AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 459
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Ven 4 Mai - 16:17


Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
C

edrella n'était en rien surprise d'entendre Septimus affirmer qu'il adorait cette situation lui aussi. Certes, vivre leur amour au grand jour était un bénéfice qu'ils avaient longtemps cherché et longuement attendu, mais elle devait bien reconnaître que les relations clandestines avaient quelque chose d'assez... excitant, un petit goût d'interdit qu'il lui était plus que plaisant de retrouver. Certes, elle aimait ne plus être dans cette incertitude constante, ce sentiment de trahison, elle aimait ne plus vivre dans le mensonge, mais cet entre-deux où elle faisait ce qu'elle voulait sous le nez de sa famille qui n'y voyait alors que du feu lui manquait tout de même un peu, il faut bien l'admettre. C'était comme se complaire dans une sorte de jeu de rôle, où ils joueraient tous deux ceux qu'ils avaient été autrefois, avec cette volonté jamais éteinte de se séduire mutuellement, parce qu'ils savaient que leur histoire n'était pas encore acquise. Aujourd'hui, elle l'était, c'est vrai, et ils savaient qu'ils ne se sépareraient jamais tous les deux, mais ce n'était pas une raison pour oublier de se séduire mutuellement, après tout. Et pour cela, ils n'avaient pas leur pareil, sans l'ombre d'un doute.

-J'étais sérieuse, autrefois, vous savez,
répondit-elle d'un ton égal à Septimus, en le regardant dans le blanc des yeux. Trop sérieuse, même. Elle esquissa un fin sourire, glissant ses mains sous le haut du jeune homme tout en poursuivant, sans cesser de le regarder. Et puis j'ai rencontré cet homme... Il a tout changé. J'ai fait ce que je pouvais, mais je n'ai pas pu lutter.

Elle prononçait ces mots sur le ton de l'humour, ne cherchait pas à se montrer sérieuse, il n'empêche qu'elle le pensait bel et bien. Chacun des mots qu'elle prononçait reflétait la vérité. Elle était très différente avant non pas de connaître Septimus, mais d'admettre qu'elle avait des sentiments pour lui. Elle avait tout remis en question par amour pour lui, et au bout du compte, elle ne regrettait absolument rien. Bien au contraire, même, elle préférait largement la femme qu'elle était devenue (même si on ne changerait jamais certains de ses travers) à la femme qu'elle aurait pu devenir. Et c'était grâce à lui. Quand elle considérait la vie de ses deux soeurs, elle songeait définitivement qu'elle préférait être à sa place qu'à la leur et regrettait vraiment qu'elles aient à endurer cela... même si elles s'enferraient toutes deux dans la conviction d'un accomplissement factice, parce qu'elles ne s'autorisaient à rien vivre d'autre. Clairement, elle était heureuse d'avoir relégué son prétendu sérieux au placard. Ce qui était sérieux, c'était sa relation avec Septimus, au fond. Cela et absolument rien d'autre.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 374
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Ven 13 Juil - 16:19

Cedrella & Septimus
Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
Même s’ils n’avaient plus besoin de se cacher maintenant – même si ça ne voulait pas dire qu’on acceptait pour autant leur relation – ce n’était pas désagréable de se retrouver dans un tel endroit et de jouer un peu comme ils l’avaient fait autrefois, quand ils devaient prétendre ne pas s’apprécier, quand ils devaient taire leurs sentiments. Évidemment, le rouquin n’avait aucune envie de revenir en arrière, il aimait sa vie telle qu’elle était aujourd’hui. La seule chose qu’il désirait à présent, c’était que Cedrella devienne officiellement sa femme, qu’elle porte son nom, qu’ils soient une famille réellement. Mais ça ne pouvait pas leur faire de mal de se faire une petite piqure de rappel par rapport à ce qu’ils vivaient autrefois. Et puis, ils avaient une jeune femme qui squattait dans leur appartement maintenant, alors on ne pouvait pas dire qu’ils étaient tranquilles. Ce petit intermède, ça ne pouvait qu’être agréable.

Le jeune homme ne perdit pas son sourire quand Cedrella affirma qu’elle était sérieuse autrefois, trop sérieuse même. En effet, Septimus ne pouvait pas vraiment la contredire, parce qu’elle était vraiment très sérieuse à une époque. Du moins, c’était l’image qu’elle donnait, dont son charmant surnom de reine des glaces. Mais le rouquin s’était rendu compte après qu’elle n’était pas faite de glace. Oh non, elle avait un feu brûlant en elle, d’ailleurs. Le jeune homme sentit des frissons parcourir son corps alors qu’elle glissait ses mains sous son haut, tout en parlant de la rencontre qui avait tout changé dans sa vie. Il aimait entendre qu’elle n’avait pas pu résister. Lui résister, à cet homme, résister à ces changements. Elle avait essayé, ça il en savait quelque chose. De son côté, il avait tenté de se faire une raison aussi. Mais ça n’avait pas été possible.

« Alors il va falloir que je remercie cet homme. » Ajouta-t-il dans un sourire mutin, continuant de parler de tout cela légèrement. Parce qu’ils n’avaient aucune raison d’être sérieux en cet instant précis. La vie était bien trop courte pour être trop sérieux après tout. Septimus vint s’emparer des lèvres de Cedrella, avidement, entreprenant en même temps de commencer à retirer les couches recouvrant son corps. Ils n’avaient aucune raison de se retenir aujourd’hui (même si à l’époque, ils ne le faisaient pas vraiment lors de leurs rendez-vous tardifs). « J’aime ton sérieux. » Dit-il dans un souffle, ses lèvres s’écartant à peine de celle de sa fiancée. En même temps, il aimait tout chez elle. Mine de rien, la reine des glaces l’avait fait craquer à l’époque, même s’il appréciait les changements qui avaient eu lieu chez la jeune femme. Qu’elle se soit ouverte au monde. « Mais j’aime aussi quand tu n’es pas sérieuse du tout. » Ajouta-t-il en l’embrassant de nouveau avec passion, avant de glisser ses lèvres dans son cou. Puisque ce moment n’était qu’à eux, puisqu’ils étaient tranquille… puisqu’ils décidaient qu’ils n’allaient plus attendre et se marier dès qu’ils le pourraient, à quoi bon se montrer sérieux.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 459
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Ven 13 Juil - 19:09


Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
U

n sourire amusé décora les lèvres de Cedrella quand son futur mari (qu’elle avait hâte de pouvoir considérer comme son mari tout court, même si ce n’était clairement pas gagné) affirma qu’il faudrait qu’il remercie cet homme qui avait réussi à faire fondre le cœur de glace de la jeune femme et l’avait rendue un peu moins sérieuse. Oh, s’il avait envie de se remercier lui-même, il le pouvait, un milliard de fois, elle ne le lui reprocherait pas, parce qu’elle-même lui serait toujours reconnaissante pour ce qu’il avait fait d’elle. Elle ne s’en rendait pas compte, alors, de tout ce qu’elle avait à découvrir, de tout ce que la vie pouvait avoir à offrir quand on sortait des carcans imposés par la vie, quand on osait battre de ses propres ailes. Il l’avait révélée à elle-même, lui avait prouvé qu’elle pouvait être chose que ce que sa famille attendait d’elle, qu’elle pouvait beaucoup parce qu’ils pouvaient beaucoup, ensemble, tous les deux. Elle lui devait énormément, oui, au point de se sentir frustrée, souvent, de ne pas pouvoir lui rendre la pareille. Elle savait bien qu’elle n’en attendait pas tant de sa part, que tout ce qu’il voulait, c’était être avec elle, et que ça lui suffisait, mais en comparaison de tout ce qu’il avait fait pour elle, de tout ce qu’il avait changé au cœur même de son existence, elle ne pouvait s’empêcher de se dire que la contrepartie était bien mince… D’un autre côté, puisqu’il s’en contentait… Comme la mauvaise langue qu’elle était autrefois aurait pu le signaler, il était un Weasley, normal, après tout, qu’il se contente de peu. Encore que si elle était « peu », leur relation était sans doute tout, et c’était ça qui comptait.

Oui, elle avait perdu de son sérieux en étant avec lui, encore qu’elle ne pouvait pas non plus lutter contre son propre caractère et qu’elle le restait toujours bien plus que lui et le resterait toujours. Si elle voulait porter le nom de Weasley, quelque chose ne ferait jamais non plus oublier qu’elle avait été une Black, que son éducation et peut-être sa nature avaient conditionné une partie de son comportement… D’un autre côté, c’était aussi ce qui avait séduit Septimus à l’époque, alors il n’allait pas s’en plaindre, pas vrai ? Surtout que quand elle décidait de ne pas être sérieuse, elle ne faisait pas les choses à moitié non plus. Comme maintenant, où elle avait bien l’intention d’oublier toute éducation pour s’adonner à des activités qui ferait rougir n’importe quel quidam un peu puritain.

-Tant mieux,
souffla-t-elle entre deux baisers passionnés en réponse aux remarques de Septimus. Tant mieux, oui, car à l’heure actuelle, le « sérieux » n’était pas de mise, si ce n’est celui de leur relation.

Trêves de mots, Cedrella s’appliqua à débarrasser son fiancé de ce qui lui restait de vêtements, ce que lui-même avait prit soin de faire de son côté, et elle se fit un plaisir de l’entraîner sur le lit, où elle l’allongea sur le dos pour mieux se positionner à califourchon sur lui avant de venir s’emparer à nouveau de ses lèvres, puis ses lèvres de glisser le long de son cou, de son torse… puis plus bas encore.



code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 374
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Sam 15 Sep - 12:26

Cedrella & Septimus
Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
Cedrella avait changé, évidemment qu’elle avait changé, au fil des années et c’était bien parce qu’elle était différente qu’elle se trouvait en cet instant avec lui. Septimus aussi avait changé, comme toute personne du passage de l’adolescence à l’adulte. Ils n’étaient pas les mêmes que lorsqu’ils étaient à l’école de magie tous les deux, mais en même temps Cedrella était sans doute celle qui avait le plus changé. Ou pas finalement, elle avait sûrement eu toujours cela en elle. Ses pensées avaient simplement évoluées et elle s’était rendu compte qu’elle n’avait pas besoin de suivre la voie toute tracée par ses parents, des principes de cette famille qui s’était détournée d’elle à présent. Ce qui arrangeait clairement le rouquin, il n’allait pas mentir. Le fait que sa fiancée – et il espérait bien qu’elle allait rapidement devenir son épouse, il en avait assez d’attendre, mais il ne se rendait pas compte qu’il allait devoir attendre bien plus qu’il n’imaginait – ait décidé de se détourner de sa famille pour lui, c’était tout simplement la plus belle preuve d’amour qu’elle avait pu lui donner. Ils s’aimaient depuis longtemps, ils avaient cherché à le cacher, mais ils ne pouvaient pas le nier. Le fait de se retrouver, de décider de tout abandonner pour l’autre (parce que le rouquin aussi avait abandonné des choses, mais il ne payait clairement pas les conséquences comme sa fiancée), c’était ce qui les avait mené ici maintenant. Et Septimus n’allait changer cette situation pour rien au monde.

En attendant, même si Cedrella avait changé en partie, qu’elle ne voyait plus le monde comme autrefois, il était évident qu’elle n’avait pas tant changé que ça non plus. Parce que sinon, le rouquin serait beaucoup moins sous le charme de la jeune femme. Parce que son cœur de glace, c’était quelque chose qu’il aimait chez elle. Son sérieux également, le fait qu’elle pouvait par moment sembler froide et rigide, alors qu’au fond elle avait un cœur tendre. Et si tout le monde la trouvait trop froide, ce n’était pas un soucis, il aimait le fait qu’il soit le seul capable de la cerner complètement. Septimus afficha un sourire quand Cedrella précisa que c’était tant mieux qu’il aime quand elle était un peu moins sérieuse, parce qu’il avait parfaitement conscience qu’il allait vivre un moment qui n’avait rien de sérieux. Et c’était très bien comme ça.

D’ailleurs, leurs vêtements n’avaient pas tardé à quitter leurs corps, et Septimus se laissa guider par sa fiancée jusqu’au lit où elle l’allongea sur le dos avant de s’installer sur lui. Le jeune homme goûta avec passion aux lèvres de la jeune femme qu’il connaissait à force par cœur, mais dont le goût le rendait encore et toujours dingue. Pendant que ses mains parcouraient son corps, encore une fois un corps qu’il connaissait par cœur mais qu’il aimait découvrir de plus belle. Comme les quelques... talents de sa fiancée, alors que ses lèvres quittaient les siennes pour descendre le long de son torse, plus bas encore et encore. Septimus profita pleinement des traitements de sa fiancée, sa tête légèrement en arrière, ne retenant rien des râles de plaisir qui passaient la barrière de ses lèvres. Il en profita tout le temps qu’il fut possible, sans pour autant avoir envie que ça s’arrête maintenant et qu’il explose d’ores et déjà. Alors au bout d’un moment, il s’empara de nouveau des lèvres de sa fiancée, inversant les rôles en l’allongeant sur le dos avant de parcourant son corps entier de ses lèvres.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 459
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Septimus Weasley

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   Lun 17 Sep - 18:05


Profiter du peu de temps qu'on nous accorde.
C

ertaines femmes éprouvent la frustration de ne connaître qu'un seul homme, de craindre de passer à côté de quelque chose, et cette frustration était certainement plus grande encore quand le seul homme que l'on ait jamais "connu" était un mari que l'on n'avait pas choisi. Mais Cedrella se félicitait de ne pas être de celles-ci. Elle n'avait connu qu'un seul homme, pourtant. Septimus avait été le premier, et même s'il avait failli ne pas être le dernier, il était évident qu'il le serait à présent, et qu'il n'y aurait personne d'autre. Et loin d'en éprouver de la frustration ou une quelconque attirance pour l'inconnu, elle ne ressentait qu'un vif plaisir, moral certes, mais qui en cet instant était plus que... physique.

Ils se connaissaient par coeur, et pour cause, ils avaient eu l'occasion de parcourir leurs corps respectifs de long en large, ils avaient exploré le moindre millimètre carré de leurs corps respectifs, et Cedrella adorait ça, plus que tout... Ils ne pouvaient pas se lasser l'un de l'autre, parce qu'ils apprenaient constamment l'un de l'autre et, dans le même temps, savaient si bien ce qu'attendait, espérait, aimait et désirait l'autre que personne ne pourrait les devancer sur ce point. Ils étaient en phase, tout simplement, en harmonie avec le corps et les envie de la personne qui partageait leur vie. Parce qu'ils s'étaient choisis, et une fois encore, c'était bien la preuve que cela changeait tout.

Cedrella ne se lasserait jamais du plaisir qu'elle pouvait procurer à son époux, et tandis que ses lèvres s'occupaient avidement de la partie la plus sensible de son anatomie, elle songeait que son plaisir à l'heure actuelle était suffisant, parce qu'il passait entièrement par celui que pouvait éprouver l'homme qu'elle considérait comme son âme soeur. Ceci dit, elle n'allait certainement pas s'en plaindre quand Septimus inversa les rôles et s'appliqua à son tour à parcourir de ses lèvres son corps tout entier. Les yeux fermés, elle se laoissait totalement submerger par les émotions que pouvaient provoquer en elle les attentions si particulières de son futur mari (qui tarderait malheureusement à l'être). Le corps traversé de frissons, elle exprimait son plaisir en soupirs et gémissements, sans se retenir un seul instant, se laissant partir au plus loin de l'extase. C'était bon, c'était parfait. Mais elle ne voulait qu'une chose à présent : qu'ils ne fassent plus qu'un.

Alors elle l'attira à lui et l'embrassa avec puissance et langueur avant d'enrouler ses jambes autour de sa taille : un geste simple et unique, mais qui en disait suffisamment long sur ses intentions... qui, elle en était sûre, ne devait pas être différentes de celles de son fiancé. Sur ce point comme sur beaucoup d'autres, ils se comprenaient parfaitement. Et ils se compl&étaient.


code by Mandy


_________________



Tous les trésors ne sont pas d'argent et d'or...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Profiter du peu de temps qu'on nous accorde. (Cedrella <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dans la vie Chaque chose a son temps , La vie nous réserve plein de surprise !
» En ces temps troubles, permettons nous de parler politique.[Altiom][Terminée]
» Les temps changent et nous aussi [Pv : Kazu !]
» Nous sommes riches aussi de nos misères [Freya :3]
» (f) pietra capone ? l'amour est ivresse et il est temps pour nous d'aller vomir
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-