AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 378
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Dim 30 Avr - 0:07


FB - L'instant où tout a basculé.
C

edrella avait déjà embrassé d'autres garçons. Pas beaucoup, pas longtemps, et certainement pas de cette manière (et bien sûr, il s'était toujours agi de garçons de serpentards, des sangs purs "biens sous tous rapports", donc totalement dignes d'elle), mais c'était déjà arrivé. Mais elle pourrait difficilement comparer ces quelques flirts avec ce qui se passait en cet instant. Chaque baiser éveillait en elle un torrent de sensations qu'elle n'avait jamais éprouvés auparavant. Elle se sentait légère et en même temps fébrile, elle se sentait bouleversée et en même temps sûre d'elle, c'était difficile à expliquer... Quelque chose de particulièrement absurde dans la théorie devenait évident dans l'acte, et Cedrella, si elle y réfléchissait un peu, ne savait qu'y comprendre. A choisir, elle préférait ne pas réfléchir, finalement. Car quand elle n'y réfléchissait pas, il ne demeurait que les sentiments les plus forts et les plus positifs, et ils étaient tout simplement incroyables... Elle n'avait pas à contrôler le mouvement de ses lèvres, celui de ses mains. Tout était si fort, si évident... Elle se sentait parcourue de frissons des pieds à la tête à mesure que le jeune homme explorait du bout de ses doigts un corps qu'elle finirait par ne vouloir jamais qu'à lui, ses mains se faisaient de plus en plus baladeuses, et Cedrella ne faisait rien pour dissuader Septimus, d'autant plus qu'elle-même éprouvait la même envie que lui, ou que celle qu'elle devinait chez lui. Malgré tout, et même s'il serait sans doute plus simple pour eux deux qu'ils éteignent pour de bon leurs cerveaux et se laissent porter, pour le meilleur comme pour le pire. Mais tout de même, il était une chose qu'elle ne pouvait pas négliger. D'autant que Septimus devinerait très bien ce qu'elle pourrait potentiellement lui dire au moment sans doute le moins opportun. Alors elle détacha ses lèvres des siennes, pour prononcer quelques mots.

-Tu sais, j'ai jamais...

Elle ne termina pas sa phrase, elle n'aimait pas l'idée de prononcer les mots de but en blanc, comme si c'était un aveu de faiblesse. Elle n'avait jamais été à ce point intime avec un autre garçon, c'était ce qu'elle essayait de lui dire. Ce n'avait pas grand chose de honteux, surtout à son âge et à l'heure où son surnom de "reine des glaces ne donnait pas spécialement d'elle l'image d'une jeune femme au tempérament sulfureux. Mais concéder au rouge et or qu'elle ne l'avait jamais fait, c'était aussi reconnaître qu'il se pourrait bien qu'il soit le premier, qu'elle voulait qu'il soit le premier. Ce qui au passage était totalement contradictoire avec tout ce qu'elle affirmait le concernant, avec la piètre opinion qu'elle prétendait avoir de lui. Alors oui, les hormones étaient un joli prétexte. Mais quand même, les hormones, elles avaient bon dos.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 282
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Ven 23 Juin - 15:31

Cedrella & Septimus
FB - L'instant où tout à basculé.
Septimus n’avait pas spécialement envie de trop réfléchir à ce qui était en train de se passer, quand bien même il ne pouvait pas laisser complètement son cerveau sur off. Là tout de suite, il était quand même en train d’embrasser, de toucher une jeune femme sublime, qu’il n’aurait pas cru pouvoir approcher une seule seconde avant. Et pas seulement parce qu’elle était qualifiée de reine des glaces (surnom qui, avouons-le, ne lui convenait pas très bien en cet instant précis), mais aussi en grande partie parce qu’il y avait peu de chance qu’elle le considère à sa hauteur (et que Septimus se considère aussi à sa hauteur, il fallait bien le dire). Mais là, tout de suite, ils étaient dans un coin isolé de l’école de magie (clairement pas confortable, mais à leurs âges on ne se préoccupait pas forcément de ce genre de chose), après le couvre-feu (ce qui mettait en évidence le fait qu’ils prenaient tous les deux des risques pour se voir), à se toucher, à s’embrasser, comme ils ne l’avaient jamais fait autrement. Comme Septimus n’avait jamais fait avec qui que ce soit dans sa vie d’ailleurs. Il avait déjà embrassé des filles, ça c’était vrai. Rapidement, comme ça, sans plus. Il avait eu quelques flirts mais il fallait bien avouer que Weasley n’était pas non plus un tombeur. Donc, il n’avait pas pour habitude d’enchaîner les conquêtes et encore moins eu l’occasion d’un tel… rapprochement, avec une autre personne. Ce qui en soit, ne le dérangeait pas tant que ça. C’était sans doute encore une fois idiote de sa part, parce qu’il savait que ça ne devait pas compter normalement (mais en réalité, ça comptait déjà pour lui), mais il aimait bien l’idée de vivre cela avec la « reine des glaces ». Et quand elle détacha ses lèvres des siennes pour lui faire comprendre qu’elle n’avait jamais fait ce genre de chose, il ne pouvait pas s’empêcher d’apprécier encore plus l’idée.

« Moi non plus. »
Répondit-il alors, sincèrement. C’était le cas, jamais il n’avait fait quoi que ce soit avec qui que ce soit. Il n’en avait pas spécialement eu envie d’ailleurs. Enfin, il était un jeune homme, donc forcément les hormones ne manquaient pas d’être en ébullition par moment, mais il n’avait jamais passé le cap. Peut-être aussi parce qu’on ne lui avait jamais permis de le faire. En tout cas, ça ne l’avait pas dérangé, jusqu’à maintenant. Le jeune homme n’avait pas spécialement envie de le dire de but en blanc comme ça, mais là, tout de suite, oui il sentait l’envie monter en flèche. « Mais tu sais, on n’est pas obligé de… »

Ce fut à son tour de ne pas terminer sa phrase, mais il ne pensait pas que Cedrella n’allait pas comprendre. Ils savaient parfaitement tous les deux quoi ils parlaient et en un sens, ils avaient largement les moyens encore de faire demi-tour, de tout arrêter. Même si, très franchement, le jeuen homme n’avait pas spécialement envie de le faire.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 378
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Ven 23 Juin - 20:18


FB - L'instant où tout a basculé.
C

e ne devait peut-être pas être grand-chose, mais au fond, Cedrella se sentit rassuré d'entendre Septimus lui affirmer qu'il était aussi vierge qu'elle en la matière. Pas seulement parce qu'il ne pourrait pas constater ainsi son inexpérience (tout du moins s'il ne lui mentait pas uniquement pour la mettre dans son lit pour s'en vanter ensuite, pensée qu'elle cherchait à occulter mais qui était inévitable), mais parce qu'elle avait envie que ce soit unique pour elle... et que ce soit unique pour lui aussi... Elle devait bien s'en rendre compte à mesure que la tension (sexuelle) grimpait entre eux, qu'elle n'était pas seulement dude à des caprices adolescents. Il y avait autre chose, quelque chose de plus fort, de plus important, de plus intense... de plus... tout... et même si elle ne parvenait pas encore à apprivoiser ces émotions, ces sensations, elle n'avait pas envie de les perdre, elle n'avait pas envie de les laisser filer entre ses doigts. Elle songeait que ce moment serait peut-être fugace, sans redite, et pour la peine, elle voulait le vivre intensément, et sans réserve. Elle ne se serait pas crue prête avant ce soir. Mais là, maintenant, tout de suite, elle n'avait pas envie de faire marche arrière, elle le regretterait, elle le regretterait forcément. Alors tant pis, advienne que pourrait. Elle voulait oublier tout le reste et se concentrer sur ce moment. Elle n'avait pas envie de s'arrêter, certainement pas.

-Encore heureux,
répliqua-t-elle d'un ton qui semblerait sec s'il n'était un rien amusé. Tu ne m'obligeras jamais à faire quoi que ce soit, Weasley. Et elle ne disait pas forcément pour passer pour une femme forte et indépendante, elle le disait juste parce que c'était lui, au nom de leur présumée rivalité, en laquelle elle pouvait difficilement croire encore au vu des circonstances. Même si elle prendrait soin de prétendre, une fois tout ceci terminé, qu'il n'en était rien. Mais... Elle se mordilla légèrement la lèvre inférieure. La phrase qu'elle allait prononcé serait un aveu de faiblesse, comme une confession, et en même temps, ce serait peut-être aussi les prémices de quelque chose d'incroyable. J'en ai envie.

Et ça, elle pouvait difficilement le nier. Chaque fibre de son corps ne demandait qu'à lui appartenir. En cet instant, elle ne demandait qu'à assouvir les pulsions qui assaillaient son être de toutes parts, et plus encore. Et comme pour illustrer son propos, elle détacha un à un les boutons de sa chemise avant de la laisser tomber au sol, révélant son ventre plat et blanc, sa poitrine peu développée qui se laissait deviner sous la dentelle de son soutien-gorge, autant de choses qu'elle n'aurait révélé qu'avec pudeur en temps normal. Mais pas maintenant, pas avec lui. Au contraire.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 282
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Sam 12 Aoû - 20:08

Cedrella & Septimus
FB - L'instant où tout à basculé.
On ne pouvait pas vraiment dire que Septimus avait l’habitude d’entendre Cedrella parler d’un ton amusé, elle s’adressait souvent à lui d’un ton bien différent. Mais là, la jeune femme lui signifiait qu’il ne l’obligerait jamais à faire quoi que ce soit, sur un ton bien plus amusé que ce qu’elle aurait utilisé en temps normal. Ce qui n’enlevait en rien au fait qu’elle lui semblait parfaitement autoritaire et vraiment indépendante. Rappelant au jeune rouquin qu’ils étaient quand même habitué à se foutre sur la gueule d’habitude, se moquer l’un de l’autre (Septimus subissant plus souvent les brimades de la verte et argent quand même). Rappelant au jeune homme donc qu’elle était bel et bien une Black et que lui n’était qu’un petit Weasley qui n’avait aucune valeur dans le monde des sorciers de sang pur. Et pourtant... et pourtant tout était différent.

Elle cherchait à lui affirmer son indépendance et c’était quelque chose que le jeune homme devait bien avouer adorait chez elle. Son caractère explosif était une des qualités de cette fille, même s’il n’avait aucune envie de le lui dire comme ça. Ce n’était pas parce qu’ils en étaient là (ils en étaient où en fait ? Au final, Septimus se demandait s’il n’était pas juste en train de rêver), qu’il allait affirmer haut et fort que cette fille le rendait dingue. C’était ça, elle le rendait dingue. Il n’avait aucune idée de ce que cela pouvait signifier, mais une chose était certaine, il ne pouvait pas taire les idées qui avaient germés dans son esprit. Mais il ne forcerait pas Cedrella dans tous les cas. Quand elle se mordit la lèvre, Septimus ne put s’empêcher d’avoir une de ces envies de l’embrasser encore une fois, n’arrivant décidément pas à comprendre ce qui se passait. Et alors qu’elle lui affirmait qu’elle en avait envie, le jeune homme senti un long frisson parcourir son échine. Lui aussi en avait sérieusement envie, ça c’était évident, même si comme il l’avait précisé, ce n’était pas quelque chose qu’il avait déjà expérimenter. L’idée de le faire avec Cedrella, de le découvrir avec elle, c’était une idée vraiment séduisante et perturbante à la fois. Septimus n’avait pas reprit la parole que Cedrella déboutonna un à un les boutons de sa chemise, faisant grandement monter la température corporel du rouge et or. Et finalement, elle retira cette chemise, lui laissant donc le loisir de la voir à moitié nue. Il était sûr d’être en train de rougir alors que ses yeux se posait sur cette poitrine simplement recouverte du soutien-gorge. Pendant quelques secondes, il ne sut absolument pas ce qu’il devait faire. Avant qu’il ne finisse par tenter de reprendre contenance quand même. C’était la première fois qu’il voyait ainsi le corps d’une jeune femme – et c’était en plus celui de Cedrella Black qu’il voyait – ça n’avait rien de désagréable, mais il se sentait un peu perdu. Finalement, le jeune homme s’approcha, sans rien dire, de la jeune femme afin de déposer une nouvelle fois ses lèvres sur les siennes. Il valait sans doute mieux qu’il agisse, ça lui donnerait l’air moins bête. Et cette fois ci, il posa ses mains sur le dos presque nus de Cedrella, remontant ses doigts vers ce soutien-gorge.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 378
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Sam 12 Aoû - 21:07


FB - L'instant où tout a basculé.
C

edrella ne savait vraiment pas d'où lui était venue une telle impudeur, une telle impudence. Ce qu'elle savait en revanche, c'est qu'elle ne regrettait pas le moins du monde son geste, elle était, étrangement, sûre de ce qu'elle savait. Pourtant, si, il y a quelques heures, on lui avait assuré que, le soir-même, elle se déshabillerait sous le regard de Septimus Weasley, avec au coeur l'envie tenace d'aller plus loin qu'elle ne l'avait été avec aucun garçon, elle aurait ri à gorge déployée. Elle ne saurait dire exactement ce qui avait changé. Ce quelque chose qu'elle ressentait en cet instant, supposait-elle, avait toujours été là, quelque part, bien enfoui, avait seulement attendu l'occasion de s'exprimer, et l'occasion était bel et bien advenue. Septimus la fixa longuement, et Cedrella craignit quelques secondes de ne pas être à son goût. Ce n'était pas son genre de jouer les fausses modestes, elle savait qu'elle était raisonnablement jolie et que, si on savait dépasser son tempérament glacial, elle pouvait faire tourner bien des têtes, mais après, tout le monde n'a pas les mêmes goûts non plus, et personne ne l'avait jamais vu dans une telle position. Ceci dit, le rose monta bien vite aux joues du rouge et or, et Cedrella le prit comme un signe. C'était un premier mouvement esquissé de sa part, elle ne savait pas vraiment ce qu'il convenait de faire ensuite, tout simplement parce qu'elle n'avait jamais eu le moindre mode d'emploi à ce sujet sous les yeux (pour peu qu'il existe bel et bien un mode d'emploi à ce sujet)... Elle espérait que Septimus amorcerait le prochain mouvement, et c'est ce qu'il fit en effet.

Il récupéra tout simplement ses lèvres, et les bouches et leurs langues s'unirent à nouveau, lascives, dans un baiser clairement passionné, parce que c'était quelque chose qu'ils savaient extrêmement bien s'exprimer. Elle sentit la chair de poule pigmenter sa peau tandis que Septimus caressait son dos, et son coeur battit la chamade quand ses doigts approchèrent l'attache de son soutien-gorge. Elle laissa faire, laissant bien entendre à son interlocuteur qu'il pouvait faire comme bon lui semblait, à un moment ou à un autre, ils finiraient bien nus, de toute façon, non ? Cedrella s'appliqua de son côté, sans jamais détacher ses lèvres de celles de Septimus, à déboutonner et enlever sa chemise, qu'elle laissa tomber à leurs pieds sans s'en soucier. Ses mains parcoururent alors sans ménagement son torse à présent débarrassé du moindre tissu. Ses yeux étaient fermés pour l'heure, accaparée qu'elle était par leurs baisers langoureux, mais ses doigts se chargeaient bien de lui donner un aperçu plus qu'engageant de sa musculature. Elle sentit son coeur s'emballer encore un peu plus alors qu'elle réalisait qu'il n'y aurait pas de marche arrière. Et qu'elle n'en voulait pas, surtout.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 282
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Lun 25 Sep - 20:50

Cedrella & Septimus
FB - L'instant où tout à basculé.
Septimus se rendait bien compte qu’il ne devait pas trop réfléchir s’il avait envie d’avancer un peu. Parce que dès qu’il réfléchissait, il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir quand même vraiment gêné. Parce qu’il se trouvait quand même avec Cedrella, à moitié nue, à l’embrasser. Si on lui avait dit qu’il embrasserait la reine des glaces il ne l’aurait pas cru, mais il aurait encore moins cru si on lui avait dit qu’ils se retrouveraient tous les deux dans cette position en cet instant précis. Elle était là, la poitrine vide de tissus – parce que son soutien-gorge avait fini par glisser à terre – et ils s’embrassaient, elle était en train de déboutonner sa chemise en prime. Et rapidement, Septimus se retrouva à son tour torse nu, les mains de la jeune femme parcourant sa peau. Il sentait un frisson le parcourir à chaque fois qu’elle glissait ses mains sur lui, à chaque fois qu’elle découvrait un peu plus son corps. Parce que c’était ce qu’elle faisait, elle découvrait son corps. C’était quelque peu bizarre, mais c’était le cas. Jamais encore le rouquin ne s’était retrouvé dans une telle position avec une jeune femme et il ne pensait pas que ça arriverait en maintenant, encore moins avec cette jeune femme précisément. Et pourtant… eh bien il n’avait aucune envie d’être ailleurs qu’en ce moment précis. Il devrait vraiment taire son cerveau, arrêter de réfléchir et se contentait simplement de profiter et d’apprécier ce moment. Qui n’allait sans doute rien dire du tout d’ailleurs (parce qu’il était bien loin d’imaginer en cet instant précis que la jeune femme qu’il embrassait, qu’il touchait, qui le touchait, allait abandonner un fiancé de bonne famille – et qui avait beaucoup pour lui, cela va s’en dire – pour lui en perdant tout ce qui faisait d’elle une Black).

Il devait juste arrêter de penser, arrêter de stresser. Il se sentait déjà complètement chamboulé simplement parce que ses lèvres ne quittaient pas celle de la verte et argent et que ses mains glissaient sur sa peau douce, mais ce n’était qu’un début. Ils allaient bien finir par être complètement nus bientôt, et plus… bien sûr. Bref, arrêter de trop réfléchir. Sans que ses lèvres ne quittent celles de la jeune femme donc, Septimus laissa ses mains glisser plus bas dans le dos de Cedrella pour venir faire glisser sa jupe le long de ses jambes, continuant ainsi à lui retirer le reste de vêtement qui pouvaient recouvrir son corps. Septimus n’en revenait pas vraiment de ce qu’il était en train de faire, mais en même temps c’était le cas depuis le début de leur entrevue (si on pouvait vraiment appeler ça une entrevue). En tout cas, plus le temps passait, plus le cœur du rouquin s’emballait alors qu’il découvrait le corps si parfait de Cedrella. Il n’y avait vraiment pas à dire, cette jeune femme était tout simplement sublime. Elle était parfaite. Bon, il ne le dirait sans doute pas, mais il le pensait. Il n’en revenait vraiment pas.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 378
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Lun 25 Sep - 22:10


FB - L'instant où tout a basculé.
C

edrella se sentait comme... hors d'elle-même, comme si ses gestes et ses décisions ne lui appartenaient plus... et en même temps, elle était bel et bien là, les pieds ancrés bien au sol, et les sensations qu'elle éprouvait étaient bien les siennes très clairement les siennes, et elle les ressentait plus intensément qu'elle n'avait jamais ressenti quoi que ce soit. C'était difficile à comprendre, à expliquer, mais c'était ce qu'elle vivait. Elle avait le sentiment que ses gestes ne lui appartenait pas, mais les gestes de Septimus, par contre, laissaient sur sa peau et dans son esprit une marque qu'elle découvrirait bientôt indélébile. Elle n'imaginait pas combien le souvenir de cette nuit finirait par la hanter, et à quel point il conditionnerait tout le reste de son existence, parce que ces doigts qui couraient le long de son dos étaient ceux qu'elle voudrait désormais seuls capables de connaître son corps, ils étaient les seuls qu'elle voulait entrelacer aux siens, ceux qu'elle voulait voir sertis de l'alliance qui les unirait pour toujours. Elle était loin de s'imaginer tout ce qui se passerait entre eux, mais ce qu'elle savait en revanche, et sans la moindre crainte de se tromper, c'était que c'était le début de quelque chose, pas juste parce que c'était un moment unique dans une vie, mais pour tout autre chose. Elle ne pouvait pas réfléchir posément à cela pour le moment, sans quoi elle ne vivrait rien de cet instant fort et unique, et elle avait envie de tout vivre, de tout ressentir, de tout éprouver, de ne pas en manquer une seule miette. Et c'était beau, c'était simple, elle se sentait frissonner à chaque caresse, au moindre baiser. Et ce n'était qu'un début.

Les frissons augmentèrent quand il prit soin de la débarrasser de sa jupe, puis finalement de ce qui recouvrait le reste de son corps. C'était la première fois qu'elle était ainsi mise à nue face à un homme.. Mise à nue tout court, en réalité, car elle ne se dévoilait jamais, même aux personnes qui lui étaient le plus proches. Et pourtant, elle ne ressentait pas de crainte et de pudeur, parce qu'elle ne ressentait pas le moindre jugement dans le regard de Septimus. Au mieux, il n'y avait que du désir, et couvée par ce regard, elle se sentait belle, juste belle, et ça lui faisait du bien. Répondant à l'élan de Septimus par un autre, ce fut à son tour de le déshabiller totalement. Et voilà, ils étaient à présent en tenue d'Adam et Eve, ils y étaient. Pour de bon. Pendant quelques secondes, elle ne dit rien, elle se contenta de le regarder, constata quelle n'éprouvait pas la moindre gêne, juste de l'envie. Puis finalement, elle retrouva ses lèvres, se serra contre lui. Elle était prête.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 282
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Sam 18 Nov - 14:46

Cedrella & Septimus
FB - L'instant où tout à basculé.
Petit à petit, les vêtements partaient de leurs deux corps, pour se retrouver au sol, et rapidement les deux élèves de Poudlard se retrouvèrent complètement mis à nu. C’était bien la première fois que Septimus se retrouvait dans une telle position, sous le regard d’une jeune femme. Et pas n’importe quelle jeune femme en prime. Il se retrouvait tout simplement nu sous le regard de Cedrella Black, ce n’était pas rien. En d’autres circonstances, la situation aurait pu être dramatique. Mais ce n’était en aucun cas le cas tout de suite. Le jeune homme ne pouvait pas nier qu’il sentait un léger malaise, mais c’était surtout un grand manque de confiance en lui. Parce qu’en dehors de cela, le jeune homme ressentait quand même une certaine confiance en Cedrella, sans trop savoir d’où cela lui venait soudainement. Mais dans tous les cas, il n’avait pas du tout envie de se retrouver à un autre endroit qu’ici, en cet instant bien précis. Sous le regard de Cedrella, qui ne manqua pas de le faire… le regarder. La légère gène qu’il ressentait ne venait pas de la manière dont elle le regardait, bien au contraire. Il n’aurait vraiment pas cru que la jeune femme l’observerait de cette manière. Et alors qu’elle l’observait, lui ne pouvait que l’observer aussi et il la trouvait tous simplement parfaite. Parfaite au point qu’il en était troublé, mais juste parce qu’il avait une femme magnifique nue sous ses yeux et que… eh bien, c’était la première fois que ça lui arrivait. Mine de rien, ce n’était pas rien du tout. Tant mieux, en même temps. Parce que s’il devait vivre un moment si important, il voulait que ça soit maintenant, avec elle. Pourquoi ? Il n’en savait rien, mais il avait juste envie que ça soit le cas. Ça l’était, parce qu’ils étaient justement là, tous les deux.

Cedrella récupéra ses lèvres, se serrant contre lui. Les mains de Septimus retrouvèrent la peau de Cedrella, parcourant une nouvelle fois son corps. Ce corps qu’il désirait, comme jamais il n’avait désiré quoi que ce soit avant. C’était une sensation toute nouvelle, qu’il découvrait avec plaisir. Il avait envie d’elle, il la désirait comme il ne pensait pas pouvoir désirer quelqu’un. Et d’ailleurs, il se rendrait bien vite compte qu’il serait incapable de ressentir la même chose pour quelqu’un d’autre, que ça soit physiquement ou mentalement. Oh, il tentera de le faire, cherchant à se résigner à un moment de sa vie qui était proche en un sens, mais sans qu’il ne s’en rende compte de par son innocence d’adolescent, mais sans succès. C’était elle et seulement elle, seulement ce corps, seulement cette jeune femme. Bref, il avait envie d’elle et ils étaient prêts tous les deux. Du moins, c’était ainsi que le jeune homme interprétait tout cela. Et c’était bel et bien parce qu’ils étaient prêts tous les deux que finalement, leurs corps nus ne formèrent plus qu’un au moment où Septimus s’immisça en elle, sans doute un peu gauchement du à l’inexpérience.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 378
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)   Sam 18 Nov - 15:16


FB - L'instant où tout a basculé.
L'

éducation de Cedrella avait été très puritaine. Dans sa famille, on ne parlait jamais de sexe, et on finirait presque par croire que tous les Black étaient nés dans les choux. Le sexe devait semble-t-il être un devoir conjugal que l'on découvrirait en temps et en heure avec la personne que l'on venait d'épouser. Cedrella aurait pu respecter cet usage jusqu'au bout... Elle n'avait jamais forcément couru après la compagnie de ses camarades masculins et loin d'elle l'intention de se coltiner la réputation de certaines filles à Poudlard dont les moeurs étaient jugées obscènes (sans que personne ne vienne jamais y apporter de preuves tangibles). Ce n'est pas pour autant qu'elle n'éprouvait pas de désir, ce n'était pas pour autant qu'il ne lui arrivait pas de cogiter à ce sujet quand, dans le secret de son dortoir, une de ses camarades osait avouer aux autres ses premiers émois propres à leur âge... Elle n'aurait jamais cru, néanmoins, passer à l'acte elle-même, et pourtant, oui, c'était le cas. Elle sentait brûler en elle un feu dont l'ardeur envoutante ne saurait s'éteindre que d'une seule façon. Elle avait envie de lui comme elle n'aurait plus jamais envie de personne. Et quand son corps nu se faisait si proche du sien, c'était plus évident encore. C'était ici, maintenant, comme ça, avec lui. C'est ce qui devait être...

Elle avait cru que sa première fois serait contre-intuitive, difficile et maladroite... Oh, maladroite, elle l'était sans doute, parce que tous les deux étaient de vrais novices en la matière, mais pour le reste il n'en était rien. Pour le reste.... c'était évident. Comme son attirance pour Septimus se révélait l'être aussi, même si elle avait fait tout son possible pour l'ignorer pour la confondre avec un sentiment plus négatif et donc en soi plus facile à assumer. Grossière erreur. Leurs corps ne firent bientôt plus qu'un. Ce serait mentir que prétendre que Cedrella trouva cela agréable. Son visage se crispa de douleur, et elle l'enfouit dans le cou du jeune homme pour qu'il ne la voie pas avoir mal. C'était drôle, inexplicable. Elle voulait qu'il n'oublie jamais ce moment, elle voulait s'abandonner entièrement à lui quoi qu'il advienne, et cet état de fait, apparemment, exigeait d'elle qu'elle souffre un peu, du moine pour commencer. Ses mains qui d'abord agrippaient le dos de Septimus avec sans doute trop de force, comme pour mieux supporter la douleur, surent changer leur prise en caresses, et ses lèvres lovées au creux de son cou bientôt le couvrir de baisers. Au rythme de leurs bassins, elle-même appréciait mieux la cadence, et même... finissait par trouver ça diablement agréable, plus doux et enivrant que tout ce qu'elle avait pu expérimenter d'autre dans sa vie. Maintenant, elle ne voulait plus que ça s'arrête.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

FB - L'instant où tout a basculé. (Cedrella <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Cette soirée où tout à basculé ? Abby
» Que je meurs à l’instant si l’envie me reprend de remettre ma tête dans la gueule du serpent [ pv Monsieur ]
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
L'extérieur de l'école
 :: Le lac.
-