AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un semblant de retour à la normale [pv Hermione]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4061
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Un semblant de retour à la normale [pv Hermione]   Jeu 13 Mai - 19:52

    Il était 14h, et Luna venait de se lever, d'excellente humeur. Aaaah la joie de dormir autant qu'on le souhaite! Les joies du week-end, en somme. D'habitude, Luna n'était pas une grande adepte des grasses matinées, elle préférait se lever à l'aube et essayer d'observer les quelques joncheruines qui voletaient de temps à autre à la fenêtre, à la lumière d'un lever de soleil. Mais elle avait si peu dormi les nuits passées qu'une nuit un peu plus longue n'était pas pour lui déplaire, même si elle conservait la désagréable impression d'avoir perdu une partie de sa journée. C'était que les nuits précédentes, elle n'arrivait pas à trouver le sommeil, elle passait par de nombreux stades depuis son arrivée ici, d'abord elle avait été intriguée, puis complètement paumée, puis déprimée, puis rassurée, et maintenant elle était surexcitée. Elle avait l'impression de quitter progressivement Luna pour entièrement intégrer Aulne, une Aulne qui avait plus d'amis que Luna n'avait jamais réussi à s'en faire. Ce constat lui inspirait un mélange de satisfaction et de crainte. Elle était heureuse, ici, mais elle l'était peut-être trop, au final. Cee monde, et l'identité qu'elle se façonnait progressivement, ce n'était pas elle, et elle avait peur de perdre Luna au passage... Au début, elle ne cessait de penser à son père, à pleurer son absence... Elle pensait toujours à lui, bien sûr, mais elle était obligée de constater que le fait de ne pas pouvoir lui envoyer de lettres lui pesait beaucoup moins. Elle culpabilisait un peu, mais en même temps, elle était tellement heureuse d'aller mieux qu'avant que la culpabilité ou la peur passait vite. Ce matin (après-midi) là, sa bonne humeur se traduisit même par un effort considérable, qu'elle n'avait plus fait depuis son arrivée à Poudlard : elle était allée manger dans la grande salle, et avait pris un déjeuner en retard en guise de petit déjeuner. Le plafond magique de la grande salle laissait comprendre que le temps dehors était agréable, le bleu du ciel était seulement gâché par quelques nuages épars et d'un blanc laiteux. Elle aurait été bien bête de ne pas profiter d'un temps pareil, elle décida de sortir prendre l'air.

    Elle trottinait donc dans le parc, profitant de la brise légère et de la chaleur relative, qui ne durerait désormais plus longtemps, puisque le mois de septembre touchait à sa fin. Un large sourire aux lèvres, elle chantonnait tout en profitant du paysage autour d'elle. Etrangement, il n'y avait presque personne dehors pour profiter de cette belle journée, à croire qu'ils dormaient tous encore. Ou peut-être se débarrassaient-ils de leurs devoirs le plus rapidement possible, afin de profiter au mieux du beau temps plus tard. Peu importait, pour Luna, si c'était pour faire de mauvaises rencontres, autant ne pas faire de rencontres du tout. Après quelques autres petits trottinements, elle décida de s'allonger dans l'herbe, pour observer les nuages. C'était un jeu que sa mère lui avait appris. S'allonger dans l'herbe et deviner la forme des nuages... Comme celui-là, là, qui avait une forme de vache. Un jeu assez courant, ma foi, et relaxant, aussi.. Encore un peu et elle se serait rendormie, alors qu'elle avait déjà dormi beaucoup trop. Mais elle ne se rendormit pas, parce qu'elle entendit des bruits de pas, pas très loin. Elle se releva pour voir de qui il s'agissait, son regard tomba sur....


    "HERMIOOONE!!!"

    Oui bon, elle n'aurait pas dû gueuler ce nom aussi fort, quelqu'un aurait pu l'entendre, mais elle était vraiment, vraiment trop heureuse de revoir Hermione. Depuis qu'ils étaient arrivés là, elle n'avait presque pas pu parler aux quatre autres, les seuls capables de ramener Luna à elle-même. Et même si Hermione ne le savait peut-être pas, Luna la considérait comme une de ses meilleures amies, une présence rassurante dont elle avait terriblement manqué. Elle se leva et courut vers elle avant de la serrer dans ses bras. Relation qui avait sans doute de quoi déstabiliser la gryffondor, mais Luna s'en moquait bien. Se détachant de son étreinte, elle fixa Hermione depuis ses yeux globuleux et brillants.

    "Tu m'as manqué. ça va?"

    On aurait dit qu'elle ne l'avait pas vu depuis des moins, alors qu'elle l'avait entraperçu plusieurs fois depuis le début du mois. Mais le fait qu'ils soient tous à gryffondor et elle à serdaigle, et le fait que le château soit grand, très grand, avaient rendus difficile toute potentielle conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss je sais tout.
avatar
▌ Messages : 1888
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : L'amour c'est tellement compliqué dirait Hermione. Elle ne cesse pourtant de rêver d'une personne... de l'un de ses amis... du rouquin national... mais cela veut il dire qu'elle l'aime ? Hermione ne sait pas.
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: EMMA W.

Message#Sujet: Re: Un semblant de retour à la normale [pv Hermione]   Sam 15 Mai - 11:38

Depuis quelque temps je faisais une pause. Je travaillais moins depuis le debut de la semaine. Peu être un petit coup de blues. Tout avait changer, maintenant. Je ne voyais plus mes parents, bon cela est certe dure mais cela ne change pas de d'habitude. Peu être le fait qu'il ne soit pas encore nés, non, ce n'est pas cela. Peu être le fait que Ron traine de temps en temps avec certaine fille et que j'ai l'impression d'être abandonner. Je souris, Non cela n'est pas ça, je ne peux pas être jalouse de ces pauvres filles. Que je suis bête. Ce n'est qu'un coup de blues banal. Je me promet que lundi je me remet au travail. Non, pourquoi lundi? Non, tout de suite.

Je me leva. J'etais depuis au moins une heure près du lac, allonger. J'etais donc entrain de marcher tranquillement vers le parc. J'avais pour but d'aller à la bibliothèque et faire du travail suplementaire. J'etais maintenant dans le parc.

"HERMIOOONE!!!"

Je me retourna brutalement. J'etais surprise, il y avait longtemps que je n'avais pas été appeller comme cela. J'etais maintenant Prudence Johnson, plus Hermione Granger. Prendant un moment j'eu peur d'avoir été decouverte. Soudain, je vu Luna se lever et courir vers moi. C'etait elle qui m'avait fait si peur. Elle se rapprocha rapidement de moi et m'enlaca. J'eu le souffle couper. Puis elle me lacha et me regarda.

"Tu m'as manqué. ça va?"

"Moi aussi, tu m'as manquer, Aulne!!! Oui je vais bien et toi ?"

Je voulais lui faire le reproche d'avorif ait l'erreur de m'avoir appeller Hermione mais pas tout de suite tout de même. Je me rassis et elle fit de même.

"Tu faisais quoi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4061
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Un semblant de retour à la normale [pv Hermione]   Lun 17 Mai - 19:38

    "Je t'ai manqué, c'est vrai?"

    Une lueur d'espoir s'était allumée dans le regard de Luna, comme à chaque fois qu'elle se permettait d'avoir le sentiment de compter pour quelqu'un. C'est que c'était pas courant, et que quand c'était le cas, elle ne pouvait jamais être certaine que ce n'était pas juste un mensonge. Par exemple, elle avait accordé le même regard pétillant à Lena, Daniel et Olive, et au final, même si pour le moment elle l'ignorait, ils se contentaient de la manipuler. Mais avec Hermione, les choses étaient tout de même un peu différentes, et ce même si elles ne s'étaient jamais vraiment parlé beaucoup avant l'année précédente. Avant que l'AD ne soit fondée, à vrai dire, et qu'elles soient bien obligées de se voir plus que d'habitude. ça avait suffit à Luna, peu lui en fallait, sans doute parce qu'elle avait trop attendu le moment d'avoir enfin un véritable ami. Avec l'AD, elle s'était enfin sentie intégrée, pour la première fois elle faisait partie d'un groupe. Pour cette raison et beaucoup d'autres encore, elle avait beaucoup d'affection pour Hermione, même si elle n'était pas certaine de la réciprocité de cette affection, entendre de la bouche de la gryffondor qu'elle ait pu lui manquer, ça la consolait quelque peu, du coup. Hermione l'avait appelé Aulne, une façon discrète de lui rappeler qu'ici, les noms d'emprunt étaient de mise, et que l'appeler en hurlant "HERMIOOOONE" dans tout le parc n'était pas la façon la plus discrète de passer incognito. Cela dit, Luna aurait bien aimé qu'Hermione l'appelle par son vrai nom. Pour s'en rappeler. Elle ne voulaient pas faire partie de ces gens qui se cachaient depuis tellement longtemps qu'ils en oubliaient leur vrai nom, même si finalement, cette perspective, maintenant qu'elle la vivait à moitié, n'était pas aussi désagréable que ce qu'elle aurait pu penser de prime abord.

    Hermione lui demanda ensuite ce qu'elle faisait. Oh, peu importe ce qu'elle faisait, non? Elle pouvait très bien compter les nuages, leur donner des petits noms ou chasser le ronflak, ça n'avait aucune importance, elle était prête à faire n'importe quoi d'autre, maintenant, du moment qu'elle pouvait ne pas quitter Hermione. Là, dans le parc, seules comme elle était, dans ce décor que les années ne changeaient pas vraiment, elle avait la sensation d'être retournée en 1996, et cette perspective était plus que savoureuse... Même si un peu triste en même temps. Eh oui, on arrêtait pas les contradictions. Luna répondit donc évasivement, ce n'était de loin pas le plus important, et Hermione devait le savoir tout aussi bien qu'elle.


    "Je regardais les nuages..."

    Elle hésita à ajouter qu'elle en avait vu un très beau, en forme de botruc, mais elle se retint. Non, ce n'était définitivement pas vers cela qu'elle voulait orienter la conversation. Non, elle préférait de loin savoir...Bah tout, comment elle allait, comment ça se passait, et comment allaient les autres. Etant dans la même maison qu'Harry, Ron, Neville et Ginny, Hermione devait certainement avoir d'eux des nouvelles plus récentes que celles que Luna avait pu obtenir. Et surtout, elle voulait savoir comment Hermione vivait les choses. Est-ce qu'elle était la seule à vivre cette expérience d'une manière aussi... bizarre, à être à la fois perturbée et enchantée... Trop de sentiments contradictoires en même temps, Luna se contentait généralement d'une émotion à la fois, et c'était amplement suffisant, pourquoi une chose susciterait en elle plus d'une émotion, au pire c'était un mélange, mais jamais ça n'avait était un mélange de choses aussi peu accordées les unes aux autres. Ne pouvant y tenir, les questions s'échappèrent en cascade de ses lèvres, Luna se laissant à peine le temps de respirer entre chaque mot.

    "ça se passe comment pour toi? Tu vas bien? Et les autres? Vous avez rencontré des gens? Ils sont comment? Vous avez appris quelque chose? "

    Elle dût s'arrêter, histoire de reprendre son souffle. Elle se sentait incroyablement heureuse, comme si un air nouveau était venu gonfler ses poumons, elle n'avait qu'une hâte, c'était d'entendre chacune des réponses d'Hermione. ça ne faisait qu'un mois qu'ils étaient ici, c'est vrai, mais en un mois il pouvait se passer tellement de choses... Elle était convaincue d'avoir manqué tellement. Elle avait envie de rattraper tout ça, surtout qu'elle ignorait quand il lui serait possible de mettre à nouveau la main sur Hermione.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss je sais tout.
avatar
▌ Messages : 1888
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : L'amour c'est tellement compliqué dirait Hermione. Elle ne cesse pourtant de rêver d'une personne... de l'un de ses amis... du rouquin national... mais cela veut il dire qu'elle l'aime ? Hermione ne sait pas.
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: EMMA W.

Message#Sujet: Re: Un semblant de retour à la normale [pv Hermione]   Mer 26 Mai - 20:51

"Je regardais les nuages..."

Cela m'etonna à peine. Je n'ai jamais vu l'utilité de rester des heures à regarder des nuages, c'etait du temps perdu pour rien. Ce temps pourrais être utiliser pour travailler. Cela me fit sourire, revoir Luna me donnais apparement du poils de la bête car je repensais à travailler. Je m'installa plus confortablement. J'avais ma mains poser sur l'herbe et je sentais quelque chose me faire mal. Je releva ma mains et vis un bout de bois. Je le retira rapidement et m'allongea cette fois -ci dans l'herbe.

"ça se passe comment pour toi? Tu vas bien? Et les autres? Vous avez rencontré des gens? Ils sont comment? Vous avez appris quelque chose? "

Je fus legèrement surprise de se flot de questions et je vis Luna reprendre sa respitation. J'eu un sourire en coin, cela ressemblait vraiment à Luna. Je placa mes mains derrière ma tête pour me faire une sorte d'oreiller. Je regarda les nuages, j'avais decider que pourquoi pas je pourrais un jour essayer de regarder ses voluptes de cotons.

" Et bien, je dois dire que c'est difficil de ne pas avoir la possiblité de voir mes parents et mes amies moldues mais sinon je ne trouves pas la situation si differente. L'ecole ici et à notre epoque est la même, tu ne trouves pas ? On va donc dire que je tiens le coup et j'essaye de prendre la situation le plus positivement possible car sinon je vais devenir folle."

Je fis une pause.

" D'ailleurs en parlant de folie, Ginny m'inquiète. Je ne dis pas qu'elle est folle, mais..."

Je me redressa et mis mes jambes en tailleurs.

" J'ai l'impression qu'elle vit plus mal que les autres cette situation. Tu vois Harry, Ron et Neville ont l'air de tenir le coup, enfin, ils rigolent parfois etc... mais Ginny est differente, tu ne trouves pas ? "

Il est vrai que depuis notre arriver, elle ne riait plus beaucoup, elle manger moins... comme si notre Ginny etait rester dans notre veritable epoque. Cela m'attristait, il ne fallait pas qu'elle craque sinon les autres suivront. Je regarda Luna pour voir sa reaction et surtout pour savoir si elle etait de mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4061
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Un semblant de retour à la normale [pv Hermione]   Jeu 27 Mai - 22:46

    ça faisait plaisir. Pas spécialement d’entendre certains soucis qu’Hermione avait pu avoir, mais ça soulageait un peu Luna de se dire qu’elle n’était pas toute seule à avoir pu souffrir, au moins un petit peu, de cette situation. Hermione avait raison, si on oubliait un peu l’étrange de la situation, on aurait presque pu croire que rien n’avait changé. Après tout, Poudlard n’avait pas perdu la moindre ride, le château était toujours le même, ce qui laissait présager que dans cent ans il le serait encore. Mais était-ce vraiment pareil si les élèves qui s’y trouvaient n’étaient pas les mêmes? Bon, après tout, Luna n’avait jamais vraiment eu d’amis, et les gens de cette époque avaient tendance à être plus sympathiques avec elle que ceux de l’époque qu’elle avait laissé derrière elle, mais Hermione aurait davantage pu ressentir ce manque... Quoi que non, elle, elle pouvait voir ses meilleurs amis tous les jours, ils étaient tous à Gryffondor. Luna, elle, avait dû attendre presque trois semaines pour enfin avoir des nouvelles des autres voyageurs temporels, et indiscutablement, ça l’avait perturbé. Mais bon, Hermione était là, maintenant, alors les choses allaient s’arranger, non? Hermione adoptait le bon état d’esprit, positiver, positiver... chose que Luna, la reine de l’optimisme, n’avait pas toujours réussi à faire, et, faute d’être déjà folle, elle avait manqué de le devenir plus encore.

    Puis Hermione lui donna des nouvelles des autres, nouvelles dont Luna avait également bien besoin, puisqu’en ne les voyant que de loin, elle ne pouvait que soupçonner que du moins, leur état de santé n’était pas au plus bas... Mais pour ce qui était de l’état moral... Non, ça ne surprenait absolument pas Luna que Ginny aille mal, elle savait que si elle avait vécu les mêmes choses qu’elle, si elle avait dû se confronter à un Jedusor plus vrai que nature en ayant vécu ce qu’elle avait pu vivre avec lui, par journal interposé, elle aurait été au plus mal, elle aussi, déjà qu’elle avait quelques difficultés à gérer la situation... Cette histoire de chambre des secrets, Luna l’avait appris par bribe. Elle en avait d’abord appris une partie en même temps que tout le monde, après qu’Harry ait sauvé Ginny dans la chambre, mais l’information n’avait été que partielle, et les rumeurs se mêlant les unes aux autres, il avait été difficile de distinguer le vrai du faux. Luna n’avait pas demandé les détails à Ginny, déjà parce qu’elles n’étaient pas si proches que ça alors, et ensuite parce que Luna se doutait qu’elle ne voudrait pas en reparler. D’ailleurs, en avait-elle déjà reparlé, Luna supposait que Ginny avait enfoui ce moment de sa vie bien profondément dans son inconscient, dans l’espoir de ne plus jamais avoir à en parler. L’histoire en détail, elle l’avait su par Harry et les autres, alors qu’ils avaient dû se rendre à l’évidence qu’ils étaient retournés à l’époque où ce fameux Tom Jedusor étudiait. A vrai dire, cette histoire avait plus le don d’intriguer Luna que de l’effrayer, Voldemort faisait peur, Tom Jedusor, elle l’avait croisé plusieurs fois, et jamais elle n’aurait pensé une seule seconde que ce puisse être lui. Elle comprenait pourquoi Ginny avait pu se laisser prendre au piège... Plutôt que d’être effrayée, elle s’était interrogé. Qu’est-ce que ce garçon avait bien pu vivre dans sa vie pour en arriver là, lui qui avait l’air, en apparence, bien sous tous rapports?

    Que Ginny ait peur, qu’elle s’inquiète, c’était autre chose, c’était finalement la seule (et Harry, un tout petit peu, mais moins tout de même) à avoir déjà côtoyé Jedusor, et elle était allée jusqu’à se confier à lui. Il devait être difficile d’admettre que l’on se soit trompé, et à ce point. Y penser la rendait un peu triste, pour Ginny, elle ne méritait vraiment pas ça...


    “C’est normal.” souffla Luna en penchant la tête, ses yeux globuleux fixés sur Hermione. “Tu es intelligente, donc tu sais que c’est normal aussi.”

    Hermione avait dû tout aussi bien que Luna comprendre que ce que Ginny éprouvait... eh bien, ne pouvait pas se comprendre, mais était forcément douloureux.

    “ça me rend triste, pour elle.” ajouta-t-elle de son habituelle voix douce et crystalline, presque chantante. “J’aimerais bien la revoir... Et lui parler, peut-être.”

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss je sais tout.
avatar
▌ Messages : 1888
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : L'amour c'est tellement compliqué dirait Hermione. Elle ne cesse pourtant de rêver d'une personne... de l'un de ses amis... du rouquin national... mais cela veut il dire qu'elle l'aime ? Hermione ne sait pas.
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: EMMA W.

Message#Sujet: Re: Un semblant de retour à la normale [pv Hermione]   Sam 14 Aoû - 20:37

Je savais que Ginny etait la seule a avoir cotoyer Lord Voldemort sur une longue durée et je me souviens que cela l'avait vraiment perturbée. Même si je ne me souviens pas beaucoup de chose de cette année vu que j'avais été petrifié par le Basilic, j'avais eu le loisir de discuter une peu avec elle et avait pu remarquer qu'elle avait été destabilisée. En y reflechissant, il etait assez normal qu'elle reagisse de cette façon. Elle se retrouver à cotoyer Lord Voldemort, sous une autre forme certe mais tout de même. Cela devait evident, comment n'avais-je pas pu faire le rapprochement. Je pouvais vraiment être bête des fois.

Même si Luna parlait peu, elle etait d'une grande reflexion. Grace a elle des chose compliquer devenait simple ou comme dans se cas, des choses evidentes devenait plus claire. Je ne dis pas que je comprend tout se qu'elle dit loin de la mais je ne sais pas, elle avait une certaine philosophie dans ses paroles.

Mais parfois Luna se compliquait la vie pour rien. Pourquoi parlait elle comme si cela n'allait jamais se produire. Je me mis a rigoler.


"Mais bien sur."

Je me passa la mains dans mes cheveux et les chiffonna pour qu'ils prennent la forme d'un chignon et bien sur dans le meilleure des cas qu'ils tiennent comme cela mais c'etait peine perdu. Mes cheveux ne sont vraiment pas facil à vivre. Je ne les aimais pas beaucoup encore plus lorsque j'avais face à moi Luna avec ses cheveux blonds platines avec de magnifiques boucles.

"Tu as vraiment de la chance" dis-je a haute voix.

Je me mis a rougir rapidement. Cette phrase m'avait echapper, je ne voulais pas la dire à haute voix. Je m'empressa de rajouter
.

"Et donc... hum... si tu veux vraiment revoir Ginny, viens avec moi à la salle commune."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4061
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Un semblant de retour à la normale [pv Hermione]   Lun 16 Aoû - 13:49

    Luna ne fit pas la moindre remarque quant à ce que venait de dire Hermione. Tout simplement parce qu'elle n'avait pas compris. Elle avait de la chance, vraiment? En quoi, elle ne comprenait pas... Elle ne se trouvait pas particulièrement chanceuse, ces derniers temps, la situation n'était pas la meilleure des situations qui soient, ni pour elle, ni pour aucun des voyageurs, et la seule chance qu'elle se trouvait, dans cet endroit, c'était cette agréable impression que tout le monde était soudainement plus sympathique avec elle. Tiens, même Hermione lui semblait plus gentille, compréhensive, avec elle. Non pas qu'elle ait jamais été méchante avec elle, mais les rares fois où elles avaient parlé, au cours des réunions de l'AD, Luna avait bien senti qu'Hermione était quelque peu exaspérée par les croyances loufoques et l'excentricité de la jeune fille, elle qui était si terre à terre, quand, à l'inverse, Luna était sans cesse dans les nuages. Malgré tout, s'il y avait bien une personne qui pouvait sonder l'esprit humain, et même celui de quelqu'un d'aussi décalé que Luna, c'était bien Hermione. Parmi tous les voyageurs, c'était sans doute auprès d'Hermione que Luna préférait rester, histoire de se rassurer, Harry était trop préoccupé par Jedusor, Ron... eh bien, ce n'était pas comme s'ils s'étaient vraiment parlé un jour, Neville et elle ne se croisaient jamais et Ginny... eh bien, Ginny était dans un sale état, et avait certainement besoin de dix fois plus de réconfort que Luna... D'ailleurs, elle était peut-être égoïste de vouloir s'accaparer Hermione.

    Oui, vraiment, ce serait une bonne idée, qu'elle puisse revoir Ginny. ça faisait trop longtemps. Ginny était l'une des rares personnes à lui adresser la parole sans avoir l'air de vouloir se moquer d'elle, pendant toute sa scolarité. Alors Luna avait fini par plus ou moins la considérer comme sa meilleure amie, même si elle supposait que ce n'était pas réciproque... Peu importe. Luna approuvait complètement l'opinion d'Hermione. En plus, ça lui permettrait de voir à quoi ressemblait la salle commune des Gryffondors, elle avait toujours voulu voir à quoi ressemblaient les autres salles communes... Et depuis que cette étrange année avait commencé, elle avait désiré plus que tout pouvoir rentrer dans cette salle commune, qui la coupait des seules personnes capables de comprendre ce qu'elle pouvait bien être en train de vivre. Maintenant qu'Hermione y faisait référence, ça semblait évident... Pourquoi n'y avait-elle pas pensé plus tôt? Il suffisait qu'on lui donne le mot de passe de la salle commune de Gryffis, et elle pourrait leur rendre visite sans problème... Elle doutait fort que quelqu'un le lui interdise, du moment qu'elle se faisait discrète auprès du concierge et de Dumbledore, personne n'irait cafter sa présence. Cette nouvelle fit jaillir un nouveau sourire sur son visage. Mais oui, Hermione était vraiment un génie.


    "J'adorerais ça!" Elle hésita un moment, puis ajouta... "... mais pas tout de suite."

    Oui... pas tout de suite. C'était peut-être égoïste, mais puisqu'elle avait Hermione sous la main, elle voulait la garder pour elle toute seule. Si elles étaient avec Ginny, alors Ginny serait le centre de l'attention, qu'elle le veuille ou non, et... et il était évident que c'était tout à fait normal. Mais pour une fois, Luna avait envie qu'on se soucie d'elle, alors, alors... alors elle allait s'accaparer Hermione, tiens! Rien ne les empêchait de se rendre dans la salle commune des gryffondors un peu plus tard... Mais oui, Luna savait se montrer très égoïste, parfois. Pour ne pas laisser à Hermione le temps de poser la moindre question ou de souligner ce soudain égocentrisme, Luna enchaîna directement, les yeux tournés vers le ciel.

    "Est-ce que tes parents te manquent?" Elle reposa les yeux sur son interlocutrice, un sourire tranquille aux lèvres, comme si elle était en train de parler de la pluie et du beau temps."Moi oui..."

    Elle haussa les épaules puis leva les bras afin de s'étirer. Hermione était bien l'une des rares personnes avec qui elle pouvait parler de tout ça, extérioriser ses angoisses.

    "Tu penses qu'on rentrera quand?"

    Personne n'avait encore posé cette question à haute voix, jusqu'ici, mais pourtant, cette question avait son importance. S'il fallait attendre que quelqu'un invente le moyen de remonter le temps, alors peut-être qu'ils auraient à attendre une éternité. Peut-être même que leur arrivée, en bouleversant le cours du temps, allait empêcher le cours des événements... Peut-être qu'ils ne pourraient jamais rentrer... Et s'il fallait vraiment se résigner à vivre... comme ça? Oui, cette question, aussi rêveuse Luna pouvait-elle être, l'angoissait. Normal, non?

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss je sais tout.
avatar
▌ Messages : 1888
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : L'amour c'est tellement compliqué dirait Hermione. Elle ne cesse pourtant de rêver d'une personne... de l'un de ses amis... du rouquin national... mais cela veut il dire qu'elle l'aime ? Hermione ne sait pas.
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: EMMA W.

Message#Sujet: Re: Un semblant de retour à la normale [pv Hermione]   Lun 16 Aoû - 18:51

Luna repondu positivement à ma propositon mais je fus suprise qu'elle ne voulu pas y aller tout de suite. C'est pas que cela me derangait de rester avec elle toute seule, mais elle semblait tellement presser de revoir Ginny et maintenant elle voulait attendre. Mais je n'y fis pas plus attention, je mis cela sur le compte de l'excentricté de Luna, ce n'etait pas pour rien que beaucoup de personne et moi même avant de la connaitre mieux la surnommait Loufoca.

Par la suite, elle me demanda si mes parents me manquait. Ce n'etait pas une question facile. Toutes personnes normales dirait oui. Et c'etait vrai au fond, ils me manquaient mais j'etais habituer à être loin d'eux maintenant. Je pense que dans mon esprit, je retournerais avec eux pour les prochaines vacances et c'est là que ca deviens compliquer. Parce qu'en realité, je ne les reverrais plus avant longtemps. En y reflechissant, pour le moment ils ne me manquent pas, l'année vient de debuter comme toutes les autres années, mais dans le font, ils m'ont toujours manquer et encore plus en repensant au fait que je ne suis pas prête de les revoir.

-Oui comme a tout le monde.

En moins de cinq minutes, elle avait reussi à me donner le coup de blues, il y a pas a dire, Luna est forte. Je me rallongea dans l'herbe et passa un de mes bras derrière ma tête en orreiller et l'autre sur mon visage pour cacher mes yeux du soleil.

Quand allons nous rentrer ? c'est une excellente question et puis si seulement c'etait possible. Je savais que Dumbledore cherchait un moyen pour nous ramener dans le temps mais cela n'avait pas l'air d'être simple. Il nous avait integrer au cours de cette année, se qui signifiait que cela n'allait pas être pour toute de suite. J'avais comme tout les autres commencer a tisser des relations, des amitiés avec d'autre personnes et l'idée de les quitter me ferait du mal mais en même temps, les amis de notre epoque me manquaient aussi.

-Je sais pas. repondis-je le plus simplement.

Je me demandais maintenant si ma famille et les personnes de Poudlard, nous recharchaient? Si nous avions disparut pour eux aussi ou si nous avions été rayer de la carte tout simplement. Avons nous seulement exister pour eux, c'etait une question qui m'inquietait.

-Tu crois que la bas, ils nous recherchent ?

Et si c'etait vraiment la cas. Que nous n'avions jamais exiter pour eux maintenant que nous sommes ici à cette epoque. L'histoire serait modifier, Harry Potter ne serait pas l'elu, Voldemort serait toujours maitre de la situation là bas. Il fallait que je sache, et je me promis d'en discuter avec Harry et Dumbledore. Si c'etait vraiment le cas alors a nous de modifier le passer pour modifier le futur. J'etais prete a en payer le pris, a rester vivre ici pour permettre aux autres de vivre sans crainte.

-Et puis peu être que c'est dans l'ordre des choses. dis-je pensivement. Peu être que cette situation est la clé pour vaincre Tu Sais Qui, definitivement, et de façon que personne n'ai jamais entendu parler de lui.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4061
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Un semblant de retour à la normale [pv Hermione]   Jeu 19 Aoû - 13:39

    La question qu’Hermione venait de soulever, Luna l’avait déjà eu à l’esprit, bien évidemment. Cet embrouillamini temporel rendait tout plus compliqué... Cette histoire laissait supposer que deux mondes existaient en parallèle : celui où ils se trouvaient en ce moment-même, et celui qu’ils avaient abandonné il y a un peu plus d’un mois. Mais ce n’était pas possible, non? En allant dans le passé, ils avaient tout simplement effacé tout ce qui pouvait exister du futur. Le futur n’était pas encore vécu, il n’y avait pas de futur, il n’y avait pas de parents nulle part, il n’y en aurait peut-être jamais. Si le battement d’aile d’un papillon... alors. Alors quoi? Si ça se trouve, ils avaient eux-mêmes organisé leur perte, avec ce voyage, peut-être qu’ils n’existeraient plus que dans ce monde, peut-être qu’ils n’auraient jamais l’occasion de voir comment le monde allait évoluer à cause.. ou grâce à eux. Tout ça, ça faisait peur. C’était normal, d’avoir peur. Dès qu’il était question de se poser et d’y réfléchir un peu... la situation semblait inextricable. Luna avait foi en Dumbledore, oui, mais est-ce que ça suffirait? Le simple fait de l’obliger à créer quelque chose qui n’était pas encore supposé exister, c’était bouleverser profondément le cours des événements, le cours de l’histoire.

    « Nos parents n’existent pas, c’est tout. » déclara Luna dans un sourire tranquille.

    C’était une vision bien pessimiste de leur situation, mais comment ne pas l’envisager... C’était d’ailleurs plus une évidence qu’une supposition. Evidemment, le mieux était sans doute de positiver, de se dire qu’ils étaient là pour quelque chose, comme Hermione l’avait supposé à voix haute. Luna était assez d’accord avec elle. Rien n’arrive par hasard, et il était si évident que les destins d’Harry et de Voldemort étaient liés... d’une manière ou d’une autre. Ce voyage était peut-être en effet le seul moyen de mettre fin aux agissements du seigneur des ténèbres... lui couper les ailes avant même qu’il n’ait eu le temps de s’envoler. Mais pourquoi est-ce qu’elle était là, elle? Elle se sentait complètement étrangère à tout ce qui était en train de se passer. Elle avait voulu agir, oui, mais elle ne se pensait pas dotée d’un destin particulier. C’est comme si elle avait été entraînée là par erreur... A moins. A moins d’en décider autrement.


    « C’est ce que tu penses... »

    Luna ne continua pas sa phrase tout de suite. Elle retira les quelques brins d’herbes emprisonnés dans sa chevelure emmêlée, les yeux fixés sur les nuages. Hermione venait de lui faire réaliser quelque chose... ils étaient peut-être tous là pour une raison précise. Luna n’avait jamais cru au hasard, et Hermione le lui confirmait. ça ne pouvait tout simplement pas être un hasard, une simple erreur, c’était trop... flagrant. Pourquoi auraient-ils atterri pile à cette époque, à ce moment-là, alors que Lord Voldemort avait exactement le même âge que Harry.... qu’ils étaient de force égale... Non, non, ça ne pouvait pas être une coïncidence. Ils auraient pu atterrir absolument n’importe quand. Ce sablier, au département des mystères, avait déversé sur eux un contenu au hasard, ils auraient tout à fait pu atterrir deux ans... ou mille ans en arrière, mais non, ils étaient arrivés là. Et la situation donnait un nouvel avantage à Harry. Et si Neville, Hermione, Ginny, Ron et elle étaient là aussi, c’était peut-être tout simplement parce qu’il ne pouvait pas y parvenir seul. Et qu’ils avaient prouvé à Harry qu’ils avaient l’envie et les compétences de le soutenir. C’est ça. Peut-être qu’au fond, ils devraient complètement changer leurs méthodes. Au point où ils en étaient, le futur ne devait déjà être que trop transformé, alors pourquoi tenter de demeurer désespérément passifs? Ils étaient peut-être tout simplement là pour changer le cours des choses. Ils avaient l’avantage. Ils savaient de Voldemort des choses que lui-même ignorait. Plutôt que d’attendre que les choses se passent, et quoi qu’en dise Dumbledore, peut-être devaient-ils simplement... agir?

    « C’est ça. »

    Luna se redressa subitement, le regard lumineux.

    « Rien n’arrive par hasard! On est là pour changer tout ça... Attaquer le mal par la racine? »

    Cette idée l’avait comme... revigoré. Si leur voyage avait vraiment un sens, alors tout ça n’était pas vain, finalement. Et si elle ne devait jamais revoir son père, eh bien... elle saurait que c’est pour la bonne cause.

    « Il faut qu’on fasse quelque chose, qu’on en parle à Harry...? »


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Un semblant de retour à la normale [pv Hermione]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un semblant de retour à la normale [pv Hermione]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un semblant de retour à la normale [pv Hermione]
» retour à la vie normale. ? blog de shannon.
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
L'extérieur de l'école
 :: Le parc.
-