AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Se croiser dans un couloir [Dan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6315
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Se croiser dans un couloir [Dan]   Dim 11 Sep - 13:50


Jo venait de rendre une petite visite à son père, il faut dire que la jeune femme s'ennuie pendant les vacances, surtout depuis la mi-aout, où elle avait épuisé tous les nouveaux livres à lire, toutes les promenades à faire autour de sa famille, toutes les différentes visites à la famille, aux différents cousins, oncles et tantes. Puis les rares visites à Pré-au-lard pour faire ses achats de scolaires. Quelques jours avant la fin des vacances, la jeune fille se décida donc à rendre visite à son père au sein du Ministère. Sa visite n'est pas vraiment prévu, et finalement son père n'avait pas autant de temps qu'il voulait à lui consacrer. La jeune femme décida de faire un peu le tour des différents services du Ministère, et dans les étages. Elle croisa de nombreuses personnes, mais peu de monde lui demanda ce qu'elle faisait ici, ou si elle cherchait quelqu'un. Ils étaient tous plongés dans leur travail.

Soudain au détour d'un couloir, elle entendit la voix de Daniel, elle s'arrêta de marcher, manquant de se faire bousculer par une personne qui la suivait, le nez plongeait dans un parchemin. Elle parvint à s'excuser le dit-personnage reprit sa route. Mais Jo ne savait pas si elle devait continuer son chemin au risque de croiser Dan, et elle n'avait pas vraiment envie de le revoir et de lui parler. Ou bien aller vers lui, et lui dire ce qu'elle pensait de son attitude. Elle soupira et se retourna pour voir le couloir vide, il pourrait sans aucun doute la voir en passant l'angle du couloir. Et il n"y avait pas de salle pour sa cacher. Elle soupira et reprit sa marche, au pire, elle pourrait toujours l'ignorer, surtout si il ne la saluait même pas, ce qui était peut-être fort possible après tout. Mais elle ne pouvait pas non plus rester là, sans rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1618
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Se croiser dans un couloir [Dan]   Dim 25 Sep - 19:27

Se croiser dans un couloir

Depuis le temps qu'il travaillait (et là ça commençait à faire un sacré moment, tout de même, mine de rien), Daniel n'y trouvait toujours pas plus d'intérêt. C'était un boulot alimentaire, rien de plus, et sans trop de responsabilités, par absence d'ambition et de compétition. Ses journées au ministère se suivaient et se ressemblaient toutes. Ce boulot, Dan s'en passerait bien, s'il le pouvait. Mais il fallait bien gagner sa vie. Ce n'était pas plus mal qu'il ne lui prenne pas la tête, cela dit, parce qu'il avait déjà bien assez à faire de son côté avec... les à-côtés, justement. Être un mangemort, c'était ça son vrai métier, sa vocation... et sa mission par rapport à Borodine avait grignoté tout son temps (beaucoup moins depuis qu'il l'avait tué, évidemment)... C'était sa voie, son destin, son unique objectif. Il l'avait toujours su, il le savait toujours, il ne changerait pas d'opinion, même si cela devait l'isoler progressivement de tout le reste, même s'il reléguait tout ce qui devrait être important (sa famille, ses amis... même Ines, avec laquelle sa situation restait un peu incertaine, mais au sujet de laquelle il n'insistait pas) au second plan. Il avait fait son choix, c'était comme ça. Et donc, ses journées au travail, sa routine, étaient une façon comme une autre de meubler son temps, de se responsabiliser dans la vie adulte qui était à présent la sienne (même s'il avait encore du mal avec cette idée... c'était effrayant, la vie d'adulte. Ça faisait vraiment peur, de se dire que les responsabilités n'étaient plus une chose que l'on pouvait fuir, mais une chose que l'on devait assumer pour avancer dans la vie.

Le jeune homme, malgré tout, avait trouvé sa routine et son utilité (rapidement) au sein de son équipe, et il avait même réussi à se lier d'amitié avec ses camarades. Bon, se lier d'amitié était un bien grand mot, il avait une entente cordiale avec ces gens, c'était déjà pas mal en soi, pour faire passer le temps. Alors qu'il traversait les couloirs du niveau trois du ministère, il était d'ailleurs en conversation avec l'un d'entre eux, avec lequel il s'entendait relativement bien, même si leurs conversations étaient toujours très superficielles, pas forcément très intéressantes. Ce fut au détour d'un de ces couloirs qu'elle reconnut une figure familière.

"Jo !"
l'interpela-t-il, laissant son collègue pour aller au niveau de son amie.. un peu délaissée, c'est vrai.

Dan ne lui avait pas franchement donné de nouvelles... en même temps, il n'en avait donné à personne. Il s'était totalement détaché de tout le monde. Et elle ne l'avait pas particulièrement contacté non plus... Il se doutait que le ton de leur conversation n'allait pas être détendu, mais peu importe, il n'allait pas faire semblant de ne pas l'avoir vue. Même s'il n'était pas forcément doué dans le domaine, il tenait toujours à son amie. Pour lui l'amitié résistait même au silence, mais il n'était pas forcément bien doué dans le domaine.


_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6315
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Se croiser dans un couloir [Dan]   Dim 2 Oct - 18:05


Comment faire dans ces cas comme ça. Jo avait voulu mettre un peu de distance entre elle et lui, à cause d'Ines. Puis le jour où elle avait voulu lui écrire, elle était tombé sur des serpentards qui lui avait prit sa lettre en la déchirant en mille morceaux et qu'elle n'avait pas intérêt à lui écrire si elle ne voulait pas d'ennuis. Jo avait fait ce qu'ils demandaient pour ne pas avoir d'ennuis, en se disant qu'elle pourrait lui écrire pendant les vacances. Sauf qu'elle n'avait pas pu rentrer ce Noël-là chez elle. Et au moment des grands vacances, c'était sans doute trop tard pour rentrer en contact avec lui. Et puis au fond, elle aurait aimé qu'il lui envoie une lettre alors qu'elle ne pouvait pas le faire. Il l'interpela dans le couloir, Jo ne savait pas si elle était contente de lui reparler, ou bien si elle aurait préféré qu'il l'ignore royalement, et se contente de continuer à parler avec son collègue, sans se souci d'elle, pendant qu'elle passait dans le couloir.

"Salut" fit-elle d'une petite voix, en continuant en marcher, sauf qu'il vient à sa rencontre et bloquant son passage exprès ou non, elle ne le savait pas. En tout cas, le voir aujourd'hui, elle ne ressentait rien pour lui, enfin sur le sentiment amoureux, elle regrettait leur amitié perdue, mais elle sentait que ce ne serait pas la fin de sa vie, si elle n'avait plus de contact avec lui, elle avait survécu presque deux ans sans lettres, donc elle pourrait bien continuer comme ça, sans souci. Elle sera les dents, et ne savait pas du tout quoi lui dire, mais peut-être tout simplement parce qu'il n'y avait rien à dire de plus, qu'un vague salut avant de se quitter comme si ils se connaissaient à peine, alors qu'ils avaient vécu beaucoup de choses tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1618
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Se croiser dans un couloir [Dan]   Ven 7 Oct - 22:25

Se croiser dans un couloir

C'est fou, comme le temps peut changer les gens en peu de temps. Dan savait bien qu'il n'était plus le même que l'adolescent qui avait quitté Poudlard il y a deux ans de ça. Il s'était enrichi d'épreuves, de ruptures, d'expériences souvent désagréables mais qui l'avaient aidé à mûrir, ce qui dans son cas n'était pas un mal, car Dan n'avait jamais été quelqu'un de très mature. Il avait aussi appris à se discipliner dans certains domaines, en gros, il s'était totalement conformé à la case dans laquelle il avait toujours espéré entrer. Ça ne lui réussissait pas complètement, non, et il n'était pas forcément heureux non plus. Mais il avait toujours considéré que c'était sa voie (ou en tout cas depuis sa rencontre avec Tom, ce qui commençait à faire un bail) et il n'avait toujours pas changé d'avis. Alors c'était bien ainsi. Même si ça faisait de lui quelqu'un de différent, et que dans des moments comme celui-ci, il apprécierait de retrouver un peu de ce qu'il était autrefois. Il n'était pas le seul à avoir changé, d'ailleurs, en deux ans. Jo aussi, et ça se voyait. Mais il n'avait malheureusement pas l'impression que la métamorphose avait été plus joyeuse pour elle que pour lui.

Tant de distance dans son "salut", presque un brin d'indifférence, comme s'ils n'étaient plus que des étrangers l'un pour l'autre. Dans le fond, c'était normal... Depuis le temps, c'était même logique. Mais ça faisait mal quand même. Pas du bien, en tout cas. En la voyant, Dan ne voyait pas la jeune femme qu'elle était devenue, peut-être une étrangère pour lui, maintenant, qui sait, mais l'amie qu'elle avait été pour lui. Et malgré tous les remous de leur amitié, malgré les sentiments non partagés (et aujourd'hui éteints) de Jo, malgré tout ce remue-ménage avec Ines, ça lui manquait. Elle avait été l'une de ses meilleures amies, et peut-être même celle à qui il s'était confié le plus. En la voyant lui parler comme ça, il ne pouvait que craindre qu'elle le considère juste comme un étranger maintenant. Ça ne lui plaisait pas. Mais il ne pourrait pas le lui reprocher non plus. Ce serait trop facile. S'il avait été un ami digne de ce nom, il aurait été plus présent pour elle. Mais il n'en était pas un. Et il n'avait jamais prétendu l'être, d'ailleurs.

"Comment tu vas ? Qu'est-ce que tu viens faire ici ?"
demanda-t-il, cherchant à tout prix un moyen de ne pas en rester à ces simples salutations formelles et d'engranger une vraie conversation.


_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6315
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Se croiser dans un couloir [Dan]   Sam 12 Nov - 23:26


Jo s'était arrêté, sans savoir pourquoi, elle aurait pu juste faire un "salut" puis passer son chemin sans prendre le temps de s'arrêter, mais au fond, elle voulait des explications. Non, elle aurait voulu ne pas perdre son amitié, peut-être attendait-elle des excuses. Non au fond ce n'était pas ça non plus. Elle ne savait pas pourquoi elle s'était arrêté, bavarder avec lui ne changerait rien à leur histoire. Elle était fini, le jour où elle lui avait avoué ses sentiments, car même si elle n'avait rien dit à Inès, ils n'auraient jamais pu continuer comme si de rien n'était. Cela aurait été trop dur pour la jeune fille, être ami avec lui était d'ailleurs suffisamment éprouver comme ça, alors qu'il sache en plus ce qu'elle ressentait, cela aurait été pire que tout. Au moins, grâce à Inès, si on peut dire ça, les ponts avaient été coupé. Et ils avaient vécu une histoire chacun de leurs côtés, sans qu'elles ne se croisent. Elle était venu voir son père au Ministère de nombreuses fois au cours des deux étés et même pendant Noël, et elle n'avait jamais croisé le jeune homme. C'était sans doute un signe qu'elle le croise aujourd'hui. L'année prochaine, elle ne serait plus là, c'était sans doute la dernière fois qu'elle venait au ministère et l'occasion de croiser Dan, sans doute le moment de dire au-revoir.

"Je suis venue voir mon père" fit-elle simplement sans conviction, après tout, elle n'avait pas besoin de mettre de la joie dans cette simple phrase. Il n'y avait pas non plus de triste, ou de vague à l'âme, elle en avait finit avec tout ça. Aujourd'hui, commençait une autre histoire. Jo ne savait pas trés bien comment entamé sa phrase pour lui dire au-revoir, qu'elle n'aurait pas l'occasion de le revoir avant de nombreuses années, voire même plus du tout. Elle soupira en pinçant les lèvres, c'était quand même un peu triste qu'une aussi belle amitié, se termine par un "aurevoir" au milieu d'un couloir du Ministère, sans plus de formes et de couleurs.
"Bon... euh... au-revoir" dit-elle, voilà c'était dit, que dire de plus après tout, aujourd'hui, il n'avait plus rien en commun, ils n'étaient plus camardes de classe, ils n'étaient plus amis, et elle n'était plus amoureuse de lui. Jo regrettait un peu leur amitié, mais elle avait survécu sans lui, il avait survécu sans elle, et les choses continueraient de cette façon. Tout était dit, et tout était fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1618
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Se croiser dans un couloir [Dan]   Mer 23 Nov - 0:00

Se croiser dans un couloir

Vous voulez savoir ce que c'est que de se prendre de plein fouet une ambiance glaciale au possible... Eh bien, vous n'avez qu'à vous mettre à la place de Dan, et vous en aurez une idée plutôt claire... Parce que vraiment, là, Jo ne pourrait pas faire comprendre plus clairement au jeune homme que non seulement elle n'en avait plus rien à faire de sa gueule, mais qu'en plus, sa présence l'emmerdait, par-dessus le marché. Y a pas à dire, c'était quand même plutôt vexant, d'autant que, de base, Dan était plutôt content de retrouver Jo après tout ce temps.

Ouais, ils s'étaient pas donnés de nouvelle, c'était bien souvent comme ça, après un départ de Poudlard, et dans leur cas, leur situation était délicate. Ouais, Jo avait peut-être eu des problèmes à Poudlard. Mais elle était pas la seule à avoir des problèmes. Si Dan avait bien envie de se soucier de ceux de son amie (mais apparemment, elle ne l'était plus), l'inverse n'était visiblement pas vrai. Pas vrai du tout, même. Faut l'avouer, ça faisait quand même un peu pas. Donc, deux choses à savoir : elle était venue voir son père (en même temps, c'était logique, elle aurait dû s'en douter) et elle n'avait pas envie de lui causer. OK. Le coeur de Dan se serra mais il encaissa.

"Bon ben ok, casse-toi si tu peux vraiment pas supporter de passer la moindre seconde en ma compagnie."
Il poussa un soupir. "Je vais pas te forcer, après tout. Mais bon, si t'as un truc à me dire, c'est peut-être plus simple de le faire direct que de m'ignorer comme le dernier des pestiférés, tu crois pas ?"

D'accord, il l'avait sérieusement mauvaise. Mais en même temps, il ne pensait pas mériter à ce point d'indélicatesse de la part de Jo. Il n'avait peut-être pas été l'ami idéal, mais est-ce qu'il l'avait un jour été. Et elle non plus ne lui avait pas donné de nouvelle. C'était assez injuste de se faire traiter ainsi comme un malpropre alors qu'il ne pensait pas avoir fait quoi que ce soit de grave au point de mériter une telle attitude. Alors il se défendait comme il pouvait, quitte à se montrer un peu rude dans la foulée.



_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6315
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Se croiser dans un couloir [Dan]   Lun 19 Déc - 22:32


Jo se figea au milieu du couloir, elle n'en revenait pas qu'il lui parle comme ça. Bon d'un autre côté, peut-être qu'elle le méritait, c'est vrai. Elle aurait peut-être dû insister avec ses lettres, elle aurait peut-être dû venir le voir plus tôt, elle savait où il travaillait, et même où il habitait après tout. Ce n'était pas comme si il était partit à l'autre bout du monde, et qu'elle n'avait jamais eu de nouvelles. Mais elle avait espéré que ça soit lui qui fasse le premier pas, il ne pouvait pas douter qu'elle tenait à lui, elle lui avait dit, de façon maladroite, et cela avait entrainer une situation qu'elle n'avait pas voulu, mais au moins elle l'avait dit. Lui, il avait mis des distances, mais elle avait espéré une lettre de sa part, pour qu'il montre qu'il tenait un peu à elle. Mais il n'avait rien fait. Méritait-elle sa colère, peut-être, mais elle avait tout autant à son service après tout.

"J'attendais ta lettre" fit simplement Jo sans se retourner, car elle n'était pas sûr de pouvoir le regarder en face. Soit elle se mettrait en colère, soit elle se mettrait à pleurer. Et l'un et l'autre ne changerait rien à la situation. Leur amitié était perdue, c'était sans doute la faute de l'un et de l'autre. Mais c'était finie. Des larmes ou de la colère ne changerait rien.
"Comme elle n'est jamais arrivé, j'en ai déduit que ce qui pouvait m'arriver ne t'intéresait pas" dit-elle en haussant les épaules, qu'est-ce qu'elle pouvait dire d'autres au jeune homme. Elle soupira, et tacha de calmer son cœur qui commençait à se serrer, et sa voix qui tremblait un peu.
"Ta présence ne me gène pas, mais ce qui est le plus triste dans l'histoire, c'est qu'elle ne m'apporte plus rien" dit Jo, elle le fit calmement, sans presque d'émotion, elle n'était plus amoureuse de lui, il y a des mois, elle aurait été contente de le voir, son cœur se serait mis à battre plus fort, et elle aurait presque tout fait pour se retrouver dans la même pièce que lui. Maintenant qu'il soit là ou pas, ça ne changerait rien à sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1618
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Se croiser dans un couloir [Dan]   Dim 8 Jan - 0:42

Se croiser dans un couloir

Elle ne se retourna pas vers lui, mais au moins, elle prit la peine de lui répondre. La réponse ne fut pas spécialement agréable au passage, mais elle n'étonna pas vraiment Daniel pour autant, il s'était forcément attendu à un reproche de ce genre. Elle était en droit de le lui faire, et c'était la meilleure explication à son comportement. N'empêche que, quand même, ça l'emmerdait un peu d'en arriver là parce qu'elle pensait qu'il ne lui avait pas envoyé suffisamment de hiboux. C'était un reproche naturel, il faut dire, il lui avait assuré qu'il allait lui écrire, mais il ne l'avait pas fait. Bon, pour sa défense, lui aussi avait attendu que Jo lui écrive, et il n'avait absolument rien reçu de sa part. D'accord, ils pouvaient se retourner la faute longtemps, dit comme ça, mais il trouvait un peu simple de le faire passer pour le grand méchant de l'histoire sur ce simple postulat. Surtout que si Jo n'avait peut-être pas vécu une période facile, elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'il avait traversé de son côté, et franchement, ça n'avait pas été une partie de plaisir pour lui. C'est pas qu'il voulait tirer la couverture à lui, mais les propos de son interlocutrice le blessaient. Il était traité comme un moins que rien, et c'était ce qu'il était devenu, apparemment, aux yeux de la jeune femme.

Pour preuve, elle se contenta d'un haussement d'épaules indifférent, en disant qu'elle en était venue à la conclusion qu'il n'avait que faire de son sort et qu'elle avait décidé que ce n'était pas important pour elle non plus. Ce qui lui fit le plus mal, ce ne fut pas ça, cela dit, c'est les propos qu'elle lui tint ensuite, quand elle lui affirma que sa présence ne lui faisait plus rien, ne lui était plus d'aucune utilité. Là, c'était violent et sévère. Son coeur se serra aussitôt. C'était vraiment la pire chose qu'elle lui ait jamais dite. En fait, l'une des pires choses qu'on lui ai dites tout court. Mais bon. Il l'avait cherché sûrement. N'empêche que ça lui faisait du mal. Il était donc à ce point incapable de conserver telle ou telle amitié ? D'abord Miyria, puis elle... Pourquoi il s'évertuait à tout faire foirer.


"Moi aussi, j'attendais des nouvelles, tu sais."
, répliqua-t-il pour sa piètre défense. "Mais apparemment, avec toi, les choses doivent toujours aller dans un seul sens." Il était juste blessé, il ne pensait pas ce qu'il disait, mais quand même. "J'ai compris, si t'en as rien à foutre de moi, je vais débarrasser le paysage, je t'emmerderai plus, t'en fais pas." Il marqua une pause. "Mais moi, je me soucie toujours de toi, figure-toi." Nouvelle pause. "Oh et puis, pense ce que tu veux."

Il tourna les talons.


_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6315
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Se croiser dans un couloir [Dan]   Dim 8 Jan - 10:35


Jo soupira de tristesse et écouta ce que le jeune homme lui disait, il avait raison, elle aussi aurait pu envoyé du courrier. Mais elle s'était heurté à Inès plusieurs fois en montant vers la volière, de même qu'avec Lou. Alors elle n'avait pas pu envoyé sa première lettre, et elle avait cessé d'essayer en voyant que Daniel ne lui envoyait rien non plus.
"J'ai...." commença la jeune femme, mais cela ne servait à rien de lui dire, cela sonnerait plus comme des excuses qu'autre chose. Tant pis! C'est vrai que la présence de Daniel ne lui faisait plus rien, et c'était vraiment triste. Mais elle aurait voulu que ça change à nouveau. Mais le jeune homme ne lui laissant pas le temps de compléter sa phrase, et rétorqua qu'il allait débarrassé le plancher, et qu'il ne l'embêterait plus. D'un autre côté, il n'avait pas eu de contact depuis plus d'un an, donc Jo voyait mal ce qui changerais.

Elle fronça pourquoi disait-il qu'il se souciait d'elle, alors qu'elle le suspectait de ne pas avoir penser une seule fois à elle, pendant un an. Ce n'était pas vraiment se souciait des gens, c'était sans doute une phrase qu'on dit comme ça. Pour se donner bonne conscience. Jo se tourna pour voir le dos de son ami, enfin ancien ami qui s'éloignait dans le couloir. Elle resta figée un moment ne sachant pas quoi faire, le retenir ou le laisser partir. Le coin du couloir approchait, et elle savait que si il passait l'angle, elle ne pourrait pas le rattraper.

"Je m'en vais..." commença Jo... Je veux dire, après mon année d'ASPIC, je quitte l'Angleterre." compléta la jeune fille, un peu tristement. Elle avait trois ans d'étude, peut-être cinq si elle prenait le cursus complet, il y avait donc peu de chances qu'ils se voient avant de longues années. Et à ce moment-là, soit il sera peut-être temps de recommencer quelque chose, soit.... les choses seront définitivement terminées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1618
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Se croiser dans un couloir [Dan]   Mer 11 Jan - 0:33

Se croiser dans un couloir

Ce n'était pas comme ça que Daniel avait voulu que les choses se terminent. Son histoire avec Jo était très compliquée, c'était le moins qu'on puisse dire, mais elle avait de l'importance, non ? Son amitié, pour Daniel, n'était pas juste de celles sur lesquelles on peut tirer un trait, juste comme ça, pour passer à autre chose. Elle comptait pour lui. Oui, il l'avait mal montré, c'est vrai, mais ce n'était pas parce qu'il était infichu d'entretenir un échange épistolaire digne de ce nom qu'il ne pensait pas à elle, qu'il ne s'intéressait pas à elle. Au contraire... mais sa vie avait été si compliquée, dernièrement. Ça avait même été au-delà de compliqué. Ça ne justifiait pas tout, il avait ses torts, c'est vrai, mais Daniel avait espéré qu'ils puissent passer outre et repartir sur des bonnes bases. Lui, il le voulait, pas Jo. Jo, elle voulait juste l'oublier. En fait, elle l'avait déjà oublié, elle regrettait juste de l'avoir croisé et d'avoir donc dû se rappeler sa présence. Fallait qu'il redescende de son nuage. Bien sûr qu'il n'était pas si important que ça. Il ne l'était pas pour Tom, il ne l'était pas pour Inès... de toute évidence, il ne l'était pas non plus pour Jo. Il avait déjà fait plusieurs pas, s'éloignant de Jo le coeur lourd et l'esprit partagé entre tristesse et colère.

Il ne s'y attendait pas, mais Jo reprit la parole, et Daniel s'arrêta net. Elle s'en allait. Elle allait quitter l'Angleterre une fois ses ASPIC obtenus. Daniel se retourna vers la jeune femme. Il ne savait vraiment pas comment réagir à ça. Déjà qu'ils s'étaient à peine vus, si elle partait, il en serait fini de manière définitive de leur amitié. Même si au fond, ça avait l'air d'être déjà le cas.


"Oh..."


Ou la réaction la moins utile de toutes les réactions inutiles que Daniel avait pu avoir dans sa vie (et il y en avait eu un sacré paquet, croyez-le bien). Il songea à faire parler sa rancoeur et à lui ire que comme ça, au moins, elle serait débarrassée de lui une bonne fois pour toutes, mais ça rendait l'idée de perdre une bonne fois pour toutes beaucoup plus claire. Et il n'aimait pas cette idée.

"Tu... Tu vas où ?"



_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6315
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Se croiser dans un couloir [Dan]   Dim 22 Jan - 16:23


Jo voulait être claire avec le jeune homme, et en même temps avoir l'espoir qu'à son retour les choses seraient arrangées, lui plaisaient bien. Mais elle ne pensait pas que Daniel s'était engagé dans un combat dangereux, et que dans quelques années, il pourrait ne plus être là. Pour elle, Dan serait toujours là, elle pourrait lui parler quand elle serait de retour. Elle soupira et ne savait pas du tout quoi faire face à cette situation.
"Je vais en Allemagne, dans une école de traduction, je vais devenir traductrice d'anciennes langues. Il y a encore de nombreux ouvrages écrits en runes, en hiéroglyphes, ou autres langues qui n'ont pas encore d'équivalent en anglais." expliqua Jo avec un petite sourire.

Cela fait plusieurs mois, plus d'un an qu'ils n'avaient tout simplement pas parler normalement pour se dire les choses, même celles qui n'étaient pas importantes. Parler de la pluie, du beau temps, ils n'avaient pas fait ça depuis longtemps. Et Jo se rendait compte que cela lui avait beaucoup manqué, et que des lettres n'auraient servis à rien, que de maintenir une amitié moribond. Aujourd'hui et les prochains jours étaient leur dernière chance de raviver la flamme de l'amitié, aprés son départ pour l'Allemagne se serait trop tard. Jo se promit de lui envoyer un courrier dés qu'elle serait à Poudlard pour prendre de ses nouvelles, sans réponse, ou sa non-réponse serait alors la réponse, un nouveau départ pour leur amitié, ou la fin de tout. Mais alors elle pourrait partir en sachant que c'est lui qui avait fait le choix de ne pas continuer leur amitié et pas elle.
"Je serais sans doute partit pour plusieurs années" fit-elle un peu tristement, c'était quand même quelque chose de quitter la Grande Bretagne, là où elle avait toujours vécu, là où elle y avait sa famille et ses amis. Mais elle avait besoin de prendre de l'espace avec tout ce qui s'était passé, et puis .... elle se sentait prête à grandir et à devenir une grande dame du monde, au travers de ses livres, de ses traductions, et de son savoir, et pas par un mariage avec dieu sait qui, pour servir dieu sait quoi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1618
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Se croiser dans un couloir [Dan]   Mer 1 Fév - 23:05

Se croiser dans un couloir
L'Allemagne. Au fond, ce n'était pas si terrible non plus. Ce n'était pas l'autre bout du monde, et il y avait moyen de s'y rendre plus rapidement que la moyenne, tout sorciers qu'ils étaient. Mais alors que Jo était en train de lui parler de son intention de poursuivre ses études là-bas, il avait réellement l'impression que c'était atrocement loin. Même si cette distance se traversait, est-ce qu'ils le feraient vraiment ? Est-ce qu'ils en auraient l'occasion ? Est-ce que ce n'était pas idiot de s'interroger de la sorte ? Est-ce que leur amitié n'était pas déjà morte et enterrée ? Il ne savait pas trop. Ce qu'il savait, c'est qu'elle allait lui manquer. À l'idée qu'elle parte, il ne se sentait pas fier ou content pour elle, même si elle s'attelait à un très beau projet d'avenir. Égoïstement, ça ne faisait que lui serrer le coeur et rien d'autre. Mais bon, elle devait poursuivre ses rêves et ses ambitions, c'était vraiment une très bonne chose, réellement.

"C'est un boulot qui t'ira comme un gant."
, reconnut-il donc dans un léger sourire.

Il le pensait en effet. Jo était quelqu'un de brillant, une jeune femme intelligente. Elle ferait sûrement des merveilles dans son travail. Trouver son nom sur des livres largement distribués dans toute la Grande-Bretagne ferait vraiment plaisir à Daniel. Ses études allaient lui prendre plusieurs années... Quand il y réfléchissait, Dan devait admettre que c'était une bonne chose. Elle serait maintenue à l'écart de ce qui agitait le pays en ce moment (même si ça finirait sûrement par s'étendre au monde entier, sans oublier le fait que l'Allemagne, vu son histoire récente, n'était pas forcément le pays le plus accueillant au monde). Elle serait éloignée de Voldemort et de ses mangemorts. À l'abri. Ce serait une très bonne chose. Il devait l'encourager à poursuivre son rêve. De toute façon, son opinion ne pouvait pas avoir d'incidence sur la situation.


"Tu reviendras quand même en Angleterre de temps en temps ?"
Il n'avait pas son mot à dire, mais il n'avait pas pu s'en empêcher. Il n'avait aucune légitimité à vouloir préserver leur amitié, mais c'était quand même effectivement le cas. "Tu vas me manquer."

Et c'était vrai, il devait bien reconnaître que c'était vrai.



_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6315
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Se croiser dans un couloir [Dan]   Dim 5 Fév - 13:17


Jo sentait la tension qui régnait encore dans leur relation, et leurs conversations pourtant il y avait du mieux, moins de colère et de tristesse dans leurs mots.  La jeune fille prit les paroles du jeune homme comme des encouragements pour la voix qu'elle avait choisit, elle savait que peu de femmes travaillaient, ou alors c'était dans des domaines plus sociales comme institutrices, professeurs, ou médicomages ou guérisseuses. Mais peu s'orientait dans des domaines plus littéraires ou scientifiques. De nombreuses femmes choisissaient de rester à la maison, la maitresse des lieux, qui s'occupait des enfants. Mais sans savoir pourquoi, elle n'avait jamais voulu faire ce genre de choses, enfin, elle voulait des enfants, mais Jo avait envie de s'épanouir intellectuellement. Et pour cela, elle devait remercier Ines, qui l'avait obligé à ne faire que de livres pour occuper son temps, car elle n'avait plus d'amis à cause d'elle. Jo ne serait jamais devenu la femme qu'elle est sans avoir été mis à l'écart par Ines. Au fond, elle avait envie de lui dire merci, même si elle avait passer de nombreux et trés longs mois à ne pas voir les choses sous cet angle. Il lui restait encore un an, et elle partirait. Et c'était un soulagement, bien qu'aussi un déchirement.

"Oui, je reviendrais sans aucun doute" fit Jo avec un sourire, mais elle pensait plus que ce serait pour voir sa famille, son père notamment, et puis ses deux cousins, Abby et Clyde, elle avait déjà perdu sa cousine Olive, et ne voudrait pas que les deux autres deviennent de simples relations. Daniel ajouta qu'elle allait lui manquer, Jo hésita à lui rétorquer que cela ne semblait l'avoir affecté au cours de ces dernières années, mais elle préféra ne rien dire, pour éviter d'envenimer déjà la situation, et puis il était sans doute temps de passer à autre chose. Elle hocha la tête, à la fois pour lui dire qu'elle comprenait, mais aussi que ce serait réciproque, même si elle n'arrivait pas encore à le dire vraiment à haute voix. Elle fit un petit sourire, et s'avança vers lui, pour serrer son bras, une façon de dire aurevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1618
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Se croiser dans un couloir [Dan]   Mar 7 Fév - 0:30

Se croiser dans un couloir

Jo confirma qu'elle reviendrait certainement régulièrement en Angleterre sans en dire plus, et Dan n'avait pas vraiment besoin de précisions pour savoir que quand elle reviendrait, ce serait sûrement bien plus pour aller voir sa famille et ses proches... proches... Bref, pas ceux qui l'avaient trop longtemps laissé sans nouvelles, comme lui... et qui donc semblait avoir perdu 90 % de son estime. D'accord, il l'avait peut-être cherché, mais ça lui faisait quand même du mal, pour tout avouer. Enfin bon... Qui sait, peut-être qu'au cours de l'un de ses voyages en Grande-Bretagne, elle trouverait le temps de le voir même une heure ou deux, le temps d'un café ou autre. Ils verraient bien. Qui sait, peut-être que le départ de Jo en Allemagne engendrerait un nouveau silence radio qu'ils ne seraient pas en mesure de dépasser, cette fois. Peut-être qu'ils n'auraient plus jamais de vraies conversations du tout. Et peut-être que ce serait mieux, parce qu'une fois Jo sortie de sa vie, elle encourrait moins le risque de devoir faire face à des forces qui ne pourraient que la dépasser.

Quand il lui dit qu'elle lui avait manqué, elle ne répondit rien. Il n'y avait peut-être rien à répondre. Même s'il avait été vraiment sincère en disant ça, il n'y avait pas forcément de raisons pour qu'elle le croie, vu les circonstances. Il crut quand même reconnaître dans son hochement de tête le fait qu'elle accepter de mettre son scepticisme de côté et de le croire. Peut-être même que c'était une façon de, sans mot dire, lui concéder le fait qu'il allait lui manquer aussi. L'espoir fait vivre, hein, comme on dit ! Le geste suivant de Jo, par contre, eut le don de l'étonner. Elle serra son bras. Ce n'était pas grand chose, mais Dan voulait croire comprendre tout ce qu'il y avait d'implicite dans ce geste, outre le fait qu'il était temps maintenant de laisser leurs chemins se séparer. En espérant quand même que ce n'était pas pour ne plus jamais se séparer non plus. Dan avait bien envie de croire que son geste voulait dire ça aussi, qu'elle ne voulait pas non plus tirer un trait définitif sur leur amitié.


"Prends soin de toi."
lui dit-il alors pour clore la conversation.

Il lui était d'avis que c'était un conseil plutôt avisé.



_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6315
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Se croiser dans un couloir [Dan]   Sam 11 Fév - 22:29


Jo se sentait un peu déprimée face à cette relation étrange qu’elle vivait avec Daniel, elle avait été amoureuse de lui pendant longtemps, mais il n’avait été que des amis. Un jour, elle avait eu le courage de tout lui dire, et par respect et honnêteté, elle avait tout dit à Inès, la petite amie de Daniel, et tout avait pris fin. Pendant la fin de son année à Poudlard, ils avaient pu continuer à se parler, à s’écrire. Puis une fois loin des murs de Poudlard, le contact avait été coupé, sans explication. C’est vrai qu’elle aurait sans doute pu insister, mais elle avait eu peur, qu’il ne veuille plus lui parler.  Après des mois de silence, ils s’étaient à nouveau croisés dans ce couloir, et avaient mis au point certaines choses, mais est-ce que cela allait changer les choses, Jo ne le savait pas, seul l’avenir le dira. La jeune fille fit un maigre à son ancien ami, qu’elle espérait vraiment retrouvé. Aujourd’hui, elle n’était plus amoureuse de lui, même si il restait quelqu’un d’important, et elle voulait vraiment qu’il reprenne une place dans sa vie. Mais avec son départ en Allemagne, les choses pouvaient s’annonçaient compliquées.

Daniel lui dit de prendre soin d’elle, Jo hocha la tête, c’est ce qu’elle avait l’intention de faire. Elle resta un moment silencieux, en se disant  qu’elle devait sans doute lui rendre la pareille et lui dire de faire attention à lui. Mais quelque chose l’empêcher, non pas qu’elle ne le veuille pas pour lui, mais qu’il ne le fasse pas vraiment.

« Fais attention à toi » dit-elle quand même sans sourire, car elle ne voulait pas qu’il prenne cette remarque comme une phrase qu’on dit comme ça, mais comme quelque chose de vraiment sérieux, que la jeune fille voulait qu’il le prenne comme ça. Elle espéra sincèrement que ce serait le cas. Elle hocha la tête et repartit dans le couloir du Ministère pour rejoindre son père, et lui dire qu’elle rentrait à la maison, elle avait besoin de faire le point après cette rencontre étrange.

FIN POUR MOI !
Merci pour ce chouette RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Se croiser dans un couloir [Dan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Se croiser dans un couloir [Dan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 3
-