AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La folie ne s'empare que des gens sains d'esprit. (Raziel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 465
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: La folie ne s'empare que des gens sains d'esprit. (Raziel)   Sam 20 Mai - 12:50

La folie ne s'empare que des gens sains d'esprit.
Gabrielle ne savait pas si cela avait juste un rapport avec sa grossesse, avec la soirée Halloween qui avait clairement mal tournée, mais ces derniers temps, elle se sentait encore plus mal qu'avant. Elle tentait du mieux qu'elle pouvait de le cacher à son époux, parce qu'elle n'avait aucune envie de l'inquiéter. Il avait d'autre chose à gérer, d'autre chose à faire. Même si, en un sens, cette soirée Halloween l'avait quelque peu concerné. Gabrielle n'avait eu aucune envie d'en parler depuis, mais elle était quand même perturbée par le fait que les mangemorts avaient attaqué, avaient tué. Parce qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de se demander si Raziel était de la partie. Si des membres de sa belle-famille y étaient. Si elle était proche de certaine personne se trouvant sous le masque de mage noir. Est-ce que Raziel savait qu'il allait y avoir une attaque ? Ou non... elle ne savait vraiment plus quoi penser et à force, elle commençait à se demander si elle serait capable de supporter tout cela, tout ce secret autour de sa famille. Parce qu'elle était une Rookwood, parce que Raziel était directement concerné, que son enfant serait un Rookwood aussi. Gabrielle ne savait vraiment pas si elle avait envie d'une vie comme ça pour son enfant, mais en même temps elle ne se rendait que trop bien compte qu'elle ne pouvait pas ignorer tout cela. Qu'elle ne pouvait pas juste se contenter de fermer les yeux sur ce que faisait sa belle-famille, sur ce qui allait touché son fils ou sa fille. Dans tous les cas, elle était déjà entièrement dedans et elle n'avait aucune idée de comment s'en sortir. Elle ne pouvait sans doute pas.

Gabrielle faisait de son mieux en tout cas pour ne pas trop y penser, pour ne pas inquiéter son époux. En même temps, ce n'était peut-être pas grand chose non plus. Elle tentait du mieux qu'elle pouvait de se convaincre. Et donc, elle faisait ce qu'elle savait faire de mieux, rester chez elle, lire, passer le temps. Elle avait vu Lucretia dans la journée, ça lui avait fait du bien. Elle ne savait pas exactement sur qui elle pouvait compter dans ce monde, en dehors de James, mais elle appréciait sincèrement la présence de Lucretia. Elle attendait patiemment que Raziel rentre de Poudlard et comme il commençait à faire froid, Gabrielle décida d'aller chercher une couverture dans leur chambre. Sauf que la couverture qu'elle cherchait, précisément, dans son armoire ne s'y trouvait pas. Et elle était persuadée de l'avoir laissé là le matin même, elle s'en souvenait parfaitement. Elle se revoyait encore la plier soigneusement et la ranger, comme elle faisait tous les matins.

Pendant plusieurs minutes, Gabrielle retourna son armoire, la commode et tout autre meuble se trouvant dans la chambre, sans aucune trace de la couverture. Ce n'était pas possible, elle était forcément là, elle s'en rappelait. À moins qu'elle se soit trompée. Elle se rappelait parfaitement avoir rangé sa couverture là. Et alors qu'elle cherchait, elle tomba sur l'un de ses colliers, rangés entre ses habits dans son armoire. Le collier qu'elle se rappelait avoir rangé ailleurs aussi...
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 231
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Un ange

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de sycomore, 25cm, plutôt souple, un crin de licorne.
Camp: Mal
Avatar: Tom Hiddleston

Message#Sujet: Re: La folie ne s'empare que des gens sains d'esprit. (Raziel)   Sam 20 Mai - 20:30


 
La folie ne s'empare que des gens sains d'esprit
Madame & Monsieur Rookwood
… et c’est comme ça que les sorcières de Salem ont été brûlées par les Templiers (qui sont venus en Amérique pour voler le paprika des Indiens).

Ok… Raziel observait le parchemin signé d’un élève de 1ère année qui se tenait devant lui avec un air totalement dépité en se disant qu’il aurait peut-être quand même dû s’orienter sur l’enseignement de la Métamorphose ou des Potions plutôt que l’Histoire de la Magie. C’était la dernière copie qu’il avait à corriger de la journée et il ne savait plus s’il devait rire ou pleurer. Il adorait son boulot, vraiment, mais dans les moments comme celui-là, c’était quand même dur. Mais bon, au moins il avait fini sa journée de boulot et l’idée d’être enfin libre de rentrer chez lui lui redonnait le sourire.

Il avait donné son dernier cours de la journée presque deux heures plus tôt mais il avait prit l’habitude de rester à son bureau pour corriger les copies. Ainsi, même s’il rentrait un peu plus tard, une fois chez lui il pouvait se consacrer totalement à Gabrielle et à leur enfant à venir.

La grossesse de son épouse l’emplissait d’une joie qu’il n’aurait jamais cru pouvoir être capable de ressentir un jour. Leur premier enfant ! Le premier, l’espérait-il, d’une série de plusieurs autres. A chaque fois qu’il pensait à sa femme et à son ventre qui commençait à être rebondit, il était prit d’une bouffée de bonheur que rien ne pouvait ébranler.

Quand il avait appris la nouvelle à son père, ce dernier avait exulté lui aussi mais avec l’espoir que son premier petit-enfant soit un fils ! Un héritier de la lignée Rookwood, le premier fils de la nouvelle génération. Raziel avait préféré ne pas lui dire que lui, préférerait avoir une fille. Certes, un fils le rendrait tout autant heureux bien évidemment mais il avait vraiment envie d’avoir une petite fille qui serait le portrait craché de sa merveilleuse maman.

La copie notée et rangée, il s’empara de ses affaires et ne s’attarda pas plus longtemps à Poudlard.

Arrivé chez eux, il trouva le salon vide. Evi s’activait en cuisine, ayant visiblement profité que Gabrielle ne soit pas dans les environs pour s’activer aux fourneaux. Cherchant son épouse, Raziel monta à l’étage et s’arrêta sur le pas de porte de leur chambre à coucher, appuyant son épaule au chambranle de la porte, amusé de voir Gabrielle retourner les armoires.

Depuis quelques jours, elle n’avait pas l’air dans son assiette. Il avait essayé discrètement de lui demander ce qui lui arrivait mais il ne voulait pas la brusquer, pensant qu’elle se faisait juste du souci pour sa grossesse. Il préférait donc attendre qu’elle se sente prête à lui dire ce qui la tracassait plutôt que de la forcer à le faire.

Tu as une notion assez unique du rangement mon Amour
, finit-il par la taquiner en souriant pour lui faire comprendre qu’il était rentré.

 

 
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 465
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: La folie ne s'empare que des gens sains d'esprit. (Raziel)   Ven 21 Juil - 15:47

La folie ne s'empare que des gens sains d'esprit.
Ce collier n’avait aucune raison d’être là, elle se souvenait vraiment l’avoir rangé ailleurs la veille au soir. Elle se rappelait, elle se revoyait même, l’avoir posé sur le meuble de la salle de bain en se changeant la veille. C’était ce qu’elle faisait toujours, par habitude. Elle se déshabillait, elle le mettait là, pour qu’elle puisse le retrouver quand elle souhaitait le remettre de nouveau. Et d’ailleurs, elle le portait suffisamment souvent pour ne pas avoir de raison de le mettre ailleurs. Et pourtant, là, il était dans son armoire. C’était à n’y rien comprendre. En se moment, Gabrielle ne pouvait pas s’empêcher de se poser des questions, parce que ça commençait à devenir de plus en plus récurent. Elle ne trouvait plus ses affaires, ou alors elle les retrouvait ailleurs. A se demandait s’il n’y avait pas de fantôme dans la maison décidé à lui faire une farce. Sauf que des fantômes, il n’y en avait pas. Que personne ne touchait à ses affaires. Raziel n’était pas là de la journée, Evi ne toucherait pas à ses affaires (elle savait parfaitement qu’elle ne voulait pas qu’elle le fasse). Et puis... soyons honnête, il n’y avait pas que des objets qu’elle semblait oublier. Elle avait complètement oublié avoir rencontré Lucretia une fois et donc oublié qu’elles devaient se voir ensuite. Même si Gabrielle faisait mine de rien, elle ne pouvait pas s’empêcher de se poser des questions depuis. Comme si elle avait réellement eu besoin de ça.

La jeune femme sursauta quand elle entendit la voix de son époux, n’aillant pas remarqué qu’il était. Elle se retourna vers lui, affichant un léger sourire en le voyant contre la porte. Après sa remarque, elle observa un peu la chambre et il était évident que c’était complètement le bordel. La jeune femme soupira, avec tout cela, elle ne parvenait toujours pas à savoir où se trouvait cette couverture.

« Je n’arrive pas à mettre la main sur la couverture que ma mère m’a offert quand nous sommes allé la voir cette été. »
C’était sans doute ridicule, mais ça n’enlevait rien du fait qu’elle ne parvenait réellement pas à mettre la main sur cette couverture. En soit ce n’était pas très grave. Elle tenait à la couverture bien sûr, c’était un cadeau de sa mère. Mais ce n’était pas tant le fait de ne pas l’avoir qui l’angoissait, plus le fait de ne pas la trouver en fait. « Je suis certaine de l’avoir rangé ce matin ici, comme d’habitude. Mais elle n’y est pas. »

Et pourtant, vraiment, plus elle y pensait, plus elle se souvenait vraiment de l’avoir mise là. A moins que... elle se sentait complètement perdu. Reprenant contenance, Gabrielle rangea son collier dans sa poche avant de sortir sa baguette.

« Excuse moi, je vais tout remettre en ordre. » Et en un coup de baguette, tout était de nouveau parfaitement à sa place... mais il n’y avait définitivement aucune trace de cette fichue couverture. Tant pis, elle n’avait aucune envie d’inquiéter Raziel.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 231
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Un ange

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de sycomore, 25cm, plutôt souple, un crin de licorne.
Camp: Mal
Avatar: Tom Hiddleston

Message#Sujet: Re: La folie ne s'empare que des gens sains d'esprit. (Raziel)   Lun 24 Juil - 19:06


 
La folie ne s'empare que des gens sains d'esprit
Madame & Monsieur Rookwood
Il n’avait pas voulu la faire sursauter et lui adressa un petit sourire contrit quand elle se retourna. La chambre était un véritable champ de bataille. Pour lui qui avait toujours été très ordonné, c’était bien une première mais cela l’amusait en vérité. Et puis, il faudrait bien qu’il s’y habitue pour quand ils auraient plusieurs enfants mettant le désordre partout en trop peu de temps pour qu’Evi arrive à suivre. Il ignorait ce que Gabrielle cherchait mais quoi qu’il en soit, la pièce en avait pas réchappée.

Quand elle mentionna la couverture, Raziel su parfaitement de laquelle elle parlait et fronça légèrement des sourcils tandis que Gabrielle, d’un coup de baguette, remettait tout en ordre. On ne voyait plus rien de l’ouragan qui semblait avoir traverser la chambre à coucher quelques instants plus tôt.

Tu veux parler de celle qui est posée sur le dossier de la causeuse au salon ?, demanda-t-il en jetant un coup d’œil pardessus son épaule, en direction de l’escalier menant au rez-de-chaussée. Je l’ai vue en rentrant, j’ai pensé que tu l’avais mise-là pour te réchauffer en lisant un peu pendant la journée.

Raziel expliqua cela sur le ton tranquille de la conversation banale. Dans le fond, cela l’était après tout, même s’il était peu banal d’oublier ce que l’on avait fait de quelque chose d’aussi mémorable qu’une couverture déplacée à travers la maison à un moment de la journée.

Doucement, il quitta le chambranle de la porte et se rapprocha d’elle pour venir déposer un baiser sur ses lèvres avant de caresser doucement sa joue. Elle était toujours aussi belle qu’au premier jour et il n’était peut-être pas partial mais la grossesse semblait lui donner un air encore plus rayonnante. Cependant, son regard semblait un peu moins pétillant, détail qu’il avait déjà remarqué depuis quelques jours et qu’il avait d’un premier abord attribué aux nausées.

Tu vas bien ? Comment s’est passée ta journée ? Je veux dire à part la redécoration de notre chambre bien sûr.

Gabrielle lui avait manqué. Il était toujours aussi heureux de la retrouver soir après soir mais devant son air légèrement fatigué, il regrettait de la laisser ainsi seule toute la journée, surtout durant la période de sa première grossesse. Heureusement, les vacances étaient pour très bientôt maintenant, il allait pouvoir pleinement s’occuper d’elle.

Il l’observa un moment puis se décida tout de même à demander.

Chérie, si quelque chose ne va pas tu peux me le dire, tu le sais n’est-ce pas ?

 

 
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 465
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: La folie ne s'empare que des gens sains d'esprit. (Raziel)   Sam 9 Sep - 17:24

La folie ne s'empare que des gens sains d'esprit.
Quand Raziel mentionna que sa couverture se trouvait sur la causeuse dans le salon, Gabrielle senti un frisson parcourir son échine. Elle ne mettait pas du tout en doute les propos de son époux et s’il affirmait qu’il l’avait vu là, en pensant en plus qu’elle l’avait sortie pour se réchauffer pendant qu’elle lisait, c’était que sa couverture se trouvait bien là. Sauf que ce n’était pas possible. Ou du moins, Gabrielle se souvenait bel et bien qu’elle avait mis sa couverture, correctement pliée, le matin même dans son armoire. Est-ce qu’elle l’avait sortie dans la journée. Non, elle n’en avait pas eu besoin. Du moins... à force, la jeune femme commençait à se demander si elle n’était pas en train de perdre la tête. C’était idiot, elle en avait bien conscience, mais il y avait tant de chose qu’elle oubliait. Cette histoire de couverture, ce collier qu’elle retrouvait dans ses vêtements et qui ne devait pas être là, les rendez-vous avec Lucretia qu’elle oubliait. Elle n’avait aucune envie d’inquiéter Raziel, mais de son côté, elle ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter un peu. Alors que finalement, ce n’était peut-être que Evi qui avait bougé ses affaires.

Quand son époux vint vers elle, l’embrassant doucement avant de caresser sa joue, Gabrielle lui adressa un léger sourire. Elle ne voulait vraiment pas qu’il s’inquiète, alors qu’il avait déjà tant à faire à l’école de magie. Il travaillait déjà beaucoup, parfois un peu trop à son goût d’ailleurs, mais elle savait qu’elle avait de la chance de l’avoir le soir à ses côtés.

« Ça a été. » Répondit-elle alors, quand Raziel la questionna sur sa journée. « J’ai vu Lucretia aujourd’hui, ça m’a fait du bien. »

Les deux femmes se voyaient souvent et évidemment, Gabrielle ne se doutait pas qu’elle était la source de ses nombreux soucis. Que sans elle, il était clair qu’elle se porterait bien mieux. Quand bien même, il n’y avait pas que cela qui la tourmentait. C’était un état général, parce qu’elle se posait énormément de question, sur son avenir, sur celui de son fils ou de sa fille. Sur la manière dont il allait devoir être élevé par exemple. Parce qu’elle savait bien que les Rookwood avait une réputation, qu’ils avaient des allégeances. Mais bon, la jeune femme ne voulait pas penser à tout cela. Elle ne voulait pas inquiéter son époux, même si visiblement c’était trop tard. Raziel lui demanda d’ailleurs si elle savait qu’elle pouvait tout lui dire, si quelque chose n’allait pas. Bien sûr qu’elle pouvait, elle savait bien que son époux la comprendrait, mais elle ne voulait pas.

« Tout va bien. » Tenta-t-elle de mentir alors. Elle s’en voulait un peu, mais ce n’était rien après tout. Ça ne pouvait qu’être rien. « Je crois que Evi a juste tendance à toucher un peu trop à mes affaires. » Ça devait être ça, elle ne pouvait quand même pas se tromper. Cette couverture était bel et bien dans son armoire. « J’aimerais bien qu’elle arrête d’ailleurs, ça commence à devenir particulier agaçant. »

Dit-elle alors soudainement sur un ton bien plus dur, qui ne lui ressemblait pas réellement.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 231
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Un ange

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de sycomore, 25cm, plutôt souple, un crin de licorne.
Camp: Mal
Avatar: Tom Hiddleston

Message#Sujet: Re: La folie ne s'empare que des gens sains d'esprit. (Raziel)   Jeu 12 Oct - 13:47


 
La folie ne s'empare que des gens sains d'esprit
Madame & Monsieur Rookwood
Raziel eut un sourire. Il était heureux de savoir que Gabrielle sortait, qu’elle voyait du monde. Il savait qu’elle avait laissé derrière elle famille et amis pour le suivre en Angleterre, ce qui n’avait pas dû être facile pour elle, loin de là. Alors oui, il était heureux de savoir qu’elle construisait une nouvelle vie ici, près de lui. Qu’elle avait de nouveaux amis, qu’elle vivait, tout simplement, lorsqu’il était loin d’elle. Il n’était pas comme certains à vouloir savoir sa femme restant à l’attendre toute la journée à la maison. Bien au contraire, il avait envie qu’elle bouge, qu’elle sorte et qu’elle s’amuse et ce, même si certains soirs elle devait rentrer à la maison après lui.

Fantastique ! Et comment va-t-elle ? Tu sais, on pourrait l’inviter à manger un soir si tu veux. Ça nous changerait un peu de Loriel !

Non pas que Raziel se fatiguait des visites de son frère, loin de là même, mais il était son frère. Gabrielle devait avoir envie d’avoir ses propres invités elle aussi et Raziel était même totalement pour cette idée. Et encore plus ces derniers temps où elle semblait si ébranlée. Il voulait absolument lui changer les idées.

D’autant qu’elle s’obstinait à ne rien vouloir lui dire. Probablement pour ne pas l’inquiéter mais au final, c’était surtout cela qui l’inquiet au contraire. Il nous voulait pas qu’elle garde tout cela pour elle, ce n’était pas bon. Mais il ne pouvait pas non plus la forcer si elle ne voulait rien dire. Alors, il son contentait encore de lui sourire tendrement avant de froncer légèrement des sourcils.

Déjà à cause de ton employé par Gabrielle. Un ton dur qu’il ne lui connaissait vraiment pas et qu’il n’aurait jamais pensé entendre un jour.

Mais également – et surtout en fait ! – parce qu’il avait d’ores et déjà ordonné à Evi, des jours plus tôt, de ne plus toucher aux affaires de Gabrielle. Et il ne doutait pas que l’elfe obéissait à son ordre sinon quoi, il l’aurait déjà surprise en train de se punir dans un coin comme c’était la coutume chez ces petites bêtes. Par conséquent, il n’y avait au final que très peu de risques qu’Evi ait touché aux affaires de Gabrielle récemment.

Interdit, Raziel hésita un instant puis prit la décision de ne rien en dire à son épouse qui semblait déjà bien assez retournée comme ça pour aujourd’hui.

D’accord mon amour, je vais lui ordonner de ne plus toucher à ce qui t’appartiens, promit-il finalement en effleurant de ses lèvres la peau si douce du front de sa femme. Et si on sortait manger dehors ce soir ? ça te plairait ?

 

 
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La folie ne s'empare que des gens sains d'esprit. (Raziel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» PSYCHOSE "La folie ne s'empare que des gens saint d'esprit"
» Les gens du voyage
» La folie des BAM ! [FINI]
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Des gens sans scrupules !!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Manoir des Rookwood (Godric's Hollow)
-