AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On ne choisit pas sa famille... (Lucretia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 654
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: On ne choisit pas sa famille... (Lucretia)   Lun 7 Nov - 11:14

Lexie & Lucretia
On ne choisit pas sa famille, pas plus sa belle-famille.
Le début d'année à Poudlard commençait en beauté, Lexie était déjà submergée par les devoirs. Mais comme à son habitude, elle n'avait aucune intention de les faire. Quoi qu'elle remettait un peu plus d'importance dans ses études. Aux yeux de la verte et argent, les études ne servaient absolument à rien. Pour la simple et bonne raison que son destin était tout tracé. C'était vrai, après tout, à quoi bon avoir des bonnes notes à ses ASPICs si c'était pour terminer en tant que femme au foyer, dans une grande maison avec un seul rôle, celui de pondre des parfaits petits sorciers. Bon, même si Lexie avait toujours su qu'elle n'était pas destinée à avoir un travail dans le futur, elle avait quand même d'autres ambitions que de simplement devenir une mère au foyer. Outre le fait qu'elle n'avait pas spécialement l'intention de s'attarder sur ses potentiels futurs gosses, elle avait des ambitions un peu plus grandes. Ce n'était pas pour rien qu'elle s'était enrôlée dans les mangemorts. Ce qui, en soit, ne donnait pas plus d'importance aux études (en dehors des sortilèges qui pouvaient quand même s'avérer très utiles).

Sauf que la donne avait changé. Pendant un temps, Lexie avait cru pouvoir accepter le mariage arrangé, elle avait cru pouvoir se satisfaire de cette situation et faire avec. Mais maintenant qu'elle était devant le fait accompli, elle devait bien avouer que ce n'était plus si évident que cela. Elle n'avait pas accepté de se marier, elle ne pouvait pas faire ça (ni à elle, ni à Melody qui ne méritait pas d'être juste la maitresse alors qu'elle possédait tout son coeur). Donc finalement, la jeune femme commençait à envisager sérieusement de se mettre un peu au travail, simplement dans le but de parvenir à s'en sortir si jamais la situation dégénéré complètement (si jamais sa famille finissait par la renier entièrement). Sauf que ce n'était pas vraiment évident et le fait qu'elle se trouve actuellement à Pré-au-Lard au lieu d'etre à l'école de magie, c'était la preuve. Ce n'était pas simple de se mettre à travailler, quand on n'avait pas l'habitude de le faire. Et puis, elle avait quand même d'autres choses importantes à faire, ce que Voldemort lui avait demandé d'accomplir. Elle était avait d'ailleurs dans l'optique de recruter un élève de Serpentard prochainement. Et il fallait qu'elle songe à recruter Orion, mais c'était plus compliqué avec lui. Elle ne pouvait pas entièrement l'éviter, parce qu'ils étaient dans la même maison, mais elle s'épargnait assez bien sa présence. Elle s'épargnait assez bien tout ce qui lui rappelait ses fiançailles avec Orion, comme la sulfureuse Lucretia qui marchait juste devant elle dans la rue du village sorcier, de cette démarche qui devait faire tomber beaucoup d'homme (et femme). Il n'y avait aucun moyen de l'éviter, Lexie n'eut pas d'autre choix que de la saluer.

« Bonjour Lucretia. »
La jeune femme afficha un sourire, qu'elle n'avait pas forcément besoin de forcer. Elles se connaissaient d'avant les fiançailles, comme des jeunes sorciers de sang pur qui se respectaient. Mais aujourd'hui, elles avaient encore plus de raison de se connaitre. Si Lexie épousait Orion - ce qui n'allait évidemment pas être le cas - elles deviendraient belle-sœur. « Comment tu vas ? »

Lexie n'avait pas de raison d'échapper à une conversation avec la jeune femme et au fond, elle devait bien avouer qu'elle appréciait l'idée de lui parler. Lucretia était quand même une personne qui la fascinée et bien avant cette histoire de mariage.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 46
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ignatius Prewett

Message#Sujet: Re: On ne choisit pas sa famille... (Lucretia)   Mar 8 Nov - 15:15

★ On ne choisit pas sa famille, pas plus sa belle-famille. ★

Lucretia aimait à penser qu'elle était une femme libre. Mariée peut-être, fidèle sans aucun doute, loyale tout autant, mais libre malgré tout. Ses journées, elle en faisait ce qu'elle voulait, ses décisions, elle les assumait. Elle s'était sentie prête à devenir mère, elle ne le serait pas... Elle le regrettait, bien sûr, mais ce n'était pas grave... elle s'arrangerait pour que ce ne le soit pas, en tout cas, et en attendant, elle refusait de vivre la vie monotone d'une femme au foyer. Elle avait d'autres ambitions et d'autres objectifs. Et ces ambitions, ces objectifs, ils s'incarnaient dans l'Hydre. Ignatius en étai le grand patron, et Lucretia ne lui déroberait pas son rôle, mais elle avait la ferme intention de se rendre utile, malgré tout, de faire la différence. C'était pour cette raison qu'elle était de sortie. Pour laisser traîner ses oreilles dans les endroits appropriés, pour récolter le plus d'informations possibles, pour rapatrier de nouveaux alliés... C'était en ce motif qu'elle cheminait dans Pré-au-lard, appréciant d'être trop élégamment habillée pour les lieux où elle se trouvait. Elle aimait en imposer, attirer les regards où qu'elle puisse se trouver, elle ne connaissait pas la discrétion ou la demi-mesure. Et elle ne tenait pas forcément à les connaître par ailleurs, au demeurant. Alors qu'elle se promenait à Pré-au-Lard, elle croisa une figure connue : celle de Lexie Hepburn.

La jeune femme lui avait toujours été très sympathique, même si rien ne semblait devoir les lier au-delà de ça, à l'époque, maintenant, c'était différent, car Lucretia avait sous les yeux la fiancée de son petit frère, sa belle-soeur, en somme. Le temps passait vite ! Voilà déjà qu'on préparait le mariage d'Orion ! Mais Lucretia en était contente. Lexie Hepburn était un bon parti, issu d'une famille respectable. Et surtout, elle lui était sympathique. Lexie était une jeune femme au grand potentiel. Guidée comme il se doit, elle pouvait faire de grandes choses, et la jeune femme y comptait bien. Elle lui montrerait la voie s'il le fallait. Et elle le ferait avec le plus grand des plaisirs, d'ailleurs.

« Bonjour Lucretia. »


Lexie la salua aimablement, Lucretia fit de même et lui rendit son sourire. Il était évidemment hors de question qu'elles se croisent sans se parler... elles faisaient presque partie de la même famille, maintenant, après tout, non ?

« Comment tu vas ? »


-Je me porte à merveille
, affirma-t-elle en toute sincérité. Et toi ? Avant d'ajouter, un sourire malicieux aux lèvres. Dis-moi, tu ne devrais pas être à Poudlard, là ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 654
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: On ne choisit pas sa famille... (Lucretia)   Lun 9 Jan - 23:00

Lexie & Lucretia
On ne choisit pas sa famille, pas plus sa belle-famille.
En d’autre circonstance, Lexie n’aurait vu aucun souci à se retrouver devant Lucretia. Maintenant, tout était quand même un peu différent. Au fond, la jeune femme appréciait grandement la sorcière qu’elle avait sous ses yeux. Elle était incroyablement belle, elle montrait une grande assurance, c’était le genre de personne que la jeune femme aurait bien aimé pouvoir prendre en exemple en fait. Qu’elle prendrait bien en exemple d’ailleurs, s’il n’y avait pas tout cela. Parce que maintenant, quand ses yeux se posaient sur Lucretia Black (Prewett maintenant, depuis son mariage… avec un vieux soit dit en passant), elle ne voyait qu’Orion Black. Non pas que le frère et la sœur se ressemblaient à ce point, mais dans tous les cas elle pensait à son fiancée en voyant celle qui devrait, normalement, devenir sa belle-sœur. En quelque sorte, les deux sorcières appartenaient presque à la même famille. Lexie était persuadée que Lucretia la considérait déjà comme sa belle-sœur, parce qu’elle ne devait pas envisager une seconde que le mariage de son frère n’ait pas lieu. Qui pourrait sérieusement envisager que ce mariage n’ait pas lieu dans leur monde. Quand bien même certain mariage arrangé ne voyait pas leur concrétisation – il suffisait de penser à l’affaire Cedrella Black et Weasley – il n’y avait aucune raison de douter quand on voyait Orion et Lexie. Normalement, ils n’avaient aucune raison de refuser, même s’ils ne s’aimaient pas. Comme si l’amour pouvait avoir un intérêt dans les mariages arrangés. Ce mariage aurait eu lieu d’ailleurs… si Melody ne se trouvait pas dans la vie de la jeune femme. Mais elle était avec la bleue et bronze, alors la jeune sorcière n’avait pas l’intention de devenir la belle-sœur de la sorcière qui se trouvait sous ses yeux. Ce qu’elle ne pouvait pas deviner, ce qu’elle ne devait pas deviner. Lexie faisait donc bonne figure, affichant un sourire à son interlocutrice. Lexie se concentrait sur le fait qu’elle l’appréciait et non pas qu’elle devait épouser son frère.

Son sourire s’agrandit d’ailleurs quand la jeune femme fit subtilement remarquer qu’elle devrait sans doute être à Poudlard en cet instant présent. Effectivement, Lexie pouvait difficilement nier le fait qu’elle devrait être en cours, qu’une élève comme elle ne devrait pas se promener dans le village sorcier maintenant puisque ce n’était pas une sortie officielle. Elle n’avait pas spécialement envie de se défendre à ce sujet.

« Je devrais y être oui. »
Se contenta-t-elle de répondre, dans un sourire mutin, pour bien faire comprendre à Lucretia qu’elle se moquait du fait qu’elle devrait normalement être en cours. Ce n’était pas comme si le monde d’aujourd’hui demandait vraiment aux femmes de faire de belles études. « Mais je me porte bien, je ne voulais pas gâcher ça en cours. »

Autant dire que si elle se trouvait présentement à Poudlard, comme ça devrait normalement être le cas, elle ne se porterait pas aussi bien que maintenant. Son moral serait complètement descendu par les cours qu’elle devrait suivre, pour le bon vouloir de ses professeurs.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 46
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ignatius Prewett

Message#Sujet: Re: On ne choisit pas sa famille... (Lucretia)   Mar 17 Jan - 16:30

★ On ne choisit pas sa famille, pas plus sa belle-famille. ★

« Je devrais y être oui. »


Lucretia afficha un léger sourire face à la réponse de Lexie qui, devant un tout autre interlocuteur, aurait pu apparaître comme étant singulièrement effrontée mais ne pouvait pas apparaître comme cela aux yeux de la jeune femme, qui se fichait bien de découvrir que son interlocutrice n'était pas en cours, et appréciait, bien au contraire, son assurance et le culot avec lequel elle avouait sécher allègrement. Lexie était une jeune femme intéressante, notamment parce qu'elle était indisciplinée, parce qu'elle lui donnait tout l'air d'être un électron libre malgré le milieu dont elle était issue (elle n'imaginait pas à quel point, et encore moins à quel point cela pourrait bien finir par être problématique). C'était d'ailleurs une des choses qui faisaient que Lucretia l'appréciait beaucoup. Elle était par conséquent ravie de pouvoir la considérer d'avance comme étant sa belle-soeur. Elle avait bien envie de saisir cette occasion opportune de passer plus de temps avec elle. Puisqu'elle allait finir par devenir un membre de sa famille, ça semblait être de plutôt bon ton, après tout. Et elles n'avaient de toutes les manières pas vraiment eu d'occasions de parler toutes les deux dernièrement, alors autant saisir l'opportunité. Puisqu'elles étaient là et que Lucretia ne pensait pas que son interlocutrice puisse avoir plus urgent à faire de toute façon.

-Tu as bien raison,
approuva-t-elle avec un sourire plus large.

Elle pourrait bien l'assommer avec un grand pamphlet sur l'importance qu'il y avait à respecter ses aînés, sur le fait qu'il était très important de faire des études, mais il ne fallait pas se leurrer. Lexie était vouée au même destin qu'elle. Ce qu'on attendait des filles de leur rang, c'était qu'elles fassent de bonnes épouses, pas des études à rallonge qui coûteraient une fortune à leurs géniteurs. Ça ne les empêchait pas d'être des jeunes filles brillantes, toutes les deux. Mais elles n'avaient pas besoin de perdre leur temps en cours pour cela. En tout cas, Lucretia, en ce qui la concernait, avait fait plus d'une fois l'école buissonnière.

-Qu'est-ce que tu dirais d'aller boire un verre, dis-moi ? Quitte à faire l'école buissonnière, autant faire les choses bien.
Elle marqua une pause avant d'adresser un sourire de connivence à l'adresse de son interlocutrice. Et puis, on a quelque chose à célébrer, je crois, non ? Ses fiançailles, bien sûr. Je ne t'ai pas encore souhaité comme il se doit bienvenue dans la famille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 654
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: On ne choisit pas sa famille... (Lucretia)   Ven 10 Mar - 13:54

Lexie & Lucretia
On ne choisit pas sa famille, pas plus sa belle-famille.
Lexie ne se faisait pas vraiment d’illusion sur le fait que Lucretia accepte le fait qu’elle fasse l’école buissonnière. La jeune femme n’avait pas spécialement pris de risque à dire à sa « future belle-sœur » qu’elle séchait les cours, parce qu’elle se doutait qu’elle l’accepterait sans souci. Elles étaient pareil au fond, elles savaient bien qu’elles n’avaient pas d’intérêt à suivre vraiment consciencieusement ses études. Bon, en même temps, la verte et argent n’avait aucune envie de suivre le tracée de la vie que ses parents avaient préparée pour elle, donc en épousant Orion Black, les études pourraient lui être utiles donc, mais elle ne parvenait pas à s’empêcher de sécher. Elle le faisait donc, parce qu’elle était comme ça. Et Lucretia n’en voyait apparemment aucun souci. Au contraire, elle lui dit même qu’elle avait bien raison de le faire. Elle savait bien qu’elle avait raison, même si, en un sens, elle se disait qu’elle aurait mieux fait de rester en cours pour ne pas croiser la jeune femme. Oh, non pas qu’elle n’appréciait pas Lucretia Black. Au contraire, elle était vraiment une personne qu’elle appréciait, pour ce qu’elle la connaissait (si elle savait qu’elle et son époux avaient l’intention de faire tomber son maître, les choses seraient différentes), mais elle était la sœur d’Orion. Et forcément, Lexie voyait venir à mille lieues ce qu’elle lui dit ensuite.

Elle l’invita d’abord à boire un verre, ça c’était une bonne chose. Sauf qu’elle ne le faisait pas seulement parce qu’elle trouvait qu’elles pouvaient passer un agréable moment ensemble, pas seulement parce qu’elle appréciait qu’elle fasse l’école buissonnière. Elle le faisait, aussi, parce qu’elles allaient donc normalement appartenir à la même famille.

« Je ne dis jamais non quand on m’invite à boire un verre. » Affirma-t-elle alors, sincèrement. C’était la pure vérité, elle n’avait pas l’habitude de dire non en effet quand il était question de boire un verre. Même si en la circonstance, c’était quand même un peu compliqué. « Surtout quand il y a une bonne raison pour ça. »

Bon, elle en rajoutait un peu pour le coup. Mais elle n’avait pas vraiment le choix, la jeune femme devait bien faire illusion. Après tout, même si elle n’avait aucune envie d’épouser Orion, elle ne pouvait pas non plus le montrer tout de suite. Pas encore en tout cas, pas tant qu’elle n’aurait pas assuré ses arrières. Parce que de toute façon, ce n’était pas maintenant qu’elle devait s’opposer à ce mariage, ça n’allait rien changer. Ses parents la forceraient de toute façon, ainsi que tout le monde. Ils lui diraient qu’elle allait s’y faire. La verte et argent attendait donc le bon moment pour réellement s’y opposer. Et ce n’était pas encore le moment, alors elle jouait le jeu.

« Et c’est encore mieux si c’est toi qui invite. »

Ajouta-t-elle alors, avec son effrontément habituel. Non pas qu’elle ait besoin qu’on l’invite, elle avait suffisamment les moyens pour se payer un verre. Mais tant qu’à faire, autant qu’elle se fasse inviter par sa future belle-sœur.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 46
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ignatius Prewett

Message#Sujet: Re: On ne choisit pas sa famille... (Lucretia)   Jeu 16 Mar - 16:04

★ On ne choisit pas sa famille, pas plus sa belle-famille. ★


« Je ne dis jamais non quand on m’invite à boire un verre. »

Et encore heureux ! C'était une des choses que Lucretia appréciait beaucoup chez celle qui devait devenir sa belle-soeur (Lucretia ne pensait pas une seule seconde à un autre scénario, en tout cas), elle aimait son caractère entier, qui faisait qu'elle ne mâchait pas ses mots et qu'elle n'hésitait pas à faire des pieds-de-nez à la bienséance de temps à autre. D'autres se seraient sans doute ennuyé à rester protocolaire, en affirmant que non, bien sûr, ils insistaient pour payer ce verre eux-mêmes, mais Lexie Hepburn, elle, ne faisait pas autant de chichis, merci bien. Ces personnes qui s'étouffaient dans leur préciosité et leurs bonnes manières l'ennuyaient et l'agaçaient beaucoup. Malheureusement, elles étaient légion, dans leur moyen. Aussi, croiser quelqu'un comme Lexie, c'était rafraîchissant. Et puis, Lucretia ne le cacherait pas, elle se reconnaissait beaucoup en elle. À son âge, elle ne devait pas être bien différente. Enfin, de ce qu'elle s'en souvenait. Ce n'est pas que des décennies séparaient leurs deux âges, mais cette époque paraissait quand même très ancienne à Lucretia.

« Surtout quand il y a une bonne raison pour ça. »

Lucretia sourit en entendant cette remarque. Ça lui faisait du bien, d'entendre Lexie réagir ainsi, parce qu'elle était un peu fatiguée de voir tout le monde se réjouir de cette union si ce n'est Orion, qui n'arrêtait pas de tirer la tête pour rien depuis (et Walburga, aussi, mais Lucretia se disait, au sujet de sa cousine, qu'elle était juste un peu dégoûtée de partager son meilleur ami, elle ne voyait pas au-delà). Lexie, elle, avait l'air de vraiment s'enthousiasmer pour l'avenir que lui avait prévu leurs parents. C'était très bien comme ça ! Encore que Lucretia n'avait pas du tout conscience de ce que la jeune femme pensait réellement à ce sujet (et du pourquoi elle pensait ainsi). Si c'était le cas, elle perdrait bien vite son sourire. Et aussi, elle s'abstiendrait de partager le moindre verre avec la jeune femme. Mais elle ne voyait que ce qu'elle avait envie de voir, c'était souvent son problème.

« Et c’est encore mieux si c’est toi qui invite. »

Lucretia sourit de plus belle à ce nouvel accès d'effronterie, elle lui plaisait vraiment bien, cette fille, elle avait vraiment envie de la voir rejoindre leur famille. Elle semblait née pour être une Black.

-En route alors ! Et elle l'entraîna aux Trois-Balais, où elles prirent place autour d'une table. Commande ce que tu veux. Mais je te préviens, je refuse de te ramasser à la petite cuillère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 654
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: On ne choisit pas sa famille... (Lucretia)   Lun 15 Mai - 13:59

Lexie & Lucretia
On ne choisit pas sa famille, pas plus sa belle-famille.
Lexie n’avait pas l’intention de se retenir de dire ce qu’elle pensait à Lucretia, du moins, ce qu’elle pouvait lui dire évidemment. Elle ne pouvait pas complètement se montrer honnête, parce qu’elle ne pouvait pas prendre le risque de faire comprendre à sa « futur belle-sœur » qu’elle n’avait pas l’intention d’épouser Orion. Ce n’était pas comme si elle avait besoin de temps pour se faire à l’idée, comme si allait n’allait pas pouvoir y couper et qu’elle n’appréciait simplement pas la situation. Dans tous les cas, la jeune femme n’avait certainement pas l’intention de se marier, il était hors de question qu’elle laisse ça arriver. Elle était décidée et déterminée, donc elle n’avait aucune envie qu’on découvre ce qu’elle avait l’intention de faire. Ce n’était pas dans son intérêt qu’on vienne lui mettre des bâtons dans les roues. Elle préférait donc largement la jouer comme ça avec Lucretia, même si elle avait laissé place au doute dans d’autre circonstances. Avec Orion par exemple, à qui elle avait avoué ne pas forcément apprécier d’entendre constamment parler de leur fiançailles, ou encore à Walby. Mais elle n’avait pas pour autant retiré l’idée que dans tous les cas, ce mariage allait avoir lieu. Parce qu’il valait mieux que tout le monde le croie. Ainsi, ça lui donnait plus de possibilité d’empêcher ce mariage, si rien ne se mettait en travers de sa route.

Si elle jouait donc les enthousiasme par rapport à ce mariage, elle n’avait pas envie d’être autrement qu’elle-même en compagnie de Lucretia. Et donc, oui, ça lui faisait plaisir qu’elle lui paie un verre et non, elle n’allait pas insister pour payer sa part. Si l’ancienne Black avait l’intention de lui payer un verre, alors elle la laissait faire. Même si Lexie avait largement les moyens de se payer un verre elle-même, mais bon. Tant qu’à faire. En tout cas, son attitude ne semblait pas vraiment déplaire à Lucretia et tant mieux. En fait, en dehors du fait que Lucretia était la sœur d’Orion – donc que forcément, les choses étaient quelque peu compliqués même si elle n’en montrait rien – Lexie l’appréciait sincèrement. Elle était un modèle pour elle. Si belle et intelligente, qui semblait s’en sortir assez bien à première vue. Il n’y avait pas grand-chose au final que Lexie n’appréciait pas chez son interlocutrice, mais elle ne se doutait pas évidemment que le mari de cette dernière cherchait à faire tomber son maître (envers qui elle était forcément dévouée) et qu’elle était la sœur de celui qu’on voulait la voir épouser, ce qui ne pourrait évidemment jamais arriver. Les deux jeunes femmes se rendirent donc aux Trois Balais.

« Je vais prendre de l’hydromel. »
Dit-elle donc en guise de commande, quand Lucretia l’invita à commander. « Ne t’en fais pas, je sais parfaitement me débrouiller toute seule. » Sa fierté serait bien trop touchée si elle devait se faire ramasser à la petite cuillère par sa « futur belle-sœur ». Autant dire qu’elle se ferait une joie de ne pas avoir besoin d’arriver à de telles extrémités. Même si bon… elle n’était pas non plus du genre à boire de l’alcool constamment. « Eh bien, fêtons mes fiançailles donc. »

Joie, bonheur…
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 46
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ignatius Prewett

Message#Sujet: Re: On ne choisit pas sa famille... (Lucretia)   Mar 23 Mai - 12:31

[/center]
★ On ne choisit pas sa famille, pas plus sa belle-famille. ★


« Je vais prendre de l’hydromel. »

Lucretia afficha un sourire en coin quand la jeune femme, avec aplomb et certitude, assura qu'elle allait prendre de l'hydromel, un alcool fort, donc, et qui pouvait vite tourner la tête à qui n'en avait pas l'habitude. Mais en même temps, Lucretia ne pensait pas que Lexie en était à son coup d'essai, ce ne serait certainement pas son premier verre, et c'était une idée qui plaisait beaucoup à la jeune femme, qui préférait ça plutôt que de se taper la causette avec une sainte Nitouche qui préférerait boire de l'eau plate ou du jus de citrouille. De l'hydromel, voici donc ce qu'elle commandait donc à sa future belle soeur, elle allait suivre le mouvement. Boire quelque chose de fort, ça ne lui ferait pas de mal.

« Ne t’en fais pas, je sais parfaitement me débrouiller toute seule. »


Le sourire de Lucretia s'agrandit, sincère. Elle n'en doutait pas une seule seconde, elle était sûre et certaine que Lexie était parfaitement capable de se débrouiller toute seule, elle n'en doutait pas une seule seconde. Elle était une débrouillarde, une jeune femme indépendante même si encore jeune, ça se voyait tout de suite, et c'était pour cette raison que Lexie avait totalement son approbation en tant que belle-soeur. Elle ferait une Black parfaite, vraiment digne de ce nom, et elle avait hâte de voir ça. Elle avait en tout cas le caractère bien trempé qui ne pouvait que plaire à la famille. Lucretia avait même envie de penser qu'Orion aurait tout intérêt à en prendre de la graine. Ce qu'il pouvait être mou, par moments !

« Eh bien, fêtons mes fiançailles donc. »


Elles furent servies, toutes les deux, et Lucretia trinqua en adressant à son interlocutrice un sourire de connivence. Oui, elles avaient toutes les raisons du monde de fêter ça, et aucune raison de s'appesantir, Lucretia était contente de pouvoir célébrer ça comme il le fallait.

-À tes fiançailles,
confirma-t-elle avant de boire avec plaisir une grande gorgée d'hydromel. Après avoir reposé son verre sur la table, il reprit la parole. Tu as un peu parlé à Orion ?

Elle était curieuse de savoir s'ils s'étaient parlés et de ce qu'ils s'étaient dits. Parce que Orion, de son côté, ne donnait pas l'impression d'être vraiment motivé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 654
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: On ne choisit pas sa famille... (Lucretia)   Lun 24 Juil - 23:15

Lexie & Lucretia
On ne choisit pas sa famille, pas plus sa belle-famille.
Elles trinquèrent aux fiançailles de Lexie et cette dernière ne perdit pas son sourire dans la manœuvre. Quand bien même, en réalité, cette nouvelle ne portait clairement pas à sourire. Du moins, la verte et argent ne se voyait pas le prendre simplement du bon côté. Malheureusement, elle ne pouvait rien laisser paraître. Et si avec Orion et Walby, la jeune femme avait exprimé quelques doutes concernant ce mariage – sans pour autant manquer d’affirmer que dans tous les cas, elle n’avait pas le choix et il aurait lieux, alors qu’elle ne le pensait pas du tout – elle ne voulait pas le faire avec Lucretia. Lexie n’avait pas envie de prendre le risque que quelque chose ne se passe pas de la « bonne » manière et qu’on vienne gâcher ses chances d’arrêter ce mariage. Il valait donc mieux qu’elle fasse la meilleure impression à Lucretia, qui, elle pensait, avait forcément son mot à dire quand même. Si jamais la sorcière trouvait quelque chose à redire, trouvait quelque chose de louche, elle risquait de rendre tout cela plus difficile. Ou pas, en un sens, Lexie se montrait peut-être trop paranoïaque. Mais dans le doute, elle cherchait vraiment à ce que tout se passe « normalement » pour le moment, afin qu’elle puisse arrêter le mariage au bon moment. Ça ne servait à rien qu’on lui retire Orion Black en tant que fiancé, si c’était pour qu’on lui mette quelque d’autre ensuite. Donc, pour le moment, Black devait rester son fiancé et un fiancé qu’elle appréciait, pour que tout se passe comme il le fallait. Donc, elle devait se réjouir de l’événement avec Lucretia, ce qu’elle faisait. Heureusement qu’on lui avait apprit à être parfaitement sociable depuis son enfance. En même temps, quand on était une fille de sorcier de sang pur, on avait intérêt à savoir avoir une bonne image.

Lexie but une gorgée de son hydromel à son tour, cela ne lui ferait pas de mal sérieusement de boire quelque chose de fort quand même. Surtout que bon, la conversation allait forcément tourner autour de ce mariage et d’Orion. Lexie allait devoir prendre sur elle.

« Il est venu chez moi cet été avec vos parents. »
Bon, ils se voyaient tous les jours techniquement, mais ils ne se parlaient pas vraiment. Lexie devait bien avouer qu’elle ne pouvait pas s’empêcher de l’éviter un peu et quelque chose lui disait qu’il faisait pareil. « On a parlé un peu de tout ça. Mais j’avoue que c’était un peu bizarre. » Elle n’avait pas réellement besoin de mentir à ce sujet. « Ça fait bizarre de passer de camarade de classe à fiancé. » Elle osait croire que c’était pareil pour tout le monde. « En fait, j’ai l’impression de connaître Orion depuis toujours. » Et c’était un peu le cas. « Mais en même temps c’est bien, au moins on se connaît bien déjà. »

En réalité, le choix d’Orion n’était pas horrible. Il n’y avait que le mariage en lui même qui lui posait un réel problème.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

On ne choisit pas sa famille... (Lucretia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» On ne choisit pas sa famille [pv Natasha :) ]
» [Terminé]On ne choisit pas sa famille... malheureusement!
» Les amis sont la famille qu'on se choisit.
» L'amitié est la famille qu'on choisit ! (Aylinn)
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
-