AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2280
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Mer 25 Mai - 16:00

Gwendall & Sasha
On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
Depuis que Gwendall avait claqué la porte après avoir découvert la vérité sur la mort de sa sœur, Sasha ne l’avait pas revu. Il avait disparu de chez eux et n’y avait pas remis les pieds. Elle avait été tenté de partir à sa recherche, mais elle était bien incapable de savoir où il avait pu aller. Alors elle n’avait pas d’autre choix que d’attendre, encore et encore. Ca faisait des jours et des jours que l’Auror ne lui avait pas donné signe de vie. Il était évident qu’il avait besoin de réfléchir, mais ce n’était pas une situation vraiment agréable pour la jeune femme. Elle savait bien qu’il ne prendrait pas bien la découverte sur la mort de sa sœur, mais ce n’était pas pour autant facile de le voir disparaître de cette manière, sans qu’elle ne sache que ce qu’ils allaient devenir. Parce que même si Nemesis était une vraie garce et qu’elle avait mérité mille fois de mourir, que Sasha avait des circonstances, elle avait quand même tué la femme de son mari. Alors… il pouvait bien décider qu’il n’avait plus rien à faire avec elle, qu’elle ne le méritait pas après tout ce qu’il avait sacrifié pour elle. Elle ne le méritait pas non et elle avait tellement peur de le perdre. Elle ne savait pas ce qu’elle pourrait devenir sans lui, mais elle n’avait pas vraiment de moyen de le retenir. En dehors du fait qu’elle était enceinte, mais ce n’était pas vraiment une bonne raison. Sasha n’avait pas envie que Gwendall lui revienne simplement parce qu’elle était enceinte de lui, elle voulait qu’il le fasse pour elle. Sauf qu’elle n’avait aucune idée de ce qu’elle pouvait bien faire.

Alors comme souvent, elle était prostrée dans le canapé du salon de cette maison si vide sans lui. Cet endroit avait été leur nid et le commencement concret de leur vie à deux et maintenant, elle s’y trouvait toute seule. Sasha avait l’impression d’être revenu des mois en arrière, quand Gwendall avait découvert que son sang était loin d’être pur. Elle se sentait dans le même état, complètement vide, à la différence qu’elle ne se trouvait pas à Azkaban. Quoi qu’au fond, cette maison avait des airs lugubres comme la prison sans l’Auror. Sasha décida de se lever, pour la première fois de toute la soirée, pour se rendre dans la cuisine et se servir un verre de quelque chose (n’importe quoi, tant que c’était fort). Elle ne supportait pas l’idée de devoir passer une nouvelle nuit sans la compagnie de l’homme qu’elle aimait. Elle ne supportait vraiment plus cette situation. Elle but une longue gorgée de son verre, lui tirant une grimace, et elle entendit en même temps la porte d’entrée. Son cœur s’arrêta de battre instantanément, elle posa vivement son verre sur la table avant de s’approcher de l’entrée. C’était lui…

Sasha le détailla du haut en bas, incapable de prononcer le moindre mot. Elle avait envie de lui dire tant de chose, de fondre dans ses bras et de l’embrasser, mais elle avait peur de ce qu’il avait à lui dire lui.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Ven 27 Mai - 19:47


On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
C

ombien de temps s'était-il écoulé depuis que Gwendall avait claqué la porte de la maison, transi de rage, de douleur, de colère et de tristesse ? Il n'en savait rien. Il avait vécu tel un automate, tout ce temps. Il s'était payé une chambre d'hôtel, à Londres, s'était rendu au travail, comme à son habitude, mais sans en éprouver l'ombre d'un enthousiasme professionnel, et il avait attendu, attendu de parvenir à faire le point, le vide, n'importe quoi... Mais il n'y arrivait pas. Il était partagé entre trop d'émotions contradictoires pour parvenir à faire le tri, à savoir quoi faire. À la mort de Nemesis, il était effondré, sa sœur comptait énormément pour lui, même s'ils avaient eu leurs hauts et leurs bas. Quand il avait entendu que son présumé coupable avait été inculpé, il s'était senti soulagé, mais tout cela n'était qu'un mensonge. L'assassin de Nemesis était la femme qu'il aimait, avait épousé, chérissait plus que n'importe qui d'autre au monde... Comment supporter une telle vérité dans toute son horreur ? Pouvait-il pardonner à l'assassin de sa sœur ?  Il ne l'aurait jamais cru... Et pourtant... Il le savait, Sasha avait des circonstances atténuantes. Si Nemesis avait tué Sasha comme elle en avait eu l'intention, elle ne le lui aurait jamais pardonné, mais Sasha avait obéi aux ordres et défendu sa vie... Est-ce qu'il pouvait vraiment lui en vouloir pour ça ? Est-ce qu'il pouvait vraiment lui en vouloir pour quoi que ce soit ? Plus simplement... Est-ce qu'il pouvait vraiment vivre sans elle ?

Non. Ce qui aurait appelé à une rupture définitive chez n'importe quel individu normalement constitué n'y parvenait pas avec Gwendall. Il avait déjà renoncé à elle, une fois. Il en avait été positivement malade. Il ne pouvait pas vivre sans elle, il le savait, c'était ainsi, et prétendre le contraire tenait ni plus ni moins que de l'innommable absurdité. Il avait juste besoin de temps. Il l'avait su dès son départ, il reviendrait vers Sasha. Elle était son épouse, son oxygène, sa vie... Il ne pouvait pas faire autrement, même avec toute la volonté du monde, mais il ne voulait pas lui revenir si c'était pour lui reprocher sans arrêt ce qu'elle avait fait. Il craignait de ne plus savoir voir, en croisant son regard, que les prunelles de celle qui l'avait privée de sa cadette. Il devait se laisser le temps, le temps de faire le deuil définitif de Nemesis (et d'admettre qu'elle était loin d'être un modèle de perfection), et d'être capable de pardonner pour de bon à celle qu'il s'était engagé à chérir et protéger pour le meilleur et pour le pire (et autant dire qu'ils vivaient présentement le pire).

Était-il parvenu à ce revirement psychologique alors que, après un long moment d'absence, il faisait enfin l'effort de revenir au bercail ? Lui-même n'en était pas sûr, mais il avait suivi son impulsion. Il avait envie de la revoir, elle lui manquait terriblement. Alors, puisque c'était le cas, il avait décidé d'écouter son besoin d'être avec elle. Ce serait un début... Quand il pénétra à l'intérieur, il ne mit pas longtemps à savoir qu'elle était là, il la vit venir à lui et il eut le sentiment que son cœur réapprenait à battre. Elle le détaillait du regard, il devait avoir une mine misérable. Ces derniers jours il avait beaucoup bu et très peu dormi, un cocktail loin d'être salutaire. Il l'observa un moment sans rien dire. En même temps, il ne savait même pas quels mots prononcer...

-J'avais besoin de te revoir.
se contenta-t-il alors de dire finalement, se contentant de dire à voix haute ce qu'il pensait à l'instant.



code by Mandy



_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2280
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Dim 29 Mai - 12:30

Gwendall & Sasha
On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
Sasha ne savait que dire à Gwendall qui venait de passer le pas de la porte de leur maison. Elle se contentait de le détailler du regard, parce qu’elle ne l’avait pas vu pendant des jours et des jours – elle ne saurait même pas dire combien, cela lui avait paru tellement long – elle avait besoin de le regarder. Depuis qu’ils s’étaient retrouvés, ils ne s’étaient jamais séparés. Ils ne passaient pas une journée sans se voir, ils se retrouvaient toujours le soir même s’ils avaient des choses à faire à l’extérieur. Ils étaient mari et femme et vivaient tous les deux ensemble alors ces derniers jours avaient été tout simplement un supplice. Sasha le détaillait du regard, remarquant bien qu’il avait l’air fatigué (mais elle ne devait pas avoir une mine bien plus belle). Elle sentit son cœur se serrer en imaginant dans quel état il avait dû se mettre à cause d’elle. A cause d’elle oui, parce qu’il souffrait de la mort de sa sœur à cause d’elle. Même si Nemesis était loin d’être une sainte et que Sasha avait, en partie, dû se protéger d’elle, Gwendall avait quand même perdu sa sœur. Sasha ne savait pas ce qu’elle ferait si elle devait perdre son frère, même si en un sens c’était un peu le cas au vu de la manière dont il avait pris le mariage de sa cadette. Quoi que sur ce détail, ça s’arrangeait un peu, mais ce n’était pas de la bonne manière encore une fois.

Sasha ne sut pas combien de temps ils restèrent là à se regarder avant que Gwendall ne prenne finalement la parole. Le son de sa voix fut un réel soulagement. Ce n’était sans doute pas grand-chose, mais la jeune femme avait le sentiment de revivre maintenant qu’elle l’avait sous les yeux et qu’il lui parlait, pour lui dire qu’il avait eu besoin de la revoir. Pendant une brève seconde, Sasha se demanda s’il n’avait pas envie de la revoir simplement parce qu’il devait mettre un terme à tout cela et elle sentit son cœur s’emballer. Mais non, il lui avait dit avoir besoin de la revoir. Ce n’était pas la même chose non ? Sasha ne voulait pas croire que ça puisse s’arrêter comme ça, elle ne le supportait pas. Il était toute sa vie, elle ne supporterait pas de le perdre. Doucement, sans un mot toujours, Sasha s’approcha de Gwendall. Elle attrapa sa main dans la sienne, posant une autre sur son visage en plantant son regard dans le sien. Elle avait besoin de le toucher, c’était une manière pour elle de rendre vraiment l’instant réelle. Elle ne rêvait pas, il se trouvait bien devant elle.

« Tu m’as tellement manqué… »

Sa voix était légèrement tremblante et sa gorge serrée. Elle ne savait pas encore si Gwendall lui avait pardonné ce qu’elle avait fait, elle ne savait pas du tout ce que cette histoire aurait de conséquence sur eux. Est-ce qu’il allait parvenir à passer au-dessus de la mort de sa sœur ? Ou est-ce que c’était une épreuve de trop ?
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Dim 29 Mai - 13:11


On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
I

l lui suffisait d'un seul regard dans sa direction pour qu'il sache se convaincre pour de bon que quoi qu'il en soit, il n'aurait pu faire autrement, à un moment ou à un autre, il serait forcément revenu vers elle, tout simplement parce que le seul fait de la voir lui donnait le sentiment de mieux connaître sa place en ce bas monde. Sa place était avec elle, tout simplement, quoi qu'il puisse se passer, quoi qu'elle puisse faire. Il s'en voudrait presque de l'avoir fait attendre si longtemps quand il entendait tant de sincérité dans sa voix alors qu'elle lui disait qu'il lui avait manqué. Oh, c'était complètement réciproque. Elle lui avait manqué aussi, terriblement, au point d'avoir à peine su vivre loin d'elle. Il avait eu besoin de cette distance pour parvenir à faire le point, c'est certain, mais la perspective de l'avoir laissé dans l'attente, la crainte et l'ignorance durant tout ce temps ne manquait pas de le culpabiliser. Il frissonna légèrement en sentant sa main attraper doucement la sienne, et une autre se déposer sur sa joue. Ce contact aussi lui avait manqué, cruellement manqué. Durant plusieurs secondes, il ne prononça pas le moindre mot. Il ne savait pas vraiment quoi dire. Il était revenu parce qu'il fallait qu'il la revoie, mais maintenant que c'était le cas... Il avait bien du mal à savoir ce qu'il voulait ou ce qu'il pensait exactement. Si ce n'est être avec elle. Ne rompant pas le silence immédiatement, il suivit simplement son impulsion et vint déposer ses lèvres sur celles de la jeune femme. Ces baisers aussi lui avaient manqué. Tout, chez elle, l'avait désespérément appelé.

-Tu m'as manqué aussi.
admit-il dans un souffle, après avoir éloigné ses lèvres des siennes.

S'il n'écoutait que son instinct, il s'en emparerait un instant et abandonnerait pour de bon la simple idée de réfléchir concrètement à la situation, mais ce serait de loin la pire idée possible. Dans un soupir résigné, il daigna donc enfin parler des motifs de son départ. Et de ceux de son retour.

-Je ne sais pas encore si je suis capable de te pardonner. Je sais pourquoi tu l'as fait, je sais mais... Je ne sais pas si je peux te pardonner, et en même temps je n'ai aucune envie de te perdre. Je ne veux pas te donner de faux espoirs, mais ça devenait insupportable, sans toi.


Il savait qu'il était confus dans ses propos, et que ces derniers ne résolvaient rien par ailleurs, mais il ne contrôlait ni ses paroles, ni ses pensées. Et elles étaient profondément embrouillé. Il n'y avait qu'une seule chose de véritablement claire et limpide, au final... Il l'aimait. C'était là la seule chose dont il ne pouvait pas douter, pas la moindre seconde, il l'aimait au point que c'en devenait douloureux.


code by Mandy



_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2280
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Dim 29 Mai - 15:48

Gwendall & Sasha
On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
C’était si agréable, si réelle, de pouvoir toucher la peau de Gwendall. Sasha avait eu peur qu’il ne se retrouve jamais plus devant elle et même si ses angoisses n’avaient pas disparu – et risquaient de ne jamais disparaitre – elle se sentait plus légère maintenant qu’il se trouvait devant elle, dans leurs maisons et qu’il la laissait le toucher. Elle avait craint qu’il la repousse pour lui dire que tout était terminé, qu’il ne pouvait pas le supporter. Mais il ne le fit pas et mieux encore, il vint déposer ses lèvres sur les siennes. Elle sentit son cœur repartir de plus belle, réalisant encore plus à quel point elle en avait besoin. Et l’entendre lui dire qu’elle lui avait manqué également était plus qu’agréable. Sasha se sentait soudainement plus légère, même si évidemment rien n’était arrangé. Et il fallait bien parler du sujet du départ de Gwendall, qu’ils reviennent sur ce qu’ils avaient fait. Ce que l’Auror fit finalement, serrant un peu le cœur de Sasha. Parce que l’homme commença quand même par dire qu’il ne savait pas s’il pouvait lui pardonner. La jeune femme comprenait parfaitement ce qu’il voulait dire par cela, elle comprenait que ce ne soit pas facile pour lui. Mais ce n’était pas pour autant très agréable d’entendre, même s’il affirma aussi qu’il ne pouvait pas vivre sans elle. C’était insupportable aussi pour elle ces quelques jours sans lui et elle ne pouvait pas s’empêcher d’espérer quand même, même si ce n’était pas le but de Gwendall.

« Je comprends. » Dit-elle dans un souffle, la gorge nouée. « Je comprends que tu ne puisses pas me pardonner. » Sasha sentit les larmes monter de nouveau dans ses yeux, comme cela était arrivé bien souvent depuis le moment où l’Auror avait claqué la porte de leur maison, remplit de rage. Elle n’avait aucune envie de craquer maintenant, mais elle avait un peu de mal à se contenir. Ce n’était pas à elle d’être triste, parce qu’elle était la « méchante » de l’histoire. Mais le fait que ses hormones soient particulièrement chamboulés ces derniers temps ne l’aidait pas du tout, sans que Gwendall ne soit au courant encore… « Je ne parviendrais jamais à me pardonner pour ce que je t’ai fait… »

Parce que Nemesis, elle n’en avait vraiment rien à faire du tout. La cadette de Gwendall n’était qu’un poison et c’était bien mieux qu’elle ait disparu. Elle ne culpabilisait donc pas d’avoir tué Nemesis, elle culpabilisait d’avoir pris la sœur de l’homme qu’elle aimait et de les avoir conduit à ce moment. De lui avoir mentit pendant tout ce temps, parce qu’elle avait été incapable de prendre ses responsabilités de peur de le perdre.

« Je suis tellement désolée… »
Ce n’était pas ainsi qu’elle allait régler le problème bien sûr, mais il fallait qu’elle le lui dise encore. Comme elle avait besoin de lui exprimer autre chose. « Je t’aime, j’ai pas envie de te perdre… je le supporterais pas… »

Et voilà qu’elle se mettait concrètement à pleurer.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Dim 29 Mai - 16:05


On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
G

wendall avait l'affreux sentiment d'être la pire personne que cette terre ait jamais portée, un bourreau tout juste capable de faire du mal à la femme qu'il aimait. Oui, c'était sans doute étrange, comme considération, après tout, ce n'était pas lui qui avait assassiné un membre de sa famille, mais il avait le sentiment que chacun des mots qu'il avait prononcés n'avait servi qu'à broyer un peu plus le cœur de Sasha, et c'était plus que ce que sa conscience était capable d'en supporter. Il aurait peut-être dû attendre, avant de revenir, attendre d'être sûr, d'être convaincu d'être capable de pardonner Sasha. Il avait écouté son impulsion, l'envie folle qu'il avait eu de la revoir, et c'était sans doute une mauvaise chose, car au lieu de tout simplement la retrouver et lui pardonner, il la laissait dans l'incertitude la plus totale. Il se trouvait plus injuste envers elle qu'elle ne l'avait été envers lui. La voir ainsi s'émouvoir aux larmes lui serrait l'estomac. Comment pouvait-il accepter ainsi de faire souffrir la personne qu'il chérissait le plus au monde ? Il s'en voulait terriblement. N'écoutant une fois de plus que son instinct, Gwendall vint serrer la jeune femme dans ses bras, espérant ainsi calmer ses sanglots, il déposa un baiser sur son front avant de caresser doucement ses cheveux. Elle lui avait manqué à un point à peine imaginable, avoir si longtemps attendu de la serrer contre elle et le faire finalement dans ces circonstances, il trouvait cela profondément injuste.

-Tu ne me perdras jamais.
affirma-t-il alors avec douceur. Il ne savait pas s'il saurait un jour vraiment oublier ce qu'elle avait fait, le sort qu'elle et Kieran avaient réservé à sa sœur, mais il savait sans avoir aucun doute qu'il ne pourrait pas, quoi qu'il advienne, prétendre vivre sans Sasha. Il se sentait partagé entre l'envie d'être toujours auprès d'elle et la peur de lui reprocher sans cesse son crime. J'ai trop besoin de toi, quoi qu'il arrive.

Il desserra un peu son étreinte pour pouvoir regarder la jeune femme droit dans les yeux. Il détestait y découvrir autant de larmes et s'en sentir responsable. Fallait-il qu'il lui fasse des reproches qu'elle ne devait déjà pas cesser de se faire à elle-même ? Non, bien sûr, mais il ne pouvait pas grand chose contre les pensées contradictoires qui le torturaient sans cesse. D'un geste de la main, il essuya les quelques larmes qui avaient coulé le long des joues de la jeune femme. Il donnerait n'importe quoi pour revenir en arrière, ou mieux, ne rien savoir du tout. En cet instant, il se serait préféré ignorant. Tant pis pour la mémoire de Nemesis, qui devait, d'où qu'elle se trouve, s'agacer profondément de la grâce qu'il accordait à son assassin.

-Je t'aime aussi. On prendra le temps qu'il faudra, ensemble. Mais je ne t'abandonnerai pas.



code by Mandy



_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2280
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Dim 29 Mai - 17:28

Gwendall & Sasha
On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
Sasha s’en voulait de réagir comme cela, mais elle ne parvenait vraiment pas à se contrôler. Ce n’était pas elle qui devait souffrir le plus, elle n’avait que ce qu’elle méritait. Même si elle n’avait pas eu le choix concernant Nemesis, qu’elle s’était contentée de suivre les ordres de Tom et de défendre sa vie, elle avait pris la décision de le cacher à Gwendall. Quand elle l’avait retrouvé, quand il avait décidé de briser ses convictions pour elle, de l’épouser, elle s’était tue. Elle n’avait pas eu la force de lui avouer la vérité de peur de le perdre, alors elle n’avait vraiment que ce qu’elle méritait. Sauf que s’il décidait de l’abandonner, si elle devait le perdre parce qu’il serait incapable de lui pardonner – ce qui était clairement compréhensible – elle n’avait aucune idée de ce qu’elle allait bien pouvoir faire. Il était toute sa vie. Sasha n’avait jamais été aussi dépendante d’une autre personne dans sa vie en dehors d’Angus, mais elle l’avait également abandonné pour l’Auror. Il était celui qui rendait son existence agréable, il était le seul dont elle avait vraiment besoin. Et elle ne serait plus rien si elle devait le perdre. Mais elle ne voulait pas non plus attiser sa pitié, elle s’en voulait de se montrer aussi faible devant lui. Et en même temps, quand il la prit dans ses bras, il ne put que se serrer plus fortement contre lui. Ça lui faisait tellement de bien de le retrouver, de le savoir de retour.

Sasha afficha un léger sourire quand Gwendall essuya ses larmes d’un geste de la main. Elle ne se serait vraiment jamais crue capable d’aimer à ce point une personne et pourtant, il était l’homme de sa vie. Elle n’avait pas envie de donner une image de faible femme, mais elle ne pouvait pas lutter contre ses sentiments. Elle devait se ressaisir, ce n’était clairement pas de cette manière qu’ils allaient pouvoir avancer. Parce qu’ils allaient avancer, ils le devaient et Sasha avait vraiment l’espoir de le faire auprès de son époux. Plus encore quand il lui affirma qu’il ne l’abandonnerait pas. C’était exactement ce dont elle avait eu besoin d’entendre, les mots qu’il devait prononcer. Que serait-elle devenue sans lui ? Elle qui s’était cru incapable d’aimer, d’épouser un homme et encore moins de fonder une famille et pourtant qui faisait tout ça. Sans Gwendall, elle ne serait que la pauvre fille, mère célibataire… Il faudrait peut-être qu’ils en parlent, mais Sasha ne saurait dire si c’était le bon moment. Il venait à peine d’arriver, elle ne voulait pas qu’il croit qu’elle se contentait de s’assurer de le « coincer ». Et en même temps, elle n’avait aucune raison de ne pas lui en parler. La jeune femme passa ses mains sur ses yeux, terminant d’essuyer ses larmes, inspirant longuement.

« Je suis désolée, je suis… »
Complètement chamboulée hormonalement. Sasha se serra de nouveau dans les bras de Gwendall, de son mari, qu’elle était si heureuse de retrouver. « Je te promets que je ne te cacherais plus jamais rien. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Dim 29 Mai - 17:46


On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
G

wendall n'avait pas la moindre idée de comment les choses allaient se passer dans l'avenir, s'il saurait vraiment être capable de délaisser le spectre de Nemesis pour aller de l'avant et se concentrer sur ce qu'il y avait de plus important au monde à ses yeux, à savoir la jeune femme qui se trouvait face à lui. Il n'en savait rien, mais il devait faire cet effort, sans quoi jamais il ne serait capable de vivre une vie digne de ce nom. Une vie sans Sasha, ce n'était pas une vie... Et en même temps, il n'était pour le moment bon qu'à faire souffrir celle qu'il avait épousée. C'était difficile à accepter. Ils étaient plus forts que tout ça, c'est ce en quoi il voulait croire, au final, et ça et en rien d'autre. Ils ne pourraient pas se contenter d'une simple comédie et faire comme si rien ne s'était passé, ou pis encore, comme si ça n'avait pas la moindre importance, mais ils pourraient au moins prétendre à repartir de zéro tous les deux ensemble. Ce n'était après tout pas la première épreuve qu'ils se voyaient affronter ensemble. Certes, elle était de très loin l'une des plus éprouvantes, mais comme ils avaient toujours réussi à faire front ensemble jusque-là, il se plaisait à croire qu'ils y parviendraient tout autant dans l'avenir. Ils apprenaient de leurs erreurs, ils découvraient la valeur du pardon et du sacrifice, ils savaient que ce qu'ils ressentaient l'un pour l'autre savait prévaloir sur tout le reste, n'était-ce pas ça, le plus important ? Si, bien sûr que si. Alors oui, ils se donneraient le temps qu'il faudrait et, qui sait, ils ne ressortiraient que plus fort de ces épreuves. Gwendall ne voulait pas que Sasha se répande en excuses, il l'avait entendue la première fois, et il savait qu'elle était parfaitement honnête quand elle lui demandait pardon. Il aimait mieux entendre sa promesse suivante. Il lui promettait de ne pas l'abandonner, elle lui promettait de ne rien lui cacher... C'était le mieux qu'ils puissent faire l'un pour l'autre.

-Je sais.
répondit-il avec douceur. Il le savait, oui, elle regrettait ce qu'elle avait fait, et ses reproches ne feraient que s'ajouter à ceux qu'elle s'adressait à elle-même, c'était bien trop pour qu'il l'admette. Il ne voulait pas qu'elle vive dans la culpabilité, il l'aimait bien trop pour cela. Je veux qu'on essaye de laisser ça derrière nous.

Nemesis appartenait à son passé, un passé qui n'était pas forcément des plus reluisants, au demeurant. Sasha, elle, était son avenir. Il ne pouvait pas s'imaginer le reste de son existence sans sa présence à ses côtés, et il se focalisait sur cette pensée encourageante. Ensemble, ils chasseraient leurs démons respectifs jusqu'à ce qu'il n'en reste plus le moindre. Ainsi, ils seraient libres.


code by Mandy



_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2280
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Dim 5 Juin - 18:49

Gwendall & Sasha
On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
Sasha avait envie de croire en la promesse de Gwendall, quand il affirmait qu’il ne l’abandonnerait pas. C’était ce qu’elle souhaitait le plus au monde. Qu’il ne l’abandonne jamais, elle avait trop peur de le perdre. Elle avait cru quand il avait claqué la porte qu’il ne voudrait plus revenir parce qu’il ne pouvait lui pardonner ce qu’elle avait fait. Ce qu’il ne ferait sans doute jamais, parce qu’elle lui avait quand même pris sa sœur, mais au moins il ne souhaitait pas l’abandonner. Et elle ne voulait plus jamais lui mentir. Depuis qu’ils s’étaient rencontrés, depuis qu’ils étaient ensemble, elle lui avait trop souvent caché des choses. Son sang n’était vraiment rien en comparaison de la mort de sa sœur, mais elle se laissait entraîner dans un engrenage infini. Maintenant, Sasha n’avait plus aucun secret pour Gwendall et elle avait vraiment l’intention de ne plus jamais en avoir. Elle ne voulait plus rien lui cacher, plus jamais. Et cette promesse, elle le faisait vraiment de toute son âme et elle appréciait d’entendre Gwendall lui dire qu’il le savait. Et plus encore quand il lui disait qu’il voulait qu’ils essaient de laisser tout cela derrière eux. C’était ce qu’elle avait envie oui, elle avait envie qu’ils puissent se retrouver comme avant.

Ils avaient déjà traversé énormément d’épreuve, il n’y avait pas de raison qu’ils ne parviennent pas à passer celle-ci aussi. Même si de toute évidence, elle était la plus grande qu’ils devaient vivre. La plus difficile qu’ils aient à traverser, mais la jeune femme osait croire qu’ils étaient bien plus fort que tout cela. Que l’amour qu’ils ressentaient l’un pour l’autre était plus fort que tout. L’amour que Sasha avait pour Gwendall en tout cas était tellement plus fort que tout, mais ce n’était pas à elle de faire le plus gros effort. C’était au jeune homme de voir s’il pouvait vivre avec cela, avec le fait que celle qu’il avait épousé avait tué sa sœur (même si sérieusement, il y avait des circonstances).

« D’accord. » Se contenta-t-elle de dire dans un souffle, sans lâcher du regard les yeux de son époux. Elle était tellement soulagée de le voir en face d’elle, qu’il soit chez eux. Il était de retour dans leur maison et dans sa vie, ils pouvaient maintenant essayer d’aller de l’avant tous les deux. Elle avait envie d’être heureuse de retour, même si la situation ne s’y prêtait peut-être pas vraiment, elle avait vraiment envie qu’ils parviennent à redevenir heureux tous les deux et plus. Maintenant que la jeune femme était certaine que Gwendall n’était pas revenu sans avoir envie de vraiment revenir, c’était sans doute le bon moment pour elle d’aborder un sujet spécial. « Gwendall, il faut que je te parle de quelque chose. » Il fallait bien qu’ils en viennent à un moment donné, depuis le temps que ça attendait, mais les moments n’avaient pas été vraiment propices dernièrement. « Je n’ai pas pu t’en parler avant. » Elle marqua une courte pause avant de reprendre. « Mais, je suis enceinte. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Dim 5 Juin - 19:16


On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
G

wendall serait-il capable de tenir son engagement auprès de Sasha, serait-il capable de véritablement tirer un trait sur les révélations qui lui avaient été faites ? Il n'en était pas sûr du tout, il n'avait pas encore fait le deuil de sa sœur, et ignorait combien de temps ça lui prendrait. Mais il aimait Sasha, elle était la personne qui comptait le plus à ses yeux. L'Auror voulait croire qu'il saurait faire les efforts nécessaires pour tourner la page, parce qu'il ne pourrait vivre constamment dans le regret et la rancoeur... et il savait que Sasha ferait tous les efforts possibles pour se faire pardonner. Mais la rancœur est un sentiment insidieux, par moments, et il craignait un peu qu'il ne finisse par le saisir aux moments les moins opportuns. Enfin... advienne que pourrait, Gwendall n'abandonnerait en tous cas pas son épouse, cette décision était prise et irrévocable. Prétendre pouvoir vivre sans elle était absurde, il l'avait déjà fait, il n'était pas idiot au point de prétendre savoir le faire encore. Ensemble, ils tireraient un trait sur tout ça, ensemble, ils iraient de l'avant, il le fallait.

...À moins que Sasha ait d'autres révélations choquantes à lui faire. Il devait bien reconnaître n'avoir pas été le moins du monde rassuré quand elle lui dit devoir lui parler de quelque chose. Lui parler de quoi ? Qu'avait-elle encore à lui révéler. Il sentit son cœur s'arrêter de battre tandis qu'il était suspendu aux mots que prononcerait son interlocutrice... Et quand il découvrit la vérité, les battements de son cœur reprirent, mais à mille à l'heure, cette fois. Pendant plusieurs secondes, il ne réagit pas, sonné par cette révélation qui l'aurait peut-être moins surpris en d'autres circonstances, puisque, après tout, ils en avaient déjà parlé, mais à laquelle il ne s'était plus attendu du tout. Il fallait lui laisser le temps de se faire à cette information. Sasha était enceinte. Ils allaient être parents, il allait être père. C'était... soudain, première pensée qui lui venait à l'esprit... Mais... surtout, c'était magnifique. Où la vie s'arrête, elle retrouve toujours un nouveau chemin, plus beau que le précédent. Finalement, son visage figé trouva l'expression la plus appropriée à la situation, et un grand sourire s'afficha sur ses lèvres.

-Tu es enceinte ?
demanda-t-il, sans avoir vraiment besoin d'une telle confirmation, en réalité. Je vais être papa... Il serra plus fermement Sasha contre lui. Je suis tellement heureux.

Il aurait été fou de ne pas revenir, vraiment. Comme il l'aurait regretté, s'il avait laissé la rancœur prendre le contrôle de ses actes et de ses gestes ! Il était où il le fallait, avec qui il le devait. Sasha était son avenir, Nemesis son passé, et elle venait de le lui prouver avec la plus entière des certitudes, ils allaient fonder une famille, l'avenir s'offrait à eux, ils pouvaient reprendre sur des bases plus saines, plus solides. Ensemble.


code by Mandy



_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2280
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Sam 11 Juin - 19:24

Gwendall & Sasha
On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
Pendant les quelques secondes après les propos de Sasha, le cœur de cette dernière s’arrêta de battre. Elle ne savait pas vraiment si c’était le bon moment pour elle d’annoncer la nouvelle, dont elle avait connaissance depuis quelque temps déjà, parce que Gwendall venait à peine de remettre les pieds dans leur demeure. Il lui avait dit qu’il ne l’abandonnerait pas, mais la jeune femme savait parfaitement qu’il ne pouvait pas entièrement lui pardonner non plus. Après tout, elle avait quand même pris la vie de sa sœur et il en souffrait. Sasha espérait qu’ils allaient pouvoir de nouveau reprendre une vie normale – si on pouvait vraiment considérer qu’ils avaient une vie normale déjà de base, ce qui n’était pas vraiment le cas au vu de leurs allégeances – mais ça n’allait quand même pas être évident. Alors, elle craignait d’aller trop vite, que ça ne soit pas le bon moment pour elle d’annoncer à Gwendall qu’ils allaient être parent. Même si c’était une nouvelle qu’elle mourrait d’envie de lui apprendre depuis qu’elle le savait, mais les circonstances avaient fait que ça n’avait pas été possible. Il était évident qu’elle n’aurait pas pu lui dire, alors qu’il découvrait la vérité sur la mort de sa sœur et claquait la porte de leur maison. Maintenant qu’il était revenu, elle attendait simplement sa réaction, qui fut un peu longue à arriver.

Mais quand, enfin, Gwendall afficha un grand sourire, le cœur de Sasha s’autorisa à battre de nouveau. Elle se contenta d’un signe de la tête pour confirmer qu’elle était belle et bien enceinte, même si elle n’avait pas vraiment besoin de le faire. Il l’avait bien compris, il l’avait bien entendu. Ils allaient effectivement devenir parent, Sasha mère et Gwendall père. Quand Gwendall la serra plus fermement dans ses bras, Sasha enfoui son visage dans le cou de son époux. Elle se sentait tellement soulagée de sa réaction, de l’entendre lui dire qu’il était heureux. L’était-il vraiment ? La jeune femme n’avait vraiment aucune raison d’en douter. Mais tout de même, c’était vraiment agréable de l’entendre prononcer ces mots après tout ce qu’ils venaient de vivre. Sasha avait cru pendant un temps qu’elle n’allait plus pouvoir être avec l’homme qu’elle aimait, qu’elle avait perdu Gwendall pour toujours simplement parce qu’il avait découvert la terrible vérité. Et maintenant, il lui affirmait être heureux parce qu’il découvrait qu’elle était enceinte. Cette nouvelle aurait sans doute été tout aussi agréable à annoncer au jeune homme, si les circonstances n’avaient pas provoqué une certaine distance pendant quelque temps, mais par conséquence elle l’était bien plus en cet instant. Parce que malgré tout, la jeune femme avait envie de croire qu’ils pouvaient vraiment surmonter tous les obstacles ensemble, qu’ils étaient plus forts que tout, tous les deux.

« Je le suis aussi. »

Elle était heureuse oui, parce qu’elle venait de retrouver son époux, celui qu’elle aimait et avec qui elle avait envie de passer le reste de ses jours et qu’elle venait de lui apprendre cette nouvelle. Celle dont elle n’avait pas vraiment pu se réjouir vraiment avant, mais qu’elle pouvait savourer maintenant. Elle était enceinte oui, elle portait l’enfant de Gwendall.

« Est-ce que ça te dit qu’on boive un verre pour fêter ça ? »

Demanda-t-elle alors, se disant qu’ils pouvaient très bien reprendre vraiment une vie « normale » et commencer à fêter ce qui les rendait heureux.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Sam 11 Juin - 20:35


On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
L

e bonheur. Le bonheur simple et évident, voilà un sentiment que Gwendall ne s'était pas imaginé expérimenter si vite, et encore moins en ces circonstances, alors qu'il retrouvait enfin Sasha. Non pas qu'il ait eu l'intention de pleurer à chaudes larmes en guise de retour, mais il avait envisagé leur conversation (un nombre incalculable de fois, c'est rien de le dire, il avait tant cogité à ce sujet !) si dure et profonde qu'il n'avait pas imaginé que le bonheur serait y trouver sa place. Et pourtant, c'était un fait, Gwendall Colloway était en cet instant précis, parfaitement heureux, peut-être même plus heureux qu'il ne l'avait jamais été. Oui, rien n'était oublié, il lui faudrait plus de temps que cela pour oublier la mort de Nemesis et surtout ses circonstances, mais il y avait plus important. Nemesis était morte, c'est vrai, mais la vie continuait, malgré tout. Sasha attendait un enfant, leur enfant. C'était la plus belle chose qu'il ait jamais entendue. Depuis qu'ils avaient tous les deux évoqué la possibilité de fonder une famille ensemble, Gwendall avait espéré ce moment, et il se réalisait enfin. Certes, le moment ne semblait pas franchement idéal, mais c'était peut-être le meilleur de tous, en définitive, il serait le ciment de leur couple, la preuve ultime d'un amour que ne pouvait briser aucune épreuve, même la plus terrible. Sasha lui disait qu'elle était heureuse, et l'Auror savait qu'elle parlait sincèrement, pour Gwendall, cela suffisait. Même après tout cela, le bonheur de la jeune femme continuait de passer avant le sien, il en serait toujours ainsi. Comme le bonheur de leur fils ou de leur fille saurait toujours également être prioritaire. Le sourire de Gwendall augmenta quand Sasha leur suggéra de boire quelque chose.

-Je dirais même que c'est indispensable.

L'éponge ne pouvait se passer si simple, les épreuves d'autrefois ne pouvaient pas s'oublier, il faudrait plus de temps, mais il avait, quoi qu'il en soit, envie de renouer avec son épouse, avec la femme qu'il aimait. Il était revenu parce que leur relation et leur complicité lui manquaient beaucoup trop. C'était ça qu'il avait envie de retrouver, une atmosphère détendue, et il s'en sentait d'autant plus prompt qu'il possédait à présent la meilleure raison au monde de pardonner, de tourner la page et de savourer l'instant. Ils seraient trois, il avait perdu une famille pour s'en façonner une autre, et il en adorerait chacun de ses membres, sans l'ombre d'un doute. Oui, un verre, ce serait une excellente manière de détendre une bonne fois pour toutes l'atmosphère et de reprendre sur les meilleures bases possibles.

-Depuis quand tu es au courant ?
demanda-t-il, se sentant à présent un peu coupable de l'avoir laissée, enceinte, s'angoisser dans les premiers instants de sa grossesse, sans savoir s'il lui reviendrait ou non.


code by Mandy



_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2280
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Lun 13 Juin - 21:11

Gwendall & Sasha
On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
Sasha se sentait vraiment heureuse, sincèrement. Elle n’en avait peut-être pas vraiment le droit, parce qu’elle ne méritait pas d’être heureuse, mais elle l’était. Parce qu’elle avait enfin retrouvé son mari et qu’elle allait pouvoir profiter pleinement de sa présence, maintenant qu’il était en plus au courant pour sa grossesse. La jeune femme aurait aimé que Gwendall se sente heureux simplement en la retrouvant elle, mais il était évident qu’ils avaient besoin d’un peu plus de temps pour vraiment oublier cette histoire, s’ils parvenaient un jour à l’oublier cela va de soi. Gwendall ne pourrait sans doute jamais oublier le fait que son épouse avait pris la vie de sa sœur, mais il pourrait peut-être tourner la page quand même, mettre tout cela de côté pour se concentrer sur l’avenir. C’était ce que désirait au plus profond d’elle la jeune femme. Elle avait envie qu’ils puissent se tourner tous les deux vers l’avenir et qu’ils ne s’éloignent pas dans le futur. Elle ne savait pas combien de temps ils allaient mettre pour parvenir à dépasser tout cela, mais Sasha voulait croire qu’ils en étaient capable. Après tout, depuis qu’ils étaient ensemble, ils avaient quand même traversé énormément d’épreuve. Ils avaient sans doute traversé plus d’épreuve que la plupart des couples, en si peu de temps. Mais ils en sortaient toujours plus forts, plus unis encore. Avec un peu de chance, cela allait encore se dérouler de la même manière. Ils ne pouvaient qu’être bien plus forts maintenant qu’ils allaient fonder une famille ensemble, qu’ils allaient devenir trois. Sasha ne voulait pas retenir Gwendall simplement parce qu’elle était enceinte, mais elle osait croire que ce n’était pas le cas.

Le sourire de la jeune femme s’agrandit plus encore quand Gwendall approuva le fait qu’ils devaient boire un verre pour fêter la nouvelle. Elle avait le sentiment de retrouver une vie presque normale, de retrouver la complicité qui lui avait tant manqué pendant l’absence de son époux. Elle avait envie de croire que tout cela pouvait être derrière eux, qu’ils pouvaient passer cette épreuve ensemble. La jeune femme se dirigea donc vers la cuisine, entraînant Gwendall avec elle, avant de sortir deux verres et une bonne bouteille qu’ils avaient en réserve. Elle prit le temps de remplir les verres avant de répondre à la question de son époux, laissant quelques secondes s’écouler pendant qu’elle réfléchissait à la meilleure manière de lui répondre. Elle n’allait pas lui mentir de toute façon, mais elle ne voulait pas l’accabler non plus.

« J’étais sur le point de te l’annoncer… quand tu nous a surpris avec Kieran. » Autant dire qu’elle le savait avant son départ, mais ça ne changeait rien. Elle ne voulait pas que cet instant agréable le soit beaucoup moins simplement parce qu’il découvrait que pendant tout ce temps, elle savait qu’elle était enceinte et n’avait pas vraiment eu l’occasion de le lui dire. « Mais ça n’a pas d’importance. » Reprit-elle alors, avant de lever son verre vers Gwendall. Elle ne voulait se concentrer que sur les aspects positifs.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Lun 13 Juin - 21:29


On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
À

présent que Gwendall était au courant de la grossesse de Sasha, il se sentait bien égoïste d'avoir mis si longtemps avant de lui revenir. Il n'avait songé qu'à lui, à sa tristesse, à ses états d'âme. Il pensait en avoir eu le droit, mais il se rendait compte en cet instant qu'il s'était montré lâche. Il avait fait comme si tout cela ne concernait que lui. Alors oui, c'était à lui que Sasha avait menti, c'était sa sœur qui était morte, c'était son deuil qu'il devait tenter de faire du mieux qu'il pouvait, mais elle aussi vivait des moments difficiles. Elle n'avait pas tué Nemesis par simple plaisir ou caprice (à l'inverse de cette dernière qui n'aurait semble-t-il pas hésité un seul instant pour le faire), elle l'avait tuée par obligation, autant dire que ça changeait tout. Elle avait dû être bouleversée par cette situation, et il n'osait imaginer quelle culpabilité elle avait dû ressentir vis-à-vis de lui. Il était simple de se dire qu'elle aurait dû désobéir aux ordres, mais le pouvait-elle seulement ? Non, elle ne le pouvait pas. Gwendall préférait la savoir vivante et sa sœur assassinée de ses mains que l'inverse... Même s'il était sûrement cruel que de le penser. Et puis, maintenant, il y avait leur enfant... l'enfant qu'elle portait, cet enfant qu'il se sentait déjà aimer sans encore le connaître. Oui, il s'en voulait, quoi qu'elle puisse dire. Et il s'en voulut encore plu, évidemment, quand il découvrit qu'elle comptait lui apprendre la vérité le jour même où il était parti de la maison sans dire un mot. Passer du temps seul pour réfléchir ne lui avait pas de mal, mais tout de même, il ne pouvait s'empêcher de regretter. Elle pouvait dire ce qu'elle voulait, à ses yeux, ça avait vraiment de l'importance.

-Je suis vraiment désolé...
dit-il en esquissant un léger sourire. Il ne voulait pas qu'ils s'appesantissent sur la situation trop longtemps, mais il tenait à le lui dire malgré tout. Je n'ai pensé qu'à moi... Je ne serai plus jamais aussi égoïste. Il fit enfin tinter son verre contre le sien. Dorénavant, je te ferai toujours passer avant le reste. Je vous ferai toujours passer avant le reste.

Il but une gorgée de son verre. Ce n'était pas une promesse en l'air, c'était de ces engagements sacrés sur lesquels il ne reviendrait jamais, car il était parfaitement sincère à leur sujet, de la même nature que l'engagement qu'il avait pris auprès de Sasha en la prenant pour femme : celui de l'aimer et de la protéger. Il ne l'avait pas toujours fait au mieux, surtout ces derniers temps, mais il n'avait jamais cessé de l'aimer, et s'il devait avoir la preuve qu'il en serait toujours ainsi, la situation présente ne pouvait qu'en attester une bonne fois pour toutes.



code by Mandy



_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2280
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Dim 26 Juin - 15:59

Gwendall & Sasha
On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
Sasha ne voulait pas que Gwendall passe son temps à s’excuser, parce qu’à ses yeux, il n’avait vraiment aucune raison de le faire. D’accord, la jeune femme ne pouvait pas nier qu’elle aurait bien aimé s’abstenir de ces quelques jours d’angoisse pendant son absence, où elle ne savait pas s’il reviendrait vers elle. La jeune femme avait eu peur de l’avoir perdu pour toujours, parce qu’il ne parviendrait jamais à lui pardonner ce qu’elle avait fait. Ce n’était pas pardonnable en même temps, mais Gwendall était bel et bien de retour. Elle avait cru le perdre, elle avait cru avoir tout gâché, elle avait cru que sa vie allait simplement s’arrêter pour de bon parce que l’Auror était toute sa vie. Elle avait craint sa réaction s’il décidait de ne pas revenir en apprenant sa grossesse, elle avait craint de se retrouver seule avec ses angoisses et son incapacité à faire les choses correctement. Ça avait été des jours vraiment difficiles pour Sasha, mais elle n’en voulait pas du tout à Gwendall. Bien sûr qu’il avait été égoïste, mais c’était normal. Sasha l’avait été en décidant de ne rien dire à Gwendall alors qu’ils se rapprochaient de nouveau, de l’épouser sans lui parler de sa sœur, en le laissant dans le mensonge. Elle l’avait été en le voyant souffrir de la mort de sa sœur et en sachant parfaitement les circonstances de cette mort. Alors, elle n’avait aucune raison de le reprocher à l’Auror, il avait eu besoin d’un peu de temps et c’était parfaitement normal. Même si ce temps lui avait semblé particulièrement long, elle n’avait aucune intention de lui reprocher quoi que ce soit. Même si les propos qu’il lui adressait étaient quand même très agréables à entendre. Mais elle n’avait pas besoin qu’il les lui dise pour le savoir, Gwendall était loin d’être égoïste. Il ne l’avait jamais été, preuve en était du fait qu’ils étaient mariés et que pour cette raison il avait dû abandonner sa famille. Alors, non il n’était pas égoïste, en tout cas pas avec elle.

« Je t’ai dit que ce n’était rien. »

Et même si elle le redisait, ça n’allait sans doute pas changer l’opinion de Gwendall. Sasha attrapa sa main pour l’entraîner avec elle vers le canapé. Elle s’y installa en se blottissant contre lui, c’était tellement agréable de le retrouver. Elle avait tellement eu peur que ce genre de geste simple n’aurait plus lieu entre eux, mais il était de retour. Il passait outre le fait qu’elle avait tué Nemesis, qu’elle lui avait mentit pendant ces longues semaines et ils allaient pouvoir reprendre le cours de leur existence.

« Je ne te mérites vraiment pas… »

Il était parfait, tout simplement. Il ne l’était sans doute pas au vu de la loi, mais aux yeux de Sasha, il l’était. Alors que de son côté, elle était bien loin de l’être. Même si elle n’avait plus l’intention de mentir à son époux comme elle l’avait fait, elle ne le méritait sans doute pas. Elle connaissait les conséquences des mensonges et pourtant, elle continuait, preuve en était de ce qu’elle faisait croire à Angus.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Dim 26 Juin - 16:30


On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
S

asha avait beau dire que ce n'était rien, Sasha n'en était clairement pas si convaincue que cela. Certes, Gwendall avait eu des raisons de prendre du recul, de ces raisons au nom desquelles on ne pouvait vraiment pas le blâmer (et qui n'étaient pas rien, de fait), mais en attendant, il avait abandonné son épouse, abandonné sa famille, puisque Sasha la représentait à elle-seule, et que bientôt, ils seraient trois. Gwendall aurait voulu être présent à chaque seconde de ce début de grossesse. Certes, il serait là pour le reste, et pour tout le reste de son existence, mais il aurait aimé ne pas avoir de temps à rattraper quoi qu'il en soit. Néanmoins, ce qui était fait était fait, ils devaient vivre avec. Enfin, il était inutile de ressasser les événements et de s'interroger sur leurs conduites respectives encore et encore. Il était grand temps qu'ils aillent de l'avant, il fallait qu'ils oublient cette histoire une bonne fois pour toutes. Ce n'était pas rien, non, dans un sens comme dans l'autre, ils ne pouvaient vraiment pas affirmer que ce n'était rien du tout. C'était loin d'être le cas. Mais ils pouvaient quand même allait de l'avant. Il ne s'agissait pas d'oublier cette histoire, seulement réaliser que l'épreuve servait à les rendre plus forts, ni plus ni moins que cela. Gwendall s'installa avec Sasha sur le canapé, apprécia de sentir cette-dernière se blottir contre lui. Cette douceur lui avait manqué. Ce retour à la normale lui faisait vraiment le plus grand bien. Comment avait-il pu tout ce temps supporter de rester loin d'elle ? À présent qu'il pouvait doucement passer ses mains dans ses cheveux, il ne reviendrait en arrière pour rien au monde. Il était à la place qui aurait toujours dû être la sienne.

-Je ne mérite que toi.
répondit-il en déposant doucement ses lèvres sur son front. C'était ce qu'il pensait. Il avait bien eu d'autres relations avec Sasha, mais il ne pouvait dire d'aucune d'elle qu'elles étaient faites pour lui, loin s'en faut. Il n'y avait personne au monde qui soit plus compatible avec lui que celle qu'il avait pris pour épouse. Il n'était pas supérieur à elle, elle n'était pas supérieure à lui, ils étaient égaux et complémentaires, voilà tout, et c'était pour cela qu'ils parvenaient toujours, quoi qu'il puisse arriver, à franchir tous les obstacles. Tu es mon âme sœur.

C'était un fait. Il ne le lui avait jamais dit en ces termes, oui, mais il n'avait pas mis longtemps à le penser. Et la preuve en était plus qu'évidente, réellement évidente, qu'il ne pouvait rester loin d'elle sans le regretter amèrement, et qu'il pouvait tout accepter d'elle, absolument tout, y compris le meurtre de sa sœur. Elle était la seule dont la vie passerait toujours avant la sienne.




code by Mandy



_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2280
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Dim 3 Juil - 19:50

Gwendall & Sasha
On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
Sasha ne considérait vraiment pas qu’elle méritait Gwendall, parce qu’il était bien plus parfait qu’elle. Si elle devait faire le bilan un peu de leur relation, la jeune femme avait quand même bien souvent mis en danger leur histoire. Par le simple fait de ne pas lui avoir dit de suite qu’elle sang coulait dans ses veines – quoi qu’elle ait sans doute bien fait, sinon il n’aurait sans doute pas accepté de quitter sa famille pour elle – elle avait tué sa sœur sans lui en parler ensuite, elle avait plusieurs fois compromis leurs relations. Sasha n’avait vraiment pas envie de le perdre et surtout pas à cause d’erreur qu’elle allait commettre, elle ne s’en remettrait jamais. Elle aurait passé son temps à s’en vouloir si elle l’avait perdu à cause de ce qu’elle avait fait, parce qu’elle n’aurait pas pu l’en blâmer. Elle avait énormément de chance de l’avoir, vraiment. Surtout qu’elle ne considérait pas vraiment qu’elle retienne la leçon, preuve en était des mensonges qu’elle sortait à son frère. Sasha sourit quand elle entendit Gwendall affirmer qu’il ne méritait qu’elle. Elle ne pouvait pas vraiment le croire, bien sûr, mais c’était particulièrement plaisant de l’entendre lui dire ça. Tout comme elle se sentit vraiment touché quand il lui dit, simplement, qu’elle était son âme sœur. Sasha pensait exactement la même chose, mais elle ne l’avait jamais entendu lui dire exactement ces mots. Et elle était vraiment touchée, surtout après ce qu’elle venait de vivre, c’était plus qu’agréable de l’entendre dire ça.

Incapable de répondre quoi que ce soit qu’elle ne daigne à la hauteur des mots qu’elle venait de recevoir, Sasha leva son visage pour venir déposer ses lèvres sur celles de son époux afin de lui offrir un baiser passionné. Elle pensait que c’était la meilleure manière de lui exprimer ce qu’elle ressentait en ce moment précis, parce qu’elle l’aimait plus que tout et qu’elle était heureuse de l’avoir à ses côtés, de l’entendre lui dire ce genre de mot qui la touchait énormément.

« Je t’aime tellement… » Dit-elle dans un souffle quand leurs lèvres se séparèrent. Elle le lui avait déjà dit, elle lui redirait encore, parce que c’était le cas. Parce qu’elle l’aimait et qu’elle était heureuse d’être avec lui, tout simplement. La jeune femme sentit les larmes monter de nouveau dans ses yeux, sous le coup de l’émotion. Ce qui ne manquait pas d’arriver souvent ces derniers temps et la jeune femme savait parfaitement pourquoi. Elle essuya doucement ses yeux du revers de la main. « Désolée, je suis un peu trop émotive ces derniers temps. »

Elle avait beaucoup pleuré dernièrement et elle avait cru que c’était simplement dû à l’absence de son époux, mais il semblait qu’elle était destinée à être bien émotive prochainement. Elle espérait que ça n’allait pas durer pendant toute sa grossesse, parce qu’elle n’était pas vraiment certaine de tenir comme ça pendant plusieurs mois. Mais bon, avec un peu de chance, elle allait passer ce stade rapidement et dans tous les cas, ça devrait s’arrêter au moment où ils seraient trois.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Dim 3 Juil - 20:11


On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
G

wendall rendit à Sasha un baiser aussi passionné que celui qu’elle lui adressa, la meilleure façon à ses yeux de lui exprimer ce qu’elle ressentait. Ses mots l’avaient touchée, il le ressentait. Ça avait été le but, après tout, même s’il avait avant tout voulu exprimer une certitude qu’il avait sur le cœur depuis un bon moment sans avoir pour autant pu lui en faire le témoignage. Évidemment, qu’elle était son âme sœur. Avant qu’elle ne croise sa route, il n’aurait jamais imaginé que cela puisse exister, que chacun puisse réellement posséder une moitié qui la complète, sans qui il ne devait être rien et qui faisait de lui un tout, mais il avait rencontré Sasha, et depuis il savait. Il savait, et il regrettait d’avoir attendu si longtemps pour le lui dire, comme on ne prend pas la peine, souvent, de dire les choses les plus évidentes, justement parce qu’on les considère comme telles. Il sourit quand elle lui affirma une fois encore qu’elle l’aimait. Elle le lui avait déjà tant dit… Mais elle pouvait le dire encore. Et le redire. Et le redire encore et encore et encore, il n’y trouverait aucune lassitude. Chaque fois, ces mots retentissaient puissamment à son oreille, et leur saveur ne trouvait pas de comparaison avec les fois précédentes. C’était fou, d’aimer autant. Fou mais exaltant… Bien sûr, il ne put que lui répondre à son tour qu’il l’aimait, plus que tout. Quels que puissent être les épreuves qu’ils aient à surmonter, ils demeuraient l’un à l’autre. De toute évidence, ils s’en étaient donnés la preuve plus que formelle à l’instant. Il sourit doucement en essuyant doucement une larme qui avait coulé sur la joue de la jeune femme. Il n’aimait pas la voir pleurer, d’ordinaire, mais quand c’était ainsi, de bonheur et d’émotion, parce que, justement, un heureux événement futur l’empêchait d’avoir le plein contrôle de ces émotions, il finissait par trouver ces larmes belles. Elle n’avait vraiment pas à s’excuser pour ça.

-Tant que ça signifie que tu es heureuse,
remarqua-t-il, sans perdre son fin sourire, bien décidé à ne plus jamais la rendre triste ou malheureuse, même s’il savait que ce ne serait pas de son ressort. Ça va ? Tu ne te sens pas trop fatiguée ? Ça… ne te fais pas mal ?

Il n’y connaissait rien du tout aux joies de la grossesse, il n’en savait que les on-dit, que les premiers mois étaient souvent douloureux et accompagnées de nausées, que les femmes enceintes étaient confrontées à une intense fatigue, qu’elles avaient d’irrépressibles dégoûts ou envies alimentaires. Autant de choses qu’il avait envie de l’aider à gérer, considérant déjà s’être absenté bien trop longtemps, déjà. Heureusement, ils avaient tout le temps de se rattraper, à présent. Il allait sans doute passer pour un papa poule avant l’heure, mais il voulait se montrer aussi attentif que faire se peut à ses sensations, à ses émotions. Sait-on jamais… peut-être y avait-il des choses qu’elle n’avait pas encore osé lui dire, avec le contrecoup des retrouvailles. Il préférait prendre les devants.




code by Mandy



_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2280
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Lun 1 Aoû - 11:17

Gwendall & Sasha
On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
Sasha aimait plus que tout Gwendall, elle n’avait pas cru possible d’aimer autant une personne autrefois. La jeune femme lui avait déjà dit plein de fois qu’elle l’aimait et elle serait bien capable de le lui dire encore un nombre incalculable de fois. Parce qu’elle l’aimait et qu’elle ne pouvait s’en empêcher. Tant que Gwendall n’était pas lassé de l’entendre le lui dire, elle continuerait de le faire. Et elle apprécierait tout autant de l’entendre lui répondre la même chose. Elle aimait entendre que son époux l’aimait, surtout en cet instant bien précis, après ce qu’ils venaient de vivre. Pendant ces longs jours où il avait quitté leur maison, Sasha avait craint de ne plus le voir revenir, de l’avoir perdu entièrement. Elle avait cru que quelque chose s’était définitivement brisé entre eux, quand il avait découvert qu’elle était à l’origine de la mort de Nemesis. Celle-ci allait continuer d’être une ombre sur leur histoire bien sûr, mais la jeune femme avait envie de croire qu’ils pouvaient passer au-dessus de tout ça. Qu’ils pouvaient être bien plus forts ensemble. Ce qu’ils étaient bien sûr, même si elle avait vraiment craint le pire ces derniers temps. Ce qui ne manquait pas de l’émouvoir d’ailleurs et c’était bien pour cette raison qu’elle était dans cet état (et elle se sentait vraiment faible pour le coup). Même s’il y avait une bonne raison, elle n’aimait pas tellement l’idée de se mettre à pleurer comme ça pour rien et cela même si Sasha appréciait de sentir le doigt de son époux essuyer ses larmes. Elle n’aurait vraiment pas pu être plus heureuse qu’en cet instant précis. La vie n’était pas idyllique, les choses auraient pu être bien plus simples, mais au moins ils étaient ensemble et c’était la seule chose qui comptait vraiment.

« Ça va. » Répondit-elle doucement, dans un fin sourire. La jeune femme allait bien oui, de toute façon elle ne savait pas comment elle pourrait aller mal à présent. Ces derniers jours n’avaient vraiment pas été évident, elle s’était bien souvent sentit mal, mais en même temps l’absence de Gwendall avait agi énormément sur ça aussi. Elle se doutait bien que les prochains mois n’allaient vraiment pas être agréable physiquement – et même ceux d’après sans doute – mais c’était ce qu’ils avaient voulu après tout. Et Sasha se sentait vraiment heureux de pouvoir fonder cette famille avec son époux comme ils l’avaient désiré. « Je suis fatiguée oui et… je vais t’épargner les détails peu ragoûtant… mais ça va. » De toute façon, rien ne pouvait ébranler son moral pour l’heure, elle se sentait vraiment bien dans les bras de son mari. « Ça va durer un petit moment en tout cas. »

Normalement en tout cas et la jeune femme n’avait pas l’intention de penser à ce qui pouvait arriver. Pendant plusieurs mois, elle allait être enceinte et ressentir les effets. Il n’y avait pas à dire, son poste à Poudlard tombait très bien quand même. Elle ne savait pas comment elle aurait fait si elle était encore à Sainte Mangouste.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Mer 3 Aoû - 19:11


On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
G

wendall s'en voulait vraiment de ne pas avoir été présent ces derniers jours à présent qu'il savait l'état de Sasha. C'est fou, tout de même, il était parti le cœur lourd et l'âme chargé de reproches à son égard, et à présent, il se sentait le cœur léger, et les seuls reproches qu'il savait faire encore, c'était à lui-même. Bien sûr, il ne pourrait pas oublier si facilement ce qui était arrivé à Nemesis et dans quelles circonstances cela était arrivé, mais il voulait abandonner ces sombres fantômes au passé et se concentrer vers l'avenir, et l'avenir ne s'était jamais à ce point dessiné précisément sous ses yeux. Son avenir, c'était Sasha, son épouse, son âme sœur, et leur enfant. Son avenir, ce serait sans doute, malheureusement, des épreuves et des obstacles à franchir, comme ils en avaient beaucoup trop, mais de cela, l'Auror ne retirait que l'aspect le plus positif. Tout irait mieux, à présent, et cette ultime épreuve qu'ils avaient dû dépasser pour être à nouveau ensemble était exactement ce dont ils avaient eu besoin l'un comme l'autre pour renforcer leur couple. Il les ressentait plus fort que jamais, au-delà de la culpabilité de l'avoir laissé seule dans les premiers temps de sa grossesse. Elle se sentait fatiguée, mais elle allait bien, au fond c'était le principal. Et comme elle le disait très bien elle-même, cela allait durer un petit moment, quoi qu'il en soit. Il n'avait pas été là ces premières semaines, mais il était présent dorénavant, il le serait pour toute la suite, à chaque seconde. Il ne la laisserait plus jamais, c'était la plus grande certitude qui se soit jamais imposée à lui.

-Un trop long moment, si tu veux mon avis
, répliqua-t-il dans un léger sourire.

Et pour cause, s'il avait imaginé en long, en large et en travers leur vie de famille depuis qu'ils avaient pris la décision d'avoir un enfant tous les deux, c'était sans rapport avec ce qu'il éprouvait maintenant, alors que tout devenait beaucoup plus concret. Là, c'était réel, il allait vraiment devenir père, c'était sûr, c'était là, il ou elle était là, grandissait à l'abri du ventre de sa mère... Oui, il avait hâte que ce petit bout dont il découvrait à peine l'existence naisse et de pouvoir vraiment jouer un rôle de père qu'il n'aurait le sentiment de vivre que par procuration dans un premier temps, tant qu'il serait donné à Sasha l'opportunité de sentir cette vie grandir en elle quand lui-même ne pourrait que la deviner.

-Je vais enfin pouvoir mettre la chambre en travaux
, alors, ajouta-t-il d'un ton amusé, songeant à cette pièce qu'on leur avait vendue comme idéale pour un enfant quand ils avaient décidé d'habiter cette maison. Il n'avait pas eu de mal à y visualiser un landau, une table à langer et tout le nécessaire. Mais une fois encore, ils passaient de l'imaginaire au concret.


code by Mandy



_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2280
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Lun 15 Aoû - 12:53

Gwendall & Sasha
On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
Un trop long moment, Sasha était parfaitement d’accord. Ce temps allait être long avant que l’enfant qui avait commencé à grandir en elle, ne soit concrètement avec eux. Mais au moins, les choses avançaient et ils allaient vraiment former une famille. Ils étaient une famille à eux deux, mais ils allaient l’être encore plus à trois. Sasha avait vraiment hâte de voir leur désir concrétisé, de voir cet enfant, fruit de ce qu’ils ressentaient l’un pour l’autre, arriver dans leurs vies. La jeune femme avait vraiment le sentiment de respirer de nouveau, de pouvoir enfin avoir foi en l’avenir. Rien ne pouvait leur garantir qu’ils n’allaient pas encore devoir passer des épreuves, qu’ils n’allaient pas encore devoir surmonter des choses ensemble. Mais en cet instant précis, Sasha ne doutait pas qu’ils étaient vraiment capable de tout surmonter, que leur amour était plus fort que tout. Après tout, Gwendall était bien revenu alors qu’il savait que son épouse avait tué sa sœur. Il lui était revenu et il lui pardonnait pour ce qu’elle avait fait. Il ne pouvait pas tout oublier non et Sasha ne demandait pas à ce qu’il le fasse, mais au moins ils étaient ensemble. Et ils allaient enfin pouvoir concrètement se projeter dans leurs rôles de parents. Même s’ils en avaient parlés, qu’ils avaient fait leurs projets, qu’ils avaient désiré tout cela, ils avaient dû attendre maintenant pour que tout ça soit « vrai ». Sasha savait depuis quelque temps maintenant qu’elle était enceinte, mais elle avait le sentiment que tout devenait vraiment vrai, que tout était concret, maintenant que son époux était au courant. Parce qu’ils pouvaient vraiment se concentrer sur leur avenir, sur le futur, tous les deux. Et sur l’arrivée, prochaine, de cet enfant qui grandissait en elle à présent. Sasha devait bien avouer que si elle avait eu le choix, elle aurait bien aimé pouvoir passer la « partie » grossesse. Non pas que cela ne soit pas une belle expérience, mais elle savait aussi d’avance tous les désagréments (ça c’était à force d’avoir travaillé en médecine aussi) et elle ne pouvait pas s’empêcher d’espérer voir le moment où elle pourrait tenir son enfant dans ses bras. Elle qui avait cru si longtemps qu’elle n’était ni faite pour l’amour, ni pour le mariage, ni pour la maternité. Maintenant, elle était mariée avec l’homme qu’elle aimait plus que tout et ils allaient avoir un enfant ensemble.

« Il faut bien que cette pièce soit à la hauteur de nos attentes. » Répondit-elle aux propos de Gwendall quand il parla des travaux de la chambre. Cette pièce que l’agent immobiliser leur avait décrite comme une parfaite chambre d’enfant. Il n’y avait pas de doute, cette chambre allait être parfaite. « Au moins, on va avoir tout le temps pour préparer son arrivé. » Trop de temps même, mais ça il n’allait pas pouvoir y couper. « Finalement, c’est une bonne chose que je travaille à Poudlard à la rentré. »

Bon, ça l’était dans tous les cas, parce qu’elle avait eu besoin d’un travail et que c’était la seule chose qu’elle avait eu comme proposition. Mais sa grossesse était un argument supplémentaire pour que ce travail soit une bonne idée.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Lun 15 Aoû - 13:56


On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
O

ui, cette chambre qu'on leur avait désigné comme idéale pour accueillir un enfant allait en effet trouver cette utilité, sans l'ombre d'un doute. Comme quoi, leur agent immobilier ne s'y était pas trompé, et l'Auror était on ne peut plus impatient que cette pièce laissée vide, à dessein, prenne forme et vie grâce à celle qui était en train de se développer chez son épouse. Oh, ils avaient de l'ouvrage en perspective (enfin lui surtout, car c'était bien une chose qu'il comptait prendre à sa charge, une manière pour lui de compenser le fait qu'il ne pouvait pas vraiment aider Sasha à porter son enfant ou supporter avec elle les inconvénients de la grossesse), mais Gwendall avait dors et déjà une idée très précise de ce qu'il voulait faire de cette pièce pour le moment complètement vide. Il est certain que leur futur(e) fille ou fils serait l'enfant le plus gâté d'entre tous. Gwendall ne saurait voir les choses différemment. Il ne manquerait de rien, et il ferait en sorte de lui garantir la meilleure vie possible en dépit des circonstances, et de le protéger, surtout, de tout ce qui pourrait bien le menacer. Et ça n'allait pas être une mince affaire, bien loin de là. Oui, ils avaient du temps devant eux pour préparer l'arrivée de l'enfant, mais l'Auror songeait que ce temps passerait bien vite... Et sans doute trop lentement, en même temps. L'existence dans ce qu'elle a de plus contradictoire, en somme. Il esquissa un léger sourire quand elle affirma que c'était une bonne chose qu'elle travaille à l'infirmerie de Poudlard l'année à venir. Quelque part, oui, c'est sûr, c'était même une excellente chose, en vérité, c'était plus rassurant pour la suite mais tout de même.

-Si ce n'est que tu vas me manquer, oui
, répondit-il dans un léger sourire avant de déposer ses lèvres au creux de son cou.

Bon, il pouvait parler, c'était lui qui s'était absenté des jours et des jours, leur laissant le soin de se manquer l'un à l'autre, mais tout de même, il devait bien reconnaître que ça n'allait pas être des plus simple que de partager Sasha avec Poudlard. En tant qu'infirmière (et même en temps qu'assistante de l'infirmière), il se doutait bien qu'elle pourrait difficilement quitter l'école de magie le soir et même certains week-end. Il devrait se faire à l'idée de passer bien moins de temps avec elle, de ne pas l'avoir à ses côtés toutes les nuits. Ce n'était pas bien grave, ils trouveraient malgré tout toujours du temps pour se voir, il n'en doutait pas, mais ce serait un nouveau rythme à prendre, et qui ne serait sans doute pas simple tous les jours, surtout que si Gwendall s'écoutait, il passerait son temps auprès de Sasha, pour le plaisir de sa compagnie et pour s'assurer que tout allait bien. Au fond, oui, pour qu'elle puisse respirer, la jeune femme serait sans doute mieux loin de leur domicile de temps à autres.



code by Mandy



_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2280
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Dim 28 Aoû - 13:48

Gwendall & Sasha
On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
Au vu des circonstances, c’était une très bonne chose pour Sasha d’avoir trouvé du travail. Même s’ils n’étaient pas à plaindre financièrement, puisque Gwendall gagnait quand même correctement sa vie en tant qu’Auror, l’arrivé d’un enfant engendrait forcément des frais. Et ce n’était pas comme s’ils allaient pouvoir compter sur leurs familles respectives pour les aider. Les Colloway auraient peut-être pu chouchouter l’arrivé d’un futur enfant dans la famille, si la mère de ce dernier n’était pas une impure comme elle. Donc, c’était vraiment une bonne chose que la jeune femme ait cette proposition de travail. Ça allait, en prime, lui permettre de ne pas juste tourner en rond dans sa maison. Oh, elle savait s’occuper quand elle le voulait, mais elle se doutait quand même qu’elle risquait de tourner quand même énormément en rond chez elle. Et puisque Gwendall passait ses journées au travail, c’était une bonne chose qu’elle travaille aussi (outre le fait que visiblement, ça servait aux intérêts de Jedusor aussi). Même si, bien sûr, ils allaient quand même se voir moins souvent. Sasha afficha un léger sourire quand Gwendall lui affirma qu’elle allait lui manquer, fermant un instant les yeux quand il déposa ses lèvres au creux de son cou. Il allait lui manquait évidemment, comme il lui avait manqué ces derniers jours alors qu’elle n’avait aucune idée d’où il se trouvait et s’il allait revenir. Mais bon, ils n’avaient pas vraiment le choix. C’était quand même bien mieux, au moins ils avaient un apport supplémentaire de salaire. Et Sasha en avait assez de ne plus travailler, même si forcément ça risquait de poser un peu de souci concernant sa grossesse.

« Tu vas me manquer aussi. »
Forcément, Sasha allait devoir passer quand même beaucoup de temps à Poudlard. Elle n’allait pas dormir tous les soirs chez elle, elle allait devoir travailler le week-end aussi. Mais bon, c’était mieux que rien après tout. Au moins, son travail ressemblait plus à ce qu’elle avait eu envie de faire de sa vie. « Par chance… » Reprit-elle, dans un sourire, déposant un baiser sur les lèvres de son époux. « On a encore du temps avant que la rentrée arrive. » Et Sasha avait vraiment l’intention de profiter un maximum du temps qu’il restait avant qu’elle commence son travail. Maintenant que son époux était de retour chez eux, elle n’avait pas envie de perdre l’occasion de pouvoir profiter de sa présence. « Et s’il faut… je suis sûr que je peux te faire entrer en douce à Poudlard. »

Dit-elle d’un air taquin. Ça pouvait vraiment être très drôle d’ailleurs. C’était amusant de jouer avec l’interdit et ce n’était pas parce qu’elle était techniquement un membre du personnel de l’école de magie, qu’elle avait l’intention d’être irréprochable. De toute façon, avec ses activités de mage noir, ce n’était tout bonnement pas possible. Elle était pourrie jusqu’à l’os, mais ça lui convenait parfaitement. Parce que si elle devait finir en enfer, elle savait parfaitement qu’elle n’y serait pas seule.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1385
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Dim 28 Aoû - 14:27


On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
É

goïstement, c'est vrai (et aussi parce que c'était un schéma familial classique auquel il avait été habitué et qu'il ne pensait pas voir se rompre au sein de sa propre famille), Gwendall aurait préféré que Sasha ne travaille pas du tout. C'est vrai qu'un apport financier supplémentaire ne serait pas de refus, mais il aurait eu les moyens de les faire vivre tous, s'il le fallait. Seulement, ce n'était pas son choix, c'était celui de Sasha, c'était son envie, et il n'allait pas y contrevenir. Il savait qu'elle avait envie et besoin de travailler, il n'allait pas l'empêcher sous l'unique prétexte qu'ils passeraient moins de temps ensemble. Il était bien souvent auto-centré, mais il ne voulait pas l'être quand il était question de son épouse : après tout, son bonheur dépendait du sien également. Il y était même entièrement lié... Mais quand même, ce serait difficile d'être à ce point éloigné d'elle. Poudlard n'était pas la porte à côté, et avec cette fichue politique anti-transplanage, ce ne serait pas chose facile que de se voir. Gwendall priait pour que Sasha puisse utiliser le réseau de cheminette, ce rendrait l'année scolaire à venir moins pénible... Oui, elle lui manquerait, et l'idée de ne pas pouvoir être auprès d'elle pour la bichonner alors même qu'elle était enceinte, de ne peut-être pas être présent quand elle sentirait les premiers coups de pieds de leur enfant dans son ventre le décevait un peu. Mais en même temps, même sans le travail d'infirmière de Sasha, il serait sans doute accaparé par son travail de son côté, où par la cause des mangemorts. Sasha avait l'occasion unique de travailler dans la branche qu'elle aimait en dépit de son passé judiciaire, et ça, déjà, c'était une chance unique à côté de laquelle elle ne devait pas passer. Il savoura le baiser que Sasha déposa sur ses lèvres, elle avait raison, pour l'instant, la rentrée était loin, alors autant profiter du temps qu'ils pouvaient passer ensemble tous les deux, pour rattraper celui qu'ils avaient perdu et en prévision de celui où ils seraient éloignés. Un sourire évocateur se déposa sur ses lèvres quand elle évoqua le fait de le faire entrer en douce à Poudlard. La perspective était effectivement séduisante, il devait bien le reconnaître.

-J'aime beaucoup cette idée,
approuva-t-il qui trouverait assez plaisant de rendre des visites clandestines à sa petite amie dans les murs de Poudlard. Enfreindre des règles aussi minimes que celles de l'école de magie lui plairait beaucoup. Il devait bien y avoir un ou deux passages secrets exploitables dans ce cachot, non ? Gwendall déposa un baiser sur les lèvres de son épouse. C'était si agréable que de retrouver ces lèvres qui lui avaient tant manqué. Qu'est-ce que tu dirais que je prenne quelques jours de congés, histoire de profiter un peu ?


code by Mandy



_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2280
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   Dim 11 Sep - 22:13

Gwendall & Sasha
On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour.
Sasha savait bien que la situation n’allait pas être idéale, surtout au vu de sa grossesse. La jeune femme avait bien conscience que ce n’était ni parfait pour Zelda qui comptait sur elle pour être le plus présente possible, ni pour Gwendall qui devait subir ses absences en conséquence. Parce qu’elle ne pouvait, évidemment, pas se contenter d’horaire « normale » de bureau. La jeune femme devait être aussi présente en journée, que la nuit et les week-ends. Ils allaient donc forcément moins se voir que si elle se contentait simplement de rester chez eux, comme une parfaite femme au foyer. Dans ce cas, elle n’aurait eu qu’à attendre que Gwendall rentre du travail (qui lui prenait évidemment du temps) et profiter de la présence de son époux. Sauf que ce n’était pas fait pour elle, la vie de femme au foyer. Non pas qu’elle n’appréciait pas de rester chez elle, profiter de son époux (parce qu’ils savaient à merveille s’occuper tous les deux), mais ce n’était pas vraiment dans son caractère de se contenter de s’occuper du « foyer ». Et même si elle était enceinte, même si elle allait devenir mère (et allait consacrer du temps à son enfant, autant qu’à son époux), elle n’avait pas envie de devenir l’une de ces femmes qui se contentait simplement de ne pas travailler et de jouir de l’argent de leur mari. Et puis, de toute façon, son allégeance aux mangemorts ne pouvait pas vraiment lui permettre d’être une femme au foyer normale aussi. Sasha avait bien conscience que la situation n’allait pas être idéales, mais elle savait que de toute façon ils allaient quand même y arriver. Et puis, la jeune femme n’avait vraiment pas de souci avec l’idée de faire entrer en douce Gwendall dans l’enceinte du château et donc d’enfreindre un peu les règles de l’école de magie. Ce qui n’était pas non plus énorme, ils faisaient bien pires que ça, mais c’était amusant. Ça mettait un peu de piment en plus. Et ça semblait plaire à Gwendall aussi. La jeune femme afficha un grand sourire quand elle entendit son époux affirmer que l’idée lui plaisait, avant de savourer ses lèvres une nouvelle fois. Sasha adorait pouvoir sentir de nouveau le contact des lèvres de son époux sur les siennes, ça lui avait grandement manqué. Et son sourire grandit encore plus quand leurs lèvres se séparèrent et que Gwendall lui demanda ce qu’elle pensait du fait qu’il puisse prendre des jours de congés.

« J’adorerais ça. » Répondit-elle donc, ce grand sourire sur les lèvres. Elle adorait l’idée oui, parce qu’elle appréciait le fait de pouvoir passer du temps avec son époux après ces longs jours d’absence. Ils avaient besoin de se retrouver après tout et Sasha avait envie de pouvoir passer énormément de temps avec elle. « Et si on partait un peu ? Qu’on en profitait pour s’isoler un peu. » Si Gwendall pouvait prendre des congés et puisqu’elle n’avait pas encore commencé son travail à Poudlard, c’était le moment idéal. « On pourrait retourner dans le chalet de notre lune de miel ? Qu’est-ce que t’en dis ? »

Ce chalet, sur cette île, avec cette chapelle qui les avait vu s’unir pour le meilleur et pour le pire.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 

On ne peut pas se forcer à aimer... (Gwendall <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Tu ne peux pas forcer les gens à t'aimer, mais tu peux les forcer à te craindre. [Terminé]
» De l'amour? Non impossible , personne ne peut m'aimer...
» Si seulement on avait su s'aimer. Les fleurs auraient été plus roses et nous peut-être plus heureux... [PV Jack]
» S'aimer, c'est regarder ensemble dans la meme direction?
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Maison des Colloway
-