AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La boulette... (Caleb)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2156
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: La boulette... (Caleb)   Mer 10 Mai - 15:51

La boulette...
Même si Sasha appréciait finalement plus que ce qu’elle n’aurait cru son travail à Poudlard, elle appréciait aussi les moments où elle pouvait avoir un peu de congés. Comme ce jour-là, où elle ne travaillait pas du tout et où elle laissait Zelda gérer seule. Ce qui ne serait pas un souci pour l’infirmière, à moins qu’elle n’apprenne à la dernière minute devoir s’absenter. Parce que c’était bien pour cette raison que Sasha travaillait avec elle, parce que par moment elle devait s’en aller. Sasha était curieuse, elle se demandait pourquoi Zelda devait partir par moment, mais elle n’avait pas encore osé lui poser la question, ne se doutant donc pas que c’était quelque chose qui lui aurait été bien utile. La jeune femme profitait donc de sa journée de congés, qui n’était pas là sans raison en réalité. Elle avait eu rendez-vous dans la matinée à Sainte Mangouste (ça la perturbait encore de s’y rendre sans que ça soit pour travailler, mais elle n’avait pas d’autre choix que de faire avec de toute façon), pour s’assurer que sa grossesse se passait bien. Ce qui était le cas. Tant qu’à faire, la jeune femme en avait profité pour passer voir Gwendall au ministère de déjeuner avec lui. Elle n’avait pas pu attendre le soir-même pour le voir, en sachant qu’elle allait devoir repartir à Poudlard dès le lendemain matin. Forcément, avec son nouveau travail, ils avaient quand même beaucoup moins de temps ensemble. Mais c’était pour la bonne cause, en tout cas Sasha appréciait de travailler tant qu’elle le pouvait encore. Parce que forcément, elle ne pouvait pas penser que ça allait durer. Elle n’avait pas l’intention de s’arrêter longtemps, mais elle n’allait pas avoir le choix que de le faire un peu.

Elle avait donc passé l’heure du déjeuner avec Gwendall, mais il fallait bien qu’il retourne travailler. Donc elle prenait la direction de la sortie du ministère de la magie pour rentrer chez elle. Mais alors qu’elle marchait dans l’atrium, son regard fut attiré par un visage connu, bien connu. Sasha afficha un grand sourire avant de s’approcher de Caleb pour le saluer.

« Salut Caleb ! » Elle était contente de le voir vraiment. Depuis qu’ils n’étaient plus à Poudlard, ils ne se voyaient pas aussi souvent. « Comment tu vas ? »

C’était un peu une formule d’usage, quand on croisait quelqu’un qu’on connaissait – même parfois quand on ne connaissait pas la personne – mais au fond, Sasha se demandait vraiment comment Caleb allait. La dernière fois qu’elle s’était rendu chez lui, dans le but de le voir, c’était sa femme qu’elle avait croisée. Et au vu de ce qu’elles avaient discutés, elle se posait donc la question. Ne se doutant pas en fait que ce qu’elle savait, son ami ne le savait pas. Et que de son côté, elle ignorait un pan de l’histoire aussi. Qu’elle aurait sans doute dû éviter d’aborder Caleb d’ailleurs, mais elle ne pouvait pas le savoir. Pour le moment, elle avait simplement envie de parler avec son ami.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 614
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Message#Sujet: Re: La boulette... (Caleb)   Ven 12 Mai - 17:04


Même si j'ai beaucoup d'estime pour M. Hoover, mon patron, certaines fois, son comportement m'exaspère, et je sais que le lui reprocher ne servirait à rien (à part à mettre mon job en danger). Il est tellement... focalisé par ce qu'il fait qu'il en oublie souvent ce qu'il y a autour de lui, et alors, je dois passer derrière lui, l'air de rien. Et les heures supplémentaires ne manquent pas, vu qu'il n'a aucune notion du temps et que je ne peux pas, moi son assistant, disparaître en un claquement de doigts. Mais ce n'est pas si grave, j'aime mon travail, après tout, et en ce moment, j'apprécie d'y consacrer du temps, tout compte fait, ça me donne un excellent prétexte pour rentrer tard à la maison, et je ne demande que ça... Je pensais que Lena et moi avions affronté le pire que nous rencontrerions jamais après ce que je lui ai fait, cette séance de torture imposée et devant témoins, mais voilà, nous en sommes là. J'essaie de comprendre, je m'efforce de ne pas céder à la rancœur, mais ce n'est pas facile, chaque fois que je la vois, je repense à notre conversation, et je n'arrive pas à ne plus lui en vouloir, à passer à autre chose. Je veux y arriver, je n'ai aucune intention de me séparer de mon épouse, mais la tâche est ardue. Me focaliser sur mon travail est un bon échappatoire, par conséquent. Mais aujourd'hui, M. Hoover, pour une fois, m'autorise à partir plus tôt, il a un rendez-vous à l'extérieur. Bon... Je n'y couperai pas, donc. Je m'apprête à rentrer chez moi quand je rencontre quelqu'un de connu, et que je suis ravi de revoir. J'affiche un sourire en saluant Sasha.

-Salut Sasha, ça me fait plaisir de te voir.
J'ai le sentiment que nous ne nous sommes pas vus depuis très longtemps. Je crois bien que c'est le cas. Je vais... on fait aller. Sasha est mon amie, je ne me vois pas lui mentir effrontément. Et j'ai peut-être besoin de parler, aussi. Comment tu vas, toi ? Je baisse le regard vers son ventre. Et ton petit locataire ? Ça me fait toujours aussi bizarre, de savoir que Sasha va devenir maman, mais en même temps, je peux parler, moi, je suis marié, et les enfants vont sans doute suivre rapidement (enfin si j'arrive à me remettre), on est des adultes, c'est comme ça. Qu'est-ce que tu viens faire ici ? Tu as le temps de boire un verre ?

Oh, un prétexte pour ne pas rentrer tout de suite chez moi ! Je prends, je prends.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2156
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: La boulette... (Caleb)   Ven 7 Juil - 16:07

La boulette...
Sasha afficha un sourire quand Caleb lui affirma que ça lui faisait plaisir de la voir. La jeune femme avait un peu le sentiment que ça faisait une éternité qu’elle n’avait pas eu l’occasion de se parler. Sasha s’était bien rendu une fois chez Caleb, mais il n’était pas présent et elle n’avait fait que discuter avec Elena (ce qui allait bientôt être le cœur du problème d’ailleurs). Alors qu’il y avait quand même beaucoup de changement dans leurs vies. C’était qu’ils n’étaient plus du tous les mêmes qu’à Poudlard, leurs vies n’étaient plus aussi tranquilles. Ils étaient devenus des adultes, ce que Caleb ne pouvait que souligner d’ailleurs en mentionnant le petit locataire de Sasha. Si on avait à la jeune femme, il y a quelques années, qu’à ses vingt ans elle serait mariée et enceinte, elle ne l’aurait vraiment pas cru. Et pourtant, elle en était là en cet instant précis.

Sasha ne sut pas vraiment comment prendre les propos de Caleb quand il affirmait « qu’on faisait aller » alors qu’elle lui demandait comment il allait. En même temps, au vu de ce qu’elle avait appris en discutant avec Elena, ce n’était peut-être pas si étonnant au final. Enfin, Sasha se faisait évidemment des films.

« On va bien. » Dit-elle alors à son tour, parlant donc d’elle-même et de l’enfant qu’elle portait. Ça allait oui, elle n’avait pas vraiment de raison de se plaindre en tout cas. « J’ai tout mon temps pour boire un verre ! »

Sasha appréciait sincèrement cette proposition en effet, la jeune femme avait le sentiment qu’elle n’avait pas eu l’occasion de discuter avec Caleb. Elle avait bien envie de profiter du temps qu’ils avaient tous les deux du coup. Puisque si Caleb lui proposait de boire un verre, c’était qu’il devait avoir le temps de le faire. Même si Sasha ne se doutait pas que le jeune homme en profitait pour trouver une excuse pour ne pas rentrer chez lui. En tout cas, les deux amis allèrent donc boire un verre tous les deux. Sasha attendit qu’ils se soient installés pour reprendre la parole.

« J’étais venu voir Gwendall, profiter du fait que je ne travaille pas aujourd’hui. » Précisa-t-elle alors, pour expliquer à Caleb ce qu’elle faisait ici, comme celui-ci lui avait demandé. En soit, ce n’était pas une information très utile, mais puisqu’il lui avait posé la question, elle répondait. « Ça fait longtemps qu’on n’a pas eu l’occasion de se voir. » Dit-elle alors, même si ce n’était pas forcément nécessaire de le préciser. « Je suis venue te voir une fois chez toi, mais j’étais tombée juste sur ta femme. »

Et en fait, ça commençait quand même à remonter un peu cette histoire. Cela faisait plusieurs semaines maintenant qu’elle avait eu l’occasion de parler avec Elena Lestrange. Depuis, Gwendall était revenu, elle avait commencé son nouveau travail et les choses avaient repris leur route tranquillement.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 614
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Message#Sujet: Re: La boulette... (Caleb)   Dim 16 Juil - 11:23


J'affiche un sourire des plus sincères quand Sasha m'apprend que tout va bien pour elle, pour eux, et donc que sa grossesse se passe bien. Je n'ai pas encore beaucoup de futurs parents dans mon entourage, je ne suis donc pas très au courant de comment les choses se passent, mais je sais quand même que certaines grossesses peuvent être difficiles, et ça me fait plaisir de voir que Sasha, pour sa part, est vraiment radieuse. Je ne demande qu'à entendre de bonnes nouvelles, dernièrement, puisqu'on ne peut pas franchement dire, autrement, que les choses vont vraiment bien pour moi. Si la présence de Sasha peut remonter le moral, je ne vais pas dire non. Puisqu'elle a le temps de boire un verre, on va pouvoir discuter plus avant, et ça aussi ne devrait pas me faire de mal. Parler en amis, avoir une discussion simple et décontracté. Je pense que c'est pile ce dont j'ai besoin, là. Et puis... oui, ça me permet de ne pas revenir tout de suite à la maison, et franchement, ça m'arrange. On se rend donc dans un pub et on commande à boire avant de reprendre le fil de notre conversation.

Sasha m'apprend les raisons de sa présence au ministère, et en fait, j'aurais pu le deviner moi-même : elle est venue voir Gwendall, son mari. Ce qui est donc on ne peut plus logique, mais l'idée ne m'a pas effleuré de suite, tout simplement parce que je ne suis pas particulièrement proche de Gwendall, et nous ne travaillons pas du tout dans le même département. Il est particulièrement rare que nous nous croisions, alors forcément, il m'arrive d'oublier que nous travaillons au même endroit. Mais tant mieux, ça veut dire que leur relation est au beau fixe. J'aime bien voir des couples qui s'entendent toujours bien, ça me redonne confiance. Parce que non, je n'ai pas perdu foi dans mon histoire avec Elena. C'est juste que c'est très difficile de savoir où retrouver la confiance que j'ai perdue. J'imagine que j'ai besoin de temps, mais je ne sais pas si le temps seul va suffire. Sasha m'apprend alors qu'elle est venue me rendre visite. Qu'elle est tombée sur Lena.

- Ah oui ? Elle a dû oublier de m'en parler.

En même temps, si elle est passée chez nous après la période des grandes révélations, ce n'est pas forcément une période où nous nous parlons beaucoup. Je veux rétablir le dialogue avec mon épouse, vraiment, c'est juste que je ne sais pas m'y prendre.

-Tu pourras revenir quand tu veux, je m'arrangerai pour être là la prochaine fois. D'ailleurs, vous pourriez venir dîner à la maison un de ces jours, toi et Gwendall.

Et je ne dis pas ça juste pour avoir un soir de répit, bien sûr que non.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2156
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: La boulette... (Caleb)   Jeu 31 Aoû - 23:56

La boulette...
Sasha devait bien avouer qu’elle appréciait de pouvoir passer du temps avec Caleb. Ils étaient amis après tout, ils s’entendaient très bien. Les choses étaient simplement devenues moins évidentes depuis la fin de leurs études. Parce qu’ils ne se trouvaient plus à Poudlard, qu’ils avaient leurs vies de leur côté maintenant. C’était un peu dans l’ordre des choses au final. Tous les amis d’école se perdaient un peu de vue, parce qu’ils avaient tout de suite d’autres choses dans leurs vies. Sasha aimerait bien pouvoir passer plus souvent du temps avec Caleb, mais ils étaient tous les deux occupés. Et ils avaient vécus des choses dernièrement qui ne les aident pas forcément, même si Sasha ignorait que c’était le cas de son ami. Pour sa part, elle avait quand même traversé de nombreuses épreuves que ça soit avec Gwendall ou avec Angus même. Elle avait eu des hauts et des bas dans sa relation, elle s’était mariée en cachette, elle portait l’enfant de son époux à présent, alors que sa belle-famille ne voulait même pas l’accepter. Bref… il y avait eu beaucoup de chose et elle avait eu peu de temps. Maintenant avec son travail, elle avait moins de temps encore devant elle. C’était normal, c’était le cours des choses. Mais Sasha espérait quand même pouvoir garder son amitié avec Caleb (ce qui n’allait pas être évident avec ce qui allait se passer), ils avaient d’ailleurs l’avantage de porter la même marque sur leur avant-bras. Quand bien même, la jeune femme n’avait pas accepté volontairement cette marque et elle la détestait… mais bon.

Visiblement, Elena n’avait donc pas parlé de sa visite à Caleb. Cela ne gêna pas réellement Sasha, elle n’avait pas attendu que la jeune femme le fasse et en un sens, tout cela remontait un peu. C’était juste histoire de dire, histoire de préciser qu’elle avait tenté de le voir à une période de sa vie. Sasha afficha un sourire quand Caleb l’invita à revenir, précisant qu’il allait s’arranger pour être présent. Et qu’ils pourraient même venir diner avec Gwendall.

« Eh bien pourquoi pas en effet, ça me ferait très plaisir. »

Ce qui n’était pas faux, cela lui ferait plaisir de passer un diner avec Caleb. Elle se disait simplement que Gwendall n’allait pas forcément apprécier de son côté. Et en un sens, Sasha n’avait pas tant que cela d’affection pour Elena. Même si elle l’avait forcément touché la dernière fois. La dernière fois… d’ailleurs.

« D’ailleurs… » Sasha hésita une seconde, elle ne savait pas vraiment comment elle pouvait dire ça. Si elle devait le dire d’ailleurs. Elle ne devait pas le faire non, mais elle ne le savait pas. « Elena m’a parlé de ce qui est arrivé. » Bon, ce n’était sans doute pas assez explicite tout ça, mais en même temps elle ne se sentait pas vraiment à l’aise. Elle regrettait déjà d’avoir abordé le sujet. Mais elle y tenait quand même. « De la perte du bébé. » Précisa-t-elle alors, espérant qu’elle n’enfonçait pas le couteau dans la plaie. « Je voulais juste te dire que je suis désolée pour toi et que si tu as besoin, je suis là. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 614
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Message#Sujet: Re: La boulette... (Caleb)   Ven 8 Sep - 11:21


Est-ce que c’est une bonne idée, cette histoire de dîner à quatre ? J’en sais absolument rien, en vérité. Au fond, je ne le connais pas spécialement, ce Gwendall. C’est pas que je l’aime pas, juste que je n’ai jamais franchement cherché à le connaître. Mais en même temps, tout ce qui peut me permettre de ne pas rester seul à seul avec Lena me convient. Enfin, ce n’est qu’une idée en l’air de toute façon. Il y a de fortes chances pour qu’elle n’aboutisse jamais, on verra bien. J’oublie bien vite ma proposition, de toute manière, quand Sasha reprend la parole. Quand elle me dit qu’Elena lui a parlé de ce qui est arrivé, je crois tout d’abord qu’elle me parle de toutes ces histoires de tromperies. Je m’étonne de cela, très sincèrement, parce que si Lena a mis si longtemps à me l’avouer, je trouverais assez culotté qu’elle se soit si facilement confié à Sasha… Elles n’étaient pas si proches, aux dernières nouvelles, si ? Sauf que je ne suis pas du tout au bout de mes peines. Je pensais m’en être déjà assez pris sur la tronche, apparemment, je me trompais. Et lourdement. La perte du bébé ? Comment ça, la perte du bébé ? Quel bébé ?

-Elle t’en a parlé…,
je m’exprime d’une voix blanche, sans prêter attention au reste des propos de Sasha, si réconfortants soient-ils. Heureusement qu’elle est là pour moi, ça en fait au moins une… Qu’est-ce qu’elle t’a dit ?

Je pourrais lui apprendre tout de go que je ne suis au courant de rien, mais je préfère, en fait, faire de mon mieux pour garder contenance et prétendre être au courant… Elena était enceinte, alors ? Et elle avait perdu l’enfant ? Je ne vois que ça, je ne pense pas que les propos de Sasha puissent être interprétés d’une autre manière. Mais alors, pourquoi elle ne m’aurait rien dit ? C’était le genre d’épreuves que nous aurions dû surmonter ensemble… Je sais pourquoi elle ne m’a rien dit, bien sûr… Parce que cet enfant n’était pas de moi, c’est évident. Je n’en reviens pas. Le sort s’acharne contre moi. Enfin non, ce n’est pas une question de sort… Lena ne m’a pas tout dit, et je comprends mieux où elle voulait en venir quand elle m’a dit qu’il lui restait encore une dernière chose à me dire, mais qu’elle n’était pas prête. Ben voyons… Tu m’étonnes, qu’elle ne voulait pas en parler ! Je n’en reviens pas. Elle se foutait de moi jusqu’au bout… et elle comptait me le dire quand ? Je me laisserai le soin de le découvrir, je ne le lui en parlerai pas, j’attendrai qu’elle le fasse. Je suis curieux de savoir jusqu’où elle est capable de se moquer de moi. C’est bien simple, je ne sais finalement rien de la femme que j’ai épousée. Et ça me fait mal.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La boulette... (Caleb)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Votre plus joli boulette ...
» Au supermarché ils vendent des cerveaux ~ Caleb's Relation Ship ?
» Caleb montre une vidéo plus que X à Cane (pv Cane)
» Caleb le sorcier au pouvoirs mysterieux [validée]
» (m) CALEB LANDRY JONES, Frère jumeau
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 8
-