AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On ne s'appuie que sur ce qui résiste. (June)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1016
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: On ne s'appuie que sur ce qui résiste. (June)   Lun 25 Avr - 11:57

June & Harry
On ne s'appuie que sur ce qui résiste.
Rien n'était fait encore au bureau des Aurors pour qu'Harry puisse envisager d'y travailler, mais le jeune homme avait bon espoir. Il savait qu'il pouvait compter sur Minerva McGonagall pour lui donner un coup de main, pour appuyer sa candidature. Avec cette main tendue, le jeune homme ne voyait pas pourquoi il ne pourrait pas entrer au ministère pour une formation, puis un stage chez les Aurors. Le seul moyen d'y entrer, le meilleur moyen d'approcher de Voldemort et de le tuer. Parce que c'était bien le but de toutes ces manœuvres, de tous ces mensonges... Harry avait mentit à la plupart de ses amis, il avait mentit à la fille qu'il aimait, parce qu'il considérait qu'ils ne pouvaient pas se permettre de partir de cette époque sans avoir arrêté Voldemort, considérant en partie que ses amis ne le comprendraient pas. C'était idiot, bien sûr, et maintenant le jeune homme en payait les conséquences. Les mensonges ne duraient pas, c'était évident, Ginny avait donc appris ce qu'il avait fait. Elle savait qu'ils auraient pu rentrer, mais que le survivant avait décidé pour tout le monde qu'ils ne rentreraient pas. Il en payait donc les conséquences de tout cela. Et il n'avait plus qu'une idée en tête, arrêté Voldemort le plus vite possible.

S'il considérait avoir la moindre chance de le vaincre, le jeune homme aurait peut-être déjà essayé la confrontation contre Jedusor directement. Sauf qu'il savait qu'il n'avait pas la chance d'y parvenir, qu'il ne pouvait pas le faire pour le moment. Et en même temps, plus le temps passait, plus Voldemort et ses sbires devenaient puissant. La marque des ténèbres apparaissaient de plus en plus, même si le mot mangemort n'était pas encore apparu dans le grand public. Harry savait que les choses étaient bien plus sérieuses maintenant que le jeune homme avait quitté l'école de magie et qu'il pouvait donc assouvir son pouvoir en dehors de Poudlard. C'était pour cette raison qu'il tenait à entrer au bureau des Aurors, afin de pouvoir avancer dans sa lutte en espérant qu'elle ne dure pas trop longtemps. Mais par chance, les voyageurs pouvaient encore compter sur la résistance (si on considérait qu'Harry pouvait encore compter sur les voyageurs). Sauf que pour ça, le jeune homme devait attendre et encore attendre. Et il avait un peu le sentiment de tourner en rond. Raison pour laquelle il se trouvait actuellement sur le chemin de traverse, à flâner ici et là. Il n'avait pas vraiment de raison de s'y trouver, contrairement à la masse d'élèves de Poudlard qui venaient faire leurs achats scolaires pour l'année suivante. Mais il tournait en rond chez lui - enfin, ce qui servait aux voyageurs de chez eux pour le moment - alors autant qu'il prenne un peu l'air. Même s'il ne savait pas vraiment à quoi ça allait lui servir, puisque ça ne l'empêchait pas de cogiter. Il pensait à Voldemort, Ginny, ces deux années passées dans le passé qui donnaient de plus en plus le sentiment de ne servir à rien. Perdu ainsi dans ses pensées, ce ne fut pas bien étonnant qu'il percute une autre personne.

« Désolé ! » Lança-t-il avant de lever son regard sur la personne, une jeune femme, qu'il venait de percuter. « Oh Gallagher, excuse-moi, je ne t'avais pas vu. »

Il connaissait June oui, un peu, parce qu'ils avaient partagé la même maison à Poudlard depuis son arrivé dans le passé. Même si maintenant, le jeune homme ne faisait plus partie des élèves de l'école de magie.
Code by Gwenn


Dernière édition par Harry Potter le Jeu 7 Juil - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 578
Humeur :
25 / 10025 / 100

En couple avec : Andreï

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme et plume d'hippogriffe, 23,7cm
Camp: Neutre
Avatar: Sarah Bolger

Message#Sujet: Re: On ne s'appuie que sur ce qui résiste. (June)   Sam 28 Mai - 1:06



On ne s'appuie que sur ce qui résiste

Passer l'été dans la maison où elle avait grandie, où son père l'avait élevée, était encore plus compliqué que June ne l'avait cru. Les souvenirs ne cessaient jamais de naître dans son esprit et, lorsqu'elle pensait en avoir fait le tour, son cerveau ne manquait pas d'en trouver de nouveaux, plus douloureux les uns que les autres. Non pas que cette existence en ces lieux avait été ponctuée de souffrance – elle avait su s'en infliger à elle même, certes, mais ça c'était une autre histoire – mais chaque souvenir ravivait la mémoire de son père et elle se rendait compte qu'elle avait bien failli oublié son visage au détriment de sa vengeance. Elle avait été si concentrée sur le fait d'atteindre celle qui avait fait bien plus qu'atteindre son père qu'elle avait fini, sans s'en rendre compte, par mettre en retrait l'essence même de sa vengeance. Oh elle n'avait pas oublié une seule seconde que la mère Armyanski avait mis fin aux jours de son géniteur, mais c'était l'amour qu'elle portait à ce dernier qu'elle avait bien failli oublier. Elle se rendait compte à présent à quel point les actes des autres pouvaient être néfastes sur nous-même et elle développait de plus en plus la volonté d'empêcher que toute cette merde arrive à d'autres personnes encore.

June s'efforçait de faire face du mieux qu'elle pouvait aux souvenirs qui renaissaient en elle lorsqu'elle se trouvait dans la bâtisse familiale. Il suffisait parfois d'un craquement du parquet pour qu'elle revoit son père y marcher, un chocolat chaud fièrement installé dans sa main à son intention. Il lui fallait se réapproprier son passé et non plus se montrer lâche face à la souffrance qu'il entraînait en elle. Cette souffrance était nécessaire, elle la rendait bien plus vivante qu'elle ne l'avait été depuis la mort de son père, là où elle avait rejeté toute autre émotion que celle que le besoin de vengeance avait fait naître en elle. Certes, l'arrivée d'Andreï dans son existence avait bien entamé ce travail sur soi, mais il lui restait encore beaucoup à faire. Une fois rechargée de ses souvenirs, elle pourrait sereinement accomplir son but – puisque tuer la meurtrière faisait bel et bien toujours partie du plan – et ce sans perdre une trop grosse part d'elle même. Pour autant, il y avait des moments où elle avait besoin de prendre l'air, de s'échapper de tout cela pour ne pas se sentir noyer, et l'unique occupation qu'elle avait trouvé pour cela depuis le début de l'été était de se rendre au chemin de traverse. Non pas qu'elle ait particulièrement envie de s'acheter ses fournitures pour l'année scolaire prochaine, même si le moment était sans doute venu de s'en inquiéter, mais ce lieu était suffisamment familier pour qu'elle se contente de mettre son cerveau sur off et de marcher au hasard. Et, le tout combiné, de percuter encore une fois quelqu'un. Décidément, ça devenait une habitude.

- Potter, répondit-elle dans un léger sourire, soulagée de ne pas avoir à s’énerver. Non pas que s'énerver était nécessaire, mais June avait l'énervement facile, c'était bien connu. Pas de problème, ajouta t-elle en réponse à ses excuses, je regardais pas où j'allais moi non plus. June ne connaissait pas particulièrement bien Harry. Ils avaient eu l'occasion de discuter de temps à autre dans la chambre commune des Gryffondor, mais ils n'avaient jamais tissé de lien. Tout ce qu'elle savait à son sujet, c'est qu'elle ne le détestait pas, et c'était plutôt un bon point. Un suffisamment bon point pour qu'elle entame une conversation. Tu comptes refaire une septième année finalement ? demanda t-elle en référence à sa présence sur le chemin de traverse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camelot-age-sombre.forumactif.org/
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1016
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: On ne s'appuie que sur ce qui résiste. (June)   Jeu 7 Juil - 16:42

June & Harry
On ne s'appuie que sur ce qui résiste.
Ce n’était guère étonnant de croiser des élèves de l’école de magie sur le chemin de traverse pendant l’été, c’était l’occasion de faire le plein des fournitures scolaires. Il valait même mieux s’y prendre assez tôt pour éviter la foule, que le jeune homme n’appréciait pas plus que cela. Alors, Harry ne fut pas bien étonné de croiser June. Il ne savait évidemment pas pour quelle raison elle s’y trouvait, si cela avait un rapport avec les achats scolaires ou pas, mais il n’était pas étonné. Même si la probabilité qu’il bouscule une personne de sa maison était quand même assez petite. Les deux rouges et ors (Harry n’était plus à l’école de magie techniquement, mais il resterait à jamais un Gryffondor) ne se connaissaient pas bien, ils avaient eu l’occasion de discuter parfois dans la salle commune, mais il était évident qu’on ne pouvait pas dire qu’ils se connaissaient. Ils étaient des camarades de maison seulement. Mais en même temps, Harry avait toujours eu une bonne impression avec la jeune femme, alors autant qu’il tombe sur elle. Elle n’était pas une amie, mais elle n’était pas une présence désagréable. Et le jeune homme devait bien avouer qu’il appréciait de croiser la route d’une personne qui n’avait aucun reproche à lui faire, puisque ces derniers temps tout le monde (sauf Hermione) avait une bonne raison de lui en vouloir. Il avait eu besoin de respirer un peu en se rendant au chemin de traverse, autant qu’il le fasse en croisant des personnes agréables.

June affirma qu’elle ne regardait pas non plus où elle marchait, autant dire qu’il n’y avait aucun fautif dans cette bousculade. Bon, en même temps, il n’y avait pas mort d’homme non plus. Mais ça arrangeait bien le survivant qu’elle prenne ses excuses sans demander plus. La jeune femme lui demanda alors s’il refaisait une septième année finalement. Sur le moment, Harry ne vit pas bien pourquoi elle lui disait ça tout d’un coup, avant de comprendre qu’elle devait croire qu’il faisait ses achats scolaires et donc que c’était pour cette raison qu’il se trouvait sur le chemin de traverse. Effectivement, il y avait quand même plus d’élève que d’adulte dans les rues en ce moment.

« Non, pas du tout. »
Répondit-il dans un fin sourire. « Je ne sais pas trop comment j’ai fait, mais j’ai obtenu des notes plutôt correct à mes examens. » Autant dire que le jeune homme n’avait pas vraiment d’intérêt à rester à Poudlard. Mais même s’il avait raté ses examens, il serait partie quand même. Comme Ginny avait décidé de partir, ce qu’elle devait regretter finalement. Enfin, ce n’était pas le moment de penser à elle. « Je vais intégrer une formation pour devenir Auror. » Le jeune homme attendait simplement que cette formation commence pour entrer dans le vif du sujet. « Tu es venue faire tes achats pour l’école toi ? »

June n’était pas en dernière année comme lui, alors elle allait forcément avoir besoin de les faire à un moment donné. C’était peut-être ce qu’elle faisait déjà.
Code by Gwenn


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

On ne s'appuie que sur ce qui résiste. (June)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Pour un sursaut de la presse haïtienne
» Leçon de raffût....avec démonstration à l'appui....
» Le premier ministre suédois Reinfeldt appuie Obama
» [Île du Shuriken ] La chute d'une étoile
» Détail de la mission "Appuie contre Thoros"
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-