AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas. (Lindsay)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2172
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas. (Lindsay)   Mer 7 Sep - 22:22

Gwendall & Sasha
L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas.
Pourquoi est-ce qu’elle s’acharnait autant sur James Hopkirk ? Pour la simple et bonne raison qu’elle voulait frapper avant d’être frappé. Sasha ne pouvait pas garantir que l’homme allait dire quoi que ce soit concernant la mort de Nemesis, elle ne pouvait pas être certaine qu’il avait même compris son rôle dans la mort de sa belle-sœur. Mais quand ils avaient discuté avec James, quand ils étaient un peu sous l’effet de l’alcool, Sasha avait eu la langue un peu trop pendue. Sasha se rendait bien compte de la connerie qu’elle avait fait, parce qu’elle avait quand même sous-entendu un peu le fait d’avoir eu des raisons de voir disparaître Nemesis. Ce qui était le cas, parce que si la sœur de Gwendall n’était pas morte, c’était sans doute elle qui serait mort. Sasha ne pouvait donc pas savoir que James allait vraiment la vendre, mais dans le doute, elle ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de le voir tomber. Dans le doute, parce qu’elle venait à peine de repartir sur de bonnes bases. Gwendall connaissait la vérité sur le décès de sa sœur et il avait accepté de rester avec elle. Ils allaient avoir un enfant, elle avait un poste à Poudlard. Elle avait plus ou moins fait bonne impression avec celui-ci à Voldemort (et c’était important d’être un mangemort digne de son maître si on voulait rester en vie). Un homme avait été arrêté pour le meurtre de sa belle-sœur, elle n’avait plus rien à craindre. Plus rien, en dehors de James. Si l’homme décidait de parler, les soupçons pourraient revenir. Gwendall était un Auror, Sasha osait croire qu’elle pouvait compter sur Kieran pour la défendre au cas où, mais il n’était de toute façon pas question qu’elle prenne de risque. Et avec ce qu’elle avait découvert, elle pensait avoir vraiment un grand avantage contre le meilleur ami de son frère. Elle souhaitait protéger Angus de la fréquentation néfaste de cet homme aussi. Néfaste oui, parce que cet homme était un déviant.

Le mot était fort, c’était vrai, mais c’était ce que Sasha pensait. James avait divorcé de sa femme et ce n’était pas parce qu’il avait eu une relation avec une autre femme, mais parce qu’il en avait une avec un homme. C’était quelque chose que la jeune femme ne pouvait pas accepter et elle était incapable d’accepter le fait que son frère soit ami avec lui. La jeune femme savait bien qu’elle n’avait pas son mot à dire sur les relations de son aîné, mais quand même. Sasha n’avait pas vraiment besoin de s’acharner sur James pour autant sans doute. Elle lui avait déjà envoyé des menaces, pour le faire chanter. Elle ne s’était pas montrée trop explicite, pour éviter qu’il devine trop facilement d’où les menaces venaient. Elle aurait pu se contenter de ça, c’était déjà pas mal en fait. Parce que connaissant l’ami de son frère, il devait vraiment craindre pour sa vie. Parce que quand on était un malade comme lui, il était évident que ce genre de relation inhumaine était dangereux pour la vie. Elle aurait pu s’arrêter là donc… mais elle ne le fit pas.

Au contraire, Sasha décida de se rendre chez l’ancienne femme de James. Elle avait déjà eu l’occasion de la croiser, puisque James et Angus étaient amis. La jeune femme avait envie qu’elle soit au courant de la vérité. Pourquoi ? Pour faire tomber encore plus James, mais pas que. La jeune femme venait d’accoucher, elle devait savoir que son ex époux et que le père de son fils était un déviant. Elle se retrouva donc devant chez Lindsay un soir après son service à Poudlard et frappa à la porte.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 291
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas. (Lindsay)   Mar 13 Sep - 14:38

Lindsay ne parvenait pas à détacher ses yeux du petit ange qui dormait profondément dans son berceau... Enfin, petit ange, il donnait l'impression de l'être maintenant, parce qu'il dormait à poings fermés, mais il lui avait vivre une nuit et une journée infernale. Cela faisait plusieurs heures que la jeune femme essayait désespérément de l'apaiser pour qu'il s'endorme, mais Gabriel, agité, ne daignait combler ses attentes que maintenant.

Pourtant, elle lui pardonner toutes ces heures sans sommeil, à douter, à craindre de ne pas savoir être une bonne mère, à ne plus savoir quoi faire pour sécher les larmes de son fils, quand elle le découvrait comme il était maintenant. En fait, elle avait même presque envie de le réveiller pour pouvoir le serrer encore contre elle. C'était totalement contradictoire, c'est vrai.

Ses paupières étaient lourdes. Elle allait sûrement profiter du sommeil de son fils pour grapiller quelques heures pour sa part dans les bras de Morphée.

Elle était particulièrement fatiguée, ces derniers temps, et pourtant, elle n'avait pas encore repris son travail chez Honeydukes. Car oui, elle comptait reprendre son poste. Sa mère acceptait de garder son fils en journée, et elle tenait à garder une certaine indépendance financière.

Bien sûr, il y avait Christian, qui faisait des pieds et des mains et qui veillait à ce qu'elle ne manque de rien, mais elle ne voulait pas prendre une nouvelle fois le risque de dépendre d'un homme au point de s'en retrouver totalement dépourvue à son départ. Elle avait confiance en Christian, elle était convaincue de l'honnêteté de ses sentiments, mais elle apprenait de ses erreurs passées.

Elle ne savait pas, oui, comment elle allait faire quand elle reprendrait ses responsabilités. Il allait peut-être falloir qu'elle apprenne à ne pas dormir pendant un certain temps.

Elle bénéficiait déjà d'un solide entraînement, et qui allait perdurer car alors qu'elle envisageait enfin d'aller se coucher et de tenter de se reposer un peu, on frappa à sa porte.

Lindsay, d'un pas traînant, alla ouvrir. Elle n'attendait personne mais, dans le doute, elle était tout de même curieuse de savoir qui venait frapper à sa porte à cette heure-ci.

Elle fut très surprise de découvrir un visage à peine connu. Elle pensait reconnaître Sasha Colloway, qu'elle ne connaissait que pour être la soeur d'Angus... Elle ne le connaissait que par l'intermédiaire indirecte de James, non, et cela ne jouait pas forcément en sa faveur.

"Bonsoir."
dit-elle d'un ton un peu interrogatif. "Qu'est-ce que vous venez faire ici ?"

Elle doutait fort que Sasha se soit rendue à cette adresse par hasard, et cela ne lui disait rien qui vaille. C'est vrai, elle pourrait être là pour trouver James, mais dans son souvenir, ils ne s'étaient jamais vraiment entendus. Alors elle s'attendait au pire. Qu'est-ce qu'elle venait faire là ? Qu'avait-elle à lui dire.

Au point où elle en était, elle se pensait capable de tout entendre, quelque part. Et elle n'était pourtant véritablement pas prête à ce qu'elle s'apprêtait à découvrir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2172
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas. (Lindsay)   Mar 8 Nov - 23:30

Gwendall & Sasha
L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas.
Quand Lindsay ouvrit la porte, Sasha remarqua que cette dernière était surprise de la voir. Elle comprenait, en soit il n’y avait aucune raison pour qu’elle vienne voir l’ancienne femme de James. Les deux sorcières ne se connaissaient pas vraiment, elles s’étaient simplement croisées parfois. Parce qu’Angus voyait James, que l’une était la sœur de l’un et l’autre la femme de l’autre. Sasha n’avait donc normalement aucune raison de venir voir l’ancienne femme de James, sauf qu’elle en avait justement une de raison. Et que quelque chose disait à la sorcière que la femme sous ses yeux de n’y attendaient pas du tout. En même temps, qui pourrait s’en douter ? Quand Sasha avait découvert la vérité sur la nouvelle relation de James, elle devait bien avouer qu’elle était surprise. Même si elle était loin de porter l’ami de son frère dans son cœur, elle ne pensait pas qu’il soit à ce point… déviant. Et c’était juste pour cela qu’elle se trouvait en face de Lindsay.

« Bonsoir, j’espère que je ne vous dérange pas. »

En réalité, Sasha n’en avait que faire de la déranger ou pas. Si la jeune femme prenait la décision d’aller prévenir Lindsay de ce qui se passait dans la couche de son ex-mari, ce n’était pas pour autant qu’elle avait énormément d’affection pour celle qui se trouvait sous ses yeux. Bon en même temps, elle en avait suffisamment pour quand même venir la prévenir de qui était réellement son ancien mari, mais ce n’était pas pour autant que celle qui se trouvait sous ses yeux allait devenir sa meilleure amie. Autant dire qu’elle n’avait aucun souci à l’idée de lui faire de la peine en lui apprenant qu’elle avait épousé un déviant et pire encore que son fils venait de lui.

« J’aimerais vous parler, si vous avez du temps. »
Et Sasha espérait vraiment qu’elle avait le temps, parce qu’elle n’avait pas l’intention de revenir. Et dans tous les cas, la jeune femme n’avait pas spécialement envie de trainer trop longtemps autour du pot. D’ailleurs, elle était même tentée d’aller directement droit au but. Il ne suffisait que de quelque mot pour mettre le feu aux poudres, pour apprendre à Lindsay ce qu’elle devait ignorait sur son ex-mari. Du moins, Sasha pensait qu’elle n’en savait rien. « C’est au sujet de… James. »

La jeune femme ne savait pas vraiment si c’était une bonne chose qu’elle entame le sujet de cette manière, parce que quelque chose disait à la jeune femme que son interlocutrice n’allait pas apprécier de parler de son ex-mari. Mais bon, en même temps, le sujet qui l’amenait ici, c’était bien parce qu’elle voulait lui parler de James. Elle n’avait simplement pas envie de le faire sur le pas de la porte et elle avait – même si elle avait l’intention de ne pas tourner autour du pot – de mettre quand même un peu les formes dans les nouvelles qu’elle allait donner à Lindsay.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 291
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas. (Lindsay)   Mer 9 Nov - 12:19


« Bonsoir, j’espère que je ne vous dérange pas. J’aimerais vous parler, si vous avez du temps. »

Lindsay préféra ne rien répondre à cela. Si, elle dérangeait, en effet. La jeune femme avait espéré pouvoir profiter enfin d'un sommeil réparateur, d'un peu de tranquillité, elle qui était à bout et qui avait les nerfs à vif.

Mais s'exprimer si sincèrement, c'était prendre le risque de ne pas savoir les raisons de la venue de son interlocutrice, et si Lindsay se doutait bien que ça ne présageait absolument rien de bon, elle restait curieuse malgré tout. Elle avait envie d'en savoir plus.

Alors oui, elle préféra rester muette. Elle n'avait pas non plus l'intention de faire des ronds de jambe à son interlocutrice uniquement pour son bon plaisir, elle voulait juste comprendre les motifs de sa visite, les assimiler, puis s'abandonner à un sommeil réparateur, avec un peu de chance.

Elle hocha la tête. Du temps, elle n'avait pas l'intention de lui en accorder beaucoup,  elle voulait simplement que Sasha Colloway crache le morceau et s'en aille. Malheureusement, elle allait avoir affaire à un gigantesque morceau. Au-delà de ce qu'elle pouvait bien imaginer.



« C’est au sujet de… James. »

Lindsay l'aurait parié. Elle aurait préféré le contraire, mais elle s'en était doutée quand même. Sasha et elle ne se connaissaient que de très loin, et leur seul point de relation (et encore), c'était James. Et il faisait à peine le lien entre eux, ça lui permettait juste de la reconnaître de vue.

Lindsay, qui s'efforçait de tourner la page, d'oublier le père de son enfant, quitte à lui interdire d'avoir la moindre place dans la vie de son fils, n'avait pas franchement envie d'entendre parler de lui, mais la curiosité l'emportait sur tout le reste. Si Sasha s'était déplacée juste pour lui parler de son ex mari, c'était qu'il avait réellement dû se passer quelque chose, et quelque chose d'important, qui plus est.

Elle poussa un profond soupir. Elle avait bien envie de rétorquer que la vie de James ne l'intéressait plus, mais ce serait de la mauvaise foi poussée à son plus haut degré. Elle était trop curieuse pour prétendre ne pas l'être.

"Entrez..." lui proposa-t-elle, consciente qu'elles n'allaient pas avoir cette conversation sur le pas de sa porte (de toute façon, elle préférait que ses voisins - déjà agacé par les pleurs de Gabriel).

Elle conduisit la jeune femme à l'intérieur et l'invita à s'asseoir avant de s'installer à son tour dans le salon.

"Je vous écoute, qu'est-ce que vous avez à me dire ?"
demanda-t-elle, parlant naturellement à voix basse dans l'espoir de ne pas réveiller son fils.

Même si elle était convaincue qu'il devait déjà ressentir la tension qui était en train de l'envahir par anticipation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2172
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas. (Lindsay)   Mar 10 Jan - 15:40

Gwendall & Sasha
L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas.
Sasha voyait bien que Lindsay n’était pas particulièrement enchantée de sa visite, en même temps elle l’aurait pariée. Mais la jeune femme osait croire que son interlocutrice allait être bien trop curieuse pour la laisser partir sans vouloir savoir ce qu’elle avait à lui dire. Elle pariait là-dessus en tout cas, parce qu’elle n’avait aucune envie de repartir sans parler de la vérité à Lindsay. La jeune femme poussa un soupir d’ailleurs, avant de l’inviter à entrer. Sasha ne se fit pas prier et entra dans l’appartement de la jeune femme, s’installant quand son hôte l’y invita. Elle attendit quelque seconde, quand l’ex-femme de James s’installa à son tour et l’invita alors à parler. Sasha avait tourné encore et encore la façon dont elle souhaitait apprendre à la jeune femme la relation de son ex-mari et le père de son enfant, mais elle devait bien avouer qu’elle cherchait encore la meilleure manière d’amener les choses. Non pas qu’elle hésitait à le dire – son choix était fait et elle n’avait pas l’intention de le changer, elle devait se protéger de James et si pour cela elle devait lui pourrir le peu de sa vie, elle le ferait sans aucun scrupule – mais elle voulait simplement que la révélation soit grandiose.

« Je tenais à vous dire déjà que j’ai beaucoup hésité avant de venir vous voir. »

Bon, d’accord, elle mentait comme une arracheuse de dent. Mais son but était de passer pour la gentille sorcière, qui se préoccupait du sort de celle qui se trouvait sous ses yeux. Elle marqua une pause, suffisamment lente pour passer pour une nouvelle réflexion.

« Tout cela ne me regarde pas je le sais bien, mais je ne me voyais pas garder cette information en sachant que vous veniez d’accoucher. »

Sasha tournait autour du pot, elle le savait parfaitement et c’était un peu le but de la manœuvre. La jeune femme avait envie de ménager le suspense, attiser la curiosité de son interlocutrice dans le but de rendre ce moment encore plus intense. Sasha ne devrait sans doute pas se réjouir à ce point de la situation, elle ne devrait pas apprécier autant d’avouer à cette femme ce qu’elle savait au sujet du meilleur ami de son frère, mais elle le faisait. C’était machiavélique.

« Au début, je m’inquiétais seulement pour mon frère… mais puisqu’il est le père de votre enfant, je me suis dit que vous devriez être au courant aussi. » Encore une fois, elle s’arrangeait pour ménager le suspense. La jeune femme prit une grande inspiration, plongeant son regard dans celui de son interlocutrice avant de reprendre. « Je sais avec qui votre ex-mari vous a trompé. » Nouvelle pause, parce que ce n’était pas encore tout à fait le moment de dire l’information principale de sa venue. La tromperie de James avait fait couler de l’encre, Sasha ne pouvait pas être plus au courant dans sa potion de belle-sœur de celle qui avait été pendant longtemps considéré comme la maitresse de l’homme justement. Ce dernier avait même été suspecté dans son meurtre… alors qu’il n’avait rien fait, elle le savait bien. « Je suis désolée de vous apprendre ça Lindsay mais… votre ex-mari a une relation avec un… » Elle sembla hésiter une nouvelle fois. « Avec un homme. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 291
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas. (Lindsay)   Mer 11 Jan - 15:34

« Je tenais à vous dire déjà que j’ai beaucoup hésité avant de venir vous voir. »


Mouais... Hésité pour quoi, exactement ? Elles ne se parlaient jamais. Elle n'avait aucune raison de prendre des gants avec elle, selon Lindsay, puisqu'elles n'avaient normalement l'une envers l'autre ni affinités, ni animosité.

Déjà qu'elle ne comprenait pas les motifs de la venue de la jeune femme, voilà que ceux-ci lui apparaissaient encore plus obscurs... Elle avait vraiment l'air de vouloir lui dire quelque chose de grave, d'inédit, d'important...

Lindsay, qui retrouvait à peine un certain équilibre dans sa vie, n'avait pas forcément envie qu'une presque inconnue vienne y semer le trouble. Mais en même temps, elle était pour de bon trop curieuse.


« Tout cela ne me regarde pas je le sais bien, mais je ne me voyais pas garder cette information en sachant que vous veniez d’accoucher. »

Quel rapport avec le fait qu'elle venait d'accoucher ? En quoi cette information devenait plus cruciale à présent qu'elle était devenue maman ?

Que l'affaire ne la regarde pas, elle voulait bien le croire, car si il était question de James, elle n'avait rien à voir dans tout ça (à moins que ce soit finalement elle, sa mystérieuse maîtresse).

En tout cas, la jeune femme entretenait un suspense insurmontable, c'était vraiment horrible. Si elle avait quelque chose à lui dire, qu'elle crache le morceau, un point c'est tout ! Là, elle n'avait vraiment pas les nerfs assez solides pour supporter que l'on joue avec et qu'on les malmène à ce point.


« Au début, je m’inquiétais seulement pour mon frère… mais puisqu’il est le père de votre enfant, je me suis dit que vous devriez être au courant aussi. »

Comment ça, elle s'inquiétait pour son frère ? Mais qu'est-ce que ça voulait dire, exactement ? Elle allait cracher le morceau, oui ou non ? Plus elle en disait, moins les choses paraissaient claires.

Elles avaient juste l'air beaucoup plus inquiétantes. Vraiment très inquiétantes. En quoi ce qu'elle savait sur James pouvait nuire à Angus Davis ? Ça n'avait aucun sens...

...Ou bien les rumeurs qui avaient circulé à son sujet étaient vraies, et il était vraiment un criminel, il avait vraiment tué Nemesis Colloway ?
...Non, ça elle ne pouvait vraiment pas y croire.

Et oiurtant, elle finirait peut-être par préféré cette vérité-là.


« Je sais avec qui votre ex-mari vous a trompé. »


Ah...
Ah...
Et donc ? Quel rapport avec Angus ? Est-ce qu'elle était en train de lui dire qu'elle était la maîtresse de James ? Qu'est-ce qui lui échappait et qui avait l'air si grave, à la fin ?

Elle se sentit proche de répliquer que la vie sentimentale de son ex mari ne l'intéressait pas du tout et qu'elle n'avait pas la moindre envie d'en entendre parler, qu'elle était passé à autre chose et que c'était très bien comme ça (parce que c'était vrai, même si James aurait toujours une place spéciale dans son coeur, forcément).


« Je suis désolée de vous apprendre ça Lindsay mais… votre ex-mari a une relation avec un… Avec un homme. »

Quoi ?
QUOI ?

Il y eut comme un court-circuit dans l'esprit de Lindsay. Elle ne pouvait pas y croire. Elle ne voulait pas y croire. Non, c'était impossible, ça ne se pouvait pas... Et pourtant, la jeune femme avait l'air plus que sérieuse.

Mais quelque chose en Lindsay faisait totalement barrage à cette pensée. La jeune femme s'affaissa sur son fauteuil, complètement décontenancé.


"Qu... quoi ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2172
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas. (Lindsay)   Jeu 2 Mar - 6:37

Gwendall & Sasha
L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas.
Sasha avait fait exprès de mettre du temps avant de lâcher la bombe, parce que la jeune femme avait envie de ménager un peu le suspense et rendre cette nouvelle encore plus… incroyable. Même si en soit, le fait que James soit du genre à aimer les hommes, c’était déjà une nouvelle incroyable qui ne manquerait quand même pas de faire son effet. La jeune femme savait parfaitement que si elle en parlait à d’autres personnes, l’homme tomberait bien vite. Ou en tout cas, on allait forcément tenter de le faire tomber et peut-être tenter de le rendre normale (ce qui ne serait pas un mal aux yeux de Sasha). La jeune femme avait donc ménagé son effet et son regard ne quitta pas Lindsay alors qu’elle lui annonçait que son ex-mari était un homosexuel, un dément.

La jeune femme sembla tomber des nus, ce qui était quand même normal. Ce n’était pas rien d’apprendre qu’une personne qu’on connaissait avait une telle tare. Lindsay semblait s’affaisser dans son fauteuil, avant de prononcer quelques mots. Enfin, un « quoi » qui ne manquait pas de préciser à Sasha à quel point elle tombait des nus et qu’elle avait du mal à accepter la situation. Sa réaction était évidemment celle que la jeune femme avait attendu de voir. Celle pour laquelle la jeune femme avait mis autant de temps avant de lâcher la bombe, qu’elle avait pris un plaisir à ménager le suspense. Mais Sasha tenta quand même de ne pas trop montrer son plaisir de voir sa réaction, ce n’était pas le but après tout. Le but, c’était qu’elle pense qu’elle lui en parlait simplement parce qu’elle avait à cœur de lui avouer la vérité, puisqu’elle venait de devenir maman. Parce que le père de son fils était un dément. C’était ce que pensait Sasha oui, comme la plupart des personnes de son époque. Alors qu’au final, James était beaucoup moins dément qu’une personne comme elle, qui ne se gênait pas pour prendre des vies humaines simplement pour une haine envers les moldus. Mais l’hôpital n’avait aucun mal à foutre de la charité.

« Je suis vraiment désolée de vous apprendre une telle chose… »

Reprit-elle alors, dans un air penaud. C’était ce qu’elle voulait montrer à la jeune femme, le fait qu’elle ne soit pas ravie de lui apprendre une telle nouvelle, alors qu’en fait elle en jubilait presque. Sasha reprit la parole, doucement.

« Son colocataire… n’est pas vraiment un colocataire. »

Elle n’avait pas vraiment besoin de se montrer plus explicite et en réalité, elle n’avait pas besoin non plus d’en ajouter. Mais elle souhaitait vraiment que Lindsay la pense sincère, qu’elle accepte ses paroles sans douter de ce qu’elle lui disait. Qu’elle comprenne donc, que son ex-mari était bel et bien en couple avec un homme. Un homme qu’elle pouvait connaître, qu’elle connaissait peut-être. Sasha n’en savait rien, mais cela ne devrait pas être compliqué pour la jeune mère de le faire. Si elle décidait de faire quelque chose. Ça ne regardait plus Sasha, elle avait fait ce qu’elle avait voulu faire.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 291
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas. (Lindsay)   Lun 13 Mar - 12:25

« Je suis vraiment désolée de vous apprendre une telle chose… »

Lindsay ne réagit pas à ces quelques mots. Elle n’avait pas idée du fait que, en vérité, son interlocutrice jubilait intérieurement, et était on ne peut plus ravie de son petit effet. Dans tous les cas, ça lui était bien égal, à Lindsay, que son interlocutrice soit désolée ou pas, ce n’était pas elle qui devait maintenant assimiler cette information, accepter que celui qui avait été son mari pendant près d’une dizaine d’années était un dément, un dégénéré, un homme aux préférences sexuelles absurdes et dangereuses.

Mais est-ce que c’était vrai ? Sasha semblait sûre d’elle, mais Lindsay se raccrochait à tout ce qu’elle avait de souvenirs communs avec James pour refuser d’y croire. Est-ce qu’elle était vraiment en train de lui dire que tout son mariage n’avait été qu’une sinistre farce ? Qu’elle n’avait pas été capable de voir ce qu’elle avait juste sous les yeux ? Elle avait l’impression, en sus, d’être prise pour la dernière des idiotes. C’était une double humiliation pour elle… Elle n’avait pas envie d’y croire, parce que c’était remettre en cause tout un pan de son existence, ça revenait à l’effondrement du peu de convictions qu’elle avait su conserver au sujet de son mariage.

Elle se sentait submergée d’émotions contradictoires : l’incompréhension, la rage, le dégoût, l’humiliation, et elle n’avait aucune envie de donner ce spectacle à la première personne venue. Encore moins à Sasha Colloway. Après tout, elle ne la connaissait même pas. Et qu’est-ce qu’elle allait faire de ce secret. S’il était réel. Si ça se trouve son interlocutrice la menait en bateau. Et elle mordait à l’hameçon. Elle ne savait vraiment plus quoi penser.


« Son colocataire… n’est pas vraiment un colocataire. »


Cette nouvelle s’ajouta aux autres, et l’humilliation de Lindsay atteignit un degré supplémentaire, et déplaisant. Ethan et James, ensemble ? Lindsay se rappelait de sa conversation avec Ethan, elle lui avait confié ses doutes au sujet de Nemesis Colloway, et lui, il l’avait écoutée, il l’avait rassurée… pendant qu’il se tapait allègrement son mari ! Comment est-ce qu’elle avait pu être aussi aveugle ?

Et comment se faisait-il que son interlocutrice, elle, ait pu découvrir la vérité ? Est-ce qu’elle voulait vraiment le savoir ? Pas spécialement… Et en même temps, maintenant qu’elle en était là, autant découvrir toute la vérité dans le moindre de ses aspects, même dans ce qu’elle pouvait avoir de déplaisante.

Elle resta longtemps silencieuse. C’était vraiment difficile à encaisser pour elle. Et quitte à se retrouver dans un tel état émotionnel, elle aurait préféré être en compagnie amie. Pas qu’une femme qui était une presque inconnue lui apprenne une vérité qui pouvait tout chambouler.


« Et comment est-ce que tu aurais pu découvrir une chose pareille ? »


Elle se raccrochait à ce qu’elle pouvait. Elle voulait encore mettre en doute le propos de son interlocutrice. Elle n’était pas encore prête à voir la réalité en face.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2172
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas. (Lindsay)   Mar 9 Mai - 16:25

Gwendall & Sasha
L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas.
Lindsay resta un long moment silencieuse, elle devait avoir besoin de temps pour encaisser la nouvelle. En même temps, Sasha ne pouvait que la comprendre. Même si cela ne la concernait pas directement, quand elle avait découvert la vérité, elle avait quand même eu besoin d’un peu de temps pour encaisser. Alors concernant la femme sous ses yeux, c’était pire que tout. Parce qu’elle avait été mariée à James, elle avait eu un enfant avec lui. Avant de divorcer bien sûr (déjà rien que cela c’était une honte, alors avec le reste…), mais cela n’empêchait qu’ils avaient vécu un moment ensemble. Et pourtant, Lindsay ne savait apparemment rien du tout. Heureusement d’ailleurs. Si Sasha était arrivée ici et qu’elle avait découvert que son interlocutrice était déjà au courant des déviances de son mari, alors son effet n’aurait pas du tout été le même. Elle aurait quand même été particulièrement déçu, en cet instant précis ce qui l’amusait c’était de savoir que la jeune femme était troublée d’apprendre que son ex-mari était un malade mental, que le père de son enfant était un déviant. Sans vraiment de raison au fond, sauf l’intérêt de faire du mal à James. La jeune femme ne pouvait pas savoir ce que Lindsay allait faire de cette nouvelle, mais nul doute que ça n’allait quand même pas arranger les affaires de l’ami de son frère. Et tant mieux, plus il serait occupé avec ses ennuis, moins il ne risquait de lui en provoquer.

La jeune femme sembla mettre en doute ses propos, le fait qu’elle soit au courant. Sasha n’en prenait pas ombrage, elle comprenait que c’était difficile à accepter et sans doute que Lindsay cherchait à se rattacher au moindre espoir que son ex époux ne soit pas ce genre de personne. Sauf que Sasha avait bien découvert une chose pareille, sans faire le moindre effort en plus. Pour le coup, Sasha n’avait vraiment rien eu à faire, en dehors d’écouter.

« C’est mon frère. »
Dit-elle alors posément, dans le but de convaincre Lindsay de la véracité de ses propos. Oh, en soit, cela n’était pas bien grave si elle décidait de ne pas la croire sur parole, si elle lui affirmait qu’elle affabulait. Parce que Sasha savait que le doute était installé, que maintenant qu’elle avait dit ça à la jeune femme, elle n’allait pas pouvoir s’empêcher d’y penser. C’était largement suffisant, surtout que James s’était installé avec Ethan en plus. « James s’est confié à lui et il m’en a parlé. Apparemment, il a décidé de considérer que c’était normal… »

Elle força un peu sur la fin, mais c’était encore une fois dans le but d’en rajouter toujours. Elle ne trouvait de toute façon pas ça normal dans tous les cas et elle se demandait vraiment comment Angus avait fait pour accepter la situation. Elle n’avait malheureusement pas vraiment son mot à dire concernant la vie de son aîné, surtout qu’elle se permettait de faire qu’à sa tête de son côté. Mais quand même…
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 291
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas. (Lindsay)   Mer 10 Mai - 15:21


« C’est mon frère. »

En fait, Lindsay aurait très bien pu le deviner par elle-même, c'était à peu près la seule option possible. Soit Sasha avait vu quelque chose qu'elle n'aurait pas dû, soit James s'était confié à Angus. Elle ne savait pas laquelle des deux options était la pire.

Dans le premier cas, cela signifiait que James et Ethan n'étaient pas capables de faire preuve du minimum de discrétion que nécessitait une situation telle que la sienne (dans l'idéal, il devrait même s'enterrer au fond d'un trou et ne jamais en sortir tant sa situation était innommable), et c'était comme se moquer d'elle. Et dans le second cas, ça voulait dire que James dispersait son secret aux quatre vents, comme s'il était anodin. Et si James l'avait dit à Angus qui lui-même l'avait dit à sa sœur... Cela signifiait que la rumeur allait enfler, encore et encore, à ce rythme, toute la Grande-Bretagne serait bientôt au courant.

En fait, l'option que lui présentait son interlocutrice était certainement la pire des deux, mais elle était celle qu'elle allait devoir tenir pour argent comptant.

« James s’est confié à lui et il m’en a parlé. Apparemment, il a décidé de considérer que c’était normal… »
Lindsay grimaça. Elle déplorait profondément l'attitude déviante de son ex mari... mais elle ne tolérait pas davantage l'attitude de Angus. Quelque part, pour elle, il s'était révélé coupable de l'atrocité que James pourrait bien lui faire subir.

Elle était déphasée, déstabilisée. Elle faisait face à une vérité trop lourde et trop imposante pour elle, elle ne savait pas quoi faire, elle ne savait même pas si elle devait faire quelque chose, elle se sentait mal pour elle, pour son enfant, pour tout ce que ces révélations impliquaient pour elle.

Lindsay resta encore un moment sans répondre à son interlocutrice. Elle ne savait pas quoi dire, si elle devait subir une telle détresse, elle ne voulait pas que ce soit en compagnie de son interlocutrice. Elle ne connaissait pas Sasha Colloway, mais cette situation ne lui donnait pas envie de la connaître davantage. En fait, à cet instant précis, elle ne voulait qu'une seule chose.

"Je... j'aimerais être seule un moment."

Elle avait besoin de rester seule pour encaisser la nouvelle, et oui, elle mettait ni plus ni moins son interlocutrice à la porte, mais elle se sentait oppressée, elle avait vraiment besoin d'être seule avec elle-même et de réfléchir. Même si réfléchir ne changerait rien. La situation était ce qu'elle était. Et elle ne changerait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2172
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas. (Lindsay)   Mar 4 Juil - 17:07

Gwendall & Sasha
L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas.
Lindsay afficha une grimace quand Sasha affirma que son frère avait décidé de trouver ça normal. Ainsi, elles étaient sur la même longueur d’onde. Cela n’aurait pas spécialement arrangé ses affaires si l’ex-femme de James avait décidé de ne pas lui reprocher sa déviance. Mais c’était le cas, elle le lui reprochait, elle ne comprenait pas, cela se voyait, cela se sentait. En même temps, elle apprenait que son ex-mari, que le père de son fils, n’était autre qu’un malade mental. C’était ça, c’était bien ça, Sasha n’avait aucune honte de l’affirmer. En même temps, les relations de ce genre étaient des crimes, ni plus, ni moins. Angus faisait mal de trouver cela normal et d’accepter que son meilleur ami soit un déviant comme ça. Sasha ne pouvait pas s’empêcher de vouloir mettre un peu d’ordre dans tout cela, même si elle cherchait évidemment à se protéger aussi.

Elle comprenait donc que Lindsay ne trouvait pas ça normal et c’était une très bonne chose, parce qu’il fallait que cela mette James dans l’embarra. La jeune femme ne savait pas grand-chose au final dans ce qui se passait dans le divorce des anciens époux, dans le fils qu’ils avaient ensemble, elle savait simplement que c’était quelque peu tendue. Et elle se doutait, quand même, que Lindsay n’allait pas forcément confier son fils à James, même si c’était aussi le sien. Mais bon… quand même. En tout cas, Sasha se satisfaisait de tout cela, quand bien même elle ne montrait rien de ses sentiments pour le moment. Et quand Lindsay lui affirma, finalement, qu’elle voulait être seule, Sasha se contenta de faire un signe de la tête pour dire qu’elle comprenait. Elle n’avait plus rien à faire ici de toute façon, maintenant qu’elle avait mis sa petite graine dans une affaire qui ne la concernait pas du tout.

« Bien sûr, je comprends. » Dit-elle alors en se levant. Elle fit mine d’hésiter un instant avant de reprendre un peu la parole. « Je suis désolée. »

Elle ne l’était pas, mais autant que Lindsay pense que cela ne lui faisait pas spécialement plaisir de lui apprendre tout cela. Autant qu’elle s’imagine qu’elle le faisait simplement parce qu’elle n’avait pas le choix. Alors qu’en réalité, elle prenait un malin plaisir à s’occuper de ce qui ne la regardait pas. Quand bien même, James était bel et bien le meilleur ami de son frère et qu’elle n’avait pas spécialement que son aîné ait ce genre de relation (on ne savait jamais, que le jeune homme mette des idées bizarres dans la tête de son frère). Et que dans tous les cas, Sasha espérait simplement le voir tomber bien profondément pour qu’il ne songe pas une seconde à penser à leur conversation, faire le lien avec la mort de Nemesis et elle. Sasha adressa un dernier regard à la jeune femme avant de se diriger seule vers l’entrée, puisqu’elle n’avait pas besoin de l’aide de Lindsay pour la retrouver. Elle sorti donc de la demeure de la jeune femme et s’autorisa seulement une fois dehors à sourire.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas. (Lindsay)   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'art de se mêler de ce qui ne nous regarde pas. (Lindsay)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» On engraisse bien les cochons...
» ce que nous faisons : les sauts en image
» À quoi nous serre la gourde?
» Nous sommes tous des Obama français
» S.O S POUR LE RERETOUR ! APPORTONS NOS DIMES ET NOS OFFRANDES SANS MESURE !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement des Hopkirk (Wolverhampton, Angleterre)
-