AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout se défait dans la lumière (Evangéline)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
avatar
▌ Messages : 335
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Tout se défait dans la lumière (Evangéline)   Lun 13 Mar - 11:42

Lou avait longtemps accordé une grande valeur à l’amitié, pas forcément pour les bonnes raisons, au passage. Elle sentait que c’était important, parce qu’il n’est jamais agréable d’être seul, et que la jeune femme, pour sa part, avait toujours craint de l’être seule. Pour elle, avoir des amis, c’était suivre, accepter, c’était appartenir à un groupe, tenter de se définir des affinités par crainte de demeurer seule.

Mais quelque chose avait changé en elle, radicale, définitive, et elle comprenait qu’elle s’était trompée. Et peut-être que, en fin de compte, elle n’en avait jamais vraiment connues, des amitiés véritables. Elle constatait qu’elles ne lui apportaient rien, ces amitiés, elles avaient plutôt, même, eu tendance à la destituer de son identité. Et si elle était finalement une solitaire dans l’âme ? Elle ne l’avait seulement pas réalisé plus tôt. Et c’était quelque part du gâchis, car la solitude n’était plus si effrayante quand on apprenait à l’apprivoiser. Et ces derniers temps, Lou se sentait très souvent seule, elle avait plus d’une occasion de se familiariser avec elle, cette fameuse solitude.

Il avait fallu sa rupture avec Tom, il avait fallu qu’Ines quitte Poudlard pour qu’elle s’en rende pleinement compte. Elle n’avait plus personne dans l’ombre de qui lâchement se réfugier. Elle aurait pu en décider autrement, elle aurait pu s’abriter derrière une autre individualité qui savait mieux s’affirmer qu’elle-même. Mais elle n’en avait rien fait, elle avait décidé que c’était l’occasion, son occasion.

Ne plus dépendre au quotidien d’autrui, c’était tout à coup être à l’écoute de soi. Et elle, alors, de quoi elle avait envie ? Qu’est-ce qu’elle désirait ? Quels choix voulait-elle faire ? Tout était flou encore, mais elle s’en faisait une idée de plus en plus juste. En faisant le tri entre ce qu’elle pouvait bien souhaiter, et ce qu’elle ne voulait surtout plus.

Souvent, la tentation était grande de se réfugier derrière ses anciennes habitudes : aller trouver Inès et lui dire qu’elle lui manquait, qu’elle s’en voulait pour leurs disputes, aller trouver Tom et lui dire qu’elle l’aimait, parce que oui, elle l’aimait toujours, ce qui était stupide, ce qu’elle savait être stupide, mais les sentiments étaient idiots. Elle ne ferait rien. Aucune de ces deux choses. S’il fallait vraiment que ça se passe comme ça, eh bien elle choisirait son propre poison, dorénavant.

Elle avait fait le tri dans ses idées et dans sa vie. Grâce à Aaron, elle savait où elle devrait se rendre, et surtout, elle savait ce qu’elle ferait, dès qu’elle aurait quitté Poudlard : elle allait abandonner les mangemorts, qu’importe les risques, tant pis si cette décision était comme un arrêt de mort signé de sa main. Elle aurait choisi. Choisir… pourquoi est-ce qu’elle avait le sentiment de faire ça pour la première fois.

Elle faisait aussi le tri dans ses relations. C’est pour cette raison qu’elle ne parlait presque plus Inès, sauf dans les occasions où elle n’avait pas d’autre choix, et elle voulait maintenant renoué avec ces quelques rares amis dans l’ombre de qui elle ne s’était jamais réfugiée, qui pouvaient lui apporter quelque chose de bénéfique. C’était dans cette idée qu’elle avait proposé à Evangéline de la rejoindre aux Trois-Balais, et qu’elle l’attendait à présent, attablée devant sa choppe de bièraubeurre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 97
Humeur :
80 / 10080 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Rosier & Phénix
Camp: Bien
Avatar: Evangeline Lilly

Message#Sujet: Re: Tout se défait dans la lumière (Evangéline)   Lun 12 Juin - 15:00

Evangeline n'était pas femme à abandonner facilement les causes qu'elle pensait juste, mais en ce qui concernait les amis, c'était autre chose. Plus à l'aise dans le silence et les bouquins, elle n'avait que peu de relations autres que professionnelles. Si quelques rares exceptions étaient possibles, c'était uniquement avec d'autres personnes comme elle, aptes à rester calmes et à respecter son besoin de solitude. Parce qu'elle n'était pas du genre à courir après les gens qui ne voulaient pas d'elle, Eva n'avait pas jugé nécessaire d'entretenir la faible amitié qu'elle avait autrefois ressentie pour Lou Hamilton. De plus, avec toutes ses nouvelles obligations dans la résistance, l'ancienne serdaigle n'avait pas vraiment une minute à elle. Encore moins pour les accorder à une personne n'ayant pas voulu garder contact.

Pour ces multiples raisons, Eva s'était donc retrouvée dans la plus grande des surprises en recevant l'invitation de Lou à aller boire un verre aux Trois Balais. Sa première réaction fut de se demander si l'ancienne serpentard voulait quelque chose d'elle qui nécessite une entrevue forcée. Et puis, elle s'était souvenue que son " amie " était séparée de son petit-ami psychopathe à présent. Cela avait-il un rapport ? Étant donné la situation et les possibilités s'offrant à elle...Evangeline ne pouvait pas vraiment refuser l'invitation. Qui sait, peut-être que Lou serait disposée à neutraliser Tom. Elle se rendit donc au pub, quelques minutes en retard afin d'être sûre que Lou serait déjà présente. Simple précaution. Un peu sur la défensive, elle pénétra dans la grande pièce bruyante et chaleureuse. Son regard accrocha immédiatement la silhouette de la petite brune et elle s'avança vers elle.

« Bonjour Lou. Pardon pour le retard. » Dit-elle posément.

Qu'elle ait des soupçons ou pas, Eva ne savait pas être grossière. Pas même avec une fille qui l'avait outrageusement ignorée pendant longtemps à cause de ses mauvaises fréquentations. Malgré tout le mal qu'elle pensait de Tom ou d'Ines...elle était prête à pardonner à la jeune femme si elle se montrait sincère et honnête avec elle. Après tout, bien que poussée par la logique et la justice, Evangeline n'était pas un monstre insensible et le visage de son ancienne amie lui rappela plusieurs souvenirs agréables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 335
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Tout se défait dans la lumière (Evangéline)   Ven 16 Juin - 10:34


Quand Evangéline passa la porte des Trois-Balais et croisa son regard, Lou se demanda aussitôt si elle avait bien fait, si c'était réellement une bonne idée de sa part de lui avoir donné rendez-vous, si elle n'aurait pas mieux fait d'en demeurer à la résolution de se contenter d'une solitude salvatrice.

Elles ne s'étaient pas parlé depuis un moment. Peut-être était-ce de la faute de Lou, sans doute, même. S'il était plus simple de se voir quand elles étaient encore à Poudlard, c'était une autre affaire à présent que l'ancienne bleue et bronze avait quitté le château, et, il faut bien le dire, Lou avait été égoïste, elle avait préféré se concentrer sur ses propres problèmes, sur ses propres envies, sur ses propres résolutions plutôt que de refaire un pas immédiat vers elle ?

Peut-être que, au fond, Eva n'avait plus la moindre envie de lui parler, tout simplement. Qu'elles aient eu de véritables affinités était peut-être un exploit en soi, mais rien qui soit destiné à durer. Lou était convaincu qu'une amitié telle que celle qu'elle lui portait serait bénéfique, mais elle agissait en égoïste en pensant cela, quelque part. De quel droit se permettait-elle de décider à elle seule de ce qui devait se faire d'un commun accord.

D'un autre côté, peut-être se posait-elle juste trop de questions, Eva avait à peine eut le temps de s'installer à sa table que le cerveau de la vert et argent carburait déjà à mille à l'heure, envahi de pensées diverses, pour la plupart culpabilitante. Forcément, puisqu'elle n'avait pas confiance en elle, elle ne s'attendait pas à ce que les autres aient à son égard l'estime que pour sa part elle ne savait pas avoir envers sa propre personne.


« Bonjour Lou. Pardon pour le retard. »

"Tu n'as pas à t'excuser", répondit-elle dans un fin sourire, fin ou, mais sincère tout de même. "Merci d'être venue."

Ce ne serait peut-être pas réciproque, mais Lou était contente de retrouver Eva. C'était peut-être l'une des meilleures personnes qu'elle ait jamais côtoyée. Et c'était sans doute pour cela aussi qu'elle considérait ne pas forcément mériter son amitié, même si elle tentait quand même de la raviver.

Elle se disait que ses paroles étaient peut-être un peu trop formelles, mais elle ne savait pas exactement quoi dire. Elle se sentirait presque un peu gênée, à la vérité (en même temps ce n'était pas une nouveauté pour elle). Qu'Evangéline s'excuse pour son retard, ça lui donnait le sentiment que leur rencontre devait être quelque chose de formel, et ce n'était pas ce qu'elle voulait. Mais en même temps, on a que ce qu'on mérite. Elle aurait dû être plus présente pour elle, et ça elle en avait bien conscience.


"Comment tu vas ?"

C'était une bien maigre entrée en matière, mais elle n'avait pas trouvé mieux. Et cette question l'intéressait vraiment, au demeurant
.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 97
Humeur :
80 / 10080 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Rosier & Phénix
Camp: Bien
Avatar: Evangeline Lilly

Message#Sujet: Re: Tout se défait dans la lumière (Evangéline)   Lun 21 Aoû - 18:03

Consciente que son approche n'était pas des plus familières, Evangéline n'arrivait néanmoins pas à en trouver une qui puisse franchir ses lèvres sans être totalement forcée. Cette fille qu'elle avait devant les yeux ne ressemblait pas à la Lou qu'elle avait connue et même si cela pouvait être un bon signe, la jeune femme rencontrait des difficultés à lui accorder à nouveau sa confiance. Assise bien droite, elle fixait son ancienne amie dans l'attente d'une explication. Elle ne réagit pas vraiment quand Lou la remercia d'être venue. A vrai dire, elle n'était pas encore certaine de ne pas le regretter. Seul l'avenir de cette entrevue saurait le dire, et c'est pour cette incertitude qu'elle avait fait l'effort de se déplacer. Pour cela seulement. La question plus familière que son ancienne amie lui posa alors la désarçonna un peu. Clairement, elles n'en étaient pas encore au stade des confessions honnêtes. Evangeline lui répondit donc en conséquence.

« Je crois que je vais aussi bien que la vie me le permet. Et toi ? Tu as meilleure mine qu'avant. »

Elle se retint de justesse d'ajouter que peut-être cela venait-il du fait que sa mine précédente était toujours cachée dans l'ombre de son odieux petit-ami. L'agresser immédiatement n'était pas la solution, même s'il devenait évident que ce genre d'explications n'allaient pas pouvoir être évitées bien longtemps. Eva n'était pas du genre à mâcher ses mots ou cacher ses pensées. Certains pourraient la dire trop honnête. Elle préférait le terme " juste ". Car au fond, ce n'était que justice d'admettre ce qu'elle pensait franchement de Lou, sans aucun artifice. Seule une base saine saurait sauver leur relation passée. Si du moins il restait en effet quelque chose à sauver là-dedans.

« Je vais commander un chocolat chaud avec de la guimauve et plein de crème fouettée. Et toi, tu veux quelque chose ? C'est moi qui offre la première tournée. »

Même si la tentative d'alléger l'air autour d'elles n'était pas très subtile pour le coup, au moins on ne pouvait pas lui reprocher de ne pas avoir fait d'efforts. Dans la mesure du possible, Evangéline était en train de donner tout ce qu'elle avait de patience envers Lou. Pourvu que la suite des événements soit plus légère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 335
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Tout se défait dans la lumière (Evangéline)   Ven 25 Aoû - 16:05


« Je crois que je vais aussi bien que la vie me le permet. Et toi ? Tu as meilleure mine qu'avant. »

Elle "croyait" qu'elle allait aussi bien que la vie le permettait.. Le choix des mots avaient leur importance, et elle relevait bien que si Evangéline utilisait une telle formule, c'est qu'elle ne devait pas aller aussi bien que cela... Ou bien c'était juste parce qu'être ici l'incommodait.

Elle commençait à se dire que cette rencontre n'était peut-être pas une bonne idée. Elle avait vraiment eu envie de retrouver un moment agréable et complice avec elle, mais une tension réelle semblait palpable autour d'elles, ou bien c'était elle qui était paranoïaque. Ce qui était très possible aussi.

Elle parvint à esquisser un pâle sourire quand Evangéline observa qu'elle avait meilleure mine. Elle n'en savait rien, parce qu'elle ne s'était pas regardée dans un miroir depuis bien longtemps (ou ne s'était pas assez attardé devant son reflet, surtout, pour avoir observé la différence), mais elle avait bien envie de croire qu'elle avait meilleure mine, parce qu'elle allait mieux, en effet. Elle se sentait plus en accord avec sa vie, grâce à ses nouveaux choix, ses nouvelles résolutions, même si tout n'était pas fait, encore.


« Je vais commander un chocolat chaud avec de la guimauve et plein de crème fouettée. Et toi, tu veux quelque chose ? C'est moi qui offre la première tournée. »

Lou afficha un sourire, elle avait envie de croire que cette phrase était une amorce comme une autre, une manière de détendre l'atmosphère, et ça ne lui déplaisait pas de penser comme ça, même si elle allait sûrement devoir prouver à son amie qu'elles pouvaient s'entendre de nouveau, et passer un vrai bon moment ensemble.


"Tu m'a mis l'eau à la bouche avec ton chocolat chaud"
, dit-elle alors afin de lui faire comprendre qu'elle prendrait la même chose qu'elle. "Mais je paye les prochaines tournées, dans ce cas." Parce qu'il ne manquerait plus qu'en plus de passer pour une mauvaise amie, elle passe pour une mauvaise payeuse. "Et pour répondre à ta question, je vais bien, oui. Je vais mieux." Même si elle n'avait jamais avoué avant cela qu'elle allait mal, parce qu'elle n'osait même pas le reconnaître pour elle-même, pourtant, elle ne s'était jamais sentie aussi libre qu'à présent. "J'ai fais... pas mal de tri dans ma vie, dernièrement. Je crois que ça m'a fait du bien." Elle marqua une pause, hésita. "Désolée... je sais que je n'ai pas été... une bonne amie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tout se défait dans la lumière (Evangéline)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» "Un génie sommeille en moi. Malheureusement, il dort tout le temps"
» Qu'est-ce qu'une gamine fait dans un bar ? [PV Evangéline] (abandonné)
» (100%-TERMINEE) Go Min Soo-Kogyeol "J'ai inventé un nouveau nom à la douleur... l'Effaceur t'arrache tout ce qui fait ton identité" (l'Ainé-C.Paolini)
» Petite question sur le Mithril
» Passage de la marine à Agent du Gouvernement...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-