AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GUILDE
avatar
▌ Messages : 772
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Sam 16 Juil - 13:52

L'enfance est pleine de désillusions.
Depuis que Purdey Potter se trouvait à l’hôpital, Cenlyn et Rhian se trouvaient donc sous la tutelle de Caelan. Le jeune garçon appréciait la jeune femme, il l’aimait vraiment bien, mais la situation était sincèrement particulière pour eux. Parce que leur mère se trouvait encore à l’hôpital dans un état grave. Ils avaient eu l’occasion de la voir, mais ça n’avait pas forcément rassuré le jeune garçon. En tout cas, l’ancienne Auror (qui n’était plus vraiment si ancienne que ça) ne pouvait toujours pas rentrer chez eux, ce qui n’allait donc pas rassurer le jeune garçon. Surtout que la rentrée de l’école approchait, le rouge et or se demandait si leur mère allait pouvoir sortir de l’hôpital avant qu’ils n’y retournent et quelque chose lui disait que non. En plus de Caelan, il y avait Flynn Bennet aussi, son petit-ami. Autant dire, que la situation n’était vraiment pas sereine pour Rhian. Comme s’il avait eu besoin de ça, mais bon, ils n’avaient pas tellement le choix pour le coup. Le jeune garçon avait juste envie de revenir en arrière, quand il n’était pas encore entré dans l’école de magie et qu’il ne savait rien du tout de son avenir, de ce mage noir qui voulait sa peau et du fait que sa mère avait repris le combat. Il donnerait vraiment tout pour revenir un an en arrière.

Mais il ne pouvait pas le faire, alors il faisait avec. Rhian passait plus de temps avec Cenlyn maintenant que Caelan était chez eux. Elle avait besoin de la présence de sa sœur et de simplement, être un gamin comme les autres. Autant dire qu’ils ne ménageaient pas du tout l’amie de leur mère, pour le coup le rouge et or n’en avait que faire. D’ailleurs, ils venaient de passer la grande partie de l’après-midi dehors, à faire tout et n’importe quoi. La soirée avait débuté et ils étaient en retard, vraiment en retard. Mais Rhian n’en avait que faire, même s’il se doutait que Caelan n’allait pas trop apprécier ce retard. Tant pis, ils allaient se faire engueuler, mais Rhian n’en avait que faire. Quand il ouvrit la porte de la maison avec Cenlyn d’ailleurs, Rhian se contenta de prendre la parole un peu comme si de rien n’était.

« C’est nous, on est rentré. »

Se contenta-t-il de dire, avec la ferme intention d’aller s’enfermer dans sa chambre. Non pas qu’il n’appréciait pas la présence de Caelan et de son petit-ami, mais il n’était pas vraiment des plus agréables niveaux caractère ces derniers temps. Il faisait des efforts pour certain, Cenlyn (et Louisa maintenant qu’elle connaissait la vérité) en fait, mais c’était tout. Il savait bien que Caelan n’avait rien à voir avec la présence d Purdey Potter à l’hôpital, mais en même temps elle faisait quand même partie du groupe d’Auror d’élite comme leur mère. Purdey n’aurait jamais dû retourner au combat, à cause de ça ils étaient peut-être en train de la perdre. Comme s’ils n’avaient pas déjà souffert en perdant leur père.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 624
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Sam 16 Juil - 14:14


L'enfance est pleine de désillusions.
C

aelan, c'est certain, n'avait jamais eu l'instinct maternel. Elle aimait bien les enfants, hein, mais elle préférait quand même de très loin quand il s'agissait de ceux des autres. Faire du baby-sitting, elle n'y était pas complètement réfractaire, il lui était déjà arrivée de garder Cenlyn et Rhian quand ils étaient plus petits, mais là, c'était tout de même complètement différent. Elle devait entièrement les prendre en charge jusqu'à la rentrée scolaire, et même après, si Purdey n'allait pas mieux, pour s'assurer qu'ils soient convenablement pris en charge. Elle devait servir de figure maternelle pour ces deux pauvres gosses malmenés par la vie. Et il n'avait plus trois ans, ils entraient de plein pied dans l'adolescence, avec tout ce que ça impliquait pour eux. Cenlyn et Rhian ne faisaient pas preuve de beaucoup de bonne volonté, avec elle, et Caelan ne parvenait pas franchement à les en blâmer. Leur mère était à Sainte-Mangouste, ballotée entre la vie et la mort, ils devaient être à la fois angoissés de son état et révoltés de ce qui lui était arrivé, et qu'elle avait accepté en partie en reprenant les armes, elle devait bien l'admettre. Et ils pouvaient bien lui en vouloir aussi, à elle, d'avoir cautionné cela. L'Auror, d'ailleurs, n'avait pas attendu après eux pour se sentir coupable de ce qui était arrivé à Purdey. Elle avait été là, et elle n'avait pas su couvrir convenablement ses arrières.

Pour cela, et tout simplement parce qu'elle avait à cœur de voir les jumeaux aller le mieux possible, elle faisait de son mieux pour donner aux enfants Potter le plus d'équilibre possible. Pour la peine, et même si elle était dorénavant à la tête de l'Ysbridion, elle avait mis ses faits d'armes entre parenthèses, au moins jusqu'à la rentrée. Les quelques fois où elle s'absentait, elle comptait sur Flynn pour la remplacer au pied levé. Flynn... Caelan ne savait vraiment pas ce qu'elle ferait sans lui. Autant dire qu'elle s'en voulait horriblement de lui faire subir une telle situation dans les prémices de leur relation, mais elle était tout de même heureuse de l'avoir à ses côtés dans une telle période de sa vie. Elle se sentait vraiment bien, avec lui. Des fois, elle craignait que cela s'arrête, parce qu'elle lui en demandait trop... mais d'un autre côté, Flynn ne faisait pas face à moins d'ennuis qu'elle.

Caelan se sentait un peu dépassée par son rôle de tutrice. Elle n'avait jamais eu d'enfants de cet âge sous sa responsabilité. Quand, par exemple, les jumeaux décidaient de sortir, Caelan savait qu'elle devait lâcher du leste, mais elle ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour eux quand elle ne les avait pas dans leur champ de vision. Et c'était encore pire quand ils rentraient en retard. Et le pire, c'était qu'elle était convaincue qu'ils le faisaient exprès. Pour passer le temps et pour Rhian et Cenlyn, en les attendant, elle avait préparé le dîner... Ou essayé de préparer le dîner, du moins, l'assistance de Flynn aux fourneaux aidant à éviter que le tout soit trop catastrophique. Enfin, elle les entendit rentrer.

-Où est-ce que vous étiez ?
ne put-elle s'empêcher de leur demander, inquiète. Je vous attendais il y a une heure ! Elle porta son attention sur Rhian, qui semblait vouloir à tout prix fuir la moindre conversation. Oui. Sauf que non. Enfin, maintenant que vous êtes là, on va pouvoir passer à table, le dîner est prêt.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 653
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Ven 26 Aoû - 19:27

L'enfance est pleine de désillusions.
Il était évident que la situation était loin d’être facile. Flynn se rendait bien compte que Caelan semblait un peu perdue par la situation, un peu dépassée par tout ça. Parce qu’elle n’avait pas vraiment l’habitude s’occuper d’enfants (de cet âge en plus) et que ces derniers ne devaient pas vraiment apprécier le fait que leur mère soit à l’hôpital. Flynn tentait de soutenir du mieux qu’il pouvait sa petite-amie, mais il était aussi un peu dépassé par la situation de son côté. Il ne savait pas non plus comment faire pour s’occuper d’enfants de cet âge, qui entraient clairement dans l’adolescence ce qui n’était pas évident et qui vivaient une situation compliquée, et en plus il ne les connaissait pas du tout. Flynn se sentait par moment de trop, mais il n’avait pas l’intention de baisser les bras. Parce qu’il savait que Caelan avait besoin de son aide et qu’il avait bien l’intention de la soutenir du mieux qu’il pouvait. Même si ce n’était vraiment pas évident. En plus, Rhian et Cenlyn ne faisaient pas vraiment d’effort en plus. Du moins, c’était l’impression qu’avait le journaliste, même s’il ne pouvait pas vraiment leur faire de reproche. Ils avaient découverts que leur mère avait repris le combat, elle se trouvait dans un état critique et à côté de ça, il y avait toutes ces histoires avec Voldemort. Il y avait aussi pour cette raison que Flynn ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de s’investir auprès de Caelan, parce qu’il savait que les jeunes Potter étaient des cibles de Voldemort. Même s’il ne pouvait évidemment pas les avoir tout le temps à l’œil. Comme en cet instant précis, où ils étaient dehors pendant que Caelan et lui préparaient le repas. C’était Caelan à la base qui se trouvait au fourneau, mais Flynn ne pouvait pas s’empêcher de l’assister, dans l’espoir que ça soit vraiment mangeable. Non pas qu’elle ne soit pas capable de cuisiner, mais son aide n’était pas de trop. Et finalement, ils arrivèrent.

Flynn suivit Caelan quand elle alla à leur rencontre, observant les jumeaux pendant que Caelan leur demandait où ils se trouvaient. Flynn aurait bien aimé en effet qu’ils ne rentrent pas si tard, parce qu’il sentait bien que Caelan était angoissée. Et il ne pouvait pas nier qu’il s’inquiétait un peu de son côté aussi. Il ne dit rien, parce que ce n’était pas son rôle mais ne les quitta pas des yeux. Rhian poussa un soupir quand Caelan affirma qu’ils allaient pouvoir passer à table. Apparemment, le rouge et or n’avait pas eu vraiment l’intention de le faire. Flynn termina de mettre le repas sur la table et le couvert quand finalement Rhian s’installa. Bon, au moins, ils allaient passer à table. Encore sans un mot, Flynn se contenta donc de s’installer.

« Je n’ai pas faim. »

Rétorqua Rhian en croisant ses bras. Le journaliste voyait bien que c’était surement juste de la provocation, ou juste qu’il n’avait pas envie d’être là. Mais c’était compliquée pour tout le monde.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 778
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Sam 27 Aoû - 10:18


L'enfance est pleine de désillusions.
C

enlyn passait le plus de temps possible avec son frère. Elle n'osait pas réellement l'admettre, mais les faits étaient là, elle avait peur que si son frère échappait à sa vigilance, il fasse une bêtise. Quoi, comme bêtise ? Elle n'en savait rien, mais elle ne voulait pas le savoir. Elle essayait de lui redonner goûts aux joies simples de l'existence, s'appliquait à lui rendre le sourire. C'était un exercice de tous les instants, mais qui lui faisait du bien, parce qu'en se concentrant sur le bonheur de Rhian, elle s'apitoyait moins sur son sort, reléguait l'angoisse au second plan, et savait au moins quel rôle tenir dans cette situation désastreuse où tout, absolument tout allait de travers. Ils étaient resté dehors plus longtemps qu'ils n'y étaient autorisés, mais la jeune fille s'en fichait, elle n'avait aucune envie de rentrer. Surtout pas alors qu'elle savait que leur mère ne serait pas là pour les accueillir, qu'elle était toujours à Sainte-Mangouste, entre la vie et la mort. Elle n'aimait pas rentrer, non, parce qu'elle savait que Caelan les attendait à la maison, et ça l'énervait.

Oh, de base, Cenlyn adorait Caelan, elle avait toujours été adorable avec les jumeaux Potter, et Cenlyn l'admirait beaucoup (une Auror douée sur un balai, forcément, ça lui vendait du rêve). Mais maintenant, elle lui en voulait. Quelque part, elle tenait Caelan pour responsable de ce qui était arrivé. Parce qu'elle savait que leur mère était retournée au front, et qu'elle ne l'avait pas empêchée de faire cela. Voir Caelan chez eux, c'était se rappeler sans cesse que leur mère n'était pas là... qu'elle ne reviendrait peut-être jamais. Quant à la présence de Flynn... c'était encore pire à ses yeux. Oui, il était sympathique, c'est vrai, mais elle trouvait qu'il avait encore moins sa place ici que l'amie de leur mère. Alors non, elle n'avait aucune envie de passer du temps avec eux et de faire semblant que tout était bien dans le meilleur des mondes. Rien n'allait bien. Tout allait de travers. Et Cenlyn, qui se sentait de plus en plus pessimiste, commençait à songer que rien n'irait peut-être jamais bien. Plus jamais, que les moments de bonheur réel, sans angoisses, dilemmes et problèmes, étaient derrière eux sans possibilité de retour. Déprimant.

Elle avait donc traîné les pieds jusqu'à la maison, le tout pour trouver une Caelan stressée de ne pas les avoir vus rentrer plus tôt. Tout comme son frère, Cenlyn ne prit pas la peine de lui répondre. Ça sentait bon, dans la cuisine, mais la jeune fille n'avait pas spécialement envie de subir l'épreuve du repas où ils se retrouveraient tous aux quatre coins d'une table à contempler le silence. C'est sûr, Caelan faisait des efforts, mais Cenlyn n'avait pas la moindre envie de les récompenser. Elle ne voulait pas quelle soit là, elle voulait remonter le temps et oublier tout ça. Cenlyn voulut détaler à la suite de Rhian sans dire le moindre mot, mais Caelan les retint.

-J'ai dit à table, tout de suite.
Son ton avait été sans doute trop autoritaire, mais elle se rattrapa presque aussitôt d'un ton plus conciliant. Vous n'allez pas vous coucher le ventre vide.

Cenlyn poussa un profond soupir et s'exécuta. Pour tout dire, elle avait quand même un peu faim. Elle jeta un œil à son frère. Si ce dernier décidait de filer droit dans sa chambre, elle ne manquerait pas de le suivre tout de même.

-On fait ce qu'on veut.
répliqua-t-elle tout de même pour donner le change.




code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 772
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Sam 22 Oct - 13:18

L'enfance est pleine de désillusions.
Rhian avait beau dire qu’il n’avait pas faim, parce qu’il n’avait aucune envie de subir l’épreuve d’un repas « familiale » comme si de rien n’était, il sentait quand même son estomac se tordre à l’odeur alléchante venant de la cuisine. Bon, il avait faim, mais ça n’enlevait pas le fait qu’il n’avait pas envie de s’installer à table comme si tout était normal. Rien n’était normal, rien ne serait plus jamais normale. Parce que même si la situation pouvait s’arranger (si Purdey Potter finissait par sortir de l’hôpital, qu’il parvienne à oublier son futur qu’il connaissait trop), rien ne serait plus vraiment normal. Rien n’allait enlever le fait que leur mère avait décidé de repartir sur le front alors qu’elle avait promis de ne pas le faire, qu’elle avait été blessée et qu’elle allait peut-être mourir… Rhian ne savait vraiment pas comment ils allaient faire si jamais leur mère devait mourir. Caelan allait s’occuper d’eux encore, tenter de compenser le manque d’une mère. Et son copain celui d’un père ? Tout ça, c’était purement ridicule. Mais bon… il n’empêchait qu’il avait faim quand même.

Caelan se montra autoritaire afin de les arrêter, avant de se montrer plus conciliante. Le jeune garçon se doutait qu’elle allait encore être autoritaire s’ils décidaient de se rendre dans leurs chambres, sans prêter attention à ses remarques. Rhian tourna son regard vers Cenlyn, il savait qu’ils seraient en accord quoi qu’il arrive. Si le rouge et or décidait de partir dans sa chambre, sa jumelle allait le suivre. Et s’il décidait de passer à table, elle allait le faire aussi. Mais est-ce qu’ils avaient vraiment le choix ? Sans doute pas non, même si la jaune et noir ne manqua pas de préciser qu’ils faisaient ce qu’ils voulaient. C’était le cas, ils n’avaient pas de raison de recevoir des ordres de Caelan. Pour une simple et bonne raison.

« T’es pas notre mère ! »

Rétorqua-t-il alors, d’un ton sans doute un peu trop sec. Mais c’était la vérité, elle n’était pas leur mère. Elle n’avait aucun droit de leur dire ce qu’ils devaient faire ou pas. Mais bon… à cette remarque, Rhian senti sa gorge se serrer et il baissa son regard. Il se retenait, mais comme bien souvent, il avait encore envie de pleurer (à croire qu’il passait vraiment sa vie à ça dernièrement). Caelan n’était pas leur mère et elle se trouvait là parce que leur vraie mère était à l’hôpital. Et qu’elle n’allait peut-être jamais revenir… Rhian leva son regard vers Cenlyn avant d’aller s’installer à table, sans un mot. C’était une manière comme une autre pour lui de se faire un peu pardonner pour les propos qu’il venait de dire à l’amie de leur mère. Parce qu’elle ne méritait pas ça, évidemment, elle n’avait pas demandé à devoir s’occuper de deux marmots comme eux. Elle devait subir la situation comme tout le monde. Rhian donnerait vraiment tout pour revenir en arrière, pour remonter le temps (comme son cher petit fils avait fait…).
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 624
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Sam 22 Oct - 22:55


L'enfance est pleine de désillusions.
N

on, justement, non, ils ne faisaient pas ce qu'ils voulaient, c'était justement ça, le souci. Les jumeaux pouvaient avoir toutes les peines du monde à l'intégrer et elle ne pouvait pas les blamer vues les circonstances, mais ça n'ôtait rien au fait qu'ils étaient sous sa responsabilité, ils devaient lui obéir quoiqu'ils en pensent puisqu'elle faisait légalement office de tutrice auprès d'eux en attendant le moment où leur mère se rétablirait (en espérant que cela arrive). Elle pourrait bien leur dire ça de but en blanc, mais elle ne pouvait s'empêcher de vouloir ménager les jeunes Potter, pour qui la vie n'était vraiment pas simple en ce moment (et encore moins qu'elle aurait pu le croire au vu des révélations que Flynn lui avait faites, et dont elle n'était pas totalement remise encore). Finalement, elle fut contente que Cenlyn esquisse un mouvement en direction de la salle à manger, lui évitant ainsi d'avoir encore à hausser le ton. Jouer les marâtres autoritaires, ce n'était vraiment pas son truc. Elle n'avait jamais eu à assumer ce rôle, et elle n'avait pas envie que cela lui arrive, surtout pas. Malheureusement, la réaction de Rhian fut bien plus virulente que celle de sa sœur et lui fit comme un coup au cœur. Il était si évident que l'absence de Purdey lui pesait ! Et elle comprenait que le simulacre de dîner de famille qu'elle lui proposait l'horripile. Mais elle ne voulait pas remplacer sa mère (elle voulait encore croire dur comme fer en la guérison de Purdey de toute manière), loin de là, elle voulait simplement apporter un minimum d'équilibre et de joie aux jumeaux. Visiblement, elle échouait. Le rouge et or sembla malgré tout constater qu'il était allé trop loin, mais ce fut sans s'excuser tout de même qu'il s'installa à table. Caelan adressa un regard qelque peu désemparé à Flynn. Elle avait su d'avance que ce serait difficile, mais elle n'imaginait pas que ce serait à ce point.

- Que ce soit bien clair
, dit-elle en remplissant les assiettes de tout le monde. Je sais très bien que je ne suis pas votre mère, et il n'y a aucune raison pour que je la remplace, Purdey va revenir. D'accord, elle ne devait sans doute pas mettre autant de détermination dans son propos alors que rien n'était sûr à son sujet, mais elle y croyait réellement. Purdey ne pouvait pas mourir de cette manière. Elle n'y croyait pas un seul instant. Déjà, elle ne l'imaginait pas mourir tout court. Mais en attendant son retour, elle m'a demandé de veiller sur vous, alors facilitez-moi un peu la tâche, d'accord ? Elle avait tenté de s'exprimer avec son allant habituel, mais cette situation la pesait tant qu'elle avait du mal à garder ses allures joviales. Elle me manque à moi aussi, avoua-t-elle ensuite avec douceur.

Bon. Ce n'était sans doute pas une bonne idée de parler de tout ça à table ceci dit. Égayer la conversation, égayer la conversation. Elle tourna un nouveau regard vers Flynn. S'il pouvait avoir une idée, n'importe laquelle, elle était preneuse.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 653
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Sam 17 Déc - 0:43

L'enfance est pleine de désillusions.
Flynn se doutait que la situation n’allait pas du tout être facile, mais il ne pensait quand même pas que ça allait être aussi virulent. C’était normal que les enfants de Purdey Potter soient perturbés par ce qui était arrivé à leur mère, plus tout ce qui leur arrivé à côté de cela et que le jeune homme était bien placé pour connaître, mais ils ne devaient pas sur réagir non plus. Du moins, c’était l’avis du journaliste, même s’il n’avait pas vraiment son mot à dire. Flynn devait bien avouer qu’il se sentait un peu mal à l’aise dans cette situation. Il ne pouvait qu’avoir envie de soutenir du mieux qu’il pouvait Caelan, mais il était évident que sa présence n’aidait pas vraiment les jumeaux à mieux supporter la situation. Mais en même temps, le journaliste était bien incapable de laisser sa petite-amie se débrouiller seule avec ses jumeaux récalcitrants, surtout quand ces derniers avaient un rapport direct avec les rôles de la résistance. Flynn ne pouvait pas ne pas être là, alors que Rhian se trouvait être la cible de Jedusor. Si certain étaient désigné pour veiller sur eux à Poudlard, ici ils n’avaient plus aucune protection depuis ce qui était arrivé à leur mère. Même si… bien sûr, tout ça était vraiment difficile.

Rhian avait remarqué apparemment qu’il avait été trop loin et s’était installé à table, mais Caelan ne se retint pas pour autant de lui faire une remarque. Flynn ne pouvait qu’approuver, il fallait qu’elle mette les points sur les « i » avec les jumeaux, pour que cette situation ne continue pas comme ça. Il était évident qu’ils ne pouvaient pas continuer comme ça, même si rien n’allait être parfait pour autant. Le mieux, ça serait quand même que Purdey Potter se remette vite sur pied (mais quelque chose disait au journaliste que ça n’allait pas arriver avant un moment). Flynn ne dit rien du tout et contenta d’écouter Caelan, qu’il trouvait parfaite en cet instant précis. Elle trouvait les mots justes à ses yeux. Le jeune homme se retint de se lever pour la prendre dans ses bras, quand elle affirma que Purdey lui manquait aussi. Mais quand elle tourna son regard vers lui, le journaliste comprenait qu’elle voulait qu’il relance les choses, que cette situation se détende un peu. Ok… d’accord… trouver une idée !

« Et si… vous nous racontiez un peu ce que vous avez fait dehors ? »

Bon, d’accord, c’était loin d’être top. Mais Flynn ne savait vraiment pas comment lancer une conversation bien moins pesante qu’à l’instant. D’ailleurs, Rhian ne semblait pas vraiment prêt à répondre. Ce n’était sans doute pas du tout la bonne approche. Mais le journaliste ne pouvait pas s’empêcher de se dire que c’était quand même mieux que rien, qu’ils pouvaient arriver à découler sur quelque chose ensuite de plus léger. Quelque chose qui allait permettre aux jumeaux de ne pas penser à leur mère, même s’il était évident qu’ils ne pouvaient pas l’oublier entièrement non plus.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 778
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Sam 17 Déc - 15:43


L'enfance est pleine de désillusions.
C

enlyn ne se sentait pas franchement d'humeur à faire le moindre effort (le fait de s'être assise à table, à ses yeux, c'était déjà énorme), mais quand Caelan les recadra, elle et son frère, elle dût bien reconnaître qu'ils étaient allés un peu loin. Oh, ce n'était pas le fait qu'elle leur assure que Purdey allait revenir qui l'avait calmée (parce que qu'est-ce qu'elle en savait, un ? Elle était pas médicomage, aux dernières nouvelles, et personne à Sainte-Mangouste ne semblait prédire le réveil de leur mère). Oui, elle appréciait l'entendre dire qu'elle ne comptait pas remplacer leur mère, mais en même temps, tout donnait l'impression qu'elle prenait sa place. Ce n'était pas elle qui devrait être assise là, à cette table, qui devrait leur préparer à manger, qui devrait les écouter piquer leur mini crise d'adolescence... Mais Purdey n'était pas là, et Cenlyn aurait préféré une place vide que de voir Caelan et son copain où sa mère aurait dû être. D'un autre côté... si la place avait été vide, elle aurait désespérément eu besoin de voir quelqu'un la combler, c'était toute la complexité de cette situation. Ce qui commença plutôt à convaincre Cenlyn, ce fut le fait que leur mère avait voulu que Caelan veille sur eux. Si c'était le choix de Purdey, il fallait qu'ils le respectent, même si le fait qu'elle ait fait un tel choix à un moment donné signifiait bien qu'elle avait su les dangers qu'elle encourrait, le risque qu'elle prenait à perdre ses enfants, et elle avait choisi de reprendre les armes malgré tout. Malgré ses promesses. Cenlyn lui en voulait, et en voulait à Caelan de l'avoir laissé combattre de nouveau aussi... mais oui, ce serait injuste de lui reprocher l'entièreté de ce qu'elle avait sur le cœur alors que la principale concernée n'était en vérité pas là. Au final, ce qui radoucit Cenlyn pour de bon, ou en tout cas temporairement, ce fut le fait que Caelan avoue que Purdey lui manquait aussi. Les jumeaux restaient tant et si bien concentrés sur leurs propres émotions, sur leur propre douleur, qu'il leur arrivait d'oublier qu'ils n'étaient pas les seuls à souffrir au final.

-Qu'est-ce que ça peut vous faire ?
répliqua-t-elle, plus par réflexe qu'autre chose quand Flynn demanda ce qu'ils avaient fait dehors. Non pas qu'elle veuille encore se montrer aussi agressive que tout à l'heure, mais elle ne pouvait se résigner à devenir tout sure tout miel non plus. Il y avait bien trop de rancœur en elle pour que ce soit vraiment possible à ses yeux. Elle voulait bien faire des efforts, mais pas au point de délaisser complètement son comportement de tantôt qui servait à la protéger elle, mais aussi et surtout à protéger Rhian, et c'était ce qui comptait le plus à ses yeux. On s'est promenés, daigna-t-elle enfin répondre, on a pris nos balais avec nous et on a volé un peu.




code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 772
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Jeu 9 Fév - 20:50

L'enfance est pleine de désillusions.
Rhian savait parfaitement qu’il allait trop loin, il allait vraiment trop loin. Mais il ne parvenait pas à se contenir un minimum pour ne pas exploser. L’absence de sa mère lui pesait énormément et le fait de voir Caelan leur faire la morale, en compagnie de son copain (il n’avait rien contre lui, mais ce n’était vraiment pas sa place) avait le don de le faire encore plus sortir de ses gongs. Mais alors qu’il venait de répliquer à la jeune femme qu’elle n’était pas leur mère, Rhian s’en voulait tout de suite. Caelan mit les choses au point, affirmant alors qu’elle ne voulait pas prendre la place de Purdey, parce qu’elle allait revenir. Rhian avait envie de croire que ça allait être le cas, mais quelque chose lui disait que ça n’allait pas être aussi simple que ça. Mais Caelan avait raison, si leur mère avait demandé à ce qu’elle s’occupe d’eux, ils devaient se montrer plus facile. Ils devaient tous faire des efforts, le jeune garçon en avait encore plus conscience quand Caelan affirma que leur mère lui manquait aussi. Rhian s’en voulait, il baissa son regard et ne dit rien de plus, trop honteux de sa phrase.

Le jeune garçon ne leva son regard que quand ce fut le copain de Caelan qui reprit la parole, pour leur demander ce qu’ils avaient fait dehors. Cenlyn ne se montra pas plus avenante encore, en demandant ce que ça pouvait bien leur faire. Au fond, Rhian devait bien avouer qu’il appréciait qu’elle agisse de cette manière, cela signifiait qu’ils étaient sur la même longueur d’onde et ça lui faisait du bien. Même si, bien sûr, elle allait un peu trop loin. Elle reprit tout de même la parole, répondant donc à la question du journaliste de petit ami de Caelan, affirmant qu’ils étaient allés se promener et qu’ils avaient pris leurs balais pour voler un peu.

« Surtout elle en fait. » Ajouta Rhian, décidant de faire vraiment un effort pour que ce diner ne se passe pas si mal que ça. Ce n’était pas facile, mais le jeune garçon savait parfaitement que ce n’était pas une bonne chose qu’il reste constamment sur les nerfs. « Je suis nul sur un balai moi comparé à Cenlyn. »

Franchement, par moment, Rhian se demandait vraiment de qui il tenait, quand il voyait sa mère et sa sœur si douée sur un balai. Enfin… sa mère, il ne savait pas exactement quand il allait pouvoir la revoir voler… si elle volait de nouveau un jour. Rhian savait parfaitement qu’il ne devait pas penser à ça maintenant, ce n’était pas la peine de se diminuer le moral encore plus en pensant à sa mère. Rhian ne savait pas trop comment les choses allaient se passer maintenant, mais en même temps ça n’allait pas du tout bien se passer s’il ne faisait pas d’effort.

« Tu as préparés quoi à manger ? »

Demanda-t-il alors, comme dans le but de prouver qu’il voulait bien faire des efforts.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 624
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Jeu 9 Fév - 21:18


L'enfance est pleine de désillusions.
C

aelan avait le sentiment que les mots qu'elle venait de prononcer avaient eu le don de calmer ne serait-ce qu'un peu les jumeaux Potter, qui au moins semblaient un peu plus ouverts à la conversation. Elle pensait avoir discerné un changement dans leur attitude, et elle pensait que cela devait être dû au ait qu'elle leur avait confié que Purdey lui manquait à elle aussi. Peut-être qu'ils avaient eu besoin de l'entendre, de comprendre qu'ils n'étaient pas seuls à souffrir de cette situation, que c'était compliqué pour elle aussi. En tout cas, elle n'avait dit que la vérité. Cette situation dépassait de très loin tout ce qu'elle aurait imaginé, et oui, elle se retrouvait à jouer les Purdey de substitution pour tout le monde et elle avait l'impression de mal tenir son rôle à tous les moments. Caelan dirigeait l'Ysbridion, elle avait l'impression que toute l'autorité dont elle était capable avait disparu dans le néant. Caelan devait prendre soin de Cenlyn et de Rhian, et on voyait le résultat... Quand Flynn entama la conversation, demandant ce que le frère et la sœur avaient fait à l'extérieur, elle se retint de l'embrasser... Il se débrouillait vraiment comme un chef au vu des circonstances. Ce devait être moins simple encore pour lui que pour elle que de se retrouver ainsi cantonné à cette situation alors qu'il était normalement extérieur à tout ça (même si pas entièrement puisqu'il faisait partie de la Résistance). Elle ne savait vraiment pas comment elle gérerait ces deux gamins paumés (et qui avaient toutes les raisons de l'être) s'il n'était pas à ses côtés, présentement.

Cenlyn répondit tout d'abord vivement, et Caelan crut que son impression première avait été un leurre, mais elle se rattrapa peu de temps ensuite. Au final, tout le monde semblait prêt à arrondir les angles, et ils allaient peut-être même pouvoir passer un dîner agréable et calme. Les tensions n'allaient pas disparaître en un claquement de doigts, mais au moins, ils étaient sur une meilleure voie. Et sachant d'où ils partaient, c'était bien loin d'être un mal.

-Du pot-au-feu,
répondit-elle quand Rhian lui demanda ce qu'ils avaient préparé à manger. Enfin, c'est supposé en être un, j'espère que ce sera comestible, se permit-elle d'ajouter en plaisantant, histoire de détendre un peu plus l'atmosphère. En même temps, c'était à moitié une blague, parce que les talents culinaires de Caelan étaient loin dans l'être. Heureusement que Flynn l'avait un rien aidée d'ailleurs. Et n'importe qui est nul sur un balai, comparé à Cenlyn, ajouta-t-elle en le pensant en partie. Elle tourna son regard vers Flynn. T'as une championne de Quidditch en herbe en face de toi. Et elle ne croyait pas si bien dire, même si pour le moment, elle caressait surtout les jumeaux dans le sens du poil dans l'espoir de ne serait-ce que les voir sourire. On pourra peut-être improviser un match tous les quatre la prochaine fois, qu'est-ce que vous en dites ?




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 653
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Ven 31 Mar - 6:18

L'enfance est pleine de désillusions.
Quand Cenlyn répondit vivement à la question de Flynn, lui demandant ce que cela pouvait bien lui faire, le journaliste eu un peu le sentiment de gâcher tout ce que Caelan avait réussi à obtenir en se confiant aux jumeaux Potter. Mais finalement, la jeune fille se ravisa un peu et répondit qu’ils étaient partis voler un peu avec leurs balais. Bon, le jeune homme n’en voulait évidemment pas à Cenlyn de se montrer si vive avec lui, mais il ne pouvait pas nier que la situation n’avait rien d’évident pour lui. Il n’avait pas spécialement le sentiment d’avoir sa place présentement, il avait un peu le sentiment d’être un intru, ce qu’il était. Mais il était là principalement pour Caelan – quand bien même, en tant que membre de la résistance, ce que la jeune femme savait maintenant, il devait quand même veiller sur Rhian et Cenlyn – pour la soutenir, dans l’exercice de s’occuper des enfants de son amie. Sauf qu’il était tout aussi perdu qu’elle, quand il était question de s’occuper de deux prés adolescents en crise, qui avait une mère à l’hôpital et un couple venu s’occuper d’eux contre leur gré. Bref, Flynn ne savait pas trop comment s’y prendre et le jeune homme apprécia tout de même que les jumeaux fassent preuve d’un minimum d’effort. Parce qu’il n’avait pas envie d’être une nouvelle source de conflit, il y en avait bien assez comme ça.

« Je suis sûr que ça sera délicieux. »

Affirma-t-il, quand Caelan répondit à la question de Rhian, précisant qu’elle espérait que son pot-au-feu allait être comestible. Bon, il enjolivait peut-être un peu, mais il pensait vraiment qu’ils allaient pouvoir manger, que c’était comestible. Caelan ajouta alors que n’importe qui était nul sur un balai comparé à Cenlyn, avant de lui dire qu’il avait en face de lui une future championne de Quidditch sous les yeux. Flynn adressa un sourire impressionné à la jeune fille. Il ne pouvait en même temps qu’être impressionné quand il était question de Quidditch, parce qu’on ne pouvait pas dire que ça soit son truc à lui. Et d’ailleurs, la jeune femme ne manqua pas de leur proposer d’improviser un match la prochaine fois tous les quatre. Le journaliste tourna une seconde son regard vers Rhian, avant de reprendre.

« J’ai comme le sentiment que nous avons peu de chance de nous en sortir avec vous. »
Ce qu’il pensait vraiment. Parce que visiblement, Cenlyn était douée sur un balai et Flynn savait que c’était aussi le cas pour Caelan. Donc… autant dire que les deux garçons avaient peu de chance, Flynn sans doute encore moins d’ailleurs. « Mais ça pourrait être amusant. »

Et parce que ça allait peut-être leur donner l’occasion de passer un moment un peu simple, plus agréable, sans conflit. Un moment où les jumeaux Potter allaient pouvoir oublier un peu que leur mère n’était pas là, qu’elle leur manquait, même si ça n’allait sûrement pas durer longtemps. Ça ne durerait jamais longtemps.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 778
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Ven 31 Mar - 18:56


L'enfance est pleine de désillusions.
B

on, d'accord, Cenlyn n'était pas insensible aux compliments que lui faisait Caelan. Cette dernière la caressait dans le sens du poil, et ça fonctionnait, c'était particulièrement efficace. D'accord, ça ne suffisait pas à lui faire oublier sa rage, sa tristesse, sa rancoeur, mais ça aidait quand même un peu. Elle se sentait plus apte, tout du moins, à mettre de l'eau dans son vin. Au fond, elle le savait bien que leur situation n'était pas beaucoup plus facile pour le professeur de balai, qui s'était prise ses nouvelles responsabilités de plein fouet sans pouvoir faire autrement. La jaune et noir parvint donc même à esquisser un fin sourire quand elle affirma qu'elle était une future championne de Quidditch. Bien sûr, c'était une manière comme une autre de la complimenter, pour qu'elle se montre plus docile. Mais ça marchait, ça marchait d'autant mieux que cela ne déplairait pas à Cenlyn, de devenir un jour joueuse de Quidditch professionnelle. Mais bon, ça c'était seulement si elle ne se démotivait pas, ce qui pouvait bien arriver si, cette année, elle n'était pas acceptée dans l'équipe de Quidditch des jaune et noir. Elle parvient même à sourire quand Caelan proposa que tous les quatre improvisent un match à eux quatre. Ce ne serait peut-être pas mal. Ce serait plus simple de repartir sur de meilleures bases de cette manière qu'avec de longues conversations qui pourraient bien finir par tourner mal, à un moment ou à un autre. Parce que même s'ils avaient réussi à établir un semblant de dialogue, ce n'était pas pour autant que tout n'allait pas péricliter en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Flynn embraya en affirmant que contre Caelan et elle, Rhian et lui n'auraient que peu de chance, et Cenlyn ressentit un soudain et fugace élan de solidarité féminine, le sentiment qu'il y avait quelque chose à faire de cette situation, un bon parti à en tirer. Il s'agissait juste de ne pas céder à la déprime.

-Ouais
, dit-elle en haussant les épaules en faisant de son mieux pour sembler aussi blasée que possible (elle ne voulait pas trop montrer quand même qu'elle commençait à se détendre). C'est vrai, ça peut être sympa, admit-elle. C'était un peu à contrecoeur, mais quand même avec un semblant d'enthousiasme. Ils devaient faire avec cette nouvelle configuration tant que Purdey serait à Sainte-Mangouste, alors peut-être que rendre cette situation plus confortable à Caelan et à son compagnon serait aussi une manière de la rendre plus confortable à elle-même. Ça valait le coup d'essayer, en tout cas. Mais faut pas que vous vous sentiez obligés de nous occuper non plus, on est parfaitement capables de se débrouiller tout seuls, on a l'habitude.

Et voilà le mauvais caractère de Cenlyn qui, irrépressiblement, refaisait surface. Indétrônable.




code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 772
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Jeu 25 Mai - 22:27

L'enfance est pleine de désillusions.
Rhian n’appréciait pas du tout la situation dans laquelle ils se trouvaient, mais en même temps il savait qu’il n’avait pas forcément son mot à dire. Et qu’au final, il devait simplement subir la situation. Leur mère était à l’hôpital, ils ne pouvaient rien faire contre cela. Ce n’était pas plus leur faute que celle de Caelan mais… bon, il ne fallait de toute façon pas grand-chose au rouge et or en ce moment pour se montrer désagréable. Il tentait du mieux qu’il pouvait donc de faire un effort, affichant même un léger sourire quand Caelan affirma que tout le monde était nul sur un balai comparé à sa sœur jumelle. Il était d’accord avec ça, en même temps il n’avait aucune raison de ne pas l’être. Cenlyn était vraiment douée, bien plus douée que leur mère à ses yeux. Bon, Purdey savait y faire, mais c’était normal. Cenlyn était jeune et elle avait encore beaucoup à apprendre. Cela ne l’étonnerait pas vraiment qu’elle devienne une grande joueuse de Quidditch professionnelle, ou alors qu’elle devienne une grande Auror. En fait, Rhian voyait de nombreuses possibilités de carrière pour sa sœur jumelle, alors que lui peinait à savoir ce qu’il avait envie de faire quand il « sera grand ». Il ne se sentait capable de rien. Pas plus d’affronter, donc, Caelan et Cenlyn à un match de Quidditch, même si l’idée était intéressante quand même. Flynn semblait tout aussi mal à l’aise que lui à ce sujet. Au moins, si le copain de Caelan était nul sur un balai, Rhian se sentirait moins seul.

Rhian tourna son regard vers sa sœur, qu’il connaissait par cœur. Même si la situation était loin d’être idéale, il savait qu’elle aimait jouer au Quidditch. Bon, ça serait mieux avec leur mère (quoi que Rhian en avait marre de jouer avec sa sœur et sa mère, il se sentait tellement nul), mais bon. Rhian baissa son regard cependant sur la table quand Cenlyn affirma qu’ils avaient l’habitude de s’occuper seul. Ça c’était sûr. En même temps, avec des parents constamment absent. Bon, Purdey était plus souvent là maintenant, mais quand même. Quand ils étaient gosses, leurs parents étaient toujours absents. Et même après, leur mère vadrouillait à droite et à gauche. Enfin, cela ne servait à rien de penser à tout cela.

« Ça c’est juste parce qu’on n’est pas un assez grand chalenge pour toi. »
Dit-il alors, dans un fon sourire, en retournant son regard vers Cenlyn. Il aurait très bien pu continuer de se montrer désagréable et honnêtement, c’était vraiment tentant, mais Rhian pour un petit temps au moins avait envie de ne pas penser au fait que sa mère se trouvait à l’hôpital, que Caelan et son copain étaient là parce qu’elle n’était pas là. Et tout le reste à côté, parce qu’il y avait un tas de chose à côté. « Ou alors, tu as peur de perdre ? »

Bon, ça, Rhian n’y croyait pas, il n’y avait aucune raison qu’elle perde de toute façon.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 624
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Dim 28 Mai - 9:58


L'enfance est pleine de désillusions.
C

[size=13]aelan afficha un fin sourire quand Flynn approuva l'idée d'improviser un de ces jours un match en compagnie des enfants Potter. Il était venu ici pour lui apporter son soutien et il faisait ça vraiment brillamment. À elle seule, c'était sur, elle se serait laissée dépasser par la situation et n'aurait tout simplement pas été capable de faire front face aux deux jumeaux qui n'avaient certes rien de turbulent, mais qu'elle se sentait incapable de soutenir comme il fallait en l'absence de leur mère. Il avait même compris qu'en caressant Cenlyn dans le sens du poil, en tenant pour acquises ses prouesses sur un balai même s'il ne l'avait jamais vu voler, il avait des chances de réussir à se la mettre dans la poche. Ce dîner était en train de prendre une tournure un peu moins chaotique, et Caelan se sentait encouragée, rassurée. Il n'allait pas être bien simple de s'occuper des jumeaux et de leur rendre la bonne humeur qu'elle leur préférait. Mais elle avait quand même le sentiment d'avoir franchi une étape, une étape de confiance. Et c'était un bon début.

Caelan fut heureuse d'entendre Cenlyn approuver son idée, même si son sourire s'estompa un peu quand la jaune et noir ajouta qu'il n'était pas forcément utile de vouloir prétendre s'occuper d'eux, parce qu'ils pouvaient se débrouiller tout seuls. Ils avaient l'habitude. Ça, Caelan en était malheureusement certaine, mais ça ne l'empêcherait pas de veiller au mieux sur eux et de tenir son engagement auprès de Purdey. Pour ça, il fallait seulement que la jaune et noir mette un peu d'eau dans son vin. Ce à quoi Rhian semblait prêt pour sa part, d'ailleurs. Le rouge et or nargua gentiment sa jumelle, affirmant en plaisantant qu'elle devait trouver qu'ils ne représentaient pas un assez grand challenge pour elle. Ou bien c'était qu'elle avait peur de perdre ? Cette gentille provocation rendit le sourire à Caelan. Visiblement, Rhian s'était rangé de leur côté, et c'était tant mieux car cela encouragea visiblement Cenlyn à en faire de même.

-Tu parles, je vous bats tous les yeux fermés.

Caelan se permettait d'émettre certaines réserves à ce sujet, d'autant qu'elle était bien loin de se considérer comme une incompétente au Quidditch (elle n'était pas devenue prof de vol pour rien). Ceci dit, si ça pouvait calmer un peu Cenlyn, alors soit. Cenlyn qui s'était exprimée avec davantage de légèreté. En cet instant, on pouvait cerner toute la complicité entre le frère et la soeur. Et cela rassura Caelan. Elle devinait que, tant qu'ils seraient ensemble, ils affronteraient les trop nombreux obstacles qui se présenteraient à eux du haut de leur si jeune âge.

-C'est ce qu'on verra alors
, répondit l'ancienne Auror (pas si ancienne que ça) dans un clin d'oeil.

Ce sur quoi elle s'intéressa plus longuement au contenu de son assiette. Les autres semblèrent en faire de même, Cenlyn en tout cas, puisqu'elle la gratifia de quelques mots.

-C'est pas si mauvais que ça, en fait.


Bon, allez, Caelan prendrait ça pour un compliment. Une étape de plus vers un peu plus d'harmonie.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 653
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Mar 25 Juil - 20:44

L'enfance est pleine de désillusions.
Finalement, Flynn avait envie de croire qu’ils pouvaient quand même détendre l’atmosphère, que la situation pouvait être un peu moins tendue. Le jeune homme savait parfaitement que ça n’allait pas être facile, que les enfants allaient avoir beaucoup de mal à s’en remettre, mais s’ils pouvaient ne pas se prendre trop la tête déjà ensemble ça serait une bonne chose. Les jumeaux Potter n’avaient pas besoin de ça, Caelan non plus n’avait pas besoin de ça et Flynn… eh bien, il espérait simplement qu’ils puissent quand même arriver à une harmonie tous les quatre. Ça n’allait pas durer très longtemps, jusqu’à la rentré à l’école de magie, mais au moins s’ils pouvaient quand même être un minimum bien avant le départ pour Poudlard, c’était une bonne chose. En tout cas, le journaliste commençait à croire que ça allait être le cas. Du moins, il avait vraiment le sentiment que les tensions n’étaient plus aussi vives et que chacun mettait un peu de l’eau dans son vin. Comme Rhian qui taquina gentiment sa sœur, ce qui la poussa à confirmer qu’elle allait les battre facilement. Bon, le concernant, Flynn n’avait aucun doute sur le fait qu’elle allait le battre. Mais il espérait quand même que Caelan allait lui donner du fil à retordre. Flynn ne se retint pas d’ailleurs d’afficher un sourire. Il appréciait que la situation s’améliore quand même, même si rien n’était évident pour autant. Mais ils avaient suffisamment de soucis pour ne pas se prendre la tête, après tout. Ça n’allait clairement pas les aider d’agir de cette manière.

Le jeune homme se concentra un peu plus sur son plat, se disant que finalement… ça allait quand même peut-être le faire. Pas le plat, l’ambiance. Il n’avait aucun souci avec ce que Caelan avait préparé. Et d’ailleurs, quand Cenlyn affirma que c’était pas si mauvais que ça, Flynn se disait que c’était un compliment quand même. Elle n’avait pas envie de dire plus sans doute. Oui, vraiment, ça allait aller de mieux en mieux et c’était tant mieux. Flynn espérait quand même que les jumeaux allaient pouvoir se remettre de toutes ces épreuves qu’ils étaient en train de vivre et ça passerait bien évidemment sur la remise en forme de leur mère. Le journaliste ne dit rien, se contentant simplement de déguster son plat, tout en observant Rhian et Cenlyn. Il n’osait même pas imaginer ce qu’ils vivaient au quotidien. Finalement, Rhian semblait avoir plus faim que ce qu’il avait dit précédemment, parce qu’il vida son assiette avant de relever son regard vers les adultes.

« Est-ce que je peux en avoir encore ? »

Bon, si Rhian avait faim, c’était que ça devait quand même aller un peu mieux. Même si Flynn se doutait quand même que ça risquait de ne pas durer très longtemps. Sans doute même après le repas d’ailleurs. Mais bon, s’il pouvait quand même passer quelques instants un peu légers, ça serait quand même gagné pour eux. Flynn prenait tout cela comme de bon signe.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 778
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Mar 25 Juil - 21:22


L'enfance est pleine de désillusions.
B

on, d'accord, quand Cenlyn acceptait de mettre sa mauvaise foi de côté, elle devait bien reconnaître qu'il n'était pas si terrible, ce dîner. Caelan était sympa... en même temps, elle le savait, elle avait toujours beaucoup aimé Caelan, c'était juste plus simple quand elle la voyait en même temps que sa mère, quand ça ne voulait pas dire que Purdey était coincée dans un lit d'hôpital. Mais oui, c'est sûr, elle n'y était pour rien. Quand au petit de la jeune femme, bah... oui, il avait l'air vachement sympa, aussi. Quitte à devoir être sous la vigilance de deux adultes en l'absence de leur maman, c'était sûrement une bonne chose que ce soit la leur. Enfin... ça ne voulait pas dire que Cenlyn était prête à se montrer complètement ouverte et aimable non plus, mais déjà, elle était plus disposée à mettre de l'eau dans son vin et de faire en sorte que la soirée se finisse bien. Ne serait-ce que pour le bien de Rhian, qui n'avait pas besoin de se taper ses sautes d'humeur en plus de tout ce qu'il avait dors et déjà à endurer. Rhian demanda à en reprendre, et Cenlyn suivit le moment. OK, en fait, il était même très bon, ce dîner. Et en fin de compte, elle avait quand même faim.

-Moi aussi, j'en reveux bien.


Caelan, dans un sourire, re-remplirent généralement leurs assiettes. C'était pas vraiment très diététique, cette affaire, mais  après tout, quand l'appétit va tout va. Et l'appétit était maintenant présent. Bon, ça ne voulait pas du tout dire que tout allait, non plus. Mais déjà, elle se sentait un peu mieux. Elle devait reconnaître que créer des tensions inutiles n'avait vraiment pas d'intérêt. Cenlyn se focalisa un instant sur son assiettes, et on n'entendit plus que le tintement des couverts sur la porcelaine. Ce fut finalement Caelan qui rompit le silence, osant sans doute proposer quelque chose qu'elle avait déjà eu en tête avant mais qu'elle n'avait pas osé proposer auparavant. Par peur de se faire envoyer balader, très certainement. Et à juste titre, au passage, car clairement, Cenlyn ne l'avait pas franchement ménagée, jusqu'ici, quand bien même elle n'avait absolument rien fait.

-Je me disais que demain, on pourrait aller sur le chemin de traverse pour faire des courses pour la rentrée, qu'est-ce que vous en pensez  ?

Les courses pour la rentrée, c'était pas forcément l'activité la plus plaisante du monde, mais ça ne la dérangeait pas du tout, même, ça lui plaisait assez. Et puis, quelque part, cette année, elle était impatiente de retourner en cours. Tout ici leur faisait penser à leur maman, ça n'aidait pas, faut bien l'avouer, quand même. Alors Cenlyn choisit d'approuver, offrant même à Caelan un fin sourire.

-Moi, ça me va !
assura-t-elle alors.


code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 772
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Sam 9 Sep - 17:00

L'enfance est pleine de désillusions.
Rhian devait bien avouer que, mine de rien, il avait faim. Bon, il avait dit le contraire tout à l’heure, mais ce n’était finalement que pour contrarier Caelan, qui ne méritait absolument pas d’être contrariée soit dit en passant. Le jeune garçon se régalait donc avec son assiette, ne se retenant pas de manger la deuxième ration de leur « tutrice ». En un sens, les jumeaux Potter auraient pu tomber sur pire. Rhian savait bien que rien ne pourrait être arrangé dans un claquement de doigt et il se sentait encore bien trop dépassé par la situation – bien trop énervé aussi – mais cela ne voulait pas dire qu’il ne pouvait pas se rendre compte de la « chance » qu’il avait. Sans Caelan, ils seraient où avec Cenlyn ? Peut-être dans un orphelinat, en attendant de retourner à Poudlard. Au moins, avec l’amie de leur mère, ils pouvaient quand même être chez eux et ce n’était pas rien. La présence de son petit ami n’était pas si désagréable que ça en soit. Alors, oui, le jeune garçon pouvait faire des efforts et ils étaient sur la même longueur d’onde avec sa jumelle. Tant mieux, Rhian ne supportait pas quand ils ne l’étaient pas.

Pendant un temps, il n’y eut pas d’autre bruit que ceux des couverts, puisque tout le monde était en train de manger, jusqu’au moment où Caelan proposa d’aller faire les courses pour la rentrée le lendemain. Le début de l’année scolaire allait arriver vite en effet,ils ne pouvaient pas réellement se permettre de ne pas être prêt. Surtout que le rouge et or avait quand même envie de retourner à Poudlard. Même si la présence de sa mère allait forcément lui manquer dans l’enceinte du château, il se disait qu’il la ressentirait moins à l’école que chez eux. Autour de cette table où Purdey Potter était censée se trouver à la place de Caelan. Rhian tourna son regard vers Cenlyn, qui accepta. Si elle acceptait, alors il n’y avait aucune raison qu’il ne le fasse pas de son côté.

« Moi aussi. » Dit-il alors, sur le même ton que sa sœur jumelle. Avant de reprendre. « Mais si on fait un tour dans une boutique de bonbons alors ! »

Ouais bon, ce n’était pas parce qu’il acceptait de faire des efforts, qu’il n’allait pas chercher à en profiter un peu. En se montrant, comme tout enfant de son âge, légèrement capricieux. En réalité, le jeune garçon n’avait pas spécialement besoin de bonbons – ils avaient un placards plein chez eux, parce qu’ils étaient de gros mangeurs – mais cela ne voulait pas dire que Caelan ne pouvait pas leur en payer un peu. Histoire de. Il en profitait carrément, mais il se disait qu’elle ne refuserait pas. Parce qu’elle avait envie que tout se passe bien avec eux et qu’elle ne pouvait qu’avoir envie qu’ils ne se renferment pas.

« Et Cenlyn aura besoin d’un balai de compétition pour pouvoir entrer dans l’équipe de Quidditch. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 624
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Sam 9 Sep - 17:23


L'enfance est pleine de désillusions.
I

l y avait certainement plus exaltant en ce bas monde que d’aller faire des courses en vue de la rentrée scolaire, mais Caelan faisait de son mieux pour structurer le quotidien des jumeaux, pour leur prouver que la vie continuait, quoi qu’il arrive. Elle était soulagée qu’ils acceptent si facilement de se plier à cette proposition. Après tout, même si la perspective de la rentrée n’était pas forcément très heureuse pour Rhian et Cenlyn (ceci dit, les deux adolescents apprécieraient sans doute de rejoindre Poudlard et leurs camarades, ainsi ce serait plus simple de retrouver un rythme et un quotidien plus « normal », ici, sa présence et celle de Flynn devait sans cesse leur rappeler l’absence de leur mère), faire des courses sur le chemin de traverse n’avait pas besoin d’être une corvée, c’était l’occasion de faire l’une ou l’autre folie dépensière, de partager un bon moment entre ces murs. Bref, l’idée ne lui paraissait pas trop mauvaise, et puisque les deux jeunes étaient d’accord, tant mieux ! Encore que Rhian – pas folle, la guêpe – ne mit quand même pas longtemps à imposer ses conditions à la jeune femme. Au fond, elle aurait dû s’y attendre, mais elle ne s’en serait pas doutée, malgré tout. Elle fronça les sourcils… Bien, le chantage affectif ! Et le pire, c’est qu’elle se disait que si elle ne se pliait pas aux exigences des jumeaux, ils pourraient lui mener la vie infernale.. et ils devaient le savoir. Elle afficha un sourire avant de répondre.

-On a bien assez de bonbons comme ça ici, je crois, non ?


Et c’était le cas, les placards étaient pleins, et d’ailleurs, Caelan en avait acheté récemment justement parce qu’elle cherchait déjà à s’attirer les faveurs des jumeaux, pour rendre leur quotidien plus agréable. La vérité, c’est que ça ne la dérangeait pas, d’aller leur acheter des bonbons, mais elle préférait que cette initiative vienne d’elle plutôt que ce soit pour remplir une condition imposée par Rhian. Et encore, les bonbons, ce n’était rien, mais un balai, quand même, surtout un balai de qualité… ce n’était pas donné.

-Et Cenlyn n’a pas besoin d’un balai de compétition pour entrer dans l’équipe de Quidditch, elle est suffisamment douée pour s’en sortir avec n’importe quel balai
.

Ce n’était pas qu’elle tenait à contrarier Cenlyn et Rhian, mais elle ne voulait pas leur céder trop facilement non plus, elle se sentait mise à l’épreuve, et elle n’avait pas envie que les jumeaux pensent que c’était si facile. Purdey n’avait pas fait d’eux des gamins pourris gâtés, ce ne serait pas avec elle que ça commencerait… enfin, si elle y arrivait… Parce que, en vérité, elle était bien tentée de leur céder, même pour le balai de Cenlyn, parce qu’ils méritaient bien d’être dorlotés et chouchoutés, au vu de ce qu’ils supportaient dernièrement. Mais de là à tout leur concéder, il y avait un océan. En plus, ce n’était pas forcément comme si elle avait les moyens de leur offrir des mille et des cents.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 653
Humeur :
70 / 10070 / 100

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Jeu 26 Oct - 14:38

L'enfance est pleine de désillusions.
Finalement, la situation semblait quand même grandement s’arranger. Flynn n’avait aucune idée de comment ça allait durer, mais le moment avait un air bien plus détendu tout d’un coup. Ce qui n’était pas un mal en soit, bien au contraire. Le journaliste ne savait pas vraiment comment les choses allaient se passer ensuite, si les jeunes Potter allaient se montrer conciliant constamment, mais ils avançaient et c’était un très bon point donc. Flynn n’était pas si concerné que cela, parce que c’était Caelan à qui on avait confié la garde des enfants Potter. Cependant, le jeune homme ne pouvait pas faire autrement que de soutenir sa petite amie, du mieux qu’il pouvait. Même si, par moment, il se disait quand même qu’il n’avait clairement pas sa place en cet instant précis. Caelan proposa de se rendre au Chemin de Traverse dans le but de faire les courses pour la rentrée qui approchait quand même à grand pas, et visiblement les jumeaux ne semblaient pas contre l’idée. Comme quoi, ils avaient quand même vraiment avancé, parce qu’on ne pouvait pas dire que les courses de rentrée scolaire étaient les plus agréable à faire. Quand bien même, Rhian décida de mettre ses conditions. Des bonbons et un balai de compétition, rien que cela.

Sans grande surprise, Caelan refusa de céder au chantage du jeune Potter. En même temps, si elle commençait à tout leur accorder, elle n’en aurait pas terminé. Et puisqu’ils n’avaient aucune idée de quand la situation allait s’arranger – si même elle allait s’arranger un jour – on ne pouvait pas dire que Caelan faisait bien de céder maintenant aux chantages des jumeaux. Parce que ça serait le début d’une longue lignée de chantage. Même si ça ne devait pas être facile de leur refuser quelque chose. Flynn avait de la peine pour eux, il ne pouvait pas le nier. Malgré leur jeune âge, ils vivaient quand même d’horrible épreuve, avec un père mort et une mère dans le coma (qui allait sans doute mourir). Quand Caelan refusa donc d’acheter ces bonbons et ce balai, en affirmant que Cenlyn n’avait vraiment pas besoin de ça pour briller et devenir un membre de l’équipe de Quidditch, Rhian croisa les bras d’un air boudeur.

« N’en rajoute pas. »

Affirma Flynn alors, aillant un peu de mal à garder son sérieux. Parce que Rhian ne manquait pas de crédibilité, mais il ressemblait vraiment à un gamin capricieux en cet instant précis. Même s’il ne doutait pas que cela leur arrivait même avec leur mère de l’être, il se disait quand même qu’il en rajoutait une couche. Tout cela pour avoir des bonbons ou un balai ? Non pas qu’ils ne méritaient pas d’être un peu choyé, mais quand même. Il fallait trouvait des limites. Rhian poussa alors un soupir avant de reprendre.

« Bon, d’accord. »

Il semblait quand même évident maintenant que tout le monde mettait un peu d’eau dans son vin, ce qui ne manquait pas d’aider à l’atmosphère général.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 778
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Jeu 26 Oct - 23:08


L'enfance est pleine de désillusions.
C

enlyn adressa un sourire à la dérobée à son frère quand ce dernier tenta de négocier les termes de leur virée "shopping" sur le chemin de traverse. C'est vrai qu'ils avaient décidé de mettre de l'eau dans leur vin, ce n'était pas une raison pour ne pas mettre encore un peu Caelan à l'épreuve. Après tout, même s'ils faisaient quelques efforts, ils n'allaient pas non plus complètement lui faciliter la tâche, il ne faudrait pas exagérer. La jaune et noire attendit alors avidement la réponse de la jeune femme. Il est vrai qu'elle ne serait pas contre quelques friandises, même si Caelan n'avait pas tort. En soi, ils n'en manquaient pas, et l'ancienne Auror (pas si ancienne que ça) prenait déjà sur elle pour leur mitonner de bons petits plats et leur faire plaisir, mais quand même... Quant à la proposition d'avoir un nouveau balai... Ne nous le cachons pas, Cenlyn sauterait littéralement au plafond si elle pouvait avoir un balai rien qu'à elle qui ne soit pas un vieux brossdur remontant aux années 20, mais elle ne se faisait pas d'illusions quand même, les balais dernier cri coûtaient une petite fortune, et si elle se demandait sincèrement s'il ne serait pas possible de soudoyer un peu l'amie de leur mère, elle lui devinait des limites... Et en effet, ils écopèrent d'un charmant refus. Ceci dit, le refus était presque un peu flatteur, puisque Caelan affirmait qu'elle n'avait pas besoin d'un balai de compétition pour intégrer l'équipe de Poufsouffle... C'est ce qu'elle espérait, mais rien n'était encore fait. En réponse, Cenlyn poussa un soupir insatisfait. Mais à vrai dire, elle jouait la comédie plus qu'autre chose, la situation s'était appaisée, et elle n'avait aucune envie de mettre de l'huile sur le feu. C'était juste... histoire que ce ne soit pas trop simple non plus, on va dire.

Rhian croisa les bras, boudeurs, et ce fut Flynn, cette fois, qui le remit en place. Cenlyn se disait que ça l'agacerait, de le voir intervenir. Finalement non. Maintenant que les choses s'étaient détendues, elle arrivait à trouver cette situation sympathique, et presque un début de complicité naissait entre eux. C'était peut-être tant mieux. Parce qu'au final, même si personne n'osait le dire concrètement, ils allaient peut-être devoir en vivre beaucoup d'autres, des déjeuners comme ça. Rhian consentit à ne plus tirer la tête et à ne pas en rajouter.

-Tu sais quoi,
fit finalement Cenlyn en tournant son regard vers Caelan. Je l'aime bien, finalement, ton copain.

Il n'en fallut pas plus pour qu'un grand sourire s'affiche sur le visage de la jeune femme et, l'air de rien, ça lui fit beaucoup de bien. Pas la peine de s'acharner sur eux, après tout, ce n'était pas de leur faute si leur maman n'était pas là.


code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 772
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Sam 16 Déc - 15:29

L'enfance est pleine de désillusions.
Rhian n’y pouvait rien, il avait envie de tenter les limites. Ce n’était pas parce qu’ils avaient décidé avec Cenlyn de se montrer moins désagréable – en grande partie parce qu’ils avaient aussi besoin d’un peu de stabilité, qu’ils n’avaient pas forcément besoin de mettre de l’huile sur le feu, pour leur plus grand bien – qu’ils n’en restaient pas des enfants… et des enfants, ça faisait des caprices. Rhian tentait d’obtenir quelque chose de plus de Caelan, ne pouvait pas s’empêcher de se demander si elle ne craquerait pas juste pour leur faire plaisir, juste pour qu’ils soient sympa avec elle. Il voulait savoir ce qu’ils pouvaient obtenir. Mais visiblement, Caelan n’avait pas l’intention de leur céder trop rapidement, trop facilement, parce qu’elle refusa de prendre des bonbons et de prendre un nouveau balai pour sa sœur. Bon, le balai, le jeune garçon voulait bien parce qu’en un sens, il n’était pas dingue il savait bien que c’était cher. Et Caelan n’allait quand même pas se ruiner pour donner un balai à Cenlyn. Par contre… les bonbons quand même. D’accord, ils en avaient, mais ça allait partir vite non ? Bien sûr.

Il tenta de bouder donc, parce qu’il avait envie de faire flancher un peu l’amie de sa mère. Sauf qu’en fait, il n’était peut-être pas vraiment crédible. En tout cas, ce fut le copain de Caelan qui lui demanda de ne pas en rajouter. Pendant une seconde, il hésita avant de concevoir qu’en effet… il n’avait peut-être pas besoin d’en rajouter. Tant pis, tant qu’ils avaient quand même des bonbons dans les placards, ça allait. Cenlyn tourna alors son regard vers l’amie de leur mère, leur tutrice pour le moment, et lui affirma qu’elle l’aimait bien son copain finalement. Rhian tourna son regard vers Flynn, qui afficha un sourire. Il semblait peut-être un peu gêné, touché en tout cas par ce que venait de dire sa sœur jumelle. Rhian devait bien avouer qu’il l’aimait bien aussi Flynn. Bon, c’était quand même particulier et Rhian ne pouvait pas nier qu’il était quand même perturbé par tout cela… que le fait que Caelan et Flynn soient là ne lui plaisait pas dans le sens où il aurait aimé que ça soit sa mère qui soit là. Mais en même temps, il n’avait rien contre eux. Mais ils étaient tous dans le même bateau de toute façon.

« J’ai plus faim. » Dit-il alors, avant de tourner son regard vers Caelan. « Est-ce qu’on peut sortir de table ? »

Demanda-t-il, quand bien même il attendit à peine la réponse de Caelan et se contenta surtout de se lever pour entraîner Cenlyn avec lui – puisqu’il n’envisageait pas de partir de table sans elle – pour l’entraîner avec lui, pour qu’ils puissent aller s’enfermer un peu dans leur chambre. Rhian devait bien avouer qu’il avait quand même envie de se retrouver un petit peu seul en compagnie de sa sœur, histoire de pouvoir discuter de tout et de rien avec elle. De faire un bilan peut-être.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 624
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   Hier à 19:03


L'enfance est pleine de désillusions.
C

aelan ne s'était vraiment pas attendue à ce que, si spontanément, Cenlyn lui affirme qu'elle appréciait Flynn. Quand bien même elle voulait croire que c'était le cas (comment ne pas apprécier Flynn, en même temps), elle s'attendait à ce que les jumeaux ne lui concède pas si facilement le fait que sa présence n'était pas si incommodante. A ses yeux, ça comptait beaucoup... Elle n'avait pas envie d'envisager d'habitude, mais alors qu'elle se retrouvait à endosser une à une toutes les casquettes qui avaient été celles de son amie, elle ne pouvait ignorer la possibilité que Purdey ne se réveille pas... Que la garde des jumeaux Potter lui revienne entièrement... et dans ce cas, il valait mieux que le courant passe avec Flynn, pas vrai ? Vrai... Donc c'était un bon point... même si c'était encore une nouvelle manière de rappeler à tout un chacun l'incongruité de cette situation et combien cette dernière pourrait finir par leur échapper à tous. Même si la situation se détendait un peu, même si Rhian et Cenlyn faisaient manifestement des efforts, quelqu'un ou quelque chose n'oubliait pas de leur rappeler combien complexe pouvait être cette situation chaotique. Pour l'heure, ce fut Rhian qui ne s'en priva pas, ne manquant pas d'affirmer qu'il n'avait plus faim avant de demander s'il pouvait sortir de table.

-Bien s...

Mais Caelan n'eut même pas le temps de finir sa phrase que Rhian s'était déjà levé de table, très vite suivi de sa soeur, avec qui il n'attendit pas plus longtemps pour se rendre dans sa chambre. Bon, okay, la question était rhétorique, et elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même.

- ... sûr, aucun souci,
compléta-t-elle quand même, plus par humour qu'autre chose en les regardant s'éloigner, tout en sachant qu'ils n'écoutaient déjà plus un traître mot de ce qu'elle pouvait bien raconter.

Elle détourna finalement le regard de l'endroit où se trouvaient les jumeaux un peu plus tôt, mais qui avaient filé aussi vite que l'éclair (qu'attendre d'autre de leur part) pour poser les yeux sur Flynn. Elle lui adressa un sourire et attrapa doucement sa main. C'était sa manière à elle d'exprimer son soulagement quant au fait que ce diner ait su, au final, se passer relativement bien, bien mieux qu'elle ne l'avait appréhendé, en tout cas. Mais c'était aussi et surtout sa manière de le remercier pour tout ce qu'il faisait pour elle, en ce moment. Lui n'avait rien à voir avec tout ça, il aurait très bien pu décider de rester à l'écart de ces histoires. Ce n'était quand même pas rien d'accepter la présence de Rhian et Cenlyn, comme ça d'un coup, alors qu'il n'y avait pas du tout préparé. Et en plus de cela, il était exemplaire.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'enfance est pleine de désillusions. (Caelan,Cenlyn,Flynn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un soir de pleine lune
» Les Histoires de la Pleine Lune
» En pleine tempête [PV Ezylryb et Volt]
» Débarque en pleine nuit [PV Ninon et JB]
» Pleine lune, sombre présage. [Moyen, privé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Maison des Potter (Godric's Hollow)
-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet