AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A double tranchant / feat Lindsay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 253
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: A double tranchant / feat Lindsay   Mer 26 Juil - 14:53

A double tranchant




Ethan n’avait rien dit à James sur ses intentions. Il savait déjà qu’il aurait cherché à le dissuader, prétextant que c’était son problème, pas le sien, qu’il ne voulait pas l’ennuyer davantage avec ça. Mais les problèmes de James étaient ses problèmes et Ethan en avait marre de rester inactif, un simple spectateur juste bon à ramasser un James brisé jours après jours. il ne se souvenait même pas à quand remontait la dernière fois où il avait vu son petit-ami avoir un vrai sourire et pas juste un rictus forcé pour donner le change.

La grand-mère d’Ethan lui avait toujours dit que la période de Noël était propice aux miracles, il ne lui restait plus qu’à espérer que ce soit effectivement le cas.

Cela faisait 15 minutes qu’il était assit devant son café à une table d’un petit tea room du Chemin de Traverse. Il était en avance, ayant préféré sortir plus tôt au lieu de tourner comme un lion en cage dans l’appartement. Heureusement, James, qui avait lui aussi congé ce jour-là, était plongé dans un livre bien au chaud dans leur lit et n’avait pas remarqué sa nervosité. Il n’avait pas non plus posé autrement de questions lorsqu’Ethan lui avait expliqué avoir prévu de prendre le café avec une amie. Leur confiance mutuelle était l’une des choses qu’il aimait le plus dans leur couple.

Ethan avait écrit quelques jours plus tôt à Lindsay déjà pour la féliciter pour son mariage mais aussi pour lui demander à la voir. Leur dernière rencontre remontait déjà à des mois. A peu de temps après son divorce alors même s’il l’avait fortement espéré, il avait tout de même été surprit en recevant sa réponse positive et un lieu et une heure de rendez-vous.

9 heures du matin sonnait dans la rue et presque au même moment, il entendit la petite clochette de la porte. Lorsqu’il se retourna, il vit Lindsay la franchir… en poussant devant elle un landau.

Malgré lui, Ethan eut de la peine à avaler sa salive. C’était idiot mais à aucun moment il n’avait songé au fait que bien évidemment, Lindsay viendrait avec Gabriel. C’était logique elle n’allait tout de même pas le laisser seul à la maison et à une heure aussi matinale, Walsh était très certainement déjà au travail.

Il entendit le bébé avant de le voir. Visiblement, le petit garçon était bien réveillé et gazouillait joyeusement dans sa poussette. De son côté, durant un instant, Ethan ne fut pas vraiment capable de s’exprimer mieux. Savoir que Gabriel existait était une chose mais de le voir tout à coup, ça en était une autre. Il avait beau assurer à James qu’il acceptait sa paternité… Cela lui mit tout de même un petit coup au ventre. Jusqu’à présent, Gabriel à ses yeux n’avait toujours été qu’un prénom et voilà que maintenant, il était aussi un bébé emmitouflé bien au chaud dans ses couvertures qui rit joyeusement en agitant les mains dans le vide.

Salut Lindsay, dit-il alors qu’elle se trouvait à côté de la table. Merci à toi d’être venue. Je t’avoue que je n’étais vraiment pas sûr que tu accepterais.

Après tout elle devait bien se douter que si Ethan avait demander à lui parler, c’était entre autre pur lui parler de James, pas juste des fêtes de fin d’année.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 286
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: A double tranchant / feat Lindsay   Lun 31 Juil - 16:13


S'il y avait bien une personne en ce bas monde de la part de laquelle elle n'espérait, n'attendait ni ne désirait aucun courrier, c'était très clairement Ethan Malwing, et elle devait bien reconnaître avoir été aussi surprise que déstabilisée en découvrant qu'il comptait lui parler en face à face, lui donnant rendez-vous dans un salon de thé du chemin de traverse.

Elle avait longuement hésité avant de prendre sa décision. Elle n'avait aucune envie de consacrer du temps à cet homme, ni de le voir, et si cela n'avait tenu qu'à elle, elle aurait fait tout son possible pour ne plus jamais croiser son chemin... mais en même temps... ce qu'elle avait découvert pesait sur sa conscience comme une enclume, ce rendez-vous avec Ethan, ce serait peut-être l'occasion d'exorciser enfin tout ça une bonne fois pour toutes. Il avait des choses à lui dire, mais l'inverse aussi était vrai...

Alors oui, finalement, elle avait décidé de se pointer au rendez-vous. La jeune femme regrettait de devoir emmener Gabriel au rendez-vous, mais elle n'avait pas le choix, alors elle l'avait confortablement installé dans sa poussette et s'était rendu jusqu'au salon de thé où Ethan l'attendait déjà, installé à une table.

-Salut Lindsay. Merci à toi d’être venue. Je t’avoue que je n’étais vraiment pas sûr que tu accepterais.

Lindsay prit place sur une chaise, une main machinalement posée dans la poussette de Gabriel qui lui attrapait l'index de ses tout petits doigts.

"Je n'étais pas sûre de venir", répondit-elle très honnêtement, d'un ton excessivement froid, pour ne pas dire glacial. "Mais finalement, je pense que c'est une bonne chose. On a des choses à se dire, tous les deux."

Et pas qu'un peu, elle avait la ferme intention de confronter Ethan à ses mensonges, et sans ménagement, et si cela pouvait le dissuader pour de bon de se mêler de sa vie et dissuader par la même James de se mêler de la vie de Gabriel, alors elle y aurait tout gagné.

"Pourquoi tu voulais me voir ?"

Elle posait la question, oui, mais en vérité, elle se faisait une très bonne idée de la réponse. Il venait prendre la défense de James. Si ce dernier pensait vraiment que ça allait jouer en sa faveur... Il se trompait complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 253
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: A double tranchant / feat Lindsay   Mer 2 Aoû - 21:17

A double tranchant




Ethan n’était vraiment pas sûr de ce qu’il faisait. James lui avait clairement fait comprendre que ce problème était le sien, qu’il ne voulait pas le voir mêler à tout cela. Mais mêlé, il l’était et ce, que James le veuille ou non. C’était lui qui vivait avec, lui qui l’aimait et lui qui souffrait de le voir devenir plus sombre de jour en jour. Il ne pouvait tout bonnement pas rester planté là à regarder James sombrer sans rien faire, ce n’était pas dans sa nature.

Il fut surprit lorsque Lindsay lui annonça qu’ils avaient des choses à se dire tout le deux et il ne le cacha pas. De quoi pouvait-elle bien avoir à lui parler à lui ? Le meilleur ami qui prêtait son appartement au jeune divorcé ? Techniquement, il n’était rien ni personne dans leurs vies à eux tous. Juste une pièce rapportée sans grande importance. Alors que pouvait bien avoir à lui dire Lindsay ? Mais visiblement, ces explications devraient attendre.

Je ne suis pas là pour te demander d’abandonner et de laisser James avoir un droit de garde sur Gabriel si c’est que tu penses, répondit-il alors que son regard se portait malgré lui sur le landau. Gabriel était déjà plus grand qu’il ne se l’était imaginé. Mais il était vrai qu’il avait déjà plusieurs mois maintenant. Bon sang, le temps passait à une allure folle ! Cela remontait à un an le jour où James lui avait annoncé dans la réserve de la librairie que sa femme était enceinte. Et qu’il avait prit la décision de la quitter pour lui également. Il n’avait rien vu passer.

Toute cette histoire, c’est entre lui et toi. Mais oui, j’ai une faveur à te demander.

Il prit une profonde inspiration, ne sachant pas trop comment tourner sa requête pour que Lindsay accepte au moins de parler au lieu de directement l’envoyer se faire voir et de repartir.

James va vraiment mal tu sais ? Je m’inquiète beaucoup pour lui. Je préfère ne rien dire devant lui mais je ne suis pas très optimiste pour son droit de garde, je te l’avoue. Mais je me suis dis… On est presque Noël après tout… le temps des miracles non ?

Ethan prit sur lui pour masquer le plus possible son trouble. Le fait d’évoquer James et cette histoire lui nouait un nœud dans la gorge. Jamais il n’avouerait à son amant qu’il craignait qu’il ne perde se procès, bien évidemment, mais en effet, il n’était pas très optimiste.

Accorde au moins à James une journée avec son fils. Juste une journée pour qu’il puisse avoir des souvenirs de lui avant que tu ne le lui prennes pour de bon.

Il releva sur Lindsay un regard suppliant.

Il ignore tout de notre rencontre et de ma requête, crois-moi il ne m’aurait jamais laissé faire si je lui en avais parlé. C’est moi qui te le demande Lindsay. Je te promets qu’il ne tentera rien, je m’en porte garant. Donne-lui juste une chance d’avoir une fois son fils avant de le perdre définitivement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 286
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: A double tranchant / feat Lindsay   Sam 12 Aoû - 14:17


Je ne suis pas là pour te demander d’abandonner et de laisser James avoir un droit de garde sur Gabriel si c’est que tu penses.

Oui, Lindsay devait bien le reconnaître, c'était en effet ce qu'elle avait pensé, qu'Ethan était là pour réclamer ce que James avait déjà fait : avoir un droit de garde sur Gabriel, empêcher Christian de l'embêter... et elle aurait trouvé ça parfaitement culotté de la part d'Ethan et sérieusement lâche de la part de James.

Mais non, visiblement, ce n'était pas de ça qu'il était question. Est-ce que c'était supposé la rassurer ? Non. Peu importe ce dont ils allaient parler, ça allait forcément concerner James, alors ça ne lui plaisait pas. De toute manière, être là, face à l'amant de son ex-mari, ça n'avait aucune chance de l'enthousiasmer.

Elle ne dit rien, attendant d'entendre où il voulait en venir, mais elle ne partait clairement pas avec les meilleures dispositions possibles, bien au contraire, même.

Toute cette histoire, c’est entre lui et toi. Mais oui, j’ai une faveur à te demander.

Oui, c'était entre lui et elle, et elle considérait qu'il n'avait aucune légitimité à intervenir dans leurs affaires, d'une manière ou d'une autre. Bon, Christian intervenait bien, lui, de son côté. Mais Christian était son nouvel époux, c'était normal... Ethan, lui, c'était... en vérité, elle n'avait pas envie d'admettre ce qu'il était.

Elle n'en revenait pas qu'il vienne ainsi, la bouche en cœur, lui réclamer une faveur. Ce qui est sûr, c'est qu'elle n'avait pas l'intention d'y répondre favorablement, il n'en était pas question du tout, même. Elle prenait sur elle pour ne pas le rembarrer tout de suite.

James va vraiment mal tu sais ? Je m’inquiète beaucoup pour lui. Je préfère ne rien dire devant lui mais je ne suis pas très optimiste pour son droit de garde, je te l’avoue. Mais je me suis dis… On est presque Noël après tout… le temps des miracles non ?

Lindsay voulait bien admettre que pour avoir vu James, il ne semblait pas au mieux, effectivement. Et elle voulait même bien admettre que ses intentions étaient honnêtes. En dépit de tout ce qui se passait, elle ne le haïrait jamais totalement, pour la simple et bonne raison qu'elle l'avait aimé. Mais ce n'était pas pour autant qu'elle allait lâcher du leste. Conditionnée par ses a priori et ses préjugés, elle pensait que c'était le mieux pour tout le monde.

Noël, ce n'était pas le temps des miracles, non. C'était un temps que Lindsay comptait consacrer à sa famille, et sa famille, c'était Gabriel et Christian, James n'y avait pas sa place. Et n'y aurait jamais sa place.

Accorde au moins à James une journée avec son fils. Juste une journée pour qu’il puisse avoir des souvenirs de lui avant que tu ne le lui prennes pour de bon. Il ignore tout de notre rencontre et de ma requête, crois-moi il ne m’aurait jamais laissé faire si je lui en avais parlé. C’est moi qui te le demande Lindsay. Je te promets qu’il ne tentera rien, je m’en porte garant. Donne-lui juste une chance d’avoir une fois son fils avant de le perdre définitivement.
"Tu t'en portes garant ?" répéta-t-elle, daignant enfin reprendre la parole. "Ta parole n'a aucune valeur à mes yeux. Et il hors de question que je vous laisse Gabriel." Elle prit une grande inspiration avant de reprendre. "Je sais ce qu'il y a entre vous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 253
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: A double tranchant / feat Lindsay   Mar 22 Aoû - 19:31

A double tranchant



Lindsay n’avait pas pipé mot durant tout le plaidoyer d’Ethan et il ne savait pas trop si c’était une bonne chose ou non. Elle était en colère, cela se devinait assez aisément mais il n’avait pas vraiment le choix. Il voyait James dépérir de jour en jour, il ne pouvait pas rester là les bras croiser à attendre indéfiniment. Lindsay en voulait à James et refusait donc de l’écouter mais Ethan avait eu espoir qu’elle serait plus réceptive si quelqu’un d’autre venait lui parler.

C’était clairement un mauvais calcul.

Ethan ne comprit pas tout de suite pourquoi est-ce qu’elle estimait que sa parole n’avait aucune valeur. Certes, ils n’avaient jamais été amis mais ils avaient déjà eu une discussion sensible par le passé, elle s’était confiée et même si Ethan lui en voulait de priver James de Gabriel, il pouvait comprendre qu’elle puisse être furieuse. Mais tout s’arrangeait pour elle finalement, alors pourquoi est-ce qu’elle gardait une telle rancœur.

Puis le couperet tomba.

Ethan resta sans vois quelques secondes. Pas plus de 2 ou 3 mais cela lui parut une éternité à lui. Elle savait ? comment ça elle savait ? Est-ce que James était au courant et le lui avait caché ? Il espérait sincèrement que non car en allant au procès, il aurait alors mit sciemment leur liberté en péril. Sa liberté ! Mais James n’aurait jamais fait ça, il n’aurait pas fait courir un tel risque à Ethan sans lui en parler, sans l’avertir.

Une autre question se posait alors. Était-ce Lindsay qui était à l’origine de la lettre qu’ils avaient reçu ? Cela se pouvait bien du coup. Mais avant d’aller plus loin, il devait d’abord s’assurer que c’était bien la vérité.

Et que penses-tu savoir exactement ?
, lui demanda-t-il finalement.

Il s’en doutait bien mais il voulait avoir la confirmation de sa bouche. Être sûr qu’il avait bien comprit et qu’elle ne faisait tout à coup pas référence à tout autre chose même si ses propos semblaient plutôt limpides.

Voir Lindsay pour lui demander à avoir Gabriel une journée avait été à la fois une mauvaise et une bonne idée. Si elle savait vraiment, il fallait absolument qu’il en parle à James. Au moins, avec cette démarche, il savait à quel point la situation était compliquée. S’il n’avait pas demandé à la voir, ils n’auraient peut-être jamais su qu’elle connaissait la vérité avant qu’elle ne le balance en plein procès devant tout le Magenmagot.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 286
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: A double tranchant / feat Lindsay   Ven 25 Aoû - 16:19


Et que penses-tu savoir exactement ?

Lindsay serra les dents, ce n'était déjà pas simple pour elle que d'avoir face à elle l'amant de son ex mari, l'homme (et pour elle ce n'était pas anodin) avec qui il l'avait allègrement trompée avant de l'abandonner enceinte... Ce n'était pas simple non plus d'accepter que son mari continue de graviter dans son existence parce qu'il estimait avoir des droits sur Gabriel... Mais qu'Ethan joue les ignorants, c'était la cerise sur le gateau.

Lindsay n'était vraiment pas d'humeur à écouter l'ombre d'une comédie de la part d'Ethan, et elle espérait bien qu'il ne ferait pas semblant de ne pas comprendre, sans quoi elle perdrait très sévèrement patience. Cette situation ne lui plaisait pas du tout, mais elle était venue là pour une bonne raison, ou une raison qu'elle estimait bonne, en tout cas, parce que l'abcès devait être crevée. Alors elle ne voulait pas qu'ils tournent plus longtemps autour du pot.


"Je ne pense pas savoir, je sais."
, répondit-elle d'un ton tranchant, glacial.

D'accord, il se pourrait aussi que Sasha lui ait menti, mais elle n'aurait eu aucune raison d'inventer une chose pareille, alors même si elle n'avait qu'un témoignage, pas de preuves concrètes, elle était convaincue que toute cette histoire, si déplaisante soit-elle, était vraie. La réponse d'Ethan ne l'invitait pas à croire grand-chose d'autre, d'ailleurs.


"Je sais que toi et James, vous êtes..."


Elle ne parvint pas à prononcer un mot qui lui restait bloqué en travers de la gorge. Victime de sa honte et de sa rancoeur, oui, mais de ses préjugés, surtout. Elle n'acceptait pas d'avoir vécu si longtemps avec James sans rien voir... Et elle acceptait encore moins que James puisse avoir une quelconque influence sur son fils (et donc elle était d'autant moins prête à accepter qu'il était aussi son fils à lui). Instinctivement, elle baissa les yeux sur Gabriel, comme si le petit ange pourrait intégrer et comprendre les mots qu'elle prononcerait ensuite. Avant de relever les yeux vers Ethan.


"... plus que des colocataires."


C'était une manière très indirecte de dire les choses, mais Ethan ne pourrait comprendre rien d'autre sinon les faits, et ça suffirait. Elle n'avait pas besoin d'être plus claire, elle ne voulait pas être plus clair. Elle savait, c'est tout.. et c'était déjà assez humiliant comme ça pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 253
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: A double tranchant / feat Lindsay   Mar 29 Aoû - 18:09

A double tranchant



Le ton de Lindsay était des plus catégorique et Ethan se demandait bien comment Diable elle pouvait être aussi sûr d’elle. A moins de les avoir surpris un jour allez savoir comment, il ne voyait vraiment pas. Ils faisaient tout pour être le plus discret possible et même si James en avait parlé, le cercle de personne au courant était très restreint et, à priori, digne de confiance. Mais peut-être pas tant que cela finalement après tout.

De toutes évidences, il lui était difficile de mettre un mot sur la relation qu’Ethan entretenait avec James. Amoureux ? Amants ? Concubins ? Partenaires ? Compagnons ? Ce n’était pourtant pas les termes qui manquaient pour qualifier deux personnes en relation de couple mais visiblement, eux ne méritaient pas une seule de ces appellations.

James est mon meilleur ami et mon colocataire, répondit finalement Ethan en regardant Lindsay droit dans les yeux. A moins que tu puisses attester du contraire avec une preuve quelconque.

Autrement dit, qu’elle sache ou non, il ne changerait pas sa version des faits et surtout pas devant elle, qui risquait de retourner ça contre eux à la première occasion. Il ne niait donc pas ce qu’elle affirmait mais il ne prendrait pas le risque de le confirmer, pas à voix haute, pas devant témoins.

Alors c’était donc bien toi… reprit-il après un petit silence. J’ai vraiment eu envie de croire que tu n’y étais pour rien, que tu ne pouvais pas être tombée aussi bas mais c’était bien toi qui nous a envoyé cette lettre stupide lettre de menace.

Qui cela aurait-il pu être d’autre finalement ? Lindsay savait, Lindsay trouvait cela tellement honteux qu’elle n’osait même pas qualifier la nature de leur relation à haute voix… Il n’y aurait donc rien d’étonnant que la lettre soit purement et simplement d’elle. En fait, cela semblait même couler de source à présent qu’il savait qu’elle était au courant pour eux deux.

C’est tellement pathétique que cela en devient risible… Tu espérais quoi en faisant ça ? En balançant ainsi tes accusations ? Tu as conscience quand sans preuve, tu prends le risque d’une condamnation pour diffamation ?


Il se pencha alors sur la table pour parler à voix basse.

Tu veux te battre contre James pour la garde de Gabriel, très bien. Mais moi je n’hésiterais pas à me battre contre toi pour nos libertés à James et moi s’il le faut.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 286
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: A double tranchant / feat Lindsay   Jeu 7 Sep - 11:23

James est mon meilleur ami et mon colocataire. A moins que tu puisses attester du contraire avec une preuve quelconque.

Et donc, Ethan choisissait de nier, effrontément. Elle n’attendait pas forcément une réaction différente de sa part. Elle trouvait ça lâche, mais en même temps, c’était sans doute ça qui plaisait à James chez lui, la lâcheté, il se reconnaissait sans doute en lui de cette manière.

Ethan pouvait bien rester campé sur sa version des faits autant qu’il le voulait, ça ne changeait rien, son opinion était faite. D’accord, elle n’avait pas de preuves en soi, mais elle savait que Sasha lui avait dit la vérité… Et déjà qu’il n’était pas simple pour elle de se confronter à son interlocuteur, le fait qu’il reste campé sur ses mensonges renforçait son agacement. Comme si la situation n’était pas déjà suffisamment détestable comme cela.



Alors c’était donc bien toi. J’ai vraiment eu envie de croire que tu n’y étais pour rien, que tu ne pouvais pas être tombée aussi bas mais c’était bien toi qui nous a envoyé cette lettre stupide lettre de menace.

Lindsay fronça les sourcils… Comment ça, une lettre de menace ? Même si elle était en colère contre James, même si elle détestait la situation présente, même si elle refusait de comprendre les sentiments de son interlocuteur pour son ex-mari, elle n’avait rien d’un maître chanteur, mais elle retenait l’information. Ainsi, on les menaçait ? Autant dire que c’était quelque chose qu’elle pourrait faire jouer en sa faveur. Mais elle ne se pensait pas capable d’aller jusque-là.

Dans tous les cas, si on les menaçait, ce n’était pas pour rien, c’est sûr… Si elle n’avait eu que des soupçons, elle aurait à présent des certitudes.


C’est tellement pathétique que cela en devient risible… Tu espérais quoi en faisant ça ? En balançant ainsi tes accusations ? Tu as conscience quand sans preuve, tu prends le risque d’une condamnation pour diffamation ?

Lindsay se laissa impassiblement accuser et traiter de tous les noms. Elle se contenta d’afficher un fin sourire quand il assura qu’elle pourrait être condamnée pour diffamation. Vraiment ? Il croyait vraiment à ce qu’il disait ? Des deux, celui qui risquait de pénibles poursuites judiciaires et un jugement d’envergure, ce n’était certainement pas elle. S’il pensait l’intimider, en inversant les rôles et en jouant les victimes, il se fourrait royalement le doigt dans l’œil.

Tu veux te battre contre James pour la garde de Gabriel, très bien. Mais moi je n’hésiterais pas à me battre contre toi pour nos libertés à James et moi s’il le faut ?
"Et c’est moi qui suis pathétique", répliqua-t-elle. "Essaie seulement de me poursuivre en justice. Si ça doit précipiter votre jugement, ça m’arrange." Elle marqua une pause. "Et qui te dit que je n’ai aucune preuve ?"

Elle ne niait pas, pourtant, elle n’avait rien à voir avec les menaces qu’avait reçu le couple. Mais si Ethan avait envie de le croire, libre à lui. Ce n’était pas comme si elle l’imaginait prendre le risque de la dénoncer il avait trop à perdre. Et puis, si elle n’avait pas de preuve contre le couple, il n’avait aucune preuve du fait qu’elle était à l’origine des courriers anonymes, puisqu’elle ne l’était effectivement pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 253
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: A double tranchant / feat Lindsay   Mar 12 Sep - 20:40

A double tranchant



Ethan ne cherchait pas à nier sa relation avec James mais il avait oublié d’être idiot, enfin d’être complètement idiot, et il n’allait donc pas confirmer clairement ce que Lindsay suggérait. Agir ainsi aurait été les condamner aussi sec James et lui et ça, il ne pouvait pas l’envisager. Alors non, il ne confirmerait pas ses propos, préférant rester évasif sur le sujet car on était jamais trop prudent avec ce genre de secret dangereux. Par contre, il était réellement curieux de savoir comment Lindsay avait pu l’apprendre à qui James avait-il parlé de leur relation exactement ? A part Gabrielle, il n’en savait rien finalement. Ou alors Lindsay avait comprit tout cela toute seule ou avait extrapolé et était tombée juste. Dans un cas comme dans l’autre, ils étaient purement et simplement dans la merde si les ex allaient jusqu’au procès pour le bébé qui se reposait tranquillement dans son landau.

Le froncement de sourcils de Lindsay n’échappa pas à Ethan quand alors qu’il lui parlait de la lettre. Sa réaction semblait sincère. Pourquoi aurait-elle feint la surprise si cela avait été son œuvre ? Et encore plus après lui avoir dit qu’elle savait tout pour eux. Se pourrait-il qu’elle ne soit pas l’auteur de la lettre ? Qu’il y avait encore d’autres personnes au courant pour James et lui ? La situation lui échappait totalement là. Ils étaient combien à savoir bon sang ? Pourtant, Ethan avait toujours tout fait pour cacher leur relation, jouant le jeu du meilleur pote/colocataire. Il n’y avait jamais eu le moindre geste équivoque entre eux en publique, Ethan s’était toujours retenu de toucher James, de trop le regarder, de trop lui sourire en dehors de la sécurité de leur appartement.

Si tu as des preuves alors montre les moi
, répliqua-t-il sans se démonter. Après tout, si tu en as vraiment, tu comptes les sortir au procès non ? Sauf si tu bluff bien évidemment. Mais tu n’es pas stupide au point de lancer des accusations devant la justice sans pouvoir les prouver quand même ?

Du moins, il l’espérait en tout cas. Mais au pire quoi ? Elle balançait ses accusations sans rien pour les étayer et ensuite ? Avec un peu de chance elle passerait pour l’ex revancharde prête à raconter n’importe quoi pour discréditer son ex-époux. Enfin ça, c’était le meilleur scénario possible dans le meilleur des mondes. Et Ethan savait mieux que quiconque qu’ils ne vivaient clairement pas dans le meilleur des mondes.

Après un instant, Ethan poussa un long soupire en prenant sa tête entre ses mains, sincèrement dépité.

Tout cela devient totalement ridicule… Regardes-nous. Ok on n’a jamais été amis, juste des connaissances mais on en est à se chamailler comme des mômes dans la cour de récré.

Ethan releva la tête et fixa Lindsay. Il n’y avait aucune colère dans son regard, ni d’arrogance juste de l’abattement.

James aime son fils. Tout ce que je demandais moi, c’était une journée rien de plus. Que James retrouve enfin le sourire… Si les rôles avaient été inversés et si c’était ton nouvel époux qui se battait pour voir son enfant, tu n’aurais pas fait pareil toi ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 286
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: A double tranchant / feat Lindsay   Mar 19 Sep - 15:35


Si tu as des preuves alors montre les moi. Après tout, si tu en as vraiment, tu comptes les sortir au procès non ? Sauf si tu bluff bien évidemment. Mais tu n’es pas stupide au point de lancer des accusations devant la justice sans pouvoir les prouver quand même ?

Lindsay toisa Ethan du regard sans broncher quand ce dernier exigea qu'il lui montre des preuves. Outre le fait qu'elle n'en avait effectivement pas, elle ne les aurait de toute manière pas montrées si facilement à son interlocuteur, et peu importe qu'il estime qu'elle bluffe ou non, ça ne changeait rien aux faits, elle savait, un point c'est tout.

Elle marqua une légère pause, juste parce que son comportement l'agaçait (après ce qu'elle avait appris à son sujet, elle aurait apprécié qu'il fasse profil bas), elle aurait presque eu envie de pouvoir effectivement lui agiter une preuve du genre sous le nez. Mais ce n'était pas le cas.


"Tu ne me connais pas du tout, Ethan"
, répliqua-t-elle alors. "Je n'ai jamais parlé de me servir de cette information au cours du procès. Je n'ai pas besoin de ça pour conserver la garde complète de mon fils."

Et en effet, si elle avait craché la vérité à Ethan, ce n'était pas dans le but de le menacer, juste de lui faire comprendre qu'elle savait, et que cela la motivait d'autant plus à ne pas laisser Gabriel à son père. C'était lui qui, en premier, avait parlé de la traîner en justice pour diffamation, ce qui serait en l'occurrence très malvenu de sa part.

Non, elle ne comptait pas se servir de cela... elle ne l'aurait pas fait non plus si elle avait eu des preuves tangibles. Ce n'était pas pour rien, après tout, qu'elle n'en avait pas parlé à Christian. Elle en voulait à son ex mari, terriblement, mais elle ne serait pas capable de lui réserver le sort que l'on accorde bien souvent aux gens comme lui. Le priver de son fils était une punition bien suffisante.


Tout cela devient totalement ridicule… Regardes-nous. Ok on n’a jamais été amis, juste des connaissances mais on en est à se chamailler comme des mômes dans la cour de récré. James aime son fils. Tout ce que je demandais moi, c’était une journée rien de plus. Que James retrouve enfin le sourire… Si les rôles avaient été inversés et si c’était ton nouvel époux qui se battait pour voir son enfant, tu n’aurais pas fait pareil toi ?


D'accord, elle pouvait bien admettre que leur comportement n'était pas forcément mâture... Mais en même temps, elle refusait d'entendre raison sur ce point. Oui, James aimait sans doute Gabriel, mais il aurait dû se réveiller plus tôt, dans ce cas, et s'il n'avait plus le sourire, eh bien, tant pis pour lui.

Elle s'abstint d'observer que sa dernière phrase était une preuve en soi de sa relation à James et se contenta de répondre.


"Mais je ne suis pas à ta place."
Elle marqua une légère pause. "Ne te mêle plus de nos affaires, ça ne te regarde pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

A double tranchant / feat Lindsay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le ministre Genéus rentre dans le débat sur la double nationalité.
» LA COMMISSION SUR LA DOUBLE NATIONALITE MIEUX EFFECTIVE QUE CELLE DE L'ARMEE !
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Haiti- Parlement: Double nationalité
» Débat sur la double nationalité.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-