AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comme quoi, tout arrive. (Melody)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2942
Humeur :
Comme quoi, tout arrive. (Melody) - Page 2 Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Comme quoi, tout arrive. (Melody) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Comme quoi, tout arrive. (Melody) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Comme quoi, tout arrive. (Melody)   Comme quoi, tout arrive. (Melody) - Page 2 Icon_minitimeSam 13 Oct - 10:43


Comme quoi, tout arrive
L

a réponse de Bonnie était bien la preuve de ce que Melody avançait, du fait que la jeune femme était véritablement une amie en or, qu'elle avait une chance immense de faire partie de sa vie et qu'elle devrait toujours en avoir conscience. Elle ne faisait pas que prétendre acquiesçer à ses propos en se forçant à garder une contenance, elle restait fidèle à elle-même, blagueuse et enthousiaste, là pour détendre les atmosphères les plus moroses. Même alors qu'elle savait à présent toute la vérité, elle ne la jugeait pas ni ne la prenait de haut. Et l'appréhension que la bleue et bronze ressentait par rapport à la situation était en train de la quitter petit à petit. Rien n'allait changer, leur amitié allait rester intacte. Au final, elle allait peut-être en ressortir plus dforte à présent, car chacune connaissait le secret de l'autre. Quand l'une rencontrerait des problème avec Clyde ou Joshua, l'autre des soucis avec Lexie et surtout la famille de cette dernière, elles pourraient s'en plaindre mutuellement, et cela apaiserait certainement un peu leur peine. Melody et Bonnie étaient faites pour se comprendre toutes les deux, elles savaient ce que c'était d'aimer passionnément et de vivre des relations interdites et contrariées. Elles allaient pouvoir être, encore plus qu'avant, les confidentes l'une de l'autre. Elles sauraient parfaitement se parler, s'entraider, se rassurer. Franchement, ça lui allait parfaitement bien, et elle se sentait bien plus détendue à présent. Les problèmes étaient toujours au coin de la rue, mais elle se sentait plus que jamais prête à les affronter. Franchement, ça faisait du bien de pouvoir plaisanter comme elles le faisaient. Leurs problèmes n'avaient plus l'air si importants, alors.

-Bon, je vais me contenter de ça alors.
Elle afficha un grand sourire. J'ai un moyen de pression sur toi, alors ça me va très bien.

Mais évidemment, elle ne pouvait absolument pas être sérieuse, d'autant plus que ce moyen de pression, elle l'avait aussi de son côté sur elle, forcément. Aucun doute là-dessus, c'était bien sûr donnant-donnant. Elles partageaient à présent des secrets forts, sûrs, et qui pourraient vraiment avoir des retombées terribles si l'une trahissait l'autre. Mais ça n'arriverait pas, pas parce qu'elles se tenaient par leurs secrets mutuels, toutes les deux, mais parce qu'elles étaient des amies fidèles et loyales, et qu'elles s'aimaient... en toute amitié, bien sûr, s'il fallait vraiment le préciser. Toutes les deux étaient sûres d'elles, et sûres l'une de l'autre, loyales avant tout autre chose. Elle était vraiment contente, en tout cas, d'avoir osé se livrer à son interlocutrice. Clairement, ça en valait la peine, et elle se disait même qu'elle aurait dû se confier beaucoup plus tôt. Elle avait perdu du temps alors qu'elle avait clairement besoin de confidences.

code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Bonnie Hornby
▌ Messages : 482
Humeur :
Comme quoi, tout arrive. (Melody) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Comme quoi, tout arrive. (Melody) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Comme quoi, tout arrive. (Melody) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Comme quoi, tout arrive. (Melody)   Comme quoi, tout arrive. (Melody) - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Déc - 23:15

Melody & Bonnie
Comme quoi, tout arrive.
Il était évident que Bonnie n’était pas une seule seconde sérieuse quand elle disait tout cela à Melody. Elle ne la gardait pas seulement comme amie par intérêt, c’était bien le contraire. Elles étaient amies, elles étaient proches, elles se soutenaient quoi qu’il puisse arriver. Même si, forcément, Bonnie ne pouvait pas nier le fait qu’elle allait peut-être avoir besoin d’un peu de temps pour se faire à l’idée qu’elle sortait avec une fille, même si ça n’allait pas la pousser à l’abandonner pour autant. Elle avait juste besoin d’un peu de temps à se faire à l’idée, c’était tout. Dans tous les cas, elles se soutenaient, et c’était le plus important. Les deux jeunes femmes pouvaient se confier leurs secrets, sans craindre qu’ils soient dévoilés, en aillant du soutien.

Bonnie afficha un large sourire quand son amie affirma qu’elle allait se contenter de ce qu’elle venait de lui dire, et que dans tous les cas elle avait un moyen de pression sur elle. Ce qui était vrai techniquement, Bonnie n’avait pas spécialement envie que Melody décide de raconter sur les toits qu’elle avait un amant. La jeune femme n’avait pas spécialement envie que son époux découvre la vérité – même si ça allait arriver –, mais elle tenait encore moins que ses parents découvrent cette histoire. Mais bon… si Melody décidait de cracher le morceau, elle pourrait très bien le faire pour elle aussi et il était évidement que la bleue et bronze aurait de sacrés soucis si on devait découvrir qu’elle aimait les filles. Autant dire qu’elles se trouvaient vraiment dans une même disposition.

« Tout comme moi. »
Répondit-elle sans aucun sérieux. C’était le cas donc, elles se retrouvaient dans la même situation, avec le même moyen de pression. Mais elles n’allaient jamais se trahir. Bonnie n’envisageait pas une seule seconde de trahir le secret de sa meilleure amie, bien au contraire. Elle le garderait jusqu’à la tombe, c’était évident. Et elle ne doutait pas une seule seconde du fait que c’était la même chose pour son amie aussi. « Qu’est-ce qu’on est obligé de faire alors ? » Ajouta-t-elle. « Se supporter encore longtemps. Ça va être dur hein. »

Encore une fois, elle ne pensait pas une seule seconde ce qu’elle était en train de dire. Ça n’allait pas être une corvée du tout de supporter Melody, bien au contraire. La jeune femme ne savait pas du tout comment elle ferait sans sa meilleure amie. Elle se sentait quand même bien plus libre de pouvoir simplement lui parler de tout, de ne pas avoir le moindre secret pour elle. Elle n’avait pas tenue bien longtemps avant de lui parler de la vérité, mais ça faisait quand même un bien fou. Si jamais elle rencontrait un souci, qu’elle avait besoin de parler à quelqu’un, elle savait qu’elle pourrait le faire et c’était tellement libérateur.
Code by Gwenn

_________________
Ma seule liberté est de rêver, alors je rêve de liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilde Serdaigle
Melody Farnsworth
▌ Messages : 2942
Humeur :
Comme quoi, tout arrive. (Melody) - Page 2 Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Comme quoi, tout arrive. (Melody) - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Comme quoi, tout arrive. (Melody) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Comme quoi, tout arrive. (Melody)   Comme quoi, tout arrive. (Melody) - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Déc - 23:33


Comme quoi, tout arrive
M

elody esquissa un léger sourire en entendant la réponse de son amie. Leurs situations ne prêtaient clairement pas à rire, elles étaient suffisamment complexes et graves pour qu'elles ne puissent pas les prendre à la légère, mais dans tous les cas, mieux valait qu'elles en parlent comme quelque chose de plus... simple que ça ne l'était, sans quoi, il était tout simplement impossible qu'elles parviennent à se soutenir de la meilleure manière possible tous les deux.

En tout cas, la bleue et bronze éprouvait définitivement un réel soulagement d'avoir pu partager son secret, même si elle aurait voulu que Bonnie l'accepte d'emblée sans poser la moindre question (mais au fond, il était normal que la jeune femme émette des réserves, elle n'aurait sans doute pas fait autrement à sa place). Alors ce qu'il leur restait à faire, c'était donc de se "supporter" encore longtemps, comme si ce verbe pouvait avoir la moindre utilité dans ces circonstances. Si elle ne savait pas que c'était une plaisanterie, elle se sentirait presque un peu vexée, pour tout dire, parce qu'elle ne voulait certainement pas que leur amitié soit un fardeau. Mais évidemment, ce n'était jamais qu'une plaisanterie, rien d'autre qu'une plaisanterie. Elle poussa un faux soupir agacé en réponse à son interlocutrice.

-Parle pour toi, pour moi c'est la chose la plus facile du monde.
Elle prit un air faussement contrarié en croisant les bras. Mais si pour toi, ça doit être une épreuve, tu n'as pas à te forcer surtout. Ne parvenant à garder son sérieux plus longtemps, elle éclata de rire. Non, plus sérieusement. Si t'as besoin de quoi que ce soit. D'un alibi, d'un conseil, de parler... tu peux compter sur moi.

Elle voulait que ce soit très clair, parce qu'elle ne souhaitait pas que son interlocutrice ait fait toutes ces confidences en vain et qu'elle sache bien que quand elle ne saurait plus vers qui se tourner, Melody, elle, serait toujours là. Tout comme elle espérait que la réciproque serait tout aussi vraie. Même si dans son cas, elle savait que c'était quand même beaucoup plus difficile, sans doute.

-Il commence à se faire tard
, ajouta-t-elle après avoir jeté un coup d'oeil à sa montre...

L'air de rien, le temps avait filé. Elles avaient eu tant de choses à se dire, tant de confidences à se faire, qu'au bout du compte, elle n'avait tout bonnement pas vu le temps passer. Elle n'était pas franchement pressée de retourner à Poudlard, mais il était sans doute grand temps. Heureusement, elle savait que les deux amies ne tarderaient pas à se revoir et à parler ensemble une fois de plus.

-Ca m'a vraiment fait du bien de parler avec toi, tu sais...


Et elle espérait que leur amitié n'en ressortait au final que plus forte.


code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Comme quoi, tout arrive. (Melody) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Comme quoi, tout arrive. (Melody)   Comme quoi, tout arrive. (Melody) - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Comme quoi, tout arrive. (Melody)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Déborah ~ Il y a quoi exactement entre nous ? Un mètre tout au plus.
» (FINI)Quoi qu'il arrive je serais toujours là pour toi - Haley & Dean
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)
» Ne me regardez pas comme ça, j'ai envie d'un peu de défi, c'tout ='c
» Etudes d'Oroken
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-