AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Promotion (pv Christopher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1405
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Promotion (pv Christopher)   Mar 22 Mar - 15:40


Pomona avait sentiment que quelqu'un avait joué avec ses entrailles et son estomac pour nouer le tout à l'extrême. Le cœur battant, elle ne cessait de regarder sa montre. Le supplice était rendu plus invivable encore par le fait qu'il avait décidé d'attendre la fin de la journée pour lui parler.

Elle savait que ce ne devrait être que positif. Même si elle ne serait parvenue à rien sans Seth, elle devait tout de même se reconnaître sa part de mérite dans la résolution de l'affaire Colloway, une affaire qui traînait depuis des mois. Le responsable était désormais derrière les barreaux (c'était en tous cas ce que tout le monde, à part les principaux concernés, pensait, et elle en tête, ne réalisant pas que sa première affaire élucidée était aussi une première erreur judiciaire), il écoulerait des jours malheureux à Azkaban... Elle ne devait pas attendre un blâme de la part de son supérieur.

En fait, elle savait pertinemment à quoi s'attendre, et c'était pour cette raison qu'elle se sentait anxieuse à ce point. Si ses espoirs devaient être déçus, elle aurait bien du mal à le supporter.

Son stage devait toucher à sa fin, au terme de cette année scolaire, la suite était simple : soit McDowell décidait de lui donner congé (ou, à la limite, de prolonger son stage), soit il prenait la décision de l'embaucher...

... Et évidemment, Pomona comptait sur la deuxième option. Elle bataillait dur depuis qu'elle avait intégré le département de criminologie du bureau des Aurors. Elle ne ménageait pas ses efforts. Elle donnait le maximum pour ne pas décevoir ses supérieurs, et surtout, pour prouver sa valeur. Elle voulait ce travail, bien plus qu'elle ne l'aurait cru en démarrant son stage.

Ce n'était pas seulement qu'elle avait le goût du travail bien fait, elle se senti investie aux causes qu'elle défendait, d'autant que cela ne pouvait qu'aider la Résistance, qui prenait de plus en plus d'ampleur (ce qui n'était pas un mal, car l'ennemi ne ménageait pas ses efforts de son côté non plus).

Elle but en catimini une gorgée de sa potion revigorante, dont elle abusait à l'excès, mais qui lui permettait de garder la tête sur les épaules. Et qui lui permettait aussi, en de telles circonstances, d'évacuer un peu du stress qu'elle éprouvait. Un peu. Mais pas suffisamment, tout de même. Elle avait toujours le même étau dans le ventre.

Les aiguilles de sa montre défilaient avec une lenteur absurde, et elle n'arrivait plus du tout à se concentrer sur son travail. C'était peine perdue. Elle poussa un profond soupir.

Finalement, dix minutes avant l'heure du rendez-vous, n'y tenant plus, elle vint frapper à la porte du bureau de McDowell. Elle attendit qu'on l'intime d'entrer et ouvrit la porte du bureau.

Son cœur s'emballa de nouveau. Elle n'avait pas tant la crainte des réprimandes que celle d'une amère déception. Quoi qu'il en soit, elle ne pourrait qu'être rapidement fixée.


"Vous avez demandé à me voir, monsieur ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 202
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,48 cm, bois d'if, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Mark Harmon

Message#Sujet: Re: Promotion (pv Christopher)   Mar 29 Mar - 16:42

Quand une affaire donne autant de fil à retordre au bureau des Aurors, vous ne pouvez même pas imaginer quel soulagement cela est que d’apprendre que le fin mot de l’histoire a enfin été trouvé, que l’affaire n’allait pas être classée, et la réputation des Aurors, ternis. Sur le nombre d’affaires que nous avons à gérer au quotidien, il est certain qu’on ne peut pas faire mouche à tous les coups, et qu’il arrive parfois que nous soyons pris au dépourvu. On a beau concentrer toutes nos forces et nos meilleurs éléments sur une enquête, elle pourra ne pas aboutir, parce que certains criminels sont tout simplement plus malins. C’est désagréable à reconnaître, mais c’est le cas, les Aurors ne sont pas infaillibles, même des Aurors chevronnés comme moi. J’avais été convaincu que l’affaire Nemesis Colloway connaîtrait le même sort. Il faut dire que nous avons sérieusement piétiné, et pendant un long moment. Et pourtant… Pourtant, oui, l’affaire est aujourd’hui résolue, et le criminel, Lanteric, purge présentement sa peine derrière les barreaux d’Azkaban. Et ce n’est pas à un Auror chevronné que nous devons cette belle prise (même si le travail de Seth Beresford, que j’estime beaucoup, a dû faire une partie du travail), mais à une jeune femme qui n’est même pas encore Auror. Pomona Fitz, ma stagiaire, la nièce d’Henry et ma protégée, a prouvé, et très largement, qu’elle était à la hauteur de toutes les attentes que j’avais fondé en elle.

Mon choix la concernant était fait depuis bien longtemps. En tant que criminologue, n’ayant pas la nécessité d’aller sur le terrain, je comptais bien griller certaines étapes pour lui retirer son grade de stagiaire et en faire une criminologue à part entière du bureau. J’ai attendu sa période d’essai (celle que je me suis fixé sans la prévenir, et qui était donc d’un an), et avant ce terme, elle a donné la meilleure preuve à tout le bureau qu’elle avait sa place en son sein. Je l’y aurais acceptée quoi qu’il en soit, bien sûr, mais ma décision est à présent incontestable et irréversible.

Quand elle passe la porte de mon bureau, je la gratifie d’un sourire que je veux rassurant. Je ne veux pas qu’elle s’imagine que je veuille faire d’elle la cible de l’une ou l’autre remontrance, ce n’est pas ça du tout. Comment peut-elle le penser alors qu’elle est parfaitement irréprochable ? Eh bien, demandez-lui. Je n’invente rien, elle m’a vraiment l’air anxieuse. Bien plus que nécessaire, vraiment, parce que je n’ai pas de reproches à lui faire, moi, je suis vraiment fier d’elle. Et pour une fois, je compte bien le lui prouver avec peut-être moins de distance que celle que j’ai l’habitude de lui adresser (je suis fautif dans l’affaire, il faut bien que je l’admette aussi, quand même.

-Installe-toi, Pomona, je t’en prie.
Fais-je en lui désignant la chaise vacante face à mon bureau. Tout d’abord, je tenais à te féliciter pour l’affaire Colloway. Ton travail est celui que nous attendons de tous les criminologues émérites de ce département.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1405
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Promotion (pv Christopher)   Mar 5 Avr - 12:42


-Installe-toi, Pomona, je t’en prie.


La jeune femme s'exécuta et prit place sur la chaise en face du bureau de son supérieur hiérarchique. Elle tentait d'afficher autant de décontraction que possible, mais elle avait bien du mal à ne pas témoigner de son stress actuelle.

Si la jeune femme était capable d'un véritable self-controf et savait parfaitement dissimuler ses émotions en temps normal, il n'était sans doute pas très difficile, en cet instant, de comprendre qu'elle appréhendait de savoir ce que son interlocuteur avait à lui dire. Quand bien même les nouvelles devraient normalement aller en sa faveur, elle devrait entendre pour savoir, voir pour croire. Elle craignait la déception, tout simplement.

En cet instant, elle ne pouvait absolument pas douter du fait qu'elle tenait vraiment à appartenir à ces bureaux. Elle ne l'aurait pas cru tout d'abord, mais elle était totalement investie dans son travail de criminologue elle en oubliait ses aspirations d'ethnologue et d'écrivain. Elle s'était donné à fond pour une enquête pour laquelle elle avait à peine été rémunérée... Elle avait sa place là, elle ne voulait pas être ailleurs.


-Tout d’abord, je tenais à te féliciter pour l’affaire Colloway. Ton travail est celui que nous attendons de tous les criminologues émérites de ce département.


Pomona baissa légèrement les yeux. L'humilité n'était pas forcément le for de Pomona, qui considérait avoir conscience de ses forces et de ses faiblesses, mais elle en faisait preuve en cet instant, parce qu'elle avait beaucoup d'estime pour Christopher McDowell, et que ces compliments avaient donc un véritable impact sur elle.

Un sourire s'afficha sur son visage, néanmoins, et elle se détendit. Si son supérieur ne s'était jamais plaint, il ne l'avait jamais félicitée non plus. Et il ne se contentait pas de la félicitait, il observait son travail comme digne d'un "criminologue émérite". Donc non stagiaire, n'est-ce pas ? Pomona aimait en tous cas l'entendre de cette manière. Difficile de considérer que ce n'était pas bon signe.

"Merci beaucoup."
répondit-elle, toujours ce fin sourire aux lèvres. "Mais c'était avant tout un travail d'équipe. Sans le soutien de M. Beresford, je ne serais certainement pas parvenue à élucider cette affaire."

Elle n'essayait pas de minimiser le travail qu'elle avait effectué, mais elle ne comptait pas tirer la couverture à elle. D'autant plus que la jeune femme pensait vraiment ce qu'elle disait.

Elle ne l'aurait pas forcément cru, mais elle aimait travailler avec Seth, en fait... au-delà de leur travail commun, c'était sa présence, qu'elle aimait. Mais c'était quand même le genre de détails qu'elle ne donnerait pas à son interlocuteur. Elle pensait que ses propos ne minimiseraient pas son travail. Après tout, au sein du bureau des Aurors, il fallait savoir travailler en équipe, non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 202
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,48 cm, bois d'if, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Mark Harmon

Message#Sujet: Re: Promotion (pv Christopher)   Lun 2 Mai - 17:07



Les remerciements de Pomona, j'en entendais toute la sincérité. En même temps, connaissant la jeune femme et ayant deviné son anxiété, je me doute qu'elle espérait mes louanges sans trop attendre après eux de crainte d'être déçue (même si elle était le plus souvent bien plus sûre d'elle que cela). Elle n'avait vraiment pas de raison de s'en faire, pourtant. Personne, au sein de ces bureaux, ne pourrait remettre en cause le travail acharné qu'elle a effectué, pour des résultats véritablement impressionnants (en vérité, il y a erreur sur la personne, mais même si je devais découvrir cela, je ne lui en tiendrais pas rigueur, les preuves étaient vraiment confondantes). Personne n'attendait autant d'une simple stagiaire. Personne ou presque. Moi, j'en espérais autant de sa part. Ce n'est pas pour rien que je l'ai placée sur l'affaire Colloway, une affaire épineuse, même si c'était sous la judicieuse supervision de Seth Beresford, que je tiens en grande estime. Je reconnais son potentiel, Henry ne m'avait pas menti à son sujet. Je ne demandais qu'à le voir enfin s'exprimer. J'aurais pu lui concéder sa promotion bien avant. Cela fait très longtemps que j'en ai l'intention, en toute honnêteté, je souhaitais seulement assister à un coup d'éclat de sa part, et elle est loin de m'avoir déçu.

-Je transmettrai ces compliments à Beresford
, affirmai-je dans un léger sourire. Je pense en effet que vous formez une équipe efficace.

Et ce n'était pas une moindre affaire, quand on parlait de Beresford. Pour moi, il était le meilleur élément au sein du bureau des Aurors à l'heure actuelle. Mais on ne pouvait pas lui reconnaître un esprit d'équipe. Raison pour laquelle j'avais jusqu'ici renoncé à lui accoler un partenaire. Jusque maintenant. Apparemment, Pomona et Seth forment une bonne équipe, et je serais curieux de les revoir à l'oeuvre, afin de m'assurer que, une fois encore, j'ai eu le compas dans l'oeil (en même temps, avec leurs caractères très similaires, ça ne pouvait que passer ou casser).

-Je compte vous placer sous sa supervision, dans un premier temps.
dis-je alors, préparant, l'air de rien, le terrain. Si, bien sûr, vous acceptez d'intégrer notre équipe.

Voilà, les mots étaient lâchés. Ils n'avaient rien de particulièrement surprenant, je pense. Voilà un moment que je pensais à l'embaucher parmi nous, et vu l'investissement de la jeune femme au sein de son stage, je ne pense pas qu'elle envisage une autre option non plus. La jeune femme était faite pour être Auror, elle avait ça dans le sang, elle ne devait pas passer à côté de sa voie. Si elle devait décliner, maintenant (mais je ne le pensais pas), je lui forcerai la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1405
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Promotion (pv Christopher)   Mer 4 Mai - 14:51

-Je transmettrai ces compliments à Beresford. Je pense en effet que vous formez une équipe efficace.

Transmettre ces compliments à Seth n'était même pas en soi vraiment nécessaire puisque Pomona, pourtant avare en louanges, s'était surprise à les transmettre d'elle-même à son supérieur après qu'ils soient parvenus à résoudre l'enquête épineuse qui lui valait ce rendez-vous tout officiel avec le chef du département de criminologie du bureau des Aurors.

Néanmoins, elle se permit de hocher doucement la tête, comme en remerciement et en approbation. Elle aussi devait bien constater que Seth et elle avaient su former une équipe réellement efficace.

Elle avait un bon moment affirmé que ce métier au sein du bureau des Aurors ne saurait pas lui convenir, maintenant, elle découvrait qu'elle avait fait erreur et que ses réflexions d'avant contredisaient ses considérations d'aujourd'hui, au-delà du fait que son sens personnel de la justice se soit largement aiguisé par la force des choses.

Oui, elle avait prétendu vouloir devenir écrivain ou ethnologue, et cette ambition restait dans un coin de sa tête malgré tout, mais tout ce qu'elle reprochait à la fonction qu'elle occupait à ce jour ne s'était pas vraiment confirmé.

Elle avait, par exemple, assuré qu'elle était bien trop misanthrope et indépendante pour savoir fonctionner en équipe. Pour autant, sur une enquête comme celle de Colloway, elle ne serait arrivé à rien sans la juste répartition des tâches qu'ils s'étaient attribués et un esprit d'équipe... bien à eux... Bon, le fait que son coéquipier ait été Seth et pas quelqu'un d'autre y était certainement pour beaucoup, mais en tous cas, si elle devait vraiment encore mettre des barrières à ses ambitions, elle ne saurait plus lesquelles trouver à ce stade.

-Je compte vous placer sous sa supervision, dans un premier temps.

Cette remarque, bien qu'elle ne le montra pas tant que ça (elle se contentait, comme toujours, d'intérioriser), avait de quoi lui plaire pour plusieurs raisons : parce qu'elle était loin de détester la perspective de pouvoir faire équipe avec Seth de nouveau d'une part, et parce que ce que sous-entendait cette remarque était plutôt clair.

Il lui offrait un poste. Elle attendait que les termes soient clairement énoncés, mais elle n'avait vraiment plus aucun doute à ce stade (elle en avait déjà bien peu avant, mais suffisamment pour s'angoisser toute seule quand même).


-Si, bien sûr, vous acceptez d'intégrer notre équipe.


Comme s'il pouvait vraiment en douter encore à ce stade précis. Oui, bien sûr, qu'elle tenait à intégrer l'équipe !

Elle attendait cette opportunité depuis un moment, déjà, et si elle s'était à ce point démenée sur l'affaire Colloway, outre le fait que c'était toujours sa manière scrupuleuse de faire, c'était qu'elle tenait vraiment à ce poste, comme elle n'aurait pas cru cela possible de prime abord la première fois qu'elle avait été présentée à son interlocuteur, par l'intermédiaire de son oncle.

"Ce serait un véritable honneur pour moi."
affirma-t-elle souriant, cette fois, peut-être plus sincèrement qu'on ne l'avait jamais vu sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 202
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,48 cm, bois d'if, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Mark Harmon

Message#Sujet: Re: Promotion (pv Christopher)   Jeu 14 Juil - 11:19



Il est bien rare de voir Pomona Fitz sourire. En fait, depuis que Henry me l'a présentée en me demandant de lui trouver une place au ministère en tant que stagiaire, il me semble ne pas l'avoir vu le faire une seule fois, pas même au cours de notre premier entretien d'embauche. Pour autant, je ne m'en était pas formalisé alors, bien au contraire, d'autant que moi-même je restreins mes sourires au strict minimum. J'ai tout de suite vu en elle une jeune femme d'une grande intelligence et d'un grand pragmatisme, le genre de personne qui se refusera à se montrer trop expansif, qui découvre beaucoup des autres sans rien dévoiler d'elle-même, et c'est en partie ce qui m'a convaincu de lui laisser une chance. Bien sûr, les recommandations chaleureuses de son oncle ont joué leur rôle aussi, mais je ne lui aurais pas laissé sa chance si je ne l'avais pas crue apte d'aller loin. Et elle l'a fait, a prouvé à plus d'une reprise qu'elle était capable et avait volonté de réussir. Ce visage fermé, c'était l'assurance de ne pas la voir transcendée, dépassée par les tensions et émotions fortes qui sont monnaie courante dans notre métier, qu'on soit un Auror chevronné ou simple stagiaire en criminologie.

Mais stagiaire, Pomona ne l'est justement plus. Je n'en attendais pas moins d'elle. Elle confirme avec enthousiasme, et ce sourire qui en dit plus long que quoi que ce soit d'autre, qu'elle accepte de devenir un membre à part entière de l'équipe, avec tout ce que cela implique de responsabilité. Son sourire est communicatif, un autre étire doucement mes lèvres face à sa réaction. je suis avare en compliments, mais je suis tout de même convaincu que cette jeune femme ira très très loin. Elle a en tous cas la motivation et les capacités. Je suis convaincu, vraiment que je viens de faire le bon choix. Il ne reste donc plus qu'à veiller au respect de certaines formalités et elle pourra prendre ses marques définitives au sein du ministère, que je l'espère ne pas voir quitter de sitôt. D'autant que, en ce qui concerne le bureau des Aurors, ceux qui le quittent définitivement on tendance à le faire les pieds devant, et cela arrive même aux personnes qui, comme moi techniquement (même si l'Ysbrid a changé la donne), ne vont pas sur le terrain.

-C'est ce que j'espérais vous entendre dire. Vous pourrez observer les formalités administratives à l'accueil. En attendant...
Je sors un dossier du tiroir de mon bureau. Nous pouvons donc discuter de votre premier travail officiel, qu'en dites-vous ?

Je doute fort, à ce stade, qu'elle trouve quoi que ce soit à y redire, mais je guette malgré tout sa réponse. C'est agréable de voir la vie de quelqu'un que l'on apprécie prendre un nouveau tournant. Surtout quand on y a contribué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1405
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Promotion (pv Christopher)   Mer 24 Aoû - 14:35


-C'est ce que j'espérais vous entendre dire. Vous pourrez observer les formalités administratives à l'accueil.

Pomona hocha la tête pour ce qui était de respecter les conventions administratives. C'est sûr, elle avait hâte de signer tout ça pour intégrer très officiellement l'équipe. Tant qu'elle n'aurait pas signé, elle aurait toujours une certaine appréhension, comme la crainte que l'occasion lui passe sous le nez, pour une raison ou pour une autre.

C'était ce qu'il espérait l'entendre dire. En même temps, elle était convaincue qu'il savait d'avance qu'elle ne répondrait pas par la négative. Après tout, il était le plus brillant analyste de l'esprit humain qu'elle connaissait, rien ne lui échappait. Ses émotions n'auraient pas pu lui échapper non plus.

Oui, évidemment qu'elle était d'accord, voilà bien longtemps qu'elle ne se leurrait plus et qu'elle avait relégué ses anciennes ambitions à l'arrière-plan et sans vraiment de regrets d'ailleurs. Elle songeait à Henry. Elle était convaincue que son oncle avait prémédité que ce métier serait fait pour elle, c'était pour cela qu'il avait parlé d'elle à M. McDowell, peut-être aussi parce qu'il ne lui souhaitait pas sa vie... aléatoire d'écrivain, même s'il était un autre homme que Pomona admirait.

Quoi qu'il en soit, elle était décidée, et quelque part, elle se disait que c'était bel et bien son destin. La Résistance en était la preuve, non ? D'accord, elle n'aurait jamais créé ce groupe sans Miyria (qui lui manquait terriblement, d'ailleurs), mais tout de même, c'était devenu sa vocation, son dessein, et cela se poursuivait dans tous les aspects de sa vie. Elle était peut-être plus férue de justice qu'elle ne l'aurait crue elle-même.


-En attendant...


Pomona observa avec la plus grande curiosité le dossier que le directeur de la brigade de criminologie venait de présenter à son regard. Elle avait très envie de s'en emparer et de le feuilleter sur-le-champs. Mais elle se contenait. Ce n'était pas le moment de griller complètement ses chances. Surtout que la jeune femme n'avait encore rien signé, on ne sait jamais.

Elle attendit donc, fébrile comme elle l'était rarement. Elle le voyait bien, un nouveau chapitre de sa vie (véritablement mouvementée) était en train de s'écrire.


-Nous pouvons donc discuter de votre premier travail officiel, qu'en dites-vous ?


Pomona, bien sûr, hocha la tête, parce qu'elle était vraiment impatiente de savoir sur quelle première affaire elle allait travailler. Elle était vraiment enthousiaste et elle faisait de son mieux pour ne pas trop le montrer. Elle qui, d'ordinaire, était pourtant peu expansive...


"Avec plaisir"
, répondit-elle donc qui, cette fois, n'avait pas besoin de le feindre, ce plaisir. "De quoi s'agit-il ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 202
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,48 cm, bois d'if, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Mark Harmon

Message#Sujet: Re: Promotion (pv Christopher)   Lun 5 Sep - 16:48


Voilà donc qui est enfin fait. Pomona fait à mes yeux partie de l'équipe depuis un moment déjà, même si rien n'avait été officialisé jusqu'alors. Si j'avais pensé différemment, jamais je ne lui aurais imputé les responsabilités que je lui ai accordées. Je lui accorde, à vrai dire, plus de confiance qu'à certains autres Aurors du ministère, pourtant perçus comme de bons éléments (bien sûr, je pense à Gwendall pour commencer, mais il n'est pas le seul... même si je ne me rend pas bien compte pour l'heure que je donne le champ libre à quelqu'un qui n'est pas particulièrement mieux et dont je refuse de reconnaître le caractère perturbé). Elle saura parfaitement s'intégrer auprès des autres. Pas tant parce que je lui imagine une grande sociabilité ou un réel esprit d'équipe (je pense l'avoir suffisamment bien cernée de ce point de vue-là), mais parce qu'elle saura se montrer forte de ses opinions, assumer ses choix et ses points de vue et ne pas se laisser marcher sur les pieds. Et l'air de rien dans notre domaine, ce n'est pas une mince affaire, et cela peut forcer l'admiration. D'autant plus chez quelqu'un d'aussi jeune que Pomona, qui après tout n'a même pas vingt ans encore mais a déjà une plus grande maturité que bon nombre de mes pairs. C'est d'ailleurs avec un réel enthousiasme et ce que je ne peux que percevoir que comme une sincère volonté de s'investir qu'elle finit par me répondre, avec toute la détermination du monde, qu'elle est prête à en apprendre plus sur le premier cas qu'elle va avoir à traiter. Tout en lui tendant le dossier, je lui fais donc un topo sur la situation.

-Myriam O'Riordan. Sorcière de 32 ans, serveuse aux Trois-Balais. Retrouvée chez elle, en état de choc, grièvement blessée. Son agresseur lui a fait subir un sortilège d'amnésie. Elle n'a plus le moindre souvenir de la nuit de son agression. Ce qui, bien sûr, n'arrange pas nos affaires.


Mais qui rendait également la situation plus intéressante pour Pomona, car il y avait là de quoi dresser un profil psychologique intéressant, je pense. Personne n'a encore touché à l'affaire, elle aura carte blanche en même temps que toute ma confiance. Mais je ne lui en dis rien pour le moment. Je veux tout d'abord avoir son regard sur l'affaire, départi de toute considération autre que les informations qu'elle a sous les yeux. J'attends ses questions et observations sans mot dire, convaincu que, une fois n'est pas coutume, elle ne saura jamais qu'agréablement me surprendre quoi qu'il puisse en être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1405
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Promotion (pv Christopher)   Mar 13 Sep - 13:26


Pomona consulta avec attention le dossier qui était à sa disposition. Pour le moment, la jeune femme n'avait pas grand chose, comme information, mais en vérité, elle préférait cela.

La jeune femme devait avouer que sans vouloir forcément une deuxième enquête Colloway (quelque chose d'un peu moins épineux pour commencer n'était pas forcément un mal. Même pas du tout. Et pourtant, elle n'était pas au bout de ses surprises), elle aimait le challenge et avait envie de prouver sa valeur en tant que criminologue en chair et en os.

Elle aurait vraiment du pain sur la planche quoi qu'il en soit, vu le peu qu'elle possédait pour le moment, et ça lui convenait très bien. Elle imprima mentalement la moindre information qui passait sous ses yeux dans son esprit, tandis que Christopher lui expliquait la situation et ce sur quoi elle devrait enquêter concrètement.


-Myriam O'Riordan. Sorcière de 32 ans, serveuse aux Trois-Balais. Retrouvée chez elle, en état de choc, grièvement blessée. Son agresseur lui a fait subir un sortilège d'amnésie. Elle n'a plus le moindre souvenir de la nuit de son agression. Ce qui, bien sûr, n'arrange pas nos affaires.


En effet, résoudre cette affaire n'allait pas être des plus simples. Une victime qui ne se souvenait plus de rien, ce n'était pas des plus simple. Mais c'était tout l'intérêt de l'affaire, et Pomona appréciait que celui qui était très officiellement son supérieur hiérarchique dorénavant lui fasse suffisamment confiance pour la penser capable de mener cette affaire de front.

Au moins avait-elle un avantage, au passage, la victime était tout de même encore vivante. Elle pourrait donc l'interroger. Sans doute pas réveiller ses souvenirs, mais une vivante avait plus de chance de parler qu'un mort enterré six pieds sous terre. Même si ça l'obligerait à parler sur le terrain... et elle n'aimait pas particulièrement cela, mais Pomona devinait que ce devait être une sorte de mise à l'épreuve.

"Très bien"
, affirma-t-elle d'un ton assuré pour lui prouver que la situation serait sous contrôle entre ses mains. "Est-ce que..." C'était sans doute précipité, mais tant pis. "je peux me mettre au travail tout de suite ?"

Elle devait bien avouer qu'elle avait très envie de se mettre à l'ouvrage tout de suite et d'entrer dans le vif du sujet, d'autant qu'elle avait le sentiment que tout avait été dit.

"Une fois que j'aurais complété toutes les formalités nécessaires, bien sûr."

Car après tout, elle n'avait toujours rien signé d'officiel. Mais elle bouillonnait d'impatience et avait bien du mal à le cacher.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 202
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,48 cm, bois d'if, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Mark Harmon

Message#Sujet: Re: Promotion (pv Christopher)   Dim 25 Sep - 14:43


Je fixai le visage de ma protégée, qui était désormais également mon employée, sans véritablement savoir ce que je voulais y lire. Je savais, depuis que je la connaissais, qu'elle faisait partie de ces personnes aux émotions indéchiffrables sans être pour autant absentes qui pourraient faire qu'on la confonde avec l'un de ces criminels qu'elle serait amenée à pourfendre. La différence est souvent mince, entre les deux, cela se constate chez beaucoup d'Aurores, il faut savoir faire preuve de détachement et d'un sang-froid à toute épreuve si l'on ne veut pas se laisser dépasser par les situations auxquelles on peut se voir confronté. J'avais perçu cela chez elle dès son entretien au ministère. Et dès lors, j'avais été convaincu, sincèrement convaincu, qu'elle deviendrait un élément de choix. J'en ai eu la preuve durant chaque jour de son stage. J'en ai encore la preuve aujourd'hui. Même aujourd'hui plus que jamais. Car son attitude est exactement celle que j'espérais voir chez elle en lui offrant ce poste, en lui proposant ce dossier, qui n'était pas des plus simple pour un début, mais pour lequel elle obtiendra aisément un résultat, j'en suis sûr et certain. Elle examina le dossier avec attention, et quand elle leva les yeux vers moi, je ne pus qu'être convaincu qu'elle se donnerait au-delà de ses limites pour faire ses preuves, mais aussi au nom de la justice. Cette soif de justice, je ne sais que la reconnaître chez elle, celle qui m'anime moi aussi, celle qui m'a invité à rejoindre l'Ysbridion après m'être promis, pourtant, passé l'épisode des Warden, que je ne retournerais jamais sur le terrain. Elle sembla hésiter quand elle prit la parole pour me poser une nouvelle question, cette question me fit sourire, d'ailleurs, je reconnaissais bien là son énergie, sa force de conviction, son envie de se mettre à l'ouvrage quoi qu'il puisse advenir. Elle pouvait se mettre au travail tout de suite, bien sûr. Elle le devait même. C'était exactement l'attitude que j'attendais d'elle, et la voyant l'adore, je ne suis en rien surpris, mais satisfait, car je suis sûr de mon choix, certain d'avoir vu en elle sa vraie valeur, et peut-être même plus qu'elle n'est capable de s'en soupçonner elle-même.

-Vous le pouvez, et même vous le devez
, approuvai-je dans un signe de la tête, laissant le dossier à ses bons soins. Je ne doute pas qu'elle en fasse le meilleur usage possible. Notre secrétaire à l'accueil vous conduira jusqu'à votre nouveau bureau, j'espère qu'il vous plaira.

Tout avait déjà été préparé avant qu'elle accepte. Je ne doutais pas une seule seconde du contraire, et si il avait refusé, j'aurais employé des trésors d'arguments pour la convaincre de rester. Pomona a l'âme d'une Auror, d'une criminologue (et encore, ce que je finirai par apprendre sur elle viendrait je confirmer sans détours et sans doutes possibles), je n'aurais pas laissé passer cette chance.

-N'hésitez pas à venir me parler si vous avez la moindre question.


Et je ne doute pas qu'elle le fera, même si je pense que Pomona est davantage du genre à trouver ses solutions par elle-même. Cette fois-ci ne fera pas exception, j'en suis convaincu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Promotion (pv Christopher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mario Andresol parle de la 18e promotion de police
» Nouvelle promotion de 702 policiers
» Promotion X (08.02.10)
» Spider Juice. {Christopher Dawkins}
» Le Député Jude Charles Faustin prône la promotion des produits locaux
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
-