AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
avatar
▌ Messages : 714
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Message#Sujet: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Mar 4 Juil - 18:51


Et soudain tout s'effondre
P

hèdre n'avait pas eu la moindre idée de ce que Voldemort avait eu en tête avec sa petite mise en scène de la soirée d'Halloween, et visiblement, personne ne devait le savoir sinon lui jusqu'au dernier moment... puisque même Aaron, qui faisait pourtant partie des mangemorts (en apparence en tout cas), n'en savait rien. Ce pouvait d'abord passer pour une simple manoeuvre destinée à semer le chaos, mais il y avait autre chose, et cette autre chose devenait plus claire à présent que l'identité des présumés coupables de ce crime avaient été interpellés. La nouvelle avait fait grand bruit au sein de la Gazette. Bien sûr, dès que le nom des présumés coupables avaient été annoncés, tout le bureau avait été en ébullition, il fallait à tout prix que cela fasse la une, il fallait à tout prix qu'ils soient les premiers à informer leurs confrères sorciers de la nouvelle. Enfin, on savait à qui reprocher le meurtre de l'ancien ministre de la Magie... Et cela ferait la une.

Oui. Sauf que, une fois n'est pas coutume, la une de la Gazette serait un joli mensonge. Phèdre savait pertinemment qui était derrière tout ça, et ce n'était certainement pas ce groupe de jeunes sortis de nulle part.. et encore moins cette fille. Pomona Fitz. Décidément, elle qui n'avait jamais entendu ce nom auparavant, voilà qu'elle ne l'entendait que trop. Et ça ne lui plaisait pas. Finalement, elle n'avait jamais pris le temps de mener sa petite enquête au sujet de cette jeune Auror, mais ce que Phèdre savait à coup sûr, c'est qu'elle n'avait rien à voir dans tout ça. Elle ne se fiait bien sûr qu'aux propos de Seth à ce sujet, mais elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance. Cette jeune femme était une Auror compétente au sens de la justice aiguisé. Pas une criminelle. On l'avait piégée... Et Phèdre aurait pu s'en moquer totalement... s'il n'y avait pas eu Seth. Elle le savait, il aimait cette fille, il l'aimait vraiment. Il ne l'avait jamais vu comme ça, avec qui que ce soit d'autre. Et pour cette raison, elle ne pouvait qu'imaginer l'état dans lequel il se trouvait. Si on lui apprenait que Aaron allait encourir le pire des châtiments, sans qu'elle puisse rien y faire, elle serait effondrée.

Phèdre n'était pas forcément altruiste, mais elle avait ses exceptions. Et Seth en faisait partie. Elle décida par conséquent d'abandonner un bureau de la Gazette en pleine ébullition. Dans tous les cas et comme d'habitude, elle savait pertinemment que personne ne se soucierait d'elle ou la laisserait écrire quoi que ce soit. Alors elle avait transplané jusque dans la rue où habitait Seth et frappa à la porte de son appartement.

-Seth, tu es là ?


Peut-être qu'il n'y aurait personne, mais elle tentait le coup. Il la rembarrerait peut-être mais elle était convaincue qu'il aurait besoin de soutien. Et elle était là pour ça.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 741
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 13 Aoû - 18:51

Pomona & Seth
Et soudain tout s'effondre
L’enquête avait été menée très rapidement, beaucoup trop rapidement d’ailleurs pour que ça ait un sens. D’où est-ce qu’on pouvait vraiment croire que Pomona était l’assassin du ministre de la magie. Seth pouvait témoigner qu’il n’en était rien, parce qu’il était avec elle à ce moment-là. Sauf que voilà, il n’avait rien pu faire, il n’avait eu le temps de rien faire et c’était trop tard. Il pourrait très bien décider de se faire entendre, d’affirmer haut et fort que Pomona n’y était pour rien (concrètement, les autres il n’en avait que faire), sauf qu’il savait que ça n’allait servir à rien et ça risquait simplement de compliquer les choses. Il avait besoin de comprendre ce qui s’était passé, d’agir en conséquence, mais sans pur autant se faire remarquer. Il ne savait pas exactement encore comment il allait faire, mais il allait le faire tout simplement. C’était comme ça. Même si ça n’allait rien changer du tout, que rien n’allait pouvoir ramener Pomona. Et bientôt, parce que la nouvelle ne s’était pas encore répandu, le pays tout entier allait croire que la jeune Auror était l’assassin du ministre de la magie. Foutaise, il n’y avait pas plus intègre que Pomona et il en savait quelque chose, au vu de comment c’était passé les choses entre eux. Il ne pouvait donc rien faire et pour le coup, la seule chose que faisait Seth du coup, c’était traîner chez lui.

Ça n’avait rien de bien reluisant, mais en même temps il ne ressemblait déjà pas à grand-chose depuis qu’elle l’avait quitté. Il hésitait à sortir, parce que le fait de rester dans son appartement ne faisait que lui faire penser à la jeune femme. Seth n’en revenait pas d’être dans un tel état pour quelqu’un d’autre. Et pourtant, il l’était bel et bien. Il repensait à l’instant où Pomona était arrivée chez lui, lui demandant de lui montrer son avant-bras alors qu’il comprenait que tout allait être terminé. Et maintenant, il n’y avait juste plus rien. Quand quelqu’un frappa à la porte, le jeune homme ne prit pas la peine de réagir. Il n’avait pas envie de voir quelqu’un, il ne voulait surtout voir personne. Il ne savait pas qui se trouvait derrière la porte et ça lui était bien égale. Mais ce fut la voix de Phèdre qui s’éleva alors. Le jeune homme hésita un instant, est-ce qu’elle savait ? Elle avait de bonne façon de savoir, en tant que journaliste. Elle devait déjà être au courant. Est-ce qu’il avait envie de lui parler, là était la question. Finalement, ce fut presque à contre cœur qu’il se leva pour s’approcher de la porte et l’ouvrir.

« Je ne veux parler à personne. »
Dit-il alors quand ses yeux se posèrent sur la journaliste. Ça n’avait rien de bien sympathique de sa part, mais il ne cherchait pas à l’être. Là tout de suite, il n’avait pas envie de faire le moindre effort. Même avec Phèdre. Quand bien même, il avait peut-être plus besoin d’elle qu’il n’osait l’avouer.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 714
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 13 Aoû - 19:07


Et soudain tout s'effondre
L'

espace d'un instant, Phèdre crut que Seth était bel et bien absent, ou alors qu'il ne tenait tout simplement pas à lui ouvrir, mais finalement, elle entendu du mouvement de l'autre côté de la porte, et Seth daigna lui ouvrir. Un seul regard posé sur lui lui suffit à comprendre qu'il était dans un état pitoyable... Et elle n'avait pas à se demander pourquoi. C'était la première fois qu'elle le voyait ainsi, et le découvrir dans cet état lui serrait le coeur, elle se fichait bien qu'il affirme n'avoir envie de voir personne, il était hors de question qu'elle le laisse lui fermer la porte au nez et se contente de tourner les talons sans demander son reste. Seth avait besoin d'elle, elle le sentait. Peut-être qu'il ne s'en rendait pas compte lui-même, mais elle en était convaincue, et elle était certaine d'être la mieux placée pour le soutenir. Elle pensait être l'une des rares personnes auprès de qui il ait évoqué sa relation avec Pomona, pour commencer, et puis, ils étaient plus que des exs qui se croisaient de temps en temps, il était l'un de ses seuls amis, ce qui en faisait peut-être le meilleur. Elle choisit pour la peine de ne pas se laisser rebuter par l'accueil glacial que lui réservait le jeune homme. Elle devait bien admettre qu'elle aurait préféré qu'il la laisse entrer plutôt que de la refouler de la sorte, mais ce n'était pas ça qui allait l'arrêter pour autant dans tous les cas. Certainement pas, même. Ca n'allait que l'inviter d'autant plus à insister. Phèdre, de toute manière, en tant que journaliste, était habituée à ce qu'on lui claque la porte au nez, et à défoncer ces mêmes portes le cas échéant.

-Si tu n'avais pas eu envie de me parler, tu ne m'aurais pas ouvert,
répliqua-t-elle alors d'un ton sans appel, quand bien même ça n'avait rien de certain, il s'était peut-être déplacé jusqu'à la porte justement pour éviter qu'elle n'en force l'entrée. Tu peux me laisser dehors, si tu veux, mais je ne bougerai pas d'ici jusqu'à ce que tu me laisses entrer, donc c'est à toi de voir, ajouta-t-elle en croisant les bras.

Elle savait que Seth pouvait être particulièrement têtu, mais elle aussi savait se montrer ce qu'il y a de plus bornée en certaines occasions. Et celle-ci, à ses yeux, le méritait amplement. Phèdre n'imaginait même pas à quel point la situation que vivait Seth devait être horrible et éprouvante, il était hors de question qu'elle le laisse affronter ça tout seul. Elle ne savait pas si elle lui serait ou non d'une grande utilité, mais ce qui est certain, en revanche, c'est qu'elle ne le lâcherait pas.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 741
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 20 Aoû - 18:17

Pomona & Seth
Et soudain tout s'effondre
Seth aurait très bien pu adresser un accueil plus chaleureux à Phèdre, mais même s’il l’appréciait – parce que c’était le cas, c’était l’une des rares personnes qu’il considérait comme ami – il n’avait aucune envie de faire d’effort avec elle. Il n’avait envie de parler à personne, ou encore de voir quelqu’un. Il avait juste envie d’être seul. Seul, se perdant dans sa solitude et son désespoir. C’était la première fois que le jeune homme ressentait ça dans sa vie. Il avait perdu des « petites amies », mais ça n’avait rien à voir. Il ne se sentait déjà pas bien quand Pomona avait découvert la vérité sur son allégeance, mais là c’était pire que tout. Et il n’avait aucune envie d’en parler, se doutant que c’était très exactement ce qui menait la journaliste chez lui. Mais malheureusement, Phèdre était Phèdre. Et finalement, Seth regretta d’être venu lui ouvrir la porte, il aurait dû se contenter de faire le mort. Parce qu’elle lui rétorqua que s’il n’avait pas envie de parler, il ne lui aurait pas ouvert la morte. Elle avait peut-être raison, mais il n’avait aucune envie de voir les choses de cette manière.

Quand elle rétorqua qu’il pouvait bien la laisser à la porte, cela ne changerait rien au fait qu’elle allait camper devant sa porte, Seth n’avait aucun mal à imaginer la scène. Il imaginait bien Phèdre continuer de lui demander de la laisser entrer, plusieurs heures après maintenant. Il savait qu’elle était têtue, c’était quelque chose qu’il considérait comme une qualité chez elle normalement. Mais ça ne lui plaisait pas vraiment maintenant. Dans un soupir, il s’écarta donc pour la laisser entrer, se doutant qu’il faisait une connerie.

« On ne t’a jamais dit que tu étais chiante comme fille ? »

Bon, ça n’avait rien d’agréable à entendre sans doute, mais il n’en avait que faire de vexer Phèdre pour le coup. Si ça pouvait la faire partir tout de suite, ça serait un bonus en fait. Mais quelque chose lui disait qu’elle n’allait pas s’arrêter pour si peu.

« Qu’est-ce que tu veux ? »

Demanda-t-il alors, une fois qu’il eut fermé la porte derrière Phèdre. Encore une fois, il était loin de se montrer agréable, mais il n’avait aucune envie de faire d’effort. Et si elle n’était pas contente, elle n’avait qu’à s’en aller, et approuver le fait qu’il avait juste besoin d’être seul. Même si, en réalité, Seth devait bien reconnaître qu’il n’avait peut-être pas si envie que ça d’être seul. La seule chose qu’il savait pour le moment, c’était qu’il était tout simplement perdu. Perdu parce que Pomona était morte, c’était aussi simple que ça. Et pourtant, il n’arrivait pas à comprendre comment ça avait pu arriver. Comment cela se faisait qu’il soit si attaché à une personne pour se retrouver dans un tel état maintenant. Ça avait été déjà dur quand elle l’avait quitté, mais là c’était vraiment pire que tout. Et en plus, la jeune femme l’avait détesté avant de « disparaître ».
 
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 714
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 20 Aoû - 18:37


Et soudain tout s'effondre
P

hèdre ne s'était pas attendue à ce que Seth l'accueille à bras ouverts, c'est sûr, mais elle avait quand même espéré que le jeune homme finirait par admettre qu'il avait besoin d'elle et qu'il était heureux qu'elle soit venue... Visiblement non... et au fond, peut-être qu'il ne voulait vraiment pas la voir, peut-être qu'il avait vraiment besoin d'être seul... Elle n'en savait rien... Peu importe, elle n'aurait su faire autrement que d'insister dans tous les cas, parce que Seth était dans un état déplorable et qu'il était hors de question qu'elle le laisse seul dans ses conditions. Peut-être qu'il se contenterait de lui râler dessus (après tout, si ça pouvait lui faire du bien) ou bien il l'ignorerait, mais au moins, elle aurait été là, attentive à sa détresse. Elle fit donc de son mieux pour rester indifférente au sale caractère de son ami et entra quand il l'y invita, quand bien même son invitation ressemblait bien davantage à une suggestion de prendre la porte.

-Si, tout le temps,
se contenta-t-elle de répliquer quand Seth lui demanda si on lui avait déjà fait remarquer combien elle pouvait être chiante.

Et le pire, c'est que c'était vrai. En même temps, elle pouvait sacrément l'être quand elle s'y mettait, et quand c'était pour les besoins de son travail journalistique, elle n'éprouvait aucun scrupule à ce sujet, au demeurant. Ceci dit, son but, présentement, n'était pas d'être chiante, mais d'être présente. Mais elle prenait sur elle, elle ne voulait pas prendre la mouche et se prendre bêtement la tête avec Seth. Elle ne voulait pas envenimer sa situation, elle voulait le soutenir, et elle le ferait. Et si ça devait être contre son gré, eh bien ce serait contre son gré, voilà tout.

-Tu sais très bien...,
répondit-elle avec douceur quand il lui demanda ce qu'elle voulait.

Elle voulait être là pour lui parce qu'il traversait une véritable épreuve. Elle ne prit pas la peine de le préciser, Seth était suffisamment intelligent pour connaître les raisons de sa venue, pour deviner qu'elle était au courant de tout, du fait de sa position au sein de la gazette. Elle l'observa quelques secondes, hésita un moment. Elle ne l'avait jamais vu dans un si piteux état et ça lui serrait le coeur. Passé ce moment d'hésitation, elle s'avança vers lui et le prit dans ses bras. Il n'allait peut-être pas apprécier ce geste (c'était même très probable), il se pouvait même qu'il l'envoie cette fois très violemment sur les roses, mais tant pis. Elle, elle était convaincue que ça lui ferait du bien.

-Je suis tellement désolée pour toi, Seth,
ajouta-t-elle doucement en resserrant son étreinte.

Et c'était la stricte vérité. Elle ne pouvait se mettre à sa place, mais elle compatissait malgré tout, totalement.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 741
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 20 Aoû - 21:27

Pomona & Seth
Et soudain tout s'effondre
Cela n’étonnait pas spécialement Seth d’entendre Phèdre lui répondre qu’on lui disait tout le temps qu’elle était chiante. Bon, le jeune homme se rendait bien compte qu’il était loin d’être agréable avec la jeune femme, mais il n’y pouvait rien. D’ordinaire, il prenant sur lui pour être sympa – même si c’était plus facile avec certaine personne, notamment Phèdre – mais là, il n’était vraiment pas d’humeur. Quand bien même, il s’en voulait un peu de réagir comme ça. Ce n’était pas contre elle, vraiment pas. Le jeune homme poussa un soupire quand Phèdre lui affirma qu’il savait très bien pourquoi elle était là, ce qu’elle voulait. Bien sûr qu’il le savait et c’était justement ça le souci. Il n’avait pas envie de ça, il n’avait pas envie que… en fait il n’en savait rien. Il n’avait aucune idée de ce dont il avait envie. Pendant quelques secondes, ce fut comme s’ils se contentèrent de s’observer, sans rien dire. Seth n’avait aucune idée de ce que Phèdre voulait faire, il n’avait aucune idée de ce qu’il avait envie qu’elle fasse d’ailleurs. Il pourrait bien rétorquer qu’il voulait qu’elle parte, mais en même temps il n’en était plus vraiment sûr.

Finalement, elle s’approcha de lui et le pris dans ses bras. Ce geste le surpris, ce n’était clairement pas son truc. Non pas qu’il n’ait jamais été tactile avec Phèdre, mais c’était… il ne savait pas. Il hésita pendant un petit temps à la repousser, l’envoyer balader encore une fois, parce que ce n’était pas ce qu’il voulait. Et puis elle lui affirma qu’elle était désolée, resserrant un peu leur étreinte. Alors, finalement, il ne fit rien. Enfin si, il passa ses bras dans le dos de la jeune femme, pour serrer à son tour leur étreinte. Il se retint de pleurer, parce que définitivement il était hors de question qu’il pleure, mais ça n’avait rien de simple et il y avait de forte chance qu’il se trahisse d’ailleurs. Il ne savait pas du tout si ça lui faisait du bien ou pas, mais il resta comme ça, pendant un temps.

« On s’en fout. »
Dit-il alors, finalement, au bout d’un temps, en brisant l’étreinte, d’une voix brisée. Il aimerait être capable de contrôler sa voix, mais là ce n’était pas possible. Sans regarder Phèdre, il s’approcha d’un meuble, pour en sortir deux verres et une bouteille… qui normalement ne devrait sans doute pas être rangé là. Mais en même temps, sa maniaquerie habituelle n’était clairement pas en forme en ce moment au vu de l’état de son appartement. Mais ça avait commencé un peu avant. Il remplit les verres d’alcool et alors qu’il les posait sur la table, il reprit. « On n’était plus ensemble de toute façon. »

Ce qui ne changeait rien pour autant, parce qu’il se sentait tout simplement dévasté par la nouvelle de la « mort » de Pomona. C’était juste une manière pour lui de se détacher, comme s’il était fort. Ce qu’il n’était pas du tout.
 
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 714
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 20 Aoû - 21:49


Et soudain tout s'effondre
P

hèdre savait que prendre Seth dans ses bras était un pari on ne peut plus risqué, elle en avait bien conscience, et elle le faisait sciemment malgré tout, quand bien même elle savait qu'il n'était en règle générale ni tactile (bon, ils l'avaient clairement été tous les deux à une autre époque, mais disons que c'était d'une façon bien différente), ni spécialement démonstratif. Mais aux grands maux les grands remèdes, elle n'avait su que faire d'autre. Seth avait perdu la femme qu'il aimait, et de toute évidence, il en souffrait, quand on en arrivait à ce genre de situation, les mots sonnaient forcément creux, les gestes, eux, pouvaient avoir plus d'impact. Bref... la journaliste s'attendait à être rejetée à tout moment, mais l'Auror ne le fit finalement pas, à la place, il resserra leur étreinte et ils restèrent ainsi, dans les bras l'un de l'autre, un bon moment. Elle ne savait pas si cela parvenait à apaiser Seth ou empirait les choses, elle n'en avait pas la moindre idée. Ce qu'elle savait en revanche, c'est qu'elle ne regrettait pas d'être venue... Elle sentait que Seth, dans l'état où il était, pouvait bien être capable du pire.

Finalement, il s'écarta d'elle et, dans cet effort agaçant qu'il avait e vouloir faire mine d'avoir le contrôle quand Phèdre était persuadée qu'il ne l'avait plus, il affirma qu'on s'en foutait. La journaliste ne le croyait pas une seule seconde. Il aurait pu prononcer cette phrase au sujet de n'importe qui d'autre, elle l'aurait accepté, mais elle savait ce qu'il ressentait pour Pomona Fitz, il le lui avait dit lui-même. Et si jamais, pour allez savoir quelle raison, elle avait dû douter, son attitude aurait parlé d'elle-même. Il n'était clairement pas dans son état normal, et ça ne pouvait être que pour une seule et unique raison. Phèdre allait lui tenir ce genre de discours, lui faire comprendre qu'elle n'était pas dupe, mais Seth la prit alors totalement de cours, affirmant qu'ils n'étaient plus ensemble. Ah oui ? Bon, ça n'ôtait rien au fait qu'il puisse être bouleversé (pour ne pas dire dévasté) par sa mort, mais elle devait bien reconnaître être étonnée de l'apprendre. Oui, les gens se mettent ensemble et se séparent, c'est courant, c'est la vie. Mais Seth tenait tant à Pomona... Quelque chose lui disait que si séparation il y avait eue, ce n'était pas de son fait à lui, cette fois... donc ça n'arrangeait pas forcément les choses.

-Comment ça, vous n'étiez plus ensemble ?
demanda-t-elle alors en s'emparant de son verre, ignorant au mieux le désordre alentours.

Il allait peut-être la rembarrer en lui disant que ça ne la regardait pas, mais puisqu'il semblait plus proche de parler qu'il ne l'avait été jusqu'alors...



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 741
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 3 Sep - 11:41

Pomona & Seth
Et soudain tout s'effondre
Est-ce que Seth avait vraiment envie de parler de ça ? Sans doute pas non, et pourtant il venait quand même d’aborder le sujet de lui-même. Il aurait pu se contenter de ne rien dire, de laisser Phèdre croire qu’ils étaient encore ensemble quand Pomona avait été condamné pour un meurtre qu’elle n’avait pas commis. Mais non, il venait de lui dire qu’ils n’étaient plus ensemble. Et même si c’était pour justifier un certain contrôle que l’homme voulait faire croire tenir toujours en toute circonstance (mais ce qui n’était en réalité pas réellement le cas), il venait quand même de lancer une « bombe ». Au point de pousser la journaliste à être plus curieuse encore. Ce qui était dans son caractère, cela était naturel pour elle. Donc, au fond, c’était peut-être en partie parce qu’il avait envie d’en parler qu’il abordait si « subtilement » le sujet. Phèdre lui demanda donc pourquoi ils n’étaient plus ensemble.

« Elle m’a quitté. » Dit-il alors en s’installant sur le sofa, en buvant d’un trait son verre.

Il pourrait très bien se contenter de dire ça, cela répondait forcément à la question de Phèdre. Mais en même temps, l’Auror savait que la jeune femme n’allait pas se contenter de cela, qu’elle allait vouloir en savoir plus. Qu’elle chercherait à comprendre pourquoi Pomona l’avait quitté. Pour quelle raison la jeune femme avait pris une telle décision. Même si ça ne changerait rien à la situation qu’il l’explique à Phèdre, parce que la jeune femme était morte de toute façon. Qu’elle l’ait quitté ou non, qu’elle l’ait aimé ou non, qu’il l’aime ou non… rien ne changeait la situation de base, Pomona était morte et Seth n’allait plus jamais la voir. Ce qui ne manquait pas non plus d’expliquer son état également, même s’il avait quand même envie de faire bonne figure. Même si Pomona l’avait quitté, il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir dévasté par la mort de celle-ci. Alors qu’il n’avait aucune raison de le faire normalement… mais il ne pouvait que constater à quel point la jeune Auror avait eu de l’influence sur lui, que ça soit sur sa façon de penser ou même de ressentir les choses. Jamais il n’aurait pu se mettre dans un tel état pour une autre personne. Il ne l’aurait sans doute pas fait pour Phèdre sous ses yeux d’ailleurs. Pas comme ça en tout cas, même s’il tenait quand même à elle au fond. Enfin bon, Seth prit les devants sur les questions de Phèdre.

« Elle a découvert que je n’étais pas quelqu’un de bien, et que ça allait à l’encontre de son sens incroyable de la justice. De sa droiture. » C’était vraiment résumé, mais c’était assez bien résumé justement. Sans que Seth ne rentre dans les détails de la marque sur son avant-bras, de son appartenance à un groupe de mage noir que les Aurors étaient censés arrêter. Ce que la journaliste ne savait pas, comme l’Auror ne savait pas qu’elle en connaissait un rayon sur les mangemorts.
 
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 714
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 3 Sep - 15:29


Et soudain tout s'effondre
E

lle avait rompu avec lui, bizarrement, Phèdre aurait parié que les choses s’étaient passés dans ce sens là, pas parce qu’il était du genre à se faire larguer, ça non (d’ailleurs, c’était bien plus souvent l’inverse qui se produisait puisque Seth avait jusque-là été un phobique de l’engagement – elle se demandait d’ailleurs s’il s’était jamais vraiment fait larguer dans sa vie avant de rencontrer sa jeune collègue), mais parce que , une fois encore, Pomona était différente. Il était accro, Phèdre l’aurait mal vu rompre… Bon, ça aurait quand même pu venir de lui et il l’aurait donc regretté, mais elle n’y croyait pas davantage… Elle l’avait quitté, et de toute évidence, la rupture ne s’était pas faite d’un commun accord comme ça avait été le cas pour eux deux. Seth reprit la parole, anticipant manifestement la question « pourquoi ? » et il avait toutes les raisons du monde de le faire en effet, parce que c’était exactement celle que la jeune femme s’était apprêtée à lui poser. Tant pis, au vu des explications lacunaires qu’il lui donnait, elle avait plus d’une question à poser, très clairement.

-Et ça veut dire quoi, ça, exactement, « ne pas être quelqu’un de bien » ? répliqua-t-elle.

Au fond, c’était une vraie question. La jeune femme avait cotoyé Seth suffisamment longtemps pour avoir appris à le connaître, pas par cœur, mais suffisamment pour savoir ses qualités et ses défauts. Oui, elle savait en effet qu’il n’était effectivement pas exempt de défauts, mais à ses yeux, ça ne faisait pas forcément de lui une mauvaise personne, pas au point en tout cas que cela rentre en contradiction avec la droiture de Pomona et qu’elle décide de le larguer. Après tout, ces défauts, elle devait les connaître aussi, non ? Oui. Il y avait forcément quelque chose, un quelque chose qui avait tout changé. Un élément déclencheur, et elle voulait comprendre quoi. Elle savait pertinemment que ce n’était pas le genre de plaie qu’il devait avoir envie de raviver en ce moment alors qu’il pensait son ex petite amie comme morte, mais elle se disait aussi qu’il ne devait jamais avoir eu l’occasion d’en parler à qui que ce soit, et ça lui avait peut-être plus manqué que ce qu’il acceptait de reconnaître. Il pouvait bien se convaincre du contraire, mais Phèdre pensait le connaître, s’il avait commencé à lui parler, c’est que, consciemment ou pas, il en avait eu envie, tout simplement. Et elle ne ferait pas l’impasse sur cette impression, fût-elle fausse, d’ailleurs.

-Dis-moi ce qui s’est passé exactement,
demanda-t-elle avec douceur.

Elle s’attendait à tout instant à se faire rembarrer, mais la conversation était lancée, à présent, il ne pourrait pas faire mine de rien, il se verrait bien contraint de faire face à la situation, et oui, ce serait sans doute déplaisant, mais ça passerait. Et peut-être que ça le soulagerait véritablement d’un poids dont il ne s’imaginait pas, pour l’heure pouvoir être vraiment délesté. Elle n’était pas psy, bien sûr, mais elle pensait bien faire.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 741
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 10 Sep - 16:04

Pomona & Seth
Et soudain tout s'effondre
Seth savait bien qu’il en disait trop, surtout que cela n’avait aucun intérêt au vu de la situation. Pomona était morte, ou tout comme. Elle n’était plus du tout là, elle ne vivait plus, elle ne vivrait plus. En soit, cela n’avait donc aucun intérêt qu’il entre dans les détails, alors que dans tous les cas elle n’était plus là. À quoi bon revenir sur le fait qu’elle l’avait quitté, qu’il avait le cœur brisé en mille morceau ? À rien. Sauf peut-être à se soulager. Seth n’en savait rien, mais en même temps c’était bien lui qui avait abordé le sujet en affirmant à Phèdre que la mort de la jeune femme n’avait pas d’importance – alors qu’on contraire, elle en avait de réelles importances et des conséquences incroyables - sans que Phèdre ne lui pose la question. Mais forcément en répondant que Pomona avait découvert qu’il n’était pas quelqu’un de bien, Phèdre ne pouvait que se poser encore des questions. La jeune femme le connaissait bien, elle le connaissait sans doute mieux que la plupart des personnes qu’il côtoyait, mais elle était loin de tout connaître. Finalement, la personne qui avait fini par le connaître le plus, c’était Gwendall. Comme quoi, il ne l’aurait pas vraiment cru au début. Pomona aussi connaissait plus sur lui encore, mais elle ne l’avait pas accepté. Et le jeune homme n’avait aucune idée de ce qu’allait penser la journaliste sous ses yeux. S’il se décidait à lui dire quelque chose.

« On s’en fout de toute façon, elle est morte. Ça n’a plus d’importance. »

Répondit-il alors, quand elle lui demanda de lui raconter ce qui s’était passé exactement. Non pas qu’il n’avait pas du tout envie de le faire, mais c’était juste particulier. Il ne pouvait pas affirmer de but en blanc – quoi que si, il pouvait le faire, mais cela aurait forcément des conséquences – à la journaliste qu’il n’était autre qu’un mage noir et que c’était pour ça que son Auror de petite amie avait décidé de le quitter. Cette même petite amie qui s’était finalement retrouvé coupable de la mort du ministre de la magie, condamnée pour ce crime, alors qu’il savait parfaitement qu’elle n’était pas responsable. Que c’était d’ailleurs le type pour qui il travaillait qui était le responsable de la mort de l’homme. Il se voyait quand même peu lui affirmer ça. En grande partie parce que si Phèdre ignorait des choses à son sujet, c’était son cas également. Et il ne se doutait pas une seule seconde qu’ils étaient tous les deux du côtés du « mal », mais qu’ils ne le faisaient pas dans le même camp. Qu’ils étaient ennemis. Pour le moment.

« Tu sais les mages noirs qui répandent la terreur un peu partout. »
Dit-il alors, sans trop savoir ce qu’il faisait encore une fois. Non, il ne pensait pas le lui dire, mais il changeait soudainement d’envie. Au pire quoi ? Elle le dénonçait et alors ? Ça allait changer quoi ? Rien du tout. Alors, il souleva la manche de sa chemise pour montrer son avant bras à la journaliste. « J’en fais parti. »
 
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 714
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 10 Sep - 16:47


Et soudain tout s'effondre
E

eth répétait bien trop souvent « on s’en fout » pour que Phèdre puisse bel et bien croire que le jeune homme s’en foutait bel et bien. Non, à vrai dire, cela ne prouvait que d’autant plus à ses yeux le fait que cette situation avait de l’importance pour lui, et qu’elle lui faisait du mal, beaucoup de mal, même. Elle ne l’avait jamais vu comme ça. Il souffrait réellement, et elle, à son maigre niveau, ne savait pas si elle parviendrait à aider ou rassurer l’Auror. Mais ce qui est sûr, c’est qu’elle n’avait pas l’intention de céder, qu’elle comptait bien le soutenir au maximum. Elle détestait le voir comme ça, et elle avait besoin de comprendre, de comprendre pour l’aider au mieux, bien sûr, mais aussi parce qu’elle osait penser que parler de tout ça saurait lui faire du bien, le rassurer. Elle allait lui répliquer quelque chose, que ce n’était pas parce que Pomona était « morte » que ça changeait quoi que ce soit à la situation et à ce qu’elle pouvait avoir d’éprouvante, au contraire, même, c’était une raison de plus d’exorciser tout cela, parce qu’elle était partie et qu’ils s’étaient quittés sur une note douloureuse alors même que, de toute évidence, il l’aimait toujours, l’avait aimée jusqu’au bout. Oui, elle avait voulu rétorquer quelque chose, mais Seth reprit la parole et, alors, tout devint plus clair. Aussi clair qu’alarmant. Pomona avait eu de très bonnes raisons de considérer qu’il n’était pas quelqu’un de bien. Parce qu’il était de ces hommes que les Aurors comme elle (comme Seth, logiquement) étaient supposés combattre. Phèdre n’en revenait pas. Non pas que devenir un mangemort soit totalement incompatible avec la mentalité de Seth, mais elle ne s’était pas attendue à ça… Elle tombait clairement des nues.

-Bordel, j’en reviens pas…,
observa-t-elle sans lâcher la marque des ténèbres sur son avant-bras du regard… Elle devait avouer que c’était un choc. T’es un mangemort... Information qu’elle n’était pas supposée connaître, mais elle était sous le choc, Seth se présentait à elle, sans filtre… Elle n’allait pas commencer à jouer la carte du mensonge. S’il était transparent, elle le serait aussi. Tu sais que c’est ton maître qui a tué ta copine, pas vrai ?

Bien sûr, qu’il le savait, il était impossible qu’il ne soit pas au courant. En plus, dans son souvenir, il était là, au manoir des Téméraires, sans doute qu’il était intervenu au même titre que tous les mangemorts présents… Ce n’était pas qu’elle voulait l’accabler, parce qu’il était sans doute assez mal comme ça, mais elle ne perdait pas le nord… Il était hors de question pour elle que Seth appartienne au clan ennemi. Et pour l’instant, c’était le cas. Par contre, il aurait toute sa place au sein de l’Hydre… Bien sûr, elle voulait jouer les amies avant tout, pas les opportunistes… mais les deux, en la circonstance, n’étaient peut-être pas incompatibles, pas du tout, même, non.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 741
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 8 Oct - 13:26

Pomona & Seth
Et soudain tout s'effondre
Ça n’avait rien de bien prudent de la part de Seth de montrer sa marque des ténèbres à Phèdre – qui était quand même une journaliste – mais en même temps, c’était la meilleure manière d’expliquer à la jeune femme pourquoi Pomona ne pouvait que je considérer comme une mauvaise personne. Elle avait de bonnes raisons en effet, il ne pouvait pas non plus le lui reprocher. Quand bien même, il aurait aimé que les choses ne se passent pas de cette manière, qu’elle ne l’apprenne pas comme ça non plus. Sans qu’il ne sache toujours comment elle l’avait découvert. Enfin, il avait confiance en Phèdre et dans tous les cas, Seth devait bien avouer qu’il n’en avait plus raison à foutre des conséquences de ses actes. Pas au point d’aller voir McDowell pour lui dire haut et fort qu’il était un Mangemort, mais quand même. Au pire, ça ne pouvait pas être pire. Il était donc un Mangemort et visiblement, Phèdre en savait plus que ce qu’il n’avait cru.

Elle fut choquée en voyant sa marque, sans surprise, mais ce fut la manière dont elle lui affirma qu’il était un Mangemort qui surpris plus l’Auror. D’où elle connaissait le terme ? Il était clairement à l’ouest et il n’avait pas vraiment toute sa tête en ce moment, mais cela ne l’empêchait pas de se rendre compte que la jeune femme venait de donner le nom des personnes comme lui, sans aucune hésitation. Et d’où elle le savait ? Le jeune homme voulait bien croire qu’en tant que journaliste elle avait sans doute fait ses propres recherches mais quand même. S’il avait pu avoir un doute pendant une seconde, il était évident que ça ne pouvait plus être le cas ensuite quand Phèdre lui demanda s’il savait que son maître avait tué sa copine.

« Bien sûr que je suis au courant. » Dit-il d’un ton qui n’avait rien de sympathique. De base, Seth n’appréciait pas réellement qu’on lui fasse ce genre de remarque, de cette manière, mais c’était pire alors. Il n’était pas un idiot, bien sûr qu’il en avait conscience. « Et comment tu sais ça toi ? »

Ce n’était sans doute pas réellement le moment pour lui de s’en prendre à Phèdre, mais quand même. Elle semblait vraiment s’y connaître beaucoup sur les Mangemorts et forcément, ça ne pouvait que l’interroger. Est-ce que ça allait changer grand-chose ? Non, parce que dans tous les cas, le maître de Seth était bel et bien celui qui avait entraîné Pomona à la mort, ce qui ne manquait pas de rajouter de la merde à tout cela. Comme si ça ne suffisait pas le fait qu’elle soit morte, il fallait en prime que Seth bosse pour la personne qui l’avait envoyé à la mort. Sans savoir encore pourquoi, quand bien même il avait l’intention d’en découvrir un peu plus. Il commençait à en avoir marre d’avoir le sentiment de ne pas tout savoir, ce n’était pas le genre de chose qu’il appréciait.
 
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 714
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 8 Oct - 13:58


Et soudain tout s'effondre
C'

est sûr, Phèdre avait été particulièrement indélicate avec Seth. Il y aurait eu mille manières, beaucoup plus douces, d'aborder les choses, mais elle avait renoncé à la moindre d'entre elles, parce qu'elle ne pensait pas qu'agir en douceur avec son interlocuteur soit la bonne manière de faire dans tous les cas. Si elle voulait espérer lui faire reprendre du poil de la bête, alors elle pensait quand même que la manière de faire était de le bousculer autant que possible. Phèdre adorait Seth, elle n'aimait pas le voir dans cet état, elle détestait ça, même, mais elle était convaincue qu'il n'irait pas mieux si elle le brossait dans le sens du poil. Elle était de son côté, et tant pis s'il prenait mal ses méthodes. Au bout du compte, tout ce qu'elle faisait, c'était par amitié, pour pouvoir le soutenir le plus possible... Bien sûr, qu'il était au courant de l'identité du responsable, elle ne lui posait pas la question parce qu'elle le considérait comme le dernier des idiots, juste pour lui rappeler sur qui concentrer sa colère, contre qui orienter sa haine. Il devait changer la tristesse et la douleur en rage, les canaliser pour une cause qui le méritait bien davantage. Elle le faisait pour lui, pour elle aussi. Elle ne se fit pas prier pour répondre à la question de son interlocuteur. Bien au contraire, c'était sa seule et unique intention. Elle prendrait un grand plaisir à lui faire comprendre sa situation, parce que c'était son but, en se montrant aussi violente dans ses propos. Ses intentions étaient en soi intéressées, mais son amitié était sincère malgré tout. Elle ne pourrait pas ramener Pomona à la vie, mais elle pourrait peut-être redonner à Seth un peu de goût à la sienne, et ce serait déjà un début.

-T'es pas le seul à avoir des secrets,
répondit-elle, impassible, sans se sentir agressée par les propos de son interlocuteur. Il était tout à fait normal qu'il lui ait parlé en ces termes, elle-même n'y était pas allée avec le dos de la cuillère. Et c'était ce qu'elle avait attendu de sa part. Il existe un groupe opposé à Voldemort, qui considère qu'il a usurpé sa place. Et j'en fais partie. Elle ne se doutait pas un seul instant que son interlocuteur ne l'avait pas attendue pour entendre parler de l'Hydre... au fond, ce serait tant mieux, ce serait beaucoup plus simple pour elle de l'adjoindre à ses idées si elle n'avait pas tout à lui apprendre depuis le début. Et tu peux en faire partie, si tu le souhaites. Elle planta son regard dans le sien. Je peux t'aider à te venger, si tu veux.

Et elle espérait vraiment que ce serait son intention. Un intention qui leur serait profitable à l'un comme à l'autre.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 741
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 22 Oct - 22:04

Pomona & Seth
Et soudain tout s'effondre
Sans doute que Seth aurait pu réagir autrement quand Phèdre affirma qu’il bossait pour celui qui avait tué Pomona, mais il ne supportait quand même pas les propos de la jeune femme. Il en avait bien conscience oui, il savait exactement ce que tout cela signifiait. Qu’il était bel et bien censé obéir aux ordres de celui qui avait conduit son ex petite amie aux détraqueurs. Ce qui ne manquait pas de l’agacer, évidemment, plus que ça même. Sauf qu’il n’y pouvait pas grand-chose, du moins pour le moment. Il n’avait aucune idée de ce qui avait poussé Voldemort à conduire Pomona à une telle sanction, il aimerait bien en savoir plus. Mais pour le moment, il avait encore des choses à apprendre apparemment, qui ne concernait pas Voldemort. Phèdre affirma qu’il n’était pas le seul à avoir des secrets. Elle expliqua qu’un groupe existait et considérait que Voldemort avait usurpé la place de maître. Sur ce détail, le jeune homme était parfaitement au courant, puisque Gwendall lui en avait déjà parlé. Lui avait même proposé de rejoindre ce groupe… ce qu’il aurait dû faire sans doute.

Mais ce qu’il comprenait surtout, c’était que la jeune femme en faisait partie. Seth n’en revenait pas, il n’aurait pas pu deviner une seule seconde que Phèdre faisait partie de l’Hydre. Il n’avait rien vu venir en effet. Il ne l’aurait pas deviné, il ne pensait pas du tout que la jeune femme puisse avoir de telles allégeance. Comme quoi, il ne la connaissait peut-être pas assez bien.

« J’ai déjà refusé de l’intégrer ce groupe. »

Ce n’était sans doute pas ce qu’il devrait répondre, non, mais il le faisait. Le jeune homme avait effectivement refusé de rejoindre l’Hydre et en cet instant, il devait bien avouer qu’il le regrettait un peu. Sauf que maintenant… il pouvait prendre une nouvelle décision. Pour se venger, comme précisa Phèdre. Si ce groupe avait l’intention de renverser Voldemort, c’était en effet une bonne chose qu’il se range de leur côté. Mais cela ne lui convenait pas pour autant en réalité.

« Je n’ai besoin de personne. »
Répondit-il alors, sans prendre encore la peine de se montrer particulièrement aimable. Mais en même temps, il n’avait aucune envie de faire un effort. Ce n’était pas contre elle, c’était un état général. Il ne supportait vraiment pas la situation, il ne supportait rien en cet instant précis. C’était déjà le cas quand Pomona avait découvert qu’il était un mangemort, mais ça l’était encore plus maintenant. « Je peux très bien y parvenir seul. »

Parce qu’évidemment, il ne pouvait pas nier qu’il avait envie de se venger. C’était sûr, mais avant ça il avait quand même envie de découvrir un peu plus… savoir pourquoi Pomona avait été une cible de Voldemort. Mais dans tous les cas, le jeune homme ne pouvait pas nier qu’il avait envie de se venger. Même si ça ne changerait rien de toute façon, cela n’allait pas faire revenir Pomona pour autant. Mais ça ne l’empêchait pas de voir naître ce sentiment.
 
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 714
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 22 Oct - 22:27


Et soudain tout s'effondre
P

hèdre ne pouvait nier être singulièrement surprise de découvrir que Seth connaissait l'existence de l'Hydre. Certes, il pouvait bluffer, mais elle ne le pensait pas, elle était même convaincue de on honnêteté, il n'avait aucune raison de lui mentir, à l'heure actuelle, bien au contraire. Mais, par conséquent, la jeune femme était étonnée d'apprendre de la sorte qu'on avait voulu l'associer à l'Hydre. Qui donc s'était chargé de cette demande. Aaron peut-être ? Non, ce serait compromettre sa couverture. Qui, dans ce cas ? Il était surprenant qu'on l'ait laissé s'en sortir après avoir refusé une telle offre. L'Hydre se voulait discrète, anonyme, si on laissait quelqu'un, parmi les mangemorts (qui ne soit pas un espion) avoir connaissance du groupe, l'on courrait le risque que cette information arrive aux oreilles de Lord Voldemort... Seth aurait pu mourir, en somme, pour avoir refusé cette offre, et Phèdre était sincèrement soulagée qu'il s'en soit sorti à bon compte. Malheureusement, ça n'arrangeait pas pour autant ses affaires. S'il avait refusé avant, il pouvait très bien réitérer, même s'il possédait maintenant les meilleures raisons du monde d'en avoir après le chef des mangemorts et de vouloir le faire tomber, lui et ses sbires.

Mais comme d'ordinaire, Seth faisait sa forte tête, et affirmait pouvoir très bien s'en sortir par ses propres moyens, sans l'aide de personne. Phèdre croisa les bras. C'était assez agaçant et frustrant d'être là, de vouloir tout faire pour l'aider, le soutenir, et de se retrouver face à un mur. Bien sûr, elle savait qu'il était comme ça. D'avance, elle savait qu'elle aurait du mal à se rende utile auprès de lui sans se faire envoyer sur les roses. Elle s'exhortait du mieux qu'elle le pouvait à la patience, l'ennui, c'est que la patience n'avait jamais été sa qualité première, loin s'en faut. Oui, quand il lui disait n'avoir besoin de personne, elle se sentait vexée... Mais elle continuait de croire qu'il avait besoin de plus de soutien que ce qu'i acceptait d'admettre.

-Seul, tu n'as pas la moindre chance,
répliqua lucidement Phèdre.

Et elle ne disait pas cela pour décourager le jeune homme, c'était ce qu'elle pensait. Tom Jedusor était peut-être un minot, mais il n'était pas bête, sinon il ne serait pas arrivé si loin, et il avait une petite armée à ses ordres. Seth ne pouvait pas juste se pointer jusque devant lui et lui balancer un avada kedavra entre les deux yeux, ça ne pouvait pas marcher comme ça, et quand bien même il y parviendrait par on ne sait quel miracle, il n'aurait pas le temps de savourer sa vengeance qu'il serait déjà mort, et ça elle le refusait catégoriquement.

-Mais c'est toi qui vois
, soupira-t-elle. Seulement, si tu crois que je vais te laisser mener je ne sais pas quelle opération suicide dans ton coin sans intervenir, tu te trompes lourdement.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 741
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 29 Oct - 18:41

Pomona & Seth
Et soudain tout s'effondre
Seth n’était pas dupe, il voyait bien que la réponse qu’il fit à Phèdre ne lui plaisait pas, mais en même temps il n cherchait pas spécialement à lui plaire non plus. Il se contentait de dire ce qu’il avait à dire, tout simplement. Il n’avait pas besoin de l’Hydre pour se venger de Voldemort. Il ne savait pas comment il allait s’y prendre, mais en même temps il n’avait pas le choix. Il devait le faire, parce qu’il avait bien compris que Voldemort en avait eu contre Pomona, sans qu’il ne sache encore pourquoi. Est-ce que ça allait le mener quelque part ? Sans doute pas non. Mais Phèdre lui parlait bien de rejoindre le groupe afin de se venger et ce n’était pas comme ça que l’Auror avait envie de voir les choses arriver. Il n’avait pas envie de rejoindre encore un groupe, de s’allier encore à quelqu’un. Quand bien même, en réalité, il n’était pas entièrement contre l’idée c’était juste… il n’en savait rien. Il se sentait complètement perdu de toute façon et la présence de Phèdre ne l’aidait pas plus que cela. Parce qu’elle ne manquait pas d’appuyer sur des points précis qu’il n’avait pas spécialement envie d’aborder avec elle. Comme quand elle lui rétorqua que seul, il n’avait aucune chance.

Il était évident que Seth ne réagissait pas de la bonne manière auprès d’une amie qui tentait de l’aider quand même, mais il n’y pouvait rien. Les relations humaines n’avaient jamais été son truc et en la circonstance, il ne parvenait pas vraiment à prendre sur lui. Et au final, la jeune femme le connaissait très bien, sans doute même mieux que personne (quoi qu’en réalité, Gwendall connaissait plus de chose sur lui que la jeune femme sous ses yeux). Elle savait comment il était, c’était peut-être pour cette raison qu’il ne se retenait pas. Et qu’il ne prit pas plus la peine de se retenir maintenant, alors qu’elle lui rétorquait qu’elle n’avait pas l’intention de le laisser faire une opération suicide.

« Qu’est-ce que ça peut te faire ? » Demanda-t-il alors, ne se montrant clairement pas aimable. « Ça change quoi ? »

Qu’il se lance dans une opération suicide dans le seul but de se venger ou pas, ça ne changeait rien du tout. Du moins, à ses yeux. Il n’en revenait finalement pas lui-même de penser ça, mais ça lui était bien égale de devoir prendre de tels risques pour arriver à son but. Bon, il n’était quand même pas au stade d’aller voir directement Voldemort pour lui lancer un sort de la mort, parce qu’il n’était quand même pas au point de le sous-estimer. Même s’il n’appréciait pas plus que cela de devoir répondre aux ordres d’un gamin, il se rendait bien compte qu’il était puissant, sinon il n’en serait pas là. Pour autant, prendre des risques, ça ne le dérangeait pas. Pour une seule et même raison, une raison qu’il n’aurait jamais pu penser voire venir dans sa vie.

« Elle est morte… »
 
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 714
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 29 Oct - 19:58


Et soudain tout s'effondre
C'

était un dialogue de sourd. Phèdre savait bien que
Seth était comme ça, qu'il n'avait pas un caractère facile et qu'il n'était pas franchement sociable. Il le lui avait prouvé à plus d'un titre, et c'était en se montrant tout aussi insupportable à l'époque qu'il avait quand même réussi à la séduire. Mais de l'eau avait coulé sous les ponts, et même si elle pouvait être patiente et s'efforcer de comprendre la position de son meilleur ami, il devenait vraiment fatigant d'assumer sa mauvaise humeur. D'accord, elle ne demandait pas à ce qu'il lui saute dans les bras, écoute ses conseils sans rien dire et sautille de joie à la perspective de la voir, mais il pouvait bien y avoir un juste milieu, non ? Elle préfèrerait, en tout cas, parce que, à ce stade, ça ressemblerait fort à de l'acharnement, quand même... Enfin bon, elle serra les dents et attendit qu'il ait fini pour reprendre la parole. Elle se sentait partagée entre un agacement à l'idée de n'arriver à rien alors qu'elle ne demandait qu'à le soutenir et de la compassion malgré tout. Elle n'aurait jamais cru qu'il puisse souffrir à ce point pour une autre personne, au point de ne plus considérer que veiller à sa propre survie soit si indispensable que ça. Ce ne ressemblait pas du tout au Seth qu'elle connaissait. Et ça l'inquiétait. Elle avait peur qu'il fasse quelque chose de dangereux, d'irréparable, elle avait peur qu'il prenne une décision de laquelle il ne reviendrait pas. Et alors, si elle ne pouvait pas être là pour l'empêcher, elle s'en voudrait pour toujours.

-Et moi je ne veux pas qu'il t'arrive la même chose,
trancha-t-elle d'une voix tremblante.

Qu'il meure parce qu'il se serait attaqué aux mauvaises personnes, parce qu'il se serait imaginé pouvoir se dresser à lui seul contre les mages noirs qui lui avaient ôté la femme qu'il aimait. Ou qu'il finisse lui aussi dans une cellule d'Azkaban, le corps dépossédé d'âme parce qu'il aurait été imprudent et que le ministère aurait fini par découvrir ses manigances. Qu'il tourne le dos à l'Hydre le concernait, elle n'était pas venue ici pour le recruter de prime abord, mais elle refusait de le regarder se détruire sans réagir. Elle l'aimait, pas comme elle aurait dû le faire en tant que petite amie, mais comme une amie qui n'avait pas envie de perdre quelqu'un qui comptait tant à ses yeux.

-Peut-être que tu te fous de tout, que ça t'est égal, que tu n'en as rien à faire, des personnes qui te restent...
groupe dans lequel elle s'incluait, et elle devait avouer être un peu vexée, en effet. Mais moi j'ai pas envie de te perdre parce que tu auras fait une connerie que j'aurais pu empêcher.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 741
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 3 Déc - 15:15

Pomona & Seth
Et soudain tout s'effondre
Si on avait dit à Seth à une époque qu’il se retrouverait dans un tel état à cause d’une seule et même personne, à cause d’une femme, il ne l’aurait pas cru. Parce que ça ne lui ressemblait pas. Et pourtant… et pourtant, il se sentait terriblement mal depuis qu’il avait perdu Pomona. C’était le cas au moment où il avait compris que c’était fini entre eux, puisqu’elle connaissait son secret (et encore, elle ignorait certaine chose), mais c’était pire depuis qu’elle était morte. Parce qu’il savait, maintenant, qu’il ne pourrait plus jamais la revoir. Et elle lui manquait terriblement. Seth était un solitaire dans l’âme, ça avait toujours été le cas et c’était pour ça qu’il s’était si bien entendu avec Phèdre à l’époque. Ils étaient pareils, ils n’avaient pas attendu grand-chose de l’autre. Sauf que tout solitaire qu’il était, il se rendait compte qu’il se sentait bien trop seul à présent. Avant que Pomona ne soit condamné pour un crime qu’elle n’avait pas commis – c’était un comble tout de même, quand on savait à quel point elle était sans doute la personne la plus droite dans toutes ces histoires – même s’ils s’évitaient, Seth savait qu’elle était là, qu’il pouvait la croiser au bureau des Aurors. Mais ce n’était plus le cas à présent… Au point qu’il ne trouvait plus rien important à présent. Au point que tout semblait dépeuplé à présent.

Quand Phèdre affirma qu’elle n’avait pas envie qu’il lui arrive la même chose, Seth fut tout de même touché par les propos de son amie. Phèdre n’était pas n’importe qui en même temps, avec le temps ils étaient vraiment devenus amis. Ils étaient passé par la case petit ami avant tout cela, mais rien n’enlevait l’affection que Seth ressentait pour la journaliste. Elle était l’une des rares personnes qu’il appréciait vraiment, avec Gwendall et… Pomona. Les propos de la jeune femme le touchèrent donc, alors qu’elle affirmait qu’il n’en avait sans doute plus rien à faire de ceux qui lui restait – parlant d’elle évidemment, entre autre, il le comprenait bien – mais qu’elle n’avait aucune envie de le perdre à cause de ça, surtout si elle pouvait l’en empêcher. C’était bien la première fois qu’ils avaient une conversation aussi poussé en fait. Non pas qu’il n’ait jamais parlé sérieusement, mais ce n’était clairement pas dans les mêmes conditions. En même temps, Seth ne s’était jamais retrouvé dans de telle condition. Il ne pouvait pas réellement lui donner tort cependant, en cet instant précis il n’en avait rien à faire de tout. Qu’il termine en prison, ou explosé en mille morceaux… l’Auror devait bien avouer qu’il n’en avait que faire. Quand bien même il laisserait des personnes derrière lui. Et justement, tout cela ne lui ressemblait pas. Il ne parvenait plus à se reconnaître. Il ne parvenait même pas à comprendre exactement comment il avait pu en arriver là. Comment Pomona avait pu tout changer.

« J’y arriverais pas… »

Dit-il dans un souffle. Il n’y arriverait pas non. Pas de s’empêcher de faire des bêtises. C’était plus général. Il ne parvenait pas à savoir comment il allait faire maintenant qu’elle était morte.
 
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 714
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 3 Déc - 15:57


Et soudain tout s'effondre
D

epuis les débuts de leur conversation, Seth l'avait tant de fois envoyée balader sans céder un pouce de terrain à ses émotions (exception faite de la colère) qu'elle l'imaginait capable de continuer encore longtemps sur sa lancée sans lui laisser l'opportunité de faire ce pour quoi elle était venue : à savoir le rassurer, l'apaiser, le consoler... Non pas quelle puisse imaginer que quelques mots cajoleurs et une étreinte amicale puissent suffire à apaiser la peine de qui que ce soit, mais elle aimait penser qu'elle pouvait l'aider à y voir plus clair, à envisager la possibilité que tout ne soit pas vain sous prétexte que la femme qu'il aimait avait été tuée. Elle avait du pain sur la planche, mais elle n'avait pas envie de céder, et elle ne regretta pas d'avoir insisté, quitte à se montrer un rien oppressante, quand son interlocuteur accepta finalement d'abaisser un peu ses barrières. La phrase qu'il prononça ensuite en témoigna. Phèdre se rendait bien compte que ce n'était pas juste une réponse à ses réflexes, qu'il n'était pas simplement en train de lui affirmer qu'il ne parviendrait pas à ne pas faire les conneries qu'elle voulait l'empêcher de faire. Elle comprenait bien où il voulait en venir, il ne savait tout simplement pas... quoi faire de sa vie sans elle, il ne savait pas s'il allait pouvoir continuer à vivre comme il l'avait toujours fait à présent. Elle ne l'aurait peut-être pas compris il n'y a pas si longtemps, mais depuis qu'elle était tombée amoureuse de Aaron, elle était parfaitement capable de comprendre ce que cela faisait de voir sa vie dépendre de celle de quelqu'un d'autre. Elle-même ne saurait pas comment elle réagirait si elle devait le perdre. Elle serait sans doute tout autant perdue que lui dans ce cas de figure... et cela finirait peut-être par arriver, qui sait. Ils menaient, après tout, une vie dissolue et dangereuse, ce ne serait pas surprenant.

-Bien sûr que si, tu y arriveras,
dit-elle en essayant d'être le plus convaincue possible par ce qu'elle disait, et elle avait envie d'y croire. Dans tous les cas, il était hors de question que Seth ne s'en sorte pas, elle ne le laisserait pas sombrer. Si elle devait lui consacrer tout son temps pour l'empêcher, elle le ferait, en tout cas, elle ne le laisserait certainement pas tomber. T'es fort, t'es pas du genre à te laisser abattre. Elle marqua une légère pause. Je te demande pas de l'oublier ou de tourner la page. Comment le pourrait-il en même temps ? Elle voyait bien qu'il en était incapable. Mais si tu abandonnes maintenant, alors il aura tout gagné.

Et ça, c'était clairement hors de question. Lui-même ne pouvait pas penser autrement, elle en était convaincue.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 741
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 31 Déc - 12:48

Pomona & Seth
Et soudain tout s'effondre
À une époque, jamais Seth n’aurait réagi d’une telle manière, mais force était de constater que Pomona avait quand même changer énormément de chose dans sa vie. Elle avait pris une telle importance qu’il était incapable de savoir ce qu’il allait pouvoir faire maintenant qu’elle ne faisait plus partie de sa vie. C’était le cas depuis qu’elle avait rompu avec lui, ceci dit, mais ce n’était pas la même chose. Quand elle avait décidé de le quitter, ils avaient quand même pu se croiser dans les couloirs du bureau des Aurors. Ça n’avait rien de facile, d’évident, mais c’était ainsi. Ils n’étaient plus ensemble, mais il continuait de la voir, il savait qu’elle était là et en un sens, il avait encore l’espoir qu’elle puisse revenir sur sa décision puisqu’il osait croire que les sentiments qu’ils avaient l’un pour l’autre étaient forts. Sauf que voilà, maintenant, la jeune femme était morte (ou presque, mais ça revenait au même) et il n’y avait rien à faire. Seth n’avait plus l’espoir de quoi que ce soit et il se rendait compte, qu’il ne pourrait même plus voir la jeune femme dans les couloirs du ministère, qu’elle ne pourrait plus avoir de place dans sa vie. Ce qui avait le don de plus le toucher que ce qu’il aurait cru. Comme quoi, il pouvait être humain.

Il n’aurait jamais cru se retrouver donc aussi attaché à une autre personne, mais maintenant il se demandait vraiment comment il pourrait arriver à s’en sortir sans Pomona. Ce n’était pas juste qu’il n’allait pas arriver à ne pas faire de connerie, c’était un tout. Comment pouvait-il arriver à avoir une vie « normale » alors qu’il l’avait perdu elle. Comment pouvait-il continuer de se lever tous les matins en se disant qu’elle était morte, de se rendre au bureau des Aurors comme si de rien n’était… Il ne pouvait pas, il ne s’en sentait pas capable. Quand bien même, visiblement, Phèdre le sentait capable. Elle affirma qu’il allait y arriver, mais Seth n’y croyait pas réellement. Il ne pouvait pas s’empêcher de se dire que de toute façon, la jeune femme n’était pas du tout assez objective pour être sincère. Quand bien même, Seth appréciait tout de même d’entendre son amie affirmer qu’il était fort et qu’il n’était pas du genre à se laisser abattre. Mine de rien, les propos de la sorcière parvenaient quand même à le toucher plus qu’il n’aurait pu le croire, sans doute parce qu’ils venaient d’elle justement. En ce bas monde, il n’y avait pas grand monde qui le connaissait réellement et sans doute pas aussi bien que Phèdre (quoi qu’il y avait eu des choses qu’elle ignorait jusqu’ici). Elle parvenait à trouver les mots juste, pour tenter de le remettre d’aplombs. Ça n’allait pas être si facile que cela cependant, il en fallait beaucoup plus, mais l’entendre affirmer que Voldemort aurait tout gagné si jamais il devait abandonner maintenant… ça avait le don de lui faire un électrochoc.

« Faut que je fasse quoi alors ? »

Demanda-t-il, ne parvenant pas à s’empêcher d’être sceptique tout de même.
 
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 714
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Dim 31 Déc - 13:12


Et soudain tout s'effondre
P

hèdre avait désespéré de faire entendre raison à Seth, et s'était sentie à deux doigts de baisser les bras, mais elle était bien heureuse d'avoir insisté et de ne pas avoir abandonné, car en dépit de débuts laborieux, il semble qu'elle ait enfin réussi à faire entendre raison à son interlocuteur. Oh, elle ne doutait pas un seul instant du fait qu'ils aient encore beaucoup de chemin à faire, que Seth souffrait encore énormément, qu'il l'enverrait encore régulièrement sur les roses, mais il semblait avoir au moins pour un temps décidé de renoncer au défaitisme, et elle préférait largement cela, autant le dire. Elle tenait à Seth comme à un ami précieux qu'elle voulait protéger de toutes les vicissitudes d'une existence qui, dernièrement, lui en mettait plein la tronche, et pour cela, elle savait qu'il fallait qu'elle le bouscule, qu'elle l'invite à se battre, qu'elle lui fasse comprendre que sa vie ne s'arrêtait pas, qu'il avait encore des raisons d'insister quoi qu'il en soit. Quand le jeune homme lui demanda ce qu'il devait faire à présent, elle se permit d'esquisser un fin sourire, ignorant sciemment le scepticisme qu'elle ne lui devinait que trop, malgré tout. En même temps, on ne changerait pas Seth, et encore moins un Seth désespéré. Si elle parvenait à l'inviter à faire un semblant d'effort, c'était déjà beaucoup, elle ne devait pas lui en demander beaucoup plus, ce serait une erreur.

-Pour commencer,
répondit Phèdre, il faut que tu manges quelque chose. Depuis combien de temps tu t'es pas nourri, hein ? Pas la moindre idée, mais elle avait dans l'intuition que le jeune homme n'était pas forcément disposé à faire ce genre d'efforts, en ce moment. Pour boire, il y avait du monde, mais pour manger, hein... (quelle idée). Et prends une douche, aussi, ça sent le fauve, ici. Non, ce n'était pas vrai, en fait. C'était juste une manière d'inviter son interlocuteur à se reprendre en mains, et c'était aussi une façon de le chambrer un peu. Elle savait pertinemment que sa question avait concerné l'Hydre et pas spécialement son hygiène de vie. Mais pour elle, les deux étaient tout sauf incompatibles dans tous les cas, et elle se souciait bien plus du bien-être de Seth que d'apporter une nouvelle recrue à l'Hydre, même si elle appréciait franchement que les deux soient parfaitement compatibles à l'heure actuelle. Ensuite, je t'organiserai un rendez-vous avec notre patron, il te parlera de tout cela mieux que moi.

Oui, cela signifiait pour Seth qu'il devait de nouveau se soumettre à un chef, et après être passé par les cases Borodine et Jedusor, il en avait peut-être marre, mais Phèdre considérait qu'Ignatius Prewett n'était pas du tout pareil. Et leurs ambitions étaient par ailleurs bien plus appréciables.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 741
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Sam 17 Fév - 19:15

Pomona & Seth
Et soudain tout s'effondre
Seth ne savait pas vraiment si ce que Phèdre allait lui proposer – ce qu’elle lui proposait déjà en fait – allait réellement l’aider... mais il voulait bien l’écouter et éventuellement faire quelques efforts. Ça ne lui coûterait rien dans tous les cas, il ne pensait pas avoir quelque chose à perdre. Et mine de rien, la journaliste savait comment lui parler. En même temps, elle devait être la seule personne – à part Pomona, mais vu qu’elle était morte... enfin c’était ce qu’il pensait – à parvenir réellement à l’atteindre comme elle le faisait. Parce qu’elle savait exactement comment le prendre (et pas dans le sens pervers du terme je vous vois venir, même si c’était aussi vrai) et comment faire avec lui. Seth ne réagit pas à sa remarque quand au fait qu’il n’avait pas du manger depuis un moment, pour tout dire il ne savait même plus en effet. Ça ne serait sans doute pas un mal pour lui de manger quelque chose, déjà ça allait permettre d’éponger un peu tout l’alcool qu’il buvait. Par contre, Seth leva les yeux au ciel quand Phèdre affirma qu’il allait quand même devoir prendre une douche parce que ça sentait le fauve. Ça, il n’y croyait pas une seule seconde. Bon, d’accord, il n’était clairement pas au meilleur de sa forme et ce n’était pas dans cet état qu’il pourrait vraiment avoir une bonne image, mais en même temps, ça allait quand même non ? Et dans tous les cas... ce n’était pas réellement de cela que Seth parlait quand il demandait à la journaliste ce qu’il devait faire.

Par chance, elle lui répondit quand même, concernant l’Hydre et ce groupe qui avait l’intention de renverser Voldemort. Elle l’informa donc qu’elle allait organiser un rendez-vous avec leur patron, et que ce dernier allait pouvoir lui parler de tout cela mieux qu’elle. Super, encore un patron... Seth devait bien avouer qu’il avait assez donné. Mais bon, en même temps, si ça pouvait l’aider à venger Pomona.

« D’accord. » Dit-il en soupirant, ne cachant donc rien de ce qu’il ressentait de tout cela et de la non motivation qu’il pouvait avoir. Mais bon, il allait quand même prendre sur lui. « Je vais faire tout ça. » Oui, y compris la douche, le repas, ce genre de chose. « Mais sache que tu es quand même une sacrée emmerdeuse. » Ça c’était pour l’odeur de fauve qu’elle affirmait, parce qu’il n’allait quand même pas la laisser dire n’importe quoi. Même s’il ne devrait pas la traiter comme ça.
 
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 714
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Sam 17 Fév - 19:31


Et soudain tout s'effondre
P

hèdre se doutait bien du fait que Seth n'allait pas forcément apprécier toutes ses recommandations, même si, pour certaines, elles ne relevaient que de règles basiques de survie. Le fait de manger, surtout... De toute évidence, cela faisait effectivement longtemps qu'il n'avait pas pris la peine de s'alimenter, car il fut bien incapable de lui répondre quand elle lui posa la question (bon, peut-être aussi qu'il n'avait juste pas envie de répondre, ce n'était pas à exclure non plus, mais dans tous les cas, il ne transpirait pas, en cet instant, l'hygiène de vie la plus impeccable du monde). Bon, pour la douche, elle exagérait sans doute un tout petit peu (beaucoup), mais si ça pouvait le faire réagir, ça lui allait bien. Le fait qu'il sache s'agacer d'une simple réflexion sur l'odeur ambiante lui faisait dire qu'au final, son cas n'était pas si désespéré que cela, même s'il allait de toute évidence exiger d'elle une patience qu'elle n'aurait jamais pensé fournir pour Seth. En même temps, comment aurait-elle pu s'imaginer le retrouver dans cet état un jour ? Et pour une fille, en plus. L'essentiel, c'est qu'il acceptait de suivre ses recommandations... y compris en ce qui concernait l'Hydre, et elle se sentait rassérénée par l'idée qu'il rejoigne le groupe. Il serait pour l'Hydre une vraie plus-value, et à côté de ça, il pourrait organiser sa vengeance sans foncer dans le tas sans réfléchir, et ça aussi, ça la rassurait. De préférence, elle voudrait que son meilleur ami passe l'épreuve en un seul morceau. Le chemin était encore long, mais elle se jurait de tout faire pour venir à son secours.

-Et toi t'es un enfoiré de première catégorie,
se contenta de répliquer la journaliste avec un fin sourire quand son interlocuteur la qualifia d'emmerdeuse. Heureusement qu'il en fallait plus pour la vexer, plus encore quand la politesse lui venait de son ex petit ami. Elle s'en fichait bien qu'il la trouve emmerdante si, au bout du compte, elle le tirait de ce mauvais pas. Le moment venu, elle espérait juste qu'il n'oublierait pas de la remercier et d'admettre qu'elle avait fait beaucoup pour lui. Ce n'est pas qu'elle courait après la reconnaissance (elle savait bien que ce ne serait pas auprès de Seth qu'elle obtiendrait gain de cause), mais elle se doutait bien que dans les prochains temps, il allait lui en faire baver. Allez, prépare-toi, je t'emmène manger au resto.

Elle ne comptait pas sur le contenu du placard du jeune homme pour qu'ils partagent un repas digne de ce nom. Les prochaines fois (car oui, elle viendrait régulièrement, c'était décidé), elle lui apporterait directement de quoi manger, que ça lui plaise ou pas.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 741
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   Mar 24 Avr - 20:49

Pomona & Seth
Et soudain tout s'effondre
Heureusement que Phèdre n’était pas du genre à se vexer pour rien, sinon elle ne s’en sortirait clairement pas avec Seth. En temps normal, le jeune homme n’avait pas vraiment l’habitude de se montrer très tendre avec sa meilleure amie et ex petite amie (pas parce qu’il ne l’appréciait pas, bien au contraire), mais en cet instant précis c’était encore pire. Encore une fois, ce n’était pas parce qu’il ne l’appréciait pas, c’était simplement sa façon de faire. Et au vu de son état, il ne pouvait même pas s’empêcher de le faire. Mais en un sens, Seth savait bien qu’elle n’allait pas lui en vouloir, qu’elle acceptait sa façon d’être et … qu’il avait simplement besoin de s’exprimer de la sorte. Oui, il le savait, elle allait être chiante (mais pas plus que lui clairement), sauf qu’en même temps c’était justement ce dont il avait besoin. Si la journaliste n’était pas là pour lui donner quelques coups de pieds dans le cul, il n’allait pas du tout se relever.

La preuve, il n’envisagerait pas de le faire maintenant si elle n’était pas venue. Il n’envisagerait pas de se montrer un peu raisonnable et de simplement rejoindre l’Hydre si elle n’était pas là. Il aurait foncé tête baissée, sans réfléchir aux conséquences, sans réfléchir à ce qu’il perdrait. Sans savoir que s’il faisait une connerie maintenant, il ne pourrait que le regretter ensuite puisque la femme qu’il pleurait n’était pas morte comme il le pensait. Oui, elle était chiante, cette ex qui n’allait pas manquer de venir l’emmerder bien souvent, mais elle était surtout essentielle. Par moment, Seth avait bien plus besoin des autres qu’il n’osait le penser lui-même. Bien plus besoin de Phèdre en cet instant précis. Même si ça n’allait pas l’empêcher de se plaindre quand même, mais par chance la journaliste était capable de patience comme nulle autre en sa compagnie.

« Comme tu veux. » Se contenta-t-il de dire, sans réelle grande motivation, alors que Phèdre lui demandait de se préparer avant qu’elle ne l’emmène au restaurant. C’était sûr que s’ils comptaient sur ce qu’il y avait dans l’appartement du sorcier pour se nourrir, ils n’allaient pas s’en sortir. Seth était organisé quand même d’une manière générale, mais ce n’était pas pour autant qu’en cet instant il était au meilleur de sa forme. Donc, non, il n’y avait rien dans cet appartement pour se nourrir. Donc ils allaient devoir faire des efforts et sortir d’ici, ce qui n’était pas forcément quelque chose de simple pour l’Auror.

Mais bon, il allait le faire, parce que Phèdre lui demandait de le faire et qu’il savait que c’était sans doute une très bonne chose qu’il décide de se bouger un peu, de changer un peu de son habitude à être une loque. Ça n’allait pas changer réellement du jour au lendemain, mais il pouvait quand même faire un effort pour ce soir, afin de commencer. Sans pour autant savoir réellement où ça allait le conduire. Il errait un peu là.
 
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et soudain tout s'effondre [pv Seth :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» La politique du « tout va mal »...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement de Seth Beresford (Londres)
-