AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 New York, New York [pv Jacob <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 406
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: New York, New York [pv Jacob <3]   Sam 4 Mar - 17:09



New York, New York
A

u vu de ce qui s'était passé la veille du départ de Jacob, il était certainement grand temps pour le no-maj de rentrer chez lui. Et au fond, Norbert craignait un peu que cette mauvaise expérience ne dissuade son meilleur ami de revenir, car effectivement, on ne pouvait pas dire que la Grande-Bretagne soit l'endroit où vivre ces derniers temps, même si les Etats-Unis n'étaient pas forcément plus sûrs. Surtout parce que l'homme fréquentait de trop près le monde des sorciers. Et pourtant, si Norbert se proposait d'accompagner Jacob jusqu'à New York et de passer quelques semaines en sa compagnie sous quelque prétexte bidon, c'était dans le but de le voir revenir le plus vite possible en Angleterre, mais pour y poser ses valises définitivement, cette fois. Oui, bien sûr, l'idée était aussi de ne pas le laisser seul pour le moment, mais il était certain néanmoins que Norbert comptait bien faire tout son possible pour le convaincre, même si la situation n'était peut-être pas complètement idéal. Au moins n'avait-il pas été le moins du monde réfractaire au fait qu'il l'accompagne. Déjà, c'était une excellente chose.

Cela faisait donc plusieurs jours que Norbert était venu s'installer à New York. Dans la journée, Jacob travaillait dans sa boulangerie, et Norbert en profitait pour écrire et pour travailler un peu à l'étude d'une ou deux des créatures locales qui avaient été son prétexte pour entreprendre un tel voyage. Norbert n'avait pas encore parlé à Jacob du sujet qui lui brûlait pourtant les lèvres, il n'avait pas voulu se montrer trop frontal, et même s'il était urgent qu'ils parlent à coeur ouvert de tout cela, Norbert ne voulait pas se précipiter. Il ignorait, après tout, si son idée (qui était également celle de Tina) allait réellement prendre. Difficile à dire. Ce jour-là, il achevait de prendre quelques notes quand la porte de l'appartement s'ouvrit. Norbert accueillit son meilleur ami avec un sourire. Il s'était promis, que, ce soir, ils ne s'en tiendraient plus à des conversations qui restaient en surface des choses. Il était convaincu que l'un comme l'autre souhaitaient avoir une conversation vraiment sérieuse. Ce n'était seulement pas si simple de discuter de tout ça, d'autant que Jacob ne devait pas vraiment envisager qu'il puisse y avoir une conclusion heureuse à leur discussion.

-Bonsoir,
dit-il dans un large sourire, ça a été, ta journée ? demanda-t-il alors, dans l'intention d'engager la conversation.

Et dans sa tête, ça moulinait déjà dans l'idée de trouver la bonne manière d'aborder le sujet qui l'intéressait. Il ne savait pas vraiment s'il allait trouver la bonne formule, la bonne façon de dire les choses, mais dans tous les cas, il ne fallait pas qu'il traîne davantage, ne serait-ce que parce qu'ils n'avaient pas tant de temps que cela.




code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 216
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Dim 5 Mar - 12:18

Norbert & Jacob
New York, New York !
C’était un peu étrange, mais pas non plus entièrement désagréable. Jacob était de retour en aux Etats-Unis après son voyage en Angleterre, il avait eu le loisir d’ouvrir de nouveau sa boulangerie. Les clients étaient revenus en masse, ils avaient apparemment attendu avec impatience l’ouverture de la boulangerie d’ailleurs. Pendant la journée que le no-maj venait de passer dans sa boutique, il avait entendu plusieurs de ses clients lui dire qu’ils étaient heureux de le revoir et de pouvoir reprendre du pain chez lui. Cela lui faisait vraiment plaisir. Jacob savait que les clients appréciaient les mets de sa boutique, mais ça faisait toujours plaisir d’entendre qu’il avait été attendu avec impatience. Il n’avait plus qu’à reprendre avec joie sa vie normale, après ces petites vacances en Angleterre. Il n’y avait nul doute que son retour allait lui permettre d’avoir une vie bien plus posée. Son voyage de l’autre côté de l’océan avait été particulièrement mouvementé. Et pas seulement parce que le boulanger avait découvert qu’il avait un fils adolescent… il y avait eu aussi les évènements avec ces sorciers noirs. Jacob avait déjà eu l’occasion de voir – de loin tout de même – des mages noirs et autres créatures noires, mais ce n’était pas du tout comme son séjour en Angleterre. Jacob ne pouvait pas nier qu’il était quand même heureux de retrouver un peu sa routine de sa vie de non sorcier, après avoir vécu si intensément dans le monde sorcier en Europe. Il appréciait le calme de sa boutique, calme tout relatif, mais il n’y avait au moins personne qui avait envie de le tuer. Du moins, il ne pensait pas que c’était le cas.

Ça avait donc été une journée parfaitement calme, une journée de no-maj normal, qui avait passé sa journée dans sa boulangerie à satisfaire ses clients. Il était fatigué quand il avait pris le chemin de retour pour son appartement. Et il y avait Norbert chez lui pour lui rappeler son voyage en Angleterre. Lui rappeler tout ce qu’il avait vécu là-bas et le fait qu’au fond de lui, sa journée lui avait surtout semblé bien plate et sans magie. En même temps, il n’y avait pas de magie dans son « monde ». Et qu’il regrettait amèrement d’avoir dû partir, même s’il savait parfaitement qu’il ne pouvait pas rester non plus. Parce qu’il ne pouvait pas s’imposer dans la vie de ceux qui avaient vécu si longtemps sans lui.

« Bonsoir, ça a été. »
Répondit le no-maj dans un léger sourire, qui ne ressemblait pas vraiment à ceux qu’il avait l’habitude d’adresser à son meilleur ami. Oh, il était vraiment heureux qu’il soit là pendant quelque semaine, qu’ils puissent se voir plus longtemps encore. Mais… mais il manquait quelque chose. « La reprise a été épuisante. »

Se justifia-t-il, sans avoir aucune raison de le faire. Mais c’était vrai effectivement, la journée avait été vraiment fatigante. Mais bon, Jacob n’allait pas se plaindre que sa boulangerie connaisse autant de succès non plus.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 406
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Dim 5 Mar - 22:25



New York, New York
Q

uand Jacob affirma que sa journée avait été épuisante, Norbert n'eut aucun mal à le croire. Il était toujours difficile de reprendre le travail après quelque temps de vacances (enfin, Norbert n'en prenait pour ainsi dire jamais, alors il ne pouvait pas forcément parler en connaissance de cause), et le travail du no-maj était, en soi, éprouvant. Et puis, ses vacances n'avaient pas été les plus reposantes possibles, c'est certain, il ne revenait pas dans les meilleures conditions possibles. Derrière le fin sourire de son meilleur ami, il devinait les craintes, les regrets, et tout ce qu'il traînait avec lui depuis qu'il avait revu Queenie. Il ne suffisait pas de se remettre à l'ouvrage pour que ces tensions disparaissent totalement, pour qu'il reprenne le cours de son existence comme si de rien n'était, alors forcément, la fatigue devait être aussi physique que psychologique, sans l'ombre d'un doute. Certaines fatigues sont salutaires. Celle-ci... Norbert ne saurait trop dire. Il avait un peu espéré, pour tout dire, que son travail l'aiderait à se changer les idées, mais il avait comme dans l'intuition que cette seule démarche ne suffirait pas malgré tout.

-J'imagine
, répondit-il alors dans un fin sourire. Et il ne pouvait qu'imaginer, malheureusement, il ne pouvait pas s'immiscer dans l'esprit de Jacob pour juger de la meilleure manière de le soutenir, après tout... La seule à disposer de ce don ne lui serait pas de la meilleure des aides. Pour l'heure tout du moins. Plus tard, ce serait une autre affaire. J'ai beaucoup travaillé aussi, dit-il alors, comme un peu sorti de nulle part. Mais en vérité, il prononçait ces mots parce qu'il avait une idée derrière la tête, peut-être une manière d'amener le sujet qui lui venait à l'esprit. Je n'arrête pas, ces derniers temps. Il marqua une légère pause. J'envisage de prendre un assistant, entre la rédaction de mon nouvel ouvrage et mes différents voyages, j'ai de moins en moins de temps à consacrer à mes créatures, malheureusement.

Le fil de son raisonnement ne devait pas forcément être simple à deviner, mais peu importe, il n'avait tout simplement pas trouvé de manière plus subtile de présenter les choses, il n'était pas sûr qu'il y en ait s'il voulait entrer rapidement dans le vif du sujet, et il y tenait. Il était grand temps, après tout, qu'ils parlent. Qu'ils aient une conversation qu'ils n'avaient pas eu l'occasion d'avoir, ou qu'ils avaient évité pendant trop longtemps. Dans l'idéal, tout aurait dû se démêler bien plus tôt, plus de seize ans auparavant, mais il était encore temps de changer la donne. Norbert voulait le bonheur de son meilleur ami, et il ne voyait pas d'autre issue que celle que Norbert et Tina avaient envisagée, même si une fois encore, ils se mêlaient de ce qui ne les regardait pas. Ou ne les regardait qu'en partie, en tout cas.




code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 216
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Dim 12 Mar - 15:34

Norbert & Jacob
New York, New York !
Jacob adressa un nouveau sourire à Norbert quand ce dernier lui dit qu'il imaginait effectivement que sa reprise était épuisante. Le no-maj se doutait que son ami s'imaginait oui, il ne pouvait pas faire grand chose de plus que ça en même temps. Mais c'était pareil pour lui. Même si Jacob avait eu quelque occasion de voir les créatures de Norbert, il ne pouvait qu'imaginer la grande masse de travail qu'il avait, encore plus depuis qu'il était un auteur reconnu. Et Jacob appréciait de se dire qu'il connaissait le sorcier avant qu'il ne soit justement cet auteur reconnu, qu'il avait vu sa valeur avant les autres, puisqu'il n'avait pas encore terminé son livre à l'époque. Et maintenant, il travaillait sur son prochain livre. D'ailleurs, Norbert précisa qu'il avait beaucoup travaillé aussi. En même temps, il était un peu là pour ça. Bien sûr, le boulanger appréciait que son meilleur ami soit chez lui pendant un temps que ses vacances ne soient pas le seul moment où ils allaient pouvoir passer du temps ensemble. Malheureusement, ils ne pouvaient pas se voir autant qu'il ne le voudrait. Mais en tout cas, il était là pour travailler.

Jacob l'écouta lui dire qu'il n'arrêtait pas ces derniers temps, entre l'écriture de son nouvel ouvrage, ses voyages. Il précisa même qu'il envisageait de prendre un assistant, parce qu'avec tout cela, il ne parvenait plus vraiment à s'occuper de ses créatures, il n'avait pas assez de temps à leur consacrer. C'était dommage, Jacob trouvait cela triste que Norbert ne trouve pas de temps pour ses créatures, le no-maj était bien placé pour savoir à quel point il y tenait. Et en cet instant, Jacob ne voyait pas du tout où son meilleur ami voulait en venir. Non, il ne comprenait pas ce qu'il était en train de lui dire.

« Tu fais bien de demander à quelqu'un de t'aider. » Lui répondit-il donc tout à fait naturellement, ne se doutant pas du tout de ce que le sorcier avait en tête. En même temps, comment pourrait-il se douter ? Il était bien incapable d’imaginer faire l'affaire. « Je ne sais pas comment je m'en sortirais seul à la boulangerie. » Il était sincère, il ne savait vraiment pas comment il ferait. Bon, il fallait dire que sa boulangerie avait quand même pas mal de succès, mais Norbert était tout aussi demandé et son travail demandait encore plus de temps. La preuve, il ne pouvait pas se permettre lui de prendre des vacances. « Mais des fois, je me dis qu'ils arriveraient très bien à se débrouiller sans moi. »

Ajouta-t-il comme ça, en plaisantant, même s'il y avait quand même un fond de vérité. Mais c'était normal sans doute, quand on apprenait le métier à des jeunes, ils finissaient par ne plus avoir besoin de mentor. Mais bon... cela n'empêchait pas Jacob d'être là quand même. Où pouvait-il être de toute façon ? En Europe ? C'était insensé et pourtant... non, c'était vraiment insensé. Il devait vraiment arrêter d'y penser.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 406
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Dim 12 Mar - 16:01



New York, New York
B

on, au moins Jacob semblait-il approuver l'idée de Norbert de prendre un assistant, sans pour autant deviner que le magizoologiste avait à ce titre une idée précise de qui il souhaitait voir à ce poste. Bon, il était normal qu'il ne le devine pas, car la proposition de Norbert allait être assez présomptueuse, et engager le no-maj sur une pente incertaine, s'il choisissait de s'y aventurer. Après tout, c'était une chose que de décider à mots couverts avec son épouse que Jacob devait venir en Angleterre, rencontrer son fils, renouer avec Queenie, c'en était une autre que de demander à son meilleur ami de changer radicalement de vie, sous prétexte que, de son point de vue extérieur, c'était la meilleure chose à faire, alors qu'il ne pouvait vraiment pas se présenter en expert des relations humaines, quelles qu'elles soient, et avait plutôt pour habitude de s'en préserver. Enfin, quoi qu'il en soit, il était lancé, et il faudrait bien qu'il aille jusqu'au bout de son idée. Une chance pour lui, le propos de Jacob l'y encouragea un peu. Assez inespérément en fait, pour tout dire.

Il parla de sa boulangerie, affirmant qu'il ne savait pas comment il ferait sans petites mains pour l'aider. Et pour cause ! Son commerce avant tant de succès qu'il ne pouvait sans doute pas faire autrement... Pendant une fraction de seconde, Norbert regretta son idée. Est-ce qu'il pouvait vraiment demander à son meilleur ami de renoncer à un métier qui lui plaisait tant ? À l'entreprise de toute une vie ? Il l'avait vu faire des pieds et des mains pour parvenir à ouvrir sa boulangerie, elle avait une histoire, elle avait mérité son succès. En lui proposant de devenir son assistant, il lui donnait certes un prétexte pour revenir en Grande-Bretagne, et l'occasion de s'immerger complètement dans le monde des sorciers qui le fascinait tant, mais il lui demandait aussi de tirer une croix sur un plan de son existence qui comptait également... même si rien ne l'empêchait pas de déménager son commerce... mais c'était encore une autre affaire. Oui, quelques secondes, Norbert eut des scrupules, mais ils disparurent quelque peu quand Jacob affirma que les employés qu'il avait formés pourraient très bien se débrouiller sans lui, à présent, comme s'il envisageait cette hypothèse, comme s'il y avait déjà pensé. Ou bien c'était une façon de parler ? En tout cas, Norbert décida de s'engouffrer dans la brèche. Il ne pouvait pas attendre plus dans tous les cas.

-Pour ne rien te cacher, j'ai beaucoup réfléchi à la personne que je pourrais engager. Je ne confierai pas mes créatures à n'importe qui.
C'était pour ça que pour l'instant, c'était Tina - la pauvre - qui s'en chargeait quand il ne le pouvait pas. Mais toi, tu saurais t'en occuper, tu as toujours eu un don pour ça. Il afficha un léger sourire. C'était sans doute la manière la plus maladroite qu'il aurait pu choisir pour s'exprimer. Si jamais tu choisis de laisser ta boulangerie à tes collègues...




code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 216
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Dim 9 Avr - 13:26

Norbert & Jacob
New York, New York !
Jacob comprenait parfaitement, oui, que son meilleur ami décide d’engager un assistant. Il avait bien vu, pendant ses quelques jours de vacances, que la situation en rapport avec son travail n’était pas idyllique. Quand Norbert n’était pas chez lui, c’était à Tina de s’occuper des créatures qui restaient sur place. Et même si elle le faisait, ça ne devait pas être évident pour elle de gérer tout cela toute seule. Alors, en soit, c’était une très bonne chose que Norbert décide enfin de déléguer un peu, même si le no-maj se doutait que c’était quelque chose de difficile pour lui. Parce qu’il connaissait son meilleur ami, il ne faisait pas confiance à n’importe qui. Il n’allait surement pas prendre la première personne venue pour lui confier le soin de ses créatures, il allait donc choisir une personne qu’il jugeait digne de confiance et apte à s’occuper de ses « bébés ». Mais alors qu’il pensait cela, Jacob ne se rendait pas encore compte de ce que son meilleur ami était en train de faire.

En tout cas, Norbert reprit la parole en affirmant qu’il avait beaucoup réfléchit à la question, puisqu’il ne pouvait donc pas confier ses créatures à n’importe qui. Ça donc, Jacob n’en était pas spécialement étonné, il connaissait quand même son meilleur ami à force (même s’ils n’avaient pas moyen de se voir aussi souvent qu’ils ne le voudraient). Et Norbert n’était pas non plus du genre à prendre une décision sur un coup de tête quand il était question de ses créatures, enfin pas toujours… du moins, pas quand il était question de s’en occuper régulièrement. Jacob ne réagit pas sur le moment, parce qu’il ne voyait pas où il voulait en venir toujours. Jusqu’à ce que le sorcier affirme que lui, il saurait s’en occuper, qu’il avait toujours eu un don pour ça. Jacob se montra surpris et quand Norbert lui parla de laisser sa boulangerie à ses collègues. Il était sérieux là ? Il avait vraiment envie de l’engager lui comme assistant pour s’occuper de ses créatures ?

« Tu veux me prendre comme assistant ? »
Demanda-t-il presque choqué. Non, il ne pensait pas que son meilleur ami était en train de se moquer de lui non plus, mais en fait il n’en revenait pas d’entendre ses propos. Il n’avait aucune idée de s’il devait se montrer heureux ou pas en plus. « Mais tes créatures sont en Angleterre… » Et ce fut à ce moment-là que Jacob réalisa quelque chose, comme quoi par moment il n’était pas si lent à la détendre que cela. « Si c’est pour me donner un prétexte pour venir vivre en Europe, ça ne sert à rien. »

Rétorqua-t-il alors, d’un ton finalement plus dur qu’il n’aurait voulu utiliser. Parce qu’en cet instant précis, il se demandait si son meilleur ami n’était pas en train de lui proposer ça, juste dans le but de le faire venir en Europe et lui permettre de revoir Queenie. Non, il ne le ferait pas, c’était une décision prise par tous les deux. Ils ne pouvaient pas, ce n’était pas possible, c’était trop tard. Jacob n’imposerait jamais sa présence à la sorcière.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 406
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Dim 9 Avr - 14:32



New York, New York
N

orbert se contenta de hocher la tête quand son interlocuteur lui demanda, l'air relativement incrédule, s'il lui proposait bel et bien de devenir son assistant. Il n'avait pas la moindre idée de la manière dont il convenait d'interpréter sa réaction. Etait-il seulement surpris par cette proposition ? Se pouvait-il qu'il soit également intéressé ? Peut-être trouvait-il cette proposition tout simplement absurde. Ce serait assez logique, et le magizoologiste pourrait bien difficilement lui en faire le reproche. Il est vrai qu'ils n'avaient jamais évoqué cette possibilité jusqu'alors, et après avoir dévoué tant de temps et d'énergie à sa boulangerie, lui demander de tout quitter pour lui proposer de travailler à ses côtés, c'était non seulement présomptueux mais également un rien culotté. Impossible, donc, pour Norbert, de savoir exactement ce que Jacob pensait de tout cela, d'autant moins qu'on ne pouvait de loin pas imaginer quelqu'un de moins apte à jauger des pensées humaines que Norbert. S'il était doué avec les bêtes, il avait un mal fou à décrypter l'esprit humain (il aurait eu pour cela bien besoin des lumières de Queenie, mais autant dire qu'en la circonstance, il valait mieux qu'il se passe de ses services).

Il osa malgré tout imaginer que cette possibilité avait su le séduire quelque part, puisque Jacob lui fit la réflexion que s'il devenait son assistant, s'il devait s'occuper de ses créatures, eh bien, ce serait forcément en Angleterre, évidemment. Oui, bien sûr, et c'était même l'une des grandes motivations de Norbert à lui proposer ce poste. Sauf que n'étant ni très subtil, ni très malin, il avait laissé voir avec bien trop d'évidence ses pensées réelles, les intentions sous-jacentes à ce qu'il lui proposait. Il aurait certainement dû s'y prendre autrement, mais Norbert n'était vraiment pas doué pour ça. La diplomate, c'était le rayon de Tina, certainement pas le sien. Et maintenant, il se sentait très mal à l'aise. Il pouvait, bien sûr, prétendre avec grande véhémence que ce n'était pas du tout ce qu'il semblait croire, mais il n'avait pas la moindre envie de mentir à son meilleur ami. Il ne l'avait déjà que trop fait, il s'était trahi, tant pis. Son épouse lui en voudrait peut-être, mais il se voyait mal mentir une fois encore, même si, de fait, les choses semblaient mal parties, la dureté du ton qu'il avait employé pour lui répondre n'avait rien d'engageant. Il allait sans doute revenir en Grande-Bretagne bredouille... et pis encore, en ayant perdu ce qu'il avait su garder de confiance de la part de Jacob.

-Ce n'est pas juste un prétexte,
répondit Norbert. J'ai vraiment besoin d'aide. Et c'était effectivement le cas. Certes, il s'était débrouillé jusqu'ici, mais avoir un assistant pour l'épauler lui serait particulièrement salutaire. Et pas qu'à lui, ce serait aussi retirer un poids des épaules de Tina. Mais malgré tout, il n'avait pas que ça à l'esprit. Mais je veux que tu reviennes en Angleterre, oui, avoua-t-il malgré tout, détournant un instant le regard tel un gamin pris en faute.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 216
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Dim 9 Avr - 15:07

Norbert & Jacob
New York, New York !
Jacob savait qu’il n’avait aucune raison de réagir comme cela, parce qu’au fond Norbert lui faisait une agréable proposition. Mais en cet instant précis, il se demandait si son meilleur ami n’avait pas seulement envie qu’il revienne en Angleterre dans un but obscure de le faire renouer avec Queenie. Bon, il se faisait peut-être des idées. Peut-être que son ami avait seulement envie qu’il vienne s’installer en Angleterre, qu’il s’occupe de ses créatures, dans le but de le voir plus que maintenant. Parce que même si le magizoologiste avait l’habitude de partir souvent en voyage pour ses recherches, pour son travail d’une manière général, il passait quand même plus de temps en Angleterre. Ils auraient donc forcément l’occasion de se revoir plus, sans avoir besoin de compter seulement sur le fait que Norbert vienne jusqu’aux États-Unis pour se voir. Ça n’avait peut-être absolument aucun rapport avec Queenie, avec le fils qu’il venait de découvrir avoir. Non, peut-être pas… mais en même temps Jacob n’avait pas pu s’empêcher d’y penser. Sans doute parce qu’au fond, il pensait depuis son retour au fait qu’il mourrait d’envie de traverser de nouveau l’océan afin de revoir la sorcière, mais qu’il ne se permettait pas de le faire. Parce qu’elle ne méritait pas qu’il vienne gâcher sa vie, qu’il vienne s’imposer alors qu’elle avait trouvé un équilibre avec son fils… leur fils.

Norbert affirma que ce n’était pas un prétexte, qu’il avait vraiment besoin d’aide, mais qu’il voulait aussi qu’il revienne en Angleterre. La manière dont le sorcier détourna les yeux fit de la peine au no-maj. Jacob savait parfaitement que son meilleur ami n’était pas le plus doué en relation humaine, ce qu’il en savait c’était ce qu’il avait appris au fil des années auprès de Tina (et de lui aussi peut-être, mais puisqu’ils se voyaient beaucoup moins). Jacob n’avait aucune raison de s’emporter contre l’homme, au contraire. Au fond, il ne pouvait pas nier le fait qu’il appréciait que son meilleur ami ait envie de le voir revenir en Europe.

« Ça me plairait beaucoup de travailler avec toi. »
Avoua-t-il alors, sincèrement, en poussant un soupir. C’était vrai, cela lui disait bien. Il aimait la magie, il aimait les créatures et les quelques fois où il pouvait avoir des contacts avec le monde magique, le no-maj se sentait bien. Oh, il ne pouvait pas nier que l’idée d’abandonner sa boulangerie ne lui plaisait pas plus que cela, mais en même temps… entre ça et être l’assistant de Norbert, son choix était assez vite fait. Ces quelques jours dans le monde magie en Angleterre ne pouvait que le convaincre. Sauf que voilà, ce n’était pas si facile. « Mais je ne peux pas venir en Angleterre… » Dit-il alors, la gorge un peu serrée. « Et tu sais très bien pourquoi. »

Parce que Queenie y était, ainsi que leur fils, que c’était compliqué, qu’il ne pouvait pas s’imposer dans leurs vies, parce qu’il ne pouvait tout simplement pas se permettre d’espérer quoi que ce soit.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 406
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Dim 9 Avr - 16:07



New York, New York
N

orbert afficha un sourire quand son interlocuteur affirma qu'il apprécierait beaucoup de travailler avec lui. Sur ce point, au moins, il ne s'était pas trompé sur ce point. Il s'était vraiment dit que devenir son assistant pourrait plaire à son meilleur ami. Et pour cause, il voyait comment il se comportait avec ses créatures et combien il appréciait de s'intégrer au monde magique dès qu'il en avait l'occasion, alors cette opportunité avait des chances de lui plaire. Même si c'était lui demander beaucoup de choses, notamment abandonner sa vie à New York, et son travail à la boulangerie qu'il affectionnait pourtant... C'était déjà ça de pris, donc, cette possibilité avait l'air de bel et bien le réconforter, et ça le réconfortait un peu. Même si ce n'était bien sûr pas suffisant pour le convaincre. Car bien sûr, il ne pouvait se contenter de devenir son assistant sans que rien d'autre ne change dans sa vie. S'il acceptait d'endosser ce rôle, c'était sa vie qui changerait du tout au tout... et il faudrait par conséquent qu'il affronte son passé. Aux yeux de Norbert, il n'avait que du positif à en retirer, mais encore fallait-il parvenir à en convaincre son meilleur ami, et ce n'était pas encore gagné. D'ailleurs, Jacob ne manqua pas de le lui confirmer : il ne pouvait pas venir en Angleterre. Et effectivement, il savait très bien ce qui le retenait. C'était à lui maintenant d'avancer les bons arguments pour le faire changer d'avis. Sauf qu'il n'était absolument pas doué pour cela.

Ce faisant, il fut incapable de regarder Jacob dans les yeux qu'il reprit la parole. Il avait toujours eu des soucis à regarder les autres dans les yeux. Mais il avait fini par faire des exceptions. Avec Tina, avec Hyppolite, avec Adrian... avec Queenie c'était encore une autre affaire, il était assez désarmant de penser qu'elle lisait peut-être dans vos pensées. Et avec Jacob, bien évidemment, mais là, il n'était pas sûr du tout de l'argumentaire qu'il devait lui opposer, et il redoutait quelque peu de ne pas savoir se montrer convaincant... ce qui avait toutes les chances d'être le cas, au demeurant.

-Justement, je pense qu'il faut que tu reviennes...
Il le pensait sincèrement. Après tout, s'il avait fait le trajet jusqu'ici, c'était en partie pour le convaincre de revenir... même si c'était également pour lui apporter un soutien moral digne de ce nom... Il n'était pas certain d'y avoir forcément réussi, cela dit. Je pense que tu fais une erreur en refusant de connaître ton fils, et je pense que c'est une erreur aussi de ne plus revoir Queenie. Bon voilà, c'était dit, sans la moindre forme et pas franchement de la meilleure façon possible, mais peu importe, c'était dit, comme ça. Je pense que vous avez tort tous les deux, vous avez peur de changer la vie de l'autre alors que c'est tout ce que vous voulez.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 216
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Dim 9 Avr - 17:22

Norbert & Jacob
New York, New York !
Sans grande surprise, Norbert affirma à Jacob qu’il pensait justement qu’il devait revenir en Europe et s’installer donc en Angleterre. Le no-maj l’avait bien compris que c’était cela qu’il avait en tête, qu’il pensait qu’il devait revenir et que c’était en partie pour cela qu’il lui proposait de travailler avec lui. Bon, Jacob se doutait que son meilleur ami avait vraiment besoin d’aide et qu’il lui proposait de l’aider justement parce qu’il savait que maintenant… il avait peut-être un intérêt à s’installer en Europe. Mais Jacob ne pouvait vraiment pas faire ça. Norbert savait pourquoi, mais il ne semblait pas en accord avec ce qu’il disait. Le sorcier affirma qu’il faisait une erreur en ne voulant pas connaître son fils et de ne plus revoir Queenie. Le boulanger ne pouvait pas nier qu’il ne ressentait pas un peu l’envie de connaître son fils, mais ce n’était pas si facile que ça. Il ne pouvait quand même, pas pour autant, s’imposer dans leurs vies. Surtout concernant Adrian d’ailleurs, qui ne savait même pas qui il était. Il refusait maintenant de connaître son fils oui, mais on lui avait refusé le fait de le connaître avant. Et Norbert avait participé à ce mensonge, quand bien même Jacob ne lui en voulait pas du tout. Il comprenait, c’était le pire au final, il comprenait vraiment.

« Je ne dis pas que je ne veux pas… »

Bon, d’accord il l’avait sûrement dit, mais il avait menti. Bien sûr, au fond de lui, le boulanger avait envie de changer de vie, de changer celle de Queenie. En revoyant la sorcière, il n’avait pu que se rendre compte que les sentiments qu’il avait pour elle étaient toujours aussi forts, voir même peut-être plus fort encore. Que depuis qu’il savait qu’il avait un fils, il avait envie de le connaître. Que depuis qu’il était revenu ici, il ne faisait que penser à la femme, à ce fils, au fait qu’il mourrait d’envie de refaire le voyage.

« Mais je ne peux pas. »
Encore la même excuse bien sûr, mais ce n’était pas des paroles en l’air. Quand il disait qu’il ne pouvait pas le faire, il ne pouvait pas le faire. Il y croyait dur comme fer. Le no-maj poussa un nouveau soupir avant de reprendre. « Je ne peux pas changer le choix de Queenie à l’époque. » Le fait qu’elle soit parti sans lui dire qu’il avait un fils, il ne pouvait pas le changer. « Je ne peux pas arriver comme ça et tout chambouler dans sa vie. » Il parlait bien évidemment de son fils, de cet adolescent qui ne savait même pas qu’il avait un père et un père no-maj en plus. Ce qui n’était pas un détail négligeable. « Et puis je ne suis pas un sorcier… je n’ai rien à faire de votre monde. »

Ajouta-t-il finalement, amer. Bon, il n’avait pas toujours pensé comme ça, mais on le lui avait bien fait comprendre. Et au final, même s’il devenait l’assistant de Norbert, ça ne changerait pas grand-chose. Après tout, est-ce que le sorcier avait le droit de l’engager comme assistant ?
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 406
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Dim 9 Avr - 18:33



New York, New York
B

ien sûr, que Jacob ne pouvait pas dire qu'il ne le voulait pas, qu'il n'avait pas envie de renouer avec la femme qu'il aimait, de se donner une chance d'être le père de ce fils qu'il n'avait jamais connu. Il n'aurait pu affirmer une chose pareille sans mentir, et ça, Norbert en était convaincu. Il n'était pas forcément doué pour les relations humaines, encore moins pour décrypter les émotions d'autrui, mais il pensait quand même suffisamment bien connaître son meilleur ami pour ne pas se tromper sur ce point. Il le voulait, oui, il n'y avait pas à le convaincre de cela... Ce dont il fallait réussir à le convaincre, à présent, c'est qu'il le pouvait, et ça, c'était une tout autre affaire, sans doute bien plus complexe. Norbert comprenait les arguments de Jacob, et quelque part, il les avait cautionnés à l'époque, quand il avait laissé Queenie se séparer de Jacob sans rien faire, quand il lui avait caché la naissance d'Adrian. Il était tard, vraiment tard pour réparer ses erreurs. Mais il y tenait malgré tout. Norbert n'était vraiment pas à l'aise dans ce genre d'argumentaire mais il choisit de poursuivre quoi qu'il en soit, d'insister malgré tout. De toute façon, il était là (en partie) pour ça.

-Mais la situation n'est pas la même qu'à l'époque,
argua-t-il. Enfin..., Queenie avait peur des risques que vous pouviez courir à New York, parce que les règlementations américaines sont... archaïques... et encore, ce terme lui semblait bien en-deçà de la réalité pour désigner exactement ce qu'il pensait de ces règles. Mais si tu viens vivre en Angleterre... Et il espérait vraiment que cette idée ferait son petit bout de chemin dans son esprit, même s'il ne pouvait pas non plus forcer sa décision. Il pouvait l'inviter fortement à cette initiative, mais jamais il ne le forcerait à quoi que ce soit non plus. Les mêmes règles ne s'appliquent pas chez nous. Il évita de préciser en quoi. Il ne voulait pas non plus aller trop vite en besogne en lui apprenant, par exemple, que les mariages entre moldus et sorciers étaient parfaitement autorisés chez eux. Tu as ta place parmi nous, plus que beaucoup de sorciers qui pensent faire partie du haut du panier. En ce qui me concerne, tu fais de toute façon partie de ma famille. Et il n'était pas spécialement à l'aise en lui faisant ce genre de déclaration, même si c'était entièrement vrai. Si Queenie ne t'a pas demandé de revenir, c'est parce qu'elle ne veut pas, elle, que tu bouleverses ta vie pour elle, que tu abandonnes ta boulangerie...

Ce qu'il semblait quand même prêt à faire en acceptant sa proposition. Bref... il n'avait pas plus d'arguments que ceux-là, mais il espérait qu'ils suffiraient à faire pencher la balance du bon côté.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 216
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Dim 9 Avr - 20:34

Norbert & Jacob
New York, New York !
Jacob ne savait pas vraiment s’il pouvait croire Norbert quand ce dernier lui affirmait que la situation n’était pas la même qu’à l’époque. Bon, une chose était sûre, ce n’était pas la même chose parce que le fils que Queenie portait à l’époque était un adolescent maintenant, mais ce n’était pas tellement de ce détail qu’il s’agissait. La sorcière avait craint les risques qu’ils auraient encouru à New-York, raison pour laquelle elle avait décidé de mettre fin à leur relation. Jacob le comprenait, il le concevait même. Ce n’était pas pour rien qu’il avait fini par accepter – non sans une énorme difficulté – de la laisser partir. Mais maintenant, ce n’était pas si différent que ça non ? Bon, quand Norbert mentionna les règles différentes d’Angleterre, le no-maj ne put s’empêcher de se sentir quelque peu curieux. Mais il n’eut de toute façon pas le temps de répondre quoi que ce soit, que son meilleur ami continuait. Il ne l’avait pas souvent entendu argumenter comme ça. Quand il le faisait, c’était qu’il avait une bonne raison, qu’il pensait que ça valait la peine. Jacob ne pouvait pas nier le fait que son meilleur ami avait vraiment envie de le voir venir en Angleterre en tout cas. Et alors qu’il lui affirmait qu’il faisait partie de sa famille, qu’il avait sa place parmi eux, le boulanger ne pouvait pas s’empêcher d’être touché par ses paroles. Oh, il savait qu’ils étaient meilleur ami, que Norbert tenait à lui, mais quand même… l’entendre lui dire qu’il faisait partie de sa famille, c’était… c’était quelque chose quand même.

« Oh… »

Oui bon, en cet instant précis, le jeune homme ne savait pas vraiment quoi répondre pour argumenter le fait qu’il ne pouvait pas aller en Europe. Bien sûr, il comprenait que Queenie ne souhaite pas le voir tout abandonner à New-York pour s’installer en Angleterre, dont sa boulangerie à laquelle il tenait. Bien sûr qu’il tenait à son commerce, mais en même temps… il tenait quand même plus à Queenie qu’à sa boulangerie. Est-ce qu’elle avait envie qu’il revienne ? Est-ce qu’elle avait envie qu’il déménage lui aussi ? Si c’était le cas… peut-être que Jacob pourrait revoir sa décision. Mais en même temps, il ne fallait pas qu’il se fasse trop d’illusion non plus. C’était vrai ? Il fallait peut-être qu’il arrête de se poser des questions. Il fallait bien qu’il avoue qu’il avait quand même envie d’y retourner, il y pensait depuis qu’il était de retour. La présence de Norbert ne l’aidait assurément pas à oublier le monde magique, mais il n’avait pas besoin de ça pour y penser de toute façon.

« Une boulangerie… ça peut déménager aussi. » Dit-il alors. Il y avait pensé, bien sûr qu’il y avait pensé. Il s’était dit qu’il pouvait très bien repartir de zéro, qu’ils avaient besoin de pain aussi en Angleterre. Mais il ne le ferait pas si ça n’en valait pas la peine, il ne voulait vraiment pas s’imposer. « Enfin… si j’ai du temps. »

Bon, d’accord, il avait plus aucun argument.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 406
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Dim 9 Avr - 20:59



New York, New York
L

a réponse de Jacob ne manqua pas de rassurer Norbert, il avait le sentiment que ses propos avaient su toucher leur objectif. Il n'était pas spécialement doué pour ce genre d'argumentaire, surtout quand on touchait ainsi à l'humain (plutôt qu'à l'animalier), mais il ne s'en était visiblement pas si mal sorti. Un nouveau sourire se déposa sur ses lèvres quand Jacob fit remarquer qu'une boulangerie, ça pouvait tout à fait se déménager, et qu'il n'avait donc pas forcément d'intérêt à rester à New York si c'était la là seule chose qui devait l'y retenir. C'était ainsi, tout du moins, que le magizoologiste décidait d'interpréter la situation, et il ne pensait pas le faire à tort. Il ajouta tout de même que cela lui demanderait du temps... Oui mais le temps, ça se prenait à loisir. Il ne fallait jamais laisser le temps vous retenir. C'est sûr, Queenie et Jacob avaient seize ans de retard, mais sur le compte de ce qu'ils pouvaient encore vivre ensemble, ce n'était pas grand-chose. C'était ainsi que Norbert choisissait de considérer la situation quoi qu'il en soit.

-On trouve toujours le temps
, répondit simplement Norbert dans un sourire. Il ne voulait pas crier victoire trop rapidement, il savait bien que rien n'était gagné, mais il osait quand même penser qu'il avait su faire mouche. Si tu veux déménager ta boulangerie, je serais ravi de t'aider... tu pourrais même l'installer côté sorcier, si tu le souhaites et... enfin, j'ai quand même toujours besoin d'un assistant. Il marqua une légère pause, à chaque fois qu'il prenait la parole, il avait le sentiment d'être un peu moins convaincant... Il avait juste envie d'entendre Jacob lui assurer qu'il écouterait ses conseils et viendrait emménager en Europe. En lui demandant directement, il pourrait tout gâcher, non ? Oui. Donc il l'interrogea directement pour la peine. Alors... Tu repartirais en Angleterre avec moi ? On a toujours une chambre de libre, tu sais... le temps de.... mettre tes affaires en ordre.

C'est sûr, c'était lui demander de prendre une décision assez précipitée, même si Norbert n'avait pas l'intention de s'en aller dès le lendemain. Ne serait-ce que pour quitter son appartement, céder sa boulangerie, régler tout ce qui était d'ordre administratif, il avait sans doute besoin d'attendre un peu plus longtemps, mais Norbert avait le sentiment qu'il ne fallait pas patienter trop longtemps. Ils avaient perdu beaucoup de temps... mais il n'était plus temps d'en perdre davantage. Et puis, avec un peu de magie et grâce aux moyens financiers de Norbert, qui n'avait pas vraiment à se plaindre de ce point de vue-là, il faut bien le dire, on pouvait toujours accélérer certains processus qui, chez les moldus, avaient tendance à prendre un temps inconsidérément long. Bien plus que nécessaire.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 216
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Dim 9 Avr - 22:14

Norbert & Jacob
New York, New York !
Jacob avait un peu le sentiment qu’une sorte de décision venait d’être prise, sans qu’il ne se rende vraiment compte que ça venait d’arriver. Quand Norbert affirma que s’il avait envie de déménager sa boulangerie, il pourrait l’aider et plus encore, il pourrait l’installer côté sorcier. Sérieusement ? C’était si… le no-maj ne savait pas vraiment quoi dire. Au final, il n’y avait plus grand-chose qui le retenait à New-York. Bon, il y avait donc sa boulangerie, mais ça pouvait être quelque chose de réglé. Il ne pouvait pas nier que ça allait lui faire un pincement au cœur de devoir fermer son établissement, de devoir se refaire une clientèle de l’autre côté, mais il avait réussi à le faire une fois, pourquoi pas deux ? Et si Norbert l’aidait, comme la première fois, ça ne pouvait que marcher. Et en plus, si ça lui permettait d’être un peu plus dans le monde sorcier. Ce n’était pas raisonnable cependant, le boulanger en avait bien conscience, il ne pouvait pas dire le contraire. Il savait que ça n’avait rien de raisonnable, que ce n’était sans doute pas une bonne décision, mais en même temps… Si Queenie avait vraiment envie qu’il revienne ? Bon, il y avait toujours leur fils, qui ne connaissait pas du tout son existence. Ça n’allait sûrement pas être évident, mais le jeune homme ne pouvait quand même pas nier qu’il avait envie d’en savoir plus sur Adrian. Est-ce qu’il allait avoir envie de le connaître ? Il ne savait pas, mais dans tous les cas ça ne risquait pas d’arriver s’il était à New-York…

Jacob ne savait pas, il ne pouvait pas nier qu’il avait très envie de dire oui, mais en même temps, il ne savait pas trop. Mais bon… Queenie lui manquait et le fait d’avoir revenu la sorcière, ça avait chamboulé énormément de chose. Il ne savait pas trop donc. Finalement, Norbert fut encore plus direct en lui demandant s’il rentrerait avec lui en Angleterre, qu’ils avaient encore une chambre de libre de toute façon pour l’héberger le temps qu’il puisse mettre ses affaires en route. Le monde magique…

« Tu pourrais vraiment m’aider à ouvrir une boulangerie chez les sorciers ? C’est possible ? On a le droit de faire ça ? » Non mais parce que quand même, c’était… incroyable qu’un no-maj fasse du pain pour les sorciers. C’était vraiment possible ? Tant de question… « Je… je pourrais travailler avec toi et dans ma boulangerie… » Jacob marqua une pause, avant de reprendre. « Enfin, si c’est possible. » Est-ce qu’il aurait le temps de tout faire. Norbert avait besoin d’un coup de main pour ses créatures, ce que Tina faisait pour le moment et elle avait un travail. Jacob pourrait aussi être boulanger là-bas. Et puis… donc il reverrait Queenie. Bon, il ne fallait vraiment pas beaucoup plus sans doute. « Très bien, je vais repartir avec toi en Angleterre. » Décréta-t-il finalement, cédant donc aux demandes de son meilleur ami, mais il n’avait pas eu besoin de beaucoup insister non plus.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 406
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Dim 9 Avr - 22:47



New York, New York
C'

est en entendant le nombre de questions que Jacob posait à Norbert que ce dernier se rendait compte qu'il aurait dû lui parler depuis longtemps et en détails de certaines subtilités du monde sorcier, tout du moins en Grande-Bretagne. Mais il n'y pensait pas. Même après tout ce temps, il avait tendance à oublier que certaines choses très évidentes pour lui étaient loin de l'être autant pour Jacob. Norbert n'aurait pas de difficultés à l'aider à ouvrir sa boulangerie en Angleterre. Sans avoir le bras extrêmement long, il avait quand même certains contacts très utiles dans son carnet d'adresse et des moyens financiers qui n'avaient rien de négligeable, et surtout, il avait envie d'aider et de soutenir Jacob, et ce n'était pas seulement pour Queenie ou Adrian, égoïstement, l'une des raisons pour lesquelles il tenait tant à le voir venir parmi eux, c'était pour pouvoir le voir plus régulièrement. Il n'avait rien exagéré en affirmant qu'il considérait Jacob comme un membre de sa famille, c'était effectivement le cas. Alors oui, Jacob pouvait ouvrir sa boulangerie, sur le chemin de traverse, à Pré-au-Lard ou qu'importe, et rien ne lui interdirait de le faire. Et il semblait aussi bien motivé à cela qu'à s'occuper de ses créatures, ce qui n'était en soi pas forcément incompatible avec un travail à temps plein (Tina en était la preuve) mais pouvait vite devenir exténuant. Enfin, s'il s'en sentait la force... l'essentiel, c'est que la motivation, elle, semblait effectivement être au rendez-vous. Le sourire de Norbert s'élargit quand Jacob assura finalement qu'il se rendrait bel et bien en Angleterre avec lui. Au final, le convaincre avait été plus simple que ce qu'il avait pu imaginer, preuve en était qu'au fond, Jacob, ne demandait qu'à faire partie de leur vie à plein temps. De leur vie à tous.

- A la bonne heure !
dit-il alors pour exprimer son contentement (tout en utilisant de bonnes vieilles expressions vieillottes qui commençaient déjà à l'être au moment où il les prononçait, mais passons). Je vais t'aider à t'organiser, ce sera un jeu d'enfant. Ou pas, mais tant pis, Norbert ne voulait laisser place qu'à l'enthousiasme qu'il ressentait à l'idée d'avoir su convaincre Jacob de revenir, même si le gros du travail était encore loin d'être accompli. Restait à présent à espérer que tout se passerait le mieux possible concernant Queenie et Adrian. Adrian surtout. Dans un premier temps, ça avait de fortes chances de mener à des situations plus que complexes, mais le magizoologiste osait croire que le jeu en valait la chandelle quoi qu'il en soit. Et ne te demande pas là-bas ce que tu as le droit de faire ou pas, les moldus ont droit de cité en Angleterre dans le monde magique. Il faut juste... éviter certains individus, qui ne sont fréquentables pour personne de toute façon.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 216
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Lun 29 Mai - 16:08

Norbert & Jacob
New York, New York !
Au final, Norbert n’avait clairement pas eu besoin de faire grand-chose pour convaincre Jacob de venir s’installer définitivement en Angleterre et pour cause… en fait, le no-maj avait juste envie de faire demi-tour depuis son départ. Il n’avait eu aucune envie de partir et de revenir aux États-Unis, même si son meilleur ami l’avait accompagné. Il n’y pouvait rien, depuis qu’il avait revu Queenie et qu’il savait en prime qu’elle avait un fils de lui… eh bien, il avait envie de rester là-bas. Il avait envie de revoir celle qu’il avait tant aimé et qu’il aimait encore comme un fou. Il n’avait jamais douté des sentiments qu’il avait pour Queenie, même après ces années, mais ces derniers étaient revenus de plein fouet sur lui quand il avait pu reposer ses yeux sur elle. Il s’était rendu compte à quel point il était encore fou amoureux de cette sorcière, à quel point elle était la femme de sa vie. Et le fait qu’ils aient un enfant ensemble… c’était bien une preuve non ? Bon, bref, il avait eu envie de revenir en Angleterre et il n’avait juste eu besoin que de la bonne raison. Certes, il avait envie de revoir Queenie, de l’aimer comme il l’avait aimé avant, mais en même temps il ne pouvait pas vraiment revenir que pour ça… et surtout même maintenant il ne savait pas si elle accepterait qu’il fasse partie de son existence encore une fois. Parce que du temps avait passé, parce qu’elle avait un fils adolescent, parce que c’était quand même un peu compliqué au final. Mais en soit, Jacob ne revenait pas pour Queenie – pas officiellement donc – mais pour aider Norbert avec ses créatures.

C’était ça ce dont il avait eu besoin donc, d’une raison de revenir qui ne soit pas juste son envie d’être avec Queenie. Parce qu’il ne pouvait pas juste se laisser guider par les sentiments qu’il avait pour la sorcière. Il devait avoir une autre raison, toute donné par Norbert. Si son ami avait besoin d’aide, alors il n’y avait aucune raison qu’il lui refuse cette aide. Et en prime, le no-maj adorait vraiment s’occuper des créatures magiques et sa boulangerie pouvait vraiment être déménagée. Si c’était dans le côté sorcier de Grande Bretagne… c’était encore mieux. Norbert avait l’intention de l’aider donc à déménager, à s’organiser et Jacob avait déjà hâte de s’y mettre. Il allait avoir beaucoup de chose à faire avant de pouvoir partir, parce qu’il devait quand même vendre sa boulangerie pour avoir suffisamment d’argent pour en ouvrir une autre là-bas. Mais au moins, il n’avait pas besoin d’attendre d’avoir un local ou un appartement, parce qu’il pouvait compter sur Norbert pour l’héberger le temps qu’il soit prêt.

« Le même genre de personne qu’on a vu à la soirée d’Halloween je suppose ? » Demanda le no-maj donc, comprenant bien que ces sorciers noirs étaient ceux qu’il devait éviter, encore plus parce qu’il était moldu, comme le disait Norbert qui utilisait un terme différent mais que Jacob comprenait à force.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 406
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Mar 30 Mai - 21:57



New York, New York
N

orbert hocha la tête, avec une gravité peu coutumière dans le regard, quand Jacob lui demanda si les sorciers peu fréquentables dont il parlait étaient de ceux qu'ils avaient malheureusement eu l'occasion de "voir" (encore que c'était un bien grand mot) lors de la soirée d'Halloween. Oui, c'était exactement de ce genre de personnes que Jacob devrait se méfier, à plus forte raison que l'homme, en tant que moldu, courait encore plus de risques que n'importe qui d'autre. Si certains apprenaient qu'un moldu avait créé une boutique côté sorciers, les choses se passeraient particulièrement mal. Mais Norbert ferait tout son possible pour qu'il ne lui arrive rien. En lui proposant de revenir en Angleterre avec lui, il s'engageait également sans forcément le dire, à le protéger. Il s'en voulait déjà suffisamment de l'avoir exposé à tant de dangers durant la soirée au manoir des Téméraires, qui s'était achevée de manière terrible, il ferait en sorte qu'un tel cas de figure ne se reproduise plus. Même si, en des heures aussi terribles, aussi sombres, on ne pouvait présumer de rien. Du temps de Grindelwald, déjà, tout n'avait pas été des plus simples, ils avaient vécu des heures sombres... Mais ce qui se tramait maintenant semblait d'un niveau équivalent. Ce n'était vraiment pas engageant, en tous les cas.

-C'est ça, répondit-il alors. Ces derniers temps, un groupe de sorciers s'amuse à semer la terreur en Grande-Bretagne. Et leurs intentions sont relativement claires... Il marqua une légère pause, il se rendait compte qu'il n'avançait pas les meilleurs arguments pour rassurer son interlocuteur. Au fond, il était certainement plus en sécurité à New York qu'à Londres. Mais en même temps, à quoi bon une vie certes sécuritaire mais vide quand l'on pouvait vivre certes plus dangereuse, mais auprès de ceux qu'on aime ? Certains risques méritaient d'être pris, sans l'ombre d'un doute. Ou du moins le magizoologiste voyait-il les choses ainsi. Et il voulait croire que Jacob, de son côté, penserait également de même. Je ne te propose pas de revenir dans les meilleures conditions, c'est sûr.

Mais en entendant, en Angleterre, sa relation avec Queenie n'aurait rien d'interdite, ils pourraient être ensemble, et si certains le verraient d'un mauvais oeil, ça n'aurait rien d'illégal, loin de là. De même, il pourrait assumer la paternité d'Adrian sans que cela ne pose le moindre souci. Certes, ils n'en étaient pas là encore, loin de là, mais tout de même, c'était une pensée rassurante, et encourageante, sans doute. Bien sûr, Norbert n'avait pas forcément son mot à dire là-dessus, mais il tenait à Jacob, il tenait à Queenie. Et il pensait que cette situation était la mieux possible. Même si, bien sûr, seul l'avenir leur dirait l'évolution de la situation, tout simplement.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 216
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Mer 26 Juil - 16:28

Norbert & Jacob
New York, New York !
Jacob comprenait sans mal que les sorciers qu’il allait devoir éviter, en vivant en Angleterre, étaient ces mages noirs qu’ils avaient vu lors de la soirée d’halloween. Jacob ne pouvait pas nier qu’en un sens, ça l’inquiétait un peu, mais ça ne voulait pas dire qu’il était foncièrement en danger non plus. La perspective de pouvoir vivre légalement dans le monde magique, en compagnie de Queenie, effaçait clairement les risques qu’il pouvait prendre. Norbert entra un peu plus dans les détails, expliquant donc qu’un groupe de mage noir semait la terreur dans le pays. Jacob comprenait parfaitement que c’était les personnes comme lui qui étaient visées. En même temps, même si dans ce pays-là les no-maj comme lui étaient acceptés, visiblement certains sorciers n’appréciaient pas réellement leur présence. Mais ce n’était pas pire que de ne pas avoir le droit du tout à vivre avec les sorciers. Jacob n’en revenait pas du temps qu’il avait mis avant de prendre cette décision, avant de se rendre compte qu’il devait partir vivre en Angleterre pour retrouver Queenie. Bon, en même temps, avant, la sorcière vivait aussi aux États-Unis donc leur situation avait été vraiment bloquée. Sauf qu’ils auraient pu partir avant, tous les deux. Jacob aurait dû y penser avant même que la sorcière ne décide de le quitter afin de protéger leur fils. Ce fils qu’il ne connaissait pas et qu’il allait pouvoir apprendre à connaitre, maintenant, en allant vivre en Angleterre. Bon, Jacob se doutait que ça n’allait pas couler de source tout de suite, mais quand même. C’était à ses yeux la meilleure des décisions à prendre.

« C’est les meilleures conditions. »
Dit-il en réponse aux propos de Norbert, qui affirma qu’il ne lui proposait pas de venir dans les meilleures conditions. Les paroles de son meilleur ami ne changeraient pas son désir de venir en Angleterre, une décision qu’il aurait dû prendre il y a bien longtemps. Peut-être qu’au final il agissait un peu sur un coup de tête, parce qu’il avait recroisé la route de Queenie et qu’il s’était rendu compte à quel point il était encore fou amoureux d’elle. Malgré les années, rien n’avait changé, il l’aimait encore comme un dingue. Il n’avait aucune envie de finir sa vie seul, simplement parce qu’il n’osait pas prendre de risque. « C’est juste… ce que je dois faire. »

Même s’il prenait peut-être un risque, ça en valait grandement la peine. Jacob ne pouvait pas être certain que Queenie apprécierait qu’il revienne, qu’elle accepterait qu’il vienne dans sa vie comme ça. Parce qu’évidemment, le boulanger ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de revenir dans la vie de la sorcière, sans savoir si c’était ce qu’elle avait envie. Mais en même temps, il ne doutait pas réellement. Queenie et lui s’aimaient encore, ça crevait les yeux. La situation était compliquée, il y avait Adrian également, mais ça ne changeait rien au fait que le no-maj se sentait soudainement vraiment léger. Il avait hâte de vendre sa boulangerie et de traverser de nouveau l’océan.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 406
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Mer 26 Juil - 19:10



New York, New York
U

n fin sourire se déposa sur les lèvres de Norbert, accompagné d'un hochement de tête, quand il entendit son meilleur ami affirmer qu'il retournerait en Angleterre dans les meilleures conditions possibles. C'était faux, au fond, bien sûr. Dans le meilleur des mondes, Jacob serait parfaitement intégré au monde magique, sans absurdes et néfastes détracteurs convaincus que les sorciers étaient supérieurs aux moldus, dans le meilleur des mondes, d'ailleurs, tout ce temps n'aurait pas été perdu, et Jacob et Queenie ne se seraient jamais séparés. Mais ce temps perdu, il était possible de le rattraper à présent, et Norbert voulait croire aussi que Jacob revenait dans les meilleures conditions, parce qu'il ferait tout pour qu'elles le soient. Il ferait tout son possible pour que Jacob s'intègre le mieux possible dans sa nouvelle vie, il l'aiderait par tous les moyens envisageables à rouvrir son commerce, et il savait qu'il pouvait compter sur Queenie pour faire le reste. Quant à Adrian... Norbert avait envie de croire qu'avec du temps, le père et le fils finiraient par s'entendre et s'aimer comme tels. Oui, ce n'était pas juste une chose qu'il pouvait faire, c'était une chose qu'il devait faire. Il était grand temps pour lui de reprendre le contrôle de sa vie, d'accéder enfin à un bonheur qu'il méritait depuis bien longtemps et que les circonstances lui avaient refusé. A son installation en Grande-Bretagne, rien ne serait gagné pour Jacob, bien sûr, mais ça ne l'empêcherait sûrement pas pour autant d'être enfin heureux à la mesure de ce qu'il méritait, et c'était ça qui comptait. Norbert appréciait d'entendre son ami si sûr et si déterminé. C'était dans cet état d'esprit qu'il tenait à le voir, à ses yeux, c'était essentiel, car après tout, c'était pour cela qu'il avait fait le voyage avec lui, pour lui donner cette opportunité, qu'il choisissait de saisir sans un regard en arrière.

-De toute façon, il ne t'arrivera rien, on ne laissera rien t'arriver,
répondit-il sur le ton de l'évidence.

Et c'était sincère. Si Norbert lui demandait de s'intégrer à un monde magique où il ne faisait pas forcément bon vivre pour les moldus, même si leur présence était malgré tout tolérée, ce n'était certainement pas pour le précipiter dans la gueule d'il ne savait quel cinglé aux idées arriérées. Norbert comptait bien veiller personnellement à ce que le retour de Jacob se passe le mieux possible. Bien sûr, cela ne retirerait pas certains risques, mais certains méritaient d'être pris, à ses yeux, et il était convaincu que Jacob, de son côté, pensait exactement la même chose.

-Est-ce que je pourrais t'aider pour quelque chose ? J'imagine que tu vas avoir pas mal d'affaires à régler avant de partir.

Et avec un soupçon de magie, certaines pourraient aller plus vite que prévu.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
avatar
▌ Messages : 216
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Sam 9 Sep - 22:11

Norbert & Jacob
New York, New York !
Jacob pensait vraiment que le fait de repartir en Angleterre, dans le but d’y vivre cette fois ci, était vraiment quelque chose qu’il devait faire. Il avait retrouvé Queenie là-bas, après toutes ces années il l’avait revu et le boulanger ne pouvait que se rendre compte à quel point il l’aimait encore, à quel point il avait besoin d’elle et surtout, à quel point il voulait vivre avec elle. Il se doutait que rien ne serait vraiment facile et il ne savait même pas comment Queenie allait prendre la nouvelle, mais sa décision était prise. En fait, il avait envie de prendre cette décision dès qu’il avait mis les pieds dans le monde magique d’Angleterre en retrouvant Norbert et encore plus quand ses yeux s’étaient posés de nouveau sur Queenie. Apprenant au passage qu’il avait un fils, un fils qu’il espérait bien pouvoir rencontrer et considérer réellement comme tel. Bref, il devait le faire.

Le boulanger afficha un sourire quand Norbert lui assura que dans tous les cas, même si la situation était quelque peu tendue en Angleterre avec ces mages noirs qui s’en prenaient aux personnes comme lui, ils n’allaient pas laisser quoi que ce soit lui arriver. Jacob savait qu’il pouvait compter sur Norbert, même si ce dernier l’avait déjà mis dans des situations particulières quand même. Mais il savait qu’il ne le laisserait pas lui arriver quoi que ce soit. Il ne restait donc plus qu’à tout déménager et cela allait vraiment lui demander du temps. Par chance, il pouvait compter sur l’aide de Norbert.

« Oui il va y avoir du travail. »
Mais ce n’était pas quelque chose qui lui faisait peur. « Je pense que le plus simple c’est que je vende ma boulangerie le plus vite possible. Mais pour un gain de temps… l’idéal serait sans doute que j’emmène toutes mes affaires, mon matériel en Angleterre. Ça va demander beaucoup d’effort pour faire traverser tout ça en bateau. Il faudra sans doute que je m’adresse à une entreprise. » Le no-maj était en train de réfléchir à haute voix, oubliant finalement presque que son interlocuteur n’était autre qu’un sorcier. « Je vais m’occuper de mettre des annonces pour la vente dès demain. »

Ainsi, plus vite il allait commencer, plus vite il allait pouvoir vendre son établissement et s’attaquer au gros du travail. De toute façon, il pouvait toujours payer une entreprise pour s’occuper du déménagement et lui, se rendre tout de suite en Angleterre.

« Ou alors, je peux tout laisser ici aussi, et tout racheter là-bas. » Il continuait encore de réfléchir à haute voix. « Ça me demandera simplement du temps pour tout vendre, mais ça sera plus facile. »

Et avec un peu de chance, ça allait partir vite. Parce qu’évidemment, ce que voulait Jacob, c’était en terminer le plus rapidement possible afin de pouvoir, ainsi, quitter très rapidement New-York et rejoindre l’Angleterre. Et retrouver par la même occasion Queenie. Partir pour une nouvelle aventure, qui ne pouvait qu’être belle.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 406
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: New York, New York [pv Jacob <3]   Sam 9 Sep - 22:35



New York, New York
O

ui, c’est certain, s’il voulait quitter sereinement New York pour rejoindre l’Angleterre, Jacob avait du pain sur la planche (sans mauvais jeu de mot – ou presque), mais rien d’insurmontable non plus au yeux de Norbert (même s’il n’avait pas pour sa part un grand sens pratique, ce qui ne devait pas forcément aider dans une situation du genre), du moins pas s’il était secondé comme il se doit, et le magizoologiste était prêt à lui accorder toute l’aide nécessaire. Après tout, si l’on oubliait tous ses prétextes de départ, c’était bien pour cela qu’il avait choisi de traverser à nouveau l’Atlantique. Puisqu’il avait encouragé un tel changement chez son meilleur ami, il était parfaitement normal qu’il s’assure qu’il porte ses fruits et que tout se passe pour le mieux. Tout d’abord, Jacob parla de vendre sa boulangerie, ce semblait en effet être une nécessité, et Norbert se doutait que ce ne serait pas l’épreuve la plus simple, car il s’y était dévoué. Ceci dit, son commerce était très populaire, et l’un de ses collègues serait peut-être ravi de le reprendre en charge, à ce titre, il ne devrait pas avoir trop de difficultés à trouver acquéreur, ce serait plus un abandon sentimental que commercial, en fin de compte, mais Norbert avait vraiment envie de croire qu’il saurait ouvrir un commerce plus prestigieux encore en Angleterre, et qui ferait un tabac, c’était là-dessus qu’il fallait se focaliser. L’avenir lui tendait les bras, il ne fallait pas qu’il loupe le coche, voilà tout, et Jacob était malin et connaissait son métier, il saurait faire son nid sans aucun souci, Norbert en était assurément certain.

Il écouta donc Jacob parler d’autres formalités, du fait qu’il devrait déménager une grande partie de ses affaires, et que cela allait être conséquent, qu’il allait sans doute devoir faire appel à des prestataires extérieurs. Norbert l’écouta parler sans savoir dissimuler son sourire amusé : les moldus avaient quand même un don quand il était question de se rendre la vie plus difficile. Il attendit que son interlocuteur ait fini pour prendre la parole alors.

-Ou bien tu peux tout emporter dans tes bagages,
suggéra-t-il alors sans rien perdre son sourire amusé. Tu as bien une valise, non ?

Et lui-même pencha légèrement la tête en direction de sa propre valise, où toutes ses créatures sommeillaient. Dans ce genre de sortilèges, il était passé expert, et il n’aurait sans doute aucun mal à faire tenir toutes les affaires de Jacob dans une de ses valises, s’il lui en laissait le soin. Et au moins, comme ça, ça lui donnerait une bonne façon de se rendre utile. Sans compter qu’il était intimement convaincu du fait que Jacob apprécierait de le voir à l’œuvre pour mettre en forme ce sortilège sur ses propres affaires. Ça avait quelque chose de symbolique, d’ailleurs, quand on y pensait. Tout avait commencé avec une valise. Maintenant, tout recommençait de la même manière, il n’y avait plus qu’à espérer que la boucle soit réellement bouclée.





code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

New York, New York [pv Jacob <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» TEX CROISE CANICHE/YORK MALTRAITE 1 AN 1/2 REFUGE 07
» 006. New York IRP
» Yorkshire mâle 2 ans LPA Roubaix (59)
» New York, New York... (lucianna) (terminé)
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
-