attendait la réponse de son interlocuteur, sans savoir vraiment ce qu'elle attendait de sa part... rien de bien plaisant, peut-être.



code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1032
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Jeu 7 Sep - 15:20

Cenlyn & Harry
Le logis, c'est le temple de la famille.
Ce n’était finalement pas des choses que Harry devrait vraiment raconter à Cenlyn, mais en même temps il fallait bien reconnaître que ça lui faisait du bien. C’était dingue, mais en même temps, c’était la première fois que le survivant avait la possibilité de raconter son histoire à quelqu’un qui ne la connaissait pas. Dans son époque, tout le monde connaissait son nom avant même qu’il ne découvre l’existence du monde magique. Tout le monde savait que ses parents avaient été tué par Voldemort, et que lui n’était pas mort. Tout le monde le savait avant lui (enfin, il savait que ses parents étaient morts, mais il avait si longtemps cru que c’était dans un accident de voiture…), mais dans cette époque il n’était qu’une personne comme une autre. On regardait plus sa cicatrice avec intérêt. Bon, en un sens, il s’était fait à cette « célébrité » dans son époque, mais il devait quand même bien avouer que ce n’était pas quelque chose qui lui manquait. Surtout que dans tous les cas, cela ne manquait pas de lui rappeler qu’il n’avait pas de famille. Alors oui, en un sens, cela lui faisait du bien d’en parler, mais il savait bien qu’il ne devrait normalement pas le dire à Cenlyn. Parce qu’elle était directement concernée après tout. Ils faisaient partie de la même famille, ils parlaient du fils et de la belle-fille de Rhian. Et en même temps, Harry ne regrettait pas de raconter tout cela à la sœur de son grand-père, parce qu’il avait un peu le sentiment qu’ils pouvaient se comprendre un peu. Qu’il y avait un lien qui se créait entre eux, parce qu’ils appartenaient à la même famille. C’était dur pour lui de se dire qu’ils devaient rentrer avec les autres sans s’arranger éventuellement pour que Voldemort ne puisse pas causer du tort comme c’était prévu… parce qu’il savait qu’une fois rentrer, ce genre de chose il ne les verrait plus jamais.

Quand Cenlyn lui affirma qu’elle était désolée pour sa mère, c’était la première fois que le survivant eue le sentiment qu’elle était vraiment sincère. Ils ne deviendraient sans doute pas les meilleurs amis du monde, mais le jeune homme avait envie de croire qu’ils pouvaient quand même s’entendre. Parce qu’ils tenaient tous les deux à ce qui n’arrive rien à Rhian par exemple. Ils pouvaient quand même grandement s’entendre, même si Harry s’enfonçait sans doute un peu trop. Preuve en était de la question de Cenlyn. Harry ne répondit rien sur le moment, il se contenta de baisser son regard. Il ne devrait vraiment pas y répondre, mais en même temps il ne pouvait pas mentir non plus. Au pire… au point où ils en étaient.

« Je… » Harry hésita une seconde sur ce qu’il devait dire ou non, sur ce qu’il pouvait se permettre de révéler. Avant de se décider. « Je suis tout seul dans mon époque. » Le seul Potter, il pensait que Cenlyn allait comprendre. Il n’avait plus de parents, plus de grand-parent. Bon, la famille de sa mère, ça ne comptait pas en réalité. « J’ai découvert le monde des sorciers quand j’ai reçu mon courrier de Poudlard. C’est pour dire. »

Et c’était quelque peu résumé, mais il ne voulait pas parler de son oncle et sa tante.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)   Jeu 7 Sep - 19:42


Le logis, c'est le temple de la famille.
A

u fond, Cenlyn avait certainement appréhendé et deviné la réponse de son interlocuteur avant même qu’il ne la prononce, mais celle-ci eut malgré tout l’effet d’un coup au cœur, pour elle, réellement. Parce que c’était une chose que d’envisager le pire, c’en était une autre que de réaliser qu’il allait vraiment se produire, et Cenlyn se retrouvait à présent confrontée à une situation qui exigeait une fois de plus d’elle une maturité qu’elle n’avait pas l’âge de posséder. Malgré tout, elle comprenait mieux certaines choses sur lesquelles elle avait fermé les yeux jusqu’ici, elle acceptait d’admettre que Harry partageait son sang, elle acceptait de reconnaître que s’il était tout ce qui devait rester de la famille Potter dans un avenir peut-être pas si lointain que ça, au fond (qu’est-ce que c’était, une cinquantaine d’année ? C’était à la fois énorme et rien du tout), il fallait le protéger. Elle acceptait de reconnaître qu’il n’était pas juste question de Rhian ou de Louisa, mais de lui aussi, également. Cenlyn pouvait comprendre Harry, parce qu’elle avait perdu son père, parce qu’elle n’avait pas beaucoup d’espoir concernant sa mère, elle savait ce que c’était, de perdre sa famille, mais elle, elle avait son frère jumeau, et grâce à Rhian, elle n’était finalement jamais seule. Harry n’avait pas eu cette chance, lui. D’un seul coup, elle remettait tout en question, et elle sentait son estomac se nouer… Son avenir s’assombrissait au-delà du concevable. Et ça ne lui plaisait pas. Pas du tout. Mais en même temps… Elle préférait savoir tout ça maintenant. Enfin, elle pensait qu’elle préférait sans pouvoir en être totalement sûre.

-Oh
, elle se rendit compte, au moment de parler, que sa voix tremblait. En fait, elle tremblait tout court, elle ne s’était pas imaginée ça, ça lui avait pris d’un coup, il faut dire que le choc était assez conséquent. Qu’est-ce qui nous est arrivé ?

Au point où ils en étaient maintenant, elle pensait que ce n’était pas grand-chose que de connaître la réponse à cette question-là, même si c’était peut-être aller un peu loin. Elle était incapable de dire si en savoir plus allait la soulager ou empirer les choses, ce qu’elle savait en revanche, c’est qu’elle n’arrivait pas à se contenter de cette seule réponse, elle lui communiquait un sincère sentiment d’inaccompli, quelque chose d’amer et de déplaisant. Elle n’arrivait pas à s’en contenter, ça non, même s’il n’était certainement pas une bonne chose de connaître les circonstances de sa mort. Elle n’imaginait que trop bien à quel point cela devait rendre tout plus complexe… et en même temps, savoir ça, c’était peut-être avoir moins peur, non ? Et puis, qui sait si la présence de Harry n’avait pas tout changé dans tous les cas ? Quand il reviendrait chez lui, il ne serait peut-être plus orphelin.

-Rhian est au courant ?


Elle ne le pensait pas, il le lui aurait dit, mais s’il n’était pas au courant, elle ne voulait pas qu’il l’apprenne, ça l’achèverait.




code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le logis, c'est le temple de la famille. (Cenlyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» Temple Zen du Thé sacré de Kami-sama [libre et pas sérieux]
» Temple de Danava
» [Evènement] : L'Assaut du Temple
» Temple of forgetfulness...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Maison des Potter (Godric's Hollow)
-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet