AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 282
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Mer 31 Aoû - 17:01

Cedrella & Septimus
FB - L'instant où tout à basculé.
La septième année de Poudlard n'avait sans doute rien de pareille aux autres. C'était la dernière, celle qui marquait le début de la fin. Celle qui emmenait directement aux examens finaux et donc, au début de la vie active. C'était sans doute l'année la plus importante de toute la scolarité à Poudlard. C'était ce que Septimus se forçait à se dire, quand il tentait de se concentrer sur son travail. Le jeune homme n'était pas un cancre, il pouvait parvenir à s'en sortir quand il s'y mettait vraiment. Sauf que justement, le problème venait du fait qu'il avait du mal à s'y mettre. Il avait beaucoup de mal à se concentrer sur ses devoirs, sur ses révisions et tout ce qu'un élève était censé faire pour parvenir à obtenir ses examens. Le jeune homme savait bien que c'était important qu'il puisse réussi à avoir ses ASPICs et il avait l'intention de les obtenir, mais la fin de l'année lui semblait encore si lointaine. Après tout, la rentrée n'avait eu lieu que peu de temps avant. C'était difficile de se dire que tout son avenir était en train de se jouer maintenant et encore, il était bien loin de se douter à quel point son avenir était en train de se jouer. Le père Weasley lui avait promis un poste au ministère de la magie s'il parvenait à obtenir ses examens, Septimus savait donc que c'était important qu'il travail. Il ne voulait pas perdre une chance de pouvoir quand même entrer au ministère, même en stade au début, grâce à son père. C'était comme ça que les choses marchaient et au vu du peu d'influence que les Weasley avaient sur le monde sorcier - contrairement aux Black par exemple - ce n'était pas rien de profiter de la moindre parcelle d'avancement. Il tentait donc de travailler... en vain.

Alors, puisqu'il ne parvenait pas à travailler, le jeune homme avait décidé de quitter la salle commune des Gryffondor et de se rendre dans le jardin de l'école, avant que le repas ne soit servi. Le temps commençait déjà à se dégrader en cette période de l'année et donc, il n'y avait pas grand monde aux abords du lac. C'était justement ce que Septimus recherchait. S'il avait voulu avoir de la compagnie, le jeune homme se serait contenté de se rester dans la salle commune de sa maison, avant de se rendre dans la Grande Salle pour diner. Il n'y avait pas de raison particulière à cette soudaine envie de solitude, le jeune homme avait simplement envie d'être un peu seul avec lui-même. Il n'avait pas forcément besoin de réfléchir sur son avenir - pas encore - juste... d'être seul et un peu tranquille. Mais la tranquillité pouvait être troublée très facilement. Alors qu'il marchait tranquillement au bord du lac, complètement plongé dans ses pensées, son regard se leva sur une forme un peu plus loin. Une forme qu'il n'eut aucun mal à reconnaitre et le jeune homme su dans la seconde qu'il n'allait pas pouvoir être tranquille. Cedrella Black, forcément il fallait qu’il tombe sur elle.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 378
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Mer 31 Aoû - 22:00


FB - L'instant où tout a basculé.
C

edrella n'était pas quelqu'un de fondamentalement mélancolique comme pouvait peut-être le laisser suggérer son affection pour les promenades en solitaire. C'était seulement qu'elle aimait prendre du temps pour elle-même et qu'à certains moments, elle appréciait de s'exempter de la présence de ses camarades de classe  et de son groupe d'amis (assez restreint, il faut le dire, elle avait dors et déjà pour fâcheuse habitude de mettre les autres à distance et d'être aussi froide qu'un glaçon) au sein duquel elle aimait bien jouer les meneuses pour tout simplement s'isoler des autres. Ça n'avait rien de personnel, non, mais tout le monde avait besoin d'un peu de temps pour soi de temps à autres, pas vrai ? C'était ce qu'elle pensait, en tous cas. Certains devaient sans doute lutter contre leur nature pour ne pas s'accorder ce genre de moments, Cedrella n'étaient pas de ceux-là. Elle avait ses habitudes, ces promenades étaient comme un rituel et, depuis sept années maintenant, elle les faisait toujours au même endroit, plus par routine que par goût, à vrai dire.

Ceci dit, l'endroit était beau, ça ne gâchait rien, les abords du lac, surtout à cette période de l'année, quand ils n'étaient pas encore pris d'assaut par une bande d'adolescents braillards et survoltés, étaient plutôt agréables à longer. Cette soirée de septembre était idéale, et la jeune femme ne demandait qu'à savourer sa solitude sans se laisser perturber par l'un ou l'autre de ces imbéciles malheureusement heureux. Et pourtant, sa solitude fut troublée... par celui qu'elle considérait (ou faisait mine de considérer) comme le plus imbécile de ces heureux. Au fond, non, il ne rompit pas sa solitude, c'est elle qui rompit la sienne. C'était ainsi, elle l'avait dans le collimateur depuis une éternité, et elle ne pouvait tout simplement pas passer à côté d'une occasion de le lyncher et de le traîner dans la boue. Ne pouvait pas passer à côté d'une occasion de lui parler, en fait. Elle aurait pu l'ignorer, bien sûr, mais elle ne pouvait pas simplement croiser sa route et le laisser tranquille, passer son chemin. C'était impensable, à ses yeux. Aussi s'approcha-t-elle de lui, affichant son air hautain de circonstance, attendant d'arriver à son niveau pour lui asséner une réplique cinglante.

-Alors, Weasley, on déprime ?
Il n'en donnait pas l'air, mais il était seul dans son coin (oui, elle aussi, bon...), alors elle en profitait d'autant plus. T'as besoin d'aide pour t'expédier au fond du lac, parce que je suis volontaire, si tu veux, ajouta-t-elle, aussi froide et cinglante qu'à l'accoutumée.

Elle n'était pas forcément très fière de sa saillie, mais elle était convaincue de pouvoir se rattraper sous peu. Généralement, le ton montait vite entre eux. Septimus Weasley était la seule personne capable de la faire à ce point sortir de ses gonds. Et elle devait aimer ça (entre autres choses), en vérité.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 282
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Sam 3 Sep - 14:20

Cedrella & Septimus
FB - L'instant où tout à basculé.
Des Blacks et autres sorciers de sang pur qui ne supportait pas la famille Weasley, il y en avait un paquet dans tout Poudlard. En même temps, la quasi-totalité des familles digne de leur sang – si on pouvait dire ça, Septimus ne partageait évidemment pas cette idée – avait une dent contre sa famille. Pour la simple et bonne raison qu’ils n’avaient rien contre les moldus. Même si le sang des Weasley était encore pur (et qui allait le rester jusqu’à ce que les petits enfants de nos deux protagonistes ne décident de rompre ça), ce n’était pas assez pour ces grandes familles de sorcier. Si les rouquins n’avaient pas envie de s’en prendre aux moldus, s’ils ne prônaient pas la supériorité des sorciers, alors ils n’étaient pas dignes. Septimus avait toujours trouvé ça particulièrement idiot, mais il faisait avec de toute façon. Depuis sa naissance, c’était comme ça. Ses parents aimaient bien les moldus, alors par conséquence lui aussi. Il avait été élevé dans la tolérance et la gentillesse (contrairement à la vipère qui se trouvait présentement sous ses yeux), il n’avait aucune raison d’aller contre les moldus. Alors, il faisait avec le fait d’être un rebut de la société. Si pour être accepté, il fallait décréter que les moldus n’étaient pas dignes (ce qui était idiot parce que Septimus connaissait des né-moldus bien plus dignes que des sangs purs), il passait son chemin. Quand bien même cela pouvait lui attirer des ennuis, comme maintenant.

Ils étaient donc nombreux les sorciers de l’école qui considéraient que Weasley n’était pas digne, mais il y en avait une qui dépassait le lot. Celle qui se trouvait justement devant lui, Cedrella Black. Si Septimus avait appris à ne pas s’occuper des remarques des autres, c’était quand même particulièrement difficile avec la jeune femme. Elle avait le don de le faire sortir de ses gongs. S’il y avait une autre personne devant lui, il aurait sans doute préféré passer son chemin et ignorer les remarques. Ce qu’il était incapable de faire avec Cedrella Black, sans pour autant se rendre encore compte de la raison à tout cela. Quand il allait repeser à ce moment d’ici quelque année, il y avait de forte chance qu’il sourit.

« Je ne peux que reconnaître ton dévouement Black. » Rétorqua-t-il donc, dans un soupir. Aller, il n’avait pas besoin d’en rajouter, il pouvait juste passer son chemin et l’ignorer. Après tout, c’était leur dernière année, plus qu’un an et il allait pouvoir vivre sa vie tranquillement de son côté. Mais non, il ne pouvait pas s’éloigner. « Je ne te savais pas si généreuse. C’est un nouveau truc que tu as appris cet été ? » Septimus marqua une pause, ne détournant pas son regard de la jeune femme. « C’est bien, tu commences à t’améliorer. La prochaine étape c’est quoi ? Tu te fais fondre un peu au soleil ? »

Parce que s’il y avait une chose qui caractérisait bien Cedrella Black, c’était le fait qu’elle avait un cœur de glace. Du moins, c’était ce qu’elle pensait.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 378
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Sam 3 Sep - 14:49


FB - L'instant où tout a basculé.
S'

en prendre aux sangs de bourbes, aux traîtres à leur sang ou à tout autre individu qui puisse être considéré comme un ennemi naturel des sangs purs, c'était une activité en soi assez habituelle, pour Cedrella, mais il y avait toujours eu une différence certaine quand elle se trouvait en présence de Septimus, sur lequel elle s'acharnait, purement et simplement (pour preuve, elle avait préféré aller l'enguirlander plutôt que de savourer une solitude qu'elle chérissait pourtant), peut-être parce que c'était celui qui faisait de sa haine une contrainte, et elle détestait plus la contrainte que l'homme... qu'elle ne détestait pas du tout, en réalité, quand bien même elle avait su plutôt bien se persuader du contraire. Septimus répliqua à son tour, et un sourire, certes léger, mais bien présent, s'afficha sur ses lèvres. Tout simplement parce qu'elle n'aurait pas supporté qu'elle lui oppose un simple silence. Il est certain que, même si elle pensait ne jamais l'avouer, elle avait pris goût à leurs prises de tête, à leurs joutes verbales. Dans le cas contraire, si elle avait dû se lasser, elle n'insisterait pas à ce point quand elle croisait sa route. Elle grimaça quand il répliqua, néanmoins, ne manquant pas de mettre en exergue ses (très nombreux) défauts. Oui, la générosité n'était certainement pas une qualité qui la distinguait, pour peu qu'elle ait réellement des qualités, et elle était tant et si bien connue pour être froide et avoir un cœur de pierre qu'on avait fini par la surnommer la reine des glaces. Ces remarques, généralement, l'indifféraient, mais elle avait tendance à les trouver un poil plus blessantes, sans se l'expliquer, toujours. Sans vouloir se l'expliquer, surtout.

-En tous cas, toi, tu n'as pas passé ton été à aiguiser ta répartie, c'est pathétique,
répliqua-t-elle en s'avançant vers lui tout en soutenant le regard qu'il avait planté dans le sien plus tôt, par défi avant tout, même si son regard avait toujours eu le désagréable don de la troubler un peu (beaucoup). Ça ne m'étonne pas que tu te retrouves seul dès la rentrée, les bouffons qui te servent d'amis ont enfin retrouvé la raison et décidé de t'abandonner à ton sort. C'est judicieux de leur part.

Dixit la fille qui n'était pas moins seule que lui en cet instant. D'autant que si Septimus Weasley avait effectivement une ribambelle d'amis, on ne pouvait pas en dire autant de Cedrella. Elle avait sa petite clique, certes, mais à force de mettre une barrière entre elle et les autres, elle était globalement toujours seule... et elle n'aimait pas forcément ça, ce même si elle s'était largement exercé à prétendre le contraire. Dans tous les cas, ce n'était pas d'elle qu'il était question pour le moment, et le seul but de Cedrella était de rabaisser Septimus plus bas que terre. Sans véritable raison. Juste parce qu'il le fallait. C'était comme ça.



code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 282
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Dim 4 Sep - 19:35

Cedrella & Septimus
FB - L'instant où tout à basculé.
Septimus savait qu’il ne devait pas en rajouter une couche, que normalement, il devait juste se contenter de passer son chemin. Mais quand il était question de Cedrella, c’était toujours un peu compliqué. Parce qu’il ne parvenait pas vraiment à rester impassible. Au fond, la verte et argent était la pire de sa maison, celle réellement capable de le faire sortir de ses gongs. Alors qu’il savait très bien que ça ne pouvait que mal finir quand même, parce qu’ils ne laisseraient simplement pas l’autre gagner. Septimus était plutôt pacifique après tout, il n’aimait pas vraiment chercher les embrouilles. Mais quand il était question de Cedrella – sans qu’il ne sache vraiment pourquoi, sans qu’il ne comprenne ce que cela signifiait – il ne parvenait vraiment pas à se montrer raisonnable. Preuve en était de la remarque qu’il lui fit d’ailleurs, ne manquant pas de mettre en avant ses nombreux défauts. Parce que le jeune homme ne pouvait pas passer à côté des nombreux défauts de la jeune femme, quand bien même ceux-ci finiraient par lui plaire ensuite. En fait, ils lui plaisaient déjà. La jeune femme ne manqua pas donc de rétorquer qu’il n’avait pas vraiment amélioré son sens de la répartie pendant l’été. Effectivement, le jeune homme manquait quand même d’entraînement quand il passait ces deux mois d’été chez lui. Après tout, il n’avait pas l’occasion de croiser des sorcières de son rang, capable de l’agresser verbalement comme elle le faisait.

« C’est vrai que tu sembles bien entourée là Black. »
Répliqua-t-il à sa dernière remarque. Parce qu’elle pouvait dire ce qu’elle voulait, la jeune femme se trouvait seule aussi au bord du lac. Et ce n’était, évidemment, pas parce que le jeune homme se promener seul près du lac, qu’il n’avait pas d’ami. Ses amis se trouvaient pour la plupart dans leurs salles communes. Le rouquin aimait simplement pouvoir se retrouver un peu seul en effet, pouvoir réfléchir seul et juste profiter du calme du lac en cette période de l’année. Même si, bien sûr, le calme avait été un peu perturbé par la présence de la verte et argent. « Qu’est-ce qu’il t’arrive ? Ma présence te manque à ce point ? » Le jeune homme afficha un léger sourire. « Je t’ai manqué cet été ? »

Il disait ça en plaisantant évidemment, parce qu’il ne pensait pas ça possible – quoi que s’il se posait un peu sur lui-même, le jeune homme se rendrait compte qu’elle lui avait quand même manqué pendant ces deux mois d’été – il n’y avait aucune raison qu’il lui ait manqué. Il se contentait simplement de tenter de répartir quelque chose, afin de ne pas laisser le dernier mot à la jeune femme. Il ne pouvait quand même pas la laisser gagner cette joute verbale, la première d’une longue année à Poudlard. La première de la dernière année à Poudlard, après, il n’y avait plus aucune raison qu’ils se revoient une fois les études terminés. Du moins, c’était ce qu’il pensait.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 378
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Dim 4 Sep - 20:09


FB - L'instant où tout a basculé.
B

on, d'accord, celle-là, elle devait s'y attendre. C'était facile d'attaquer son interlocuteur sous le prétexte qu'il se trouvait présentement seul (et à vrai dire, ça ne lui déplaisait pas qu'il y ait personne d'autre autour, ni de son côté à lui, ni du sien à elle, elle n'avait pas à le "partager", ainsi), mais le fait est qu'elle l'était tout autant, et qu'elle n'était clairement pas, des deux, la plus populaire et la plus entourée (d'autant que ses amis n'étaient peut-être pas aussi sincères que ce qu'ils pouvaient bien prétendre)... Alors oui, son argument était facile à mettre à mal, et Septimus n'y manqua pas, ce à quoi Cedrella répondit par un simple soupir agacé, sans répliquer verbalement pour autant. Et pour cause, elle avait beau croire avoir su développer un certain sens de la répartie, toujours à son maximum en présence du jeune homme, elle n'avait pas réellement matière à contredire ce dernier. Mais ce dernier ne s'arrêta pas là, donnant à Cedrella tout le loisir d'exercer un tant soit peu son venin.

-Ne prends pas tes rêves pour la réalité, Weasley
, répliqua-t-elle quand Septimus présuma qu'il lui avait manqué durant l'été.

La vérité ? La vérité, c'est que c'était sans doute vrai. Elle ne l'avouerait jamais d'emblée, ni même ne se l'avouerait réellement à elle-même, mais son été avait été d'un ennui mortel. La présence de sa famille, même la présence de ses "amis" l'avait ennuyée mortellement... Comme c'était toujours plus ou moins le cas de manière générale. Il y avait quelque chose dans leurs conversations animées de... stimulant. Elle ne faisait jamais que prétendre détester avoir Septimus dans son champ de vision. Mais dans la réalité... leurs discussions pimentaient agréablement son quotidien. Parler avec lui ne l'ennuyait pas, parler avec lui lui plaisait (même si "parler", était un bien grand mot, car ils s'engueulaient plus qu'ils ne discouraient), lui plaisait au-delà de ce qu'elle devrait au vu des circonstances.

-Crois-moi, je bénis la moindre seconde au cours de laquelle tu ne pollues pas mon oxygène, avec tes idées d'arriérées, ta tête d'abruti et tes cheveux roux.


Ses arguments habituels contre lui, en somme. S'ils en étaient vraiment. Sauf qu'elle était là, quand elle pourrait au contraire "purifier son oxygène" loin de lui. Et qu'elle n'avait pas envie de s'en aller. Elle comptait bien répliquer, encore et encore, en prétendant que c'était uniquement pour avoir le dernier mot. Elle n'avait pas envie que ça s'arrête maintenant, en tout cas. Surtout que c'était un fait, oui, que cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas goûté à ce genre de joutes verbales... et oui. Merlin. Oui. Ça lui avait véritablement manqué. Terriblement manqué en fait. Mais plutôt crever que de prononcer ces mots de vive voix.

-Désolée de te décevoir.



code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 282
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Sam 29 Oct - 14:03

Cedrella & Septimus
FB - L'instant où tout à basculé.
Ses rêves pour des réalités, Septimus n’avait pas cru une seconde qu’elle puisse lui affirmer qu’il lui avait manqué. Parce qu’il ne pensait pas qu’il puisse lui avoir manqué une seconde, alors que lui devait bien se rendre compte qu’il appréciait plus qu’il ne faudrait de l’avoir devant ses yeux. Le jeune homme n’allait quand même pas croire qu’elle puisse lui avoir entièrement manqué, mais c’était leur discussion – si on pouvait appeler ça une discussion – qui lui avait manqué. Mine de rien, ils ne pouvaient vraiment pas affirmer qu’ils s’ennuyaient tous les deux à s’envoyer des piques plus ou moins virulentes. Ils avaient tous les deux envie d’avoir le dernier mot et il y avait peu de chance qu’ils arrêtent sans que l’un des deux n’ait gagné la partie. Et ce petit jeu plaisait bien trop à Septimus qu’il n’osait vraiment se l’avouer. Quand bien même, le rouquin devait bien avouer qu’elle pouvait vraiment se montrer blessante par moment. Parce que le fait qu’elle considère que ses idées étaient arriérées, il n’en doutait pas une seconde. Mais il appréciait quand même beaucoup moins qu’elle ne s’attaque à son physique, à ses cheveux roux (qu’il aimait lui, pourquoi personne n’appréciait sa chevelure flamboyante), et sa tête d’abruti comme elle affirmait. Alors qu’elle… elle était tout simplement magnifique. D’accord, c’était une peste ambulante et particulièrement agaçante, mais Septimus devait bien lui accorder qu’elle était une jeune femme particulièrement belle. Elle avait de quoi faire tourner de nombreuses têtes, contrairement à lui. Et c’était assez bizarre, mais par moment il regrettait un peu de pas être à sa hauteur. Comme s’il avait vraiment besoin de l’être….

« Ne te fais pas d’idée vipère, tu ne me déçois pas du tout. »
Affirma-t-il dans le but de ne pas laisser le dernier mot à la jeune femme. Il avait pour habitude de ne pas trop chercher des noises aux sorciers de sang pur comme lui qui avaient cette manie de détester les moldus, surtout quand ils faisaient partie de la maison des Serpentard. Mais quand il était question de Cedrella, il n’aimait vraiment pas se laisser marcher sur les pieds. « Je suis terriblement désolé de polluer ainsi le si précieux air d’une fille frigide comme toi. » C’était parfaitement gratuit et il devait bien avouer qu’il ne pensait pas qu’elle soit si frigide que ça en réalité. Sans vraiment savoir pourquoi, le rouquin fit un pas vers Black, plongeant son regard dans le sien. « Mais je ne vous retiens pas, toi et ton cœur de glace. Tu as le droit d’aller voir ailleurs si j’y suis. »

Ou pas, Septimus devait bien avouer qu’il n’avait pas spécialement envie de la voir disparaitre de son champ de vision. Leur petite « discussion » venait à peine de commencer, ça serait un peu dommage qu’ils s’arrêtent maintenant. Surtout qu’ils avaient quand même deux longs mois d’été à rattraper. A choisir, il préférait qu’elle réplique quelque chose, qu’elle ne lui laisse pas le dernier mot donc.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 378
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Sam 29 Oct - 14:29


FB - L'instant où tout a basculé.
S

e faire des idées... C'était ce qu'ils ne cessaient d'affirmer à l'autre tandis qu'ils se renvoyaient systématiquement la balle comme ils savaient si bien le faire... Le fait est que, au bout du compte, ils se faisaient peut-être bien moins d'idée que ce qu'ils prétendaient. Dans les accusations de Cedrella, en tout cas, il y avait la négation de ses propres sentiments et de ses propres envies. La passion qu'elle mettait dans sa joute verbale lui faisait un rien oublié, mais il était un fait que sa vie lui semblerait bien morne si elle ne pouvait pas avoir ce genre de "discussions" avec son meilleur ennemi. Cedrella demeura parfaitement impassible quand son interlocuteur la qualifia de vipère, elle acceptait même de l'entendre comme un compliment. Cela ne pouvait-il pas signifier qu'il craignait son venin, après tout ? Elle apprécia bien moins le "compliment" suivant, par contre. "Frigide", ça ne faisait pas spécialement à entendre... même si on ne pouvait pas forcément contredire cet état de fait. Elle n'avait pas écopé du surnom charmant de "reine des glaces" sans raison, il y avait clairement une raison à cela : elle était froide comme la glace, tout simplement. Mais ce n'était pas parce qu'elle l'était qu'elle acceptait qu'on la qualifie comme telle pour autant, bien évidemment. Il l'invita à partir, elle s'y refusa. Elle ne lui laisserait pas le dernier mot. Et surtout, elle n'avait aucune envie de partir maintenant...

-Ça te ferait trop plaisir, Weasley, et c'est pas mon intention.
Elle s'avança d'un pas vers lui. Et je préfère être frigide qu'être un pauvre petit puceau frustré comme toi. Elle s'avança encore un peu, son regard s'ancrant dans le sien, si bien que l'espace entre eux était à présent des plus réduits. Elle voulait qu'il ne puisse échapper à ce regard. Tu vas voir si je suis frigide, ajouta-t-elle avec un sourire mauvais au coin des lèvres.

Cette fois, elle rompit définitivement l'espace qui séparait encore leurs deux visages pour venir déposer ses lèvres sur les siennes. Pourquoi avait-elle fait cela ? Pour la démonstration, affirmerait-elle si on devait lui poser la question (mais de toute manière, elle nierait plus tard en bloc ce qui était en train de se passer, le passerait sous silence). Pour le déstabiliser, pourrait-elle ajouter. Mais la vérité était ailleurs, bien évidemment. Elle en avait eu envie, tout simplement. Elle en avait sans doute envie, même, d'ailleurs, depuis bien trop longtemps pour que cela soit avouable. Et d'ailleurs, au contact de ses lèvres, elle avait quelque peu tendance à oublier les raisons de son geste pour se focaliser sur les sensations qu'il lui inspiraient. Et c'était assez incroyable, à vrai dire. Malgré tout, elle se força à briser le contact et à éloigner ses lèvres des siennes. Elle s'essuya la bouche d'un revers de manche en forçant une grimace.

-Range ta langue, t'as de la bave au coin des lèvres,
répliqua-t-elle alors en toute mauvaise foi.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 282
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Dim 20 Nov - 17:23

Cedrella & Septimus
FB - L'instant où tout à basculé.
Si Weasley n’avait pas spécialement eu envie de voir la reine des glaces s’éloigner après leur joute verbale, parce qu’il devait bien avouer qu’il appréciait quand ils se « disputaient » de la sorte, il n’appréciait pas spécialement qu’elle affirme qu’il était un petit puceau frustré. Bon, il n’était pas non plus si expérimenté que cela, il fallait bien l’avouer, mais quand même. C’était que Cedrella Black savait quand même appuyer où cela faisait mal, mais Septimus voulait croire que c’était parce qu’il l’avait blessé juste avant en la traitant de frigide. Alors qu’il ne le pensait pas vraiment. Le jeune homme ne croyait pas en effet que la jeune femme sous ses yeux puisse être si frigide que cela, mais quand ils s’envoyaient des insultes cela n’avait pas besoin d’être vrai. Tant qu’ils se faisaient du mal, c’était l’important. Sans avoir vraiment de raison d’être à ce point blessant. Ils n’avaient pas plus de raison que cela de se détester. Et pourtant, il n’y avait pas Serpentard plus désagréable aux yeux de Septimus, qui lui donnait plus qu’envie de répliquer quelque chose. Son regard ne quitta d’ailleurs pas les yeux de la vipère alors qu’elle lui parlait, ancrant son regard dans le sien. Elle s’approcha un peu plus, sans doute dans un esprit de défi comme à son habitude. C’était incroyable de voir à quel point ils pouvaient se chercher pour pas grand-chose. Sans doute que tout cela serait bien plus simple s’ils se contentaient de s’ignorer. Mais le rouquin devait bien avouer qu’il était incapable d’ignorer Cedrella Black, comme il le faisait si facilement avec les autres personnes de son espèce. Tous ces sorciers de sang pur qui n’avaient aucun respect pour les moldus et qui se pensaient supérieurs, alors que ce n’était pas du tout le cas. Du moins, ce n’était pas comme cela que les Weasley voyaient le monde. Tous ces sorciers donc que le jeune homme préférait ignorer. Sauf Cedrella Black donc.

La jeune femme affirma qu’il allait voir si elle était frigide. Septimus ne voyait pas où elle voulait en venir et il aurait bien répliqué quelque chose en réponse à ses propos, si elle ne s’approcha pas encore plus de lui pour venir coller ses lèvres sur les siennes. Il fut tellement surpris qu’il fût bien incapable de réagir à son geste et mis plusieurs secondes avant de réaliser… qu’elle l’embrasser bel et bien. Et que ça lui faisait quelque chose, qu’il n’était pas si indifférent que ça. Septimus ne reprit ses esprits que quand Cedrella s’éloigna, grimaçant et s’essuyant la bouche, en lui assignant une nouvelle remarque.

« Tu peux parler ! » Lança-t-il alors, en prenant la peine de s’essuyer aussi la bouche. Il ne comprenait vraiment pas le geste de la jeune femme, ce qui l’avait poussé à l’embrasser comme ça. Et encore moins le fait qu’il avait bien envie de recommencer. Non… il ne le pensait pas vraiment quand même ? Et pourtant… « Ça ne prouve rien en tout cas. Tu embrasses comme un Boursouf gluant ! »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 378
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Dim 20 Nov - 17:45


FB - L'instant où tout a basculé.
D

issimuler la moindre de ses émotions, le moindre de ses sentiments, derrière un visage fermé, rigide, et des remarques froides et acerbes, c'était son rayon, son quotidien... et en l'occurrence, elle ne savait que se féliciter d'être capable d'agir ainsi, de ne pas se laisser déborder par ses émotions, sans quoi elle ne répondrait vraiment plus d'elle-même, en cet instant. Elle venait d'embrasser Septimus Weasley... Pourquoi est-ce qu'elle avait fait une chose pareille ? Justifier son geste en affirmant qu'elle avait tout simplement voulu lui prouver qu'elle était tout sauf frigide, c'était facile, c'était confortable, mais c'était faux, aussi... si elle daignait passer outre cette excuse (ce qui n'était pas des plus simple), elle admettrait qu'elle l'avait embrassé tout simplement parce qu'elle en avait eu envie, parce que la violence des sentiments qu'il lui inspirait n'était pas forcément négative... Mais bien sûr, tout ça, elle ne le dirait pas, elle osait à peine le penser, déjà... alors même que la moindre fibre de son être avait éprouvé ce baiser comme rien d'autre auparavant. Des frissons dans l'échine, une chaleur intense au bas de son ventre... l'envie folle de recommencer. Mais il était hors de question qu'elle se compromette une fois encore. La première fois, ce pouvait passer pour une simple farce, la deuxième fois, cela la trahirait.

-C'est sûr que t'as dû en embrasser beaucoup, des boursoufs, ça doit bien être la seule créature sur cette planète susceptible de te trouver à son goût,
répliqua-t-elle, acerbe. Ça doit être à cause de votre ressemblance.

Acerbe, oui, et un peu piquée au vif, il est vrai, par la réplique de celui qui allait, contre toute attente (ou presque) devenir son mari. Bien sûr, elle était de mauvaise foi totale, c'était un fait, si elle ne trouvait vraiment pas Septimus attirant, jamais elle ne l'aurait embrassé, et surtout, jamais elle n'aurait éprouvé l'envie si vivace de recommencer. Elle fut d'ailleurs tenté de recommencer, sous le seul prétexte de lui prouver qu'il avait eu tort. Mais non, cela n'en dirait que trop sur les émotions qui la traversaient en cet instant précis, et qui ne dessinaient encore rien sur son visage qui s'appliquait à être aussi inexpressif que possible. Elle devait garder la tête froide, même s'il était difficile d'ignorer la cadence des battements de son cœur, qui cognait contre sa poitrine à une vitesse folle.

-Allez, Weasley, avoue que t'as aimé,
ajouta-t-elle d'un ton suffisant.

Bon, d'accord, elle devait s'en moquer... Bien sûr, c'était simple de prétendre une fois encore qu'elle voulait simplement la voir revenir sur le fait qu'il l'avait qualifiée de frigide, mais c'était autre chose qui était en jeu. Autre que sa fierté, pour une fois. Elle voulait qu'il ait aimé parce qu'elle-même avait adoré. Bien au-delà de ce qui était avouable.



code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 282
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Dim 27 Nov - 12:49

Cedrella & Septimus
FB - L'instant où tout à basculé.
Septimus ne voyait dans le geste de Cedrella, que de la pure provocation. En même temps, il ne pouvait pas imaginer une seule seconde que ce qu’il avait ressenti quand elle l’avait embrassé – et ce qu’il n’avait encore jamais ressenti et ne ressentirait jamais avec une autre – puisse être la même chose pour elle. Il était à mille lieues de croire que Cedrella Black, la reine des glaces, puisse avoir eu le même effet que lui. Parce qu’il était évident qu’elle lui avait fait de l’effet. C’était difficile à assumer et d’ailleurs il n’avait aucune envie de l’assumer, mais elle lui avait clairement fait de l’effet. Elle l’avait embrasé comme personne, il était bien incapable de réellement déterminer ce qu’il vivait en cet instant précis. Il se retrouvait partagé entre l’envie de recommencer, parce que c’était si agréable, et l’envie de lui arracher les yeux parce qu’elle se jouait de lui. Il avait espérait la blessé – même si au fond, il n’avait pas spécialement envie de le faire non plus – en lui rétorquant qu’elle embrassait comme un boursouf baveux, mais la jeune femme ne manqua pas de lui rendre son « attaque ». En même temps, c’était tout le temps comme ça. Par moment, Septimus se demandait vraiment comment il pourrait faire pour avoir le dessus sur la jeune Black. Elle avait tellement plus de répondant que lui, elle était si… incroyable en réalité. Le jeune homme lui lança un regard noir quand elle mentionna une certaine ressemblance entre lui et la créature en question. C’était blessant oui et le rouge et or devait bien avouer que ça l’était encore plus venant de lui. Parce qu’il savait bien que son physique était loin d’être attirant. Même s’il osait quand même croire qu’il n’était pas si repoussant que cela, il était évident qu’il n’avait pas grand-chose à voir avec la verte et argent. Puisque la jeune femme était quand même… magnifique, même s’il n’avait pas l’intention de le dire à haute voix. Alors forcément, il prenait peut-être un peu trop à cœur les attaques qui touchaient directement son physique.

Et puis, pour ajouter une couche, Cedrella ne manqua pas de se moquer encore plus de lui, en affirmant qu’il devait avouer qu’elle avait aimé. Forcément, Septimus pouvait difficilement dire le contraire, puisqu’il se rendait bien compte qu’il avait sans doute un peu trop apprécié le contact de ses lèvres contre celles de la jeune femme. Ce qui n’était pas du tout une bonne chose, ce qui était en train de tout compliqué. Tout comme son envie incroyable de recommencer une nouvelle fois.

« Autant que toi surement. » Lança-t-il à son tour, n’aillant aucune envie de laisser le dernier mot à la verte et argent. Après tout, c’était toujours comme ça entre eux. Ils se cherchaient jusqu’à parfois aller très loin. Comme maintenant en quelque sorte, où Septimus décida – dans un élan qu’il ne s’expliqua pas lui-même – de rendre son baiser à la sorcière et donc de coller une nouvelle fois ses lèvres sur les siennes. Plus intensément que précédemment d’ailleurs.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 378
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Dim 27 Nov - 14:19


FB - L'instant où tout a basculé.
C

edrella doutait fort du fait que ce baiser ait eu le même effet sur eux deux, pas parce qu'elle l'imaginait plus sensible à son charme que l'inverse, mais bien au contraire, parce qu'elle était, elle beaucoup trop sensible à lui. Elle ne pensait pas que ce baiser puisse avoir eu autant d'impact sur lui que sur elle, parce qu'elle se l'était pris de plein fouet, comme une rafale de sentiments impossible à juguler. Le geste en lui-même n'était pas venu de nulle part, bien sûr. Si elle avait décidé de l'embrasser, c'était sans aucun doute parce qu'elle en avait eu l'envie, tout simplement, mais rien ne l'avait pour autant préparé à ce qu'elle avait éprouvé, et elle se sentait par conséquent parfaitement... vulnérable. S'il y avait bien un sentiment qu'elle détestait au-delà de tous les autres, c'était bien celui-là, c'est certain... Et pourtant, si elle devait vraiment recommencer, elle n'hésiterait pas un seul instant, non pas pour éprouver de nouveau la vulnérabilité intense, mais plutôt tout le reste, ce qu'il était impossible de décrire, trop fort, trop puissant. Sauf que ça n'arriverait pas. Ou bien ? Cedrella préparait l'une de ses répliques chargées de venin, sans trop savoir quel sens lui donner au moment où Septimus affirma que ce baiser lui avait fait autant d'effet à elle qu'à lui (ce qui était au final rien d'autre que la pure et simple vérité), mais elle fut totalement prise au dépourvu, n'eut le temps de rien dire quand les lèvres du jeune homme se déposèrent à son tour sur les siennes.

Ce fut comme l'instant d'avant... peut-être même plus fort encore, plus intense en tout cas, parce que le baiser en lui-même l'était. Cedrella sentait son cœur battre la chamade, cogner si fort contre sa poitrine qu'elle se demandait s'il était vraiment possible que le rouge et or ne l'entende pas. Elle se sentait envahie d'une chaleur confortable, même si à côté de ça, un long frisson courait dans son échine. Elle n'avait pas envie que ça s'arrête. Elle aurait pu y mettre un terme, c'est vrai. Elle aurait pu s'éloigner, se moquer de lui, profiter de son geste pour appuyer son propos... mais non. Elle le pouvait, elle devrait le vouloir aussi... mais ce n'était pas le cas. Elle n'avait pas envie. Elle n'avait pas envie de se concentrer sur leurs querelles incessantes, mais surtout sur le flot infini de sentiments qui l'envahissait chaque fois qu'elle se trouvait si proche de lui. Il se passait quelque chose, entre eux, ce n'était pas anodin, et elle ne pouvait pas prétendre ne pas le remarquer, loin de là. Elle s'abandonnait donc à l'intensité de ce baiser, ne manquant pas de le rendre au rouge et or, et quand leurs lèvres se détachèrent un bref instant l'une de l'autre, elle fut bien incapable de s'écarter davantage, elle se contenta de plonger ses yeux sombres dans ceux du jeune homme.

-Ferme-la
, dit-elle alors tout simplement, d'une voix qui n'était pas aussi incisive que celle dont elle avait l'habitude. Plus douce, presque un souffle. Elle le sommait de la fermer, parce qu'elle préférait qu'il s'abstienne de tout commentaire sur ce qu'elle allait faire, en espérant qu'il aurait la décence d'en faire de même. Elle voulait recommencer, encore, encore. Leurs rixes passaient au second plan.

Alors, elle le plaqua contre l'arbre le plus proche et l'embrassa de nouveau, sans plus aucune retenue.



code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 282
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Dim 11 Déc - 13:49

Cedrella & Septimus
FB - L'instant où tout à basculé.
Franchement, Septimus n’avait aucune idée de ce qui était en train de se passer en cet instant précis. Il ne savait pas ce qu’il devait penser de tout cela, ce qu’il devait même ressentir de tout cela. Ce qu’il savait, par contre, c’était que le simple contact de leurs lèvres lui provoquait énormément de sentiments et de sensations. C’était comme si une vague s’emparait de lui, comme s’il se perdait complètement. Le baiser qu’ils échangeaient maintenant était plus intense que le premier, ce qui ne manqua pas d’intensifier encore ce qu’il avait ressenti avant. Sérieusement… ils s’embrassaient ? Et le pire, c’était que le rouquin adorait ça et qu’il avait bien l’impression que c’était la même chose pour Cedrella. C’était tout bonnement irréaliste, mais franchement… Septimus n’avait pas envie d’échanger ce moment contre un autre. Bien au contraire, s’il pouvait s’éterniser, même s’il ne comprenait rien, ça l’arrangerait grandement. Le rouge et or se laissait donc complètement emporter par la situation. Et quand leurs lèvres se séparèrent un instant, le jeune homme avait juste envie de retrouver celles de la reine des glaces, qui ne portait pas du tout bien son surnom en cet instant précis. Le rouquin s’apprêtait à dire quelque chose, à commenter la situation, parce qu’il avait besoin de ça. Il avait besoin de comprendre… d’analyser même. Mais Cedrella fut plus rapidement et l’intima de se la « fermer ». Son ton n’était pas sec, bien au contraire. Le jeune homme ne pensait pas avoir déjà entendu la verte et argent lui parler de cette manière, parce qu’elle avait plus l’habitude de lui cracher son venin d’habitude. Même si, les mots qu’elle prononça le poussèrent effectivement à ne rien dire. De toute façon, il n’en aurait pas eu le temps.

Parce qu’à peine avait-elle prononcé ces mots, qu’elle le plaqua contre l’arbre le plus proche et s’empara encore une fois de ses lèvres. Et encore une fois, ce fut tout son esprit qui se perdit dans ce simple contact. Un simple contact qui n’en était pas un simple finalement, au vu de ce qui se passait en lui. Septimus fut bien incapable de ne pas répondre au baiser de la jeune femme, posant ses mains dans son dos pour l’attirer plus encore contre lui. Il ne comprenait rien à ce qui se passait, mais il aimait sentir les lèvres de la verte et argent sur les siennes, de la sentir tout entière contre lui en fait. Même s’il s’agissait de Cedrella Black… la jeune femme qu’il détestait le plus au monde parce qu’ils passaient leur temps à se disputer, à se chamailler. Mais justement… elle ne le laissait pas du tout indifférent, sinon il ne se préoccuperait pas autant d’elle. Elle était la seule à être capable de l’énerver autant… c’était peut-être un signe justement. Un signe de quoi ? De ce qu’il ressentait pour la jeune femme et qu’il n’avait jamais vraiment voulu avouer. Est-ce qu’il pouvait vraiment le faire maintenant ? Il n’en savait rien. En tout cas, il n’avait aucune envie que ce baiser s’arrête et il le poursuivait autant qu’il le pouvait.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 378
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Dim 11 Déc - 14:06


FB - L'instant où tout a basculé.
Ç

a n'avait aucun sens, pas le moindre, mais Cedrella, en même temps, ne cherchait pas la moindre cohérence à ce qui était en train de se passer. Elle s'était résignée, quelque part, en réalité. Du moins pour le moment, elle troquait sa fierté et ses préjugés contre toutes les sensations que ce moment lui offrait. Au contact des lèvres de Septimus, il se passait une chose incroyable, de ce genre d'expériences qu'elle n'avait jamais vécu avant. Tout en elle changeait, le monde alentour n'existait plus, et il n'y avait plus que ce florilège d'émotions brutes et intenses. Au fond d'elle se créait déjà la certitude que ce moment serait l'un des plus forts de son existence, par ce baiser, une part d'elle, la plus inconsciente, comprenait que son destin devait sans doute être lié à celui de ce jeune homme qu'elle avait pourtant prétendu haïr de toutes les fibres de son être. Qui donc pouvait-elle encore duper à ce sujet ? Pas elle en tout cas. Car même si pour le moment, elle se focalisait bien plus sur ses sensations que sur les faits, au terme de cette.... situation, elle serait bien contrainte de voir les choses sous un nouveau jour, y compris certaines qu'elle pensait totalement acquise. Cedrella savourait le contact de ses mains dans son dos, elle aimait sentir la si grande proximité de leurs deux corps, elle aimait avoir le sentiment que ce moment était tout aussi intense pour elle qu'il ne l'était pour le rouge et or. Elle ne sut combien de temps ils restèrent ainsi, les lèvres soudées l'un à l'autre, mais ce moment n'avait forcément pas pu durer assez longtemps, et fut interrompu assez brusquement.

Cedrella crut entendre un craquement, et ce bruit surgi de nulle part la rappela à la réalité. Son cœur manqua un battement, et elle se recula de plusieurs pas, balayant le parc du regard, afin d'essayer de déterminer d'où provenait le bruit. Il n'y avait visiblement personne, ce n'était peut-être que le craquement des branches de l'arbre sous lequel il se trouvait, sous l'effet du vent. Elle aurait pu choisir de ne pas s'en soucier et reprendre où ils s'étaient arrêtés, mais cela l'avait quelque peu bloquée dans son élan et remis les pieds sur terre. Ils étaient au beau milieu du parc de Poudlard, certes isolé, mais n'importe qui pouvait les surprendre, malgré tout. Son regard se détourna alors de l'espace alentour pour se déposer sur Septimus. C'était peut-être le moment de reprendre un peu contenance, de lui asséner l'une de ses répliques insultantes dont elle avait le secret... mais elle n'en avait pas envie, pour tout dire. Elle n'avait pas envie de donner à ce moment moins de valeur qu'il n'en avait eu pour elle. Raison pour laquelle elle ne sut plus du tout comment réagir. La reine des glaces avait perdu de sa superbe. Elle se contentait de le fixer sans rien dire.



code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 282
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Dim 18 Déc - 15:49

Cedrella & Septimus
FB - L'instant où tout à basculé.
Cet instant était tout bonnement incroyable. Septimus était incapable de savoir concrètement combien de temps il dura, combien de temps ses lèvres restèrent soudées à celles de la verte et argent qu’il prétendait détester. Prétendait simplement, parce qu’il ne pouvait quand même pas nier les faits maintenant. S’il avait fallu qu’ils s’embrassent une première fois pour qu’il s’en rende compte, maintenant le rouquin savait parfaitement que ce qu’il ressentait pour Cedrella n’était pas que de la haine. Ou plutôt que l’espace entre la haine et des sentiments bien plus positifs (parce qu’il n’était quand même pas encore au stade de croire en l’amour) était bien plus mince qu’il ne l’aurait cru. En tout cas, Septimus se rendait compte maintenant qu’il ne se contentait pas de détester la jeune femme qu’il embrassait (et encore heureux en fait au vu de la situation), mais que c’était bien plus fort que ça, bien plus beau. Même s’il n’avait aucune idée d’où ça allait le mener là. Comme il ne savait pas ce qu’ils étaient vraiment en train de faire et où ça allait les conduire. Cela étant, le jeune homme profitait pleinement de l’instant, n’aillant aucune envie de se poser des questions pour le moment. Au contraire, son esprit était complètement vide et il aurait aimé que ça continue comme ça. Mais l’instant se termina – bien trop rapidement à son goût – quand un bruit se fit entendre et que Cedrella se recula vivement.

Le retour à la réalité fut particulièrement difficile. Septimus ne put s’empêcher, en même temps que la verte et argent, de regarder autour de lui pour voir d’où venait le bruit qu’ils avaient entendu. Mais les alentours semblaient vides. Le bruit avait dû être causé simplement par le vent dans les arbres, ou quelque chose de ce genre. En tout cas, il n’y avait personne. Mais la réaction des deux élèves de l’école de magie en disait long sur ce qu’ils ressentaient, sur la situation en elle-même. Ils n’étaient pas du tout à l’aise avec la situation, leur rapprochement. Le rouquin reporta son regard vers la « reine des glaces » (qui n’avait plus rien à voir avec un glaçon maintenant à ses yeux), ne sachant pas vraiment quoi dire. Et encore moins ce qu’il devait penser de cette situation. Il ne dit rien sur le moment, attendant une réplique acerbe de la part de la jeune femme, se doutant qu’elle en avait en réserve. Elle était douée pour ça après tout… Mais elle ne dit rien du tout, ce qui ne manqua pas de donner un peu d’espoir au rouge et or. Avait-elle été aussi troublée que lui ? Oui apparemment. Septimus se sentait un peu mal à l’aise, il cherchait quelque chose à dire à la jeune femme, mais on ne pouvait pas vraiment dire qu’il était doué pour ce genre de chose. Finalement, il se jeta un peu à l’eau.

« Est-ce que ça te dit que… »
Que quoi ? Sérieusement, il allait où là ? « On peut se retrouver plus tard ? Dans un endroit plus discret ? »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 378
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Dim 18 Déc - 16:08


FB - L'instant où tout a basculé.
C

edrella se sentait mal à l'aise, et c'était là l'un des sentiments qu'elle détestait le plus au monde. Elle aimait avoir le contrôle. Sur tout. Elle devait tout comprendre, tout savoir, tout contrôler. Pour elle, c'était important, ça lui donnait le sentiment de filer droit, d'occulter les imprévus, de savoir où elle allait. Sauf que là... elle venait de s'aventurer sur un terrain complètement étranger, loin du chemin droit et sécurisant sur lequel elle avait jusque-là avancé tout au long de sa vie. Et c'était un peu inquiétant. Inquiétant, et en même temps, incroyablement séduisant. Elle avait le sentiment de ressentir et éprouver pour la toute première fois, elle avait le sentiment d'avoir enfin touché du doigt quelque chose de vrai, de profond, elle qui ne vivait que dans le paraître et dans l'illusion. On n'avait pas tort, en affirmant qu'elle était une reine de glace. Elle avait cherché à l'être. Cela lui permettait de garder les autres à distance, cela lui permettait de garder la maîtrise de sa vie. Mais voilà, son cœur gelé s'était réchauffé, à tel point qu'il battait la chamade, à présent, et elle ne pouvait tout simplement pas ignorer ce tambourinement incessant. Elle n'en avait pas complètement envie, d'ailleurs. Une part d'elle savait, évidemment, qu'il serait bien simple de revenir en arrière, de tourner les talons et de revenir sur ce chemin façonné de toute pièce pour elle. Mais elle était bien, au final, sur ces sentiers sinueux et imprévus. Il y avait longtemps qu'elle ne s'était pas sentie aussi vivante. La seule chose malheureuse, dans tout ça, c'était que c'était à Septimus Weasley qu'elle le devait. Septimus qu'elle continuait de fixer sans oser rien dire. Finalement, ce fut lui qui osa rompre le silence.

-Même pas en rêve
, répliqua-t-elle, plus par réflexe qu'autre chose mais pas du ton cassant dont elle usait d'habitude, c'était plus une manière pour elle de ne pas totalement perdre la face, quand le jeune homme lui proposa de la revoir dans un endroit plus discret, plus tard, pour poursuivre ce qu'ils n'avaient que trop bien commencé.

À dire vrai, elle avait vraiment espéré l'entendre dire quelque chose du genre, car Cedrella était incapable d'ignorer ce qui venait de se passer, et ne voulait pas l'ignorer davantage. Elle avait craint qu'il choisisse de faire comme si rien ne s'était passé, comme si lui n'avait rien ressenti (ou pire, qu'il n'ait en effet rien ressenti du tout) mais il n'en fut rien. Elle esquissa finalement un léger sourire avant de reprendre la parole.

-Ce soir, après le couvre-feu, en haut de la tour d'astronomie
, décida-t-elle alors, sans se rendre encore compte que, en quelques mots elle scellait un destin loin de celui qu'elle s'était imaginé et que l'on avait imaginé pour elle. Mais en vérité, c'était seulement le mieux qu'il lui arriverait jamais.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 282
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Dim 1 Jan - 19:24

Cedrella & Septimus
FB - L'instant où tout à basculé.
Septimus avait le sentiment de faire n’importe quoi alors qu’il proposait à Cedrella de se revoir plus tard dans la soirée, dans un endroit plus discret, pour qu’ils puissent… continuer ce qu’ils venaient de commencer. Le jeune homme ne pouvait pas nier qu’il n’avait aucune envie de faire comme s’il ne s’était rien passé, de faire comme s’il n’y avait rien eu et surtout comme s’il n’avait rien ressenti. Il y avait eu quelque chose et surtout, il avait ressenti quelque chose. Son cœur continuait de battre la chamade, alors que cela faisait plusieurs longues secondes qu’ils s’étaient éloignés l’un de l’autre. Le rouquin n’avait aucune envie d’ignorer ce qu’il ressentait, ce qu’ils venaient de vivre tous les deux. Sauf qu’il ne se trouvait pas devant n’importe qui là, il était devant Cedrella Black. C’était sans doute la jeune femme qu’il devrait détester le plus au monde. Et d’ailleurs, il regretta amèrement ses mots quand Cedrella lui lança un « même pas en rêve ». Bon, son ton n’était pas tout à fait le même que d’habitude, mais le jeune homme se sentit comme poignardé dans la poitrine par la réplique de la jeune femme. Est-ce qu’il avait mal compris ce qui venait de se passer. Ou alors, est-ce qu’elle n’assumait tout simplement pas ? Il se posait une tonne de question et ça aurait surement continué encore et encore, si la verte et argent n’avait pas repris la parole.

Cette fois-ci, ce fut pour lui donner un rendez-vous. Le soir même, après le couvre-feu, en haut de la tour d’astronomie. C’était dit, ils venaient bel et bien de se donner un rendez-vous, plus tard, dans un endroit bien plus discret.

« D’accord. »

Confirma-t-il alors, décidant par ce simple mot de sceller complètement son destin (sans qu’il ne se rende encore vraiment compte de ce qu’il était en train de faire et de l’importance de ce simple rendez-vous était en train de prendre dans leurs vies à tous les deux). Et en attendant, il était évident qu’ils ne pouvaient pas juste rester planté là à ne rien se dire, à se regarder dans les yeux. Alors, tout naturellement, les deux élèves se séparèrent pour reprendre le court de leurs journées. Septimus essayant de faire un peu comme si rien ne s’était passé.

Jusqu’au soir, où il se retrouva juste après le couvre-feu, au sommet de la tour d’astronomie. Pendant toutes la soirée, le rouquin avait pesé le pour et le contre, pour savoir s’il devait vraiment s’y rendre. Mais quand le moment était arrivé, il avait décidé de s’y rendre. Il ne pouvait pas ne pas y aller, parce qu’il mourrait d’envie d’y aller. Il mourrait d’envie de rejoindre Cedrella, même s’il trouvait cette situation complètement dingue. Et maintenant qu’il était sur place, il avait le sentiment que c’était encore plus dingue. Parce qu’il était là, seul pour le moment, à se demander s’il n’avait pas juste été pris pour un idiot par la verte et argent qui avait pu juste se foutre de lui. Mais il espérait que non, qu’elle avait ressenti la même chose que lui. Il avait le sentiment de devenir dingue en attendant, jusqu’à ce qu’il entende des bruits de pas approcher ce qui ne manqua pas d’accélérer les battements de son cœur.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 378
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Dim 1 Jan - 20:05


FB - L'instant où tout a basculé.
M

ais à quoi est-ce qu'elle jouait, exactement, en donnant ainsi rendez-vous au jeune homme alors qu'elle aurait tout simplement pu l'envoyer balader et laisser cet épisode derrière eux, faire comme si de rien n'était, tout simplement ? Elle n'en avait pas l'ombre d'une idée. Bien sûr, ça aurait été simple de ridiculiser Septimus, de faire comme si elle n'avait rien ressenti. Mais même avec tous les efforts du monde, elle ne pourrait pas nier qu'il s'était passé quelque chose entre eux, à l'instant, quelque chose d'étonnamment fort et d'incroyablement réel, quelque chose qui avait été capable de réchauffer son coeur dit de glace, de la faire frissonner de tout son long, quelque chose qui allait au-delà de tout ce qu'elle s'autorisait à éprouver d'ordinaire. Elle enrageait à l'idée que cela lui vienne de Septimus, et en même temps, elle se disait que cela n'aurait pas pu venir de qui que ce soit d'autre... Elle ne savait vraiment pas où elle en était, mais pour identifier cette situation, pour comprendre ça, il fallait qu'elle le vive, il fallait qu'elle se laisse une chance, qu'elle leur laisse une chance. Même si c'était absurde et improbable, même si ça contrevenait à tous ses principes... même si c'était Septimus Weasley.

Ils s'étaient quitté sans s'adresser un mot de plus et les heures avaient filé à une vitesse folle. Tout le reste de la journée, Cedrella n'avait pu s'ôter de l'esprit ce baiser et le rendez-vous qu'ils s'étaient fixés. Est-ce qu'elle oserait s'y rendre ? Est-ce qu'elle devait s'y rendre ? Oui et non. Elle ne devrait pas. Elle pourrait bien faire comme si de rien n'était, ignorer le rendez-vous qu'elle avait elle-même fixé et poser un lapin à Septimus. Après tout, ce serait du pur Cedrella Black que de lui faire un tel coup bas.
...Et si elle se rendait au rendez-vous et que lui ne venait pas ? Ou pire, et s'il la piégeait pour laisser à ses petits camarades le soin de l'humilier et de se moquer d'elle ? Avec des "et si", hein... Elle n'était vraiment pas sûre d'elle, elle avait perdue de son assurance caractéristique, quand l'heure de se retrouver vint, mais malgré tout, elle tint son engagement et se rendit au sommet de la tour d'astronomie. Comment faire autrement après tout ? Elle avait beau dire, elle avait beau chercher à se raisonner, ses émotions avaient pris le pas sur la raison. Elle avait envie de revoir Septimus, c'était aussi simple que ça. Alors elle le rejoignit au sommet de la tour d'astronomie, et quand elle l'y retrouva, elle fut soulagée de constater que ses camarades n'étaient pas avec lui. Elle commençait à réellement y croire. C'était réel, pour eux deux. Quoique "ce" puisse être.

-Salut,
dit-elle un peu maladroite, c'était vraiment, vraiment bizarre. J'étais pas sûre que tu viendrais. Elle marqua une pause. J'étais pas sûre de venir non plus.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 282
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Dim 8 Jan - 14:27

Cedrella & Septimus
FB - L'instant où tout à basculé.
Quand les yeux de Septimus se posèrent sur Cedrella, le jeune homme ne put s’empêcher de se sentir soulagé. Elle était seule, elle n’était pas accompagnée de ses fichus camarades verts et argents, elle était là seule. Est-ce que ça voulait dire qu’ils avaient ressenti la même chose, qu’ils étaient là pour la même raison ? Le jeune homme ne savait trop quoi penser de toute cette situation, il se sentait quand même vraiment perdu. Mais en tout cas, la jeune femme se trouvait là, devant lui et il ne put s’empêcher de trouver ça vraiment agréable. Il appréciait, soudainement, sa présence, de pouvoir poser sereinement ses yeux sur elle. Enfin, sereinement était quand même un bien grand mot, puisque le rouquin était loin d’être complètement serein en réalité. Il était même vraiment perdu en fait, mais ça ne l’empêchait pas d’apprécier la présence de la reine des glaces, qui semblait s’être laissé fondre apparemment. Elle le salua, un peu maladroitement, mais ce simple salut tira un sourire au jeune homme. Elle affirma qu’elle n’était pas sûre qu’il viendrait… ni même qu’elle le ferait. Effectivement, elle avait eu raison de douter.

« Moi non plus. »
Dit-il, la voix légèrement tremblante à cause de la situation et de toutes ces émotions qu’il ne contrôlait pas. « Je ne savais pas si tu allais venir… ni si j’allais venir. »

Le rouge et or avait envie d’être le plus honnête possible avec Cedrella, quand bien même il ne savait pas vraiment d’où cette envie lui venait soudainement. Il avait cru qu’elle ne viendrait pas pendant qu’il l’attendait, il avait eu peur qu’elle se soit contenté de lui jouer un tour. Après tout, Cedrella Black qui lui donnait un rendez-vous au sommet de la tour d’astronomie après le couvre-feu, ce n’était pas anodin bien au contraire. C’était complètement irréel même, il ne savait pas vraiment s’il devait encore croire que tout cela était vrai. C’était vrai ? Franchement… ça en avait l’air, mais il savait qu’il devait quand même se méfier. C’était Cedrella Black sous ses yeux, cette vipère qui passait son temps à lui envoyer son venin à la figure, cette reine des glaces qui n’avait pas de cœur… cette somptueuse jeune femme qu’il avait envie d’embrasser encore. Il avait cru que ça aurait pu lui passer, mais maintenant en se retrouvant devant elle, il se rendait compte que ce n’était pas le cas. Qu’elle lui retournait complètement l’esprit et que rien que le fait de la regarder maintenant, si belle, son cœur battait à mille allure.

« Je suis content que tu sois venue. » Parvint-il alors à exprimer, un peu gauchement. Septimus était loin d’être doué quand il était question de parler aux autres, mais encore moins quand il parlait à une fille. Et il se sentait soudainement beaucoup moins à l’aise dans ses propos maintenant, en compagnie de Cedrella.

Il se sentait bête oui, mais finalement le rouquin décida de prendre le parti d’arrêter de réfléchir. Il s’approcha d’elle et l’embrassa de nouveau. Ça lui avait tellement manqué !
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 378
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Dim 8 Jan - 14:43


FB - L'instant où tout a basculé.
S

eptimus lui assura que lui non plus n'avait pas été certain de se présenter au rendez-vous. La jeune femme ne savait pas trop si cela devait la rassurer et la décevoir. Quelque part, cela voulait peut-être dire que cette situation le troublait autant qu'elle-même, et ça c'était rassurant (quoi qu'il n'avait peut-être envisagé de ne pas venir que parce qu'il craignait de se prendre tout un groupe de serpentards sur le dos). Mais quelque part, cela voulait dire qu'il se disait que ce rendez-vous n'était peut-être pas une si bonne idée que ça, et ça, c'était un peu décevant... Même si elle ne pouvait rien dire, bien sûr. Elle était exactement dans le même état d'esprit que lui. Leur relation, jusqu'ici, avait été très simple, elle se fondait sur une prétendue haine mutuelle et sur les multiples remarques blessantes qu'ils s'envoyaient à la figure, et ça fonctionnait bien, parce que c'était facile. Mais ce n'était pas vrai. C'était ça, qui était troublant, avec le tournant que prenait tout à coup leur relation, où l'attirance mutuelle faisait, l'air de rien, son nid, c'était le fait qu'elle avait le sentiment que, pour une fois, ils touchaient à quelque chose de réel. Une chose que personne ne pourrait leur ôter, un chose qui ne ressemblait à rien, mais qui était pourtant concrète.

Elle parvint à esquisser un fin sourire quand Septimus affirma qu'il était content qu'elle soit venue. En temps normal, il aurait été de bon ton que ce sourire ne témoigne que d'un profond dédain, d'un certain mépris pour ce jeune homme indigne d'elle qui avait eu le malheur de tomber sous le charme de la reine des glaces qu'elle était. Mais il n'y avait rien de tout ça dans cette fine esquisse. C'était plus... qu'elle trouvait finalement l'attitude un peu gauche du jeune Weasley non pas exaspérante mais attendrissante. Ce n'était pas nouveau. Elle avait sans doute toujours trouvé chez le jeune homme du charme où elle prétendait trouver matière à le lyncher (justement parce qu'elle n'osait pas être charmée). Mais c'était fini, maintenant, elle abandonnait ses œillères. Elle voulait vivre l'intensité d'un moment passé avec le rouge et or, pour elle, le reste ne comptait pas vraiment, le reste n'avait pas réellement d'intérêt. Cedrella n'eut rien à répondre au propos de Septimus, et ça l'arrangea, car bientôt, le jeune homme déposa à nouveau ses lèvres sur les siennes. Ce contact était toujours aussi fort, toujours aussi agréable, Elle se sentait bien et légère à la fois, le tout en un baiser. Ça, cette alchimie-là, elle ne se l'expliquait toujours pas. Mais Merlin, qu'elle appréciait de la ressentir ! Ce ne fut qu'après lui avoir rendu son baiser, non sans le prolonger un maximum, qu'elle daigna séparer (un peu mais pas trop) ses lèvres de celles du jeune homme.

-Tu le diras à personne, pas vrai ?



code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 282
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Sam 14 Jan - 16:06

Cedrella & Septimus
FB - L'instant où tout à basculé.
Franchement, Septimus ne comprenait rien du tout à ce qui se passait, mais ça lui plaisait. Il ne pouvait pas nier que ça lui plaisait énormément, qu’il appréciait de voir Cedrella devant lui en cet instant précis. Ou encore, tout simplement, de la voir sourire. Pas parce qu’elle était en train de se moquer de lui – enfin, il espérait qu’elle ne se moquait pas de lui quoi – mais parce qu’elle appréciait d’être là en sa compagnie, tout comme lui appréciait d’être là avec elle. Du plus loin qu’il s’en souvienne, il lui semblait que c’était la première fois qu’il voyait Cedrella sourire parce qu’elle était juste heureuse (c’était ça non ?). D’habitude, le rouquin avait l’habitude se méfier quand elle souriait, parce que ça signifiait soit qu’elle préparait une réplique qui allait le blesser, soit qu’elle se satisfaisait de ce qu’elle venait de dire. Mais là, c’était différent. Tout était différent, au point qu’il ne savait plus vraiment où ils en étaient. Et au fond, il n’avait pas vraiment envie de savoir.

Pour l’heure, le jeune homme se contentait simplement de profiter de l’instant présent, des lèvres de la jeune femme contre les siennes. Ils s’embrassaient. Il l’avait embrassé en premier, elle avait répondu. Ce n’était pas la première fois, par conséquence, mais c’était tout aussi intense que précédemment dans la journée. C’était même plus fort d’ailleurs, quand bien même c’était complètement étrange. Ils s’embrassaient, longuement, intensément. Et Septimus adorait ça. Et quand leurs lèvres se séparèrent, sans pour autant trop s’éloigner, il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir déjà envie de l’embrasser de nouveau.

« Je ne dirais rien, si tu ne dis rien. »

Est-ce qu’ils ne devaient vraiment rien dire ? Franchement, le rouquin ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’en effet, il valait mieux qu’ils ne disent rien. Oh, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’elle avait juste trop honte, mais au fond il parvenait quand même à le comprendre. Et de son côté, il ne savait trop s’il pouvait assumer ce qui était en train de se passer d’ailleurs. Ce n’était pas pour rien que les deux jeunes sorciers se retrouvaient maintenant dans un lieu discret après le couvre-feu. C’était bien la preuve qu’ils ne pouvaient pas s’afficher devant tout le monde.

« Ta réputation serait drôlement endommagée n’est-ce pas ? »
Demanda-t-il, sans attendre de réponse, en plaisantant.

Il n’avait pas spécialement envie de « gâcher » le moment, mais il ne faisait qu’exprimer une réalité. Cedrella l’avait embrassé, elle l’avait retrouvé ici et maintenant, lui… le rouquin indigne de son sang, qui se trouvait en plus chez les Gryffondor. Elle faisait fort, c’était évident. Et il valait bien mieux pour elle que Septimus ne dise pas un seul mot de ce qu’ils faisaient présentement. Mais il n’avait pas l’intention de le faire. Il aurait peut-être pu… avant, parce qu’ils avaient eu le don de se chercher et de s’envoyer des crasses. Mais maintenant, il n’avait aucune envie de lui faire de la peine.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 378
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Sam 14 Jan - 16:32


FB - L'instant où tout a basculé.
I

l ne dirait rien si elle ne disait rien. Il pouvait bluffer, bien sûr, mais Cedrella le croyait sur parole malgré tout. Quand bien même elle considérait qu'elle avait plus à perdre que le jeune homme si on découvrait ce qui se tramait ici exactement, elle ne pensait pas qu'il veuille non plus se vanter de ses exploits avec la reine des glaces. Quant à elle, il était plus qu'évident qu'elle ne dirait rien à qui que ce soit. Si cela devait arriver aux oreilles de ses camarades, qu'elle fricotait avec le rouquin Weasley, elle deviendrait la risée de sa maison, et les conséquences seraient bien loin d'être innocentes. Non, il valait vraiment mieux que cela reste entre eux. De toute manière, même eux ne savaient pas encore ce que "cela" signifiait exactement, ce n'était pas le moment de venir tout gâcher, d'aller tout ruiner sous le prétexte de jouer les vantards ou d'essayer de ruiner la réputation de l'autre. Bref, ils semblaient d'accord là-dessus, et cela rassurait quelque peu la vert et argent qui avait ressenti le besoin d'entendre cette confirmation orale avant d'aller plus loin, même si elle aurait eu du mal à s'en empêcher de toute manière. Dans un soupir résigné, à la deuxième remarque de Weasley, elle hocha la tête. Elle ne pouvait oublier en un claquement de doigts, ni même en un (ou plusieurs) baiser toutes leurs querelles passées, aussi n'était-ce pas simple pour elle que de reconnaître devant le jeune homme cet état de fait, concernant lequel Septimus ne pouvait pas avoir le moindre doute quoi qu'il en soit. Ce serait vraiment la déconsidération totale pour Cedrella si on apprenait ce qui se tramait.

-C'est probable
, admit-elle d'un ton plus froid que celui qu'elle avait employé jusque-là, et que l'on pourrait reconnaître comme la marque de fabrique de la jeune Black qui n'avait pas été surnommée reine des glaces sans la moindre raison, bien au contraire.

Ce n'était pas probable, c'était certain, sa réputation en prendrait un sacré coup, si l'on découvrait ce qui se tramait ici exactement (dont elle ne prenait pas encore totalement l'ampleur. Elle ne pouvait l'ignorer ou le nier. Son honneur, sa réputation, tout ça avait beaucoup d'importance pour elle. Beaucoup trop. On lui avait apprit dès sa plus tendre enfance à ne se fier qu'au regard des autres et à forger son existence sur ce dernier. Le retour en arrière, la reconsidération de toute une éducation n'était pas une chose qui pouvait se faire trop simplement. Oui, sa réputation s'en verrait ruinée, si l'on découvrait... mais elle avait trop envie de continuer. Et pour une fois, c'était une envie fondée, une envie réelle, pas quelque chose que l'on avait implanté dans son cerveau sans vraiment lui laisser le choix. En fait, c'était peut-être le seul vrai choix qu'elle faisait.

-De toute manière, ce n'est pas comme si ça signifiait quelque chose, ce qu'on est en train de faire, pas vrai ?

Pas vrai ?


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 282
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Mar 7 Mar - 13:38

Cedrella & Septimus
FB - L'instant où tout à basculé.
Le ton de Cedrella était le même que celui qu’elle avait l’habitude d’utiliser. Ce ton froid qui lui avait valu le surnom de reine des glaces. Ce n’était pas probable non, c’était complètement sûr. Si la jeune Black laissait entendre qu’elle fricotait avec lui, sa réputation allait vraiment prendre un coup. Septimus ne pensait pas que sa propre réputation allait être touchée, parce qu’en réalité il n’en avait aucune. Mais la Black, c’était différent. Même si ce n’était pas grand-chose, elle ne pouvait quand même pas se permettre qu’on apprenne qu’elle fricotait avec lui. Le jeune homme ne pouvait pas entièrement nier le fait qu’il était un peu tenté d’avoir le dessus sur cette situation, mais il ne le ferait pas. Il ne savait pas vraiment pourquoi c’était… il n’en savait rien en fait. En tout cas, ce qu’il savait, c’était qu’il avait juste envie de profiter de cet instant, même s’il ne savait pas ce qu’il signifiait et encore moins ce qu’ils étaient en train de faire. Ce qu’il savait, c’était que finalement la présence de Cedrella ne lui était pas si désagréable que ça.

Quand la jeune femme ajouta que de toute façon, ce n’était pas comme si ça signifier quelque chose, le rouquin ne pouvait qu’être d’accord. Qu’est-ce que ça pourrait bien signifier en même temps ? Rien du tout… et en même temps, au fond de lui, le rouquin ne pouvait pas s’empêcher de se demander justement ce que ça signifiait. Comme cela se faisait-il qu’il se sentait soudainement si bien en compagnie de la reine des glaces.

« Non, ça ne signifie rien du tout. »

Répondit-il cependant, parce qu’il n’avait aucune envie de se pencher trop sur la question. Pour le moment, il avait juste envie de profiter de l’instant présent. Sans savoir ce que ça signifier, sans se rendre compte à quel point il était justement en train de sceller son destin. Il ne savait pas que ce simple rendez-vous allait foncièrement changer le reste de sa vie, que d’ici quelques années ils seraient encore plus proches. Comment pourraient-ils le deviner en même temps ?

« Ça n’a pas besoin de signifier quelque chose. »

Ajouta-t-il, comme pour finalement se convaincre plus lui-même que la jeune femme. C’était idiot, mais il avait comme besoin de se rassurer, de se dire qu’effectivement ce qu’ils faisaient était normal, mais que ça n’allait pas avoir d’importance. Même si au fond, il se doutait quand même que ce n’était pas juste une anecdote, quand bien même il était incapable de savoir exactement ce que ça pouvait bien dire. Et d’ailleurs, il déposa à nouveau ses lèvres sur celles de la jeune Black, comme ça, osant le faire sans sourciller à présent. Et ce contact lui provoquait vraiment trop de sensation pour qu’il puisse réellement croire aux paroles qu’il venait de prononcer. Mais il ne dirait pas le contraire. A quoi bon, il était avec Cedrella Black, cela ne servait sans doute à rien de tergiverser.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 378
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Mar 7 Mar - 20:33


FB - L'instant où tout a basculé.
E

n affirmant que tout ça ne signifiait rien du tout et en invitant Septimus à se joindre à ce constat, elle avait voulu se rassurer. Elle ne pouvait se permettre d'analyser honnêtement la situation et ce qu'elle éprouvait (des sentiments qui remontaient à une période bien plus lointaine que ce moment précis), parce que ça remettrait tout en question, ça bousculerait tout du tout au tout, et elle n'était pas prête pour ça. Alors oui, ce qu'elle avait voulu, ce qu'elle avait cru vouloir, c'était entendre le rouge et or dire que tout cela était insignifiant, une passade dont il ne fallait pas faire toute une histoire, ainsi elle serait sûre qu'il ne répéterait rien à personne, et aussi, que tout ça n'était qu'une espèce d'intermède un peu bizarre dans leurs vies à tous les deux qu'ils oublieraient ensuite bien vite pour se prendre la tête comme ils savaient si bien le faire. Sauf que ce n'était pas le cas, et c'était difficile à ne pas comprendre quand elle ressentit un pincement au coeur au moment où il lui dit les mots qu'elle avait cru vouloir entendre.

Il faisait ce qu'elle voulait, pourtant, il lui disait que tout ça n'avait pas de sens ni d'importance, mais l'entendre de sa bouche lui faisait mal. Parce que ce qu'elle avait sans doute réellement voulu entendre sans oser se l'avouer, c'est que lui aussi ressentait qu'il se passait quelque chose de spécial avec elle, là, quelque chose de tout sauf anodin et qui ne pouvait se résumer à une simple observation de type "coup de folie passager". Elle n'avait jamais ressenti ça avant, c'était puissant, c'était incontrôlable... Est-ce qu'il le ressentait aussi ? quelque part, elle avait envie de le lui demander, mais en même temps, elle se le refusait. Elle ne pouvait pas baisser la garde, c'était hors de question. Si elle faisait ça, elle se montrerait d'une abominable faiblesse. Non, Septimus avait raison. Ca n'avait pas le moindre besoin de signifier quelque chose. Et pourtant... une part d'elle ne voulait pas que ça ne signifie rien du tout, était violemment réfractaire à cette idée.

Dans son esprit, elle sentait deux idées contradictoires se mener un combat violent, et elle n'aurait su comment les départager... Ce fut finalement Septimus qui sut taire au mieux ce conflit intérieur en déposant de nouveau ses lèvres sur les siennes. A ce moment-là, elle ne se posa plus l'ombre d'une question. Elle se laissa seulement porter par l'intense flot de sensations qui la submergea de nouveau et prolongea son baiser, l'esprit vide, se laissant seulement guidée par son désir présent, celui d'être ici et maintenant avec lui. Celui qui guidait ses lèvres contre la sienne, sa langue contre la sienne, ses mains contre son dos, alors qu'elle le parcourait à présent de mille caresses.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 282
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Sam 29 Avr - 1:34

Cedrella & Septimus
FB - L'instant où tout à basculé.
Ce n’était pas parce que Septimus affirmait que ça n’avait pas besoin de signifier quelque chose, qu’il le pensait. Au contraire en fait, mais il ne pouvait évidemment pas dire le contraire. Il ne se voyait pas affirmer à la reine des glaces qu’il était en train d’embrasser – réalisant finalement encore à peine qu’il était bel et bien en train d’embrasser Cedrella Black – que ça lui faisait quelque chose, qu’il était vraiment en proie à des doutes incroyables. Qu’il se demandait vraiment ce que cela signifiait, si cela signifiait quelque chose, si cela n’était pas en train de provoquer quelque chose chez lui. Bon, en même temps, il ne pouvait pas vraiment cacher le fait que cela provoquait quelque chose chez lui justement, au vu de la manière dont ils s’embrassaient, de la manière dont Cedrella posait ses mains sur son corps. Il réagissait forcément, comment ne pourrait-il pas le faire. Alors qu’une femme sublime comme elle était en train d’agir de cette manière avec lui. Bon, il n’avait pas spécialement envie qu’elle sache qu’il la trouvait sublime non plus, même si c’était le cas. Il venait de lui dire que ce qu’ils étaient en train de faire ne signifiait rien, ne comptait pas, que ça n’avait pas besoin de le faire. Il ne pouvait donc évidemment pas lui dire qu’il la trouvait magnifique. Il préférait largement garder pour lui-même ce qu’il pensait réellement, parce qu’il n’avait clairement pas envie de se ridiculiser. Parce qu’il pensait que la jeune femme croyait en ses paroles, qu’elle considérait vraiment que ce qui était en train d’arriver n’avait aucun sens, que ça ne voulait rien dire. Alors qu’il aurait bien aimé apprendre le contraire. Au fond de lui, le jeune homme devait bien avouer qu’il aurait bien aimé qu’elle le contredise, qu’elle finisse par lui dire qu’elle ne pensait pas ça. Mais il espérait trop évidement, Cedrella ne pouvait pas penser comme ça…

Septimus décida simplement de ne plus se poser de question. À quoi bon le faire en même temps ? Ce n’était pas comme s’il pouvait avoir des réponses et pour l’heure, il avait quand même autre chose à penser. La manière dont la jeune femme avait de l’embrasser, la façon dont ses mains parcouraient son corps, ça le rendait complètement dingue. Septimus se laissait tout simplement guider par ses instincts, des plus primaires il fallait bien l’avouer, laissant ses mains glisser à son tour le long du corps de la jeune femme, découvrant ses courbes qu’il commençait un peu trop à aimer. Plus rien n’avait d’importance pour le moment en dehors de ce qu’ils vivaient tous les deux et le fait que ça soit la reine des glaces avec lui, ça n’avait que peu d’importance aussi. C’était juste… c’était juste agréable, incroyablement agréable, un peu comme si le rouquin se trouvait dans un rêve. Un rêve vraiment agréable, le genre de rêve où il n’allait pas du tout avoir envie de se réveiller. Encore moins alors que ses mains se faisaient de plus en plus baladeuse et que son envie grandissait en flèche.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Cette soirée où tout à basculé ? Abby
» Que je meurs à l’instant si l’envie me reprend de remettre ma tête dans la gueule du serpent [ pv Monsieur ]
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
L'extérieur de l'école
 :: Le lac.
-