AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aimer les moldus de manière différente.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 368
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Aimer les moldus de manière différente.    Mer 10 Mai - 14:58

Aimer les moldus de manière différente.
Ça y est, ils y étaient. Cedrella et lui allaient officiellement se marier. Bon, en soit, ce n’était pas comme s’ils n’envisageaient pas de se marier. Ils avaient l’intention de se marier depuis qu’ils étaient officiellement ensemble, depuis que la jeune Black avait abandonné son mariage arrangé et sa famille pour lui. Seulement, ils avaient eu envie d’attendre un peu, afin que la situation décante un peu. Sauf qu’au final, ils avaient attendu mais celle-ci n’avait pas tant décanté que cela. La famille de Cedrella continuait toujours de cracher sur la jeune femme, parce qu’elle avait abandonné sa bonne condition pour s’enticher d’un Weasley. Ils n’oublieraient jamais cet instant, alors ils n’avaient pas de raison d’attendre plus. Septimus n’avait plus envie d’attendre en tout cas, il avait envie que Cedrella devienne sa femme officiellement, il avait envie qu’elle porte son nom et qu’ils ne vivent plus dans le péché. Maintenant, ils ne restaient donc plus qu’à attendre le mariage. Ce dernier arriverait assez vite au final, le temps simplement aux futurs mariés de régler les détails, d’organiser l’évènement. Au vu de leur situation, ils devaient gérer tous eux même. Cela allait considérablement changer les choses pour Cedrella, parce que son mariage prévu par sa famille était préparé par cette famille justement. Et en même temps, tant mieux parce que la jeune femme allait pouvoir s’occuper.

Puisque dans tous les cas, le jeune homme avait quand même encore beaucoup de travail. Il savait bien que Cedrella souffrait un peu du fait qu’il passe autant de temps au travail, mais il ne pouvait vraiment pas s’en empêcher. S’il ne le faisait pas, il n’aurait pas autant d’argent et il ne pouvait pas s’empêcher d’essayer d’en gagner le plus possible pour celle qui allait bientôt devenir sa femme. Même si bien sûr, malgré tous ses efforts, il n’avait pas autant d’argent que la famille Black. Mais c’était déjà ça, il souhaitait vraiment offrir le meilleur à sa fiancée. Il était arrivé tôt au ministère ce jour-là, pour s’avancer un maximum. Avec un peu de chance, il arriverait à suffisamment s’avancer pour partir à l’heure le soir (ce qui lui arrivait rarement, parce qu’il enchaînait quand même les heures supplémentaires). Cela faisait donc des heures qu’il travaillait, le plus rapidement possible, quand il finit par décider de prendre une pause. Ça n’allait pas le tuer de prendre une pause pendant cinq minutes, ça n’allait rien changer à sa journée en soit. Il sortit de son bureau pour se rendre en salle de pause, et ce fut en marchant dans les couloirs qu’il croisa Carlotta, qu’il ne s’attendait pas à voir.

« Bonjour Carlotta. » Dit-il en s’approchant d’elle. « Dis-moi que tu n’as pas encore fait des siennes avec les moldus. »

Ce n’était pas dit méchamment, mais le jeune homme espérait quand même que son amie ne se trouvait pas là parce qu’elle avait encore été convoqué au ministère à cause de ses révélations aux moldus. C’était arrivé plusieurs fois que Septimus doive travailler sur les affaires la concernant.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 783
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Message#Sujet: Re: Aimer les moldus de manière différente.    Jeu 11 Mai - 11:31




Aimer les moldus de manière différente
Ft. Septimus & Carlotta
 
Je n'ai finalement pas pu y couper. Après avoir ignoré une troisième convocation au ministère de la Magie, ce dernier m'a envoyé le courrier de rigueur. Une beuglante, donc. Blanche, ils sont gentils, quand même. Je me suis dit que c'était l'occasion de plus (ma chance dans ma poisse) de prouver à M. Williams, mon logeur moldu, que je ne me moque pas de lui, que je suis bien une sorcière, et que je ne prétends pas seulement provoquer la rencontre de nos deux mondes. Mais il n'a pas réagi. Je ne plaisante pas. Je commence à m'inquiéter pour sa santé. Il est âgé je veux bien, mais de là à se convaincre sans arrêt qu'il a des hallucinations... Enfin, je me pencherai là-dessus plus tard. Je ne peux plus ignorer les courriers du ministère, il va donc falloir que je m'y rende, même si ça ne m'enchante pas. Je sens un nouveau procès me pendre au nez, et je n'ai aucune envie de retourner à Azkaban. Je sais bien que ça va arriver, si ce n'est pas cette fois, la prochaine, mais ça, je ne le saurais qu'en me rendant sur place.

Pour une fois, je m'en suis sortie à relativement bon compte. Un avertissement, rien d'autre. Comme si un avertissement allait changer quoi que ce soit à mes convictions ! S'ils le pensent vraiment, non seulement ils sont naïfs, mais loin, très loin du compte. Je veux dire, la prison ne m'a pas arrêtée, alors un bête avertissement. Enfin, ils ne pouvaient sans doute pas faire grand-chose de plus. D'accord, j'ai mis ce centre commercial sens dessus dessous, mais je n'ai pas eu le temps de faire grand-chose avant l'intervention de la brigade affiliée, tous les moldus ont été oubliettés (... c'est inhumain) et ça a donc été considéré pour peu de choses. Mais c'est vraiment que je n'ai pas été au bout de mon action, parce qu'on m'a empêché une fois encore. Je suis épuisée d'être muselée sans cesse, mais je manque de moyens de défense, malheureusement. C'est donc libre de mes mouvements et de rentrer chez moi que je traverse les couloirs quand je vois un visage connu. Ah, Septimus Weasley ! Une longue histoire. Il pourrait être un activiste plus efficace et investi que moi encore, mais il lui manque, je ne sais pas, le déclic. Ou bien c'est sa fiancée qui la tire vers le bas.

"Septimus ! Moi aussi je suis contente de te voir." Et c'est vrai, malgré nos divergences d'opinion, j'adore sa compagnie, et je n'ai pas oublié notre complicité du temps de Poudlard. "Je ne fais pas des miennes avec les moldus, pour ta gouverne, je leur rends service." Je marque une pause avant de reprendre. "Tu travailles toujours pour l'ennemi, à ce que je vois. Alors t'as dû entendre parler de l'intervention chez Harrod's, non ?" Parce que je me vente de mes exploits, en plus. "Tu vas bien, sinon, toujours avec la reine des glaces ?"

Certains auront peut-être oublié le surnom qu'on était beaucoup à donner à Cedrella Black à l'époque. Ce n'est pas mon cas.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 368
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Aimer les moldus de manière différente.    Jeu 6 Juil - 23:15

Aimer les moldus de manière différente.
Septimus afficha un sourire quand Carlotta affirma qu’elle aussi était contente de le voir. Lui aussi était content de la voir en effet, quand bien même ils avaient quelques divergentes concernant leurs opinions sur le monde et surtout sur les moldus. Mais cela ne les empêchait pas pour autant d’être ami. Même s’ils ne pouvaient pas vraiment se retenir de se faire des remarques pour autant. D’ailleurs, Carlotta ne manqua pas de préciser qu’elle rendait service aux moldus, plutôt que de faire des siennes. Évidemment, Septimus ne pouvait pas penser la même chose. Le jeune homme n’avait beau n’avoir rien contre les moldus, il devait même avouer qu’il était assez curieux de tout ce qui les concernait, cela ne voulait pas dire qu’il était favorable à l’arrêt du secret magique. Il ne pensait vraiment pas que c’était une bonne chose, cela allait de la sécurité de tout le monde. Elle ne manqua pas d’ailleurs de lui affirmer qu’il travaillait toujours pour l’ennemi. Septimus aurait peut-être pu prendre mal les propos de son amie, mais ce n’était pas du tout le cas. Il ne lui en voulait pas non de le traiter de la sorte, parce qu’il ne la jugeait pas vraiment sur ses pensées.

« Parce que tu te ventes de tes exploits en plus ? »

Demanda-t-il dans un fin sourire, ne manquant pas à son tour de la charrier. Quand bien même, il trouvait vraiment que la jeune femme allait trop loin, encore une fois. En tout cas, il avait bel et bien entendu parler de ce qu’elle avait fait. Septimus ne comprenait vraiment pas qu’elle prenne à ce point de risque, alors qu’elle avait quand même été à Azkaban et qu’elle risquait quand même d’y retourner avec tout cela. Mais bon, en même temps, elle faisait bien ce qu’elle voulait. Comme toujours. Comme quand elle s’amusait encore à appeler Cedrella la reine des glaces, comme à Poudlard. Bon, en même temps, la jeune femme avait quand même bien mérité son surnom à l’époque. Et peut-être encore aujourd’hui en partie d’ailleurs, mais Septimus savait qu’elle était bien plus que cette reine des glaces.

« Je vais bien oui. Cedrella va bien aussi. » Dit-il en faisant exprès de préciser le prénom de sa fiancée. Non pas qu’il allait complètement reprocher à son amie d’appeler sa fiancée avec le surnom qui lui collait si bien à l’époque à Poudlard et qu’il lui avait quand même donné bien souvent. Mais il s’amusait quand même à préciser son prénom, avant de reprendre. « Nous allons nous marier très bientôt si tu veux tout savoir. » Elle ne le voulait peut-être pas, mais elle était au courant maintenant. « Et toi comment tu vas ? En dehors de tes petits trajets au ministère de la magie et de tes frasques ? »

Parce qu’en soit, Septimus avait réussi à suivre ses frasques donc, mais il se posait la question surtout concernant sa vie plus… personnelle. Même s’il se doutait déjà sa réponse.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 783
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Message#Sujet: Re: Aimer les moldus de manière différente.    Jeu 20 Juil - 13:48




Aimer les moldus de manière différente
Ft. Septimus & Carlotta
 
Je me contente de gratifier Septimus de mon sourire le plus fier (ce qui n'est pas rien, je vous le garantis) quand il observe que je me vante, en plus, de mes exploits. Bien sûr, que je m'en vante, je suis particulièrement fière de mon coup, j'ai mis un bon coup de pied dans la fourmilière, et plus je donne des difficultés au département du ministère pour lequel il travaille, mieux je me porte, ça veut dire que je réussis mon but. Je le reconnais, c'est pas très cool pour lui, et je ne fais pas du tout ça pour lui donner du boulot supplémentaire, mais c'est comme ça, nos intérêts divergent sur ce point. Ce qui ne veut pas dire qu'on trouvera mille et une façons de s'entendre autrement. C'est presque bête, d'ailleurs, parce que je sais bien, pourtant, que Septimus aime les moldus tout autant que moi. Des fois, franchement, ça ne tient vraiment pas à grand-chose. Je n'insiste pas et j'attends donc qu'il me donne de ses nouvelles, ce qu'il ne manque pas de faire d'ailleurs.

Il va bien, j'aime l'entendre. J'aime moins entendre que tout se passe aussi bien entre lui et sa reine des glaces. C'est bête, hein, mais c'est ma fierté qui en prend un coup, j'aurais bien aimé que leur histoire foire juste pour pouvoir le pointer du doigt et lu faire remarquer que j'avais raison, et que ça ne pouvait pas marcher. Mais j'ai eu tort, apparemment. Cedrella et lui filent le parfait amour, et ils vont même se marier (quelque part, il serait temps, j'imagine). Peut-être qu'un jour j'admettrai que je l'ai peut-être mal jugée et essayerai de voir par-delà les apparences. Mais c'est une Black, alors c'est compliqué. D'un autre côté, elle n'en sera bientôt plus une, je pourrais peut-être prendre ça en considération. Peut-être.

"Mes frasques ?" je répète en faisant semblant d'être offusquée, mais il y a longtemps que je ne le suis plus pour d'autres choses... J'ai bien d'autres raisons de l'être pour la peine. "Tu ne t'en rends toujours pas compte, mais ce que je fais est important. Et ça me prend. tout. mon. temps." C'est une manière comme une autre de lui dire que je n'ai pas de vie. C'est le cas, oui. Et je me prends souvent ce genre de réflexions à ce sujet. En même temps, où est-ce que je caserais une vie sentimentale dans tout ça ? Je dis pas que j'y suis fermé, mais j'ai pas le temps. "Mais je vais bien, très bien même. Même si je t'avoue que je suis un peu déçue de ne pas être invitée à ton mariage." Je plaisante, bien sûr, j'ai tant cassé du sucre sur le dos de Black, c'est normal. "Félicitations, d'ailleurs."

Je suis rancunière, mais juste quand il le faut. Et franchement, s'il est heureux, je suis contente pour lui.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 368
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Aimer les moldus de manière différente.    Jeu 7 Sep - 18:56

Aimer les moldus de manière différente.
Septimus ne se laisse pas réellement prendre par l’air offusqué de Carlotta alors qu’elle reprenait ses propos, ne manqua pas de préciser que ses frasques comme il disait lui prenait tout son temps. Il ne pensait pas qu’il lui en voulait vraiment pour ce qu’il avait dit, quand bien même ils ne parvenaient définitivement pas à être d’accord sur ce sujet. Ils appréciaient tous les deux énormément les moldus et Septimus avait envie de les défendre évidemment, sauf qu’il ne pensait vraiment pas que le monde sorcier et celui des moldus pouvait se lier. En soit, il n’était pas contre, mais ils étaient bien différents et à ses yeux, ils protégeaient les moldus à se cacher. Et puis, tous les moldus n’apprécieraient pas le monde sorcier non plus. Enfin, ils n’étaient donc pas d’accord, mais cela ne les empêchait pas de s’entendre pour autant. Au point que Septimus comprenait que Carlotta n’avait pas de « vie » en dehors de son envie de relier les deux mondes, ce qui avait le don de l’attrister un peu. Non pas qu’il ne soit pas admiratif du mal qu’elle sache se donner pour une cause qu’elle croyait juste. Même s’il ne considérait pas que c’était possible, il était quand même impressionné par tout ce qu’elle faisait et toute la conviction qu’elle avait pour défendre sa cause. Il était admiratif, mais il préfèrerait quand même que Carlotta sache aussi donner de l’importance à autre chose. Non pas que ça soit indispensable en soit et Septimus n’avait pas l’intention de donner la moindre leçon à la jeune femme. Elle gérait sa vie comme elle l’entendait, mais quand même. Il aimerait bien qu’elle trouve le même bonheur que lui, même si elle ne goûtait pas forcément à son choix de bonheur non plus. Cedrella était un autre sujet sur lequel ils n’étaient pas d’accord.

En tout cas, Carlotta allait bien et c’était le principal. Même si elle ne manqua pas d’ajouter qu’elle était déçue de ne pas être invitée à son mariage. C’était quand même bien particulier, on ne pouvait pas dire que Cedrella et Carlotta savaient s’entendre. Bien au contraire, et Carlotta ne manquait pas de le prouver en appelant la jeune femme « reine des glaces ». Ce surnom qui lui allait très bien autrefois et que Septimus avait utilisé plus d’une fois, mais qui ne lui correspondait plus du tout aujourd’hui.

« Merci. » Dit-il dans un sourire sincère quand elle le félicita quand même. C’était ça qu’il y avait de bon de leur amitié. Même s’ils n’étaient pas d’accord, ils savaient se réjouir pour les autres. « Qui te dit que tu n’es pas invité ? » Demanda-t-il alors, d’un ton peu sérieux tout de même. Ils n’avaient pas vraiment parlé de tout cela encore avec Cedrella, mais en même temps la liste des invités allait quand même être petite. « Enfin, de toute façon, il n’y aura pas grand monde. La famille de Cedrella, ce n’est même pas question de l’envisager. Il y aura la mienne au moins. » Mais les Weasley n’étaient pas si nombreux que ça. « Tant qu’on parvient à se marier s’en encombre, je serais déjà bien soulagé. »

Parce que les Black n’appréciaient vraiment pas leur relation.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 783
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Message#Sujet: Re: Aimer les moldus de manière différente.    Lun 11 Sep - 15:12




Aimer les moldus de manière différente
Ft. Septimus & Carlotta
 
J’ai du mal à rester sur mes a priori quand je vois Septimus me sourire si sincèrement quand je le félicite pour son mariage. Je n’aime pas spécialement Cedrella, je ne vais pas faire semblant du contraire, mais Septimus est vraiment amoureux d’elle, ça se voit comme le nez au milieu de la figure, et il est impatient de se marier. Il a le sourire d’un fiancé épris de sa future épouse, et quand je le vois comme ça, je me sentirais très hypocrite de l’en blâmer. Il a l’air heureux, et c’est mon ami, donc c’est tout ce que je peux bien lui souhaiter. S’il est heureux, je suis heureuse pour lui. C’est ce qui est bien dans notre amitié, on n’est pas toujours d’accord, et sur plusieurs sujets, mais on reste soudés malgré tout. Je ne peux m’empêcher de sourire quand il me fait remarquer qu’il n’avait jamais dit ne pas m’avoir invitée. Je prends ça pour une invitation déguisée, et si c’est le cas, ça me ferait plaisir d’être là. Je rongerais mon frein concernant Cedrella, mais quand même je trouverais dommage de ne pas assister à un moment aussi important de sa vie. En plus, il me le fait bien comprendre, ils ne vont pas avoir foule d’invités, puisque les Black ne seront pas de la partie… Septimus a bien sa famille et ses amis, mais je crois qu’il ne doit pas rester grand-monde du côté de Cedrella. Ça m’attristerait presque. Mais presque, juste. Mieux vaut pour elle qu’elle se fasse de nouvelles fréquentations de toute façon.

-Et dire qu’on a inventé un sortilège repousse-moldus et qu’il n’existe toujours aucun sort pour faire fuir ces sangs purs arriérés, je soupire en levant les yeux au ciel.

Je dis ça en plaisantant, n’empêche que le concept de « repousse-moldu » me révulse déjà par sa seule appellation… mais ce n’est pas le débat. J’espère de tout cœur que les Black auront mieux à faire que de ruiner les noces de Septimus. J’étais du genre, à une époque, à dire qu’il serait mieux avec une autre fille, que Cedrella et lui, ça ne durerait pas, mais je sais maintenant que s’il devait perdre sa reine des glaces, il serait dévasté, et je ne pourrais vraiment pas lui souhaiter une chose pareille. Septimus est quelqu’un bien, il mérite de mener la vie dont il rêve, et sans se poser de questions.

-C’est vrai alors, je suis invitée ?



© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 368
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Aimer les moldus de manière différente.    Sam 28 Oct - 0:14

Aimer les moldus de manière différente.
Septimus ne put s’empêcher de rire un peu quand Carlotta lui signala que les sorciers avaient inventé un sort pour repousser les moldus, mais qu’ils n’avaient pas fait la même chose avec les sorciers de sang pur, qui avaient des idées bien arriérés. Pour le coup, le jeune homme ne pouvait que donner raison à son amie. À choisir, Septimus préférait largement qu’ils repoussent les sorciers comme la famille de sa fiancée, plutôt que les moldus. Mais bon… ils ne pouvaient pas faire grand-chose en cet instant précis contre ça, bien au contraire. Les sorciers de sang pur avaient malheureusement une sacrée influence sur le monde sorcier. Enfin, une partie de ces sorciers. Parce que les Weasley étaient aussi des sorciers de sang pur, mais ce n’était pas pour autant qu’ils avaient l’influence eux. Ils aimaient beaucoup trop les moldus pour ça et ils ne prônaient pas la conservation du sang. Bon, dans les faits, le rouquin allait épouser une sorcière de sang pur et donc, techniquement, son sang allait donc rester pur. Mais ce n’était qu’un concours de circonstance, le jeune homme n’avait pas cherché à épouser forcément une sorcière de noble sang. Il voulait se marier avec Cedrella parce qu’il l’aimait. Et le jour où ses enfants voudraient épouser quelqu’un, il espérait que ça soit pour une question de sentiments.

« Si seulement ça existait en effet, ça m’épargnerait quelques soucis. »

Répondit-il alors, d’un ton détendu, quand bien même il était vraiment sérieux en disant cela. Non parce qu’en détournant Cedrella d’un beau mariage qu’elle pouvait faire avec un (beau) jeune sorcier de sang pur, il s’était quand même mis un paquet de monde à dos. Tant pis, il assumait vraiment les conséquences, parce qu’il allait bel et bien épouser Cedrella. Mais il savait aussi que ça n’allait pas forcément être évident, que certain pourrait avoir envie de les faire tomber (bizarrement, il pensait assez rapidement à Croupton).

« Tu recevras une invitation en bonne et due forme. »
Affirma-t-il alors dans un nouveau sourire quand Carlotta lui demanda si elle était réellement invitée. Bon, le jeune homme savait que Cedrella et elle n’étaient clairement pas les meilleures amies du monde, mais en même temps Septimus avait quand même envie d’être entouré de ses amis pour le plus beau jour de sa vie. Cela lui conviendrait très bien si jamais il devait épouser Cedrella en parfaite intimité, s’ils n’étaient que deux ce jour-là, mais à choisir, il avait quand même envie d’inviter toutes les personnes qui les soutenait. Et même si Carlotta ne portait pas sa fiancée dans son cœur, le rouquin savait qu’elle les soutenait quand même. Simplement parce qu’elle voulait son bonheur. « Il faudra juste que tu évites de te retrouver en prison à ce moment-là, ça me ferait vraiment plaisir. »

Non, vraiment, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de remettre une couche. Parce qu’il était évident qu’ils ne parviendraient jamais à être d’accord à ce sujet, concernant ce que Carlotta faisait dans le but de réunir les deux mondes.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 783
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Message#Sujet: Re: Aimer les moldus de manière différente.    Dim 5 Nov - 15:51




Aimer les moldus de manière différente
Ft. Septimus & Carlotta
 
Septimus et moi ne nous entendons pas toujours, nous avons nos points de désaccords, mais au moins, il parvient plus ou moins à goûter à mon humour, même quand il n'est pas complètement fin. En attendant, je suis convaincue qu'un petit repousse sangs-purs ne lui ferait pas de mal... même si ça devrait techniquement les repousser de leur propre mariage. La preuve que certains sorciers "purs" peuvent être sauvés. Même cette reine des glaces de Cedrella, on pourrait croire. Cela dit, je leur fait confiance, le couple se débrouillera très bien, et leur mariage se passera sans encombre. Et moi... puisque je suis invitée... je serai là. Et même contente d'être là. C'est pas que j'ai tout à coup de l'affection pour Cedrella, mais bon, Septimus l'aime et ça a l'air réciproque, et même s'il nous arrive de nous prendre la tête, Septimus est l'un de mes meilleurs amis, alors j'ai envie d'être présente et de le soutenir dans les moments importants de sa vie. Et d'ailleurs, quand je parlais de points de désaccord...

-Figure-toi que ça me ferait plaisir, à moi aussi.

Je décide de répondre avec humour, parce que même s'il a sans doute voulu me piquer un peu, il n'a pas voulu me blesser. J'imagine aussi que, au-delà de nos contentieux et de ce qu'il pense de mon combat, il n'aime pas l'idée de me savoir en prison, comme je ne serais pas sereine s'il devait finir derrière les barreaux. N'empêche que ça pique peut-être un peu trop fort. Je garde d'Azkaban un souvenir cuisant. J'en parle très peu, ou je l'évoque comme un fait d'arme, une fierté, n'empêche que j'y ai passé les jours les plus éprouvants de ma vie, j'ai cru y devenir folle... Non, je ne veux pas y retourner... mais je ne compte pas abandonner pour autant, ça, c'est hors de question. Si la prison était le prix à payer, je le payerai de nouveau, même si ça me fait peur, même si j'en fais encore des cauchemars à ce jour.

-Mais je ne peux rien te garantir, j'ajoute quand même afin de lui faire comprendre que, quoi qu'il puisse dire ou penser, je ne changerai pas. C'est aux lois de changer, pas à moi. Et une fois que ce sera fait, je n'aurais plus rien à craindre, mais on en est loin. Ceci dit, tu devrais être fier de moi. Je surveille mes arrières, maintenant. J'ai même pris un avocat.

Ce qui veut juste dire que j'ai toujours l'intention de continuer. Pas forcément de quoi le rendre fier.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 368
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Aimer les moldus de manière différente.    Sam 30 Déc - 19:59

Aimer les moldus de manière différente.
Septimus se mit à rire à la remarque de Carlotta, quand elle précisa qu’elle n’avait pas spécialement envie de finir en prison non plus. Le jeune homme avait cherché à la piquer un peu et elle répondait à cette pique à la perfection. Ils n’étaient pas du tout du même avis tous les deux, ils avaient quand même de gros point de désaccord. Même si les deux sorciers appréciaient autant les moldus l’un que l’autre, ils n’avaient clairement pas la même vision du monde. Le rouquin ne pensait pas, en effet, que briser le secret magique soit une bonne chose, contrairement à Carlotta. Mais ils avaient déjà débattu mainte et mainte fois à ce sujet, ils n’avaient pas forcément besoin de recommencer. Ils n’étaient pas d’accord, ils ne le seraient sans doute jamais. Pour autant, ça n’enlevait pas le fait qu’ils soient proches tous les deux et qu’ils s’apprécient au point que Septimus tenait quand même à la voir à son mariage. Même si, Cedrella ne l’apprécierait peut-être pas. Mais bon… Carlotta était son amie, il avait envie de partager ça avec elle.

Mais donc, pour cela, il ne fallait pas que Carlotta soit en prison. Mais si Septimus avait donc affirmé qu’il ne voulait pas qu’elle soit en prison pour son mariage, en réalité il n’avait surtout pas envie que la jeune femme y retourne. Parce qu’il se doutait que ça n’était pas l’expérience la plus agréable du monde, quand on connaissait quand même la réputation d’Azkaban. Autant dire que Septimus ne souhaitait donc pas, pour la jeune femme, qu’elle retourne en prison. Que ça soit pendant, ou avant et après son mariage. Même s’il l’affirmait comme ça, sans plus de précision, mais il ne pensait pas qu’elle le prendrait autrement. Le rouquin afficha un léger sourire quand elle précisa qu’elle ne pouvait rien lui garantir, ce n’était pas réellement ce qu’il avait envie d’entendre, mais en même temps, il se doutait qu’elle ne changerait pas d’avis, qu’elle ne changerait pas sa façon de faire. Il aimerait bien qu’elle le fasse, mais il savait qu’elle ne le ferait pas, parce qu’elle était têtue. Cependant, le rouquin appréciait d’entendre la jeune femme affirmer qu’elle surveillait ses arrières, parce qu’elle avait un avocat maintenant pour la défendre.

« Vraiment ? » Demanda-t-il, ne manquant pas d’être surpris. Pas parce que c’était si surprenant que ça qu’elle ait un avocat, mais ça signifiait bien qu’elle n’avait pas l’intention de s’arrêter et qu’elle comptait même continuer à aller à l’encontre de la loi. Mais bon, Septimus savait bien que la jeune femme ne changerait pas sa façon d’être, qu’elle continuerait de faire ce qu’elle faisait, et qu’elle pensait avoir des soucis encore dans le futur. Bref, il n’allait rien dire à ce sujet. « Je suppose que c’est une bonne nouvelle donc ? »

Il préfèrerait qu’elle n’ait pas besoin d’avocat, mais en même temps, autant qu’elle en ait un si elle devait encore une fois être arrêté.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 783
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Message#Sujet: Re: Aimer les moldus de manière différente.    Mer 3 Jan - 15:54




Aimer les moldus de manière différente
Ft. Septimus & Carlotta
 
Mon petit séjour à Azkaban n'a sans doute pas lieu de devenir un sujet de plaisanterie, et nous le savons tous les deux. Et pourtant, nous en parlons très légèrement, aussi bien l'un que l'autre. Une oreille extérieure s'en offusquerait peut-être, ne pouvant comprendre exactement le contexte de notre conversation, mais en vérité, je ne minimise pas l'expérience que j'ai vécue derrière les barreaux (ça a été trop difficile pour que je le puisse honnêtement), pas plus que Septimus ne le fait. Pour lui, c'est juste une manière de me témoigner son inquiétude sans trop le montrer, pour moi une manière de le rassurer sans être forcément convaincue pour autant. Les faits sont là, je suis une activiste qui s'assume en tant que telle, qui a décidé de prendre des sérieux risques pour les idées qu'elle veut défendre, et qui ne cessera jamais de le faire. Puisque ces faits sont indéniables, autant les accepter sans discuter, n'est-ce pas ? Enfin, Septimus et moi en avons déjà longuement discuté, cela dit, suffisamment pour conclure que nous ne parviendrons jamais à nous mettre d'accord. Alors tout ce qu'il nous reste maintenant, quand nous décidons d'aborder le sujet, c'est ce genre de procédé, et c'est relativement efficace.

-Bonne, on verra bien,
je réponds alors, en comprenant bien qu'à choisir, Septimus préférerait que je ne prenne pas d'avocat, car ça voudrait dire que je n'en ai pas besoin. Mais on ne va pas abuser non plus. Je peux faire des efforts, mais il y a des choses sur lesquelles je ne transigerai absolument jamais. Mais j'espère parce que ça me coûte la peau des fesses, je m'amuse à préciser, pragmatique. Car c'est vrai, les honoraires d'O'Connell me coûtent la peau des yeux. Mais c'est pour la bonne cause, hein ! Enfin, si ça peut te rassurer, il a l'air réglo. Et je pense qu'il l'est. Je n'en serai pas sûre tant que je ne l'aurais pas vu à l'oeuvre, c'est sûr, mais j'ai plutôt bon espoir que tout se passe bien. Enfin, un peu mieux que lors de mon dernier procès, mais on ne peut pas vraiment faire de miracles avec moi. Tu sais que ça sert à rien de te faire du souci pour moi, pas vrai ? Je suis irrécupérable, de toute façon.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 368
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Aimer les moldus de manière différente.    Ven 2 Mar - 14:40

Aimer les moldus de manière différente.
Ils pourraient très bien débattre pendant des heures et des heures pour savoir qui avait raison, les deux sorciers étaient bien trop campés sur leurs positions pour changer d’avis. Septimus adorait les moldus, il ne pouvait pas dire le contraire – et c’était pour cette raison que Cedrella avait du abandonner toute sa famille pour être avec lui – mais il ne cautionnait pas du tout les actions de Carlotta. Et celle-ci, même si elle savait parfaitement qu’il n’était pas d’accord, ne changerait pas sa position non plus. Ils le savaient parfaitement que ça ne servait à rien qu’ils en débattent donc, ce n’était pas pour rien qu’ils ne le faisaient pas. Et qu’ils semblaient parler de tout cela très légèrement, alors qu’ils abordaient quand même le fait que la jeune femme avait fait un séjour en prison. Septimus n’avait pas spécialement envie de la voir retourner à Azkaban, et il se doutait qu’elle n’avait pas envie non plus d’y aller. Mais en même temps, le rouquin savait qu’elle ne changerait pas.

Alors oui, le fait qu’elle prenne un avocat c’était sans doute une bonne chose, mais au final, ça serait surement mieux qu’elle n’en ait pas besoin. Mais bon, en même temps, il valait mieux qu’elle couvre ses arrières. Carlotta ne se montra pas réellement rassurante en affirmant que c’était peut-être une bonne nouvelle, mais qu’ils verraient bien. Qu’elle espérait quand même, parce que ça lui coûtait cher. Mais il avait l’air réglo.

« Tant mieux alors. »

C’était une bonne chose déjà en effet si l’avocat que la jeune femme avait décidé d’engager était réglo, au moins elle allait avoir de l’aide si jamais elle se faisait de nouveau arrêter. Même s’il y avait peu de façon de s’en sortir dans son cas, quand elle jouait un peu trop avec le feu et le code du secret magique. Mais bon, il savait bien qu’elle ne changera pas. D’ailleurs, Septimus ne se retint pas d’afficher un sourire quand elle lui affirma qu’il n’avait pas besoin de s’inquiéter pour elle.

« Je suis au courant oui. » Dit-il une nouvelle fois légèrement, même si encore une fois il aurait bien aimé qu’elle ne soit pas aussi bornée. Mais en même temps, peut-être qu’il l’apprécierait moins si elle ne l’était pas autant aussi. « Je le suis aussi, irrécupérable. Je suis incapable de ne pas m’inquiéter pour toi. »

Il n’avait pas besoin de le cacher, il se faisait réellement du souci pour son ami. Il n’avait pas spécialement envie qu’elle passe encore du temps en prison, surtout qu’il savait bien que ce n’était pas du tout une expérience agréable (quand bien même, il n’avait jamais eu le malheur de l’expérimenter de son côté… il avait bien envie que ça continue comme ça). Dans l’idéal, il faudrait que la jeune femme se décide à arrêter de faire tout ça, mais bon, il savait que ça ne servait à rien de le lui dire. Elle était bien trop bornée, justement.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 783
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Message#Sujet: Re: Aimer les moldus de manière différente.    Ven 9 Mar - 13:51




Aimer les moldus de manière différente
Ft. Septimus & Carlotta
 

Parfois, je m'en veux, je m'en veux parce que je sens que mon entourage s'inquiète vraiment pour moi, que la peur que les choses tournent définitivement mal pour moi qu'ils ressentent et honnête et justifier, et je n'ai pas envie de les inquiéter ni de les faire souffrir. Mais je ne peux pas tout arrêter juste pour rassurer mon entourage. Je crois que je sers une cause qui me dépasse (et qui dépasse pas mal de monde, vu sa réception) et qui m'invite à négliger ce que je pourrais considérer comme étant mes propres intérêts. Donc je m'expose au danger, à de nouvelles possibilités d'emprisonnement, bref, Septimus a encore de quoi s'inquiéter de son côté. Dans ce genre de conversations, je comprends combien il tient à moi, alors c'est vrai qu'il arrive souvent à nos relations d'être assez conflictuelles, parce que nous avons des positions assez différentes sur des sujets qui nous tiennent trop à coeur pour les passer sous silence, mais notre amitié sort du lot quand même. Et ça me fait vraiment plaisir. C'est rassurant.

-Tu sais quoi, ça me rassure, parfois, j'ai juste peur que tu me prennes pour une illuminée toi aussi.

Ce que font beaucoup d'autres personnes. Et c'est vrai que quand on ne prend pas le temps de s'expliquer, on peut tout de suite mal prendre certaines choses, ou avoir le sentiment d'avoir changé dans le regard de l'autre. Déjà que je n'ai pas beaucoup d'amis, moi, je compte bien conserver le peu d'amis que je possède, justement, surtout que des personnes comme Septimus, c'est suffisamment rare pour être précieux, quand même. Et c'est moi qui ai un peu le sentiment de ne pas être à la hauteur, pour le coup, même si je sens aussi qu'il ne m'en demande pas tant malgré tout.

-C'est pas que j'en suis pas une, hein, mais j'aime bien être normale, aussi, de temps en temps.

Le genre d'amie normale qu'on accepte d'inviter à son mariage, par exemple. C'est sûr que niveau normalité, même s'il a un parcours atypique à sa façon et sait ce que ça fait d'être rejeté par l'intellingentsia, il a une longueur d'avance sur moi, le futur marié.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 368
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Aimer les moldus de manière différente.    Lun 7 Mai - 13:56

Aimer les moldus de manière différente.
Septimus savait parfaitement que Carlotta ne changerait pas, quoi qu’il puisse dire. Et en un sens, le jeune homme ne pouvait pas nier que c’était l’une des choses qui faisait qu’il appréciait autant la jeune femme. Le rouquin appréciait quand même que son interlocutrice ait de la force de conviction, qu’elle ne lâche pas rapidement les choses. Pour la simple et bonne raison que c’était une grande qualité à ses yeux. Et il osait croire qu’il en faisait preuve aussi de temps en temps, comme lorsqu’il avait décidé de tout faire pour reconquérir Cedrella, et que celle ci avait tout quitté pour lui, pour leur conviction. Et maintenant, ils se fiançaient officiellement, plein de leur conviction, sans vouloir lâcher le morceau. Mais bon, ça n’enlevait pas le fait que Septimus s’inquiétait quand même pour son amie. Elle était son amie après tout, il n’y avait aucune raison qu’il ne s’inquiète pas.

Septimus afficha un sourire quand Carlotta affirma qu’elle était rassurée qu’il s’inquiète pour elle, mais qu’elle avait quand même peur qu’il la prenne pour une illuminée. En un sens, il ne pouvait pas nier qu’elle l’était un peu, et elle ne manqua pas de le préciser d’ailleurs, mais elle n’était pas que cela. En tout cas, Septimus ne pouvait dans tous les cas pas s’empêcher de l’apprécier. Il trouvait qu’elle en faisait trop bien sûr, mais au moins, elle faisait les choses comme elle le voulait. Il ne manquerait pas grand chose en réalité pour qu’il se joigne à elle, sauf qu’il ne passerait jamais le pas. Pour la simple et bonne raison qu’il ne pouvait pas envisager que ça soit possible, quand bien même il adorait le monde moldu (bien plus que les autres sorciers de sang pur).

« T’en fais pas pour ça, ça t’arrive d’être normale. » Répliqua-t-il alors dans le but de la charrier un peu, encore une fois. Parce qu’il ne pouvait pas s’en empêcher. Et il savait bien qu’elle n’allait pas prendre mal ses propos. « Bon, je suis désolé, mais je vais devoir t’abandonner. J’ai encore beaucoup de pain sur la planche. » Et le rouquin ne pouvait pas réellement prendre le risque de ne pas se donner du mal dans son travail, surtout que le mariage était bel et bien lancé maintenant, tous les Gallions qu’il pouvait gagner étaient forcément important. « Prends soin de toi surtout. »

Ne put-il pas s’empêcher de préciser quand même, parce qu’il tenait à ce que Carlotta soit prudente.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Aimer les moldus de manière différente.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Aimer les moldus de manière différente.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Tu es différente des autres ~ ft. Kayla
» L'arme de la dialectique n'aurait pas donné des résultats +
» Le Hobbit, une espèce humaine différente de l'homme moderne.
» Lilween est là :D Oui mon titre gère la fougère :D FINI
» Entraînement d'Alucard
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 3
-