AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Visite Hivernale | Walby & Brax

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 871
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

Message#Sujet: Visite Hivernale | Walby & Brax   Lun 17 Juil - 2:53

Visite hivernale
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
L’hiver était désormais bien là. Cela se ressentait désormais partout. Que cela soit par la morsure du vent ou bien par le paysage qui se figeait peu à peu. Donnant le tableau d’arbres dénués de feuillage et d’un ciel assez gris et morne. Sans compter la soudaine gaieté des gens pour les fêtes de fin d’années qui rimaient avec les vacances scolaires. Bien qu’Abraxas ne soit plus à l’école depuis cette année-ci, les gens au ministère autour de lui parlaient que de ça. C’était sûrement quelque chose de normal, mais il avait d’autres priorités que ces fêtes. Ce n’est pas qu’il n’appréciait pas mais tout cela était devenu un peu enfantin pour lui. Mais les gens ne cessaient de l’étonner. Même après le scandale qu’il y avait eu sur les voyageurs et le meurtre, certaines personnes avaient réussi à mettre ça dans un coin de leur tête et de se consacrer à autre chose, c’était assez étonnant mais cela avait un petit côté naïf. Très certainement qu’elles ne se sentaient pas concerner ou du moins hors de portée de ces évènements, enfin bon, chacun faisait comme il voulait, sans aucun doute.

Le principal était qu’il pouvait demeurer tranquillement dans le manoir Malefoy. Ses parents étaient en voyage et il n’avait donc personne pour venir lui casser les pieds pour un oui ou pour un non. Il n’était pas vraiment d’humeur à supporter les gens en ce moment, peut-être parce qu’il ruminait trop à longueur de journée. Toute cette histoire avec Caleb et Elena occupait bien trop son esprit et il ne parvenait pas à s’en défaire. Il espérait que cela finisse par s’arranger et chacun y trouve son compte mais c’était encore loin. Mais bon, il ne fallait pas désespérer dans la vie, tout le monde avait le droit à une seconde chance non ? Enfin, dans la mesure du possible et au bon vouloir des autres surtout. Il fixe le feu de la cheminée, pensivement, confortablement installé dans son fauteuil.

On sonne à la porte et il envoie l’elfe de maison ouvrir, n’ayant pas vraiment envie de bouger. De toute façon il n’y avait qu’une catégorie de personne qui s’aventuraient jusqu’ici et c’était quasiment impossible que cela soit une personne inconnue. Il relève les yeux quand elle entre dans la pièce et il sourit doucement en la reconnaissant. Il se lève tranquillement de son fauteuil. Voilà une visite qui était tout sauf désobligeante et ennuyeuse. Il était assez content de la voir.

« Walburga, ça me fait plaisir de te voir. Ça commençait à faire un petit moment que l’on ne s’était pas vu. Mets-toi à l’aise je t’en prie, fais comme chez toi. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 117
Humeur :
22 / 10022 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de merisier, plume de phénix, 18,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Kaya Scodelario

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   Jeu 3 Aoû - 16:10

★ Visite hivernale ★


Les vacances venaient à peine de commencer que Walburga s'ennuyait déjà mortellement. Elle avait eu hâte de quitter Poudlard, de changer un peu d'air, et quand même, elle était contente de ne pas supporter ses professeurs pendant de longues semaines, et elle avait hâte que Noël arrive pour recevoir tous les cadeaux qu'elle pensait mériter (sans vraiment de raisons mais peu importe). Elle était contente d'être rentrée, oui, mais elle s'était vite sentie rattraper par la routine, et elle tournait en rond dans la demeure familiale où personne n'avait du temps à lui accorder. À l'une ou l'autre reprise, elle avait voulu passer chez Orion, prendre du temps avec lui, mais quelque part, elle avait envie que l'initiative vienne de lui, et quelque part, elle avait vraiment peur de tomber aussi sur Lexie. Elle se doutait que les Black profiteraient de ces congés pour obliger les deux fiancés à passer du temps ensemble, et elle n'avait pas envie d'assister à ça... Cette perspective l'agaçait plus profondément que ce qu'elle osait avouer à voix haute. Elle avait besoin de changer d'air, de bouger, de passer du temps avec quelqu'un qu'elle appréciait... Alors du coup, assez spontanément, elle avait décidé de sortir de chez elle, de prendre un peu l'air, et de se rendre chez Abraxas. Elle n'était pas sûre du tout qu'il serait chez lui, qu'il serait là pour l'accueillir, mais après qu'elle eut sonné à la porte, son elfe de maison vint bel et bien ouvrir et l'invita à rentrer à l'intérieur.

« Walburga, ça me fait plaisir de te voir. Ça commençait à faire un petit moment que l’on ne s’était pas vu. Mets-toi à l’aise je t’en prie, fais comme chez toi. »


L'accueil que lui réserva Abraxas fit sourire Walburga, et elle ne regretta définitivement pas d'avoir pris le temps d'aller le trouver. Elle aurait pu le déranger. Elle n'y avait pas vraiment pensé, mais ça aurait bel et bien pu être le cas, mais visiblement il était sincèrement content de la voir, il ne mentait pas. Walby prit son interlocuteur au mot et se débarrassa de sa veste, qu'elle déposa sur le porte-manteau, elle retira aussi ses chaussures et s'assit. Il lui demandait de faire comme chez elle, elle faisait comme chez elle.

-Désolée de débarquer à l'improviste,
prit-elle la peine de s'excuser quand même (un minimum), j'avais besoin de prendre un peu l'air, et j'avais envie de te voir. Comment tu vas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 871
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   Dim 13 Aoû - 2:49

Visite hivernale
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Les vacances étaient là mais cela ne changeait pas grand-chose dans la vie d’Abraxas. Sa vie n’était plus rythmée et réglée comme elle l’était lorsqu’il était encore à Poudlard. Il n’était plus un gamin, il était devenu un homme. Il l’avait surtout remarqué lorsque toutes ses conneries faîtes durant ses plus jeunes années lui étaient totalement retombées dessus. Il devait tout assumer maintenant et même si c’était difficile, il ne comptait pas se défiler cette fois-là. Il allait assumer ses erreurs en espérant secrètement pouvoir les réparer. Mais avec de la patience et du temps, cela pourrait le faire. En tout cas, il ne fallait pas désespérer. Mais bon, il n’allait tout de même pas passer tout l’hiver à s’apitoyer sur son sort, il fallait qu’il rebondisse, aille de l’avant, se trouve des occupations à faire outre celles qu’il avait déjà. Il avait ses fonctions au ministère, qui pour l’instant n’étaient pas des plus importantes certes, mais tout de même, plus les bricoles qu’il devait faire pour Tom, bien que pour l’instant ce soit assez calme. Mais il restait prêt pour un éventuel changement de situation. Dans tous les cas, il n’allait pas passer deux semaines à broyer du noir chez lui, cela ne lui ressemblait pas. Alors il allait falloir y remédier assez rapidement. Il n’avait pas tellement envie d’aller vers les autres pour le moment. Au final, il n’avait pas tant de personnes avec qui il voulait passer du temps. Il était peut-être mieux tout seul. Même si la solitude n’avait jamais fait partie de ses préférences. Mais il n’avait pas eu le temps de s’interroger un peu plus sur la question, étant donné que la délicieuse Walburga Black était venue sonnée à sa porte et c’est avec plaisir qu’il l’avait accueillie. La jeune sang-pur était toujours la bienvenue ici.

Il la regarda se mettre à l’aise avec un sourire légèrement amusé. Il se rassit calmement. Cela lui faisait plaisir de la voir. Il n’en avait pas souvent l’occasion étant donné qu’elle était encore à Poudlard mais il appréciait la jeune femme. Il est toujours agréable de passer du temps en sa compagnie et en ce moment cela ne pouvait lui faire que du bien de toute façon. Et puis ce n’est pas comme s’il était occupé à quoique ce soit.

-Désolée de débarquer à l'improviste, j'avais besoin de prendre un peu l'air, et j'avais envie de te voir. Comment tu vas ?

Il sourit mais balaya ses excuses d’un geste de la main alors que l’elfe de maison apportait à boire et quelques bricoles à manger avant de repartir une nouvelle fois.

« T’en fais, je ne faisais rien de bien intéressant et je commençais même à me fatiguer tout seul alors tu penses que je suis très heureux d’avoir de la compagnie, la tienne qui plus est. Je ne vais pas trop mal je suppose, et toi ? Comment se passent tes débuts de vacances ? Tu dois être contente de pouvoir sortir de l’école et changer d’ambiance. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 117
Humeur :
22 / 10022 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de merisier, plume de phénix, 18,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Kaya Scodelario

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   Mer 13 Sep - 15:48

★ Visite hivernale ★

T’en fais, je ne faisais rien de bien intéressant et je commençais même à me fatiguer tout seul alors tu penses que je suis très heureux d’avoir de la compagnie, la tienne qui plus est.

Walburga était quelqu'un de facile à flatter, notamment parce qu'elle avait une grande estime d'elle-même, alors quand on lui faisait un compliment, quand on la brossait dans le sens du poil, elle le croyait sans se poser de questions, sans se remettre en cause. Elle acceptait de croire Abraxas sur parole quand il lui disait qu'elle ne le dérangeait pas, qu'il ne faisait rien de particulier et qu'il était heureux de pouvoir profiter de sa compagnie. Tant mieux, elle n'aurait pas apprécié de venir visiter le jeune homme à l'improviste, le tout pour découvrir qu'il avait mieux à faire. Elle se serait sûrement imposée si ça avait été le cas, mais c'était quand même mieux de se l'épargner, puisqu'elle le pouvait.

Je ne vais pas trop mal je suppose, et toi ?

Walby fronça les sourcils. Il "supposait" ? Ce n'était pas bon signe, s'il se contentait de juste supposer qu'il allait bien, non ? Elle avait le sentiment qu'il ne lui disait pas tout... pour l'instant, en tout cas... s'il lui cachait quelque chose, elle s'arrangerait pour lui tirer les vers du nez et découvrir quoi, exactement. Il ne s'en tirerait pas comme ça.

Tu dois être contente de pouvoir sortir de l’école et changer d’ambiance.

-Ouais, j'avais hâte d'être en vacances, je t'avoue, mais en vrai, je m'ennuie déjà. Mes parents parlent tout le temps des mêmes choses, et y a rien à faire. Rien, et c'était plus qu'épuisant, d'ailleurs. Ce n'était pas pour rien qu'elle avait cherché la compagnie d'Abraxas. Avec lui, elle avait un peu plus de chances de rompre avec sa morosité et de s'amuser un peu. Mais on s'en fiche ! affirma-t-elle vivement. Y a un truc qui va pas ?

Elle le regarda avec insistance depuis ses grands yeux bruns. Si quelque chose clochait, si Abraxas n'allait pas bien, elle voulait comprendre et ne voulait pas qu'il le lui cache. C'est vrai qu'ils n'étaient pas tenus de tout se dire non plus, mais parfois, ça fait du bien de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 871
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   Lun 2 Oct - 1:20

Visite hivernale
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Les choses étaient bien différentes depuis qu’il avait quitté Poudlard, il n’y avait pas de toute possible là-dessus. Pourtant, même s’il était possiblement plus adulte, il regrettait un peu sa vie au château. Les choses étaient plus simples, elles avaient moins d’importances, de conséquences. En fait si, tout geste avait des conséquences, et il l’avait compris plus tard, il y a encore quelques jours même. Ses erreurs de jeunesse l’avaient rattrapées. C’était sûrement ce qu’il méritait, il ne faisait plus le fier, il avait compris certaines choses et il avait un regard différent aujourd’hui. Malheureusement, il ne pouvait rien changer à ce qu’il avait fait et il ne pensait pas avoir le pouvoir d’arranger les choses. Peut-être que le temps serait son ami, en tout cas, il l’espérait plutôt ardemment. Peut-être qu’avec le temps, les tensions s’apaiseraient d’elles-mêmes et le pardon serait possible, même si cela paraissait assez utopique pour le moment. Cela ne l’empêchait pas d’espérer.

Mais il ne voulait pas penser trop à tout cette histoire avec que Walburga était chez lui. Une jeune femme délicieuse que la Black. Malgré qu’elle soit encore assez jeune, elle avait assez d’ambition et de caractère pour aller loin, et là où elle voulait aller. Dans tous les cas, il appréciait beaucoup sa compagnie et la recevoir en ce jour était une chose des plus agréables. Alors autant se concentrer sur elle que sur ses soucis. Au moins, cela lui donnerait plus le sourire.

-Ouais, j'avais hâte d'être en vacances, je t'avoue, mais en vrai, je m'ennuie déjà. Mes parents parlent tout le temps des mêmes choses, et y a rien à faire. Mais on s'en fiche !

Il sourit amusé, il se revoyait un peu en elle par certains moments. Ce n’est pas parce qu’il était sorti de Poudlard que son père ne lui mettait la pression pour certaines choses, par exemple ses fiançailles et ce qui allait avec, autant dire que le blond faisait la sourde oreille à tout cela. Mais il savait qu’il n’aurait pas le choix à un moment ou un autre.

« Oh tu sais, je pense que c’est un truc de parents. Ils sont programmés pour rabâcher certaines choses aux oreilles de leurs enfants, et je ne pense pas que cela s’arrange avec l’âge malheureusement. »

Il lui sourit encore, une lueur malicieuse dans le regard. En règle générale, il s’amusait toujours bien quand elle était dans les parages. Au moins, ils arrivaient à passer de bonnes soirées durant les soirées sang-pur barbantes. Même si cela ne plaisait pas toujours aux aînés. Peu importe, Abraxas n’avait jamais fait dans la demi-mesure.

Y a un truc qui va pas ?

Il soupire légèrement. Cela se voyait-il tant que ça ? C’était fort probable. Il était d’un naturel assez pétillant et taquin, là il était plus las et mollasson qu’autre chose. Etat qui ne lui plaisait pas du tout soit dit en passant.

« Oh, je ne veux pas t’embêter avec ça ou plomber toute l’ambiance. J’ai eu quelques soucis avec des amis mais je préfère t’épargner les détails et puis je ne suis pas sûr que cela t’intéresse de toute façon. Il y a sûrement mieux à faire. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 117
Humeur :
22 / 10022 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de merisier, plume de phénix, 18,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Kaya Scodelario

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   Sam 2 Déc - 11:48

★ Visite hivernale ★

« Oh tu sais, je pense que c’est un truc de parents. Ils sont programmés pour rabâcher certaines choses aux oreilles de leurs enfants, et je ne pense pas que cela s’arrange avec l’âge malheureusement. »

Walby ne savait pas si c'était rassurant ou non d'entendre que tous les parents étaient pareils, comme si le fait d'enfanter vous conférait immédiatement un statut de vieux radoteur... Est-ce qu'elle aussi serait pareil quand elle deviendrait maman ? (Non, elle serait pire.) Naaaah... Elle n'avait aucune envie de penser à ça tout de suite. Toutes ces histoires de fiançailles et tout, ça lui avait déjà trop donné le sentiment que l'"adulterie" était au coin de la rue, et elle n'avait pas forcément le sentiment d'être prête pour ça. En fait, c'était évident, elle n'était pas prête pour ça. Ce qu'il y avait de rassurant dans le propos d'Abraxas, au final, c'était surtout et plutôt le fait que visiblement, tous les parents étaient à mettre dans le même panier. Donc comme ça, au moins, elle se sentait vaguement moins seule. Elle ne commentait rien, cela dit. Elle voyait bien que quelque chose n'allait pas chez son ami, et elle avait envie de comprendre quoi, de l'aider si elle le pouvait.

« Oh, je ne veux pas t’embêter avec ça ou plomber toute l’ambiance. J’ai eu quelques soucis avec des amis mais je préfère t’épargner les détails et puis je ne suis pas sûr que cela t’intéresse de toute façon. Il y a sûrement mieux à faire. »

Walby fit doucement non de la tête quand Abraxas parla de plomber l'ambiance, peut-être. Ce qui plomberait l'ambiance, ce serait qu'il garde tout pour lui, et que tout ça le ronge et lui fasse du mal. Elle tenait à ce qu'il aille bien, il faisait partie de ces rares personnes pour qui elle pouvait se faire du souci malgré son égoïsme.

-Eh bien détrompe-toi,
insista la vert et argent, ça m'intéresse.

Et oui, ça l'intéressait. S'il ne voulait pas en parler, c'était encore une autre affaire, mais si s'épancher sur ses problèmes pouvaient lui faire du bien, elle ne voulait surtout pas qu'il hésite. S'il continuait d'insister, à dire qu'il ne voulait pas évoquer le sujet, elle comprendrait. Mais pour le moment c'était elle qui voulait insister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 871
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   Jeu 25 Jan - 0:25

Visite hivernale
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Le jeune Malefoy s’amusait assez des réactions de la jeune fille. Il avait presque l’impression de se revoir quelques temps plus tôt. Il était toujours impressionné de voir comme il avait changé depuis qu’il n’était plus à Poudlard. Il avait presque l’impression qu’une vie toute entière s’était écoulée depuis l’année passée. Mais cette vie l’avait désormais rattrapée et il devait faire avec, assumer les choses, autant dire qu’il s’en serait bien passé mais il n’avait pas vraiment le choix en fin de compte. Il avait sa part de responsabilité, certes, mais il refusait d’être le seul à en payer le prix. Abraxas avait confiance en Walburga. Enfin, dans une certaine mesure. Il ne lui confierait pas ses secrets les plus enfouit mais il pouvait bien partager quelques petites choses avec elle. Néanmoins, ce n’était pas vraiment une question de confiance, il n’était juste pas sûr qu’il avait envie de parler de toute cette histoire avec qui que ce soit. C’était assez délicat après tout, et franchement, il n’avait pas envie que cela se sache. Même s’il avait assez foi en la jeune Black pour croire qu’elle n’irait pas colporter tout ce qu’il pourrait lui dire. Malgré tout, il éprouvait toujours une certaine réticence à s’ouvrir, voyant sûrement ça comme un signe de faiblesse.

Elle semblait tenir à connaître les raisons de sa presque apathie, et de la perte d’énergie et de vivacité qui le caractérisait depuis quelques jours. Bien qu’il essayât de la diriger vers d’autres sujets, elle semblait vouloir y revenir constamment. C’est que quand elle avait décidé quelque chose, il était compliqué de l’en détourner. Walburga avait un côté qui n’abandonnait jamais avant d’avoir eu ce qu’elle voulait depuis le départ. Cela pouvait être une qualité, mais cela pouvait aussi être une vraie galère pour ceux qui la côtoyaient. Ce n’était pas toujours facile, mais on finissait bien par s’y faire au bout d’un moment.

-Eh bien détrompe-toi, ça m'intéresse.

Pourtant ce n’était pas si intéressant que cela, même si l’histoire n’était pas non plus des plus banales, il ne devait pas être le premier à qui cela arrivait, enfin du moins, il l’espérait qu’il n’était pas le seul crétin à s’être laissé avoir. Les femmes étaient dangereuses et pouvait tout foutre en l’air, c’est ce qu’il retiendrait de toute ceci. Parce qu’il n’était pas près de l’oublier.

« J’assume juste mes conneries de l’année passée. Disons que j’aimais ma meilleure amie qui couchait avec moi quand ça l’arrangeait bien. Elle était amoureuse de mon meilleur ami et ils sont sortis ensemble. Sauf que j’étais trop bête et aveugle et que j’ai eu l’idée de coucher avec elle encore une fois. Elle est tombée enceinte, et a perdu le gosse. Aujourd’hui ils sont mariés sauf qu’elle lui a tout balancé et il est venu chez moi me dire à quel point il me haïssait. Voilà, rien de passionnant. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 117
Humeur :
22 / 10022 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de merisier, plume de phénix, 18,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Kaya Scodelario

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   Dim 4 Mar - 12:20

★ Visite hivernale ★

« J’assume juste mes conneries de l’année passée. Disons que j’aimais ma meilleure amie qui couchait avec moi quand ça l’arrangeait bien. Elle était amoureuse de mon meilleur ami et ils sont sortis ensemble. Sauf que j’étais trop bête et aveugle et que j’ai eu l’idée de coucher avec elle encore une fois. Elle est tombée enceinte, et a perdu le gosse. Aujourd’hui ils sont mariés sauf qu’elle lui a tout balancé et il est venu chez moi me dire à quel point il me haïssait. Voilà, rien de passionnant. »

Alors là, Walby était littéralement estomaquée. Elle s'était bien doutée du fait qu'Abraxas avait eu des problèmes, et vu qu'il n'était pas du genre à se plaindre pour rien, elle se doutait que ça ne devait pas être pour n'importe quelle raison, mais elle tombait des nues tout de même. Là, ce qu'il lui apprenait, c'était un scénario digne de tous les romans à l'eau de rose qu'elle lisait en prétendant le contraire. Elle devrait peut-être reprocher à Abraxas d'avoir fait ça à son meilleur ami, mais non, elle se rangeait totalement du côté de son interlocuteur. En même temps, le couple concerné par cette histoire, elle ne le connaissait pas (ou peut-être que si, mais elle ne comptait pas pousser le vice jusqu'à demander à son interlocuteur de qui il s'agissait exactement), alors que Abraxas oui, et elle voyait bien qu'il avait souffert de cette situation, qu'il avait vraiment été amoureux de cette fille, qu'il avait été déçu, qu'il avait été faible. Bref, non, elle n'allait pas le blâmer, mais le plaindre plutôt.

-Rien de passionnant ? Tu plaisantes ? Ta vie c'est un roman, là,
plaisanta Walby dans un sourire. Elle se doutait qu'il valait bien mieux rire de cette situation que d'en faire tout un plat. Je suis désolée pour tout ça, j'espère que ça va aller, quand même. Ils méritent pas que tu te prennes la tête pour eux, si tu veux mon avis. Mais là, c'était surtout sa façon de lui prouver son soutien, elle ne pouvait pas dire non plus qu'ils ne le méritaient pas forcément, ne serait-ce que parce que le meilleur ami de l'affaire, bah... il avait rien demandé à personne, lui, selon toute vraisemblance. Walby hésita un instant, mais après tout ce que venait de lui dire Abraxas, c'était peut-être le moment de lui rendre la pareil. Je peux comprendre ce qui t'arrive, tu sais. Elle fixa ses ongles. Mon meilleur ami va se marier, et j'en crève de jalousie. En fait, je crois bien que je l'aime..

C'était la première fois qu'elle le disait à voix haute. Même à Aurora, elle n'avait pas avoué ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 871
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   Ven 6 Avr - 23:49

Visite hivernale
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Abraxas avait finalement choisi de tout révéler à son amie, du moins, sans entrer dans les détails bien sûr. Si cela ne l’aurait pas gêné de ternir un peu Elena, Caleb lui, ne méritait pas de voir sa réputation baisser ou être tourné en ridicule dans le rôle du mari trompé. Après tout, il n’avait rien demandé quant à tout cette histoire et Abraxas n’avait aucune raison de lui en vouloir ou d’être rancunier envers lui. Il comprenait tout à fait qu’il soit en colère et ne veuille plus entendre parler de lui aujourd’hui, mais il espérait tout de même que les choses arrivent à se calmer dans les semaines ou mois à venir. Il était un ami qui comptait beaucoup pour lui, comme un frère, même s’il ne l’avait pas montré de la meilleure façon qu’il soit. Il avait fait une grosse erreur, erreur qu’il regrettait amèrement aujourd’hui, mais il était tout de même soulagé de savoir que l’enfant n’avait pas survécu. Au moins une bonne chose dans ce capharnaüm qu’était cette histoire. A présent, il devait faire son maximum pour ne plus trop y penser et aller de l’avant. Il ne pouvait pas mieux faire après tout. Et il se savait capable de tourner la page. Au final, cela lui fit du bien de parler de ça avec une personne extérieure à tout cela. Il ne cherchait ni à ce qu’on l’accuse, ni à ce qu’on le plaigne, il était assez grand pour assumer ses erreurs et comprendre ses actes. Au moins, cela l’aura fait gagner en maturité, ce qui était une bonne chose au final.

-Rien de passionnant ? Tu plaisantes ? Ta vie c'est un roman, là. Je suis désolée pour tout ça, j'espère que ça va aller, quand même. Ils méritent pas que tu te prennes la tête pour eux, si tu veux mon avis.

Il lui sourit, légèrement amusé par la comparaison de sa vie à celle d’un roman. Il n’irait peut-être pas jusque-là. Ou alors un de ces bouquins pour ménagère à l’eau de rose, peut-être bien. Quoiqu’il en soit, il était d’accord avec elle sur le point qu’il devait arrêter de se prendre la tête avec tout ça. Après tout, il ne pouvait plus revenir en arrière aujourd’hui alors autant arrêter de ressasser tout cela en boucle, cela n’apporterait rien d’intéressant, juste des maux de tête et des regrets.

Je peux comprendre ce qui t'arrive, tu sais. Mon meilleur ami va se marier, et j'en crève de jalousie. En fait, je crois bien que je l'aime..

Il fit un peu surpris d’entendre ça. Il n’aurait pas cru que Walburga soit amoureuse. Et franchement, il ne pouvait pas dire qu’il était content pour elle. Après en avoir fait les frais, l’amour était une belle connerie inutile qui foutait des vies en l’air et brisait des amitiés. Au final, lui aussi avait été amoureux de sa meilleure amie et cela ne s’était pas bien terminé.

« C’est moche ça. Je suis vraiment désolé pour toi… Et lui, est-ce qu’il a des sentiments pour toi ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 117
Humeur :
22 / 10022 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de merisier, plume de phénix, 18,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Kaya Scodelario

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   Mer 18 Avr - 16:04

★ Visite hivernale ★

« C’est moche ça. »

Walby esquissa un sourire. Pas que la situation soit vraiment amusante ou prête à rire, c'était trop... vif dans son esprit pour qu'elle arrive à se marrer en pensant à Orion et au couple parfait qu'il formait avec la parfaite Lexie Hepburn, mais bon, en même temps, elle n'allait pas pleurer non plus. Pleurer, ce n'était pas du tout son truc. Elle était juste un peu perdue. Il y avait des choses qu'elle commençait à peine à admettre. Et elle n'aurait pas cru qu'elle cracherait le morceau en présence d'Abraxas, comme ça... mais ce qui était fait était fait, et maintenant, elle n'avait pas le choix. En tout cas, Brax avait fait un bon résumé de la situation : oui, c'était moche. Et ce n'est pas comme si on pouvait y faire grand chose.

« Je suis vraiment désolé pour toi… Et lui, est-ce qu’il a des sentiments pour toi ? »

Walby haussa les épaules. Maintenant qu'elle y réfléchissait, eh bien... elle ne s'était même pas posé la question une seule seconde, parce qu'à ses yeux, il était évident qu'Orion n'était pas amoureux d'elle. Elle était partie défaitiste dès le départ. Mais en même temps, ça valait mieux, non ? Ce serait encore pire, sûrement, si elle devait apprendre que son "meilleur ami" avait des sentiments pour elle. Si ça n'allait que dans son sens, au moins, elle préserverait son cousin. Et elle se préserverait aussi. Elle enterrerait ces sentiments et ferait comme si elle n'avait jamais éprouvé. Quand même, ça ne pouvait pas être si compliqué que ça. Ou si ?

-Tu sais quoi ? Je me suis jamais posé la question
, avoua-t-elle. Et elle se sentait un peu bête de ne pas s'être interrogée comme cela. Mais en même temps, il fallait peut-être qu'elle s'interroge, ou qu'elle se montre honnête avec lui... mais bon. J'imagine que non. Je pense que je suis plutôt... un genre de soeur, tu vois. Elle poussa un soupir. Je suppose que de toute manière, ça changerait rien. Ce n'étaient pas des suppositions, c'était la vérité. On n'avait pas le droit de bouleverser l'ordre des choses, ça ne se fait pas. J'ai toujours eu l'art de me foutre dans la merde... et pour rien, en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 871
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   Sam 28 Avr - 2:41

Visite hivernale
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Abraxas pouvait aisément comprendre la situation dans laquelle se trouvait Walburga. Après tout, il a vécu la même il n’y a pas si longtemps. Elena était censée être sa meilleure amie et elle sortait avec Caleb alors qu’il était amoureux de la sorcière. Donc il comprenait ce que ressentait son amie. Et il ne l’enviait absolument pas, il savait que ce n’était pas facile et difficile à gérer. Le plus dur pour lui avait été les sorties en trio où il avait l’impression de tenir la chandelle. Ça c’était vraiment dur. Mais au moins, Walburga n’avait pas à voir ça étant donné que le mariage d’Orion était arrangé, il n’y avait pas de marque d’affection avec sa fiancée, ça lui épargnait cela au moins. Et puis, la dite fiancée n’était peut-être pas sa meilleure amie, ce qui décomplexifiait un peu cette histoire même si ça restait difficile à vivre.

Mais le tout restait de savoir si ses sentiments étaient partagés ou non. Parce que dans le cas où Orion serait amoureux d’elle, il y avait toujours la solution adultérine, ce n’était peut-être pas très glorieux mais beaucoup la pratiquaient, il ne fallait pas se voiler la face. Dans le cas contraire, ça lui faisait vraiment de la peine pour son amie. Elle ne méritait pas de vivre ça. Lui il avait sûrement eu le pire, entre Elena qui avait couché avec lui en toute connaissance de cause alors qu’elle ne l’aimait pas, la grossesse, la fausse couche, le mariage de Caleb et Lena et la haine que Caleb avait maintenant envers lui, il avait tout perdu dans cette histoire qu’il regrettait amèrement.

-Tu sais quoi ? Je me suis jamais posé la question. J'imagine que non. Je pense que je suis plutôt... un genre de soeur, tu vois. Je suppose que de toute manière, ça changerait rien. J'ai toujours eu l'art de me foutre dans la merde... et pour rien, en plus.

Ouais… ce n’était pas simple tout ça. Et il voyait bien qu’elle était sincèrement touchée par tout cela, en même temps, si elle était amoureuse c’était tout à fait normal. Il l’observa un instant, réfléchissant à ce qu’il pouvait lui dire. Il avait vraiment envie de l’aider, après tout, ils étaient amis et elle en faisait autant, il lui devait bien ça.

« Je comprends ce que tu vis. J’ai plus ou moins été dans la même situation que toi. Si tu veux un conseil, tu devrais t’assurer de ce qu’il ressent pour toi. Je sais que c’est facile à dire mais je pense que c’est important. S’il partage tes sentiments, vous pourrez toujours trouver un arrangement. Et si ce n’est pas le cas, tu devrais t’éloigner de lui. Je sais que tu te dis peut-être qu’être son amie ou sa « sœur » c’est déjà ça, mais crois-moi, à un moment tu le regretteras. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 117
Humeur :
22 / 10022 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de merisier, plume de phénix, 18,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Kaya Scodelario

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   Mar 8 Mai - 16:54

★ Visite hivernale ★

Je comprends ce que tu vis. J’ai plus ou moins été dans la même situation que toi.

Walby esquissa un sourire un peu déconfit. C'est vrai, il était bien placé pour la comprendre étant donné ce qu'il lui avait appris à son propre sujet à l'instant. Lui aussi était tombé amoureux de sa meilleure amie. Et vu les conséquences que ça avait eu chez Abraxas, on ne pouvait pas forcément dit que ça encourageait la vert et argent à considérer la situation avec un enthousiasme débordant, mais au moins, elle parlait à quelqu'un qui pouvait saisir ce par quoi elle passait, et ça lui faisait du bien au moral.

Si tu veux un conseil, tu devrais t’assurer de ce qu’il ressent pour toi. Je sais que c’est facile à dire mais je pense que c’est important.

Il avait tout dit. C'était facile à dire et beaucoup moins facile à faire. Déjà, elle était sûre à presque cent pour cent qu'Orion ne partageait pas ses sentiments, ensuite, elle serait grillée. Le cas le plus probable, c'était qu'il l'éconduise et qu'elle se retrouve comme une abrutie, sans meilleur ami et avec le coeur brisé. Et en même temps, Abraxas avait complètement raison... oui, ce n'était pas facile, mais en même temps, s'ils n'en passaient pas par là, ils n'iraient nulle part, et leur amitié serait du vent.

S’il partage tes sentiments, vous pourrez toujours trouver un arrangement. Et si ce n’est pas le cas, tu devrais t’éloigner de lui. Je sais que tu te dis peut-être qu’être son amie ou sa « sœur » c’est déjà ça, mais crois-moi, à un moment tu le regretteras.

Elle ne croyait pas en la possibilité d'un arrangement, parce que passer outre la volonté de leurs parents lui semblait totalement impossible, invraisemblable, mais en même temps... cette amitié était hypocrite, puisqu'elle mentait... et il avait raison. Si Orion devait finir par l'éconduire, il faudrait qu'elle s'éloigne de lui, c'était important. Abraxas ne mâchait pas ses mots, n'empêche qu'il était de bon conseil, Walby ne pouvait pas le lui ôter. Et elle avait besoin de ce genre de coup de fouet pour prendre les décisions qui s'imposent.

-T'as raison...
Elle poussa un soupir. Fais chier... Elle adressa un sourire à Abraxas, mais il manquait un peu de sincérité, tout de même. Tu risques de devoir me ramasser à la petite cuillère, tu te rends compte de ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 871
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   Jeu 17 Mai - 4:41

Visite hivernale
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Abraxas ne pouvait que comprendre la situation dans laquelle se trouvait sa jeune amie. Malheureusement pour elle, c’était pour lui, une des pires qui pouvait exister. Mais ceci était peut-être dû au fait que la plaie de sa propre expérience dans ce domaine n’était pas encore tout à fait refermée. Ce n’était pas facile, loin de là, et il avait envie d’aider Walburga. En règle générale, Abraxas détestait les moralisateurs, ceux qui prétendaient tout savoir, et ceux qui lui disaient quoi faire, exception faite d’un certain mage noir, bien entendu. Mais pour le coup, il pensait vraiment pouvoir aider Walburga, après il ne l’obligeait à rien, elle verrait par elle-même si elle souhaitait en tenir compte ou non.

Quoiqu’il en soit, elle ne pouvait pas restée comme ça, à jouer les amies proches alors qu’elle l’aimait et qu’il allait se marier. Sauf si elle voulait jouer le rôle de celle qui se faisait totalement avoir. Et il savait que Walburga n’était pas de ce genre-là. Elle n’était pas du genre à se laisser faire et attendre que les choses se passent, du moins, c’est ainsi qu’il la voyait, mais il comprenait aussi que se lancer dans des déclarations sentimentales était quelque chose de difficile à faire. Voire effrayant. De toute façon, quand l’amour décidait de se mêler de tout, rien n’était jamais simple et tout devenait dur et douloureux. Et il n’avait aucune hâte de replonger là-dedans. C’était même exclu pour le moment.

Mais le sujet du moment était Walburga et non lui. Il lui expliquait les choses sans forme ou approche délicate, en même temps, il ne voyait pas à quoi ça servirait. Autant qu’il dise les choses franchement, elles n’auraient que plus d’impact sur elle. Encore une fois, elle ferait ce qu’elle voudrait par la suite, il n’était si son frère, ni son père, juste un ami qui souhaitait lui venir en aide. Mais il lui déconseillait fortement de continuer de jouer les bonnes copines de manière totalement égoïste. Mieux valait perdre une amitié que de souffrir d’un amour déçu. Même dans le cas où il repoussait ses avances, elle s’en remettrait plus vite que si elle s’enlisait dans une relation compliquée et malsaine, il savait de quoi il parlait, encore une fois.

-T'as raison... Fais chier... Tu risques de devoir me ramasser à la petite cuillère, tu te rends compte de ça ?

Il lui sourit, content qu’elle soit en accord avec ce qu’il disait. Ce serait une épreuve difficile mais quelqu’en soit la finalité, avec le temps, elle serait beaucoup plus sereine et heureuse. Il l’observa un instant, puis il lui fit un clin d’œil malicieux, essayant de ne pas trop la déprimer tout de même.

« Mais j’ai toujours raison ma chère. T’en fais, je serai là pour toi. En plus il paraît que je suis une super épaule pour pleurer. Blague à part, tu peux compter sur moi, mais ne pars pas trop défaitiste tout de même. Après tout on ne sait jamais. »

black pumpkin


Dernière édition par Abraxas Malefoy le Ven 8 Juin - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 117
Humeur :
22 / 10022 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de merisier, plume de phénix, 18,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Kaya Scodelario

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   Sam 2 Juin - 16:48

★ Visite hivernale ★

« Mais j’ai toujours raison ma chère. »

Walby répliqua par une grimace qui devait vouloir dire qu'elle n'était pas complètement convaincue. En vérité, elle ne savait pas si il avait bel et bien toujours raison (tout le monde avait tort à un moment ou à un autre), mais en tout cas, dans son cas précis, il était vraiment de bons conseils, et elle ne pouvait pas le lui ôter. Des conseils qui n'allaient pas être faciles à suivre, mais en même temps, la vie, c'était pas facile, et si on voulait qu'elle prenne une tournure un peu moins merdique, parfois, fallait savoir prendre le taureau par les cornes. C'était pas pour l'enthousiasmer mais bon. Pas le choix, hein. Si, elle avait le choix, en fait, mais elle décidait faire celui le plu mâture : donc ne pas fuir. Ce qui n'allait pas être simple. Mais nécessaire. Au moins, elle serait fixée, et même si elle était convaincue que les choses allaient mal tourner.

« T’en fais, je serai là pour toi. En plus il paraît que je suis une super épaule pour pleurer. Blague à part, tu peux compter sur moi, mais ne pars pas trop défaitiste tout de même. Après tout on ne sait jamais. »

Walby haussa les épaules. Pour elle, c'était tout décidé, et à choisir, elle préférait partir défaitiste et être au final agréablement surprise que de partir sur d'elle et de se prendre un immense râteau. De toute façon, même dans le cas à peine pensable où Orion partagerait ses sentiments (franchement, elle n'y croyait pas), elle ne l'imaginait pas renoncer au mariage que ses parents avaient sagement préparé pour lui. Ce serait à l'encontre de sa manière d'être et d'agir en temps normal. Des manières d'être et d'agir qui lui plaisaient aussi d'ailleurs, mais qui n'arrangeraient pas leurs affaires, là. Mais bon, les mensonges étaient une mauvaise chose quoi qu'il en soit, alors foutu pour foutu, autant l'être pour de bon.

-Merci,
répondit-elle. Les remerciements étaient vraiment de mise, que pourrait-elle dire d'autre ? Elle n'imaginait pas que se confier lui ferait autant de bien, mais c'était bel et bien le cas. Si jamais t'as besoin de te confier ou ce genre de chose, aussi, tu sais que je suis là aussi, hein ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 871
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   Ven 8 Juin - 18:29

Visite hivernale
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Bon, au moins, cette entrevue n’aura pas été sans importance. Ils avaient semblait-il abordé tous les deux des sujets importants et qui leur tenaient à cœur. Et quand on connaissait les deux individus, ce n’était pas des plus évidents. Abraxas ne serait pas confié comme ça avec n’importe qui, mais il estimait beaucoup Walburga et elle était une amie chère à ses yeux. Il espérait que ce soit la même chose pour elle, mais il doutait bien que c’était assez similaire. Il avait peut-être perdu Caleb et Elena, mais au moins, il lui restait des personnes sur qui il pouvait compter, et c’était rassurant, il n’avait peut-être pas tout perdu. Et puis, on ne savait jamais, peut-être qu’un jour il y aurait un miracle et que les choses entre Caleb et lui s’arrangeraient, mais c’était peut-être un peu utopiste de sa part d’espérer quelque chose de la sorte.

Walburga elle, avait peut-être plus d’espoir de réussite avec Orion. En tout cas, il l’espérait. C’est vrai qu’ils étaient cousins, mais bon au deuxième degré, et puis cela se faisait chez les Sang-purs. Les mariages entre cousins. Et puis pour être honnête, Orion s’en tirerait bien mieux avec Walburga que Lexie, cette dernière était vraiment invivable, en tout cas Abraxas ne la supportait pas. Walburga pouvait être une peste, mais quand elle tenait aux gens, c’était une toute autre personne, et c’est pour ça qu’il l’appréciait autant. En tout cas, il serait content d’apprendre que le Black lui rendait ses sentiments, au moins une histoire qui se finirait bien. Lui passait son tour pour tout ce qui était de l’ordre du sentimental, clairement, ce n’était pas du tout pour lui. Il changerait peut-être d’avis dans quelques temps, mais il ne pensait pas que cela soit possible. Enfin bref, il espérait que les choses se passeraient bien pour elle, au pire… il espérait qu’elle réussirait à s’en remettre, mais il serait là pour elle quoiqu’il en soit.

-Merci. Si jamais t'as besoin de te confier ou ce genre de chose, aussi, tu sais que je suis là aussi, hein ?

Il lui adressa un sourire. Il ne venait pas de le faire juste avant elle ? Enfin, il appréciait tout de même la chose, c’était réconfortant. Mais il savait déjà qu’il pouvait compter sur elle et lui faire confiance, et qu’elle serait toujours d’une écoute attentive pour lui. Il ne l’oublierait pas de sitôt. De telles relations pouvaient être rares ces temps-ci, alors autant les préserver.

« Je t’en prie. Ne t’en fais pas, si j’ai des choses à dire, tu seras la première au courant de tout. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 117
Humeur :
22 / 10022 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de merisier, plume de phénix, 18,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Kaya Scodelario

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   Sam 16 Juin - 17:26

★ Visite hivernale ★

« Je t’en prie. Ne t’en fais pas, si j’ai des choses à dire, tu seras la première au courant de tout. »

Walby répondit par un léger un sourire. Elle ne pensait pas qu'elle serait la première au courant, parce que Abraxas avait sans doute d'autres amis à qui il préférerait se confier en premier. Mais ça lui allait déjà très bien de faire partie de la liste, d'une façon ou d'une autre, ça lui convenait très bien. Et là-dessus, elle pensait pouvoir lui faire confiance. Après tout, il le lui avait déjà prouvé en lui parlant de sa propre histoire. Ce n'était d'ailleurs pas spécialement à ça qu'elle faisait référence. En fait, elle ne faisait pas référence à quoi que ce soit, elle voulait juste qu'il n'hésite pas, dans l'avenir, à se tourner vers elle. Elle lui devrait bien ça, maintenant qu'il l'avait encouragée à prendre les choses en main et à récupérer les rênes de son destin, elle aimerait bien être capable de lui rendre la pareille, même si, dans son cas, elle s'attendait surtout à souffrir d'une telle situation, d'une façon ou d'une autre. Mais mieux valait l'exprimer à voix haute que de se plaindre à voix basse sans, au moins, essayer de faire convenablement les choses.

-Je te le rappellerai,
affirma-t-elle sur le ton de la plaisanterie. Si je dois apprendre que tu as parlé à quelqu'un d'autre avant moi, je te le reprocherai éternellement.

Elle plaisantait, n'ayez crainte. Elle n'en voudrait pas à Abraxas d'être son premier confident, Abraxas n'était normalement pas le sien non plus. Sauf que, justement, elle ne s'était pas vue partager ses peines de coeur avec le principal concerné. Se confier à Orion comme elle venait de le faire à Abraxas serait bien évidemment gênant. Et promettait d'être gênant prochainement, d'ailleurs. Mais maintenant que les choses étaient dites et que les bons conseils étaient donnés, elle préférait ne pas en rajouter une couche et se contenter de charrier un peu son interlocuteur. Ce serait bien plus simple, d'ailleurs, de ne plus discuter de ça, du moins pas tant qu'elle n'aurait pas mis ses bonnes résolutions à exécution. Y penser n'allait vraiment pas l'aider.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 871
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   Mer 27 Juin - 22:02

Visite hivernale
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Walburga avait un peu retrouvé le sourire, ce n’était pas la franche rigolade, mais c’était toujours ça. Il avait un peu l’impression que les rôles s’étaient inversés. En arrivant, c’était lui qui n’allait pas très bien et elle qui essayait de le réconforter, et là c’était l’inverse. Mais après tout, c’était pour ça qu’étaient faits les amis non ? Pour se confier sur ce qui n’allait pas et espérer trouver du réconfort et des réponses. Il était quand même content que Walburga se soit confié à lui, au même, elle savait qu’elle pouvait avoir confiance en lui, et pareil pour lui. Il ne savait pas vraiment si Walburga serait la première mise au courant, si jamais il se passait quoique ce soit d’anecdotique dans sa vie, mais en tout cas, il ne manquerait pas de lui en parler. Il aurait trop peur de représailles. Walburga était plutôt curieuse, et malgré le fait qu’elle puisse être une vraie garce, il l’appréciait beaucoup. Elle ne lui avait jamais causé le moindre tort, et inversement. Quoiqu’il en soit, elle était une véritable amie, sur qui il pouvait compter, et il s’engageait également à être là pour elle en cas de besoin. C’était le moins qu’il puisse faire de toute façon, et puis, les vrais amis étaient tellement rare dans ce monde, mieux valait rester vigilant et disponible.


-Je te le rappellerai. Si je dois apprendre que tu as parlé à quelqu'un d'autre avant moi, je te le reprocherai éternellement.

Il sourit, amusé, bien conscient qu’elle n’était pas sérieuse. Mais au moins, elle avait retrouvé son humour. Il espérait qu’il avait réussi à la conseiller du mieux qu’il le pouvait, et que cela se passerait bien avec Orion. Il ne connaissait pas très bien le jeune homme, bien moins que Walburga, donc il ne pouvait pas prévoir ou imaginer quelle serait sa réaction. Il ne pouvait qu’espérer que cela se passe bien et qu’elle ne se retrouve avec le cœur brisé. Quoiqu’il valait mieux qu’elle ait le cœur brisé maintenant plutôt qu’elle souffre à petit feu en continuant d’être amoureuse de son ami presque marié. Il ne pouvait rien faire de plus pour elle, mais il espérait que ce soit suffisant pour le moment.

« Oh mais je n’en doute pas. Et toi, j’espère que tu me tiendras au courant de la suite des choses avec ton ami. Sinon, je te le reprocherai éternellement.»

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 117
Humeur :
22 / 10022 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de merisier, plume de phénix, 18,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Kaya Scodelario

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   Mer 4 Juil - 14:43

★ Visite hivernale ★

« Je t’en prie. Ne t’en fais pas, si j’ai des choses à dire, tu seras la première au courant de tout. »

On dit que c'est dans les moments difficiles que l'on reconnaît nos vrais amis, Walburga n'avait jamais eu l'occasion de le vérifier jusqu'alors, mais c'était à présent le cas. Elle n'avait jamais envisagé de déterminer le moindre ordre hiérarchique entre ses différents amis (si ce n'est qu'Orion était tout au-dessus, mais il était définitivement un cas à part, donc pas vraiment un ami, plus que ça. Raison pour laquelle ce n'était pas à lui qu'elle pouvait confier ses maux au coeur). Elle ne pensait pas, en débarquant chez Abraxas, lui ouvrir son coeur et lui apprendre ce qu'elle ressentait et ce qui la torturait à l'heure actuelle, et pourtant, elle l'avait fait, et elle avait trouvé une oreille attentive, qui lui avait permis de l'aider à se sentir beaucoup mieux. Elle ne se serait vu parler de toute ça à personne d'autre sans craindre que le tout soit répété et amplifié. En tout cas, ce n'était pas sur ses amitiés superficielles avec ses camarades de dortoir qu'elle aurait compté. Bon, bien sûr, elle pourrait en parler à Aurora. Mais même de la part de sa meilleure amie, elle craignait une certaine forme de jugement. Non, elle avait trouvé le bon interlocuteur au bon moment, elle en était sûre.

« Oh mais je n’en doute pas. Et toi, j’espère que tu me tiendras au courant de la suite des choses avec ton ami. Sinon, je te le reprocherai éternellement.»

Walby sourit de plus belle, définitivement plus agréable et détendue. C'était libérateur, de parler, même sans résultat. Et oui, elle tiendrait Abraxas au courant de ce qui arriverait, quoi qu'il advienne, que ce soit positif ou négatif, pour se réjouir ou se morfondre. Puisqu'il était le premier au courant de son histoire, il pourrait bien être le premier à être informé de ses "rebondissements".

-Je ferai un effort, alors,
répondit-elle en levant les yeux au ciel, faisant mine d'être contrariée. Elle marqua une pause et en profita pour regarder sa montre. Le temps filait à toute vitesse. Elle n'aurait pas cru qu'il était déjà si tard. Bon, c'est pas tout ça, mais va falloir que j'y aille ou mes vieux vont piquer une crise.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 871
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   Lun 23 Juil - 14:00

Visite hivernale
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Abraxas ne savait pas si pour le coup, il était d’une véritable aide, ou bien s’il l’aidait à empirer les choses entre elle et Orion. En tout cas, il lui avait parlé en connaissance de cause. A cause de son expérience, sa mauvaise expérience, avec Elena et Caleb. Il avait fait plus que n’importe quoi, et maintenant, il s’en mordait les doigts. Alors s’il pouvait éviter à Walburga de faire les mêmes erreurs, il n’allait pas se gêner. Bien que cela soit un peu différent que ce qu’il a vécu, il y avait des similitudes. Mais Lexie n’est pas la meilleure amie et Walburga, et Orion et Lexie ne sont pas amoureux, c’était peut-être un peu moins compliqué, mais ça n’en reste pas moins douloureux pour Walburga. En tout cas, cela le confortait dans le sens où il ne voulait plus de sentimental dans sa vie, ce n’était clairement pas pour lui. Il ne vivait pas dans un monde où c’était possible, et il n’avait plus envie d’essayer. Dans leur milieu, les couples qui se mariaient en s’aimant étaient des rescapés, des chanceux, mais c’était plutôt rare, la plupart étaient arrangés, et les deux époux pouvaient passer leur vie à se haïr. Il ne voulait pas non plus en arriver là, mais il savait fortement que sa future  fiancée ne recevrait probablement jamais d’amour de sa part.

En tout cas, il ne pouvait que lui souhaiter que son histoire ait une meilleure fin que la sienne. Pouvait-on faire pire en même temps ? Peut-être que ça l’était, mais il en doutait fortement. Il avait tout de même fait très fort, et il était loin, très loin d’en être fier. Malheureusement, il ne pouvait pas revenir en arrière et devait s’efforcer d’aller de l’avant. Il avait déjà fait une bonne partie, de son point de vue en tout cas.

-Je ferai un effort, alors. Bon, c'est pas tout ça, mais va falloir que j'y aille ou mes vieux vont piquer une crise.

Il hocha la tête, il ne voudrait tout de même pas lui causer des ennuis, surtout auprès de ses parents. Il les avait déjà vus quelques fois, mais rien de très poussé. Ce n’était pas nécessaire de toute façon. Il lui sourit amusé.

« Je ne voudrai pas que tes « vieux piquent une crise » sauve toi donc. Et ne fais pas trop de conneries jusqu’à ce qu’on se revoit ok ? Sinon t’aura à faire à moi ma petite. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Visite Hivernale | Walby & Brax   

Revenir en haut Aller en bas
 

Visite Hivernale | Walby & Brax

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Visite hivernale [Ara]
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Que pensez-vous de la visite du President Iranien à Columbia
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Manoir d'Abraxas Malefoy (Wiltshire, Angleterre)
-