AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Escape from tomorrow (pv Luna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 69
Humeur :
50 / 10050 / 100

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Message#Sujet: Escape from tomorrow (pv Luna)   Dim 2 Oct - 22:11

C'était assez étrange pour Neville de revenir à Pré-au-Lard en tant qu'adulte, de s'y rendre en-dehors des sorties scolaires. Ce n'était pas déplaisant. Il y avait toujours trop de monde dans les rues du village sorcier d'habitude, mais là, il était seul, c'était silencieux et plutôt tranquille. Et comme le jeune homme n'avait pas du tout envie de se mêler au tumulte, c'était une option qui lui convenait bien.

Il jeta un coup d'œil à sa montre. Si elle n'était pas en retard, Luna ne tarderait sans doute pas, mais cela faisait déjà presque une heure que le jeune homme était attablé à l'une des tables des Trois Balais.

Il avait acheté plusieurs journaux le matin même et épluchait à présent les petites annonces dans l'espoir de trouver une offre d'emploi à laquelle postuler. Pas évident, avec le peu qu'il avait à prouver d'expérience et son passé trouble qu'il ne pouvait pas trop expliciter. Harry et Hermione avaient eu de la chance, ils étaient tombés sur les bonnes personnes, mais Neville ne pouvait pas en dire autant, et pour l'instant, il ne savait vraiment pas ce qu'il allait faire. Il avait entouré deux ou trois annonces, tout en sirotant sa bièraubeurre, mais il n'était pas convaincu.

Le premier poste, c'était un poste de vendeur, et Neville n'était pas forcément sûr d'être qualifié, il n'était pas du genre à vendre ou convaincre les gens, même si sa timidité s'était effacée au profit de plus d'assurance, avec le temps. Il ne savait pas de quoi il était le genre, en fait, à bien y réfléchir. Il enviait sacrément Harry, quelque part. Lui aussi aurait aimé suivre une formation d'Auror, même si ça aurait été pour tout arrêter au bout d'un an. Il se serait senti plus utile, moins imposant, il aurait eu le sentiment de contribuer à quelque chose.

Le deuxième poste était un poste d'assistant-botaniste dans une serre. Déjà, c'était beaucoup plus dans ses cordes, mais là pareil, il n'avait que ses résultats aux BUSE pour bagage. Ça faisait quand même peu pour faire concurrence aux autres personnes qui postuleraient peut-être. Bon, il verrait bien.

Neville leva les yeux du journal pile au moment où Luna traversa la porte du café. Il lui fit un signe pour qu'elle le repère.

Il avait proposé de la voir. Il n'en avait pas parlé aux autres. Trop de tension encore avec Harry et Hermione, Ginny était toujours aux abonnées absentes, et Ron... même s'il l'avait mauvaise, Neville n'aurait pas voulu qu'il apprenne son initiative aux deux leaders. Il avait envie de pouvoir avoir une conversation à bâtons rompus. Luna, elle, était dans la même position que lui, elle n'avait rien vu, rien entendu, elle était plus "neutre" par rapport à Harry et Hermione. Alors il avait envie de la revoir.

C'était dingue à penser, mais en fait, "Loufoca" lui avait manqué. À présent qu'elle était revenue à Poudlard, il réalisait combien sa folie douce apportait une légèreté bienvenue au groupe.

"Salut Luna, ça me fait plaisir de te voir."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3873
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Escape from tomorrow (pv Luna)   Lun 3 Oct - 17:52


Escape from tomorrow
L

una n'avait pas eu le moindre mal à quitter l'école de magie sans être découverte. Si elle se doutait que certains regards étaient focalisés dans sa direction, elle n'avait malgré tout pas de réelle difficulté à trouver quelques instants de solitude où l'attention se détournait d'elle. Elle ne pouvait pas se le permettre trop fréquemment, bien sûr, ne serait-ce que parce qu'elle-même avait pour mission d'avoir à l'œil certains élèves (enfin, Rhian et Louisa, quoi, en gros), mais cette fois, elle considérait que le jeu en valait la chandelle. Neville lui avait envoyé un courrier pour lui proposer de la voir à Pré-au-Lard. La missive n'était signée que de lui, mais la bleue et bronze avait supposé que le message venait de tous les voyageurs. Elle n'était pas à même de comprendre que la situation hors Poudlard était loin de s'être encore améliorée et que les tensions entre voyageurs demeuraient une réalité difficilement altérable. Elle pensait que le temps guérissait tout, même si l'absence de Ginny n'était simple à vivre pour personne, y compris pour celle qui se considérait être sa meilleure amie, et qui s'inquiétait tout de même de plus en plus de n'avoir aucune nouvelle.

Empruntant l'un des passages secrets de l'école, qu'elle était peut-être bien l'une des rares à connaître à cette époque, elle quitta donc l'école de magie de son habituel pas traînant et guilleret. Ça n'allait vraiment pas lui faire de mal de changer un peu d'air. Elle avait hâte de revoir les autres. Si elle aimait Poudlard, l'ambiance lui semblait plus oppressante en ces lieux depuis qu'elle s'y trouvait seule sans les autres voyageurs. Ils n'étaient pas toujours avec elle à l'époque non plus, c'est vrai, mais il était rassurant de se dire qu'ils n'étaient jamais très loin. Elle ne pouvait plus s'abriter dans cette pensée réconfortante à présent, et elle se demandait si elle ne perdait pas un peu pied parfois, comme quand elle se demandait si, à elle seule, elle pourrait vraiment empêcher que quoi que ce soit arrive aux ancêtres de Harry. La réponse, au fond, était plus qu'évidente : non, bien sûr que non... mais l'école était sous la gouverne de Dumbledore, à présent. C'était une pensée tout de même assez encourageante, il faut bien le dire. Quand elle arriva enfin à Pré-au-lard et pénétra dans les Trois Balais, elle fut étonnée de ne trouver que Neville.

-C'est gentil,
répondit Luna avec sa douceur habituelle quand son interlocuteur affirma qu'il était content de la voir. Ce pouvait sembler ne pas être la réponse la plus appropriée, mais pour Luna, il n'y avait pas plus beau compliment que de savoir sa présence appréciée. C'était suffisamment rare pour être entendu à sa juste valeur. Je suis contente de te voir aussi. Luna regarda autour d'elle tout en prenant place face à l'ancien rouge et or, comme si elle s'attendait à voir Harry et les autres surgir de sous une table. Les autres ne sont pas là ?



code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 69
Humeur :
50 / 10050 / 100

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Message#Sujet: Re: Escape from tomorrow (pv Luna)   Mer 12 Oct - 11:57

-C'est gentil. Je suis contente de te voir aussi.

Neville esquissa un léger sourire, assez proche de l'embarras (un sentiment que la bleue et bronze savait assez facilement lui inspirer, il faut bien l'admettre) à sa réponse. C'est vrai que sa remarque était gentille, mais il ne l'avait pas faite pour l'être, il lui avait juste dit les choses comme il les pensait.

C'était toujours assez déroutant de voir comment Luna prenait la moindre marque de sympathie comme un cadeau incroyable. Parce qu'elle n'en avait pas reçu beaucoup, sans doute. Neville n'avait jamais été très populaire non plus, mais il n'avait quand même pas la même conception des choses.

Inutile d'en tenir rigueur à Luna pour autant, selon lui. S'il n'était pas toujours très à l'aise avec elle, surtout dans les moments où elle se laissait aller à ses histoires de nargoles ou il ne savait trop quoi, il avait appris à apprécier sa bizarrerie. Par moments, c'était encore un peu étrange, mais il était heureux de l'avoir pour amie. Encore plus maintenant, d'ailleurs, en fait... il se sentait un peu seul, avec toutes ces histoires, et trahi de toutes parts, même par Ginny, en fait. Elle n'avait pas le droit de partir comme ça. Il le comprenait, hein... mais il n'approuvait pas.

C'était difficile de savoir encore sur qui on pouvait bien compter et ceux qu'il fallait éviter ou en tout cas en qui il valait mieux, question de sécurité, ne pas trop croire.


- Les autres ne sont pas là ?


C'est vrai qu'il ne l'avait pas prévenue à ce sujet, il était assez normal qu'elle soit surprise. D'ordinaire, quoi que les voyageurs fassent, ils le faisaient ensemble (si on exceptait Harry et Hermione, visiblement), les voyageurs avaient pris cette habitude. Qui n'était normalement pas mauvaise, d'ailleurs, parce que la dynamique de leur groupe était une chose importante. Seulement, ils étaient en train de la perdre. Foncièrement.

Les autres n'étaient pas là parce que Neville n'avait pas voulu qu'ils le soient. Il assumait ce choix. Il n'avait pas forcément envie que certains membres du groupe s'immiscent dans leur conversation. Même s'il participait sans doute de leur isolement en faisant une chose pareille. Ce n'était pas encore l'heure des réconciliations, ça ne voulait pas dire qu'elles ne viendraient pas plus tard. C'était comme ça que l'ancien rouge et or voyait les choses en tout cas.

"Je ne leur ai pas proposé de venir."
lui répondit-il avec sincérité, avant de se sentir obligé de s'en justifier. "C'est encore tendu avec Harry et Hermione, et j'arrive pas à savoir ce que Ron pense de tout ça." Il marqua une légère pause ponctuée d'une inspiration avant de reprendre : "Et on n'a toujours pas de nouvelles de Ginny."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3873
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Escape from tomorrow (pv Luna)   Mer 12 Oct - 18:09


Escape from tomorrow
L

una n'afficha sur son visage qu'une surprise modérée quand son interlocuteur lui apprit ne pas avoir averti le reste du groupe qu'ils se voyaient. À vrai dire, en le voyant seul à sa table, elle s'en était quelque peu doutée, au final, même si elle avait préféré poser la question malgré tout. Elle en avait malheureusement conscience (et ça ne lui plaisait pas vraiment), dans les temps qui viendraient, il serait difficile, voire impossible, de réunir le groupe des voyageurs temporels au grand complet (preuve en était que la réunion des résistants n'avait pas constitué pour Ginny un motif suffisant pour pointer à nouveau le bout de son nez. À partir de là, il ne fallait pas espérer un pardon rapide de sa part), elle acceptait cet état de fait même si elle ne l'appréciait guère. Elle songeait, pour son réconfort, que quoi qu'il en soit, ils finiraient par dépasser cette situation à un moment ou à un autre. Il le faudrait bien, dans tous les cas. Ça ne pouvait pas durer éternellement. Aucun d'eux ne pouvait ignorer la nature et l'importance des enjeux de toute cette histoire.

Donc, Neville n'avait pas prévenu les autres. Neville n'avait pas à s'en justifier, Luna comprenait très bien, mais il le fit malgré tout. La situation restait tendue entre Harry, Hermione et les autres. Elle n'était pas vraiment surprise de l'apprendre vu les circonstances. Elle avait beau ne plus observer la situation de l'intérieur depuis qu'elle était de retour à Poudlard, elle n'avait pas grande difficulté à imaginer l'ambiance austère et lourde qui devait peser sur le manoir Alliane. Les choses finiraient par aller mieux. Cela finissait toujours par être le cas. Mais ce n'était pas pour maintenant encore. Quant à Ginny, il n'avait toujours pas de nouvelles d'elle. Sans surprises. Luna n'était pas étonnée de cela, puisqu'elle-même n'en avait pas la moindre. C'était un fait, c'était comme ça, elle reviendrait quand elle reviendrait (en espérant qu'il ne lui soit rien arrivé), en attendant, ils ne pouvaient qu'attendre.

-Je sais
, répondit-elle alors doucement, ce qui était une réponse à chacune des affirmations faites par son interlocuteur. Ils regrettent vraiment ce qu'ils ont fait, tu sais, répondit-elle, se faisant un instant l'avocat du diable. Avec un peu de temps, tout rentrera dans l'ordre. Ce n'était pas l'expression d'un espoir, c'était à ses yeux la pure et simple vérité, un fait comme un autre. Elle ne cherchait pas à convaincre Neville, elle ne le pensait pas juste et nécessaire, il verrait bien en temps voulu. Elle préféra par conséquent se concentrer sur autre chose. Le journal que le jeune homme avait sous les yeux, par exemple. Tu cherches du travail.

Ce n'était pas une question, c'était un constat. La page était ouverte sur les offres d'emploi.


code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 69
Humeur :
50 / 10050 / 100

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Message#Sujet: Re: Escape from tomorrow (pv Luna)   Lun 31 Oct - 13:23

-Je sais.

Neville ne savait pas exactement ce à quoi ce "Je sais" répondait exactement. Il aurait plus facilement avancé des hypothèses avec un autre interlocuteur face à lui, mais il était face à Luna, et en compagnie de Luna, il avait appris à ne présumer de rien. L'expérience lui avait appris que ça valait mieux. Et effectivement, ça valait bel et bien mieux.

Il décidait tout de même de se hasarder à penser que cette affirmation répondait à tout à la fois. Parce que, après tout, il n'y avait pas de raisons pour qu'elle ne sache pas déjà tout ce qu'il pouvait bien avoir à lui rapporter. Elle avait beau être dans la Lune la plupart du temps, elle avait quand même bien conscience de ce qui se passait. En tout cas, Neville lui attribuait cette intelligence, il était même prêt à croire qu'elle était celle qui avait la meilleure vue d'ensemble sur la situation. Parce qu'elle était la moins influencée par des considérations personnelles. Même si on était jamais à l'abri complètement non plus.

Luna savait que la situation était tendue, et si Ginny avait voulu donner des nouvelles, Luna aurait sûrement été la plus rapidement au courant, car elle devait être celle à laquelle Ginny en voulait le moins. Il s'était donc bien justifié par besoin. Mais ce n'était pas vraiment nécessaire en soi.


-Ils regrettent vraiment ce qu'ils ont fait, tu sais.

Neville poussa un profond soupir pour toute réponse. Oui, il savait qu'ils regrettaient, et il y avait de quoi. Neville pensait quand même connaître suffisamment Harry et Hermione pour savoir qu'ils étaient l'un comme l'autre tout sauf insensibles. Mais ils avaient quand même créé cette situation. Encore heureux, qu'ils regrettent ! Leur rejet, leur mépris, leur agacement, le départ de Ginny... Tout ça, ils l'avaient amplement mérité.

Il voulut articuler sa réponse, mais Luna reprit la parole avant qu'il en ait le temps, il la laissa donc parler avant de reprendre la parole à son tour, sans savoir si une nouvelle réponse de sa part ne serait pas accueilli par un nouveau "Je sais". Car elle avait toutes les raisons de savoir une fois encore.

-Tu cherches du travail.


Neville hocha la tête, reportant son attention sur l'exemplaire de la Gazette qu'il aurait presque oublié après l'intervention de son amie. Ce n'était pas vraiment une question qu'elle lui avait posé. C'était une affirmation, parce qu'elle avait vu. Mais il y répondit tout de même comme à une question.


"Ouais... Enfin j'essaye, c'est pas évident."
expliqua-t-il alors.

Il était en train de se rendre compte que c'était la première fois qu'il parlait de cette toute simple affirmation. Il ne parlait plus de rien avec personne, ces derniers temps. C'était sûrement pour ça, aussi, qu'il avait tenu à voir Luna.

"Et je sais qu'ils regrettent, encore heureux, qu'ils regrettent. Mais j'ai pas envie de les excuser trop facilement."


Pour lui, ce serait comme minimiser leurs actes.


"Ça se passe comment, pour toi, à Poudlard ?"


Il cherchait à évacuer le sujet, effectivement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3873
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Escape from tomorrow (pv Luna)   Lun 31 Oct - 23:03


Escape from tomorrow
L

una n'était malheureusement pas surprise d'apprendre que son interlocuteur avait du mal à trouver du travail. Il faut dire que toutes les conditions n'étaient pas vraiment réunies pour lui faciliter la tâche : fausse identité, voyage temporel, jeune âge... ce n'étaient pas forcément les meilleurs arguments pour parvenir à un résultat. Hermione et Harry avaient eu de la chance, de trouver tout de suite chaussure à leur pied, mais ce n'était pas aussi simple pour tout le monde, évidemment, et c'était normal, en réalité, ces choses là prenaient du temps pour tout le monde, même pour les personnes qui n'avaient pour leur part rien à cacher. Mais du temps, ils n'en avaient justement pas. Si tout se déroulait réellement selon leurs plans (mais ils étaient dorénavant en droit d'en douter), ils n'avaient qu'une année devant eux, et en même temps un besoin de trésorerie malgré tout. Bref, la situation n'était pas simple, et Neville en faisait visiblement et malheureusement les frais. Elle ne fit aucun commentaire à ce sujet. Elle ne pourrait que l'encourager, rien d'autre, mais elle gardait ces encouragements pour plus tard, car le jeune homme en était revenu au sujet sensible.

Neville savait que Harry et Hermione regrettaient. Luna s'en doutait, mais elle avait supposé nécessaire de le répéter malgré tout, parce qu'elle avait à cœur de voir ses amis se réconcilier, tout simplement. Malheureusement, elle savait que tout ne se ferait pas si facilement. Si Luna avait choisi de pardonner, elle savait que le reste du groupe était loin d'être aussi conciliant, loin s'en faut, et c'était normal, au fond. Elle comprenait, mais elle pensait quand même qu'il n'était pas tant de se diviser, plutôt de s'unir. Mais ce semblait quand même être très mal parti. D'autant plus mal parti que Ginny était encore absente, personne ne savait où elle avait disparu. Neville finirait par pardonner, c'était tout ce qui comptait. De toute façon, Luna n'avait pas la légitimité, pour sa part, de forcer les choses à s'accélérer. Neville prit le parti de changer de sujet, quoi qu'il en soit. Il lui demanda comment les choses se passaient à Poudlard.

-C'est...
Luna hésita, cherchant le mot adéquat, mais elle n'était pas sûr qu'il existe vraiment un adjectif précis pour ce qu'elle éprouvait au cours de cette nouvelle année à Poudlard, sans eux tous. Un peu vide, ajouta-t-elle alors de son ton à la fois doux et léger. Vous me manquez, avoua-t-elle alors ensuite sans le moindre complexe. Parce que c'était vrai, tout simplement.


code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 69
Humeur :
50 / 10050 / 100

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Message#Sujet: Re: Escape from tomorrow (pv Luna)   Mer 16 Nov - 11:30



-C'est...
Luna mit un certain temps avant de trouver le mot adéquat pour compléter sa phrase, comme si elle cherchait le mot juste, et il n'en fallut pas davantage à l'ancien rouge et or pour s'inquiéter de l'adjectif qui allait bien pouvoir suivre. Bien sûr, c'était Luna, alors son observation allait peut-être être loufoque et inappropriée, mais il avait appris à prendre ses propos sérieux. Il avait fini par comprendre qu'elle méritait plus d'attention que ce que les apparences pouvaient laisser paraître. Alors c'était ce qu'il faisait.

Et il attendait, avec l'envie de compléter sa phrase, comme pour limiter la casse si elle devait dire quelque chose de trop difficile à entendre. Finalement, l'adjectif fut prononcé. Et même si elle utilisa les termes "un peu", le jeune homme ne se sentit pas totalement rassuré par cette remarque.

-Un peu vide...


D'un autre côté, il ne pouvait que comprendre ce qu'elle voulait dire. Poudlard n'était en soi pas l'endroit le plus vide du monde. Ça grouillait de vie et de jeunesse, c'est le moins que l'on puisse dire, mais comme on dit, un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Et là, il y avait cinq personnes qui lui manquaient.

Neville ne pouvait s'empêcher de se sentir coupable en l'entendant parler... même s'il n'y pouvait pas grand chose. Il avait un peu l'impression d'avoir abandonné Luna, même si c'était elle qui avait décidé de rester, et que c'était pour la bonne cause, et que lui-même ne pouvait évidemment pas rester à Poudlard.

Il adressa à sa camarade un sourire compatissant, qui en gros voulait dire qu'il comprenait. Et c'était le cas, même s'il ne pouvait pas faire grand chose pour aider la jeune femme. Au final, il fallait qu'elle se dise ce qu'ils se disaient tous : plus qu'un an à tirer. Mais au fond de lui, Neville était convaincu que les choses dureraient encore plus longtemps, et même si personne n'en parlait directement, il était quasiment sûr de ne pas être le seul à le penser.

-Vous me manquez.

Neville afficha un sourire douloureux. Il n'aurait pas imaginé ça il n'y a pas si longtemps que ça, mais elle lui manquait aussi, surtout en ce moment. Sa présence leur ferait du bien à tous ces derniers temps.

"Tu nous manques, toi aussi"
, répondit-il tout simplement. "Ce serait plus simple, au manoir, en ce moment, si t'étais là..." Il marqua une légère pause. "Ça fait... vide, là-bas aussi."

Ça manquait vraiment de vie, oui. Personne ne parlait à personne (à part Harry et Hermione, globalement, ce qui n'aidait pas les choses du tout), les rancoeurs étaient nombreuses mais tues, et c'était ce qui rendait l'atmosphère si difficile et pesante.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3873
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Escape from tomorrow (pv Luna)   Mer 16 Nov - 19:37


Escape from tomorrow
L

una afficha un sourire à la fois triste et heureux en entendant son interlocuteur affirmer qu'elle leur manquait. Elle n'attendait aucun retour de la part de son interlocuteur, mais ces propos lui faisaient plaisir malgré tout. D'autant qu'elle devinait au ton qu'employait Neville qu'il était parfaitement sincère. Alors, oui, elle se sentait heureuse, car si elle pouvait leur manquer, c'était qu'ils tenaient à elle... et triste en même temps, parce qu'elle ne voulait éveiller en eux rien qui soit négatif. C'était une impression étrange, de tenir à quelqu'un et de savoir que quelqu'un tient à soi. D'avoir des amis, tout simplement. C'était sa joie dans son malheur. Ce voyage temporel lui avait permis de découvrir l'amitié, et plus encore son véritable sens. Elle aimait quelque part leur manquer, mais elle ne le voulait pas non plus. Elle se trouvait dans une position ambivalente. Elle n'était pas forcément au clair avec ses pensées, mais quoi qu'il en soit, elle ressentait que cette conversation lui faisait du bien. Et elle avait dans l'intuition qu'elle ferait du bien à Neville également. Même si elle ne le trouvait pas juste dans tout ce qu'elle faisait.

Elle ne pensait pas forcément, dans son cas, que tout serait plus simple au manoir si elle était présente, bien loin de là. Elle passerait sans doute son temps à jouer les intermédiaires entre Harry et Hermione et Ron et Neville. Et on lui reprocherait sans doute de pardonner bien trop facilement à leurs deux amis. Mais elle restait convaincue que la division n'apporterait rien, et qu'il fallait toujours pardonner. Toujours. Alors non, sa présence au manoir ne changerait rien, mais elle appréciait tout de même que le jeune homme voit les choses ainsi.

-C'est gentil,
répondit-elle sans perdre son sourire avec son habituel ton cristallin, penchant doucement la tête de côté.

Et elle était parfaitement sincère (en même temps, elle l'était toujours tant qu'on lui permettait de l'être). Elle appréciait son attitude, même si dans l'idéal, il vaudrait sans doute mieux que tout se passe suffisamment bien pour qu'elle se laisse finalement oublier.

-Le vide sera comblé,
affirma-t-elle en douceur. Il faut que vous vous réconciliez.

Il faut... Il n'était pourtant pas dans la nature de Luna de donner des ordres ou des directives, mais là, elle pensait tout simplement que la réconciliation serait la clé, la clé de tout. L'unité était plus importante que jamais, plus encore à l'heure où l'ennemi devait réellement espérer les voir se diviser tous autant qu'ils étaient.


code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 69
Humeur :
50 / 10050 / 100

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Message#Sujet: Re: Escape from tomorrow (pv Luna)   Mar 29 Nov - 11:35


-C'est gentil.

Non, pas le moins du monde. Enfin, ça l'était, mais ce n'était en rien de la gentillesse gratuite, tout au contraire. Il pouvait arriver à Neville d'affirmer des choses qu'il ne pensait pas, non parce qu'il était un menteur compulsif mais par égard envers la personne à qui il mentait, mais il n'avait pas besoin d'user de ce genre de détours, présentement.

Neville pensait bel et bien ce qu'il disait à Luna, et il ne s'agissait pas du tout d'être gentil juste pour lui faire plaisir, il pensait réellement ce qu'il disait. Ce pouvait sembler très étrange quand on connaissait Luna et son caractère à côté de la plaque (plus qu'à côté de la plaque), mais il se demandait si ce n'était pas elle qui cimentait leur groupe plus que n'importe qui d'autre.

On attribuait aisément ce rôle à Harry et Hermione, parce qu'ils s'étaient toujours imposés comme les leaders, les décisionnaires, ce qui ne reculent devant rien et qui choisissent ce qui est le mieux pour le groupe (sans les consulter, donc)... mais leur tendance sérieuse à faire bande à part n'aidait pas le bon fonctionnement du groupe.

Restaient lui, Ginny, Ron et Luna. Ginny qui n'en avait toujours fait qu'à sa tête, Ron qui était de parti pris, et Neville qui se sentait trop blessé pour savoir prendre les bonnes décisions. Dans tout ça, et là encore, ça pouvait sembler vraiment absurde dit comme ça mais il le pensait, c'était la bleue et bronze qui, du groupe, avait le plus la tête sur les épaules. La preuve, c'était encore elle, maintenant, qui cherchait à rassembler les voyageurs alors que leur bande se délitait.

Est-ce qu'elle parviendrait à ses fins ? Honnêtement, Neville n'en savait rien. Il y avait encore trop de rancœur et de déception en lui. Il ne pouvait pas juste faire abstraction et prétendre qu'il vivait bien tout ça.


-Le vide sera comblé. Il faut que vous vous réconciliez.


Il faut. C'était drôle de l'entendre prononcer ces mots, ce n'était généralement pas elle qui donnait des directives aussi tranchées. N'empêche qu'il était impossible de lui donner tort quand on réfléchissait posément à la situation.

L'enjeu n'était pas seulement leur amitié, c'était tout ce contre quoi ils essayaient de lutter. Dans leur lutte contre Jedusor, ils se devaient d'être unis. Mais c'était loin d'être si simple que ça. L'ancien rouge et or avait vraiment du mal à pardonner en tout cas.

"C'est pas si facile"
, répliqua-t-il d'un ton peut-être un rien immature, car passer l'éponge pouvait être simple en fait s'il y mettait du sien. "J'arrive plus à leur faire confiance."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3873
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Escape from tomorrow (pv Luna)   Jeu 1 Déc - 21:29


Escape from tomorrow
N

eville argua que se réconcilier avec Harry et Hermione n'allait pas être si simple, Luna ne pouvait pas le contredire sur ce point, elle savait très bien que ce qu'elle espérait de lui était loin d'être évident. Même pour elle, contrairement à ce que l'on pourrait croire, ça n'avait pas été si simple que cela. Elle avait rapidement pardonné, mais la confiance, elle, n'était pas encore totale. Elle savait qu'il était dans l'intérêt de tous de prendre du recul sur la situation et de tourner la page, mais cette situation avait tout de même mis en lumière un réel problème, de ceux qu'il n'était pas possible de totalement ignorer, bien au contraire. À savoir qu'un réel clivage existait entre le duo de tête et les autres, et que même Ginny et Ron n'étaient pas épargné par cette évidence alors qu'ils sortaient respectivement avec l'un et l'autre. C'était comme ça, c'était un fait. Un fait avéré, même, sur lequel ils allaient sans doute travailler, mais qui ne suffiraient peut-être pas. Certaines choses étaient profondément ancrées et étaient pour ainsi dire inaltérables. Donnaient le sentiment de l'être en tout cas. Mais même si ce n'était pas simple, ce restait une épreuve importante et primordial, et pas seulement pour leur amitié, pour eux tous. Oui, Luna comprenait parfaitement qu'il puisse ne plus se sentir capable de lui faire confiance, mais la confiance et le pardon restaient deux choses différentes et l'un pourrait forcément découler de l'autre... Ou du moins, la bleue et bronze choisissait d'y croire, ce qui n'était pas forcément une valeur sûre, mais ça...

-C'est normal
, reconnut doucement Luna d'un ton pour le moins compréhensif, afin de laisser entendre par la même à Neville que même si elle avait réagi différemment à la situation, elle l'avait ressenti de la même manière. Du groupe, elle était sans doute la plus proche de son ressenti à lui, en tout cas, tout comme Ginny s'identifierait sans doute plus à son frère... Du moins, si elle n'était pas aux abonnés absents, ce qui était le cas pour le moment. Moi non plus... enfin, pas vraiment, ajouta-t-elle avec douceur. Mais c'est pas juste une question de confiance.

Et pas seulement parce qu'ils devaient chercher à s'en sortir et qu'il était important qu'ils fassent des efforts tous autant qu'ils étaient, mais parce qu'elle voulait croire en leur amitié avec d'autant plus de force que l'amitié ne faisait pas partie des habitudes de Luna jusqu'à il y a peu.

-C'est rare d'avoir de vrais amis... J'ai pas envie qu'on perde ça
, ajouta-t-elle dans toute sa franchise reconnue pour être désarmante.

Et c'était on ne peut plus vrai.



code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 69
Humeur :
50 / 10050 / 100

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Message#Sujet: Re: Escape from tomorrow (pv Luna)   Lun 12 Déc - 11:47


-C'est normal. Moi non plus...


Au fond, ça rassurait Neville que d'entendre que Luna non plus ne faisait plus totalement confiance en Harry et Hermione, il se sentait moins seul.

Bon, il était assez évident que Ginny pensait la même chose qu'eux, mais vu l'état actuel des choses, ce n'était pas vraiment comme si ils avaient eu l'occasion d'en parler de vive voix, et c'était une chose dont Neville n'était pas parvenu à discuter avec Ron non plus, peut-être parce qu'il l'associait trop au duo Harry-Hermione.

Les trois amis avaient toujours formé un groupe quasi inséparable, en même temps, alors Neville, même s'il devinait que Ron n'était pas franchement heureux de la situation, se voyait mal parler librement de tout ça avec lui.

Avec Luna, c'était différent, et il ne cessait de se surprendre lui-même quant au fait qu'il arrivait vraiment sans difficulté à nouer le dialogue avec elle, ce qu'il aurait cru impossible à une époque. Elle devenait finalement la voyageuse dont il se sentait le plus proche, même si ses fantaisies et ses lubies étranges continuaient de l'intriguer et de le surprendre (pour ne pas dire que ça le mettait assez mal à l'aise, parfois).


-Mais c'est pas juste une question de confiance.


Là, par exemple, Neville ne voyait pas exactement où son amie voulait en venir. Pour lui, c'était bel et bien une question de confiance, si. Complètement même, et il déterminait très mal en quoi d'autres arguments pouvaient contrebalancer ce sentiment si irrémédiablement perdu (car quoi qu'ils fassent, leurs deux leaders avaient réellement perdu son estime autant que sa confiance, c'était une chose qu'il devait avouer).

Mais il oubliait un autre critère, qui était sans doute plus important encore, et que Luna lui rappela suffisamment brillamment pour que cela ait l'effet sur lui d'une piqûre de rappel.


-C'est rare d'avoir de vrais amis... J'ai pas envie qu'on perde ça.


L'amitié... Considérait-il encore Harry et Hermione comme ses amis ? Pour tout dire oui, même s'il ne le leur montrait pas dernièrement. L'amitié n'était pas un sentiment qui s'étiole si vite, et il était même nécessaire dans leur condition. Pour Luna, ce semblait même d'une importance primordiale, et Neville devinait très bien pourquoi. Elle avait été très isolée avant que ne naisse l'Armée de Dumbledore, puis ce voyage temporel qui avait tout bouleversé.

"Tu ne vas rien perdre du tout, Luna"
, répondit-il d'un ton un peu gauche, mais qui se voulait rassurant. "Ça va juste prendre... du temps, je crois." Le temps, c'était toujours la même chose, le même souci, au fond, tout était toujours une question de temps. Neville n'avait pas compris combien il était précieux avant toute cette histoire. "Même si on en a pas beaucoup."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3873
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Escape from tomorrow (pv Luna)   Lun 12 Déc - 21:40


Escape from tomorrow
L

una afficha un sourire attendri quand son interlocuteur affirma qu'elle ne perdrait rien du tout, donc qu'elle ne perdrait pas le moins l'amitié des autres voyageurs, qui lui était devenue si précieuse. Elle avait envie de le croire, parce que cela comptait effectivement beaucoup pour elle, mais elle ne pouvait pas en avoir la certitude pour autant. Cette conversation lui laissait comprendre que l'amitié de Neville pour elle était réellement sincère, et ça la touchait beaucoup, mais il n'y avait pas que lui... Elle ne pouvait s'empêcher de se dire que la distance de Harry et Hermione vis-à-vis d'elle et des autres n'était pas témoignage d'une amitié profonde, Ron avait toujours mis de la distance entre eux, parce qu'il la trouvait folle (allez savoir pourquoi), quant à Ginny, elle avait beau considérer la jeune femme comme sa meilleure amie, le fait qu'elle ait disparu sans lui laisser le moindre mot, qu'elle ne lui donne pas de nouvelles alors qu'elle n'était en rien responsable de sa fugue, lui faisait largement douter de cette réalité. Luna voulait croire que tout n'était pas perdu. Elle était vraiment optimiste, et elle aimait à penser que la situation pourrait réellement s'améliorer, que cette amitié pouvait trouver des preuves de sa réalité. Mais pour cela, il fallait qu'elle ne soit pas seule à y croire, et elle avait envie de penser que son interlocuteur avait trouvé en elle un peu du positivisme qu'il venait à lui manquer. Elle garda ce sourire à ses lèvres quand il affirma que cela allait demander du temps. À ce sujet, elle n'allait pas le contredire. Pour renouer ce qui avait été défait, il allait falloir faire preuve de douceur et de patience. Mais bien entendu, et ils le savaient tous les deux, le temps n'étaient pas une chose dont ils disposaient à l'envi. Si les choses se déroulaient réellement comme ils le voulaient (ce qui n'était pas certain), ils avaient moins d'un an devant eux, vraiment.

-Qui attend le temps perd son temps
, récita Luna de sa voix cristalline, le fait est qu'elle pensait la maxime réellement appropriée à leur situation. Ils devaient rattraper la course du temps, se résoudre eux-mêmes pour résoudre tout le reste, sans quoi, il était sûr et certain qu'ils n'arrivaient à rien. On devrait se parler, vraiment tous ensemble, tous les six...

Pour elle, c'était en effet une étape indispensable, pour qu'ils puissent remettre carte sur table, pour s'en sortir tous autant qu'ils étaient, car aucun d'eux, aucun, n'appréhendait la situation de façon détachée. Ils souffraient tous de cette situation. Mais bien sûr, pour se retrouver tous les six, encore fallait-il qu'ils soient tous les six. Et pour le moment, Ginny était toujours aux abonnées absentes. Et ce n'était pas comme s'il suffisait de vouloir son retour pour qu'elle revienne. Sinon, elle serait déjà là.



code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 69
Humeur :
50 / 10050 / 100

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Message#Sujet: Re: Escape from tomorrow (pv Luna)   Mer 11 Jan - 13:51


-Qui attend le temps perd son temps.

Neville ne sut pas quoi répondre à ça. À la place, il décida de hausser les épaules. Luna avait pour habitude d'user de phrases énigmatiques, c'était assez habituel, et à force, Neville avait appris à la déchiffrer un peu, mais là, il avait un peu de mal.

Pourtant, il voulait s'efforcer de la comprendre. Il avait bien compris, à force de la côtoyer, qu'elle n'était pas folle, contrairement à ce qu'il avait pensé en la rencontrant. Luna Lovegood n'était pas folle... Le fait qu'elle agisse et raisonne hors de la norme ne faisait pas d'elle une folle furieuse. Sa folie s'approchait davantage de ce qu'on pourrait qualifier de sagesse, une réelle sagesse.

Mais là, il ne savait pas vraiment quel sens il allait devoir donner à ces mots. Qui attendait le temps perdait son temps. C'était peut-être une manière de dire qu'ils n'avaient pas de temps à perdre, même s'ils avaient grapillé quelques mois grâce ou à cause de Harry et Hermione. Il allait falloir qu'ils apprennent à ne pas se laisser dépasser par les circonstances. À dépasser les circonstances, en fait.

Mais peut-être qu'il interprétait ce qu'elle disait complètement de travers. Il apprenait à la décoder et à la comprendre avec le temps, mais il avait encore des efforts à faire à ce sujet. Enfin... Ce qu'elle allait dire ensuite prenait beaucoup plus de sens.


-On devrait se parler, vraiment tous ensemble, tous les six...


Elle avait raison... Ils pouvaient se parler, chacun de leurs côtés, mais s'ils ne mettaient pas les choses à plat en étant tous ensemble, ça ne mènerait absolument à rien. Ils devaient faire progresser les choses.

Il fallait qu'ils déverrouillent le dialogue, mais ça n'allait pas être bien simple, en fait, parce que chacun devrait mettre son égo de côté, et celui de Neville avait été battu froid, si bien qu'il avait grand peine à envisager cette option.

Pourtant, il devait l'avouer, la jeune femme avait raison, et c'était celle qui se montrait la plus raisonnable de tous, dans tout ça. Presque trop raisonnable, en fait, pour les circonstances. C'était peut-être elle qu'ils devraient prendre pour leader, celle à qui se fier et tout le reste... Mais pour avoir un leader, il fallait encore qu'ils aient un groupe, et ça... ce n'était pas forcément clair à l'heure actuelle.

"Tous les six, hein ?"


Il ne clarifia pas son propos mais le ton qu'il employa laissait bien entendre que ce n'était pas vraiment réalisable, parce que Ginny était absente et qu'ils le savaient tous les deux. Autant dire que c'était compromis.


"T'as sûrement raison"
, avoua-t-il tout de même ensuite, quand même un peu à contrecoeur. "Ça ne nous ferait pas de mal, en tout cas..." Il esquissa un léger sourire. "Tu sais, tu ferais un bon chef de groupe, en fait."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3873
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Escape from tomorrow (pv Luna)   Mer 11 Jan - 18:50


Escape from tomorrow
L

una se contenta de hocher la tête, un sourire sincère aux lèvres, quand Neville répéta "tous les six". Oui, c'était ce qu'elle pensait. Ils devaient retrouver une certaine harmonie, une certaine cohésion au sein du groupe s'ils ne voulaient pas se perdre en route, s'ils voulaient encore parvenir à se retrouver. Pour parvenir à réussir ce qu'ils entreprenaient, et parce que leur amitié était plus importante que ce qu'ils voulaient bien admettre, il fallait vraiment qu'ils se retrouvent tous ensemble et qu'ils mettent les choses à plat, qu'ils fassent table-rase de toute cette histoire pour pouvoir se focaliser sur leurs objectifs, tous ensemble, unis et non divisés. L'idée était simple. Aux yeux de la bleue et bronze, elle était évidente. Mais rien n'était jamais si simple, c'était bien cela, le problème. Les difficultés n'avaient de cesse que de les attendre au tournant. Et en l'occurrence, la plus grande difficulté était de savoir où avait bien pu passer Ginny, exactement... Et cette question ne trouvait malheureusement pas la moindre réponse. Aucune réponse qui soit véritablement convaincante ou satisfaisante, du moins. Il fallait que Ginny revienne, mais pour cela, la seule solution était peut-être d'attendre qu'elle veuille bien pardonner, puisqu'ils ne parvenaient ni à la joindre, ni à la voir. Ils n"avaient pas beaucoup de temps, c'est vrai, mais contradictoirement, c'est en étant trop pressés qu'ils allaient sans doute en perdre.

Finalement, le jeune homme affirma qu'ils avaient sans doute raison. La jeune femme était ravie que son interlocuteur se range de son côté. Non pas qu'elle veuille avoir raison à tout prix, loin s'en faut, et elle était habituée à ce qu'on lui donne tort, mais elle pensait réellement que cette vérité était essentielle. Elle était bien d'accord, ça ne pourrait pas leur faire de mal. Bien au contraire, ça leur ferait en réalité le plus grand bien. Ils ne pouvaient pas continuer de faire bande à part, ce n'était possible. L'enjeu était trop grand. Et leur amitié avait vraiment de l'importance pour elle. Elle fut par contre étonnée quand Neville affirma qu'elle ferait un très bon chef de groupe. Ses yeux globuleux, naturellement grands, s'écarquillèrent de surprise. Elle ? Chef de groupe ? Elle n'avait aucune autorité, et en rien le pouvoir de réellement alpaguer le plus grand nombre. Il fallait un charisme assez particulier pour être leader. Harry, Hermione (quoi qu'on puisse penser d'eux en ce moment, et Luna était elle aussi déçue par leurs choix, même si elle avait choisi de pardonner) et Pomona avaient ce charisme, c'était naturel, pour eux. Pas pour elle.

-C'est gentil
, affirma-t-elle dans un sourire, mais ce n'est pas vrai. Et je n'aimerais pas l'être.

Ces responsabilités-là n'étaient pas faites pour elle, non.



code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 69
Humeur :
50 / 10050 / 100

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Message#Sujet: Re: Escape from tomorrow (pv Luna)   Mer 1 Fév - 11:24


-C'est gentil.


C'est gentil, peut-être, mais pour Neville, ce n'était pas le but de la manoeuvre au départ, Neville ne voyait aucune raison de se montrer désagréable ou déplaisant envers Luna, mais ce n'était pas du tout pour lui faire plaisir ou la caresser dans le sens du poil qu'il avait exprimé ce qu'il venait de dire. C'était juste quelque chose qu'il pensait, qu'il pensait réellement. Luna, sous ses apparences folles au possible, se révélait être un parangon de douceur, de raison et de justesse... Donc oui, elle ferait un très bon leader. Meilleur leader en tout cas que Harry et Hermione, qui étaient complètement partis en vrille.

Non, il n'était pas spécialement gentil et ne voulait pas être perçu comme tel. Il voulait juste faire comprendre à son interlocutrice qu'il la soutenait, qu'elle était un peu devenue son point d'appui parmi les voyageurs temporels, alors qu'il avait le sentiment que tout s'effondrait petit à petit.

-... mais ce n'est pas vrai. Et je n'aimerais pas l'être.


Si, c'était vrai, mais Neville n'était pas surpris du fait que la bleue et bronze ait l'humilité de ne pas le reconnaître un seul instant. Bien sûr que si, la jeune femme était intègre, toujours très honnête, et sa vision des choses était encourageante. Elle lui donnait de l'espoir, quand il parlait avec elle, il se disait que tout n'était pas perdu, tout n'était pas foiré dans cette situation particulière et perturbante. Il y avait encore de l'espoir.

Mais c'était un rôle qu'elle ne voulait pas endosser. Elle l'exprima clairement. Neville n'était pas franchement surpris de l'entendre. L'inverse l'aurait vraiment davantage surpris. C'était aussi pour ça qu'elle serait sûrement capable de faire des miracles, parce qu'elle avait l'humilité pour.

Mais non, il ne pouvait pas demander à Luna de forcer sa nature pour endosser un rôle qu'elle n'avait pas envie d'assumer. Il avait juste voulu qu'elle comprenne l'estime qu'il avait pour elle. Et cette estime était sincère. Ça lui faisait du bien d'avoir quelqu'un dans le groupe à qui il puisse se fier à cent pour cent, et cette personne, pour Neville, c'était Luna. Et s'il devait y avoir une véritable réconciliation au sein du groupe, ils le lui devraient à coup sûr.

"Je sais bien"
, répondit-il alors dans un léger sourire. Puis il jeta un oeil à sa montre, le temps avait filé vite. "Je vais devoir te laisser", observa-t-il alors, un peu déçu. "On se revoit bientôt, d'accord ? Je t'écris dès que je peux."

Et il y tenait bien, il ne voulait pas que Luna se sente isolée, maintenue à l'écart, parce qu'elle n'avait pas quitté Poudlard.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Escape from tomorrow (pv Luna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» • I hope that tomorrow will be better
» LUNA X GRIFFON FEMELLE 1 - 2 ANS (34) ADOPTEE
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Luna Lovegood(Serdaigle)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-