AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Surprise à domicile | Lindsay & Elros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 241
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Message#Sujet: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Ven 28 Juil - 0:18

Surprise à domicile
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Le froid était maintenant là depuis un moment, mais Elros s’en moquait un peu depuis que les vacances étaient là. Tout simplement parce qu’il avait Mina chez lui. C’était déjà très touchant qu’elle préfère passer ses vacances de Noël avec lui qu’avec ses parents, mais jamais il n’aurait pu croire qu’il se sentirait aussi bien que quand il rentrait du travail et qu’elle était là. C’était vraiment un truc tout simple et qui pouvait sembler d’une banalité terrifiante mais c’était pourtant le cas, et il n’aurait voulu échanger cela pour rien au monde. Ces sentiments le confortaient grandement dans ses choix, ses envies, ses projets. Des projets, il en avait avec la Poufsouffle mais il lui restait plus d’un an à faire encore à Poudlard avant qu’elle ne rentre dans la vie d’adulte, et il préférait attendre ce moment-là, si la vie acceptait qu’ils soient encore ensemble à ce moment. Ce qu’il espérait sincèrement, il avait envie que ça marche entre eux, il voulait y croire.  Il voulait pouvoir se dire qu’elle était la bonne et qu’il allait faire sa vie avec elle mais rien n’était sûr. Surtout en amour, les revirements de situation n’étaient jamais loin. Et comme exemple, il avait James et Lindsay.

Ses deux amis de Poudlard qui s’étaient mariés. Ils avaient tout pour être heureux et Elros avait toujours trouvé qu’ils formaient un beau couple mais cela n’avait pas fonctionné, malheureusement. Pour des raisons qu’on ne lui avait pas communiquées, ils avaient divorcé. C’était triste certes, mais c’était la vie, et s’ils étaient mieux chacun de leur côté alors c’était la chose à faire, mais cela n’était pas si simple. Avant leur divorce, Lindsay était tombée enceinte et avait accouché d’un petit garçon, et les histoires de garde pour Gabriel étaient très compliquées de ce que lui avait dit son ami. Autant le dire, Elros n’avait pas beaucoup aimé ce qu’il avait entendu, il ne pensait pas que Lindsay pourrait se comporter comme ça, et il ne voulait même pas parler de son nouveau mari qui ne lui inspirait aucune sympathie. Suite à cette rencontre et à la demande de James, Elros avait décidé de rendre visite à Lindsay. Déjà pour voir son amie et ensuite parler un peu avec elle. Il ne voulait pas se mêler de leurs affaires ni prendre parti mais il voulait aider ses amis.

Arrivant devant l’appartement, il sonne à la porte, attendant que Lindsay vienne lui ouvrir. Il n’avait pas prévenu de sa visite mais avait envie de lui faire une petite surprise.  

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 319
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Lun 31 Juil - 16:40


Tandis qu'elle achevait d'emballer ses derniers cartons, Lindsay se sentait envahie d'un étrange sentiment, mélange de nostalgie et de soulagement. En quittant cet appartement, c'était bel et bien un chapitre de sa vie qui se refermait pour de bon, et même si ça avait quelque chose d'un peu angoissant, c'était avant tout exaltant.

Il y avait de nombreux souvenirs, dans cet appartement, des bons comme des mauvais, certains bons qu'elle finissait même par considérer par mauvais avec le temps, alors qu'elle les avait véritablement considérés comme positifs à l'époque...

Tout, dans cet appartement, même après que James en ait retiré toutes ses affaires, gardait sa trace, son souvenir, ce n'était plus cet appartement. C'était là où elle avait imaginé que son ex mari et elle vieilliraient, élèveraient leurs enfants... Comme elle s'était trompée.

Renoncer à cet appartement, ça aurait pu être constater son échec, qu'elle avait gâché ces dernières années de sa vie, mais elle préférait y voir le signe d'un nouveau départ. Elle allait commencer pour de bon une nouvelle vie, avec son nouveau mari, avec Gabriel, et elle connaîtrait enfin ce bonheur qu'elle attendait depuis bien longtemps.

D'ailleurs, Gabriel dormait bien confortablement dans son landau, indifférent au brouhaha ambiant, tandis qu'elle s'appliquait à remplir ses ultimes cartons. Quand elle quitterait cet appartement, ce serait pour ne plus y revenir. Voilà ce qu'elle retenait de meilleur de cette vie, de cet appartement... Son fils... et il méritait bien tout ce remue-ménage, en fin de compte. Elle prenait une légère pause, couvant son fils du regard, quand on sonna à la porte.

Ce bruit la fit complètement sursauter, elle n'attendait plus du tout de visite à cet endroit, et fut vraiment surprise de découvrir quelqu'un de l'autre côté de la porte. Malgré tout, elle alla aussitôt ouvrir.

De l'autre côté de la porte, il y avait un visage connu, une personne qu'elle était vraiment ravie de revoir, pour le coup, elle était heureuse qu'Elros n'ait pas trouvé porte close en venant la voir, elle l'aurait beaucoup regretté.

"Elros, je suis contente de te voir, entre, je t'en prie." Elle ouvrit plus grand la porte pour qu'il puisse entrer à sa suite. "Désolée du désordre, je suis en plein déménagement." Elle prit Gabriel dans ses bras, qui s'agitait dans son landau. "Qu'est-ce que tu viens faire ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 241
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Sam 5 Aoû - 22:00

Surprise à domicile
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elros n’était pas encore en vacances, d’ailleurs, il en pensait pas qu’il allait vraiment en avoir. Comme tous les ans, il n’aurait que quelques jours, les jours fériés et peut-être quelques-uns en plus, il n’avait encore rien décidé, mais comme il aurait Mina chez lui durant une semaine, il ne voudrait pas la laisser toute seule chez lui tout le temps, il allait falloir qu’il s’arrange. Il verrait bien. Pour l’heure il avait autre chose à faire. En effet, il avait décidé de rendre visite à une vieille amie d’école, Lindsay.

Ils s’étaient connus à Poudlard, en même temps qu’il avait rencontré James, bien que les deux jeunes gens soient plus jeunes que lui d’un an. Mais cela n’avait pas beaucoup d’importance et ils avaient tous beaucoup changé depuis ces années-là, et même si les vies de James et Lindsay s’étaient entremêlées durant de longues années, elles étaient aujourd’hui toutes les deux séparées. Cela ne gênait pas Elros, s’ils étaient tous les deux plus heureux comme ça, alors tant mieux pour eux. Cela ne l’empêcherait pas de les apprécier tous les deux, comme il l’avait fait quand ils étaient mariés et même encore avant. Mais bon, il avait entendu certaines choses de la part de James qui ne lui avaient pas beaucoup, et encore, l’expression était faible, cela l’avait beaucoup étonné de la part de Lindsay d’agir de la sorte. Cela ne ressemblait pas à la Lindsay qu’il avait toujours connu, et même si on pouvait lui dire que cette histoire ne le regardait pas, il ne se gênerait pas de le faire, et puis de toute façon, il voulait simplement discuter avec son amie, comme deux bons copains d’enfance.

C’est pourquoi il avait décidé de le faire ce jour-là. Il s’était rendu à l’ancien appartement des Hopkirk, il ne savait pas si Lindsay était toujours là, si elle avait déménagé, il n’avait même pas été invité à son mariage et n’avait pas vraiment de nouvelles. Cela l’agaçait un peu mais il voulait bien concevoir qu’elle avait d’autres choses à faire que de s’occuper de lui mais bon…

"Elros, je suis contente de te voir, entre, je t'en prie."

Il lui sourit alors qu’elle ouvrait la porte et il entra dans l’appartement. Cela lui faisait étrange de le voir aussi vite alors qu’il y était souvent venu quand ils étaient encore mariés et qu’ils semblaient heureux ensemble.

"Désolée du désordre, je suis en plein déménagement. Qu'est-ce que tu viens faire ici ?"

Il retire son manteau et le pose dans un coin. Il sourit en voyant le petit bout, c’était la première fois depuis son accouchement qu’il le voyait. Il s’approche un peu et caresse sa joue potelée.

« Eh, bonjour petit bonhomme. Oh, j’espère que je ne dérange pas trop dans ce cas. Bah je voulais te voir et discuter un peu avec toi, ça fait longtemps que je t’ai pas vu après tout. Plusieurs mois je dirai. Heureusement que j’ai réussi à dénicher quelques infos, comme le fait que tu sois mariée à nouveau. Je te donne tous mes vœux de bonheur pour toi et… ton mari. Comment tu vas ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 319
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Sam 12 Aoû - 15:07


Eh, bonjour petit bonhomme.

Lindsay sourit tandis qu'Elros saluait Gabriel. Ce n'était que maintenant qu'elle se rendait compte que son ami n'avait pas encore eu l'occasion de faire la connaissance de son fils. Elle regrettait qu'il ait dû passer à l'improviste pour que cela se fasse. Elle n'avait seulement pas vu le temps passer depuis la naissance, et au final, elle avait négliger de présenter Gabriel en bonne et due forme à ses amis.

Enfin, Elros ne semblait pas lui en tenir rigueur, c'était déjà ça. Et il avait de la change, le petit était de toute évidence dans d'excellentes dispositions, il souriait à s'en décrocher la mâchoire, un vrai petit rayon de soleil. Il n'était pas toujours comme ça, c'est sûr, mais au moins faisait-il bon accueil à son ami.


Oh, j’espère que je ne dérange pas trop dans ce cas.

Lindsay fit doucement non de la tête. Non, il ne la dérangeait pas. C'était tout le contraire, même. Elle avait eu besoin de faire une pause. Si elle venait, lentement mais sûrement, à bout de ses cartons, la tâche restait quand même éprouvante, et elle était quand même bien contente non seulement d'en avoir presque fini mais encore plus d'avoir une excuse pour bavarder un peu avec son ami, qui avait dû la chercher chez elle faute d'avoir des nouvelles. Lindsay n'était pas spécialement fière de ça.

Bah je voulais te voir et discuter un peu avec toi, ça fait longtemps que je t’ai pas vu après tout. Plusieurs mois je dirai. Heureusement que j’ai réussi à dénicher quelques infos, comme le fait que tu sois mariée à nouveau. Je te donne tous mes vœux de bonheur pour toi et… ton mari. Comment tu vas ?

Lindsay baissa les yeux, rétrospectivement honteuse d'avoir ainsi délaissé son ami, alors qu'elle ne l'avait vraiment pas voulu. Elle tenait sincèrement à Elros, c'est juste qu'elle avait fait passer ses amitiés, toutes ses amitiés, au second plan, ce qui n'était pas très avisé et encore plus injuste, parce que, en vérité, Lindsay aurait grand besoin de ses amis, surtout en ce moment.

"Désolée, je sais que je n'ai pas du tout été présente ces derniers temps." Au point de ne même pas avoir parlé à Elros de son mariage, au point de ne pas lui avoir présenté Gabriel. "Je n'ai pas vu le temps passer ces derniers mois, il s'est passé tellement de choses... Mais je sais que je n'ai pas du tout été une amie digne de ce nom." Et elle comptait bien se rattraper si il lui en laissait l'occasion. "Je suis... un peu débordée, mais je vais bien." Enfin, presque bien. Mais elle ne voulait pas ennuyer son ami avec ça. "Et toi, comment vas-tu ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 241
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Sam 26 Aoû - 2:23

Surprise à domicile
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elros fut content de enfin pouvoir voir ce fameux Gabriel dont il avait entendu parler ces derniers temps par le biais de James. Il avait déjà quelques mois et même s’il savait que cela ne plairait pas à Lindsay qu’il en fasse la remarque, il trouvait que le petit tenait de son père. Il y avait des traits similaires, comme il en avait avec sa mère. En fin de compte, c’était un beau mélange de ses deux parents. Et puis, il fallait dire qu’il avait une bonne bouille, vu comment il souriait. Elros avait toujours bien aimé les enfants, et il avait envie d’en avoir. Il ne savait pas quand ni avec qui. Il était sûr que ça ne serait pas pour tout de suite avec Mina, étant donné qu’elle n’était pas encore entrée dans sa vie d’adulte et qu’elle demeurait toujours à Poudlard, enfin ils verraient en temps voulu, rien ne pressait.

Lindsay avait avoué qu’elle était occupée, il voulait bien la croire, étant donné tous les cartons qui jonchaient le sol et les pièces qui s’étaient vraisemblablement vidées au fil des jours. Cela faisait un bout de temps qu’il n’était pas venu, cela faisait un petit choc. Il se rappelait encore les temps qu’il avait passé ici alors que Lindsay et Elros étaient toujours mari et femme. La vie pouvait amener à bien des choses et tout ce qu’il voulait c’était que ses deux amis soient heureux dans leurs nouvelles vies, mais pour cela ce n’était pas gagner et il comptait bien essayer de leur donner un petit coup de pouce à tous les deux. Même si cela s’annonçait très délicat, et qu’il ne voulait surtout se disputer avec personne.

Elros vit bien que Lindsay fut mal à l’aise quand il évoqua le fait qu’elle était passée sous silence depuis de nombreux mois. Il ne voulait pas l’accabler avec tout ceci, ni la faire culpabiliser. Enfin pas vraiment, il avait été un peu vexé au début, il fallait bien l’admettre mais les choses s’étaient calmées par la suite. Quand il avait compris la situation dans laquelle son amie était. Elle n’avait pas besoin qu’il vienne lui faire des reproches en plus de tout ça.

"Désolée, je sais que je n'ai pas du tout été présente ces derniers temps. Je n'ai pas vu le temps passer ces derniers mois, il s'est passé tellement de choses... Mais je sais que je n'ai pas du tout été une amie digne de ce nom. Je suis... un peu débordée, mais je vais bien. Et toi, comment vas-tu ?"

Elros l’écouta sans l’interrompre, il s’en voulait un peu de lui rajouter comme du souci avec tout ce qu’elle devait gérer, ce n’était en aucun cas son intention première mais il y avait plus important. Il ne savait pas encore comment aborder le sujet avec Gabriel et sa paternité. Devait-il y aller en douceur ou alors aller droit au but ? Il ne savait pas comment s’y prendre et cela le nouait un peu.

« Ne t’en fais pas, je ne t’en veux pas. Je comprends que ces derniers temps aient été difficiles et que tu aies eu plus urgent à penser que moi. Moi ça va plutôt bien, je suis assez content de te voir. Et puis de rencontrer le petit aussi, en tout cas, ce que je peux dire c’est qu’il ressemble à son père. Vous avez fait un beau bébé, vous pouvez être fiers tous les deux. »

C’était peut-être maladroit et malvenu mais il fallait bien commencer quelque part non ?

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 319
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Jeu 7 Sep - 10:50

Ne t’en fais pas, je ne t’en veux pas. Je comprends que ces derniers temps aient été difficiles et que tu aies eu plus urgent à penser que moi.

Lindsay répondit à ces mots par un sourire. Oh, rien ne l’empêcherait de culpabiliser malgré tout, parce que rien de ses préoccupations actuelles ne justifiait qu’elle ait été une amie à ce point indigne, dernièrement.

Ces derniers temps avaient été très difficiles pour elle, c’est vrai, car la vie avait filé comme un train fou, embarquant tout sur son passage, et ça, ce n’était pas aisé. Elle avait beaucoup d’urgence à gérer, mais l’amitié aussi était une véritable urgence. Parce que, une fois qu’elle serait plus posée, que la tornade serait passée, elle serait bien contente d’avoir des amis à qui se confier, des personnes auprès de qui décompresser.

Mais rien n’était perdu. Lindsay avait la chance qu’Elros ne soit pas du genre rancunier. Elle avait l’occasion de se rattraper maintenant, et donc elle allait le faire, il fallait qu’elle le fasse.

Ne t’en fais pas, je ne t’en veux pas. Je comprends que ces derniers temps aient été difficiles et que tu aies eu plus urgent à penser que moi…

Il ne lui en voulait plus, ça signifiait qu’il lui en avait bel et bien voulu. Son cœur se serra à cette pensée, même si c’était logique. Si les rôles avaient été inversés, si Elros s’était marié sans l’en avertir et s’il était père depuis plusieurs mois sans l’inviter à rencontrer son fils ou sa fille, elle ne l’aurait pas bien vécu.

Et elle aurait eu plus de rancœur à revendre qu’Elros qui lui, pour sa part, acceptait de passer l’éponge. Il n’était plus nécessaire de s’appesantir sur le passé, à présent. Il valait mieux s’intéresser au futur, qui promettait quand même d’être bien plus intéressant.


… en tout cas, ce que je peux dire c’est qu’il ressemble à son père. Vous avez fait un beau bébé, vous pouvez être fiers tous les deux.

Le sourire de la jeune femme s’estompa quand elle évoqua James. Elle savait bien qu’Elros et lui étaient restés amis, et James avait peut-être moins manqué à son devoir qu’elle, mais elle ne voulait pas en entendre parler.

Le pire, c’est qu’elle devait donner raison à son interlocuteur. Elle aussi, quand elle croisait le regard de Gabriel, elle voyait James, elle trouvait même qu’il lui ressemblait plus qu’à elle, et c’était un constat difficile à faire, même si c’était là la plus stricte vérité.


"Je préfèrerais qu’on évite de parler de James, si ça ne te dérange pas."


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 241
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Lun 25 Sep - 23:54

Surprise à domicile
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elros ne savait pas encore comment il allait s’y prendre avec toute cette affaire. C’était assez délicat et il se doutait bien que Lindsay ne prendrait pas tout ça avec le sourire. Il voulait d’abord profiter de sa présence et bavarder un peu avec elle, comme deux amis qui ne s’étaient pas vu depuis un petit moment, ce qui était tout à fait le cas. Elle semblait assez confuse et coupable de ne pas avoir donné de nouvelles, c’est sûr que sur le coup, Elros n’avait pas vraiment été enchanté, il s’était senti vexé, mais il avait pris de la distance et s’était rendu compte que Lindsay avait eu un peu plus important à traiter. Les histoires de couple et de famille ce n’était pas toujours facile et rose, surtout quand les choses allaient mal et se terminaient par un divorce. La seule chose, c’est qu’elle ne lui ait pas parlé de son mariage, c’était ce qu’il retenait le plus.

Mais bon, cela ne l’empêchait pas d’adorer Lindsay, il n’allait pas faire la tête pour ça, ce n’était pas si grave. Et puis elle pouvait se rattraper maintenant. Le principal, c’était qu’ils puissent se voir à présent et passer un peu de temps ensemble. Pour être franc, il ne savait pas s’il lui rendrait souvent visite dans sa nouvelle demeure. Son nouveau mari ne lui inspirait aucune sympathie, alors qu’il ne l’avait jamais vu, et n’avait pas envie de le croiser. Mais il verrait Lindsay ailleurs, du moins il l’espérait. Il espérait qu’elle ne soit pas fâchée contre lui, une fois qu’il lui aurait dit ce qu’il avait à lui dire.

Il n’avait pas pu s’empêcher de dire que Gabriel ressemblait à James, cela était la stricte vérité. Pourtant, il sentit que cela ne fit pas plaisir à Lindsay. En temps normal, il imaginait que les parents préféraient entendre que l’enfant leur ressemblait plutôt qu’à leur conjoint, mais là il y avait probablement autre chose, des choses plus profondes. Cela commençait mal, si elle se braquait avec ce genre de remarque, il ignorait comment procéder pour la suite. Mais il trouverait bien le moyen de lui parler en tant qu’ami. Il ne comptait pas lui faire son procès, ce n’était pas son rôle et ce serait malvenu, mais il voulait parler honnêtement avec lui.

"Je préfèrerais qu’on évite de parler de James, si ça ne te dérange pas."

C’était à prévoir, mais malheureusement pour elle, il avait bien l’intention de lui parler de son ex-mari. Mais il voulait faire les choses en douceur, enfin essayer, il ne voulait pas la bousculer. Cela allait être plus compliqué que ce qu’il pensait mais bon, il allait bien finir par y arriver.

« Je comprends que tu ne veuilles pas en parler. Mais tu sais, c’est le père de Gabriel et tu ne pourras pas l’effacer de ta vie ou celle de Gabriel même si c’est ce dont tu as envie sur le moment. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 319
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Mer 27 Sep - 16:11


Je comprends que tu ne veuilles pas en parler.


Et elle était contente qu'il le comprenne, car en effet, parler de tout cela n'avait rien de simple pour elle. James avait fait partie de sa vie pendant longtemps, quoi qu'il arrive, elle ne pouvait pas l'occulter, même si c'était tentant, mais la blessure était encore trop vive, il était déjà trop présent dans sa vie alors qu'il n'en faisait techniquement plus partie, alors forcément...

Elle ne voulait pas parler de cela, et elle aurait voulu qu'Elros le respecte en plus de le comprendre, mais comme elle s'y attendait, il y avait un mais... Et elle ne pouvait pas le reprocher à son ami non plus, elle savait bien que ce dernier, qui était toujours ami avec James, avait le cul entre deux chaises.

Mais tu sais, c’est le père de Gabriel et tu ne pourras pas l’effacer de ta vie ou celle de Gabriel même si c’est ce dont tu as envie sur le moment.


Et voilà... C'étaient les derniers sujets de conversation dont elle avait envie de parler, vraiment... Parler de James était déjà difficile, mais parler de la paternité de Gabriel... C'était un sujet délicat, et qui allait certainement accaparer son quotidien pour longtemps. Elle n'avait aucune envie d'aborder encore cela quand elle avait une occasion de ne pas le faire, mais elle n'avait sans doute pas le choix en réalité.

Elle poussa un profond soupir, elle ne savait pas si James lui avait parlé de tout ça ou si c'était seulement ce qu'il déduisait de la situation, mais elle aurait préféré qu'il ne s'en mêle pas dans tous les cas. Peine perdue, semble-t-il.

"James n'a jamais voulu d'enfant", répliqua-t-elle alors, tranchante. "Je ne sais pas ce qu'il t'a raconté, mais en attendant, il n'a pas été là une seule fois durant ma grossesse. C'est facile pour lui de se trouver un instinct paternel maintenant que Gabriel est né, mais il n'a jamais rien fait pour lui." Elle marqua une pause. "En ce qui me concerne, Gabriel a un père. Et ce n'est pas James."

Elle était sans doute trop vive dans son propos, mais cette histoire lui mettait les nerfs à vif, et plus encore depuis qu'elle avait découvert le secret de James. Alors, forcément, elle se voyait mal faire preuve de clémence ou de compromis à l'égard de l'homme qui l'avait abandonnée. Et enceinte, qui plus est.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 241
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Dim 29 Oct - 5:38

Surprise à domicile
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Certes, il fallait admettre qu’Elros ne s’y prenait sans doute pas de la meilleure manière qui soit pour aborder la situation. Mais cela n’avait rien de bien étonnant venant de lui en même temps. Il était très doué pour mettre les pieds dans le plat. Il ne faisait pas toujours dans la délicatesse, malheureusement. Mais bon, rien n’était perdu d’avance. Il ne comptait pas se brouiller avec Lindsay, bien entendu, mais il avait tout de même l’intention de lui dire ce qu’il avait à lui dire. Elle ne serait certainement pas des plus enchantées à avoir cette discussion avec lui mais bon, il ne pouvait plus reculer maintenant. Il avait commencé à en parler, il ne pouvait pas vraiment se raviser et changer de sujet. D’autant plus qu’il avait promis à James de lui parler de toute cette affaire.

Dans tous les cas, il essaierait de tempérer les choses au maximum. Encore une fois, se brouiller avec Lindsay était la dernière de ses envies. Il ne comptait pas l’accuser de quoique ce soit de toute façon, ni la forcer à prendre des décisions. Il souhaitait simplement avoir une conversation d’adulte. Cela pouvait arriver de temps en temps. Dans tous les cas, il ferait de son mieux, et surtout essaierait de ne rien aggraver entre James et Lindsay, les choses semblaient déjà être assez tendues et compliquées comme ça sans qu’il connaisse les détails. Bon, déjà elle ne semblait pas enchantée qu’il aborde ce sujet mais cela était à prévoir après tout. Cela devait pesant et difficile à gérer pour elle, comme ça l’était pour James. Il ne devrait sûrement pas se mêler de tout ça mais, c’était plus fort que lui dans tous les cas.

"James n'a jamais voulu d'enfant. Je ne sais pas ce qu'il t'a raconté, mais en attendant, il n'a pas été là une seule fois durant ma grossesse. C'est facile pour lui de se trouver un instinct paternel maintenant que Gabriel est né, mais il n'a jamais rien fait pour lui. En ce qui me concerne, Gabriel a un père. Et ce n'est pas James."

Bon, en effet, les choses étaient tendues. Il ne prétendait pas que James n’avait aucun tord dans cette histoire, bien entendu, mais il ne fallait pas l’accabler non plus selon lui. Et puis, il était aussi triste que Gabriel soit au milieu de tous ces conflits. Si jeune et déjà si tourmenté ce n’était pas vraiment sympa. Mais bon, il allait falloir trouver au mieux pour arranger tout cela. Ses dernières paroles le firent tiquer mais il n’en montra rien pour le moment.

« Lindsay, je ne suis pas en train de défendre James. Je me doute bien qu’il a commis des erreurs, qu’il n’est pas tout blanc. Il a sa part de responsabilité. Je n’ai pas d’enfants, mais je suppose que sa vision des choses ont changées à la naissance de Gabriel. En même temps, si tu ne le laisses pas essayer, il pourra difficilement faire des choses pour son fils. Oui, je sais que ton mari souhaite adopter Gabriel, mais cela ne changera rien aux liens du sang. Tu ne laisses pas James être un père pour Gabriel, tu as sûrement des raisons de lui en vouloir, mais utiliser le petit pour le punir, ce n’est pas digne de la Lindsay que je connais. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 319
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Lun 6 Nov - 15:24


Lindsay, je ne suis pas en train de défendre James.


Lindsay retint un soupir à cette remarque. Peut-être que c'était le cas, peut-être que son ami voulait interférer en leur faveur à tous les deux et sans prendre de parti, mais elle avait un peu de mal à y croire quand même. Tout simplement parce que le discours de son ami ne jouait pas du tout à son avantage.

Ceci dit, elle choisissait de prendre la peine d'écouter ce qu'il avait à dire malgré tout, et sans l'interrompre. Son opinion sur la situation était tranchée, elle ne voulait pas en changer, mais Elros méritait au moins qu'elle s'intéresse à son opinion, même si cette dernière serait forcément influencée par les propos que James avait pu lui tenir sans qu'elle soit là pour s'en défendre.

Je me doute bien qu’il a commis des erreurs, qu’il n’est pas tout blanc. Il a sa part de responsabilité.

Lindsay considérait, pour sa part, que la responsabilité revenait dans son intégralité à son ex mari. Oui, il avait commis des erreurs, et ce n'était pas des petites erreurs de pacotille, certaines étaient même condamnées par la loi.

Il l'avait trompée, l'avait abandonnée enceinte, l'avait ignorée tout au long de sa grossesse et, surtout, avant leur divorce (et après aussi, mais de fait la situation n'était au moins plus adultère), il s'était engagé dans une relation extraconjugale... avec un autre homme. Il fallait tout de même reconnaître que ça faisait beaucoup à accepter, non ?

Elle aurait peut-être su prendre sur elle si James n'avait pas attendu quelques semaines seulement avant l'accouchement pour s'intéresser à elle, mais ce n'est pas ce qu'il avait fait.


- Je n’ai pas d’enfants, mais je suppose que sa vision des choses ont changées à la naissance de Gabriel. En même temps, si tu ne le laisses pas essayer, il pourra difficilement faire des choses pour son fils. Oui, je sais que ton mari souhaite adopter Gabriel, mais cela ne changera rien aux liens du sang. Tu ne laisses pas James être un père pour Gabriel, tu as sûrement des raisons de lui en vouloir, mais utiliser le petit pour le punir, ce n’est pas digne de la Lindsay que je connais.


C'était probable que James ait changé en découvrant Gabriel, le jour où il l'avait serré dans ses bras. Elle aussi devait reconnaître que le voir enfin avait changé beaucoup de choses chez elle. Mais ça ne changeait rien. Se réveiller du jour au lendemain avec une présomption d'instinct paternel, ça ne suffisait pas à faire de lui un bon père.

Et elle s'en fichait, qu'il fasse quelque chose ou pas pour son fils, elle ne voulait pas qu'il joue de rôle, elle aurait peut-être pu y consentir si elle ignorait tout de son secret, mais ce n'était pas le cas. Alors plus loin il se tenait de Gabriel, mieux ce serait pour tout le monde.

"Je n'utilise pas Gabriel", répliqua Lindsay, piquée au vif par de tels propos. Pourtant, peut-être qu'il n'avait pas tort, peut-être qu'elle cherchait en partie à détruire James. "Ecoute... c'est gentil de t'en faire pour nous, c'est normal que tu cherches à défendre James, mais crois-le ou non, tout ce que je fais, c'est pour le bien de mon fils." 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 241
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Jeu 30 Nov - 10:12

Surprise à domicile
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elros sentait bien que toute cette histoire partait mal. Il ne savait pas si c’était parce qu’il s’y était mal pris ou bien parce que Lindsay était trop sur la défensive, sûrement un peu des deux. Il ne pouvait pas lui en vouloir, il y avait des choses qu’il ignorait, qui ne concernaient que Lindsay, James et leur couple, mais il essayait toutefois de rester objectif. Il ne cherchait à défendre personne, il essayait seulement de penser à Gabriel. Si jeune et déjà au milieu des conflits, ce gosse n’avait rien demandé, ce n’était pas normal qu’on essayait de lui enlever son père pour lui en imposer un autre. Cela ne devrait pas être possible de pouvoir faire ça, du moins pas sans l’accord du géniteur au préalable.

Sur ce coup il ne comprenait pas Lindsay. A moins que James lui ait fait un truc vraiment horrible. Il était d’accord pour dire que son comportement durant la grossesse de Lindsay n’avait pas été bien du tout, ça, il voulait bien le reconnaître. Mais quand même… sa sentence était des plus dures selon lui. Il essayait de se mettre à la place de toute le monde sans vraiment pouvoir le faire, et il avait du mal à saisir toutes les réactions. En même temps, c’était aussi une différence de caractères. Dans tous les cas, plus la discussion avançait et moins il pensait pouvoir faire changer son amie d’avis. Ça lui faisait vraiment de la peine pour James, il ne savait pas si Lindsay l’avait vu récemment, peut-être qu’elle avait ressenti de la satisfaction à le voir aussi mal.

C’était triste de voir des personnes qui s’étaient aimées durant plusieurs années se déchirer comme ça. Et ça coupait un peu toute envie de se poser avec quelqu’un, bien que tous les couples et toutes les histoires soient différents, cela faisait se poser des questions. Les gens se séparaient et divorçaient de plus en plus. C’était quelque chose de triste, mais en même temps, mieux valait parfois arrêter plutôt que de se rendre et rendre l’autre malheureux. Il essaya d’exprimer son point de vue à Lindsay, sans pour autant donner l’impression de l’accuser de quoi que ce soit, ce n’était pas le but de la manœuvre, mais il ne savait pas si le rendu était ce qu’il espérait pour autant.

Il avait l’impression de se retrouver dans une impasse, bien qu’il ait promis à James d’essayer de l’aider, il doutait de plus en plus de pouvoir y arriver. Et cela le rendait vraiment mal, il n’aimait pas faire de promesses en l’air. Il aurait la même chose pour Lindsay, mais elle ce n’était pas elle qui semblait le plus désemparé en ce moment. Il ne voulait pas non plus se disputer avec elle ou qu’ils soient en froid par la suite, Lindsay était son amie au même titre que James et cela lui ferait de la peine de se brouiller avec l’un des deux. Mais il n’avait pas vraiment le choix que d’essayer de la secouer un peu.

"Je n'utilise pas Gabriel. Ecoute... c'est gentil de t'en faire pour nous, c'est normal que tu cherches à défendre James, mais crois-le ou non, tout ce que je fais, c'est pour le bien de mon fils."

Qu’elle veuille le bien de son fils, il n’en doutait pas, mais qu’inconsciemment ou consciemment elle ne l’utilise pas contre James, pas à lui. C’était perceptible qu’elle en voulait encore beaucoup à son ex-mari, que ce dernier lui avait fait du mal, elle avait l’occasion de lui rendre ça et c’est exactement ce qu’elle était en train de faire.

« Je ne cherche à défendre personne. Je te dis juste ce que tu penses. Que tu veuilles le bien de ton fils c’est normal, je te crois. Si tu es prête à vivre en lui mentant et en lui retirant son père sans aucun remord alors tant mieux pour toi Lindsay. Mais je reste certain, qu’une partie de toi, même la plus petite, se retrouve satisfaite de pouvoir faire souffrir James à son tour. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 319
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Jeu 7 Déc - 14:40


Je ne cherche à défendre personne. Je te dis juste ce que tu penses.


Elros pouvait bien affirmer tout ce qu'il voulait, cela n'ôtait rien au fait que Lindsay avait tout de même le sentiment d'être attaquée pour ses décisions et ses choix... en faveur de James, donc.

Elle pouvait comprendre que son ami se trouvait dans une situation délicate, pris entre deux feux comme il l'était, entre deux amis à qui il tenait, mais elle avait quand même le sentiment qu'il avait pris son parti dans affaire, et puisque ce n'était pas le sien, cela la braquait très naturellement. Elle devait prendre sur elle, mais cette histoire lui avait fait tant de mal qu'elle ne supportait pas qu'elle puisse être nuancée d'une quelconque manière. Même si du coup, c'était elle qui faisait du mal aux autres.

Donc, si Elros lui disait ce qu'il pensait, c'était qu'en pensées, il se disait devoir se ranger du côté de James, voilà tout.

Que tu veuilles le bien de ton fils c’est normal, je te crois. Si tu es prête à vivre en lui mentant et en lui retirant son père sans aucun remord alors tant mieux pour toi Lindsay. Mais je reste certain, qu’une partie de toi, même la plus petite, se retrouve satisfaite de pouvoir faire souffrir James à son tour.


Encore heureux, qu'il accepte d'admettre qu'elle agissait pour le bien de son fils ! Ne manquerait plus qu'il la prenne définitivement pour ce qu'elle n'était pas. L'intérêt de Gabriel passait avant tout, et Gabriel mènerait une vie bien plus simple et équilibrée loin de son père biologique.

Elle n'aimait pas l'idée de lui mentir, il ne faut pas le croire, mais elle ne pensait pas qu'un père de sang vaille plus qu'un père de coeur. Son fils grandirait quand même entouré de l'amour de son père et de sa mère, ce serait ce troisième gêneur qui pourrait le perturber. Surtout quand on savait quelles étaient ses... inclinations...

Elros n'avait pas tort. Elle ne considérait pas que la seule vengeance motivait ses faits et gestes, mais elle ne pouvait pas prétendre non plus qu'ils jouaient leur rôle. C'est sûr, elle avait de la colère envers James, et prétendre qu'elle ne considérait pas qu'il n'avait eu que ce qu'il méritait, ce serait un peu mentir. Juste un peu...


"Et peut-être juste qu'il mérite ce qui lui arrive, tu y a pensé ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 241
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Ven 26 Jan - 21:15

Surprise à domicile
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Autant se rendre à l’évidence qu’ils tournaient un peu en rond. Lindsay semblait vouloir rester campée sur ses positions. Elros ignorait ce que James avait bien pu lui faire, mais elle semblait vraiment remontée, et encore pleine de rancune. C’était vraiment triste qu’ils en soient arrivés là tous les deux. Quand ils étaient encore à leurs débuts, ils semblaient pourtant heureux et amoureux, il se demandait ce qui avait bien pu changer, et si c’était le destin de tous les couples de finir comme ça. Ça lui faisait se poser des questions sur son propre couple, le mariage était peut-être qu’une chose formelle qui n’avait pas de réel sens, sinon rendre la séparation plus compliquée. Plutôt que de penser à lui mieux valait qu’il se concentre sur cette discussion dont il ne savait pas comment se sortir. Cela risquait d’être compliqué.

Pourtant, il comprenait tout à fait que Lindsay cherchait le meilleur pour son fils, et que donner les droits de paternité à son nouvel époux était sûrement plus simple, mais c’était aussi très cruel pour James. Quoiqu’il ait fait, pour lui, cela ne méritait pas qu’on lui enlève son enfant. Mais pour Lindsay, c’était une toute autre histoire et elle ne semblait pas encline à ouvrir les yeux que ça. Bien sûr, il pouvait toujours décider d’en rester là, mais il revoyait encore la mine déconfite de James quand il l’avait croisé, il ne pouvait pas le laisser dans cet état, sinon il ferait un bien piètre ami, mais il ne désirait pas non plus se fâcher avec Lindsay, il s’était encore mis dans de beaux draps.

Il tentait toutefois, plusieurs approches, espérant que l’une d’entre elles fonctionnerait. Gabriel avait le droit de connaître son père, et James avait le droit de connaître son fils. Même si elle était la mère de l’enfant, elle n’avait pas le droit de s’y opposer. Certaines femmes estimaient qu’elles avaient plus de droit sur l’enfant que le père, il n’était absolument pas d’accord. Certes, elles le portaient pendant neuf mois, mais sans hommes elles ne pourraient pas avoir d’enfants. Enfin ceci était un tout autre débat qui n’avait pas sa place pour le moment, surtout qu’attaquer Lindsay de front serait une idée absolument idiote. Il essayait d’y aller en finesse depuis le début, mais il n’était pas bien sûr du résultat pour tout dire.

"Et peut-être juste qu'il mérite ce qui lui arrive, tu y a pensé ?"

Il fronça légèrement les sourcils. S’entendait-elle parler ? Il connaissait bien James, et jamais il ne le croirait capable d’un crime assez horrible pour se voir retirer son enfant et tous ses droits sur lui. Lindsay était définitivement bien trop en colère pour y voir clair dans son raisonnement.

« Non. Aucun homme ne mérite de se voir enlever son enfant, à moins de commettre des meurtres et des viols. Et on sait toi et moi que James est incapable de faire ce genre de choses. Inverse les rôles une seconde Lindsay, tu crois que tu le vivrais comment si James voulait te l’enlever ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 319
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Ven 2 Fév - 16:00


« Non. Aucun homme ne mérite de se voir enlever son enfant, à moins de commettre des meurtres et des viols. Et on sait toi et moi que James est incapable de faire ce genre de choses.  »

Lindsay aurait vraiment voulu pouvoir retrouver Elros en ami, et se contenter de bavarder de tout et de rien avec lui comme ils en avaient l'habitude sans en arriver à cette situation, où elle se sentait fustigée, accusée, incomprise, dans une situation où elle avait pourtant sincèrement le sentiment d'être la victime (d'accord, elle se trompait à ce sujet, ou en tout cas, sa vision étriquée l'empêchait d'y voir clair, mais il faudrait du temps pour que ça change, si ça finissait par changer).

Forcément, il fallait qu'elle s'y attende. Elros ne pouvait pas être objectif dans une affaire aussi grave. Qu'il en ait envie ou pas, il était sans doute logique qu'il finisse par prendre parti pour l'un ou l'autre, et en l'occurrence, on dirait bien que c'était James qui avait remporté les suffrages. En même temps, quand on ne connaissait pas tous les tenants et aboutissants de l'affaire, il était aisé de la faire passer pour une femme cruelle, sans coeur et sans états d'âme.

C'est vrai, James n'était ni un tueur, ni un violeur (enfin, aux dernières nouvelles, mais au final, elle qui pensait le connaître mieux que personne avait admis qu'elle ne savait absolument rien de lui, alors comment en être sûre ?), mais ça ne faisait pas pour autant de lui un homme digne d'élever Gabriel à ses yeux.


Inverse les rôles une seconde Lindsay, tu crois que tu le vivrais comment si James voulait te l’enlever ?

C'est bien simple. Très mal. Et elle remuerait ciel et terre pour qu'on le lui rende. Gabriel était son fils, son sang, elle l'avait porté en elle pendant neuf mois, il était l'être qu'elle adorait le plus au monde, qu'elle avait appris à adorer en une seconde, en un regard, en un battement de coeur, c'est sûr que ce ne serait pas possible pour elle de se séparer de lui ou de voir son père l'élever sans l'avoir à ses côtés.

Mais non, définitivement non, elle n'acceptait pas de reconnaître que ces situations pouvaient être comparables. Son orgueil blessé, ses préjugés néfastes faisait obstacle à la réalité de sentiments bien plus purs que ce qu'elle les imaginait être.


"Ça n'a aucun rapport"
, s'obstina-t-elle alors. Elros aurait beau avoir les meilleurs arguments au monde, Lindsay n'était pas encore capable de les entendre. "Tu l'imagines si bien sous tout rapport. Demande-lui ce qu'il est, tu comprendras toi-même, s'il a le cran de te répondre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 241
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Mar 27 Fév - 17:05

Surprise à domicile
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elros était bien conscient qu’il n’arrangeait pas les choses entre les deux anciens époux. Malgré ce qu’il pouvait dire, Lindsay restait campée sur ses positions et ne semblait pas vouloir entendre la vérité sur la situation. Cela le peinait un peu, surtout qu’il n’avait aucune envie de se fâcher avec son amie. Mais elle restait totalement insensible à ses arguments. Elle était vraiment furieuse contre James et sa colère ne voulait pas redescendre pour le moment. Tout ça n’était pas prêt d’être réglé, mais il ne se démonterait pas pour autant. Il n’avait pas choisi James, il ne trouvait juste pas ça normal qu’on enlève un enfant que ce soit à sa mère ou à son père. Ce n’était pas juste, et il était certain que James n’ait rien fait qui mérite pareil châtiment.

Son but n’était pas non plus de l’accabler de reproches mais à dire vrai, il ne savait plus quoi faire qui pourrait l’apaiser un temps soit peu. Lindsay était une fille intelligente, et il ne la savait pas aussi rancunière. Elle semblait être avant tout une femme blessée, mais il y avait quelque chose en elle qu’il ne reconnaissait pas cependant. Et il espérait que cela n’ait rien à voir avec son nouvel époux, qu’il n’ait pas profité de sa fragilité du moment pour en faire ce qu’il voulait, c’était peut-être une chose dont il faudrait se soucier à présent. Mais il se doutait bien que s’il se mettait à accuser son nouveau mari de manipulation et d’abus de faiblesse alors qu’il ne l’avait jamais rencontré, il risquait de se prendre quelque chose à la figure. Mieux valait ne pas trop en dire pour le moment, il se préoccuperait de tout cela plus tard.

Il préférait essayer autre chose pour tenter de lui faire ouvrir les yeux. Si elle comprenait ce qu’elle faisait endurer à James, peut-être qu’elle se montrerait plus clémente. Quoiqu’il en soit, il voyait bien qu’elle en avait gros sur le cœur et qu’elle avait sûrement besoin d’en parler. Si ce n’était pas à lui, elle devait se trouver un ou une confidente pour essayer de s’apaiser, pour elle aussi. Ce n’était pas drôle de vivre avec tout un tas d’émotions néfastes et négatives. Mais il n’était pas psychologue non plus et ne pouvait pas se permettre des conclusions trop hâtives. De toute manière, il n’avait plus beaucoup d’options à présent, Lindsay demeurait bien trop butée et fermée à tout ce qu’il pouvait lui dire.

"Ça n'a aucun rapport. Tu l'imagines si bien sous tout rapport. Demande-lui ce qu'il est, tu comprendras toi-même, s'il a le cran de te répondre."

Comme il s’y était attendu, cela n’avait pas fait mouche. Comme tous ses autres arguments depuis le début de leur conversation. Néanmoins, il ne comprenait pas ses allusions et ses sous-entendus sur James. A croire qu’il avait une seconde nature qui faisait de lui un monstre, ce dont il était certain que ce n’était pas le cas. Peut-être qu’il y avait des choses qu’il ignorait sur lui, très certainement même, mais pas de là à mérité de tels propos ou actions que Lindsay lui infligeaient.

« Je sais bien qu’il a des défauts et des travers, comme tout le monde. Mais je ne pense pas qu’il ait fait quelque chose de si terrible qui mérite tout ce qui lui arrive. Quoiqu’il en soit, tu es mon amie aussi, et je n’ai pas envie de me fâcher avec toi, mais il faut que tu prennes du recul Lindsay, que tu réfléchisses posément à tout ça et que tu te calmes. Ta rancœur est en train de te bouffer de l’intérieur. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 319
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Mar 6 Mar - 11:28

« Je sais bien qu’il a des défauts et des travers, comme tout le monde. Mais je ne pense pas qu’il ait fait quelque chose de si terrible qui mérite tout ce qui lui arrive. »


Elros ne pouvait pas comprendre... Bien évidemment, qu'il ne le pouvait pas, puisqu'elle ne lui disait rien. Mais ce n'était pas à elle de le faire, et d'ailleurs, à choisir, elle préférerait que le moins de personnes possible soit au courant, c'était déjà bien assez humiliant comme cela.

Pour lui, il avait amplement mérité son dégoût et son rejet. Il l'avait trompée, trahie, ne l'avait pas soutenue une seule fois durant sa grossesse et était coupable de... déviance, tout simplement. Elle pensait être dans son bon droit. C'était faux, bien sûr, mais ça ne l'empêchait pas de le penser tout de même, et elle ne changerait pas de vision par rapport à ça. Ce qu'elle avançait, elle le pensait, sans aucune hésitation.


« Quoiqu’il en soit, tu es mon amie aussi, et je n’ai pas envie de me fâcher avec toi, mais il faut que tu prennes du recul Lindsay, que tu réfléchisses posément à tout ça et que tu te calmes. Ta rancœur est en train de te bouffer de l’intérieur. »

Lindsay était tout de même soulagée d'entendre Elros la considérait quand même comme son amie, parce que cette pénible conversation ne lui en donnait pas spécialement le sentiment. C'était difficile de reconnaître que tout n'était pas noir, tout n'était pas blanc, qu'il y avait d'infinies nuances de gris, qu'elle avait ses torts, elle aussi.

Seulement, parce qu'elle n'était pas dans la bonne optique, elle avait l'impression qu'Elros lui adressait tous les blâmes, et que James devenait aussi blanc et innocent qu'une colombe, alors qu'elle considérait être la victime de l'histoire... mais ça, c'était peut-être parce que son interlocuteur avait raison, en fait. Elle faisait mine de s'en moquer, mais sa rancoeur était effectivement bien présente. Est-ce qu'elle la dévorait de l'intérieur. Elle trouvait le terme très fort. Est-ce que c'était faux pour autant, ça...

Elle avait bien envie de rebondir une nouvelle fois, de prétendre qu'elle était très calme, mais elle doutait d'être convaincante. Forcément, parce que ce serait faire preuve d'une immense mauvaise foi. Non pas qu'elle n'en soit pas capable, elle fonctionnait à ça, dernièrement.


"Est-ce que tu voudrais pas... qu'on parle d'autre chose, s'il te plaît ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 241
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Ven 13 Avr - 17:36

Surprise à domicile
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elros était conscient que les choses n’allaient pas et que cela empirait sûrement au fur et à mesure que la conversation avançait. Pourtant, il faisait tout pour que ses arguments passent le plus doucement possible et il ne l’avait jamais directement accusée de quoique ce soit. De toute manière, il n’accusait Lindsay de rien, juste d’être vraiment trop dure avec James. Elle lui faisait du mal délibérément et se servait de son fils en plus. Leurs manigances ressemblaient à une guerre ouverte et c’était regrettable que le gosse se retrouve au milieu de tout ça, mais il ne pouvait obliger personne à reprendre ses esprits, même si de toute évidence, c’était Lindsay qui avait du mal à gérer ses émotions. Il ne pouvait pas non plus la blâmer complètement, mais c’était elle qui s’en sortait le mieux dans toute cette histoire de son point de vue.

Mais il n’était nu juge ni avocat de qui que ce soit et il se rendait bien compte que sa parole n’avait absolument aucune incidence sur Lindsay. Il était déçu pour James et avait un fort sentiment d’échec. Il avait bien vu la légère lueur d’espoir dans le regard de son ami quand il lui avait dit qu’il allait parler à Lindsay, mais au final, il n’avait en rien aidé les choses à s’arranger. Il espérait au moins qu’il ne les ait pas envenimées. Il ne plaçait pas James en victime et Lindsay en bourreau, ils avaient tous les deux leurs torts, mais Lindsay allait trop loin dans ses agissements. Mais bon, elle ne semblait pas vouloir l’entendre et il ne pouvait pas la forcer à s’en rendre compte, il espérait tout de même qu’elle le fasse avant que tout dégénère encore plus.

Il n’avait pas non plus envie d’insister durant des heures parce que Lindsay était quand même son amie et il le vivrait mal qu’elle lui en veuille à cause de cette discussion. Ce n’était pas parce qu’il trouvait qu’elle abusait qu’il allait se mettre à la détester, mais il est vrai que l’ambiance n’était pas aussi joyeuse et détendue qu’elle aurait pu l’être. Mais bon, il y avait des jours avec et des jours sans, on ne pouvait pas toujours être satisfait des évènements qui rythmaient la vie. De toute façon, il avait bien compris qu’il avait totalement raté son coup et que c’était trop tard maintenant.

"Est-ce que tu voudrais pas... qu'on parle d'autre chose, s'il te plaît ?"

Si elle voulait fuir tout ça, libre à elle. Encore une fois, il ne voulait pas la forcer. Même si là tout de suite, il ne savait pas ce qu’il pouvait lui dire. Ce n’était pas vraiment le moment de lui parler de sa vie sentimentale, vu la conversation qu’ils venaient d’avoir, et puis ses affaires de bureau ne l’intéresseraient pas non plus, mais si elle avait une idée de conversation en tête, il l’engagerait avec plaisir.

« Oui, si tu veux. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 319
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Mer 2 Mai - 12:14


« Oui, si tu veux. »


D'accord... Alors, en soi, Lindsay était intimement convaincue du fait qu'il était important qu'ils changent de sujet s'ils ne voulaient pas se prendre plus longuement la tête (et inutilement, surtout). Elle tenait à Elros, elle ne voulait pas que toutes ces histoires entachent leur amitié.

Elle avait bien compris que s'il fallait qu'il prenne parti, il prendrait celui de James. C'est sûr que ça la rendait triste, mais en même temps, elle était épuisée de donner des arguments... tout en en gardant d'autres pour elle, pour protéger James, justement.

Elle n'était pas sûre qu'il méritait qu'elle garde son secret, en fait, elle était sûre qu'il ne le méritait pas, et pourtant elle le faisait quand même. Mais bref, non, définitivement, il était important qu'ils parlent d'autre chose.

Encore fallait-il trouver un sujet de conversation qui les mette d'accord, et Elros ne semblait pas très inspiré. Ou peut-être qu'il en avait juste assez et préférerait être n'importe où ailleurs qu'ici. Elle avait vraiment peur qu'avec tout ça, son amitié s'étiole. Que toutes ses amitiés s'étiolent. Bon, d'accord, pour y pallier, ce qu'il lui faudrait faire serait d'admettre ses torts, ce qu'elle ne faisait pas. Enfin...


"Eh bien parle-moi de toi, alors !"
dit-elle, parce que c'était le meilleur sujet de conversation possible à ses yeux. Puisqu'il était risqué de parler d'elle, alors autant parler de lui, non. "Tout se passe bien à ton travail ? Toujours célibataire ?"

Elle avait peut-être quelques trains de retard, mais il est vrai qu'elle avait eu un peu trop tendance à s'enfermer dans sa bulle, dernièrement. Elle avait tendance à ne voir que Christian et Gabriel, et la très grande majorité de son temps, elle le consacrait à son fils, qu'elle couvait comme le plus précieux des trésors.

Elle avait certainement agi en égoïste dans le même temps, ne prenant pas la peine de prendre des nouvelles de ses amis. Elle pourrait peut-être déplorer que ses amitiés se fragilisent, mais elle savait qu'elle était en grande partie responsable. Dans sa bulle, rien ne l'atteignait, ou presque. Mais ce n'était pas quelque chose de très sain, et elle ne l'ignorait pas non plus, elle s'en rendait bien compte.

Il était plus que temps de se rattraper un peu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 241
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Mar 15 Mai - 13:36

Surprise à domicile
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elros ne semblait pas très enthousiaste ni décidé à entamer le premier la conversation. Enfin, la nouvelle conversation. Ce n’était pas par mauvaise volonté ou mauvaise foi. Non, c’était juste qu’il ne se sentait pas des plus à l’aise avec tout ce qui s’était dit auparavant et qu’il n’avait aucune idée de la façon dont il devait rebondir par la suite. Ce n’était pas dans ses habitudes de l’être, en fait en temps normal c’était plus lui qui avait tendance à rendre les autres, mal à l’aise à cause de ses maladresses répétées. Enfin bon, quoiqu’il en soit, il n’avait pas envie de planter Lindsay comme ça, elle restait son amie même si les choses n’étaient pas aussi simples et joyeuses qu’elles avaient pu l’être. Peu importe, il n’était pas du genre à laisser tomber les gens, et il ne voulait pas faire un choix entre James et Lindsay, même s’il semblait s’être rangé du côté de James.

Enfin bon, il était vrai que parler d’autre chose détendrait peut-être l’atmosphère et la légère tension qui semblait s’être installée. En tout cas, Lindsay ne semblait pas fâchée contre lui suite à la discussion qu’ils avaient eu, même s’il avait l’impression d’avoir parlé tout seul, il était sûr que quoiqu’il ait pu dire, Lindsay resterait sur les mêmes choix et les mêmes décisions. C’était triste, mais il ne pouvait plus rien faire, il espérait juste qu’elle se reprenne avant qu’il ne soit trop tard.

"Eh bien parle-moi de toi, alors ! Tout se passe bien à ton travail ? Toujours célibataire ?"

Bon, de toute évidence, elle avait trouvé son sujet de conversation. Cela ne le dérangeait pas de parler un peu de lui, mais c’est juste qu’il ne savait pas s’il devait lui dire ou non pour Mina. Pas qu’il n’ait pas envie de parler de sa vie sentimentale avec Lindsay, mais il n’était pas vraiment d’humeur à supporter encore les remarques et les désapprobations sur le fait que Mina était encore très jeune et étudiante à Poudlard. Même s’il ne pouvait pas prédire les réactions de son amie, il n’était pas certain qu’elles soient très positives. Mais il pouvait se tromper. Mais bon, après tout, il n’avait aucune envie de lui mentir ou lui cacher des choses. Ce n’était pas son genre, et puis il était vraiment pas doué pour mentir.

« Il n’y a pas grand-chose d’intéressant à dire sur moi tu sais. Le travail se passe bien, je ne suis pas dans un département où ça bouge beaucoup donc c’est assez tranquille. Et non, je ne suis plus célibataire depuis quelques mois maintenant. »

Autant y aller petit à petit, Lindsay se montrerait curieuse ou non. Ça c’était à elle d’en décider.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 319
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Ven 18 Mai - 13:40

« Il n’y a pas grand-chose d’intéressant à dire sur moi tu sais. Le travail se passe bien, je ne suis pas dans un département où ça bouge beaucoup donc c’est assez tranquille. »

Elle était convaincue qu'il exagérait en affirmant qu'il n'y avait rien d'intéressant à dire sur lui. Peut-être l'une ou l'autre chose qui lui semblaient moins intéressantes, qui sait, mais elles intéresseraient quand même la jeune femme. En fait, cette dernière se contenterait même d'anecdotes, peut-être même encore plus que de grandes révélations sur la vie de son interlocuteur, parce qu'il n'y aurait sans doute pas mieux pour détendre l'atmosphère une bonne fois pour toutes.

Apparemment, tout se passait bien pour lui au travail. Tant mieux, Lindsay savait combien il était important d'être épanoui à son travail pour l'être dans tous les autres aspects de sa vie. Elle aimait travailler, elle trouvait ça structurant, et d'ailleurs, son emploi de vendeuse à Honeydukes lui manquait. Elle espérait bien pouvoir reprendre dès que Gabriel serait un peu plus grand...

Pour ce qui était du fait que ça ne bougeait pas trop à son travail, Lindsay ne savait pas si c'était une bonne chose ou non. Elros n'avait pas l'air de s'en plaindre le moins du monde, donc c'est que ça devait lui convenir, mais pour quelqu'un d'aussi dynamique que lui, elle se disait qu'un travail où ça bougerait davantage lui conviendrait encore mieux. Enfin, l'essentiel dans tous les cas était qu'il y trouve son compte, et c'était visiblement le cas.

« Et non, je ne suis plus célibataire depuis quelques mois maintenant. »



Cette nouvelle information occulta d'office les précédentes.


"Oh..."

Au fond, Lindsay était un peu déçue de n'être au courant que maintenant si cela durait depuis plusieurs mois, mais elle savait bien qu'elle ne pouvait pas le reprocher à son interlocuteur. C'était elle qui avait eu tendance à s'isoler dernièrement et pas l'inverse, donc ce serait de sacrément mauvaise foi.

Et puis au fond, quelle importance qu'il ne lui en ait pas parlé avant ? Il le faisait maintenant, et elle était ravie, vraiment ravie. Elros méritait de connaître l'amour et elle avait comme l'intuition que c'était le cas.


"Dis m'en plus ! Comment elle s'appelle ? Comment vous vous êtes connus ? Qu'est-ce qu'elle fait dans la vie ? Je la connais ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 241
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Jeu 24 Mai - 22:13

Surprise à domicile
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elros n’était pas quelqu’un qui aimait mettre sa vie en avant, que ce soit de manière privée ou professionnelle. Pas qu’il n’aimait pas parler de lui, mais il n’était juste pas du genre à se mettre en avant sans qu’on ne lui demande quoique ce soit. Ce n’était pas son truc. Bien sûr, si on lui posait la question, il y répondait avec grand plaisir, mais il le faisait rarement de lui-même. Pourtant, il était toujours une oreille attentive quand les autres voulaient parler d’eux, pas par curiosité ou par envie de nouveaux potins, mais parce qu’essayer d’aider les autres était quelque chose qu’il aimait faire. C’était surtout une question d’habitude au final. Une question de caractère somme toute.

Donc oui, il n’avait pas parlé de lui à Lindsay depuis un moment, en particulier de sa relation avec Mina. Mais en toute honnêteté, il ne l’avait dit qu’à James et ce très récemment. Il n’avait pas voulu exclure Lindsay de sa vie, pas du tout, il n’avait juste pas eu l’occasion de lui en faire part. En même temps, elle ne lui avait rien dit pour Christian. Ce n’était pas du tout une revanche ou une vengeance, il n’en voulait pas vraiment à Lindsay dans le sens où elle vivait une période compliquée, mais bon, il aurait tout de même apprécié être prévenu, ne serait-ce que par une lettre. Mais bon, il n’était pas non plus rancunier donc inutile de radoter avec ça pendant des semaines et des semaines. Il espérait toutefois qu’elle serait bien avec lui, même s’il ne le connaissait pas et n’en avait pas un avis très positif compte tenue de ses agissements, mais inutile de reparler de tout cela.

"Oh..."

Il avait pris la décision de dire la vérité à Lindsay, il n’était pas un très bon menteur de toute façon et les cachotteries, il avait horreur de ça. Il préférait quand les choses étaient claires et franches, la confiance était plus évidente dans ces cas-là. Il n’avait aucun problème avec le fait qu’il était en couple, il n’avait rien à cacher, mais il n’était pas des plus à l’aise à dire que sa compagne avait la moitié de son âge, même s’il n’en avait pas honte, certaines personnes pouvaient se montrer assez virulentes.

"Dis m'en plus ! Comment elle s'appelle ? Comment vous vous êtes connus ? Qu'est-ce qu'elle fait dans la vie ? Je la connais ?"

Les questions qu’il avait attendues étaient arrivées bien vites. Mais ça ne l’étonnait pas, et puis au moins, cela montrait que Lindsay s’intéressait un temps soit peu à ce qui lui arrivait. A moins qu’elle soit galvanisée par le fait qu’ils ne parlaient plus d’elle, mais il en doutait un peu à dire vrai.

« Elle s’appelle Mina, on s’est rencontrés par hasard sur le chemin de traverse. Je suis toujours aussi adroit et je me suis cassé la figure et elle m’a aidé. »

Il marqua une légère pause. Non, elle ne la connaissait sûrement pas. Ou peut-être l’avait-elle croisée il y a quelques années lorsqu’elle travaillait encore et que Mina avait des fournitures à acheter pour Poudlard, mais elle avait vu tellement d’étudiants que même si elles s’étaient aperçues, elle l’avait probablement oubliée.

« Ça m’étonnerait fort que tu la connaisses. En fait, elle est encore étudiante à Poudlard. En dernière année. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 319
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Lun 28 Mai - 10:11


« Elle s’appelle Mina, on s’est rencontrés par hasard sur le chemin de traverse. Je suis toujours aussi adroit et je me suis cassé la figure et elle m’a aidé. »

Ce résumé des faits décocha un sourire à Lindsay qui n'avait aucun mal à imaginer son ami dans ce genre de situation. C'est vrai qu'Elros était quand même connu pour sa maladresse, et quiconque le connaissait un peu ne pouvait être passé à côté de cette information.

C'était une mise en situation comme une autre, et même si on pourrait la trouver hautement antiromantique, Lindsay trouvait cela attendrissant. C'était en tout cas la prémisse d'une histoire plus charmante que les circonstances de sa rencontre avec Christian où il l'avait retrouvée en larmes chez Honeydukes, grosse comme un barrique et quasi-inconsolable. Elle préférait largement le peu qu'elle apprenait de la rencontre entre Elros et sa petite amie, petite amie qui se prénommait donc Mina.

Sa mémoire pouvait bien lui jouer des tours, parce qu'on ne pouvait pas forcément dire qu'elle était la plus exercée que l'on puisse imaginer, mais il ne lui semblait pas avoir un jour entendu parler de cette jeune femme. Il ne lui semblait pas avoir de Mina dans son entourage, en tout cas. Ni dans l'entourage de son entourage, d'ailleurs.

Et en effet, elle avait peu de chances de la connaître, étant donné ce qu'Elros lui précisa.


« Ça m’étonnerait fort que tu la connaisses. En fait, elle est encore étudiante à Poudlard. En dernière année. »

Le sourire de Lindsay s'effaça légèrement. Elle devait bien avouer qu'elle ne s'était pas du tout attendue à une chose pareille, et elle ne savait pas trop comment réagir.

Les grandes différences d'âge dans les couples, c'était fréquent, surtout au sein des mariages arrangés, mais malgré tout... ça lui semblait si jeune... C'était sans doute idiot d'ailleurs, car Mina aurait eu un an de plus et ne serait plus élève à Poudlard, cela aurait moins dérangé Lindsay... Les vieux préjugés ont la vie dure, que voulez-vous, et en matière de préjugés, Lindsay n'était pas la dernière à y sauter à pieds joints.


"Eh bien... Je t'avoue que je m'y attendais pas..."
Elle ne pouvait pas cacher sa surprise, elle se lisait sur son visage de toute manière. "C'est du sérieux ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 241
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Dim 3 Juin - 22:31

Surprise à domicile
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elros expliquait simplement les choses, il n’entrait pas vraiment dans les détails parce que ce n’était pas vraiment le bon moment pour le faire. Il était presque sûr de se prendre des réflexions sur l’âge de Mina, ou plutôt, leur différence d’âge. Il ne disait pas que Lindsay était étroite d’esprit mais bon, on ne savait jamais. James s’était montré surpris au début, même s’il l’avait finalement bien pris, et Lindsay il n’en savait encore rien. Et puis, on ne pouvait pas dire que ces derniers temps elle était un symbole de tolérance, ce serait même plutôt l’inverse mais ce n’était pas le moment pour juger son ami, surtout qu’il ne connaissait pas toute l’affaire et qu’il ne voulait pas prendre parti entre ses deux amis.

Alors non, il n’allait pas dans les détails, en fait, il se contentait de répondre à ses questions le plus clairement possible. Si elle prenait bien la chose, elle aurait peut-être envie d’en savoir plus, sinon, il préférait rester sobre et ne pas en faire des tonnes, ce qui était plutôt son habitude en temps normal, mais là, ce n’était pas vraiment habituel. Il se fit la réflexion qu’il avait l’impression d’annoncer la nouvelle à sa mère et qu’il redoutait sa réaction. Sauf que sa mère n’était plus de ce monde et que Lindsay était son amie. Mais l’avis de ses amis avait toujours beaucoup compter pour lui, il n’avait pas besoin d’approbation, mais juste qu’ils soient en accord avec ses choix, ou du moins, qu’ils les acceptent de bonne grâce.

Quand il lui apprit qu’elle était en dernière année à Poudlard, il vit bien que son sourire s’effaça un peu. Il s’y était un peu préparé il faut dire, mais bon, cela ne le ravissait pas pour autant. Mais restait à savoir s’il aurait le droit à la désapprobation, à des remontrances ou tout autre chose. Elle serait peut-être bien plus modérée. De toute façon, il avait l’habitude maintenant, il n’avait encore jamais eu le droit à la neutralité la plus totale, comme si leurs âges n’avaient aucune importance. Pourtant, ce n’est pas comme si ce n’était pas habituel, surtout pour les mariages arrangés entre les familles sang-purs, mais eux, on ne leur disait jamais rien de toute façon.

"Eh bien... Je t'avoue que je m'y attendais pas… C'est du sérieux ?"

Elros se demanda si sa question avait un sens caché ou non. Si elle demandait ça pour se renseigner réellement ou si elle voulait savoir s’il avait pour habitude de s’intéresser aux petites jeunes. Mais il était sûrement un peu parano pour le coup, après tout, son amie n’était pas de ce genre-là, enfin, il l’espérait du moins.

« Je me doute bien. Oui, c’est du sérieux. Ça te choque tant que ça ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 319
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Mar 5 Juin - 12:53

« Je me doute bien. Oui, c’est du sérieux. Ça te choque tant que ça ? »

Manifestement, sa surprise et sa réserve avaient dû se lire sur son visage et dans son attitude car Elros sembla se braquer... Elle ne pensait pas avoir dit quoi que ce soit de mal, pourtant, mais c'est vrai qu'elle n'avait pas non plus faire preuve de l'enthousiasme qu'elle aurait peut-être dû manifester, et qu'elle aurait peut-être manifesté si elle n'avait pas appris à l'instant que sa petite amie était élève à Poudlard.

Il semblait vexé, ou bien c'était elle qui surinterprétait, mais elle n'était peut-être pas la première à réagir un peu trop... froidement à la nouvelle, alors il devait se sentir l'obligation de défendre sa relation, ce qu'elle pouvait bien comprendre.

Est-ce que Lindsay était choquée ? Peut-être un peu... mais en même temps, elle ne comptait pas asséner à son ami des remarques toutes faites alors qu'elle ne savait presque rien de leur histoire. D'un autre côté, la différence d'âge au sein des couples, ce n'était pas un fait si rare. La plupart du temps, cela avait trait à des cas de mariages arrangés. Mais justement, Elros et Mina s'étaient choisi, au moins, alors c'était forcément mieux.

Et elle n'était pas bien placée pour juger les relations de qui que ce soit au regard de l'échec flagrant de son premier mariage. Et pour ce qui est d'être choquée, elle en avait vu assez avec James, à côté, Elros était un petit joueur.


"Non... désolée"
, s'empressa-t-elle de s'excuser, mal à l'aise. "C'était une simple question." Mais orientée, il est vrai. Mais elle aurait peut-être posé la même question à Elros si l'âge de sa conquête lui avait semblé plus... raisonnable. Lindsay attacha un sourire à ses lèvres. "Si c'est du sérieux, alors il faudra qu'il me la présente."

Pourquoi juger plus avant alors qu'elle ne connaissait même pas cette fille ? Autant faire sa connaissance. Il était très possible que cette jeune fille soit très mature, et du moment que les deux étaient heureux et amoureux, qui serait-elle pour les blâmer ? Elros était son ami, et elle voulait qu'il soit heureux. S'il lui prouvait qu'il pouvait l'être avec cette fille, alors elle n'aurait rien à y redire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 241
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mina Murray

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,2 cm, bois de Peuplier, aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Patrick Neil Harris

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   Lun 11 Juin - 16:25

Surprise à domicile
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elros surinterprétait peut-être un peu les choses, il est vrai que Lindsay n’avait rien dit de blessant ou qui pouvait témoigner qu’elle jugeait ou désapprouvait sa relation. Mais il faut dire qu’il avait l’habitude d’être jugé sur ça, regardé de travers… et tout ce qui allait avec. Même quand on ne lui disait pas les choses clairement, il le voyait bien sur la façon d’êtres des personnes avec qui il se trouvait. Il savait que ce serait probablement toujours comme ça et qu’il faudrait qu’il s’y habitue mais, il y avait des jours où c’était moins facile que d’autres pour faire face et garder le sourire en ne laissant rien l’atteindre.

Quoiqu’il en soit, il savait que Lindsay ne pensait pas à mal, et il comprenait qu’elle puisse être surprise. Même si cela ne devrait pas en toute logique, l’amour avait bien des formes, pourquoi certaines devraient être répréhensibles ? Bien entendu, il y avait des limites, mais les gens mettaient trop de barrières et tout ce qui n’était pas conforme au modèle d’un homme et une femme dans la même tranche d’âge n’avait pas le droit d’exister, c’était triste… mais bon, il ne pouvait pas changer les gens, mais lui ne comptait pas changer pour eux non plus.

Si tout le monde s’acceptait et arrêtait de faire la gueguerre et discriminer tout le monde, les gens gagneraient beaucoup de temps. Mais bon, c’était ainsi, il fallait s’y faire sans trop espérer de changement de ce côté-là, il n’allait pas non plus en faire une malade. Ça n’en valait pas la peine après tout.

"Non... désolée. C'était une simple question."

Il hocha la tête et lui adressa un léger sourire, il ne lui en voulait pas, il avait juste réagi un peu trop rapidement, ce n’était rien de très grave en soit. Il était normal qu’elle se pose des questions, elle ne devait pas s’y être attendue, et elle avait des raisons.  

"Si c'est du sérieux, alors il faudra qu'il me la présente."

Elros n’avait jamais présenté Mina à qui que ce soit. Pas qu’il refuse, mais en même temps, ses meilleurs amis n’étaient au courant que depuis peu, et ses parents étaient morts il y a quelques années déjà, donc c’était un peu compliqué. Mais si Lindsay voulait la rencontrer, il en parlerait à Mina, en tout cas, cela lui faisait plaisir que son amie veuille la connaître.

« Oui, si tu veux. Je lui en parlerai la prochaine fois, j’organiserai peut-être un dîner chez moi, tu pourras venir avec Christian si tu veux. »

Car même si ce qu’il avait entendu de lui ne lui donnait aucune envie de le connaître, en tant que nouvel époux de son amie, il pouvait bien faire un effort.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Surprise à domicile | Lindsay & Elros   

Revenir en haut Aller en bas
 

Surprise à domicile | Lindsay & Elros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Lindsay River ?« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »
» Il l'a surprise nue...
» Baptême surprise de Petite Plume.
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement des Hopkirk (Wolverhampton, Angleterre)
-