AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FB - Je suis venue te dire que je m'en vais [pv Jacob <333]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1127
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: FB - Je suis venue te dire que je m'en vais [pv Jacob <333]   Mar 29 Nov - 0:49



FB - Je suis venue te dire que je m'en vais
L'

ascenseur émotionnel avait été d'une telle intensité que Queenie en était encore retournée. Cela faisait plusieurs semaines qu'elle soupçonnait son état, mais elle avait attendu avant que de chercher à en obtenir la confirmation, pour la simple et bonne raison qu'elle savait pertinemment que cette situation changerait tout. En bien ? En mal ? Là encore, elle avait d'abord eu peine à le savoir... Puis la réponse à cette question s'était malheureusement imposée à elle. Ascenseur émotionnel. D'abord une joie intense en apprenant qu'elle était enceinte, qu'elle allait donner la vie, que Jacob et elle allaient être parents... Puis une douleur déchirante. Non... Elle serait mère oui, mais Jacob ne pourrait jamais se déclarer père de son enfant. Il était facile de vivre leur histoire clandestinement quand il n'était question que d'eux-deux, personne ne s'amusait à les fliquer, après tout, et il ne leur était pas difficile de se retrouver en toute intimité sans que la législation magique des États-Unis y mette son grain de sel... mais la naissance d'un enfant, ça changeait tout. On s'interrogerait forcément sur le père de ce dernier, on lui demanderait de rendre des comptes... et si la vérité se savait ? Elle perdrait tout. Jacob serait oublietté pour la peine, elle sévèrement punie, et son enfant... Qui sait si on la laisserait seulement le garder auprès d'elle. Elle était enceinte, c'était une bénédiction et une souffrance.

Car oui, même si elle avait à l'esprit qu'il existait une solution annexe, qu'elle pouvait bien "se débarrasser" de la vie qu'elle voulait voir grandir en elle pour simplement se consacrer à Jacob, ni plus ni moins... mais elle était incapable de s'y résigner. Elle voulait être mère, plus encore si c'était d'un enfant né d'un amour aussi puissant et sincère que celui qu'elle et le no-maj partageaient. Non, la question ne se posait même pas. Elle le garderait, évidemment qu'elle le garderait... mais ce ne serait pas sans conséquences... et ça... Elle avait tourné la question en boucle dans son esprit. Bien sûr, elle pourrait tout simplement choisir de mener une vie de famille clandestine, mais quelle vie ce serait pour leur enfant... et puis, les risques resteraient trop grands.. elle ne voulait pas se résoudre à ce que Jacob l'oublie de nouveau, même si c'était sans doute égoïste. Garder l'enfant, c'était donc perdre le père... C'était la seule solution. Elle devait annoncer leur rupture.

C'était inquiète, malheureuse, mais pour autant résignée qu'elle avait passé le pas de sa boulangerie ce soir-là, à l'heure de la fermeture. En apercevant Jacob, elle fut incapable de sourire autant que d'ordinaire. Ses scrupules faisaient obstacle au plaisir de le revoir. Et dire que c'était sans doute la dernière fois.

-Bonsoir,
le salua-t-elle, une certaine hésitation au creux de la voix. Son estomac était noué et son cœur battait la chamade. Elle ne savait vraiment pas si elle allait y arriver.




code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 348
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: FB - Je suis venue te dire que je m'en vais [pv Jacob <333]   Mar 29 Nov - 21:43

Queenie & Jacob
FB - Je suis venue te dire que je m'en vais.
La boulangerie marchait bien, vraiment bien. Jacob ne pourrait jamais assez remercier Norbert pour tout ce qu’il avait fait pour lui, pour la possibilité qu’il lui avait donné de réaliser son rêve. Il pouvait enfin être le boulanger qu’il avait toujours rêvé d’être et en plus ça marchait bien. Il fallait dire que ses pains aux formes étranges marchaient vraiment du tonnerre. Ces derniers temps, Jacob se sentait vraiment heureux. En fait, il l’était depuis le jour de sa rencontre avec Norbert. C’était sans doute un peu étrange, mais tout cela avait changé sa vie en bien, vraiment en bien. Même si tout n’avait pas été facile, qu’il s’était fait plus ou moins agresser par des créatures bizarres, qu’il avait été arrêté par le comité magique des Etats-Unis, qu’il avait vu des sorciers se battre… ça vie était vraiment devenu un vrai bonheur. Pendant un temps, Jacob avait oublié tout cela, mais les souvenirs lui était revenu au moment où Queenie était revenue dans sa vie. C’était comme si les bons souvenirs de cette période lui étaient toutes revenus d’un coup, alors qu’elle traversait la porte de sa boulangerie. Et il en était heureux, encore plus heureux. Même si, bien sûr, leur relation devait rester cacher, parce que les sorciers ne pouvaient normalement pas avoir de relation avec les no-maj, il se sentait heureux. Il n’y avait aucune raison pour que ça ne soit pas le cas en même temps. Malheureusement, le jeune homme ne se doutait pas que tout allait mal tourner bientôt.

Quand Queenie entra dans sa boulangerie à l’heure de la fermeture, Jacob se tourna vers elle avec un grand sourire sur le visage. Il était toujours heureux de pouvoir la retrouver, se demandant à chaque fois comment il pouvait avoir autant de chance de l’avoir dans sa vie. Queenie était si… incroyable et lui il était si… lui. C’était à peine croyable qu’elle puisse s’intéresser à lui, sincèrement et pourtant elle le faisait. Mais alors qu’il posait son regard sur elle, le jeune homme savait parfaitement que quelque chose n’allait pas. Si la sorcière souriait, son sourire n’avait rien à voir avec celui qu’elle avait d’ordinaire sur son visage. Il était beaucoup plus terne, beaucoup plus fade. Jacob savait parfaitement que quelque chose n’allait pas.

« Tu vas bien ? »
Demanda-t-il en s’approchant d’elle, ne parvenant pas à cacher l’inquiétude dans sa voix. Il se demandait vraiment ce qui arrivait à Queenie pour qu’elle semble si triste en cet instant précis, alors qu’elle venait le trouver. Avait-il fait quelque chose de mal ? Etait-il arrivé quelque chose ? Avec Tina ? Avec le comité magique ? Quelque chose était forcément arrivé de toute façon, parce que sinon elle ne ferait pas cette tête. Et bien sûr, le boulanger était incapable d’imaginer une seconde ce qui était en train de se passer, ce qu’elle allait lui annoncer bientôt.

Le boulanger prit le temps, tout de même, de fermer la porte de sa boulangerie, pour qu’il soit vraiment tranquille.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1127
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: FB - Je suis venue te dire que je m'en vais [pv Jacob <333]   Mar 29 Nov - 22:15



FB - Je suis venue te dire que je m'en vais
L

e grand sourire avec lequel Jacob l'accueillit fut un véritable crève-cœur pour Queenie, parce que ce sourire la faisait fondre, parce qu'elle savait que le bonheur qu'il affichait ne serait que de courte durée, parce qu'elle savait qu'elle allait lui faire du mal, qu'elle allait piétiner ses sentiments. Queenie n'était pas cruelle, elle ne faisait d'ordinaire cela avec personne, et voilà qu'elle s'apprêtait à agir de la sorte avec la personne qu'elle aimait le plus et qu'elle désirait le moins faire souffrir. Elle ne savait vraiment pas comment elle allait faire pour aller jusqu'au bout. Tout ce qu'elle voulait, c'était son bonheur, et pourtant, elle allait le détruire. Elle mourrait d'envie de faire marche arrière, ou bien de reporter à plus tard. Mais c'était impossible, bien sûr. Le destin était déjà en marche... Elle ne pouvait pas faire illusion. Elle ne voulait pas faire illusion... Et Jacob avait vu clair en elle. Il ne lisait pas ses pensées, mais il n'en avait pas besoin, avec Tina, il était la personne qui savait la comprendre mieux que personne. Il avait deviné que quelque chose n'allait pas. Il faut dire qu'elle n'était pas douée pour mentir sur ce qu'elle éprouvait, ou même pour mentir tout court. Son "Tu vas bien ?" était bien davantage un "Qu'est-ce qui ne va pas ?" et Queenie avait peur, vraiment peur de lui répondre. Elle laissa à Jacob le temps de fermer la boulangerie (tant mieux, ainsi seraient-ils tranquilles, la conversation qu'ils devaient avoir n'était pas de celles qu'il fallait perturber ou interrompre), ce même temps qu'elle prit pour rassembler ses esprits afin de formuler à son adresse cette réponse qui avait tant de mal à franchir le seuil de ses lèvres. Et encore, ce n'était pas une réponse, car elle ne voulait pas lui dire directement qu'elle n'allait pas bien, et qu'elle n'irait sans doute plus jamais complètement bien parce qu'elle choisissait sciemment de se séparer de lui, de renoncer à ce qui faisait pourtant partie d'elle-même.

-Jacob...
Elle prit une grande inspiration, j'ai beaucoup réfléchi et...

D'habitude, elle ne parlait pas en faisant tant de détours... mais elle ne savait pas comment dire ce qu'elle avait à dire sans totalement détruire Jacob, surtout que rien ne les avait préparés à ce qui était en train de leur arriver... Tout allait bien entre eux jusqu'ici, mieux que bien d'ailleurs... Et ce qui aurait dû parachever leur bonheur allait finalement les désunir, pour de bon. Elle avait beaucoup réfléchi, oui, des heures et des heures de triturage de méninges, même. Et à chaque fois, le verdict était le même. Trop évident pour être oublié. Trop évident pour être ignoré. Elle poussa un soupir.

-Je ne sais pas comment te dire ça...


Elle n'y arrivait pas pas. Lui adresser un tranchant et définitif "Je te quitte, c'est fini" ? Elle ne le pouvait pas. Elle n'y arrivait pas.

-Il faut qu'on arrête...



code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 348
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: FB - Je suis venue te dire que je m'en vais [pv Jacob <333]   Sam 10 Déc - 22:49

Queenie & Jacob
FB - Je suis venue te dire que je m'en vais.
Jacob n’avait vraiment pas besoin de lire dans l’esprit de Queenie pour savoir qu’elle n’allait pas bien, cela se voyait sur son visage. Même si elle lui avait souris, ce n’était pas la même chose que d’habitude. Il se passait quelque chose et le boulanger avait forcément envie de savoir. Malheureusement, il ne se rendait compte qu’en réalité, il vaudrait mieux pour lui qu’il ne cherche pas à savoir. Maintenant que la boulangerie était fermée, ils allaient pouvoir parler tranquillement. Même s’il ne savait pas encore ce qui se passait, il comprenait que c’était important et il n’avait aucune envie d’être dérangé. De toute façon, c’était l’heure de fermeture, Jacob n’avait aucune raison de travailler plus. Alors, il voulait se concentrer entièrement sur celle qu’il aimait (ne se doutant pas que c’était la dernière fois qu’il allait pouvoir le faire avant près de vingt ans). Son regard était donc tourné vers Queenie, quand elle prononça son prénom. Rien que ça ne lui disait rien qu’il vaille, il y avait quelque chose dans la voix de la jeune femme qui l’inquiétait grandement. Mais il ne se doutait vraiment pas ce que la sorcière était en train de faire. L’homme ne dit rien du tout alors qu’elle lui affirmait qu’elle avait beaucoup réfléchit, malgré les questions qui tournaient en boucle dans son esprit. Elle avait réfléchit à quoi ? Il avait évidemment envie de savoir, il attendait avec une certaine impatience mais surtout avec angoisse que Queenie continue pour éclairer sa lanterne. Rien n’allait en s’arrangeant quand la sorcière affirma ensuite qu’elle ne savait pas comment lui dire ça… ça quoi ? Malheureusement, la réponse arriva rapidement, sans doute trop rapidement.

« Comment ça il faut qu’on arrête ? » Le visage potelé de Jacob afficha un genre de sourire/grimace. Il ne comprenait pas où elle voulait en venir, plus précisément il ne voulait pas comprendre pourquoi elle disait ça. D’accord, leur situation était un peu particulière, mais ils le savaient tous les deux, ils en avaient conscience depuis le début. Quand Queenie était revenue dans la vie du boulanger, ce n’était pas sans raison. Elle voulait arrêter ça ? Jacob sentit son cœur s’emballer, il n’avait aucune envie que les paroles de la jeune femme soient sérieuses, mais il savait parfaitement qu’elle ne disait pas ça sans raison. « On n’a pas de raison d’arrêter… »

Avait-il fait quelque chose de mal ? Jacob commençait à se poser la question. Constamment, l’homme ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il avait bien trop de chance d’avoir la sorcière dans sa vie, qu’elle était vraiment trop bien pour lui. Quand on les voyait tous les deux, on se rendait rapidement compte que le no-maj n’était pas du tout à sa hauteur. Mais il faisait vraiment du mieux qu’il pouvait pour lui convenir… avait-il mal fait quelque chose ? Ou c’était-il passé quelque chose dans le monde magique ? Toutes ces questions tournaient encore et encore dans son esprit, parce qu’il avait besoin d’explication. Et d’un moyen de contrer les propos de la sorcière.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1127
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: FB - Je suis venue te dire que je m'en vais [pv Jacob <333]   Sam 10 Déc - 23:09



FB - Je suis venue te dire que je m'en vais
I

l ne comprenait pas... c'était évident, et c'était normal. Alors qu'il répétait sans comprendre les mots qu'elle venait de prononcer, elle devinait tout son désarroi. Et c'était normal, qu'il réagisse ainsi. Il n'y avait pas eu d'indice, pas de signes avant-coureurs. Et pour cause, Queenie et Jacob étaient heureux ensemble, sincèrement heureux. Ils vivaient leur histoire le plus discrètement possible, personne dans l'entourage de la sorcière, si ce n'est bien sûr Tina et Norbert, n'était au courant, mais ils avaient appris à faire avec, et cela n'ôtait rien au plaisir qu'ils avaient d'être ensemble et de se suffire à lui-même. Leur histoire était belle, forte, et surtout, elle était sérieuse. Elle devait l'être. Quand Queenie était venue retrouver Jacob dans l'espoir de lui raviver la mémoire, dans cette même boulangerie, ce n'était pas par caprice, c'était parce qu'elle savait que si elle devait construire quelque chose avec un homme, ce devait être avec lui, alors oui, forcément, cette décision semblait n'avoir aucun sens, d'autant plus que la jeune femme éprouvait toujours pour le non-maj des sentiments forts, inchangés. Mais ça ne suffisait pas. Si tout, dans la vie, ne devait être question que de sentiments, cela se saurait. Malheureusement, les choses étaient toujours plus complexes que cela. Complexes et injustes.

Queenie sentit son cœur se serrer quand Jacob ajouta qu'ils n'avaient pas de raisons d'arrêter. Elle était on ne peut plus d'accord. Il ne devrait pas y avoir de raisons, tout du moins, mais ils en étaient pourtant là. Si Queenie avait pu trouver une autre solution, elle aurait suivi cet instinct sur-le-champ, et avec d'autant plus de détermination qu'elle était en train de vivre le moment le plus éprouvant de toute son existence. Elle aimerait tant en réchapper, elle aimerait tant annuler ce qu'elle était en train de faire ! Mais sa résolution demeurait la même, elle restait intègre à elle-même. Elle savait ce qu'elle faisait, pourquoi elle le faisait. Le plus dur était d'associer sa douleur à celle de Jacob, plus encore quand elle s'infiltra dans les pensées de ce dernier. Pas par indélicatesse, non (en tout cas pas par volonté d'être indélicate), mais parce qu'elle voulait sonder sa pensée afin de trouver les mots les plus à même de le rassurer. Si c'était vraiment possible.

-Tu n'y es pour rien, Jacob,
affirma-t-elle alors avec douceur, consciente du fait qu'il pensait être peut-être responsable de sa décision, d'une manière ou d'une autre. Oh non, il n'était certainement pas pour elle une raison de partir. Il était davantage une raison de rester. Mais ce n'était pas à elle de décider. Je réfléchissais à notre avenir, c'est tout... et je n'ai rien à t'offrir. Elle marqua une légère pause. On ne peut pas vivre dans le secret éternellement, quelqu'un finira par le découvrir et ce jour-là... je ne veux pas que tu assumes ce genre de conséquences à cause de moi.



code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 348
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: FB - Je suis venue te dire que je m'en vais [pv Jacob <333]   Dim 8 Jan - 13:25

Queenie & Jacob
FB - Je suis venue te dire que je m'en vais.
Jacob ne comprenait vraiment pas comment il pouvait se retrouver dans une telle situation en cet instant précis, alors qu’il n’avait vu aucune ombre d’un quelconque nuage dans le ciel. C’était comme tombé de nulle part, cette décision que prenait Queenie qu’ils devaient arrêter. Le boulanger ne comprenait pas, il ne voyait pas pourquoi la sorcière décidait soudainement d’arrêter. Il n’y avait sans doute pas trente-six solutions et plus les secondes passaient, plus le jeune homme se disait qu’il avait dû faire quelque chose, ou en tout cas que quelque chose était arrivé. Est-ce que quelqu’un avait découvert leur secret ? Avait-on menacé Queenie à l’organisme des sorciers ? Jacob ne pouvait pas s’empêcher de penser à mille et une raisons qui puissent pousser la jeune femme à le quitter… parce que c’était bel et bien ce qu’elle était en train de faire. A moins que ça ne soit simplement parce qu’elle ne l’aimait plus… Peut-être qu’elle s’était finalement rendu compte qu’il n’était pas celui qu’elle aimait, qu’il n’était assez bien pour elle. Tout tournait dans sa tête, il était complètement perdu.

Quand Queenie reprit la parole, affirmant que ce n’était pas de sa faute, Jacob comprit qu’elle avait pris la peine de regarder dans le fouillis qu’était sa tête justement. Jacob ne dit rien, il ne savait pas quoi dire. Il ne comprenait pas plus ce qui était en train de se passer et il avait simplement l’impression qu’on était en train de lui arracher le cœur. Queenie se montra plus précise sur sa décision, Jacob se contenta de l’écouter dans le plus grand des silences parce que sa gorge était bien trop serrée pour qu’il puisse prendre la parole. Elle avait réfléchi à leurs avenirs, elle n’avait rien à lui offrir. Jacob resta bouche bée devant de telles paroles, pensait-elle réellement ce qu’elle était en train de lui dire ? Pensait-elle sincèrement qu’elle n’avait rien à lui apporter ? Alors qu’elle lui apportait tout au contraire, que sa vie n’avait jamais été aussi belle que depuis qu’elle y avait pris sa place ? Le danger, le jeune homme le comprenait, les risques aussi. Jacob savait parfaitement que si quelqu’un dans le monde la jeune femme découvrait leur relation, ils allaient devoir en payer les conséquences. Et si le boulanger avait envie de préserver celle qui faisait battre son cœur, il était prêt à prendre tous les risques pour elle.

« Je suis prêt à tout assumer pour toi Queenie, peut important ce que je risque. » Dit-il, dans le fin espoir de réussir à lui faire changer d’avis. Peut-être que la sorcière avait une bouffé d’angoisse, une peur passagère et que ça ne voulait rien dire. Qu’il parviendrait à la rassurer… « Il n’y a aucune raison qu’on soit découvert un jour, on peut rester cacher. Et si on l’est… les risques ne me font pas peur si ça me permet d’être avec toi. » Il marqua une pause, sa gorge se serrant plus encore. « Tu es celle qui m’apporte le plus dans la vie… »

Il ne pouvait pas la perdre… il ne s’en remettrait pas de la perdre.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1127
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: FB - Je suis venue te dire que je m'en vais [pv Jacob <333]   Dim 8 Jan - 13:58



FB - Je suis venue te dire que je m'en vais
A

u fond, Queenie avait espéré que Jacob n'insisterait pas, qu'il accepterait leur rupture, qu'il reconnaîtrait que leur relation était condamnée d'avance... Ou du moins, elle avait voulu l'espérer. Parce qu'elle n'avait pas la moindre envie de le faire souffrir, parce qu'elle voulait qu'il s'en remette, qu'au moins l'un des deux s'en remette... Mais en même temps, s'il avait dû ne lui opposer aucune réaction de refus, elle aurait été déçue. Parce que leurs sentiments étaient forts, vraiment forts, et que se séparer devait signifier, pour l'un comme pour l'autre, une indéniable douleur, qui ne les lâcherait peut-être jamais. Elle ne voulait pas le faire souffrir, et avait en même temps besoin de sa souffrance pour se rappeler combien il l'aimait. C'était totalement contradictoire. Ce qui se passait en elle était contradictoire. Et pour cause, elle avait choisi de le quitter, et elle n'avait pour autant aucune envie de partir. En soi, déjà, ça n'avait rien de logique, mais pour autant, c'était...

Jacob répondit de la façon qu'elle n'espérait pas et souhaitait pourtant, il lui prouvait, en paroles et en pensées, qu'il l'aimait, qu'il l'aimait au point de vouloir se battre pour elle. S'il l'aimait moins, ce serait peut-être plus facile. Ça n'aurait aucun sens, mais ce serait plus simple. Il pourrait se guérir d'elle, et elle pourrait se guérir de lui. Mais les choses ne se passeraient pas comme ça. Et la vie qui grandissait dans le ventre de la jeune femme ne ferait que le lui prouvait sans arrêt. Elle afficha un sourire triste quand le boulanger affirmait qu'il était prêt à tout assumer pour elle, pour les risques qu'ils prenaient. Mais il ne se rendait pas compte, il n'avait pas conscience du danger que ce pourrait être pour lui. Et encore, s'il n'y avait qu'eux... S'il n'y avait qu'eux, elle se serait sentie apte à les prendre, ces risques, elle les aurait même pris, c'était son intention, au départ. Mais dorénavant, il étaient trois dans cette histoire, et outre le fait qu'il dévoilerait leur secret au grand jour, elle se devait de le protéger. Car oui, il y avait en effet une bonne raison qu'ils soient découverts. Et c'était pour cette raison qu'il fallait qu'elle aille jusqu'au bout, quoi qu'elle puisse bien penser. Et même s'il était horrible de poursuivre sur sa lancée quand Jacob lui affirmait qu'elle était celle qui avait apporté le plus à sa vie. Elle savait qu'il était sincère. Elle le ressentait.

-Tu dis ça maintenant...
, répondit-elle, toujours son triste sourire aux lèvres. Mais il y en aura d'autres, qui pourront t'apporter plus que moi. Une vie sans secrets, sans crainte, de la joie... une famille. Cette famille qu'ils ne pouvaient pas se permettre de fonder ensemble. Je ne veux pas que tu m'oublies de nouveau. C'est pour ça que je dois y aller...


code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 348
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: FB - Je suis venue te dire que je m'en vais [pv Jacob <333]   Sam 11 Fév - 22:19

Queenie & Jacob
FB - Je suis venue te dire que je m'en vais.
Jacob ne pouvait qu'avoir envie de retenir Queenie, il ne se voyait pas faire autrement. La jeune femme ne pouvait pas l'abandonner maintenant. Il comprenait bien sûr ses craintes, c'était normal, c'était les mêmes que lui en soit. Bien sûr que Jacob avait peur d'être découvert par les autorités sorcières, qu'on apprenne leur relation et qu'on leur fasse payer les conséquences. Mais ces conséquences, le jeune homme était prêt à les prendre, sans aucun souci, parce qu'il voulait être avec celle qui faisait battre son coeur. A quoi bon avoir une vie sans risque si elle n'était pas plaisante ? A quoi bon être en sécurité, si la sorcière n'était plus à ses côtés. Jacob n'avait donc aucun souci à assumer ces risques, bien au contraire, il avait envie de le faire et le reste de l'importait pas.

Jacob l'écouta affirmer qu'il disait ça, qu'elle était celle qui lui apportait le plus dans sa vie, mais qu'une autre pouvait lui apporter tout autant, même plus. Une vie sans secret, sans mensonge, sans devoir se cacher... et avec une famille. Bon, d'accord, bien sur que Jacob avait pensé au fait qu'ils ne pourraient pas avoir une famille ensemble, parce qu'ils ne pourraient pas se le permettre. Alors que bien sûr, le no-maj avait envie d'épouser Queenie, de fonder une famille avec elle. Mais si ce n'était pas possible - et ça ne l'était pas - ce n'était pas un souci, Jacob l'acceptait. Parce qu'il ne voyait pas sa vie sans Queenie, qu'il voulait être avec la sorcière et qu'il était prêt à tous les sacrifices pour elle. Mais peut-être... peut-être que c'était trop pour elle. Peut-être que la jeune femme s'était rendu compte finalement que sa relation avec lui ne pouvait rien lui apporter de bon, qu'elle allait manquer de beaucoup de chose en étant avec lui. Par moment, le no-maj regrettait tellement de ne pas être capable de lire dans l'esprit de la jeune femme, comme elle savait si bien le faire, afin de savoir exactement ce qu'elle pensait.

"Je t'ai déjà oublié une fois, je t'ai déjà perdu une fois, je ne veux pas recommencer." Sa voix se faisait de plus en plus tremblante, il ne savait vraiment pas s'il allait parvenir à la convaincre, à lui faire changer d'avis. Jacob ne pouvait pas accepter de la perdre, il ne pouvait pas le supporter. "Je n'ai pas besoin d'une vie sans secret, d'une famille... j'ai déjà une famille, tu es ma famille." Et c'était ce qu'il pensait vraiment, elle était sa famille. Il ne pouvait pas l'épouser et alors ? Cela ne l'empêchait pas de la considérer comme celle qu'il aimait, comme celle qu'il voulait épouser... comme sa femme même, ils n'avaient pas besoin d’officialiser les choses. "Personne d'autre ne pourra m'apporter ce que tu m'apportes..."
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1127
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: FB - Je suis venue te dire que je m'en vais [pv Jacob <333]   Sam 11 Fév - 22:42



FB - Je suis venue te dire que je m'en vais
C'

était difficile. Terriblement difficile. Elle arrivait à peine à soutenir le regard de Jacob, encore moins supporter les mots qu'ils lui adressaient. Si beaux, si tendres... Elle ne méritait pas d'être tant aimée, et pourtant, elle l'aimait d'un amour équivalent... qu'elle devait taire, qu'elle devait enfouir, pour leur bien, même si dans l'immédiat, cela leur ferait du mal. Pour leur enfant... même s'il ne pourrait jamais le connaître. Il l'avait déjà oublié, il avait manqué de la perdre, il ne voulait pas que ça se reproduise. Elle non plus, ne le voulait pas. Ce n'était pas qu'elle voulait, qui comptait. C'était bien ça le problème. Elle se rappelait le jour où elle l'avait rejoint dans cette même boulangerie. Elle avait mis un certain temps, avant de le retrouver. Elle avait vu à distance son commerce se créer, puis gagner en succès, et plus le temps passait, plus la tentation était grande pour elle d'aller le voir. Finalement, elle avait cédé, elle n'avait pas pu s'en empêcher, elle avait trop besoin de lui... Oui... et pourtant, maintenant, elle renonçait à cette histoire à laquelle elle avait permis de renaître, elle cherchait à éteindre une flamme qu'elle avait elle-même rallumée... C'était absurde... mais elle n'avait pas le choix.

Jacob ajouta qu'il n'avait pas besoin d'une vie sans secret, ou même d'une famille, qu'elle lui suffisait, comme famille. Elle en était sûre, il était sincère, et elle-même aurait pu se contenter de cela, même si elle aurait eu du mal à renoncer au fait de devenir épouse, de devenir mère... Pour preuve, elle allait être mère, et elle ne pouvait pas renoncer à ça. S'il savait, il n'y renoncerait pas non plus. S'il savait, il la retiendrait par tous les moyens, elle le savait. Mais il ne devait pas savoir. Même si, en cet instant, la tentation était véritablement grande de faire une chose pareille. Comme elle était grande d'abandonner ses résolutions et de lui sauter dans les bras. Elle l'aimait tellement encore, elle l'aimerait toujours. C'était si horrible de faire à ce point du mal à un être qu'elle chérissait tant. Mais elle avait choisi son chemin de croix. Elle ne pouvait pas rebrousser chemin.

-Je suis loin d'être parfaite, tu sais,
répondit-elle alors. Elle savait bien qu'il la mettait su un piédestal, mais pour son bien, pour qu'il puisse se reconstruire, il faudrait que cela change. Peut-être que s'il la considérait comme la femme cruelle qui l'avait abandonné, il y parviendrait. Il referait sa vie avec une no-maj bien comme il faut qui ne mettrait ni sa vie, ni sa mémoire en danger. Si seulement... Ne cherche pas à me retenir, Jacob, s'il te plaît, ajouta-t-elle, les larmes aux yeux. Elle ne tiendrait pas bien longtemps s'il continuait ainsi.

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 348
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: FB - Je suis venue te dire que je m'en vais [pv Jacob <333]   Lun 3 Avr - 21:58

Queenie & Jacob
FB - Je suis venue te dire que je m'en vais.
Jacob pensait chaque mot qu’il prononçait et il les prononçait en espérant qu’il allait parvenir à la retenir. Il avait envie de la retenir, qu’elle ne poursuive pas dans sa lancée. Parce que le no-maj ne parvenait pas à se faire à l’idée que celle qu’il aimait tant, celle qu’il pensait qu’elle l’aimait aussi, puisse de nouveau disparaître de son existence. Il ne comprenait vraiment pas comment ils avaient pu en arriver là, comment cela se faisait que Queenie soit en face de lui en cet instant précis, pour lui dire qu’elle ne voulait plus qu’ils continuent. Jacob comprenait ses arguments, mais il ne voyait pas pour autant comment ils avaient pu en arriver là. Le no-maj n’avait pas besoin d’épouser Queenie pour être heureux, de fonder une famille avec la sorcière pour être heureux, parce qu’il était heureux tout simplement à ses côtés. Parce que la seule chose dont il avait besoin, la seule personne dont il avait besoin, c’était la sorcière sous ses yeux. Depuis qu’ils se fréquentaient, depuis toute cette histoire, le boulanger ne pouvait que voir son avenir aux côtés de Queenie. Le fait qu’il se soit rappeler d’elle alors qu’il avait perdu la mémoire, c’était bien une preuve qu’ils étaient fait l’un pour l’autre non ? Ils n’avaient aucune raison de souffrir pour rien.

Parce que c’était un peu ce qu’il avait le sentiment de vivre en cet instant précis, de souffrir inutilement. C’était si simple pour lui d’être heureux, il suffisait qu’il soit auprès de celle qu’il aimait. Sauf que ce n’était pas ce que Queenie pensait. Quand elle affirma qu’elle était loin d’être parfaite, Jacob ne pouvait qu’avoir envie de lui prouver le contraire. Bien sûr qu’elle était parfaite. Jacob ne connaissait pas de femme aussi parfaite qu’elle. Son cœur battait pour elle depuis le premier jour où il l’avait vu, depuis la première fois que son regard s’était posé sur elle, qu’elle lui avait prêté attention. C’était lui qui n’était pas parfait, qui n’était pas digne d’elle. C’était évident. Si Jacob était un sorcier, ils ne se poseraient pas de question, ils pourraient vivre l’un avec l’autre. Parce que c’était ça le fond du problème, il n’était pas un sorcier et leur relation n’était pas légale, qu’elle n’avait pas lieu d’être dans le monde de la jeune femme. Mais pour autant, Jacob n’avait aucune envie que ça s’arrête maintenant… Sauf que le boulanger n’avait aucune idée de comment il pouvait retenir la sorcière. Pas alors qu’elle lui demandait, de ne pas chercher à le faire, le suppliant, les larmes aux yeux. Jacob sentait son cœur se briser encore plus, à un point où il savait parfaitement qu’il ne pourrait jamais se reconstruire.

« Je ne peux pas… »
Dit-il dans un sanglot.

Ne pas chercher à la retenir, il ne pouvait vraiment pas le faire. Parce qu’il ne supportait pas l’idée de la voir s’en aller de sa boulangerie et l’abandonner tout simplement, puisque c’était ce qu’elle avait l’intention de faire. Alors que ça n’avait aucun sens. Du moins, Jacob ne pensait pas qu’il n’y avait.
Code by Gwenn


Dernière édition par Jacob Kowalski le Sam 8 Avr - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1127
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: FB - Je suis venue te dire que je m'en vais [pv Jacob <333]   Lun 3 Avr - 22:48



FB - Je suis venue te dire que je m'en vais
V

oir Jacob dans cet état, malheureux au possible, les larmes aux yeux, sanglotant, c'était un vrai crève-coeur pour Queenie, mais ce n'était pas pire que ce qu'elle le savait ressentir. Elle ne devrait pas lire dans son esprit en cet instant, vraiment pas, mais elle était tout bonnement incapable de s'en empêcher. Sa douleur était trop puissante pour qu'elle puisse y faire abstraction, ses pensées s'imposaient à elle et l'emplissait de souffrance et de culpabilité. Elle était en train de détruire la personne qu'elle aimait le plus au monde. Elle mourait d'envie de faire marche arrière, d'oublier toute raison, de lui dire qu'elle avait eu peur, tout simplement, qu'elle était enceinte et qu'elle voulait qu'il oublie complètement ce qu'elle venait de dire et qu'il fonde cette famille avec elle. Quitte à tout perdre. Quitte à ce que le MACUSA prenne des mesures drastiques les concernant et concernant leur enfant... Non, non, non... Non, ça devait s'arrêter, elle avait le sentiment que partir était égoïste, mais rester l'était tout autant. Il fallait absolument qu'elle se résigne, qu'elle soit plus forte que son envie irrépressible de rester auprès de lui, d'accepter de le laisser, malgré ses larmes et ses suppliques. Queenie s'avança doucement vers Jacob. C'était certainement une mauvaise idée, mais elle ne pouvait pas juste s'en aller sans lui avoir apporté un minimum de réconfort, et elle se devait d'en trouver pour elle-même. Elle déposa doucement une main sur sa joue, plongea son regard dans le sien.

-Tu le peux. Tu le dois.


Parce qu'elle ne lui laissait pas le choix, et qu'elle voulait qu'il s'en sorte. Elle souffrirait d'imaginer qu'il puisse retrouver l'amour loin d'elle, mais elle ne voulait jamais que son bonheur, quoi qu'il en soit. Elle aurait tant aimé être capable de le soutenir réellement, de rester, mais ce n'était pas possible, et il n'y avait pas d'autre choix que celui-là. Tu as plus de force en toi que ce que tu as l'air de croire. Elle déposa ses lèvres sur son front avec douceur. Elle mourait d'envie d'embrasser ses lèvres également, mais si elle le faisait, elle se disait qu'elle serait bien capable de ne plus savoir raisonner du tout. Mais elle voulait quand même lui adresser un dernier geste d'affection. Elle était incapable de ne pas le faire. Elle s'imprégnait dans le même temps de tout ce qui faisait que Jacob était Jacob, sa douceur, son infinie gentillesse, sa voix, les traits de son visage, son sourire, son parfum, tout. Il allait tant lui manquer. Vivre sans lui allait être un supplice. Mais un supplice nécessaire.

-Ne t'imagine pas une seconde que je vais t'oublier. Je ne t'oublierai jamais.


elle voulait qu'il le sache, qu'il n'en doute pas alors qu'ils se disaient adieu.

code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 348
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: FB - Je suis venue te dire que je m'en vais [pv Jacob <333]   Ven 26 Mai - 16:35

Queenie & Jacob
FB - Je suis venue te dire que je m'en vais.
Vraiment, Jacob ne mentait pas quand il affirmait qu’il ne pouvait pas. Comment pourrait-il seulement le pouvoir ? Il ne pouvait pas laisser celle qu’il aimait tant s’en aller de sa boulangerie et disparaître purement et simplement de sa vie, sans tenter de la retenir. Quand bien même, le no-maj respectait bien trop la jeune femme pour aller à l’encontre d’une décision qu’elle avait prise… mais quand même il ne comprenait pas. Il pouvait comprendre qu’elle ait peur de la vie qu’ils pourraient avoir ensemble, une vie où ils seraient obligés de se cacher parce que leur relation n’était pas possible. Mais en même temps, il avait cru que leurs sentiments étaient plus fort que tout cela. Jacob n’avait pas le pouvoir de retenir Queenie si elle ne se sentait pas capable de l’aimer… mais quand même c’était arrivé d’un coup. Le boulanger ne parvenait vraiment pas à comprendre comment un tel moment avait pu arriver, comment cela se faisait qu’ils se retrouvaient là à avoir une telle conversation, avec une Queenie qui avait vraisemblablement prit une décision radicale.

Quand la sorcière s’approcha doucement de lui, Jacob sentit son cœur se serrer un peu plus. Il espérait tant qu’elle lui dise que finalement, il devait oublier ce qu’elle venait de dire, qu’elle s’était trompée. Quand elle posa sa main sur sa joue, il y croyait encore. Jusqu’à ce qu’elle lui affirme qu’il pouvait ne pas la retenir, qu’il devait même ne pas le faire. Comment pouvait-elle lui demander une telle chose ? Est-ce que c’était fini à ce point ? Tout dans son regard, dans ses gestes, dans le baiser qu’elle déposa sur son front lui indiquait qu’elle l’aimait encore, qu’elle souffrait tout autant de la situation alors pourquoi ? Jacob n’en avait que faire d’avoir plus de force en lui qu’il ne pensait, dans tous les cas il ne voulait pas abandonner Queenie, il ne voulait pas la laisser partir et la perdre à jamais. Mais il n’avait aucun moyen de la retenir. Il ne pouvait pas le faire, parce qu’il voyait bien que celle qu’il aimait tant avait pris une décision et qu’elle ne reviendrait pas dessus. Quand bien même, il ne parvenait vraiment pas à comprendre comment elle avait pu en arriver là. Queenie pouvait dire ce qu’elle voulait, Jacob continuerait de croire qu’il avait fait quelque chose, ou qu’il n’avait pas fait quelque chose. En tout cas, il s’était forcément passé quelque chose. Ce qui était le cas, mais Jacob ne le découvrirait que dans plusieurs années. Les paroles de la sorcière étaient douces, agréables et tranchantes à la fois. Il aimait l’idée qu’elle ne l’oublie jamais, mais en même temps c’était horrible de s’imaginer qu’elle puisse dire ça parce qu’ils ne se verraient désormais plus jamais. C’était fini… Jacob le comprenait bien et il ne pouvait rien faire pour changer.

« Je ne t’oublierais jamais non plus. »

Affirma-t-il d’une petite voix, incapable de dire grand-chose de plus. Il ne savait plus du tout quoi penser de tout ça.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1127
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: FB - Je suis venue te dire que je m'en vais [pv Jacob <333]   Lun 29 Mai - 21:19



FB - Je suis venue te dire que je m'en vais
Q

ueenie se sentait faible comme elle ne l’avait jamais été jusqu’alors. Elle n’avait pu s’empêcher de s’immiscer dans les pensées de Jacob, elle pensait d’ailleurs que quand bien même elle ne l’aurait pas voulu (elle ne le contrôlait pas franchement, mais en l’occurrence, elle n’en faisait pas l’effort du tout, ne serait-ce que parce que c’était la dernière fois qu’il lui était donné d’entendre les pensées de l’homme le plus exceptionnel qu’elle ait jamais rencontré, l’homme de sa vie, tout simplement), elle aurait été incapable de ne pas les entendre, ses pensées, tant sa souffrance était grande, tant sa douleur était sincère. Il avait mal, et sa douleur se confondait avec la sienne, si bien qu’elle ne savait plus trop où elle en était. Elle savait seulement qu’elle avait compris, elle avait compris qu’il n’était pas le moins du monde nécessaire de chercher à la retenir encore, parce que sa décision était prise et qu’elle était irrévocable. Queenie s’en voulait profondément de faire vivre une telle épreuve à la dernière personne au monde qu’elle ait voulu blesser, mais elle considérait tout de même que c’était le mieux qui pouvait lui arriver à présent, pour l’avenir, pour qu’il ne subisse pas un sort pire encore dans le futur. Bien sûr, son envie de le retenir était intense et elle devait déployer des trésors de volonté pour ne pas céder, mais elle savait tout de même ce qu’elle faisait, et elle savait surtout que c’était pour le mieux. Elle ne put retenir ses larmes quand il lui assura que lui non plus ne l’oublierait jamais. Bien sûr, qu’elle ne voulait pas qu’il l’oublie, mais elle savait qu’elle le ferait moins souffrir si elle s’effaçait tout bonnement de sa vie. Chose qu’elle avait la capacité de faire… Mais qu’elle ne ferait pas. Elle l’avait vécu, le fait de se faire oublier par Jacob. C’était sans doute égoïste, mais elle ne voulait plus que ça arrive. Et puis, il méritait de se rappeler encore la magie, de Norbert, de Tina aussi… c’est juste que elle ne pourrait plus faire partie du décor. Elle savait qu’elle allait en demander beaucoup à sa sœur et à son beau-frère en agissant de la sorte, mais elle savait aussi que c’était pour le mieux.

Elle ne sut pas combien de temps cela lui prit mais, finalement, elle trouva le courage de s’éloigner de quelques pas. Et elle ne devrait plus faire le moindre pas vers lui à présent. Il était important qu’ils en restent là, à cette distance, qu’ils se protègent mutuellement de sentiments trop forts et trop beaux pour être vécus ensemble… Ce semblait absurde dit comme ça, et ça l’était réellement, mais leur société était absurde, et maintenant, il était beaucoup trop tard pour faire une fois encore marche arrière.

-Adieu, Jacob,
souffla alors Queenie dans ce qui ressemblait presque à un murmure.

Elle observa encore un moment le no-maj, pour imprimer dans sa mémoire un image qu’elle n’avait pas envie de voir disparaître, puis elle tourna finalement les talons. Cette fois, c’était fait.
C’était fini.



code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: FB - Je suis venue te dire que je m'en vais [pv Jacob <333]   

Revenir en haut Aller en bas
 

FB - Je suis venue te dire que je m'en vais [pv Jacob <333]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Je suis venue te dire que je m'en vais [Trissi/Dawan]
» [RPFB] Je suis venue te dire... que tu restes !
» Je suis venu te dire que je m'en vais [Pv: Benoit]
» Je suis venu te dire que je m'en vais [pv Lindsay]
» Je suis égoiste de vouloir te garder. Mais je ne peux te laisser à un autre. # Heather
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
-