AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il y a une bonne façon de faire le mal [pv Seth :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1394
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Il y a une bonne façon de faire le mal [pv Seth :3]   Sam 17 Déc 2016 - 10:40


Il y a une bonne façon de faire le mal
L'

époque de Borodine et des neo-grindelwaldiens n'était pas si lointaine, au fond, mais Gwendall avait tout de même le sentiment que cela faisait une éternité, que cela appartenait à une autre vie. Il faut dire que si pour certain, la passation de pouvoir forcée, la naissance des mangemorts, ne dataient que d'il y a quelque mois, cela faisait bien plus longtemps que Gwendall se révélait être un sujet obligé de Tom Jedusor... Lord Voldemort, qu'importe. Une parfait petit toutou tatoué, marqué comme du bétail, qui se devait de rappliquer très docilement sitôt que son maître le sifflait. Sa situation nouvelle (qui n'était pas si neuve) lui déplaisait tant qu'il en oubliait presque ses convictions premières, les raisons pour lesquelles, tout d'abord, il avait choisi d'intégrer le rang des mages noirs, fermant les yeux sur l'éthique que, en tant qu'Auror, il avait parfaitement respectée jusque-là, avec une fermeté et une assiduité que pourraient lui envier nombre de ses collègues, en vérité. Il savait que, au fond, la cause de Grindelwald, la cause de Borodine, la cause de Voldemort... C'était la même chose... Tous trois servaient les mêmes desseins, mais là où Borodine s'était calqué sur les méthodes de son mentor et prédécesseur, Voldemort, lui, avait chamboulé les codes, renié l'héritage de celui dont il se révélait pourtant être le successeur, et choisi ses propres modes d'action, qui déplaisaient fortement à Gwendall. Oui, la cause défendue était toujours la même, et Gwendall restait d'avis que la suprématie sorcière sur la communauté moldue devait se faire jour sans aucune opposition, mais il avait le sentiment non plus d'être un héros de la société de demain, mais rien d'autre qu'un petit chien que l'on hésiterait pas à piquer une fois qu'il aurait fait son temps. C'était profondément déplaisant.

Déplaisant, oui... Mais incontournable, malheureusement. Du moins était-ce ce que Gwendall avait fini par penser. Il savait que certains s'insurgeaient contre l'ordre en place, et le jeune homme ne demanderait qu'à les rejoindre, mais il ne le pouvait pas, il était pieds et poings liés, et en attendant, il avait le sentiment d'avoir entraîné et Sasha, et Seth (en présence de qui il se trouvait actuellement) dans cette inévitable chute. Ce qu'il lui avait promis en lui offrant de rejoindre les neo-grindelwaldiens se voyait réduit à néant et compromis par l'ordre nouveau que Tom Jedusor avait établi. Et à présent, il n'était pas plus libre de ses actions que lui-même.

Ils étaient actuellement en mission en Irlande. Ils devaient parasiter l'opération organisée par plusieurs Aurors qui pensaient avoir trouvé le repère de Voldemort en ces lieux... Bien sûr, ils suivaient une fausse piste que vos serviteurs avaient créé pour eux. Cela allait faire un exemple. Une dizaine d'Aurors devaient être présents au cours de cette opération. Et bien sûr, Jedusor avait choisi de leur opposer ses deux mangemorts Aurors... parce qu'ils connaissaient mieux l'ennemi, sûrement, mais aussi (et surtout) pour les mettre à l'épreuve, une fois n'est pas coutume. Planqués dans la masure où les Aurors devraient arriver d'ici une petite heure, Gwendall et Seth attendaient donc... Gwendall n'avait vraiment pas signé pour ça. Mais en même temps, il n'avait pas signé du tout.

code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 846
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Il y a une bonne façon de faire le mal [pv Seth :3]   Jeu 9 Fév 2017 - 14:10

Hermione & Seth
Il y a une bonne façon de faire le mal.
Quand Seth avait accepté de suivre Gwendall dans son groupe d’extrémistes, il n’avait vraiment pas pensé que les choses allaient se passer de cette manière. Mais en même temps, il semblait évident que personne ne le pensait (enfin Gwendall l’avait vu venir, mais il s’était bien gardé de lui en parler). Maintenant, l’Auror se retrouvait tatoué et il devait répondre aux ordres d’un gamin à peine sortie de l’école de magie. Oh, Seth voulait bien croire que Voldemort était un sorcier puissant, il n’était pas du genre à considérer qu’une personne jeune n’était pas forte (une femme un peu plus en fait), puisqu’il n’aurait eu aucun mal à se venter plus jeune quand il était aussi un « jeune adulte ». Ce n’était pas tant la puissance du maître que Seth remettait en cause, mais tout simplement sa place de maître. Lui, il avait cru qu’il allait pouvoir servir une cause, mais faire un peu ce qu’il voulait quand même. Sauf que maintenant… bah il était devenu un parfait toutou aux ordres d’un autre. Bon, en soit, le jeune homme avait quand même l’intention par moment de faire à sa guise – suivant ses pulsions – mais en même temps il devait suivre les ordres. Comme maintenant, alors qu’il se trouvait en compagnie de Gwendall dans une masure en Irlande, attendant l’arrivée de collègue à eux. Les Aurors pensaient avoir trouver le repère de Voldemort, mais ce n’était évidemment pas vrai. C’était un piège et les deux hommes étaient là pour arrêter leurs collègues. Seth ne se faisait pas d’illusion, celui qui l’avait marqué avait surement envie de s’assurer que les deux Aurors étaient capables de tuer des personnes qu’ils connaissaient, afin de préserver la cause. Par chance, c’était de loin quelque chose qui dérangeait le jeune homme (quoi qu’il n’avait pas spécialement envie de tomber sur certaine personne du bureau des Aurors, mais là ils savaient parfaitement qui était sur la mission). Ils attendaient donc et le temps semblait long à Seth. Il avait un peu de mal avec la patience.

« La prochaine fois que tu décides de m’enrôler quelque part, tu as le droit de t’abstenir. »

Ils avaient encore du temps avant que leurs collègues arrivent, alors autant qu’ils passent le temps. Seth ne reprochait pas vraiment à son collègue et ami (parce que finalement, par la force des choses, Seth appréciait sincèrement Gwendall) de se retrouver là, il subissait la situation autant que lui. C’était juste une remarque comme une autre, même s’il prenait peut-être un peu de risque. Ce n’était vraiment pas son truc de travailler pour quelqu’un. Déjà qu’il le faisait au bureau des Aurors, maintenant il devait le faire là aussi.

« Tu vas y arriver ? »

Demanda-t-il alors. En soit, il ne mettait pas vraiment les compétences de Gwendall en doute, mais les deux jeunes hommes allaient devoir s’attaquer à des collègues, des personnes qu’ils connaissaient. Des personnes qu’ils voyaient tous les jours, dont ils connaissaient la vie, le fait qu’ils avaient de la famille. Ce n’était pas rien.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1394
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Il y a une bonne façon de faire le mal [pv Seth :3]   Jeu 9 Fév 2017 - 17:59


Il y a une bonne façon de faire le mal
P

endant plusieurs minutes, un silence de plomb avait régné sur les lieux, ce qui pourrait décidément être pesant si aucun des deux ne se décidait à parler puisqu'ils avaient encore beaucoup de temps à tuer... avant de tuer leurs adversaires. Mais Gwendall ne savait trop que dire. Il était tendu, il n'aimait vraiment pas la situation qui était en train de se profiler, et il ne se sentait pas spécialement à l'aise vis-à-vis de Seth. Quand il avait convaincu son collègue de rejoindre sa cause, il ne devinait pas l'ampleur que les choses allaient prendre, comme il ne devinait pas qu'il allait vraiment tisser ce qu'il considérait comme une amitié sincère à l'adresse de celui avec qui les choses n'étaient pourtant pas spécialement parties du bon pied, après que l'Auror ait découvert ses sombres secrets. Sans qu'ils en aient jamais parlé, Gwendall comprenait que la situation ne lui plaisait pas... comme elle ne plaisait pas non plus à Gwendall, d'ailleurs. Ils étaient devenus les toutous de Tom Jedusor, ils devaient lui obéir au doigt et à l'œil et accepter jusqu'à ce genre de missions-quasi-sucides qui pourraient avoir des retombées terribles, catastrophiques, sur eux. Car même s'ils savaient les compétences de leurs adversaires, points forts comme points faibles, ils savaient aussi qu'ils étaient forts et coriaces... Et puis, c'étaient des personnes qu'ils connaissaient bien, qu'ils croisaient au quotidien. Si Gwendall n'avait pas d'affection particulière pour eux, il n'était pas spécialement ravi d'en venir à ce genre d'extrémités. Finalement, ce fut Seth qui brisa le silence. Et si son propos était plus une observation qu'un reproche, Gwendall ne put s'empêcher de le prendre personnellement. Il comprendrait que Seth lui en veuille, à vrai dire, les choses ne tournaient définitivement pas dans le bon sens. Gwendall haussa les épaules quand Seth lui demanda s'il allait y arriver.

-Il faudra bien
, répliqua-t-il alors.

Il aurait pu choisir de répondre en faisant preuve de tout l'orgueil qui le caractérisait et en affirmant que ça allait être un jeu d'enfants, et que Seth ne devrait pas douter de lui, mais il ne voyait pas vraiment de raisons de mentir ou de prétendre, à vrai dire. Il ne se sentait pas spécialement d'humeur à flagorner alors que, à vrai dire, il n'était pas totalement confiant et appréhendait la suite. Et si les choses tournaient mal ? Évidemment, ses premières pensées convergeaient vers Sasha et leur enfant à naître. Il fallait qu'ils remportent cette mission, oui, ne serait-ce que parce que Gwendall ne pouvait pas abandonner sa famille. Gwendall tourna son regard vers Sasha.

-Si tu ne veux plus de mes conseils, je comprendrais
, ajouta-t-il alors, ce qui était pour lui une manière de s'excuser sans employer les mots qui allaient bien avec (fierté oblige). Mais il est toujours temps pour toi de t'enrôler dans un autre camp si tu le souhaites.


code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 846
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Il y a une bonne façon de faire le mal [pv Seth :3]   Jeu 30 Mar 2017 - 21:33

Hermione & Seth
Il y a une bonne façon de faire le mal.
Il allait bien falloir, c’était sûr. Parce qu’ils n’avaient pas du tout le choix. Si Voldemort avait décidé qu’ils devaient le faire, les jeunes hommes n’avaient vraiment pas le choix, parce que le jeune homme n’apprécierait pas du tout qu’ils lui désobéissent. C’était assez frustrant, Seth ne pouvait pas le nier, mais ça ne changeait rien à la situation, ils n’avaient décidément pas le choix. Ils devaient s’en sortir ce soir et combattre leurs collègues – en soit, ce n’était pas un souci pour l’Auror, il n’avait vraiment aucune affection pour ses collègues (en dehors de Gwendall et Pomona donc) – parce que c’était comme ça. Parce qu’ils allaient les combattre sinon ils risqueraient le gourou de leur maître et ils devaient gagner s’ils ne voulaient pas être tout simplement refroidit. Il allait donc bien falloir qu’ils y arrivent. Seth avait envie de croire qu’ils allaient y arriver, qu’ils n’avaient aucune raison de ne pas y arriver justement. Parce qu’ils étaient quand même doués tous les deux. Ce n’était pas dans l’habitude de l’Auror, mais il reconnaissait les capacités de son collègue. Gwendall et lui se débrouillaient très bien, ils savaient se battre et au moins ils avaient un avantage sur leurs adversaires, puis qu’ils connaissaient leurs points faibles.

Quand Gwendall revint sur le fait que Seth n’avait plus besoin de suivre ses conseils, l’Auror savait qu’il pouvait prendre cela comme des excuses. En soit, ça lui plaisait d’entendre Gwendall lui dire ça, mais en même temps il n’avait pas l’intention de lui en vouloir. Non, parce qu’il ne pouvait pas savoir. Bon en fait si, mais Seth ne le savait pas. Ils étaient dans le même bateau tous les deux.

« Parce qu’il y a d’autre camp ? » Demanda-t-il, mi sérieusement, mi amusé. Lui qui n’avait jamais envisagé de s’enrôler dans quoi que ce soit avant que Gwendall n’arrive à le convaincre de le faire, il ne se voyait vraiment pas trop s’enrôler dans un autre camp. Et puis, il se demandait vraiment s’il y en avait d’autre, en dehors des Aurors bien sûr. « Je vais pas te dire que je saute de joie à l’idée de devoir suivre les ordres d’un gamin qui à peine quelques années de plus que la moitié de mon âge… » Suivre des ordres n’étaient pas tellement son truc dans le côté bestial qu’il pouvait avoir, puisqu’il parvenait quand même à le faire au bureau des Aurors. Il suivait les ordres, même si ça ne lui plaisait pas du tout, mais il n’avait pas le choix. « Mais bon, au final c’est pas si grave que ça. » Seth afficha un léger sourire en coin en plantant son regard sur Gwendall. « Et puis je commence à trouver qu’on forme une bonne équipe. »

Ce qui était quand même exceptionnel avec lui. Mais il était sincère. Depuis tout cela, il ne pouvait pas nier qu’il s’était rapproché de Gwendall qu’il considérait comme un ami maintenant. Et ce n’était pas rien pour lui de considérer quelqu’un comme un ami. Mais ces derniers temps, pas mal de chose changeait.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1394
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Il y a une bonne façon de faire le mal [pv Seth :3]   Ven 31 Mar 2017 - 17:07


Il y a une bonne façon de faire le mal
G

wendall hocha doucement la tête quand son interlocuteur lui demanda si, vraiment, il y avait un autre camp. Bon, évidemment, il y avait forcément un autre camp, celui de leurs opposants, celui de ceux qui voulaient vaincre le seigneur des ténèbres, soit, donc, le camp des Aurors (dont ils faisaient techniquement partie, bien évidemment), mais ce n'était bien sûr pas de cela qu'il parlait, et il ne faisait aucun doute que Seth l'avait bien compris. Gwendall avait bien conscience du fait que c'était un peu culotté de sa part de venir lui proposer comme il le faisait de rejoindre un autre camp alors qu'il était manifeste que ses derniers conseils, lorsqu'il lui avait proposé de s'enrôler quelque part pour pouvoir à ce titre canaliser ses pulsions meurtrières, n'avaient pas porté les meilleurs fruits possibles. Mais il se disait malgré tout que si l'Hydre comptait Seth parmi ses membres, chacun y trouverait son compte, et Gwendall avait bien l'intention d'aider l'Hydre à parvenir à ses fins, d'une manière ou d'une autre, même si cela devait signifier qu'il ne ferait plus équipe avec son interlocuteur (en dehors du travail, bien sûr), en même temps, ce serait sa manière à lui de contribuer à une cause à laquelle il croirait bien plus que celle à laquelle il était contraint de collaborer par la force des choses (même si elles n'étaient pas si différentes que cela, tout compte fait).

Néanmoins, Seth affirma que s'il ne sautait pas de joie à l'idée de devoir répondre aux ordres d'un gamin (et il n'était pas le seul), il faisait avec... Soit, mais ce n'était pas pour autant que Gwendall comptait garder sa proposition pour lui. Il savait que cette situation pourrait changer la donne, et le départir un peu de la culpabilité qu'il éprouvait à l'idée d'avoir ainsi contraint son interlocuteur à une vie qui ne lui convenait qu'en partie. Plus le temps passait, plus Gwendall appréciait la compagnie de Seth, qu'il se prenait même à considérer comme un ami, il ne voulait pas donc le contraindre à des choix qui ne lui allaient pas si d'autres possibilités pouvaient s'offrir à lui, même s'il affirmait qu'il commençait à penser qu'ils formaient une bonne équipe, des propos que Gwendall appréciait sincèrement d'entendre. Avec le caractère un peu... particulier de Seth, il n'était pas toujours évident de savoir à quoi il pouvait bien penser exactement, et ce qu'il pensait de lui, ce n'était pas désagréable de sentir que son amitié n'était pas à sens unique (qu'importe si cette considération était un peu mièvre). Il répondit par un fin sourire.

-Je suis d'accord,
répondit-il simplement. Mais si jamais. Qu'il fasse preuve d'un minimum de sérieux tout de même. Il y a bien un autre camp, des mangemorts qui ont déserté et qui veulent arrêter Voldemort. Donc... je peux vous mettre en contact. Si jamais tu en as assez.


code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 846
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Il y a une bonne façon de faire le mal [pv Seth :3]   Jeu 25 Mai 2017 - 23:30

Hermione & Seth
Il y a une bonne façon de faire le mal.
Gwendall n’avait pas vraiment de raison de ne pas être d’accord avec lui, concernant le fait qu’ils formaient une bonne équipe. C’était le cas oui, du moins c’était ce que pensait Seth au fur et à mesure du temps. Si avant, le jeune homme avait eu plus de réserve concernant son collègue au début, au fil du temps il avait fini par apprendre à le connaître et donc à l’apprécier. Ce qui arrivait chez lui, même si c’était rarement. Il appréciait vraiment Gwendall, il le considérait plus que comme un simple collègue, il le considérait comme un ami. Et en cet instant précis, le jeune homme appréciait donc de faire équipe avec l’Auror, même s’ils travaillaient tous les deux pour un gosse. La situation était loin d’être idéale, Seth n’appréciait vraiment pas cette marque sur son avant-bras (sans savoir qu’elle allait lui causer plus de trouble encore qu’il ne pensait), mais au moins il était en compagnie de Gwendall maintenant et il avait toute confiance en lui. À choisir, l’Auror préférait largement être en sa compagnie, parce qu’il savait qu’il n’allait pas le trahir. Du moins, il avait confiance en lui et c’était déjà une chose énorme de sa part.

Gwendall entra un peu plus dans les détails concernant ce groupe de mangemort qui avait décidé de déserté et qui cherchait un moyen d’arrêter Voldemort. Seth ne pouvait pas nier qu’il trouvait ça quand même intéressant, quand bien même quitter un groupe pour en rejoindre un autre n’était pas vraiment à l’ordre du jour pour lui. Non pas qu’il n’ait pas envie de voir tomber Voldemort, qui avait cette manie de rendre le groupe bien plus désagréable encore, mais il n’avait pas non plus tant que ça de raison de le voir tomber non plus (pour le moment). Il n’aimait pas devoir suivre les ordres d’un gosse, mais ce gosse en même temps avait les mêmes valeurs que les autres. L’objectif était un peu le même.

« Je garde l’information. » Ce qu’il allait vraiment faire. Il n’avait pas spécialement l’intention de changer de camp maintenant, il ne voyait pas l’intérêt de le faire. À moins que Gwendall le fasse ? « Tu es en relation avec eux ? Tu les as rejoints ? »

En tout cas, c’était un peu l’impression qu’il donnait en cet instant précis. Et s’il n’était pas concrètement dans l’autre camp, il donnait tout l’air d’adhérait à leur cause. En même temps, Gwendall avait plus de raison que lui de vouloir renverser Voldemort. Contrairement à lui, il avait rejoint le groupe des Néo-Grindelwaldien avec une plus grande conviction, parce qu’il appréciait les membres et les dirigeants. De son côté, il avait rejoint le groupe dans le seul but de canaliser un peu ses pulsions. Il n’avait clairement pas autant de conviction que son collègue. Gwendall avait donc bien plus de raison que lui de changer de camp et de vouloir faire tomber le gosse qui avait décidé de régner sur un groupe de mage noir si grand, bien trop grand sans doute.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1394
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Il y a une bonne façon de faire le mal [pv Seth :3]   Dim 28 Mai 2017 - 10:26


Il y a une bonne façon de faire le mal
G

wendall esquissa un fin sourire quand Seth lui assura qu'il allait garder l'information. Il regretterait peut-être de ne plus le compter parmi les mangemorts, où il avait déjà le sentiment de ne compter qu'un nombre restreint d'alliés, mais il aurait au moins, ainsi, le sentiment d'avoir éponge sa dette envers lui, ce qui n'était pas rien. Ce à quoi il l'avait fait s'engager n'avait rien à voir avec ce qu'il lui avait promis en premier lieu, et pour cela, il regrettait, d'autant qu'il avait fini par éprouver une certaine amitié pour Seth, en tout cas un très grand respect que le temps ne démentait pas. D'ailleurs, Seth ne se contentait pas de tenir compte de l'existence de l'Hydre, il prenait l'information très au sérieux. Gwendall ne pût en douter quand il l'interrogea, lui demandant s'il était en relation avec ce groupe et s'il les avait rejoints. Si seulement... Mais non, son sort était scellé depuis longtemps, et que ça lui plaise ou non (et ça ne lui plaisait pas), sa place était auprès de Voldemort, puisqu'elle était auprès de Sasha. Ce fut en toute honnêteté qu'il répondit aux questions de son interlocuteur.

-Je connais l'un d'entre eux, celui qui m'a proposé de les rejoindre. Je lui parlerai de toi et te mettrais en contact avec lui si jamais cela t'intéresse.

Et c'était là un engagement sincère de sa part. Il partait de toute façon du principe que plus il y aurait de partisans à rejoindre l'Hydre, mieux ce serait pour lui quand bien même il ne pouvait pas en être. L'essentiel, c'était que l'autorité de Jedusor finisse par être renversée. C'était ça qui comptait réellement.

-Moi je ne peux pas les rejoindre, ajouta-t-il alors sans dissimuler me dépit que ce constat suscitait en lui. Il aurait voulu participer à cette aventure ci. Ceci dit, comme il l'avait assuré à Aaron, il comptait bien aider l'Hydre à son niveau, contribuer à un démentellement par l'interieur., initier une potentielle mutinerie. Sasha...

Il ne compléta pas sa phrase, ce simple nom devait suffire. Il ne pouvait déserter les mangemorts à cause d'elle mais surtout pour elle, parce qu'il l'aimait plus que tout. Une chose qu'il n'imaginait pas que Seth soit capable de comprendre. Non pas qu'il sous-estime ses capacités de comprehgension, mais il lui paraissait plus qu'eloigné des considerations sentimentales dont Gwendall, lui, dans son cas, ne pourrait plus jamais faire abstraction. Mais il était bien loin de tout savoir sur lui. Meme si leurs situations respectives les avaient rapprochés, ils avaient chacun leurs secrets et des zones d'ombre qu'ils n'accordaient pas forcément à l'autre de découvrir. Et c'était sûrement mieux comme ça.

code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 846
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Il y a une bonne façon de faire le mal [pv Seth :3]   Mar 25 Juil 2017 - 19:36

Hermione & Seth
Il y a une bonne façon de faire le mal.
Seth hocha la tête quand Gwendall lui affirma qu’il pouvait prendre contact avec l’autre camp, ceux qui cherchait à faire tomber Voldemort, afin de les mettre en relation. Il ne savait pas du tout s’il avait envie de s’y rendre ou pas, mais en tout cas il comprenait bien que c’était possible. Sans pour autant s’empêcher de se demander si Gwendall les avait rejoint. Parce qu’il donnait tout l’air de l’avoir fait en tout cas. La manière dont il défendait la cause de ces personnes donnait le sentiment. En fait, Seth avait un peu l’impression d’entendre son collègue (et ami, parce qu’à force ils étaient quand même devenu amis) quand il lui parlait des Néo-Grindelwaldien la première fois. Mais pour le coup, Seth ne savait vraiment pas s’il allait rejoindre ces personnes. En soit, bien sûr, il voyait un souci à se retrouver aux ordres d’un gamin de même pas vingt ans, alors qu’il était un Auror du bureau du ministère, qu’il osait croire qu’il était plutôt puissant (mais ça c’était en grande partie parce qu’il avait un très gros orgueil). Sauf qu’il ne savait pas si quitter les Mangemorts pour rejoindre un autre groupe – dont il ne connaissait quand même rien – allait l’aider. Après tout, il se doutait qu’il y avait quelqu’un pour diriger les opérations de l’autre côté. Et en un sens, c’était en grande partie le fait de devoir répondre à des ordres qui l’ennuyait (le fait d’être aussi marqué comme un élément de bétail aussi, mais ça il ne pourrait rien y faire... malheureusement la marque ne risquait pas de disparaître). Il avait surtout, pour le moment, envie de savoir si Gwendall les avait rejoint.

Mais ce n’était pas le cas. Il ne pouvait pas le faire et une seconde, Seth cru que c’était parce que ça n’était peut-être pas une très bonne chose de les rejoindre. Mais quand l’Auror prononça le nom de sa femme, le jeune homme comprit que c’était indépendant de sa volonté. Il savait que l’épouse Colloway était une Mangemort – il ne pouvait pas l’ignorer en même temps – même s’il ne la connaissait pas beaucoup. En tout cas, Seth comprenait que le jeune homme ne pouvait pas quitter les Mangemorts pour elle. Parce qu’elle ne voulait pas partir ? Il n’en savait rien et en fait, Seth ne prit pas la peine de poser la question au jeune homme. Non pas qu’il ne souhaite pas en savoir plus, simplement parce qu’il y avait des choses qu’ils ne se disaient pas. Du moins, il y avait des sujets que le sorcier garder pour lui de son côté, comme sa relation avec Pomona qui le faisait entrevoir ce que son collègue pouvait ressentir.

« Je reste avec toi. » Affirma-t-il alors, peut-être un peu sorti de nulle part. « C’est très bien comme ça. »

En toute logique, il faudrait qu’il se défasse des liens que Voldemort avait mit, mais à choisir il préférait largement ne pas re travailler pour quelqu’un d’autre.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1394
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Il y a une bonne façon de faire le mal [pv Seth :3]   Mar 25 Juil 2017 - 20:23


Il y a une bonne façon de faire le mal
G

wendall était lié, à la vie, à la mort, à la cause des mangemorts. C'était ainsi, il devait faire avec, et pour tout ce qu'il trouvait de contestable dans les méthodes de Tom Jedusor, il préférait de loin préserver son épouse que de se jeter à corps perdu dans l'opposition. Bien sûr, l'Hydre était peut-être le moyen le plus sûr de faire tomber rapidement Lord Voldemort. Mais pour autant, ce serait prendre un risque inconsidéré que de les rejoindre. Vis-à-vis de Sasha, encore et toujours, bien sûr. Mais pour Seth, le dilemme n'était pas le même. Pour Seth, il n'y avait pas de dilemme. Alors oui, si Gwendall était à sa place, il était convaincu qu'il n'hésiterait pas un seul instant à rejoindre le groupe fondé par Ignatius Prewett, ne serait-ce que pour le pied-de-nez au seigneur des ténèbres en place. Mais ce n'était pas ainsi que les choses étaient vouées à se passer, et tant pis... Mais Seth, lui, avait le choix, et peu importe sa décision, Gwendall avait le sentiment d'avoir fait ce qu'il devait faire en l'informant à ce sujet, même si cela ne devait aboutir à aucun résultat, peu importe. Il avait le choix et il le savait, voilà tout. Et d'ailleurs, Seth sembla faire son choix.

Quelque part, Gwendall fut touché de sa réponse. Il ne se contenta pas de dire qu'il n'allait pas quitter les mangemorts, il disait qu'il restait avec lui. Certes, ça engageait donc une certaine responsabilité de sa part, mais cela prouvait bien que les choses avaient changé. Ils n'étaient pas forcément partis sur les meilleures bases pour commencer, tous les deux, mais leur amitié était néanmoins sincère, et en cet instant, Gwendall se sentait sincèrement soutenu par Seth, et ça lui faisait du bien. Au final, et très égoïstement, il devait bien reconnaître que ça l'arrangeait grandement. Parce que même s'il aurait dans tous les cas Sasha à ses côtés, et qu'elle était sa force, savoir qu'il y avait encore des personnes sur lesquelles il pouvait sincèrement compter parmi les mages noirs était tout de même assez réconfortant.

-Comme tu voudras,
se contenta malgré tout de répondre Gwendall le plus simplement du monde.

Est-ce que c'était vraiment très bien comme ça ? Gwendall n'en avait pas la moindre idée, mais ce qui est sûr, c'est qu'il acceptait la situation telle qu'elle, alors l'Auror le laissait libre de ses décisions. Après tout, il ne pourrait pas dire qu'il ne l'avait pas prévenu ou qu'il n'avait pas essayé d'arranger les choses. Il allait ajouter autre chose quand il entendit à l'extérieur un craquement caractéristique, celui de plusieurs transplanages : leurs cibles venaient d'arriver.

-Ils sont là,
observa-t-il (sans doute inutilement) tout en enfilant son masque.

Il était temps de passer à l'action.

code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 846
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Il y a une bonne façon de faire le mal [pv Seth :3]   Sam 9 Sep 2017 - 19:01

Hermione & Seth
Il y a une bonne façon de faire le mal.
Gwendall se contenta d’adresser un « comme tu voudras » à Seth. En même temps, l’Auror osait croire qu’il avait encore le droit de faire comme il voulait. Bon, concrètement, ce n’était le complètement le cas, parce qu’il devait quand même suivre les ordres de Voldemort. Ce qui n’arrangeait pas du tout ses affaires, puisqu’il n’aimait pas suivre des ordres (même s’il le faisait déjà au bureau des Aurors). Mais concernant son affiliation, le fait de rester avec les mangemorts ou de décider de rejoindre un groupe de sorcier voulant faire tomber Voldemort, il osait croire qu’il pouvait vraiment prendre la décision lui même. La décision étant de ne pas partir. Il pourrait, vraiment, en soit c’était quelque chose qui ne pouvait pas manquer de l’attirer. Parce qu’il considérait que Voldemort n’avait aucune raison de donner des ordres à un groupe de mage noir qui avait pour la plupart, bien plus d’année d’expérience que lui. Sauf que s’il devait y aller sans Gwendall, il fallait bien avouer que ça ne l’intéressait pas réellement. Seth savait bien que l’homme souhaitait protéger son épouse et même s’il n’était pas aussi doué que lui quand il était question des relations humaines – quand bien Pomona savait faire naître en lui des sentiments qu’il ne pensait pas être capable – il le comprenait. Donc à choisir, oui, il préférait rester avec son collègue. Et ami. Même si c’était finalement assez particulier et s’ils avaient eu du mal à réellement forger tout cela, ils étaient liés par une amitié. Seth n’avait pas énormément d’ami, et il tenait à Gwendall. À choisir, il préférait rester à ses côtés oui. Après tout, c’était plus facile puisqu’ils travaillaient ensemble. Seth pensait ajouter quelque chose, mais les bruits de transplanage l’en empêcha.

Ils étaient là, ils allaient donc devoir passer à l’action. Au même titre que Gwendall, Seth mit son masque de mangemorts. Il n’y avait aucune raison que ces hommes s’en sortent, en fait, mais il valait quand même mieux être prudent. Alors, ils devaient se couvrir. Seth s’approcha un peu de Gwendall et posa une main sur son épaule, un geste souhaitant surtout l’encourager. Mais également se donner à lui même du courage. Une manière de dire qu’ils étaient tous les deux dans la même galère et qu’ils devaient se soutenir. Parce qu’une dizaine d’Auror s’approchaient de la maison où ils se cachaient et ils allaient devoir se les farcir à deux. Alors qu’ils savaient parfaitement que c’était des Aurors expérimentés. Ils avaient déjà eu l’occasion de travailler avec eux. Heureusement, ils étaient tout autant, voir plus, expérimentés qu’eux.

La porte ne tarda pas à s’ouvrir et les sorts ne tardèrent pas à voler non plus. Les Aurors ne devaient pas s’attendre à trouver deux mangemorts juste derrière la porte. Seth ne fit preuve d’aucun ménagement envers ses collègues, qu’il n’estimait pas réellement, s’en prenant donc à eux rapidement et surtout avec acharnement. Des sorts de la mort volèrent de toute part, dans le but de tuer ces hommes. Pendant qu’eux devaient chercher simplement à les arrêter, pour les interroger. Mais ils n’allaient pas leur laisser la possibilité.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Il y a une bonne façon de faire le mal [pv Seth :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il y a une bonne façon de faire le mal [pv Seth :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS
» Bonne Année
» Bonne Année 2011
» OH RESCAPES ! AUX RESCAPES DU 12 NOVEMVRE ET DU JANVIER..BONNE ANNEE!
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
-