AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite pièce secrète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6232
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Petite pièce secrète   Sam 25 Mar - 22:16


Jo était souvent venue dans cette pièce du château. C'était une pièce secrète que peu de monde devait connaître. La première fois qu'elle y était rentré, c'était parce qu'elle avait vu Ines et Lou arrivaient dans le couloir. Elle avait entendu leur voix, et elle s'y était réfugié en toute vitesse, sans même savoir si elle était occupé, si c'était une salle de classe, ou si c'était une pièce interdite. A l'époque, enfin l'année dernière, elle venait s'y caché pour échapper à Ines, Lou et d'autres filles de la bande, qui aujourd'hui la laissait plutôt tranquille depuis que Ines avait quitté Poudlard pour aller vivre sa vie ailleurs, et c'était tant mieux pour Jo. Aujourd'hui, elle était revenue dans la pièce, parce que les révélation que Pomona lui avait fait sur la mort de sa cousine, lui faisait poser beaucoup de questions, et elle avait besoin d'un endroit calme pour y réfléchir.

Elle ne savait pas si c'était une bonne chose qu'elle soit à nouveau dans cette pièce, cela lui rappeler de mauvais souvenirs. Elle se cachait de tous et de tout le monde. Mais sans cela, elle n'aurait peut-être pas une si grande envie de découvrir la vérité, et de l'affronter. Elle n'avait plus envie de se cacher. Et si Jo n'avait rien dit à Ines, elle aurait continuer sa petite vie sans se poser de questions, et aujourd'hui, elle ne saurait rien. Elle n'aurait peut-être même pas eu la volonté de vouloir savoir. Elle aurait laissé sa vie s'écouler comme un eau tranquille et sans heurt. Jo n'entendit pas Helena entrait dans la pièce, il faut dire qu'un fantôme qui passe à travers les murs, ne fait pas forcément de bruit quand il entre dans une pièce. Les deux filles avaient plus ou moins sympathiser. Jo et Helena se retrouvaient bien souvent tous les deux à se cacher des autres personnes du château. La jeune Benett sursauta quand elle sentit enfin la présence du fantôme dans la pièce

"Oh, tu m'as fait peur.!" dit Jo, avec un sourire pour saluer celle qui avait une amie pendant tous ces long mois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
avatar
▌ Messages : 175
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: N'en a plus l'usage.
Camp: Neutre
Avatar: Kelly MacDonald

Message#Sujet: Re: Petite pièce secrète   Mar 11 Avr - 10:42

Petite pièce sercrète





Elle n'a pas beaucoup d'amis. De son vivant, déjà, elle n'en avait que très peu. À l'époque, on ne voulait pas la fréquenter pour la bonne raison, et cela l'épuisant, ensuite, elle avait commis l'erreur, la grande erreur, et ceux qu'elle tolérait auprès d'elle s'étaient détournées. Après sa mort, elle avait pris soin de s'isoler, par honte, par soumission à son sort, par repentir. Elle a devant elle une éternité, elle choisit sciemment de la "vivre" (mais elle ne vit plus...) seule. Elle ne tolère que peu d'exceptions à cela, de crainte d'être déçue. Elle aimerait que tout ça s'arrête, elle voudrait que ce jeune homme, Tom, tienne la promesse qu'il lui a faite, mais il a quitté Poudlard et elle est de moins en moins sûre de la sincérité de ses propos d'alors.

Dans l'école de magie, elle est donc isoler, elle erre sans but réelle, elle est dans l'attente, cette attente qui peut vous rendre fou si vous n'y prenez pas garde, et la sagesse ancestrale a sans doute depuis longtemps cédé sa place à la folie pour sa part, tandis qu'elle mène sa mort en éternelle repentante. Elle ne s'autorise qu'un nombre restreint d'exception, quelques élèves dont la compagnie lui fait du bien. Parmi eux, il y a Luna, du moins, c'est le nom qu'elle lui a assuré porter d'ordinaire, qui lui a confié ses étonnants secrets, et de laquelle elle se sent très proche sans savoir s'il est une bonne chose d'éprouver une telle proximité avec quelqu'un d'aussi doucement fou. Parmi ces personnes, il y a aussi Jo. La jeune femme l'a touchée. Sa solitude, sa détresse, ont fait écho à la sienne, efficacement.

Quand elle la vit, seule, une fois n'est pas coutume, traverser dans un couloir pour s'isoler dans une pièce vide, elle aurait pu respecter sa solitude, ce n'était pas dans sa nature d'aller vers les autres, mais elle se dit qu'elle avait peut-être besoin de compagnie. Et elle aussi en a peut-être grandement besoin, plus qu'elle ne l'avoue au quotidien aux autres. Elle prend donc le parti de la rejoindre et traverse la porte pour la voir. Jo ne la remarque pas de suite. Ce n'est pas surprenant. C'est même normal.

"Je suis désolée."
, s'excuse-t-elle doucement quand Jo lui apprend sans surprise qu'elle lui a fait peur, c'est un peu son lot quotidien, à présent. "Comment vas-tu ?"


CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6232
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Petite pièce secrète   Lun 17 Avr - 14:42


Jo fit un sourire à son amie, et chassa ses excuses d'un geste de la main, elle n'avait pas fait exprès, et ce n'était pas que sa faute, si Jo était plus attentive, elle aurait sans doute entendu ou vu le fantôme approchait.
"Ce n'est pas grave, t'inquiète pas" fit la petite Benett avec un autre sourire, ces derniers temps, elle souriait plus souvent, mais bon c'était souvent en compagnie d’Héléna par exemple, ou bien de Aulne, ou de son père, Andreï parfois aussi, mais en dehors de cela, il lui était trés difficile de se faire des amis. Elle n'avait pas vraiment envie de faire d'efforts pour la dernière année à Poudlard qui lui restait, et puis elle avait déjà dû mal à garder les deux trois amis qu'elle avait, alors s'en faire d'autres, c'était bien trop difficile pour elle. Jo se disait qu'une fois qu'elle serait dans son école en Allemagne, les choses iraient bien mieux. Déjà, elle n'aurait pas cette réputation derrière elle. Elle ne croiserait pas des têtes qu'elle ne voulait plus voir dans les couloirs, et elle aurait sans doute plus de chance de se faire des amis. Elle était toute de même un peu triste de quitter Aulne, Andreï et Héléna. Ils avaient tous les trois étaient là dans des moments difficiles.

"ça va mieux, ces derniers temps" fit Jo avec un maigre sourire, elle croisa les bras sur la table et observa le fantôme, ils étaient morts et pourtant continuer d'exister dans ce monde, mais cela semblait être une existence bien triste à voir, cette pauvre Héléna.
"Et toi, dis-moi tout va bien?" demanda la jeune serpentard, elle ne savait pas trop si cela se fait de demander ce genre de choses à un fantôme, pendant ces derniers mois, la jeune fille se rendait compte qu'elle s'était plus apitoyer sur son sort, que de vraiment s'intéresser aux autres, elle n'en avait pas eu envie, mais pour Héléna, tout comme Aulne, ou Andreï, pour eux, elle avait envie de faire l'effort. Ils avaient été là pour elle, c'était tout de même la moindre des choses qu'elle soit là en retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
avatar
▌ Messages : 175
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: N'en a plus l'usage.
Camp: Neutre
Avatar: Kelly MacDonald

Message#Sujet: Re: Petite pièce secrète   Dim 23 Avr - 11:20

Petite pièce sercrète





Elle sait que ce n'était pas grave. D'ailleurs, elle ne s'est pas réellement inquiétée de son intrusion qui avait pris son interlocutrice par surprise. Elle ne pouvait s'octroyer ce luxe, celui de se prendre d'inquiétude chaque fois que ses apparitions fantomatiques étaient remarquées à rebours, sans quoi elle aurait constamment le souci de choses insignifiantes, alors même qu'elle portait déjà un fardeau beaucoup trop gros et beaucoup trop lourd pour elle. Non, ce n'est pas grave, mais elle apprécie quand même que son interlocutrice ne lui tienne pas rigueur d'une apparition un peu trop théâtrale. C'est bien là le souci quand on est un fantôme. Se signaler autrement que par la voix devient sacerdoce. Elle élude donc ce sujet pour se concentrer plutôt sur ce que son interlocutrice lui apprend ensuite. Elle va mieux. Helena est sincèrement heureuse de l'apprendre. Elle est bien placée pour savoir que la situation a été vraiment difficile, très difficile, même, pour elle, ces derniers temps. Elle a partagé avec elle ses tourments et ses déboires, Helena lui a prêté une oreille attentive, elle s'est prise d'affection et de compassion pour cette adolescente un peu perdue en quête d'un sens à donner à sa vie, opprimée par un entourage cruel, parce qu'on est toujours assez cruel à ces âges, sans s'en rendre forcément compte. Une esquisse de fin sourire parvient à se déposer sur ses lèvres fantomatiques en réponse au propos de la jeune femme. Si elle va mieux, alors au moins l'une des deux se porte mieux. Car elle, comment va-t-elle ? Il n'est guère simple de répondre à cette question. La tâche s'avère même être terriblement complexe. Beaucoup trop, sans doute.

-Pour moi, tu sais, aujourd'hui est semblable à hier et sera semblable à demain, répond-elle d'un ton où transparaît une résignation obligée. Je ne vais ni bien ni mal, je crois, je vais, c'est tout.

Parfois, elle se dit que ses sentiments et ses émotions sont au final aussi inconsistants que ce corps transparent que l'on peut traverser d'un seul mouvement. Les jours se suivent et se ressemblent, un cercle sans fin où les regrets ont la part belle et ne sont jamais entièrement absents. Mais jamais entièrement là non plus. Parce que les siècles passent et que la douleur devient un grain de sable, un infiniment petit dans l'infiniment grand. Mais qui reste, malgré tout, quoi qu'il advienne.

CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6232
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Petite pièce secrète   Sam 29 Avr - 17:53


Jo entendit la fantôme lui dire qu'elle n'allait pas mieux qu'hier, mais sans doute pas pire que demain. A y réfléchir, il y est vrai que c'était assez difficile de continuer de vivre en étant un esprit. Déjà parce qu'on est mort, et donc pas essence, impossible de "vivre", de vieillir, de mourir encore une fois.  Mais il devait bien y avoir un moyen pour les fantômes d'être heureux, enfin moins déprimé que la pauvre femme. Elle ne connaissait pas l'histoire de cette femme, et ne savait pas du tout comme lui venir en aide, et puis que faire? Comment on pouvait aider Héléna à retrouver le sourire.
"Les fantômes... ils peuvent euh.... encore aimer?" demanda Jo, si déjà elle avait une chance de trouver l'amour parmi les autres fantômes. Ou même si c'était possible.
"Est-ce que vous pouvez toucher quelque chose?" demanda Jo avec un sourire sincère d'excuse, elle n'était pas trés à l'aise de poser ce genre de questions à son amie, mais pour l'aider, elle devait en savoir plus sur les fantômes. Et elle ne voyait pas où chercher, à part demander à un fantôme pour obtenir des réponses.

Jo se sentait vraiment désolée pour son amie, de ne pas se sentir mieux, de se sentir bien, ou même de se sentir mal, ce serait déjà quelque chose, mais aller ni bien, ni mal, c'était encore plus triste. Et la jeune Benett ne savait pas du tout comment elle pourrait venir en aide à celle qui avait été un soutien au cours de ces derniers mois.
"Je voudrais vraiment que tu puisses éprouver.... quelque chose, ça doit bien être possible, malgré ... ton état!?" fit Jo, qui était à la fois une constatation, car elle ne voulait pas croire que cela ne soit pas possible, et en même temps une question pour Héléna, est-ce qu'elle voulait ressentir quelque chose, est-ce que c'était possible, après tout, c'était elle le fantôme, donc à elle de savoir si c'était possible ou non. Elle fit un sourire à Héléna et chercha à l'encourager à lui répondre, à lui parler. Elle aurait bien pris sa main, mais ce n'était pas possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
avatar
▌ Messages : 175
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: N'en a plus l'usage.
Camp: Neutre
Avatar: Kelly MacDonald

Message#Sujet: Re: Petite pièce secrète   Jeu 4 Mai - 16:33

Petite pièce sercrète





Les questions de Jo déstabilisent quelque peu Helena. Elle ne s'est pas attendue à cela, d'autant que la question de son interlocutrice est franche et directe, elle n'a pas tourné autour du pot, elle lui a parlé franchement. Cela plaît assez au fantôme, même si elle n'accepterait pas une telle familiarité de la part de n'importe qui. Elle se serait sans doute offusquée de propos si directs s'ils ne lui étaient pas venus de la vert et argent. La différence, en ce qui la concerne, c'est qu'elle la connaît, qu'elles parlent souvent (même si Helena en dit bien peu pour elle à chaque fois). Alors là où elle serait sans doute partie sans sommation, traversant le mur sans plus un mot ni un regard pour son interlocutrice, elle choisit de rester. Elle laisse juste passer un temps de silence, parce qu'il est compliqué de parler de sa condition, une condition qui pour elle est un fardeau et une punition. Elle finit par lui répondre, sans être certaine que cette réponse sert à quoi que ce soit. Elle ne sait pas ce que cela va apporter à la jeune femme de savoir cela. Elle n'envisage même pas qu'on puisse vouloir l'aider, elle ne veut pas être aidée, d'ailleurs. Son sort, elle l'a choisi, elle le mérite.

-Les sentiments ne meurent pas en même temps que nos corps, répond-elle alors dans un léger soupir. C'est une part de notre malédiction. Car à ses yeux, c'en est vraiment une, et c'est comme cela qu'elle l'envisage. Elle n'a pas envie de le voir différemment. L'amour, la tristesse, la joie, les regrets...

Elle marque une légère pause, l'amour, elle n'en ressent plus depuis longtemps, et elle ne compte pas en ressentir. Elle n'y tient absolument pas. C'est une chose qui l'agace et la dépasse dans tous les cas. Elle, elle garde avant tout les regrets. Les regrets et la culpabilité. Ces deux sentiments l'animent et la consument. Ce sont les deux seuls qui comptent. Le reste n'a que peu d'importance.

-Je ne peux rien toucher, tout me traverse. Au sens propre comme au figuré, d'ailleurs. Elle regarde un moment Jo, puis finit par ajouter. Je préfère ne rien ressentir, ajoute-t-elle d'un ton catégorique, qu'elle veut irrévocable et déterminé. Elle est sûr de ce qu'elle dit, son propos est réfléchi. Et pour cause, elle a eu plus d'une occasion d'y réfléchir. Pourquoi souhaites-tu me voir éprouver quoi que ce soit ?

Elle a du mal à le comprendre. Et elle est incapable de voir un simple acte de générosité, loin de là. Et elle ne croit plus aux intentions désintéressées, cela depuis très longtemps.

CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6232
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Petite pièce secrète   Lun 8 Mai - 19:50


Jo ne savait pas trés bien quoi répondre à toutes les remarques du fantôme, tout cela ne l'aidait pas à avoir une autre vie, au milieu des fantômes, si elle ne pouvait pas les toucher, juste parler, ce n'était pas suffisant. Jo le savait bien, quand elle était tombée amoureuse de Daniel, l'aimait, et juste le voir n'avait pas été suffisant. Elle avait eu besoin qu'il sache, et au fond avoir l'espoir que cela puisse être partager, et qu'elle puisse le toucher et l'aimer. Aujourd'hui, tout cela était du passé, et Jo ne ressentait qu'un peu de regret face à son amour pour Daniel. Elle aurait pu se taire et ne rien dire, elle aurait pu continuer à vivre, mais elle ne le pouvait pas, parce que voir, et juste parler n'est pas suffisant. Si Helena tombait un jour amoureuse, elle ne pourrait pas juste parler et voir, et elle aurait encore plus de tristesse et de regrets qu'elle en a déjà.

"Ne rien ressentir... Oui, je crois que je peux comprendre" fit Jo, elle aussi pendant une période, elle aurait aimé ne rien ressentir, ni la culpabilité d'avoir avouer son secret à Ines et avait détruit son couple. D'avoir trop aimé Daniel, elle aurait voulu oublier cet amour, et aussi le regret et la tristesse d'avoir perdu une amie, et puis... la peur, et même la colère et la haine envers Ines et Lou, et tout ce qu'elles lui faisait subir. Mais tout était du passé, et aujourd'hui, il n'avait plus d'amour, plus d'amitié, plus de colère, plus de haine, plus de remords, plus de regret. Il ne reste que la peur, la peur de s'ouvrir aux autres et d'être à nouveau déçu, d'être à nouveau blessé, ou même de blesser et de décevoir les autres.

"Je sais pas trés bien" commença la jeune femme dans un triste sourire, elle ne savait pas trés bien pourquoi elle voulait que Héléna ressent à nouveau quelque chose. Aprés tout,c 'était sa vie de fantôme, longue et triste, et si elle voulait la passer de cette façon, qu'est ce que Jo pouvait y redire. Je ne voudrais pas que ma vie, se résume à un seul moment triste et n'avoir que des regrets. Est-ce qu'il est trop tard pour .... que les choses s'arrangent? Que vous ne puissiez changer ce que vous regretter d'avoir fait?" demanda Jo, il était sans doute trop tard pour qu'elle demande pardon à ses contemporains. Jo ne connaissait pas son histoire, mais vu les vêtements qu'elle porte, elle n'est pas née durant le dernier siècle. Mais peut-être qu'il y avait autre chose qu'elle puisse faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
avatar
▌ Messages : 175
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: N'en a plus l'usage.
Camp: Neutre
Avatar: Kelly MacDonald

Message#Sujet: Re: Petite pièce secrète   Mer 24 Mai - 10:26

Petite pièce sercrète




Jo affirme qu’elle peut comprendre ce besoin cette envie de ne pas ressentir, si cela est possible, alors tant mieux. Apparemment, elle aussi a vécu la même chose. Le fantôme n’est pas forcément surpris de l’apprendre, parce qu’elle connaît un peu Jo, même si elle ne sait pas tout de son parcours. Et plus largement, elle pense que n’importe qui passe un jour par un tel état d’esprit. L’envie de ne plus rien éprouver est commune à tout un chacun. Pour être confortable avec ses propres sentiments, il faut ne jamais rien avoir éprouvé de négatif. Ne pas avoir éprouvé la douleur, la souffrance, l’absence de confiance, la perte, l’angoisse, le rejet. Quiconque a déjà éprouvé ça a forcément dû vouloir ne plus le ressentir, Helena n’en serait pas surprise, en tout cas. Tout de même, elle apprécie que la vert et argent daigne la comprendre si facilement, il est plus simple et plus agréable de s’exprimer en présence de quelqu’un qui cherche à comprendre. Et c’est loin d’être une affaire si courante, bien au contraire. Helena ne réagit pas quoi qu’il en soit, elle laisse la jeune femme répondre à sa question, même si elle-même n’est pas sûre d’avoir la moindre réponse.

Elle ne sait pas pourquoi elle souhaite la voir ressentir quoi que ce soit, c’est ce qu’elle dit en tout cas, mais elle finit quand même par corriger son propos et parvient à le corriger. Elle considère que la vie (ou la mort) ne doit pas se réduire à un seul et unique regret. Elle a raison, bien sûr, mais Jo ne sait pas ce qu’Helena traverse, elle ne peut pas comprendre combien tout ceci la ronge, l’importance que cela a pour elle, la douleur profonde que ça lui inspire. Ce n’est pas seulement des regrets, qu’elle éprouve, c’est une honnête culpabilité, et sa damnation éternelle semble être dans ces circonstances la seule punition qui soit valable, la seule punition qu’elle mérite.

- Il y a des erreurs qui ne sont pas faites pour se réparer.


Des siècles et des siècles se sont écoulés. Cela n’aurait plus de sens, à présent. Elle aimerait remonter le temps et modifier le cours des choses. Mais puisque ce n’est pas le cas, elle subit. Elle subit mais ne compte pas se battre. La vie, sa vie est ainsi faite. Non, pas sa vie, elle ne vit plus. Sa mort est ainsi faite.

-Oui, il est trop tard,
répond-elle plus honnêtement. Arranger quoi que ce soit serait… renier. Je n’en ai pas l’intention.

Son discours doit sembler bien obscur à Jo, mais le fantôme ne peut pas se montrer explicite, elle ressent l’envie de se confier et le besoin de ne rien dire, tout simplement.



CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6232
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Petite pièce secrète   Sam 1 Juil - 16:47


Jo ne comprenait pas tout trés bien, mais elle aurait aimé qu'elle puisse sourire sincèrement, et être heureuse. Même si le fait de ne plus "vivre" l'empêcher sans doute de faire tout cela. Mais il y avait d'autres fantômes, sans être heureux, ils leur arrivaient de sourire et de passer de bons moments, mais Héléna restait toujours morose et grise. Les erreurs du passé, feront toujours partis du passé, et elles ne pourront sans doute jamais être réparées, c'est certain. Jo pensa notamment à cette soirée, où elle avait dit à Ines être amoureuse de Daniel. Certains jours, elle voudrait remonter le temps et dire à la Jo du passé de se taire et de ne rien dire, et de continuer à vivre dans l'insouciance. Et en même temps, ce moment précis dans sa vie, lui avait permis de faire le tri dans ses amis, de comprendre que le monde n'était pas rose, et qu'elle devait se battre pour vivre, pour être heureuse. Que tout ne tombait pas comme par magie devant elle, que tout était le fruit d'un dur labeur, de chaque instant. Et en ça, elle ne voudrait rien changer de sa vie.

Et c'était un peu ce que Helena confirma quand elle dit que changer les choses, et les arranger, ce serait un peu comme renier son passé.

"Je crois que moi non plus, je ne changerais pas mon passé, il fait de ce que je suis aujourd'hui. Et même si je suis pas encore tel que je voudrais être... je m'en rapproche beaucoup." fit Jo. La seule chose qui restait encore à accomplir, c'était de se lancer dans sa vie d'adulte, et de devenir plus forte, d'affronter la vie avec un courage. Mais elle le faisait déjà un peu, en se levant chaque matin pour suivre ses cours, malgré l'atmosphère et les durs moments de sa vie.
"Il faut vous souvenir que vous pouvez tout de même vivre de bons moments, sans renier ce que vous êtes." fit Jo dans un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
avatar
▌ Messages : 175
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: N'en a plus l'usage.
Camp: Neutre
Avatar: Kelly MacDonald

Message#Sujet: Re: Petite pièce secrète   Sam 15 Juil - 17:45

Petite pièce sercrète




Apparemment, Jo ne parvient pas à interpréter convenablement le propos du fantôme des serdaigles. En même temps, c'est parfaitement normal, Helena est toujours cryptique, toujours mystérieuse, toujours laconique, interpréter ce qu'elle peut dire ou ce qu'elle peut n'a rien de très évident, par conséquent. Elle parle du fait qu'elle ne veut pas renier son passé, ce qui ne veut pas dire qu'elle l'approuve ou qu'elle n'aurait pas voulu changer quoi que ce soit. C'est même tout le contraire. Si elle pouvait remonter le temps, elle changerait tout, elle réparerait ses erreurs, elle rattraperait ses fatals péchés... Mais ce n'était plus possible. Et même si c'était possible, ça ne le serait pas pour elle. Elle était morte depuis bien trop longtemps pour cela, on ne peut pas revenir d'entre les morts, ou pas complètement en tout cas. Oui, le passé nous forge et fait de nous ce que nous sommes, mais Helena aurait aimé devenir quelqu'un d'autre, et ce passé qui l'a forgé ne disparaîtra jamais quoi qu'il advienne. Jo, elle, est encore jeune, et bien en vie. Elle peut apprendre de ses erreurs et se construire en conséquence, elle peut devenir la personne qu'elle voulait être. Helena, elle, ne le pourra jamais. Ces propos décochent au spectre un sourire encourageant. Elle a de l'affection pour la vert et argent, et elle espère qu'elle saura devenir qui elle veut être, même si elle ne pense pas en être capable pour elle-même. Enfin, surtout, à quoi bon ? Elle ne vit qu'un ersatz d'existence, rien d'autre, elle ne se leurre pas là-dessus.

-"Vivre" de bons moments ?
dit-elle alors d'un ton relativement neutre mais qui en dit long sur l'amertume qu'elle ressent. Mais je ne vis plus, Jo, je ne vivrai plus jamais. On ne rattrape pas le temps perdu quand on est mort, on ne se tourne pas vers l'avenir quand on est mort.

Son propos peut paraître une nouvelle fois cryptique, c'est certain. Parce que même si elle est techniquement morte, c'est vrai, elle est bien présente, capable de parler à son interlocutrice, pas à ressentir physiquement, mais capable quand même d'éprouver mentalement, ressentir de la tristesse, des regrets, de la colère. Mais ça reste quelque chose de différent. Helena saurait difficilement l'exprimer, mais même si elle y reste ancrée, même si elle a choisi de le hanter, avant tout par punition, elle n'éprouve pas le sentiment d'appartenir au monde des vivants. Elle peut interagir avec eux, bien sûr, même se nourrir de leurs expériences, mais leurs dimensions restent sensiblement différentes. Et les règles qui s'appliquent aux uns ne s'appliquent pas aux autres.


CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Petite pièce secrète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Petite pièce de théatre
» La pièce secrète [Jeremy & Juliet]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Rez-de-chaussée et étages
 :: Quatrième étage
-