AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1189
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Lun 24 Juil - 21:31


Qu'est-ce que je vous sers ?
Q

ueenie n'avait qu'une hâte, quitter cet endroit. Pourtant, son emploi de serveuse au Chaudron baveur était loin de lui déplaire, en vérité, cela lui permettait de côtoyer des sorciers de tous horizons, de faire la connaissance d'individus très différents... et puisque cela ne faisait que peu de temps qu'elle avait emménagé en Angleterre, ça ne lui faisait pas de mal. Très sociable, elle avait de toute façon besoin de voir du monde, alors ça lui convenait... Mais ce boulot qui aurait pu être le sien pendant des années faute de mieux promettait, au vu des projets qu'elle avait avec Jacob, de n'être qu'une passade utile, qui lui permettrait de mettre quelques sous de côté. Malgré tout, elle s'acquittait de son travail avec entrain et sourire, comme elle le faisait toujours, même si tout ne prêtait pas forcément à sourire dans le quotidien de Queenie, dernièrement... Les fêtes de Noël avaient donné lieu à une situation pour le moins... houleuse. C'était comme avoir tout à portée de main et être incapable de le saisir, comme si avoir Jacob dans sa vie, c'était impitoyablement renoncer à Adrian, et vice-versa.

Enfin, mieux valait ne pas trop y penser. Quand Queenie se laissait distraire par le quotidien, elle avait toutes les peines du monde à travailler convenablement, et quitte à ne plus avoir que quelques semaines à tirer ici, autant que l'on garde d'elle un bon souvenir malgré tout. Pour se distraire de toute préoccupation, donc, elle faisait comme à l'accoutumée, elle servait aux clients hydromel, bièraubeurre, sourire enjôleur et bribes de discussion qui faisaient toujours plaisir. Elle profitait d'un moment d'accalmie pour remettre un peu d'ordre sur le comptoir, qui en avait grand besoin, en l'occurrence. Ce fut à ce moment là qu'un nouvel arrivant passa la porte du pub et s'approcha du comptoir. Queenie l'accueillit comme tous les autres, avec un grand sourire, et à qui elle servit un discours certes habituel, mais que l'Américaine n'avait pas encore eu le temps de trouver routinier au point d'en devenir déplaisant.

-Bonjour, bienvenue au Chaudron baveur.
Bienvenue parce qu'elle ne l'avait jamais vu auparavant, contrairement à certains habitués qu'elle avait déjà pris l'habitude de saluer tous les jours, ce qui ne voulait pas dire qu'il ne venait pas régulièrement. Toute nouvelle qu'elle était, elle ne pouvait pas savoir. Qu'est-ce que je vous sers ?


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 266
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Il faut toujours voir le verre à moitié plein feat Queenie   Mar 25 Juil - 20:48

Il faut toujours voir le verre à moitié plein




il y avait deux périodes épuisantes à la librairie. Tout d’abord, les quelques jours avant la rentrée de septembre qui ressemblaient plus à un supplice pour les libraires qu’à des journées de boulot. Puis il y avait Noël, le second rush annuel. La différence était que si les parents étaient épuisants à la fin de l’été, au moins ils avaient une liste concrètes des livres qu’ils voulaient. Alors qu’à Noël, les gens venaient là quand ils ne savaient pas quoi offrir d’autres, sans aucune idée de livres en tête. Il fallait voir le bon côté des choses, Ethan était parvenu à écouler le vieux stock de Fluppy le gentil Kelpy qui prenaient la poussière depuis bien 2 ans dans les réserves. Un exploit dont son patron lui avait d’ailleurs été reconnaissant mais en sortant du magasin, la dernière chose dont il avait envie était de revoir un livre jusqu’au lendemain, un comble pour un libraire.

Il ne prit pas tout de suite la route pour rentrer. Il n’était pas rare que James ou lui s’attardent un peu avant de rentrer sans que cela n’inquiète l’autre. Après tout ce n’était pas parce qu’ils étaient en couple qu’ils devaient passer chaque minute de leur temps libre ensemble. Et heureusement, James n’était pas du genre jaloux à l’attendre montre en main pour le harceler de question s’il rentrait une heure ou deux après la fin du travail.

La simple pensée de James le fit sourire. C’était d’ailleurs pour lui qu’il s’attardait un peu ce soir dans les rues du Londres moldu, qu’il avait rejoint juste après le travail, et qu’il se rendait chez le bijoutier qui lui apprit que sa commande était prête. La boite en poche, Ethan resta un moment à observer la rue. La neige, les décorations, la foule qui se pressaient encore dans les rues, tout cela avait déjà une odeur de fête. Jusqu’à présent, Ethan n’avait jamais vraiment apporté une importance particulière à Noël. En vérité, depuis l’âge adulte il avait l’habitude de passer le réveillon de Noël seul puis d’aller voir ses parents le 25 dans la journée. Mais cette année était particulière et pour la première fois, il avait hâte d’arriver au 24 décembre !

Quand il emprunta le passage du Chaudron Baveur pour rejoindre le Chemin de Traverse, il décida soudainement de s’arrêter un moment pour boire quelque chose avant de rentrer. Il n’y était pas revenu depuis un moment, il le réalisait en s’installant au bar face à une serveuse toute souriante qu’il n’avait encore jamais vu.

Bonjour !, lui répondit-il plein d'entrain en lui adressant un magnifique sourire joyeux qui lui donnait toujours un peu des allures de grand gamin. Je vais prendre une bière-au-beurre, merci.

La laissant préparer la commande, il ressortit la boite de sa poche et l’ouvrit. À l’intérieur se trouvait une gourmette en argent. La surface supérieure portait simplement l’inscription « J&G » finement gravée et ouvragée tandis que la partie interne était gravée de la date de naissance de Gabriel. Ethan savait à quel point la situation était difficile pour James et il avait voulu faire en sorte que quoi qu’il arrive, il se souvienne toujours qu’il était un père et qu’Ethan le soutiendrait dans ce sens.

Il avait passé commande auprès d’un bijoutier moldu par soucis de discrétion. Après tout, cela pouvait sembler étrange venant d’un gars d’acheter une gourmette pour son colocataire, même si Ethan justifiait cette colocation en parlant de James comme étant son meilleur ami.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1189
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Mar 25 Juil - 21:43


Qu'est-ce que je vous sers ?
C

e fut un visage souriant et ravi qui la salua à son tour, et Queenie devait bien reconnaître qu'il était agréable de découvrir avoir affaire à un client sympathique et de manifestement bonne humeur. Bien sûr, ce n'était pas comme si ça n'arrivait jamais non plus, mais tout de même, ça la changeait agréablement des piliers de bar habituels, qui noyaient leur chagrin dans l'alcool, ou qui avaient fort malheureusement pour elle l'alcool triste. L'homme qui lui commanda une bièraubeurre, lui, avait l'air parfaitement ravi d'être heureux d'être ici, content de passer tout simplement un bon moment en sirotant sa boisson. Ce genre de personnes, fondamentalement sympathique et positives, attiraient naturellement l'attention et l'empathie de Queenie, si bien qu'elle ne demandait qu'à faire plus ample connaissance avec lui. Bon, ce n'était pas non plus son boulot, et même si les choses étaient plutôt calmes pour l'instant, elle finirait très certainement par devoir s'occuper d'autres clients. Mais en attendant, elle pouvait bien lui accorder un peu de temps. Ca faisait partie du métier, après tout, même si elle n'avait en l'occurrence pas franchement à se forcer pour ça.

-Et voilà !
dit-elle en déposant une généreuse pinte de bièraubeurre devant le libraire.

Ce faisant, son regard fut irrésistiblement attiré par la boîte à bijou ouverte que l'homme avait déposé sur le comptoir. Il contenait une très belle gourmette, finement ouvragée. La présence de ce bijou invitait la serveuse à se poser mille et une questions. Certes, elle savait bien que ça ne la regardait pas, mais elle était naturellement curieuse, et elle était proche d'incapable de ne pas se mêler de la vie des personnes qui l'intriguaient, ne serait-ce que parce qu'elle devait alors se faire violence pour ne pas lire dans leurs pensées, c'était juste plus fort qu'elle... L'esprit d'Ethan, pauvre de lui, avait de fortes chances d'y passer, d'ailleurs, même si pour le moment, ça n'avait pas été le cas.

-C'est un très beau bracelet
, observa-t-elle alors, incapable de ne pas faire de commentaires. Et encore, elle s'abstenait de poser certaines question, comme à qui appartenaient ses initiales. Ca ne la regardait pas, évidemment que ça ne la regardait pas... Mais par moments, c'était vraiment très difficile de ne pas se mêler de ce qui vous regardait pas. La personne à qui vous allez l'offrir a beaucoup de chance.

Elle disait ça sans arrière-pensée. Mais ça pourrait venir.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 266
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Ven 28 Juil - 21:05

Il faut toujours voir le verre à moitié plein




Ethan était plongé dans ses pensées tout en observant la gourmette. Il espérait vraiment qu’elle plairait à James. Il avait réfléchi durant des semaines à quoi lui offrir. Cette situation était nouvelle pour lui, il n’avait jamais eu à offrir un cadeau de Noël à un compagnon jusqu’à cette année et autant dire qu’il en avait passé des heures à cogiter. Et même maintenant que la gourmette était entre ses doigts, il n’était pas sûr d’avoir fait le bon choix. James était tellement maussade depuis la naissance de Gabriel qu’Ethan craignait d’empirer les choses avec ce rappel de sa paternité. Oui, il avait peut-être fait un mauvais choix en choisissant cette gravure, il devrait peut-être opter pour autre chose et en vitesse s’il voulait être prêt pour le jour de Noël.

Il ne savait plus quoi faire pour rendre son sourire à James, le soulager un peu. Son compagnon avait beau lui assurer que cela allait, entre Lindsay, le bébé, les menaces et le reste Ethan voyait bien que ce n’était pas le cas. Il faisait son possible pour le soutenir, il y mettait réellement toute son énergie et tout son amour mais plus les choses avançaient et plus en il venait à se dire que cela ne serait peut-être finalement pas suffisant. Et pourtant, Dieu sait qu’il donnerait absolument tout pour voir James à nouveau heureux. Cette situation lui brisait le cœur, il ne supportait pas de voir James ainsi mais il avait l’impression que la seule chose qu’il puisse faire était de continuer à sourire pour eux deux, en attendant que James soit à nouveau capable de le faire par lui-même. Et de garder tout cela pour lui également. James lui confiait ses doutes et ses craintes et Ethan l’écoutait, le soutenait, le conseillait au mieux mais lui ? Qui était-là pour le soutenir et le rassurer alors qu’il s’efforçait de soutenir et rassurer celui qu’il aimait en gardant pour lui ses propres craintes ?

La pétillante serveuse réapparue avec sa commande et Ethan releva aussitôt son regard sur elle en lui adressant son sourire le plus jovial. C’était sans doute idiot, il ne connaissait absolument pas cette femme et elle ne faisait que son métier en se montrant aussi joyeuse mais la gaieté qui semblait émaner d’elle lui faisait du bien.

Il reposa un instant son regard sur le bracelet quand la serveuse le mentionna et poussa un petit soupire.

J’espère qu’il sera du même avis que vous. C’est pour mon meilleur ami, expliqua-t-il avec naturel tellement il avait l’habitude de parler de James en ses termes. Et puis ce n’était pas un mensonge, James était bel et bien également son meilleur ami. Il passe une année difficile alors j’espère que cela lui redonnera un peu le sourire.

Il avait dit cela avec le sourire, sur le ton banal de la conversation mais malgré tout, il restait cette toute petite pointe d’inquiétude à peine perceptible dans sa voix qu’il fit disparaitre d’un rire.

Les cadeaux de Noël… On adore les recevoir mais quelle galère pour les faire !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1189
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Sam 29 Juil - 12:27


Qu'est-ce que je vous sers ?
Q

ueenie était quelqu'un d'involontairement intrusif, au sens où elle était bien incapable de ne pas saisir au vol les pensées de ses interlocuteurs, elle ne savait pas s'en empêcher, et quand ils attisaient naturellement sa curiosité, c'était encore plus irrésistible, aussi ne sut-elle s'empêcher de capter quelques bribes de pensées chez son interlocuteur, mais rien pour autant qui ne lui donne une idée de la nature des sentiments que le jeune homme éprouvait pour celui à qui il comptait offrir ce bijou. Elle voyait seulement que ce présent lui tenait à coeur, qu'il voulait sincèrement faire plaisir à son meilleur ami... De toute évidence, il était quelqu'un de généreux, et Queenie se disait que cela devait expliquer en partie la sympathie naturelle qu'il lui inspirait. Certaines personnes dégagent tout naturellement des ondes positives, il semblait que le libraire soient de ceux-là. Elle était ravie, en tout cas, de pouvoir discuter un peu avec lui, et espérait que l'intervention d'un nouveau client ne viendrait pas mettre trop rapidement un terme à leur conversation.

-J'ai toujours préféré offrir les cadeaux plutôt que les recevoir, mais c'est pas une mince affaire, c'est vrai.


Ce qui était vrai. Non pas qu'elle était déçue de ce qu'on pouvait lui offrir, au contraire, même, et ça faisait toujours plaisir, mais faire un don à quelqu'un, et sentir que ce don était apprécié, c'était encore autre chose. Elle aimait faire plaisir avant tout... son empathie naturelle y était d'ailleurs sans doute pour beaucoup. Elle saisissait au vol le bonheur de son entourage, et finalement, c'était un cadeau en soi. Même si savoir quel cadeau offrir à chacun était bel et bien un véritable casse-tête chinois. Queenie ne s'était pas encore mise assez sérieusement à ses achats de Noël, et pourtant, elle allait avoir de quoi faire, cette année, mais elle savait d'avance que ça allait être tout sauf simple.

-Il va aimer, forcément,
assura-t-elle alors avec un sourire, sentant qu'Ethan n'était pas forcément sûr de lui, elle avait ressenti son hésitation, l'appréhension de ne pas avoir offert le bon cadeau, et elle considérait que c'était justement parce qu'il appréhendait de ne pas suffisamment bien faire qu'il avait particulièrement bien fait. C'est un cadeau qui vient du coeur, c'est ce qui importe.

Et s'il n'était pas content de ce cadeau, eh bien franchement, elle ne connaissait pas ce type, mais c'est qu'il ne le méritait pas, tout simplement. On dit souvent que c'est l'intention qui compte, et ce ne sont pas des paroles en l'air.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 266
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Mer 2 Aoû - 20:52

Il faut toujours voir le verre à moitié plein




Le regard d’Ethan ne cessait d’aller et venir entre son verre, la gourmette et la charmante serveuse. Car oui, même s’il n’avait jamais eu le moindre attrait pour les femmes, il était tout de même capable de reconnaitre quand l’une d’elles étaient charmante et c’était justement le cas de la serveuse face à lui. Elle était souriante, pétillante et très jolie avec ses cheveux dorés. De plus, elle attirait tout de suite la sympathie. A première vue, elle était légèrement plus âgée que lui mais cela ne lui enlevait rien à son charme, au contraire.

Ethan eut un petit rire à sa première réponse et l’image de James s’imposa tout naturellement à dans son esprit quand elle reprit la parole. Un souvenir de leur début, lorsque James avait encore ce regard pétillant quand il riait aux éclats. Ethan ne se rappelait même plus à quand remontait la dernière fois qu’il l’avait entendu rire ainsi.

Ma foi, je dois avouer que je n’ai pas vraiment l’habitude de faire des cadeaux, expliqua-t-il en haussant des épaules. Je n’ai jamais vraiment eu grand monde à qui en faire jusqu’à présent.

Hormis ses parents, Ethan n’avait effectivement jamais eu à craindre de se ruiner pour Noël ou les anniversaires.

J’aurai peut-être dû venir vous demander conseil avant, vous m’avez l’air d’une experte en la matière
, ajouta-t-il avec un adorable sourire un peu charmeur malgré lui. Ce même sourire qui lui valait souvent de se faire draguer par la gente féminine – ou repousser sans ménagement – suite à une mauvaise interprétation de ce geste. Mais vous avez raison, il n’y a pas de raison qu’il ne l’aime pas. Et si ça devait être le cas, j’enchainerai en lui offrant un doigt d’honneur, ça viendra aussi du cœur !

Ethan éclata de rire rien qu’à imaginer la scène. Evidemment, il ne serait jamais capable d’un tel geste envers James mais il avait besoin de plaisanter. D’un peu de légèreté avant de rentrer.

Et vous, vous espérez recevoir quoi pour Noël ? Attendez, laissez-moi tenter de deviner. Une femme aussi radieuse n’a pas besoin de bijoux pour briller ni de jolies robes pour se mettre en valeur. Quelque chose de moins superficiel donc. Je vous imagine bien folle de joie en découvrant un chaton ou un bébé hibou sous le sapin le matin de Noël. Ou quelque chose de plus sentimental comme une édition du vieux livre de contes que vous lisait votre grand-mère ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1189
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Mer 2 Aoû - 21:20


Qu'est-ce que je vous sers ?
Q

ueenie trouvait assez triste, au fond, que son interlocuteur n'ait jamais eu beaucoup d'occasions de faire beaucoup de cadeaux, tout simplement parce qu'il avait passé des fêtes de fin d'année globalement solitaires. Oh, il avait l'air de très bien vivre cette situation, il ne lui donnait pas le sentiment d'en avoir véritablement souffert, mais Queenie savait ce que cela pouvait faire que de se sentir seule, elle l'avait vécu, quand Tina avait déménagé en Angleterre, qu'Adrian avait été scolarisé, et qu'elle s'était retrouvée seule, elle avait ressenti un grand vide. Alors forcément, elle ne pouvait s'empêcher de s'identifier un peu... Mais dans tous les cas, si Ethan avait peut-être souffert de la solitude auparavant, ce qui n'était même pas certain au passage, ce n'était clairement pas le cas à présent, car visiblement, la seule pensée de son meilleur ami suffisait à le rendre heureux... Oui, bon, Queenie ne devrait pas ainsi s'infiltrer dans les pensées de son interlocuteur, mais elle n'arrivait pas à s'en empêcher, et elle parvenait à déceler toute la tendresse qu'il paraissait avoir pour cet homme... une tendresse qui ne semblait pas si amicale que cela, au fond, mais Queenie ne se permit pas de conclusion trop hâtive.

Elle sourit de bon coeur quand son interlocuteur lui parla de ce qu'il adviendrait si son ami devait ne pas apprécier l'attention. Son client lui était décidément sympathique, et elle ne prenait pas ombrage de ce que son attitude pouvait avoir de charmeuse, ni ne s'en sentait - à tort - flattée, sans doute parce qu'elle était plus à même que la plupart à parfaitement savoir que son interlocuteur ne lui portait pas cet intérêt que beaucoup d'autres hommes lui accordaient. Elle le laissa y aller de ses hypothèses quand il chercha à deviner ce qu'elle espérait trouver au pied de son sympa, et il la cernait en effet plutôt bien, même si, pour vouloir une vieille édition de vieux livre de conte que lui lisait sa grand-mère, il aurait fallu qu'elle connaisse un seul de ses grands-parents, ce qui n'avait pas été le cas. Ses parents aussi, ceci dit, lui lisaient des histoires. Mais ce souvenir, même après tout ce temps, n'était pas forcément de ceux qu'elle aimait raviver.

- À vrai dire, je crois que j'ai reçu mon cadeau un peu en avance, cette année, je n'ai pas vraiment besoin de plus.
Jacob était de retour dans sa vie, alors forcément, oui, le reste semblait un peu accessoire. Même si l'idéal, ce serait qu'Adrian lui pardonne, un cadeau qu'elle ne pensait pas mériter, en l'occurrence. Je vais passer Noël avec toute ma famille pour la première fois, je ne peux pas demander mieux, je pense.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 266
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Mer 9 Aoû - 19:08

Il faut toujours voir le verre à moitié plein




Ethan commençait à se sentir plus détendu et cela était appréciable. D’autant que comme chaque soir, il ne savait pas dans quel état il allait trouver James en rentrant. Entre Gabriel et les lettres de menaces, leur vie n’avait définitivement plus rien d’insouciante comme à leurs débuts où leur seule préoccupation était de savoir qui des deux allaient faire la cuisine. Ethan regrettait cette époque où leur vie n’avait été que rire et amour. L’amour était toujours là, certes, mais pour le reste… Ethan se surprenait à réaliser qu’il avait plus rit en quelques minutes avec cette parfaite étrangère que ces derniers jours avec son amant. Il fallait vraiment que les choses s’arrangent car malgré tous leurs efforts, Ethan craignait que ces épreuves ne finissent par avoir raison d’eux à la longue. Parfois, même l’amour le plus sincère ne suffisait pas.

Mais dans l’immédiat, il était venu là pour oublier tout cela le temps de boire un verre alors ce n’était pas le moment de s’apitoyer. Surtout qu’il était en bonne compagnie en plus alors autant en profiter.

Il eut un sourire sincère quand la serveuse lui raconta qu’elle avait déjà eu son cadeau en avance. Il l’imaginait déjà fêtant noël entourée d’une grande famille. Peut-être était-elle mariée et avait-elle des enfants ? Ethan, durant son enfance et son adolescence, n’avait toujours fêté noël qu’avec ses parents. Il connaissait à peine ses grands-parents et il en allait de même de ses oncles et tantes. Mais ses noëls n’avaient jamais été morose pour autant. Ils étaient tous les 4 à manger dans la petite cuisine après quoi ils s’installaient au coin du feu, devant le sapin, et écoutaient ensembles les émissions de noël à la radio avant qu’il ne soit l’heure d’aller à la messe de minuit. Puis, en rentrant, ils déballaient les cadeaux. Ils n’avaient plus refait ça depuis qu’il était rentré de la guerre maintenant qu’il y songeait. C’était comme si le fait qu’il ait décidé de quitter le monde moldu pour s’installer chez les sorciers les avaient coupés les uns des autres. Ils savaient que ses parents continuaient de faire ainsi d’années en années, tous les deux mais parfois Ethan culpabilisait de n’aller les voir que la journée du 25 au lieu de passer tout le réveillon avec eux comme par le passé. Il fallait dire que ce n’était pas évident, ses parents utilisant toujours se prétexte pour lui rappeler à quel point cela serait agréable qu’il vienne enfin fêter noël avec une épouse et des enfants. Il se voyait mal leur ramener James, malheureusement et pourtant, il adorerait pouvoir le faire. Mais jusqu’à présent, il n’avait toujours pas trouvé le courage d’avouer la vérité à son sujet à ses parents.

Je suis vraiment heureux pour vous, répondit-il avec sincérité. Passer Noël avec ceux que l’on aime est sûrement le plus beau des cadeaux.

Et il le passerait avec James. Peu importait leurs problèmes actuels, il serait avec lui pour noël et s’était finalement le plus important.

Vous avez des enfants ?, demanda-t-il pour faire la conversation.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1189
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Ven 11 Aoû - 22:51


Qu'est-ce que je vous sers ?
L'

on a rarement des raisons d'être franchement heureux pour des personnes que l'on connaît à peine. Cela peut arriver, bien sûr, mais c'est finalement plutôt rare, et ça n'a rien de mal en soi, il est normal de se soucier en priorité de ses proches et de soi-même que d'une serveuse avec qui l'on aurait fait un brin de conversation dans un bar, pourtant, quand Ethan lui affirma qu'il était vraiment heureux pour elle, du fait qu'elle puisse passer les fêtes en compagnie de toute sa famille, ce qui était à ses yeux le plus beau cadeau qu'elle puisse espérer, elle le sentait entièrement sincère. De toute évidence, elle avait affaire au type même de personne qu'elle prenait aisément en affection : généreux et désintéressé. Et elle était bien heureuse elle aussi de pouvoir bavarder un peu avec lui, d'autant que (oui oui, elle devait arrêter de fouiner dans les pensées des gens) elle avait cru comprendre que le libraire était venu ici dans le but de se remonter le moral. Elle hocha la tête dans un grand sourire quand son interlocuteur lui demanda si elle avait des enfants.

-J'ai un fils
, lui répondit-elle, qui n'avait aucun mal à parler d'elle-même si cela pouvait nourrir la conversation. Un ado, ajouta-t-elle comme si ce simple mot voulait tout dire, mais quelque part, c'était un peu le cas. Parfois, je me demande vraiment où toutes ces années ont filé.

En fait, elle se le demandait sans arrêt. Adrian était un jeune homme, maintenant, dans un an, il serait majeur, et en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, il volerait de ses propres ailes et prendrait son indépendance. Et pourtant, pour elle, il resterait toujours un peu le petit bout de chou qu'elle pouvait prendre dans ses bras, dont elle avait assisté les premiers pas et entendu le premier mot... Oui, le temps filait décidément trop vite. Mais à certains titres, ce n'était pas une si mauvaise chose, en fait.

-Et vous, vous avez des enfants ?


Elle pensait déjà connaître la réponse à cette question, mais elle se permettait de la poser tout de même, tout en ayant le sentiment de deviner chez lui quelque chose que ses pensées avaient doucement suggéré sans qu'elle le tienne pour acquis. De toute manière, elle était curieuse, et encore plus avec les personnes qui lui étaient sympathiques, alors elle n'était pas contre en apprendre plus sur son interlocuteur.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 266
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Jeu 17 Aoû - 18:01

Il faut toujours voir le verre à moitié plein



Quand la serveuse se mit à parler de son fils, Ethan s’accouda au bar, menton posé dans la main pour l’écouter avec attention sans la quitter des yeux. Si elle avait un adolescent alors c’est qu’il avait vu juste, elle devait être un petit peu plus âgée que lui. Ce n’était pas un mal, au moins elle avait plus de conversation qu’une serveuse tout juste sortie de Poudlard.

Si cela peut vous rassurer, vous avez le minois d’une jeune fille. Jamais on ne pourrait croire que vous avez un enfant adolescent, lui dit-il avec un clin d’œil. Et il ne disait pas cela uniquement pour la flatter, il le pensait. La femme devant lui était si pétillante et avait un sourire si lumineux qu’il en devenait impossible de lui donner un âge.

En fait, la serveuse – dont il ignorait le prénom – était le genre de femme avec qui Ethan se disait qu’il aurait peut-être pû être heureux malgré tout s’il avait décidé de se forcer à se marier pour sauver les apparences. Mais aurait-il été en mesure de la rendre heureuse en retour ? C’était là un problème supplémentaire.

Voyez le bon côté des choses, plus vite il grandira et plus vite il vous donnera des petits-enfants que vous pourrez gâter et lui rendre quand ils deviendront trop casse-pied.

C’est marrant, il avait déjà entendu ça quelque part. Ah oui, sa propre mère qui était bientôt à deux doigts de le menacer de terribles représailles s’il ne se décidait pas à lui en donner justement, des petits-enfants.

Et la question fatidique lorsque l’on abordait les enfants tomba justement à ce moment-là. Ethan resta silencieux, posant le regard sur sa bière avant de prendre son verre et de secouer la tête en riant légèrement, comme au souvenir d’une vieille plaisanterie que lui seul connaissait.

Non, dit-il avant de boire une gorgée et de reposer son verre. J’aurai bien aimé, j’adore les mômes mais…

Semblant chercher ses mots, il agita vaguement les mains en émettant quelques « pfff pfff pfff » avant de reprendre.

Parfois dans la vie il faut faire des choix difficiles et certains de ces choix nécessitent un sacrifice malheureusement. Mais ce n’est pas grave dans le fond, ma vie me convient comme elle est même si elle n’est pas parfaite. L’importance c’est de trouver le bonheur avec ce que l’on a à notre portée et non pas de le chercher désespérément ailleurs, n'est-ce pas ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1189
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Jeu 17 Aoû - 19:02


Qu'est-ce que je vous sers ?
Q

ueenie apprécia le compliment avec un sourire quand son interlocuteur affirma que son apparence ne lui trahissait pas l'âge d'être mère d'un adolescent de seize ans. C'était toujours agréable à entendre, même si elle assumait entièrement son âge, tout comme le fait d'être mère. Si elle peinait à réaliser qu'Adrian était déjà presque adulte, ce n'était pas tant parce que ça lui donnait un coup de vieux qu'il lui était encore difficile d'imaginer que l'oisillon (qui n'en était plus un, en réalité) ne tarderait pas à quitter le nid... Alors forcément, quand Ethan évoqua l'idée qu'elle puisse avoir bien vite des petits enfants, elle rejeta cette idée d'un revers de la main, mais toujours avec le sourire. Pour ce qui était de devenir grand-mère, elle préférait tout de même qu'on lui laisse un peu de marge dans tous les cas. Elle n'était pas prête, pas du tout, même, pour ça. Elle ne répondit rien, malgré tout (elle supposait que son geste avait été suffisamment parlant en lui-même) et, à la place, écouta attentivement la réponse de son interlocuteur.

Et la trop intrusive Queenie entendait dans ses propos quelque chose que les fragments de pensées qu'elle avait captés de sa part lui avaient dors et déjà suggéré. Elle se trompait peut-être, mais elle n'en avait pas le sentiment. Il aurait adoré avoir des enfants, mais il n'avait pas vu. Il pourrait bien y avoir foule d'autres raisons que celle qui s'imposait à son esprit mais, bien évidemment, cette dernière dominait dans tous les cas. Elle hocha la tête en réponse à la question de son interlocuteur puis, après un instant d'hésitation.

-Quand j'attendais Adrian - mon fils -, j'habitais aux Etats-Unis, son père aussi.
Elle marqua une pause. Ne devrait-elle pas arrêter de s'épancher comme cela ? Certes, son interlocuteur lui inspirait une franche sympathie, lui donnait le sentiment de pouvoir se confier à lui sans problème, mais en même temps, techniquement, il restait un inconnu dont elle venait tout juste de faire la connaissance. Bah, de toute façon, elle avait commencé, maintenant. Son père est un no-maj... enfin, un moldu. Elle marqua une pause. A l'époque, j'ai dû faire un choix, et un sacrifice, moi aussi. J'ai choisi de protéger mon fils. Elle marqua une nouvelle pause. Son propos n'était sans doute pas très clair, mais son intention n'était pas tant de raconter sa vie que de faire comprendre à son interlocuteur qu'elle était bien placée pour le comprendre. Les choix difficiles, je connais. Elle baissa les yeux sur le cadeau que le jeune homme destinait à son "meilleur ami". Les histoires impossibles aussi.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 266
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Mar 29 Aoû - 16:37

Il faut toujours voir le verre à moitié plein



Ethan éclata de rire devant le geste de la femme qui ne semblait pas être autrement pressée de devenir grand-mère. En même temps, il pouvait la comprendre un peu, elle était encore jeune elle n’avait pas forcément envie de devenir une mamie tout de suite. Et puis si son fils n’avait que 16 ans, elle avait encore le temps. C’était fini l’époque où l’on se mariait et fondait une famille à tout juste 20 ans. Enfin, pour la plupart des gens en tout cas.

Et ainsi donc elle était une américaine ? Il ne l’aurait pas juré mais Ethan était sûr d’avoir perçu effectivement un accent lorsqu’elle parlait sans avoir pu mettre le doigt sur quoi. Pourtant cela aurait dû lui faire tilt, il avait côtoyé des soldats américains alors qu’il combattait durant la guerre. Mais il restait silencieux et l’écoutait bien sagement sans la quitter du regard.

Il ne savait pas grand-chose de la situation aux Etats-Unis mais il avait souvenir que les couples sorciers-moldus étaient mal vu si sa mémoire était bonne. Ou quelque chose dans ce genre-là. Il demanderait à James, il en saurait probablement plus que lui.

Ethan surprit le regard de la serveuse se posant sur le bracelet quand elle ponctua ses dires et ne sut pas trop quoi en penser. Il n’avait rien dit pouvant mettre en doute sa version de l’histoire concernant ce bijou. Peut-être avait-il simplement mal interprété son geste après tout ?

Aucune histoire n’est impossible si on le veut vraiment, répondit-il finalement après quelques secondes de silences. Il s’était battu pour avoir James à ses côtés et il continuerait de se battre encore et encore malgré la difficulté de la tâche. Il ne voulait pas baisser les bras car lui aussi méritait de la vivre sa belle histoire d’amour, non ?

Je suis heureux que les choses, quoi qu’elles aient été, se soient arrangées pour vous. On ne se connait pas mais je suis convaincu que vous méritez amplement d’être heureuse. J’ai une bonne intuition pour ce genre de chose
, ajouta-t-il en riant.

Cela ne me regarde pas le moins du monde mais je suis curieux de nature alors je vous donne le droit de me rembarrer mais… votre mari est au courant que vous êtes une sorcière ? J’avoue que vous êtes le premier couple « mixte », dit-il en faisant les guillemets avec ses doigts, que je rencontre. Mes parents sont moldus et ça a été un sacré choc pour eux de découvrir que je suis un sorcier. Du coup je me demande si ça a été aussi terrible pour votre époux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1189
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Mar 29 Aoû - 20:09


Qu'est-ce que je vous sers ?
Q

ueenie afficha un sourire accompagné d’un hochement de tête quand son interlocuteur affirma qu’aucune histoire n’était impossible pour qui le voulait vraiment… étant donné la tournure qu’avait récemment pris sa situation, il était certain qu’elle ne pouvait pas lui donner tort. Il n’empêche qu’elle aurait aimé qu’on lui mette ce genre d’idées dans la tête il y a des années, quand elle avait fait le choix de quitter Jacob… choix qu’elle regrettait évidemment aujourd’hui, même s’ils se rattrapaient à présent au mieux. C’était en tout cas le genre de conseils qu’elle n’aurait su s’empêcher de prodiguer à son interlocuteur si lui-même ne se trouvait pas déjà dans le meilleur état d’esprit possible. Elle aimait définitivement la mentalité de son interlocuteur, et le fait qu’elle ait le sentiment de se reconnaître dans l’histoire qu’elle lui devinait (sans oser aborder le sujet trop frontalement de crainte de le heurter – et puis, ça ne se fait pas de lire dans les pensées des gens comme ça, même si c’était irrésistible) y était pour beaucoup également.

Elle apprécia sincèrement les propos d’Ethan quand il affirma être heureux de savoir que les choses s’étaient arrangées pour elle. Elle n’était pas si convaincue que cela de mériter d’être heureuse, car elle ne pouvait prétendre n’avoir commis aucune erreur, ne pas être responsable de son sort. Pour autant, qu’elle le mérite ou non, elle avait envie de l’être, heureuse, et le propos du libraire l’y invitait. Elle ne décelait ni malice ni hypocrisie dans son propos. Il était de ces rares personnes qui étaient vraiment capables de se réjouir du bonheur des autres, et ça, ce n’était pas une moindre qualité à ses yeux. Décidément, elle le prenait vraiment en sympathie, cet homme. Quand Ethan l’interrogea, elle ne prit pas ombrage de sa curiosité et n’hésita pas à répondre. Il serait de toute manière malvenu de lui reprocher d’être à ce point curieux alors qu’elle-même ne savait pas s’empêcher de l’être de son côté. Si elle se retenait pour sa part de poser des questions personnelles à Ethan, c’était seulement parce qu’il aurait toutes les raisons du monde de ne pas vouloir y répondre. Elle apprécia par ailleurs d’apprendre que les parents du jeune homme était moldu. Ce pouvait passer pour une information anodine, mais ça le rendait plus sympathique encore à ses yeux, vraiment. Elle songea à le reprendre quand il parla de Jacob comme de son mari, puisqu’il ne l’était pas… mais elle ne trouvait pas que ce soit la peine. Après tout, c’était tout comme.

-Il a toujours su que j’étais une sorcière.
Elle lui raconterait bien l’histoire de leur rencontre, parce qu’il y avait de quoi dire, mais nul doute que ça prendrait vraiment beaucoup trop de temps. Mais il venait tout juste de découvrir l’existence de la magie. Je ne crois pas que le choc ait vraiment été terrible pour lui, il était plus émerveillé qu’effrayé, en vérité.

Elle ne put s’empêcher de sourire en y songeant. C’était une des choses qu’elle avait le plus aimées chez lui, cette aptitude à s’émerveiller de tout et de prendre le meilleur parti des situations les plus chaotiques.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 266
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Ven 8 Sep - 18:53

Il faut toujours voir le verre à moitié plein



Ethan adorait le sourire de la serveuse, vraiment. Un sourire lumineux et contagieux qui était capable d’embellir la plus maussade des journées. Non, vraiment, il l’appréciait de plus en plus cette femme. Il adorait son côté pétillant, la manière dont elle semblait ne vouloir prendre que le positif autour d’elle. Si elle avait été un homme – et s’il n’y avait pas eu James bien évidemment – il serait très certainement tombé complètement sous le charme. Quoi que d’une certaine manière, c’était le cas. Il était bel et bien en train de tomber sous son charme mais uniquement de manière amicale, ce qui était tout de même déjà pas mal en fin de compte.

Parler avec elle lui rappelait aussi les premiers mois de sa relation avec James, avant que les choses ne partent en vrille. En fait, James avait été très semblable à elle avant tout cela. Souriant, pétillant et avec un petit côté naïf à faire fondre. A la simple pensée de James, le visage souriant de son amant s’imposa dans son esprit et, par reflexe, Ethan posa un court instant son regard sur la petite boite posée à ses côtés avant de reporter son attention sur la serveuse.

Il doit avoir gardé un côté enfant, répliqua-t-il gentiment. Je veux pas dire qu’il est immature, qu’on se comprenne bien. C’est juste que les enfants ont toujours plus de facilités à admettre ce genre de vérité que les adultes. Regardez mon cas par exemple. Quand mes pouvoirs ont commencé à se manifester, mes parents étaient horrifiés ! Ils faisaient tellement tout pour le cacher que même moi qui trouvait ça chouette au début me suis mis à mal le vivre. Et quand est arrivée ma lettre pour Poudlard, là encore ils refusaient d’admettre la vérité. Je crois qu’il a fallu attendre que je rentre de ma première année pour qu’ils réalisent vraiment que le monde de la magie existe.

Ethan ne leur en avait pas gardé rancœur. Après tout, il pouvait comprendre le choc que cela avait dû être pour eux. Le plus important dans le fond était qu’à présent, tout était arrangé et ses parents acceptaient pleinement le fait que leur fils unique puisse être un sorcier. En fait, cette idée semblait même assez leur plaire et ils aimaient bien le voir utiliser ses dons de temps à autres.

Mais c’est comme toutes les différences. Ce qui peut finir par être accepté par un petit nombre peut être vu comme une menace par le plus grand nombre
, ajoutait-il en haussant les épaules.

Quoi qu’il en soit, le fameux mari devait être à l’image de son épouse pour avoir été tout de suite émerveillé par la magie au lieu d’horrifié. Ils s’étaient probablement très bien trouvé ces deux-là.

Au fait, j’y pense, on ne sait même pas présenté !
, lança-t-il tout à coup en se redressant d’un bond sur son tabouret avant de tendre la main pardessus le comptoir avec son éternel grand sourire de gamin. Ethan Malwing !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1189
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Sam 9 Sep - 10:29


Qu'est-ce que je vous sers ?
Q

ueenie ne prit pas le moins du monde ombrage de la remarque de son interlocuteur quand ce dernier avança que Jacob avait dû conserver une âme d’enfant. Elle pourrait difficilement lui reprocher de le penser, parce que c’était bel et bien le cas, et elle ne prenait pas cela pour une insulte, bien au contraire, pour elle, c’était une qualité. Ça ne voulait pas du tout dire qu’il était bête ou naïf ou quoi que ce soit, juste qu’il avait gardé cette capacité que beaucoup d’autres avaient tendance à perdre en devenant adultes : celle de s’émerveiller, d’accueillir la magie dans sa vie comme une amie de longue date attendue depuis bien longtemps. Non, clairement, pour elle, qualifier son fiancé de grand enfant n’était pas une insulte, elle considérait bien plus cela comme un compliment. Ethan lui en dit plus sur ce qu’avait été la réaction de ses parents en apprenant qu’il était un sorcier… et ce cas de figure ne la surprenait pas vraiment, même ici, en Grande-Bretagne, où les lois étaient bien plus permissives vis-à-vis des no-maj, le clivage entre sorciers et moldus restait manifeste… et se révélait dans ce genre de cas de figures… En entendant des témoignages tels que celui-là, Queenie songeait que Carlotta n’avait sans doute pas tort en tenant à tout prix à ce que les moldus aient connaissance du monde des sorciers, ce serait sans doute plus sain, pour tout le monde.. ou pas. De toute manière, il ne fallait pas trop y compter. D’autant que ce pourrait aussi être une perspective dangereuse. Ethan résumait plutôt bien les choses : ce qu’un petit nombre pouvait accepter, un grand nombre le rejetterait… Cette remarque s’appliquait à l’objet de leur discussion, mais pas seulement. Queenie était de plus en plus certaine du secret que le jeune homme se contraignait à cacher à tous, pour des raisons évidentes. Elle aimerait lui en parler, juste pour lui faire comprendre qu’elle était de ce petit nombre qui préférait la tolérance au rejet… mais ce serait forcément maladroit, et peut-être embarrassant pour lui (même si elle avait le sentiment qu’il fallait y aller, pour l’embarrasser).

-Queenie Goldstein
, se présenta-t-elle à son tour dans un sourire, tout en serrant la main qu’il lui tendait. En effet, elle ne l’avait même pas remarqué, mais ils n’avaient pas pris la peine de se présenter. La preuve, donc, que leur conversation coulait toute seule, et c’était le cas. Comme un coup de foudre amical. Elle était contente d’avoir pu rencontrer Ethan, depuis qu’elle avait emménagé en Angleterre, elle n’avait pas eu l’occasion de faire la connaissance de grand-monde. Mais si ces connaissances étaient peu nombreuses mais aussi précieuses, alors elles lui suffiraient amplement. Alors, Ethan, qu’est-ce que vous faites dans la vie ?




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 266
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Mar 12 Sep - 20:57

Il faut toujours voir le verre à moitié plein



Queenie ? En entendant ce prénom, Ethan eut un large sourire amusé. Il n’y avait bien que les Américains pour trouver des prénoms pareils. Bien moins conventionnels que les prénoms habituels d’Angleterre. Mais il trouvait que ce prénom étrange allait à merveille à la jeune femme. Il ne l’aurait pas vue s’appeler Agatha ou Mary.

Un prénom atypique pour une femme atypique ! dit-il tout sourire. A moins que cela soit un diminutif ?

Mais dans ce cas, il ne voyait vraiment pas de quel prénom Queenie pouvait être le diminutif. Mais plus il y songeait, et plus il l’aimait bien se prénom. Il était… positif ! Personne ne pouvait imaginer une Queenie austère ou dépressive. Seule une femme pétillante pouvait porter un tel prénom. Ethan s’imaginait sans mal une Queenie Goldstein blonde chantant des airs joyeux et rythmés dans un cabaret New Yorkais dans une robe brillant de mille paillettes.

Moi ? Rien de bien palpitant. Je suis libraire chez Fleury and Bott depuis que je suis rentré dans le monde magique. J’ai vécu pas mal d’années parmi les moldus avant ça mais… Je me sens plus à ma place parmi les sorciers à présent.


Depuis qu’il avait été en première ligne pour investir un des camps de concentration plus exactement. La cruauté des Moldus lui avait quelque peu fait perdre foi en eux et il avait préféré retourner parmi les sorciers après sa blessure. Depuis, il s’était rabiboché avec son milieu d’origine mais comme il l’avait si bien dit, c’était ici qu’il se sentait le plus à sa place désormais. Après tout, il était un sorcier.

Je crois que j’ai la vie la plus ennuyeuse du monde, ajouta-t-il en riant. Boulot, bière, maison. Rien de très transcendant mais ça me convient parfaitement. Je me suis aperçu que je n’avais plus l’âme d’un grand aventurier. Je crois que je commence à vraiment me faire vieux, dit-il en riant joyeusement.

Malheureusement, depuis quelques temps sa vie n’avait rien de banale et ennuyeuse. Il aurait juste préféré que ce soit dans le sens positif du terme et non pas à cause d’une longue et interminable série d’emmerdes entrées dans sa vie en même temps qu’un certain type maladroitement adorable.

Et vous ? Pourquoi avoir quitté l’Amérique pour l’Angleterre ? Tout doit être nettement plus grisant là-bas non ? Le nouveau monde, ça doit vous changer la grisaille Anglaise et nos vieilles coutumes rabat-joie.


Quand il avait servi dans l’armée, Ethan avait eu l’occasion de côtoyer des militaires américains et la manière dont ils parlaient de leur pays à la bannière étoilée avait fait rêver plus d’un militaire européen, Ethan le premier.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1189
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Mer 13 Sep - 17:55


Qu'est-ce que je vous sers ?
Q

ueenie se contenta de faire non de la tête quand Ethan suggéra que son prénom puisse être un diminutif. C'est vrai qu'en Angleterre, on ne l'entendait pas si souvent, mais en Amérique, sans être excessivement courant non plus, on pouvait croiser l'une ou l'autre Queenie au hasard des rues. Cela signifiait-il qu'elle ne puisse espérer être considérer comme atypique qu'en Grande-Bretagne et non aux Etats-Unis ? Peu importe, dans le fond... Elle appréciait la remarque de son interlocuteur, qu'elle entendait comme un sincère compliment. Et elle pouvait sans mal se garantir du fait que c'en était bel et bien un.

Ethan lui en apprit plus sur lui, à sa demande. Il avait beau dire qu'il n'y avait pas grand-chose à dire sur lui, que sa vie n'était pas palpitante, Queenie avait du mal à y croire, quand elle l'entendait. Il n'entrait pas dans les détails, pourtant, mais cela lui suffisait. Ne serait-ce que savoir qu'il avait passé une partie de sa vie parmi les Moldus était une information fascinante à ses yeux, et elle aurait mille et une questions à ce sujet, mais elle avait comme le sentiment que cette période de sa vie était un peu sensible. Autrement, il menait sa petite routine, mais tant que cette routine lui plaisait, Queenie se disait que c'était tout ce qui comptait. L'aventure était bonne pour ceux qui y recherchaient leur bonheur. Pour ceux qui l'avaient déjà trouvé, ils n'avaient nul besoin de courir après tant de chimères. La routine était belle quand votre équilibre était trouvé. Queenie ne demandait qu'à connaître la sienne. Mais il allait encore lui falloir un peu de temps. Le temps de se faire à sa nouvelle vie en Angleterre, le temps de se faire pardonner d'Adrian, le temps d'intégrer totalement Jacob à cette routine.

-J'adore l'Amérique, j'ai passé toute ma vie à New York, et ça me manque un peu, c'est vrai, mais je n'ai aucun regret. J'aime bien votre côté un peu vieux jeu à vous, les Anglais, ça fait votre charme. Et puis... vous êtes en avance sur nous dans plusieurs domaines...
Avant tout les règlementations qui concernaient les Moldus, et ne serait-ce que pour cela, Queenie n'avait pas l'intention de repartir de sitôt. C'est une longue histoire. Ma soeur et son mari vivent ici, et moi, je n'arrivais plus à joindre les deux bouts. J'ai scolarisé mon fils à Poudlard et je l'ai confié à ma soeur... et finalement, c'est moi qui suis venue les rejoindre.

Elle s'étonnait elle-même de confier tant de sa vie à quelqu'un qu'elle rencontrait à peine, mais Ethan était le genre de personne à qui il était plus que simple de parler.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 266
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Ven 3 Nov - 11:13

Il faut toujours voir le verre à moitié plein



L’Amérique, New York… Tout cela le laissait rêveur. Plus jeune, il avait été tenté de plier bagages et de partir pour le Nouveau Monde, c’était un fait. Comme beaucoup d’autres jeunes moldus Européens cela dit. Mais comme pour beaucoup d’autres, il n’avait finalement jamais tenté sa chance sur ces terres étrangères. Il n’était jamais trop tard, certes, mais il imaginait très mal James accepter de le suivre là-bas, pas avec Gabriel en Angleterre. Et Ethan, à l’heure actuelle, ne s’imaginait pas partir sans son compagnon. Alors la vie Américaine ne resterait qu’un vieux rêve de l’ancien jeune homme qu’il avait été et rien de plus.

Ethan qui manqua de peu de s’étouffer avec sa bière en écoutant l’intrigante Queenie.

Plus en avance ? J’aimerai bien savoir en quoi. J’ai beaucoup voyagé en Europe, l’Angleterre et le pays le plus vieux jeu que je connaisse ! Rien ne change jamais ici… On fait du surplace aussi bien chez les sorciers que chez les moldus.


Mais peut-être était-ce tout simplement lui qui ne voyait pas les changements après tout. Si Ethan avait beaucoup bougé par le passé, sa vie était tellement plus rangée à présent qu’il ne voyait plus grand-chose hormis le Chemin de Traverse et le quartier Londonien où vivaient ses parents. Il fallait vraiment qu’il change cela s’il ne voulait pas finir encroûté bien avant l’heure ! Certes, vivre à l’étranger était inenvisageable pour les raisons citées plus tôt mais rien ne les empêchaient James et lui de partir à l’aventure, sac sur le dos, à travers l’Europe ! Sauf que la simple image de James en baroudeur mal rasé avec son sac à dos et ses vêtements couverts de poussière lui donnait envie de rire. Son amant n’avait pas grand-chose d’un grand aventurier. Resté décoiffé un jour de congé était déjà presque un exploit chez lui. Et pourtant, malgré le côté incongru de la scène, Ethan ne pouvait s’empêché de se dire qu’il serait rudement séduisant son compagnon en baroudeur. Son idée n’était peut-être pas s farfelue que ça finalement.

Et bien, je suis désolé que vous ayez eu des ennuis et que vous en soyez arrivée à devoir quitter votre Amérique natale mais il faut voir le bon côté de la chose. Sans tout cela, je n’aurais jamais eu le plaisir de faire votre connaissance, charmante Queenie
, répondit Ethan avec un sourire charmeur mais respectueux avant de reprendre avec un peu plus de sérieux. Et au moins vous n’êtes pas seule dans ce pays étranger, c’est le plus important.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1189
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Sam 4 Nov - 16:42


Qu'est-ce que je vous sers ?
C'

est vrai que dit comme ça, la remarque de Queenie avait de quoi suprendre, car l'Amérique, à plus d'un titre, semblait en avance sur sa voisine européenne, peut-être parce que pays plus neuf et encore assoiffée de modernité, et il suffisait d'avoir eu l'occasion de parcourir les rues de Londres et celles de New York pour se faire une idée de quelle nation préférait se cantonner à ses vieilles traditions et quelle autre ne demandait qu'à se révolutionner elle-même. Mais oui, dans certains domaines, cette bonne vieille Angleterre se révélait moins archaïque que sa comparse outre-Atlantique. Forcément, ce qui venait à l'esprit de la jeune femme, c'étaient les lois qui régissaient les deux pays, et à ce sujet, oui, les Etats-Unis étaient à la traîne. Mais inutile de faire à son interlocuteur tout un topo là-dessus, ça n'aurait jamais d'intérêt que pour elle. Pour l'heure, ce qui importait, c'est qu'elle était en Angleterre, et qu'elle y était bien, qu'elle n'avait peut-être jamais été aussi bien avant, d'ailleurs, en dépit des évidentes et courues contrariétés qui ponctuaient son quotidien.

Elle afficha un sourire quand Ethan fit remarquer qu'au fond, avoir traversé l'océan  était une bonne chose, puisque ça lui avait permis de faire sa connaissance. Queenie s'amusait du faux numéro de charme d'Ethan, parce qu'elle savait qu'il ne signifiait rien sinon qu'elle lui inspirait de la sympathie - une sympathie toute réciproque, au demeurant. Ce n'était, de fait, pas du tout désagréable. Parce que ce n'était pas davantage ambigu. Elle était aussi ravie d'avoir fait sa connaissance, et elle espérait bien qu'ils auraient l'occasion d'autres conversations tous les deux. De toute évidence, leurs tempéraments s'accordaient à la perfection, et ça lui faisait du bien de rencontrer de nouvelles personnes, qui lui laissaient comprendre qu'elle s'intégrerait définitivement bien ici.

-Oui,
confirma-t-elle, je crois que notre foyer se trouve là où vivent ceux qu'on aime, alors je suis ici chez moi, affirma-t-elle. Et elle le pensait sincèrement. En même temps, qu'irait-elle faire, toute seule, en Amérique, alors que sa vie entière était ici, maintenant. Adrian, Jacob, sa soeur, son neveu, Norbert. Son clan, sa famille. Sa place devait bel et bien être ici. Ma soeur ne jurait que par New York avant de venir s'installer ici avec son mari, ajouta Queenie en guise d'exemple, un exemple qui l'amusait assez au passage, et maintenant, on jurerait qu'elle a toujours vécu ici, elle s'est même mise à penser avec l'accent britannique, c'est dire.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 266
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Mar 30 Jan - 16:03

Il faut toujours voir le verre à moitié plein



Ethan médita un instant les paroles de Queenie avec, semblait-il, le plus grand sérieux avant d’acquiescer.

Quand j’étais encore un sale gamin dans la 20aine, pour rien au monde j’aurai voulu vivre ailleurs qu’à Londres. Soyons honnête, il y a tout ce dont un jeune célibataire sans responsabilités puisse rêver dans cette ville, et bien plus encore. Et maintenant, regardez-moi une bonne dizaine d’années plus tard. Je vis ici, au Chemin de Traverse. Le lieu qui à mes yeux était l’un des plus ennuyeux du monde à l’époque ! Alors certes ce n’est pas par amour que je me suis installé ici mais c’est par amour que je m’y sens à présent chez moi.


Ethan ponctua sa phrase avec ce grand sourire qui lui donnait des airs de grand gamin et qui était sa marque de fabrique. Il avait beau ne pas la connaitre, plus les minutes passaient et plus il appréciait cette femme. Qui sait ? Peut-être que cette simple rencontre déboucherait sur une véritable amitié ? Se faire des amis n’était pas une chose aisée pour Ethan qui regrettait toujours de devoir leur mentir au sujet de ses amours. Rares, extrêmement rare même, étaient ceux à être au courant. Et encore, ils ne l’étaient que par le biais de James. Durant une seconde, Ethan en arriva à penser à Gabrielle. Elle devait être arrivée au terme de sa grossesse mais il était sans nouvelles d’elle depuis des mois. Il faudrait qu’il interroge James à son sujet en rentrant.

Quant à Queenie, elle semblait quelqu’un d’ouverte et surtout peu encline à juger les gens. Qui sait ? Peut-être pourrait-elle un jour faire partie de ces rares amis à comprendre – ou tout du moins à accepter – sa relation avec James ? Leur secret les forçaient à vivre dans une bulle et cela pouvait être parfois un peu pesant, surtout pour quelqu’un d’aussi sociable qu’Ethan.

Le libraire était entrain de boire une gorgée tout en écoutant Queenie quand il suspendit son geste à ses dernières paroles, l’observant en dessus de sa chope avec des yeux ronds. Après une seconde, il se souvint qu’il devait avaler la gorgée de bière qu’il avait en bouche et reposa la chope sans quitter la serveuse des yeux à mi-chemin entre la surprise, l’investigation et… l’hilarité !

Comment cela ?

A parler avec l’accent britannique il voulait bien mais penser ? Et ce n’était clairement pas une erreur de formulation. Queenie avait beau ne pas être anglaise, l’anglais était tout de même sa langue maternelle.

Avec un sourire amusé, il en fallait bien plus pour l’offusquer, Ethan arqua un sourcil en l’observant.

On se connait à peine et vous oseriez déjà me faire des cachoteries ?, se lamenta-t-il en posant dramatiquement une main sur son cœur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1189
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Mer 31 Jan - 19:20


Qu'est-ce que je vous sers ?
D

e toute évidence, Queenie et Ethan étaient faits pour se comprendre, tous deux, ils avaient des manières de penser très similaires (et Queenie en serait certainement venue à cette conclusion même en se glissant l'air de rien dans l'esprit de son interlocuteur - mais pour sa défense, une fois encore, c'était plus fort qu'elle), et des opinions qui se rejoignaient assez. La serveuse n'avait en tout cas aucun mal à se reconnaître en son interlocuteur. La manière qu'il avait de décrire Londres et son attachement à cette ville, plus encore à l'époque où il était un jeune et fringant célibataire à qui toutes les portes demeuraient ouvertes lui faisait irrésistiblement penser à la manière dont elle avait elle aussi appréhendé sa vie new-yorkaise. Et pourtant, en vivant sur le chemin de traverse, il se sentait chez lui... très certainement parce que celui (celui, à ce stade elle pensait quand même ne pas s'être trompée dans ses présomptions) qui l'y attendait suffisait à son bonheur. C'était peut-être leur plus simple et évident point commun, au final : leur propension à aimer. Et ce sans réserve. Et donc, leurs points communs et la conversation progressant, Queenie oubliait définitivement d'être prudente et ne manquait pas de parler trop.

Le pire, c'est qu'elle ne réalisa en avoir trop dit que lorsqu'Ethan demanda plus de précisions sur ce qu'elle venait de dire. Et pour cause, elle venait de reconnaitre sans spécialement d'équivoque possible qu'elle était capable de lire dans les pensées de sa soeur. En soi, elle ne faisait pas de ses talents de legilimens un secret d'Etat, elle prenait même bien souvent le soin de se montrer très honnête d'entrée de jeu auprès de ses interlocuteurs... parce que c'était sans doute la moindre des choses, pour ne pas les prendre de court, comme c'était le cas maintenant pour son interlocuteur. Elle n'aurait trouvé aucune difficulté à en parler si elle n'avait pas été désarçonnée par ce qu'elle avait découvert de son interlocuteur. Mais il était sûrement grand temps d'être honnête. Queenie avait dans l'idée qu'il en fallait bien plus pour atteindre l'humeur de son interlocuteur. Sa dernière remarque paraissait d'ailleurs très bien le confirmer.

-Je ne me le permettrais pas,
répondit-elle légèrement, sourire aux lèvres. Je suis legilimens. Voilà qui était dit. Et pas la plus nulle des legilimens au passage, mais ce n'était pas l'heure de se la péter. Et je crois bien que je ne suis pas la seule ici à faire des cachoteries à l'autre.

C'était dit sans mauvaise intention aucune, elle se disait seulement qu'il valait mieux lui faire comprendre dès maintenant qu'elle avait compris. Et non, ça ne la dérangeait pas. L'avantage de pouvoir connaître la pensée d'autrui, c'est que leur coller des étiquettes définitives devenait impossible, et puis, Queenie était tolérante de nature.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 266
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Mer 2 Mai - 13:15

Il faut toujours voir le verre à moitié plein



Bien qu’un petit sourire continuait de flotter sur ses lèvres, Ethan avait retrouvé tout son sérieux et il fixait la femme avec une attention toute particulière alors qu’elle reprenait la parole. Et elle lui confirma alors ce qu’il pensait. Elle était bel et bien legilimens. Ethan était comme tout le monde, il n’aimait pas l’idée que quelqu’un puisse lire ses pensées. Après tout, ce qu’il se passait dans la tête de quelqu’un était la chose la plus intime qui soit. C’était là que se télescopaient les pensées les plus personnelles, les idées les plus privées, les envies, les craintes… Bref tout ce que pour rien au monde qui que ce soit ne voulait voir étalé au grand jour. Principalement quand on cachait des secrets, comme c’était son cas à lui.

Il faut vraiment que je devienne occlumens, finit-il par dire après quelques très longues secondes de silence. Toutefois, il avait dit cela avec une petite pointe d’amusement dans la voix. A priori, il n’était pas en colère contre la serveuse et son indiscrétion.

En vérité, il était surtout curieux. Que des gens comme des Aurors et des Mages noirs soient legilimens, cela avait une certaine logique. Mais une serveuse américaine ? Mais après tout, il ignorait tout de cette femme. Qui sait ? Peut-être avait-elle était une espionne pour le compte de l’Oncle Sam par le passé ? Ou peut-être l’était-elle encore ? Peut-être était-elle en mission d’infiltration au Chaudron Baveur pour découvrir la recette secrète de la Bière-au-Beurre ? Ou peut-être l’était-elle devenue uniquement pour pourrir la vie de sa sœur lorsqu’elles étaient adolescentes.

Cependant, quand Ethan ouvrit la bouche, ce ne fut aucune de ces théories – parfois loufoque – sur le pourquoi du comment son interlocutrice avait décidé de travailler ce pouvoir qui franchit ses lèvres.

Vous connaissez donc mon secret, dit-il tranquillement en faisant référence aux fameuses cachoteries. Et pourtant, vous avez continué de me parler.

Ethan en semblait réellement étonné. Les rares personnes à avoir su pour ses penchants l’avaient traité de monstre, rejeté. A l’exception de Gabrielle et maintenant de Queenie selon toutes vraisemblances.

Merci, ajouta-t-il d’une voix trahissant sa reconnaissance. Être traité comme n’importe quel sorcier normal par une personne connaissant son secret lui faisait bien plus de bien qu’il ne l’aurait pensé. Et très vite, son air reconnaissant s’effaça pour laisser revenir son regard pétillant de sale gosse.

Alors dites-moi, quelle dose de curiosité faut-il avoir à la naissance pour en arriver à devenir legilimens ?


Il ne lui en voulait pas de pouvoir inspecter l’intérieur de son crâne, certes, mais cela ne l’empêchait pas de vouloir en savoir plus. D’autant que pour ce qu’il en savait, elle était la première legilimens qu’il avait l’occasion de rencontrer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1189
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Ven 4 Mai - 11:33


Qu'est-ce que je vous sers ?
Q

ueenie esquissa un léger sourire quand Ethan conclut de ses révélations qu'il serait grand temps de devenir occlumens. C'est sûr que, pour sa sécurité, ce ne serait pas forcément un luxe, cela dit, elle appréciait de cerner dans sa remarque le fait qu'il ne lui reprochait pas son indiscrétion, ce qui la rassurait à vrai dire beaucoup. Ethan lui était vraiment sympathique, c'était l'une des premières rencontres qu'elle faisait ici, en Angleterre, qui lui donnait le sentiment de pouvoir se changer en amitié. Elle n'avait pas envie de tout gâcher... Et en même temps, elle n'y pouvait rien, lire les pensées d'autrui, c'était juste... plus fort qu'elle.

Son sourire s'élargit quand il la remercia de ne pas se détourner de lui, de ne pas le juger ou le fustiger pour ce qu'il était. Il ne devait pas avoir à la remercier pour cela. Elle déplorait le fait qu'il doive tant souffrir de quelque chose d'aussi beau. Et elle était d'autant mieux placée pour le comprendre que Queenie elle aussi avait vécu sa relation dans la clandestinité et la peur d'être découverte dans les premiers temps de son idylle avec Jacob. Elle était heureuse de pouvoir au moins lui apporter ça : la preuve qu'il pouvait avoir des alliés, que certaines personnes était capable de les comprendre, lui et son compagnon, et de les soutenir. Non, elle ne se permettrait jamais de juger leur relation. Qu'importe qu'elle soit peu... conventionnelle, en fin de compte. Puisqu'elle était vraie. Et ça, Queenie pouvait le constater en un regard seulement dans sa direction.

-Beaucoup trop, je crois,
répondit-elle quand Ethan lui demanda quelle dose de curiosité il fallait pour devenir legilimens.

De la curiosité, c'est clair que Queenie en avait énormément à revendre, trop sans doute. La curiosité et l'empathie. Elle en avait à revendre, et de là lui venait peut-être sa prédisposition naturelle pour la lecture dans les esprits. Car quand d'autres avaient besoin d'un entraînement intensif pour obtenir de tels pouvoirs, Queenie, elle, était pour ainsi dire presque dépassés par eux. Elle était incapable de se fermer aux pensées d'autrui. Le seul avec qui elle y parvenait plus ou moins, c'était Adrian, et elle devait prendre sur elle, vraiment, pour laisser à son fils son jardin secret.

-Je suis désolée, je sais que c'était très indiscret... mais j'ai du mal à ne pas... capter les pensées au vol, surtout quand elles sont si... fortes. C'est plus fort que moi.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 266
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Mar 11 Sep - 18:37

Il faut toujours voir le verre à moitié plein



Ethan se mit à rire à la réponse amusante mais sincère de Queenie. Au moins elle ne tentait pas de se trouver des excuses, elle assumait les faits même si les faits en question pouvaient en mettre plus d’un mal à l’aise. Et ça, c’était un sacré point pour cet adorable bout de femme. Comment en vouloir à quelqu’un qui semblait si sincère ? En tout cas Ethan en était bien incapable. Des boucles blondes, un sourire radieux et voilà qu’il fondait. D’un côté heureusement qu’il n’aurait jamais d’enfants car s’il avait eu le malheur d’avoir une fille, il aurait certainement été incapable de lui dire non à quoi que ce soit.

De plus, Queenie ne semblait pas offusquée, choquée, dégoutée et autres réactions du genre. Mais Ethan songeait que cela venait peut-être justement de sa capacité de legilimens. En lisant les pensées des gens, elle avait probablement dû entendre d’autres horreurs du même acabit. Voir peut-être même pire, à supposer que dans l’esprit du commun des sorciers comme des moldus, il puisse y avoir plus affreux que l’homosexualité consumée.

Mes pensées pour James sont si fortes que cela ? Il serait ravi de l’apprendre, s’amusa Ethan. Elle n’avait pas tort, il était vrai que James restait toujours, en permanence, dans un petit coin de son esprit. C’était la première fois qu’Ethan était en couple avec un homme. Un homme qu’il aimait. C’était tout nouveau pour lui et il avait l’impression d’avoir régressé à l’adolescence, à l’âge où il aurait dû logiquement connaitre ces premiers émois au lieu de se forcer à sortir avec des filles tout en se détestant pour son attirance pour les garçons.

J’y pense, votre compagnon doit être sous pression non ? Il ne doit même pas oser regarder passer une autre femme de peur de se prendre un coup de balai en rentrant.

Et voilà, la surprise passé, la curiosité presque juvénile d’Ethan avait reprit le dessus. En tout cas Ethan était presque certain que s’il avait été légilimens et qu’il voyait dans les pensée de James qu’il avait même juste regardé d’autres hommes, il aurait été bon pour une bonne crise de jalousie. Ethan avait une totale confiance en James mais… Quand même. C’était son James.

Toujours d’humeur aussi taquine, Ethan observa soudainement Queenie, l’air grave.

On va tenter une expérience.

Il prit alors un air de concentration intense absolument pas crédible mais pouvant être particulièrement drôle sans quitter la jolie serveuse des yeux en se focalisant de tous ses neurones sur la possibilité d’une bière offerte par la maison.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1189
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   Mar 11 Sep - 21:58


Qu'est-ce que je vous sers ?
Q

ueenie ne répondit pas à la question de son interlocuteur. elle ne pensait pas que ce soit nécessaire. Il n'avait pas besoin de sa confirmation pour réaliser le fait qu'il était fou amoureux de l'homme qui partageait sa vie. Il envahissait toutes ses pensées, c'était évident, et oui, ce James était forcément chanceux, parce que tout le monde ne pouvait pas avoir le bonheur d'être à ce point aimé. Et même si ce devait être au prix de terribles contraintes, quelle importance ? L'amour méritait de transcender ce genre d'obstacles. C'est du moins ce dont Queenie avait fini par réussir à se convaincre de son côté, même s'il lui avait fallu du temps, trop de temps, pour le comprendre et embrasser une philosophie qui lui aurait fait gagner de nombreuses années de sa vie... D'ailleurs, au sujet de Jacob... Car il était évident que si les pensées d'Ethan allaient souvent à James, celles de Queenie allaient souvent à Jacob...

-Jacob est un livre ouvert,
répondit-elle avec ce grand sourire qu'elle affichait toujours quand il était question de son fiancé... Ce serait présomptueux de dire qu'il ne regarde que moi, mais...

Mais en tout cas, elle lisait bien assez en lui pour savoir qu'elle n'avait aucune inquiétude à avoir. La jalousie n'avait jamais été un problème dans leur histoire, ce même si Jacob était presque fiancé au moment de leur rencontre. Elle avait trop confiance en lui pour lui reprocher quoi que ce soit. Et si des années d'absence et d'éloignement n'avaient pas su les séparer, tous les deux, ce n'était certainement pas des yeux de biche ou une jolie paire de gambettes qui allaient faire quoi que ce soit. Enfin, elle l'espérait, ou bien elle se méprenait vraiment sur toute la ligne au sujet de sa vie. Elle n'ajouta rien à ce sujet, elle n'estimait pas que ce soit nécessaire, et de toute façon, Ethan s'amusait déjà à tester ses talents de legilimens. Ce qui lui valut bel et bien une chope de bière bien fraîche.

-Pas un mot à mon patron.

Elle n'avait évidemment pas l'autorisation de servir des bières à l'oeil, mais Queenie n'en faisait qu'à sa tête dans tous les cas. Et ce que son patron ne savait pas ne pouvait pas lui nuir, après tout.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Qu'est-ce que je vous sers ? [pv Ethan]
» Wyatt Fuller - Qu'est ce que je vous sers ?
» [QUÊTE] « Qu'est ce que je vous sers ? »
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-