AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Avant le grand départ [pv Jacob :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 441
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Avant le grand départ [pv Jacob :3]   Lun 30 Jan - 22:13



Avant le grand départ
V

oilà, les vacances de Jacob étaient bientôt finies, et sous peu, il allait retourner de l'autre côté de l'Atlantique. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ces vacances étaient bien loin de s'être déroulées de la manière que Norbert avait souhaité. Il faut dire que l'arrivée en fanfare de Queenie en Angleterre avait perturbé bien des choses, et ni lui ni Tina n'avaient su faire autre chose que de voir la tempête leur arriver dessus sans pour autant parvenir à l'éviter. Heureusement, Jacob était d'un naturel jovial et optimiste, et il n'avait pas reproché au couple Dragonneau les secrets qu'il lui avait fait toute ces années. Ça n'ôtait rien au fait que Norbert se sentait coupable de ce qui arrivait à son ami, sans vraiment trop savoir ce qu'il pourrait bien faire pour l'aider, le soutenir et se rattraper. Il avait appris du jour au lendemain qu'il était père d'un adolescent de seize ans. Ce n'était pas quelques veaudelunes et autres augureys qui allaient suffire à l'aider à surmonter de telles révélations. Oui, le séjour mouvementé de Jacob était passé trop vite, et c'était parce qu'il ne s'imaginait pas le laisser repartir aux États-Unis maintenant, alors que le laisser seul était certainement la dernière chose à faire (même lui s'en rendait compte) que Norbert avait planifié de repartir avec lui. Il avait obtenu à la dernière minute une autorisation express de départ au nom d'une étude qu'il comptait faire il y a bien longtemps sur les chartiers d'Amérique du Nord (cela ferait d'une pierre deux coups). Il n'en avait pas encore parlé à Jacob, mais il songeait que ce soir allait être l'occasion. Puisque cette soirée était un peu particulière.

Ce soir, c'était Halloween en même temps que le dernier soir que le no-maj passait en Angleterre. Jacob n'avait jamais expérimenté cette fête du point de vue des sorciers, ce semblait l'occasion. Et apparemment, le ministère organisait de grandes festivités dans un ancien manoir de la banlieue londonienne. Norbert avait ce genre d'événements mondains en horreur, mais en compagnie de Jacob, il gageait que la soirée pourrait être plaisante. En tout cas, Jacob serait plongé à cent pour cent dans l'univers des sorciers. D'ailleurs, pour qu'il ne se fasse pas remarqué, Norbert avait même fait l'acquisition pour lui d'une robe de sorcier qui devrait l'aider à parfaitement s'intégrer dans le décorum. À l'heure dite, ils mettaient donc les pieds dans le manoir.

Sur une estrade, un groupe jouait un air entraînant. Quelques personnes dansaient, mais très peu encore, La plupart bavardaient, saisissant au vol les petits fours et autres coupes de champagnes que des elfes de maison servaient à bout de bras sur un plateau. Des bougies et lanternes d'Halloween lévitaient paisiblement dans les airs, il y avait déjà là de quoi, pour un simple moldu, se sentir dans un nouvel élément.

-Alors, tu en penses quoi ?


   

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 256
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: Avant le grand départ [pv Jacob :3]   Jeu 23 Fév - 15:27

Norbert & Jacob
Avant le grand départ
C’était le dernier soir que le no-maj passait en Europe, le lendemain il allait reprendre le bateau pour rejoindre son pays. Les vacances qu’il venait de passer s’étaient écoulée très rapidement, trop rapidement même. Surtout qu’elles avaient vraiment été mouvementée, pour plusieurs raisons. Mais évidemment, la principale était le fait qu’il avait revu Queenie et appris qu’il avait un fils. Jacob ne savait trop encore ce qu’il devait penser de tout cela, même s’il se résignait de toute façon à ne pas interférer. Il n’avait pas le choix, il allait rentrer chez lui, reprendre sa place dans sa boulangerie et tentait de continuer sa vie comme si de rien n’était. Comme s’il n’avait pas vu Queenie, comme s’il n’avait pas appris qu’il était père d’un adolescent. Le boulanger ne pouvait pas se permettre d’avoir envie de prendre une quelconque place après tout, Queenie n’avait pas besoin de lui et Adrian encore moins besoin. Alors, il allait donc rentrer le lendemain. C’était particulier, Jacob n’avait pas spécialement envie de partir, mais il n’avait pas le choix. Il allait le faire donc…

Et profiter de la dernière soirée qu’il passait en Europe dans le monde magique. Norbert avait décidé de l’emmener à une soirée mondaine de son monde pour Halloween. C’était la première fois que le no-maj allait assister à une soirée de ce genre dans le monde magique. Pour bien faire les choses, le magizoologue avait procuré à son ami une tenue de sorcier. Le boulanger devait bien avouer que ça lui faisait bizarre de porter une telle digne du monde magique, mais en même temps ça allait lui permettre de plus se fondre dans la masse. Au moins, ça allait leur éviter des soucis, puisque techniquement il n’avait pas vraiment sa place ici (et il ne savait pas encore à quel point). En tout cas, Jacob était heureux de participer à cette soirée, de pouvoir en profiter avec son meilleur ami avant son départ. Norbert allait lui manquer, il espérait qu’ils allaient pouvoir se revoir vite.

Ils arrivèrent donc sur place et rapidement, Jacob ne put s’empêcher de se sentir émerveillé par tout ce qu’il voyait. Bon, le boulanger tentait quand même de ne pas se montrer trop étonné par ce qu’il voyait (même si en un sens il commençait par avoir l’habitude de voir des choses extraordinaires). Il y avait un groupe de musique dans un coin et un tas d’elfe de maison qui servait des petits fours et des coupes de champagne. Il avait déjà vu ces créatures. Il y avait aussi des bougies qui volait dans le plafond, c’était incroyable.

« C’est incroyable ! » Affirma-t-il alors quand Norbert lui demanda ce qu’il en pensait, ne cachant rien de l’enthousiasme qu’il pouvait ressentir en cet instant précis. « C’est toujours comme ça vos soirées sorcier ? »

Ça lui manquerait cruellement, il y avait tellement de chose qui allait lui manquer quand il allait reprendre le bateau pour traverser l’océan. Il donnerait vraiment tout pour être sorcier.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 441
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Avant le grand départ [pv Jacob :3]   Ven 24 Fév - 21:57



Avant le grand départ
L'

émerveillement de Jacob valait bien toutes les mondanités auxquelles Norbert se devait d'assister. De lui-même, il n'aurait clairement pas pris la peine d'assister à cet événement, mais il voulait offrir à Jacob une soirée qu'il n'oublierait pas avant son départ (leur départ) pour l'autre côté de l'Atlantique. Manifestement, son idée faisait son petit effet, et le magizoologiste n'en était pas peu fier. Par ailleurs, en soi, il y avait de fortes chances pour qu'ils passent une bonne soirée tous les deux. Ne serait-ce que parce qu'ils avaient des choses à se dire, et toujours des choses à partager quoi qu'il arrive. Alors oui, cette soirée était en soi plutôt prometteuse, mais pas dans le sens qu'il s'imaginait. Nul n'aurait pu s'imaginer, en même temps, si ce n'est les principaux concernés, que les choses allaient dégénérer à un point inimaginable. En tout cas, l'enthousiasme de son meilleur ami était réellement rafraîchissant. Quand tout le monde était blasé autour d'eux, et considérait d'un oeil moqueur la décoration kitschissime des lieux, lui voyait ce qu'il y avait de beau dans cet événement. De manière générale, il tirait toujours le meilleur parti des choses, et c'était là l'une des qualités que Norbert préférait chez lui. Et qui lui permettait d'affronter les épreuves avec une philosophie que Norbert n'était pas certain qu'il aurait su lui-même adopter. En fait, il était certain qu'il n'aurait pas été capable de tant d'optimisme en découvrant tout ce que Jacob avait lui-même découvert, et donc par la même tout ce qu'on lui avait caché, ce qui n'était pas rien, loin s'en faut.

- Je n'en sais rien,
reconnut tranquillement le magizoologiste dans un léger sourire. Je ne vais pas souvent dans ce genre de soirée.

Il y était bien souvent invité, mais il s'y rendait bien rarement. De manière générale, il n'aimait vraiment pas ce genre de situation. Il était solitaire de nature, il ne se précipitait pas à ce genre d'événements, et se l'épargnait bien. Sauf ce soir. Parce que ce soir, c'était pour la bonne cause. Et puis, quelque part, il était aussi curieux. Bon, cela étant il aurait mieux fait de s'abstenir une telle fantaisie. Il n'avait pas la moindre idée de ce qui les attendait. Les regrets succèderaient bien vite à l'enthousiasme que parvenait si bien à lui communiquer son ami.

-Ravi que ça te plaise, en tout cas
, dit-il avant d'attraper au vol deux flutes de champagne et d'en tendre une à Jacob, afin qu'ils puissent trinquer tous les deux. Il hésita à attendre encore un peu pour lui parler de son intention. Mais non... Tant qu'à faire, autant le lui apprendre de suite, ils auraient d'autant plus le coeur à la fête, comme ça. Sinon... j'ai quelque chose à te proposer.

   

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 256
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: Avant le grand départ [pv Jacob :3]   Ven 3 Mar - 11:37

Norbert & Jacob
Avant le grand départ
Cela n’étonnait pas spécialement Jacob d’entendre Norbert affirmer qu’il n’avait pas l’habitude de ce genre de soirée. Le no-maj connaissait son sorcier d’ami, il savait qu’il n’était pas très… sociable. Il disait souvent que c’était parce que les autres ne le supportaient pas. Mais peut-être qu’en réalité, il avait surtout du mal à supporter les autres. En tout cas, Jacob n’était pas étonné et il était encore plus touché du fait que son meilleur ami l’ait emmené à une telle soirée alors que ce n’était pas son genre d’y être. Ce n’était pas comme si Jacob adorait les soirées mondaines non plus, mais il aimait le monde sorcier et donc forcément les soirées sorcières. Le no-maj était vraiment subjuguait par ce qu’il avait sous les yeux, par ce qu’il découvrait. C’était vraiment une belle dernière soirée… même si Jacob aurait bien aimé que ça ne soit pas sa dernière soirée. Même si ses vacances avaient été longues (et en soit, elles n’étaient pas terminées parce qu’il avait encore le trajet pour rentrer dans son pays), elles lui avaient semblé tellement courtes. C’était un peu comme si le temps avait été accéléré depuis son arrivée en Angleterre. En même temps, avec tout ce qu’il avait découvert, ce n’était pas vraiment étonnant non plus.

Norbert attrapa deux coupes de champagne et en tendit une au no-maj. Jacob afficha un grand sourire quand son meilleur ami affirma qu’il était content que la soirée lui plaise. Oui, ça lui plaisait vraiment, c’était juste incroyable. Et en même temps, c’était si naturel pour les sorciers que ça rendait tout cela encore plus incroyable. Ils vivaient dedans, ne se rendant pas compte à quel point ce qu’ils faisaient été dingue.

« Quoi ? »

Demanda-t-il quand son meilleur ami affirma qu’il avait quelque chose à lui proposer. Jacob n’avait aucune idée de ce que le magizoologue avait en tête. Il était bien loin d’imaginer ce qu’il avait l’intention de lui proposer, mais il avait bien envie d’entendre ce qu’il avait à lui dire. Il attendait donc de savoir ce que Norbert avait à lui proposer, quand soudain Jacob entendit un cri. Un premier, puis un deuxième, qui le poussèrent à tourner son regard vers la salle. Le no-maj cherchait à comprendre ce qui se passait, ne s’inquiétant pas vraiment sur le moment. Parce qu’au fond, il savait que les sorciers étaient par moment un peu étrange. Puis, il eut un bruit de verre brisé, les musiciens arrêtèrent de jouer. Et soudainement, le regard de Jacob tomba sur un Éruptif. Le no-maj sentit son corps se tendre tout entier. C’était idiot, mais depuis ce qui était arrivé à New-York, il ne pouvait pas s’empêcher de repenser avec crainte à ce moment. C’était qu’il avait quand même eu une expérience quelque peu fâcheuse avec cette bête et il ne s’était pas du tout attendu à en voir une maintenant. Ne se doutant pas, bien sûr, que ce n’était pas vraiment là.

« Norbert… »

Dit-il la voix tremblante, en attrapant la manche de son meilleur ami.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 441
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Avant le grand départ [pv Jacob :3]   Ven 3 Mar - 11:58



Avant le grand départ
I

nutile de tourner autour du pot plus longtemps, il fallait que cette soirée soit festive, il fallait que Jacob en ressorte avec plus d'espoirs que de tristesse, il voulait qu'il sache qu'il n'allait pas repartir seul aux Etats-Unis et que, dans l'idéal, s'ils se débrouillaient bien, tout du moins, ça ne durerait pas trop longtemps, et ce serait à son tour de repartir avec lui. Bon, chaque chose en son temps, il allait quand même éviter de lui expliquer ce que son épouse et lui manigançaient dans son dos et dans celui de Queenie. Bon, c'était pour leur bien, en soi, mais ce n'était pas forcément une raison pour lui apprendre les choses telles qu'elles. Bref, déjà, il allait se contentait de lui annoncer qu'il repartait à New York avec lui en prétextant avoir l'une ou l'autre créature fantastique à observer, ce serait pas mal. Ou du moins, il le ferait si on lui en laissait l'occasion... Et rien n'était moins certain, en définitive. Car au moment d'ouvrir la bouche, alors qu'il commençait seulement à parler, il fut interrompu dans son initiative.

-Je vais d...

Il ne finit pas sa phrase, non, parce qu'un cri attira son attention. Il ne devait s'agir que d'un plaisantin, mais quand il tendit l'oreille pour en apprendre plus, un autre cri retentit, puis le bruit du verre qui se brise. Quelqu'un avait dû faire tomber son verre. Puis il comprit pourquoi ces quelques bruits avaient été si distincts. L'orchestre avait cessé de jouer, et une tension des plus palpable régnait à présent au coeur de la salle de réception. En balayant l'espace du regard, il comprit rapidement que quelque chose n'allait pas. Mais il n'eut pas le temps d'en découvrir plus, car en fait, pour comprendre ce qui se tramait, il suffisait de regarder face à lui. Ce qu'il fit après que, ayant prononcer son nom, Jacob tira sur sa manche. Un éruptif, ici ? Un éruptif ici... C'était ça, leur conception de la terreur ? Bon... ça n'avait aucun sens, mais tout de même, c'était une chose que Norbert pouvait gérer.

-Ne t'inquiète pas, dit-il alors à l'adresse de son meilleur ami tout en l'écartant d'un geste pour qu'il ne soit plus dans la ligne de mire de la créature avant de se poster face à elle.

Mais quand il le fit, la créature changea de forme, en guise d'éruptif, il y avait sa valise, sa valise qui prenait feu, les flammes embrasaient l'objet, mais ce n'était rien, le pire, c'était les hurlements de douleur qu'il entendait s'échapper de la valise. Le cri d'agonie de créatures, de ses créatures. Norbert se figea, paniqué, et il lui fallut prendre sur lui pour rassembler ses esprits et rationnaliser la situation. Les éruptifs ne se changeaient pas en valise, ses créatures étaient en sécurité chez lui. C'était...

-Un épouvantard...
, souffla-t-il alors en s'emparant de sa baguette.

   

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 256
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: Avant le grand départ [pv Jacob :3]   Mer 8 Mar - 13:58

Norbert & Jacob
Avant le grand départ
Jacob aurait bien aimé entendre les propos de son ami, mais ils furent coupés dans leurs discussion. Quand le no-maj vit l’éruptif, il ne put s’empêcher de se sentir frissonner de peur. C’était idiot, en plus, il le savait parfaitement. Ce n’était pas comme s’il avait quelque chose à craindre de cette créature. La dernière fois qu’il en avait vu un, les évènements avaient été particulier mais bon. Il était juste… vraiment surpris de voir une telle créature à ce genre de soirée, mais visiblement ce n’était pas la seule chose présente. Cependant, Jacob ne parvenait pas à détourner son regard de la créature, même alors qu’il interpellait Norbert. Le boulanger espérait vraiment qu’il allait maitriser la situation, c’était un peu son truc de le faire après tout. Jacob s’était de nombreuses fois reposé sur son meilleur ami sorcier. Ce dernier lui affirma d’ailleurs qu’il n’avait pas à s’inquiéter avant de le décaler.

Et ce fut à ce moment-là qu’il se passa quelque chose d’étrange. L’éruptif disparu pour faire place à une valise en feu, la valise de Norbert. En voyant cela, Jacob ne put s’empêcher de se demander ce qui était en train de se passer, d’avoir peur pour les créatures qui se trouvaient justement à l’intérieur. Mais… c’était vraiment bizarre. Comment la valise du jeune homme pouvait se trouver là, alors que Norbert ne l’avait pas emmené avec lui ? Et comment cette créature avait-elle pu se transformer. Il ne comprenait vraiment pas comment ça se pouvait, ce qui était en train de se passer. Mais visiblement, son ami sorcier avait son idée lui.

« Un quoi ? » Demanda le no-maj quand Norbert lui parla d’épouventard. Cela était sans doute encore un terme sorcier, Jacob avait un peu l’habitude d’entendre des mots qu’il ne connaissait pas, surtout quand cela concernait des créatures. Il n’avait donc aucune idée de ce que c’était, mais apparemment ça ne faisait pas trop plaisir aux sorciers présents d’en voir. Jacob observa la baguette de Norbert, se demandant ce qu’il allait faire. « C’est dangereux ? »

Demanda-t-il, sans parvenir à complètement cacher son inquiétude. Parce que de ce qu’il avait vu de la magie, il y avait quand même énormément de choses dangereuses. Oh, il y avait aussi de belles choses, de magnifiques choses et le no-maj ne perdait pas une occasion d’être émerveillé par ce qu’il voyait. Mais en cet instant précis, alors que son regard se portait sur la valise en feu, quelque chose lui disait qu’il n’y avait aucune raison d’être émerveillé. Et il savait qu’il y avait certaines choses qui ne méritaient pas d’émerveillement. Et puis… cette soirée avait soudainement une atmosphère vraiment tendue et Jacob ne pouvait pas s’empêcher de la trouver vraiment pesante. Et le peu de coup d’œil qu’il jetait aux alentours ne lui disaient rien qui vaille. Mais ça, c’était parce que le boulanger n’avait aucune idée de ce qu’ils étaient en train de vivre tout de suite, ne se doutant pas que ce n’était pas grand-chose finalement.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 441
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Avant le grand départ [pv Jacob :3]   Mer 8 Mar - 18:00



Avant le grand départ
N

orbert faisait de son mieux pour conserver son sang froid, tandis que son pire cauchemar se concrétisait sous ses yeux. Il avait beau être parfaitement à même de rationnaliser la situation, il avait beau savoir à quoi il avait à faire exactement et même avoir une idée très nette de la manière de contrer cette créature (après tout, les créatures étaient son champ de prédilection, mais il devait bien reconnaître que les épouvantards, tout intrigants pouvaient-ils être, étaient des créatures auxquelles il n'avait accordé qu'un minimum d'attention jusqu'alors), ce n'était pas simple que de faire la part des choses et de se rappeler que ce à quoi l'on était confronté n'était jamais qu'une illusion, rien d'autre qu'une illusion, à laquelle il ne devait pas donner plus de crédit que cela. Il en aurait sans doute été difficilement capable s'il avait été seul. Il se serait contenté de fixer cette valise en flammes, paniqué... Mais il y avait Jacob, et sa présence le rappela immédiatement à la réalité, tandis qu'il lui demandait si la chose face à eux était dangereuse. Là, il se sentait déjà plus capable de relativiser, d'une part parce que non, il savait de source sûr que ce qu'il y avait de plus dangereux chez l'épouvantard, c'était la personne qui lui faisait face et son appréhension du monde, et d'autre part, il était hors de question qu'il inquiète Jacob plus qu'il ne paniquait déjà.

-Non, très peu, en réalité,
sut-il répondre d'un ton un peu plus calme et posé. Les épouvantards peuvent se changer à volonté et prennent la forme de ce qui nous effraie le plus mais ils ne sont pas forcément agressifs. Mais ils pouvaient l'être... seulement, ce n'était pas le moment d'inquiéter Jacob à ce sujet... D'autant qu'une valise ne risquait pas de les agresser directement... il n'en serait pas forcément de même pour d'autres créatures de la sorte. Il se retourna vers son interlocuteur le temps de lui adresser un fin sourire, afin de le rassurer une bonne fois pour toutes avant de prendre une grande inspiration et de pointer sa baguette sur l'épouvantard. Il se concentra, si, en tant que magizoologiste émérite, il ne venait pas à bout d'un épouvantard, ce serait un comble, tout de même. Riddikulus !

Le sortilège fit son effet. La valise se transforma en pathétique sac à main à franfreluches multicolores, et les flammes n'étaient plus que des confettis qui jaillissaient de temps à autre des poches du sac à main. Puis en un "pop" bruyant, l'épouvantard disparut en une volute de fumée. Norbert en éprouva aussitôt un vif soulagement.

-Désolé pour ça
, dit-il en se retournant vers Jacob, se grattant l'arrière du crâne. Certains sorciers ont un sens de l'humour... particulier. Je vais te ramener chez nous.

Et lui reviendrait ensuite, il avait un peu le sentiment qu'il était de son devoir d'aider l'assemblée à retrouver son calme et d'aider à anéantir ces épouvantards.

   

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 256
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: Avant le grand départ [pv Jacob :3]   Dim 9 Avr - 11:03

Norbert & Jacob
Avant le grand départ
Norbert rassura immédiatement Jacob en affirmant que les épouvantards – puisque c’était ainsi que le sorcier avait appelé ces créatures étranges… si c’était des créatures, en fait le no-maj n’en savait trop rien – n’étaient pas vraiment dangereux. Ils prenaient donc la forme des pires peurs des personnes présentes devant eux. Jacob comprenait donc bien mieux comment un Éruptif avait pu devenir une valise, la valise de Norbert, en feu. Ce n’était donc, finalement, qu’une illusion des peurs des hommes. Jacob ne pouvait pas nier le fait qu’il était quelque peu surpris de constater que sa plus grande peur était un Éruptif, mais en même temps ce n’était pas si choquant que cela. Enfin, puisqu’il s’était retrouvé complètement paralysé devant, le no-maj ne pouvait que réaliser à quel point l’expérience à New-York l’avait quand même traumatisé. Mais ça n’empêchait pas que c’était la meilleure période de sa vie.

Le no-maj observa donc Norbert se concentrer avant de pointer sa baguette vers sa valise en feu, lançant un sort – il était vraiment tout le temps impressionné par le fait de voir de la magie, de les voir lancer des sorts avec leur baguette… ce n’était pas juste, il avait vraiment envie d’être un sorcier – afin de rendre cette valise « ridicule ». C’était ça le truc ? Le boulanger ne pouvait pas vraiment le dire, mais au vu du mot qu’il avait prononcé, qu’il comprenait un peu comme ça et ce qui devint de la valise, c’était peut-être vraiment le cas. Elle devint donc un sac à main ridicule à fanfreluche, crachant des confettis de temps en temps. Tout était terminé pour eux en tout cas. Jacob adressa un fin sourire à son meilleur ami quand il s’excusa pour ça, affirmant que certain sorcier avait un sens de l’humour particulier. Le boulanger ne pouvait pas nier qu’il trouvait ça un peu trop extrême, mais en même temps c’était un peu le thème de la soirée, puisque que c’était halloween et donc qu’ils devaient avoir peur. Au moins, c’était réussi quand même. Mais c’était peut-être un peu trop après tout. Norbert affirma alors qu’il allait le ramener à la maison.

« Non, hors de question qu’on parte ! » S’exclama-t-il. Bon, d’accord, le boulanger n’avait pas spécialement envie de se retrouver encore devant sa plus grande peur, mais en même temps maintenant qu’il savait que les épouvantards n’étaient pas si dangereux que cela, il n’avait aucune envie de rentrer et encore moins si c’était pour le mettre à l’abri. Même si, au vu de la situation actuelle, il était évident que la soirée était bien trop effrayante, même pour tout le monde. Mais puisque Norbert s’en était bien sortie avec le sien, il n’était pas question qu’ils partent (bon, en même temps, ils ne pouvaient pas le faire, mais le no-maj n’en avait pas la moindre idée). « Il faut qu’on leur vienne en aide. »

Affirma-t-il donc, lançant un coup de tête vers l’assemblée de personne en panique. Bon… il fallait surtout que Norbert les aide, puisque Jacob ne pouvait rien y faire. Mais quand même.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 441
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Avant le grand départ [pv Jacob :3]   Dim 9 Avr - 11:27



Avant le grand départ
N

orbert minimisait du mieux possible la situation auprès de Jacob, inutile de lui faire peur inutilement, les épouvantards pouvaient parfaitement bien s'en charger de leur côté. Le fait est que ces créatures pouvaient tout de même être plus dangereuses que ce qu'il voulait bien prétendre (même si sa notion de danger était différente, bien différente de celle communément admises par le genre humain, qu'ils soient moldus ou sorciers par ailleurs - preuve en était des créatures dont il lui arrivait de s'occuper, et qui pour certaines étaient tout sauf inoffensives en réalité, quoi qu'il puisse bien en dire). Etant donné qu'elles prenaient les capacités de la plus grande peur en même temps que l'apparence, ce n'était pas qu'un jeu d'illusion, il y avait un danger potentiel, mais Norbert n'avait pas la moindre intention d'y exposer Jacob (même si sa plus grande peur avait au moins le mérite d'être de celles que le magizoologiste pouvait globalement gérer). Mais évidemment, au moment de lui suggérer de s'en aller, Jacob s'opposa à cette idée, affirmant qu'il fallait venir en aide au reste de l'assistance.

Norbert n'était pas franchement surpris de la réponse de son interlocuteur. Il le connaissait bien assez pour savoir qu'il savait faire preuve de tout le courage nécessaire quand une situation l'imposait et qu'il était loin de fuir le danger quand il se présentait. Mais être courageux ne signifiait pas être téméraire. Norbert n'avait rien en soi contre le fait de le laisser l'aider, mais en l'occurrence, sans magie il ne pourrait pas grand-chose, et le magizoologiste n'avait pas l'intention de l'exposer inutilement au danger. Norbert hocha doucement la tête, en effet, il fallait leur venir en aide, et il s'en sentait l'obligation, mais il se sentirait tout de même plus rassuré s'il mettait Jacob en sécurité durant ce temps. Le no-maj n'allait pas apprécier cette possibilité mais qu'importe.

-Je m'en charge,
répondit-il d'un ton sans appel.

Et dans le même temps, il attrapa le bras de Jacob pour le faire transplaner. Sauf qu'il ne se passa rien. Il tenta une nouvelle fois. Toujours rien. Bon... Voilà qui changeait la donne.

-On ne peut pas transplaner,
expliqua-t-il alors à Jacob, même si ce dernier devait l'avoir parfaitement compris sans son aide. Il était donc certain à présent qu'il ne pouvait qu'accepter l'assistance de Jacob. Même si cette situation lui plaisait die moins en moins. Ce qu'il avait voulu prendre pour une sinistre farce ressemblait de plus en plus à quelque chose de bien plus alarmant, et c'était loin de lui plaire. Essaie de trouver une issue et emmène le plus de personnes possibles à l'abri. S'il y avait vraiment des localisations que l'on puisse considérer comme "sûres" dans ce sinistre manoir. Je m'occupe des épouvantards.

   

code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 256
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: Avant le grand départ [pv Jacob :3]   Mer 19 Avr - 13:23

Norbert & Jacob
Avant le grand départ
Jacob n’avait vraiment pas l’intention de partir de cet endroit, il avait envie de venir en aide à toutes les personnes qui se trouvaient là. Il savait bien qu’il ne pouvait pas faire grand-chose, qu’il n’était pas un sorcier et donc qu’il ne pouvait pas se battre contre les épouvantards qui étaient en train d’effrayer tout le monde. Mais quand même, le boulanger ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de se rendre utile. De faire quelque chose pour aider les autres, même s’il n’était pas capable de faire grand-chose. Mais apparemment Norbert en avait vraiment décidé autrement. Il affirma qu’il s’en chargeait et le no-maj comprenait que son meilleur ami l’excluait de cette situation. Oh, il le comprenait en soit, parce qu’il savait que le sorcier devait s’inquiéter, craindre qu’il ne soit pas à la hauteur de se protéger. Et Jacob ne pouvait pas non plus donner entièrement tort à Norbert. Mais quand même. Cependant, quand ce dernier lui attrapa son bras, il savait qu’il devait se préparer à transplaner. À force, il commençait à avoir l’habitude de repérer les moments où son meilleur ami était en train de l’emmener avec lui. Il ferma une seconde les yeux… mais rien.

Jacob ouvrit ses yeux, posant son regard vers le sorcier, qui semblait aussi incrédule que lui. Norbert affirma alors qu’ils ne pouvaient pas transplaner, ce que Jacob avait compris, mais qui tira surtout un léger sourire. Bon, d’accord, il ne devrait sans doute pas se réjouir du fait qu’ils ne pouvaient pas partir, parce que ce n’était pas bon signe, mais quand même. Jacob n’aurait vraiment pas aimé que son meilleur ami le ramène chez lui, pour revenir ensuite ici afin d’aider les autres. Il avait envie de le faire, de se rendre utile. Norbert lui demanda alors de trouver une issue, ce qui n’allait vraiment pas être facile, Jacob acquiesça de chef. Il était évident que le no-maj allait aider les autres, il n’avait aucune envie de se contenter de rester dans son coin et attendre que ça passe. Ce n’était pas dans son caractère, quand bien même par moment il n’avait pas eu d’autre choix que d’observer de loin les évènements au vu de sa non capacité à utiliser la magie. Mais bon, là il voulait aider. Jacob fit un nouveau signe de la tête quand son meilleur ami affirma qu’il allait s’occuper des épouvantards. Le no-maj devait bien avouer qu’il appréciait l’idée qu’il s’en occupe, parce que ce n’était pas quelque chose qu’il pouvait faire et qu’il n’avait pas spécialement envie de se retrouver de nouveau devant l’une de ces choses.

« Comptes sur moi. »

Affirma-t-il alors, à son meilleur ami, avant de se mettre donc à la tâche de trouver une issue. Ce qui n’était vraiment pas évident, puisqu’il n’y avait tout simplement aucune sortie de cette maison. Jacob parvint tout de même à aider quelques personnes, les conduisant un peu à l’écart, mais vraiment ce n’était pas simple. Ils ne pouvaient pas sortir. Il se rapprocha d’ailleurs de Norbert après avoir constaté cela.

« Il n’y a aucune sortie, toutes les issues sont bloquées. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 441
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Avant le grand départ [pv Jacob :3]   Mer 19 Avr - 18:17



Avant le grand départ
N

orbert, alors qu'il voyait un sourire fleurir sur le visage de Jacob à l'idée de devoir rester ici plutôt que d'être mis à l'écart, trouvait que son meilleur ami était sans doute un peu trop enthousiaste à l'idée de participer à une situation potentiellement dangereuse. Enfin, cela étant, le magizoologiste préférait voir le no-maj réagir de cette manière plutôt que de céder à la panique. D'ailleurs, il était peut-être trop tôt pour paniquer. Certes, la situation était étrange, et le fait qu'ils ne puissent pas transplaner était assez alarmante, mais pour l'heure, ils subissaient seulement l'assaut d'une dizaine d'épouvantards. Ce n'était pas heureux, mais c'était un problème qu'ils pouvaient résoudre sans forcément trop de difficultés. Ils s'organisèrent donc ainsi que Norbert l'avait suggéré. Jacob était allé chercher une issue, Norbert s'attaquait aux épouvantards. Le no-maj avait assuré que son ami pouvait compter sur lui, et ce dernier n'en doutait pas le moindre instant, il en était effectivement convaincu. Il avait toujours pu compter sur Jacob, même s'il n'aurait pas le moins du monde dû être mêlé à cette histoire. Tout au contraire, Norbert aurait bien aimé le garder à l'écart, mais au moins pouvait-il s'attaquer aux épouvantards, ce qui après tout faisait partie de son champ d'expertise. Il eut raison d'un autre d'entre eux avant que Jacob ne revienne à lui, lui apprenant que toutes les issues étaient condamnées. Condamnées au point que la magie n'y puisse rien, il s'en doutait bien. Norbert tourna son regard vers Jacob. Il avait de plus en plus de difficultés à se sentir confiant. La situation prenait une tournure délicate, et allez savoir qu'elle en serait l'issue. Il retint malgré tout une remarque trop pessimiste. Mieux valait garder la tête froide s'ils voulaient se tirer de cette situation, quel que puisse en être le moyen.

-D'accord,
finit-il par répondre, ce qui était peut-être sa manière très à lui d'affirmer que cette situation sentait mauvais. Très mauvais, même. Et il appréhendait de plus en plus de découvrir l'identité de leur mystérieux hôte qui les avait pris au piège. Ça lui apprendrait à faire une entorse à ses habitudes pour assister à ces sortes de soirées mondaines. Et quelle idée d'y avoir entraîné Jacob, par-dessus le marché ! Il le mettait en danger. Les Aurors ont leurs propres moyens de communication, ils ne tarderont pas à intervenir, affirma-t-il sans en être certain. Et j'en ai vu certains dans la salle.

Notamment Seth Beresford, avec qui il avait déjà brièvement collaboré. Ils allaient forcément intervenir et calmer la situation, de leur côté, il fallait qu'ils trouvent un moyen de pallier au mieux à la situation. Tout allait bien se passer. La situation n'était pas engageante, mais elle n'était pas désespérée pour autant, loin s'en faut, et c'était à cette idée que Norbert se raccrochait.

   

code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 256
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: Avant le grand départ [pv Jacob :3]   Sam 6 Mai - 20:10

Norbert & Jacob
Avant le grand départ
Jacob ne savait vraiment pas quoi penser de tout cela, mais ça ne lui disait rien qui vaille en tout cas. Le no-maj ne connaissait pas vraiment les habitudes des sorciers, mais quand même c'était étrange qu'aucune issue ne permette de sortir. Ils ne pouvaient pas transplaner, ils ne pouvait pas sortir par les portes, il ne savait pas qui avait préparé cette soirée mais ça devenait quand même de moins en moins amusant. Non parce que les... « il ne savait plus quel était le nom de ses créatures » ça n'était quand même pas bien joli. En soit, les sorciers avaient sans doute l'habitude (certaines créatures de Norbert n'étaient pas vraiment belles non plus), mais quand même. Être confronté à ses plus grandes peurs et sans pouvoir s'en sortir en plus. Le « d'accord » que lui dit Norbert confortait un peu Jacob sur le fait qu'il y avait quelque chose de mauvais dans tout cela. Parce que c'était ainsi qu'il interprétait les propos de son meilleur ami. Il ne pensait pas se tromper, à force ils se connaissaient quand même très bien.

Le no-maj ne pouvait pas nier le fait qu'il n'aimait pas ça du tout, qu'il n'aimait pas cette situation et qu'il avait peur aussi. Mais en même temps, il était en compagnie de Norbert. De ce qu'il avait eu l'occasion de voir, bien souvent, il était en sécurité près de Norbert. Même si là tout de suite, c'était quand même particulier. Jacob hocha la tête quand son ami lui affirma que les Aurors (c'était la police magique, ça il l'avait compris à force) avait leur propres moyens de communications et donc qu'ils n'allaient pas tarder à intervenir et il y en avait dans la salle. Très bien, la situation allait s'arranger normalement. Normalement...

Parce que de nouveaux cries furent poussés, ça n'avait rien à voir avec précédemment. Jacob regarda un peu autour de lui, se demandant évidement ce qui pouvait bien provoquer cette nouvelle vague d’effrois. Une femme s'approcha vivement de Jacob, elle le regarda droit dans les yeux d'un air effrayait et lui affirma que le ministre de la magie était mort. Bon, Jacob ne connaissait pas le ministre de la magie, mais il comprenait quand même que c'était quelqu'un d'important. Et surtout, qu'une personne était morte. Il tourna son regard vers Norbert, mais ce fut à ce moment là que les lumières s'éteignirent.

Il y avait vraiment quelque chose qui ne tournait pas rond dans cette soirée. Jacob ne bougea pas, se contentant simplement d'écouter au début, mais rapidement il pu apercevoir des jets de lumière. Ça , il savait que c'était des sorts lancés par des baguettes. Sauf que lui, il n'avait même pas la moindre baguette pour faire quoi que ce soit. Il était bien incapable de se défendre, de défendre qui que ce soit, de faire quoi que ce soit même d'ailleurs. Au point qu'il se sentait tout bonnement paralysé, incapable de bouger, de dire quoi que ce soit. Pas même à l'adresse de Norbert.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 441
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Avant le grand départ [pv Jacob :3]   Dim 7 Mai - 11:41



Avant le grand départ
D

e nouveaux cris retentirent. Norbert n'était déjà pas rassuré plus tôt, mais là, la situation le rassurait moins encore. Il était décidément en train de se passer quelque chose, et ce quelque chose allait bien au-delà de la farce de mauvais goût que certains sorciers un peu cinglés pouvaient se permettre. Les épouvantards, ce pouvait déjà être dangereux quand ils étaient en nombre et si on ne parvenait pas rapidement à les maîtriser, mais ça pouvait encore passer pour n'être pas grand chose, une simple blague de mauvais goût, tout au mieux, mais la suite des événements ne devait laisser aucun doute quant au fait que les convives de cette soirée pas comme les autres étaient tombés dans un traquenard, un très déplaisant traquenard, et dangereux plus encore. Ces nouveaux cris ne venaient pas de nulle part. Ils avaient une sinistre origine. Une femme s'approcha d'eux, ou plus précisément de Jacob. Elle le regarda dans le blanc des yeux avant de leur annoncer une nouvelle qui glaça le sang du magizoologiste. Le ministre de la magie était mort. Norbert, sans avoir vraiment pouvoir prétendre le connaître personnellement, le connaissait tout de même et l'avait rencontré à plusieurs reprises. Apprendre la nouvelle lui fit un choc, et doubla son inquiétude, surtout. Cette fois, aucun doute possible, ils étaient bel et bien pris au piège. Et cette soirée était le fruit d'un obscur complot, sans doute destiné à assassiner le ministre de la Magie, oui, mais certainement pas à laisser indemnes ses invités non plus. Norbert échangea un regard avec Jacob. Difficile de demeurer confiant en la circonstance, au vu de la situation, même s'il ne tenait pas à inquiéter son ami davantage. Puis les lumières s'éteignirent, et le chaos régna.

Des jets de lumière fusèrent en tous sens. Instinctivement, Norbert appuya sa main sur l'épaule de Jacob, tenta de le faire transplaner une nouvelle fois, mais sans trop y croire. Et il eut manifestement raison de ne pas y croire, car comme la fois précédente, ils étaient coincés ici, impossible de fuir. Sauf que la situation devenait bien plus urgente que précédemment. Dans la pénombre, impossible pour Norbert de repérer un endroit où ils pourraient raisonnablement se replier. L'homme sonda un instant la situation. Il n'était pas un combattant-né, même si la vie l'avait conduit à se battre à plus d'une reprise. En combat à l'aveugle contre des mages noirs sans doute expérimentés, il n'avait pas la moindre chance. Il choisit donc d'adopter la seule solution qui lui vint à l'esprit.

-À terre,
suggéra-t-il, et sans laisser à Jacob le temps de réagir, il le bascula au sol, afin de lui éviter le plus possible des sortilèges qui fusaient de tous les côtés. Il demeura lui aussi au sol, à côté de Jacob, et leva une nouvelle fois sa baguette entre eux deux. Protego. Restait à espérer que le sortilège suffirait à les préserver au moins un temps. Ils ne tiendraient sans doute pas bien longtemps dans de telles circonstances.
   

code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 256
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: Avant le grand départ [pv Jacob :3]   Mer 14 Juin - 17:49

Norbert & Jacob
Avant le grand départ
Jacob ne connaissait pas le ministre de la magie, mais ce n’était pas bien difficile de comprendre ce que cela signifiait. Le no-maj avait déjà eu l’occasion de rencontrer une fois une « présidente » à New-York, il savait comprendre qu’il s’agissait là aussi de la haute autorité du monde magique. Autant dire que c’était le président qui venait de mourir, celui des sorciers. Et ce n’était évidemment pas une bonne chose. Sauf que le boulanger ne se doutait pas encore d’à quel point la situation était problématique. Parce qu’il n’y avait pas que la mort du ministre de la magie là, il y avait aussi et surtout des gens qui avaient décidé de s’en prendre à eux. Comme si les épouvantards n’avaient pas suffis, maintenant ils se faisaient clairement agresser. Il faisait noir tout d’un coup et Jacob eut l’occasion de voir quelques sortilèges voler un peu partout. Au final, il ne connaissait pas grand-chose sur les sorciers, du moins il ne savait pas tout, mais il avait déjà eu l’occasion de voir des sortilèges et il savait que c’était bel et bien ça. Norbert posa une main sur son épaule, le boulanger ne put s’empêcher de se dire que son ami avait sans doute tenté de transplaner. Mais force lui était de constater que ce n’était pas possible encore une fois. Le no-maj ne savait pas vraiment comment ils allaient s’en sortir pour le coup, quand bien même il osait croire qu’en restant près de Norbert, il allait quand même s’en sortir.

Jacob suivit les directives de son meilleur ami quand ce dernier lui demanda de se mettre à terre. Il n’avait pas l’intention de rester debout de toute façon, il valait bien mieux qu’ils se protègent. Et d’ailleurs, le sorcier lança un sort pour les protéger. Du moins, ce fut comme cela qu’il comprit les choses. Il en eut même la confirmation qu’il vit un éclair de couleur rouge foncer sur eux, mais rebondir avant de les atteindre. Jacob aimerait vraiment faire quelque chose, il aimerait pouvoir se défendre, défendre les autres aussi, mais il ne pouvait malheureusement pas le faire. Parce qu’il n’était pas un sorcier, parce qu’il n’avait pas de baguette et tout simplement pas la possibilité de riposter.

« C’est qui ceux-là ? »

Demanda-t-il en criant à moitié pour que son ami puisse l’entendre malgré le bouquant qu’il y avait autour deux. Il ne voyait pas grand-chose, mais il pouvait quand même constater qu’il y avait des… masses noires qui s’en prenaient aux invités. Il ne savait pas qui ils étaient. Il savait bien qu’il y avait des sorciers plus ou moins « mauvais » dans le monde, mais c’était de toute façon la même chose pour les personnes comme lui. Jacob ne comprenait vraiment pas comment cette soirée pouvait tourner de cette manière, comment elle pouvait devenir aussi violente. Les créatures c’était une chose, elles faisaient peur et ça pouvait être en rapport avec le thème de la soirée. Mais là… c’était beaucoup trop.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 441
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Avant le grand départ [pv Jacob :3]   Mer 14 Juin - 18:19



Avant le grand départ
D

ans l'obscurité, le vacarme et le tumulte, il était difficile de distinguer l'ennemi, complexe de voir qui cherchait à vous attaquer. Ce qu'ils rechercheraient était évident, faire le plus de mal possible, créer le chaos, pour un dessein plus large qu'il devinait également mais ne comptait pas forcément formuler à voix haute. Il ne savait pas tout du groupe de mages noirs qui avait remplacé les néo-grindelwaldiens (et avant ça, les partisans de Grindelwald), mais il se doutait qu'ils s'agissait d'eux, et que donc, ils cherchaient seulement à asseoir leur autorité. Un groupe qui prônait la suprématie du sang-pur, en somme. Norbert ne se voyait pas expliquer cela en détails à Jacob dans ces circonstances. D'une part parce qu'il n'en savait pas assez, d'autre part parce que ce serait bien trop long à expliquer, même si Jacob faisait, l'air de rien, partie de ces individus qui avaient vu Gellert Grindelwald de près, et qui savaient donc très bien qui il était et de quoi il était capable. Mais l'ennemi avait changé, et il était plus facile de savoir... malheureusement, ce qu'il était simple de savoir aussi, c'est qu'un moldu tel que Jacob pourrait bien ne pas faire long feu en la circonstance. Norbert, en proposant à son meilleur ami de l'accompagner à cette soirée, avait un peu le sentiment d'avoir immédiatement jeté un agneau en plein dans la gueule du loup.

-Je ne sais pas...
répondit-il alors, parce que c'était encore le plus simple à dire. Ce ne serait pas forcément pour rassurer son interlocuteur, il le savait bien, mais il considérait que ce serait encore moins rassurant, en fin de compte, que de lui dire de but en blanc qu'il serait une cible privilégiée pour les personnes présentes, même si Jacob était tout sauf un idiot, bien au contraire, il devait forcément avoir compris combien la situation était délicate, et à plus forte raison pour lui encore. Enfin, je ne suis pas sûr..., précisa-t-il alors.

Et il ne préciserait rien de plus, parce qu'ils n'avaient tout simplement pas le temps pour cela. Norbert regarda autour de lui. Ils étaient cernés, sauf à un endroit, qui semblait plus sûr et plus calme. Ce n'était peut-être que temporaire, mais pour le moment, ils étaient au milieu de la mêlée, il était temps pour eux de tenter le tout pour le tout.

-Il va falloir qu'on coure,
lui dit-il alors en désignant d'un signe de la tête l'endroit qu'il avait repéré un peu plus loin afin que Jacob le voie aussi. Dans trois. Deux. Un.

Il n'attendit pas davantage et, attrapant le poignet de Jacob pour être sûr qu'il le suive, il fonça à toutes jambes, lançant autour de lui multitude de sortilèges de protection dans l'espoir qu'aucun d'eux ne les atteigne... et surtout n'atteigne Jacob.
   

code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 256
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: Avant le grand départ [pv Jacob :3]   Jeu 6 Juil - 14:58

Norbert & Jacob
Avant le grand départ
Jacob ne savait pas vraiment s’il devait se sentir rassuré, ou non, d’apprendre que Norbert ne « savait pas » ce qu’était que ces masses noires, même s’il précisa ensuite qu’il n’était pas sûr. Bon, en tout cas, il semblait évident qu’ils n’avaient pas forcément le temps de discuter de tout cela non plus. Jacob comprenait bien que ces masses noires devaient être dx. Ces sorciers mauvais, il avait déjà eu l’occasion d’en croiser. Et il savait en prime que ces sorciers mauvais n’appréciaient pas les personnes comme lui. Mais est-ce que c’était ça ? C’était quand même une situation vraiment particulière. Mais bon, en même temps, ils n’y voyaient pas assez pour réellement savoir ce qui se passait. Pour le moment, il valait sans doute mieux qu’ils se concentrent déjà sur l’idée de rester en vie. En tout cas, on pouvait dire que pour une dernière soirée dans le monde magique d’Angleterre, c’était une soirée sacrément mouvementée. Jacob aurait quand même bien aimé que la situation ne tourne pas comme ça, qu’ils passent une bien meilleure soirée. Mais bon, ça ne servait à rien de s’apitoyer sur leur sort. Ils devaient faire en sorte de s’en sortir pour commencer et apparemment, Norbert avait une idée.

Quand Jacob entendit son ami affirmer qu’ils allaient devoir courir, en désignant un point un peu plus à l’écart de la pièce, le boulanger ne put s’empêcher d’afficher une grimace. Parce que ce n’était très franchement pas son truc de courir. Mais en même temps, en cet instant précis, il n’avait vraiment pas le choix. C’était une question de survie, de vie ou de mort. L’endroit semblait plus calme en tout cas, c’était sans doute une chance pour eux de s’en sortir. Très bien, ils n’avaient pas le choix. Norbert fit le décompte et au moment de se lancer, le no-maj se lança donc, laissant son ami lui prendre le poignet. Il le voyait lancer quelques sorts, sans doute pour les protéger. Jacob, de son côté, se concentrait sur l’endroit qu’ils devaient rejoindre afin d’y arriver le plus rapidement possible (ça serait peut-être une bonne chose qu’il se mette au sport un jour…). Ce fut à bout de souffle que le no-maj arriva sur place indemne. C’était une très bonne chose. Et maintenant, Jacob n’avait pas beaucoup d’autre choix que de rester au sol, en espérant que rien ne lui soit fait. Parce que contrairement aux sorciers, il ne pouvait pas se défendre. Et en même temps, il y avait des sorciers qui mourraient.

Et puis, une masse noire s’approcha de Jacob et pendant une fraction de seconde, son cœur s’arrêta de battre parce qu’il crut à sa dernière heureux. Mais quand il vit un éclair, ce ne fut pas vers lui que ce dernier était dirigé, mais vers le mage noir. Jacob releva son regard, avant d’attraper le bras de Norbert.

« Les portes sont ouvertes ! »

Lança-t-il alors en voyant de la lumière entrer dans la pièce puisque les portes étaient effectivement ouvertes. Les issues étaient ouvertes, alors peut-être qu’ils pouvaient s’en aller d’ici avec la magie. Ça, il comptait sur Norbert évidemment.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 441
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Avant le grand départ [pv Jacob :3]   Jeu 6 Juil - 23:23



Avant le grand départ
N

orbert était focalisé sur deux objectifs : arriver jusqu'à l'endroit où il guidait Jacob, et s'assurer qu'aucun mage noir ne s'en prendrait à eux dans la foulée. Ce n'était pas chose facile. Oui, il avait été confronté à des forces obscures plus qu'à son tour, par la force des choses et au vu de circonstances qu'il avait rarement choisies, mais il n'était pas un combattant-né, il n'avait pas l'expérience de Tina, qui avait été Auror pendant de nombreuses années. Alors un malheur pourrait bien vite arriver. Mais en tout cas, ils étaient parvenu à leur objectif direct, ils avaient atteint l'autre côté de la salle indemnes. Ca ne voulait pas du tout dire qu'ils étaient tirés d'affaire, loin s'en faut, mais au moins, ils ne se retrouvaient pas au milieu de la mêlée, et c'était déjà une bonne chose. Pour autant, le soulagement du magizoologiste fut de courte durée, car un mangemort s'approchait dangereusement d'eux, près à s'en prendre à Jacob. Norbert le vit trop tard, et il n'aurait pas pu réagir à temps si un autre sorcier n'était pas venu à la rescousse.

Un autre sorcier qui devait être un Auror, au même titre que tous ceux qui, d'un coup, étaient arrivés afin de prêter main forte aux sorciers sur place. Le mage noir fut directement neutralisé. Il y avait du mouvement, quelque chose était en train de se produire. Il y avait des Aurors sur place, mais pas autant, du renfort était parvenu à briser les remparts magiques qui jusque-là empêchaient à qui que ce soit de rentrer... et à qui que ce soit de sortir également... Leurs chances étaient en train d'augmenter. En tout cas, le combat devenait égal, et les mages noirs allaient être confrontés à des adversaires de poids. Et ce n'était pas la seule bonne nouvelle à observer, et Jacob le constata avant Norbert : les portes étaient ouvertes. On pouvait enfin entrer et sortir de cet endroit. Et les Aurors venus en renfort ne devaient pas être débarqués de nulle part. Pour Norbert, ça ne pouvait vouloir dire qu'une seule et unique chose : ils allaient pouvoir partir d'ici, il allait pouvoir mettre son meilleur ami à l'abri. Il n'y avait pas de temps à perdre, la moindre seconde à rester ici les mettait inévitablement en danger. Appuyant sa main sur l'épaule de Jacob, il n'attendit donc pas une seule seconde de plus pour les faire transplaner.

Et à son grand soulagement, après les deux tentatives infructueuses de tout à l'heure, ça marcha. Ils se retrouvèrent dans le salon des Dragonneau, sains et saufs. Norbert était définitivement rassuré, même s'il regrettait sincèrement le fait que la dernière soirée de Jacob en Angleterre se déroule ainsi. Mais en même temps, il y reviendrait... c'était en tout cas à ce titre qu'il comptait accompagner son ami dans son voyage.
   

code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Avant le grand départ [pv Jacob :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le grand départ...
» L'heure du grand départ...[Rp Voyage libre]
» Le grand départ !
» (septembre 1991) le grand départ
» INQUIETUDE DE B. OBAMA A JACOB ZUMA POUR LE RETOUR D'ARISTIDE AVANT LE 20 MARS
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Le Manoir des Téméraires
-