AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 298
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Jeu 3 Nov - 23:32

Cedrella & Septimus
Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
Cela faisait maintenant plusieurs semaines que Ginny vivait chez les Weasley (et futur Weasley) – pour ne pas dire plusieurs mois d’ailleurs, mais le rouquin préférait minimiser un peu les choses – sans qu’ils ne sachent vraiment qui elle était encore. Quand Septimus avait accepté d’accueillir Ginny, sans que Cedrella ne soit trop d’accord, il ne s’était quand même pas attendu à ce qu’elle reste aussi longtemps. Mais ce n’était pas un souci pour lui, il l’appréciait. En même temps, l’homme ne passait pas ses journées dans son appartement, puisqu’il allait travailler tous les jours (ou presque, il avait quand même le droit à ses week-end, quoi que parfois il y travaillait même pour avoir encore plus d’heure supplémentaire). De toute façon, Weasley considérait qu’ils ne pouvaient pas revenir en arrière. Le jeune homme ne se voyait pas renvoyer Ginny, la jeter dehors, alors qu’elle n’avait plus nulle part où aller. Il ne pouvait évidemment pas lui demander de partir dans ces conditions, il savait bien qu’elle allait un jour partir quand elle le pourrait. Et puis, franchement, Ginny était une chic fille quand même. Mais pour l’heure, ils ignoraient encore complètement le lien de famille qu’il y avait entre eux, même si Ginny était une parfaite « Weasley ».

Ce jour-là, comme d’habitude, Septimus travaillait donc. Mais aujourd’hui, ils avaient convenu avec Cedrella de se retrouver à Londres, dans un restaurant. Du moins, le rouquin avait invité sa fiancée à venir déjeuner avec lui, pendant sa pause de midi, afin qu’ils puissent passer un petit temps tous les deux (même si financièrement, ce n’était pas le plus raisonnable, mais il était suffisamment raisonnable ces derniers temps pour faire plaisir à sa fiancée). Parce que mine de rien, depuis que Ginny était présente, ils n’avaient pas forcément l’occasion de se retrouver que tous les deux. Pas comme ils le voudraient en tout cas et pour ça, Septimus voulait vraiment profiter de cet instant rien qu’avec sa fiancée. Mais pour cela, il fallait encore qu’il arrive à l’heure. Le rouquin avait quitté rapidement son bureau, parce qu’il avait remarqué qu’il était légèrement en retard. Malheureusement, il avait encore énormément de travail et dans ces conditions, il avait un peu de mal à s’arrêter. Par chance, il n’avait que quelques minutes de retard quand il arriva devant le restaurant où ils avaient rendez-vous avec Cedrella. Elle était justement là.

« Salut toi. » Dit-il avant de venir s’emparer des lèvres de sa fiancée, heureux de pouvoir la retrouver. Comment ça pourrait être autrement de toute façon ? Il adorait chaque instant qu’il pouvait passer avec la femme qu’il aimait et il en passerait bien plus en sa compagnie s’il le pouvait. Malheureusement, il fallait bien qu’il travail. « Je ne suis pas trop en retard ? » Demanda-t-il alors, espérant que Cedrella ne l’avait quand même pas trop attendu. « J’étais concentré sur un dossier, je n’ai pas vu le temps passer. »

Ce qui prouvait qu’ils feraient peut-être mieux de manger ensemble soir plutôt que le midi, mais tant pis.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 387
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Ven 4 Nov - 18:15


Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
L'

atmosphère était véritablement en train de devenir pesante, pour Cedrella. D'accord, elle devait admettre que Ginny était une jeune fille charmante et pleine de bonne volonté (qui par beaucoup d'aspects, même physiques, lui faisait penser à Septimus, à vrai dire, ce qu'elle ne manquait pas de trouver assez perturbant - s'il n'y avait pas un évident souci d'âge, elle finirait même par penser qu'elle devait être sa fille cachée), et la cohabitation aurait pu être bien pire, mais tout de même... L'appartement n'était pas bien grande, l'intimité de son couple s'en voyait restreinte, et déjà que Cedrella déplorait de ne pas avoir assez de temps à passer avec son futur époux, qui travaillait sans cesse, maintenant, même le soir, les occasions d'être seuls rien que tous les deux se faisaient vraiment rares. Et Ginny, prétendument là pour une soirée, puis quelques jours, ne semblait pas spécialement pressée de leur débarrasser le plancher. Par moments, dans un accès d'agacement, Cedrella avait envie de l'envoyer balader et de la laisser seule, mais ce n'était guère possible, bien sûr, même elle n'était pas capable d'une telle cruauté. Mais elle songeait qu'exhorter la demoiselle à trouver une solution de secours ne serait pas seulement leur rendre service à eux, mais à elle aussi, par la même occasion. Elle devait par conséquent bien avouer que quand Septimus lui avait proposé de déjeuner à l'extérieur, elle n'avait pas songé la moindre seconde à protester à ce sujet, bien au contraire, ravie de grapiller tout ce qu'ils pouvaient passer de temps ensemble, même si celui-ci serait forcément restreint par le fait que son fiancé devrait rapidement retourner au ministère.

... Et ce temps déjà court allait peut-être encore être limité, songea Cedrella alors que, se trouvant devant le restaurant où ils s'étaient donné rendez-vous à l'heure qu'ils s'étaient fixée, elle constata que le jeune homme n'avait pas été là. Mais elle ravala malgré tout bien vite sa mauvaise foi, car Septimus arriva finalement, et il n'avait que quelques minutes de retard, même s'ils avaient semblé bien longues à Cedrella, qui avait la fâcheuse tendance à être constamment exigeante, même si elle savait pertinemment que son homme faisait tous les efforts du monde pour l'aider et pour lui plaire.

-Je m'en serais doutée,
répliqua-t-elle d'un ton sans doute un peu froid pour commencer, mais qu'elle contrebalança en affichant un fin sourire avant de déposer à son tour ses lèvres sur celles de son fiancé. Mais maintenant, tu oublies ton travail et tu profites du moment, c'est d'accord ? proposa-t-elle, son regard planté dans le sien. J'ai l'impression que ça fait une éternité qu'on a pas passé du temps juste tous les deux.

Et c'était vrai. Ils étaient supposés savourer les premiers grands moments de leur couple, sans souci de leur mariage à préparer, et au final... Elle espérait bien qu'ils auraient rapidement l'occasion de se préparer.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 298
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Sam 31 Déc - 16:28

Cedrella & Septimus
Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
Septimus afficha un sourire désolé quand Cedrella affirma qu’elle s’était doutée qu’il était occupé sur un dossier et que c’était pour cette raison qu’il était un peu en retard pour leur déjeuner. Il savait parfaitement que sa fiancée n’avait pas dû apprécier de devoir l’attendre un peu et il s’en voulait. Il n’avait pas envie que sa reine des glaces lui en veuille pour ces quelques minutes de retard, qui n’avait pas vraiment été de sa volonté. Il faisait du mieux qu’il pouvait pour la contenter. Mais il semblait que la jeune femme n’avait pas l’intention de lui faire la tête en tout cas, puisqu’elle afficha un fin sourire avant de déposer ses lèvres sur les siennes. Cela le rassura, il avait constamment peur de faire les choses de travers. Et dernièrement, on ne pouvait pas dire que la tension ne soit pas un peu palpable chez eux avec la présence de Ginny. Septimus ne se voyait pas du tout renvoyer la jeune femme dans la rue, pas sans qu’elle ait un endroit où aller. Mais il savait aussi que Cedrella aurait aimé qu’elle ne s’installe pas aussi longtemps chez eux. On ne pouvait pas vraiment dire qu’ils avaient vraiment l’occasion de se retrouver tous les deux quand il rentrait du travail le soir et il continuait de travailler énormément pour gagner le plus d’argent possible afin de subvenir à leurs besoins.

« Promis, je suis entièrement à toi pour les heures à venir. »

Même si bien sûr, le travail allait rapidement revenir à la charge. Il n’avait qu’une pause restreinte pour déjeuner, il ne pouvait pas non plus s’éterniser. Mais c’était déjà un instant qu’ils pouvaient partager tous les deux et rien que tous les deux. Ils n’étaient pas chez eux, donc Ginny n’était pas là. Septimus invita sa fiancée à rentrer dans le restaurant avec lui, pour qu’ils puissent s’installer à une table donc et manger ensemble. Le rouquin devait bien avouer que lui aussi avait un peu le sentiment de ne pas avoir pu profiter de la jeune femme tranquillement depuis trop longtemps. Mais ils n’avaient pas vraiment le choix, Septimus ne se voyait pas du tout renvoyer Ginny dans la rue alors qu’elle n’avait nulle part où aller. Il s’en voudrait bien trop s’il lui arrivait quelque chose. Sans trop savoir pourquoi, le rouquin avait un peu le sentiment d’être responsable d’elle, alors qu’elle était une grande fille et qu’elle pouvait se débrouiller toute seule normalement. Il était vrai que le couple n’avait pas vraiment besoin de ça dans leur vie, alors qu’ils avaient eu surtout envie de profiter d’un peu de tranquillité avant de s’attaquer aux préparatifs de leur mariage (et les conséquences qui allaient donc avec… puisque nombreux sorciers n’allaient pas apprécier leur union), mais le rouquin ne se voyait vraiment pas laisser tomber Ginny.

« Alors, tu as fait quoi ce matin ? »

Demanda le jeune homme à sa fiancée, une fois qu’ils eurent commandé leurs menus pour leur repas.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 387
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Sam 31 Déc - 18:23


Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
C

edrella afficha un sourire quand son futur époux lui assura que, pour les heures à venir, il n'y aurait qu'eux deux, et que rien ne l'empêcherait. Quelques heures, ce n'était pas assez encore pour rattraper le temps qu'ils n'avaient pas pu passer juste tous les deux, et l'appel du travail résonnerait bien trop vite à l'oreille de Septimus, mais tant qu'ils étaient ensemble, et puisque ce devenait si rare, elle avait bien l'intention de ne pas trop ronchonner et de profiter de l'occasion au maximum. Elle était heureuse de pouvoir être enfin un peu avec lui, et elle ne voulait pas gâcher ce moment en présence de son fiancé, qui était forcément précieux. Elle tenait donc sa promesse pour acquise et comptait bien savourer leur tête-à-tête comme il se doit en même temps que les plats qu'on leur proposait. Tant mieux, elle avait une fin de loup. Ce fut de gaité de cœur qu'elle laissa Septimus engager la conversation. C'était tout ce dont elle avait besoin : une conversation simple et agréable, en compagnie de l'homme qu'elle aimait. Même si elle n'avait pas grand-chose de passionnant à révéler à son futur époux.

-Pas grand-chose
, reconnut-elle dans un haussement d'épaules. J'ai fais un peu de ménage, Meredith m'a aidée.

Ça, Cedrella devait l'admettre, elle voulait que la rouquine s'en aille, oui, mais elle ne pouvait pas lui reprocher de ne pas mettre la main à la pâte. Elle n'était pas du tout désagréable, d'ailleurs, mais même quelqu'un d'agréable était déjà de trop chez eux selon Cedrella. Elle préférait, au pire, rester seule chez elle, même si il lui était arrivé de s'en plaindre quelquefois. Pour le plaisir de se sentir chez soi. Pour ne plus avoir à partager Septimus, en fait. Évoquer Meredith éveillait en elle une rage qu'elle faisait au mieux pour ne pas trop afficher. Elle ne voulait pas qu'ils se disputent maintenant, surtout pas. Mais elle ne pouvait pas parler de sa matinée sans évoquer Meredith.

-Sinon, j'ai lu,
ajouta-t-elle, qui n'avait décidément rien de bien passionnant à apprendre à son fiancé.

Elle n'avait pas un train de vie captivant, c'était un fait. Elle ne savait toujours pas trop comment occuper ses journées de femme au foyer. Elle ne pouvait pas prendre exemple sur les femmes de son foyer. Paria qu'elle était, elle ne risquait pas d'organiser des grandes réceptions pour les prestigieuses familles de sangs purs qui ne voulaient surtout plus entendre parler d'elle. Au final, elle n'était sans doute pas, des deux, celle qui aurait le plus de choses intéressantes à dire.

-Et toi ? Comment s'est passée ta matinée ?
demanda-t-elle qui comptait bien s'intéresser à ce travail qui accaparait tant de son temps et de son énergie, faute de pouvoir passer du temps à ses côtés quand il était à son bureau.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 298
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Jeu 16 Fév - 16:58

Cedrella & Septimus
Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
Septimus afficha un léger sourire quand sa fiancée évoqua le fait qu’elle avait fait un peu de ménage pendant la matinée et que Meredith l’avait aidé. Une chose était sûre, ils ne pouvaient quand même pas dire que la jeune sorcière ne mettait pas la main à la pâte. Mais le rouquin connaissait par cœur Cedrella, il savait parfaitement que cette situation n’était pas évidente pour elle et qu’elle préfèrerait largement être seule chez elle. Au vu du fait qu’ils déjeunaient ensemble dans le but de pouvoir passer un moment tranquille en tête à tête, ce n’était peut-être pas une bonne chose d’évoquer le fait que la jeune femme se trouvait chez eux. Mais bon, en même temps, ils ne pouvaient pas oublier le fait qu’il y avait une squatteuse chez eux, comme Septimus ne pouvait vraiment pas se résigner à la renvoyer. C’était idiot, il le savait bien, mais il ne parvenait pas à se dire qu’il devait lui demander de partir au risque qu’elle se retrouve il ne savait trop où mais sans doute pas chez ses parents. Peut-être qu’il le comprendrait quand il saurait la vérité, mais pour l’heure ils ignoraient tout. Et Cedrella devait donc subir sa présence au quotidien. C’était finalement bien plus facile pour le rouquin, parce qu’il passait sa journée au bureau et non avec Meredith. En tout cas, le jeune homme décida de ne pas trop relever la remarque de sa fiancée, il n’avait aucune envie de se prendre la tête avec elle. Ils ne passaient pas assez de temps en tête à tête pour ça, ce n’était pas le moment. Il se concentra donc plus sur la question qu’elle lui posa ensuite, lui demanda comment c’était passé sa matinée.

« Elle s’est bien passée, la routine. »
Septimus savait parfaitement qu’il ne pouvait pas se contenter juste de ça, parce que sinon ils n’allaient pas aller bien loin dans leur conversation. Malheureusement, il fallait bien avouer que le rouquin faisait plus de chose dans ses journées que Cedrella (ce qu’il regrettait un peu, il aimerait que sa fiancée s’épanouisse plus dans sa nouvelle vie, mais rien n’était évident). « On a pas mal de travail en ce moment. L’un de nos collègues est partie en lune de miel en nous laissant ses dossiers non terminés sur les bras. »

Ajouta-t-il donc, comme petite anecdote. Bon en même temps, avec ou sans ça, le jeune homme avait toujours constamment de travail puisqu’il se donnait du mal pour en avoir. Plus il travaillait, plus il touchait des Gallions dans son coffre à la banque. Alors, c’était important qu’il fasse le plus d’heure possible. Alors, en soit ça ne changeait pas grand-chose, mais il aimait bien l’anecdote.

« Vivement le jour où je vais leur laisser mes dossiers moi aussi pour notre lune de miel. »

Ajouta-t-il alors sur le ton de la plaisanterie, même s’il le pensait réellement. Ils avaient décidé d’attendre, de prendre leur temps, mais cela n’empêchait pas le rouquin d’avoir hâte d’épouser sa fiancée.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 387
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Jeu 16 Fév - 19:05


Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
S

eptimus s'abstint du moindre commentaire concernant ce que Cedrella lui apprenait de sa matinée. Il n'y avait pas grand-chose à en dire, en même temps. À moins d'aborder le sujet Meredith et de potentiellement gâcher leur déjeuner, ce que ni l'un ni l'autre ne pouvaient vouloir. La jeune femme, pourtant, savait qu'elle n'avait pas abordé ce sujet sans la moindre raison. Quelque part, elle avait sans doute voulu qu'ils en discutent, parce que même si cette gamine n'avait rien de désagréable, elle en avait assez de sa présence. Mais Septimus s'y refusait, et Cedrella choisit de ne pas insister. Ils savaient tous les deux où ça les mènerait dans tous les cas. Septimus refuserait de laisser la rouquine partir, et ce pour les meilleures raisons du monde (pour ne pas qu'elle finisse à la rue, somme toute), et Cedrella finirait par plier car elle serait lasse de passer pour ce qu'elle était sûrement, à savoir une femme qui manquait profondément d'empathie et qui préférait faire passer sa vie de couple avant les états d'âme d'une fugueuse adolescente.

Alors, plutôt que de rester là-dessus, Septimus parla de son travail. Tout en restant relativement concis. En somme, au travail, c'était la routine. Mais Cedrella était convaincue que, s'ils vivaient tous deux une sorte de routine, celle de son fiancé était plus frénétique et palpitante que la sienne, qui avait vraiment la sensation, de plus en plus prégnante, de tourner en rond, de manière générale. Bien sûr, elle ne devait s'en prendre qu'à elle-même, il fallait seulement qu'elle trouve un rythme et des activités... mais ce n'était pas encore gagné. Il lui apprit ensuite que l'un de ses collègues était parti en lune de miel, laissant le soin aux autres de récupérer tout son travail. Dans un premier temps, la nouvelle déplut à Cedrella. Déjà, à un rythme "normal", Septimus passait quasiment plus de temps au travail qu'à la maison... Mais alors, si en plus il devait supporter une charge de travail supplémentaire... Ces derniers temps, la jeune femme avait vraiment besoin de sa présence, et elle ne voulait pas trop la réclamer non plus... Ceci dit, elle oublia bien vite ce qu'elle avait à l'esprit quand Septimus mentionna leur propre lune de miel. À l'idée qu'ils puissent partir, rien que tous les deux, laisser derrière eux un petit temps leur décor habituelle et la charge de travail faramineuse de son fiancé (qui serait alors son mari), elle se sentit sourire sans pouvoir l'empêcher.

-J'ai hâte, moi aussi.
Elle serra la main de Septimus dans la sienne. En fait... tu sais, je crois que j'ai de moins en moins envie d'attendre.

Oui, ils avaient voulu attendre, ne serait-ce que pour que le monde guindé des sangs-purs oublie un peu leur existence, mais pour tout dire, elle commençait à penser qu'ils attendaient un peu trop.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 298
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Dim 26 Fév - 18:40

Cedrella & Septimus
Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
Si Septimus avait une conscience professionnelle et qu'il aimait faire son travail et ne pas forcément déléguer – surtout que ça lui permettait donc d'avoir des heures supplémentaires et des primes – il avait quand même bien conscience qu'un jour, lui aussi, allait partir en lune de miel en compagnie de Cedrella. C'était normal, quand ils allaient se marier, le jeune homme allait évidemment prendre un peu de temps pour partir en compagnie de sa fiancée (donc sa femme à ce moment-là). C'était normal, ils n'allaient quand même pas se marier et reprendre leur quotidien comme si de rien n'était. Ce n'était pas pour rien d'ailleurs que le rouquin travaillait si dur en ce moment, il avait envie d'offrir le meilleur à celle qu'il aimait. Outre le fait qu'il avait envie qu'elle ait quand même un niveau de vie pas trop bas par rapport à celui qu'elle avait quand elle vivait encore avec les Black, quand elle pouvait compter sur sa famille, il espérait bien lui offrir le plus beau mariage. Rien n'était trop beau pour Cedrella, même si en un sens ce n'était pas forcément la meilleure solution de passer tout son temps à travailler. Mais Septimus espérait que cela ne serait que pendant un temps, le temps qu'ils trouvent vraiment leur rythme, qu'il ait assez d’économie. Oh en un sens, le rouquin savait parfaitement qu'il aurait envie de gagner le plus d'argent pour pouvoir offrir une vie descente à sa futur épouse (et encore plus quand ils auraient des enfants, parce qu'il y aurait encore plus de bouche à nourrir), mais il savait aussi qu'il ne pouvait pas juste passer son temps à travailler. En tout cas, il le savait d'avance, lui aussi un jour allait laisser une pile de dossier à ses collègues pour qu'ils s'en occupent pendant qu'il sera absent. Septimus aimait voir un sourire apparaître sur le visage de sa fiancée quand il aborda le sujet de leur lune de miel d'ailleurs. Le siens s'agrandit au passage quand Cedrella affirma qu'elle avait hâte aussi, avant qu'elle n'ajoute qu'elle n'avait plus vraiment envie d'attendre.

« C'est vrai ? » Demanda-t-il légèrement surpris. C'était sans doute idiot qu'il soit surpris, mais il l'était. Ils avaient décidé d'attendre, parce qu'ils voulaient que les sorciers de sang pur les oublie un peu, qu'ils ne viennent pas gâcher leur bonheur. Mais le rouquin devait bien avouer qu'il avait vraiment hâte d'épouser Cedrella, qu'elle porte son nom, qu'elle soit sa femme. Et cela, malgré le fait qu'un grand nombre de sorcier pense qu'il ne la méritait pas. « Parce que je faisais un peu le compte de toutes mes heures supplémentaires l'autre jour et... je pense que j'ai de quoi t'offrir le mariage de tes rêves. »

Il n'avait pas pris la peine de lui en parler, parce qu'en fait ils n'étaient pas seuls chez eux quand il rentrait du travail le soir, donc c'était un peu délicat. Mais c'était vrai. Et quoi qu'elle puisse dire, Septimus tenait à ce que ce mariage soit beau, elle le méritait vraiment.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 387
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Dim 26 Fév - 18:59


Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
E

pouser Septimus, dès lors qu'elle avait pris la décision de tout abandonner pour lui, avait été pour Cedrella la plus claire des évidences. Pour elle, la question ne se posait même pas, à un moment ou à un autre, il serait son époux, et si les moeurs n'étaient pas ce qu'elles étaient, elle considérait qu'ils seraient déjà mariés. Mais Cedrella échappait tout juste à des fiançailles déplorables qui lui avaient tout sauf donné envie de parler préparatifs de mariage pour l'heure, et surtout, ils avaient des années d'insouciance et d'idylle à rattraper l'un comme l'autre, parce qu'ils avaient refusé de se battra au nom de leurs sentiments d'adolescence, qu'ils pensaient destinés à s'estomper. Leur mariage, c'était un idéal qu'ils savaient devoir atteindre un jour ou l'autre sans avoir voulu se presser pour autant... Sauf que plus ils en parlaient, plus l'échéance paraissait terriblement lointaine à Cedrella. Ils s'aimaient, ils vivaient ensemble, alors oui, la jeune femme n'avait plus envie de se présenter à autrui comme la fiancée de Septimus Weasley, elle voulait pouvoir dire à tous qu'elle était son épouse, et s'il y aurait encore quelques sangs purs pour s'offusquer de leurs noces, elle y accordait moins d'importance qu'autrefois. Ou du moins, elle s'était habituée à être une paria. Les Black lui manquait, certaines de ses anciennes habitudes aussi, mais elle le vivait très bien malgré tout, parce qu'elle avait à ses côtés un homme exceptionnel, ou qui l'était pour elle en tout cas, même si tant de gens ne le comprenaient pas. Et elle avant envie de lui dire "oui", de s'engager avec lui dans une nouvelle vie où ils seraient unis le plus officiellement du monde. Ces derniers temps, elle ne cessait d'y penser, mais avec Meredith dans les parages, elle n'avait jamais vraiment trouvé l'occasion d'exprimer ce si cher souhait de vive voix. A présent, c'était chose faite, et elle se sentait à la fois heureuse et rassurée de voir Septimus être certes surpris, mais surtout réagir à cela plus que favorablement, ajoutant qu'il avait rassemblé suffisamment d'économies pour leur organiser le mariage de ses rêves.

-Tu sais, je n'ai besoin que de t'épouser pour vivre le mariage de mes rêves.


Et c'était vrai. D'accord, elle l'avait imaginé de mille manières, et rarement en se montrant très économe, elle avait été habituée à un certain luxe et il lui en restait dans ce genre de situation quelques travers, mais ce qu'elle désirait malgré tout, au-delà de la cérémonie en grandes pompes, c'était de dire "oui" à l'homme qui se tenait face à elle, à l'homme qu'elle aimait. C'était la seule chose qui comptait véritablement pour l'heure. Elle aurait d'ailleurs privilégié le fait de voir plus souvent son fiancé à celui d'avoir le mariage rêvé, si elle savait ne pas pouvoir faire changer d'avis Septimus à ce sujet.

-Alors, qu'est-ce qu'on attend ? demanda-t-elle dans un sourire. Plus rien, l'espérait-elle. Et elle aimait l'idée de pouvoir enfin occuper ses journées de la meilleure manière possible : en leur organisant le plus parfait des mariages. J'en ai assez de ne pas être ta femme.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 298
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Jeu 2 Mar - 23:32

Cedrella & Septimus
Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
Septimus avait bien conscience que Cedrella ne lui demandait pas de dépenser des tonnes d’argent pour leur mariage, parce qu’elle avait juste envie de l’épouser. C’était son cas aussi, le mariage de rêve du rouquin était simplement celui où il avait Cedrella à ses côtés et où il lui disait « oui ». Mais le jeune homme était têtu de toute façon et quand la jeune femme avait tout abandonné pour lui (un nom prestigieux, une vie paisible et dans la richesse, un mariage fructueux), il s’était juré de lui offrir le plus beau mariage de sa vie, le moment le plus incroyable, afin de compenser tout ce qu’elle perdait. Il souhaitait vraiment offrir une vie que Cedrella méritait, même s’il se rendait aussi compte que la jeune femme aurait surtout apprécié de le voir plus souvent chez eux. Mais bon… il ne changeait pas d’avis de toute façon. Le jeune homme se contenta donc d’adresser un sourire à sa fiancée quand elle le lui fit remarquer, sachant parfaitement que dans tous les cas il ne changerait pas d’avis. Et comme il venait de le lui dire de toute façon, il avait mis suffisamment d’économie de côté. Parce qu’en soit, leur mariage n’allait de toute façon pas être aussi spectaculaire que celui que la jeune femme aurait eu si elle n’avait pas quitté sa famille. En grande partie parce qu’il y avait peu de personne de son ancienne vie qui allait venir à leur noce.

Le sourire du jeune homme s’agrandit quand il entendit sa fiancée lui demander ce qu’ils attendaient, qu’elle en avait assez de ne pas être sa femme. Même s’ils se considérait comme des fiancés, ce qu’ils étaient donc, ils attendaient tout concernant le mariage. Le fait que la famille Black avait besoin d’un peu de temps pour ne pas complètement les maudire pour leur relation. Le fait que Cedrella avait été fiancée il y a peu à un autre homme. Mais au final, les deux amants vivaient déjà comme un couple marié. Ce qui manquait, c’était l’officialisation et le fait que Cedrella allait devenir une Weasley et ne serait plus une Black. Au fond, ce n’était pas une étape anodine et Septimus était heureux qu’elle soit si impatiente de l’épouser. Cela ne pouvait que lui prouver qu’il avait énormément de chance de l’avoir.

« Rien du tout ! »
Répliqua-t-il alors, le même grand sourire sur son visage. Ils n’avaient plus aucune raison d’attendre quoi que ce soit avant de se marier. Bon, ils allaient bien devoir préparer tout cela, mais en même temps ça serait rapide. Le jeune homme attrapa la main de sa fiancée, avant de se lever et de poser un genou à terre. Bon, ils n’avaient pas forcément besoin de ça, mais Septimus ne pouvait pas s’en empêcher. Quelques regards se tournèrent vers eux, mais le rouquin n’en prêta pas une seconde attention. Son regard se concentrait sur les magnifiques yeux de la sorcière. « Cedrella Black, me ferez-vous l’honneur de devenir ma femme ? »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 387
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Ven 3 Mar - 0:16


Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
C'

était en grande partie Cedrella, il faut bien le dire, qui avait souhaité qu'ils ne se précipitent pas trop, qu'ils prennent leur temps avant de s'unir officiellement, parce qu'elle appréhendait la réaction de sa famille (même si elle n'était sans doute plus à ça près avec eux, au moins ne vivrait-elle plus dans le "péché" comme ça), parce qu'elle ne savait vraiment pas de quelle manière les choses allaient se passer, parce qu'elle avait voulu qu'ils profitent de la vie. Mais maintenant, elle avait plutôt envie de griller les étapes, de se faire passer la bague au doigt, de défiler jusqu'à l'autel dans une somptueuse robe blanche (ou peut-être pas si somptueuse que ça, vu leur budget), dire "oui" officiellement à l'homme qu'elle aimait, prendre le nom de Weasley. Elle avait eu besoin de temps pour intégrer un peu toutes ces informations, mais maintenant, elle ne doutait plus. Elle savait que, quoi qu'il arrive, c'était avec Septimus qu'elle voulait vivre, c'était avec lui qu'elle devait passer le reste de sa vie. Le temps qu'ils avaient passé à vivre ensemble ne lui avait que trop prouvé que c'était là la vie qu'elle voulait. Bon, avec un Septimus peut-être moins absent, une Meredith qui aurait mis les voiles et une maison peut-être un peu plus grande, certes, mais l'idée était là. Dans tous les cas, une évidence s'imposait à son esprit au-delà de toutes les autres : elle ne pouvait pas vivre sans Septimus, et ne pas être mariée avec lui, maintenant, c'était comme laisser le destin encore l'occasion de les séparer. C'était tout sauf concevable. Sa vie, elle devait la faire avec lui ou ne pas la faire du tout, ce n'était pas négociable.

Alors, Septimus s'empara de sa main et, tout en la regardant droit dans les yeux, il mit un genou à terre devant elle. Aussitôt, Cedrella sentit son coeur s'emballer. Elle n'en demandait pas tant mais elle mentirait si elle affirmait que l'attention ne la touchait pas. Ils formaient un couple atypique, mais ils savaient faire certaines choses dans les règles. Et ce moment était plus romantique que ce que la jeune femme aurait bien pu imaginer. Il l'était forcément, puisqu'il les concernait, tous les deux. Elle serra plus fermement sa main dans la sienne. Elle avait envisagé de le faire marcher ou mariner un peu, mais au final, face à l'émotion qui la submergeait, elle ne sut que réagir d'une seule manière. Une manière particulièrement attendue et qui n'aurait rien pour surprendre quiconque, mais ça lui était égal, ça venait du coeur.

-Oui, un milliard de fois oui, répondit-elle alors avant d'inviter Septimus à se relever pour déposer ses lèvres sur les siennes. Je t'aime, ajouta-t-elle ensuite à son oreille, une fois ses lèvres détachées des siennes.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 298
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Sam 22 Avr - 22:35

Cedrella & Septimus
Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
En soit, Septimus n’avait pas vraiment besoin de faire une demande de ce genre à Cedrella parce qu’ils étaient déjà fiancés. Même si cela ne plaisait pas à tout le monde, ils étaient quand même bel et bien fiancés. Ils avaient simplement décidé d’attendre un peu avant de se marier, ils avaient voulu que l’histoire décante un peu avant de remettre le couteau dans la plaie. Mais en même temps, il était évident que les sorciers de sang pur n’allaient pas oublier le fait qu’une Black avait renié sa famille – renié le mariage qu’on lui avait préparé – pour une personne comme lui. Donc, finalement, qu’ils se marient maintenant ou plus tard, ça n’allait pas changer grand-chose. Enfin, ça allait simplement permettre à Septimus d’avoir plus d’argent sur son compte, afin d’offrir un vrai mariage à sa fiancée. Il avait quand même envie de lui permettre d’avoir quand même une belle cérémonie, une digne d’elle donc. Parce que mine de rien, elle avait quitté une famille riche, un mariage riche, pour lui qui avait un train de vie beaucoup plus modeste. Mais ça pouvait se faire, du moins le jeune homme espérait le faire.

En tout cas, le jeune homme n’avait donc pas vraiment besoin de faire ça, mais il le fit quand même. Parce qu’à aucun moment, il ne s’était mis à genou pour demander à Cedrella de l’épouser, pas de cette manière en tout cas. Septimus se doutait que les personnes autour d’eux allaient les observer, sans doute bizarrement, mais il n’en avait que faire. En cet instant, il n’y avait que sa fiancée qui comptait, alors que son cœur battait la chamade en attendant sa réponse. Oh, en soit, il n’avait aucune raison de douter du fait que Cedrella allait lui dire oui, mais c’était comme ça. Il se sentait vraiment ému, suffisamment en tout cas pour que son cœur batte au point qu’il soit sur le point de voler en éclat dans sa poitrine. Une douleur plus qu’agréable, soit dit en passant. Septimus afficha un énorme sourire, comme il n’avait sans doute jamais affiché autrefois d’ailleurs, quand Cedrella lui dit oui, un milliard de fois oui. Il se releva, se laissa embrasser, avant de sourire de plus belle en l’entendant lui dire qu’elle l’aimait. C’était peut-être idiot, mais le rouquin avait le sentiment de vivre le plus beau jour de sa vie.

« Je t’aime aussi, tellement. »

Il était heureux oui, parce que sa fiancée allait l’épouser, parce qu’elle allait devenir officiellement sa femme, malgré le fait que la plupart des personnes n’appréciait pas leur union. Mais il n’en avait que faire, il rêvait du moment où il allait présenter Cedrella comme son épouse, quand elle allait porter son nom.

« J’ai hâte que tu deviennes ma femme. »
Il n’avait pas forcément besoin de le préciser, mais c’était comme ça. Il se sentait vraiment bien, il se sentait heureux, euphorique… c’était vraiment le plus beau jour de sa vie. Avant leur cérémonie de mariage bien évidemment.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 387
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Dim 23 Avr - 10:14


Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
L

e sourire ravi et on ne peut plus sincère de Septimus achevait de la convaincre que l'homme qui se trouvait face à elle était le seul qu'elle aurait jamais pu épouser. Quand elle pensait qu'elle aurait pu passer à côté d'un tel bonheur pour un homme qui ne lui inspirait que de l'ennui et du désarroi, elle se félicitait définitivement d'avoir eu l'audace de s'opposer à la famille Black ainsi qu'elle l'avait fait. Peu importe ce qu'elle avait perdu, la fortune envolée et la famille désavouée. Il était là, et elle allait devenir son épouse. Elle se sentait si bien avec lui, elle était si heureuse, sereine en sa compagnie. Elle refusait de renoncer à cela. Ce fut à son tour de sourire sans savoir s'en empêcher une seule seconde, elle avait le sentiment que cet instant était le plus beau qu'elle vivrait jamais, il serait certainement délogé par son mariage le jour où celui-ci arriverait, mais en attendant, elle savourait cet instant pour ce qu'il était, un moment crucial, qui allait changer leurs vies à tous les deux. Mais en mieux, bien évidemment. Elle sourit de plus belle quand Septimus affirma qu'il avait hâte de devenir sa femme. Elle ne doutait pas la moindre seconde de son propos et la réciproque était tout aussi vraie. C'en était assez d'être sa fiancée, de n'avoir qu'une légitimité relative d'être avec lui. Elle voulait tout partager avec Septimus, y compris son nom. Eh oui, elle troquerait le nom de Black contre celui de Weasley. Très clairement, c'était un immense changement, mais elle était convaincue qu'il ferait son bonheur à coup sûr. Qu'importe ce qu'en aurait pensé la Cedrella d'autrefois, celle qui avait commis l'erreur de ne pas tout de suite comprendre.

-J'ai hâte, moi aussi,
confirma-t-elle sans perdre son charmant sourire. Je veux qu'on fixe la cérémonie le plus tôt possible. Elle voulait, elle disait cela un peu comme l'on fait un caprice de gosse. Mais en l'occurrence, elle ne pensait pas que son impatience serait mal perçu par son interlocuteur, bien au contraire, elle était même certaine qu'il éprouvait la même. Ses propos et son attitude en témoignaient plutôt bien. Ce n'est pas comme si on devait compter sur une foule d'invités de toute façon. En tout cas de mon côté c'est sûr, constata-t-elle, amusée. Et j'y réfléchis depuis un bon moment, maintenant, je pense qu'on peut accélérer assez facilement les préparatifs.

Même s'il allaient devoir mettre la main à la pâte, ce qu'on ne lui suggérait même pas à l'époque où la famille Black avait décidé de ses noces pour elle, y compris l'organisation des festivités dans le moindre détail. Là, au moins, elle aurait la mainmise sur l'ensemble, même si elle était davantage habituée à déléguer.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 298
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Lun 19 Juin - 23:32

Cedrella & Septimus
Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
Septimus ne pouvait que se sentir plus qu’heureux quand il entendait Cedrella lui dire qu’elle avait hâte de devenir sa femme aussi, tout en souriant. Il était heureux oui, de pouvoir épouser sa fiancée. En soit, ce n’était pas tellement une surprise. Ils vivaient ensemble depuis quelque temps maintenant, ils étaient officiellement fiancés, mais ils n’avaient pas su quand ils allaient se marier. Parce qu’ils avaient eu envie de patienter un peu, de prendre leur temps, à cause des histoires que leur histoire faisait autour d’eux. Les Blacks n’appréciaient pas qu’une des leurs ait abandonné la famille, son rang, son sang, dans le seul but d’épouser un sorcier comme lui. Ils ne manqueraient sans doute pas l’occasion de faire encore des histoires, mais ça n’allait pas les retenir. En tout cas, le rouquin appréciait que cela ne les retire pas. Il savait que Cedrella voulait l’épouser, sinon elle ne serait pas avec lui et elle n’endurerait pas tout cela, mais mine de rien, ça avait quand même son importance pour lui. Parce qu’elle serait sa femme, officiellement, parce que leur relation allait avoir une grande légitimité, que Cedrella allait porter son nom et tout simplement… qu’elle serait officiellement son épouse. Ce n’était peut-être pas grand-chose en soit, mais ça comptait énormément pour Septimus. Cedrella avait été fiancée à un autre, sans qu’elle n’en ait envie bien sûr, mais en un sens Septimus appréciait l’idée qu’elle l’épouse vraiment. Qu’ils ne se contentent plus d’être des fiancés, mais des maris et femmes. Que Cedrella porte son nom, s’éloignant donc définitivement des Black. Ce qui ne serait pas une mauvaise chose à ses yeux.

En tout cas, le jeune homme ne pouvait qu’être d’accord avec sa fiancée sur le fait qu’ils devaient fixer la cérémonie rapidement. Dès que possible, ils devaient se marier oui. Ils avaient assez attendu. Le rouquin afficha un léger sourire, légèrement triste sans pouvoir le contrôler, quand Cedrella affirma qu’ils n’allaient pas avoir une foule d’invité, du moins de son côté. Le jeune homme ne pouvait clairement pas lui donner tort, mais en même temps il aurait aimé qu’elle ait tort. Pas qu’il ait vraiment envie de voir toute la famille Black arriver à leur mariage, puisqu’il avait quand même beaucoup de mal à s’entendre avec eux. Mais en même temps, cela aurait fait du bien à sa fiancée. Mais son sourire se fit bien plus lumineux quand sa fiancée précisa qu’elle réfléchissait à leur mariage depuis un moment, qu’ils allaient donc pouvoir accélérer les choses.

« Alors, nous allons pouvoir nous mettre aux préparatifs tout de suite. » Dit-il vivement, sans cacher donc son impatience. Le jeune homme savait qu’en temps normal, sa fiancée n’aurait pas eu de raison de s’occuper du mariage, elle n’aurait pas eu à faire tous ces efforts. Mais il espérait que ça lui convenait quand même. « Et je veux que tu ais le mariage de tes rêves. » Quand bien même il n’était pas riche non plus. « Nous aurons vraiment un mariage qui va nous ressembler, qui va nous correspondre. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 387
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Mar 20 Juin - 18:52


Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
C

edrella adorait entendre autant d'enthousiasme dans la voix de son fiancé qu'elle en éprouvait elle-même à l'idée de devenir sa femme et de se lancer une bonne fois pour toutes les préparatifs. Elle ne doutait pas qu'il serait aussi heureux qu'elle à cette perspective, mais tout de même, elle était ravie de les savoir sur la même longueur d'onde, tous les deux, elle n'avait que d'autant plus hâte d'en arriver au jour J, d'avancer jusqu'à l'hôtel en belle robe blanche et de lui dire "oui". C'était un rêve de petite fille qui se réaliserait alors. Même si, toute petite, elle s'était imaginé épousé un homme riche de sang pur, elle s'imaginait que son père serait à ses bras, que ses deux soeurs seraient ses demoiselles d'honneur, que sa mère, depuis l'assistance, essuierait furtivement une larme de joie. Elle avait troqué ses anciens rêves contre d'autres, mais mieux... Elle avait troqué les artifices contre quelque chose de plus vrai, de plus authentique, de plus évident : ses sentiments pour elle : des sentiments forts, puissants, si évidents... Oh que oui, elle avait vraiment hâte de se marier avec lui... Vraiment hâte. Elle sourit quand il lui dit qu'il voulait que ce soit le mariage de ses rêves. Elle savait ce qu'il entendait par là, c'était en partie pour cela qu'il travaillait d'arrache-pieds, pour lui offrir la plus belle vie possible et un mariage de luxe. Mais ce n'était pas ce qu'elle voulait, elle voulait être avec lui, un point c'est tout. Et elle n'aurait de cesse que de le lui faire comprendre. Elle préférait de loin l'idée d'avoir un mariage qui leur ressemble, qui soit à leur image... ce serait ça, le mariage idéal, pour elle, ce serait ça, le mariage de ses rêves. Et elle ne manqua pas de le lui dire.

-Ça, je n'en doute pas,
affirma-t-elle alors dans un grand sourire. Tu sais, même si on devait se marier tous les deux, dans les pires conditions possibles, je serais quand même heureuse parce que je serai ta femme.

Et c'était tout ce qu'elle demandait. Elle pourrait comprendre qu'il ne l'imagine pas sincère, mais elle l'était pourtant, elle parlait comme elle le pensait. Elle ne l'aurait jamais cru, mais elle ne demandait plus qu'à porter le nom de Weasley, à commencer une nouvelle vie... Et c'était pour cette raison qu'elle ne voulait pas attendre. Il n'avait pas à s'en faire, et elle comptait bien prendre sur elle pour mettre un frein à ses habitudes et ne pas se montrer trop dépensière. Ils pouvaient bien avoir une belle cérémonie sans qu'elle soit non plus trop onéreuse, tout au contraire. La simplicité avait parfois du bon. Et elle n'avait jamais été heureuse dans l'oppulence, en vérité.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 298
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Sam 12 Aoû - 11:23

Cedrella & Septimus
Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
Septimus avait vraiment envie que leur mariage soit parfait, qu’il leur ressemble. Même si en un sens, ils ne ressemblaient peut-être pas à grand-chose au final. Les deux amants ne faisaient pas du tout partie du même monde, ils n’avaient pas eu la même façon de penser pendant très longtemps (et encore maintenant ils ne pensaient pas vraiment pareil). Cedrella avait sans doute imaginé un mariage d’intérêt seulement, mais luxueux. Pendant que le rouquin avait toujours espéré épouser une femme qu’il aimerait, mais avec des moyens bien plus modeste. Mais le jeune homme espérait vraiment offrir à sa fiancée un mariage digne d’elle, quand bien même il savait qu’il ne pourrait sans doute pas faire de miracle non plus. Il se donnait du mal, en tout cas, afin d’avoir quand même les moyens d’organiser correctement la cérémonie. Bon, le jeune homme se doutait quand même que sa fiancée allait sans doute se montrer un peu moins dépensière que si jamais elle avait eu les moyens de le faire, mais il souhaitait vraiment qu’elle puisse se faire plaisir. Il ne se donnait pas autant de mal pour rien après tout.

Quand elle affirma que même s’ils se mariaient dans les pires conditions possibles, elle serait quand même heureuse d’être sa femme. Il avait quand même un peu de mal à le croire au final. Non pas que ça soit impossible, mais s’ils passaient la pire journée de leur vie, ça ne pourrait pas être agréable à aucun moment. Après tout, on disait bien que le mariage était le plus beau jour de la vie d’une femme non ? Avec la naissance de leurs enfants.

« Mais il est hors de question qu’on se marie dans les pires conditions possibles. »

Affirma-t-il dans un fin sourire, sachant parfaitement qu’il se montrait sans nul doute trop têtu. Mais il n’y pouvait rien, il ne pouvait pas faire autrement que d’avoir envie d’offrir un mariage parfait (ou presque) à son épouse. Elle n’allait pas pouvoir être avec sa famille, elle n’aurait pas ses parents et ses sœurs auprès d’elle, alors il espérait quand même qu’elle puisse passer un moment parfait, puisqu’elle renonçait quand même à beaucoup trop de chose pour lui. À sa famille, à sa condition, à sa réputation, son rang, sa fortune… tout cela simplement parce qu’elle l’aimait. Septimus ne pouvait vraiment pas s’empêcher de considérer qu’il avait énormément de chance de l’avoir à ses côtés.

« Je n’en reviens toujours pas de la chance que j’ai de t’avoir à mes côtés. »

Il était sincère, par moment il se disait qu’il faisait simplement un rêve. Parce qu’il ne pouvait que considérer qu’il avait énormément de chance qu’elle ait accepté de tout quitter pour lui, de vivre quand même dans des conditions qui n’avaient rien à voir avec sa vie d’autrefois, celle qu’elle aurait pu avoir auprès de son fiancé choisi par sa famille. Même si elle l’aimait, elle aurait pu ne pas le choisir et Septimus savourait chaque jour de pouvoir être avec elle.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 387
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Sam 12 Aoû - 11:46


Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
C

edrella se contenta d'afficher un sourire à l'adresse de son fiancé (qui l'était très officiellement à présent, même si elle l'avait toujours considéré comme tel dès l'instant où elle avait décidé de tout plaquer pour être avec lui) quand il lui affirma que dans tous les cas, il était hors de question qu'ils se marient dans les pires conditions possibles. Bien sûr, elle était du même avis, de son côté. Elle n'avait pas envie non plus que leur mariage soit horrible et loupé sous tous rapports, mais elle pensait qu'elle saurait parfaitement se contenter de noces modestes, d'avancer vers l'autel dans une robe qui ne serait pas de haute couture, dans une salle qui ne serait pas un grand château, tant que c'était à son interlocuteur qu'elle disait "oui", tout simplement. Cedrella avait visualisé son mariage de rêve pendant longtemps, mais depuis qu'elle était avec Septimus, elle avait revu ses attentes à la baisse, tout simplement, et ça ne la dérangeait pas tant que ça. De toute manière, ils n'auraient pas grand-monde à impressionner. Les sangs purs faisaient des pieds et des mains en organisant leur mariage, pas spécialement pour les mariés mais pour impressionner les autres grandes familles présentes. Cedrella et Septimus n'auraient pas besoin de faire dans l'esbrouffe. Elle était convaincue que le jour de son mariage, oui, serait le plus beau, le plus grand jour de sa vie. Tant pis pour le luxe et les apparences. Il serait peut-être d'autant plus beau qu'il serait plus sincère. Ce serait la célébration de leur amour, et pas l'étalage de leur richesse. Tout simplement. Son sourire s'élargit encore un peu plus quand son interlocuteur affirma qu'il avait de la chance de l'avoir à ses côtés. Elle adorait ce compliment, et le prenait pour tel. Même si elle ne pensait pas le mériter. Elle avait bien conscience de ne pas être toujours un cadeau pour Septimus. Si la reine des glaces avait bien changé depuis leurs années Poudlard, elle n'avait pas tout perdu de son caractère et de ses anciens réflexes non plus.

-La chance n'a rien à voir avec ça,
affirma-t-elle alors, ce qui était vrai, elle n'était pas aux côtés de Septimus parce qu'il était chanceux, mais parce qu'elle ne pouvait pas vivre sans lui, parce qu'il était la personne la plus juste, la plus belle, la plus généreuse et la plus intelligente qu'elle ait jamais rencontrée. Et, plus simplement, elle l'aimait comme une folle, un sentiment contre lequel elle ne pouvait pas lutter, un sentiment contre lequel elle ne voulait pas lutter. Je n'aurais pas pu rêver mieux que toi.

Oui, c'était terriblement niais, mais il n'empêche qu'elle le pensait très sincèrement. Elle n'aurait pas pu rêver mieux, en effet, il était le fiancé idéal, et il serait le mari parfait.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 298
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Lun 25 Sep - 12:10

Cedrella & Septimus
Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
Septimus considérait vraiment qu’il avait de la chance, quoi que puisse dire Cedrella en réponse. Il avait de la chance de l’avoir à ses côtés, il avait de la chance qu’elle ait décidé de ne pas épouser ce Croupton et qu’elle ait tout abandonné pour lui. Parce que mine de rien, la jeune femme avait quand même tout abandonné. Sa vie, sa famille, sa réputation, son confort de vie, tout cela simplement parce qu’elle l’aimait. Ça pouvait sembler évident, mais en même temps Septimus n’aurait pas cru avant qu’elle ne le fasse qu’elle le ferait. Bien sûr, il y avait eu quelque chose entre eux depuis Poudlard, mais ils n’avaient pas cru que ça pourrait changer leurs vies. Septimus avait rêvé un nombre incalculable de fois de pouvoir faire sa vie avec Cedrella avant que ça n’arrive, sans pour autant y croire réellement. La jeune femme aurait très bien pu décider de ne pas venir vers lui, parce qu’elle aurait pu décider de garder une vie riche et sa réputation… sauf qu’elle l’avait choisi lui, par amour. Mine de rien, le rouquin se doutait que ça n’arrivait pas constamment. Qu’il y avait de nombreuses histoires d’amour, surtout dans leur monde et dans leur époque, qui ne marchaient pas à cause de ce genre de décision. Mais eux ça marchait, et ils allaient en avoir encore plus la preuve en découvrant que la jeune femme qu’ils hébergeaient n’était autre que leur petite fille.

Mais pour autant, Septimus appréciait d’entendre Cedrella lui dire que la chance n’avait rien à voir, qu’elle n’aurait pas pu rêver mieux que lui. Par moment, le rouquin craignait de ne pas être à la hauteur de sa fiancée – qui était devenue officiellement sa fiancée dès l’instant où elle avait dit oui pour l’épouser, dès qu’ils le pourraient – parce qu’il ne voulait pas qu’elle soit déçue un seul instant. Sauf qu’en cet instant précis, le jeune homme avait vraiment le sentiment qu’il y arrivait, qu’ils étaient simplement heureux ensemble et que ça allait durer.

« Et je n’aurais pas pu rêver mieux que toi non plus. » Cela avait peut-être un peu trop tendance à être niais et trop romantique, mais en même temps c’était ce qu’il ressentait. Il avait le sentiment de se retrouver sur un petit nuage depuis que Cedrella vivait avec lui et maintenant, c’était encore plus parce qu’ils allaient concrètement se marier. Septimus craignait encore que ce mariage ne soit pas à la hauteur de sa bien-aimée, mais en même temps tant qu’ils étaient heureux c’était le principal. « Dès qu’on sera chez nous, on pourra se lancer dans les préparatifs. »

Et il avait clairement hâte de rentrer chez lui ce soir, même s’il allait devoir supporter une après-midi au ministère de la magie. Mais pour une fois, Septimus allait peut-être décider de rentrer chez lui assez tôt, pour passer toute la soirée en compagnie de sa fiancée. Mais en même temps, il y aurait quand même Meredith dans les parages.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 387
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Lun 25 Sep - 18:30


Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
C

edrella ne savait s'empêcher de sourire tandis qu'il affirmait qu'il n'aurait pas pu mieux rêver qu'elle, le genre de sourire que la jeune femme ne savait jamais adresser qu'à lui est personne d'autre. Elle était loin de croire que ce puisse être possible, qu'elle puisse être tout ce dont Septimus avait jamais rêvé. Elle se doutait qu'elle ne ressemblait certainement pas à ce qu'avait longtemps dû être son idéal féminin. A plus d'un titre, elle ne se sentait pas toujours à la hauteur de son fiancé. La confiance immense qu'elle pouvait avoir en elle-même autrement se dissipait bien souvent au profit de l'admiration et de l'affection qu'elle éprouvait pour son futur mari, alors, forcément, elle ne voulait pas qu'il se lasse, elle voulait être à la hauteur... Ceci dit, quand il s'adressait à elle, comme maintenant, elle n'avait aucun doute quant à la réciprocité de ses sentiments. Elle n'aurait jamais parié là-dessus, personne ne l'aurait fait, d'ailleurs, mais c'était un fait : ils étaient complémentaires, ils étaient faits l'un pour l'autre, et cette réalité se concrétiserait bientôt quand ils se diraient enfin officiellement "oui". Cedrella adorait voir Septimus aussi enthousiaste qu'elle à l'idée qu'ils organisent ensemble leurs noces. Elle aussi avait terriblement hâte de s'y mettre, et le faire dès le soir même lui plaisait déjà beaucoup. Sauf que le soir même, c'était dans longtemps. Bientôt, Septimus allait repartir travailler et Cedrella se retrouverait de nouveau seule, n'aurait plus qu'à l'attendre. Enfin non, ils ne seraient pas seuls, puisqu'il y aurait Meredith, évidemment... Le soir aussi, d'ailleurs. Et dans l'espace confiné de leur appartement, ils ne seraient pas aussi tranquilles qu'elle le voudrait.

-Est-ce que tu ne pourrais pas faire l'école buissonnière, juste pour cet après-midi ?
suggéra-t-elle alors dans un élan de mutinerie, sans perdre son sourire, tout en serrant sa main dans la sienne. On pourrait rester ensemble, trouver un endroit tranquille où se poser, juste toi et moi, et on discutera du mariage... et de tout ce que tu voudras.

Une perspective qui lui plaisait à plus d'un titre. Parce qu'elle n'avait pas la moindre envie de voir son futur mari retourner travailler d'une part, et qu'elle sentait l'échéance approcher, et d'autre part parce qu'elle avait envie de rester seule à seul avec Septimus, sans Meredith dans leur sillage. Parce qu'ils pourraient discuter mariage plus confortablement, bien sûr, pour commencer, et ensuite et surtout parce que ces derniers temps, leur couple manquait terriblement d'intimité, avec tout ça, et elle avait plus qu'envie d'en récupérer encore quelques rabs si c'était possible.

-Tu as qu'à dire à tes collègues que tu es malade.


Il était constamment là, à ne jamais prendre de congé et à enchaîner les heures supplémentaires. Il pouvait bien faire une exception, pour une fois.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 298
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Ven 17 Nov - 22:23

Cedrella & Septimus
Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
Quand Cedrella l’observait en souriant comme elle le faisait, Septimus se sentait le plus heureux des hommes. En partie parce qu’il savait que la jeune femme lui adressait ces sourires qu’à lui seul, qu’il était la seule personne à pouvoir lui tirer un tel sourire. Il le savait oui, parce qu’elle ne tenait pas son surnom de reines des glaces pour rien. Mais elle n’avait rien d’une reine des glaces quand elle se trouvait en sa compagnie, ou plus précisément, elle ne l’était plus. Dans un tel moment, Septimus se demandait vraiment comment il avait pu détester cette jeune femme, alors que maintenant il était raide dingue amoureux et qu’il n’envisageait pas de vivre loin d’elle (et il aurait bientôt la confirmation qu’ils allaient bel et bien vivre l’un et l’autre ensemble pendant toutes leurs vies, ainsi que fonder une famille comme ils le désiraient). Pourtant, à une époque, il la considérait vraiment froide, antipathique. Si on lui avait dit à l’époque qu’il l’épouserait (ou qu’il voudrait l’épouser, puisque ce n’était pas encore fait), ou encore qu’elle-même voudrait l’épouser… eh bien, il n’y aurait pas cru. Et pourtant, ils étaient là, main dans la main, à se sourire mutuellement et Septimus n’avait jamais vu de femme aussi belle que sa fiancée. Le simple fait de la regarder le rendait heureux, tout simplement.

Septimus ne perdit pas son sourire quand elle reprit la parole, lui demandant s’il ne pouvait pas faire l’école buissonnière pour l’après-midi. Au fond, le rouquin ne pouvait pas nier que c’était parfaitement tentant, qu’il avait bien envie de se contenter d’envoyer balader son travail pour passer toute l’après-midi en compagnie de sa fiancée, profiter d’un instant tranquil tous les deux. Pourvoir parler du mariage, ou d’autre chose, simplement tous les deux. Mais en même temps, ce n’était pas quelque chose qu’il pouvait se permettre de faire normalement. Il ne pouvait pas abandonner son poste, alors qu’il avait tant de travail, tant de dossier et qu’il se donnait du mal depuis si longtemps pour être un employé parfait, un employé model. Non, il ne pouvait pas vraiment se le permettre… mais en même temps.

« Bon… ça peut arriver à tout le monde d’être malade. » Répondit-il alors dans un sourire complice, ne pouvant pas refuser ça à sa fiancée. Il se trouvait de toute façon trop sur un petit nuage pour envisager de tout gâcher en s’obstinant à vouloir aller travailler. Une après-midi, seul à seul avec Cedrella ne pouvait pas lui faire du mal, bien au contraire. Et puisque Meredith se trouvait chez eux, cela leur permettrait vraiment de pouvoir avoir leur intimité pendant quelques heures. « Vous avez vraiment une mauvaise influence sur moi, mademoiselle. »

Ajouta-t-il alors, sans perdre son sourire, se contentant simplement de taquiner sa fiancée sans le lui reprocher évidemment. En même temps, il devait bien avouer que àa ne pourrait que lui faire du bien aussi, qu’ils en avaient besoin tous les deux. Une après-midi de repos, ce n’était pas grand-chose au final.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 387
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Sam 18 Nov - 10:54


Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
C

edrella était suspendue aux lèvres de son fiancé (très officiel, depuis quelques instants, et elle aimait ça), dans l'attente de sa réponse. Elle s'attendait à moitié à une réponse négative... et au fond, même si elle serait déçue, elle comprendrait. Il avait peut-être des affaires trop urgentes à traiter pour décider à la dernière minute de se faire porter pâle. Elle savait que Septimus était un acharné du travail (en partie parce qu'il aimait ce qu'il faisait, tout simplement, mais aussi parce qu'il voulait lui offrir la meilleure vie possible - elle qui ne lui en demandait pas tant), et au fond, elle aimait l'énergie et la motivation dont il était capable, tout comme elle admirait une infinité de choses chez l'homme qu'elle allait épouser, mais pour une fois, elle voulait qu'il abandonne son sérieux et ne s'intéresse qu'à elle... Ils l'avaient bien mérité... Et elle était incapable de le revoir partir là, maintenant, tout de suite, alors qu'il venait tout juste de lui demander sa main dans les règles de l'art. C'était inenvisageable pour elle, et la réponse de Septimus qui fit grand plaisir quand il affirma que, après tout, ça arrivait à tout le monde d'être malade. Eh oui, et puis, même quand il était en piteux état physique, Septimus prenait quand même la peie de se déplacer jusqu'à son bureau. Pour une fois, ses collègues allaient bien pouvoir se passer de lui, non ? Oui, elle l'avait décidé. Un sourire ravi étira les lèvres de Cedrella, qui s'agrandit encore quand il affirma qu'elle avait une mauvaise influence sur lui. Peut-être, mais elle en doutait fort, en vérité, elle ne pensait pas que quiconque puisse réellement influencer Septimus, de quelque manière que ce soit, et c'était aussi une chose qu'elle aimait chez lui : il était incorruptible.

-Et vous, monsieur, vous avez une trop bonne influence sur moi, il faut bien que je compense,
affirma alors Cedrella avant de déposer un baiser furtif sur ses lèvres.

Et c'était vrai, l'influence que Septimus avait sur elle était la meilleure d'entre toutes, c'était même une évidence. Par lui et grâce à lui, elle avait su tenir tête à sa famille tout entière, s'extraire d'un monde en vase clos qui sur le long terme ne pouvait que lui apporter de la déception et de l'amertume. Elle lui devait tout, il n'y avait à ses yeux pas de meilleure manière de le résumer.

-Alors, où est-ce que tu veux qu'on aille ? Qu'est-ce que tu as envie de faire ?

Déjà qu'elle l'"obligeait" à jouer les employés indisciplinés, elle lui laissait le champ libre pour le reste. Elle gageait qu'elle n'aurait pas à le regretter, elle en était même positivement convaincue. Et impatiente d'en convaincre son interlocuteur par la même.



code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dans la vie Chaque chose a son temps , La vie nous réserve plein de surprise !
» En ces temps troubles, permettons nous de parler politique.[Altiom][Terminée]
» Les temps changent et nous aussi [Pv : Kazu !]
» Profite du beau temps ( Libre )
» Nous sommes riches aussi de nos misères [Freya :3]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-