AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
avatar
▌ Messages : 324
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant    Mar 22 Mar - 14:07


Elle avait su que les choses seraient radicalement différentes dès l'instant où elle prêterait allégeance aux chevaliers de Walpurgis. Elle avait compris que tout serait différent une fois que Tom et elle seraient séparés. Elle avait deviné que son engagement prendrait une ampleur différente une fois que Lord Voldemort aurait quitté Poudlard.

Elle avait su tout cela, oui. Elle avait été parfaitement lucide à ce sujet, elle avait pertinemment su à quoi s'attendre, et elle avait aussi deviné ce que son nouveau titre impliquerait de difficultés et d'horreurs. Elle avait su qu'elle serait mise à l'épreuve, et que ce serait le moment pour elle de prouver qu'elle était parfaitement à la hauteur de ce que l'on attendait d'elle.

Elle avait l'intention de réussir, elle comptait bien ne pas faillir. Mais il était parfois plus simple d'émettre des intentions que de les respecter. On ne peut pas tout deviner de la mort et de l'horreur quand on ne l'a pas vécu. On ne peut pas savoir ce que ça fait d'avoir du sang sur les mains quand le liquide rouge et épais n'a pas encrassé nos ongles.

Maintenant, Lou savait ce que la faisait. Tous les anciens chevaliers de Walpurgis étaient passé par là, comme un rite initiatique auquel ils n'avaient pas pu échapper. Les anciens neo-grindelwaldiens avaient conscience de la mort et du meurtre, ils l'avaient déjà commis. Ce n'était pas le cas de Lou, qui avait défendu la cause sans pour autant se salir concrètement les mains. C'était facile de participer aux manigances de Tom Jedusor, tant qu'il n'y avait pas de victimes. Ou qu'on ne les voyait pas.

Mais Tom devait être certain que ses chevaliers - ses mangemorts, à présent, mais Lou ne s'était pas complètement faite à ce nom, encore, cela viendrait - étaient capable d'exécuter le moindre de ses ordres, sans broncher, qu'ils étaient capables de ce qu'ils avaient assuré dans le confort douillet des murs de Poudlard.

C'était il y a une semaine. Elle voyait encore ce regard vide et éteint qui la toisait, qui avait l'air de la supplier. Le coup n'était pas venue d'elle. Elle n'avait pas tué mais laissé mourir. Il allait falloir qu'elle s'exerce aux impardonnables, pour le moment, ils ne faisaient pas grand effet sur ses adversaires.

Elle n'avait rien fait, mais elle avait vu faire et avait regardé froidement la scène sans intervenir. C'était du pareil au même, au final. Elle n'avait rien fait pour l'empêcher. Elle n'avait pas tenté. Parce que c'était son rôle. Parce qu'elle devait le faire. Qu'elle en avait parfaitement conscience.

C'était la première fois. Les fois suivantes, ce serait plus simple. Plus simple... Mais ses yeux la hantaient, elle avait l'impression de croiser son regard chaque fois qu'elle fermait les yeux, invariablement.

Elle avait ressenti le besoin de parler, d'en parler. Bien sûr, la première personne à laquelle Lou avait songé pour se livrer aux confidences était Ines, mais elle ne voulait pas de la condescendance de sa meilleure amie, elle craignait de l'entendre dire qu'elle était juste trop faible. Ce n'était pas ce qu'elle avait envie d'entendre. Elle avait envie qu'on daigne la comprendre.

Alors elle s'était finalement adressé à celui qu'elle connaissait depuis peu de temps, mais en qui elle avait toute confiance, peut-être à tort, parce qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de se reconnaître en lui.

Elle avait envoyé un hibou à Aaron, lui donnant rendez-vous un peu à l'écart du village de Pré-au-lard, et attendait à présent son arrivée. Anxieusement, ne sachant pas vraiment si elle faisait bien, mais pressée de s'exprimer enfin sur ce qu'elle gardait au fond d'elle depuis bien trop longtemps.

Parfaitement ponctuel, il vint finalement à elle, elle le salua d'un pâle sourire.


"Merci d'être venu, Aaron. Tu vas bien ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 237
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant    Ven 6 Mai - 12:05

Lou & Aaron
La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant.
Aaron se sentait un peu perdu ces derniers temps. Il savait parfaitement où était sa place bien sûr, il était fidèle à l’Hydre et il n’avait aucune intention de se lier de près ou de loin aux mangemorts, même s’il devait faire semblant. Il n’avait aucune envie de s’allier un jour à Voldemort, à être fier de la marque qu’il portait actuellement sur son avant-bras. Mais il devait faire comme si, il devait faire en sorte que personne ne sache qu’il ne supportait pas l’idée de devoir travailler pour ce gamin. Même si c’était compréhensible que les anciens Néo n’avaient pas forcément bien pris la nouvelle quand les deux groupes s’étaient réunis et avaient commencé à former celui des mangemorts. Mais il devait vraiment faire profil bas, ce qu’il faisait donc. Et par conséquence, il s’approchait un peu de certain de ces mangemorts qui n’avaient pas d’origine avec son groupe à lui. Ces anciens chevaliers d’il ne savait trop quoi. Comme Lou, qui lui avait envoyé un message parce qu’elle voulait le voir.

Aaron ne connaissait pas Lou depuis bien longtemps, mais il s’entendait bien avec elle. Il ne savait pas vraiment pourquoi, mais par moment il avait le sentiment de se retrouver un peu dans la jeune femme. Il ne connaissait rien de sa vie, en dehors de quelques grandes lignes. Il ne savait pas vraiment ce par quoi elle était passée, ne se doutant pas par exemple de ce qu’elle allait lui parler. Ce qu’il savait, c’était simplement qu’elle était encore une « gamine » et qu’elle devait jouer dans la cours des grands. Ce n’était pas rien, de nombreux « jeunes » mangemorts étaient en train de passer par là. Aaron avait un peu plus d’expérience, cela faisait un moment maintenant qu’il avait du sang sur les mains. En tout cas, quand il avait reçu le message de Lou, le jeune homme n’avait pas hésité une seule seconde avant de s’arranger pour s’y rendre. Il se rendit donc au village de Pré-au-Lard, un peu à l’écart, afin de rejoindre la jeune femme. Elle se trouvait déjà sur place, elle lui adressa un pâle sourire, ce qu’il fit également en réponse.

« Je vais bien. »

Répondit-il à sa question, n’allant pas si mal que cela. Mais honnêtement, le jeune homme n’avait pas vraiment envie de parler de lui. Si Lou lui avait donné rendez-vous, c’était qu’elle avait besoin de lui parler de quelque chose de précis, elle ne l’aurait pas fait comme ça sinon. Et sa curiosité prenait le pas sur la situation, il avait envie de savoir.

« Et toi ? » Demanda-t-il donc, reprenant rapidement. « Tu voulais me voir pour quoi ? »

Autant qu’il demande directement ce qui avait poussé Lou à lui donner rendez-vous. Cela ne servait à rien de tourner autour du pot après tout. Mais quelque chose disait à Aaron qu’elle n’allait pas tarder trop avant de le lui en parler.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 324
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant    Mer 11 Mai - 11:01


« Je vais bien. »

Elle n'en saurait pas davantage. Il n'y avait peut-être pas beaucoup plus à en savoir, en fait, dans tous les cas. Ce genre de réponses étaient classiques, et sous-entendaient souvent un malaise qu'on ne veut pas prononcer, mais il arrive aussi parfois qu'on aille bien, et qu'il n'y ait rien à dire de plus.

Dans tous les cas, Lou se contenta de cela et accueillit cette remarque avec un nouveau sourire. Même si c'était égoïste de sa part, ils n'étaient pas là pour parler de lui, de toute façon... Quoique si, quelque part, car si Lou avait tenu à voir Aaron en particulier, c'était bien parce qu'elle espérait qu'il pourrait partager son expérience avec elle, et ainsi l'aider et la rassurer.

Ou bien il la jugerait, comme elle craignait fort que tous les autres le fassent. Dans tous les cas, elle devrait tenter le coup, elle avait trop besoin de s'exprimer, de révéler ce qu'il y avait au fond de son coeur et de sa conscience, pour se soulager un peu.

« Et toi ? Tu voulais me voir pour quoi ? »

Au moins, c'était clair, il n'était pas question de tourner autour du pot. Ce n'était pas plus mal qu'il présente les choses de cette manière, elle aurait très probablement pu tourner autour de la question longtemps sans s'exprimer si cela n'avait tenu qu'à elle.

Là, au moins, elle était contrainte de se jeter à l'eau. Était propulsée dans l'eau, plus exactement, et ce n'était pas une mauvaise chose, tout au contraire.


"Ça ne va pas trop, non..."
Elle prit une grande inspiration. "Tu vas sûrement trouver ça étrange ou idiot." reconnut Lou qui, au moment de se confier, se sentait un peu bête. Surtout qu'elle et Aaron ne se connaissaient pas tant que cela, en fin de compte.

Oui, ils s'entendaient bien, tous les deux, cela ne signifiait pas qu'ils devaient forcément se raconter ce qui les tourmentait en leur for intérieur.

En même temps, il était vraiment trop tard pour reculer, maintenant. Certaines choses devaient être faites et dites. Si elle parvenait à exorciser ses démons, peut-être qu'elle arriverait à se sentir mieux et plus investi dans une tâche pour laquelle elle voulait être à la hauteur, tout en ne sachant pas si ça avait jamais été sa voie. Il était très probable que non, elle avait forcé son propre destin.

"Il y a quelques jours, j'ai vu quelqu'un mourir..."
Elle marqua une pause, elle baissait les yeux, de honte surtout, mais aussi un peu de crainte, parce qu'en en parlant, elle avait revu les yeux vitreux qui croisait les siens dès que ses paupières se fermaient. "Je... je sais pas si ce n'est que moi, j'ai l'impression que pour tout le monde, c'est simple, mais moi... J'arrive pas à m'ôter cette image de la tête."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 237
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant    Sam 18 Juin - 12:45

Lou & Aaron
La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant.
Aaron se doutait que Lou ne devait pas aller très bien, sinon elle ne l’aurait pas demandé de venir la retrouver. Le jeune homme n’avait pas spécialement envie de tourner autour du pot d’ailleurs. Même s’il appréciait la présence de la jeune femme (plus que ce qu’il ne devrait d’ailleurs), il se doutait vraiment qu’elle ne lui avait pas demandé de le voir pour rien. Alors autant qu’ils en parlent directement, qu’ils rentrent dans le vif du sujet avant de pouvoir (peut-être) passer à autre chose ensuite. De toute façon, Aaron voyait bien que quelque chose préoccupait la jeune femme. Elle le confirma en affirmant qu’elle n’allait pas très bien effectivement, mais qu’il allait sans doute la trouver bête. Le jeune homme ne répondit rien à sa remarque, se contentant simplement d’attendre qu’elle reprenne la parole. Aaron ne tarda pas vraiment à comprendre ce qui tracassait la jeune femme, quand elle affirma qu’elle avait vu quelqu’un mourir. C’était normal, dans leurs activités. Lou n’avait pas vraiment l’allure d’une mangemort comme d’autre, elle semblait bien plus humaine de prime abord, plus douce. Aaron savait parfaitement qu’il ne fallait pas se fier aux apparences, après tout c’était le cas pour lui aussi. Mais Lou était bel et bien une mangemort et donc, elle devait forcément être confrontée à la mort. Elle devait même par moment la donner elle-même, ce qui ne semblait pas être le cas encore. Parce que si elle venait sur le fait qu’elle avait vu quelqu’un mourir, cela signifiait qu’elle ne lui avait pas donné la mort, mais que c’était la première fois qu’elle y était si vivement confrontée. Et il comprenait parfaitement où elle voulait en venir.

Est-ce que c’était si simple pour tout le monde ? Aaron ne le pensait pas non, même si forcément certaine personne avait bien plus de facilité que d’autre pour ce genre de chose. Certain était né avec cette envie de tuer, cette envie d’apporter la mort autour d’eux. Le jeune homme n’avait pas spécialement de mal maintenant à tuer, au contraire, il y trouvait un certain intérêt. Même s’il ne prenait pas non plus un plaisir immense quand il ôtait la vie de quelqu’un, il n’avait pas de souci parce qu’il savait que c’était pour la bonne cause. Et il le faisait toujours pour la bonne cause, même si actuellement il se retrouvait sous les ordres d’une personne qui ne méritait vraiment pas de tenir les rênes. Ce gamin à peine sortie de l’école de Poudlard qui s’imaginait déjà devenir le maître de tous les mages noirs (ce qui était un peu le cas, mais Aaron n’avait pas l’intention de le laisser faire).

« Je ne trouve pas ça étrange ou idiot. »
Aaron était vraiment sincère quand il disait cela, il ne prenait pas la peine de brosser la jeune femme dans le sens du poil. Parce qu’il l’appréciait sincèrement, alors qu’il ne devrait pas sans doute, parce qu’elle était une mangemort et non une Néo-Grindelwaldien comme lui autrefois. Même s’il ne pouvait pas s’empêcher, dans un coin de sa tête, de se dire qu’il pouvait très bien faire changer un peu sa vision des choses. « Je pense même que c’est normal. Ça demande un peu de temps avant de… s’habituer. »
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 324
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant    Mer 29 Juin - 16:56


« Je ne trouve pas ça étrange ou idiot. »


Lou sourit doucement. Elle ne savait pas si Aaron prononçait ces mots pour la rassurer ou s'il les pensait vraiment, mais ça lui faisait du bien, dans tous les cas, de les entendre ainsi prononcés, c'est que la plupart de ses pairs (Ines en tête) avaient tendance à penser que la bousculer était le meilleur moyen de l'encourager. Elle n'était pas du tout de cet avis. Elle voulait être encouragée en étant comprise, tout simplement... Mais personne n'avait l'air de comprendre.

Au sein des mangemorts, et même avec tous les efforts qu'elle fournissait, elle finissait par se sentir comme une intruse, tout simplement parce qu'elle se permettait d'avoir des états d'âme, au point de finir par penser qu'elle devait être la seule dans ce cas.

Elle croyait sincèrement en la cause qu'elle défendait, et elle aurait toujours pour Tom non plus la dévotion aveugle des débuts mais tout de même une admiration réelle et inébranlable. C'était à ses yeux des motifs suffisants pour poursuivre, mais qui ne suffisaient pas à la sauver complètement.

« Je pense même que c’est normal. Ça demande un peu de temps avant de… s’habituer. »


Voilà ce qu'elle voulait entendre, que son attitude et ses pensées étaient normales, que c'était une habitude à prendre, et pourtant, Aaron était le premier à bien vouloir exprimer auprès d'elle la situation en ces termes. Les autres disaient tous qu'elle allait finir par s'y faire. Mais elle ne pouvait pas y croire, bien sûr.

Elle se sentait faible en comparaison de ceux qui voyaient insensiblement couler le sang, mais elle avait envie de croire, surtout, que cela voulait dire qu'elle savait moins bien jouer la comédie que d'autres.


"Merci, j'avais besoin d'entendre ça."


Était-ce uniquement pour cela qu'elle avait voulu le voir ? Parce qu'elle avait su qu'il la rassurerait ? Oui, à peu de choses près, oui, aussi parce qu'elle pensait pouvoir exprimer avec lui ce qu'elle avait à l'esprit et sinon restait bloqué dans son crâne, incapable de s'échapper en mots de ses lèvres tremblantes.

"Tu sais... à une époque, je me disais que je pourrais tout accepter de Tom, aveuglément, juste parce que ça venait de lui."

Parce qu'elle avait été folle amoureuse de lui, et prétendre qu'elle n'avait plus aucun sentiment pour cet homme qui ne l'avait jamais considérée serait d'ailleurs un menson Et c'est vrai, elle en avait déjà accepté beaucoup de sa part.


"J'avais des oeillères, j'étais naïve, et je sais bien que c'est encore le cas, tout le monde te dira que c'est le cas... Mais je me dis..."
Elle serra les poings. "Il y a peut-être des bornes que je n'ai pas envie de franchir pour lui." Elle tenta une esquisse de sourire, essayant de paraître plus détendue. "De toute façon, c'est pour moi, que je dois faire les choses, pas pour lui, pas vrai ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 237
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant    Ven 29 Juil - 15:56

Lou & Aaron
La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant.
Aaron ne connaissait pas Lou depuis très longtemps. En fait, il l'avait rencontré quand les Néo-Grindelwaldien et les Chevaliers de Walpurgis s'étaient réuni. Pourtant, le jeune homme osait croire qu'il commençait quand même à bien la connaitre. Elle était loin de ressembler à tous les mangemorts. Non pas qu'elle n'avait pas sa place dans le groupe de mage noir, mais elle semblait avoir plus d'état d'âme que d'autre. C'était le cas aussi chez les Néo, aucune personne ne ressemblait à une autre après tout. Il y avait ceux qui aimaient la violence et qui se plaisait à en répandre et ceux qui se contentait d'agir pour la bonne cause. Aaron ne pouvait pas dire qu'il n'avait aucun plaisir à prendre la vie de quelqu'un quand cela avait un rapport avec leur cause, mais c'était juste parce qu'il pensait agir dans le bon sens. Il ne tuait pas pour tuer, il tuait parce que c'était nécessaire. Alors non, le jeune homme ne trouvait vraiment pas ça anormal que Lou ait un peu plus de mal à se faire à cette situation. Elle était jeune en plus, ça jouait forcément. Aaron se contenta d'adresser un sourire à la jeune femme quand elle le remercia, considérant qu'elle n'avait pas vraiment besoin de le faire. Elle n'avait aucune raison de le remercier de lui dire ce qu'il pensait, même si au fond, le jeune homme appréciait de pouvoir la soulager un peu. Et peut-être pas seulement parce qu'il l'appréciait, même si ça jouait forcément.

Lou reprit alors la parole et elle aborda un sujet qui surpris un peu Aaron. Non pas que cela soit vraiment étonnant qu'elle parle de Voldemort (il devait bien avouer trouver toujours un peu bizarre quand quelqu'un l'appelait par son prénom, quand bien même il considérait que ce n'était qu'un gamin), mais juste la manière dont elle en parla. Le jeune homme avait bien compris que Lou et lui étaient sortis ensemble pendant les années d'école, même s'il ne voyait vraiment pas ce que Lou avait pu lui trouver. Mais apparemment, d'après ce qu'elle disait en tout cas, elle l'avait vraiment aimé. Elle l'aimait sans doute encore d'ailleurs, il y avait quelque chose dans la voix de la jeune femme qui lui faisait penser ça. Et à côté de ça, elle prononça les mots qui ne manquèrent pas de titiller sa curiosité. Elle considérait qu'il y avait des bornes qu'elle ne pourrait pas dépasser pour lui. Cette information qui pouvait sembler anodine pour n'importe qui, ne l'était pas pour Aaron. Parce qu'il voyait là, une possibilité de pouvoir la faire changer de camp...

"Oui, c'est pour toi que tu dois agir." Confirma alors le jeune homme, même si la situation était quand même bien plus compliqué que ça. "Mais bon... c'est peut-être pas aussi évident." Aaron marqua une pause avant de reprendre. "S'il veut qu'on fasse quelque chose, on peut difficilement refuser."
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 324
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant    Mer 24 Aoû - 14:57

C'était la première fois que la jeune femme s'épanchait très directement sur sa situation, sur ses pensées, sur ce qu'elle ressentait réellement. Elle n'avait jamais osé le faire avant, et elle se surprenait elle-même d'être aussi en confiance en compagnie de Aaron, mais c'était peut-être justement parce qu'il n'avait pas fait partie de sa vie avant les mangemorts, il ne savait pas ce qui s'était passé à l'époque de Poudlard, il n'avait pas les mêmes à priori que les anciens chevaliers. En lui parlant, elle avait moins le sentiment d'être une potiche bête et naïve mais bel et bien une jeune femme en proie à ses incertitudes, qui cherchait de quelle façon mener sa vie.

Oui, elle n'avait jamais parlé de tout ça avant aujourd'hui. Mais en même temps, à qui aurait-elle bien pu en parler ? Personne, sans doute, personne en qui elle ait réellement confiance, personne qui ne l'aurait pas jugée, en tous cas.

Son premier choix se serait porté sur Ines, sans doute, mais elles avaient l'air de s'éloigner de plus en plus depuis les vacances scolaires, comme si elle ne se comprenaient plus... ou comme si Lou réalisait qu'elles ne s'étaient jamais comprises, en fait. Visiblement, Ines pensait vraiment qu'elle n'était qu'une pauvre fille sans personnalité et qui lui devait tout, elle qui était si forte et assurée... Et maintenant qu'elle avait rejoint les mangemorts de son plein gré, Lou se voyait encore moins lui faire part de ses réticences.


"Oui, c'est pour toi que tu dois agir."


Lou sourit avec douceur, c'était agréable d'entendre ça, même s'il ne suffisait pas de le penser pour le réaliser. Si elle s'était réveillée plus tôt, si elle avait renoncé à être marquée... peut-être en aurait-elle réchappé. Mais elle avait poursuivi, elle était allée trop loin. Et cela même alors qu'elle savait déjà à l'époque que toute cette histoire toucherait à son terme, que ça lui ferait mal et qu'elle serait malheureuse.


"Mais bon... c'est peut-être pas aussi évident."

Ça oui... "Peut-être", c'était déjà de trop. Ce n'était pas évident, pas évident du tout, en fait. Ce n'était pas comme s'il suffisait de s'affirmer, de proclamer son indépendance et de tourner les talons pour que tout s'arrête. Avec Tom, on repartait plutôt les pieds devant, et Lou n'avait pas le sens du sacrifice... Et elle ne savait pas si elle serait réellement capable de le trahir.


"S'il veut qu'on fasse quelque chose, on peut difficilement refuser."


Une fois encore, Aaron avait parfaitement raison. Le fait qu'il raisonne de la sorte la rassurait par ailleurs. Il n'était pas aveuglé par la situation, il appréhendait ses aléas. Quand on lui reprochait d'être aveuglée par son amour pour Tom, elle se disait que ceux de ses sbires qui la jugeaient pour cela ne pouvaient pas trop parler. Daniel, Vincent, Lena... En quoi leur attitude était-elle différente ?

"On ne peut pas refuser du tout, tu veux dire."
répondit-elle doucement. "Si un jour je dois refuser, je sais ce qui m'attendra", reconnut-elle sans perdre son léger sourire. "Mais au moins, j'aurais pris ma dernière décision pour moi, ce n'est pas si mal au fond."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 237
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant    Jeu 20 Oct - 22:11

Lou & Aaron
La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant.
Aaron pesait vraiment ses mots en parlant avec Lou, parce qu’il savait parfaitement qu’il ne pouvait pas faire n’importe quoi. Mais en même temps, en cet instant, il n’y avait pas vraiment besoin de le faire. C’était évident, si Voldemort demandait quelque chose, ils n’avaient pas le choix. Les deux sorciers savaient parfaitement qu’ils partiraient les deux pieds devant si jamais leur maître apprenait qu’ils désobéissaient aux ordres. C’était bien parce que Voldemort abusait de ce genre de pouvoir qu’Aaron avait envie de l’arrêter, de le faire tomber. Lou ne manqua pas de rectifier ses propos en confirmant qu’ils ne pouvaient pas du tout refuser et non simplement le faire difficilement. Il était impossible qu’ils puissent s’opposer une seconde à celui qui les avait marqués. La jeune femme précisa d’ailleurs qu’elle savait parfaitement ce qui l’attendait si jamais elle décidait de refuser une quelconque demande de Jedusor. Ils le savaient tous, mais cela n’empêchait pas Aaron de prendre des risques. Même s’il devait se montrer plus que prudent justement, afin d’éviter de se faire découvrir. Le jeune homme savait parfaitement quel sort allait lui être réservé si jamais Jedusor découvrait la vérité et s’il apprenait son rôle contre lui. Raison pour laquelle, Voldemort ne devait vraiment jamais rien découvrir. Raison pour laquelle Aaron s’empêchait en partie de vivre, parce qu’il avait trop peur des conséquences des actes qu’ils faisaient actuellement. Ceux même qui le poussait à écouter les confidences de Lou et de se rendre compte de certaine chose.

« Tu veux dire que tu serais prête à mourir pour défendre ton opinions, même si ça t’oppose à lui ? »

Demanda-t-il alors, ne cachant pas sa surprise. Il s’y attendait un peu, effectivement, mais Aaron avait besoin d’entendre Lou le lui confirmer. Pour la simple et bonne raison qu’il ne pouvait pas s’empêcher de penser à une certaine chose. Même si la jeune femme sous ses yeux avait été proche de Jedusor – comme si on pouvait vraiment être proche du maître, mais ça – il voyait bien que ce n’était plus le cas maintenant. Qu’elle ne voulait pas se contenter de le suivre aveuglément, qu’elle n’était pas vraiment en accord avec lui. Autant dire qu’elle faisait une candidate parfaite pour l’Hydre, surtout au vu de son ancien rapprochement avec Voldemort. Elle serait un atout parfait pour le groupe qui cherchait à faire tomber les Mangemorts.

« Tu ne veux plus le suivre ? »

Aaron laissa une pointe d’inquiétude faire trembler un peu sa voix, qu’il n’avait pas besoin de sur jouer. Le jeune homme savait parfaitement les conséquences d’une telle décision, donc il n’avait pas besoin d’en rajouter. Et en même temps, le jeune sorcier devait bien avouer qu’il redoutait un peu la réponse de la jeune femme. Parce que celle-ci allait forcément avoir des conséquences sur ce qu’il allait pouvoir lui dire ensuite, sur la suite de leur discussion. Aaron ne savait pas si c’était le bon moment, s’il ne prenait pas trop de risque, en se disant qu’il allait pouvoir parler à Lou de la vérité.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 324
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant    Lun 31 Oct - 14:51

« Tu veux dire que tu serais prête à mourir pour défendre ton opinions, même si ça t’oppose à lui ? »

La question, formulée sur crument, portait à réflexion. Lou aurait pu répondre d'instinct sans y réfléchir, que ce soit pour confirmer ce propos ou pour le nier, mais au final, entendre cette question, qu'elle ne s'était jamais posée en ces termes, l'invitait à s'interroger sur elle-même, sur ce qu'elle se sentait capable et prête à faire ou non, et ce n'était pas rien.

Est-ce qu'elle était prête à mourir pour défendre ses opinions au départ, que ce soit pour lui ou envers lui ? Elle ne savait pas trop. Elle s'était longtemps imaginée lâche... Elle n'était pas le moins du monde envie de mourir, quelle que soit la cause, elle n'avait pas ce genre de tempéraments suicidaires... Mais si la situation se présentait vraiment à elle...

Elle devait vivre pour elle-même, mourir pour elle-même, elle l'avait dit. Elle avait longtemps laissé ses choix, ses décisions, ses ambitions, dépendre d'autrui, elle n'avait jamais vraiment vécu pour elle-même. Elle s'était toujours dissimulée dans l'ombre des autres. Ines, Tom... Elle l'avait fait de bon coeur, pensait-elle, et elle s'était réfugiée derrière ses sentiments pour se convaincre que tout ça était juste.

Mais au final, ces sentiments avaient-ils été un jour partagés ? Non. Tom ne l'avait jamais aimé, c'était acquis, elle le savait. Il n'en était pas capable. Quant à Ines, leur dernière conversation l'avait convaincue qu'elle ne faisait en fait que peu de cas que celle qui avait osé s'imaginer sa meilleure amie. La seule qui ait été honnête avec elle, qui l'ait sans doute apprécié... c'était Olive. Et il l'avait tué. Est-ce que c'était ce qu'elle voulait ? Être un objet dévalorisé ? Ne valait-il pas mieux mourir en ayant eu l'occasion de prouver sa valeur.

« Tu ne veux plus le suivre ? »

Suivre. Être le toutou docile et obéissant qui ne s'insurge jamais, le pion que l'on pense acquis, le pantin attaché à de solides ficelles qui ne cèdent jamais... Ils avaient tous trop tiré sur la corde. Lou leva les yeux vers Aaron. Finalement, elle ne savait rien de lui, peut-être répéterait-il tout à Tom dans la seconde pour entrer dans ses bonnes grâces.

...Et finalement, elle s'en fichait. Ce serait même assez satisfaisant, en fait, de le savoir au courant. Il aurait eu tort sur elle. Pas sur ses sentiments... Parce qu'elle l'aimait toujours. Mais c'était aussi pour ça qu'elle ne pouvait plus jouer les godiches d'arrière-plan. Elle valait mieux que ça, quoi qu'on ait voulu lui faire penser.

"C'est ça"
, répondit-elle d'un ton ferme. "Je ne veux plus le suivre. Je veux avoir le choix."

Elle parlait presque avec du défi dans la voix, consciente qu'Aaron, porteur de ces affirmations, pourrait bien signer sa perte. Mais elle voulait prouver qu'elle s'en moquait. Dans un élan d'orgueil sans doute bien trop tardif.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 237
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant    Sam 31 Déc - 1:09

Lou & Aaron
La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant.
Aaron attendait avec impatience la réponse de Lou, étonné comme il était de comprendre ou de vouloir comprendre ce qu’elle pensait de la situation maintenant. Il n’en revenait presque pas d’entendre les paroles de la jeune femme. Il ne la connaissait pas depuis bien longtemps, mais elle faisait partie de ces mangemorts qu’il avait cru incapable de trahir Tom Jedusor, même s’il n’avait pas pu s’empêcher d’avoir de l’affection pour lui. Il attendait donc de savoir exactement ce qu’elle pensait, parce que cette conversation ne manquait pas de faire naître une idée dans son esprit. Si Lou ne voulait plus suivre Jedusor, si elle était prête à mourir pour défendre son opinion, alors elle faisait une candidate parfaite pour l’Hydre. Aaron ne pouvait évidemment pas passer à côté de cela. Pendant un temps, le jeune homme eu peur qu’elle finisse par lui répondre le contraire, qu’elle ne prenne pas le risque de lui dire honnêtement ce qu’elle pensait de peur qu’il la dénonce à Jedusor. Normalement, toutes personnes portant la marque des ténèbres sur son avant-bras devraient le faire, mais ça n’était pas son cas. Parce qu’il ne considérerait pas Jedusor comme son maître, comme Voldemort qu’il était censé respecter et craindre. Il ne voyait qu’un gamin qui avait pris une place qui ne lui revenait pas et qu’il espérait faire tomber de son piédestal. Mais Lou ne prendrait peut-être pas le risque, parce qu’elle ne savait rien du tout de ça.

Finalement, quand elle reprit la parole, après avoir levé son regard vers lui, elle confirma ses paroles. C’était ça… elle ne voulait plus le suivre, elle voulait avoir le choix. Aaron ne quitta pas le regard de Lou de ses yeux, comprenant la détermination qu’elle avait dans sa voix. Son ton était un ton de défi, comme si elle souhaitait prouver qu’elle pensait vraiment les propos qu’elle était en train de prononcer. Aaron lui faisait confiance, il voyait bien qu’elle pensait les mots qu’elle venait de dire. Le jeune homme laissa quelques secondes couler, ne baissant pas son regard. C’était peut-être un peu trop tôt ? Pouvait-il vraiment faire confiance à cette jeune femme ? Ne serait-elle pas en train de le tester, pour voir s’il n’était pas un traitre ? Aaron ne pouvait pas s’empêcher de se montrer un peu paranoïaque, alors qu’il n’y avait aucune raison qu’il le soit. Mais son rôle n’était pas sans risque, il devait donc en prendre quelqu’un et tant pis s’il faisait une erreur. Il ne pouvait pas perdre une occasion de recruter une bonne recrue, une personne qui semblait aussi motivée que Lou.

« Tu as le choix. »
Affirma-t-il alors, déterminé à son tour. Aaron n’en donnait pas toujours l’air, mais cela lui arrivait d’être déterminé comme maintenant, d’être sûr de lui. Et il l’était, il avait envie de l’être en tout cas pour montrer à la jeune femme qu’elle avait effectivement le choix. « Tu as le choix de décider de ce que tu veux faire ou non, de qui tu veux suivre ou non. » Il ne se montrait pas vraiment explicite, mais il avait l’intention d’être plus précis tout de même. « Il y a des personnes… qui tentent de l’arrêter. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 324
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant    Mar 3 Jan - 22:00



« Tu as le choix. »

Ce n'était pas grand chose, jamais que quelques mots, mais Lou prenait vraiment plaisir à les entendre. Elle avait le choix. Lou ne savait pas trop si elle devait le croire ou non, si elle pouvait accepter ces paroles sous l'unique prétexte qu'elles lui faisaient du bien, ou s'il y avait quelque chose à comprendre derrière ces dernières, mais dans tous les cas, déjà, ça faisait du bien pour une fois d'entendre que son chemin n'était pas tout tracé, qu'elle pouvait toujours s'engager sur une autre voie, qu'elle pouvait décider de son destin, en faire ce qu'elle choisissait d'en faire, au mépris des règles et des convenances. Au mépris de ce que tout le monde attendait d'elle. Elle ne pouvait pas se fier à ce qu'on attendait d'elle de toute façon.

"On", ce n'était jamais des personnes qui ne la connaissaient pas. Tom, Inès, ils prétendaient s'intéresser à elle, mais son sort leur importait peu, finalement. Ils l'appréciaient parce qu'elle était pratique et parce qu'elle ne faisait pas de vagues. Eh bien, c'était fini. Lou se sentait proche d'imploser, et quand le moment viendrait, ce n'était pas à de simples vaguelettes qu'il faudrait s'attendre mais à un véritable tsunami.

Il y avait tant de rage et en même temps tant d'espoir encore en elle, elle voulait réussir, elle voulait parvenir à devenir quelqu'un, sans plus subir l'influence d'un entourage qui la considérait comme acquise sans prêter une attention plus particulière à son potentiel. Oui, elle aimait entendre avoir le choix. On avait toujours le choix, répliqueraient certains. En théorie, oui, mais quand on a la volonté de survivre, c'est une autre affaire.

Seulement, Lou ne voulait pas se contenter de survivre. Elle voulait exister. C'était encore autre chose.

« Tu as le choix de décider de ce que tu veux faire ou non, de qui tu veux suivre ou non. »

Aaron ne se montrait pas trop explicite encore, mais Lou commençait à comprendre qu'il avait réellement quelque chose derrière la tête. Il ne lui disait pas seulement qu'elle avait le choix pour la rassurer ou la réconforter parce qu'il l'appréciait, il le disait parce que ce choix, il se sentait prêt à le lui donner si elle acceptait la main qu'on lui tendait.

Elle l'observa sans ciller. Elle savait qu'il allait ajouter quelque chose, quoi, c'était une autre question, sa curiosité était en tout cas aiguisée au maximum.


« Il y a des personnes… qui tentent de l’arrêter. »


Lou ne cessa de fixer Aaron. Un groupe s'était donc créé pour contester le pouvoir de Tom (car quand il parlait d'arrêter Tom, elle se doutait que ce n'était pas juste pour le livrer aux Aurors avant de mener une vie bien rangée, il y avait quelque chose d'autre derrière).

Des personnes tentaient de l'arrêter. Qui ? Comment ? Depuis quand ? Tant de questions. Mais ce n'était pas ce qu'elle voulait demander.


"Et tu penses que je pourrais faire partie de ces personnes ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 237
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant    Jeu 23 Fév - 16:39

Lou & Aaron
La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant.
Aaron ne pouvait pas s’empêcher de prendre le risque de se montrer un peu plus explicite, parce qu’il sentait bien que Lou était en train de pencher de l’autre côté. Qu’elle était une bonne candidate afin de rejoindre l’Hydre. Lou était pourtant l’une des jeunes femmes les plus proches de Jedusor. Quand bien même Aaron ne les connaissait que depuis peu de temps, il l’avait bien compris. Il ne connaissait pas tous les détails, mais il savait qu’elle était une des chevaliers de Walpurgis les plus proches de Jedusor, pourtant elle donnait l’air d’avoir envie de s’éloigner. Si le jeune homme s’était retrouvé devant une autre personne, peut-être qu’il aurait pu douter un peu plus de ces paroles. Peut-être qu’il aurait pu croire à un test de sa part, mais ce n’était pas le cas. Parce qu’il était en présence de Lou. Aaron ne devrait pas avoir confiance dans le moindre mangemort, surtout pour ceux venu des chevaliers, ceux qui étaient proches de Jedusor avant même qu’il ne réunisse son groupe avec les Néo-Grindelwaldien. Mais il avait confiance en Lou, plus précisément il avait confiance en son honnêteté. Aaron ne pensait vraiment pas se tromper en pensant qu’elle voulait sincèrement s’éloigner de Jedusor et au vu de cette situation, il ne pouvait pas prendre le risque de rater une telle occasion.

En tout cas, la jeune femme sembla comprendre où il voulait en venir, puisqu’elle lui demanda s’il pensait qu’elle pourrait faire partie de ces personnes. Tout cela ne pouvait pas se faire en un claquement de doigt, mais c’était effectivement un peu l’idée. Aaron n’aurait pas pris le risque de parler de tout cela à Lou, quand bien même il n’était pas entré dans les détails, si ce n’était pas dans le but de la faire entrer dans le groupe. L’Hydre avait besoin de membre, du plus de membre possible, afin de renverser Tom Jedusor et prendre le pouvoir à sa place. C’était bien le but de cette manœuvre après tout, reprendre le pouvoir qui se trouvait dans les mains de Jedusor, un gosse qui n’avait aucune expérience.

« Je pense oui. » Dit-il alors tout simplement pour répondre à la question de la jeune femme. Il marqua une pause, avant de reprendre. « C’est pour cela que je t’en parle. »

Sinon, il ne prendrait évidemment pas un tel risque. En attendant, il espérait bien qu’il n’était pas en train de faire une erreur. Mais il ne pensait vraiment pas que ça soit le cas.

« Ça t’intéresserait ? »

Il ne rentrait toujours pas dans les détails au cas où, mais il avait envie de savoir si cela pouvait l’intéresser oui. Parce que ce qu’il ne voulait pas, c’était qu’elle se sente obligé de faire quoi que ce soit contre Jedusor, même si c’était dans son intérêt. Lou ne pouvait pas non plus décider de quitter les mangemorts comme ça, ils savaient tous les deux que le maitre ne laissait pas le choix. Pour qu’elle puisse s’en sortir, il devait tomber.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 324
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant    Dim 26 Fév - 11:25


« Je pense oui. C’est pour cela que je t’en parle. »
Ce n'était que quelques mots, et une proposition qui pourrait changer sa vie à tout jamais... Mais Lou aimait y voir aussi une sorte de compliment. Elle avait sans cesse été utilisée, considérée comme un objet sans importance et sans valeur, pour lequel il était inutile de nourrir la moindre ambition, mais là, dans les propos de son interlocuteur, Lou avait le sentiment d'entendre quelqu'un lui dire qu'elle avait de la valeur, qu'elle pouvait être considérée comme un élément précieux.

Elle se faisait peut-être des idées, elle se laissait sans doute brosser dans le sens du poil, mais la jeune femme aimait qu'on puisse considérer, même en la manipulant une fois encore, qu'elle ait un rôle à jouer.

Auprès des mangemorts, elle n'avait jamais eu sa place. Elle s'était laissée marquée comme du bétail par amour pour un psychopathe qu'elle ne cesserait sans doute malheureusement jamais d'aimer, même si elle savait suffisamment se raisonner pour ne plus jamais se laisser avoir par lui. Et personne parmi ses "collègues" ne la prenaient au sérieux.. Elle avait envie de prouver qu'elle était capable de grandes choses, qu'elle n'était pas seulement un pion sous influence, qu'elle pouvait prendre ses propres décisions.

En quelques mots, Aaron lui laissait entendre qu'il la prenait au sérieux, elle ainsi que ses capacités, et elle avait bien l'intention de lui prouver qu'il avait raison de la démarcher comme il le faisait (car il devenait certain que c'était ce qu'il était en train de faire, il la démarchait bel et bien pour un groupe auquel il était évident qu'il appartenait).


« Ça t’intéresserait ? »
N'était-ce pas évident ? Oui, ça l'intéressait. Quitter les mangemorts, l'idée l'avait effleurée plus d'une fois... mais sans opportunité, sans porte de sortie, ça n'avait pas vraiment de sens. Là, c'était une autre affaire. Si elle pouvait quitter cette organisation pour en rejoindre une autre et être protégée par cette dernière, c'était autre chose.

Il fallait qu'elle assure ses arrières, et surtout, elle ne voulait pas prendre la fuite, elle voulait continuer à se battre pour une cause dans laquelle elle croyait, mais pas en se laissant dominer par des sentiments qui n'avaient que peu de rapport avec ses convictions propres.

Lou hocha la tête tout d'abord. Elle devrait peut-être se laisser le temps d'y réfléchir, mais au fond d'elle, elle sentait que sa décision était bel et bien prise.

"Il faut que je réfléchisse... à la manière de m'organiser, à la suite..."

Car une fois qu'elle quitterait les mangemorts, elle serait dans la ligne de mire de Tom, et il fallait qu'elle réfléchisse posément aux implications que cela aurait pour elle. Tant qu'elle serait élève à Poudlard, en tout cas, cette possibilité lui semblerait compromise.

"Mais oui, ça m'intéresse."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 237
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant    Jeu 20 Avr - 21:08

Lou & Aaron
La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant.
Alors qu’Aaron demandait à Lou si elle était intéressée, le jeune homme devait bien avouer qu’il espérait vraiment que ça soit le cas. Et d’ailleurs, il se permettait vraiment de croire que c’était le cas, sinon il n’aurait pas parlé du groupe qui travaillait contre Voldemort. Le jeune homme ne pouvait pas prendre de risque, il devait avancer prudemment, il ne pouvait donc pas dire à n’importe qui qu’il y avait quand même une opposition aux forces de Voldemort. S’il le disait à celle qui se trouvait sous ses yeux, c’était parce qu’il pensait qu’elle était faite pour les rejoindre. Et en plus, au vu de sa position dans les mangemorts (et plus dans les chevaliers de Walpurgis en tout cas), ça allait pouvoir leur être utile. Lou allait être utile oui, elle avait sa place parmi eux, qu’elle avait les capacités d’être dans l’Hydre. Lou affirma alors qu’elle avait besoin de réfléchir à la manière de s’organiser, à la suite. Aaron ne put s’empêcher d’afficher un léger sourire en entendant les propos de la jeune femme, sachant parfaitement que sa décision était déjà prise en fait. Elle devait réfléchir oui, mais à la manière dont elle allait quitter les mangemorts afin de rejoindre l’autre groupe. Autant dire qu’elle décidait quand même déjà de les rejoindre, mais qu’elle devait simplement voire comment le faire. Aaron appréciait ça, il pensait vraiment que c’était une bonne chose pour Lou de quitter les mangemorts. Elle n’y avait pas sa place, elle méritait bien mieux que ça. En tout cas, elle était donc intéressée.

« Parfait. » Dit-il alors, sans cacher donc le fait qu’il considérait cela comme une bonne nouvelle. En même temps, il n’y avait aucune raison qu’il ne pense pas que ça soit une bonne chose. « Je vais m’arranger pour que tu rencontres quelqu’un. »

Il ne précisa pas qui, parce que le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de se montrer encore bien prudent. Il avait confiance en Lou, mais il ne faisait pas confiance à Voldemort. En tout cas, au vu de la situation, il valait mieux qu’il se montre le plus prudent possible de toute façon. Au cas où donc, il ne prononçait pas de nom et il espérait que Lou n’allait pas lui en vouloir. Il allait donc parler d’elle à Ignatius et son mentor verrait ce qu’il allait faire la concernant.

« Mais, tu sais… Il n’est pas obligé de savoir que tu ne veux plus le suivre pour le moment. »

C’était évidemment un peu dangereux qu’elle s’expose tout de suite au fait de ne plus suivre Voldemort, il n’était pas obligé de le savoir. Et justement, cela ne ferait pas de mal à l’Hydre d’avoir un autre espion qui n’avait pas du tout la même position. Parce qu’Aaron était un ancien Néo-Grindelwaldien, Lou était une ancienne Chevalier de Walpurgis, ils n’avaient donc pas vraiment la même place dans le groupe. Ce qui pouvait vraiment être intéressant.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 324
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant    Sam 22 Avr - 16:14

« Parfait. »

Ce n'était sans doute rien puisqu'il ne s'agissait jamais que d'un simple mot, mais le seul fait que Aaron fasse montre d'enthousiasme à l'idée qu'elle puisse rejoindre le groupe dont lui-même faisait visiblement partie et qui cherchait à renverser Tom (qu'elle n'arrivait pas à appeler Voldemort en dépit du peu d'égard qu'il avait envers elle) sans perdre de vue leurs idéaux, ça lui plaisait et ça la rassurait.

Elle n'aurait jamais trop su dire pourquoi Tom l'avait enrôlée dans les mangemorts. Qu'il la garde dans son entourage et fasse d'elle sa petite amie pour préserver sa couverture, c'était une chose, mais dans son groupe criminel, elle avait le sentiment qu'on ne lui avait jamais laissé le soin de prouver ce qu'elle valait. Elle répondait à la théorie du nombre et c'était tout, elle grossissait les rangs et elle ne devait pas compter davantage. Mais Lou voulait que ça change.

Et Aaron lui en donnait l'opportunité concrète. Mieux encore, il avait l'air de sincèrement tenir à ce qu'elle les rejoigne. Ce n'était peut-être qu'une ruse et elle devrait sans doute se méfier. Mais elle avait bien envie d'y croire. Pourquoi pas, après tout ? Elle pensait valoir plus que ce qu'on imaginait. Ce qui n'était pas bien difficile étant donné le peu de cas qu'on faisait d'elle.


« Je vais m’arranger pour que tu rencontres quelqu’un. »

Lou hocha la tête. Elle était très curieuse et avait bien envie d'en découvrir plus sur la personne que Aaron voulait lui faire rencontrer, mais elle comprenait que sa curiosité serait malvenue. Elle le découvrirait le moment venu, et ce serait très bien comme ça. Autant ne pas se mettre en danger inutilement en en sachant trop tant qu'elle ne serait pas sûre de pouvoir intégrer le groupe dont lui parlait de son interlocuteur.

Elle se contenta donc d'afficher un fin sourire qui voulait dire "merci" à sa manière tout à elle.


« Mais, tu sais… Il n’est pas obligé de savoir que tu ne veux plus le suivre pour le moment. »
Et c'était une perspective qui la soulageait, même si elle était un peu inquiète à l'idée d'appartenir à deux clans antagonistes en même temps, le temps de faire la transition.

...Et d'un autre côté, c'était une perspective assez excitante, elle pouvait bien l'avouer.


"Je reconnais que je préfère ça." avoua-t-elle dans un sourire. "Au moins jusqu'à la fin de ma scolarité." Ce qui lui permettrait de ne pas attendre de l'avoir finie pour se lancer dans le bain. "Après ça, je préfèrerais arrêter de jouer double jeu, je ne sais pas si je vais vraiment être faite pour ça."

Contrairement à lui, visiblement, puisque tout dans leur conversation lui laissait à envisager à présent que son interlocuteur était un espion. Et de talent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 237
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Message#Sujet: Re: La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant    Mar 20 Juin - 15:11

Lou & Aaron
La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant.
Aaron ne pouvait évidemment pas prendre de décision à la place d’Ignatius, mais en même temps il osait quand même avoir un avis. Il se disait que Lou n’avait pas besoin d’affirmer haut et fort qu’elle ne voulait plus suivre Voldemort tout de suite, puisqu’elle était justement dans une position délicate. Elle se trouvait quand même à Poudlard, ce n’était pas évident pour elle de juste s’opposer au « maître ». Et justement, elle était encore à Poudlard et ce n’était pas quelque chose d’anodin. En tout cas, Aaron ne pouvait pas s’empêcher de se dire que justement, elle se trouvait dans une position qui allait peut-être pouvoir les aider. Le jeune homme ne prenait pas de décision à la place de son patron (autant dans sa vie professionnelle que sa vie personnelle d’ailleurs), mais il pensait quand même que ça pouvait se faire comme ça. Lou serait en danger si jamais elle affirmait haut et fort tout de suite qu’elle n’avait aucune envie de continuer suivre les mangemorts. Elle serait forcément sacrifiée très rapidement dans ce cas et ce n’était pas dans le but de l’Hydre. Bien sûr que non, ils n’allaient quand même pas recruter des personnes pour les sacrifier tout de suite. L’Hydre n’était pas comme les mangemorts, chaque membre comptait. Du moins, c’était comme cela qu’Aaron voyait les choses. Il n’avait donc aucune envie que Lou se retrouve en danger à cause d’eux.

Le jeune homme hocha la tête quand la jeune femme affirma qu’elle apprécierait que les choses se passent comme ça, du moins jusqu’à ce qu’elle termine ses études. C’était ça le truc, elle serait forcément une cible idéale et attrapable tant qu’elle se trouvait encore à l’école de magie. Même si, elle confirma ensuite, qu’elle avait envie d’arrêter une fois sortie de l’école, parce qu’elle ne se voyait pas capable de jouer double jeu.

« Tu sais, ce n’est pas si difficile que ça. » Bon, Aaron avait surtout envie de rassurer énormément la jeune femme, qu’elle n’ait pas peur pour le temps qu’elle allait passer à Poudlard et où elle allait donc devoir jouer double jeu. Il ne fallait surtout pas qu’elle s’inquiète, pour ne pas qu’on la découvre. Enfin, en même temps, Aaron ne savait pas encore vraiment le rôle que Lou allait avoir. Même s’il osait croire qu’Ignatius serait de son avis et qu’ils avaient bel et bien besoin de quelqu’un à Poudlard pour leur faire remonter tous les faits et gestes des mangemorts encore à l’école de magie. « Il suffit juste d’être… confiant. »

Ce qui au fond n’était pas vraiment son cas, mais en même temps il n’allait pas dire le contraire à la jeune femme. Au final, pour le moment, Aaron s’en sortait assez bien. Il avait sans doute énormément de chance aussi, parce qu’il parvenait passer inaperçu. C’était sans doute, l’une de ses qualités pour le coup.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...
» ? le vrai héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut...
» La rose n'a d'épines que pour celui qui veut la cueillir. ?PV Nagareboshi Ruika?
» NOLAN ? le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.
» Ïdon ou la Nostalgie de celui qui VEUT rester jeune!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
-