AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Second Round feat Lindsay et James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 201
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Lindsay Morgan

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Lee Pace

Message#Sujet: Second Round feat Lindsay et James   Mar 30 Mai - 16:53

Second Round
 
Christian & Lindsay & James

 
Christian ne savait plus où donner de la tête et remerciait intérieurement celui qui avait inventé la profession de secrétaire. Il faudrait aussi qu’il remercie sa secrétaire accessoirement.

Déjà, il était débordé au boulot mais ayant promit à Lindsay de se limiter dans ses heures sup, il avait prit l’habitude de bosser en douce chez lui quand il rentrait le soir. Sauf qu’il ne pourrait bientôt plus le faire sans être surprit par celle qui serait son épouse. Du coup, il tentait de prendre un maximum d’avance. Ensuite, il y avait eu l’achat de la nouvelle maison. Il avait fait les visites avec Lindsay et leur choix s’était arrêté sur une jolie villa en bordure du Chemin de Traverse avec un jardin idéal pour des enfants. La maison choisie, Christian n’avait pas eu d’autres choix que de se reposer sur sa fameuse secrétaire pour les démarches administratives. Et pour finir, il y avait les préparatifs du mariage où, il était obligé de l’avouer, Lindsay s’occupait de plus gros. Il s’investissait le plus possible bien sûr mais avec le travail et la maison, il ne pouvait pas y accorder autant de temps qu’il l’aurait voulu.

Pour couronner le tout, une nouvelle épreuve les attendaient. En effet, vu les circonstances, Christian avait convaincu Lindsay de confronter James une bonne fois pour toute. Il avait abandonné sa femme enceinte, qu’il en assume les conséquences désormais. Christian était bel et bien décidé de ne pas avoir à s’encombrer de James Hopkirk dans leur nouvelle vie de famille et s’il avait fait profil bas à la maternité, il comptait bien s’imposer face à lui à présent.

Gabriel était son fils, pas celui de James. Il en était le géniteur certes mais sa contribution en resterait là. C’était Christian qui avait été là tout du long, c’était lui qui avait apprit à changer les couches, à donner le biberon, à fredonner des berceuses pour l’endormir. C’était lui qui le tenait dans ces bras en cet instant même, ne cessant de s’émerveiller devant ce petit bonhomme qui serrait instinctivement son doigt. C’était lui son père et il ne laisserait personne lui enlever cela, pas même James.

Il avait exprès quitté le bureau un peu plus tôt pour passer un peu de temps avec Lindsay et leur fils avant l’arrivée de James mais plus l’heure fatidique approchait et plus il était nerveux. La simple idée que James puisse exiger de pouvoir porter Gabriel à nouveau l’agaçait prodigieusement. C’était probablement très égoïste de sa part et il le savait très bien mais James avait été le premier de eux deux à l’avoir été après tout.

Doucement, il posa un baiser sur le petit front avant de se tourner vers Lindsay.

Ça va aller ?

Si la situation promettait d’être déjà difficile pour lui, il savait qu’elle le serait tout autant pour sa fiancée. Il aurait voulu lui éviter cela mais ils n’avaient pas le choix, il fallait percer l’abcès une bonne fois pour toute avec Hopkirk.

 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 280
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Second Round feat Lindsay et James   Jeu 1 Juin - 14:46

Lindsay n'avait pas revu son ex mari depuis la naissance de Gabriel, et ça lui allait très bien. Elle se serait déjà bien épargnée de le revoir ce jour-là. Mais au moins, elle avait su ignorer toutes ses tentatives de contact depuis lors. Elle ne voulait plus le voir, elle ne voulait plus avoir quoi que ce soit à faire avec lui, et plus encore depuis sa conversation avec Sasha, depuis qu'elle avait découvert qui il était réellement, depuis qu'elle savait quel genre d'homme il était.

Elle ne savait vraiment pas comment elle supporterait cette situation si elle se trouvait toute seule de son côté, seule avec Gabrielle, dans sa situation complexe et désargentée, incapable de se procurer les bonnes armes pour se battre pour la garde de son fils.

Mais justement, Lindsay n'était pas seule. Elle avait Christian. Elle savait que beaucoup penseraient, d'ailleurs, qu'elle avait accepté sa demande en mariage justement pour cela, pour ne pas être seule, pour avoir un père pour son enfant, ce genre de choses... c'était d'ailleurs pour cela qu'elle avait appréhendé de lui dire oui. Mais en vérité, la présence de Christian était certes une chance, mais ça ne rendait pas ses sentiments pour lui moins réels. Elle l'aimait, sincèrement, et il méritait mille fois plus que James de devenir le père de Gabriel.

Cette discussion était inévitable, indispensable, même, mais quand même, elle était totalement angoissée. Se retrouver face à James, lui demander de but en blanc de renoncer à tous ses droits sur Gabriel, c'était une bonne chose, mais en même temps une vraie source de stress pour elle. Elle avait la gorge serrée, l'estomac noué. Elle ne demandait qu'à voir cette conversation finir le plus vite possible, et elle n'avait pas encore commencé.


-Ça va aller ?

La jeune femme hocha la tête si vivement qu'elle ne devait pas être convaincante une seule seconde. Mais quand même, elle pensait que ça irait, parce qu'il fallait que ça aille. Elle n'avait pas la moindre envie de soutenir le regard de James. C'était déjà difficile avant. Ce serait bien pire ensuite maintenant, mais tant pis.

Elle fit de son mieux pour esquisser un fin sourire, elle appréhendait, mais elle savait qu'elle pouvait compter sur Christian pour mener de front cette conversation. Et face à lui, elle osait aussi croire que James n'avait pas la moindre chance.

"Il faudra bien", répondit-elle alors.

Elle n'eut le temps de rien ajouter d'autre, l'on frappa à la porte. Le cœur de Lindsay manqua un battement. Elle prit une grande inspiration et daigna ouvrir la porte.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1147
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Second Round feat Lindsay et James   Jeu 1 Juin - 22:46


Second Round.
C'

était ce qu'il cherchait depuis des mois maintenant : parler à Lindsay, ne serait-ce que ça, pour qu'ils puissent discuter ensemble de Gabriel, avec ce léger espoir qu'ils parviendraient à mettre les ressentiments de côté pour se concentrer uniquement sur les intérêts de leur fils. Pendant des semaines et des semaines, il s'était confronté à des portes closes, à des courriers sans réponse, au rejet de la moindre tentative de communication. James savait qu'il l'avait sans doute un peu cherché. Durant la grossesse de Lindsay, plutôt que de la soutenir, même à distance, il avait préféré jouer l'autruche. Maintenant, il en payait le prix fort. N'empêche que donc, il y avait du progrès, et Lindsay demandait à le voir. Il devrait peut-être s'en réjouir. Mais ce n'était pas le cas... Car il se doutait bien que ce n'était pas parce qu'elle acceptait de lui parler qu'elle consentait au moindre de ses souhaits à lui... mais tout de même, il se demander pourquoi, maintenant, elle acceptait de lui parler.

N'était-ce qu'au sujet de Gabriel ? Sûrement, oui. Mais James ne parvenait pas à s'empêcher d'être un rien paranoïaque. Cela ne faisait pas très longtemps qu'un maître chanteur s'était amusé à déposer une lettre anonyme très désagréable dans son courrier... Une part de lui ne savait donc s'empêcher de psychoter. Et s'il y avait eu un courrier pour Lindsay aussi ? Et si c'était de ça qu'elle voulait lui parler ? Dans tous les cas, pour savoir, il fallait voir. Alors James avait accepté d'aller à la rencontre de son ex femme, et le jour J à l'heure H, il frappait à sa porte. Ce fut elle qui lui ouvrit, mais de toute évidence, elle n'était pas seule. Première mauvaise nouvelle. Mais au fond, il s'en était douté. Ce gars qu'il avait déjà croisé à la maternité, le nouvel homme de Lindsay, de toute évidence, faisait toujours partie de sa vie (et plus qu'il ne l'imaginait). Le fait de ne pas parler seul à seul avec Lindsay mais également en présence de ce type accentua ses appréhensions. Il voulait considérer que tout cela ne concernait que lui, Lindsay et Gabriel, il n'avait aucune envie que Christian soit également présent. Sauf que si, justement, tout ça allait le concerner tout autant, pour son plus grand déplaisir.

-Bonjour..., se contenta-t-il de dire, hésitant.

Il n'ajouta rien de plus. Au final, il n'attendait que de savoir à quelle sauce il allait être mangé. Et ça ne risquait pas de lui plaire.


code by Mandy

_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 201
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Lindsay Morgan

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Lee Pace

Message#Sujet: Re: Second Round feat Lindsay et James   Lun 5 Juin - 14:06

Second Round
 
Christian & Lindsay & James

 
Lindsay semblait nerveuse. Ainsi, Christian lui adressa un petit sourire, l’air de dire qu’elle n’avait pas à s’en faire, ce que ce serait juste un mauvais moment à passer. Il aurait aimé pouvoir lui dire que tout se passerait bien mais son unique rencontre avec James lui restait en mémoire et non, i y avait peu de chances que les choses de passent s’en encombres. Mais ils se devaient de le faire pour l’avenir de leur famille.

Quand elle partit ouvrir, il posa son regard sur Gabriel qui baillait doucement dans ses bras. Le bébé était tellement serein, ignorant totalement la bataille que se livraient ses parents pour lui. Christian voulait préserver cette innocence chez ce petit bonhomme. C’est pourquoi, plus vite James serait sorti de leur vie à tous, et mieux ce serait.

Quand il entendit la voix de Hopkirk, Christian releva la tête. Il lui semblait encore plus pathétique que dans son souvenir. Sérieusement, il ne ressemblait à rien ce type ! Il avait tout du gamin s’étant tapé une grande crise de croissance et se retrouvant mal fagoté dans les vêtements de son père ! Il était tellement épais que Christian était persuadé que Lindsay elle-même pourrait le mettre KO sans difficultés. Et avec son regard de teckel battu, il donnait une impression de victime. Comment un homme pareil pouvait s’imaginer d’être à même d’élever un enfant et d’être capable de protéger sa famille ? Plus Christian le voyait et plus il était persuadé que Lindsay méritait clairement mieux. Et oui, il s’estimait meilleur – bien meilleur – que Hopkirk le petit libraire sans ambitions.

Bonjour, répondit-il après avoir détaillé James du regard durant quelques secondes, tel un combattant jugeant son adversaire avant le combat. Christian n’était pas du genre commode et encore moins à s’écraser devant qui que ce soit. Quand il voulait quelque chose, il l’obtenait, point. Un trait de caractère que seule Lindsay semblait être en mesure de pouvoir adoucir.

Je vais mettre le p’tit gars au lit, dit-il gentiment en s’adressant clairement à Lindsay et seulement à elle. Il se rapprocha d’ailleurs de cette dernière et déposa tendrement un baiser dans ses cheveux. Je ne serais pas long, ça va aller chérie, lui murmura-t-il à l’oreille pour l’encourager.

Christian voulait en finir au plus vite avec cette histoire mais il n’était pas buté au point de ne pas avoir conscience qu’il valait mieux qu’il laisse d’abord les ex-époux entre eux quelques minutes. Et de plus, sournoisement, c’était une solution comme une autre pour couper court à tout désir de James de prendre Gabriel.

Il n’adressa d’ailleurs pas un regard supplémentaire à James en quittant la pièce pour se rendre dans la chambre du bébé. Là, il installa Gabriel dans son petit lit, lui tendit son doudou et le recouvrit avant de caresser doucement sa petite main potelée.

Ne t’en fais pas bonhomme, bientôt tout ça se sera réglé et on sera heureux tous les trois ensembles. Ton papa t’aime plus que tout et fera tout pour.

Et s’il fallait en arriver à menacer Hopkirk pour cela, ça n’effrayait pas Christian qui ignorait encore tout du secret que Lindsay avait découvert au sujet de son ex-époux.

Il attendit quelques minutes que Gabriel s’endorme puis, après avoir déposé un baiser sur la petite main, il se redressa et quitta la chambre, prêt à rejoindre l’arène.

 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 280
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Second Round feat Lindsay et James   Ven 16 Juin - 12:15

Depuis que Lindsay et James avaient rompu, chaque fois, pour la jeune femme, c'était la même chose, se retrouver face à lui était une véritable épreuve, quelque chose de difficile et de passablement douloureux. Difficile parce qu'elle devait lutter contre le fond de tendresse qu'elle avait encore pour lui, douloureux parce que détester quelqu'un comme elle avait appris à le haïr ne faisait en réalité aucun bien.

Elle luttait pour ne pas le mettre dehors immédiatement, d'autant plus qu'elle le voyait à présent sous un nouveau jour. Depuis les aveux que Sasha lui avaient fait, elle avait appréhendé de se retrouver face à face avec lui, et ils y étaient... Elle ne demandait qu'une chose, que ça se passe vite, que James ne sache pas se débattre face aux arguments de Christian, et qu'il les laisse tranquilles, elle voulait qu'il disparaisse de leurs vies, c'était aussi simple que ça.

Ou du moins, l'intention était des plus simples. Sa réalisation, par contre, promettait d'être autrement plus complexe, et elle était bien heureuse de ne pas avoir à supporter ça seule. Même si elle savait qu'il faudrait sans doute qu'elle le confronte directement, à un moment ou à un autre, pour lui parler d'Ethan et de sa... condition. Mais pas tout de suite. Là, maintenant, elle n'en avait vraiment pas la force. Elle se sentait à peine la force de supporter ce qui s'apprêtait à leur tomber dessus, déjà...


-Je vais mettre le p’tit gars au lit. Il se rapprocha d’ailleurs de cette dernière et déposa tendrement un baiser dans ses cheveux. Je ne serais pas long, ça va aller chérie.

Intérieurement, Lindsay ne put s'empêcher de maudire son futur époux. Oh, il avait raison, mieux valait que Gabriel dorme tranquillement dans sa chambre, et n'assiste pas indirectement à cette scène... mais elle n'avait aucune envie de rester seule avec son ex mari. Ceci dit, on ne lui laissait pas le choix. Il n'y avait en même temps aucune vraie condition qui lui permettrait d'être totalement confortable avec la situation telle qu'elle était.

Lindsay considéra un moment James du regard puis, dans un soupir, l'invita à le suivre jusque dans le salon.

"Entre", dit-elle alors en ne manquant pas de se montrer la plus froide possible, surtout pour se donner un maximum de contenance. Elle s'installa dans le salon après avoir invité James à s'asseoir. Instinctivement, elle tourna son regard en direction de la chambre de Gabriel. Christian s'absentait à peine mais ces minutes semblaient durer des heures. Elle avait vraiment le sentiment que la tension devenait palpable. "Tu dois deviner pourquoi on t'a invité à venir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1147
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Second Round feat Lindsay et James   Sam 17 Juin - 9:43


Second Round.
C

hristian n'aurait pas pu l'accueillir plus froidement. Mais en même temps, James ne s'attendait pas à être invitée à bras ouverts à entrer chez Lindsay (qui était chez lui aussi, il n'y a finalement pas si longtemps que ça, mais tout ça semblait appartenir à une autre vie), mais il se sentait d'autant moins confiant. Il sentit un profond agacement, une sincère jalousie l'envahir en voyant Gabriel dans ses bras, en entendant Christian proposer à Lindsay d'aller le coucher. Pas jaloux de voir Lindsay à son bras, ça non, il aurait même été plus qu'heureux pour elle de savoir qu'elle avait refait sa vie si les choses avaient été différente... Jaloux parce qu'il était évident que cet homme s'appropriait la paternité de SON fils. C'était lui, qui devrait tenir Gabriel dans ses bras, c'était lui, qui devrait le coucher, le border, prendre soin de lui... Il devait vraiment prendre sur lui pour garder son calme, il savait que ça n'arrangerait pas son cas... Même si, en même temps, il savait qu'en acceptant de venir ici, il se précipitait dans la gueule du loup, il se laissait prendre dans un traquenard duquel il ne sortirait sans doute pas indemne... mais il n'avait pas vraiment le choix, en fin de compte.

Il entra donc à la suite de Lindsay et prit place dans le salon. C'était particulièrement étrange, aussi étrange que déplaisant que de revenir ici en intrus. Il hocha la tête quand son ex-épouse affirma qu'il devait deviner pourquoi on lui avait demandé de venir ici. Oui, il savait très bien pourquoi. Il devinait qu'on ne l'avait pas convié ici pour tailler une bavette et parler de la pluie et du beau temps. Il était question de Gabriel, de sa garde, que James ne renoncerait jamais à obtenir quoi qu'il puisse arriver. Et même s'il était clairement en infériorité numérique, il était tout bonnement inenvisageable pour lui de lâcher prise, de se laisser abuser par le discours de ses interlocuteur, qu'importe ce qu'ils décident de faire, qu'ils choisissent de le soudoyer ou caressent le vain espoir d'un accord à l'amiable.

-Et tu dois deviner pourquoi j'ai accepté de venir,
répliqua-t-il alors.

S'il avait consenti à venir, ce n'était évidemment pas pour rien, ce n'était pas pour se laisser entendre "raison". Il avait l'intention de battre, il avait l'intention d'être un père pour Gabriel.


code by Mandy

_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 201
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Lindsay Morgan

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Lee Pace

Message#Sujet: Re: Second Round feat Lindsay et James   Lun 19 Juin - 17:24

Second Round
 
Christian & Lindsay & James

 
Christian ne prit pas trop de temps pour coucher Gabriel, se doutant qu’il avait laissé Lindsay dans une position inconfortable. Il savait qu’il n’y avait plus rien entre elle et son ex-époux mais il préférait quand même ne pas trop les laisser seuls. De plus, il avait lui aussi quelques comptes à rendre avec ce type une bonne fois pour toute. Alors, il caressa une dernière fois la minuscule main potelée et quitta la pièce en laissant la porte légèrement entrouverte. Dans le couloir, il prit soin de prendre une profonde inspiration avant d’entrer dans le salon où Lindsay et James se trouvaient déjà.

Il n’aimait pas cette image, Lindsay et James installés dans ce salon qui avait été le leur. A dire vrai, il n’aimait pas cet appartement tout court. Non pas qu’il soit déplaisant mais à cause des souvenirs qu’il renfermait. Il avait été réellement soulagé quand Lindsay avait accepté de déménager pour qu’ils aillent leur propre maison à eux, où il n’y aurait que leurs propres souvenirs et pas ceux d’une vie passée.

En entrant, il se dirigea droit vers Lindsay dont il prit aussitôt la main dans la sienne. Ce n’était pas spécialement un geste de défi envers James. Un peu certes mais c’était principalement pour elle, pour lui montrer qu’il était là à présent et qu’il la soutenait. Il aimait cette femme, réellement. Et il en était le tout premier surprit d’ailleurs au vu de son passif mais il l’aimait, c’était ainsi et il était hors de question qu’il laisse qui que ce soit mettre à mal son bonheur – leur bonheur !

Gardant la main de Lindsay dans la sienne, il se tourna vers James. Il y avait une résolution sans faille dans le regard de Christian. Le regard de l’homme qui n’a jamais eu peur d’aller aux plus extrêmes pour obtenir ce qu’il voulait. Et qui obtenait d’ailleurs toujours ce qu’il voulait.

Autant cesser tout de suite de tourner autour du pot
, annonça-t-il avec un calme des plus glaçant. Je vais adopter Gabriel.

Ce n’était pas un souhait, ce n’était pas une question, c’était un fait !

Maintenant tu peux sois l’accepter, sois te battre. Mais tu sais aussi bien que moi qui gagnera un procès entre moi, qui serais marié à la mère de Gabriel et qui suis Directeur d’un département au Ministère, et toi… Le libraire qui a abandonné sa femme enceinte pour sa maitresse que l’on a retrouvé assassinée peu après et dont tu as longtemps été le principal suspect pour son meurtre. Qui sait quels autres secrets squelettes tu peux bien avoir dans tes placards après tout...


 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 280
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Second Round feat Lindsay et James   Mar 27 Juin - 17:56

-Et tu dois deviner pourquoi j'ai accepté de venir.

L'estomac de Lindsay se noua rien qu'à entendre son ex-mari prononcer ces mots. Elle n'était pas idiote, bien sûr, elle savait très bien pourquoi il avait bien voulu venir quand bien même il devait totalement savoir qu'il se précipitait droit dans un piège en frappant à sa porte.

Il voulait se battre, pouvoir lui opposer ses arguments, et ses arguments, Lindsay n'avait pas envie de les entendre. Ce qu'elle souhaitait, elle, c'était le voir capituler, approuver sans broncher. Mais elle ne se faisait pas d'illusions. James était calme et discret.

Mais s'il n'avait pas jugé nécessaire de se battre pour elle, elle se disait qu'elle se battrait pour Gabriel... Et dire qu'il n'avait pas pointé le bout de son nez tout au long de sa grossesse ! Elle aurait préférait qu'il continue d'en être ainsi.

Christian retourna auprès d'eux dans le salon, et Lindsay lui laissa prendre la parole en même temps que les rênes. Elle pensait que ce serait la meilleure manière de faire.


- Autant cesser tout de suite de tourner autour du pot. Je vais adopter Gabriel.

Pas de "Je veux", pas de "Je souhaite", pas de "J'aimerais". Le tout est ferme et définitif. Il allait adopter Gabriel, il n'y avait pas de discussion possible. Le ton décidé et sûr de Christian donnait grande confiance à la jeune femme, heureusement qu'il était là. Sans lui, elle n'aurait pas su agir convenablement.

-Maintenant tu peux soit l’accepter, sois te battre. Mais tu sais aussi bien que moi qui gagnera un procès entre moi, qui serais marié à la mère de Gabriel et qui suis Directeur d’un département au Ministère, et toi… Le libraire qui a abandonné sa femme enceinte pour sa maitresse que l’on a retrouvé assassinée peu après et dont tu as longtemps été le principal suspect pour son meurtre. Qui sait quels autres secrets squelettes tu peux bien avoir dans tes placards après tout...

Même Lindsay trouvait Christian un peu trop violent avec James. Certes, elle voulait qu'il obtienne gain de cause, et pour ça, se montrer vindicatif était sûrement la meilleure des armes, mais elle n'était vraiment pas taillée pour ce genre de situation.

Et par ailleurs, elle n'aimait pas entendre cette histoire de maîtresse revenir sur le tapis devant elle, c'était bien envoyé pour James, elle trouvait aussi que c'était manquer un peu de tact à son égard. Mais elle réagissait peut-être d'autant plus difficilement qu'elle savait maintenant que la maîtresse était plutôt un amant, et que c'était ça, son cadavre dans le placard. Ou plutôt, c'était lui qui était resté sagement cloîtré dans son placard jusqu'à la fin de leur mariage.


"Réfléchis, James", renchérit-elle d'un ton relativement froid. "Tu ne te mêles plus de notre vie, on ne fouillera pas dans la tienne, tout le monde sera gagnant."

Et elle se demandait si ses propos ne trahissaient pas déjà le fait qu'elle savait certaines choses qu'elle n'aurait jamais dû apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1147
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Second Round feat Lindsay et James   Mer 28 Juin - 19:52


Second Round.
J

ames ne savait trop déterminer ce qui était le pire : rester là, assis dans le salon face à Lindsay à se regarder en chiens de faïence, ou supporter l'attitude plus que désagréable (pour James en tout cas) de son nouveau compagnon, qui n'avait pas la moindre intention de le ménager... Bon, en fait, Christian n'eut que quelques mots à prononcer pour que le libraire soit certain que ce qu'il préférait, c'était rester avec son ex-femme, à ne rien dire et ne rien faire. C'était un peu plus soutenable que le discours de ce sale type, qui lui annonçait de but en blanc vouloir adopter Gabriel. Bon, ce n'était pas comme si James ne s'était pas attendu à un discours de cet acabit, mais ce n'était pas pour autant qu'il était plus agréable à entendre. Cet homme surgi de nulle part voulait s'accaparer son fils, et pour de bon, c'était hors de question. Il ne souffrait déjà que trop de ne pouvoir jamais voir Gabriel, ce n'était certainement pas pour renoncer à sa paternité et voir un autre se l'attribuer.

Non, il ne l'acceptait pas, et oui, il allait se battre. Il n'était pourtant pas d'un tempérament combattif, c'est vrai, mais aux grands maux les grands remèdes, il n'allait certainement pas se laisser dicter sa conduite par cet homme méprisant. Encore moins quand ce dernier l'inondait d'accusations qu'il n'étaient franchement pas simples à digérer. Oui, il disait des choses vraies, il ne pouvait pas le nier, et il savait d'avance que ça ne lui faciliterait pas la tâche que d'avoir abandonné son épouse alors qu'elle attendait leur enfant, sans oublier l'accusation de meurtre en bonne et due forme, ce même si cette affaire avait été classée... Et oui, il pouvait y avoir "pire" à découvrir encore à son sujet, qui lui ferait perdre toute opportunité de revoir son fils. Une fraction de seconde, d'ailleurs, il se demanda s'il n'était pas au courant. Les courriers anonymes l'avaient rendu paranoïaque, et la façon dont Lindsay le menaçait de fouiller dans sa vie... Non, il devait se faire des idées. Lindsay ne serait pas capable de telles menaces, et si Christian savait la vérité, il ne passerait pas par quatre chemins pour le lui dire, en toute conscience du moyen de pression que cela représenterait pour lui. Et il savait bien, oui, que si son homosexualité était révélée au grand jour, il pourrait faire une croix sur Gabriel. Sur Gabriel et plein d'autres choses, en fait. Mais il ne comptait pas se laisser intimider.

-Je n'ai rien à cacher,
répliqua-t-il alors, mentant effrontément pour la peine. Et tu n'as aucun droit de réclamer d'adopter Gabriel. Vous n'êtes même pas mariés.

Oui... sauf que ça n'allait pas durer. Et au fond, il le savait déjà.


code by Mandy

_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 201
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Lindsay Morgan

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Lee Pace

Message#Sujet: Re: Second Round feat Lindsay et James   Lun 3 Juil - 17:06

Second Round
 
Christian & Lindsay & James

 
Christian, même si ses propos étaient dur, affichait un calme olympien. Cet air calme et supérieur qu’on tous les mâles alpha quand ils s’estiment en position de force. Ce même air sûr de lui et imperturbable qu’il avait au travail. Il ne se laissait jamais intimider et ce n’était pas maintenant que cela allait commencer et encore moins avec Hopkirk.

Il resta silencieux pendant que Lindsay prenait la parole mais il glissa un regard vers elle. Elle était beaucoup plus tempérée que lui mais il était fier de la voir quand même tenir tête à son ex-mari. Elle était bien plus forte qu’elle en avait l’air et qu’elle-même semblait souvent le penser. Christian en arrivait à regretter de ne pas l’avoir rencontrée beaucoup plus tôt. Avant leurs premiers mariages respectifs. Elle faisait ressortir une part de lui qu’il avait oublié depuis tellement longtemps.

Que James n’aille rien à cacher n’étonnait qu’à moitié Christian. Pourtant, selon lui, tout le monde avait quelque chose à cacher mais James était tellement… plat. Comment un type comme lui aurait pu avoir quelque chose à cacher ? Plus il le voyait et plus il se disait qu’effectivement, il aurait été bien incapable de tuer sa maitresse. Cela tenait même du miracle qu’il ait pu en avoir une.

J’ai parfaitement le droit de réclamer d’adopter l'enfant que tu as abandonné, répondit-il d’un ton ferme mais sans élever la voix. Dis-moi James, sans quel doudou ne peut-il pas s’endormir ? Est-ce qu’il a une sucette ou est-ce qu’il suce son pouce ? Et de quelle couleur sont ses yeux ?

C’était cruel, Christian le savait très bien mais il fallait bien mettre James devant les faits. Lui, il était capable de répondre à toutes ces questions et à bien d’autre encore. Il était capable de reconnaitre les gazouillis de Gabriel, savait quoi faire quand il pleurait, connaissait par coeur sa berceuse préférée. C’était lui son père et personne d’autre !

Pour ce qui est du mariage, il est prévu pour le weekend prochain.


Son ton se fit bien moins cassant quand il évoqua cette date et sans même s’en rendre compte, il avait reposé son regard sur Lindsay et si ses yeux se faisaient assassin sur James, quand il regarda Lindsay, son regard se fit instantanément plus doux. Ainsi quand il reprit la parole, son ton se fit moins impétueux et plus conciliant.

Ecoute, j’aime Lindsay, sincèrement. Et j’aime Gabriel comme mon fils. J’étais là pendant la grossesse de Lindsay, j’ai senti Gabriel bouger dans son ventre. J’étais là le jour de sa naissance et j’ai été là tous les jours de ses 5 premiers mois d’existence. Je le vois grandir, je le vois me sourire quand il me voit arriver. Toi, il ignore totalement qui tu es… Je me doute bien que c’est difficile mais c’est moi son père, pas toi.


 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 280
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Second Round feat Lindsay et James   Mar 18 Juil - 10:26

-Je n'ai rien à cacher.

C'était étrange et déplaisant pour Lindsay de voir ainsi son ex mari mentir avec autant d'aplomb, en sachant pertinemment qu'il ne disait pas vrai, puisqu'elle était bien placée pour savoir qu'il avait des choses à cacher, et qui avaient une immense importance.

Mais en même temps, ça ne devrait pas vraiment la surprendre, c'était normal, qu'il mente, il avait menti tout au long de leur mariage. Si elle avait su... Il lui avait fait perdre tant de temps...

Elle serra les poings, elle avait très envie de le recadrer et de lui cracher sa déception à la figure. De lui avouer qu'elle était au courant de tout. Et elle le ferait, elle finirait bien par le faire, parce que contrairement à lui, elle était incapable de se taire. Mais pas devant Christian. Il était déjà bien assez sévère et tranchant avec James, et même s'il avait si profondément déçu Lindsay, elle ne se sentait pas capable de causer entièrement sa perte.

-Et tu n'as aucun droit de réclamer d'adopter Gabriel. Vous n'êtes même pas mariés.

Hum. Justement. Il allait falloir mettre James à la page, et elle avait eu l'intention de le faire, mais Christian fut plus rapide qu'elle et ça lui allait très bien, il était plus capable de fermeté qu'elle. Et son propos aurait plus de poids venant d'elle, au sens où la menace serait plus grande.

Ils n'étaient pas mariés, non, mais ça n'allait pas tarder... Lindsay aurait voulu que ce moment important de sa vie ne serve pas d'arguments à autre chose. Mais en même temps, ils ne pouvaient pas le négliger, et le bien-être de Gabriel en dépendait.

J’ai parfaitement le droit de réclamer d’adopter l'enfant que tu as abandonné. Dis-moi James, sans quel doudou ne peut-il pas s’endormir ? Est-ce qu’il a une sucette ou est-ce qu’il suce son pouce ? Et de quelle couleur sont ses yeux ?

C'était cruel. Bien sûr qu'il ne pouvait pas connaître les réponses à toutes ces questions, parce qu'il n'avait, en tout et pour tout, tenu Gabriel qu'une seule fois dans ses bras. Il ne pouvait rien en savoir, et ce n'était pas forcément de sa faute... mais d'un autre côté, il aurait pu connaître tout ça, si ce n'était pas arrivé, c'était de sa faute, entièrement de sa faute.

-Pour ce qui est du mariage, il est prévu pour le weekend prochain.

Voilà, c'était fait. Il était au courant, et il devait voir un de ses derniers espoirs s'effondrer. Tant mieux, s'il pouvait finir par admettre de lui-même que tout cela était vain, ce serait beaucoup plus simple. Mais elle n'y croyait pas spécialement pour autant.

-Ecoute, j’aime Lindsay, sincèrement. Et j’aime Gabriel comme mon fils. J’étais là pendant la grossesse de Lindsay, j’ai senti Gabriel bouger dans son ventre. J’étais là le jour de sa naissance et j’ai été là tous les jours de ses 5 premiers mois d’existence. Je le vois grandir, je le vois me sourire quand il me voit arriver. Toi, il ignore totalement qui tu es… Je me doute bien que c’est difficile mais c’est moi son père, pas toi.


Le ton de Christian était à présent plus conciliant. Lindsay doutait que ça suffise, mais elle se disait que ce discours aurait plus de chance à parler à James que quelque chose de plus frontal et agressif. Christian ne disait que la vérité, après tout. James n'avait pas été là. D'accord, sur la fin, c'est parce qu'elle avait refusé qu'il soit là, mais il aurait pu chercher à la soutenir, même à distance, et il ne l'avait pas fait. Il serait bien obligé de l'admettre, non ?

"Sois raisonnable, James, dit-elle alors, c'est le mieux pour Gabriel, tu dois le savoir, au fond, non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1147
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Second Round feat Lindsay et James   Mar 18 Juil - 19:07


Second Round.
J

ames était bien forcé de le reconnaître, Christian était parfaitement redoutable quand il cherchait à obtenir quelque chose, un véritable requin... Il savait frapper exactement où ça faisait mal, et pour faire mal, ça faisait mal, oui. Pour première attaque, il lui fit remarquer qu'il avait abandonné Gabriel. Le terme était fort, déplaisant, mais en même temps, le libraire ne pouvait pas totalement nier. En abandonnant Lindsay, il avait aussi abandonné son enfant à naître, et il avait bien trop tardé à accepter l'idée de devenir père, de vouloir être père... mais ce n'était pas pour autant qu'il avait l'intention d'y renoncer, même si, non, il ne savait pas de quelle couleur étaient ses yeux, ni l'apparence de son doudou, ni s'il suçait son pouce... Mais il n'était pas fautif de cela. Il ne demandait qu'à apprendre tout ça, et s'il n'y avait pas été autorisé, c'était à cause d'eux. Christian avait eu l'opportunité d'être un père pour Gabriel parce qu'on l'avait empêché, lui, de l'être... ça ne voulait pas dire qu'il était trop tard pour autant. Il refusait qu'il soit trop tard, en tout cas. Et il n'avait pas dit son dernier mot.

Bon... qu'ils se marient si rapidement n'arrangeait pas ses affaires, ça c'est sûr, mais en même temps, il aurait dû s'y attendre... Et il savait qu'il allait être d'autant plus difficile pour lui d'obtenir le moindre droit sur son enfant, mais il choisit de ne pas se laisser démonter par cette information. C'était horrible d'entendre cet homme lui affirmer qu'il était le père de SON fils, mais le pire, c'est qu'il ne pouvait pas lui donner tort, aux yeux de Gabriel, ce serait lui, son père, et cette idée lui arrachait le coeur, lui donnait en même temps l'envie de ne rien lâcher. Oh, il était convaincu que Christian aimait sa futur femme, qu'il aimait l'enfant qu'il l'avait vue porter, mais quand bien même, il ne comptait pas être relégué au second plan, encore moins faire mine d'oublier l'existence de Gabriel... et il refusait d'admettre que ce soit le mieux pour lui.

-Je ne vais pas le rayer de mon existence pour vous faire plaisir,
rétorqua-t-il d'une voix tremblante. Vous allez vous marier, tant mieux, félicitations, et je n'ai pas l'intention de vous empêcher de voir Gabriel, moi. Je vous demande juste d'accepter que je sois reconnu comme son père biologique, de pouvoir le garder chez moi de temps en temps, de pouvoir le connaître, moi aussi.


code by Mandy

_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 201
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Lindsay Morgan

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Lee Pace

Message#Sujet: Re: Second Round feat Lindsay et James   Ven 21 Juil - 10:59

Second Round
 
Christian & Lindsay & James

 
Pour un homme qui n’avait pas hésité à abandonner femme et enfant pour se faire la belle avec une autre femme, Christian le trouvait bien vindicatif à présent. James croyait quoi ? Qu’il pouvait ainsi laisser sa famille dans un coin et avoir malgré tout encore un droit dessus ? Christian avait toujours été un homme égoïste, il le savait même très bien, mais là il avait la forte impression d’avoir trouvé son Maître en la matière. Pour lui, cela avait d’ailleurs un côté un peu surréaliste de voir les rôles ainsi échangés. D’habitude c’était lui qui défendait ses intérêts sans se soucier de celui des autres mais à présent, et c’était bien une première, il faisait passer les intérêts d’un autre avant les siennes : celles de Gabriel. Il ne voulait pas voir son fils avoir pour exemple un père coureur sur qui on ne pouvait clairement pas compter sur le long terme. James voulait un droit sur Gabriel maintenant mais il se passerait quoi ensuite ? Il assumerait son droit de garde durant quelques mois – peut-être quelques années – puis referait sa vie, aurait d’autres enfants et une fois de plus voudrait se débarrasser de ce qui semblait avoir déjà été une première fois pour lui un fardeau ?

James…, lâcha-t-il dans un soupire. On veut tous la même chose dans cette pièce au final, le bonheur de Gabriel. Réfléchis donc un instant, quel genre de vie comptes-tu lui donner en le reconnaissant ? Être tiraillé entre deux familles ? Devoir passer la moitié de ses vacances avec toi et ton colocataire ? A supposer qu’il accepte d’avoir un enfant chez lui des semaines durant. Grandir en sachant que tu t’es enfui alors que sa mère était encore enceinte de lui ?

Christian prenait vraiment sur lui pour garder un ton calme mais intérieurement, il bouillonnait. Hopkirk voulait quoi à la fin ? Il avait déjà failli bousiller la vie de Lindsay une première fois en partant et maintenant qu’elle avait une chance d’avoir une vraie vie de famille normale, il voulait encore tout ficher en l’air ?

Laisse-moi le reconnaitre officiellement. Il aura une vie normale et heureuse avec ses deux parents et ses frères et sœurs. Ce n’est pas ce que tu veux pour lui ?

Évidemment, il viendrait certainement un jour où Gabriel apprendrait que sa mère avait déjà été mariée et qu’il était né avant son mariage avec Christian mais ils auraient le temps d’aviser d’ici là pour s’assurer que cela ne soit pas un trop grand choc pour lui.

 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 280
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Second Round feat Lindsay et James   Lun 31 Juil - 15:53



-Je ne vais pas le rayer de mon existence pour vous faire plaisir.

Si, c'était exactement ce qu'ils lui demandaient, et Lindsay en avait vraiment assez de devoir argumenter contre James, qui avait pourtant su parfaitement rester silencieux durant tout le temps de sa grossesse. Il l'avait bien rayée, elle, de son existence, sans aucun scrupule, ce n'était pas comme si ça devrait être un exploit pour lui !!

D'accord, elle était de mauvaise foi, mais elle était remontée contre son ex mari, si bien qu'elle serait bien incapable de se montrer objective vis-à-vis de lui, quoi qu'il arrive. Et il valait mieux que ce soit le cas, dans le fond. C'était plus simple pour elle, par conséquent, de se détacher complètement de James, le détester, lui en vouloir, cela faisait taire d'éventuels scrupules.

Vous allez vous marier, tant mieux, félicitations, et je n'ai pas l'intention de vous empêcher de voir Gabriel, moi. Je vous demande juste d'accepter que je sois reconnu comme son père biologique, de pouvoir le garder chez moi de temps en temps, de pouvoir le connaître, moi aussi.

Encore heureux, oui, qu'il n'ait pas l'intention de les empêcher de voir Gabriel, il ne manquerait plus que ça ! Ils avaient été là, tous les jours, pour cet enfant, lui, il était un intrus qui refusait encore d'admettre qu'il en était un, mais il allait bien falloir qu'il regarde la vérité en face, qu'il le veuille ou non.

Il ne serait pas le père biologique de Gabriel, non, il ne serait rien pour Gabriel, même, et elle tenait à ce que son fils ignore jusqu'à son nom. Ils devaient disparaître de la vie les uns des autres, c'était aussi simple que ça. Simple, mais visiblement difficile à intégrer pour James. Ce qui était normal, bien sûr, même si Lindsay refusait de le reconnaître. En même temps, elle ne voulait pas reconnaître que James était quelqu'un de normal, après ce qu'elle avait découvert.

James... On veut tous la même chose dans cette pièce au final, le bonheur de Gabriel. Réfléchis donc un instant, quel genre de vie comptes-tu lui donner en le reconnaissant ? Être tiraillé entre deux familles ? Devoir passer la moitié de ses vacances avec toi et ton colocataire ? A supposer qu’il accepte d’avoir un enfant chez lui des semaines durant. Grandir en sachant que tu t’es enfui alors que sa mère était encore enceinte de lui ?
Décidément, elle préférait quand c'était Christian qui prenait les rênes de la conversation, car elle-même ne saurait pas trouver les mots, du moins d'autres mots que "Je veux que tu t'en ailles, tout de suite". Oui, ils voulaient tous le bonheur de Gabriel, et ce bonheur dépendait de l'absence de James, c'était aussi simple que ça.

Lindsay serra les dents quand Christian évoqua le "colocataire" de James... la raison même pour laquelle elle ne ferait aucune concession. Quel exemple donnerait-il à leur enfant ? Elle fut très tentée de lâcher un commentaire déplaisant à ce sujet, mais elle s'abstint malgré tout.

Laisse-moi le reconnaitre officiellement. Il aura une vie normale et heureuse avec ses deux parents et ses frères et sœurs. Ce n’est pas ce que tu veux pour lui ?

S'il se sentait concerné par Gabriel, c'était ce qu'il devait vouloir, mais Lindsay était dors et déjà convaincue qu'il ne l'entendrait pas du tout de cette oreille.


"Oublie-le, James, c'est le mieux pour tout le monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1147
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Second Round feat Lindsay et James   Lun 31 Juil - 23:26


Second Round.
C

hristian pouvait bien avancer tous les arguments qu'il voulait, cela ne changerait rien aux convictions et aux intentions de James, il était fermement décidé à rester campé sur ses positions, peu importe à quel prix, il verrait Gabriel grandir à ses côtés, il serait son père à ses yeux. Il ne transigerait pas là-dessus, et il commençait à trouver aberrant, d'ailleurs, qu'on cherche à le convaincre du fait qu'il serait mieux pour tout le monde, à commencer par son fils, qu'il disparaisse du paysage. Il refusait de voir les choses sous cet angle, il refusait de se laisser endormir par les arguments de ses interlocuteurs. Ils tournaient en rond, c'était aussi simple que cela. Ils n'arriveraient à rien, parce que personne ne changerait d'avis. Ils voulaient s'éviter de longues et fastidieuses procédures judiciaires, mais de toute évidence, ils n'y couperaient pas, ils ne pourraient pas y couper... Leurs motivations, au fond, étaient effectivement les mêmes, mais ils ne pouvaient pas faire de concessions. En tout cas, James, n'en ferait certainement pas. Tout ça ne menait définitivement à rien. Oui, ils voulaient une vie heureuse pour Gabriel, mais lui, il était convaincu que cette vie pouvait être heureuse même s'il devait être balotté entre deux foyers différents. C'est une manière de penser qu'il n'aurait peut-être pas eu il n'y a pas si longtemps, c'est vrai, mais il avait changé, et à ce jour, il savait clairement ce qu'il voulait, et il avait su ce convaincre que ce qu'il voulait n'aurait rien de contraire à l'épanouissement de son fils.

-Arrêtez de faire semblant que vos intérêts arrangent tout le monde,
rétorqua James, à bout de nerfs. Il était d'un tempérament calme et effacé, il était la dernière personne que l'on s'attendrait sans doute à voir se mettre en colère, mais le comportement de ses interlocuteurs mettaient ses nerfs en pelotte, il en avait assez qu'on lui parle comme à un arriéré incapable de voir à quel point sa vie serait merveilleuse s'il cédait à leurs volontés absurdes. Tu n'es pas le père de Gabriel, que ça te plaise ou non, c'est comme ça, alors arrête de prétendre le contraire, déclara-t-il en tournant son regard vers Christian. Je me serais tout aussi bien occupé de lui si vous me laissiez faire. Et je ne vois pas en quoi interdire à un enfant de voir son père est supposé contribuer à son épanouissement. Si vous pensez vraiment que pour le bien de Gabriel, il faut lui mentir, alors oui, j'ai vraiment raison de refuser cette stupide idée d'adoption.


code by Mandy

_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 201
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Lindsay Morgan

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Lee Pace

Message#Sujet: Re: Second Round feat Lindsay et James   Mer 2 Aoû - 20:25

Second Round
 
Christian & Lindsay & James

 
Malgré lui, Christian poussa un long soupire. Certes, il ne s’était pas attendu à ce que James rende les armes dès la porte passée mais là, il commençait vraiment à exagérer. Il voulait être père ? Il avait qu’à faire un môme à celle pour qui il avait abandonné Lindsay. Ah non, c’est vrai, elle était morte assassinée. Histoire suffisamment louche pour convaincre Christian de ne jamais laisser James seul avec Gabriel d’ailleurs.

Mais au moment où James lui balança une nouvelle fois qu’il n’était pas le père de Gabriel, Christian senti son sang se mettre à bouillir en lui. De quel droit venait-il affirmer cela ? De quel droit s’inventait-il des droits sur ce bébé que LUI voyait grandir jour après jour ? Ce bébé qu’il aimait réellement. Pas uniquement pour faire plaisir à Lindsay, par obligation ou pour emmerder James. Il aimait réellement ce petit bonhomme comme s’il était le sien ! Et c’était déjà assez difficile pour lui de se dire qu’en grandissant, Gabriel ressemblerait physiquement à James et non pas à lui.

Il avait sérieusement fait un effort et pas uniquement pour eux trois mais – étrangement – pour James aussi en voulant régler cette histoire à l’amiable, entre eux. Et dieu sait que ce n’était pourtant pas dans ses habitudes en générale. Ses rivaux, il les écrasait et sans pitié. Il en avait déjà trainé plus d’un dans la boue, mit certains tellement plus bas que terre qu’ils ne s’en étaient pas relever. Et si c’était ce que James voulait, alors très bien, il allait être servit.

Sa patience ayant atteint ses limites, son ton se fit plus dur.

Très bien. Tu veux aller au procès, on ira au procès. Mais sais-tu au moins seulement comment cela fonctionne Hopkirk ? Il y aura une enquête pour savoir si tu es apte à revendiquer ta paternité. Ils vont fouiner jusqu’au moindre détails de ta vie privée et crois-moi, ils le feront volontiers. Ils vont chercher tous les détails pour comprendre comment un fade petit libraire en est arrivé à abandonner du jour au lendemain sa femme enceinte pour se tirer avec sa maitresse qui a finie assassinée avant de revenir réclamer son fils. Ils vont chercher à voir s’il y a d’autres femmes, à découvrir tes vices, tes moindres secrets et tout sera déballer devant le Magenmagot.

Il avait parlé d’une voix ferme et autoritaire sans jamais élever le ton pour autant. Et c’était probablement pire, ce froid glacial qui ressortait avec ses propos.

Alors à ta place, je chercherais immédiatement un bon avocat car crois-moi, je n’ai pas l’intention de perdre. Et n’oublie pas que contrairement à toi, Lindsay et moi n’avons rien à nous reprocher
. Je crois que l’on peut dire que cette conversation est clause, ajouta-t-il en se relevant.


 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 280
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Second Round feat Lindsay et James   Sam 12 Aoû - 16:18


-Arrêtez de faire semblant que vos intérêts arrangent tout le monde.


Lindsay avait beau avoir vécu au quotidien avec James, et ce pendant de nombreuses années, jamais elle ne l'avait vu aussi en colère, même sur la fin, quand leur ménage périclitait et qu'ils n'avaient de cesse de se prendre la tête, pour un oui ou pour un non.

Au fond, elle pouvait comprendre sa rage, et même sa volonté, mais il aurait dû les exprimer plus tôt. Maintenant, elle ne changerait rien, encore moins à présent qu'elle savait qui il était. Elle ne comptait se montrer ni patiente, ni tolérante envers son interlocuteur.

Tu n'es pas le père de Gabriel, que ça te plaise ou non, c'est comme ça, alors arrête de prétendre le contraire, Je me serais tout aussi bien occupé de lui si vous me laissiez faire. Et je ne vois pas en quoi interdire à un enfant de voir son père est supposé contribuer à son épanouissement. Si vous pensez vraiment que pour le bien de Gabriel, il faut lui mentir, alors oui, j'ai vraiment raison de refuser cette stupide idée d'adoption.

Bon, c'était dit, il allait refuser leur proposition, et il était catégorique à ce sujet. Pourtant, elle ne pouvait pas être du même avis que lui. Le vrai père de Gabriel, c'était Christian, c'était lui qui s'était occupé de lui, qui avait pris soin de lui et allait lui garantir une vie sereine et un avenir. James, lui, ne pouvait rien offrir de tout ça à son fils, Lindsay en était à présent convaincue. James était peut-être le père biologique de Gabriel, mais ça n'avait finalement pas de valeur. Christian, lui, était son père de cœur, celui qui lui apporterait de l'affection au quotidien, et c'était ce qui était vraiment important, à ses yeux.

La patience de James avait visiblement atteint ses limites, mais il n'était pas le seul dans ce cas-là, Christian aussi n'avait plus envie de se montrer patient, et il suffisait d'entendre le discours qu'il tint ensuite pour en être sûr.

Très bien. Tu veux aller au procès, on ira au procès. Mais sais-tu au moins seulement comment cela fonctionne Hopkirk ? Il y aura une enquête pour savoir si tu es apte à revendiquer ta paternité. Ils vont fouiner jusqu’au moindre détails de ta vie privée et crois-moi, ils le feront volontiers. Ils vont chercher tous les détails pour comprendre comment un fade petit libraire en est arrivé à abandonner du jour au lendemain sa femme enceinte pour se tirer avec sa maitresse qui a finie assassinée avant de revenir réclamer son fils. Ils vont chercher à voir s’il y a d’autres femmes, à découvrir tes vices, tes moindres secrets et tout sera déballer devant le Magenmagot.
Tout au long du discours de Christian, Lindsay guetta l'attitude de James, dans l'attente d'une réaction. Si un procès avait lieu, elle était bien placée pour savoir que les choses allaient très mal se passer pour lui. Déjà, son histoire n'était pas reluisante quand on ne regardait les choses qu'en surface (et de son point de vue à elle, bien sûr).

Mais quand on savait ce qu'elle savait, c'était encore pire. Parce que des vices et des secrets, il en avait, beaucoup. Tenait-il vraiment à ce qu'ils soient mis sur le tapis. James n'avait aucune chance de gagner ce procès, c'était en tout cas ce dont Lindsay était entièrement convaincue.


Alors à ta place, je chercherais immédiatement un bon avocat car crois-moi, je n’ai pas l’intention de perdre. Et n’oublie pas que contrairement à toi, Lindsay et moi n’avons rien à nous reprocher.

Lindsay hocha la tête. En effet, pour leur part, ils étaient irréprochables. Lindsay était une femme divorcée, c'est vrai, mais son remariage arrangeait les choses, et surtout, Christian, lui, n'avait aucun cadavre dans son placard.

"Si tu ne veux pas être raisonnable, c'est ton problème, et tu peux t'en aller tout de suite. On se reverra au tribunal."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1147
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Second Round feat Lindsay et James   Sam 12 Aoû - 16:55


Second Round.
J

ames était sur les nerfs, cette conversation mettait sa patience à rude épreuve, et visiblement, il n'était pas le seul à s'en agacer. Ce qui était logique, puisque chacun restait campé sur ses positions et ne comptait pas changer d'état d'esprit. Peut-être que ce Christian avait vraiment cru que cette affaire se règlerait à l'amiable, mais il s'était largement fourvoyé, dans ce cas, ou avait en tout cas sous-estimé son intention d'être le père de Gabriel. Cette conversation aurait au moins servi à ça. A présent, le couple Walsh pouvait voir combien le libraire était déterminé, il avait la ferme intention de ne rien lâcher. Oh, il ne s'illusionnait pas, il savait très bien que ses chances de remporter le moindre procès (car c'était clairement comme ça que ça allait finir) étaient quasiment nulles, mais il préférait s'imposer des démarches judiciaires lourdes et fastidieuses et tenter le tout pour le tout plutôt que de baisser les armes. Il voulait être le père de Gabriel, il voulait être le père de son enfant, tout simplement, et pour la peine, il pouvait bien faire tous ces efforts.

Clairement, James se serait bien épargné un procès. Il ressortait à peine d'un divorce délicat, sans oublier l'épisode où il avait été accusé de meurtre, il apprécierait vraiment de se tenir le plus éloigné possible de la justice, à présent. Sauf que ce n'était pas comme ça que les choses allaient se passer. Donc c'était reparti pour un tour, et un tour sûrement plus éprouvant que tous les autres. Oui, il comptait aller au procès. D'accord, il n'avait aucune envie que l'on fouille dans sa vie privée, d'autant qu'il était bien placé pour savoir que si on fouillait au bon endroit, il s'en sortirait sûrement très mal. Mais en même temps, il n'avait pas envie d'abandonner en cédant simplement à la menace. Il serait tout simplement prudent, il ferait tout son possible pour que toute cette affaire n'affecte pas trop Ethan (même si, en même temps, il était forcément affecté par tout ça, et il s'en voulait vraiment, pour tout cela). Lindsay en rajouta une couche en affirmant que s'il ne voulait pas être raisonnable, il n'avait plus qu'à s'en aller. Eh bien, tant mieux. Parce qu'il n'avait pas la moindre intention de rester plus longtemps.

-Comme vous voudrez,
répliqua-t-il seulement avec froideur.

Suite à qui il se redressa, décidé à s'en aller, il n'avait pas la moindre intention d'en rajouter ou de rester plus longtemps avec eux, la seule chose qu'il regrettait, c'était de ne pouvoir aller voir Gabriel avant de repartir, mais ce ne serait pas avisé. Sans rien ajouter de plus donc, il décida de s'en aller.


code by Mandy

_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 201
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Lindsay Morgan

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Lee Pace

Message#Sujet: Re: Second Round feat Lindsay et James   Hier à 20:04

Second Round
 
Christian & Lindsay & James

 
Cette rencontre pouvait sembler avoir été inutile mais elle ne l’avait pas été tant que ça après tout. Jusqu’à présent, ils avaient toujours tous supposé ce que l’autre partie voulait. Ils n’avaient jamais mit les choses à plats tous les 3 ensembles ni prit le temps de vraiment dire ce qu’il en était.

Alors oui, ils n’avaient trouvé aucun accord mais au moins maintenant les choses étaient clairs et net, ils iraient au procès pour la garde de Gabriel, tous les 3 étaient au moins d’accord sur ce point. A présent, ils savaient de manières certaines où ils allaient pour les prochains mois et quant à faire, Christian préférait que cela se fasse maintenant, tant que Gabriel était encore bébé, que plus tard, lorsqu’il serait en âge de comprendre ce qu’il se passait.

Sans ajouter un mot, Christian se leva et se dirigea vers la porte qu’il ouvrit pour laisser James s’en aller. Une fois la porte refermée derrière Hopkirk, Gabriel retourna auprès de Lindsay qu’il prit tendrement dans ses bras. À elle aussi il aurait voulu éviter cette épreuve mais Hopkirk ne leur laissait plus le choix à présent.

Ne t’inquiète pas, je m’occupe de tout. Je connais les meilleurs avocats, on sera parfaitement bien représenté.

C’était là un des avantages de sa position au sein du Ministère. Et Christian comptait bien profiter de tous les privilèges possibles.

Tendrement, il déposa un baiser sur le sommet des cheveux de Lindsay.

Pour le moment, concentre-toi sur le grand jour. Je veux voir une mariée radieuse à l’autel, pas une mariée tendue et nerveuse.

Le regard qu’il lui adressa à ce moment-là traduisait à lui seul tout l’amour qu’il éprouvait pour elle et ce, depuis le jour où il l’avait trouvée en larmes et enceinte jusqu’aux yeux derrière son comptoir de bonbons.

J’ai tellement hâte que tu deviennes enfin Madame Walsh ! Cette semaine va me sembler durer une éternité. Mais en attendant, les cartons ne vont pas se terminer tout seuls ! Et n’oublie pas qu’il y a encore les bagages à faire pour notre voyage de noce à trois !

James partit, Christian était à nouveau détendu et tout sourire. Il était confiant, aller au procès ne lui faisait absolument pas peur et il avait bien l’intention de laisser cette histoire de côté le temps du mariage et de leur voyage – surprise pour Lindsay – aux Etats-unis !
 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Second Round feat Lindsay et James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (F) Léonore de Brétignie - Élève chez les Louves d’Argent {Feat Lindsay Hansen}
» (m) JAMES POTTER feat AARON JOHNSON
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Lindsay River ?« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »
» Former Crack Cocaine User to the Second Round of Haiti’s Fraudulent Election
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement des Hopkirk (Wolverhampton, Angleterre)
-