AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Talking with yourself [Feat. Lexie Hepburn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Message#Sujet: Talking with yourself [Feat. Lexie Hepburn]   Dim 5 Mar - 23:51

Talking with yourself
Alexe Caos | Lexie Hepburn

D’habitude, j’aime le calme, la tranquillité et le noir. Mais lorsqu’on est censé lire, ce n’est pas hyper pratique le noir, avons-le. En réalité, le souci est que je m’ennuie, beaucoup trop et cela au point de me plonger dans un livre bien embêtant. C’est pour dire ! Je le lisais en diagonale, et ça me suffisais amplement pour comprendre l’ensemble de cette histoire des plus embêtantes selon moi. Pourquoi je suis encore là à feuilleter ce bazar au juste ?! C’est à peine si je sors mes cours pour travailler dessus : pas besoin de m’y attarder vraiment. A vrai dire, la seule partie qui m’avait donné envie d’ouvrir cet ensemble de vieilles feuilles, c’était l’une des pages dans l’un des chapitres qui s’attardait sur un merveilleux plan de l’ennemie de l’héroïne. Ce n’était pas pour me donner des idées, je sais trouver moi-même, mais vu la maladresse de l’une de mes amies, il lui fallait bien quelque chose d’écrit. Oui, j’ai été jusqu’à faire quelque chose qui semble tout à fait anodin et c’est à mon plus grand malheur ! Je regrettais presque d’avoir dû tenir ce livre en main. Trop fatiguée pour commencer à construire tout une mise en scène pour mon amie, qui n’en était pas réellement une à vrai dire, je m’étais donc contenter d’agir comme une gosse de 10ans qui va chercher des solutions autre part. J’ai l’impression d’être devenue bête entre temps, vraiment je me sens dans la peau d’une gentille petite fille toute mignonne. Je préfère éviter de continuer ainsi… Alors autant fermer cette horreur après avoir pris ce qu’il me fallait et sortir d’ici.

Bon, descendre en salle commune en plein milieu de la nuit n’est pas la première idée qu’aurait les élèves surtout quand il y a cours de le lendemain mais en y pensant, j’avais plus facile à gérer les choses lorsque je m’apaisais un peu sur un divan.
La salle commune des serpents n’avait à première vue rien d’accueillant avec ses couleurs sombres, sobres et sa localisation dans les lieux les plus bas et reculer de Poudlard. Mais au fond, c’est justement ça que j’aimais bien : oui, je suis un bon petit cliché sur le coup mais je préfère ça que de me retrouver dans une pièce décorée de fanfreluches et de petites couleurs roses ou qui tapent à l’œil. Je deviendrais folle ! Non, l’ambiance qu’offrait la salle des serpentards ainsi que les élèves de cette maison en elle-même me plaisait bien plus. Les gryffondor m’avaient souvent l’air trop bruyant à temps plein, les poufsouffle trop chaleureux justement et les serdaigles… ben ils réfléchissent trop pour trop peu et ça les rends ennuyants sur les bords. Aller, je m’enfonce de plus en plus dans les clichés ! Je suis vraiment morte et les gens m’ont décidément fait tourner la tête récemment. C’est surement ça, oui. Chacun ses réactions après tout !

J’imaginais être en paix ici et c’était bien le cas. J’espérais juste que si quelqu’un devait venir ici, que ce ne soit pas quelqu’un qui m’insupporte. Mais genre que je ne peux pas voir en peinture. Mais bon, je préférais ne pas y penser et me mettre à l’aise sur le divan tout redécouvrant la baguette, m’amusant de temps en temps à faire un petit sort appris durant les premières années en tant que sorcière. Rien de grandiose mais je me voyais mal faire un sort important dans le château, surtout ici.


Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
Lexie Hepburn
▌ Messages : 890
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: Talking with yourself [Feat. Lexie Hepburn]   Mer 26 Avr - 16:57

Talking with yourself
Lexie passait souvent du temps, après le couvre-feu imposé par les professeurs, en dehors de la salle commune des Serpentard. Ce n’était normalement pas quelque chose qui devait avoir lieu, mais elle le faisait sans aucune honte. Parce que c’était pour la bonne cause après tout. Elle profitait de ces moments pour passer du temps avec Melody. La jeune femme ne pouvait pas passer du temps avec sa petite amie en journée, parce qu’elles ne pouvaient pas prendre le risque de se faire découvrir. Elles ne pouvaient donc pas se voir en journée, alors elle se voyait en soirée. Même si ce n’était pas permis normalement (mais leur relation n’était pas permise non plus, donc au point où elles étaient…), ça donnait de toute façon un sentiment d’interdit qui n’était pas vraiment désagréable en soit. Même si, de toute façon, encore une fois, ils avaient un grand sentiment d’interdit rien qu’en s’aimant. Ça avait un côté plus sympa en tout cas, Lexie ne raterait pas une occasion de voir sa petite amie de toute façon. La nuit était donc avancée quand Lexie avait repris le chemin des cachots afin de retourner dans la salle commune des Serpentard et plus précisément son dortoir donc. Elle devait quand même dormir un peu, pour ne pas être complètement à la ramasse en cours le lendemain. Même si concrètement, la jeune femme n’en avait vraiment que faire des cours. Elle aurait aimé pouvoir rester encore des heures en compagnie de Melody, mais les bons moments se terminaient toujours trop rapidement. La verte et argent attendait donc avec impatience le moment où elle allait pouvoir retrouver sa petite amie.

Elle venait de passer la porte de la salle commune, sans avoir rencontré le moindre professeur (et heureusement, la jeune femme considérait qu’elle avait trop d’heure de retenue comme ça en ce moment). Elle ne pensait pas voir quelqu’un, parce que d’habitude il n’y avait personne à cette heure-ci. Mais la salle commune n’était pas vite, Lexie s’arrêta donc, regardant Alexe. Elle ne l’appréciait pas vraiment, pour ne pas dire qu’elle la détestait. Elle aurait très bien pu ne rien faire, ne rien dire, se contenter de passer son chemin et rejoindre son dortoir. Mais elle finir par dire quelque chose.

« Tu ne dors pas ? »

Lui demanda-t-il simplement, sans se montrer plus que ça agréable.
Code by Gwenn

_________________
Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Talking with yourself [Feat. Lexie Hepburn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Présentation d'Audrey Hepburn
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» They’re talking about you boy, but you still the same. (13/06 à 22h22)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
La corbeille
-