AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tous aux abris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 131
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Tous aux abris   Lun 17 Avr - 17:17


Anthony venait d'avoir son nouveau boulot d'auror, et il voulait avant tout connaître un peu les lieux et les gens du monde magique, oui cela faisait beaucoup, mais il y avait au moins un endroit où tous les sorciers passaient au moins une fois dans leur vie, c'était le chemin de traverse, et plus spécialement la banque des sorciers, Gringotts. L'auror était assis sur un bord de mur et lisait tranquillement le journal, en observant les gens du coin de l’œil, il avait un don pour enregistrer les visages, et ne pas les oublier. Il ne recherchait personne en particulier, mais il reconnut un visage entre mille, c’était Norbert Dragonneau, il trouvait l'homme assez étrange avec toutes ces créatures, et de plus les choses ne s'étaient pas vraiment trés bien passés entre eux. Il y a une vingtaine d'années, Anthony avait suivit la piste de Grindelwald jusqu'aux États Unis, il avait donc traversé l'océan pour aller enquêter là-bas. Norbert avait été recherché par le MACUSA, c'est l'équivalent du Ministère de la magie en Amérique. Anthony avait travaillé pour eux, pendant quelques temps, et il était tombé sur le dossier Norbert Dragonneau.

Anthony était curieux de savoir ce qu'était devenu le jeune homme, maintenant, enfin plus si jeune maintenant, tout comme lui d'ailleurs. Il se mit à suivre le sorcier, qui entra dans la boutique d'Ollivander, Tony entra juste derrière lui. La boutique était remplis de petites boites rectangulaires de formes allongés, qui devait contenir des baguettes magiques. Et il y avait des centaines et des centaines de boites.

"Bonjour" fit Tony en refermant la porte derrière lui, et fit un mince sourire à Norbert, en se demanda si ce dernier allait le remettre ou non. Tout le monde n'avait pas la mémoire des visages. Ollivander arriva à ce moment-là, et il laissa Norbert réglait ses affaires avec le vendeur avant d'avoir à faire à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 418
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Tous aux abris   Mar 18 Avr - 20:53


Tous aux abris.
A

vec le peu de soin dont Norbert faisait preuve vis-à-vis de la grande majorité de ses affaires, et étant donné qu'il passait tout son temps à côtoyer des créatures plus ou moins brusques et dangereuses (même s'il ne les considérait jamais comme telles), il était assez surprenant que sa baguette tienne encore le coup, et c'était pourtant le cas. Le magizoologiste n'en avait jamais changé depuis ce jour où il s'était rendu sur le chemin de traverse à ses onze ans pour se choisir une baguette. Elle l'avait alors accompagné durant toute sa scolarité à Poudlard, puis après, quand il avait sillonné le monde, au cours de tous ses voyages. Il en avait vu des vertes et des pas mûres, Norbert l'avait égarée à plusieurs reprises, elle s'était faite mordre, piétiner, malmener, mais il la possédait toujours, et elle était devenue comme un camarade pour lui, il ne s'imaginait pas s'en séparer, encore moins devoir en choisir une nouvelle... Et pourtant, ces derniers temps, elle lui faisait un peu défaut. Il faut dire que l'avoir laissée (involontairement, cela va sans dire), aux crocs du porlock dont il s'occupait dernièrement ne lui avait pas fait du bien. Un trou s'était creusé au coeur de la baguette, d'où dépassaient légèrement la plume de phénix qu'elle contenait. Oh, elle fonctionnait encore, mais Norbert se doutait qu'il allait devoir l'utiliser avec parcimonie. Il s'était donc rendu chez Ollivander pour que ce dernier puisse l'examiner et pour, peut-être, opter pour une baguette supplémentaire qui lui permettrait de ne pas être pris au dépourvu si l'autre devait céder (à plus forte raison s'il devait se trouver de l'autre côté du globe au moment où cela arriverait, ce qui était bien évidemment probable). Le vendeur lui en proposa plusieurs, et l'une d'elle le choisit. Moins flexible, moins agréable que sa baguette actuelle, mais elle donnerait bien le change, le cas échéant. Accaparé qu'il était, il n'avait pas entendu la porte s'ouvrir derrière lui, et il fut de fait surpris quand il vit quelqu'un derrière lui. Une personne qui le salua. Une personne qui le connaissait et qu'il connaissait.

-Bonjour, répondit-il, un peu inconfortablement, jamais très à l'aise quand il était question d'interactions sociales.

Oui, cet homme, il le connaissait, ils s'étaient brièvement rencontrées lors de son "épisode ney-yorkais". Il était de connivence avec le MACUSA dans la période où il était recherché par ce dernier. Ollivander détourna un instant son attention, le temps de conclure leur transaction, après quoi le magizoologiste se tourna vers son interlocuteur, pas plus à l'aise maintenant que précédemment.

-Ça faisait longtemps,
se contenta-t-il de dire, faute de savoir quoi articuler d'autre, quand bien même c'était une évidence.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 131
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Re: Tous aux abris   Dim 7 Mai - 16:06


Tony avait presque envie de répliquer "heureusement pour vous", parce que cela voudrait dire qu'il avait encore à faire à l'ordre établit, et qu'il devait être arrêter. Mais ce n'était pas le cas, enfin de ce que l'auror savait, mais il avait apprit qu'il était marié et père d'un petit garçon, cela devait sans doute l'aider à se tenir à carreau, et ne pas risquer la prison, au risque de ne plus revoir son fils avant de longues années. Tony fit un sourire au sorcier et hocha la tête.
"C'est une bonne chose pour vous, non?" fit-il malgré tout en croisant les bras sur sa poitrine. Il avait quand même participer malgré lui, à la première capture de Grindelwald, et cela narguait un peu la fierté de Tony. Qu'un sorcier comme lui, puisse avoir Grindelwald aussi facilement, alors qu'il avait mi des mois à le chercher. Peut-être que si il avait approché Percival Graves, il aurait découvert le pot-au-rose, mais il travaillait avec un autre membre du MACUSA à ce moment-là.  

"Qu faites-vous ces derniers temps?" demanda Tony avec un sourire, il était curieux de savoir si il trempait à nouveau dans des trucs louches, ou si il avait une vie ordinaire, enfin aussi ordinaire que possible quand on s'appelle Norbert Dragonneau, et qu'on a déjà une sacré réputation derrière lui. Tony n'était pas le genre de personne à s'acharner sur les gens, et de les surveiller continuellement, mais quand il avait l’occasion de croiser la route, d'un ancien recherché comme Dragonneau, il veillait quand même à poser les bonnes questions pour s'assurer qu'il avait reprit le bon chemin. Même si au fond, il doutait que Norbert lui dise qu'il faisait des trucs louches aussi facilement. L'attitude d'une personne ne trompe pas, et il pourrait voir si il mentait ou pas, sil il était nerveux ou si il semblait à l'aise parce qu'il n'avait rien à cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 418
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Tous aux abris   Lun 8 Mai - 9:18


Tous aux abris.
Q

uand il était question d'interactions sociales, Norbert n'était jamais très à l'aise, mais il était de ces interlocuteurs avec lesquels le magizoologiste l'était encore moins. Anthony Daiichi en était. Ce n'était même pas tant qu'il ne l'appréciait pas ou qu'il le trouvait antipathique, c'était surtout qu'ils s'étaient rencontrés dans les circonstances les moins appropriées possibles. Forcément, cela ne devait inviter aucun des deux à éprouver beaucoup de sympathie pour l'autre. Et encore, Norbert n'avait même pas conscience de la rancoeur que son interlocuteur pouvait éventuellement lui tenir pour avoir contribué à l'arrestation de Grindelwald à New York, des événements qui lui semblaient quoi qu'il en soit si lointains, même si décisifs, sur plusieurs aspects de sa vie, qu'il ne s'épanchait que rarement sur ces derniers. D'autant qu'il ne retirait pas de fierté particulière à ce qui s'était passé alors. Il avait plus joué de "chance" qu'autre chose. Ou de malchance, plutôt, pourrait-on dire. Quand son interlocuteur fit remarquer que s'il ne l'avait pas vu depuis longtemps, c'était plutôt bon signe pour lui, Norbert se contenta d'afficher une esquisse de sourire tout en hochant la tête. En même temps, il ne pouvait prétendre le contraire, et il s'était très bien porté sans avoir cet homme un rien impressionnant dans son sillage. Quand Anthony lui demanda ce qu'il faisait ces derniers temps, Norbert se sentit presque accusé, c'était seulement une impression liée à leur passé commun, pensait-il, mais il avait tout de même le sentiment d'être soumis à un interrogatoire, quelque part. Il se sentait comme pris en faute alors que, pour une fois, il n'avait rien (ou presque) à se reprocher.

-Eh bien, je travaille à l'écriture de mon prochain livre,
répondit-il, peinant à regarder son interlocuteur dans les yeux, comme toujours ou presque, en somme. Ce qui était vrai. Et je travaille sur un registre qui répertorie les loups-garous en Grande-Bretagne.

Donc il n'avait pas vraiment changé. Il sillonnait toujours le globe, observant et soignant de continent en continent les créatures magiques dont il croisait la route. La seule différence, c'est qu'il avait une famille, à présent. Une famille pas spécialement équilibrée et où les tensions s'accumulaient, mais s'était encore une autre affaire. Prenant sur lui, Norbert lui retourna la question. Il était assez curieux, après tout, de savoir ce que l'homme face à lui devenait.

-Et vous ? Je ne m'attendais pas à vous voir ici, en Angleterre.


Après tout, c'était à New York qu'ils s'étaient rencontrés, la coïncidence pour qu'ils se retrouvent ici, sur le chemin de traverse, était constatable.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 131
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Re: Tous aux abris   Dim 11 Juin - 15:59


Anthony vit que Norbert avait dû mal à le regarder dans les yeux, agissait-il comme ça avec tout le monde, ou est-ce de la nervosité de se retrouvait face à lui. Par contre à leur passé, ou bien à quelque chose du présent, que Dragonneau était entrain de faire. Anthony savait que l'écrivain avait une famille maintenant, et il doutait qu'il puisse agir de la mauvaise façon pour eux. Mais même les "méchants" avaient une famille, et cela ne voulait pas dire qu'ils n’agissaient pas pour le Mal. Mais Norbert avait été exempté de toute attaque judiciaire, car il ne s'était trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Même si certaines de ses études, étaient pour le moins douteuse, Norbert ne semblait pas vouloir mettre la population consciemment en danger. Mais bon ce qui inquiétait Anthony, c'est ce que Norbert pourrait faire malgré lui. Par exemple, répertorier les loups-garous de Grande Bretagne, c'est sur que cela les aiderait beaucoup lors des attaques sur les moldus notamment. Mais ne créerait-il pas un état de .... conflits entre les loups-garous et les sorciers, en les répertoriant de cette façon.  Anthony savait que si il était un loup-garou, il n'aimerait pas être sur une liste au Ministère et encore moins si elle était rendue publique.

"Êtes vous sur que cela soit trés sage?" demanda Anthony en fronçant les sourcils. Certains loups-garous qui n'auraient rien fait en temps "normal", pourraient se sentir persécutés et agir en conséquences. Alors que sans se recensement, il ne se serait rien passé. Norbert lui demanda alors ce qu'il faisait ici, Anthony haussa les épaules, il venait juste d'être embauché comme Auror au Ministère et il comptait bien mettre hors d'état de nuire, ce mage noire qui fait un pue trop parler de lui ces derniers temps. Mais ce n'était pas une chose qu'il pouvait dire à Norbert, au milieu de la rue, où beaucoup de monde pouvait l'entendre.
"Je travaille pour le Ministère maintenant" fit-il avec un maigre sourire, nous risquons de nous croiser souvent." dit Anthony. Il était pratiquement sur que Dragonneau n'avait rien à se reprocher, pour le moment, mais il voulait être sur que le sorcier comprenne bien qu'il pouvait agir contre lui. Et peut-être une façon subtile de lui dire qu'il allait être surveiller, même si Tony ne le ferait pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 418
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Tous aux abris   Mar 13 Juin - 21:00


Tous aux abris.
P

our le coup, Norbert pouvait comprendre les réserves que montrait son interlocuteur quant au registre sur lequel il travaillait, et il est certain que si on lui avait exposé les choses en ces termes sans rien préciser, il aurait pensé la même chose, mais ce serait mal connaître le magizoologiste que de penser que ce qu'il faisait jouait en défaveur des créatures, il les avait toujours protégées plus qu'il ne défendrait n'importe quelle vie humaine, et pour cause, de nombreuses créatures étaient méconnues et souffraient en conséquence d'une réputation désastreuse. Les lycans ne faisaient pas exception, bien au contraire, et c'était une chose que Norbert voulait justement empêcher, et ce registre devait y contribuer. Il n'était pas là pour encourager la persécution des loups-garous mais pour les défendre et les protéger, c'était en tout cas son intention, et il n'avait accepté à procéder à ce registre auprès du ministère à la seule et unique condition que tous ceux qui apparaîtraient sur ces registres obtiendraient l'aide et la protection qu'ils méritaient.

-Sage, je n'en sais rien,
répondit-il dans un fin sourire. Car il est certain qu'agir sagement n'avait jamais vraiment fait partie des attributions de Norbert Dragonneau, bien au contraire. Mais le registre n'est pas destiné à être publique, il est destiné à protéger ces individus.

Oui, il se sentait obligé de clarifier les choses, car il ne tenait pas à être pris pour ce qu'il n'était pas, surtout pas. Non pas qu'il attende après l'opinion et l'approbation des autres (sans quoi il n'aurait pas connu le même parcours), mais parce qu'il n'appréciait pas outre mesure les malentendus. Anthony affirma ensuite qu'il travaillait au ministère de la Magie à présent. Norbert se faisait peut-être des idées, mais il avait le sentiment d'entendre un certain sous-entendu là-derrière. Comme si c'était une façon de lui faire comprendre que par conséquent, il le garderait à l'oeil. Non pas que Norbert considérait qu'il méritait véritablement tant d'attention de la part de quiconque, mais cette idée ne le mettait pas très à l'aise. Il aurait largement préféré que son interlocuteur l'oublie, tout simplement, bon, heureusement pour lui, même s'il se rendait régulièrement au ministère de la Magie, il n'y passait pas non plus tout son temps.

-Je suis souvent en voyage, on ne se verra peut-être pas si souvent que ça.

Et franchement, il préfèrerait.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 131
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Re: Tous aux abris   Dim 2 Juil - 15:03


Anthony se doutait bien que le registre n'était pas destiné au public, cela créerait bien trop de panique. Mais même au sein du ministère, il y en aurait qui en connaissant les noms iraient voir ces lycanthropes pour une autre raison que les aider. Une liste de noms, on pouvait s'en servir de mille et une façon différentes. Il sait pas expérience que cette liste ne serait surement pas utiliser à bon escient. Mais il n'avait pas vraiment envie d'épiloguer sur le sujet avec ce Dragonneau, déjà parce qu'il ne pouvait pas lui faire confiance, et continuer de se poser des questions sur les intentions du bonhomme, et en plus, il était presque sûr que ce serait un dialogue de sourd. Et puis au fond, cela arrangeait bien les affaires de Tony d'avoir des noms en cas d'enquête dans la communauté des loups-garous.
"Et les protéger de quelques façons?" demanda tout de même le sorcier qui voulait en savoir plus, et comprendre le vrai but de ce registre, comme il l'avait pensé, il ne pouvait pas faire confiance à cet homme.

Lui non plus n'espérait pas croiser Dragonneau tous les jours au sein du Ministère, cela ne lui plaira pas de voir son visage tous les matins, cela le mettrait de mauvaise humeur. Il ne sait pas trop pourquoi d'ailleurs, il y a bien leur passé commun, quand Tony travaillait pour le MACUSA et était lancé à la recherche de Dragonneau. Mais il n'y avait pas que ça. Et Tony avait du mal à mettre le doigt sur le problème.

"Je vois les voyages forment la jeunesse dit-on, n'aller pas vous causer d'ennuis ailleurs." fit Tony avec un sourire, qui aurait pu être bienveillant, si on ne prenait pas en compte leur passé, et que dans le cas présent, ce serait plutôt une mise en garde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 418
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Tous aux abris   Lun 3 Juil - 18:59


Tous aux abris.
P

our Norbert, plaider sa cause n'était pas vraiment un problème, au sens où il n'avait eu de cesse que de le faire quotidiennement. C'était pour cela qu'il avait écrit Vie et Habitat des animaux fantastiques en premier lieu, pour renseigner les sorciers sur le sujet et faire en sorte que ces créatures soient comprises et respectées et non plus fui et pourchassées. Il y avait consacré la majeure partie de sa carrière. Alors il pouvait bien continuer encore. Mais en présence de son interlocuteur, il n'avait pas forcément envie d'argumenter. Parce qu'il savait que ce dernier se défiait naturellement de lui et ne l'avait jamais vraiment compris. Non pas qu'il soit plus glorieux de prêcher des convertis, mais il n'avait pas vraiment envie de débattre de son nouveau projet avec son interlocuteur. Il savait bien ce que ce dernier allait en penser, et il n'avait pas tort : entre de mauvaises mains, ce répertoire pourrait connaître un très mauvais usage, mais Norbert ferait en sorte que son travail ne serve pas à mauvais escient, tout simplement. Quand son interlocuteur lui demanda plus de précisions, il rechigna à lui en donner. Il se contenta donc d'une phrase un peu laconique, pour ne pas débattre trop longtemps sur le sujet.

-Parce que les connaître, c'est pouvoir veiller sur eux les nuits de transformation.


Parce qu'ils n'étaient pas responsables de leur état (à quelques exceptions tordues près) et souffraient de leur condition (à quelques exceptions tordues près). Bien sûr, expliqué ainsi, ça n'en disait que peu, mais il ne tenait pas à se justifier davantage. En présence d'Anthony, il avait le sentiment qu'il subissait un interrogatoire. Leur passé commun n'aidait sans doute pas à cela. Ils se défiaient naturellement l'un de l'autre, c'était sûrement logique.

Anthony commenta seulement en observant que les voyages forment la jeunesse... Soit, mais Norbert n'était plus tout jeune non plus, à présent, en tout cas, sa jeunesse était derrière lui. Après tout, à présent, il était mari et père de famille, ça voulait tout dire, mais il n'allait pas le contredire, il préférait laisser couler, lui était d'avis que c'était la meilleure option.

-Je ne cherche jamais les ennuis,
affirma-t-il alors, c'est les ennuis qui ont tendance à me trouver.

Et c'était la vérité, il s'était attiré beaucoup d'ennuis au cours de sa vie, mais ça n'avait jamais été volontaire.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 131
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Re: Tous aux abris   Sam 23 Sep - 15:42


Anthony se disait que le registre de Dragonneau était une trés mauvaise idée, selon lui elle servirait à mauvais escient, la nature humaine était comme ça. Bien sûr, le sorcier avait beau ne pas beaucoup aimé Norbert, il devait tout de même lui reconnaitre une chose, il ne ferait rien contre les créatures, et notamment les loups-garous pour le sujet. Donc ce ne serait pas lui qui se servirait de cette liste à mauvais escient, mais d'autres surtout au ministère. Mettez le pouvoir entre les mains de la mauvaise personne, et cela entrainerait la ruine de beaucoup d'autres. L'un finirait par écraser d'autres, et les choses fonctionnaient de cette façon depuis des centaines d'années. Anthony serait plus d'avis que c'était au famille et aux amis de ce loup-garou de veiller sur lui lors des transformations.
"Je ne crois pas que vous puissiez ... regrouper tous les noms de loups-garous dans votre registre. fit Anthony. Et aprés vous comptez faire une carte pour localiser les centaures, les fantômes, ou les elfes?" demanda Anthony en secouant la tête d'un air complétement désappointé.

"Bizarrement, j'ai l'impression que certains ennuis arrivent parce qu'on est pas rester sagement chez soi. " fit Anthony, en levant pratiquement les yeux au sol, les gens se plaignent d'avoir des ennuis, mais si ils se contentaient d"une vie tranquille chez eux, à amener leur enfant à l'école, à aller à un travail tranquille dans un bureau. Il aurait beaucoup moins d'ennuis que de traverser le monde pour faire un registre sur les loups-garous. Le livre qu'il avait écrit sur les créatures fantastiques, Anthony l'avait vu dans les librairies magiques, mais il se demandait si c'était une bonne chose de mettre un tel livre entre les mains de tous, aprés tout, certains allaient s'en servir pour décoter des créatures dans leurs antres, pour mieux les attrapé, les tuer ou les vendre. Mais bon peut-être qu'il voyait mal partout, mais bon les choses avaient malheureusement tendance à lui donner raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 418
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Message#Sujet: Re: Tous aux abris   Dim 24 Sep - 14:01


Tous aux abris.
N

orbert serra les dents, agacé, quand son interlocuteur lui fit comprendre une nouvelle fois qu’il s’opposait à la constitution d’un registre regroupant tous les loups-garous de Grande-Bretagne, que l’idée lui plaise ou non, cela n’y changerait rien, c’était une décision que le magizoologiste prenait sciemment, et convaincu du bien fondé de son entreprise. S’il s’était trouvé face à un autre, il aurait peut-être pris la peine de débattre et de développer son point de vue, car la dernière chose qu’il puisse vouloir était de passer pour l’inverse de ce qu’il était. Quand il était question de créature (dans la mesure où les loups-garous en étaient, mais selon la définition stricte du terme, c’était le cas), l’intérêt de ces dernières passaient toujours en priorité pour lui, et il n’aimait pas l’idée que l’on puisse remettre cela en question, mais à quoi bon insister. Il ferait ce qu’il considérait devoir être fait dans tous les cas, et qu’importe l’opinion de cet homme, qui de toute évidence s’était de toute manière déjà fait une opinion tranchée sur lui et n’en changerait pas quoi qu’il advienne. Il se retint donc à grand-peine de répliquer qu’il serait absurde de recenser fantômes, elfes ou centaures et que ça n’avait aucun rapport, peu désireux de s’engager dans un dialogue de sourd ou un débat sans nul doute stérile, car s’ils s’entendaient sur peu de points, ils devraient sans doute se reconnaître qu’ils étaient aussi bornés l’un que l’autre… ce qui expliquait peut-être en la circonstance leur incompatibilité totale à s’entendre. Parfois, il faut un caractère divergeant un minimum du sien pour permettre d’être un minimum temporisé. A ce titre, Tina et lui s’étaient bien trouvés, d’ailleurs, et c’était une chose que Norbert n’ignorait pas.

-Mais c’est une chose dont vous ne sauriez pas parlé d’expérience, n’est-ce pas ?
ne sut s’empêcher de répliquer le magizoologiste quand on interlocuteur lui fit remarquer que les ennuis arrivaient à ceux qui ne restaient pas sagement chez eux pour les éviter.

D’accord, quelque part, il avait raison, si l’on restait tranquillement chez soi sans faire de vague, on vivait sans doute paisiblement… mais on ne vivait sûrement qu’à moitié, aussi. Norbert avait besoin de voyager, de partager et de découvrir de nouvelles choses (sans doute trop, même, à en croire sa famille… et elle n’affirmait pas cela à tort), cela faisait partie de sa nature, un peu sauvage, ce n’est pas pour autant qu’il courrait après les ennuis. Il se contenterait bien, lui, de faire son travail et d’avoir la paix. Mais dans tous les cas, Anthony Daichi ne lui semblait pas être un exemple de… stabilité. Quand ils s’étaient rencontrés la première fois, l’homme était Auror… Ce n’était pas exactement une fonction qui invitait à « rester tranquillement chez soi ».



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 131
Humeur :
55 / 10055 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29, 7cm, bois de cerisier et crin de niffleur
Camp: Bien
Avatar: Ken'ichi Endo

Message#Sujet: Re: Tous aux abris   Dim 1 Oct - 16:01


Devant la réplique de Norbert, Tony eu un petit sourire en coin, pour marquer l'audace de Dragonneau. Il ne pouvait qu'approuver la remarque de Norbert, elle était aprés tout tout à fait justifié. Mais il ne pouvait pas non plus le laisser marquer des points sur ça.
"Mes ennuis arrivent bien souvent quand je tire certaines personnes des ennuis dans lesquels, ils se sont fourrés, n'est-ce pas?" rétorqua Tony. C'est aprés tout, si il n'y avait pas d'idiot pour tomber dans le piège, il n'y aurait pas besoin de gens comme lui pour aller les tirer de là. Quoique pour le passé en commun, Tony n'avait pas vraiment aidé Dragonneau, il lui avait plutôt courut aprés, dans New York, pour l'arrêter. Il soupira devant l'ignorance de Norbert de voir que son registre causerait bien plus de dégâts qu'il n'en résoudrait. Mais peut-être avait-il tort au fond, peut-être que cela serait une bonne chose. Mais connaissant la nature des hommes, il en doutait fortement.

"N'avez-vous pas vu ce qui est arrivé aux moldus juifs pendant la guerre, parce qu'ils avaient été mis sur une liste. J'espère que votre registre ne servira pas à faire la même chose envers ces pauvres loups-garous" fit Tony en se redressant du muret sur lequel, il était appuyé. Il ne voulait pas vraiment une réponse de la part de Dragonneau, juste de lancer une réflexion dans la tête du sorcier. Peut-être qu'il y voyait de bonnes choses pour les loups-garous, mais en tout cas, Tony lui n'y voyait que des désavantages pour eux. Il commença à marcher dans la rue en laissant le sorcier dans sa réflexion, ou alors  son entêtement, et son refus de voir le point de vue d'Anthony.


PS : On peut faire comme tu veux, soit tu le rattrapes pour lui répondre, soit tu le laisses partir, les deux me vont.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tous aux abris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» C'est mon tour , tous aux abris !
» Liste des abris
» Joyeux noel à tous!
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)
» [EVENT] Omnia, la fête de tous les dieux
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Chez Ollivander
-