AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
Ginny Weasley
▌ Messages : 524
Humeur :
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Right_bar_bleue

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Empty
Message#Sujet: Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)   Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Icon_minitimeJeu 12 Mai - 23:31


Elle n'avait pas la moindre idée de quoi faire ou d'où aller, tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle ne pourrait pas supporter de passer une seconde de plus dans le "repère des voyageurs temporels" en faisant comme si de rien n'était. Là, vraiment, c'était au-dessus de ses forces. Elle avait déjà trop attendu, rongé son frein en espérant que la vérité que son petit ami (ex, plutôt, sans doute...) lui refusait sans arrêt éclaterait. S'il lui avait parlé, s'il avait eu ce courage... Elle ne pouvait pas affirmé qu'elle lui aurait pardonné à coup sûr, la trahison était trop grande, mais elle aurait pu admettre que ce n'était qu'une erreur et qu'il la regrettait sincèrement. Mais non, il avait fallu qu'il la confronte. Apparemment, il n'en avait rien à faire, ça lui était égal. Ou pas, mais c'était forcément un peu comme ça qu'elle voyait les choses. Il les avait laissé dans le pétrin, et au moment de prendre une décision décisive et importante pour eux tous, la première personne vers laquelle il s'était tourné, ce n'était pas elle, c'était sa meilleure amie. Par moments, elle comprenait que son frère soit jaloux de la complicité que Harry partageait avec sa meilleure amie. C'était pas loin d'être la même chose pour elle, là...

Gin' ne savait pas trop ce qu'elle devait faire, là, maintenant. À un moment donné, il faudrait bien qu'elle revienne avec le reste des voyageurs, ils étaient trop importants pour elle, et cette nouvelle année qui leur était imposée, il fallait qu'ils l'affrontent ensemble. Et puis, même si la situation était compliquée et même si elle lui en voulait à mort, Gin' était toujours amoureuse de Harry. Merde. Ça faisait tellement longtemps qu'elle avait des sentiments pour lui que ça en devenait presque ridicule. Elle aurait voulu être forte pour lui en vouloir dignement. Mais quand même, elle aurait presque envie de lui pardonner juste pour pouvoir être avec lui. Sauf que non. Non seulement elle avait sa fierté, mais en plus, revenir, ce serait cautionner ce que Harry et Hermione leur avait fait, et non, elle ne le cautionnait pas. Elle était un peu partie sur un coup de tête, c'est vrai. Elle avait fourré le peu d'affaires qu'elle avait dans un sac et elle avait claqué la porte sans dire le moindre mot et sans se retourner. Pour aller où ? Pour commencer, elle n'en savait rien. Elle avait avancé à l'aveuglette sans du tout savoir où ses pas pourraient bien la mener. Puis, au final, elle avait pensé à sa famille. Oui, elle n'avait plus ses frères (bon à part Ron, mais là on repassera) et ses parents n'étaient pas nés encore... Mais ses grands-parents... Si Gin' n'avait jamais été très complice avec sa grand-mère, qu'elle avait toujours trouvé un peu trop... froide et sévère, elle était très complice avec Septimus. Bon, d'accord, pour l'instant, elle n'était rien pour lui, mais tant pis. Elle avait besoin de voir un visage ami, même s'il devait avoir cinquante ans de moins. Elle se ferait peut-être rembarrer, mais il fallait qu'elle tente. Alors elle décida de se rendre jusqu'à l'appartement où ils devaient déjà habiter. En frappant à la porte, elle prit une grande inspiration. Elle ne présumait pas plus de leur réaction que de la sienne, pour tout dire. Mais elle voulait tenter le coup.


_________________
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Ginny_13

<3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 548
Humeur :
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Empty
Message#Sujet: Re: Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)   Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Icon_minitimeVen 13 Mai - 11:57


Trop rares étaient, aux yeux de Cedrella, les moments qu’elle avait les loisirs de passer seule auprès de son fiancé. Oh, elle savait que Septimus faisait tout son possible pour concilier une vie professionnelle de plus en plus prenante et chronophage (et pour cause, elle avait bien conscience qu’il se donnait toute cette peine dans l’espoir qu’elle ne manque de rien… si ce n’est de lui, un peu), et leur toute nouvelle vie de couple. Elle lui en demandait certainement trop. Elle avait toujours été d’un naturel exigeant, il faut dire. Pour cause, on lui avait, en grandissant, donné l’impression qu’elle pouvait obtenir tout ce qu’elle désirait en ne faisant que le demander. Pourrie gâtée, elle n’avait jamais manqué de rien, c’est vrai. Sauf que c’était vers ce que sa famille ne lui aurait jamais accordé que son désir le plus profond et le plus sincère avait fini par se rendre. Elle ne devrait pas demander plus que ce qu’elle avait déjà, elle l’intégrait progressivement, tentait de plonger ses regrets aux oubliettes, pour tout simplement apprivoiser sa nouvelle vie. Ce n’était pas toujours si simple, malheureusement… Quand il n’était pas là, forcément, elle ruminait, et le nombre de ses amis étant pour le moins restreint, elle peinait quelque peu à trouver de nouveaux repères qui sachent la rassurer. Ceci dit, il suffisait de moments comme celui qu’elle vivait là, où elle pouvait profiter pleinement de la compagnie de Septimus, pour qu’elle parvienne à négliger ses problèmes et à se concentrer sur ce qu’il y avait de plus exceptionnel dans sa vie nouvelle. Ce qui, à soi seul, savait estomper tout le reste, parce que quand elle était en compagnie de son fiancé, elle oubliait absolument tout le reste, elle comprenait, tout simplement, que ce à quoi elle accordait définitivement trop d’importance n’en avait en réalité pas la moindre. Il n’y avait que lui qui puisse avoir de l’importance à ses yeux.

Pour cette raison, les moments qu’ils passaient ensemble, elle les considérait comme sacrés, et elle n’appréciait pas vraiment qu’ils puissent être écourtés ou contrariés. Malheureusement, elle n’allait pas être exaucée, cette fois. Cedrella était bien tentée de ne pas ouvrir la porte de l’appartement et de tout simplement ignorer la personne qui se trouvait de l’autre côté de la porte, d’autant qu’ils n’attendaient personne, mais elle eut la faiblesse d’aller voir, malgré tout, par pure curiosité.
…Le tout pour que son regard tombe finalement sur une jeune femme, une adolescente, même, plutôt, à la chevelure d’un roux aussi flamboyant que celle de son cher et tendre. Une jeune fille qu’elle se jurait n’avoir jamais rencontré auparavant, même si quelque chose en elle, sans qu’elle puisse vraiment déterminer quoi, lui était étrangement familier.

-C’est pour quoi ?
demanda-t-elle sans vraiment se montrer amène ou agréable, ou encore décocher un sourire.

C’est qu’elle n’était déjà pas un cadeau en soi, c’est certain, mais encore moins quand on la tirait si brutalement de son cocon, surtout quand ce « on » était une personne que Cedrella ne connaissait ni d’Ève, ni d’Adam.


_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Septimus Weasley
▌ Messages : 433
Humeur :
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Right_bar_bleue

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Empty
Message#Sujet: Re: Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)   Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Icon_minitimeDim 19 Juin - 23:36

Cedrella & Septimus & Ginny
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ?
Septimus profitait pleinement des moments qu’il pouvait passer seul en compagnie de sa fiancée. Ces derniers temps, depuis qu’ils vivaient ensemble en fait, le jeune homme passait énormément de temps à travailler afin de subvenir à leurs besoins. C’était à double tranchant, parce qu’il passait du coup moins de temps avec Cedrella. Mais son salaire n’était pas bien grand et le moindre Gallion supplémentaire était une bonne chose. Parce que Cedrella vivait une vie de luxe autrefois, avant de s’installer avec lui et qu’il voulait quand même lui offrir une vie sans trop de contrainte. Parce qu’elle en avait déjà énormément avec le fait de l’aimer, de vouloir l’épouser, au lieu de suivre la voie que ses parents avaient installés pour elle devant elle. Il n’avait pas envie d’ajouter du trouble à son existence, même si au final, son absence se faisait sentir. Le jeune homme en avait parfaitement conscience, il se rendait bien compte qu’il n’était pas forcément assez présent pour sa fiancée. Mais il faisait de son mieux, pour que tout soit parfait. Il avait envie que leur vie soit parfaite, la vie qu’ils pouvaient partager tous les deux alors que le destin en avait voulu autrement à la base. Tant qu’ils étaient ensemble, de toute façon, ils ne pouvaient qu’être heureux non ? Septimus voulait vraiment le croire, lui en tout cas était heureux dès qu’il se trouvait en compagnie de sa fiancée.

Sauf que ces moments où il pouvait se contenter de profiter de la compagnie de sa fiancée, semblait parfois être mis à l’épreuve. Comme en cet instant précis, où ils passaient la soirée tranquillement ensemble chez eux et qu’une personne frappa à la porte. Septimus n’attendait personne et il se doutait que ce n’était pas le cas de sa fiancée non plus, puisqu’elle n’avait plus vraiment grand monde dans son entourage capable de venir les déranger à l’improviste. Cedrella fut la première à se diriger vers la porte et à l’ouvrir. Septimus aurait pu rester en retrait, mais quand Cedrella questionna l’invité que le jeune homme ne pouvait pas encore voir, il décida de s’approcher. Visiblement, elle ne connaissait pas « l’intrus ». Septimus s’approcha donc de la porte à son tour, venant s’installer derrière Cedrella et posa donc son regard sur la rouquine qui se trouvait sur le pas de la porte. Le jeune homme ne la connaissait pas, il n’avait aucune idée de qui pouvait bien être cette adolescente, mais il y avait quelque chose, dans son regard, sur son visage, dans les cheveux de feu qu’elle portait et qui ressemblait tant à ceux de sa famille, qui lui semblait si familier.

« On se connaît ? »

Septimus savait que non, parce qu’il n’avait vraiment aucun souvenir d’avoir déjà croisé cette jeune femme. Mais en même temps, il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir un sentiment de déjà-vu. Et puis, en un sens, si cette jeune fille se trouvait sur le pas de leur porte, c’était qu’elle devait les connaître non ?
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Ginny Weasley
▌ Messages : 524
Humeur :
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Right_bar_bleue

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Empty
Message#Sujet: Re: Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)   Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Icon_minitimeMar 9 Aoû - 0:28

Des trucs franchement bizarres, c'est clair que Ginny en avait vécus, dans sa vie, et pas qu'un peu. Elle avait été possédée par l'esprit machiavélique d'un journal intime qui l'avait poussé à massacrer des poulets (c'est sûr que dit comme ça), elle avait survolé Londres à dos de sombral, elle avait voyagé dans le temps... Mais là, maintenant, tout de suite, quand même, et ça même si c'était elle qui l'avait voulu, elle avait franchement l'impression de vivre le moment le plus bizarre de son existence, ou en tous cas dans le top 5. On lui avait ouvert, et c'était juste... enfin, difficile à décrire. C'était bien ses grands-parents. Septimus et Cedrella Weasley avaient changé en cinquante ans, c'est sûr, mais elle les reconnaissait quand même. Quelque chose dans le trait de leur visage, leur attitude, même leur voix... Gin' se sentit tout à coup intimidée. C'était complètement dingue... Pourquoi elle était venue là, déjà ?
... Ah oui, oui, c'est vrai...

Elle s'était rendue au premier endroit qui lui était venu à l'esprit, sans trop réfléchir, elle avait voulu se tourner vers la seule famille qu'elle se connaissait ici (Ron mis à part), mais en même temps, elle n'avait vraiment pas réfléchi à ce qu'elle allait leur dire, elle avait suivi une impulsion, elle avait besoin d'aide et besoin de les voir. Mais c'est vrai que réfléchir à un petit speech n'aurait pas été du luxe, sûrement. Bon, parce que ouais, elle voulait bien croire que "Bonjour, je suis votre petite-fille venue du futur", ça allait peut-être pas des masses les convaincre. Son regard se posait successivement sur Cedrella et Septimus. La première avait déjà cette espèce d'aura de froideur que Gin' n'avait jamais trop apprécié chez elle. Quand à Septimus, si elle ne se retenait pas, elle lui sauterait dans les bras juste dans l'espoir de l'entendre lui dire que tout allait bien se passer. Mais bon, il fallait être réaliste. Elle allait devoir trouver mieux que ça si elle ne voulait pas qu'on lui claque la porte au nez.

"Je suis désolée de venir frapper chez vous comme ça, personne ne m'a ouvert avant vous."
Elle tenta de mettre de l'émotion dans ses propos, elle faisait de l'impro totale. Pas sûr que ça fonctionne. "Je suis partie de chez moi, j'ai nulle part où aller..."

C'était même pas complètement faux. Elle était effectivement partie du QG des voyageurs, ne savait pas où aller, et n'avait aucune envie de revenir, pas maintenant en tous cas. Cette histoire lui faisait encore beaucoup trop mal, elle avait beaucoup de choses à encaisser, il fallait qu'elle prenne de la distance. Elle espérait que ses grands-parents la prendraient en pitié. Enfin, surtout Septimus. Cedrella, elle n'y croyait pas trop.




_________________
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Ginny_13

<3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 548
Humeur :
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Empty
Message#Sujet: Re: Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)   Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Icon_minitimeJeu 11 Aoû - 22:51

Qu'est-ce qu'une jeune femme, d'apparence ni égarée, ni désœuvrée, faisait-elle devant leur porte ? Cedrella s'attendait à tout moment à ce que la rouquine se lance dans un speech commercial pour tenter de lui vendre un truc ou l'autre... d'autant que Septimus non plus ne semblait pas connaître son interlocutrice, même si la question qu'il posa pouvait laisser supposer qu'il avait un doute. D'un autre côté, il y avait de quoi. Septimus lui aurait tout à coup appris que l'intruse était une parente éloignée, elle n'aurait eu aucun mal à la croire. C'était plus flagrant encore quand son regard passait de l'un à l'autre. Elle comprenait mieux ce sentiment de familiarité... Même si ce ne devait être que le fruit du pur hasard. Et en effet, ce l'était visiblement, puisque la demoiselle, qui semblait assez gênée, leur apprit qu'elle n'avait nulle part où aller. Elle avait frapper à plusieurs portes, et personne n'avait répondu (Cedrella commençait à se dire qu'ils auraient dû suivre cet exemple), et ils étaient les seuls à avoir répondu présent. Regrettable, sûrement. Ils avaient donc affaire à une fugueuse. Génial. Cedrella tourna rapidement son regard vers Septimus. Loin d'avoir envie de se montrer attendrie ou compatissante, elle avait bien envie d'affirmer que ce n'était pas leurs affaires. Mais connaissant le caractère bien plus généreux et conciliant de son futur époux, elle doutait fort qu'il adopte son point de vue.

-Vous feriez bien d'aller retrouver vos parents, jeune fille
, répliqua-t-elle sans se montrer réellement enthousiaste et à peine agréable. Certes, ce qui arrivait à cette gosse était sans doute redoutable, mais elle n'avait pas la moindre envie de perdre son temps ou de compatir trop longtemps au sort de la jeune fugueuse. Quoi qu'il ait pu se passer, cela ne mérite pas que vous passiez la nuit dehors, n'est-ce pas ?

C'était sa manière à elle de lui affirmer qu'elle ne lui serait d'aucune aide, et si elle était trop sévère et froide, peut-être (c'était un peu sa marque de fabrique, en même temps), Septimus parviendrait peut-être à pondérer quelque peu son propos. En même temps, ils n'allaient pas s'amuser à héberger tous les jeunes désœuvrés qui frappaient à leur porte, pas vrai ? Parce que c'était bien ce qu'elle cherchait, cette rouquine. C'était en tous cas ce que pensait Cedrella. Elle n'avait nulle part où aller, elle cherchait sans doute un endroit où squatter et de braves gens à pigeonner pour la loger et la nourrir à l'œil. Aucune de ces perspectives n'était engageante à ses yeux, loin s'en faut, et elle avait d'autant moins envie de se montrer et agréable et conciliante qu'elle n'avait pas envie de sacrifier sa soirée avec son futur époux à la jeune inconnue, si familière pouvait-elle leur sembler.

_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Septimus Weasley
▌ Messages : 433
Humeur :
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Right_bar_bleue

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Empty
Message#Sujet: Re: Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)   Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Icon_minitimeVen 30 Sep - 11:11

Cedrella & Septimus & Ginny
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ?
Les yeux de cette jeune femme lui était vraiment familiers, il avait le sentiment de voir les yeux Weasley c’était dingue. S’il n’avait pas connaissance des membres de sa famille, il aurait pu croire qu’elle en faisait partie et d’ailleurs, pendant un temps, il s’était dit qu’elle allait lui annoncer qu’elle était un membre de sa famille. Les yeux bleus et les cheveux roux n’étaient pas exclusivement Weasley, mais quand même, il y avait vraiment un air familier. Et c’était bien parce qu’ils faisaient partie de la même famille, qu’elle était leur descendante, mais il était évident qu’ils n’allaient pas l’apprendre maintenant. D’ailleurs, elle leur annonça qu’elle venait de partir de chez elle et qu’ils étaient les premiers à lui ouvrir la porte. C’était donc un pur hasard s’ils se trouvaient devant eux en cet instant précis. En même temps, il n’y avait aucune raison que ça soit autrement, même si Septimus ne pouvait vraiment pas s’empêcher de penser à cet air familier. Comme quoi, il ne s’y était vraiment pas attendu.

En attendant, ils avaient donc une jeune femme « sans domicile » devant leur porte. Cedrella reprit la parole en affirmant qu’elle ferait mieux de retourner voir ses parents, d’un ton froid qu’il lui connaissait si bien. Si sa fiancée savait se montrer douce, elle était quand même bien plus froide en général. Une chose que Septimus aimait chez Cedrella, même s’il se rendait bien compte qu’il la changeait un peu au fil du temps. Du moins, son attitude était différente avec lui, mais il n’attendait pas à ce qu’elle soit différente avec les autres. Et donc, sa fiancée fit « gentiment » comprendre à la jeune femme qu’elle devrait retourner chez elle, parce qu’elle n’avait aucune envie de l’héberger. Puisque c’était bel et bien cela que la rouquine attendait.

« Elle ne mérite pas de passer la nuit dehors non. » Répliqua-t-il en tournant son regard vers Cedrella, sachant parfaitement qu’elle n’allait pas aimer ce qu’il s’apprêtait à faire. Il la connaissait assez pour anticiper ses réactions, mais elle le connaissait suffisamment pour savoir qu’il ne pouvait pas se montrer indifférent devant cette jeune femme. Qu’elle lui donne l’impression de la connaître ou non d’ailleurs, il était généreux c’était comme ça. Même si bien sûr, le jeune homme aurait bien aimé pouvoir profiter de la soirée avec la femme qu’il aimait. « Entre. »

Dit-il alors à l’adresser de Ginny, dont il ignorait encore le nom d’ailleurs, s’approchant d’elle pour l’inviter à entrer avant de fermer la porte derrière elle. S’il ne « forçait » pas un peu les choses, il craignait que Cedrella la laisse à la porte. Même s’il savait que sa future épouse n’était pas quelqu’un de foncièrement mauvais, elle était quand même beaucoup moins avenante. C’était dans son caractère, cela venait évidemment de son éducation. N’importe qui trouverait sa place chez les Weasley, ce n’était pas la même chose chez les Black.

« Je vais te servir du thé, tu vas nous raconter un peu ce qui t’arrive. Peut-être qu’on peut t’aider. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Ginny Weasley
▌ Messages : 524
Humeur :
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Right_bar_bleue

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Empty
Message#Sujet: Re: Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)   Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Icon_minitimeDim 2 Oct - 22:17

Cedrella fut la première à s'exprimer, sèche et glaçante. Eh bien... merci pour l'accueil, très franchement ! Bon, d'un autre côté, c'est vrai qu'elle était une ado venue de nulle part qui venait demander asile chez eux et pouvait très bien avoir pour ambition de les cambrioler ou de les assassiner dans leur sommeil. Elle reconnaissait bien là la froideur proverbiale de sa grand-mère, dont elle avait gardé des restes même dans le futur (qu'elle avait encore envie d'appeler son présent, même si elle y croyait de moins en moins quand même), et elle s'en sentait déjà agacée. Pas sûre qu'elle réussirait à supporter de vivre sous le même toit qu'elle à la longue, même si elle était tout de même contente de la retrouver, elle, un membre de sa famille... À part Ron, évidemment. Bon, encore fallait-il qu'elle l'accepte sous son toit, et ça c'était pas gagné. Cedrella ne demandait qu'à la voir retourner chez elle. Sauf que c'était exclu. Même s'ils la foutaient dehors, elle ne retournerait pas au QG des voyageurs temporels (duquel ils allaient forcément déménager à un moment ou à un autre), trop de fierté peut-être, mais il n'y avait pas que ça. Elle avait besoin de faire le point, elle n'y arriverait pas en restant avec les autres, et encore moins auprès de Harry. Elle ne répondit rien à la jeune femme et fut bien content que Septimus prenne le relai de son côté.

Ah ! Elle le reconnaissait bien là. Le cœur sur la main, toujours prêt à faire des efforts, à soutenir les autres, à les encourager, à les aider. Il était resté comme ça, et elle avait compté sur le fait qu'il le serait déjà en venant frapper à cette porte. Apparemment, elle avait eu raison. Elle avait encore plus envie de se précipiter dans ses bras pour lui témoigner sa reconnaissance. Mais son petit doigt lui disait que ce serait vraiment la pire idée au monde, alors tant pis, elle allait garder les grands élans d'affection pour plus tard. Quand elle leur apprendrait la vérité, peut-être ? Oui, possible... elle n'était pas tout à fait décidée encore. Elle ne se voyait pas leur cacher la réalité éternellement, mais la faire accepter, ça, c'était une autre paire de manche. Ça n'avait pas encore l'air judicieux. Si déjà elle arrivait à se faire héberger, ce serait un bon début. Et ça avait l'air bien partie. La générosité de Septimus faisait une fois de plus des miracles, et il l'invita à rentrer. Ginny s'exécuta immédiatement dans un sourire, même si elle savait que rien n'était gagné. Alors qu'elle s'installait à l'intérieur, elle comprenait qu'elle allait devoir se trouver une histoire aussi convaincante que possible pour rester sur son avantage. Elle allait devoir inventer au fur et à mesure, elle n'avait rien planifié. Elle était nulle en improvisation, il faut bien l'admettre.


"J'en peux plus des conflits, des cris, des mensonges, tout ça... c'est au-dessus de mes forces"
, répondit-elle. Sa voix avait réussi à prendre quelques accents de vérité, parce que c'était vrai, elle était fatiguée des perpétuels conflits, des mensonges des siens... Pour elle, les voyageurs étaient sa famille, alors ça revenait totalement au même, au final.

_________________
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Ginny_13

<3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 548
Humeur :
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Empty
Message#Sujet: Re: Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)   Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Icon_minitimeLun 3 Oct - 18:50


Cedrella adorait Septimus. C'était au-delà de ça, même, elle l'aimait comme une folle, et ce en dépit de leurs évidentes divergences de caractère... et en cet instant, elles se manifestaient puissamment. Elle l'adorait, oui, et en grande partie pour les raisons qui faisait de lui un être si différent d'elle-même... mais à certains instants, elle apprécierait vraiment que son futur mari lui ressemble davantage. Sa générosité à toute épreuve était agréable, touchante, c'est vrai, mais à certains moments, elle était tout de même un peu trop... excessive. Est-ce qu'ils allaient vraiment inviter cette jeune fille chez eux ? Ils ne savaient absolument pas qui elle était, elle pouvait bien leur faire les yeux doux et prétendre être totalement démunie, ce pouvait tout à fait être un tissu de mensonges... Et ce n'était pas parce que ces yeux et toute sa personne lui étaient étrangement familiers que ça devait changer quoi que ce soit. Normalement... Mais Septimus avait manifestement pris sa décision, et quand il demanda à la jeune fugueuse d'entrer sans attendre son avis, Cedrella sut qu'elle avait perdu la partie (si on pouvait appeler ça un jeu), elle ne pouvait pas revenir sur ce que Septimus avait dit et la mettre à la porte, maintenant, c'est sûr.

Dans un soupir, elle rejoignit donc le salon pendant que la jeune femme faisait de même et que Septimus s'affairait à lui servir du thé. Là, maintenant, tout de suite, elle aurait vraiment aimé pouvoir avoir une conversation yeux dans les yeux avec son fiancé sans risque que l'intruse l'entende. Au-delà du fait qu'elle aurait largement préféré passer sa soirée et sa nuit seule avec lui, elle n'était toujours pas convaincue du bien-fondé de sa décision. Qu'il ait le cœur sur la main, soit, c'était admis, mais ils ne savaient rien des motivations de cette personne, ils ne pouvaient pas juger de son honnêteté, et d'ailleurs, quand elle leur appris pour quelle raison elle avait quitté son domicile, elle se montra trop laconique pour qu'ils puissent réellement savoir. Malgré tout, son propos eut le don de calmer un peu Cedrella. Parce qu'il y avait de la sincérité dans sa voix. Et parce que si quelqu'un était capable de comprendre ce que cela faisait de vivre au sein d'un cercle familial oppressant et malsain, c'était bien elle. Cedrella était tentée de demander plus de précisions à la rouquine, mais finalement, elle se retint, se contentant de pousser un léger soupir.

-Bon...
Elle marqua une légère pause, tourna son regard vers Septimus. Elle n'était vraiment pas convaincue de ce qu'elle s'apprêtait à dire, mais si sa décision se prenait sur le tard, elle était de toute façon certaine que son futur mari, lu, avait fait son choix dès les premiers mots qu'elle leur avait adressé. Elle pouvait bien faire quelques concessions... Mais elle resterait vigilante, quand même. Je suppose que tu peux rester ici pour cette nuit... mais pour cette nuit seulement, il ne fallait pas abuser non plus. Comment tu t'appelles ?

_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Septimus Weasley
▌ Messages : 433
Humeur :
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Right_bar_bleue

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Empty
Message#Sujet: Re: Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)   Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Icon_minitimeLun 5 Déc - 12:20

Cedrella & Septimus & Ginny
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ?
Septimus savait parfaitement qu’il risquait d’agacer Cedrella en acceptant que la jeune rouquine s’installe chez eux, pour la nuit au moins, alors qu’elle était visiblement contre. D’accord, il comprenait qu’ils ne pouvaient pas non plus ouvrir leur porte à n’importe qui, mais en même temps ils ne pouvaient pas la laisser dehors. Le jeune homme ne se voyait vraiment pas refermer sa porte sur la jeune fille qui semblait perdu, la poussant à passer la nuit dehors. Donc oui, il ne pouvait pas s’empêcher de l’inviter à entrer, quand bien même Cedrella n’allait sans doute pas apprécier. Mais il était comme ça, il n’y pouvait rien. Au fond, le rouquin espérait que sa fiancée aimait suffisamment ce côté-là de sa personnalité pour passer outre son agacement. Quand la rouquine reprit la parole, pendant que Septimus était en train de servir une tasse de thé à tout le monde, pour expliquer les raisons de son départ, il était encore plus évident qu’ils ne pouvaient pas la laisser tomber. Ils n’avaient pas vraiment de raison de lui venir en aide, ils n’avaient pas vraiment d’intérêt à le faire non plus, mais le jeune homme ne se voyait pas faire autrement. Les propos de l’inconnue n’étaient pas très explicite en soit, ils ne savaient toujours rien de sa situation, mais Septimus comprenait bien que c’était compliqué. Ils ne pouvaient pas la laisser tomber et il était persuadé que sa fiancée penserait la même chose au vu de ce qu’elle avait vécu avec sa propre famille.

Cedrella poussa un soupir, Septimus la connaissait par cœur pour savoir qu’elle aurait tout donné pour que la soirée ne tourne pas dans ce sens. Mais en même temps, il voyait dans son regard qu’elle changeait légèrement d’avis. Le rouquin adressa un léger sourire à sa fiancée, avant que celle-ci ne finisse par accepter qu’elle rester dormir cette nuit. Le jeune homme se doutait qu’elle n’accepterait pas qu’elle reste plus longtemps et ce n’était pas forcément le but, mais en même temps ils ne savaient pas vraiment de quoi demain allait être fait. En tout cas, Septimus appréciait vraiment que Cedrella accepte, même si elle le faisait à contre cœur. La preuve qu’elle faisait des efforts en lui demandant comment elle s’appelait. Septimus devait bien avouer qu’il était curieux de savoir. Il y avait tellement un air familier sur son visage, dans ses yeux, mais il savait qu’elle ne faisait pas partie de sa famille. Du moins, il pensait que c’était bel et bien le cas. Il ne pouvait donc pas s’empêcher de se demander qui elle était. Et puis, ainsi, ils allaient peut-être parvenir à l’aider. Visiblement, la jeune fille avait des soucis avec sa famille, Septimus se demandait qui était donc cette famille. C’était sans doute idiot, mais il ne pouvait pas s’empêcher de se dire que sa famille était du genre de celle de Cedrella. Dans une famille comme les Weasley, on n’avait pas ce genre de souci après tout non ? Oui, bon peut-être quand même.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Ginny Weasley
▌ Messages : 524
Humeur :
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Right_bar_bleue

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Empty
Message#Sujet: Re: Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)   Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Icon_minitimeMer 14 Déc - 0:03

Ginny avait un peu craint que son faible argumentaire, dans lequel elle n'exposait aucun fait (pour la simple et bonne raison qu'elle ne le pouvait pas) fasse un flop magistral et qu'il ne parvienne en tout cas pas à convaincre ses grands-parents... Cedrella, surtout, qui n'était décidément pas très accueillante. Sa froideur n'était pas arrivée sur le tard, visiblement, il suffisait de la voir pour le comprendre. Gin' se disait que si elle avait la moindre chance que le couple veuille d'elle, elle le devrait à son grand-père, qui devrait pour cela batailler avec son acariâtre épouse (fiancée ?... Elle ne savait même pas s'ils étaient déjà mariés). Mais finalement, elle avait dû toucher un point sensible, et en se payant le risque de ne même pas s'en rendre compte, car Cedrella, même si sembla être à contrecoeur, finit par céder et proposa qu'elle reste pour la nuit. Un sourire se posa sur les lèvres de la rouquine en entendant cette bonne nouvelle. En frappant à leur porte, elle n'avait vraiment pas été sûre de son coup, mais elle avait visiblement bien fait. Ça la rassurait. Ça la rassurait d'autant plus qu'elle avait vraiment besoin de renouer avec ses racines. Bien sûr, une nuit ne suffirait pas, et elle ne savait pas du tout comment les choses allaient se passer par la suite, mais elle trouvait que c'était déjà un bon début. Une victoire qu'elle allait mériter à force de mensonge, car bien sûr, maintenant, le couple voulait connaître le nom de leur jeune squatteuse.

"Désolée, je me suis même pas présentée."
Et en fait, elle ne s'en rendait compte que maintenant. La jeune femme hésita. Elle mourait d'envie de se présenter sous son vrai nom, mais ce n'était pas une bonne idée. Même si elle n'avait pas envie de mentir, elle utilisa donc son alias. "Je m'appelle Meredith Striff." Elle marqua une pause, elle savait qu'elle allait devoir faire pas mal de ronds de jambe pour se faire accepter dans ce foyer où elle s'incrustant sans vergogne. "Merci, vraiment, pour tout ce que vous faites pour moi. Je vous le promets, je ne prendrai pas de place, et je vous aiderai, s'il faut quelqu'un pour faire le ménage, la vaisselle, tout ce que vous voulez. J'peux être un parfait petit elfe de maison."

Elle avait dit ça sans y réfléchir, elle se disait seulement maintenant que les Weasley n'avaient pas vraiment eu de raison de penser qu'elle était une sorcière avant cela... Gin' ne savait pas trop si c'était une bourde ou pas. Elle aimait mieux qu'ils soient au courant, dans le fond. Ça ferait au moins un secret en moins, pour elle, et ce n'était rien, parce qu'elle allait vraiment devoir se retenir pour ne pas dire tout ce qu'elle avait en tête et qui la démangeait vraiment beaucoup.

_________________
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Ginny_13

<3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 548
Humeur :
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Empty
Message#Sujet: Re: Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)   Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Icon_minitimeMer 14 Déc - 18:01


La jeune squatteuse daigna enfin se présenter, et son nom ne lui disait absolument rien. Bon, il n'y avait pas la moindre raison pour qu'elle la connaisse, après tout... mais il y avait l'histoire qu'elle lui racontait, même si lacunaire, et qui lui faisait penser à la sienne, et ce sentiment de familiarité qu'elle éprouvait quand elle posait les yeux sur elle... elle avait envisagé l'idée, certes bancale, mais pourquoi pas, qu'elle ait appartenu à l'une des familles de sangs-purs qu'elle avait finalement voulu fuir. Cela aurait pu expliquer qu'elle frappe à leur porte, ce n'aurait pas été un hasard. Mais finalement, il fallait croire que si. Cedrella n'avait jamais entendu parler de la famille Striff (elle aurait clairement plus tilté si la jeune femme avait décliné sa véritable identité - quoi qu'elle n'y aurait pas cru, tout simplement), ce n'était donc jamais qu'une coïncidence. Cedrella n'était donc pas spécialement plus avancée, même si elle appréciait quand même de connaître le nom de celle qui s'arrogeait le droit de dormir sous leur toit, même l'espace d'une nuit.

...Enfin, pour peu que cela dure seulement une nuit, car Cedrella avait quand même le désagréable pressentiment que la dénommée Meredith avait l'intention de les "gratifier" de sa présence plus longtemps que ça. Elle se faisait peut-être des idées, mais elle avait quand même très clairement le sentiment que la jeune fugueuse n'avait pas dans l'intention de crécher un court laps de temps avant de revenir la queue entre les jambes chez ses parents. C'était ce qui l'avait touchée chez elle après tout : cette lassitude, ce besoin véritable de s'éloigner des siens parce qu'ils lui étaient devenus nocifs. C'était réellement ce qu'elle voyait en elle. Même si elle n'avait pas la moindre certitude quant au fait que Meredith soit complètement honnête avec eux et ne s'amuse pas, plutôt, à sérieusement les mener en bateau. Après tout, elle n'avait toujours pas dit grand-chose de son histoire, tout bien considéré. Le fait que la demoiselle affirme être prête à s'acquitter de tâches ménagères et tout ce qui s'ensuivait en compensation de l'hébergement n'avait pas non plus de quoi la rassurer quant à la durée de son séjour. ce n'est pas qu'elle serait contre l'idée de disposer d'un nouvel elfe de maison (c'était bien une chose qui lui manquait de son ancienne vie, ça), mais...
...Attendez...

-Tu es une sorcière ?
demanda-t-elle alors, ce qui était une question complètement rhétorique. C'était un peu gros, comme hasard, non ? Est-ce qu'elle avait vraiment frappé à elle ne savait combien de portes avant d'atterrir devant chez eux ? Ou bien est-ce qu'elle était venue intentionnellement ? Et dans ce cas, qu'est-ce que ça pourrait bien vouloir dire ? ...Tu as vraiment frappé à notre porte par hasard ? demanda-t-elle alors, ne pouvant s'empêcher d'afficher son scepticisme.

_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Septimus Weasley
▌ Messages : 433
Humeur :
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Right_bar_bleue

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Empty
Message#Sujet: Re: Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)   Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Icon_minitimeMer 8 Fév - 14:51

Cedrella & Septimus & Ginny
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ?
La jeune rouquine qui se trouvait donc chez Septimus et Cedrella s’appelait donc Meredith Striff. Le jeune homme ne connaissait pas du tout ce nom, ce qui était évidemment normale. En même temps, si Ginny avait donné son vrai nom, qu’elle avait affirmé être une Weasley, il ne l’aurait pas cru. Parce que forcément, le rouquin connaissait tous les Weasley. Il valait donc mieux – si elle voulait vraiment un endroit pour dormir – qu’elle se contente de son alias. Le jeune homme ne réagit pas spécialement sur le moment, apprendre son nom ne changeait pas grand-chose. Mais au moins, le couple connaissait maintenant le prénom de la jeune femme qui allait donc passer une nuit, ou plus chez eux. Quelque chose disait à Septimus qu’elle allait quand même rester plus longtemps qu’une seule nuit. Cedrella n’allait surement pas apprécier, mais le sorcier ne se voyait pas vraiment remettre à la rue leur squatteuse, tant qu’elle ne se sentait pas prête à rentrer chez elle (ne se doutant donc pas que cette situation allait s’éterniser). Même si ce n’était évidemment pas facile et que le couple allait avoir du mal à se trouver seul maintenant. Mais bon, ils ne pouvaient quand même pas abandonner Meredith. Et puis, la jeune femme semblait vraiment motivée à prendre le moins de place possible, elle voulait même aider à faire les tâches ménagères. C’était vraiment appréciable de sa part, elle n’était pas du tout forcée de le faire. Mais le jeune homme se disait que ça pouvait, en plus, aider sa fiancée. Même si ça prouvait que la jeune femme n’était pas prête de rentrer chez elle. Et puis elle parla d’elfe de maison.

Septimus comprit en même temps que sa fiancée que Meredith était une sorcière. Il n’eut d’ailleurs pas le temps de réagir que Cedrella prenait déjà la parole pour lui poser la question, qui n’attendait pas de réponse puisqu’il était évident que si elle parlait d’elfe de maison, c’était qu’elle était une sorcière. Sans grande surprise, Cedrella demanda alors si Meredith avait vraiment frappé à leur porte par hasard. Septimus ne pouvait pas vraiment le lui reprocher, alors que l’idée lui traversait aussi l’esprit. Mais il se montrait bien moins soupçonneux pour autant, ou disons plus ouvert. Le rouquin n’avait pas spécialement envie que sa fiancée change d’avis simplement parce que Meredith était une sorcière.

« Il y a plein de sorcier dans le coin. » Affirma-t-il alors, comme pour défendre un peu la jeune femme, même s’il n’avait aucune raison de le faire normalement. Au contraire, il ne connaissait rien de Meredith, donc il n’était pas bien placé du tout pour prendre sa défense. Mais il le fit et il continua même. « Et puis, c’est une bonne chance qu’elle soit une sorcière non ? » Demanda-t-il en tournant son regard vers Cedrella. « Au moins, on n’a pas besoin de se cacher. »

Le rouquin préférait largement voir les choses positivement. Si la jeune femme était du monde magique, ils n’allaient pas avoir besoin de cacher leur pouvoirs.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Ginny Weasley
▌ Messages : 524
Humeur :
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Right_bar_bleue

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Empty
Message#Sujet: Re: Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)   Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Icon_minitimeMar 7 Mar - 0:36

Le mot "elfe de maison" était sorti tout seul, sans vraie arrière-pensée, c'était une question d'habitude, en fait. Gin ne fréquentait jamais de moldus, elle n'en connaissait pas, d'ailleurs, ou juste de loin, alors elle ne risquait pas de faire attention à son langage ou à ses habitudes. Là, elle comprit qu'elle aurait peut-être dû, car Cedrella devina, par conséquent, que la jeune femme était une sorcière, tout comme eux. C'est sûr que la coïncidence pouvait paraître un peu grande. D'ailleurs, sa grand-mère (même si Gin avait du mal à la reconnaître, même s'il y avait quelque chose dans son attitude qui ne laissait pas vraiment de place à l'incertitude quant à son identité) se montra aussitôt suspicieuse. La rouquine sentit son estomac se serrer. Elle avait été proche du but, les Weasley (ou Weasley et future Weasley) avaient accepté de l'héberger, elle avait un endroit où se réfugier... Et là, elle était peut-être en train de griller toutes ses chances. Non, en effet, elle n'avait pas frappé à leur porte par hasard, mais elle n'avait aucune excuse à donner au couple en face d'elle. D'ailleurs, même si elle disait la vérité, personne ne la croirait, absolument personne.

Elle resta plantée là, un peu bête, à ne pas savoir quoi répondre, quand Septimus reprit finalement la parole, au grand soulagement de Ginny, elle comprit que finalement, tout n'était peut-être pas perdu. Elle se demandait un peu si Septimus ne la reconnaissait pas même si c'était totalement incohérent. Il avait une façon de la protéger alors qu'il ne la connaissait même pas qui le lui laissait un peu penser. Mais c'était peut-être aussi parce que Septimus Weasley était juste un homme attentionné qui avait le coeur sur la main et ne tolèrerait pas de voir une adolescente passer la nuit dehors parce qu'il lui aurait refusé un toit. Gin reconnaissait bien là la générosité de son grand-père. C'était tout lui... et elle lui était plus que jamais reconnaissante d'être comme il était, sinon, elle serait sacrément dans la panade, présentement. Gin esquissa un sourire quand il fit remarquer que c'était mieux comme ça. Ainsi, ils n'auraient pas à se cacher. Elle était d'accord. Elle allait déjà devoir les mentir comme une arracheuse de dents, si elle pouvait au moins ne pas dissimuler qu'elle était une sorcière... et qu'elle savait qu'ils étaient des sorciers... C'était une bonne chose. Son lapsus avait finalement eu du bon.

"J'ai deviné en voyant votre appartement que vous étiez des sorciers, j'ai tenté ma chance. Je préfère aussi ne pas avoir à mentir, à choisir."

Même si elle allait passait un temps fou à le faire, malgré tout.


_________________
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Ginny_13

<3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 548
Humeur :
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Right_bar_bleue

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Empty
Message#Sujet: Re: Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)   Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Icon_minitimeMar 7 Mar - 20:47


Bon, d'accord, la paranoïa de Cedrella était sans doute bien trop excessive et elle ne devrait pas se défier autant de la jeune Meredith, mais elle trouvait quand même que la coïncidence n'était pas anodine. Et puis, est-ce que c'était vraiment un mal de s'interroger plus avant sur la personne qui allait partager leur toit le temps d'une nuit (une nuit qui allait nettement s'éterniser, au final, et ça, sans comprendre à quel point, elle le présentait déjà) ? Elle ne le pensait pas. Il ne manquerait plus qu'ils se réveillent demain matin et constatent que toutes leurs affaires avaient été subtilisées durant la nuit... Elle aurait bien aimé, au fond, avoir quelque chose de concret à reprocher à Meredith. C'était là de l'égoïsme pur et dur, bien sûr (et qui ne s'en cachait pas par ailleurs) mais elle aurait eu comme ça le sentiment d'un moindre bouleversement, et elle aurait pu reprendre le cours d'une soirée agréable en compagnie de l'homme qu'elle aimait. Au vu des circonstances, franchement, elle regrettait. Ils avaient déjà si peu d'occasions de passer vraiment du temps ensemble, son fiancé et elle... mais bon, sa réaction n'était jamais que pur caprice et, au fond, elle le savait pertinemment. Et s'il lui avait fallu l'oublier, le propos de Septimus aurait tôt fait de le lui rappeler.

Cedrella s'agaçait assez de le voir prendre sans arrêt la défense de cette adolescente qu'il ne connaissait pourtant ni d'Eve, ni d'Adam, mais elle prit sur elle pour ne pas trop le laisser paraître (ce qui n'était pas forcément très concluant), mais au fond, elle devait reconnaître qu'il avait raison. Il y avait plus d'un sorcier dans le voisinage, et il était préférable que la demoiselle qu'ils allaient héberger connaisse leur nature. S'ils avaient dû se cacher en plus du reste... Merci mais non merci. Comme si c'était à eux de faire tous les efforts alors que c'était elle la squatteuse. Meredith embraya en affirmant que leur appartement les avait trahis. Possible. Cedrella n'avait aucune idée de ce à quoi ressemblait l'intérieur d'un foyer moldu. Quelques indices trompaient sans doute difficilement un oeil averti. Oui, c'était probable, effectivement, elle ne pouvait pas franchement dire le contraire... Même si elle commençait à s'user à force de chercher des arguments contre quand elle avait de toute manière perdu la partie. Finalement, elle baissa les bras en retenant de peu un soupir. Après tout, c'était temporaire, pas vrai ? ...hum...

-D'accord,
se contenta-t-elle de répliquer, ne voyant pas vraiment comment riposter face à un tel argumentaire. Viens, je vais te montrer ta chambre.

Puisqu'ils en étaient là, autant passer à l'aspect pratique de la situation. Cedrella commençait à regretter l'immense manoir de sa famille. On pouvait perdre toute une floppée d'adolescents fugitifs là-bas sans les croiser une seule fois toute une semaine durant. Ici, les choses étaient, disons, un peu plus rudimentaires.

_________________


Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Septimus Weasley
▌ Messages : 433
Humeur :
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Right_bar_bleue

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Empty
Message#Sujet: Re: Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)   Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Icon_minitimeMer 3 Mai - 14:49

Cedrella & Septimus & Ginny
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ?
Septimus connaissait bien sa fiancée, il savait lire en elle comme dans un livre ouvert. Il se doutait bien que la situation ne lui plaisait pas du tout. Et au fond, le jeune homme aurait peut-être dû se ranger de son côté. Il prenait la défense d’une jeune femme qu’il ne connaissait pas, contre sa fiancée qu’il allait épouser. D’autre aurait pu trouver son attitude particulièrement déplacée, mais il osait espérer que Cedrella n’allait pas lui en vouloir. Qu’elle n’allait pas trop lui en vouloir surtout, qu’il parviendrait quand même à apaiser une éventuelle tension dont il allait être responsable. Parce qu’il pensait pouvoir avoir une bonne influence sur la jeune femme après tout. Il osait croire qu’elle s’ouvrait un peu plus aux autres par son influence. Enfin, bon, en même temps il n’avait normalement aucune raison de vouloir défendre Meredith et il comprendrait que Cedrella lui en veuille, mais espérait que ça ne serait pas trop non plus. Parce que même s’il ne comprenait pas lui-même pour quelle raison il se retrouvait à défendre la jeune femme à ce point, il n’avait pas l’intention de changer d’avis. Dans tous les cas, ils se retrouvaient devant une adolescente qui n’avait nulle part où aller, ils n’allaient quand même pas la laisser dormir dehors non plus. Ce n’était pas possible. Même si, en grande partir, le jeune homme ne pouvait pas nier qu’il y avait quelque chose chez Meredith qui le poussait à vouloir l’aider. Sa couleur de cheveux ? Ses yeux dans lesquels il parvenait presque à se reconnaître ? Il ne savait pas… mais ce qu’il savait, c’était qu’il n’avait pas l’intention de laisser la rouquine dehors seule. Et donc, elle allait bel et bien être hébergé chez eux, même s’il y avait peu de chance que ça plaise vraiment à sa fiancée.

Mais celle-ci sembla baisser les bras après que la jeune femme ait affirmé qu’elle avait deviné qu’ils étaient sorciers avec leur intérieur, elle avait tenté sa chance. Ce n’était pas complètement illogique en même temps. Si Septimus adorait les moldus et que certaines choses dans son appartement pouvaient trahir de cela, il ne savait pas exactement comment ils vivaient non plus. Du moins, il y avait encore énormément de chose qu’il avait envie d’apprendre. Typiquement, le jeune couple avait donc un intérieur de sorcier qui ne devait pas échapper à l’œil d’une sorcière justement. Dans tous les cas, le jeune homme devait bien avouer qu’il préférait qu’elle soit une sorcière de toute façon, parce qu’ainsi ils n’allaient vraiment pas avoir besoin de se cacher. Cedrella prononça un « d’accord » avant de dire à Meredith qu’elle allait lui montrer sa chambre. Bon, Septimus ne pouvait pas nier qu’il appréciait qu’elle accepte ainsi d’héberger la jeune femme, même s’ils ne la connaissaient toujours pas donc.

Le rouquin ne dit rien, il se contenta de lancer un regard entendu à sa fiancée et de lui adresser un sourire qui voulait tout dire de son remerciement. Il appréciait vraiment qu’elle accepte d’héberger Meredith, sans se douter que ça allait avoir de grande conséquence.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Ginny Weasley
▌ Messages : 524
Humeur :
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Right_bar_bleue

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Empty
Message#Sujet: Re: Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)   Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Icon_minitimeLun 26 Juin - 23:50


Ginny n'avait pas vraiment eu le temps de réfléchir à ses arguments, mais heureusement, elle avait réussi à bafouiller un petit quelque chose qui avait paru cohérent, et même l'implacable et froide Cedrella avait accepté de gober son petit mensonge de derrière les fagots, au point de même consentir à lui montrer ce qui allait être sa chambre. Elle afficha un immense sourire de gratitude à l'adresse de ses deux grands-parents (qui, à l'heure actuelle, étaient bien trop jeune pour que cette phrase ait du sens), elle avait trouvé un refuge, un endroit où prendre du recul sur une situation proche de s'éterniser. Elle avait retrouvé un cadre sain, et pour elle, c'était un vrai retour au source. D'accord, elle bouleversait complètement la vie du jeune couple, qui n'avait absolument rien demandé à personne, mais elle était plutôt égoïste, pour le coup, elle préférait vraiment se focaliser sur sa propre situation, quitte à investir l'espace personnel de deux personnes qui n'avaient rien demandé à personne... Car oui, elle avait beau dire qu'elle avait juste besoin d'un hébergement pour la nuit, il lui faudrait bien plus d'une seule nuit pour recharger les batteries, pour faire le tri dans ses pensées, pour décider de ce qu'elle allait faire... Elle se sentait complètement dépassée, elle avait juste besoin d'un cadre familier (et familial, en l'occurrence), elle avait besoin de réconfort, c'était simple et bête à la fois. Ce réconfort qu'elle trouvait dans les bras de Harry, avant tout ça... Comme tout avait changé !

"Merci beaucoup !"
dit-elle avec de la gratitude dans le regard.

Cedrella était une femme froide et pas très agréable, Ginny l'avait toujours un peu perçue comme telle, mais présentement, elle se sentait quand même rassurée par sa compréhensivité et sa générosité, elle avait vraiment fini par penser qu'elle la mettrait à la porte sans ménagement, mais finalement non. Elle se laissa donc accompagner jusqu'à la pièce qui allait lui servir de chambre (pour bien, bien plus longtemps que tous ici l'imaginaient). Elle se fichait bien de l'apparence de la chambre, dormir dans un cagibi lui conviendrait tout autant, pour tout dire, du moment qu'elle se trouvait un cocon d'où oublier temporairement tous ses problèmes. Elle savait qu'ils resteraient là, qu'elle les retrouverait au réveil, mais peu importe, elle prouverait au moins au reste des voyageurs que sa révolte était honnête, et que sa rancœur était sincère. Ensuite, elle verrait bien, voilà tout.


[HJ : Je pense qu'on peut cloturer le rp là, non ? Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) 203647 Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) 759847]

_________________
Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Ginny_13

<3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Empty
Message#Sujet: Re: Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)   Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? (Ced/Sept)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Séduire pour mieux détruire ... :)
» La carotte plutôt que le bâton et c'est tant mieux !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement de Septimus Weasley
-