AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 That's not how the story goes (pv Luna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 481
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Message#Sujet: That's not how the story goes (pv Luna)   Mer 5 Juil - 22:12

That's not how the story goes

  C'était comme se réveiller d'un long sommeil, mais pas un sommeil réparateur et confortable, non, ces épisodes de sommeil peuplés de cauchemar qui vous mettent la tête à l'envers et vous donnent le sentiment d'être complètement mal et assommé. Ginny était tombée de haut en découvrant les gros titres de la Gazette du Sorcier, ce jour-là. La dernière chose qu'elle s'était imaginée, c'était d'y voir figurer le pseudonyme des voyageurs. Et ce qu'elle apprit lui glaça le sang. Harry, Ron, Hermione, Neville... condamnés. Au baiser du détraqueur. Elle vivait là, planquée, depuis des mois, drapée dans sa fierté et dans sa rancœur, et pendant ce temps, ses amis, son frère, Harry... ils couraient tous à leur perte. Elle avait été saisi d'une crise d'angoisse, puis d'une crise de larmes, elle avait tourné en rond, encore et encore, paniquée, effrayée, effondrée... puis, à travers ses larmes, elle avait relu l'article, plusieurs fois, pour s'assurer qu'elle avait bien lu. Un faux nom ne figurait pas dans cette liste... Luna.

Ni une ni deux, Ginny s'était précipitée à la poste et avait envoyé un courrier en urgence à Luna. Une missive bleuie de ses larmes, qu'elle avait du mal à contenir tant elle avait le sentiment d'avoir tout perdu. Sans avoir su faire quoi que ce soit pour empêcher l'inéluctable. Elle lui demandait de la rejoindre à Pré-au-Lard, elle n'en disait pas beaucoup, mais elle ne pensait pas que ce soit nécessaire. Luna ne devait pas être en meilleur état qu'elle-même. Seule à Poudlard, elle avait dû déjà en pâtir, mais là, alors qu'en plus elle n'avait pas donné de nouvelles (alors que de tout le groupe, elle était celle qui méritait le moins selon elle qu'on lui tourne le dos, ce qui ne l'avait pas empêché de le faire malgré tout) à son entourage... et elle avait affronté seule la terrible nouvelle.

L'ancienne rouge et or étant anxieuse alors qu'elle attendait son amie sur les lieux où elle lui avait donné rendez-vous. Elle se demandait si Luna pointerait le bout de son nez. Elle osait croire que oui, parce que la situation dépassait de loin une éventuelle rancune de sa part (et en plus, Luna n'était pas du genre rancunière)... mais elle avait quand même toutes les raisons du monde de lui en vouloir. Elle les avait abandonnés... Elle s'en voulait terriblement. Elle avait peur, elle avait mal, la seule chose qui pourrait l'aider à ne pas devenir dingue, là, tout de suite, c'était de voir son amie.
Et elle se présenta finalement. Dès que Ginny vit paraître la blondinette, elle se précipita dans ses bras et la serra contre elle.


"Dis-moi que c'est pas vrai...", dit-elle, une fois encore au bord des larmes.

Mais Luna ne lui mentirait pas, et c'était vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3873
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: That's not how the story goes (pv Luna)   Jeu 6 Juil - 17:05


That's not how the story goes
I

ls ne l'avaient pas prévenus, parce qu'ils n'avaient sans doute pas eu le temps de le faire. Elle avait découvert la nouvelle en même temps que tous les autres : Harry, Ron, Hermione, Neville, Pomona... condamnés, réduit au statut d'enveloppes sans âme. Le choc avait été violent pour la jeune femme. Rien ne l'avait préparée à ça... et eux non plus, c'était évident. C'était comme marcher sur un sol plan et stable, et tout à coup découvrir le vide sous ses pieds. Et elle tombait, tombait, tombait... Comment est-ce qu'elle allait faire sans eux ? Comment pourrait-elle vouloir continuer, sans eux ? Elle n'avait presque aucun ami, et elle les perdait tous, tous ou presque. Seule ou quasi seule entre les murs de pierre du château, alors que la plupart des élèves avaient rejoints leurs familles, elle songeait à tout ce qu'elle n'avait pas, à tout ce qu'elle n'aurait plus jamais, à ce combat perdu... et elle qui était de nature positive et optimiste, voilà qu'elle ne savait plus croire en rien... Elle perdait tous ceux qui lui étaient le plus cher, et elle allait se perdre elle-même. Elle avait peur, elle avait mal, elle était désorientée. Elle voyait mal ce qui pourrait la tirer de cet état de tristesse et d'angoisse, d'autant plus que la personne qu'elle se découvrait vouloir voir en cet instant n'était pas là. Elle aimerait, là, maintenant, être avec Adrian, lui parler, se rassurer en sa compagnie... mais non, elle était seule, complètement seule.
... ou peut-être pas si seule que ça, finalement.

Luna eut du mal à comprendre que le hibou qui cognait du bec contre la fenêtre de son dortoir, dans la salle commune des bleus et bronze, était là pour elle, mais le courrier qu'il tenait entre les pattes lui était bel et bien adressé, et elle reconnaissait cette attitude. Elle ressentit un vague élan d'espoir. C'était bien Ginny. Après des mois de silence, elle lui donnait enfin de ses nouvelles et proposait qu'elles se retrouvent à Pré-au-Lard. Elle répondit dans la foulée, impatiente de la retrouver, parce qu'elle lui avait manqué d'une part, mais plus encore parce qu'elle avait vraiment besoin de la retrouver, c'était même essentiel. Et elle comprenait que c'était réciproque.

Quand elle se rendit à Pré-au-Lard, Ginny l'attendait déjà à leur point de rendez-vous et la serra aussitôt dans ses bras. Luna resserra cette étreinte. Ça ne les sauvait de rien, ça ne changeait rien, mais ça faisait du bien... Tout s'effondrait autour d'elles, mais au moins, Ginny était toujours là, elle l'avait retrouvée. Luna ne répondit pas à sa meilleure amie, elle n'avait pas besoin de répondre, la rouquine devait forcément savoir que cette situation était réelle, beaucoup trop réelle. Impossible à taire ou ignorer.

-Où est-ce que tu étais ?
demanda finalement Luna, qui faute de pouvoir rassurer Ginny, voulait au moins s'assurer que rien de grave n'était arrivée à son amie durant son absence. Rien d'autre.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 481
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Message#Sujet: Re: That's not how the story goes (pv Luna)   Mer 19 Juil - 0:56

That's not how the story goes
Luna ne répondit pas à ses attentes... en même temps, elle le savait bien... Ce n'était pas comme si elle pourrait lui apprendre que Harry et les autres avaient survécu, que tout ceci n'était qu'un immense canular. Elles ne pouvaient que s'apporter un soutien et une compassion mutuels, parce qu'elles souffraient du même mal, à présent. Elles avaient perdu ceux qu'elles aimaient, elles étaient seules face à l'adversité, en proie au doute et au désemparement, à la douleur, à la colère, à la terreur. Ce qu'elles pouvaient faire de mieux, c'est être là l'une pour l'autre. C'étaient ensemble qu'elles parviendraient à se soutenir, à s'aider, à aller de l'avant... même si tout semblait vain. Se venger, c'était une chose, mais rien ne ramènerait jamais les amis qu'ils avaient perdus, et ça, c'était une pensée terrible, qui  lui nouait la gorge et lui donnait envie de tout arrêter dans l'instant, tant pis, tant pis pour tout... Mais elle devait se ressaisisse. Luna était là, c'était la preuve qu'elle n'avait pas tout perdu... et la retrouver lui faisait un peu de bien. Pas assez, mais l'une comme l'autre n'y pouvaient rien.

"Chez mes grands-parents...", répondit-elle sans s'en cacher, mais un peu honteuse, quand Luna lui demandait où elle était passée. Elle avait conscience d'avoir vraiment abandonné le navire, de les avoir abandonnées, par égoïsme, parce que son orgueil blessé avait décidé à sa place. Elle s'en voulait atrocement pour ça. En même temps, il n'y avait vraiment pas de quoi être fier... Elle avait agi de façon puérile, et elle se sentait mal et vraiment stupide d'avoir fait ça. "J'avais besoin de prendre mes distances..."

C'était vrai, et elle ressentait vraiment qu'il fallait qu'elle se justifie. Et en même temps, elle ne voulait pas se dédouaner non plus, elle n'avait aucun moyen de le faire. Elle était à cent pour cent responsable de son attitude, et elle avait fait du mal autour d'elle, et elle n'avait jamais donné à Harry l'occasion de lui dire qu'elle lui pardonnait, qu'elle l'aimait toujours... elle avait tout gâché.


"Je suis vraiment désolée, je n'aurais jamais dû vous laisser tomber."

Elle s'excusait du fond du coeur, oui. Ce qu'elle se sentait bête, maintenant, d'une idiotie crasse... à se focaliser sur son nombril, elle avait oublié les essentiel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3873
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: That's not how the story goes (pv Luna)   Mer 19 Juil - 21:31


That's not how the story goes
L

una fut surprise en découvrant que Ginny avait passé tout ce temps chez ses grands-parents. Et en même temps, au fond, elle se disait qu'ils auraient parfaitement pu y penser. Si Luna s'était retrouvée à la place de Ginny, si elle avait voulu fuir à tout prix et avait cherché à trouver un cadre confortable, elle aurait sans doute fait la même chose qu'elle, elle se serait réfugiée auprès de ce qu'elle pouvait avoir de famille à cette époque (encore qu'elle aurait eu du mal étant donné que Cassiopée était toujours élève à Poudlard, ce qui ne manquait pas d'être assez perturbant, d'ailleurs), elle se serait créée un cocon, elle aurait cherché le réconfort où elle pourrait le trouver... L'attitude de la jeune femme était effectivement compréhensible. Mais Luna regrettait de ne pas avoir deviné, de ne pas avoir compris. Ils auraient pu la retrouver avant. Mais si ce n'était jamais arrivé avant, ce n'était sans doute pas sans raison. Luna considérait que les choses n'arrivaient pas par hasard. Ce voyage temporel, par exemple, et le fait que Ginny aient disparu trop longtemps des radars. Difficile de comprendre quelle était la fin à tout cela... Ce qui était certain, en tout cas, c'est qu'elles allaient devoir affronter cette situation et qu'il faudrait qu'elles le fassent à deux.. La rancoeur et les à priori n'avaient pas du tout leur place en la circonstance.

-Tu n'as pas à t'excuser,
répondit Luna avec autant de douceur et de sincérité. Et tu ne nous as pas abandonné, tu es là.

Elle ne voulait pas qu'elle garde cette pensée à l'esprit, quoi qu'il puisse en être... Il serait terrible qu'elle se laisse ronger par la culpabilité alors qu'elle avait déjà tant à endurer. La situation était déjà assez compliquée et douloureuse comme cela sans rajouter des remords inutiles, vraiment. Elles devaient être fortes pour la suite, c'est certain. Et par conséquent, il était primordial qu'elles ne s'embarrassent pas d'états d'âmes. Elles allaient devoir être soudées, plus que jamais, elles allaient devoir faire tout leur possible pour rester fortes et ne pas s'appesantir. Quand l'une faiblirait, l'autre la relèverait. Facile à dire. Dans les faits, Luna ne savait pas du tout si elle allait s'en sortir, si ces résolutions étaient possibles à tenir ou non. Déjà là, qu'elles se retrouvent toutes les deux, sans les autres, d'admettre que les autres ne seraient plus jamais là, c'était compliqué. Vraiment très compliqué.

-Qu'est-ce qu'on va faire, maintenant ?


La question était sans doute un peu désespérée, mais en même temps, la question l'était aussi, il faut bien le dire. Elle posait seulement à voix haute la question qu'elles devaient toutes les deux se poser tout bas.



code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

That's not how the story goes (pv Luna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Maple story
» Love et Story
» Maple Story ^^
» Yuki de Anzu Story !
» World Wrestling Entertainment [ EWR Story ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
-