AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Intrigue] Verdict : Coupables[pv les voyageurs, Pomona & Christopher]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 730
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ron
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Emma Watson

Message#Sujet: [Intrigue] Verdict : Coupables[pv les voyageurs, Pomona & Christopher]   Mar 4 Juil - 17:48


Verdict : Coupables
L

a sentence était brutale, sans appel, et elle était tombée comme un couperet. Les indices étaient accablants, et pourtant, il ne faisait aucun doute qu'ils avaient été inventés de toute pièce, que les témoignages à leur encontre étaient totalement faux... mais rien ne saurait faire dévier les imperturbables membres du magenmagot, qui semblaient avoir rendu leur verdict avant même le procès commencé. Coupables. Un seul mot, mais qui avait transi la jeune femme d'angoisse. La situation était chaotique, catastrophique, voilà longtemps qu'il en était ainsi, mais jusqu'ici, ils s'en étaient sortis, avaient grappillé leur avantage comme ils le pouvaient... Sauf que cette fois, elle n'entrevoyait aucune échappatoire, pas la moindre... Et pourtant, s'ils ne prenaient pas une décision très rapidement, si son cerveau d'habitude très performant ne donnait pas naissance à un semblant d'idée, ce serait le début de la fin. Il n'y aurait plus rien à penser alors, parce qu'ils ne seraient plus que des coquilles vides, des enveloppes sans âme. Le baiser du détraqueur... c'est ce à quoi on les condamnait. Le pire châtiment envisageable, en somme.

Il aurait fallu peaufiner un plan, mais comment auraient-ils pu se préparer à ce qui les attendait ? On ne les avait évidemment pas prévenus, ça aurait été leur donner l'opportunité de s'enfuir. On était venu les cueillir chez eux, et ni une ni deux, on les assommait d'accusations, on leur reprochait d'avoir organisé l'assassinat du ministre de la Magie. C'était aberrant... Mais efficace. Jedusor semblait avoir gagné, cette fois... Ils n'avaient pas pensé que l'épisode du manoir des Téméraires se retournerait contre eux, ils ne s'étaient pas imaginé que la situation prendrait un tel tournant... ils auraient peut-être dû voir certains signes... il n'en avait rien été... Ce n'était pas la première fois qu'on cherchait à les accuser d'un crime qu'ils n'avaient pas commis, Luna en avait déjà fait les frais. Sauf que la dernière fois, ils s'en étaient sortis. Pas cette fois-ci. Jusqu'à la dernière seconde, Hermione avait espéré l'intervention miracle de Dumbledore, mais rien...

On les avait traînés à leur procès, leur avait fustigé d'accusations terribles, on ne les avait pas laissés se défendre, et on les avait condamnés, tout simplement. Maintenant, ils attendaient, elle, Harry, Ron, Hermione, Neville et Pomona, dans une pièce sombre et circulaire, dénuée du moindre meuble, aux issues bien évidemment protégées... et ce semblait être le début de la fin... Et Hermione était incapable d'imaginer une solution. Ils étaient là, ils couraient à leur perte, et elle n'avait rien, rien. Elle ne pensait qu'à ce qui n'allait pas leur servir, au fait qu'ils n'avaient pu prévenir personne : ni Ginny, ni Luna, ni la résistance... elle pensait à leur combat, à leur échec... alors que tant qu'ils étaient vivants, tant qu'ils étaient au maximum de leur potentiel cognitif, il fallait qu'ils en profitent.

-Il faut qu'on s'en aille d'ici.
, dit-elle d'une voix qui cédait à la panique.

Bien sûr, c'était l'évidence. Elle n'apprenait rien à personne, mais en brisant le silence, elle comptait un peu sur la combinaison de leurs idées pour se sortir de là... encore fallait-il que ce soit possible.



code by Mandy


_________________

La resistance lives on
You see the distant flames They bellow in the night. You fight in all our names, for what we know is right. And when you all get shot And cannot carry on... Though you die, La Resistance lives on.
 (c)LUCKYRED.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1405
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: [Intrigue] Verdict : Coupables[pv les voyageurs, Pomona & Christopher]   Mer 5 Juil - 15:19

Pomona n'avait rien compris, n'avait rien vu venir. C'était beaucoup trop fréquent, ces derniers temps. La jeune femme avait eu le stupide sentiment d'avoir la situation bien en main, de tout contrôler, puis tout s'était effondré, un pan de son existence après l'autre.

Elle aurait dû deviner une fois de plus, elle aurait dû comprendre. En découvrant que les mangemorts n'avaient pas signé l'attaque du manoir des Téméraires, elle s'était doutée que Jedusor trâmait quelque chose de plus obscur, mais elle n'avait pas un seul instant imaginé que cet événement tragique était en fait une vendetta à l'encontre de la Résistance.

Elle avait tout raté, tout échoué. D'abord Seth, maintenant ça... elle faisait un bien piètre chef de file, et quand le verdict était tombé, le cuisant constat d'échec qu'elle ne put que faire alors s'ajoutait à la peur évidente, celle de ne plus être elle-même, qu'une enveloppe de chair et de sang, sans âme et sans conscience.

Tout s'était passé si vite qu'on aurait pu croire à un rêve. Ou non, plutôt au pire de ses cauchemars. Elle voyait l'entreprise de ces dernières années s'effondrer. Elle avait échoué, sur tous les points. Qu'allait devenir la Résistance, sans eux ? Cette victoire remportée par l'ennemi n'allait-elle pas tout réduire à néant. Sa disparition passait encore, mais si Harry était mis hors d'état de nuire... alors il n'y aurait peut-être plus aucune issue...

Elle avait peur pour un avenir auquel elle n'appartiendrait plus, pour une justice qu'elle ne serait plus à même de défendre... Et elle avait peur, aussi...pour elle-même, plus égoïstement. Et alors qu'ils attendaient dans cette pièce sans âme, comme eux bientôt, elle n'arrivait pas à se focaliser sur l'instant présent, elle n'arrivait même pas à envisager le début d'alternative. Elle ne songeait qu'à tout ce qu'elle allait perdre. Elle pensait à Miyria, qu'elle ne reverrait plus jamais, cette fois, c'était certain... mais surtout, elle pensait à Seth.

Et elle se maudissait de penser à lui en cet instant, car ce n'était pas pour l'accabler de reproches, ce n'était pas parce qu'elle lui en voulait terriblement ou le tenait pour responsable... C'était uniquement parce qu'elle aurait voulu le voir, là, maintenant, tout de suite, pouvoir se serrer dans ses bras, le voir une dernière fois avant que son cerveau ne soit plus que brume.


-Il faut qu'on s'en aille d'ici.

Mais c'était Hermione, qui avait raison. Pour le moment, ils étaient toujours là, toujours lucide. S'ils voulaient s'en sortir, c'était maintenant ou jamais. Même si Pomona cédait plus au défaitisme qu'à un quelconque espoir surgi du néant.

S'en aller, c'était une bien belle idée, mais comment faire ? Elle ferma les yeux une fraction de seconde, tentant de rassembler ce qu'il lui restait d'esprit, tant qu'elle en avait encore. Elle rouvrit finalement les yeux et reprit la parole.


"Si on tente de s'échapper, ils vont nous tomber dessus directement, il faut qu'on réussisse à... "intercepter" la ou les personnes qui vont venir nous chercher..."

Projet hasardeux s'il en est... ils n'avaient pas leurs baguettes, ils étaient sans défense.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 202
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,48 cm, bois d'if, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Mark Harmon

Message#Sujet: Re: [Intrigue] Verdict : Coupables[pv les voyageurs, Pomona & Christopher]   Ven 7 Juil - 15:09



J'aurais dû être au courant, même, j'aurais dû être le premier à savoir. Mais non, on m'a laissé totalement dans l'ignorance, on ne m'a mit au parfum qu'à la dernière seconde, et on m'a laissé en dehors de l'enquête... si on suppose vraiment qu'enquête de fond il y a eu, ce dont je doute sincèrement, je pencherais bien davantage sur de la manipulation à grande échelle. Je sais pourquoi on ne m'a pas informé, ou en tout cas, je connais l'excuse officielle : c'est moi qui ai formé Pomona et qui l'ait engagée, alors forcément, mon avis est subjectif et biaisé. Oui, mon avis est subjectif, mais il n'est pas biaisé. Je la connais très bien, je sais parfaitement qu'elle n'est pas responsable de ce qui s'est passé le soir d'Halloween. C'est même totalement absurde. Il faut être totalement idiot pour y croire, le dernier des imbéciles, même. Je ne connais personne de plus intègre que Pomona Fitz, elle a un sens de la justice aiguisé, que nombre de ses collègues devraient lui envier, évidemment qu'elle n'est pas une criminelle. Et j'aurais pu argumenter par A plus B en sa faveur si on ne m'avait pas tenu à l'écart de l'affaire.

Dès que j'ai su la nouvelle, j'ai dû agir dans l'urgence. Je sais bien que je ne peux pas empêcher au verdict de tomber, mais je peux l'empêcher d'être appliqué. Pendant que le procès se joue, moi, je peaufine un plan d'"évasion". Je le pense suffisamment bien rôdé pour fonctionner, en tout cas, il fera temporairement l'affaire. J'ai réussi à obtenir de quelques collègues d'être celui qui mènerait les condamnés à Azkaban, mais bien sûr, hors de question qu'ils y mettent ne serait-ce qu'un orteil. J'ouvre finalement la porte où ils m'attendent, sans qu'ils sachent que c'est moi qui va franchir le seuil de cette porte. Je referme précautionneusement la porte derrière moi et lance quelques sortilèges d'isolation afin qu'aucune oreille indiscrète n'intercepte notre conversation.

-Bon, nous n'avons pas beaucoup de temps, dis-je en les regardant tous un à un. Je vais prétendre vous conduire à Azkaban, et vous ne devrez rien laisser paraître, c'est compris ? Je marque une pause. Vous emménagerez dans ma maison de campagne. J'ai pris soin de la protéger avec tous les sortilèges nécessaires. Je serai votre gardien du secret jusqu'à nouvel ordre, du moins tant que nous ne nous serons pas organisés. Une fois sur place, vous ne devrez pas sortir de cet endroit sauf conditions exceptionnels, et interdiction formelle de communiquer avec qui que ce soit à l'extérieur, même aux personnes de confiance. Dans un premier temps, et jusqu'à ce que tout soupçon se dissipe, il est préférable que tout le monde croie que vous avez fait face aux détraqueurs. C'est bien compris ?

Je parle très vite, mais nous n'avons, comme je l'ai dit, pas beaucoup de temps. Les détails, je les évoquerai quand nous aurons quitté le ministère.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1052
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: [Intrigue] Verdict : Coupables[pv les voyageurs, Pomona & Christopher]   Ven 7 Juil - 19:03

Verdict : Coupables.
Il avait réussi… il fallait se rendre à l’évidence, Tom avait réussi. Harry ne savait pas exactement comment il s’y était pris, mais il avait réussi. Il les avait eus et Harry n’avait aucune idée de comment ils allaient s’en sortir. Et en fait, il n’allait sans doute pas s’en sortir… Parce que le survivant ne voyait pas comment ils pouvaient contrer ce qui venait d’arriver. Les voyageurs et Pomona n’avaient rien vu venir du tout, comment auraient-ils pu le faire en même temps ? On ne pouvait pas vraiment dire que les mangemorts s’étaient cachés pendant la soirée d’Halloween, mais ils n’avaient pas revendiqué l’attaque effectivement. Harry n’avait pas été sur place, mais il avait su que c’était eux, par le biais du témoignage de Pomona. Sauf que voilà, ils s’étaient fait avoir… et en beauté.

Harry devait bien avouer qu’il se sentait particulièrement mal de s’être fait avoir de la part de Tom comme cela, que le mage noir ait eu plusieurs coups d’avance sur lui. C’était le cas oui, il avait sans doute préparé ça depuis le début. Est-ce qu’il avait prévu de tuer le ministre dans le seul but de les faire tomber ? Au fond, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher d’y penser. Ils s’étaient fait avoir et Harry s’en voulait, il l’avait vraiment mauvaise. Parce que Tom n’avait vraiment pas eu de mal à tous les envoyer à la mort, sans qu’ils ne puissent faire quoi que ce soit. Les voyageurs et Pomona se retrouvaient là, attendant que quelqu’un vienne les chercher dans le but de les faire rencontrer les détraqueurs. Ou presque, parce que tout le monde n’était pas là. Harry ne put s’empêcher de penser à Luna bien sûr, qui était à Poudlard et qui devait ignorer tout de ce qui était en train de se passer. Mais il pensa surtout à Ginny, dont il n’avait aucune nouvelle. Il n’avait même pas pu la voir. Il ne savait pas si elle allait bien. Et il ne savait même pas si elle apprendrait la nouvelle ou non, si elle découvrirait ce qui était sur le point d’arriver. Il aurait tant aimé… la voir au moins une dernière fois.

Harry savait bien qu’il ne pouvait pas se permettre de perdre complètement espoir, mais les choses n’étaient pas du tout faites pour qu’ils puissent avoir de l’espoir. Ils étaient sur le point d’aller à Azkaban. Hermione prit la parole en première, affirmant qu’ils devaient sortir d’ici. Pomona affirma ensuite qu’ils ne pouvaient pas partir tout de suite, qu’ils devaient attendre. Harry, de son côté, resta silencieux parce qu’il ne voyait juste aucune issue. La porte s’ouvrit soudain. Harry ne lâcha pas Christopher du regard alors qu’il fermait la porte et isolait un peu la pièce avec des sorts, avant de prendre la parole pour exposer son plan. L’homme avait l’intention de leur permettre de ne pas se faire « embrasser » par les détraqueurs, qu’ils allaient devoir se cacher dans sa maison de campagne, sans que personne ne soit au courant qu’ils étaient en vie. Concrètement, c’était un bon plan, Harry ne pouvait pas dire le contraire. Si Tom ignorait qu’ils étaient en vie, il baisserait peut-être un peu la garde… Mais quand même.

« Nous avons des amis dehors, on ne peut pas leur faire croire qu’on est mort. » Il pensait à Luna bien sûr, mais également à Ginny et au reste de la résistance. Harry ne voulait pas que Luna et Ginny – si elle pouvait l’apprendre, ça il l’ignorait tout bonnement – croient qu’ils étaient morts. Ça n’allait pas les aider. « Et comment on peut être sûr qu’on peut vous faire confiance ? »

Bon, d’accord, il n’y avait aucune raison qu’ils ne puissent pas lui faire confiance. Mais là, Harry avait juste envie de ne pas se faire rouler encore une fois dans la farine.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 80
Humeur :
50 / 10050 / 100

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Message#Sujet: Re: [Intrigue] Verdict : Coupables[pv les voyageurs, Pomona & Christopher]   Mar 18 Juil - 11:12

L'ascenseur émotionnel était terrible. En fait, c'était comme... remonter à toute vitesse un immeuble d'une centaine d'étages. Après une première chute vertigineuse. Et quelle chute !!

Neville n'avait rien compris à ce qu'il arrivait. La veille, la vie suivait son cours. Elle n'était pas idéale, parce que la résistance avait du pain sur la planche, parce qu'il ne trouvait toujours pas du travail, parce que Ginny n'était toujours pas rentré, parce que le temps était compté... mais chaque jour ressemblait plus ou moins au précédent...

...Puis on les avait conduits au ministère sans ménagement, on les avais accusés de meurtre, on les avait forcés à un procès au cours duquel ils n'avaient pas eu la moindre occasion de se défendre, autant qu'ils étaient. Ils avaient supporté un verdict injuste sans pouvoir le discuter. Et maintenant, ils étaient enfermés dans une pièce impressionnante, où il semblait qu'ils devaient attendre de se confronter aux détraqueurs.

-Il faut qu'on s'en aille d'ici.

Hermione, la première à prendre la parole, avait raison. S'ils voulaient en sortir vivants, c'était la seule option qu'il leur restait. Mais c'était une fausse option, en vérité, parce que tenter de partir était une chose, y parvenir en était un tout autre, d'un acabit bien particulier.

"Si on tente de s'échapper, ils vont nous tomber dessus directement, il faut qu'on réussisse à... "intercepter" la ou les personnes qui vont venir nous chercher..."

La proposition de Pomona lui semblait aussi suicidaire que de se contenter tout simplement de foncer dans le tas. Mais leur situation était en soi suicidaire... S'ils ne faisaient rien, ils allaient connaître un sort pire que la mort.

Mais est-ce qu'ils arriveraient à faire quoi que ce soit ? Ils n'eurent même pas le temps d'y penser. Un homme fit son entrée et parla d'office. Pour prononcer un discours encourageant, mais qui était cet homme venu de nulle part ? C'était trop beau pour être vrai.

-Bon, nous n'avons pas beaucoup de temps. Je vais prétendre vous conduire à Azkaban, et vous ne devrez rien laisser paraître, c'est compris ? Vous emménagerez dans ma maison de campagne. J'ai pris soin de la protéger avec tous les sortilèges nécessaires. Je serai votre gardien du secret jusqu'à nouvel ordre, du moins tant que nous ne nous serons pas organisés. Une fois sur place, vous ne devrez pas sortir de cet endroit sauf conditions exceptionnels, et interdiction formelle de communiquer avec qui que ce soit à l'extérieur, même aux personnes de confiance. Dans un premier temps, et jusqu'à ce que tout soupçon se dissipe, il est préférable que tout le monde croie que vous avez fait face aux détraqueurs. C'est bien compris ?

Le propos semblait raisonnable, et en même temps incompréhensible. Même si cet homme avait le pouvoir de les libérer et de les sauver comme ils le disaient, pourquoi prendrait-il ce risque ? Quel serait son intérêt là-dedans ? Ils n'avaient jamais vu cet homme de sa vie. Cela faisait longtemps que Neville ne croyait plus aux actes désintéressés... Mais en même temps, ils n'avaient pas beaucoup d'option, en cet instant.

« Nous avons des amis dehors, on ne peut pas leur faire croire qu’on est mort. »

Neville était convaincu que Harry pensait surtout à Luna et Ginny, et il était du même avis, ce serait terrible de les laisser dans l'ignorance, et elles étaient complètement dignes de confiance, pourquoi leur cacher la vérité ? Est-ce que ce ne serait pas plus dangereux encore de ne rien leur dire du tout.

Ils ne pouvaient pas faire ça, mais en même temps, leur sort dépendait peut-être de cet homme, ils ne pouvaient pas se montrer sourds à ses arguments.

« Et comment on peut être sûr qu’on peut vous faire confiance ? »

Neville tourna son regard vers l'inconnu. Il se posait exactement la même question. Comment être sûr qu'ils ne regretteraient pas amèrement d'obéir à ses directives. Mais si c'était un piège (ou la suite du piège que leur avait tendu Voldemort, parce qu'ils étaient déjà en plein dans un piège de toute façon), à quoi est-ce que ça rimait exactement ?

Ce ne fut pas Christopher qui répondit en premier malgré tout, mais Pomona, qui s'exprima d'un ton clair et qui devait ne tolérer aucune objection.


"On peut lui faire confiance, répliqua-t-elle catégorique. Je lui confierais ma vie. Et en l'occurrence, c'est ce dont il est question, non ?"

Ce que Neville ne lisait pas entre les lignes, c'est que Pomona n'était plus si sûre des personnes en qui elle pensait avoir une confiance aveugle. Après tout, Seth n'était-il pas le favori de Christopher ? Mais de toute manière, leurs choix étaient restreints.

Elle n'avait pas tort, ils ne pouvaient pas forcément refuser cette offre. C'était ça où le baiser du détraqueur, ça ne laissait pas un choix phénoménal.

"On a pas beaucoup d'autres options, non ?" dit-il alors en se tournant vers Harry, Ron et Hermione. Ce n'était jamais lui qui prenait les grandes décisions, mais elle se disait que là, on leur laissait quand même un choix très limité, et ils devaient le savoir. "Luna, Ginny... et la résistance, ils finiront par savoir qu'on est toujours en vie, n'est-ce pas ?" demanda-t-il en se tournant de nouveau vers Christopher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 730
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ron
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Emma Watson

Message#Sujet: Re: [Intrigue] Verdict : Coupables[pv les voyageurs, Pomona & Christopher]   Lun 4 Sep - 11:53


Verdict : Coupables
C'

était une belle chose d’affirmer qu’ils voulaient sortir d’ici à tout prix, c’en était une autre, bien différente, d’y parvenir… Difficile de garder la tête froide et de rester pragmatique à l’heure où il semblait n’y avoir aucune échappatoire, où toute perspective se réduisait à peau de chagrin. Elle qui avait tendance à l’être d’ordinaire avait toutes les difficultés du monde à le rester dans cette situation… Mais il y avait dans cette pièce quelqu’un de plus pragmatique encore qu’elle-même, à savoir Pomona, qui ne manqua pas d’avancer le fait que la meilleure manière pour elle de fuir d’ici était encore de tromper la ou les personnes qui viendrait les chercher… Et quand on parlait du loup… La porte s’ouvrit. Hermione songea à esquisser un mouvement dans sa direction, à tenter quelque chose, mais elle fut prise e cours par le discours que l’homme tint derechef. Cet homme, Hermione le connaissait de vue, c’était Christopher McDowell, l’un des hommes les plus haut placé du bureau des Aurors. C’était sans doute assez logique qu’ils aient affaire à lui vu le crime d’importance dont ils étaient accusés. Mais l’homme ne venait visiblement pas cautionner le jugement prononcé en leur faveur. Il parla très vite, et Hermione eut du mal à comprendre ce qui se passait. Est-ce que cet homme leur offrait vraiment d’échapper au baiser du détraqueur ? Et à quel titre, dans ce cas ? Et est-ce qu’ils pouvaient vraiment le croire.

Hermione comprit parfaitement Harry quand il s’insurgea concernant le fait qu’ils devaient se faire passer pour mort. Ils ne pouvaient pas abandonner Luna et Ginny à leur sort. Mais entre les garder dans l’ignorance, et disparaître pour de bon, le choix était vraiment vite fait… Même si la suite n’était vraiment pas très engageante. Pour sa part, ce qui la préoccupait surtout, c’était la motivation de McDowell. Ils ne le connaissaient pas, ils n’avaient pas de raison de le croire… Enfin non… Correction, une personne parmi eux le connaissait bel et bien. Pomona, qui travaillait directement pour lui. Et elle affirma qu’elle avait complètement confiance en lui. Est-ce que ça suffisait pour la mettre en confiance ? Pas totalement, mais c’était quand même une garantie. Hermione se fiait au jugement de Pomona. Neville résuma bien la situation. Ce n’est pas comme s’ils pouvaient faire la fine bouche, c’était une question de vie ou de mort. De leur vie. De leur mort. Aux questions de Neville, dont elle tenait à entendre au plus vite la réponse, car cela lui semblait d’une grande importance, elle en ajouta une autre, qui la taraudait également. Le temps leur était compté, mais elle avait besoin de comprendre une bonne fois pour toutes ce qui se tramait ici, pourquoi cet homme leur ferait-il une offre si généreuse, qui compromettrait pour de bon sa carrière si le pot-aux-roses était découvert.

-Pourquoi est-ce que vous nous aidez ?


Ils devraient peut-être garder leurs conversations pour plus tard, car l’horloge tournait. Mais hors de question de se précipiter dans l’inconnu sans un minimum de sécurité.



code by Mandy


_________________

La resistance lives on
You see the distant flames They bellow in the night. You fight in all our names, for what we know is right. And when you all get shot And cannot carry on... Though you die, La Resistance lives on.
 (c)LUCKYRED.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 202
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,48 cm, bois d'if, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Mark Harmon

Message#Sujet: Re: [Intrigue] Verdict : Coupables[pv les voyageurs, Pomona & Christopher]   Mar 5 Sep - 12:48

D’accord, j’aurais peut-être dû choisir une entrée en matière un peu différentes, me présenter, expliquer mes motivations, ce genre de choses, car il est normal que la plupart des jeunes présents mettent ma parole en doute, après tout, même si certains d’entre eux me connaissent de vue ou de réputation, il n’y a que Pomona qui sache réellement qui je suis et qui puisse comprendre la sincérité de ma démarche. Trop tard, ce n’est pas non plus comme si j’avais le temps de leur faire un long résumé de la situation, là, on doit palier au plus urgent Il va falloir faire vite et nous coordonner pour parvenir à nos fins, et si je ne veux pas être repéré, mon temps est particulièrement limité.

Les réactions des uns et des autres pleuvent bien rapidement. William/Harry (faites votre choix) observa aussitôt qu’ils ne pouvaient pas disparaître si simplement de la circulation, certaines personnes ont besoin de les savoir en vie. Et je sais en partie à qui ils font référence. Se réorganiser va m’inviter à faire de ma maison de campagne un véritable QG, chose à laquelle je n’avais jamais vraiment pensé avant cela, mais chaque chose en son temps, le temps que l’affaire se tasse, il en va de la sécurité de tout le monde que le moins de personne possible soit au courant. Par la suite, nous aviserons. Il ajoute qu’ils n’ont pas de raison de lui faire confiance. Oui. Il est méfiant et c’est très bien, la méfiance est nécessaire et indispensable dans leur cas, mais là, je n’ai pas le temps de me justifier ou de convaincre tout le monde. L’horloge tourne.

Je m’apprête quand même à répondre, il le faut bien, mais Pomona s’en charge avant moi et vient à ma rescousse. Je lui adresse un sourire reconnaissant en entendant les mots qu’elle prononce. Je me sens touché par les mots qu’elle prononce. Elle me confierait sa vie… J’avoue que ça me met une pression supplémentaire, mais ce témoignage de confiance va peut-être calmer la défiance des autres, on verra bien. Dans tous les cas, Pomona dit vrai, c’est une question de vie ou de mort, c’est me faire confiance ou se laisser « embrasser », et c’est le genre de baiser qui ne font pas franchement plaisir. Neville/Auban (faites votre choix) me demande alors si les autres finiront par être au courant. Je hoche la tête.

-Cette situation n’est que temporaire. Pour le moment, la confidentialité est notre meilleure arme, mais je vous promets de faire en sorte que ça dure le moins longtemps possible. Je me fais le plus patient possible, mais ce n’est vraiment pas l’heure des interrogatoires. Vous êtes innocent, et si l’ennemi a mis tant d’efforts à vous faire sombrer, il est normal que j’en mette autant à vous aider. Et je m’arrêterais là. Parce que ce n’est pas l’heure de faire des débats, il est temps d’agir. Vous êtes prêts ? je demande alors.

Car nous allons quitter cette pièce, et j’espère qu’ils ne feront pas n’importe quoi et me suivront.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1405
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: [Intrigue] Verdict : Coupables[pv les voyageurs, Pomona & Christopher]   Jeu 7 Sep - 10:24

Pomona comprenait sans mal les réticences des voyageurs. Cette histoire bouleversait tout, et à une vitesse folle, du jour au lendemain, on les jugeait coupables d’un crime qu’ils n’avaient pas commis, on les condamnait au baiser du détraqueur, et maintenant, on affirmait qu’on allait les sortir de là, sans forcément de raison. Pour les autres voyageurs, Christopher était un inconnu ou presque inconnu, pas pour elle, et elle savait qu’elle y était pour beaucoup dans la décision de Christopher de les aider, et elle ne saurait que trop lui être reconnaissante.

Raison pour laquelle elle ne manqua pas de prendre son parti, même si, en réalité, elle-même avait quelques réticences de son côté. Plus d’une, en fait, parce que sa mauvaise expérience avec Seth lui avait fait douter de tout le monde. Christopher était un modèle pour elle, un exemple d’intégrité et de professionnalisme, mais ce n’était pas pour autant qu’elle ne pouvait pas appréhender de s’être laissée duper.

Mais que tout ceci soit un piège grandement élaboré dont les rouages lui échapperaient complètement ou de l’aide véritable, leurs options étaient quoi qu’il en soit très limité. N’importe quel sort semblait plus profitable que le baiser du détraqueur, évidemment. Neville le résuma très bien en une seule phrase, quand bien même il y alla aussi de ses interrogations à l’adresse de Christopher.

"On a pas beaucoup d'autres options, non ? Luna, Ginny... et la résistance, ils finiront par savoir qu'on est toujours en vie, n'est-ce pas ?"

Il était hors de question qu’ils ne finissent pas par savoir. Même s’ils devaient disparaître des radars, la résistance, elle, se devrait de poursuivre sa mission. Et pour cela, il fallait que tous ses membres soient au fait de la situation. En évoquant les voyageurs et la résistance à Christopher, Neville aurait pu prendre de nouveaux risques, mais Pomona se doutait que ce n’était pas grand-chose. Sa conversation passée avec Caelan Happlestrang et Anthony Daichii lui laissait imaginer qu’il avait déjà été mis au courant.

-Pourquoi est-ce que vous nous aidez ?

Pomona guetta la réponse de Christopher à ces deux questions. Ils n’avaient pas le temps de s’attarder, de discuter, mais malgré tout.



-Cette situation n’est que temporaire. Pour le moment, la confidentialité est notre meilleure arme, mais je vous promets de faire en sorte que ça dure le moins longtemps possible. Vous êtes innocent, et si l’ennemi a mis tant d’efforts à vous faire sombrer, il est normal que j’en mette autant à vous aider.

Cette réponse lui ressemblait bien, et elle la soulageait. Elle ne voulait pas croire que son aide ne soit pas sincère. Tout se tenait. Pour le moment, il fallait attendre que l’affaire se tasse. Ça n’allait pas être évident de rester cloitrés sans savoir la suite ni ce qu’allaient faire les autres, mais c’était mieux ainsi. Pour le reste, ce serait à eux de faire de cette situation désastreuse un avantage.
Vous êtes prêts ?

Pomona hocha la tête. Ils n’avaient plus de temps à perdre, oui.


"Allons-y."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 676
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: [Intrigue] Verdict : Coupables[pv les voyageurs, Pomona & Christopher]   Sam 30 Sep - 21:58


La situation ne pouvait pas être pire, il était tranquillement sur le chemin de traverse entrain de chercher un boulot, même balayer les chambres du Chaudron-Baveur lui irait. Les voyageurs avaient bien besoin d'argent. Quand soudain un groupe d'auror et de la police magique l'avait entouré pour lui spécifié qu'il était arrêté pour avoir assassiné le Ministre de la Magie. Ron pensa tout de suite à Fudge, bon c'était un peu bizarre, et faillit même prononcer son nom, mais se rattrapa juste à temps.  Il fut conduit au procès, et y retrouva les autres voyageurs, sauf Luna qui avait eu la chance de se trouver à Poudlard, avec de nombreux témoins pour confirmer qu'elle n'avait participer à rien, et aussi Ginny qui avait disparu depuis de longs mois. A ce moment-là, Ron se demanda si il n'aurait pas dû faire la même chose. Ron n'était pas bête, mais il mit un peu de temps à comprendre que c'était contre eux qu'on agissait, et que ce n'était pas une "simple" erreur.

Aprés le procès, enfin un simulacre de procès, les prisonniers furent conduit dans une salle adjacence et sombre, afin d'attendre leur transfert à Azkaban, où il receverrait le baiser du détraqueur. Ron pensa à leur troisième année, où lui, Harry et Hermione en avait rencontré un dans le Poudlard Express, cette fois-ci, ce serait sans  doute pire que le froid intense qu'il avait ressenti. Ron avait presque envie de rire, car ce serait peut-être la dernière fois qu'il pourrait le faire. Mais au lieu de ça, il s'approcha de sa petite amie Hermione, et lui prit la main en la serra, il essaya même de sourire pour la rassurer. Elle disait qu'il devait sortir d'ici, et Ron approuvait ce choix, sans doute comme tous les autres qui se trouvaient dans la cellule.

Soudain les portes s'ouvrirent, sur un homme plutôt grand. Ce dernier les informa qu'il allait les cacher dans sa maison de campagne. Cette histoire était comme un baume au cœur, un espoir retrouvé. Les autres semblaient sceptique sur le sujet, mais Ron s'en fichait, il était prés à le suivre. De toute façon, l'autre choix c'était de rester et de finir embrasser par la Mort. Neville résuma bien en disant qu'il n'avait pas vraiment d'autres choix. Ron hocha la tête pour approuver l'idée. Et la troupe se mit en marche. Le jeune homme marcha le premier en entrainant Hermione avec lui, il baissa toutefois la tête, lorsqu’ils passèrent la porte pour ne pas montrer son soulagement de ne pas mourir.

"Ne t'inquiète pas, ça va aller" murmura-t-il à Hermione en continuant de tenir sa main, cherchant à lui transmettre tout son courage, et sa chaleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1052
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: [Intrigue] Verdict : Coupables[pv les voyageurs, Pomona & Christopher]   Sam 7 Oct - 22:34

Verdict : Coupables.
Harry n’y pouvait rien, il se questionnait et il ne pouvait pas foncer tête baisser sans poser des questions. Le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de penser à Ginny et Luna qui allaient croire qu’ils étaient morts. Le jeune homme n’avait pas envie que ça arrive, mais en même temps, il se rendait bien compte que la situation n’avait pas beaucoup de solution. Pomona répondit à la place de l’inconnu sur le fait qu’ils pouvaient lui faire confiance, qu’elle serait capable de confier sa vie à cet homme et c’était bien une question de vie ou de mort. Harry faisait confiance au jugement de Pomona bien sûr, mais cela n’enlevait rien au fait que cet homme entrait dans cette pièce comme ça, sans qu’ils ne sachent grand-chose sur lui à part Pomona. Enfin, elle en savait assez visiblement. Et comme Neville le souligna parfaitement, ils n’avaient pas beaucoup de choix. Neville avait raison, ils n’avaient pas beaucoup d’option. Cependant, il se permit de demander si leurs amis allaient quand même découvrir rapidement qu’ils n’étaient pas morts, avant que Hermione ne demande pourquoi il voulait les aider.

L’homme affirma alors que la situation n’allait être que temporaire, que leur meilleure arme était la confidence. Harry ne pouvait pas nier que l’homme gagnait quand même un point. Tom avait eu envie de les faire tomber, il s’était donné du mal pour ça et maintenant, il allait donc croire qu’il avait gagné puisqu’ils seraient soi-disant morts. Ginny et Luna, ainsi que les autres résistants, allaient croire qu’ils étaient morts… mais ça n’allait pas durer. Ça ne devait pas durer et Tom allait croire qu’ils étaient morts. Christopher ajouta qu’ils étaient innocents, donc c’était pour cette raison qu’il voulait les aider. Soit, Harry ne pouvait rien dire du toute de toute façon. Le jeune homme avait conscience du fait qu’ils ne pouvaient pas perdre du temps quand même. Le temps était compté et il était question de leur vie quand même. Le jeune homme tourna son regard vers ses amis, Ron, Hermione et Neville avant de reporter son regard vers Christopher.

« Prêt. »

Il avait encore énormément de question en tête, mais il savait que ça devait attendre. Si Pomona faisait confiance à cet homme, alors Harry allait lui faire confiance. Et puisqu’il allait quand même devenir leur Gardien du Secret (d’après ce qu’il savait de l’histoire de ses parents, il savait qu’il valait mieux choisir le parfait Gardien des Secret, au risque de voir un type venir nous tuer…), il fallait donc qu’ils lui fassent confiance. Heureusement que Pomona était un peu là pour le rassurer quand même, parce que ce n’était pas des plus évident. Pour l’heure, ils allaient donc devoir jouer les prisonniers qui se rendaient à Azkaban afin de subir le baiser du Détraqueur. Ça ne devrait pas être bien difficile, Harry n’avait aucun mal à ressentir ce froid ambiant dès qu’il pensait à ces horribles créatures.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Intrigue] Verdict : Coupables[pv les voyageurs, Pomona & Christopher]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» A quand le verdict du tribunal administratif (CSC/CA) ?
» Il y a un temps pour tout [Pomona]
» INTRIGUE #1 ? halloween party
» Un entretien privé [Pv Pomona]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 10
-