AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une vieille connaissance (Norbert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 433
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Une vieille connaissance (Norbert)   Mer 28 Sep - 17:16

Gabrielle & Norbert
Une vieille connaissance.
Ça avait mis un peu de temps, mais la grossesse de Gabrielle avait commencé à se voir. Le ventre de la sorcière commençait doucement à s’arrondir. Pour le moment, il n’était pas encore assez gros pour que cela lui pose des soucis (qui viendrait bien assez tôt, elle le savait), mais cela se voyait vraiment. Gabrielle devait bien avouer qu’elle trouvait ça assez bien que ça se voit, que quand elle croisait quelqu’un, cette personne sache qu’elle était bien enceinte. La jeune femme ne s’était jamais sentit aussi heureuse que depuis qu’elle partageait la vie de Raziel et plus encore maintenant qu’elle portait leur enfant. Evidemment, rien n’était parfait et la jeune femme ne pouvait pas oublier tout ce qui pesait sur sa famille, mais elle se sentait vraiment heureuse (pour combien de temps ?). Elle venait d’avoir un rendez-vous à Saint Mangouste d’ailleurs et on lui avait confirmé que sa grossesse se passait à merveille. Tout était parfait donc, en dehors des quelques désagréments que la sorcière ressentait, mais elle s’y était attendu. Après tout, toutes les femmes passaient par là quand il était question de donner la vie. Ainsi donc, la jeune femme était heureuse et n’avait pas du tout envie de penser aux quelques ombres qui pouvaient se trouver dans sa vie. Elle ne voulait pas penser à la famille de Raziel, à leur héritage qui serait celui de son fils ou de sa fille. Elle voulait juste profiter du moment présent et bientôt, elle se rendrait compte qu’elle avait bien fait.

Raziel avait repris le chemin de Poudlard, puisque la rentrée avait eu lieu. Gabrielle devait bien avouer qu’elle se sentait encore un peu seule du coup, elle avait apprécié les vacances qu’il avait eues. Elle avait eu le loisir de profiter de son époux et de ce début de grossesse en sa compagnie. Mais l’homme devait bien reprendre ses cours, elle ne pouvait faire autrement. Heureusement qu’il s’arrangeait pour rentrer le plus de soir possible, même si parfois il était bien obligé de passer la nuit à l’école magique quand même. Puisque la jeune femme savait que personne ne l’attendait chez elle (peut-être Evi quand même, mais elle était un peu trop « lourde » depuis que Gabrielle était enceinte, insistant de plus en plus pour que la sorcière se repose, une vraie mère poule cet elfe de maison), Gabrielle décida de faire un peu les boutiques dans Londres. Après tout, elle avait des choses à acheter pour l’arrivée de son enfant et ça allait l’occuper un peu. Parce que mine de rien, quand Raziel était à l’école, elle s’ennuyait quand même beaucoup toute seule chez elle. Elle aurait pu voir quelques amis, mais elle avait décidé de faire les boutiques.

Elle marchait donc dans la rue avec quelques sacs à la main (elle appréciait quand même dans ce moment-là que le compte en banque de Raziel soit fourni, parce qu’elle avait fait quelques folies peu raisonnable), profitant des rayons de soleil. Il faisait beau, ce n’était pas un détail anodin pour ce pays. Son regard fut alors attiré par un visage familier, qu’elle fut étonné de voir là.

« Norbert ? » L’appela-t-elle alors, espérant qu’elle ne se trompait pas de personne.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 318
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Une vieille connaissance (Norbert)   Mer 28 Sep - 21:11



Une vieille connaissance.
C'

était un fait avéré, une certitude avec laquelle son entourage avait bien dû faire, par la force des choses : Norbert ne tenait pas en place. Il voyageait sans cesse, et même s'il avait choisi sa patrie d'origine comme lieu de vie, comme pied à terre où l'attendait une famille qu'il aimait de tout son cœur, il n'y restait jamais plus d'un mois entier, sauf durant les grandes vacances où il faisait un effort pour pouvoir passer du temps en compagnie de son fils, même si ce dernier était difficile d'accès, ces derniers temps (comme Norbert l'avait sans doute toujours été de son côté sans s'en rendre compte, à vrai dire). En l'occurrence, s'il était retourné en Grande-Bretagne depuis peu, il planifiait déjà son prochain voyage, et c'était pour cette raison qu'il parcourait en ce moment les boutiques londoniennes, afin d'acheter ce qu'il lui fallait d'équipement (et de vêtements, parce que l'air de rien, à force d'en acheter toutes les décennies et de passer son temps dans des jungles hostiles, des déserts assommants, des forêts boueuses et des neiges éternelles, ils s'usaient de sorte qu'un sortilège ne suffise pas à les réparer). Son sac était déjà chargé d'instruments qui, selon lui, seraient utiles pour ses prochaines péripéties, et il parcourait les rues en quête d'une prochaine boutique quand il entendit une voix familière... mais lointaine aussi. Une voix qu'il n'avait pas entendu depuis très longtemps. Il leva les yeux (qui jusque-là étaient perdus dans le vague, comme bien souvent quand il se hasardait dans ses propres pensées).

Un sourire se déposa sur ses lèvres quand il la reconnut. Il aurait cru à un mirage auditif s'il ne s'était pas retrouvé face à elle : mais c'était bel et bien elle. Il s'agissait de Gabrielle, une jeune femme avec laquelle il avait sympathisé quand il avait voyagé en France pour y observer un troupeau d'abraxans sauvages. Ensuite, bien sûr, la distance géographique aidant, ils s'étaient perdus de vue. La dernière chose à laquelle Norbert s'était attendu, c'était à la revoir ici, dans ce contexte. Il s'était toujours dit qu'il lui écrirait s'il devait retourner en France (sans pour autant lui écrire autrement... mais pour ce qui était de sociabiliser et d'entretenir ses amitiés, il n'était vraiment pas le plus doué, c'est le moins que l'on puisse dire), il ne s'attendait certainement pas à ce qu'ils se retrouvent ainsi, dans les rues de Londres. La coïncidence était folle. Folle mais plaisante.

-Gabrielle ! C'est fou... qu'est-ce que tu fais ici ?
dit-il en se rapprochant d'elle.

Ce faisant, il constata qu'elle avait changé... Ne serait-elle pas enceinte ? Il n'osa pas lui poser la question de crainte de s'être trompé et de se montrer désobligeant. Il était suffisamment habitué aux bourdes et aux maladresses comme ça.
   

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 433
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Une vieille connaissance (Norbert)   Mer 2 Nov - 22:47

Gabrielle & Norbert
Une vieille connaissance.
Gabrielle ne s’était pas trompée, elle avait bel et bien reconnu Norbert. Cela faisait un moment maintenant que la jeune femme avait fait sa rencontre, sans le revoir depuis. Elle n’avait pas du tout gardé contact avec cet homme un peu étrange, cet étranger qui s’était retrouvé en France pour son travail. Le fait de l’avoir sous les yeux la faisait un peu culpabiliser, elle se dit qu’elle aurait dû penser à le contacter, à continuer d’avoir contact avec lui. Mais en même temps, la française osait croire qu’il n’allait pas lui en vouloir quand même, puisqu’il n’avait pas pris la peine de son côté de la contacter non plus. Du moins, elle l’espérait et pour l’heure, la jeune femme se contentait d’afficher un grand sourire quand Norbert affirma que c’était fou qu’ils se rencontrent, avant de lui demander ce qu’elle faisait là. La jeune femme comprenait qu’il soit étonné, elle l’était aussi de son côté. Si Gabrielle avait compris que l’homme sous ses yeux était un grand voyageur, elle ne s’était pas attendue à le croiser dans les rues de Londres.

« C’est dingue oui. » Répliqua-t-elle, confirmant le fait qu’elle était étonnée de le croiser également. « Je vis ici maintenant, en Grande Bretagne. » Reprit-elle alors, pour expliquer un peu la situation à Norbert. La dernière fois qu’ils s’étaient vus, la jeune femme était encore célibataire et elle vivait chez ses parents. Aujourd’hui, tellement de chose avait changé dans sa vie. Et pourtant, cela ne faisait finalement pas si longtemps que la française vivait auprès de son époux, mais tout avait été très rapide. « J’ai… une vie bien différente maintenant. »

Et sa rencontre avec Norbert ne pouvait que le lui prouver. En le revoyant, Gabrielle repensait à l’époque où elle l’avait rencontré et donc, à tout ce qui avait changé depuis. La jeune femme aimait sa vie telle qu’elle était, quand bien même il y avait des détails qu’elle aurait aimé changer. Mais elle devait bien avouer qu’il y avait eu tellement de changement, sa vie n’avait plus rien à voir avec celle qu’elle avait en France. Elle était toujours la même – du moins, elle espérait que ça soit le cas – mais sa vie était différente. Sa façon de vivre même, elle vivait dans une si grande maison, avec un elfe de maison, de l’argent à foison… ça n’avait plus rien à voir avec la France.

« J’ai rencontré un homme en France, un britannique. Je l’ai suivi jusqu’ici et… je suis mariée maintenant et… enceinte. »
Elle joignit le geste à la parole en montrant un peu plus son ventre rond, posant une main dessus. C’était un résumé un peu rapide de sa situation, mais en même temps il y avait bien trop de chose pour qu’elle puisse entrer dans les détails. Tant qu’elle apprenait à Norbert vivre en Angleterre maintenant, c’était le principal. Puisque c’était quand même l’information la plus important. « Et toi, qu’est-ce que tu deviens ? Je ne m’attendais pas à te croiser ici. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 318
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Une vieille connaissance (Norbert)   Mer 2 Nov - 23:38



Une vieille connaissance.
A

insi, Gabrielle vivait à présent en Grande-Bretagne. On avait beau dire, le monde était tout de même décidément très petit. Norbert sillonnait les différents pays de la planète depuis des années, à présent, la France n'était tout de même pas le plus petit et le moins dense des pays, tout comme la Grande-Bretagne comportait bien assez de régions pour que l'on ne s'y croise pas, et pourtant, ils étaient là. Ils se revoyaient par les plus grand des hasards, sans que le magizoologiste ait su l'intention de la jeune femme de s'installer dans son pays, et alors que lui-même passer finalement bien plus de temps loin de son foyer que l'inverse. Il était ravi d'apprendre cette information, en tout cas, ils allaient donc pouvoir avoir davantage d'occasions de se voir, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Norbert savait très mal entretenir ses amitiés, mais il appréciait sincèrement Gabrielle, et par conséquent, il en était de même pour la perspective de la voir plus régulièrement, à présent.

Elle avait une vie bien différente, lui apprit-elle, et en effet, il suffit à Norbert de quelques informations pour comprendre à quel point, en effet, les choses avaient changé pour elle. Elle était à présent mariée, et elle attendait un enfant. C'est là qu'il constatait que le temps avait filé, quand même, depuis leur rencontre. Il avait l'impression que ça datait d'hier, mais force était de constater que non, et Gabrielle avait une vie plus que bien remplie, à présent. Norbert était sincèrement heureux pour elle. Qu'on le croie ou non (et Hyppolite le premier devait avoir tendance à ne plus le croire), étant donné le temps qu'il passait beaucoup de temps loin de son foyer, il attachait beaucoup d'importance à la famille, et Tina et Hyppolite avaient radicalement changé sa vie, il souhaitait cette même chance à Gabrielle... qui profiterait peut-être mieux de ce don précieux que lui-même ne le faisait sans même sans rendre compte.

-Eh bien...
fit Norbert dans un sourire, étonné par toutes ces nouvelles (même si c'était normal, au fond, que depuis le temps, il y ait beaucoup de changements). Félicitations ! C'est vraiment génial, la félicita-t-il avant de répondre à sa question. Comme tu vois, parfois, je suis capable de rester un peu en place. Je n'ai pas grand chose de neuf à t'apprendre, je poursuis toujours mes recherches, je suis en train d'écrire mon prochain livre. Hyppolite a fait sa deuxième rentrée à Poudlard cette année, on vit toujours ici. En soi, ce ne semblait pas si fascinant, mais Norbert serait le dernier à se plaindre, il poursuivait ses voyages et chacun d'eux était une nouvelle aventure, alors il était plutôt heureux dans sa vie. Tu as du temps devant toi ? On pourrait aller prendre un verre, qu'est-ce que tu en dis ?

Ce serait plus simple, ainsi, de rattraper le temps perdu, qu'au milieu de la rue comme maintenant.
   

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 433
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Une vieille connaissance (Norbert)   Sam 31 Déc - 2:09

Gabrielle & Norbert
Une vieille connaissance.
La vie de Gabrielle était vraiment différente de celle qu’elle avait quand elle avait rencontré Norbert en France. Elle n’était sans doute plus vraiment la même femme d’ailleurs, du moins la française pensait qu’elle avait quand même changé un peu. En tout cas, elle avait une vie différente, cela se constatait assez facilement. La jeune femme était à présent mariée, elle vivait dans un autre pays et surtout elle attendait un enfant. Ce n’était pas rien et elle devait bien avouer qu’elle appréciait d’apprendre tout cela à Norbert. S’ils n’avaient pas vraiment l’occasion de se voir souvent, de se donner des nouvelles – ils auraient pu échanger quelques lettes, mais ils ne l’avaient pas fait – Gabrielle tenait sincèrement au magizoologiste et elle appréciait de lui apprendre tout ce qui se passait dans sa vie maintenant. Elle aimait l’idée de partager les nouveautés de sa vie, de partager avec lui ce qu’elle vivait maintenant. Et quand l’homme sourit en apprenant tout cela, avant de la féliciter, Gabrielle ne pouvait qu’en être heureuse. Elle l’était vraiment, parce qu’elle était heureuse dans sa vie – à quelques détails près, mais elle n’avait vraiment pas envie d’y penser pour l’heure – et qu’elle appréciait de voir Norbert compatir à son bonheur. Elle le pensait vraiment sincère alors qu’il lui affirmait que c’était génial. Il n’y avait aucune raison qu’il lui mente après tout, l’homme avait une famille et savait parfaitement ce que cela faisait d’en avoir une. Le bonheur que c’était de fonder une famille avec la personne qu’on aimait.

Ce fut au tour de l’homme de parler de ce qui se passait dans sa vie maintenant et ce que Gabrielle remarqua, c’était qu’il avait connu quand même beaucoup moins de changement dans la sienne. En même temps, quand ils s’étaient rencontrés Norbert avait déjà fondé sa famille.

« Déjà sa deuxième année ? » Remarqua Gabrielle, en apprenant que le fils de Norbert se trouvait à l’école de magie. C’était en cet instant que la française se rendit le plus compte que les années avaient quand même grandement passées depuis leur dernière rencontre. « Mon époux est professeur d’histoire de la magie à Poudlard, il doit le connaître. »

Il n’y avait aucune raison que Raziel ne connaisse pas Hyppolite, puisqu’il devait être son professeur à l’école de magie. Gabrielle n’y avait même pas pensé avant, elle s’en voulait presque d’ailleurs. Mais elle n’avait pas du tout envisagé que le fils de Norbert puisse être déjà si âgé, comme quoi le temps filait à une grande vitesse.

« J’ai du temps devant moi oui, ça me ferait très plaisir de partager un verre avec toi, depuis le temps. »

Gabrielle n’avait vraiment pas envie de perdre une occasion de passer du temps en compagnie de son ami, qu’elle n’avait pas vu depuis si longtemps. Elle ne faisait rien de toute façon, elle n’avait aucun impératif. Il n’y avait donc aucune raison qu’elle n’accepte pas de profiter de cet instant pour discuter un peu avec Norbert autour d’un verre. Et ça ne pouvait que lui faire du bien.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 318
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Une vieille connaissance (Norbert)   Sam 31 Déc - 16:19



Une vieille connaissance.
E

h oui, Hyppolite entamait déjà sa deuxième année à Poudlard, c'était dire si le temps passait vite. Déjà, pour Norbert, c'était hier que son fils était encore un tout petit garçon, impatient de faire sa première rentrée à Poudlard, et pourtant, il avait l'occasion de le voir au quotidien (encore qu'il était bien souvent, beaucoup trop, sans doute, et Hyppolite ne manquait pas de le lui faire comprendre au passage, d'ailleurs), alors, pour Gabrielle, dont il n'avait pas eu de nouvelles depuis un bon moment, ce devait forcément être plus frappant encore. Ainsi allait la vie. Le temps passait toujours beaucoup trop vite. Gabrielle apprit alors à son interlocuteur que son époux enseignait l'histoire de la magie à Poudlard. Alors dans ce cas, en effet, Hyppolite devait le connaître et l'avoir pour enseignant. Ce fut alors que Norbert prit conscience du fait que si la jeune Française lui avait appris s'être mariée et s'être installée en Grande-Bretagne avec l'homme dont elle attendait à présent l'enfant, il n'avait pas eu la délicatesse de lui en demander davantage sur ce fameux mari. Preuve était faite : il ne savait décidément pas répondre aux convenances usuelles qui régissaient les relations entre amis. À vrai dire, il avait toujours eu plus de facilités à communiquer avec les animaux qu'avec les êtres humains, même ceux qu'il appréciait vraiment sincèrement, comme c'était le cas pour Gabrielle. Norbert afficha un sourire quand Gabrielle répondit favorablement à sa proposition d'aller boire un verre ensemble pour rattraper un peu le temps perdu. Il aurait regretté qu'ils ne se voient qu'en coup de vent, d'autant qu'il était difficile de savoir quand ils se reverraient la fois prochaine.

-Allons-y, alors
, proposa-t-il.

Sans rien dire de plus, il l'entraîna donc jusqu'au seul pub qu'il connaissait dans les environs (et le seul où il se rendait potentiellement de temps à autre, lui qui était bien loin d'apprécier ce genre d'endroits en temps normal et privilégiait la nature et les grands espaces à la foule et à tous les lieux communément reconnus comme propices aux rassemblements sociaux), à savoir le Chaudron Baveur. Ils avaient de la chance. À cette heure de la journée, il était loin d'être pris d'assaut, et ils purent donc trouver une table où ils pourraient discuter tranquillement en évitant de se laisser envahir par le brouhaha environnant. Quand ils furent installés et qu'ils eurent passé commande l'un et l'autre, Norbert reporta son attention sur son interlocutrice et fit ces quelques efforts qu'il avait bien trop négligé de faire, pour l'interroger sur sa nouvelle vie ?

-Et tu te plais en Angleterre ? Comment s'appelle ton mari ? Je le connais peut-être.


Ce qui était sûr en tout cas, c'est que son nom ne lui serait pas entièrement inconnu, comme ceux des membres des grandes familles de sangs purs ne l'étaient jamais totalement, et pour avoir côtoyé indirectement l'une d'entre elles, il en savait quelque chose, et il ne pouvait l'ignorer.

   

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 433
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Une vieille connaissance (Norbert)   Jeu 16 Fév - 18:43

Gabrielle & Norbert
Une vieille connaissance.
Gabrielle appréciait vraiment le fait de pouvoir passer un peu de temps en compagnie de Norbert. La jeune femme n’avait aucune idée de quand elle allait pouvoir le revoir. Oh, elle se doutait que le fait qu’elle vive en Angleterre comme l’homme, quand il ne se trouvait pas en voyage, allait leur faciliter les choses si jamais ils voulaient se revoir. Mais ils ne pouvaient pas trop savoir comment ni quand ils allaient le faire. Autant dire que la française avait vraiment envie de passer un peu de temps en compagnie de Norbert, pour discuter et parler un peu de tout ce qui était arrivé dans leurs vies dernièrement. Les deux amis se rendirent donc au Chaudron Baveur, s’installèrent et commandèrent. Une fois que ce fut fait, Norbert relança la conversation en demandant à la jeune femme si elle se plaisait dans son nouveau pays et qui était son mari. Gabrielle afficha un grand sourire avant de reprendre la parole.

« Je me plais beaucoup oui. » Dit-elle dans un premier temps avant de reprendre. « Ce n’est pas toujours facile de vivre dans un pays qui n’a pas vraiment la même culture, mais je me plais bien. »

En même temps, elle n’avait pas vraiment le choix, il fallait bien qu’elle fasse avec. Parce qu’elle ne pouvait pas vivre sans Raziel. Et en parlant de lui, Gabrielle n’avait aucune raison de ne pas donner son nom à Norbert et pourtant, elle ne pouvait pas s’empêcher de le craindre un peu. C’était vraiment idiot, elle le savait, complètement idiot. Elle n’avait aucune raison de ne pas être fière d’affirmer qu’elle était une Rookwood, mais depuis qu’elle savait pour qui sa belle-famille travaillait… c’était quand même un peu plus compliquée. Norbert devrait surement connaitre les Rookwood, parce qu’ils faisaient partie des familles de sang pur que tout le pays connaissait. Le genre de famille dont il faisait bon d’appartenir pendant les temps sombre.

« Je suis mariée à Raziel Rookwood. »

Finit-elle par répondre, n’aillant de toute façon aucune raison de ne pas le dire. Et puis, Raziel était quelqu’un de bien comparé aux membres de sa famille. Bon, c’était sans doute un peu dur de sa part d’affirmer que les membres de sa belle-famille n’étaient pas des personnes bien, que Raziel était quelqu’un de bien par contre, mais tant pis. Gabrielle savait parfaitement que son époux avait du sang sur les mains, mais elle ne pouvait pas s’empêcher de voir le bien chez lui.

« Et alors, c’est quoi ton dernier voyage ? »

Parce qu’après tout, Norbert passait son temps en voyage et c’était quelque chose qui fascinait énormément Gabrielle. Après tout, il avait une vie incroyable et par moment, la jeune femme se demandait comment il parvenait à jongler avec sa vie « normale ». Gabrielle ne savait pas du tout si elle parviendrait à le faire à sa place. Après tout, elle a déjà du mal à savoir comment ils allaient faire avec Raziel et son poste à Poudlard, qui lui prenait énormément de temps.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 318
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Une vieille connaissance (Norbert)   Jeu 16 Fév - 19:40



Une vieille connaissance.
N

orbert était ravi d'apprendre que Gabrielle s'accoutumait à l'Angleterre et, surtout, s'y plaisait. Puisqu'elle avait décidé d'y faire sa vie et d'y fonder une famille, il était bien évidemment important qu'elle ne se sente pas déraciné. C'était également la crainte que Norbert avait eu quand Tina avait quitté New York pour venir s'installer avec lui, il était bien placé pour savoir combien leurs cultures pouvaient différer d'un côté et de l'autre de l'océan (et dans son entourage proche, certains en avaient fait les frais - sans viser Jacob, mais si, il visait Jacob). Mais tout s'était finalement bien passé pour elle aussi, ou en tout cas, elle ne lui avait jamais rien reproché (c'était d'ailleurs une chance pour lui qu'elle ne soit pas de nature à lui faire de reproches, car elle aurait de quoi lui en faire avec ses absences à répétition, même s'il faisait au mieux pour être aussi présent que possible, pour elle et pour Hyppolite). Gabrielle notait tout de même que culturellement, ce n'était pas toujours simple de s'adapter, mais qu'elle se plaisait dans sa nouvelle vie. Au final, c'était à n'en pas douter le plus important. Elle avait l'air sincèrement heureuse et épanouie, c'était tout ce que Norbert pouvait lui souhaiter. Et puis, si elle avait besoin de voir d'autres personnes en Angleterre que les amis de son époux, au moins, elle savait maintenant qu'ils pouvaient toujours se retrouver au détour, par exemple, d'une tasse de thé. Même si Norbert était bien souvent en vadrouille, malgré tout.

-Je connais un peu les Rookwood,
se contenta-t-il de répondre sans porter de jugement particulier sur cet époux que, lui, il ne connaissait pas spécifiquement. Mais je ne crois pas que j'ai déjà rencontré Raziel.

Il pourrait directement se fonder sur les préjugés courants, mais il serait mal placé pour faire la morale à Gabrielle au sujet de la famille à laquelle elle avait choisi de se lier, surtout que lui-même avait sans doute était plus proche qu'il ne le fallait d'une Lestrange, à une époque qui lui paraissait à présent lointaine. Bon, en ce qui le concernait, Leta n'était peut-être pas... ce qu'il y a de plus fréquentable, en soi. Ça ne voulait pas dire que Raziel n'était pas quelqu'un de bien, de son côté. Heureusement, tous les sorciers de sang pur ne devenaient pas des ordures en puissance.

-Je suis revenu de Suède il y a quelques jours
, lui apprit-il alors, toujours ravi de discuter un peu de ses derniers voyages, quitte à ennuyer profondément ses interlocuteurs. Mais après tout, c'était elle qui le lui avait demandé, alors. Pour observer des nids de serpencendres. Il marqua une pause. Je pense que je retournerai bientôt en France, d'ailleurs.

Ce serait la période de la reproduction de Sharaks, au printemps, alors forcément...

   

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 433
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Une vieille connaissance (Norbert)   Ven 14 Avr - 13:08

Gabrielle & Norbert
Une vieille connaissance.
Quand Norbert affirma qu’il connaissait un peu les Rookwood – ce qui au fond ne l’étonnait pas spécialement – Gabrielle eut peur d’entendre le jugement de son ami. Oh, il n’aurait pas tort d’en faire, parce que justement cette famille était digne pour le jugement. Mais ce ne fut pas ce que Norbert fit, il se contenta d’affirmer qu’il n’avait jamais eu l’occasion de croiser la route de Raziel. La jeune femme lui adressa un sourire. Elle était sûr qu’il n’y aurait aucune raison pour que Norbert n’apprécie pas Raziel. Même si, en même temps, tout le monde n’était pas né pour aimer tout le monde. Mais son époux était différent de sa famille, quand bien même il portait une marque horrible sur son avant-bras, mais c’était parce qu’il n’avait pas le choix. Il ne pensait pas de la même manière que le reste de sa famille, il était beaucoup moins radical. Heureusement d’ailleurs, parce que Gabrielle n’aurait pas pu l’aimer autrement. Cependant, Norbert aurait bien raison de juger la famille Rookwood, cette famille qui était rempli de mage noir. Gabrielle savait bien que les pensées de sa belle-famille n’étaient pas très ouvertes quand elle avait rencontré Raziel, mais elle ne pensait quand même pas découvrir qu’ils faisaient partis d’un groupe de mage noir. C’était quand même extrêmement radicale. Mais bon, elle n’y pouvait rien et ce qui comptait vraiment pour elle, c’était que Raziel n’ait pas les mêmes pensées que le reste de sa famille, même s’il portait quand même la marque. Elle craignait simplement concernant son fils ou sa fille, qu’elle n’avait aucune envie de voir embrigader dans des pensées de ce genre simplement parce qu’il était un Rookwood. Mais bon, ce n’était pas encore temps de s’inquiéter de cela. Ou du moins, Gabrielle n’avait aucune envie d’y penser alors qu’elle se trouvait en compagnie de Norbert, qu’elle n’avait pas vu depuis bien longtemps.

L’homme lui apprit alors qu’il venait de rentrer de Suède. Sans grande surprise, le magizoologiste continuait de voyager à travers la planète pour les créatures. Là, c’était les serpencendres. Gabrielle le reconnaissait bien là. En même temps, sans cette manie de voyager, la jeune femme n’aurait jamais eu l’occasion de faire sa connaissance, puisqu’ils s’étaient connus lors de l’un de ses voyages en France. D’ailleurs, il n’allait pas tarder à y retourner.

« J’y suis allée pendant l’été, en vacances avec Raziel. » Dit-elle alors, un sourire un peu plus grand sur son visage. « Ça m’a fait énormément de bien de rentrer un peu chez moi. » Et c’était vrai, ça lui avait fait un bien immense, quand bien même ça avait été un peu trop court à son goût. Mais elle adorait son nouveau pays, elle avait simplement eu besoin d’un peu de répit. Ces derniers temps, ce n’était quand même pas si évident. « Heureusement, j’ai de la chance que Raziel ait de grandes vacances, comme ça on peut en profiter. »

Ça, c’était l’avantage d’avoir épousé un professeur. Même s’il devait passé très souvent la nuit à Poudlard.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 318
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Une vieille connaissance (Norbert)   Ven 14 Avr - 22:05



Une vieille connaissance.
N

orbert comprenait sans difficulté que Gabrielle ait apprécié son séjour en France, dans son pays natal, en compagnie de son mari, le mal du pays était sans doute un mal indispensable et propre à chacun. Même lui, qui était un baroudeur émérite et qui passait son temps à sillonner la planète, ressentait régulièrement le besoin de se rendre en Grande-Bretagne, et ne se serait pas vraiment imaginé un pied à terre ailleurs qu'en Angleterre, alors qu'il pourrait en définitive vivre à peu près n'importe où (son insistance à vivre en Angleterre alors que son épouse, qui n'en était pas originaire, y passait plus de temps que lui était sans doute en ce sens un peu égoïste, mais à dire vrai, il n'avait jamais réellement réfléchi à la question). Alors il comprenait que Gabrielle ait apprécié ce retour au source, ou simplement le fait de voyager (car il ne faisait aucun doute que la magizoologiste nourrissait aussi une passion certaine pour les voyages en tous genres). Elle ajouta que, une chance pour elle, ils pouvaient profiter des vacances scolaires. Effectivement, c'était l'avantage d'avoir épousé un professeur soumis, donc, aux emplois du temps scolaires. Norbert, de son côté, ne pouvait en dire autant, il était davantage soumis aux saisons des amours des uns, aux périodes de migration des autres, et les vacances n'avaient jamais fait partie de son vocabulaire. Non que ça le dérangeait réellement en soi... mais cela pourrait bien finir par en déranger d'autres, par contre, de cela, il prenait de plus en plus conscience (en même temps, Hyppolite lui en assénait le message avec une discrétion et une réserve ce qu'il y a de plus relatives, si bien qu'il ne pouvait pas réellement passer à côté).

-Le jour où je m'occtroirai des vacances, j'en profiterais plutôt pour ne pas partir de chez moi, en ce qui me concerne,
répondit-il dans un fin sourire tout en se demandant un peu si sa réponse avait sa place dans la moindre conversation, mais il n'avait su comment rebondir autrement sur les propos de Gabrielle. Il n'était vraiment pas doué pour ça. Vraiment pas.

Dans tous les cas, ça ne ferait effectivement pas de mal qu'il parvienne à rester un temps plus long chez lui. Quoi qu'il était tout aussi possible de partir avec toute la famille... mais dans tous les cas, ce n'était pas du tout à l'ordre du jour. Norbert était un passionné, il ne savait pas vraiment s'arrêter, s'il devait avoir autant de temps de vacances que l'époux de Gabrielle, il était quasiment certain qu'il s'impatienterait. Ou bien ça reviendrait au même, parce qu'en vacances ou pas, parce qu'il fallait bien qu'il s'occupe de ses créatures dans tous les cas. Quant à Tina n'était pas forcément de son mieux pour sa part, et surtout pas ces derniers temps, alors qu'elle devait gérer des affaires qui nécessitaient forcément sa présence au ministère.

   

code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 433
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Une vieille connaissance (Norbert)   Jeu 1 Juin - 14:20

Gabrielle & Norbert
Une vieille connaissance.
Gabrielle savait effectivement qu’elle avait de la chance que Raziel puisse avoir de nombreuses vacances. Mais en l’occurrence, son époux devait quand même pendant le reste de l’année, travailler énormément à Poudlard. Cela arrivait bien souvent qu’il ne puisse pas rentrer chez lui, qu’il doive passer des nuits à l’école de magie, mais en même temps ils avaient de la chance à côté quand même. Gabrielle pouvait quand même compter sur son époux, sur sa présence et sur les vacances qu’ils pouvaient prendre donc. Et ces dernières vacances lui avaient vraiment fait du bien, ça avait été agréable pour elle de rentrer en France et de voir sa famille. Elle se sentait quand même bien loin de ses proches, même si elle était avec Raziel. Elle était heureuse – à quelque chose près – avec son époux, mais ce n’était quand même pas évident de vivre loin de ses parents. Et au vu de la situation actuelle, ça ne pouvait que lui faire du bien donc.

Norbert ajouta que le jour où lui prendrait la peine d’avoir des vacances, ce qu’il ne faisait donc pas souvent, il en profiterait pour rester chez lui justement. C’était évident, dans le cadre de son travail, le sorcier devait voyager énormément et il ne passait pas assez de temps chez lui. Cela avait d’ailleurs, apparemment, des répercutions sur son fils. Il était donc évident que Norbert préfèrerait rester chez lui pour des vacances et en même temps, Gabrielle se demandait si son ami était capable de justement prendre des vacances. Au final, elle ne le connaissait pas tant que cela, parce qu’ils s’étaient surtout croisés en France et qu’ils ne s’étaient pas revu depuis bien longtemps. Mais elle se doutait quand même que le sorcier n’était pas du genre capable de ne rien faire, de s’ennuyer chez lui, parce qu’il était un passionné. C’était l’une des choses qui fascinait vraiment Gabrielle d’ailleurs, elle trouvait incroyable qu’il puisse être dévoué à ce point à son travail. De son côté, la jeune femme n’avait pas réellement de passion pour un métier, mais en même temps ce n’était pas vraiment ce qu’on lui demandait.

« Et je suis sûre que tu as bien besoin de vacances. » Répondit-elle donc, en le pensant sincèrement. Après tout, elle venait d’apprendre de la part de Norbert qu’il venait à peine de rentrer de Suède, cela signifiait qu’il rentrait donc à peine de voyage. Et il lui parlait déjà d’un éventuel allé retour vers la France. « Mais tu serais capable de prendre des vacances ? »

Lui demanda-t-elle alors, mi sérieuse et mi amusée. Elle se posait vraiment la question en fait. Norbert ne semblait vraiment pas être le genre de personne capable de pouvoir se poser et ne rien faire. En même temps, Gabrielle ne savait pas que de toute façon, même chez lui et sans aucune raison de travailler, il avait quand même du travail. Parce qu’au final, il ne s’arrêtait jamais, il avait toujours des créatures en charge.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 318
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Une vieille connaissance (Norbert)   Jeu 1 Juin - 19:46



Une vieille connaissance.
G

abrielle ne l'avait pas revu depuis ce qui devait être une bonne éternité, mais tout de même, elle avait su voir juste. En effet, Norbert avait grand besoin de vacances, c'était une chose qu'il ne pouvait pas nier même s'il ne s'en rendait pas forcément compte, et que son entourage cernait manifestement bien mieux que lui. Oui, il ne ménageait jamais ses efforts, et au final, cela faisait qu'il ne se sortait que très rarement la tête du travail. Le temps qu'il ne passait pas à prendre soin de ses créatures, il le passait à les étudier, ou à écrire son prochain ouvrage, ou encore à négocier son contrat avec son éditeur, ou encore à donner des coups de mains aux différents membres du ministère qui se fiaient à juste titre à son expertise quand il était question de créatures fantastiques. Bref, avec tout ça, il prenait à peine le temps de se poser ou de respirer. Ce n'était pas pour le déranger, il ne s'en rendait même pas forcément compte tant il avait pris l'habitude de vivre ainsi, mais tout de même, son organisme allait finir par ne plus suivre s'il ne finissait pas par lever un peu le pied, et puis, au-delà de ça, il se rendait bien compte, même s'il pouvait prétendre le contraire, que sa vie de famille était clairement en train d'en patir. Tina ne semblait jamais lui reprocher quoi que ce soit, mais il se doutait quand même qu'elle apprécierait qu'il soit plus présent, et plus encore qu'il ne lui confie plus la charge de ses animaux quand il ne pouvait pas le faire lui-même. Mais c'était surtout au sujet d'Hyppolite, qu'il avait conscience qu'il était grand temps qu'il réagisse s'il ne voulait pas que les dommages déjà bien présents ne soient plus du tout réparables. Oui, la solution n'était pas si difficile, au fond... mais sa concrétisation, c'était encore autre chose. Gabrielle avait vu juste, et même si elle plaisantait, elle devait sans doute être un peu sérieuse, et elle avait raison de l'être, car en effet, Norbert lui-même ne savait pas trop s'il arriverait bel et bien à prendre des congés.

-Pour être honnête, je n'en suis pas du tout sûr,
avoua-t-il dans un fin sourire. Mais si je ne le fais pas, je crois qu'on va finir par m'y obliger, de toute manière.

Et cette fois, c'était lui qui faisait mine de plaisanter, mais pas tout à fait quand même, parce qu'il se disait que ça pourrait bien finir par arriver, Tina serait parfaitement capable de prendre l'hyppogriffe par les plumes et de le restreindre au repos forcé. Ce qui ne serait pas déplaisant non plus, ceci dit, c'est juste qu'il ne pensait pas que son cerveau soit réellement capable de se déconnecter complètement de son travail.
   

code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une vieille connaissance (Norbert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une vieille pépette à la rue (92)
» La vieille sur son rocher.
» Je vais finir vieille fille si ça continue XD
» [UploadHero] Les Vieux de la vieille [DVDRiP]
» Adieu ma vieille bique
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-